INFORMATION DE PRESSE concernant les actes normatifs approuvés lors de la réunion du Gouvernement de la Roumanie du 5 janvier 2022

05 Janvier 2022

I. ANALYSES

1. ANALYSE de l'état d'avancement des réformes et de l'atteinte des objectifs et jalons du PNRR

2. INFORMATION sur le degré d'absorption des fonds de cohésion liés au cadre financier pluriannuel 2014-2020

3. INFORMATION sur le degré d'absorption des fonds européens prévus pour la Roumanie dans l'élaboration du cadre financier pluriannuel 2021-2027

 

II. ARRETES

1. ARRETE  approuvant l'amendement convenu par l'échange de lettres signé à Bucarest les 17 septembre 2021 et 25 octobre 2021 entre le gouvernement de la Roumanie et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement dans le cadre de l'accord de prêt (financement supplémentaire pour la lutte intégrée contre la pollution nutritionnelle Projet) ) entre la Roumanie et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, signé à Washington le 14 avril 2016 L'accord de prêt entre la Roumanie et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, d'une valeur de 48 millions d'euros, vise à un financement supplémentaire du projet de contrôle intégré de la pollution par les nutriments, à promouvoir les investissements dans les communautés locales pour réduire les rejets de nutriments dans les masses d'eau, ainsi qu'à promouvoir changement de comportement et bonnes pratiques agricoles au niveau de la communauté locale. Le montant retiré du prêt s'élève à 26,65 millions d'euros, et la date finale de retrait des montants du prêt est le 31 mars 2022. A ce jour, les indicateurs technico-économiques ont été validés et des conventions de financement ont été signées avec les bénéficiaires pour tous 86 objectifs d'investissement inclus dans le Projet. À la suite de discussions avec la BIRD, il a été convenu de prolonger de 15 mois le délai de tirage des fonds, du 31 mars 2022 au 30 juin 2023, une ARRETE  adoptée par l`Arrêté  du gouvernement.

2. ARRETE  modifiant et complétant l'annexe à l`Arrêté  du Gouvernement no. 720/2008 pour l'approbation de la Liste contenant les dénominations communes internationales correspondant aux médicaments dont bénéficient les assurés, avec ou sans apport personnel, sur prescription médicale, dans le système d'assurance-maladie sociale, ainsi que le régime commun international noms correspondant aux médicaments accordés dans le cadre des programmes autorités sanitaires nationales Sur proposition du ministère de la Santé, le Gouvernement a décidé d'introduire de nouveaux médicaments sur la liste des médicaments indemnisés et gratuits, pour le traitement des patients atteints de maladies graves. La mise à jour de la liste des médicaments gratuits et remboursés prévoit l'introduction d'un certain nombre de 29 molécules innovantes pour les patients atteints de maladies oncologiques - leucémies et lymphomes, muscoviscidose, hypertension, maladie pulmonaire chronique, hémophilie et thalassémie, maladies rares, hépatite chronique, maladie de Parkinson , psoriasis chronique, polyarthrite rhumatoïde. La liste mise à jour des médicaments remboursés et gratuits prend effet le 1er février 2022 et le 1er mars 2022, selon le cas.

3. ARRETE  portant approbation du règlement fixant les conditions de création de postes hors organigramme pour l'activité exercée au sein de la Task Force - Unité de gestion des programmes de transformation numérique lors de la mise en œuvre du Plan national de relance et de résilience L'acte normatif approuvé par le Gouvernement vise à assurer la capacité administrative du Ministère de la Recherche, de l'Innovation et de la Numérisation ainsi que l'utilisation de fonds dédiés à la gestion des programmes de transformation numérique lors du Plan National de Relance et de Résilience. Pour la Task Force - Cellule de gestion des programmes de transformation numérique, organisée avec des effectifs supplémentaires, hors organigramme, les charges salariales sont intégralement remboursées par le PNRR, sur la base du dispositif agréé.

4. ARRETE  sur l'approbation de l'Accord entre le gouvernement de la Roumanie et le gouvernement de la République de Moldova sur la réglementation de la construction d'aqueducs, signé à Chisinau le 20 mai 2021 Sur proposition du Ministère de l'Environnement, des Eaux et Forêts, l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la République de Moldavie sur la réglementation de la construction d'aqueducs avec le franchissement de la rivière Prut pour l'approvisionnement en eau potable du département de Iasi (Roumanie) des districts de Nisporeni, Ungheni, Glodeni et Falesti (République de Moldova). Étant donné que la République de Moldavie est l'un des pays à pénurie d'eau et à haut risque d'impact du changement climatique, la coopération sur l'intégration européenne est l'une des priorités de la Roumanie, en soutenant les autorités nationales et locales moldaves dans la mise en œuvre des directives européennes sur l'eau. , en particulier, le qualité de l'eau destinée à la consommation humaine. Ces dernières années, en Roumanie, des investissements majeurs ont été réalisés dans le domaine des infrastructures d'eau potable et d'assainissement, et il existe désormais des capacités supplémentaires qui pourraient être utilisées pour fournir des services dans les localités de la zone frontalière de la République de Moldavie. Des ressources naturelles seront fournies pour l'approvisionnement en eau potable de la population des districts d'Ungheni, Nisporeni, Glodeni et Falesti de la République de Moldavie où il n'y a pas de sources et de réseaux centralisés dans l'exploitation de l'eau potable pour l'approvisionnement des consommateurs domestiques et sociaux . En conclusion, dans la perspective des prochaines années, après le démarrage du projet, au moins 4 villes de la République de Moldavie (Glodeni, Nisporeni, Ungheni et Falesti) et environ 100 communes, avec une population d'environ 250 000 personnes, seront pouvoir être servi avec de l'eau potable.

 5. ARRETE  relative à la réaffirmation de l'objectif d'investissement « Augmenter la sécurité de l'accumulation de Colibița, département de Bistrița-Năsăud » ainsi que les principales caractéristiques et les indicateurs technico-économiques qui s'y rapportent La réalisation de l'objectif d'investissement « Augmenter la sécurité de l'accumulation de Colibița, comté de Bistrița-Năsăud », en amenant aux paramètres d'exploitation optimaux, conduira à la réduction du risque d'inondation dans le bassin de la rivière Bistrița. LArrêté  a été approuvée par le gouvernement.

6. ARRETE  sur l'approbation de l'objectif d'investissement « Défense complexe des localités situées dans le Delta du Danube pour minimiser le risque d'inondation sur la vie du département de Tulcea » ainsi que les principales caractéristiques et indicateurs technico-économiques qui s'y rapportent Le projet vise à soustraire de l'effet des inondations les localités du Delta du Danube, gravement touchées par les récentes inondations produites dans le bassin du Danube. Les objectifs généraux de l'investissement sont les suivants : - Réduire les risques de catastrophes naturelles ayant un effet sur la population, les biens matériels et les objectifs socio-économiques ; - Réduire les risques d'inondations liés au changement climatique; - Réduction des effets dus aux vagues de crue sur le Danube et des dommages affectant la population, des biens matériels et des objectifs socio-économiques, du Delta du Danube ; Protection et amélioration de la qualité de l'environnement et du niveau de vie. La valeur de l'objectif d'investissement est de 42,825 millions de lei et a été approuvée par le Conseil interministériel d'approbation des travaux publics d'intérêt national et du logement. Le financement de l'investissement se fait sur des fonds extérieurs non remboursables, sur le budget de l'État à travers le budget du Ministère, de l'Environnement, des Eaux et Forêts, dans la limite des montants approuvés annuellement à cet effet, sur les recettes propres de l'Administration Nationale « Eaux Roumaines », ainsi que d'autres sources légalement constituées, selon les programmes d'investissement public approuvés conformément à la loi.

7. ARRETE sur l'organisation et le fonctionnement du ministère du Travail et de la Solidarité sociale

8. ARRETE   sur l'organisation et le fonctionnement du Ministère de la Famille, de la Jeunesse et de l'Égalité des Chances

9. ARRETE   sur l'organisation et le fonctionnement du Ministère des Sports. Le gouvernement a approuvé les Arrêtés d'organisation et de fonctionnement du Ministère du Travail et de la Solidarité Sociale, du Ministère des Sports, ainsi que du Ministère nouvellement créé, le Ministère de la Famille, de la Jeunesse et de l'Égalité des Chances, à la suite de la modification de la structure exécutive, à décision du Parlement roumain pour donner confiance au gouvernement dès le 25 novembre 2021. 1. Le Ministère du Travail et de la Protection Sociale change de nom pour devenir Ministère du Travail et de la Solidarité sociale et redimensionne ses domaines d'activité à la suite de la réorganisation. Compte tenu de l'implication directe du Ministère du Travail dans la mise en œuvre du PNRR, il est nécessaire d'introduire de nouvelles responsabilités dans le domaine des fonds européens et de créer une nouvelle structure à cet égard.

2. Le Ministère de la Famille, de la Jeunesse et de l'Égalité des Chances (MFTES) prend en charge une partie du patrimoine, des activités, des effectifs et des postes du Ministère du Travail et de la Solidarité sociale et du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Selon l`Arrêté, le Ministère de la Famille, de la Jeunesse et de l'Égalité des Chances a pour principale responsabilité la mise en œuvre des politiques nationales, en corrélation avec les politiques européennes et internationales, dans le domaine de la famille, de la jeunesse, de la protection des droits de l'enfant et de l'adoption, de la violence domestique et opportunités égales. Aussi, sous la subordination du MFTES, fonctionneront les Directions départementales de la jeunesse, respectivement la Direction de la jeunesse de la municipalité de Bucarest, suite à la réorganisation de ces directions. L'Agence nationale pour l'égalité des chances entre les femmes et les hommes, l'Autorité pour la protection des droits de l'enfant et de l'adoption, les Maisons de  culture des étudiants et le Complexe culturel sportif étudiant "Tei" Bucarest sont transférés au Ministère de la Famille, de la Jeunesse et de l'Egalité des Chances.

3. Le Ministère de la Jeunesse et du Sport change de nom pour devenir le Ministère du Sport. Une priorité pour le Ministère du Sport est la création et la mise en œuvre de systèmes d'information intégrés pour la gestion de l'activité sportive, augmentant le niveau de numérisation des services publics pour le sport. 10. ARRETE  sur l'octroi de la nationalité roumaine à M. "Araujo Carreteiro Daniel"

11. ARRETE   modifiant et complétant

l'annexe no. 2 à l'Arrêté du Gouvernement no. 791/2020 sur l'ouverture des procédures d'expropriation de tous les bâtiments privés qui constituent le couloir d'expropriation des travaux d'utilité publique d'intérêt national "Route express Craiova-Pitesti et connexions aux routes existantes", section 3, situé à Valea Mare, Priseaca , Scorniceşti , Optaşi-Măgura, Tătuleşti, Coloneşti et Bărăşti du département d'Olt.

12. ARRETE  relatif à la mise à jour des données d'identification et de la valeur d'inventaire d'un immeuble du domaine public de l'État et son transfert de l'administration du Conseil supérieur de la magistrature à l'administration du Service spécial des télécommunications.

13. ARRETE  portant approbation de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la Hongrie, signé à Gyula, le 28 avril 2021, sur la modification de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la République de Hongrie, signé à Bucarest le 21 décembre 2006 sur le contrôle du trafic routier et ferroviaire, signé à Bucarest le 27 avril 2004 et approbation de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la Hongrie, signé à Gyula le 28 avril 2021, modifiant l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la Hongrie sur les liaisons routières à travers la frontière de l'État roumaine- hongroise, signé à Bucarest le 24 juillet 2014 L'adoption de l`Arrêté gouvernemental permettra le démarrage du processus d'opérationnalisation de deux nouveaux points de passage de la frontière roumano-hongroise, à la frontière occidentale de la Roumanie, dans le comté département d'Arad, à savoir le point de passage frontalier Variașul Mic-Dombegyhaz et le point de passage de la frontière garde-frontière-Elek, avec des heures de travail quotidiennes, entre 08h00 et 20h00, heure roumaine, respectivement 07h00 - 19h00, heure hongroise. Cet Arrêté gouvernemental est le résultat de la coopération roumano-hongroise au profit des propres citoyens, afin de réduire les délais d'attente pour le franchissement de la frontière de l'État et pour une meilleure fluidisation du trafic international de personnes et de marchandises, jusqu'à la limite de poids total de 3,5 tonnes. Actuellement, les deux points de transit mentionnés ne fonctionnent qu'un jour par semaine, le samedi, entre 09h00 et 17h00. Aussi, 12 points de passage internationaux sont ouverts à la frontière ouest de la Roumanie, comme suit : - dans le département d'Arad : PTF Nădlac, PTF Nădlac II, PTF Turnu et PTF Vărşand, - dans le département de Bihor : PTF Salonta, PTF Borș, PTF Borș II, PTF Valea lui Mihai et PTF Săcuieni, - dans le département de Satu Mare : PTF Petea et PTF Urziceni - dans le département de Timiș : PTF Cenad.

14. ARRETE  sur la libération de Mme Lungu Tudorița du poste de préfet du département de Bacău

15. ARRETE  sur la libération de M. Roșca Nicușor du poste de préfet du département   de Dolj

16. ARRETE  sur la libération de M. Grigoraș Marian du poste de préfet du département   de Iaşi

17. ARRETE  sur la libération de M. Zamfir Daniel-Tudorel du poste de préfet du département   d'Ilfov

18. ARRETE  sur la libération de Sir Syrup Flavius-Adrian du poste de sous-préfet du département   de Dolj

19. ARRETE  concernant la nomination de M. Bogdănel Lucian-Gabriel au poste de préfet du département   de Bacău

20. ARRETE  concernant la nomination de Mme Barbu Gheorghița-Daniela au poste de préfet du département   de Dolj

21. ARRETE  concernant la nomination de M. Marin Constantin au poste de préfet du département   de Ialomița

22. ARRETE  concernant la nomination de M. Cojocaru Petru-Bogdan au poste de préfet du département   de Iași

23. ARRETE  concernant la nomination de Mme Neculae Simona comme préfet du département   d'Ilfov

24. ARRETE  sur la nomination de Mme Lungu Tudorița en tant que sous-préfet du département   de Bacău

25. ARRETE   sur la nomination de M. Pavel Emilian comme sous-préfet du département   de Bihor

26. ARRETE  sur la nomination de M. Pătrașcu Lucian comme sous-préfet du département   de Brașov

27. ARRETE  sur la nomination de M. Cucu Sebastian comme sous-préfet du département   de Covasna

28. ARRETE  sur la nomination de Mme Popescu Mariana-Venera en tant que sous-préfet du département   de Dolj

29. ARRETE  sur la nomination de M. Roșca Nicușor comme sous-préfet du département   de Dolj

30. ARRETE  concernant la nomination de M. Grigoraș Marian comme sous-préfet du département   de Iași

31. ARRETE  sur la nomination de M. Ojog Costin-Alexandru comme sous-préfet du département   d'Ilfov

32. ARRETE   sur la nomination de M. Floreanu Cosmin comme sous-préfet du département   d'Olt

33. ARRETE  sur la nomination de Mme Călin Florentina en tant que sous-préfet du département de Vâlcea Les ARRETE s du gouvernement ont été approuvées.

III. MÉMORANDUM

1 MÉMORANDUM sur la nomination de M. Iulian Alexandru Muraru, conseiller honoraire, représentant spécial du Gouvernement de Roumanie pour la promotion des politiques de mémoire et la lutte contre l'antisémitisme et la xénophobie, en tant que représentant du gouvernement de Roumanie (EHRI).



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite