Réunion du gouvernement le 21 septembre

21 Septembre 2022

Déclarations des membres du Gouvernement au début de la réunion du gouvernement

Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour !
Aujourd'hui c`est la Journée internationale de la paix et, au lieu de la célébrer comme il se doit, nous avons malheureusement noté ce matin avec inquiétude les déclarations du président Poutine concernant la mobilisation partielle de l'armée de la Fédération de Russie et la tenue des soi-disant référendums en Donbass, Kherson et Zaporozhye. Nous maintenons une attitude équilibrée et continuerons à analyser sereinement l'évolution de la situation avec nos alliés de l'OTAN et nos partenaires de l'Union européenne. En même temps, j'exprime mon espoir que la situation dans la zone de conflit ne s'aggravera pas.
Nous avons mené plusieurs activités d'analyse tant au niveau du Gouvernement qu'au niveau de la coalition, d'où ressort toute une série démarches dont nous devons nous assurer qu`elles seront mises en œuvre n au niveau de l'Exécutif. Dans ce sens, nous avons discuté et nous nous sommes engagés à présenter le projet de budget en octobre, un projet de budget à travers lequel nous assurerons la continuité des programmes d'investissement, nous assurerons la mise en œuvre des programmes du PNRR, nous assurerons que nous serons capables de gérer le budget déficitaire et de gérer l'inflation, en même temps que l'identification des ressources budgétaires pour augmenter les salaires et les pensions à partir de l'année prochaine, en assurant, en même temps, les mesures nécessaires pour protéger la population vulnérable. En ce sens, le Ministère des Finances, en pleine coordination avec les principaux agents de crédit, viendra en première lecture avec le budget, au plus tard le 20 octobre, afin qu'il soit adopté au niveau gouvernemental au plus tard le 27 octobre, et , au mois de novembre, le budget devrait être analysé et voté au Parlement.
Les mesures que nous adopterons au niveau du gouvernement concernant la compensation du prix du carburant ont également été discutées. Je demande au Ministère de l'Énergie et au Ministère des Finances que, lors de la réunion gouvernementale de la semaine prochaine, nous puissions adopter l'acte normatif.

Afin de soutenir la population qui utilise le bois pour se chauffer, nous avons également décidé d'identifier les mesures qui s'imposent, afin que nous ayons sur la table du gouvernement, au plus tard à la fin de ce mois, le projet d'acte normatif afin que nous puissions adopter également les mesures nécessaires pour soutenir ce segment de la population.
Et en ce qui concerne l'efficacité énergétique, nous avons discuté et décidé que le Ministère de l'Environnement devrait proposer cette mesure pour soutenir la population afin de remplacer les ampoules à filament par des ampoules à base de LED, en même temps, bien sûr, avec des mesures similaires qui contribueraient à réduire le gaspillage au niveau des institutions gouvernementales.
Lors de la réunion de gouvernement d'aujourd'hui, nous adopterons un projet de loi qui créera un nouveau mécanisme de coopération et d'association entre les unités administratives et territoriales. De cette façon, nous offrirons la possibilité de constituer des consortiums administratifs, afin qu'ils puissent élaborer et développer des projets d'envergure qui facilitent à la fois la sécurisation des financements et un budget cohérent pour le développement au niveau communautaire et que les citoyens puissent bénéficier de tous les projets de développement que nous assumions par le biais du programme gouvernemental. Monsieur le Ministre Cseke, si vous pouviez développer les principaux éléments du projet.
Cseke Attila : Merci, Monsieur le Premier ministre ! Comme vous l'avez également mentionné, le projet de loi vise à mettre en pratique le principe de collaboration entre les unités administratives-territoriales, afin que là où les ressources humaines spécialisées sont limitées, nous puissions utiliser les ressources humaines d'autres unités administratives-territoriales. Je vous donnerais trois exemples, par catégorie de personnes. En ce qui concerne le personnel de l'urbanisme, aujourd'hui, au niveau des autorités de l'administration publique locale, 1 571 postes sont vacants et temporairement vacants, pour le personnel du contrôle financier préventif - 451 postes, et pour ceux dans le domaine des marchés publics – 1.925 postes. Concrètement, par une convention d'association entre les collectivités administratives-territoriales, est créé ce consortium administratif qui, précisément, n'a pas de personnalité juridique et par lequel la ressource humaine disponible au sein de cette association est mise à la disposition d'autres UAT. Pourquoi est-ce nécessaire ? Car, sur la fonction publique, sur les agents publics, il n'y a pas de base légale pour qu'un agent public exerce une autre fonction publique, même partiellement, dans un autre UAT. Notre rôle est de faciliter cela, c'est-à-dire de fournir la ressource humaine spécialisée pour autant d'UAT que possible. Il s'agit d'un projet législatif qui, après approbation au sein du gouvernement, entre dans le débat parlementaire.
Nicolae-Ionel Ciucă : Oui, merci monsieur le ministre ! En outre, à l'ordre du jour de la réunion d'aujourd'hui, nous avons un projet d'ordonnance d'urgence par lequel nous voulons réduire les effets de l'augmentation des prix de l'énergie et des matières premières dans le domaine de l'industrie de la défense, et ainsi, par l'ordonnance d'urgence, nous prendrons des mesures d'ajustement des prix dans le domaine de la défense et de la sécurité. Monsieur le Ministre Spătaru, veuillez également mentionner les principaux éléments de contenu de l'ordonnance.
Florin Spătaru : Merci, Monsieur le Premier ministre. Avec l'aide de cette ordonnance, nous pouvons couvrir certaines des augmentations incontrôlées et imprévisibles de l'industrie de la défense au moment de la passation des marchés. En ce sens, une intervention législative d'urgence est nécessaire afin de créer le cadre juridique pour l'ajustement des prix des marchés publics pour des produits et services spécifiques, qui ne relèvent pas de l'ordonnance gouvernementale n° 15 de 2021 sur la réglementation des finances publiques. des mesures d'ajustement des prix des marchés publics. Avec l'aide d'une telle ordonnance, nous pourrons ajuster les prix des contrats déjà signés ou en cours, pour une période de 45 jours, afin que le risque de contracter des produits dans le domaine militaire puisse être correctement partagé.
Nicolae-Ionel Ciucă : Merci ! Toujours lors de la réunion d'aujourd'hui, nous adopterons un arrêté de gouvernement  pour l'approbation de la Stratégie nationale sur l'économie circulaire. C'est un domaine de grande perspective pour le développement durable de la Roumanie. Nous recherchons et identifierons avec certitude les solutions les plus efficaces pour la collecte et la réutilisation de tous les types de déchets. Plusieurs ministères ont contribué à cette décision, et j'apprécie qu'avec son adoption, nous puissions également atteindre le jalon du PNRR concernant l'adoption de cette stratégie.
En conclusion, je voudrais mentionner que la semaine prochaine, la Roumanie accueillera l'un des événements internationaux les plus importants. Il s'agit de l'Union internationale des télécommunications, qui exercera son activité en Roumanie ; c'est une approche qui a commencé il y a longtemps. Aujourd'hui, le Gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires, à travers le Ministère de la Recherche et de la Numérisation, ainsi que les autres institutions de tutelle dont l'objectif principal a été la préparation et la tenue de cette rencontre. Il est aussi important que possible de mentionner que ce n'est pas par hasard qu'elle se déroule dans notre pays. C'est, pratiquement, un signal de reconnaissance du professionnalisme avec lequel les spécialistes roumains ont convaincu, tant par l'activité menée dans le pays que par l'activité menée dans les organismes internationaux. Nous parlons des dirigeants de 193 pays qui seront présents à Bucarest et, bien sûr, l'essence de ces activités est de tracer les grandes lignes du développement numérique dans le monde. Monsieur le Ministre Burduja, veuillez présenter les principaux éléments de l'activité.
Sebastian Burduja : Monsieur le Premier ministre, tout d'abord, merci pour tout votre soutien et votre attention à ce sujet compliqué. L'effort de l'organisation a commencé relativement tard, mais surtout grâce à ce que l'ANCOM a réussi à faire - et je les remercie publiquement - il est sur la bonne voie et sera un événement très réussi et en effet un grand honneur pour la Roumanie , remporté il y a des années, comme le sait M. le vice-Premier ministre Grindeanu. Pour nous, en tant que pays, cela signifie un signal pour l'ensemble de l'industrie en la matière.. La Roumanie a également la chance de transmettre à tous les Roumains qu'elle participe à l'écriture de l'avenir. Il s'agit de toutes les nouvelles technologies du futur : dans le domaine des télécommunications, dans le domaine de l'intelligence artificielle, tous les grands sujets qui concernent l'humanité. A Bucarest, une déclaration très importante sera signée - la Déclaration de Bucarest - qui, pratiquement au niveau des Nations Unies, garantit l'accès de tous les citoyens de la planète à Internet, aux nouvelles technologies, la participation au progrès de l'avenir ; c'est donc un moment d'une grande importance pour notre pays et un honneur de l'accueillir. Encore une fois, merci pour votre soutien !
Nicolae-Ionel Ciucă : Merci ! Nous entrons dans l'ordre du jour de la réunion gouvernementale d'aujourd'hui.



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite