Déclarations soutenues par le Premier ministre Ludovic Orban au début de la réunion du gouvernement

06 Nov

Bonjour,

Je déclare ouverte la première réunion officielle du Gouvernement. Évidemment, nous avons encore eu une réunion informelle après le vote sur l'investiture.
Je suis très reconnaissant au président Klaus Iohannis d`avoir honoré notre invitation à assister à la réunion de notre gouvernement, qui inclura à l'ordre du jour des discussions relatives à la nomination du commissaire européen par la Roumanie, le projet d'ordonnance d'urgence établissant certaines mesures au niveau de l'administration publique centrale, pour la modifier et compléter certains actes normatifs. Nous discutons également du projet d'ordonnance d'urgence pour l'application des mesures de protection sociale accordées aux personnes licenciées par le biais de licenciements collectifs réalisés sur la base de plans de licenciement par la Société nationale de fermeture des mines Valea Jiului S.A. et la société du Complexe énergétique Hunedoara, S.A. dans la période 2019-2024. Comme vous le savez bien, il s’agit d’un acte normatif qui devra être débattu et adopté afin de résoudre le problème des mines de Paroşeni et Uricani. Monsieur le Président, je vous invite à nous adresser votre message.
/ ... /
Merci beaucoup, Monsieur le Président, faites confiance que ce gouvernement est votre partenaire dans tous les grands projets de développement de la Roumanie et dans tous les efforts visant à renforcer le rôle de la Roumanie à la fois au niveau de l'Union européenne et au plan international, tout en garantissant le respect des libertés et des droits fondamentaux de chaque citoyen roumain.
Avant de passer à l'ordre du jour, je tiens à vous informer que j'ai pris la décision de nommer M. Antonel Tanase au poste de secrétaire général du Gouvernement et de nommer à la tête de la Chancellerie. M. Ionel Danca. J'ai fait ces annonces parce que vous savez très bien que le fonctionnement du Gouvernement dépend en grande partie de la bonne entrée de ces deux dirigeants au niveau du secrétariat général du Gouvernement.
Vous devez savoir très clairement que nous avons certaines priorités: premièrement, l'organisation des élections. J'ai pris la décision de réunir ce soir toutes les entités, toutes les institutions responsables de l'organisation des élections, afin de bien connaître clairement la situation actuelle et de pouvoir prendre les mesures nécessaires pour garantir la tenue d'élections libres et équitables, déroulées en bonnes conditions et permettant l’exercice du droit de vote pour chaque Roumain.
En outre, Monsieur le ministre de l'Economie et les autres ministres responsables, nous devrons convoquer demain le Commandement d'hiver pour voir clairement quelle est la situation tant dans le domaine de l'énergie que dans celui de la préparation des infrastructures de transport en hiver.
Monsieur le ministre des Finances, votre tâche est extrêmement difficile, à savoir préparer la rectification budgétaire. De nombreuses autorités locales nous nous ont déjà indiqué qu'elles ne disposaient pas des ressources financières nécessaires pour pouvoir terminer l'année dans les meilleures conditions et effectuer tous les paiements. En outre, il y a beaucoup d'arriérés en termes d'exécution budgétaire, à la fois sur PNDL, où il semble que ce soient des paiements non honorés pour des situations de travaux approuvés de 5 milliards; de plus, il faut voir très clairement la situation en matière de remboursement de la TVA, car il est inacceptable que les entreprises privées bénéficiant du droit légal du remboursement de la TVA ne soient pas remboursées à temps à couse des dépenses  insensées engagées par le gouvernement précédent.
En outre, il y a certaines priorités claires pour nous tous. Hier soir, je suis rentré au gouvernement à 9h30 et je n'ai trouvé personne. Les gens doivent comprendre qu`il faut modifier changer le mode de travail et que tant que le ministre ou le premier ministre travaille, toute personne appelée à remplir et atteindre ses objectifs fixés doit être au travail. Le rythme de travail doit être changé et les gens doivent comprendre que nous sommes au service du citoyen et que chaque employé d'une institution publique a l'obligation de résoudre tous les problèmes qu'il doit résoudre. Commencez l'audit et soyez prêt, après l'adoption de l'ordonnance d'urgence, pour les nouvelles décisions gouvernementales relatives à l'organisation et au fonctionnement de chaque ministère. Réfléchissez à des structures souples et efficaces, ne gardez que des personnes compétentes, uniquement des personnes vouées au service de l'intérêt public, des personnes qui souhaitent réellement participer avec nous à la mise en œuvre du programme de gouvernance. Qui est paresseux, qui s’est habitué à toucher son salaire sans rien faire devra partir tôt ou tard. Je vous demande d'arrêter touts les concours, les compétitions simulées qui ont été lancées au cours de la dernière période par le gouvernement précédent.

En outre, Monsieur le ministre des Affaires Etrangères, veuillez examiner attentivement la manière dont on a fait les nominations aux postes diplomatiques de consul général, de consul, et vérifiez dans quelle mesure les conditions légales ont été remplies, et rappelez immédiatement ceux qui ont été envoyés sans aucun lien avec la diplomatie et les missions que doit accomplir le personnel diplomatique.
Évidemment, dans tous les domaines, il faut débloquer toutes les situations qui existent dans les grands projets d’infrastructure, à partir des hôpitaux régionaux, M. le ministre de la Santé; dans le domaine des transports, toutes les procédures doivent être débloquées et accélérées, mais aussi faire avancer tous les projets à la vitesse la plus rapide car, je le répète, exactement comme annoncé par M. le ministre Bolos, en particulier sur POIM, il existe un risque de désengagement l'année prochaine de 3,2 milliards, et cette année encore, il existe un risque de désengagement de 600 millions d’euros. Je souhaite que nous ne perdions aucun euro des ressources financières mises à notre disposition au niveau européen.
Il est également très important de commencer la procédure de nettoyage des institutions publiques, nous débarrassant de ceux qui ont eu la dignité publique et qui n’ont pas exercé leurs fonctions comme ils le devraient. Je peux vous dire que j'ai déjà commencé à signer des décisions et que je m'attends à ressentir la fièvre musculaire en signant les décisions de licenciement des secrétaires d'État, des conseillers d'État, des secrétaires généraux et d'autres catégories de fonctions dépendant du ministre et du premier ministre, car il faut restaurer compétence, le professionnalisme, l`intégrité à la tête des institutions publiques et en finir avec " les pistons", le népotisme, ce qui a généré ... j'ai signé des décisions hier ... le garçon de…, le garçon de…, et ainsi de suite . En fait, cela sera vu publiquement au moment de la publication au Journal officiel. C`est-ce que j`avais à vous dire au début de la réunion. Je remercie les journalistes d’assister à cette réunion du gouvernement et je les pris de nous laisser continuer la réunion du gouvernement.

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire