Déclarations soutenues par le Premier ministre Viorica Dăncilă au début de la réunion du gouvernement

17 Septembre 2019

 

Bonjour à tout le monde
Au cours de la gouvernance actuelle, nous avons montré que les bons résultats de l'économie doivent et peuvent être transférés dans l`amélioration du niveau de vie des citoyens. Grâce aux mesures que nous avons prises, grâce à la participation, au courage et à la détermination, les revenus de tous les Roumains ont augmenté.
Le personnel médical, le personnel éducatif, le personnel des constructions, mais aussi d'autres secteurs, ont maintenant des revenus beaucoup plus consistants qu'en 2016.
Nous avons aussi considérablement augmenté le revenu des retraités. En augmentant le point de retraite en plusieurs étapes, les retraités roumains ont actuellement des retraites qui ont augmenté en moyenne de 55% par rapport à décembre 2016. Si, à la fin de 2016, la pension moyenne était de 885 lei, elle atteint désormais 1368 de lei.
Je souhaite continuer sur cette voie car les Roumains ont droit à une vie meilleure, ce qui ne peut être assuré que par l'implication de tous les décideurs. C'est pourquoi nous avons proposé à la fin de la semaine dernière un pacte pour le bien-être des roumains. Je n'ai pas demandé grand chose. J'ai seulement demandé une garantie écrite que les Roumains ne connaîtront jamais l'expérience de la réduction des revenus. Nous avons également demandé une garantie minimale de ne pas étouffer le climat des affaires au pays, mais de continuer à soutenir la croissance.
Malheureusement, les leaders de l'opposition, à la tête desquels il y a eu le président Iohannis, ont choisi soit d'ignorer ce document, soit l'ont signé sous condition pour obtenir des avantages électoraux. Ces politiciens nous ont montré qu’ils ne s'intéressaient pas au destin de la population. Ils nous ont montré qu'ils ne sont pas capables de faire un geste normal pour les Roumains à moins d'avoir quelque chose à en gagner. Ou pire encore, ils nous ont montré qu'en l'absence d'un programme de gouvernance, leur seul plan est l'austérité, la fiscalité et des réductions. Je suis fermement opposée à une telle perspective et je remercie encore une fois ceux qui ont déjà compris que le bien-être des Roumains n’est pas négociable et qui ont adhéré à cet engagement dans l’intérêt des citoyens.
J'appelle à nouveau tous ceux qui ont le pouvoir d'assumer à se joindre à moi dans cet objectif, qui doit être obligatoire pour quiconque vient demander le vote des citoyens.
Demain, nous organiserons à Bucarest le deuxième cycle de consultations intergouvernementales roumano -polonaises et j'aurai une réunion avec mon homologue, le Premier ministre de la République polonaise. Ce sera une bonne occasion de soutenir les efforts visant à renforcer notre partenariat stratégique et notre dialogue politique dynamique.
Les membres des gouvernements des deux États signeront plusieurs mémorandums d’entente dans des domaines liés au développement de nos pays, tels que les infrastructures, l’énergie, les transports, les communications, la numérisation, l’esprit d’entreprise et la gestion des fonds européens.
Ces documents mettent en place des bases pour le développement de notre coopération économique, étant donné que la Pologne reste l'un des partenaires commerciaux les plus importants de la Roumanie dans la région. Le volume des échanges bilatéraux atteint des niveaux sans cesse croissants et les hommes d’affaires polonais augmentent leurs investissements dans notre pays, tandis que les investisseurs roumains manifestent un intérêt accru pour le marché polonais.
Nous renforçons les relations avec les États membres de l'UE tout en approfondissant notre partenariat stratégique avec les États-Unis d'Amérique. Dimanche, je commencerai une visite de travail aux États-Unis, avec plusieurs membres du Cabinet, au cours de laquelle je rencontrerai des responsables américains. La visite de travail comportera également une forte composante économique et sera une bonne occasion de présenter aux investisseurs américains les opportunités commerciales en Roumanie.
Tout comme nous sommes engagés, nous continuons à soutenir les investissements pour les communautés locales. Les 116 premiers projets financés par le Fonds de développement et d'investissement ont été approuvés aujourd'hui. Il s’agit d’infrastructures - routes locales, modernisation et réhabilitation de rues, écoles et jardins d’enfants, mais aussi d’hôpitaux, construction d’un réseau de distribution et d’approvisionnement en gaz naturel ou en assainissement. Tous les projets approuvés ont une documentation complète.
Dans la prochaine période, des contrats de financement seront signés pour ces projets, de sorte que leur mise en œuvre débutera à partir d'octobre. La valeur des 116 projets d’investissement qui seront réalisés dans toutes les régions du pays est d’environ 2 milliards de lei. Il s’agit d’un premier ensemble de projets financés par le Fonds de développement et d’investissement. Nous poursuivrons l'analyse pour approuver aussi d'autres projets, jusqu'à concurrence du plafond de passation de marché de 10 milliards de lei pour cette année.
Nous soutenons les communautés locales qui ont besoin d'un financement du gouvernement pour restaurer les infrastructures affectées par des catastrophes naturelles. Au cours de la réunion d’aujourd’hui, nous allouons plus de 164 millions de lei provenant du Fonds d’intervention aux autorités locales de 27 départements.

Cet argent servira à financer les travaux de réhabilitation des infrastructures hydrotechniques, des terrassements et des berges de défense, des routes départementales et communales, des ponts et petits ponts affectés par les inondations et les glissements de terrain.
Les fonds sont alloués en fonction des demandes et des évaluations faites par les autorités locales, les services d'inspection des situations d'urgence et les préfets des départements touchés.
Le Département pour le suivi des investissements dans les infrastructures a été actif récemment et je suis heureuse d’annoncer que des progrès importants ont été accomplis dans plusieurs projets en cours.
Ainsi, sur l’autoroute Sibiu-Pitesti, section 1, Sibiu-Boița, la décision d’exproprier les bâtiments a été prise et les montants au titre de l’indemnisation ont été versés aux propriétaires. Pour la section 3 - Cornetu - Tigveni, nous estimons qu’à la fin du mois, les documents d’attribution du contrat seront prêts. En outre, à la fin du mois d'août, 10 offres ont été soumises pour l'attribution du contrat de conception et d'exécution de la section Tigveni - Curtea de Argeș.
Pour un autre projet important, le périphérique sud de Bucarest, nous sommes en train de conclure des contrats pour tous les tronçons. Les choses ont évolué rapidement et, à la fin du mois d'août, le contrat de conception et d'exécution du lot 1 du périphérique sud de Bucarest a été signé et la semaine suivante, l'ordre de lancement des travaux pourra être publié. Des progrès importants ont également été réalisés sur l’autoroute Craiova-Pitesti. Les permis de construire pour les tronçons 1 et 2 ont été délivrés et pour la section 2, on a fixé déjà la date de début des travaux, le 24 septembre 2019.
En ce qui concerne l'autoroute Ploiești Brașov, comme vous le savez, à la fin du mois dernier, nous avons modifié le cadre juridique pour inclure les projets d'investissement dans le domaine des objectifs stratégiques d'intérêt national. À l'heure actuelle, la législation secondaire est sur le circuit d'approbation, et par son application nous pouvons financer ces projets à partir du budget de l'État.
Il y a également de bonnes nouvelles concernant la réalisation du pont routier sur le Danube à Brăila, qui a reçu une décision favorable en ce qui concerne le financement par des fonds européens. Pour cet investissement important, des coûts totaux éligibles de plus de 427 millions d'euros ont été établis dans le cadre du Programme opérationnel pour les grandes infrastructures.
Des étapes importantes ont également été franchies concernant le projet d'investissement Clinique dr. Grozovici, dont la réalisation en partenariat public-privé intéresse trois investisseurs. Les offres ont été ouvertes le mois dernier et les candidats retenus seront annoncés les jours suivants.
Comme nous l’avons dit, nous souhaitons une mise en œuvre plus rapide des projets d’infrastructure et les modifications législatives que nous apportons nous permettent de commencer de manière urgente les travaux que les Roumains ont tant attendus.
Nous prenons aujourd’hui une autre mesure pour soutenir les agriculteurs roumains, qui sont constamment à l’attention du Gouvernement, compte tenu de la contribution importante de ce secteur à la croissance de l’économie.
Ainsi, nous accordons une aide financière dans la limite de 37 millions de lei aux apiculteurs affectés par des phénomènes hydrométéorologiques défavorables de mars à mai 2019.
L'argent est prévu dans le budget du Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural et les apiculteurs ont le temps jusqu'à la fin du mois d'octobre pour soumettre les documents nécessaires à l'obtention du soutien du gouvernement.
À la fin de la réunion du Gouvernement, le porte-parole détaillera les actes normatifs que nous adopterons lors de la réunion d'aujourd'hui.



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite