Nouvelles fraîches

Vendredi, 06 Juillet

Participation du Premier ministre Viorica Dăncilă au Comité interministériel dédié à la préparation du Centenaire

Déclarations du ministre de la Culture et de l'Identité Nationale, George Ivaşcu, après le Comité interministériel dédié à la préparation du Centenaire

George Ivaşcu: Bonjour et merci pour votre attention accrue à un sujet si important pour la Roumanie cette année ainsi que pour la culture roumaine. Comme j`avais affirmé lors la prise de mes fonctions en tant que ministre de la Culture, l`anniversaire du Centenaire doit se faire par une approche et une coordination intégrée et unifiée, compte tenu de la  cohésion et le consensus national, dans l'esprit d`appréciation du passé, des valeurs et traditions nationales, au niveau national et international , ainsi que de la création de fondations solides, fondamentales pour la stimulation et la poursuite des futures orientations stratégiques de développement de la Roumanie.

Dans ce contexte, je voudrais faire un bref examen des mesures que nous avons  prises depuis la  première réunion du  Comité interministériel jusqu'à présent et je vais faire un bref aperçu des événements consacré au Centenaire, au Programme RO - CULTURE, du Programme d'investissements dans l`infrastructure culturelle et autres projets nationaux et internationaux.

Depuis sa prise de fonction en tant que ministre de la Culture on a réalisé et on continuera de réaliser dans la prochaine période, avec intensification au cours du second semestre, avec la période de pointe, évidemment le 1er Décembre 2018, une série d'actions et d'activités au niveau du Gouvernement de la Roumanie ainsi que  d'autres institutions centrales telles que l'Académie roumaine, la TVR, l'Institut culturel roumain et les autorités locales, à des degrés divers, du niveau de village aux grandes villes, dont permettez-moi de vous citer quelques-uns: on a affecté 150 millions de RON pour le Centenaire de la Grande Union (50 millions de RON pour les unités administratives, 50 millions de RON pour les institutions centrales et 50 millions aux ONG); on a élaboré et l`on a adopté pour la première fois le Document programmatique contenant la Stratégie de l`anniversaire du Centenaire de la Grands Union inclut le concept, les principes, les thèmes et les types d'actions. Cela prévoit que l`anniversaire du centenaire doit être fait dans le contexte de européen et de l`Atlantique Nord – de la Roumanie contemporaine et future, à travers une approche et une vision unifiée, sur les coordonnées de la cohésion de l'unité, de la cohésion et de consensus national, dans l'esprit de l`appréciation du passé,des valeurs et traditions nationales, aux plans interne et international, ainsi que la création d'une base solide pour façonner et stimuler les futures orientations stratégiques de développement de la Roumanie.

Comme vous le savez, le Gouvernement de la Roumanie a adopté une Ordonnance d'urgence, complétant l`Ordonnance d`urgence no. 5, qui a créé le cadre complet et légal pour la réalisation des projets  et d'événements dédiés au Centenaire de la Grande Union, dont les principales dispositions sont: l'extension de la période 'anniversaire jusqu`en 2020, conformément à la vérité historique; clarifier le mécanisme spécial de financement du budget avec la  pour la possibilité de reporter les sommes inutilisées  jusqu`au plus tard d'ici 2020, ce qui permet de continuer jusqu'à l'achèvement les grands projets, en particulier celles qui visent à restaurer les immeubles commémoratifs; réparer une injustice en ouvrant la possibilité pour les bénéficiaires de fonds alloués au Centenaire qu`il y ait aussi des ONG de la société civile, pour lesquelles ont   été affectés 50 millions RON. La session de dépôt des projets a pris fin le 18 juin, avec un total de 223 projets soumis à l'évaluation des commissions d'experts.

Régulièrement, au Gouvernement de la Roumanie, il y a les réunions du Comité pour le Centenaire dont font partie des représentants du Gouvernement et en tant qu`invités participent chaque fois  des représentants de l'Administration présidentielle, du Parlement roumain et du milieu académique.

L'anniversaire du Centenaire appartient à tous les Roumains, étant le moment unique lorsque nous pouvons tous oublier la couleur politique, comme l'ont fait nos grands ancêtres.

On est en train de réaliser, avec les autorités locales, les deux monuments de l'Union d'Arad et d'Alba Iulia. Après 25 ans de tergiversation, nous avons réussi à faire signer le contrat pour le monument Alba Iulia. Je suis allé personnellement dans les deux villes et j'ai eu des rencontres répétées avec toutes les institutions et personnes impliquées dans la construction de ces monuments. Nous sommes en contact permanent et veillons à ce que les travaux soient menés dans les conditions convenues.

Nous avons vu qu`il y a eu beaucoup de contestataires mais jamais de vrais arguments sur les griefs affichés. J`affirme fortement qu'il y a une preuve indéniable que dans tout le pays, presque en permanence, ont lieu de nombreux événements culturels de différentes typologies telles que des festivals, des expositions, des concerts, etc., observés quotidiennement dans l`espace public et dans les médias, ce qui montre une préoccupation permanente de la société roumaine, et dans laquelle la contribution constante et substantielle des autorités locales et centrales est sans aucun doute déterminante.

Ainsi, au sein du Comité interministériel du Centenaire d'aujourd'hui, ont été soumis pour approbation:

• la liste des événements, des actions et des projets célébrant le Centenaire de la Grande Union et la Première Guerre mondiale avec une ampleur régionale / départementale/ locale proposées par les autorités locales;
• la liste des événements, des actions et des projets célébrant le Centenaire de la Grande Union et la Première Guerre mondiale avec une ampleur nationale / internationale proposés par les ministères, les institutions publiques centrales et institutions relevant du Ministère de la Culture et de l'identité nationale.


Liste 1 – UAT

De la première liste que j`ai citée, à savoir celles qui sont dédiées aux autorités de l`administration locale, nous faisons savoir  que les éligibles étaient 264.

Il est à noter que pour les projets soumis par les autorités de l`administration publique locale,  par le biais des  institutions du préfet et les conseils de départementaux, une grande parte  n'en ont pas respecté les conditions du Ministère de la Culture et de l'Identité nationale. Pourquoi? Parce qu'ils ont présenté la description du projet / description incomplète, pas de détails, selon la fiche technique, le budget du projet / n`ont pas présenté le budget du projet encadré dans la thématique et les principes  du document programmatique. La valeur totale dans cette liste, la première liste, est de 33 158 300 lei.


Liste 2 – Les ministères, les institutions publiques centrales et les institutions subordonnées au Ministère de la Culture et de l'Identité nationale

La valeur totale, sujette à approbation, est de 16 896 865 lei, comme je l'ai dit pour cette deuxième liste. Admissibles, 86.

Au total, 506 projets ont été approuvés dans les comités interministériels du Centenaire depuis mars à ce jour. 50 millions de RON ont été alloués à des ONG. 223 projets ont été soumis lors de l'appel ouvert le mois dernier, et dans la prochaine période, ils seront évalués.

Les montants alloués depuis 23 Mars jusqu`à ce jour  du budget de 100 millions de RON montre l'évolution suivante, comme vous pouvez le voir: 26,3%, puis 50,50% et aujourd'hui, nous sommes à 77% du budget alloué.

Le budget est réparti comme suit: 50 millions de RON pour les UAT, 50 millions de RON pour les institutions centrales et 50 millions de RON pour les ONG. Du budget des institutions centrales on a attribué 36 918 786 RON, restés13 081 214 RON. Du budget pour les UAT on a alloué 39 467 826 RON et 10 532 174 RON sont restés.

Comme vous pouvez le voir, le Gouvernement roumain, le Ministère de la Culture et de l'Identité Nationale, les autorités centrales et locales déroulent à tous les niveaux un processus complexe et permanent afin que l`anniversaire du Centenaire soit fait comme il se doit,  avec dignité et dans un respect total pour la Roumanie et ses habitants.


Compte tenu de ce qui précède, je vous assure que le Gouvernement roumain, les institutions centrales et les autorités locales exercent une activité soutenue, cohérente et concrète dans plusieurs directions et plans, dont je voudrais citer quelques-uns, pour faire voir une image plus claire et correcte de nos préoccupations dans ce domaine. Cette année du Centenaire, nous avons décidé de la célébrer non seulement par ce que j`ai énuméré ci-dessus, mais aussi par une approche pragmatique, de vision ait des effets bénéfiques sur la Culture roumaine à moyen et long terme.


Le Programme RO-CULTURE


Le programme du financement du secteur culturel en Roumanie, RO-CULTURE, a un budget total de plus de 29 millions d`euros et il est réalisé par des subventions SEE et de la norvégiens(Espace économique européen - fonds norvégiens).


L` objectif général de RO-CULTURE est de renforcer le développement économique et social grâce à la coopération culturelle, l'entreprenariat culturel et la gestion du patrimoine culturel. Le programme vise à restaurer et revitaliser les monuments historiques, l'accès de plus en plus à la culture, la coopération culturelle internationale dans le domaine du patrimoine et de la création artistique contemporaine.


Au lancement du projet ont participé  plus de 200 opérateurs culturels de la Roumanie (ONG, pouvoirs publics, institutions culturelles, établissements d'enseignement, individus) intéressés par les possibilités de financement disponibles.


Des investissements dans les infrastructures culturelles


Projet d`acte normatif  sur le programme d'investissement pour la culture et pour modifier certaines actes normatifs  - en train de recevoir les approbations nécessaires.


Le financement, avec fonctionnement pluriannuel, des catégories suivantes de dépenses en capital: acquisition de bâtiments, de monuments et de biens culturels mobiles, construction d`objectifs culturels, réalisation de travaux d`intervention, réhabilitation et / ou  modernisation et mise en valeur des monuments historiques, de bibliothèques, des musées, des centres culturels, des institutions de spectacles ou de concerts.

 D'autres projets nationaux et internationaux:

• Timisoara - Capitale européenne de la culture 2021. C`est l'un des programmes auquel nus attachons  une attention particulière compte tenu de l'importance stratégique pour la mise en valeur de la culture roumaine en Europe. Pour une représentation aussi cohérente et précieuse que possible de la Roumanie, les préparations doivent être faites à l'avance avec beaucoup de professionnalisme, dévouement et cohésion communautaire. Le Ministère de la Culture est directement et immédiatement impliqué dans la mise en œuvre de ce programme, nous avons des objectifs et des mesures et étapes concrètes pour assurer des bases solides pour le succès de cette démarche de grand impact international. Personnellement, je suis allé à Timisoara où nous avons eu des réunions de travail avec des représentants importants  directement impliqués dans ce programme, de la mairie, du Conseil départemental, de la Préfecture et de la société civile. A cette occasion, j'ai eu des entretiens aussi avec les experts de la Commission de suivi et d'évaluation du Conseil européen, qui ont  publié le rapport 2  de suivi et d'évaluation, dont les conclusions sont positives et le programme, jusqu'à présent, est réalisée correctement.
• Programme stratégique « Villes européennes »
• Saison culturelle Roumanie - France
• Événements dans le cadre de la Présidence du Conseil de l'UE
• La participation de la Roumanie en tant qu'invité d'honneur au Festival international d`art Europalia, etc.

Ainsi, il y a de nombreux programmes que nous avons en cours, et vous remercions de nous aider à les promouvoir. Bonne journée!



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire