INFORMATION DE PRESSE concernant les actes normatifs approuvés lors de la réunion du Gouvernement de la Roumanie du 11 janvier 2023

11 Janvier 2023

I. PROJETS DE LOIS

1. PROJET DE LOI portant approbation de la participation de la Roumanie au cycle supplémentaire de fonds de l'Association internationale de développement - IDA20

Le projet de loi prévoit l'approbation de la participation de la Roumanie au cycle supplémentaire de fonds de l'Association internationale de développement (IDA), dans le cadre du cycle IDA20, par le biais d'une souscription volontaire d'une valeur de 20,6 millions de lei.

Le paiement de la cotisation est assuré sur le budget du Ministère des Finances, par tranches inégales, comme suit :

a) 6,86 millions de lei en 2023 ;

b) 6,86 millions de lei en 2024 ;

c) 6,88 millions de lei en 2025.

La participation de la Roumanie à l'IDA contribue au renforcement de la position de notre pays au sein du Groupe de la Banque mondiale et soutient les actions d'aide au développement entreprises par la Roumanie à travers une assistance de type multilatéral réalisée par une institution ayant une vaste expérience dans ce domaine. De plus, participer avec ce montant à IDA20 représentera une contribution significative à l'atteinte de l'objectif d'allouer 0,33% du RNB d'ici 2030 dans le domaine de l'aide au développement, conformément aux engagements pris en 2015, au niveau de l'ONU et de l'UE.

Actuellement, la valeur totale des contributions de la Roumanie à l'IDA est de 5 452 451 USD.

2. PROJET DE LOI sur la participation de la Roumanie aux garanties accordées par les États membres pour l'assistance macrofinancière exceptionnelle de l'Union européenne, conformément à la Décision (UE) 2022/1628 du Parlement européen et du Conseil du 20 septembre 2022 concernant l'octroi d'une aide macrofinancière exceptionnelle à l'Ukraine et consolidation du fonds commun de provision par des garanties des États membres et par une provision spécifique pour certaines dettes financières liées à l'Ukraine, garanties par la décision no. 466/2014/UE et modifiant la décision (UE) 2022/1201

L'acte normatif réglemente le cadre juridique permettant à la Roumanie de participer aux garanties accordées par les États membres pour l'assistance macrofinancière exceptionnelle accordée à l'Ukraine par l'UE, sur la base de la décision (UE) 2022/1628, ainsi que l'autorisation de le gouvernement de la Roumanie, par l'intermédiaire du Ministère des Finances, pour la signature de l'Accord de garantie entre la Roumanie et la Commission européenne.

La contribution de la Roumanie au montant total garanti est de 60.453.864 euros.

Ce projet de loi établit une dérogation aux dispositions de l'art. 4 de l'OGE n° 64/2007 sur la dette publique, approuvée avec des modifications et des ajouts par la loi no. 109/2008, avec les amendements ultérieurs.

En outre, l'acte normatif comprend des éléments liés à l'entrée en vigueur de l'Accord de garantie et à son application ; l'assimilation des obligations de la Roumanie, en son sein, avec les obligations de la nature de la dette publique gouvernementale ; les aspects liés aux sources de couverture des obligations assumées, en cas de matérialisation du risque d'exécution de la garantie, ainsi que la destination des sommes recouvrées.

L'Accord de garantie sera signé par la partie roumaine après l'approbation de la loi par le Parlement.

3. PROJET DE LOI sur l'activité de prévention de la séparation de l'enfant de la famille Le gouvernement a approuvé le projet de loi sur l'activité de prévention de la séparation de l'enfant de la famille, à travers lequel sont créés les mécanismes pour soutenir les familles qui viennent de communautés vulnérables ou qui traversent des situations sociales, financières ou médicales difficiles, afin de pouvoir élever et prendre soin d'eux-mêmes les enfants à la maison, pouvoir les envoyer à l'école et leur fournir les nécessités de la vie quotidienne et du développement normal, évitant ainsi le moment où ces enfants devraient être pris en charge par l'État, en le système de protection spécial. Ainsi, il sera possible de mettre en œuvre des programmes de prévention de la séparation de l'enfant de la famille, qui prévoient l'octroi d'une aide d'urgence aux familles qui s'occupent d'enfants exposés au risque de séparation, l'autonomisation/réinsertion de l'enfant handicapé exposé au risque de séparation d'avec la famille, des services d'intervention psychologique et de psychothérapie pour enfants, l'organisation de cours de développement des compétences parentales pour les familles qui s'occupent d'enfants à risque de séparation familiale.

Le projet de loi prévoit la création de l'Observatoire de l'enfance, un module informatique au sein du système informatique national, mis à la disposition des autorités locales, à travers lequel tous les enfants à risque de séparation familiale seront identifiés et enregistrés. Aussi, au niveau des collectivités locales, le cadre légal est créé pour le fonctionnement des structures communautaires de concertation sur le terrain.

 

II. ORDONNANCES

 1. ORDONNANCE pour l'approbation du paiement de la contribution financière annuelle pour la participation de la Police roumaine, par l'intermédiaire de la Police routière, au réseau européen de police routière - ROADPOL, ainsi que pour la modification de l'annexe no. 1 à l'Ordonnance du Gouvernement no. 41/1994 concernant l'autorisation du paiement des contributions aux organisations internationales intergouvernementales auxquelles la Roumanie est partie

Le gouvernement a approuvé le paiement de la contribution financière annuelle pour la participation de la Police roumaine, par l'intermédiaire de la Police routière, au réseau européen de police routière (ROADPOL), comme suit :

- pour l'année 2022, l'équivalent en lei de la somme de 5 000 euros ü

- A partir de 2023, le versement de la contrepartie financière est assuré dans la limite de l'équivalent en lei du montant établi selon le statut ROADPOL.

L'Exécutif a également approuvé le paiement des contributions financières impayées, liées aux années 2019 - 2021, d'un montant de 5.000 euros/an, pour la participation de la police roumaine, par l'intermédiaire de la police routière, à ROADPOL. L'argent provient du budget de l'Inspectorat général de la Police roumaine et l'équivalent en lei des montants approuvés est calculé au taux de change officiel euro/leu de la BNR, valable à la date du paiement. Lors de l'entrée en vigueur de l'ordonnance, l'article 1 de la loi n° 240/2020 est abrogé pour l'approbation du paiement de la redevance annuelle pour la participation de la Police roumaine au Réseau européen des Polices de la route - TISPOL, ainsi que pour compléter l'annexe no. 1 à l'Ordonnance du Gouvernement no. 41/1994 concernant l'autorisation du paiement des contributions aux organisations internationales intergouvernementales auxquelles la Roumanie est partie.

2. ORDONNANCE modifiant l'art. 4(2) de l'Ordonnance du Gouvernement no. 26/1994 concernant le droit à l'alimentation, en temps de paix, du personnel du secteur de la défense nationale, de l'ordre public et de la sécurité nationale et des personnes privées de liberté L'acte normatif adopté modifie l'Ordonnance du Gouvernement no. 26/1994, afin de réglementer toutes les modalités d'alimentation des personnes privées de liberté dans les centres de détention et d'arrestation préventive au sein des unités de police.

Concrètement, les méthodes alternatives par lesquelles l'alimentation des personnes privées de liberté, situées dans les centres de détention et d'arrestation préventive au sein des unités de police, peuvent être effectuées, sont respectivement précisées :

- par les unités de police au sein desquelles sont organisés et fonctionnent les centres de détention et d'arrestation préventive

- par d'autres unités du Ministère des Affaires Intérieures basées dans l'unité administrative-territoriale respective

- par les unités du système d'administration pénitentiaire. Le règlement des dépenses pour la préparation de la nourriture entre les unités du système d'administration pénitentiaire et les unités de police fournies est effectué conformément aux accords conclus entre eux.

- par l'intermédiaire d'opérateurs économiques professionnels, à la demande écrite des chefs des centres de détention et d'arrestation préventive, avec l'approbation des chefs des unités de police, dans la situation où, pour des raisons objectives, l'alimentation ne peut être effectuée de la manière prescrite. Dans la demande écrite, seront présentées les raisons objectives justifiant la proposition que l'alimentation soit effectuée par l'intermédiaire d'opérateurs économiques professionnels. La cession des contrats d'achat d'aliments pour des opérateurs économiques spécialisés s'effectue conformément aux règlementations du domaine des achats publics dans la limite du plafond calorique et de la structure des normes de nourriture auxquelles ont droit les personnes privées de liberté.

3. ORDONNANCE portant mise en place de mesures d'accompagnement partiellement soutenues par des fonds européens liées à la politique de cohésion 2014-2020, en faveur des catégories de personnes vulnérables pour la compensation du prix de l'énergie L'acte normatif approuvé établit des mesures de soutien partiellement financées par des fonds européens liés à la politique de cohésion 2014-2020 pour les catégories de personnes vulnérables pour la compensation des prix de l'énergie. L'ordonnance modifie et complète l'Ordonnance d`urgence no. 166/2022 qui a établi les mesures d'octroi d'aides temporaires liées à l'année 2023 aux catégories de personnes vulnérables, pour compenser une partie des dépenses énergétiques, quelle que soit leur nature, à savoir électricité, énergie thermique centralisée, gaz, bombonne, bois pour le feu, mazout, granulés et autres matériaux de chauffage.

Ainsi, l'ordonnance approuvée aujourd'hui établit les procédures qui seront appliquées pour la distribution efficace des bons d'énergie d'une valeur nominale de 1.400 lei, utilisables jusqu'au 31 décembre 2023. L'aide sera octroyée par lieu de consommation/ménage vulnérable, en deux tranches, sur la base de la liste des bénéficiaires émise par le Ministère du Travail et des cartes énergie émises et distribuées, comme suit :

Ø 700 lei/semestre, accordé en février 2023 pour la période 01.01.2023 – 30.06.2023;

Ø 700 lei/semestre, attribué en septembre 2023 pour la période du 01.07.2023 au 31.12.2023. Selon l'ordonnance, C.N. Poste roumaine S.A. fournira les services d'émission, d'impression, de mise en forme et de conditionnement d'enveloppes contenant des cartes d'énergie, des certificats de validation de dettes et des avis de non-respect des revenus d'éligibilité et de distribution par l'envoi de correspondance avec accusé de réception, d'impression, de distribution et de collecte des déclarations par ses propres moyens responsabilité, ainsi que les paiements par mandat postal par les bénéficiaires de l'aide.

En outre, la poste roumaine enverra aux associations de propriétaires/locataires les certificats de validation de la dette et des instructions sur la façon de les remplir, ainsi que des avis concernant le non-respect du revenu d'éligibilité.

L'acte normatif réglemente l'obligation des associations propriétaires/locataires de remplir des attestations de validation de dettes pour les bénéficiaires de l'aide. Les fournisseurs de bombonnes, bois de chauffage, mazout, pellets et autres matériels de chauffage ont l'obligation de fournir à l'autorité de gestion/organismes intermédiaires/autorité d'audit/organismes de contrôle habilités par la loi les pièces justificatives demandées.

Les frais d'impression, d'emballage et de distribution des cartes d'énergie, des certificats de validation des dettes et des avis de non-exécution des revenus éligibles utilisés pour le paiement par le service des mandats postaux, respectivement l'impression, la distribution et la collecte des déclarations auto-responsables seront fournis du budget de l'État pour l'année 2023, par le biais du budget du ministère des Investissements et des Projets européens, dans la limite des crédits budgétaires approuvés à cet effet.

 

III. ARRETES DE GOUVERNEMENT

1. ARRETE DE GOUVERNEMENT modifiant l'annexe no. 3 de l`arrêté de gouvernement  no. 652/2009 concernant l'organisation et le fonctionnement du Ministère de la Justice et les annexes no. 1 et n° 2 de l`Arrêté de gouvernement no. 358/2016 concernant l'approbation du Règlement d'organisation et de fonctionnement de l'Agence Nationale pour l'Administration de actifs indisponibilisés. l'organigramme, le parc automobile et son utilisation, ainsi que pour compléter la Décision du Gouvernement no. 652/2009 concernant l'organisation et le fonctionnement du Ministère de la Justice

 2. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant mise à jour du montant du solde de grade/salaire de grade professionnel détenu par les militaires, respectivement policiers et agents pénitentiaires L'acte normatif approuvé fixe les nouveaux montants des soldes des diplômes/salaires des diplômes professionnels détenus par les militaires, gendarmes et agents de police pénitentiaire en les actualisant au prorata de l'évolution du salaire minimum de base brut par pays garanti en paiement. Les sommes nécessaires sont couvertes par les budgets de dépenses approuvés à ce titre pour chaque institution du système de la défense, de l'ordre public et de la sécurité nationale. Les soldes grade professionnel/salaire détenus par les militaires, respectivement policiers et agents pénitentiaires ne sont plus actualisés depuis 2018. Communiqué du ministère de la Défense nationale : https://bit.ly/3k1RDXj

3. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'approbation de certaines modifications de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État sous l'administration du Ministère de la Défense nationale et le transfert de parties de biens immobiliers sous l'administration du Ministère de la Défense nationale, constitués de constructions et aménagements sur des terrains situés dans les départements d'Olt, Harghita, Sibiu, Călăraşi et Ialomiţa du domaine public de l'État à son domaine privé, en vue de leur sortie de fonction et de leur démantèlement

4. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant modification de la valeur d'inventaire de l'immeuble 3083 situé dans le domaine public de l'Etat et sous l'administration du Ministère de la Défense nationale, le transfert de l'immeuble du domaine public de l'état à son domaine privé, en vue de la désaffectation et de la démolition des constructions et des aménagements paysagers des terrains connexes, et la modification de l'annexe no. 4 de l`Arrêté de gouvernement no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État

 5. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant le transfert d'une partie du bâtiment 3589 sous l'administration de l'Institut national de recherche et de développement médico- militaire Cantacuzino, consistant en l'aménagement du territoire, du domaine public de l'État à son domaine privé, afin de sortie de service et de mise au rebut, et la modification de l'annexe no. 4 de l`Arrêté de gouvernement no. 1705/2006 portant approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État

 6. ARRÊTÉ DE GOUVERNEMENT modifiant et complétant la Stratégie Nationale de Rénovation pluriannuelle pour accompagner la rénovation du parc national des bâtiments résidentiels et non résidentiels, publics et privés, et sa transformation progressive en un parc immobilier à forte niveau d'efficacité énergétique et de décarbonation jusqu'en 2050, approuvé par l`Arrêté de gouvernement no. 1034/2020

L'acte normatif prévoit une série d'actions prioritaires nécessaires jusqu'à l'an 2030, telles que l'établissement d'objectifs stratégiques, de mesures, d'indicateurs et de personnes responsables concernant l'optimisation du cadre législatif, la préparation et le développement de mécanismes de financement pour la rénovation du bâti, la formation et le perfectionnement des spécialistes de la construction, la recherche et l'application expérimentale de solutions de conception, la communication et la sensibilisation.

L'application de ces mesures conduira à économiser de l'énergie, à réduire les émissions de CO2, à augmenter la part d'énergie d'origine renouvelable et le nombre de bénéficiaires, en réalisant des travaux de rénovation énergétique. Parallèlement, on vise à l'amélioration du confort thermique des logements, la réduction de la précarité énergétique et la réduction de la marginalisation sociale, par un accès accru à l'électricité et au chauffage, ainsi que la restauration des façades aux finitions dégradées.

Le ministre a rappelé que, pour atteindre les objectifs du Programme de gouvernance et, implicitement, les indicateurs de la Stratégie Nationale de Rénovation à long terme, l'étape la plus importante initiée par le MDLPA en 2022 est l'élaboration et la mise en œuvre de la Composante 5 - La Vague de Rénovation du Plan National de Rénovation Relance et Résilience, qui assure l'augmentation du taux de rénovation énergétique du parc bâti, afin de passer à un parc bâti vert et résilient.

7. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour l'approbation des indicateurs technico-économiques de l'objectif d'investissement, Construction du stade "Nicolae Dobrin", rue Nicolae Dobrin, no. 10, municipalité de Pitesti, département d'Argeş"

Sur proposition du ministère du Développement, des Travaux publics et de l'Administration, le gouvernement a approuvé les indicateurs technico-économiques pour la construction du stade "Nicolae Dobrin" dans la municipalité de Pitesti.

La valeur totale du projet est de près de 495 millions de lei et la durée de la conception et de l'exécution est de 36 mois. À travers ce projet, l'objectif est d'être classé comme stade de type arène ou stade de grande capacité et de catégorie I - niveau de compétition internationale, selon les dispositions du règlement de la Fédération roumaine de football concernant les critères d'homologation, c'est-à-dire une catégorie 4 stade, conformément au règlement « UEFA Stadium Infrastructure Regulations - Edition 2020 ». Communiqué de presse du Ministère du Développement, des Travaux Publics et de l'Administration : https://bit.ly/3GWjCAL

8. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'approbation des armoiries de la commune de Cămăraşu, département de Cluj. 9. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à l'affectation des fonds résultant de la perception de l'impôt sur les revenus supplémentaires au compte spécial prévu à l'art. 20 par. (8) de la loi no. 256/2018 concernant certaines mesures nécessaires à la mise en œuvre d'opérations pétrolières par les titulaires d'accords pétroliers liés à des périmètres pétroliers en offshore profond et onshore

L'acte normatif prévoit l'affectation de 335 millions de lei de la taxe sur les revenus supplémentaires des titulaires d'accords pétroliers liés aux périmètres deep offshore et onshore pour le paiement des mesures de soutien au plafonnement et à la compensation énergétique. C'est le soutien aux clients domestiques et non domestiques, clients finaux du marché de l'électricité et du gaz naturel, et l'application de compensations aux fournisseurs qui doivent livrer l'électricité et le gaz naturel aux clients finaux à un prix inférieur au coût.

10. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à l'approbation du nombre de voitures nécessaires à l'exercice d'activités spécifiques par la Société nationale de gaz naturel "Romgaz" – SA.

 11. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour modifier et compléter l`Arrêté de gouvernement no. 183/2020 concernant l'approbation de la location de biens immobiliers appartenant à l'État, sous l'administration de l'Administration nationale "Eaux roumaines"

12. ARRÊTÉ DE GOUVERNEMENT modifiant et complétant l'arrêté de gouvernement no. 1074/2021 relatif à la mise en place du système de garantie-retour des emballages primaires non réutilisables L'acte normatif modifie les dispositions de lArrêté de gouvernement no. 1074/2021, dans le sens d'établir la date limite du 28 février 2023 pour que les producteurs et les commerçants remplissent l'obligation de s'inscrire au système de garantie de retour (SGR). Le système de garantie de retour (SGR) sera obligatoire pour tous les fabricants et commerçants, à partir du 30 novembre 2023, et ils devront s'inscrire au SGR au moins 150 jours avant cette date. L'objectif principal de la procédure d'enregistrement SGR est d'assurer la collecte par RetuRO, l'administrateur SGR, de certaines catégories de données et d'informations nécessaires pour pouvoir organiser efficacement la mise en œuvre et le fonctionnement du SGR en Roumanie.

La collecte de ces informations représente donc la première étape absolument nécessaire, entre autres, pour que RetuRO puisse jeter les bases de l'infrastructure qui sera à la base du SGR en Roumanie, ainsi que pour pouvoir conclure des contrats avec producteurs et commerçants.

13. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant approbation du retrait définitif du fonds forestier national, sans compensation, par la Societatea Complexul Energetic Oltenia SA du terrain d'une superficie de 106,3515 ha, afin de réaliser les travaux miniers d'intérêt national et d'utilité publique ,,Ouverture et mise en service de la carrière Timişeni-Pinoasa, département de Gorj, d'une capacité de 8.000.000 tonnes/an de lignite"

 14. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à l'approbation du site et à l'ouverture des procédures d'expropriation de tous les bâtiments privés qui constituent le couloir d'expropriation situé sur le site des travaux d'utilité publique d'intérêt national, "Réduction des risques d'inondation dans la commune de Tecuci, département de Galati" L'acte normatif approuve la liste comprenant les bâtiments privés soumis à expropriation situés dans le rayon de la commune de Tecuci dans le département de Galați, leurs propriétaires ou détenteurs, ainsi que les montants individuels liés à l'indemnisation.

L'objectif d'investissement est important pour réduire les risques d'inondation, et les travaux réalisés dans le cadre de cet objectif d'investissement font partie de la stratégie concernant le "Plan de prévention, de protection et de réduction des effets des inondations dans la zone hydrographique de Prut-Bârlad". Le montant relatif à l'indemnisation pour l'expropriation des bâtiments privés situés sur le site des travaux d'utilité publique est de 479.343 lei pour 38 bâtiments privés d'une superficie totale de 159 781 mètres carrés. Le montant nécessaire au paiement des indemnités est prélevé sur le budget de l'État via le budget du Ministère de l'Environnement, des Eaux et Forêts.

15. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'inscription d'un bien immobilier dans l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État et son transfert à l'administration de la Direction générale régionale des finances publiques de Cluj-Napoca

16. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant modification des valeurs d'inventaire de certains biens inscrits à l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'Etat et sous l'administration du Ministère du Travail et de la Solidarité Sociale - Agence Départementale des Paiements et de l'Inspection Sociale Brasov

 17. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire d'un immeuble - terrain + construction - situé dans le domaine public de l'État et sous l'administration du ministère de la Santé - Direction de la santé publique du département de Constanţa, ainsi que le transfert de la construction appartenant à l'immeuble du domaine public au domaine privé de l'Etat, pour la sortie de fonction, en vue d'une capitalisation ou, le cas échéant, d'une mise au rebut

18. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à la mise à jour de la valeur d'inventaire de certains biens immobiliers du domaine public de l'État et de l'administration du Secrétariat Général du Gouvernement à l'administration nationale des réserves de l'État et des questions spéciales - Unité territoriale 130

19. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire de certains biens immobiliers situés dans le domaine public de l'État et de l'administration du Secrétariat Général du Gouvernement pour l'administration nationale des réserves de l'État et des problèmes spéciaux - Unité territoriale 145, ainsi que comme l'inscription à l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'Etat de certains biens immobiliers et de l'administration du Secrétariat Général du Gouvernement - l'Administration Nationale des Réserves de l'Etat et des Questions Spéciales - Unité Territoriale 145

 20. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour la mise à jour de la valeur d'inventaire et des données d'identification d'un bâtiment situé dans le domaine public de l'État et de l'administration de l'Institution du préfet - département de Braşov relevant du Ministère des Affaires Intérieures 

21. ARRÊTÉ DE GOUVERNEMENT portant approbation du budget des recettes et des dépenses relatif à l'activité de privatisation du Ministère de l'Économie pour l'année 2023

L'acte normatif fournit le cadre législatif nécessaire au financement de l'activité d'administration, de préparation et de mise en œuvre de la privatisation menée par le Ministère de l'Économie en 2023.

Le budget établi est de 61.717 000 lei, dont 89.000 lei de revenus de privatisation et 61.628.000 lei d'autres revenus de la propriété. Ces dernières se réfèrent aux activités d'administration, de gouvernance corporative et d'insolvabilité/liquidation établies par l'application de la législation en vigueur concernant les modalités d'exercice de l'activité et la destination des fonds obtenus. Communiqué de presse du Ministère de l'Economie : http://bitly.ws/yPhS

 

IV. MÉMORANDUMS

 1. MÉMORANDUM sur le sujet : Approbation de la signature de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Cabinet des ministres de l'Ukraine concernant la reconnaissance mutuelle des documents d'études.

 Le nouvel accord, par rapport aux dispositions de la convention entre le Gouvernement de la Roumanie et le Cabinet des ministres de l'Ukraine qui régit désormais le domaine respectif, comprend l'obligation de se conformer aux normes européennes, transposées dans la législation nationale, concernant la reconnaissance des qualifications professionnelles, les changements législatifs entrepris au niveau du système éducatif national des deux États, la reconnaissance du certificat d'une durée de 10 ans délivré par les établissements d'enseignement secondaire en Ukraine avec le diplôme de baccalauréat de Roumanie, si ce certificat est accompagné d'un un diplôme d'enseignement supérieur reconnu en Roumanie, ainsi que l'introduction d'une disposition relative à la reconnaissance des diplômes d'études supérieures en théologie, délivrés par les établissements d'enseignement supérieur religieux en Ukraine, qui ne sont pas inclus dans le système d'enseignement formel.

2. MEMORANDUM sur le sujet : Approbation de la composition institutionnelle de la Roumanie au sein du Comité de Suivi relatif au Programme Interreg VI-A NEXT Roumanie-Ukraine

Le mémorandum propose la composition institutionnelle de la Roumanie au sein du Comité de suivi relatif au programme Interreg VI-A NEXT Roumanie – République de Moldavie, qui sera responsable de l'efficacité et de la mise en œuvre de ce programme auquel la Roumanie participe en tant que partenaire au sein de la composante de coopération frontalière aux frontières extérieures de l'Union européenne et est l'autorité de gestion. La zone éligible du programme comprend cinq départements de Roumanie (Satu-Mare, Maramureș, Suceava, Botoşani et Tulcea), ainsi que quatre régions d'Ukraine (Odessa, Transcarpatie, Ivano-Frankivsk et Tchernivtsi), qui bénéficieront en la période 2021-2027 d'une aide financière communautaire non remboursable pour le développement de programmes et de projets de coopération territoriale européenne (transfrontaliers, transnationaux et interrégionaux), visant le développement équilibré de l'ensemble du territoire communautaire, en encourageant la coopération et l'échange de bonnes pratiques entre toutes les régions de l'UE.

Après l`approbation à la fin de l`année dernière par la Commission européenne du programme Interreg VI-A NEXT Roumanie - Ukraine et compte tenu du calendrier de mise en œuvre très serré, l'approbation de la composition institutionnelle du Comité de suivi est importante pour que ce Comité puisse commencer ses travaux et être pouvoir approuver les documents nécessaires au lancement des appels à propositions de projets.

3. MEMORANDUM sur le sujet : Approbation de la nomination de M. George - Sergiu NICULESCU, Secrétaire d'État, en tant que haut représentant de la Roumanie au sein du Comité directeur ad hoc prévu à l'art. 4 du règlement (UE) 2022/2576 du Conseil du 19 décembre 2022 relatif au renforcement de la solidarité par une meilleure coordination des achats de gaz, des prix de référence fiables et les échanges transfrontaliers de gaz Le mémorandum a été approuvé.

4. MEMORANDUM sur le thème : Approbation du calendrier de remboursement à la Commission européenne des montants liés au soutien accordé aux catégories de personnes vulnérables pour la compensation du prix de l'énergie, partiellement pris en charge par des fonds externes non remboursables Cet acte normatif approuve le calendrier des activités menées par l'Autorité de Gestion du Programme Opérationnel Capital Humain 2014-2020 (AM POCU) pour l'appel à projets pour la mise en œuvre du programme « Soutien aux es personnes vulnérables afin de compenser le prix de l'énergie ". Ainsi, la mise en œuvre efficace du mécanisme de règlement du POCU pour le soutien apporté aux personnes vulnérables pour faire face aux coûts déterminés par la consommation d'énergie est assurée, dans le contexte de l'amplification de l'impact de la crise énergétique sur cette catégorie de population. Il s'agit d'une initiative prise au niveau de la Commission européenne pour soutenir à la fois la population vulnérable pour compenser le prix de l'énergie, et le milieu des affaires avec des subventions pour le fonds de roulement afin de compenser les dépenses de services publics.

 

V. NOTES

1. NOTE concernant la soumission d'une demande au Conseil Local de la Ville d'Agnita, en vue de l'adoption d'une décision ayant pour objet le transfert de l'immeuble situé dans la Ville d'Agnita, Str. Aurel Vlaicu non. 14, département de Sibiu, du domaine public de la ville d'Agnita au domaine public de l'État, afin d'être remis à l'administration du Tribunal de Sibiu

 2. NOTE concernant les progrès enregistrés en 2022 concernant la mise en œuvre et l'absorption des fonds alloués à la Roumanie dans le cadre du PO 2014-2020 et du PNRR

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite