Point de presse donné par le ministre de l'Éducation Sorin Cimpeanu, à l'issue de la réunion du gouvernement le 10 septembre

10 Septembre 2021

Sorin Cîmpeanu : Aujourd'hui 10 septembre, juste avant la rentrée scolaire du 13 septembre, la réunion du gouvernement a été consacrée à l'éducation. Cinq actes normatifs essentiels pour l'éducation ont été inscrits à l'ordre du jour : trois projets d'ordonnances d'urgence et deux projets d`arrêté de  gouvernement. Deux projets d'ordonnances d'urgence ont été adoptés, le reste étant présenté en première lecture, pour être adoptées lors de la réunion du gouvernement la semaine prochaine. Une ordonnance d'urgence adoptée fixant les mesures applicables au cours de l'année académique et scolaire 2021-2022. Les dispositions de la loi 55 et de l'ordonnance d'urgence 141 ont été modifiées, de sorte qu'il sera possible d'organiser des concours pour les postes d'enseignants, d'auxiliaires et non enseignants, ainsi que - très important - les postes de direction au sein des unités d'enseignement pré-universitaire. De cette façon, les concours pourront commencer pour les postes de directeur dans toutes les écoles de Roumanie, comme nous l'avons assumé, à partir du 14 septembre, du mardi au 14 septembre. Lundi 13 septembre, nous commençons l'école, il y aura les festivités d'ouverture de l'année scolaire, mardi les concours pour le poste de directeur commenceront. Aussi, une autre disposition au niveau de cette ordonnance d'urgence est que, dans le cas où les universités seraient amenées à recourir à l'enseignement en ligne en partie ou en totalité en raison d'évolutions épidémiologiques, ces heures seront reconnues, quelle que soit la forme d'organisation des études au cours de l'année académique 2021 - 2022. En l'absence de ce règlement, il n'y a pas de possibilité pour les universités de faire une heure en ligne, ce problème a donc été résolu, ce qui permettra aux universités de fonctionner pendant cette période de crise sanitaire. En outré, une question spécifique, afin d'être complétée sans points d'interrogation, donc sans remettre en cause l'achèvement du processus d'évaluation de toutes les écoles doctorales, tous les domaines de doctorat, les mandats des membres de la direction d'ARACIS, l'Agence roumaine d'assurance de la qualité dans l'enseignement supérieur, jusqu'au 31 décembre 2021 au plus tard, pour compléter la finalisation du processus d'évaluation de tous les domaines de doctorat dans toutes les écoles doctorales. Ce fut, brièvement, l`un des projets d'ordonnance d'urgence adopté aujourd'hui. Le deuxième projet d'ordonnance d'urgence adopté aujourd'hui envisage la reprise de toutes les crèches du système éducatif. Il existe un certain nombre de dispositions permettant cela, à la demande des collectivités territoriales, sur décision des inspectorats scolaires, des unités d'enseignement préscolaire. Les inspectorats scolaires achèveront ce processus de reprise d'ici le 1er octobre 2021, avec l'information du Ministère de l'Éducation Nationale. Le financement sera assuré par le budget de l'État. On a calculé et approuvé le coût standard par enfant d'âge préscolaire, par enfant dans la crèche, s'élevant à 15.000 lei par enfant dans la crèche. C'est plus du double du coût standard par enfant à la maternelle. C'est un coût standard qui est déjà plus élevé que le coût standard par élève, cette valeur de 15.000 lei par enfant dans la crèche. Si les autorités de l'administration publique locale ne demandent pas l`encadrement dans le système éducatif, les crèches restent des établissements publics à subordination locale, avec personnalité juridique, mais le financement sera également assuré par le budget de l'État, à travers le Ministère de l'Éducation, selon le coût standard par école maternelle. Les autorités de l'administration publique locale pourront contribuer à compléter ce financement, mais le financement de base sera assuré par le budget de l'État, à travers le budget du Ministère de l'Éducation. C'est un changement important, qui prépare l'intégration de l'éducation au niveau de l'éducation préscolaire. On a également présenté en première lecture et sera adoptée lors de la réunion du gouvernement de la semaine prochaine, l'ordonnance d'urgence sur l'approbation et la mise en œuvre du Programme national de soutien aux enfants dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Le nom de ce programme national est "Prendre soin des enfants" et, à travers cet acte normatif, est garanti le cadre juridique optimal de soutien aux enfants, afin de protéger leur intégrité psycho-émotionnelle. Nous avons également présenté en première lecture le projet d`arrêté du gouvernement pour l'adoption du programme de mise en œuvre du projet "Roumanie éduquée", comme nous l'avons assumé au niveau gouvernemental, le Premier ministre et le ministre de l'Éducation, jusqu'au 10 septembre. Ce projet d`arrêté de gouvernement a reçu les douze approbations des ministères consultatifs. Il a également reçu un avis du Conseil législatif. Afin d'avoir un processus d'approbation complet, il faut aussi une approbation au niveau du Comité du Conseil économique et social. Cela se fera dans la première partie de la semaine prochaine, afin que ce projet d`arrêté du gouvernement, présenté aujourd'hui en première lecture, puisse être adopté lors de la première réunion du gouvernement la semaine prochaine. Ce projet est extrêmement important, car il établit les 86 objectifs stratégiques, conformément aux résultats du projet "Roumanie éduquée", il établit également les mesures liées à chaque objectif stratégique. Également dans ce projet d`arrêté de gouvernement, il y a un article qui stipule qu'au cours des consultations, de nouvelles mesures peuvent être élaborées et introduites pour soutenir la réalisation des objectifs stratégiques, mesures qui résulteront du débat au sein du comité interministériel, du débat avec les experts à coopter au niveau de ce Comité interministériel, par décision du Premier ministre, et du débat avec l'ensemble de la société. Ayant les objectifs stratégiques et les mesures définis dans ce programme de mise en œuvre, la prochaine étape sera de définir des actions concrètes pour mettre en œuvre ces mesures, de définir des indicateurs de résultat, de définir des budgets prévisionnels, de définir des responsabilités selon les spécificités de chaque ministère. Toutes ces choses devront se produire d'ici le 10 décembre, lorsque le Ministère de l'Éducation présentera au Comité interministériel, un projet législatif qui peut être adopté au niveau du projet au sein du gouvernement roumain jusqu'au 31 décembre 2021. D'ici le 31 mai. le Ministère de l'Éducation tiendra des consultations avec toutes les parties prenantes afin de développer le cadre réglementaire secondaire. Il s'agit de la législation secondaire, des arrêtés de gouvernement et des arrêtés ministériels qui complètent la législation primaire élaborée au niveau du projet. Parallèlement à l'élaboration du droit dérivé, le projet qui sera adopté par le gouvernement jusqu'au 31 décembre 2021 pourra entrer en consultation du Parlement roumain. C'est ce que prévoit le projet d1arrêté de gouvernement. Je le répète, nous avons tous les avis des ministères d'approbation, nous avons l'approbation du Conseil législatif, nous allons obtenir l'approbation du Conseil économique et social. Le cinquième projet d`arrêté du gouvernement concerne l'approbation du montant minimum des bourses d'études. Vous savez très bien qu'au cours de l'année scolaire 2020 - 2021, le gouvernement a approuvé un montant minimum de 100 lei par élève boursier, quel que soit le type de bourse, se performance, de mérite, d`étude ou d'aide sociale. Ce montant n'a pas été différencié entre les bourses. Cette étape est une étape importante, car pour la première fois, les bourses des élèves sont payées sur le budget de l'État. Ensuite, elles seront payés sur le budget de l'État, également via le budget du Ministère de l'Éducation, mais nous aurons des différences entre le montant minimum des bourses de performance pour élèves olympiques, de 100 lei à 500 lei par élève que nous avons proposé. Il y aura également des augmentations pour les bourses de mérite, augmentations qui viendront avec l'augmentation du seuil minimum pour l'obtention de la bourse de mérite, car la bourse de mérite doit être de mérite. Les bourses d'études et les bourses d'aide sociale augmenteront également. Après une nouvelle analyse de ce projet d`arrêté  de gouvernement, après discussions avec les représentants du Conseil national des élèves, ce projet d`arrêté de  gouvernement sera adopté. En dehors de la réunion du gouvernement, je peux aussi vous dire qu'aujourd'hui, selon les derniers bilans, nous avons dépassé le seuil des 15% d'élèves vaccinés. C'est un pas en avant important, avec 4.500 élèves vaccinés au cours des cinq derniers jours. Il y a plus de 2.00 élèves dans la catégorie d'âge 16-19 ans et près de 2.000 élèves dans la catégorie d'âge 12-15 ans. Une conclusion intéressante, tirée de ce qui s'est passé la semaine dernière, est la suivante : une personne sur trois vaccinée à l'échelle nationale avec le vaccin Pfizer est un élève. . L'un des trois - c'est un signal important, c'est un bon signal qui nous donne l'espoir qu'après la rentrée scolaire, avec la disponibilité duCNCAV pour organiser des équipes mobiles pour rapprocher la vaccination des écoles, nous ferons des progrès significatifs en termes de vaccination parmi les élèves. J'attends vos questions.



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite