Nouvelles fraîches

Jeudi, 21 Mars

Visite de travail du Premier ministre Viorica Dăncilă à Bruxelles

L'intervention du Premier ministre roumain, Viorica Dăncilă, à l'ouverture de l'événement "E! SHARP LIVE 2019 - Que signifie l'Europe pour l'Europe?"


 Cher M. Paul Adamson,


Représentants distingués des institutions européennes,

 

Monsieur le commissaire Julian King,


Mesdames et Messieurs, public estimé,
 
L'événement d'aujourd'hui a lieu à un moment décisif compte tenu d'au moins trois processus politiques majeurs en cours au niveau européen: les élections au Parlement européen et, par la suite, la transition vers un nouveau cycle législatif et institutionnel; Le Brexit et les développements générés par ce processus, toujours marqué par de nombreuses incertitudes; ainsi que la réflexion sur l'avenir du projet européen.


Parallèlement, des discussions sont en cours sur des questions clés pour l'Union, telles que l'Agenda stratégique pour l'après-2019, le renforcement de l'Union économique et monétaire et les négociations sur le Cadre financier pluriannuel.


Ainsi, la Présidence roumaine au Conseil de l'Union européenne aura l'occasion de marquer le processus de réflexion sur l'avenir de l'UE par le biais du Sommet qu'elle organisera à Sibiu, estimant que la consolidation du projet européen est la seule réponse crédible aux questions actuelles concernant l'architecture future de l'Europe. Je pense que nous devons agir pour  une Union plus forte et plus efficace, une Union qui, bien que marquée par le processus du Brexit, a la capacité de relever le défi avec confiance.


Agir pour une Union de la confiance partagée réaffirmée, pour rétablir la confiance des citoyens européens dans la force transformatrice du projet européen, faire confiance à la capacité de l'Union européenne de leur fournir un environnement sûr, un avenir prospère et ambitieux, pour la capacité de l'UE à reprendre le contrôle de son propre destin et à promouvoir une capacité de leadership réelle et efficace, légitimée à aspirer et à soutenir les citoyens européens et fondée sur le véritable agenda des citoyens.


Nous voyons dans l'Union européenne un garant de la démocratie, de la sécurité, de la paix, du bien-être et du progrès.


Telle est la raison d'être du projet européen, qui n'a pas perdu de sa pertinence pour les États membres et les citoyens européens au fil du temps, et auquel nous devons nous rapporter afin de raviver notre confiance dans l'Union d'aujourd'hui.

L'Union européenne est le "gardien" du modèle de vie européen qui, par sa force d'attraction, continue de représenter, à l'échelle mondiale, son atout le plus précieux. Et, à travers sa force de transformation, elle a initié des changements structurels majeurs dans les États membres, dans les pays aspirants, dans les pays voisins, mais aussi dans des coins éloignés du monde.


D'autre part, l'Union européenne a été confrontée ces dernières années à une série de déséquilibres qui ont conduit à un affaiblissement de la confiance des citoyens dans le projet européen et de sa capacité, tout comme de la nôtre, en tant politiciens, à trouver les meilleures solutions pour la prospérité, sécurité et justice sociale.

 

Parmi ceux-ci, la crise migratoire a joué un rôle majeur, ayant généré des tensions au niveau européen, qui ont à leur tour entraîné le développement de courants xénophobes, l'euro scepticisme, le populisme et des courants politiques radicaux.


Je voudrais également mentionner la question du manque de confiance, rapporté au contexte du phénomène d'ingérence extérieure dans la conduite de nos processus électoraux, à la fois européens et des États membres, ainsi que dans le contexte de la propagation accrue de fausses nouvelles et d'informations fausses.


La Roumanie, en tant que Présidence en exercice du Conseil de l'Union européenne, a déployé des efforts dès les premiers jours du mandat pour relever ces défis, qui ont fait l'objet de débats intenses au sein de toutes les institutions européennes.


À la suite de ces efforts, le Conseil "Affaires générales" a réussi à adopter des conclusions importantes sur la garantie d'élections libres et équitables, axées sur la lutte contre la désinformation.


Afin de renforcer la confiance des citoyens dans l'Union européenne, nous devons créer un véritable espace européen de communication, exempt de toute ingérence.


À l'heure actuelle, nous sommes tous convaincus que le projet européen a besoin d'un nouvel élan, d'une vision de l'avenir et, reposant sur cette vision commune, de solutions à long terme.

 

La Roumanie, en tant que Présidence en exercice du Conseil de l'Union européenne, a la responsabilité mais aussi la possibilité de participer activement à la formulation de cette vision pour l'avenir de l'Union européenne.


Le débat sur l'avenir de l'Europe est une occasion d'accroître l'inclusion et la cohésion européennes afin que tous les États membres puissent se retrouver dans cette construction. Une construction solide pour une Europe future devrait, outre le principe de cohésion, offrir la possibilité de manifester la diversité et la spécificité individuelle, réunissant ainsi un projet harmonieux, homogène et cohérent.


Ce concept de cohésion a été transposé dans nos priorités thématiques. Cela se reflète aussi  dans notre conception du rôle global de l'Union européenne.


Poursuivre la politique d'élargissement, respecter les engagements de l'UE dans ses voisinages méridional et oriental, promouvoir un système multilatéral fondé sur des règles, maintenir un partenariat transatlantique fort sont des éléments centraux de la conception d'un avenir meilleur pour l'Europe.


Mesdames et Messieurs,


Nous trouvant à la fin du cycle législatif, nous nous sommes focalisés au cours de la première partie de notre présidence sur l’avancement de l`agenda européen actuel, en particulier sur les projets législatifs presque achevés ou dans une phase avancée des négociations au niveau du Conseil ou du Parlement européen.


Depuis le début de la Présidence, nous avons réussi, de concert avec les autres États membres et en coopération avec les autres institutions européennes, à finaliser les négociations dans 81 dossiers législatifs, dont beaucoup ont eu un impact majeur au niveau européen et ont un impact sur la vie des citoyens.


Je n'en citerai que quelques-uns, notamment dans le domaine de l'énergie: Directive sur le gaz naturel en matière du marché unique, Directive sur le droit d'auteur dans le marché unique sur le lieu de travail, le Règlement sur la création d'une Autorité européenne du travail.


Dans le même temps, des résultats considérables ont également été obtenus dans le domaine bancaire: le Paquet bancaire, le Paquet législatif sur l'union des marchés des capitaux, dans le domaine des technologies de l'information: le Paquet de réglementations sur l'interopérabilité des systèmes d'information de l'UE, dans le domaine politique: modifications de la législation sur le statut et le financement des parties et fondations politiques; les Conclusions du Conseil sur la garantie d'élections libres et équitables axées sur la lutte contre la désinformation; mais aussi dans le domaine de la recherche et de l'innovation: conclusions du Conseil sur l'intelligence artificielle.


Grâce aux efforts et aux résultats que nous avons obtenus jusqu’à présent, nous pouvons démontrer que notre Présidence est une Présidence de l’efficacité et de la qualité qui, en étroite coopération avec les autres États membres et avec toutes les institutions européennes, fournit, de manière consensuelle, ce qui est attendu, utile aux États membres, aux citoyens et à l'environnement des affaires. La confiance dans de tels résultats concrets, réalisés d’une manière qui nous unisse au niveau européen, constitue une base solide sur laquelle la voie menant à l’agenda de Sibiu peut être tracée, nous conduisant à une Europe meilleure à l’avenir, plus proche des citoyens.


J'espère que le débat d'aujourd'hui, vos avis et vos recommandations seront reflétés dans le futur projet européen. Je vous remercie de votre attention et je vous souhaite de réussir dans les discussions que vous aurez aujourd'hui!

 

 

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire