Déclarations du Premier ministre Viorica Dăncilă au début de la réunion du gouvernement

23 Août 2018


Mme Viorica Dăncilă: Bonjour! Nous organisons cette réunion du gouvernement dans un contexte de tension et de haine dans la société roumaine. Certains essaient, pour des raisons strictement politiques, d'alimenter cette spirale de conflit pour désunir encore davantage la société. Il y a des tendances que cette désunion soit irrémédiable et les violents événements du 10 août l'ont démontré. À partir des événements du 10 août, nous avons assisté à une attaque contre les institutions de l’État ces jours-ci. La première cible est la Gendarmerie, mais d’autres institutions sont prises dans ce collimateur. Je ne veux pas défendre ou absoudre quelqu'un de sa culpabilité, mais je pense qu'une personne ou une institution ne peut être accusée que sur la base de preuves concluantes. Notre réponse, le Gouvernement, à tous ces processus qui se déroulent dans l’espace public doit être aussi équilibrée et responsable que possible. Contrairement aux dirigeants politiques de l'opposition, nous n'avons pas le droit de nous rendre et d'intensifier cette division et cette désunion au sein de la société. Nous avons la responsabilité d’assurer une bonne gouvernance, une gouvernance  dans l’intérêt de la population. Voilà pourquoi mon appel à tous les ministres et tous les chefs des Voilà pourquoi mon appel à tous les ministres et tous les chefs des institutions subordonnées est d'éviter cette spirale de conflit en essayant d'attirer ceux qui ne pouvaient accéder au pouvoir aux élections et tentent maintenant d'acquérir ce pouvoir par d'autres moyens non démocratiques. Notre réponse à tous ces défis doit être les faits et projets concrets pour les Roumains. C'est pourquoi je suis heureuse que, même dans le cas de cette réunion du Gouvernement, nous adoptions des lois normatives ayant un effet positif sur l'économie, mais aussi sur le niveau de vie des personnes.

En ce qui concerne la révision du budget, comme vous le savez, la révision du budget est l'un des projets les plus importants du Gouvernement qui devraient être adoptés lors de la réunion d'aujourd'hui. Malheureusement, le Président de la Roumanie n`a pas trouvé l'ouverture ou il n`a pas eu le temps peut-être de convoquer le Conseil suprême de la Défense du pays, pour l'analyse et l'approbation de la première révision du budget de cette année, bien que le projet soit dans le débat public depuis 6 Août. Dans ces circonstances, le Gouvernement a décidé de demander au Président de la Roumanie de convoquer d'urgence le Conseil suprême de la Défense du pays. Comme vous le savez, nous avons alloué plus d'argent pour la santé, l'éducation, l`administration locale, pour les domaines qui ont connu une bonne exécution du budget, mais sans dépasser l'objectif de déficit budgétaire de 2,97% du PIB.

J'ai demandé au ministre des Transports une évaluation complète et approfondie de l'état des ponts en Roumanie. Cette analyse nous donnera une image précise de la situation afin que nous puissions intervenir à temps pour des investissements ou des réparations. L'évaluation requise vient s'ajouter aux révisions périodiques effectuées par la Compagnie nationale pour l'administration des infrastructures routières. Je pense que nous avons besoin d'une approche préventive, axée sur la sécurité des citoyens. J`ai pris cette décision après la tragédie en Italie, où des dizaines de personnes ont été tuées, dont deux Roumains, suite à l'effondrement d'une section d`un segment de pont près de Gênes. Encore une fois, je présente mes condoléances aux familles difficilement éprouvées.

 

Nous avons à l'ordre du jour une Ordonnance prise en vertu de la Loi permettant au Gouvernement, qui soutiennent les autorités publiques locales de réaliser des projets financés par des fonds européens. Grâce à ce mécanisme de soutien, les administrations publiques locales peuvent avoir accès aux prêts des recettes de la privatisation, enregistrés au Trésor, dans la limite d`un montant de 800 millions de lei. Ces fonds peuvent être utilisés pour fournir des projets de préfinancement, le cofinancés des projets financés des subventions extérieures, y compris pour les dépenses non admissibles associés aux projets. Par cette mesure nous répondons, d`une part, à l'Association des municipalités de Roumanie et, d'autre part, nous stimulons l`attraction des fonds européens pour la réalisation de projets locaux d'infrastructure, je veux dire l'eau, l'assainissement, les écoles, les routes, les hôpitaux, plus exactement, les infrastructures dont les Roumains ont besoin dans la situation actuelle.

Nous avons aussi à l`ordre du jour une Ordonnance sur l’éducation, qui comprend de bonnes mesures pour aider à améliorer la qualité de l’éducation. Je vais juste signaler quelques nouvelles. En ce qui concerne l'éducation ante préscolaire, à savoir pour les enfants de moins de trois ans qui sont dans les crèches et jardins d'enfants, à partir la prochaine année scolaire, 2019-2020, respectivement, le financement de base sera fourni par le budget de l'Etat par la méthodologie du Ministère de l'Éducation. Cet amendement implique /… / l'approbation, de préférence, d'un plan de scolarisation par le Ministère de l'Education nationale. Plus précisément, les enfants de moins de trois ans dans les crèches et les jardins d'enfants bénéficieront d'activités éducatives soutenues par des enseignants spécialisés. Une autre modification concerne la possibilité des enseignants de direction de guidage et de contrôle d`être suspendus de charges d'enseignement au total, ayant donc le temps nécessaire pour organiser aussi une activité de gestion.

 

De nouveaux éléments il y a également en termes d’enseignement supérieur. Je n`en citerai que l'un d'eux: on a repensé le système d'avancement de carrière dans l'enseignement, en introduisant la possibilité de promouvoir après l'examen, selon les pratiques internationales, en respectant les mêmes critères de performance que pour les compétitions didactiques.


Aujourd'hui encore, nous adopterons trois mémorandums  concernant la liste nationale des projets prioritaires que la Roumanie favorisera lors du prochain sommet de l'Initiative des trois mers, organisé pour la première fois en Roumanie, à Bucarest, les 17 à 18 Septembre 2018. Le six projets qui seront proposés par la Roumanie concernent la coopération avec les pays participants à l'Initiative des trois mers dans trois domaines d'importance stratégique pour l'agenda régional et européen, à savoir, le numérique, l'énergie et le transport. L’élaboration des projets a nécessité une analyse minutieuse et un effort concerté au niveau interministériel. À la fin de la réunion du gouvernement, le porte-parole détaillera les actes normatifs approuvés lors de la réunion gouvernementale d'aujourd'hui. Merci!



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite