Déclarations du Premier ministre Ludovic Orban au début de la réunion gouvernementale du 14 septembre

14 Septembre

Ludovic Orban: Nous avons convoqué la réunion du gouvernement, principalement, pour l'adoption de l`Arrêté du  gouvernement sur l'extension du statut d'alerte sur le territoire de la Roumanie, à partir du 15 septembre 2020 et l'adoption de mesures qui s'appliquent pendant la durée de prolongation du statut d'alerte. Avant d'aborder le sujet, Mme la ministre Anisie, quelle est la situation avec la rentrée des classes?


Monica Anisie: Aujourd'hui, ce fut le premier jour d'école. Les inspecteurs généraux des écoles ont pris toutes les mesures pour réaliser des activités spécifiques au premier jour d'école dans chaque école. Je vous fais connaitre qu'à l'heure actuelle, nous avons 12.423 unités d'enseignement qui fonctionnent dans le scénario vert, c'est-à-dire tous les enfants viennent à l'école, 4915 unités d'éducation dans lesquelles sont menées des activités dans le scénario jaune et 263 unités d'éducation dans lesquelles nous avons des activités d'enseignement dans système en ligne. Je veux vous dire qu'il y a 11 départements dans lesquels il n'y a pas d'unité d`enseignement dans le scénario rouge. Nous parlons de Harghita, Caraș, Hunedoara, Ialomița, Bihor, Vâlcea, Tulcea, Botoșani, Bistrița-Năsăud, Covasna et Vaslui.

 

Ludovic Orban: Je comprends. Donc, pratiquement, ils sont tous dans le scénario vert ou dans le scénario jaune.


Monica Anisie: C'est exact. Nous n'avons pas d'unité d'enseignement dans laquelle il y ait des problèmes.


Ludovic Orban: Madame la Ministre, je veux que vous transmettiez aux enseignants, aux inspecteurs scolaires ma confiance et ma reconnaissance, ma demande et ma demande et que je les pie de faire face à tous les défis. Bien sûr, tout ne fonctionnera pas dès la première heure, il y aura de petits dysfonctionnements, des imperfections. L'ensemble du système du Ministère de l'Éducation, les Inspectorats scolaires doivent surveiller très attentivement, pour intervenir rapidement dans chaque situation dans laquelle un dysfonctionnement doit être corrigé ou ... Alors, je vous dis honnêtement, que ce que j`ai vu dans la plus grande partie des écoles il y a de bonnes choses. Bien sûr, pas toutes les écoles - cela dépend aussi de l'administration locale et, eh bien, du personnel enseignant, du directeur de l'école, mais demandez aux inspectorats scolaires de surveiller très attentivement pour être prêts à intervenir exactement comme nous avons discuté, y compris en mettant en place des stocks tampons de masques, tablettes, webcams, vérifiez à ce qu`il y ait des webcams, afin qu`il puisse se faire la transmission des leçons en ligne pour la moitié de la classe participant aux leçons en ligne.


Il est également nécessaire de vérifier dans quelle mesure il y a la collaboration avec les autorités locales, dans quelle mesure les maires ont été impliqués. Donc, je vous le dis, je suis allé dans plusieurs départements et, dans les départements où je suis allé - je suis allé dans des villes, des communes, pour voir à quoi ressemblent les écoles - et même dans les endroits où je suis allé, j'ai été impressionné; y compris dans les communes; des écoles très bien préparées, avec toutes les mesures prises, les mesures de sécurité et je pense que nous pouvons le faire à n'importe quelle situation. Il est important de souligner ce message: les enfants ont besoin de l'école!


Monica Anisie: C'est vrai!


Ludovic Orban: L'interruption du processus éducatif affecte tout le processus éducatif; si l`on vous accumule des arriérés ou des lacunes, un mois ou deux dans le processus éducatif, cela peut affecter votre compréhension dans les prochaines années d'école et ici nous devrons communiquer très clairement ce message, qu'il est, très important pour les enfants de faire l'école, en classe ou en ligne, et que le soutien parental soit maintenu. En fait, je pense que petit à petit, les choses ont tendance à revenir à une atmosphère plus normale et il n'y a plus cette atmosphère de tension qui s'est produite. Cependant, la rentrée des classes est une joie; tant pour les enfants, que pour les enseignants, peut-être aussi pour les parents. Et je pense que, petit à petit, il faut assurer la normalité, montrer que les choses peuvent être résolues en fonction de toute situation qui se présente.


Monica Anisie: Oui, je vais envoyer votre message aux inspections scolaires, monsieur le premier ministre. Et, si vous me le permettez, j'en appelle aussi aux parents pendant cette période, à être auprès de l'école, à soutenir les enfants, à être partenaires avec les enseignants, parce qu'il est nécessaire, comme vous venez de dire,  de continuer.


Ludovic Orban: La même chose doit être transmise aux enseignants, c'est-à-dire instituteurs, institutrices, professeurs principaux  tous doivent en communication permanente avec les parents et que tous ensemble prennent les mesures et que tout fonctionne normalement.  Merci, Monsieur le Ministre.


Monica Anisie: Moi aussi je vous remercie, M. le Premier ministre.


Ludovic Orban: Monsieur le secrétaire d'Etat Raed Arafatnous avons voté au CNSU, sommes-nous  prêts avec le projet d`Arrêté du gouvernement?


Raed Arafat: Oui, M. le Premier ministre. On a voté par l`Arrêté 45 de 2020 la proposition présentée au gouvernement des mesures à prendre pendant la campagnes et le jour du vote. Ici, si vous me le permettez, j'insiste sur des aspects tels que l'autorisation de tenir non seulement des rassemblements électoraux, mais aussi des manifestations.


Ludovic Orban: Oui, exactement comme nous en avons discuté ...


Raed Arafat: Exactement, jusqu'à un maximum de 100 personnes.


Ludovic Orban: Exactement le même système que nous avons utilisé pour les assemblées électorales est aussi pour d'autres assemblées publiques qui ont d'autres objets que la campagne électorale.


Raed Arafat: Et bien sûr, en respectant les mesures d'hygiène établies. Et aux sections de vote, en plus des mesures de port du masque, de l`espacement a été ajoutée, l'obligation des électeurs, à l'entrée du bureau de vote et à la sortie du bureau de vote, de se désinfecter les mains dans le bureau de vote respectif.

 

Ludovic Orban: Dans l'ordre conjoint, la procédure devra être clarifiée pour les personnes atteintes de COVID ou isolées à domicile; la procédure de demande de l'urne mobile doit être très claire, car l'urne mobile doit garantir que tous ceux qui sont soit isolés chez eux comme infectés ou en quarantaine parce qu'ils sont dans l'enquête épidémiologique en tant que personnes de contact et nous devons assurer leur droit à l`exercice du vote; nous devons veiller à ce qu’ils exercent leur droit de vote. J'ai vu que l'idée est très bonne - d'abord porter l`urne  mobile pour les cas qui nécessitent le déplacement de l'urne mobile pour les personnes non COVID et, seulement après cela, aller à ceux qui sont soit affectés, ou sont des personnes de contacts.


Raed Arafat: Un autre amendement a été introduit, en fait, une clarification à la demande de collègues du STS, en ce sens que ceux qui ont une carte d'identité insèrent personnellement cette carte dans la fente de la tablette ou de l'appareil qui la lit. Ceux qui ont de vieux bulletins, parce qu'il y a encore des gens avec de vieux bulletins, seront traités manuellement, avec désinfection des mains du travailleur.


Ludovic Orban: Mais c'est obligatoire, donc la mise en place de l'obligation de l'électeur que lorsqu'il vient, il doit sedésinfecter à l'entrée du bureau de vote et à la sortie du bureau de vote ...
Raed Arafat: Mais aussi de celui qui passe le bulletin.


Ludovic Orban: ... parce qu'ici il met la main sur plusieurs choses, sur le bulletin de vote, sur le tampon, signe sa présence, c'est-à-dire que ce sont des opérations qu'il effectue et il faut réduire le danger sur les représentants des bureaux électoraux des bureaux de vote de toucher des objets touchés par des personnes qui n'ont pas été désinfectées.


Raed Arafat: Oui.


Ludovic Orban: Avons-nous d'autres mesures?


Raed Arafat: Les mesures sont restées celles que nous connaissons, donc il n'y a pas de mesures ... Les sports de contact ont été retirés de la catégorie des sports qui sont limités. Donc, à ce moment, les sports de contact ne sont plus inclus dans les interdictions.


Ludovic Orban: J'ai eu une demande de HoReCa, mais ici, à mon avis, c'est couvert. Je pense qu'ils organisent aussi des événements, des formations, des spectacles dans les hôtels… Et que les mêmes règles leur soient applicables que dans les théâtres, les cinémas, c'est-à-dire pour pouvoir organiser ...

 

Raed Arafat: Si l`on organise un séminaire ou un atelier, il y a des règles et ils peuvent ête organisés dans les mêmes conditions /.../


Ludovic Orban: Il n'y a donc pas d'interdiction ...
Raed Arafat: /.../ respect des règles

d'organisation des séminaires et ateliers.


Ludovic Orban: D'accord. Merci, Monsieur le Secrétaire d'État!


Raed Arafat: Merci!


Ludovic Orban: Monsieur le Ministre Bode, la semaine dernière a été la semaine des débats, sur la date de l`ouverture du métro Drumul Taberei. Dans quelle situation sommes-nous?


Lucian Bode: Monsieur le Premier ministre, je vous informe que nous sommes prêts à mettre en circulation, avec les passagers, la ligne de métro M5, Drumul Taberei-Eroilor, dans le courant de demain, le 15 septembre. Comme vous l'avez dit, après avoir signé les deux procès verbzux de réception à la fin des travaux, respectivement à la mise en service, le 11 septembre, nous avons annoncé publiquement que Metrorex effectuera une série d'activités administratives, de sorte que, à partir du 15 Septembre, la ligne M5 peut être mise en service, avec des passagers, en toute sécurité et confort.


Ludovic Orban: Nous sommes donc préparés avec des rames, avec le personnel nécessaire, avec tous les systèmes fonctionnels.


Lucian Bode: Certainement, oui!


Ludovic Orban: D'accord. Très bien, Monsieur le Ministre! Rendez-vous au trafic.


Lucian Bode: Exploitation.


Ludovic Orban: La mise en service. C'est une bonne nouvelle, d'autant plus que beaucoup ont spéculé la semaine dernière que nous ne sommes pas en mesure d'ouvrir le métro. C'est à peu près tous les points. Si vous avez encore des propositions à l'ordre du jour supplémentaire, monsieur Popescu?


Virgil Popescu: Oui, Monsieur le Premier ministre, je voudrais que vous approuviez l'introduction d'un Arrêté du  gouvernement modifiant l'annexe de l`Arrêté du gouvernement 124/2020 relatif à l'approbation de l'effectif moyen maximal pour 2020 des opérateurs économiques de l'industrie de la défense nationale, qui ont des activités conformément aux dispositions de l'article 24 de la loi no. 232/2016 dans  l'industrie de la défense nationale, ainsi que pour modifier et compléter certains actes normatifs.


Ludovic Orban: Il s'agit du programme "Noyau", non?


Viegil Popescu: Oui, le programme «Noyau». Après l'ordonnance de rectification budgétaire, certaines montants ont été alloué et l`on doit affecter à d``autres chapitres et, pratiquement, une seule annexe doit être modifiée.


Ludovic Orban: C'est pourquoi il faut adopter, pour pouvoir ...


Virgil Popescu: Pour pouvoir continuer de payer les salaires à l'effectif ...


Ludovic Orban: Je comprends. D'accord, monsieur le ministre. J`ai une autre question à vous poser, qui m’a été posée partout où je suis allé, lorsque quand allons-nous lançer l’appel à projets d’un milliard d’euros de fonds de roulement et d’investissement?


Virgil Popescu: En ce moment, entre le Ministère de l'Économie et le Ministère des Fonds Européens, sera finalisée la procédure pour que le Ministère de l'Économie devienne administrateur de ce fonds dans les prochains jours. En parallèle, ce soir, au plus tard demain matin, l'application informatique sera lancée de manière à ce qu'absolument tous les bénéficiaires des trois régimes puissent s'y inscrire, voir, vérifier leur entreprise, vérifier leurs interconnexions avec la base de données et, lors de son lancement, probablement dans les jours suivants, après la conclusion du contrat entre le Ministère de l'Économie et le Ministère des Fonds Européens, pour postuler efficacement, pour télécharger les documents. En gros, c'est une phase préliminaire pour ne pas surcharger les systèmes informatiques, j'ai donc pensé avec le STS, en deux temps. La première étape, qui commencera ce soir, au plus tard demain matin, tout bénéficiaire souhaitant s'inscrire à des régimes d'aides d'État, introduira toutes les données nécessaires de l'entreprise, les données générales de l'entreprise.


Ludovic Orban: D'accord. Je vous remercie! Merci aux médias!

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite