Déclarations du Premier ministre Mihai Tudose et DE Mme Corina Cretu, commissaire européenne à la politique régionale au début de la réunion du Gouvernement

07 Septembre

Mihai Tudose: Bonjour, chers collègues! Nous avons l'honneur aujourd'hui qu'avant la réunion du Gouvernement, ou au début de la réunion du Gouvernement, d`avoir comme  invité la commissaire européenne Corina Cretu. Étant donné que l'ordre du jour nous a permis, j'ai profité de l'occasion pour lui demander de modifier un peu le programme, pour s`adresser à l'ensemble du Cabinet. Je voudrais le répéter, et je le dirai chaque fois que j'aurai l'occasion: outre l'honneur d'avoir comme invité un commissaire européen, Mme Corina Cretu n'a jamais oublié qu'elle est roumaine et moi, personnellement, ainsi que et mes collègues, nous avons bien senti bien, tout son soutien possible. À tout moment, quand j'ai appelé, pour tout ce que nous avons appelé, on a reçu un conseil, un guide ou au moins une dose d'optimisme, mais cela fut plus rare avec la dose d'optimisme, car dans la plupart des cas, la discussion s'est terminée par une solution précise, avec un délai et une solution. Et encore une fois, merci beaucoup, Madame la Commissaire!

Corina Creţu: Tout d'abord, M. le Premier ministre, merci pour cette opportunité. J'aimerais vous saluer tous. Nous n'avons pas eu l'occasion de nous connaître, mais, certainement, dans la période à venir, pour tous - du moins pour ceux qui sont en contact avec des fonds européens - mes portes sont ouvertes. Et, bien sûr, je veux venir aussi souvent que possible, vous savez que je suis responsable encore pour 28 pays, et pour 300 régions. Mais, en effet, je n'oublie pas d`où je suis partie. Je suis un commissaire européen nommé par la Roumanie. J'ai essayé d'aider tous les gouvernements et ma présence ici est également pour montrer que l'UE fait tout son possible pour aider les États membres. Bien sûr, comme vous l'avez dit, par rapport au printemps dernier, je suis venue beaucoup plus optimiste. Tout d'abord, j'aimerais profiter de cette occasion pour vous féliciter pour le fait que, finalement, les autorités chargées de la gestion et du contrôle des fonds européens ont été accréditées en août.

Déjà nous ne pouvons plus parler de l'absorption nulle des fonds européens. Au cours des deux dernières semaines, nous avons versé au Gouvernement roumain et aux autorités roumaines 95 millions d'euros, en particulier pour les petites et moyennes entreprises et pour l'assistance technique. Nous avons encore des demandes de paiement de la Roumanie pour 350 millions. Donc, de ce point de vue, je crois vraiment que je dois vous féliciter et j'espère que vos prévisions d'attirer autant de fonds européens que possible d'ici la fin de l'année deviennent réalité. Je pense que les conditions sont très bonnes. La Roumanie est le pays à forte croissance économique de l'UE, ce qui a déjà été confirmé par Eurostat. Et je pense que, grâce aux réformes structurelles et aussi à l'aide de fonds européens, en améliorant l'environnement des affaires, l'environnement d'investissement, je crois que cette croissance peut devenir durable à long terme.
Je tiens également à vous féliciter pour le fait que l'exercice 2007-2013 s'est terminé dans des conditions incroyablement bonnes. 91% de l'absorption des fonds européens était pratiquement impensable en 2012, alors qu'il n'y avait que 4% d'absorption des fonds européens. Lorsque j'ai pris ses fonctions, c'était / 58% des fonds européens et maintenant nous avons environ 90%. Cela dépend toujours des corrections financières et des décisions prises par les tribunaux, nous avons des activités bloquées au tribunal. Mais en tout cas, dans l'ensemble, je pense que nous devons également parler de choses positives, car nous sommes également dans un moment politique très important lorsque le débat sur le futur budget de l'UE commence. Ce n'est pas un secret pour personne que cette politique de cohésion est attaquée et je pense que nous devons montrer la valeur ajoutée pour les citoyens européens des fonds européens.

Je tiens également à vous féliciter pour le fait que l'exercice 2007-2013 s'est terminé dans des conditions incroyablement bonnes. 91% absorption des fonds européens était pratiquement impensable en 2012, alors qu'il n'y avait que 4% d'absorption des fonds européens. Lorsque j'ai pris mes fonctions, c'était / 58% des fonds européens et maintenant nous en avons environ 90%. Cela dépend toujours des corrections financières et des décisions prises par les tribunaux, nous avons certaines activités bloquées au tribunal. Mais en tout cas, dans l'ensemble, je pense que nous devons également parler de choses positives, car nous sommes également dans un moment politique très important lorsque le débat sur le futur budget de l'UE commence. Ce n'est pas un secret pour personne que cette politique de cohésion est attaquée et je pense que nous devons montrer la valeur ajoutée pour les citoyens des fonds européens.

Donc, de mon point de vue, je vous félicite! - 51 000 emplois ont été créés ces dernières années en Roumanie grâce aux fonds européens, des milliers de PME ont reçu de l'aide. Bien sûr, dans le domaine des transports, c'est la plus grande douleur, toutefois, plus de 300 km de réseau autoroutier /.../ et plus de 2 400 km de routes nationales ont été rénovées, 2 500 écoles, donc nous avons des résultats concrets et je pense que nous devons parler davantage des avantages que les fonds européens apportent à la vie quotidienne des citoyens du pays. Parce qu'après tout, nous n'absorbons pas pour l'absorption, nous voulons améliorer ... Nous avons des gens sur le terrain, nous sommes à votre disposition, nous avons rencontré de nombreux ministres et je veux rencontrer autant que possible d'entre vous pour discuter concrètement comment nous pouvons vous aider. Donc, merci pour l'invitation, je vous souhaite du succès et du meilleur!
M. Mihai Tudose: Merci, Madame la Commissaire, j'espère que vous viendrez encore à nos réunions avec de nouvelles encore meilleures. Merci beaucoup!

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire