Nouvelles fraîches

Mardi, 03 Octobre

Réunion quadrilatérale à haut niveau entre la Roumanie, la Bulgarie, la Serbie et la Grèce

La Déclaration du Premier ministre Mihai Tudose lors de la Réunion quadrilatère à haut niveau entre la Roumanie, la Bulgarie, la Serbie et la Grèce 

M. Mihai Tudose: Je reprendrai une partie de ce dont nous avons discuté et réglé, et je vous ai parlé encore après le déjeuner avec le Premier ministre Borisov. Nous n'avons fait que développer la collaboration entre la Bulgarie et la Roumanie, la Serbie et la Grèce. Comme on l'a dit plus tôt, nous ne sommes pas un pays voisin avec la Grèce, mais nous sommes un pays partenaire avec la Grèce et nous la ressentons dans notre voisinage. .

Nous sommes quatre pays qui forment les Balkans occidentaux, les Balkans, qui peuvent également être une porte d'entrée vers l'UE, une porte de sortie de l'UE ou un mur pour défendre l'UE. Nous avons le même intérêt stratégique et économique, et aussi de bons voisins afin que la Serbie devienne membre de l'UE. Nous avons les mêmes intérêts stratégiques que la Serbie - et tous les pays que nous représentons - de devenir énergiquement indépendants et d'avoir cette sécurité énergétique dont on parle toujours.

L'interconnexion des gaz de la Serbie avec la Bulgarie est importante, il est important d'interconnecter la Serbie avec la Roumanie sur les réseaux électriques interconnexion à laquelle  nous travaillons.

Il est important que les quatre pays agissent en tant que partenaire unique dans les relations énergétiques avec le reste de l'UE et évitent la dépendance à l'égard d'un seul fournisseur.

En outre, les projets d'infrastructure ont besoin d`une coordination parce que nous parlons de projets communs d'infrastructure, mais nous avons également des projets nationaux et la coordination entre projets nationaux est également très important pour développer un réseau en dessous des internationaux - les grands couloirs européens, qui permettent des échanges économiques plus petits qui constituent le fondement quotidien des communautés vivant à la frontière.

Je suis persuadé que nous sommes dans un partenariat pragmatique, nous n'avons pas de temps à perdre, l'histoire ne nous attend pas, nous avons une immense opportunité que je suis convaincu que nous en profiterons grâce aussi au fait que jusqu'à la première réunion, nous avons déjà des échéances à respecter, nous avons des objectifs, des projets que nous devons suivre.

Je suis très convaincu que, comme vient d`affirmer M. le Premier ministre Borisov, tout le monde comprendra que nous ne formons pas cette équipe contre quelque chose ou contre quelqu'un, mais simplement pour tirer ensemble le meilleur parti de nos grandes chances.

Merci beaucoup, M. le Premier ministre, pour votre hospitalité et l'opportunité de cette réunion!



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire