Nouvelles fraîches

Mardi, 24 Janvier 2023

Discours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă à Focșani, à l'occasion de la célébration de l'Union des Principautés roumaines

Monsieur le Président de la Chambre des Députés,

Votre Éminence,

Mesdames et messieurs les parlementaires,

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,

Distinguées autorités locales,

Chers militaires,

Mesdames et Messieurs,

Chers habitants du département de Vrancea,

 

Je suis heureux et ému de retourner à Focșani, où le souverain Alexandru Ioan Cuza devait lever les gardes des frontières entre les Roumains. Aujourd'hui, nous célébrons le jour de l'Union des Principautés roumaines, un moment historique qui a ouvert la voie à l'émancipation et à la modernisation de l'État roumain. L'union est liée à Focșani et à Milcov qui séparait les deux principautés roumaines : la Moldavie et la Munténie. Divisée en deux par un bras de Milcov, la ville de Focșani incarnait la situation politique et étatique des deux principautés roumaines. Le drame d'une nation de vivre dans deux principautés séparées était d'autant plus ressenti par les habitants de cette ville, parcequ'il s'agissait d'une fausse séparation, née de l'injustice de l'histoire. L'union des deux principautés et l'abolition de la frontière de Focșani ont créé les prémisses de l'État national roumain unitaire, qui sera plus tard complété par la Grande Union du 1er décembre 1918. C`est d'ici, de Focșani, qu`a commencé le soutien au mouvement unioniste dès mars 1857. Toujours à Focșani, a été élu en décembre 1858, à l'Assemblée élective de Moldavie, Mihail Kogălniceanu, notre grand homme d'État, qui a influencé par son travail l'Union des Principautés, la déclaration d'indépendance de l'État de la Roumanie et la formation du Royaume.

Chers habitants de Focsani,

L'union des Principautés roumaines en un seul État n'était pas un acte aléatoire, une faveur du destin. Ces actes des ancêtres doivent être rappelés et appris par tous les Roumains. Ce sont des exemples de l'approche politique des prédécesseurs et des jalons du renforcement et de la modernisation de la Roumanie.

Si nous voulons réussir en tant que nation, nous devons apprendre des pères fondateurs de la nation roumaine comment nous comporter comme un seul peuple, uni autour de valeurs et d'objectifs communs. Tout ce que la Roumanie moderne a édifié bien a été fait lorsque le peuple et les élites politiques, économiques et culturelles ont agi ensemble pour atteindre un objectif national majeur. Sans un objectif national commun, plus important que nous-mêmes, la nation roumaine ne peut progresser et ne peut atteindre le potentiel qu'elle mérite. La Roumanie traverse actuellement un moment historique unique. C'est un moment où nous avons la chance d`achever le grand projet de la Roumanie moderne pour construire et consolider une nation roumaine européenne, au sein d'une démocratie occidentale. Nous ne pouvons le faire que si l'État roumain est efficace et respecté, et l'efficacité et le respect s`acquièrent lorsque toutes les institutions de l'État garantissent et promeuvent au plus haut niveau la liberté individuelle, la dignité humaine et le bien-être économique et social.

Mesdames et Messieurs,

La façon dont nous allons dépasser le contexte historique actuel déterminera notre avenir pour longtemps encore. Après de multiples crises économiques, après les années de pandémie et maintenant au milieu de la guerre de la Russie contre le monde libre, nous sommes à la croisée des chemins. Le monde entier se replace en fonction des valeurs et des intérêts. Dans un tel contexte, nous avons besoin de vision, de courage et surtout de détermination pour atteindre nos objectifs nationaux. Bien sûr, pour réussir dans notre démarche, nous avons besoin non seulement du désir de faire, mais aussi du pouvoir de faire. Et le pouvoir d`édifier notre destin occidental, repose sur l'équilibre, la raison et la paix sociale. On ne peut rien construire par la haine et les critique injustifiée. On ne peut construire le destin d'un pays par la désunion. Dans les grands moments historiques doit prévaloir l'unité de volonté, et non le désir de désunion.

Jamais dans l'histoire moderne de la Roumanie nous n'avons eu un soutien politique et économique aussi fort de la part de nos partenaires occidentaux. Les grands projets que nous avons lancés ont été : la suppression du MCV, l'adhésion à l'Espace Schengen et à l'OCDE, ainsi que les grands projets de réforme et d'investissements financés par le PNRR et le budget national. J'exprime cette volonté de nous élever au niveau du contexte historique que nous traversons.

Chers habitants de Focșani,

Le bien-être et la sécurité de la nation roumaine européenne, ainsi que la protection des valeurs de la démocratie occidentale en Roumanie, représentent notre projet de pays. C'est le seul grand objectif pour lequel nous devons travailler constamment et sans relâche. Nous avons une obligation morale envers les Roumains et envers les grands hommes d'État qui, à leur époque, ont forgé la nation roumaine et l'État roumain. C'est pourquoi nous rendons hommage à nos ancêtres et reconnaissons leurs actions pour l`évolution de notre pays jusqu'à aujourd'hui. Et le plus grand devoir envers eux et surtout envers ceux qui viendront après nous est de veiller à ce que leur vision soit renforcée par le développement et la modernisation de notre pays, qui a retrouvé ses aspirations légitimes aux côtés des démocraties occidentales.

Je vous remercie !

 

Joyeux anniversaire Roumanie!

Joyeux anniversaire Roumains !

Joyeux anniversaire, habitants de Vrancea !

 

***

 

 

Déclarations à la presse du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă à Focșani

 

Journaliste : En ce qui concerne l'adhésion de la Roumanie à Schengen, y a-t-il encore des espoirs, faites-vous encore quelque  chose ? Nicolae-Ionel Ciucă : Nous poursuivons les démarches comme nous l'avons annoncé depuis le 8 décembre 2022. En ce moment, il y a des activités diplomatiques à tous les niveaux. Après la conversation téléphonique de M. le Président Klaus Ioannis avec le Président de l'Autriche, il a été convenu de renvoyer notre ambassadeur à Vienne et l`on reprenne les relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs. Et au niveau du Ministère des Affaires Etrangères, nous poursuivons les contacts avec les autres pays, de sorte que jusqu'à présent au moins au niveau de 12 ministères des Affaires Etrangères de 12 pays, nous avons discuté et nous avons toujours l'acceptation et le soutien de notre approche. Journaliste : Avez-vous eu un dialogue avec le Chancelier autrichien ?

Nicolae-Ionel Ciucă : Pour le moment, je n'ai eu aucune communication avec le Chancelier  autrichien. Avec les autorités bulgares, bien sûr, nous avons un dialogue, nous avons une coordination, afin de pouvoir poursuivre la démarche.

Journaliste : M. le ministre Boloș disait qu'il y a des discussions ou au moins une proposition, afin que l'aide de 1.400 lei pour le chauffage soit également accordée aux personnes ayant des revenus allant jusqu'à 3 000 lei. C'est-à-dire d`augmenter ce seuil. Cette discussion est-elle au sein de la coalition ? Avez-vous eu cette discussion avec M. Boloș ?

Nicolae-Ionel Ciucă : Il y a une telle proposition en fonction de la manière dont nous pourrons utiliser ce montant établi de 2,2 milliards d'euros. Et dans cet argent, en fonction de la manière dont l'argent est alloué à d'autres objectifs et n`est pas dépensé, nous envisageons d'élargir la plage pour d'autres catégories.

Journaliste : Et pourrait-elle être étendue à d'autres catégories sociales ?

Nicolae-Ionel Ciucă : Les catégories sociales dont nous tenons compte sont celles selon le revenu /.../

Journaliste : Vous voulez dire pas seulement les retraités ?

Nicolae-Ionel Ciucă : Les personnes à faible revenu continuent de bénéficier de toutes les mesures que nous avons prises dans le cadre du programme "Soutien à la Roumanie".



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite