COMMUNIQUÉ DE PRESSE concernant les actes normatifs approuvés lors de la réunion du Gouvernement de la Roumanie du 16 juin 2022

16 Juin 2022

I. PROJETS DE LOIS

1. PROJET DE LOI pour la modification et le complément de la Loi no. 318/2015 pour la création, l'organisation et le fonctionnement de l'Agence nationale pour l'administration des biens disponibles et pour la modification et le complément de certains actes normatifs, ainsi que pour la modification et le complément de la loi no. 135/2010 sur le Code de procédure pénale

 

Le projet de loi prévoit la mise en place de mesures législatives pour assurer un cadre renforcé et efficace pour accroître le recouvrement des dommages et produits du crime, la réutilisation sociale des biens confisqués, l'amélioration des règles d'indemnisation des victimes d'infractions, le renforcement du rôle des bureaux de recouvrement de créances .dans la poursuite et l'identification des avoirs liés aux infractions.

Ce projet de loi apporte des solutions concrètes aux victimes d'actes criminels et dote la justice d'un dispositif institutionnel renforcé pour gagner en efficacité dans la lutte contre la grande délinquance, anticipant une augmentation de 50% des performances et des actifs sous gestion de l'ANABI.

Les principaux changements concernent :

ü Prolonger le mandat institutionnel de l'Agence concernant l'identification des avoirs à l'étranger, réglementer les nouveaux cas de capitalisation des biens saisis, ainsi que l'extension de cette possibilité aux biens immobiliers, introduire de nouveaux cas de gestion des avoirs ;

ü Développement du cadre juridique pour donner la priorité à l'utilisation des ressources pour la prévention de la criminalité et la protection des victimes - par le biais du Mécanisme national de soutien à la prévention de la criminalité ;

ü Renforcer la capacité institutionnelle de l'Agence en allouant des ressources adéquates.

Au sein du PNRR, la Roumanie a assumé comme réforme (jalon) l'adoption et l'entrée en vigueur de la loi modifiant les attributions de l'Agence nationale de gestion des biens indisponibles.

Communiqué de presse du ministère de la Justice : http://bitly.ws/sfY6

2. PROJET DE LOI pour la modification et le complément de l'Ordonnance d'urgence du Gouvernement no. 32/2012 sur les organismes de placement collectif et les sociétés de gestion d'investissement, ainsi que sur la modification et le complément de la loi n° 297/2004 sur le marché des capitaux

L'acte normatif transpose dans la législation nationale la directive (UE) 2021/1270 sur les facteurs de durabilité qui doivent être pris en compte par les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) et modifie l'OGE no. 32/2012 sur les organismes de placement collectif et les sociétés de gestion d'investissement.

Ainsi, les sociétés de gestion de portefeuille sont tenues d'établir, de mettre en œuvre et de maintenir des politiques et des procédures appropriées qui identifient tout risque de durabilité, ainsi que d'inclure, dans les contrôles internes, les types de conflits d'intérêts susceptibles de nuire aux intérêts d'un OPCVM (organisme de placement collectif) s'ils sont identifiés. 3. PROJET DE LOI pour la réalisation de la capacité opérationnelle aérienne transitoire prévue dans le Concept de réalisation progressive de la capacité de défense aérienne dans le cadre du programme "Air Force Multi rôle Plane"

Selon le projet de loi, le gouvernement de la Roumanie attribuera au gouvernement du Royaume de Norvège le contrat pour l'achat de 32 avions F-16, avec un soutien logistique initial, et un ensemble complémentaire de biens et de services (du gouvernement du Les États-Unis d'Amérique).

Les avions seront livrés en condition opérationnelle, leur ressource disponible assurant leur fonctionnement pendant une période de transition d'au moins 10 ans, aux avions de 5ème génération. Ainsi, l'achat d'avions au gouvernement norvégien est, en fait, un transfert de capacité entre deux pays alliés de l'OTAN.

Les avions respecteront les nouvelles exigences existantes au niveau de l'OTAN, qui seront ensuite introduites dans le programme de modernisation dans la même configuration M6.X avec l'avion F-16 du premier escadron.

Cette solution garantit l'implication de l'industrie de la défense nationale dans l'exécution des travaux de maintenance et de modernisation des avions F-16, par l'intermédiaire du centre de maintenance des avions F-16 désigné par le gouvernement roumain (Aerostar Bacău), qui contribuera à consolider et maintenir la capacité aérienne opérationnelle. Communiqué de presse du ministère de la Défense : http://bitly.ws/sg3e

 

II. ORDONNANCES D'URGENCE

1. ORDONNANCE D'URGENCE règlementant les mesures de l`embauche  le secteur budgétaire  e Gouvernement a approuvé ce jour, par une ordonnance d'urgence, la suspension de l'occupation par concours ou examen, du 1er juillet au 31 décembre 2022, des emplois vacants ou temporairement vacants dans les établissements et collectivités publics centraux et locaux, à l'exception des emplois uniques.

 Le document prévoit également le maintien des postes pour lesquels les procédures d'organisation des concours ont été entamées avant le 1er juillet 2022.

Parallèlement, dans des cas dûment justifiés, l'ordonnance d'urgence permet, par une note approuvée en séance du Gouvernement, d'organiser des concours ou des examens pour pourvoir des postes vacants ou des postes vacants dans les établissements et collectivités publics centraux et locaux, avec l'inclusion de personnel.

Communiqué du ministère du Travail : http://bitly.ws/sfYp

2. ORDONNANCE D'URGENCE pour la modification de l'art. 9 de l'Ordonnance du Gouvernement n° 122/1998 sur l'accumulation, le retrait et le renouvellement des produits des propres réserves des forces destinées à la défense nationale

L'ordonnance d'urgence stipule que les forces de défense nationale peuvent retirer des produits de leurs propres réserves afin de faire des dons aux États alliés ou partenaires à leur demande.

Les dons sont faits à titre d'aide dans la situation dûment justifiée par l'évolution de l'environnement de sécurité et lorsque les intérêts de la Roumanie sont affectés. La décision de l'Exécutif a été déterminée par les effets de l'invasion militaire de la Fédération de Russie sur l'Ukraine, compte tenu de la nécessité de flux d'approvisionnement en produits utiles pour soutenir l'effort de défense concentré et renforcer la résilience des États membres de l'OTAN.

L'acte normatif approuvé stipule que, dans le cas de biens publics privés faisant l'objet de telles donations, la donation est approuvée par décision du gouvernement. Les biens sont remis au donateur par les forces de défense nationale dans les réserves desquelles ils sont prélevés, sur la base d'un procès-verbal de remise. Parallèlement, à la date de signature du procès-verbal conclu entre les parties, la propriété des biens donnés est transférée. Les marchandises peuvent être données dans leur état.

Les produits des réserves propres des forces de défense nationale, qui fait l'objet de dons, seront complétés ultérieurement. 

L`Ordonnance du gouvernement no. 122/1998 sur l'accumulation, le retrait et le rafraîchissement des produits des réserves propres des forces destinées à la défense nationale n'assure pas la possibilité légale de retirer des propres réserves certains produits destinés à être transférés pour être donnés aux autorités d'autres États.

3. ORDONNANCE D'URGENCE pour modifier et compléter l'Ordonnance du Gouvernement no. 51/1998 sur l'amélioration du système de financement des programmes, projets et actions culturels, ainsi que pour modifier et compléter l'Ordonnance d'urgence du Gouvernement no. 42/2019 établissant des mesures financières pour soutenir le développement du programme culturel national "Timisoara - Capitale européenne de la culture en 2023" Les amendements aux 2 actes normatifs visent à corréler le cadre normatif relatif au financement des programmes, projets et actions culturels avec le contexte actuel et futur, afin d'assurer le développement dans de bonnes conditions de projets complexes aux implications multiples. La nécessité d'un cadre juridique souple et efficace, assurant aux autorités publiques centrales et, respectivement, locales, la possibilité et les moyens nécessaires pour mener à bien des projets culturels dans des conditions optimales, a été prise en compte.

Les amendements à l'Ordonnance du Gouvernement no. 51/1998 visent à améliorer le système de financement non remboursable des projets culturels, et l'Ordonnance d'urgence du Gouvernement no. 42/2019 réglemente le financement du programme Timisoara - Capitale européenne de la culture en 2021 ", en tant que programme culturel national, contenant un portefeuille de projets et d'actions pluriannuelles. Le soutien du programme est assuré par le Ministère de la Culture, mais sa mise en œuvre est la responsabilité des autorités publiques locales de la municipalité de Timișoara, respectivement du département de Timiș, à travers - le Centre de projet de la municipalité de Timișoara et le Centre culturel et artistique du département de Timiș. La responsabilité du programme TM 2023 appartient à la communauté locale et à ses représentants. Communiqué de presse du ministère de la Culture : http://bitly.ws/sfYC

4. ORDONNANCE D'URGENCE sur certaines mesures d`octroi de subventions de fonds extérieurs pour investissements  destinés aux capacités de fournir des services modernisation technoogique afin de renforcer la capacité de résilience. L'acte normatif prévoit l'octroi de subventions d'investissements aux PME dont l'activité a été fortements affectée par la pandémie de COVID 19. Des subventions seront accordées aux PME qui investissent dans des capacités de service et de mise à niveau, conformément aux dispositions légales en matière d'aides de minimis et d'aides d'État.

Les subventions pour les investissements nécessaires à la prestation de services sont accordées par projet et par bénéficiaire, sous forme d'aide de minimis (via la mesure 4.1.1-1), le montant de la subvention étant compris entre 50.000 euros et 200.000 euros. Le montant total des fonds alloués au titre de ce régime s'élève à 58,823 millions d'euros, dont 50 millions d'euros via le FEDER-REACT UE et 8,823 millions d'euros cofinancés par le budget de l'État. De de l'aide de minimis pourront bénéficier des PME qui exercent leur activité dans les domaines de l'éducation, de la santé et de l'assistance sociale, du divertissement, des activités culturelles et récréatives. On estime à 600 le no Les aides à l'investissement nécessaires à la rénovation sont accordées sous forme d'aides d'État (Mesure 4.1.1-2). La valeur de la subvention est comprise entre 50 000 euros et 500 000 euros, jusqu'à cinq fois le chiffre d'affaires réalisé en 2019. La valeur totale des fonds alloués est de 352,941 millions d'euros, dont 300 millions d'euros via FEDER-REACT EU et 52,941 millions d'euros cofinancement par le budget de l'État.

 

Les PME opérant dans l'industrie manufacturière (sans les codes 11 fabrication de boissons, 12 fabrication de tabac et 254 fabrication d'armes et munitions) pourront bénéficier d'aides d'État ; constructions ; commerce de gros et de détail, réparation de véhicules à moteur et de motos; transport et stockage, hôtels et restaurants.

5. ORDONNANCE D'URGENCE relative à la lutte contre les actions spéculatives et modifiant et complétant certains actes normatifs

L'acte normatif approuvé assure un niveau élevé de protection des consommateurs - citoyens et opérateurs économiques - contre les augmentations de prix injustifiées et contre les déséquilibres créés sur le marché artificiel entre l'offre et la demande afin d'augmenter les prix ou de revendre certains produits à des prix spéculatifs.

Le projet d'ordonnance a franchi les étapes nécessaires de débats et de consultations avec les représentants du milieu des affaires, afin que le mécanisme par lequel l'État pourra intervenir, dans des situations exceptionnelles, pour des catégories essentielles de produits ou de services considérés dans des situations de spéculation risque d'opérer dans des conditions réglementées claires, ce qui n'est pas contraire aux principes du libre marché.

 

 III.ARRETES DE GOUVERNEMENT

1. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant approbation du régime "Aide de minimis pour l'application du programme de soutien à la production de pommes de terre de consommation", en 2022

Le gouvernement a approuvé le régime d'aide de minimis pour la mise en œuvre du programme de soutien à la production de pommes de terre de consommation en 2022.

Les catégories d'agriculteurs auxquelles s'applique le soutien prévu par la présente décision sont les suivantes :

✔ producteurs agricoles naturels titulaires d'une attestation du producteur ;

✔ producteurs agricoles agréés personnes physiques, entreprises individuelles et entreprises familiales ;

✔ personnes morales producteurs agricoles

Le total des fonds alloués à l'application du régime d'aide de minimis est de 15 millions de lei, soit l'équivalent d'un maximum de 3 millions d'euros, et provient du budget du Ministère de l'Agriculture et du Développement rural pour 2022.

Communiqué de presse du ministère de l'Agriculture : http://bitly.ws/sfZ4mbre de bénéficiaires de ce régime.

 

2. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant approbation du Programme de soutien à la production de raisins de table pour l'année 2022

L'Exécutif a approuvé le programme de soutien à la production de raisins de table pour 2022 afin de stimuler l'intérêt des producteurs agricoles pour le maintien et la croissance des plantations de raisins de table, des niveaux de production et des emplois dans les zones rurales. La mesure cible les catégories de bénéficiaires suivantes :

- les producteurs agricoles personnes physiques titulaires d'une attestation du producteur ;

- les producteurs agricoles des personnes physiques autorisées, des entreprises individuelles et des entreprises familiales ; -personnes morales producteurs agricoles

Le total des fonds alloués est de 15 millions de lei, soit l'équivalent de 3 millions d'euros et provient du budget du Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural pour 2022. Communiqué de presse du ministère de l'Agriculture : http://bitly.ws/sfYN

3. ARRETE DE GOUVERNEMENT sur lla mise à jour de la valeur d'inventaire et des données d'identification d'un bien immobilier situé dans le domaine public de l'État et de l'administration de l'Agence nationale pour l'élevage "Prof. Dr. G.K. Constantinescu" et le transfert d'une partie de celui-ci en l'administration de l`Office d'Etudes Pédologiques et Agrochimiques Harghita subordonné au Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural.

 4. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour l'approbation de l'Accord entre le gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la République de Moldavie sur les aspects techniques, financiers, juridiques et organisationnels concernant la consolidation du pont routier frontalier entre les deux États, sur le fleuve Prut, entre Galati (Roumanie) - Giurgiulesti Moldavie), signé à Chisinau le 11 février 2022.

 Sur la base de cet accord, le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la République de Moldavie s'engagent à consolider le pont routier frontalier sur le fleuve Prut entre les localités de Galati (Roumanie) -Giurgiulesti (République de Moldova). Selon l'accord, les travaux de consolidation seront effectués dans le respect des paramètres qui assurent la sûreté et la sécurité du trafic routier, augmentent la sécurité opérationnelle et prolongent la durée de vie de l'objectif, ainsi que le maintien de la fluidité du trafic entre les deux États.

Le pont sur la rivière Prut a été construit en 1949 et il est actuellement en mauvais état.

Les autorités compétentes pour la mise en œuvre de l'accord seront - pour le Gouvernement de la Roumanie - le Ministère des Transports et d l`Infrastructure, le Ministère des Affaires Intérieures, par l'intermédiaire de l'Inspectorat général de la Police des frontières, le Ministère des Finances et l'Autorité douanière roumaine, respectivement pour le Gouvernement de la République de Moldavie - Ministère des Infrastructures et du Développement Régional, des Affaires Intérieures et de l'inspection générale de la Police des frontières, du Ministère des finances et du Service des douanes.

 

Sur la base de cet accord, une commission mixte sera formée dans le but de coordonner toutes les activités liées à la consolidation de l'objectif. Cette commission aura deux coprésidents, au sein des autorités compétentes, au niveau de secrétaire d`Etat, pour le Gouvernement de la Roumanie, respectivement Vice-Ministre du Gouvernement de la République de Moldavie.

Le financement des travaux se fera sur le budget de l'Etat dans la limite des montants approuvés annuellement à cet effet.

5. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif au transfert du domaine public de l'État au domaine privé de l'État et à l'administration de la Société Nationale des Chemins de Fer « C.F.R. » - S.A. de certains biens sous l'administration du Ministère des Transports et de l`Infrastructure et à la concession de la Compagnie nationale des chemins de fer,  CFR "- S.A. - Filiales régionales de CF Timişoara et Galaţi, afin de réutiliser et, respectivement, pour le démantèlement, la mise au rebut et la capitalisation, selon le cas.

 6. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant le transfert d'une partie de l'immeuble au no. MF 147828, dans le domaine public de l'État, à l'administration du Ministère des Transports et de  l`Infrastructure et dans la concession de la Société nationale "CFR" S.A., dans le domaine public de la municipalité de Bacău, département de Bacău, ainsi que la modification de annexe no  16 de l`Arrêté de gouvernement no 1705 / 2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l`Etat.

 7. ARRÊTÉ DE GOUVERNEMENT entamant les procédures d'expropriation de tous les bâtiments privés, situés sur le site annexe, pour assurer le terrain nécessaire aux fosses d'emprunt et à la relocation des services publics, à l`approbation de la liste des bâtiments appartenant à l'État et de la liste d'unités administratives - territoriales appartenant au domaine public, qui font partie du couloir d'expropriation des travaux d'utilité publique d'intérêt national "Autoroute Ploieşti - Buzău", située dans les localités de Săhăteni, Stâlpu, Buzău, Ţinteşti, du département de Buzău

 8. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la modification de l'art. 7 al. (1) de l`Arrêté de gouvernement no. 892/1998 portant création de la Société Nationale "Unifarm" - S.A.

9. ARRÊTÉ DE GOUVERNEMENT portant approbation de la liste comprenant les catégories d'informations secrètes d'État, à des niveaux de confidentialité, élaborées ou détenues par le Ministère de la Santé, ainsi que par les unités dotées de la personnalité juridique subordonnées, sous son autorité ou sa coordination et les modalités de maintien de leurs niveaux de secret

10. ARRETE DE GOUVERNEMENT sur la mise à jour de la valeur d'inventaire et des données d'identification d'un bâtiment dans le domaine public de L`Etat et dans l'administration du Ministère de la Santé - Direction de la santé publique du département de Constanţa et son transfert du domaine public de l'État au domaine public du département de Constanta

 11. ARRÊTÉ DE GOUVERNEMENT modifiant et complétant les annexes de l'Arrêté du gouvernement no. 607/2022 sur certaines mesures nécessaires au processus de préparation, d'organisation et d'accueil de la Conférence de plénipotentiaires de l'Union internationale des télécommunications qui se tiendra à Bucarest du 26 septembre à octobre 14, 2022.

 Par cet acte normatif, les annexes no 1 et 2 de l`Arrêté de gouvernement no. 607/2022 sur certaines mesures nécessaires au processus de préparation, d'organisation et d'accueil de la Conférence de plénipotentiaires de l'Union internationale des télécommunications, qui aura lieu du 26 septembre au 14 octobre 2022 à Bucarest. Ainsi, les changements concernent les activités à mener en marge de la Conférence et les plafonds de dépenses, ainsi que d'autres mesures pour aménager la salle de conférence principale nécessaire à l'événement, qui n'étaient pas prévues au moment de l'adoption de l`Arrêtén o. 607/2022.

Des précisions sont également apportées concernant les conditions liées aux événements qui seront organisés par le Ministère de la Culture à travers Artexim, respectivement par le Ministère de l'Entreprenariat et du Tourisme, ainsi que la répartition des dépenses liées aux services de location d'espace pour la préparation et la conduite de la Conférence Plénipotentiaire.

12. ARRETE De GOUVERNEMENT portant organisation et fonctionnement de l'Agence Nationale de la Fonction Publique Le projet d`Arrêté du Gouvernement fixe l'organisation, le fonctionnement et les attributions de l'Agence Nationale de la Fonction Publique, afin d'avoir une application cohérente et uniforme des dispositions relatives à la fonction publique et aux fonctionnaires et de remplir la qualité de réforme et/ou coordinateur des investissements appartient à l'Agence, en référence aux dispositions de l'Ordonnance d'urgence du Gouvernement no. 57/2019, avec les amendements ultérieurs et l'Ordonnance d'urgence du Gouvernement no. 124/2021. Ainsi, les principales attributions de l'Agence Nationale de la Fonction Publique sont établies, regroupées par domaines d'activités, comme suit :

a) réglementation de la fonction publique ;

b) archives et gestion des fonctionnaires et agents de l'État ;

c) le suivi et le contrôle des activités liées à la fonction publique et aux fonctionnaires ;

d) registres du personnel rémunéré sur fonds publics ;

e) mise en œuvre et gestion de programmes financés par des fonds européens, ainsi que par d'autres sources légalement constituées, dans le domaine de la fonction publique et des fonctionnaires ;

f) gérer la mise en œuvre des réformes, des investissements et des objectifs spécifiques aux composantes du Plan national de relance et de résilience de la Roumanie, sous sa responsabilité, conformément à la législation en vigueur ; g. représentation.

Afin de mettre en œuvre certaines réformes, investissements et objectifs spécifiques de la composante no. 7 - La transformation numérique du PNRR, l'Agence Nationale de la Fonction Publique gérera E-ANFP, qui est un outil de preuve et de management intégré, qui consiste à mettre à jour/développer progressivement les systèmes d'information existants au niveau de l'Agence Nationale de la Fonction Publique sur la carrière de gestion des fonctionnaires au niveau de l'administration publique centrale et locale et qui permettra le suivi, la collecte de données et la gestion des informations du dossier professionnel à un niveau complexe.

En même temps, E-ANFP vise à transformer numériquement les services offerts aux bénéficiaires internes et externes, en créant une plateforme interactive et collaborative de gestion standardisée et unifiée des fonctionnaires pour tous les processus de carrière et d'interconnexion avec les institutions collaboratrices, en élargissant / développer des systèmes assurer l'interopérabilité avec d'autres registres nationaux et européens.

En outre, l'Agence nationale de la fonction publique gérera aussi SIMRU - le système de gestion intégré et unitaire des services de ressources humaines de l'administration publique centrale, qui est une plate-forme de gestion interne approfondie, utilisée en interne par les autorités et les institutions publiques pour mener à bien les processus. gestion des ressources humaines et assurer l'interopérabilité des systèmes d'information.

Le nombre maximum de postes de l'Agence nationale des fonctionnaires est de 199, à l'exclusion des dignitaires et du nombre de postes liés à leurs fonctions. Le personnel de l'Agence nationale de la fonction publique est composé de dignitaires, de fonctionnaires et d'agents contractuels.

13. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant approbation du bail des bâtiments 5060 et 3117 du domaine public de l'État et de l'administration du Ministère de la Défense nationale

 14. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour la réapprobation des indicateurs technico-économiques de l'objectif d'investissement "Travaux d'infrastructure nécessaires au fonctionnement du Collège militaire national" Tudor Vladimirescu "dans la caserne 878 Craiova" L'acte normatif réaffirme les indicateurs technico-économiques pour le démarrage des travaux d'investissements "Travaux d'infrastructure nécessaires au fonctionnement du Collège militaire national" Tudor Vladimirescu "dans la caserne 878 Craiova.

Les indicateurs technico-économiques pour réaliser cet investissement ont été initialement approuvés en 2017, et en 2019 le contrat d'exécution a été signé, le permis de construire a été délivré et les travaux pour 13 des objectifs d'investissements ont été lancés.

Les demandes du bénéficiaire ont ensuite déterminé la modification partielle et le complément de la documentation technique, ce qui a nécessité la réapprobation des indicateurs.

La caserne 878 Craiova n'a pas actuellement la capacité de fournir l'ensemble des installations nécessaires au bon déroulement de toutes les activités spécifiques à un collège militaire, ni d'autres alternatives à cet égard, il est donc nécessaire de construire une nouvelle infrastructure et moderniser l'existant, de manière à assurer les conditions normales de déroulement du processus d'enseignement secondaire. La valeur totale de l'investissement à cet effet s'élève à 157 millions et la durée de l'investissement est de 12 mois.

Le financement de l'objectif d'investissement est assuré par le budget de l'État, via le budget du Ministère de la Défense.

15. ARRETE DE GOUVERNMENT

 concernant l'enregistrement d'un immeuble situé dans la municipalité de Focşani, département de Vrancea, dans l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État, son transfert à l'administration du Ministère de la Défense nationale et la modification de l'annexe no. 4 à l`Arrêté du Gouvernement no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État

16. ARETE DE GOUVERNEMENT portant approbation des amendements dans l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État sous l'administration du Ministère de la Défense Nationale, situés dans les départements de Mehedinţi, Vaslui, Constanţa, Tulcea, Giurgiu, Iaşi et Bucarest, et modifiant l'annexe non. . 4 de l`Arrêté de Gouvernement du Gouvernement no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État

 17. ARRETE DE GOUVERNEMENT sur la mise à jour de la valeur d'inventaire d'un immeuble du domaine public de l'État et de l'administration du Ministère des Affaires Intérieures - Inspectorat de gendarmerie du département de Timiş (U.M. 0520 Timişoara)

 18. ARRETE DE GOUVERNEMENT sur la mise à jour de la valeur d'inventaire d'un immeuble du domaine public de l'État et de l'administration du Ministère des Affaires  Intérieures – Inspectorat territorial de la Police des frontières de Iaşi, à la suite de la réévaluation, de sa transmission dans le domaine public de la commune de Grozeşti, département de Iaşi et pour la mise à jour de l'annexe no 1 de l`Arrêté de gouvernement no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'état

 19. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant libération/nomination des préfets et/ou sous-préfets.

 20. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour des valeurs d'inventaire et des données techniques de l'immeuble avec no. M. F. 153568 et avec no. M. F. 153569 du domaine public de l'État, sous l'administration de l'Autorité nationale sanitaire vétérinaire et de sécurité alimentaire, ainsi que leur transmission de l'administration de l'Autorité nationale sanitaire vétérinaire et de sécurité alimentaire à l'administration de l'Institut national du patrimoine.

21. ARRETE DE GOUVERNEMENT sur la reconnaissance d'utilité publique de l'Association roumaine des éditeurs.

 22. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire et la modification des données techniques d'un bâtiment situé dans le domaine public de l'État et dans l'administration du Ministère du Sport par l'intermédiaire de la Direction des sports du département de Satu Mare inclus dans l'annexe no. 30 de l`Arrêté de gouvernement no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État et sa transmission dans le domaine public de la Municipalité de Satu Mare La décision du gouvernement a été approuvée.

23. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant création du Comité interministériel d'analyse du cadre légal applicable aux secteurs ayant un impact sur la biodiversité.

 Le Gouvernement a approuvé, par unarrêté, la mise en place du Comité Interministériel d'analyse du cadre légal applicable aux secteurs à impact sur la biodiversité, condition posée par le Plan National de Relance et de Résilience pour la mise en œuvre de la Réforme R.2 - Réforme des système de gestion des espaces naturels en vue de la mise en œuvre cohérente et efficace de la Stratégie Européenne de la Biodiversité, au titre du Pilier I « Transition Verte », Composante C2 : Forêts et Protection de la Biodiversité.

La mesure de réforme vise à assumer les responsabilités des autorités responsables de la conservation de la nature et de la biodiversité.

Comme prévu dans le PNRR, le Comité interministériel est un organe consultatif, sans personnalité juridique, qui a pour objet d'analyser le cadre juridique applicable aux secteurs ayant un impact sur la biodiversité et propose au Ministère de l'Environnement, des Eaux et Forêts (MMAP) des modifications et/ou ou des ajouts au cadre juridique. Coordonné par le MMAP, il est composé de 13 membres mentionnés en annexe de l``Arrêté, représentés au niveau de ministre/secrétaire d'Etat/président ou directeur général ayant des attributions dans les domaines : éducation, agriculture, pêche, aquaculture, sylviculture, chasse, tourisme, organisation spatiale, transports, énergie, défense nationale, environnement.

24. ARRETE DE GOUVERNEMENT sur la mise à jour des données d'identification et la suppression de certains biens mobiles de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État, sous l'administration du Ministère de l'Environnement, des Eaux et des Forêts - Direction nationale des forêts - Romsilva, à la suite de décès et classification

 

 IV.MÉMORANDUMS

 1. MÉMORANDUM sur : Accord de principe relatif à un emprunt auprès de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) d'un montant d'env. 100 millions d'euros, pour soutenir la mise en œuvre d'un projet portant sur la transformation numérique de la justice, le développement du "Quartier de la Justice" et la poursuite des investissements dans les infrastructures judiciaires Le mémorandum proposé par le Ministère des Finances et le Ministère de la Justice prévoit la souscription d'un prêt de 100 millions d'euros de la Banque mondiale, pour le développement d'un projet dédié aux processus fonctionnels, à l'infrastructure physique et à l'informatisation du système judiciaire roumain. Le prêt proposé s'inscrit dans la continuité du projet "Amélioration des Services Judiciaires", ainsi qu'une nouvelle étape dans la préparation du projet de développement "Quartier de la Justice", déjà en cours d'exécution par le Ministère de la Justice, qui vise à améliorer les conditions de travail dans les tribunaux, la facilitation de l`accès à la justice par voie électronique et la préparation de la documentation d'urbanisme et de l'étude de faisabilité du Quartier de la Justice.

Le projet comporte deux volets substantiels contenant des mesures prioritaires pour la mise en œuvre de la Stratégie de développement du système judiciaire 2022-2025 et du plan d'action adjacent, qui vise à accroître la qualité et l'efficacité de la justice en :

 

1. transformation numérique de la justice - numérisation et gestion des archives passives des tribunaux, infrastructure IT&C et réseaux de communication, etc.

2. l'aménagement du « Quartier de Justice » et des infrastructures judiciaires - la conception complète du « Quartier de Justice », le financement de locaux de justice inadaptés et la poursuite des travaux des magistrats 2017 « Amélioration des services judiciaires » affectés par la hausse coûts des matériaux de construction dans la période 2020-2022, etc.

Les activités ne sont pas financées du tout ou sont insuffisamment financées par des fonds extérieurs non remboursables dont une partie est complémentaire aux mesures qui seront financées par le PNRR. Les dépenses liées au projet, respectivement les dépenses représentant l'équivalent du montant de l`emprunt, seront financées sur le budget du Ministère de la Justice, dans la limite des montants alloués annuellement, à cet effet, du budget de l'Etat.

Le Ministère de la Justice sera désigné comme agence d'exécution du projet. Cela se fera à travers l'Unité de Gestion des Projets (Direction de la Mise en Œuvre des Projets Financiers sur Fonds Extérieurs).

Suite à l'approbation du mémorandum, le Ministère des Finances et le Ministère de la Justice effectueront les démarches nécessaires pour soumettre la demande de financement à la BIRD, suivies des étapes de négociation, de signature et de ratification de l'accord d`emprunt. Actuellement, le Ministère de la Justice reçoit le soutien de la Banque mondiale pour les deux projets "Amélioration des services judiciaires" et "Quartier de justice", dont les accords d`emprunt  devraient être achevés respectivement en mai et décembre 2023. Un emprunt anticipé de 2,5 millions de dollars déjà été approuvé par la Banque mondiale pour financer les travaux préliminaires du projet.

 

2. MÉMORANDUM sur le thème : Approbation par le Gouvernement des ordonnateurs principaux du budget de l'Etat dont les dépenses seront présentées dans la Stratégie Fiscale-Budgetaire pour la période 2023-

 

 3. MÉMORANDUM sur le sujet : Approbation de la négociation et de la signature d'un accord par échange de lettres sur l'organisation en Roumanie de la 16e réunion technique des propriétaires de réacteurs nucléaires CANDU (CANDU Owners Group) avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour l'échange d'informations sur la sécurité dans le fonctionnement des réacteurs nucléaires à eau lourde sous pression.

 

 4. MÉMORANDUM sur : Encadrement du régime d'aides d'État « Financement des projets de CDI selon le programme 1 - Développement du système national de recherche et développement au sein du PNCDI III

 

5. MÉMORANDUM sur le thème : Encadrement du régime d'aides d'État Financement de projets de CDI conformément au programme 2 - Accroissement de la compétitivité de l'économie roumaine par la recherche et l'innovation au sein du PNCDI III

 

6. MEMORANDUM sur le thème : Encadrement du régime d'aides d'État Financement de projets CDI conformément au Programme 3 - Coopération européenne et internationale dans les politiques économiques, budgétaires et de financement de l'État roumain. L'Exécutif a approuvé, par trois protocoles, l'inclusion dans les politiques économiques, budgétaires et financières de l'État roumain des régimes d'aides d'État pour le financement de projets dans le domaine de la recherche, du développement technologique et de l'innovation (RDI) conformément aux programmes 1, 2 et 3 au sein du PNCDI III, à savoir : Développement du système national de recherche-développement, Accroissement de la compétitivité de l'économie roumaine par la recherche et l'innovation, respectivement, coopération européenne et internationale.

Les 3 régimes d'aides ont pour objectif le soutien des activités de recherche-développement et contribuent à la réalisation des objectifs spécifiques de ces 3 programmes.

Ils entreront en vigueur à la date de leur publication au Journal officiel et les engagements juridiques seront conclus d'ici le 30 juin 2022.

Le versement aux bénéficiaires des régimes d'aides se fera à partir de cette année, jusqu'au 31 décembre 2024.

La mise en œuvre des 3 Programmes se fera à travers des contrats de financement, conformément à la législation en vigueur.

Pour le programme 1 - Développement du système national de recherche et développement, le budget du programme, financé par des fonds nationaux, est de 200 millions de lei pour la période 2022. Pour le programme 2 - Accroître la compétitivité de l'économie roumaine par la recherche et l'innovation, le budget du programme, financé par des fonds publics du budget de l'État, est de 155 millions de lei. Pour le Programme 3 - Coopération européenne et internationale, le budget du Régime, financé par des fonds publics du budget de l'État, est de 200 millions de lei pour la période 2022.

Les subventions aux organismes de recherche consistent en financement non remboursable sous forme de subventions. Les bénéficiaires des aides d'État sont les agents économiques, personnes morales, quel que soit leur statut juridique, dont l'objet d'activité est la recherche, le développement technologique ou l'innovation, et qui exercent des activités économiques, respectivement des activités consistant à offrir des produits destinés à la vente sur le marché.

Le fournisseur du régime est le Ministère de la Recherche, de l'Innovation et de la Numérisation (MCID) et l'administrateur est l'Unité exécutive pour le financement de l'enseignement supérieur, de la recherche, du développement et de l'innovation (UEFISCDI).

 

V. NOTE

1. NOTE concernant la transmission d'une demande au Conseil Local de Babadag, Département de Tulcea, afin d'adopter une décision sur le transfert de l'immeuble d'une superficie totale de 3.800 m², situé sur le territoire administratif de Babadag, identifié dans le livre foncier de Babadag   au no. 31612, no castre  31612, du domaine public de Babadag, dans le domaine public de l'État, afin d'être administré par le Ministère de la Défense nationale, pour être utilisé comme centre d'entraînement par le 307e Régiment d`Infanterie marine / Flottille fluviale / État-major des Forces navales

 

VI. POINTS DE VUE

 1. POINT DE VUE sur 17 initiatives législatives



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite