INFORMATIONS DE PRESSE concernant les actes normatifs approuvés lors de la réunion du Gouvernement de la Roumanie du 3 août 2022

03 Août 2022

I. PROJETS DE LOIS

1. PROJET DE LOI modifiant et complétant la Loi no. 85/2018 concernant l'établissement et le maintien de réserves minimales de pétrole brut et/ou de produits pétroliers

L'acte normatif prévoit une série de modifications concernant les réserves minimales de pétrole brut et/ou de produits pétroliers. Par exemple, le niveau des stocks minimaux représentera au moins le montant le plus élevé entre le montant lié aux importations nettes sur une période de 90 jours, calculé sur la base de la moyenne quotidienne des importations nettes, et le montant lié à la consommation intérieure sur une période de 61 jours, calculé sur la base de la moyenne journalière de la consommation interne. L'Institut national de la statistique fournira les données statistiques nécessaires pour établir l'équivalent pétrole des importations nettes et de la consommation intérieure.

En outre, le niveau des stocks minimaux ne peut être réduit que lors de l'opération de remplacement de certaines quantités de produits pétroliers faisant partie de leur structure d'assortiment et uniquement dans la mesure où le remplacement de ces quantités de produits est nécessaire pour maintenir l'utilité du des stocks minimaux, ainsi qu'en cas de mise en circulation des stocks minimaux, en cas de dysfonctionnement majeur dans l'approvisionnement en pétrole brut et/ou en produits pétroliers, de situations d'urgence particulières et de situations de crise locale.

Les stocks minimaux seront établis au plus tard le 1er juillet de chaque année civile et seront maintenus, de façon continue, pendant les 12 mois civils suivants, du 1er juillet de l'année en cours au 30 juin de l'année suivante.

 

2. PROJET DE LOI pour l'approbation du contrat de financement - Hôpital régional d'urgence de Craiova - entre la Roumanie et la Banque européenne d'investissement, signé à Bucarest le 6 avril 2022 et à Luxembourg le 11 avril 2022

L'acte normatif approuve le contrat de financement entre la Roumanie et la Banque européenne d'investissement, signé à Bucarest le 6 avril 2022 et à Luxembourg le 11 avril 2022.

Le projet consiste en la construction d'un nouvel hôpital régional d'urgence à Craiova, avec 807 lits. L'hôpital deviendra un centre tertiaire pour le réseau d'hôpitaux de la région du Sud-Ouest, traitant les patients critiques et les cas nécessitant une technologie et une expertise de haut niveau. Le nouvel hôpital remplacera et reprendra les lits existants de l'hôpital clinique  d'urgence du département et sera organisé en sept groupes de spécialités médicales étroitement liés.

L'objectif principal du projet est d'améliorer la qualité et l'efficacité des services médicaux pour les patients nécessitant des interventions aiguës, secondaires et tertiaires impliquant une technologie et une expérience de haut niveau, ainsi que de fournir des services de diagnostic et de traitement du cancer à la population du Sud-Ouest. Région ouest du pays.

La valeur du projet d'investissement s'élève à env. 602,74 millions d'euros et sera garanti par le prêt de BEI d'un montant de 368 millions d'euros, et la différence d'env. 140,52 millions d'euros, auxquels s'ajoutent les redevances et taxes liées au projet, provenant de fonds non remboursables et du budget de l'État. Si, pendant la mise en œuvre du projet, le montant disponible sur les fonds non remboursables pour ce projet est supérieur au montant initialement estimé, le montant du prêt sera ajusté en conséquence. Le projet est réalisé sur une durée de 7 ans, soit 2020 – 2026, la date limite de décaissement du prêt pouvant aller jusqu'à 72 mois à compter de la date de signature du contrat de financement. La mise en œuvre du projet sera assurée par le Ministère de la Santé, en tant que promoteur et agence d'exécution.

 

3. PROJET DE LOI pour la ratification de l'Accord entre la Roumanie et la République portugaise sur la coopération en matière de défense, signé à Bucarest le 19 mai 2022

 II. ORDONNANCES

1. ORDONNANCE modifant et complétant  la Loi no. 263/2004 sur la garantie de la continuité des soins médicaux primaires à travers des centres permanents

L'acte normatif modifie et complète la loi no. 263/2004 sur la garantie de la continuité des soins médicaux primaires à travers les centres permanents, afin que le fonctionnement de ces centres permette dans une plus large mesure l'accès de la population aux services médicaux primaires gratuits, y compris dans les zones rurales et dans les zones isolées. Dans le même temps, compte tenu du fait que dans les centres permanents, l'activité est principalement exercée par des médecins de famille, le personnel médical peut également effectuer la vaccination contre le COVID-19. La nouvelle réglementation concerne notamment la procédure et les critères qui sous-tendent la création et la suppression des centres permanents, afin que leur activité soit exercée exclusivement dans des lieux fixes, avec l'annonce de données de contact, afin que la population des localités entourées par chaque centre soit informé du lieu, du programme et des services offerts par le centre permanent. Pour l'établissement des centres permanents, l'obligation du consentement des conseils locaux a été supprimée si l'espace et l'équipement des centres respectifs sont fournis par l'équipe médicale. Aussi, compte tenu du fait que les zones rurales, les zones isolées et les petites villes font face à une pénurie de personnel médical, l'acte normatif permet le fonctionnement de centres permanents avec 5 ou 6 médecins là où il est impossible de constituer une équipe complète de 7 médecins, comme c'est le cas prévu dans le texte initial de la loi no. 263/2004, et le nombre de postes d'assistants médicaux dans ces centres a également été réduit, passant de 7 à 5. Une autre modification apportée à la loi consiste à différencier les critères d'implantation des centres de résidence permanente en milieu urbain par rapport à ceux applicables en milieu rural. - Ainsi, dans les zones rurales, la mise en place d'un centre de permanence est prévue pour une population d'au moins 5 mille habitants s'il n'y a pas d'autres services d'urgence dans la zone. Par exception, des centres permanents peuvent être établis en priorité dans toute localité rurale isolée, difficile d'accès, où il n'y a pas d'accès aux services d'assistance médicale pour la population de la zone. - En milieu urbain, la nouvelle réglementation prévoit l'existence d'un centre de permanence dans les villes de moins de 25 mille habitants, et dans les villes de plus de 25 mille habitants, la mise en place d'un centre de permanence pour 25 mille habitants est prévu résidents. Annuellement, des commissions mixtes composées de représentants des services de santé publique et de l'assurance maladie, selon le domaine de compétence, procéderont à des contrôles du respect des obligations d'assurer la continuité de l'assistance médicale, du respect des obligations par les personnel médical et dysfonctionnements éventuels dans l'activité du centre de permanence

 

2. ORDONNANCE concernant l'autorisation et le fonctionnement en Roumanie des bureaux de représentation des sociétés étrangères et des organisations économiques L'acte normatif établit le cadre juridique et institutionnel nécessaire à l'autorisation et au fonctionnement en Roumanie des représentants d'entreprises étrangères et d'organisations économiques autorisées par le Ministère de l'Entrepreneuriat et du Tourisme (MAT), conformément à la réalité économique et numérique actuelle. Afin de simplifier et de numériser la procédure d'enregistrement, d'extension et de modification des autorisations d'exploitation liées aux représentations étrangères en Roumanie, ainsi que la suppression des registres MAT, la base juridique pour la création d'une application électronique dédiée a été établie. Grâce à elle, l'accès aux dossiers sera assuré, de manière transparente et simple, dans le respect de la législation en matière de données personnelles. Les autorisations d'exploitation des bureaux de représentation des entreprises étrangères et des organisations économiques seront délivrées, conformément à l'acte normatif mis à jour, pour une période d'au moins 1 an, avec possibilité de prolongation pour la même période. L'adoption de l'ordonnance contribue également à l'accomplissement des réformes assumées par le Plan National de Relance et de Résilience - PNRR (Jalon 241), à savoir la réforme relative à la transparence législative, la débureaucratisation et la simplification des procédures destinées à l'environnement des affaires. Communiqué de presse du Ministère de l'Entrepreneuriat et du Tourisme : https://bit.ly/3BzIgFa

III. ARRETES DE GOUVERNEMENT

1. ARRETE DE GOUVERNEMENT

pour l'approbation de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la République de Serbie concernant l'octroi de la propriété du bâtiment "Luceafărul" à la Roumanie, signé à Bucarest, le 27 juin 2022

L`arrêté prévoit le transfert par le Gouvernement de la République de Serbie du droit de propriété sur le bâtiment "Luceafărul" au Gouvernement de la Roumanie. Le complexe "Luceafărul" à Vârset, province autonome de Voïvodine, République de Serbie, constitue un élément particulièrement important du patrimoine culturel des membres de la minorité roumaine de Serbie. Le complexe est l'un des bâtiments les plus imposants de Vârset, situé au centre de la ville, sur un terrain d'environ 2 460 mètres carrés. La destination initiale était la banque "Luceafărul", qui finançait l'activité agricole des Roumains de la région, le bâtiment étant ensuite utilisé pour de multiples actions de promotion de l'identité culturelle et spirituelle roumaine. Pendant la période communiste, le bâtiment a été nationalisé. Après la chute du régime communiste, des associations de membres de la minorité roumaine ont entamé des démarches pour la rétrocession de l'immeuble, qui n'ont cependant pas été résolues favorablement par les autorités serbes, notamment en raison de l'absence de documents prouvant le droit de propriété.

 

2. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à l'octroi d'une aide d'urgence pour lutter contre les effets de phénomènes météorologiques particuliers en 2022

 Le gouvernement a approuvé l'octroi d'une aide d'urgence, dans la limite de 6 millions de lei sur les fonds prévus à cet effet dans le budget du Ministère du Travail et de la Solidarité, pour soutenir la population touchée par les inondations, les glissements de terrain, les phénomènes météorologiques dangereux. L'aide d'urgence sera accordée comme suit : - 10 000 lei chacun pour les familles et les personnes seules dont les maisons ont été touchées à plus de 75 %, y compris ; - 7 000 lei chacun pour les familles et les personnes seules dont les habitations ont été touchées dans une proportion comprise entre 50 %, dont 75 % ; - 4 500 lei chacun pour les familles et les personnes seules dont les habitations ont été touchées dans une proportion comprise entre 25 %, dont 50 % ; - 2 500 lei chacun pour les familles et les personnes seules dont les maisons ont été touchées jusqu'à 25 % ; - 1 500 lei chacun pour les familles et les personnes seules dont les biens ménagers ont été endommagés, quel que soit le nombre ou le type de biens. Si, à la suite d'inondations, de glissements de terrain et de phénomènes météorologiques particuliers, des vies humaines sont perdues, la famille de la personne décédée bénéficie en outre de la somme de 7 500 lei, quel que soit le nombre de victimes. Communiqué de presse du Ministère du Travail : http://bitly.ws/tcpD

 

 3. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'affectation d'un montant du Fonds de réserve budgétaire à la disposition du Gouvernement, prévu dans le budget de l'État pour l'année 2022, pour le budget local de la Municipalité de Bucarest

L'Exécutif a approuvé, sur proposition du Ministère du Développement, l'affectation d'un montant de 829.000 lei, du fonds de réserve budgétaire à la disposition du Gouvernement, prévu dans le budget de l'État pour l'année 2022, pour le budget local de la Municipalité de Bucarest.

Le montant est nécessaire pour effectuer les dépenses nécessaires à l'organisation et à la tenue de la 21e édition de la Conférence de plénipotentiaires de l'Union internationale des télécommunications à Bucarest entre le 26 septembre et le 14 octobre 2022

 

4. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire d'un immeuble situé dans le domaine public de l'État et sous l'administration de l`Office  du cadastre immobilier et de la publicité de Hunedoara

 5. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant mise à jour de la valeur d'inventaire et de la description technique d'une partie d'un immeuble du domaine public de l'État, et l'administration du Ministère des Transports et de l`Infrastructure et de la concession de la Société Nationale des Chemins de Fer "CFR" S.A. , son transfert dans le domaine de la commune de Berchişeşti, département de Suceava, ainsi que la modification de l'annexe no 16  de l`Arrêté de gouvernement no  1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État

 

 6. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif au transfert du domaine public de l'État au domaine privé de l'État de certains biens sous l'administration du Ministère des Transports et de l` Infrastructure et dans la concession de la Société Nationale des Chemins de Fer "CFR" - S.A. - Succursales  régionales CF Craiova, Timişoara, Braşov , Iaşi et Constanţa pour démantèlement, en vue de leur capitalisation et, le cas échéant,  leur démolition

7. ARRETE DE GOUVERNEMENT portant modification de l`arrêté de gouvernement no. 1.088/2011 concernant l'organisation et le fonctionnement de l'Inspectorat national pour le contrôle des transports routiers L'acte normatif approuvé complète les attributions détenues par l'ISCTR, conformément aux actes normatifs dans le domaine du transport routier émis après l'entrée en vigueur du GD no. 1088/2021. Ainsi, les inspecteurs de l'I.S.C.T.R. auront des fonctions de contrôle concernant le transport routier de marchandises dangereuses, quelle que soit la masse maximale autorisée du véhicule à moteur/ensemble de véhicules routiers. Aussi, les dispositions relatives à la rétention du certificat d'immatriculation du véhicule en cas de conduite sans paiement ou avec paiement abusif de la redevance d'usage seront supprimées jusqu'à ce que l'usager paie la redevance d'indemnisation.

8. ARRETE DE GOUVERNEMENT modifiant la Décision du Gouvernement no. 599/2020 portant approbation du programme national de compétences numériques pour les employés du secteur des petites et moyennes entreprises, financé dans le cadre du programme opérationnel pour le capital humain 2014-2020 La décision prévoit l'ajout de 318,9 millions de lei (66 millions d'euros) à la dotation pour le "Programme national de compétences numériques pour les employés du secteur des petites et moyennes entreprises, financé dans le cadre du programme opérationnel Capital humain 2014-2020", pour le financement de 73 projets sur un total de 95 projets admis. Les montants équivalents en euros se réfèrent au taux de change Inforeuro d'août 2020. Suite à ce financement supplémentaire, le nombre minimum d'employés bénéficiant de programmes de formation peut atteindre au moins 23 750, provenant d'au moins 2 375 entreprises, dont au moins 19 000 personnes peuvent obtenir une qualification ou une validation de compétences dans des secteurs économiques ou des secteurs à spécialisation intelligente et un minimum de 285 PME peuvent entrer dans des programmes d'apprentissage en milieu de travail 6 mois après la fin du soutien, selon les nouveaux indicateurs de réalisation du programme et les nouveaux indicateurs de résultat approuvés. Sur les 95 projets approuvés, d'une valeur éligible totale de 419,4 millions de lei (86,8 millions d'euros), 22 projets ont été financés avec une valeur éligible totale de 100,4 millions de lei (20,8 millions d'euros), à travers lesquels 575 PME sont soutenues, en cours d'exécution par des programmes de formation professionnelle pour un certain nombre de 5 750 employés. À travers les 73 projets, 1 825 autres PME seront soutenues et des programmes de formation professionnelle seront développés pour un certain nombre de 18 250 employés.

9. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la reconduction de la reconnaissance du caractère d'utilité publique de certaines installations d'irrigation ou parties d'installations d'irrigation, ainsi que pour modifier et compléter l`Arrêté de gouvernement no. 793/2016 pour l'approbation du programme national de réhabilitation des principales infrastructures d'irrigation en Roumanie L'acte normatif approuve la liste des installations d'irrigation pour lesquelles le caractère d'utilité publique est réattribué, mais aussi la modification du programme national de réhabilitation des principales infrastructures d'irrigation en Roumanie, d'une valeur de 1,5 milliard d'euros, représentant des fonds du budget national qui sera alloué jusqu'en 2027. L'annonce du Ministère de l'Agriculture : https://bit.ly/3OVpHye

10. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire d'un immeuble situé dans le domaine public de l'État et de l'administration du Ministère de s Affaires Intérieures - l'Inspectorat  général de la Police roumaine, ainsi que le transfert de certaines constructions du domaine public de l'État à son domaine privé afin de mettre fin à sa fonction , de le mettre à la casse, à la mise en valeur

11. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la réapprobation des indicateurs technico-économiques de l'objectif d'investissement "Réhabilitation, augmentation de l'efficacité énergétique, gestion efficace de l'énergie dans les bâtiments existants C2 et C20, modifications intérieures, aménagement des espaces de travail dans le grenier existant (C2 ) aménagement des locaux et restauration des clôtures à IPJ Cluj et DJI Cluj (UM 0603)"

 12. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire d'un immeuble situé dans le domaine public de l'État et sous l'administration de l'Institut d'étude des problèmes des minorités nationales

 13. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour de la valeur d'inventaire et des données d'identification de certains biens immobiliers situés dans le domaine public de l'État et dans l'administration de l'Administration présidentielle

 14. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'enregistrement des biens immobiliers dans l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État et leur transfert à l'administration de l'Administration nationale des «eaux roumaines» par l'intermédiaire des administrations du bassin hydrographique de Buzău - Ialomiţa et Crişuri

 15. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour des valeurs d'inventaire de certains biens immobiliers situés dans le domaine public de l'État et sous l'administration de l'Administration nationale "Eaux roumaines" par l'intermédiaire de l'administration du bassin hydrographique de Buzău-Ialomiţa

16. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la modification de l'annexe no. 11  de l`Arrêté de gouvernement no. 1. 705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État.

  17. ARRETE DE GOUVERNEMENT modifiant l'annexe no. 3 de l`Arrêté de gouvernement no. 369/2021 concernant l'organisation et le fonctionnement du Ministère de l'Éducation

On modifie lannexe n. 3 de la loi sur l'éducation, après avoir changé le nom de l'Université des sciences agricoles et de médecine vétérinaire du Banat "Roi Mihai I de Roumanie" de Timișoara en Université des sciences de la vie "Roi Mihai I" , de Timișoara, à la suite de l'approbation en le Sénat universitaire.

 

18. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour la modification des annexes no. 1 et 2 de l`arrêté de gouvernement  Décision du Gouvernement no. 434/2022 concernant les domaines et les programmes de master accrédités et le nombre maximum d'étudiants pouvant être inscrits pour l'année académique 2022-2023

L`arrêté met à jour les domaines et les programmes de maîtrise au sein des établissements d'enseignement supérieur, sur la base des décisions des sénats universitaires, les rectifications de la capacité de scolarité, les placements dans les domaines de certains programmes d'études universitaires au sein des établissements d'enseignement supérieur selon les rapports des  agences d'assurance de la qualité du pays ou de l'étranger, inscrites au Registre européen pour l'Assurance de la qualité dans l'enseignement supérieur (EQAR). Ainsi, 117 domaines d'études de maîtrise universitaire ont été évalués, avec 263 programmes; 49 programmes ont été inclus dans des domaines accrédités et 3 nouveaux domaines ont été accrédités ; 240 programmes de maîtrise ont été affectés à la catégorie maîtrise professionnelle, 70 à la catégorie maîtrise recherche et 5 à la catégorie maîtrise didactique; 6 programmes dans 6 domaines d'études de maîtrise universitaire changent de nom.  28 programmes d'études au sein de la structure de 10 universités sont entrés en liquidation. On augmente également la capacité de scolarisation de 485 places dans 17 filières évaluées, passant respectivement de 1 750 à 2 235. Les nouvelles modifications approuvées sont intervenues à la suite des décisions adoptées par ARACIS entre février 2022 et juillet 2022.

 

19. ARRETE DE GOUVERNEMENT pour la modification des annexes no. 1-6 de l`arrêté de gouvernement  no. 433/2022 concernant l'approbation de la nomenclature des domaines et spécialisations/programmes d'études universitaires et la structure des établissements d'enseignement supérieur pour l'année académique 2022-2023

L'acte normatif approuvé met à jour la nomenclature des domaines, des spécialisations/programmes d'études universitaires et la structure des établissements d'enseignement supérieur, sur la base de la validation des conseils ARACIS et des demandes des établissements d'enseignement supérieur, de février 2022 à juillet 2022. Ainsi, 9 spécialisations/programmes d'études de premier cycle seront établis :

- « Chimie Technologique » au sein de la filière de licence Chimie ;

- "Technologies industrielles intelligentes" au sein de licence Génie Industriel ;

- "Sciences appliquées de laboratoire" au sein de la filière licence Sciences de génie appliquées ;

- "Comportement et bien-être des animaux " au sein de la filière de licence Sciences animales ;

- "Technologies industrielles intelligentes" au sein de la filière de licence Génie Industriel ;

- « Gestion des systèmes techniques d'artillerie » dans le domaine de licence  sciences militaires, information et 'ordre public ;

- "Développement durable en génie des procédés" au sein de la filière de licence Sciences de génie appliquées ;

- « Génie pharmaceutique » dans le domaine de licence des sciences de génie appliquées ;

- "Nanosciences" au sein de la filière de licence Sciences de génie appliquées.

 Au niveau national, onctionnent 93 établissements d'enseignement supérieur , dont 53 sont des établissements publics d'enseignement supérieur, comprenant 2. 196 spécialisations/programmes d'études de premier cycle. Parmi celles-ci, 113 spécialisations ont subi des changements, 28 ont obtenu une accréditation, 35 sont de nouvelles spécialisations et 32 ​​programmes de 17 universités sont en cours de liquidation. De plus, 3 universités ont changé de structure : l'Université des Sciences Agronomiques et de Médecine Vétérinaire de Cluj-Napoca ; Université "Constantin Brâncusi" de Târgu Jiu; l`Université Danubius de Galati. 34 établissements d'enseignement supérieur privés accrédités, comprenant 355 spécialisations/programmes de premier cycle, dont 16 spécialisations ont subi des changements, 5 spécialisations ont obtenu une accréditation, 14 programmes de 6 établissements sont entrés en liquidation. 5 établissements d'enseignement supérieur privés sont provisoirement autorisés avec 20 spécialisations/programmes d'études de premier cycle, dont l'un a changé son statut d'agréé à accrédité.

Un seul établissement d'enseignement supérieur privé est provisoirement agréé avec 4 programmes de master. Aussi, l'acte normatif approuvé ce jour prévoit que 46 spécialisations/programmes d'études de premier cycle entrent en liquidation, sur proposition des établissements d'enseignement supérieur, pour lesquels l'admission n'est plus organisée à partir de l'année académique 2022-2023.

20. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'approbation de certaines modifications de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État sous l'administration du Ministère de la Défense nationale, le transfert de parties de biens immobiliers sous l'administration du Ministère de la Défense nationale, constitués de constructions et aménagement de terrainr, situés dans les départements de Timiş, Argeş, Sibiu, Cluj, Bistriţa-Năsăud, Vrancea, Constanța et Buzău du domaine public au domaine privé de l'État, en vue de leur déclassement et démantèlement, et la modification de l'annexe no . 4 de l`Arrêté de gouvernement no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État La décision du gouvernement a été approuvée.

 21. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à la location de certaines parties du bâtiment 1137 situées dans le domaine public de l'État et sous l'administration du Ministère de la Défense nationale.

22. ARRETE DE GOUVERNEMENT relatif à la modification des données d'identification et de la valeur d'inventaire de certains biens immobiliers relevant de l'administration du Ministère de la Culture, ainsi qu'à la révocation du droit de libre usage de l'Union des écrivains roumains sur ces biens immobiliers, suivie par le transfert des biens immobiliers du domaine public de l'État et de l'administration du Ministère de la Culture, dans le domaine public de la commune de Rodna, département de Bistriţa-Năsăud

23. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant l'approbation de la dissolution du "Complexe sportif du stade de la jeunesse", situé dans la municipalité de Craiova, B-dul Ştirbei Vodă no. 9, département de Dolj, situé dans le domaine public du département de Dolj et administré par le Conseil du département  de Dolj

 

 24. ARRETE DE GOUVERNEMENT concernant la mise à jour des valeurs d'inventaire de certains bâtiments situés dans le domaine public de l'État et sous l'administration du Service Roumain de Renseignements, pour la modification de l'annexe no. 43 de l`Arrêté de gouvernement  no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État et concernant le retrait de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État d'un bien rétrocédé aux ayants droit

 

 25. ARRETE DE GOUVERNEMENT modifiant et complétant l'annexe no. 44 de l`Arrêté de gouvernement  no. 1705/2006 pour l'approbation de l'inventaire centralisé des biens du domaine public de l'État

 

 IV. MEMORANDUMS

  1. 1. MÉMORANDUM sur le sujet : Approbation de l'ouverture de la négociation de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie, le Gouvernement de la Géorgie, le Gouvernement de la République d'Azerbaïdjan et le Gouvernement du Turkménistan concernant l'établissement et l'opérationnalisation de la "Route de transport international  Mer Noire - Mer Caspienne" (la Route)

.

2. MEMORANDUM sur le thème : Approbation de la création d'un groupe de travail pour modifier et compléter la législation appliquée dans le transport public ferroviaire de voyageurs, afin d'utiliser un "Système intégré, base de données unique et fourniture d'informations concernant la billetterie service des opérateurs de transport ferroviaire de voyageurs"

L'acte normatif approuvé prévoit le mandat du ministère des Transports et des Infrastructures, par l'intermédiaire de l'Autorité de réforme des chemins de fer, afin d'établir un groupe de travail, avec la participation des autres autorités compétentes, pour modifier et compléter la législation appliquée dans le domaine de transports publics ferroviaires de voyageurs.

 

3. MEMORANDUM sur le sujet: Estimations pour les années 2022 et 2023 concernant la contribution de l'UE des fonds structurels et d'investissements européens et du Fonds européen d'aide aux personnes les plus défavorisées

Les prévisions de demandes de paiement à soumettre à la Commission européenne pour la période de programmation 2014-2020 sont de 4,6 milliards d'euros pour l'année en cours et de 5,5 milliards d'euros pour l'année prochaine. L'estimation répond à la demande de la Commission européenne.

 

4. MEMORANDUM sur le thème : Mémorandum approuvant le cadre d'analyse des dépenses publiques et le thème de l'analyse dans le domaine de la santé, pour la période 2022-2023

Le Programme National de Réforme – plate-forme cadre pour la définition des réformes structurelles – et le Plan National de Relance et de Résilience comprennent des mesures visant à rendre les dépenses budgétaires plus efficaces, sur la base d'une analyse.

Dans ce sens, sera mis en place un groupe de travail composé de représentants du Ministère de la Santé, de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie et du Ministère des Finances. Des personnalités/experts de la santé peuvent être invités aux réunions du groupe de travail. Le rapport d'analyse à réaliser et les mesures proposées pour l'efficacité des dépenses seront présentés au Gouvernement, en vue d'approbation.

 

5. MEMORANDUM sur le sujet : Mise en place de la possibilité de distribuer au budget de l'État, pour l'exercice 2021, sous forme de dividendes, une part de 50 %, du bénéfice comptable de la Société CUPRU MIN S.A. Abrud restant après déduction de l'impôt sur les bénéfices L'acte normatif prévoit la distribution au budget de l'État, pour l'exercice 2021, sous forme de dividendes, d'une part de 50% du bénéfice réalisé en 2021 de la Societăță Natăţionale Cupru Min S.A. Abrud, la différence devant servir à financer les investissements et à soutenir la production. En promouvant le Mémorandum, a été approuvée une dérogation à l'OG no. 64/2001 mise à jour qui stipule que les entreprises et les sociétés à capital majoritaire ou intégral de l'État paient 90% des bénéfices en 2021 au budget de l'État. Communiqué de presse du Ministère de l'Economie : http://bitly.ws/tcq6

 

6. MÉMORANDUM sur le sujet : Approbation de la signature de l'Accord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement du Royaume de Bahreïn concernant la coopération dans le domaine militaire.

 V. POINTS DE VUE

1. POINT DE VUE sur 21 initiatives législatives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite