Déclarations du Premier ministre Mihai Tudose au commencement de la réunion du Gouvernement

04 Août

M. Mihai Tudose: Au début de la réunion du Gouvernement d'aujourd'hui je vous apporte un message de remerciements, je vous remercie du fond du cœur au nom du Gouvernement et de mon propre nom, pour la formidable campagne menée par les médias pour soutenir la campagne de vaccination et non seulement les médias, mais aussi les très actifs médias électroniques, dans le cyberespace. Les résultats de la campagne et de l`activité des médias, de tous ceux qui nous ont aidés ont été ou sont quantifiables en quelques chiffres que le ministre Bodog présentera les minutes qui suivent immédiatement et qui, à mon avis, sont spectaculaires pendant une semaine,  bien que monsieur le ministre, je vous demande de poursuivre présentant les mesures et de sanction à l`adresse de ceux qui n`ont pas encore compris ce qui est à faire en la matière. S'il vous plaît.

M. Florian Bodog: Je vous remercie, M. le Premier ministre. Les mêmes remerciements je tiens à adresser à vous et aux médias  à tous les collègues qui m`ont soutenu dans cette démarche.  Je veux dire que dans ces deux dernières semaines le taux de vaccination a presque quadruplé. Nous avons la semaine prochaine des chiffres absolus, lorsque toutes les données seront téléchargées dans le registre. Je vous remercie beaucoup.

Mihai Tudose: Je vous remercie. Sur la base d'un événement d'hier, je tiens à féliciter aussi MM les ministres de la Défense, de l'Economie pour le début d'une histoire de succès avec Bell Helicopter, un investissement important en Roumanie et un investissement stratégique, ce qui confirme certains chiffres qui s`opposent à ceux qui blasphèment les activités du Gouvernement et le programme de gouvernance, parce que, répétons-le, nous avons une croissance économique de 5,7, la plus élevée dans l'UE, nous avons le plus grand nombre d'employés de ces 20 dernières années, 4,85 millions de salariés, le taux de chômage à 5,3 – le plus bas historiquement. Dans peu de temps nous pourrons avoir un problème avec la main d`œuvre  - les exportations sont au maximum historiquement, le pouvoir d'achat de même,  pour la première fois. Pour la première fois grâce aux grands efforts déployés par M. le ministre Daea, tous les Fonds européen pour l'agriculture ont été reçus et on a distribué toutes les subventions bien avant les délais. La nature aussi nous a aidés, il semble que nous aurons les plus élevées productions  sur certains articles essentiellement pour le blé et le tournesol il y a des production, record, M. Daea, n`est-ce pas?

M. Petre Daea : Monsieur le Premier ministre, je ne vous contredis pas, mais je confirme par les données que nous recueillons dans quelques jours et que je présenterai au Gouvernement  pou une exacte connaissance. Au sujet des fonds européens dont  vous avez parlé, la Roumanie a actuellement dans le pays 2.225.000.000, l'argent de l'Union européenne. J'ai présenté une demande de remboursement pour les prochains mois d`encore 313 millions d'euros. Je vous assure, vous et le Gouvernement roumain, que tout l'argent pour l'agriculture sera ramené à temps en Roumanie, en sorte que les agriculteurs aient les montants nécessaires et que le Gouvernement puisse atteindre l'objectif de la gouvernance dans ce sens. Je vous en assure.

M. Mihai Tudose: Je vous remercie. Comme nous sommes au sujet des fonds européens, Mme la ministre Rovana Plumb, je comprends que vous aussi en avez de très bonnes nouvelles à présenter.

Mme Rovana Plumb: Je vous remercie, M. le Premier ministre. À l'heure actuelle toutes les autorités de management sont accréditées sont conformes à la Commission européenne, nous avons envoyé déjà les demandes de remboursement de 172 millions d`euros,  nous avons dépassé en termes de demandes de remboursement de 60% par rapport aux projections pour le mois de Juillet, et je tiens d'abord à remercier tous ceux qui ont participé à l'achèvement de l'accréditation des autorités de gestion, ce fut un travail effectué en permanence dans un rythme rapide, ce pourquoi nous remercions tous vos collègues, vous-même Monsieur le Premier ministre, pour le soutien, l'Autorité d'audit, le Service spécial roumain des télécommunications, Service Roumain de Renseignements, qui ont contribué au bon fonctionnement du système MySMIS 2014. En outre, je veux aussi faire un appel à cette occasion, à tous les bénéficiaires, de transmettre  des demandes de paiement afin d'assurer le règlement dans les maximum 10 jours suivants leur réception et de poursuivre à déposer des projets. À l'heure actuelle, nous avons des contrats d'une valeur de 4,300 milliards d`euros pour lesquels on effectuera continuellement le paiement. Je vous remercie beaucoup.

 

M. Mihai Tudose: Moi aussi je vous remercie. Aujourd'hui nous allons corriger une injustice en termes de salaires du personnel du Ministère de l'Intérieur. Il y a eu de grands efforts ces jours-ci déployés par Mme la ministre Carmen Dan, ainsi que M. le ministre des Finances et Mme Olguţa Vasilescu, qui ont trouvé une solution. S'il vous plaît, madame la ministre!

Mme Carmen Dan: Je vous remercie, M. le Premier ministre. Oui, éliminer en effet,  nous remédions à certains écarts survenus dans les salaires des militaires et des fonctionnaires publics ayant un statut spécial, constatés par nous, en augmentant de 15% les salaires du personnel militaire et civil. Ainsi, par l'acte normatif que je vous prie, vous et mes collègues, d'approuver aujourd'hui, nous proposons d'augmenter les salaires des policiers du MAI de 10% du montant du salaire brut de fonction. Nous vous proposons également une augmentation de 15% des salaires de base bruts du personnel civil dans les institutions publiques de la défense, de l'ordre public et la sécurité nationale, à l'exception du personnel civil du Ministère de la Défense et des institutions sous sa supervision, qui en a déjà bénéficié. Comme je viens de dire, nous avons l'intention d'éliminer ou de faire encore un pas vers l'élimination des disparités dans le cadre des salaires mensuels du personnel du système de l'ordre public et la sécurité nationale. je vous remercie.

M. Mihai Tudose: Merci, Mme la ministre. Aujourd'hui encore, enfin, nous aurons la version finale - ces derniers jours il y a eu quatre variantes  par jour, au moins en dehors du Gouvernement, concernant la réglementation des pensions spéciales. Madame la ministre Vasilescu, veuillez brièvement, rappeler les principes?

Mme Olguţa Vasilescu: Il y a plusieurs points très importants aujourd'hui à l'ordre du jour. Nous avons l`augmentation des allocations pour les handicapés, le gel des allocations pour les mères au montant de 8.500 lei, comme cela est, en fait, le maximum au sein de l`UE et aussi en Allemagne. Et nous avons aussi ce projet très important et très débattu en public, nous proposons une Ordonnance d'urgence qui stipule que les pensions de service n'augmenteront plus chaque année par référence aux augmentations de salaire, mais seulement en fonction de l'inflation. Le texte prévoit également que la valeur nette de la pension de service ne dépassera pas la moyenne des soldes ou des salaires nets prévus dans la base de calcul de la pension. Nous précisons qu`aucune des pensions payées actuellement  ne sera pas réduite à la suite de l'adoption de la présente Ordonnance d`urgence et, aussi qu`il n`y aura pas de changements dans la base de calcul ni concernant l'âge de la sortie en retraite. Les mesures ont cependant été prises pour éliminer les inégalités entre les catégories de retraités, et également compte tenu qu'il y a des pensions de service qui ont augmenté de 300% au cours de ces dernières années, en raison de la on de la croissance significative des salaires dans ces domaines – et je peux vous donne un exemple de cette pension spéciale, fixée à un montant d'environ 7 000 lei en 2010, qui a atteint le montant  de 22.000 lei, en raison des corrélations avec les augmentations de salaire effectués après la retraite. L'adoption de ces mesures est très nécessaire, étant donné que la Loi des salaires prévoit des augmentions annuelles importantes des salaires dans les années à venir, ce qui aurait généré automatiquement la mise à jour des montants de pension dont elles sont pris en charge. L`acte normatif régit les pensions des employés de MAI, du Ministère de la Défense, Du SRI, du Service aéronautique civil naviguant professionnel, du Corps diplomatique et consulaire, , de la Cour des comptes, des tribunaux auxiliaires et des procureurs, des fonctionnaires parlementaires du Parlement, ainsi que des membres du Sénat et de la Chambre des députés. A noter que les pensions des magistrats ne sont pas incluses dans les catégories ci-dessus, parce qu'elles ont fait l'objet de deux plaintes à la CCR. Je vous remercie!

M. Mihai Tudose: je vous remercie. M. le ministre Ţuţuianu!

M. Adrian Ţuţuianu Monsieur le Premier ministre, je tiens à vous informer qu`aujourd'hui aussi nous avons eu,  M. ministre Mihai Fifor et moi, une discussion importante avec la société américaine General Dynamics Land Systems. Il y a deux choses très importantes pour l'industrie de la défense en Roumanie. Avant la fin de l'année on finalisera les négociations pour la  mise en place d'une joint-venture et, à compter de l'année prochaine au cours des mois de juillet  et août, nous aurons la production effectivement réalisée en Roumanie, en collaboration avec l`Usine mécanique Bucarest. Cela signifie également le transfert de haute technologie en Roumanie, des emplois, plus de recettes au budget de l'Etat. Je vous prie de nous soutenir dans nos efforts. Probablement dans deux semaines, nous présenterons des choses concrètes au sein du Gouvernement. je vous remercie beaucoup!

M. Mihai Tudose: Je vous remercie! Un autre exemple de la façon dont la Roumanie est attrayante - trois à quatre grands contrats ces derniers temps. Deux choses brièvement. Une nouvelles et très bonne pour l'investissement: en première lecture, la Loi du  partenariat public privé, y compris des normes d`application, évitant les malentendus. M le ministre Laufer!

 

M. Ilan Laufer Monsieur le Premier ministre, chers collègues, je présente les informations sur les résultats du groupe de travail mis en place pour améliorer la législation sur les partenariats public privé, ainsi que le projet des normes d`application.. Tout d'abord, je tiens à remercier les participants au groupe de travail pour leur implication et vous autres pour nous avoir soutenus. En particulier je remercie les ministères des Finances, du Développement, des Transports, de la Défense, la Mairie de Bucarest, l`Agence nationale pour les marchés publics, la Chambre de Commerce et d'Industrie, la Chambre de commerce américano-roumaine MCM, l'Institut national de la statistique, la BERD et les autres qui ont fait partie du groupe de travail. Le groupe de travail a élaboré le paquet législatif sur le partenariat public privé, ainsi que le projet  de normes méthodologiques, consistant en l'amendements à la loi 233 de 2016 sur les partenariats public-privé et le projet de normes méthodologiques. Par les modifications apportées à la loi on pourra mettre en œuvre tant de grands projets avec l'approbation du Gouvernement, en établissant un seuil pour ces projets, ainsi que des projets  de taille moyenne et petite qui n`auront pas besoin de l'approbation du Gouvernement et pourront être mises en œuvre au niveau départemental et au niveau local. En voici quelques exemples. Dans le domaine de l`infrastructure du transport: routes, voies ferrées, aéroports, ponts, voies navigables, parkings, ponts et tunnels; dans les télécommunications: téléphonie, Internet et large bande. Utilités: centrales électriques, stations et filtration de l'eau, déchets, infrastructures publiques, écoles, universités, y compris les pénitentiaires. Dans le secteur de la santé: hôpitaux, cliniques, services d'urgence à l'hôpital et bâtiments administratifs, mairies, les conseils départementaux et ainsi de suite. La modification et la simplification de la législation sur le partenariat public privé est l'une des mesures prévues dans le programme gouvernemental. La mise en œuvre de cette mesure contribuera à renforcer la coopération entre l'État et le secteur privé. Je vous remercie, Monsieur le Premier ministre.

 

M. Mihai Tudose: Je vous remercie, monsieur le ministre. M. le ministre Toma, nous devions compléter le cadre juridique pour permettre le passage – la vente, pratiquement – d`ELCEN à la Mairie de la Capitale et aussi je vous prie de donner une conférence de presse au Ministère après la réunion du Cabinet. Nous pouvons expliquer qui en sont les coupables ou pourquoi cette situation de fluctuation extraordinaire du prix de l'électricité ces derniers temps. S'il vous plaît !

 

M. Toma Petcu: Merci beaucoup, M. le Premier ministre. D'abord, je voudrais faire référence au premier sujet. En effet, aujourd'hui est un moment très important pour nous parce que nous mettons en place, à ce stade, le cadre juridique afin de rationaliser les services de chauffage qui sont fournissent, généralement, par les municipalités à la population. Pratiquement, donnons la possibilité au système de chauffage intégré pour la première fois, là où il n`est pas encore réalisé,  d`être placé sous une commande  unique La commande des municipalités - me semble plus correcte - car, en plus d'être celles qui ont un contact direct avec la population et le consommateur, elles ont la possibilité de retirer des fonds européens pour la modernisation et l'amélioration de ces systèmes de transport et de fourniture de la chaleur. L`Ordonnance autorise les municipalités à prendre à titre onéreux  les actions détenues par l`Etat roumain aux sociétés produisant de la chaleur. Il y a plusieurs situations dans le pays où cela peut se produire. Les discussions en sont les plus avancées au niveau de la Mairie de la Capitale. Il est possible que cette année ELCEN soit le premier modèle de transfert à titre onéreux , mais cette possibilité existe aussi  dans d`autres chefs lieu de département comme Constanta, Galati, Drobeta-Turnu Severin, c`est à dire des zones très importantes pour nous.

En ce qui concerne la seconde  question, je tiens à dire que depuis environ un mois, nous suivons chaque jour l`évolution du PZU sur le marché pour le jour suivant, le prix de l'énergie. J'ai demandé depuis à M. le Président de l`ANRE Havrileţ, de faire une analyse et de constituer leurs commissions internes pour faire cette analyse. Malheureusement, bien que nous ayons reçu des promesses d`en recevoir aujourd'hui, avant la réunion du Gouvernement,  un rapport, nous ne l`avons pas reçu et je tiens à vous le signaler. Nous avons essayé d'identifier, avec les informations dont nous disposons, mais ... nous avons collaboré aussi cette dernière période avec le Conseil de la concurrence, plusieurs entretiens avec M. Chiritoiu, même aujourd'hui matin avant de venir ici.  Je me suis entretenu également avec M. Victor Ionescu, le directeur de l`OPCOM sur le marché des transactions.  Je pense que l'une des raisons, très importante, est qu`en Juin, quand on a dû faire des offres pour les fournisseurs de dernier recours - et ici on se réfère à tous les principaux fournisseurs du marché – ces demandes d`offres ont été reportés à août et pratiquement tous ces fournisseurs sur la base des contrats bilatéraux qui n'ont pas été conclus en juin, ils viennent maintenant sur le marché quotidien et font des achats de grandes quantités d'énergie, en créant ainsi une pression sur ce marché. M. Havrileţ  avait promis que ces demandes d`offres commenceraient le 10 mai et seraient terminées fin août. Nous l`attendons, mais j`attends également des solutions concrètes de la part de l`ANRE qui est la principale institution chargée de la régulation et du contrôle. Nous donnerons une conférence de presse au Ministère de l'Energie et nous en présenterons des  détails. Merci beaucoup.

M. Mihai Tudose: Je vous remercie ! Nous remercions les médias. Nous entamerons l`ordre du jour. 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire