Nouvelles fraîches

Vendredi, 01 Octobre 2021

Déclarations à la presse du Premier ministre Florin Cîțu

Florin Cîţu : Bonjour ! Tout d'abord, je tiens à exprimer mes condoléances aux familles en deuil après la tragédie de l'Hôpital des maladies infectieuses de Constanța. J'ai été en contact permanent avec le Ministère des Affaires Intérieures, le Ministère de la Santé, les autorités locales, pour m'assurer que les patients soient transférés vers les hôpitaux de la région. Il est inacceptable que ces choses se produisent, une telle tragédie dans les hôpitaux roumains et c'est une réalité que, à partir de cette année, nous essayons de changer après 20-30 ans au cours desquels presque rien n'a été fait pour le système de santé en Roumanie.  Quant au cas de l'incendie, je ne commenterai pas pour le moment, nous attendons l'information et nous verrons exactement ce qui s'est passé. Comme j'ai demandé au Ministère de la Santé depuis quelques semaines de préparer la vague 4, en fait il y a quelques mois de préparer la vague 4, j'ai demandé cette enquête pour voir comment la vague 4 a été préparée, en ce moment il est important pour le Ministère de la Santé de regarder exactement quelles sont les solutions à court terme, immédiatement, pour que de telles tragédies ne se reproduisent plus. Vous savez très bien qu'il y a une pression sur le système de santé durant cette période à court terme et nous attendons des mesures pour réduire cette pression. En même temps, bien sûr, j'ai posé la question et j'attends la réponse des spécialistes si cette tragédie aurait pu être évitée.

 Bien entendu, à moyen terme, il est très important que tout ce que nous avons dans le Plan National de Relance et de Résilience soit mis en œuvre, afin de disposer d'un système ou d'une infrastructure hospitalière moderne capable de faire face à toutes les situations. Comme je l'ai dit, j'ai demandé cette enquête au Ministère de la Santé, j`ai voulu voir comment la quatrième vague a été préparée, surtout en ce qui concerne les lits ATI. J'aurai les résultats, je comprends, ce week-end ou lundi et je les présenterai. Nous savons déjà que nous sommes entrés dans cette vague quatre avec un nombre insuffisant de lits ATI. Ce que nous voyons aujourd'hui, c'est que ni les sections ATI n'ont pas été pas préparées pour la vague quatre. D'ailleurs, il y a eu ce rapport après la tragédie de Piatra Neamț. Il y a une évaluation et j'aimerais que le Ministère de la Santé présente la situation au public dans ce rapport et montre comment ces mesures ont été mises en œuvre et quelles solutions ont été prises pour chaque section de l'ATI.

Concernant les informations dont je dispose aujourd'hui, j'ai pris deux décisions : tout d'abord, j`ai appelé M. le maire de Constanța, Virgil Chițac, et j'ai demandé le limogeage de Mme la directrice de l'Hôpital des maladies infectieuses. En même temps, j'ai signé l'arrêté portant limogeais du président de l'ANMCS, qui depuis sa prise de fonction n'a fait aucune évaluation et il lui incombait de faire des évaluations concernant les accréditations des hôpitaux en Roumanie, surtout qu'à cet hôpital de Constanța, nous avons plusieurs irrégularités que nous avons découvertes en ce moment - il s'agit de l'Agence nationale pour la gestion de la qualité en santé. Il y avait plusieurs irrégularités, mais en revenant, j'ai remarqué que lui, M. le Président, n'avait fait aucune évaluation depuis qu'il a été nommé à la présidence de ces hôpitaux, n'a pas fait d'évaluation physique, ne s'est pas rendu dans les hôpitaux avec les évaluateurs et s'est fié uniquement sur les déclarations sous la propre responsabilité des directeurs d'hôpitaux. Le dernier arrêté montrant un programme d'évaluation des hôpitaux a été signé en décembre 2020, ce programme a pris fin, mais le nouveau président n`en a pas fait un autre. Je limoge M. le Président parce qu'il est subordonné au Secrétariat Général du Gouvernement et je peux le faire. Il est clair qu'il n'a pas rempli les fonctions que j'avais demandées en ce qui concerne la préparation de la vague 4. J'attends la même intransigeance de la part du Ministère de la Santé ou de toute autre institution qui avait des responsabilités dans la préparation de la vague quatre et n'en a pas fait. Nous aurons, je le répète, les résultats de l'enquête du Ministère de la Santé ces jours-ci, et les responsables de ne pas avoir préparé la vague 4 paieront quel que soit le poste qu'ils occupent actuellement ou ont occupé au Ministère de la Santé.

Ce sont les informations que j'ai pour le moment. Nous attendons toujours plus d'informations, vous savez que l'enquête est en cours. Car je sais que dans l'espace public il y a toujours une discussion sur le budget, que l`on n`a pas alloué plus d'argent, ceux qui invoquent le manque d'argent, le budget alloué en début d'année pour le Ministère de la Santé, pour la santé, était de 58,3 milliards de lei, et 4,5 milliards de lei ont été ajoutés à la rectification. Hier ou avant-hier, mercredi, nous avons ajouté 400 millions de lei supplémentaires, dont 70 millions pour les sections ATI et le reste pour les médicaments. Cela signifie que 5,7 milliards de lei ont été alloués cette année de plus qu'en 2020 et 10 milliards de lei de plus qu'en 2019. En ce qui concerne l'Hôpital des maladies infectieuses de Constanța, des fonds européens d'une valeur de 22,6 millions de lei ont été alloués pour la gestion de la crise sanitaire, dont cinq millions ont été utilisés cette année. L'argent a existé donc, mais il semble qu'il n'ait pas été utilisé correctement dans cette situation.

Je pense que M. Arafat a déjà informé sur ce cas, vous le savez très bien, je pense que vous avez déjà l'information, qu'en 2017, et j'ai devant moi le document, ISU Constanţa a notifié l'Hôpital des maladies infectieuses Constanţa, considérant qu`on avait apportés des modifications structurelles au bâtiment, qu`il est nécessaire pour l'Hôpital d'obtenir un permis de sécurité incendie. Vous savez très bien que jusqu`à aujourd'hui l'Hôpital n'a pas demandé d'autorisation. Il y a plusieurs de ces irrégularités pour lesquelles j'ai demandé le démission du directeur de l'Hôpital des maladies infectieuses de Constanța. Il y a deux décisions que j'ai prises aujourd'hui. Je le répète, dès que j'aurai plus d'informations, je n'hésiterai pas à demander à ceux qui sont responsables de ne pas avoir préparé la vague 4, comme je l'ai demandé il y a quelques mois, de rendre des comptes aux citoyens et, bien sûr, avec leur fonction. Je vous remercie! Dès nous aurons plus d'informations, je suis sûr que ceux du Ministère des Affaires Intérieures, M. Arafat, le Ministère de la Santé, viendront les présenter. Merci!

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite