Repas chaud pour les élèves de 50 établissements scolaires également pour l'année scolaire en cours

06 Décembre

Lors de sa réunion d'aujourd'hui, le Gouvernement a approuvé la liste des 50 établissements d'enseignement pré-universitaire dans lesquels le programme pilote d'alimentation des préscolaires et des élèves pour l'année scolaire 2017-2018 sera appliqué, ainsi que les fonds nécessaires pour financer le programme.

Il s`agit de plus de 30 millions de lei, somme prévue pour toute l'année scolaire 2017-2018, financée par le budget de l'Etat, selon une Ordonnance d'urgence adoptée aujourd'hui.

La première phase du programme pilote de soutien alimentaire aux écoles maternelles et aux élèves a été appliquée durant l'année scolaire 2016-2017 et a impliqué 50 unités scolaires. Les 50 écoles dans lesquelles la deuxième étape sera organisée au cours de l'année scolaire 2017-2018 ont été sélectionnées de manière à ce que chaque département ait au moins une unité d`enseignement incluse dans le projet et qu`elle soit en même temps représentative du problème signalé (environnements géographiques isolés ou difficiles à atteindre, environnements sociaux défavorisés, milieux économiques avec un niveau élevé de pauvreté).

On a également tenu compte de l'infrastructure nécessaire pour les repas scolaires (qu'il y ait ou non une cantine, qu'il y ait ou non une salle pour la préparation ou le service des repas, s`il y a un espace de stockage disponible).
Le repas chaud ou un paquet alimentaire sera fourni aux élèves et aux enfants d'âge préscolaire participant aux activités d'enseignement, jusqu'à concurrence de 7 lei par jour pour chaque bénéficiaire.

Les autorités locales ont la possibilité de compléter le financement à partir de leurs propres revenus. En outre, les autorités locales non incluses dans le programme peuvent déterminer son application dans les écoles ou les jardins d'enfants, à condition qu'elles fournissent un financement à partir de leurs propres revenus.

Les produits alimentaires distribués aux élèves et aux enfants d'âge préscolaire respecteront les exigences de conformité définies dans la réglementation européenne. Les départements de santé publique du département, respectivement la municipalité de Bucarest, vérifieront le respect des normes et conditions d'hygiène et de salubrité ainsi que la distribution de nourriture saine. En outre, à la demande écrite des parents, pour des raisons de nature médicale, culturelle ou religieuse, les colis alimentaires et les repas chauds peuvent être remplacés par des aliments adaptés à la situation des élèves et des enfants d'âge préscolaire.

La procédure d'attribution des marchés de fournitures / services pour les colis alimentaires ou les repas chauds est organisée au niveau de chaque unité administrative territoriale.

Dans les 45 jours suivant l'entrée en vigueur de l'Ordonnance d'urgence adoptée aujourd'hui, les ministères de la Santé et de l'Education élaboreront des règles d'application, qui seront adoptées par Arrêté du Gouvernement.



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire