Déclarations du Premier ministre Viorica Dăncilă au début de la réunion du Gouvernement

05 Juillet

 
Mme Viorica Dăncilă : Nous nous sommes déplacés au début de la semaine dans les zones inondées, en compagnie de  plusieurs collègues, nous avons parlé aux gens. Les dommages dus aux inondations sont très élevés et les gens nous regardent avec espoir. Ils doivent savoir qu'ils peuvent compter sur nous et pour leur témoigner de notre solidarité envers eux, face à ce qui est arrivé.


Nous avons décidé d'intervenir rapidement, parce que les gens, comme je l'ai dit, ont besoin urgent de notre aide. Nous avons déjà préparé des mesures que nous adoptons aujourd'hui, à cette réunion du Gouvernement. Nous attendons, dans le même temps les évaluations pour les infrastructures, car il y a des zones où les eaux ne se sont pas encore retirées et nous ne pouvons pas faire ces évaluations. L'aide que nous fournissons se compose de nourriture, d'eau, le logements modulaires, de leur de dotation.


Je tiens à remercier encore une fois les forces d'intervention du MAI, le Ministère de la Défense, l'ISU,  les troupes de pompiers qui ont agi rapidement et ont  fourni une aide immédiate aux personnes touchées.


Je veux annoncer que les forces d'intervention ont été complétées afin que  les gens puissent dépasser plus vite ces problèmes. J'ai discuté avec le commissaire Corina Cretu, ainsi qu'avec le vice-président de la Commission européenne, M. Šefčovič, pour l'accès au Fonds de solidarité de l'UE. Les procédures sont en cours, mais comme vous le savez, les fonds viendront beaucoup plus tard et les gens ont besoin de ces fonds et d`être aidés immédiatement.


En même temps, je pense que nous avons besoin d'un changement de perspective: nous focaliser davantage sur la prévention que sur la limitation des inondations. J'ai donc demandé une évaluation complète de la situation des zones à risque d'inondation. Nous avons besoin de voir exactement où des problèmes peuvent survenir à l`avenir  concernant les barrages pour y intervenir en vue de leur consolidation.


Sur la base de ces évaluations complexes des Eaux de Roumanie, nous interviendrons  dans la consolidation  ou dans la construction de barrages où les risques sont élevés pour se produire des inondations.


Enfin, nous allons approuvé aujourd'hui par un Arrêté gouvernemental promu par le Ministère du Travail et de la justice sociale, l'octroi d'une aide d'urgence d'un montant de 6 millions de lei pour soutenir les familles et les célibataires qi sont dans une  situation de nécessité,  en raison des inondations, des glissements de terrain et des phénomènes météorologiques extrêmes.


Nous attachons également attention pendant cette période à la situation de la peste porcine africaine. Le Gouvernement et les institutions responsables subordonnés avons pris les mesures nécessaires pour contrôler et limiter l'extension du virus.  Le président de l`ANSVSA est sur le terrain, là où a déjà été institué l`état d'alerte. Il est accompagné des inspecteurs vétérinaires et les experts de la Commission européenne. J'ai demandé aux institutions concernées - ANSVSA, Ministère de l'Agriculture, Ministère de l'Environnement, de l`Intérieur, Ministère de la Défense - de coopérer étroitement pour la mise en  œuvre des mesures nécessaires. Nous devons prendre aussi d'autres mesures si la situation l'exige.

Je lance un appel aux gens pour les sensibiliser sur le fait que, bien que la peste porcine africaine n'affecte pas la santé humaine, les seuls moyens de prévenir la propagation de la maladie est de maintenir un niveau élevé de biosécurité dans les fermes et de gérer s efficacement et rapidement les possibles foyers d`épidémie. Aujourd'hui, nous adopterons un Arrêté  qui réglementera la méthodologie pour déterminer et payer l'indemnité due aux propriétaires d'animaux tués ou endommagés afin d'éliminer rapidement les foyers des maladies transmissibles des animaux. Tout comme nous nus sommes engagés par le Programme de gouvernance,  nous poursuivons les mesures visant à réduire la pénuries de main-d'œuvre identifiée au niveau national en augmentant le montant des subventions aux employeurs. Nous avons à l'ordre du jour un projet de loi qui soutient les employeurs qui emploient des chômeurs et des groupes vulnérables ainsi que ceux qui concluent des contrats d'apprentissage ou de stage. Nous augmenterons de 900 lei a 2.250 lei la subvention mensuelle accordée aux  employeurs qui  embauchent des jeunes diplômés des établissements d'enseignement, des personnes handicapées, des chômeurs âgés de plus de 45 ans, chômeurs de longue durée, des chômeurs qui sont seuls fournisseurs des familles monoparentales ou les personnes proches de l'âge de la retraite et qui trouvent difficilement un emploi. En même temps, le montant de la prime d'activation accordée aux chômeurs enregistrés qui ne bénéficient d`indemnisation de chômage est passé de 500 lei à 1.000 lei. En outre, nous soutenons les employeurs qui conclurons - bien sûr, en vertu de la loi - un contrat d'apprentissage ou de stage. Ils bénéficieront sur demande pour toute la durée du contrat d'apprentissage ou de stage, d`une somme d'un montant de 2.250 lei par mois.


Comme vous le savez, j'ai participé hier soir à Thessalonique au sommet quadrilatéral Roumanie - Bulgarie - Grèce - Serbie. Ce fut la quatrième réunion dans ce format en moins d'un an, ce qui montre notre détermination d`action commune pour promouvoir des projets d'interconnexion pour le transport, l'énergie, les télécommunications et de collaborer en ce qui concerne les affaires intérieures, et non pas en dernier lieu, la Stratégie du Danube. J'ai discuté avec mes homologues de la Bulgarie et de la Grèce, tout comme avec le Président de la Serbie, sur le rôle essentiel d`une étroite coopération régionale entre nos pays, et de la coopération au niveau européen, compte tenu des défis de l'Union européenne. La Roumanie vise à la construction d'une région plus intégrée,  comprenant les pays des Balkans comme une condition préalable à une croissance durable dans la région. Le développement des infrastructures et la coopération transfrontalière représentent des opportunités, comte tenu y compris de la possibilité d'attirer des investissements, d'accroître les échanges économiques et en termes de développement économique et social de nos pays. Les projets communs d'infrastructure renforceront les liens commerciaux entre les entreprises et le tourisme. Nous avons également discuté des interconnexions en matière d`énergie, mais nous avons abordé aussi des questions liées au renforcement de la coopération dans le cadre de  la Stratégie de l'UE pour la Région du Danube - SUERD. La Roumanie exercera la présidence de la SUERD fin octobre, après la Bulgarie, et au cours de son mandat elle vise à promouvoir la valeur ajoutée de cette Stratégie européenne pour assurer le développement économique, la cohésion territoriale et de réduire les disparités dans le développement régional dans l'Union européenne.


A la fin de la réunion du Gouvernement, le porte-parole détaillera les actes normatifs adoptés lors de la réunion d'aujourd'hui. Je vous remercie !



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire