Nouvelles fraîches

Mardi, 10 Juillet

Le Premier ministre Viorica Dăncilă en visite de travail à Bruxelles

Entrevue du Premier ministre roumain Viorica Dăncilă avec le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker


 Le Premier ministre roumain Viorica Dăncilă s'est entretenue aujourd'hui avec le Pprésident de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker, à l'occasion de la visite du dignitaire roumain à Bruxelles. A Aux pourparlers ont participé aussi M. Frans Timmermans, premier vice-président de la CE, et Mme Corina Cretu, commissaire européenne chargée de la politique régionale.


Compte tenu de l`exercice de la Roumanie, à compter du premier semestre de 2019, de la Présidence du Conseil de l'UE, le Premier Viorica Dăncilă a souligné l'engagement ferme des autorités roumaines pour assurer le succès de ce  mandat. Le chef de l'Exécutif a mis en évidence l'objectif de la Roumanie à contribuer de manière constructive à la définition et à la promotion de l'intérêt commun européen, afin d'assurer l'unité et la cohésion entre les États membres et le rapprochement des citoyens de l'Union européenne. Elle.a également exprimé la volonté du Gouvernement roumain de poursuivre la coopération étroite et efficace avec la Commission européenne en matière de faciliter la prise de décision au niveau européen, dans laperspective de l'exercice par la Roumanie des responsabilités à la Présidence du Conseil de l'UE.


Les deux hauts dignitaires ont convenu de la nécessité d'assurer un consensus général pour soutenir les objectifs fixés par la Roumanie avant et pendant la Présidence du Conseil de l'UE, impliquant tous les acteurs institutionnels, sociaux et politiques.


Au cours des entretiens, le dignitaire roumain a présenté les priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l'UE sur les principaux dossiers de l'agenda européen, ainsi que la réflexion sur les futures négociations sur le prochain Cadre financier pluriannuel et les négociations sur Brex.


Le Premier ministre Viorica Dăncilă a fait connaître la disponibilité totale Roumanie d`orienter les efforts de la future Présidence roumaine du Conseil de l`UE en vue d'assurer un progrès substantiel dans le futur Cadre financier pluriannuel 2021-2027, dossier d'une grande importance pour l'Union. Ella a également insisté à la fois sur l'importance du maintien d'une approche de la Commission européenne dans le sens de certaines propositions sur le futur Cadre financier pouvant assurer que la politique de cohésion et la politique agricole commune demeurent les principales politique d'investissement de l'Union, en soulignant dans ce contexte, l'attente que leur rôle important soit adéquatement reflété dans le niveau de l`affectation de leurs allocations.

 

Dans le même temps, le Premier ministre a présenté les derniers développements dans la réforme et les changements dans le système judiciaire et a montré que l'achèvement du MCV reste un objectif important de l'agenda du Gouvernement.

 

Entrevue du Premier ministre Viorica Dăncilă avec la commissaire européenne à la politique régionale, Mme Corina Creţu


Le Premier ministre roumain, Viorica Dăncilă, a eu, le 10 Juillet, dans le cadre de sa visite à Bruxelles, une entrevue avec Mme Corina Cretu, commissaire européenne à la politique régionale. L`entretien a été l'occasion de poursuivre le dialogue avec la Commission européenne sur l'évolution de la mise en œuvre de la politique de cohésion en Roumanie, étant abordées également les questions de définition de la politique de cohésion après 2020 et les préparatifs de la Roumanie pour prendre la Présidence du Conseil de l'UE.


A cette occasion, le dignitaire roumain a réitéré les remerciements du Gouvernement roumain à la commissaire Cretu pour le soutien constant de la Commission européenne aux autorités roumaines dans les domaines visant à une meilleure gestion des fonds européens, en soulignant le rôle important de la bonne relation entre le Gouvernement et Bruxelles en la matière. En outre, le Premier ministre Viorica Dăncilă a rassuré la Commission européenne de l'engagement ferme du Gouvernement roumain pour augmenter le niveau d'attraction des fonds européens alloués à l'exercice 2014-2020.


Le Premier ministre Dăncilă a montré que le Gouvernement roumain poursuivra en 2018 à accéléré le rythme d`évaluer et de contracter  les projets, afin que nous puissions atteindre l'objectif proposé d'absorption de 100% à la fin de la période de programmation. Il est important d'assurer une mise en œuvre accélérée des projets afin que le volume des paiements augmenté en 2018 et 2019. Les efforts du Gouvernement roumain sont focalisés sur l'accélération de la mise en œuvre des projets déjà admis au financement et au soutien des bénéficiaires tout au long du déroulement des 'investissements.


Le premier ministre a souligné que les autorités roumaines concentrent tous leurs efforts sur l'accélération de la mise en œuvre des projets déjà approuvés pour un financement 2018, principalement en soutenant les bénéficiaires pendant la durée de l'investissement, tout comme en ouvrant toutes les lignes de financement, faisant connaître que l'objectif proposé pour cette année atteint un taux d'absorption d'environ 25%, y compris le préfinancement. Dans le même temps, le Premier ministre Dăncilă a souligné que, outre la maximisation du taux d'absorption, les autorités roumaines s'efforcent également de garantir des projets de qualité bénéficiant de financement européen.


Les pourparlers entre les deux hauts dignitaires ont abordé aussi la problématique des négociations sur la politique de cohésion après 2020, y compris de la perspective de la Présidence roumaine du Conseil de l'UE. Roumanie Le Premier ministre roumain a souligné que la Roumanie apprécierait favorablement une plus grande souplesse pour les États membres dans l`allocation du budget destiné aux objectifs fixés par le nouveau cadre réglementaire, afin de réduire les écarts de développement dans les infrastructures dans des domaines clés: les télécommunications, les transports, l'environnement, l'énergie, la santé et éducation. On a également discuté de la manière dont les États membres et la Roumanie définiront et transposeront après 2020  les priorités thématiques telles que: l'innovation, la numérisation, les transports, le social et l'infrastructure.


Le Premier ministre Viorica Dăncilă a montré que la Roumanie souhaite une approche constructive qui aboutisse à un compromis qui reflète tant les besoins de relever les nouveaux défis, que les besoins de parvenir à une convergence réelle au niveau européen, en assurant un financement adéquat de la politique de cohésion et de la politique agricole commune.


Le chef du Gouvernement de Bucarest et la commissaire européenne ont également discuté du stade decertains projets concrets tels que la ligne de métro M6 et les trois hôpitaux régionaux. Dans ce contexte, il a été convenu d'envoyer des projets supplémentaires dans le domaine des infrastructures de transports et routières.


La politique transfrontalière, la migration, la coopération avec la République de Moldavie, la coopération régionale dans un format quadrilatéral, tout comme la stratégie du Danube ont été d'autres sujets abordés lors de l`entrevue.


La commissaire européenne à la politique régionale s'est félicitée des changements législatifs intervenus dans le domaine des marchés publics, qui ont fixé un délai pour le règlement des affaires. Elle a également apprécié qu'une priorité de la Présidence roumaine représenterait la cohésion.


Le Premier ministre Viorica Dăncilă a déclaré que, à Bucarest à la fin octobre prochain sera organisée une conférence internationale sur l'avenir de la politique de cohésion et a adressé à la commissaire européenne pour la politique régionale a une invitation d`y participer.


En ce qui concerne les inondations, Mme Corina Cretu a donné l'assurance que des experts de la Commission européenne seraient envoyés en Roumanie, pour contribuer à l`évaluation de la situation provoquée par des pluies abondantes de cette dernière période

Le Premier ministre Viorica Dăncilă a eu une rencontre à Bruxelles avec les diplomates de la Représentation permanente de la Roumanie auprès de l'Union européenne
 
Le Premier ministre roumain, Viorica Dăncilă a rencontré aujourd'hui, le 10 Juillet 2018, les diplomates de la représentation permanente de la Roumanie à l'Union européenne, lors de sa visite de travail à Bruxelles du 9 au 10 Juillet 2018. Le ministre des Fonds Européens, Mme Rovana Plumb, a également assisté à la réunion.


Le chef de l'Exécutif a parlé aux diplomates roumains de la mission essentielle qu'ils auront lorsque notre pays exercera la Présidence du Conseil de l'Union européenne à compter du 1er janvier 2019.


"Nous sommes prêts à assumer le rôle important que nous aurons l'année prochaine dans l'exercice de la Présidence roumaine au Conseil de l'UE. Vous connaissez le mieux les dossiers et je suis très confiante qu'ensemble, nous serons en mesure d'accomplir ce projet national ", a déclaré le Premier ministre Viorica Dăncilă.


Lors de la visite à la Représentation permanente de la Roumanie à l'Union européenne, le Premier ministre Dăncilă a inauguré l'exposition « Nuances roumaines » du peintre Emil Ciocoiu et du sculpteur Vladimir Kazan, dans le cadre de la célébration européenne du Centenaire dans la capitale européenne.

L`entrevue du Premier ministre de la Roumanie, Viorica Dăncilă, avec le commissaire européen au Budget et aux ressources humaines, M. Günther Oettinger


Le Premier ministre roumain, Viorica Dăncilă, a eu une entrevue avec M. Günther Oettinger, commissaire européen chargé du budget et des ressources humaines, au cours de la visite de travail du dignitaire roumain à Bruxelles. La ministre des fonds européens, Rovana Plumb, a également participé aux discussions.

Dans le cadre de l`entretien, le Premier ministre Viorica Dăncilă a exprimé sa satisfaction pour la bonne coopération avec la Commission européenne et la confiance qu'elle continuera dans le même esprit constructif, en particulier dans le cadre des préparatifs et de l'exercice par la Roumanie de la présidence du Conseil de l`UE dans le premier semestre de l'année prochaine.

Le Premier ministre Viorica Dăncilă a évoqué l`opportunité que l`exercice de la Présidence du Conseil de l'UE représente pour la Roumanie de démontrer son attachement profond à la construction européenne et à la promotion des intérêts européens. Le Premier ministre roumain a également présenté les principaux objectifs que la Roumanie assumera dans son  l`exercice de son mandat à la Présidence de l'UE en ce qui concerne certains dossiers européens majeurs, l`échange de vues visant principalement les négociations sur le futur Cadre financier pluriannuel 2021 -2027, un dossier prioritaire dans le portefeuille du commissaire européen Gunther Oettinger.

Dans ce contexte, le Premier ministre Viorica Dăncilă  a réaffirmé l'intérêt et l'engagement de la Roumanie à contribuer activement au cours de la Présidence du Conseil de l'UE d'identifier un consensus pour prendre des décisions importantes sur le futur budget pluriannuel de l'Union, afin de permettre la mise en œuvre efficace et dans un temps utile des projets d'investissement au niveau de l'Union. Le Premier ministre a souligné l'importance de convenir  des solutions équilibrées concernant le futur cadre financier, reflétant à la fois la nécessité de poursuivre le processus de convergence économique et sociale dans toute l'Union et la nécessité d'assurer une réponse appropriée aux nouvelles réalités et défis auxquels l'Union et les États membres doivent faire face.

Le chef de l'Exécutif de Bucarest a souligné que la Roumanie peut contribuer à faciliter un accord politique sur le Cadre financier pluriannuel post-2020 par l'organisation à Bucarest à la fin Octobre, d`une conférence internationale sur l'avenir de la politique de cohésion.

Le Premier ministre Viorica Dăncilă a mentionné également les principaux points d'intérêt pour la Roumanie en ce qui concerne le prochain Cadre financier pluriannuel post-2020 en insistant sur l'importance de maintenir des allocations substantielles pour la politique de cohésion et la politique agricole commune, pour promouvoir des solutions qui contribuent à simplifier et à assouplir la mise en œuvre des programmes et instruments financiers européens au niveau des États membres et des bénéficiaires. Dans ce contexte, elle a également réitéré le soutien de la Roumanie aux allocations nécessaires pour soutenir les nouvelles priorités de l'Union.

La mise en place d'un cadre européen censé assurer les conditions nécessaires à la promotion des facilités d'emploi des travailleurs et à la mobilité géographique et professionnelle des travailleurs ainsi que  l'adaptation aux mutations industrielles et l'évolution des systèmes de production ont été un autre sujet discuté lors de la rencontre avec M. Günther Oettinger.


Le Premier ministre roumain et le commissaire européen ont convenu d'entamer un dialogue au niveau des experts en matière de budget et des ressources humaines à Bucarest entre septembre et novembre 2018.


Le commissaire européen en charge du budget et des ressources humaines a remercié le Premier ministre de la Roumanie d'entamer rapidement un dialogue avec la Commission européenne, en soulignant que cette démarche montre l'intérêt du Gouvernement roumain d'avoir un mandat réussi à la Présidence du Conseil de l'UE.


Le commissaire européen a également accepté l'invitation du Premier ministre roumain à se rendre en Roumanie dès que possible.
 
 

 

Entrevue du Premier ministre roumain Viorica Dăncilă avec le Commissaire européen à l'agriculture et au développement rural, M. Phil Hogan
 
Le Premier ministre roumain, Viorica Dăncilă, a eu une rencontre avec M. Phil Hogan, commissaire européen à l'agriculture et au développement rural, lors de la visite de travail que le dignitaire roumain effectue à  Bruxelles de 9 à 10 juillet.  La ministre des Fonds européens, Mme Rovana Plumb, a participé à cette entrevue.


Au cours de l`entretien, le Premier ministre de la Roumanie et le commissaire européen Phil Hogan ont abordé les questions prioritaires de l'agenda européen, avec un accent particulier sur les progrès au niveau de l'UE visant la dimension de la politique agricole commune. Ils ont également discuté des questions de l'état des préparatifs de l'exercice par la Roumanie, à compter du 1er Janvier, 2019, de la Présidence du Conseil de l'UE.


Le Premier ministre Viorica Dăncilă a révélé que l'un des objectifs majeurs de la Roumanie, future Présidence du Conseil de l'UE sera de veiller à ce que les politiques de l'UE sont toujours liées au principe de cohésion en tant que valeur commune de l'UE. Dans cette perspective, la Roumanie fera tout son possible pour faire avancer le processus de négociation et l'adoption, en temps opportun, en fonction du soutien des autres Etats membres de l'UE, des propositions relatives au Cadre financier pluriannuel 2021-2027.


Le Premier ministre Viorica Dăncilă a apprécié que la PAC a démontré sa valeur ajoutée, représentant un catalyseur pour le développement économique et social des zones rurales de l'Europe pour maintenir actifs et accélérer le processus de cohésion entre les régions et assurer la sécurité alimentaire, à des prix abordables et de qualité pour les citoyens européens.
 

Dans ce contexte, le premier ministre roumain a souligné la nécessité de tenir compte de manière adéquate du rôle important de cette politique dans l`allocation concurrence dans les allocations pour la PAC dans le futur budget européen. En outre, le Premier ministre roumain a déclaré que le Gouvernement de Bucarest est en faveur du maintien du budget de la PAC à un niveau comparable à celui en cours, notant également que la Roumanie apprécie les bonnes intentions de la Commission sur la simplification et l`accroissement de la subsidiarité dans la mise en œuvre de la future politique agricole commune et la proposition de poursuivre la réduction de  l'écart entre les paiements directs aux agriculteurs dans les différents États membres. Elle a souligné que la Roumanie n`est pas d'accord avec le plafonnement, ce qui affectera sérieusement les fermes les plus compétitives de notre pays.


Les deux dignitaires ont également discuté des propositions de la Commission concernant le soutien aux petites exploitations agricoles et aux jeunes agriculteurs en Roumanie.


Le Premier ministre Dăncilă a également souligné l'importance d'assurer une architecture simplifiée de la future politique après l'horizon 2020, qui permette un haut niveau de transparence, l'accessibilité et l'efficacité en relation avec  bénéficiaires directs de cette politique.


Le Premier ministre a apprécié le rôle que la Commission européenne tiendra à la prise de décision européenne sur les propositions en matière d`agriculture et a exprimé l`intérêt et l'ouverture de Roumanie à poursuivre sa coopération avec la Commission en vue d`identifier, conjointement avec les États membres et avec le Parlement européen, des meilleures solutions pour l'agriculture européenne, pour les agriculteurs européens et, en substance, pour les citoyens européens en tant que principaux bénéficiaires des politiques de l'Union.


Le chef de l'Exécutif a également soulevé les problèmes actuels de la Roumanie, à savoir la peste porcine africaine et les inondations qui touchent plusieurs départements. En ce qui concerne la peste porcine africaine, le commissaire européen à l'agriculture et au développement rural a déclaré qu'elle avait commencé en Pologne et qu l`on envisage des moyens de fournir des secours à notre pays.

 

 

En ce qui concerne les inondations, le Premier ministre roumain et le commissaire Phil Hogan ont convenu que la semaine prochaine on discutera avec avec le ministre de l'Agriculture et du Développement Rural de la Roumanie, Petre Daea sur l'aide que la Commission européenne peut donner à notre pays. Les impacts du changement climatique sur le secteur agricole dans son ensemble seront analysés, parallèlement aux inondations, et la sécheresse affectant d'autres États membres sera également considérée.


Le commissaire européen à l'agriculture et au développement rural a accepté l'invitation du Premier ministre roumain à se rendre en Roumanie dès que possible.

***

Le Premier ministre de la Roumanie, Viorica Dăncilă effectuera les 9 à 10 Juillet 2018 une visite de travail à Bruxelles, ayant à cette occasion une entrevue avec le Président de la Commission européenne M. Jean-Claude Juncker. Elle aura également un entretien avec Mme Corina Cretu, commissaire européenne à la politique régionale, M. Phil Hogan, commissaire européen de l'agriculture et au développement rural, M. Günther Oettinger, commissaire européen pour le budget et les ressources humaines.


La visite à Bruxelles vise à renforcer le dialogue du Gouvernement roumain avec les institutions européennes, dans la perspective de l`exercice par notre pays de la Présidence du Conseil de l'UE à partir du 1er Janvier, 2019.


Le haut dignitaire roumain réitérera l'engagement ferme des autorités roumaines d`assurer un mandat réussi, mettra en évidence l'objectif de la Roumanie à contribuer de manière constructive à définir et à promouvoir l'intérêt commun européen, afin d'assurer l'unité et la cohésion entre les États membres et à rapprocher les citoyens de l'Union européenne.


On abordera également des questions prioritaires à l'agenda européen, avec accent sur la politique de cohésion et la politique agricole commune.



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire