Nouvelles fraîches

Mardi, 27 Février

Visite de travail du Premier ministre Viorica Dăncilă en République de Moldavie

Accueil du Premier ministre Viorica Dăncilă par le Premier ministre de la République de Moldavie, Pavel Filip
 
Réunion plénière des deux délégations
 
Conférence de presse conjointe soutenue par le Premier ministre roumain Viorica Dăncilă et son homologue de la République de Moldavie, Pavel Filip


M. Pavel Filip,

Madame le Premier Ministre,

Honorables représentants des médias, Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi tout d'abord de saluer chaleureusement, également dans ce format élargi, la délégation du Gouvernement roumain et de remercier le Premier ministre pour l'acceptation de l'invitation, en dépit de son agenda extrêmement chargé peu de temps seulement  après son entrée en fonction.
C`est une visite très importante parce que la Roumanie a été et reste le défenseur le plus constant de la République, que ce soit pour soutenir la mise en œuvre du programme de réformes au plan interne, ou la mise en œuvre de notre agenda européen, le programme d'association. L'échange de vues a été constructif et sincère, et les propositions faites à cette occasion confirment la volonté de renforcer le partenariat stratégique entre nos pays. Je peux dire que j'ai trouvé une compréhension et un soutien total sur tous les sujets que nous avons abordés.

J'ai informé Mme le Premier ministre Viorica Dăncilă du processus de réformes internes dans des secteurs clés et des actions extérieures dans le contexte de la promotion de notre agenda européen. À cet égard, nous avons exprimé notre gratitude pour les messages équilibrés promus par la Roumanie, à la fois au sein des formations bilatérales et au sein des institutions à Bruxelles, sur la situation interne de la République de Moldavie et les progrès de la mise en œuvre des réformes. En particulier, j'ai remercié la Roumanie pour ses efforts dans l'organisation des réunions du Groupe des amis de la Moldavie, y compris hier, le 26 février, à Bruxelles. Avec Mme le Premier ministre, nous avons fait un bilan des relations bilatérales et nous avons constaté que leur niveau est solide, les relations entre la République de Moldavie et la Roumanie sont excellentes; Nous avons également souligné les nombreux outils qui peuvent rendre ce dialogue encore plus efficace. Je pense tout d'abord aux sessions conjointes des gouvernements qui ont été très efficaces par le passé et nous avons convenu que nous aurons bientôt une réunion conjointe des gouvernements et cette fois, j'ai beaucoup proposé que cette réunion se tienne à Chisinau.

Nous avons évalué ponctuellement dans le même temps, la coopération commerciale et économique. Vous savez tous que la Moldavie a augmenté ses exportations vers le marché de l'UE et a atteint la part de plus de 65%, mais, en même temps, nous devons vous dire que les échanges commerciaux les plus importants sont avec la Roumanie. L'année dernière, nous avons atteint plus de 1,303 milliard de dollars, et la Roumanie est en première position non seulement quand nous parlons de commerce, mais elle est en première place aussi quand nous parlons d'investissements. Les entreprises à capitaux roumains sont les plus nombreuses en matière d'investissement étranger en République de Moldavie.

Quant à continuer l`amélioration  des  investissements, nous avons salué l'arrivée sur le marché moldave de Banca Transilvania et l'ouverture à Chisinau de la représentation société de transport des gaz naturels Transgaz et sa décision de participer à la privatisation de l'entreprise d'Etat Verstmoldtransgaz. A cette occasion, je voudrais annoncer que hier, le 26 Février, la Commission pour le concours de la privatisation des concours en a annoncé le résultat : la SRL Eurotransgaz, dont l`associé unique est  Transgaz SA Roumanie, est devenu le vainqueur de cette compétition. Grâce à cet exercice, il faut reconnaître que Transgaz Roumanie et, si vous voulez, l`Etat roumain a finalement confirmé ses bonnes et fermes intentions de contribuer à accroître la sécurité énergétique de notre Etat. Je pense qu'il n'y a aucun doute quant à l'importance de la sécurité énergétique pour la République de Moldova. Et si, jusqu'à maintenant nous p[ouvions parler de la possibilité d'importer du gaz naturel en provenance d'une seule source, cet investissement nous permettra de diversifier les sources d'importation de gaz naturel, ce qui signifie en fait le fondement de la sécurité énergétique de l'Etat. Et je suis fermement convaincu que cela profitera non seulement à l'investisseur, non seulement l'État roumain ou La République de Moldavie, mais en fin de compte cela sera bénéfique pour les consommateurs de gaz naturel, les citoyens de la République de Moldavie. Nous avons également parlé de projets visant la construction de ponts, de projets vitaux pour l'économie du pays et surtout pour nos citoyens. Nous avons une fois de plus exprimé sa gratitude pour être inclus dans le projet national de construction de l'autoroute en Roumanie, Targu Neamt, Iasi Ungheni, y compris que la construction du pont à Ungheni.

Comme vous pouvez le voir, le soutien et la coopération avec la Roumanie est une assistance multidimensionnelle fournie ne se limite pas à un soutien dans nos efforts politiques et diplomatiques dans nos relations politico - diplomatiques bilatérales, mais il y a aussi un soutien de matériel direct; et je ne peux que remercier ici pour l'aide non remboursable de la Roumanie. Il s`agit de centaines de minibus offerts pour les élèves afin qu'ils puissent aller à l'école grâce au projet d'optimisation des écoles. Nous parlons également de la rénovation et la réparation de centaines de jardins d'enfants en République de Moldavie, où les enfants peuvent déjà bénéficier de bâtiments de qualité réparés, ainsi que de projets d'investissement dans des objectifs culturels. Je me réfère aussi à la Salle avec orgue, un beau bâtiment, situé dans le centre de Chisinau, je parler aussi du théâtre de Cahul, de la réparation du  Musée national d'art et, notamment, à l`octroi de bourses d'études pour les enfants de la République de Moldavie, qui ont l'opportunité d'étudier en Roumanie et d'obtenir un diplôme européen. Et last but not least, ce ne serait pas pour la première fois, mais c`est important pour moi, car j`en ai été touché: en 2016, lorsque la République de Moldavie se trouvait dans une crise et nous avions une situations très difficile, La Roumanie a été le pays qui nous a accordé un prêt de 150 millions d'euros, quand tous les financement étrangers étaient bloqués, et bien sûr, je n'oublierai jamais cela. Quand c'était le plus dur pour nous, la Roumanie nous a aidés.

Je veux terminer sur cette note d'optimisme et de gratitude. Je suis sûr que l'avenir de notre relation sera meilleur et, en même temps, Madame le Premier ministre, je tiens à vous remercier encore une fois pour tout le soutien et la réalisation des grands objectifs que nous nous sommes proposés dans notre relation.

Mme Viorica Dăncilă:

M. le Premier ministre,

Chers représentants des médias,

Je suis heureuse d'être à Chisinau pour la première fois en tant que Premier ministre de la Roumanie, l`année de la célébration du Centenaire. Ma première visite à Chisinau n'est pas accidentelle, c'est la première visite que je fais en tant que Premier ministre et cela montre mon attachement à la République de Moldavie.

La relation entre la Roumanie et la République de Moldavie a été et reste une relation spéciale, un sujet qui a des attentes et un intérêt pour les deux sociétés. Le développement de nos relations est une priorité absolue du Gouvernement roumain, et l'objectif stratégique est l'intégration européenne de la République de Moldavie. La visite d'aujourd'hui et les entretiens approfondis avec le Premier ministre Filip ont permis de passer en revue tant les projets en cours et l'identification de nouvelles initiatives visant à faire progresser la coopération bilatérale, que que l'agenda européen. Nous avons un portefeuille cohérent de projets en cours, qui ont un dénominateur commun: le raccordement irréversible de la République de Moldavie à l'Union européenne, implicitement à la Roumanie, en termes d'énergie, d'infrastructures, d'institutions et de valeurs. Nous avons discuté principalement des projets d'interconnexion, plus précisément   l'opérationnalisation de l'interconnexion Ungheni-Chisinau qui est une priorité non seulement pour Bucarest et Chisinau, mais aussi un projet majeur, d'intérêt régional dans l'agenda de l'Union européenne, dans le cadre de la politique visant la dimension orientale.

Le projet Iasi-Chisinau-Ungheni, mentionné aussi par  Monsieur le Premier ministre Filip reconfirme le rôle de la Roumanie en tant que partenaire principal de la République de Moldavie, concernant les efforts constants en vue de l'intégration européenne, y compris en termes de connexion réelle à l`esppace européen. J'ai dit à M. le Premier ministre Filip que la Roumanie veut augmenter ses investissements en République de Moldavie. Nous saluons les progrès accomplis en matière d'interconnexion énergétique, concernant les gaz, mentionnés par M. le Premier ministre, nous sommes intéressés de l'achèvement aussi vite que possible des négociations entre Transgaz et le partenaire de la République de Moldavie, bien sûr, en respectant toutes les conditionnalités.
Aujourd'hui également, j'aurai le plaisir de participer avec M. le Premier ministre Filip à la cérémonie d'inauguration des associations des investisseurs roumains en République de Moldavie. Cela créera sans aucun doute de nouvelles possibilités de diversifier la présence des investissements roumains et contribuera ainsi à consolider la position de la Roumanie en tant que premier partenaire commercial de la République de Moldavie.

Nous avons également discuté de la continuation des réformes en cours entreprises par le Gouvernement de la République de Moldavie dans les paramètres convenus avec l'UE, suivant l'Accord d'association, tout comme avec le FMI.

J'ai assuré que la Roumanie continuera à soutenir la République de Moldavie à cet égard, notamment par le biais d'échanges intenses d'expertise dans ce domaine. Je ne vous cache pas le fait que la semaine dernière la visite que j`ai faite à Bruxelles, lorsque j'ai parlé avec les dirigeants des institutions européennes, j`ai réaffirmé la volonté de la Roumanie de soutenir la République de Moldavie dans sa voie européenne.
Dans le même temps, la Roumanie continuera à investir dans la modernisation de la République de Moldavie, pour le bien-être de ses citoyens et sa voie européenne. Nous restons  en accord avec notre principe, les investissements de la Roumanie, que ce soit dans l'éducation, la santé, la culture, l'énergie, l'agriculture, les banques sont pour tous les citoyens de la République de Moldavie, parce qu`au cœur de toutes les politiques, comme j`ai parlé aussi à M. le Premier ministre, il doit y avoir le citoyen.

J'ai discuté également avec M. le Premier ministre d`approfondir l`agenda des contacts à cet égard, sur la planification de la prochaine réunion conjointe des deux gouvernements, que nous pensons avoir lieu au cours du premier semestre de cette année, lorsque nous parlerons des projets communs ponctuels et sectoriels, ainsi que des  points communs entre la Roumanie et la République de Moldavie.

D'ici là, nos collègues des deux exécutifs coopéreront étroitement afin que nous puissions faire progresser notre coopération et annoncer de nouveaux projets. Donc, comme vous pouvez le voir, nous avons un agenda bilatéral riche et actif et pour cela, je tiens à vous remercier.

Chers journalistes, vous pouvez poser deux questions, une question de chaque côté. S'il vous plaît.

Journaliste: Ma question concerne l'octroi de 100 millions d'euros par la Roumanie. 40 millions ont été investis jusqu'à présent. Il y a /../ encore 60 millions. Avez-vous  discuté exactement dans quels projets précis pourriez-vous investir dans cet argent?

Mme Viorica Dăncilă: J'ai discuté avec M. le Premier ministre. Nous voulons faire des investissements ciblés, donc, jusqu'à la première réunion mde gouvernement  les priorités seront décidées par le Gouvernement de la République de Moldavie de sorte que lors de la réunion du Gouvernement l`on puisse fournir les fonds promis à la République de Moldavie. , Nous aurons une discussion ponctuelle sur chaque élément qui implique l'utilisation de ces fonds.

Reporter: Bonjour. Madame le Premier ministre, s'il vous plaît dites-nous quelle est l`importance pour la Roumanie et pour la République de Moldavie  le futur  achat  par la société Transgaz de la compaagnie similaire de la République de Moldavie?

M. Pavel Filip: Je viens de parler aussi à l`entretien que j'ai eu avec Mme le Premier ministre, tout comme dans  le format plénier des délégations, combien sont  l'importants ces projets d'investissement de la Roumanie à la Moldavie. Si nous devions parler seulement de l'interconnexion du transport de gaz naturels, je viens de le dire tout à l`heure, il est plus important pour la Moldavie et l`on doit considérer ce projet non comme un simple investissement, mais en termes de sécurité énergétique de la République de Moldavie. Personne ne doute que lorsque l'offre est à partir d'une source unique, on est vulnérable. La diversification des sources permet toujours se sentir en sécurité. D`autant plus nous que devons  parler non seulement du raccordement au gaz naturel entre la Moldavie et la Roumanie, mais, comme la Roumanie est membre de l'UE, il s`agit d'une interconnexion au système énergétique européen.

C'est pourquoi cela doit être vu bien plus qu'un simple investissement de Transgaz en République de Moldavie. Dans le même temps, je voudrais souligner un autre investissement important: l'arrivée de Transilvania Bank en République de Moldavie et l'entrée dans la propriété d'une banque importante. Vous vous souvenez de la crise en 2015 en Moldavie, elle a été causée notamment par une crise bancaire et tous les efforts que nous avons faits lors de la négociation d'un programme avec le FMI, mais aussi quand on parlait à la Banque mondiale, et aussi avec nos partenaires de l'Union européenne pour la reprise du financement, le principal enjeu était le rétablissement de l'équilibre bancaire, le renforcement de la Banque nationale et la stabilité du système bancaire. Donc l`arrivée de la Banca Transilvania en Moldavie, encore une fois, ne devrait pas être considérée comme un pur investissement ou une simple acquisition d'une certaine participation, mais aussi du point de vue que la République de Moldavie est devenue un partenaire stable et est un signal pour les autres les investisseurs. C'est pourquoi, pour nous, ces deux investissements de l'État roumain signifient en fin de compte bien plus que de simples investissements, mais, si vous voulez, un crédit de confiance  pour nous et un signal pour d'autres investisseurs.

Mme Viorica Dăncilă: En outre, je pense que M. le Premier ministre a donné beaucoup de détails, mais il est important de rappeler un autre point: je pense que cela signifie renforcer la coopération énergétique entre la Roumanie et la République de Moldavie. Nous avons discuté de l'éducation, de la culture, de la santé, je pense que notre relation doit être beaucoup plus diversifiée en termes de coopération, et cela à propos de Transgaz montre beaucoup une coopération énergétique plus étroite entre la Roumanie et la République de Moldavie.

Reporter: Peut-on encore poser une dernière question?

M.Pavel Filip: S'il vous plaît.

Reporter : Je veux vous demander dans le contexte de la situation de l'DNA, nous savons que pour les citoyens moldaves cette activité est appréciée comme exemplaire. Quel serait votre message aux citoyens de la République de Moldavie dans le contexte du futur du DNA, compte tenu de la proposition du ministre de la Justice concernant la révocation de Mme Kovesi? Merci beaucoup.

Mme Viorica Dăncilă: Je voudrais mentionner que, comme vous le savez, le ministre Tudorel Toader est ministre au sein de mon Gouvernement, c`est un très bon ministre, un membre de la Commission de Venise, à qui je fais une grande confiance. En ce qui concerne ce que vous avez dit, j'ai mentionné à plusieurs reprises que personne ne devrait interférer avec la justice, ni la politique ni personne d`autre, la justice doit être indépendante et faire son devoir. Le ministre a présenté un rapport d'évaluation de son point de vue, un rapport raisonné, il doit suivre son cours, et ceux qui décideront devront être toujours les gens de la magistrature. Bien sûr, la réponse finale sera au Président Iohannis.

Reporter: Merci. Si nous parlons des investissements de la Roumanie, vous devriez visiter aujourd'hui un jardin d'enfants à Bardar, qui a été rénové grâce à l'argent fourni par le Gouvernement roumain. Je voudrais vous demander pourquoi vous avez annulé cette visite et si vous savez que cette école maternelle risque de fermer parce que les employés de là-bas touchent environ 50 euros, un millier de lei et ont annoncé une grève générale ces derniers jours? Que pensez-vous de ce fait et pourquoi avez-vous annulé cette visite? Merci.

M. Pavel Filip: Si vous me le permettez, je ne pense pas que Mme le Premier ministre sache quelle est la situation dans un jardin d'enfants à Bardar. Le programme a été établi par nous avec l'ambassade de Roumanie ici, à Chisinau, et ensuite convenue avec la partie roumaine. C'est pourquoi il est juste que cette question me soit d'abord posée à moi, non pas à Mme le Premier ministre Dăncilă. Et je vous dis que si vous voulez parler de niveaux du salaire, ce n`est pas seulement le problème de la maternelle à Bardar c`est un problème auquel nous sommes confrontés encore en  République de la Moldavie et, si vous le souhaitez, nous pouvons faire beaucoup de déclarations populistes. Je peux vous parler du faible niveau des salaires dans les ministères et des fonctionnaires des  ministères, de ceux qui travaillent dans le domaine de la culture, de ceux qui travaillent dans le domaine de l'éducation, dans l'administration publique locale.

C'est pourquoi nous pouvons faire des déclarations fortes et populistes, mais il vaut mieux nous retrousser les manches et travailler, mettre en œuvre le programme de réforme, qui est très ambitieux pour la République de Moldavie et attirer des investissements. Grâce à ces investissements, il y aura des impôts, des recettes au budget public dont nous pourrons nous permettre d'offrir des salaires plus élevés à toutes les catégories de fonctionnaires et pas seulement aux fonctionnaires. Merci beaucoup pour les questions que vous nous avez posées. Merci beaucoup, Mme le Premier ministre.

 

***

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le renforcement de la coopération bilatérale, y compris sur le plan d'investissement, et le soutien ferme de la Roumanie pour le parcours pro-européenne de la République de Moldavie – sujets de l`entrevue du Premier ministre Viorica Dăncilă avec le Président du Parlement de la République de Moldavie, M.  Andrian Candu


Le Premier Viorica Dăncilă a transmis aussi au cours de la réunion qu'elle a eue à Chisinau avec le Président du Parlement de la République de Moldavie, M. Andrian Candu, le soutien ferme de la Roumanie pour le parcours européen du pays voisin, à la fois en soutenant les aspirations européennes de la République de Moldova au niveau des États de l'Union européenne, qu`en renforçant la coopération bilatérale sur la dimension de l'investissement. Le chef de l`Exécutif roumain a également souligné la volonté de la Roumanie pour une coordination plus étroite cette année, celle du Centenaire de la Grande Union, y compris par la réalisation de projets stratégiques communs avec des avantages directs pour les citoyens et la multiplication  des investissements roumains en Moldavie."Nous avons de nombreux projets de coopération bilatérale que nous espérons lancer, consolider ou finaliser avec la République de Moldavie et qui sont des directions d'action extrêmement importantes, particulièrement parce que le 27 mars, nous marquons aussi 100 années de l'unification de la Bessarabie avec la Roumanie ", a déclaré le chef de l'Exécutif. Le Premier ministre Viorica Dăncilă a ajouté que la Roumanie compte sur la présence du Président du Parlement moldave, M. Andrian Candu et du plus grand nombre possible de parlementaires de Chisinau lors de la séance conjointe du Sénat et de la Chambre des députés du Parlement roumain consacrée au centenaire de l'Union de la Bessarabie avec la Roumanie.

Les Investissements de  la Société nationale de transport du gaz naturel « Transgaz » SA, avec actionnariat majoritaire de l`Etat roumain, et Banca Transilvania au-delà du Prut est seulement le début d'une relation profonde de coopération et un signal clair envoyé à d'autres investisseurs roumains et étrangers sur l'attractivité de l'environnement des affaires en République Moldavie. L`interconnexion de l'énergie, à la fois les gaz naturels et de l'électricité, ainsi que l`interconnexion des infrastructures de  transport sont des priorités stratégiques pour les deux pays.

Les projets bilatéraux en matière de santé, de l'éducation, et des communications et de la technologies de l'information ont aussi un potentiel important pour l'approfondissement de la coopération bilatérale.
« Nous sommes intéressés à multiplier les investissements roumains en République de Moldavie », a déclaré le Premier ministre Viorica Dăncilă, rappelant aussi le rôle d'un cadre législatif pour encourager les investisseurs roumains et des autres pays de l'UE pour faire des affaires en République de Moldavie. Dans le même temps, le fait que les investisseurs de Roumanie présents en République de Moldavie ont décidé de se constituer en une association sera une nouvelle occasion de renforcer la coopération bilatérale dans le plan des investissements.

Le Premier ministre Viorica Dăncilă s'est félicitée de la participation accrue du Parlement de Chisinau aux efforts de réforme et à la mise en œuvre des engagements européens et a apprécié  extrêmement utile que les évolutions positives enregistrées jusqu'ici dans le dossier européen de la République de Moldavie soient capitalisées dans la perspective de la présidence par la Roumanie, du Conseil de l'UE au premier semestre 2019.

Un autre sujet abordé lors de la rencontre du Premier ministre Viorica Dăncilă avec le Président du Parlement de la République de Moldavie, M. Andrian Candu, a porté sur l'importance du scrutin législatif de la fin de cette année en République de Moldavie pour la voie pro-européenne de ce pays.

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire