Déclarations soutenues par le Premier ministre Viorica Dăncilă au début de la réunion du gouvernement

12 Août

Bonjour,

Au cours de la réunion de gouvernement d'aujourd'hui, nous adopterons le projet de rectification budgétaire présenté par le Ministre des Finances en première lecture lors de la séance précédente.

Comme nous l’avions dit la dernière fois, c’est une rectification positive par laquelle nous fournissons les montants nécessaires pour le paiement des salaires, des pensions et de toutes les allocations sociales, pour le bon fonctionnement de toutes les institutions, ainsi que pour la poursuite des investissements dans les domaines prioritaires.

Le budget du Ministère de la Santé reste au niveau alloué en début d’année. Les fonds continueront d’être utilisés pour équiper et réhabiliter toutes les unités de soins sanitaires du pays, ainsi que pour poursuivre les programmes de santé nationaux, fournir des médicaments indemnisés et augmenter les salaires des professionnels de la santé.

L’éducation continuera de bénéficier de fonds plus grands de 42,4% par rapport à 2018, et si les retards du premier semestre sont récupérés, nous reviendrons avec des montants supplémentaires à la deuxième rectification.

Nous poursuivrons les programmes mis en place dans le domaine de l’éducation, notamment celui qui consiste à payer les fournitures scolaires pour les enfants de familles à faible revenu.

La réduction d'environ un milliard de lei du budget du Ministère de l'Éducation concerne principalement le programme "Je vais à l'école" qui, malheureusement, n'était pas prêt à être financé et mis en œuvre avant la fin de cette année.

En outre, les coûts de personnel sont réanalysés, ce qui a été initialement surestimé. Les fonds prévus par la rectification assurent d’ici la fin de l’année, le payement des titres exécutoires et l’application de la loi no. 85/2016.

Je dois mentionner que, dans les institutions où les crédits budgétaires ont été réduits, les crédits d’engagement n’ont pas été diminués, de sorte que le processus de passation de marché des projets financés par des fonds européens, ni des travaux d’investissement n’a pas été affecté.

Comme d'habitude, nous distribuons les montants nécessaires en fonction des besoins, en réduisant pour les zones dans lesquelles l'argent ne sera pas utilisé avant la fin de cette année.

Nous continuerons à soutenir les personnes touchées par des inondations, des glissements de terrain et d’autres catastrophes naturelles. Par cette rectification, nous allouons 500 millions de lei pour la restauration de l’infrastructure touchée.

Nous allouons également les fonds nécessaires à la poursuite des projets d’investissement pour le développement des communautés locales. Comme je l'ai déjà dit, pour le gouvernement roumain il est très important d'appliquer le principe de la cohésion au développement harmonieux de toutes les régions du pays. M. le ministre Eugen Teodorovici, à la fin de la réunion du gouvernement, je vous prie de fournir les informations nécessaires concernant la rectification budgétaire.

De très bonnes nouvelles viennent de l'agriculture. La semaine dernière, 103,2 millions d'euros ont été inscrits dans les comptes de la Roumanie du Fonds européen de garantie agricole (FEGA).

Depuis la prise de fonction du gouvernement, 8,78 milliards d'euros de fonds européens ont été inscrits dans les comptes des agriculteurs roumains. Cette année seulement, 2,53 milliards d'euros ont été fournis par la Commission européenne aux agriculteurs et au développement du village roumain. À ces montants s’ajoutent plus de 1,4 milliard d’euros de subventions du budget national.

Nous continuons d'aider les fermiers et les agriculteurs à assurer la présence de produits locaux sur le marché.

Le ministre de l'Agriculture, Petre Daea, m'a informé que la dernière tranche de plus de 200 millions de lei a été versée aux agriculteurs inscrits au cycle I du Programme de soutien à la tomate.

C'est un programme très apprécié. Au cours de la première étape de cette année, près de 20 000 producteurs de légumes se sont inscrits, et environ la moitié d'entre eux ont obtenu une production supplémentaire et continuent à livrer sur le marché.

Nous avons déjà enregistré pour le cycle II du programme plus de 4 000 producteurs agricoles, ce qui signifie que nous fournissons tout le soutien nécessaire à la fourniture de tomates à la population roumaine.

À la réunion d’aujourd’hui, nous adoptons de nouvelles mesures pour réaliser le t Quartier pour la justice, projet attendu depuis longtemps et qui est l’une des mesures entreprises dans le cadre du programme de gouvernance 2018-2020.

Par un Arrêté du gouvernement, nous approuvons le programme de reconversion fonctionnelle de cet objectif d’investissements présentant un potentiel stratégique de développement de la capitale.

Nous avons également chargé le Ministère de la Justice d’engager les procédures d’expropriation, de conception et d’exécution nécessaires au démarrage de ce projet.

Le "Quartier pour la justice" fournira le siège des institutions appartenant au pouvoir judiciaire et son schéma fonctionnel envisagera le regroupement des espaces destinés aux tribunaux et aux parquets, avec siège à Bucarest, ainsi que d'autres institutions du système judiciaire.

Nous nous préparons tôt pour la saison froide et prenons les mesures nécessaires pour assurer les stocks nécessaires au bon fonctionnement du système électro - énergétique  national entre le 1er novembre 2019 et le 31 mars 2020.

Nous approuvons dans la session d'aujourd'hui le programme d'hiver dans le domaine de l'énergie, par lequel nous établissons le niveau des stocks de carburants pour la production de l'électricité, que les producteurs doivent assurer jusqu'au 1er novembre 2019, mais également le volume requis d'eau des lacs de retention.

Ainsi, le volume de gaz stocké augmente de 10% par rapport à 2018 et les réserves provenant des grandes accumulations hydro énergétiques de 25%.

Nous prenons ces mesures pour que toutes les institutions et entreprises en la matière soient bien préparées à éviter tout problème d’approvisionnement en énergie.

À la fin de la réunion du gouvernement, le porte-parole détaillera les lois adoptées lors de la réunion d'aujourd'hui.



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire