Déclarations du Premier ministre Mihai Tudose et d`autres membres du Gouvernement au commencement de la réunion du Gouvernement

10 Janvier

Mihai Tudose: Bonjour! Bonne et heureuse Nouvelle année à ceux que nous nous voyons pour la première fois cette année; c`est la première réunion du Gouvernement de cette année. Que Dieu nous aide d`avoir une année fructueuse car tranquille elle ne le sera certainement pas.
Je commence par faire une annonce longtemps attendue, répondant aux 420 questions envoyées sur différentes chaînes au sujet de la situation dans la Police roumaine. J'ai eu une discussion avec M. Bogdan Despescu. Il m'a présenté le rapport que, je crois, n'était prêt que ce matin. Je comprends de certaines sources que la proposition ... la nouvelle proposition il a décliné son intention d'occuper la fonction et j`ai demandé à M. Despescu de me présenter dans une semaine les mesures qu'il a prises pendant cette semaine pour régler la situation. Ce qu'il faut cependant noter, c'est que l'auteur a été capturé en deux jours. C'est une très bonne note pour la police. Pourquoi n`a-t-on pas pris aussi d'autres mesures ou bien où les choses se sont avérées difficiles, je le répète, M. Despescu a une semaine pour présenter ses conclusions.
En allant dans la pure logique gouvernementale, je demanderai à M. Marius Nica de nous exposer - à vous et à nos collègues - les mesures sur les fonds européens, les premières de cette année.

 

M. Marius Nica: Merci, M. le Premier ministre!

Avec le soutien de mes collègues du Gouvernement, j'ai publié aujourd'hui sur notre site les financements disponibles pour les bénéficiaires publics et privés - janvier, février et mars. Le montant que nous lancerons est de 3,1 milliards d'euros étant principalement dirigé vers les services de santé, dans la réhabilitation, la modernisation et l'équipement des ambulatoires,  investissements dans les infrastructures de recherche, développement, communications et l`utilisation des nouvelles technologies, les investissements dans la régénération urbaine - et nous appelons ici de grandes et petites villes - appel national par le biais duquel seront financé les services sociaux, des réhabilitations de terrains de jeux, des bâtiments abandonnés, des zones piétonnes, parkings et services sociaux de qualité et réduire le nombre de personnes en risque en exclusion sociale par le biais du Programme opérationnel Capital humain. Cet objectif fait partie de la stratégie du Gouvernement assumée pour 2018, afin que cette année nous puissions lancer tous les 23 milliards d'euros disponibles pour être dépensés d'ici 2023. Je remercie encore une fois mes collègues du Gouvernement.


Mihai Tudose: Moi aussi je vous remercie! Félicitations! Pratiquement, a commencé la compétition avec M. le ministre Daea, qui attire plusieurs fonds européens. Vous êtes en danger, Monsieur le ministre!


M. Petre Daea: Monsieur le Premier ministre, ni moi, ni collègue, ni le Gouvernement nous ne sommes pas en  danger, nous sommes sur la bonne voie et je veux  vous dire que jusqu`à maintenant  nous avons payé des subventions aux agriculteurs d'un montant de 1,5 milliard, et à partir du 5 janvier, nous avons déjà 664 millions dans la trésorerie du pays, de l'Union européenne.


M. Mihai Tudose: Voici, ce fut la première opération de l'Etat en 9 ans. 600 millions, félicitations.


M. Petre Daea: Exactement, merci.


M. Mihai Tudose: La Banque mondiale a révisé son estimation de la fin de 2017, en nous appréciant une augmentation de plus de 6, 6,4%; nous aurons bientôt, Mme la secrétaire d'État, les données officielles. Mais connaissant le pessimisme dont ils ont toujours fait preuve, nous apprécions leur pourcentage, en hausse de 6,4% en 2017, et avons également amélioré les prévisions pour 2018, ce qui n'est pas mal. Et, nous avons atteint ce sujet, Madame Pescaru, à l'ordre du jour d'aujourd'hui, vous avez un Arrêté sur le programme La Première Maison avec les fonds alloués. S'il vous plaît soyez gentille de le présenter brièvement.

 

Daniela Pescaru: Oui, M. le Premier ministre, en effet, nous avons un projet d`Arrêté  pour modifier et compléter le HG. No 717/2009. Par ce projet d`Arrêté, nous  proposons au Gouvernement d`approuver  le plafonds des garanties gouvernementales qui peuvent être émises pour ce programme Prima Casa, d`un montant de 2 milliards de lei pour l'année 2018. Nous vous proposons également des mesures techniques conduisant à la réduction de la bureaucratie et réduire le temps attente que les donateurs et les bénéficiaires pour obtenir les accords. Une autre mesure proposée par le projet d`Arrêté est de réduire la marge d'intérêt de maximum de 2,5%, à 2% dans le cas de la construction du logement, comme dans le cas de l'acquisition de logements. Celles-ci seraient, en général, les principales mesures.


Mihai Tudose: Merci! Il y a aussi, une bonne nouvelle, importante dans le programme de gouvernance, M. le secrétaire d'État, Rândunică, pour les jeunes handicapés, défavorisés? S'il vous plaît.


M. Adrian Rândunică: Le Programme de gouvernance à la rubrique « De réelles opportunités pour les jeunes », fait référence à la mise en œuvre du programme  « Garantie pour la jeunesse », le nombre de jeunes bénéficiaires potentiels - 400 000 âgés de 16 à 24 ans. Source de financement - Programme opérationnel Capital humain, mise en œuvre 2017-2020. Parmi les mesures proposées il y a aussi les programmes du type "pasarela" des emplois dans le secteur public, qui peuvent être fournis temporairement aux jeunes défavorisés afin d'acquérir des compétences transférables à des emplois dans le secteur privé. Compte tenu de ce qui précède et du fait que l'intégration des jeunes défavorisés sur le marché du travail dépend essentiellement de la disponibilité des emplois adaptés à leurs besoins. Le Ministère du Travail et de la Justice Sociale  propose ce projet de loi qui vise à permettre aux pouvoirs publics processus d'intégration dans le marché du travail des jeunes défavorisés, en attribuant exclusivement un certain nombre d'emplois dans le secteur public local aux jeunes défavorisés, pour une période de 24 mois, pour leur faciliter d`acquérir d'expérience et des compétences afin qu'ils puissent être plus tard embauchés dans le secteur privé. Merci.
Mihai Tudose: Félicitations, que Dieu vous y aide ! Merci aux collègues des médias. 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire