Nouvelles fraîches

Lundi, 15 Avril

Accueil officiel par le Premier ministre Viorica Dăncilă du Premier ministre de la Georgie, Mamuka Bakhtadze

Déclarations de presse conjointes  du Premier ministre roumain Viorica Dăncilă et du Premier ministre de la Georgie, Mamuka Bakhtadze

  
Mme Viorica Dăncilă: Permettez-moi de commencer par souhaiter une chaleureuse bienvenue en Roumanie au Premier ministre Mamuka Bakhtadze et aux membres du Gouvernement de la Georgie.

Nous avons eu des discussions constructives aujourd’hui et avons examiné la situation actuelle et les perspectives de développement des relations entre la Roumanie et la Géorgie dans des domaines d’activité importants tels que les transports, l’énergie et les échanges commerciaux.

Nous avons réaffirmé le ferme soutien de la Roumanie aux aspirations européennes et euro -atlantiques de la Géorgie et avons encouragé la poursuite du programme ambitieux de réformes promu par le gouvernement géorgien. Le développement des relations de l'UE avec les partenaires orientaux est une priorité de la Présidence du Conseil de l'UE et, à cet effet,  nous participons activement à la promotion des objectifs poursuivis dans le cadre du Partenariat oriental.

Un autre aspect que nous avons évoqué aujourd'hui est la sécurité à la Mer Noire, qui préoccupe au plus haut point les deux États. Du point de vue de la Roumanie, la prospérité, la sécurité et la stabilité de la Géorgie sont essentielles à la sécurité et à la stabilité de toute la région de la Mer Noire. C'est pourquoi, en plus de soutenir la coopération de plus en plus étroite de la Géorgie avec l'OTAN, nous explorons le potentiel bilatéral de coopération.

J'ai saisi cette occasion pour réitérer le ferme soutien de la Roumanie à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Géorgie dans ses frontières internationalement reconnues.

Au niveau bilatéral, nous avons constaté que les résultats de nos efforts pour renforcer le dialogue économique et commercial ont déjà commencé à se manifester, avec une augmentation du volume du commerce roumano -géorgien ainsi que des exportations roumaines vers la Géorgie. Nous avons salué ensemble ces réalisations et nous avons convenu de tenir régulièrement les sessions de la Commission mixte pour exploiter pleinement le potentiel existant.

La connectivité dans son ensemble, qu’elle soit liée aux relations entre les milieux des affaires, au tourisme, aux contacts interpersonnels en général, est un élément important et nous continuerons à la soutenir. Je voudrais, dans ce contexte, encourager les entreprises roumaines à explorer les opportunités des affaires offertes par la Géorgie.

J'ai remercié M. le Premier ministre pour le soutien actif et la participation de la partie géorgienne au projet de la Route de fret maritime entre la Mer Noire et la Mer Caspienne, un projet lancé conjointement par la Roumanie et le Turkménistan.
Nous avons également décidé d'accélérer nos efforts pour développer le tourisme dans nos pays, un domaine au potentiel énorme.

Nous avons également discuté aujourd'hui de l'évolution des relations bilatérales dans les domaines de l'éducation et de la culture. Et cela d'autant plus que les relations entre les peuples roumain et géorgien se sont construites sur la base de solides liens culturels et je me réjouis ici de rappeler  Antim Ivirean, né en Géorgie et qui, avec Diacre Coresi, est le plus grand éditeur et créateur de langage de la culture médiévale roumaine.

Enfin, je voudrais remercier le Premier ministre Bakhtadze de sa présence à Bucarest et l’assurer que la Géorgie continuera à représenter pour la Roumanie un pays ami et partenaire. Je suis convaincue que le partenariat entre nos pays va s'intensifier et générer des résultats bénéfiques pour les citoyens roumains et géorgiens. Je vous remercie, M. le Premier ministre, vous avez la parole.

M. Mamuka Bakhtadze: Merci beaucoup, Madame le Premier ministre, pour ces paroles chaleureuses. Je suis heureux d'être en Roumanie lors de ma première visite officielle en tant que Premier ministre. La Roumanie est un pays très important pour nous, nous entretenons des relations privilégiées avec le peuple roumain. L’amitié entre les peuples géorgien et roumain s’est développée au fil des siècles et la visite d’aujourd’hui revêt pour moi une importance symbolique, car cette année nous célébrons les 300 ans d’amitié entre nos pays. Bien sûr, lorsque nous parlons de l’amitié entre nos peuples, nous ne pouvons nous empêcher de parler d’Antim Ivireanul, de Vahtang IV et de Constantin Brancoveanu. Leur contribution est précieuse pour le développement des relations entre la Géorgie et la Roumanie. Je suis ravi de continuer ce que nos ancêtres ont commencé. Aujourd'hui, nous avons beaucoup d'intérêts communs avec la Roumanie, nous sommes un pays avec une culture très ancienne, sont des pays connectés et géographiquement, nous avons accès à la Mer Noire, ce qui nous offre des occasions uniques de jouer un rôle important dans le développement de nos relations bilatérales, mais aussi dans relations régionales.
Aujourd'hui, plus que jamais, il est important d'assurer la sécurité à la Mer Noire, et c`est le message que nous avons essayé de transmettre à nos partenaires occidentaux depuis de nombreuses années, parce que nous croyons que sans la sécurité dans la région de la Mer Noire, il est impossible de parler de la sécurité en Europe ou celle de la société euro -atlantique. Nous nous félicitons de la décision prise par l'OTAN lors de la réunion des ministres, visant à renforcer sa participation à la sécurité de la région de la Mer Noire. A cette occasion, je voudrais remercier nos amis roumains pour leur soutien clair tout le temps.. Je voudrais dire que notre relation a un haut niveau aujourd'hui. Il est important pour nous d'intensifier nos relations économiques à l'avenir. Nous sommes prêts à avoir un programme ambitieux pour le développement des relations économiques bilatérales afin d'accroître le potentiel inexploité de la région de la Mer Noire. La réunion tenue à Bucarest le 4 Mars, 2019 est extrêmement importante dans ce contexte et les ministres des Affaires étrangères de la Géorgie, de la Roumanie, de l'Azerbaïdjan et du Turkménistan ont publié une Déclaration politique commune sur le développement d'un corridor de transport. C'est d'autant plus important pour moi, car je fus l'un des auteurs du nouveau corridor en tant que précédent directeur exécutif de la Compagnie ferroviaire géorgienne  SA. et il est satisfaisant que cette idée vraiment merveilleuse prenne les contours.

Nous attachons une grande importance à l’interaction entre le port de Constanţa et les ports maritimes de la Géorgie, en particulier lorsque nous sommes en train de construire un port de profondeur dans le pays, qui créera de nouvelles possibilités de coopération économique. Dans le même temps, nous avons des projets innovants dans le secteur de l’énergie qui permettront d’améliorer considérablement la sécurité énergétique de l’UE et de la famille européenne, renforçant ainsi le rôle de la Géorgie à cet égard.
Compte tenu de tout ce que je viens de dire, nous souhaitons naturellement que nos relations bilatérales deviennent stratégiques, et c’est bien notre position, que nous déclarons aujourd’hui ouvertement.
Nous apprécions les efforts actifs de la Roumanie au cours de sa Présidence au  CUE, car l'idée et le concept du Partenariat oriental doivent être maintenus à un niveau élevé. À l'occasion du dixième anniversaire du EP, nous convenons tous qu'il y a eu des progrès très importants dans de nombreuses directions, cependant nous avons constaté une nouvelle tendance dans nos efforts communs et nous devons mettre en œuvre une nouvelle dynamique menant à un plus grand rapprochement et une plus grande intégration de la Géorgie vers l'UE. La Géorgie continue de mettre en œuvre avec succès l'Accord d'association avec l'UE. C'est l'idée d'une feuille de route que nous avons récemment présentée à Bruxelles et qui vise à assurer un plus grand rapprochement entre la Géorgie et l'UE et je suis sûr que les amis roumains nous soutiendront. activement à cet égard.
Permettez-moi de saisir cette occasion afin de remercier nos collègues roumains pour leur soutien continu concernant la souveraineté et à l'intégrité territoriales de la Géorgie. Au cours de l`entrevue, nous avons également discuté des défis actuels et très douloureux que nous avons en Géorgie. La Fédération de Russie continue d'occuper 20% de nos territoires. La situation en matière des droits de l'homme est désastreuse dans les territoires occupés de la Géorgie. On peut dire que nous sommes confrontés à une catastrophe humanitaire dans les deux régions occupées. Avec nos partenaires, nous avons créé une initiative de paix visant principalement à mettre fin à la catastrophe humanitaire dans ces territoires. La Russie n'honore pas ses engagements de 2008 et refuse de retirer ses troupes de Géorgie. Nous suivons attentivement la politique de règlement pacifique des conflits et nous sommes reconnaissants à la communauté internationale pour son soutien. Je voudrais remercier particulièrement nos amis roumains de la mission de surveillance de l'UE en Géorgie pour leur contribution. Madame le Premier ministre, je voudrais vous remercier encore une fois pour votre accueil chaleureux. Je suis convaincu que notre entrevue et cette visite nous donneront l'occasion d'intensifier et d'élargir notre collaboration dans d'autres secteurs également. Je vous remercie beaucoup !

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire