Le Gouvernement a approuvé la rectification du budget pour 2017

13 Septembre

La première rectification du budget pour 2017 a été approuvée aujourd'hui par le Gouvernement, dans les conditions d`une croissance économique de 5,8% au premier semestre, ce qui a entraîné une croissance du PIB de 21,9 milliards de lei, selon la Commission nationale de prévision, de  815,2 milliards à 837,1 milliards de lei.

Les recettes du budget général consolidé augmentent de 1 060,7 millions de lei, les dépenses du budget général consolidé augmentent de 1 705,2 millions de lei et le déficit budgétaire reste à 2,96% du PIB selon la méthodologie cash. Toutes les institutions publiques ont les fonds nécessaires entièrement assurés pour couvrir les frais de fonctionnement La rectification budgétaire assure également le paiement des augmentations de salaire pour différentes catégories de personnel dans le système budgétaire approuvées cette année, l'extension de la bourse des étudiants pour l'ensemble de l'année académique, la mise en œuvre du programme Start-up Nation-Roumanie pour stimuler la création des petites et moyennes entreprises, le commencement de la sélection   des bénéficiaires des aides d'État visant à stimuler les investissements ayant un impact majeur sur l'économie, le versement anticipé des fonds de soutien aux agriculteurs.
La rectification du budget pour cette année fournit des fonds supplémentaires comme suit :

Les montants supplémentaires alloués aux budgets locaux par solde s'élèvent à 680,1 millions de lei, principalement pour:

· Le paiement des salaires, primes, allocations aux enseignants dans l'enseignement pré universitaire - 350 millions de lei
· Le financement des dépenses des centres publics pour adultes handicapés - 87,8 millions de lei
· Le paiement des indemnités pour les personnes handicapées - 110,9 millions de lei
· Le financement du programme scolaire (qui distribue aux élèves préscolaires et élèves des fruits, légumes, produits laitiers et boulangerie des classes I à VIII) - 75,0 millions de lei
· Soutenir le système de protection de l'enfance - 78 millions de lei
· Services de sauvetage en mer - 2,4 millions de lei

Le Ministère de la Santé a également reçu le montant de 431 millions de lei pour le paiement du personnel, principalement pour le personnel médical des unités sanitaires.

 Au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, les fonds de 1,8 milliard pour les régimes de paiements directs ont été augmentés. Ces sommes assureront le paiement intégral à l'avance de l'établissement des cultures en 2018. Parallèlement, le cofinancement des projets soumis dans le cadre du Programme national de développement rural 2014-2020 financé par le FEADER sera assuré.
    
Au Ministère de l'Intérieur plus de 1,2 milliard de lei ont été alloués au pour:

·       Garantir les droits de rémunération et de salaire aux policiers
·      Assurer la maintenance pour garder les aéronefs en état de fonctionnement
·       L'achat d'équipement de protection pour les policiers

Au Ministère de l'Environnement des Affaires, du Commerce et de l'Entrepreneuriat, on a alloué en plus, pour compléter les fonds européens (500 millions de lei) pour le Programme Start-up Nation, le montant de 250 millions de lei.
 Au Ministère du Travail et de la Justice Sociale a été fournie la somme de 795 millions de lei pour les pensions et les droits d'assistance sociale.
Au Ministère des Finances Publiques - Actions générales, a été prévu le montant de 2,464 millions de lei pour le préfinancement du budget de l'Etat en cas d'indisponibilité temporaire de fonds européens.

La rectification budgétaire ne génère aucune influence sur le budget du Ministère de la Défense nationale.

Les réductions budgétaires ont été principalement faites au Ministère du Développement Régional, de l'Administration Publique et des Fonds Européens (-1 980 millions), au Ministère des Transports (- 6 249,1 millions), au Ministère des Communications et de la Société Informationnelle (-303,4 millions de lei ), principalement à partir des montants liés aux projets financés par des fonds européens, en raison de l'approbation tardive du budget 2017, du retard dans les procédures de passation des marchés, ce qui a entraîné un faible taux d'exécution budgétaire pour les huit premiers mois de cette année.
Aux ministères où les crédits budgétaires ont été réduits, les crédits d'engagement n'ont pas été réduits en conséquence, pour ne pas affecter le processus de passation des marchés des projets financés par l'UE et des projets d'investissement. La diminution ne concerne que des crédits budgétaires (cash) qui ne peuvent plus être utilisées au cours des 4 prochains mois.
En outre, dans le budget du Ministère des Finances - Actions générales, des crédits d'engagement ont été évalués à 638 millions de lei pour le programme «Aide d'État pour le financement des projets d'investissement», afin de lancer le processus de sélection des bénéficiaires des aides d'État pour stimuler investissements ayant un impact majeur sur l'économie



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire