Nouvelles fraîches

Jeudi, 09 Décembre 2021

Entrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec le Premier ministre de la République de Moldavie, Natalia Gavrilița

Accueil du Premier ministre de la République de Moldavie, Natalia Gavrilița, par le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciuca

 

***

Déclarations à la presse conjointes du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciuca et de son homologue de la République de Moldavie, Natalia Gavrilița

 

 

Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Bienvenue à Bucarest, Madame le Premier Ministre ! Je suis très heureux que vous ayez accepté l'invitation à faire cette première visite. Nous sommes honorés de votre présence au siège du Gouvernement de la Roumanie. Votre présence intervient peu après la visite officielle de la Présidente de la République de Moldavie, Mme Maia Sandu, le 23 novembre, à l'invitation du Président de la Roumanie, M. Klaus Iohannis. Nos entretiens d'aujourd'hui ont fixé les jalons concrets de notre coopération pour la période à venir, sur la base du Partenariat stratégique pour l'intégration européenne de la République de Moldavie et compte tenu y compris de la communauté de la langue, de la culture et de l'histoire. Nous partons également de la feuille de route sur les domaines prioritaires de coopération Roumanie-République de Moldavie, signée en marge de la visite du Président et qui énumère toutes les initiatives sectorielles d'intérêt prioritaire. Votre visite d'aujourd'hui marque, Madame le Premier ministre, la poursuite de notre effort commun pour mettre en œuvre l'agenda bilatéral, qui est ambitieux et tourné vers l'avenir. Nous avons décidé, en effet, d'avoir une coopération intense, pragmatique et efficace non seulement au niveau des premiers ministres, mais aussi au niveau de chaque membre des gouvernements. J`ai tenu à remercier Mme le Premier ministre pour le soutien très apprécié apporté par les équipes médicales de la République de Moldavie en novembre, dans le contexte d'une vague 4 virulente de la pandémie de COVID-19 en Roumanie. Nous avons eu des discussions très appliquées aujourd'hui, sur un large éventail de sujets. Nous avons souligné l'intérêt commun d'élargir la coopération économique. Nous avons un excellent point de départ, la Roumanie est le premier partenaire commercial de la République de Moldavie, mais nous voulons beaucoup plus. Nous soutenons la consolidation de la présence des investissements roumains en République de Moldavie et pour cela, il sera nécessaire d'améliorer l'environnement des affaires en République de Moldavie, afin qu'il soit plus attractif pour les investisseurs roumains et pas seulement. Nous avons un agenda bilatéral riche, avec des projets clairs, avec des effets bénéfiques pour les citoyens des deux rives du Prut. Nous souhaitons conclure dans un proche avenir un nouvel accord sur l'octroi d'une aide financière non remboursable au profit de la République de Moldavie. L'ancien accord signé en 2010 est sorti de vigueur cette année, en mars, mais nous nous engageons à travailler ensemble pour en prolonger la validité. Un autre sujet prioritaire est l'interconnexion énergétique et je fais référence ici à l'interconnexion des lignes électriques entre la Roumanie et la République de Moldavie. Nous poursuivons également la mise en œuvre de projets d'infrastructures ayant un rôle central dans la connexion de la République de Moldavie à l'espace européen à travers la Roumanie, avec un accent particulier sur la construction du pont routier Ungheni ou sur la consolidation du pont routier Galati - Giurgiulesti. Autre sujet d'intérêt pour les citoyens : la réduction des frais d'itinérance. À cet égard, nous encourageons les discussions au niveau des régulateurs et des opérateurs de téléphonie mobiles dans les deux États pour trouver des solutions dans les plus brefs délais. Parallèlement, nous poursuivons le développement de projets dans des domaines tels que la justice et les affaires intérieures, la santé, l'éducation, le travail, l'agriculture, la recherche, la culture, l'environnement, l'eau et les forêts, ainsi que l'aide publique au développement. Ce sont donc des projets ayant un impact positif pour tous les citoyens, afin de soutenir le processus de réformes et les mesures de leur développement et modernisation. Dans le même temps, ces actions ont une pertinence stratégique si l'on considère, par exemple, les actions visant à accroître la résilience en renforçant la sécurité énergétique. Il s'agit de projets destinés à renforcer la trajectoire européenne de la République de Moldavie, à reconfirmer son appartenance à l'ensemble des valeurs sur lesquelles repose l'Union européenne, à soutenir les efforts des autorités moldaves pour augmenter durablement le niveau de vie des population, de lutter fermement contre la corruption, renforcer l'État de droit, moderniser l'administration et le système éducatif ou augmenter la résilience du système de santé. Nous sommes donc dans une période de forte relance d'une coopération bilatérale approfondie. Nous partageons des objectifs clairs, car nous voulons mettre en pratique les nombreux projets que nous avons déjà esquissés. J`ai convenu avec le Mme Premier ministre Gavriliță de nous voir bientôt, au début de l'année prochaine, lors d'une nouvelle réunion conjointe des deux gouvernements. En attendant -, nous travaillerons en étroite collaboration pour l'avancement accéléré des projets bilatéraux dans des domaines clés. Il existe une ouverture et un climat de confiance sans précédent dans les relations bilatérales. Nous comprenons que nous devons tirer le meilleur parti de cette fenêtre d'opportunité, ainsi que du dialogue dynamique aux niveaux présidentiel, parlementaire et gouvernemental. C'est pourquoi j`attends avec plaisir  de travailler ensemble et je tiens à vous assurer, Madame le Premier ministre, que nous sommes pleinement avec vous, pleinement engagés dans ces efforts communs. Merci! Veuillez prendre la parole.

Natalia Gavriliță : Merci !

Cher M. le Premier ministre,

Chers représentants des médias,

Tout d'abord, Monsieur le Premier ministre, merci pour votre hospitalité et pour l'accueil chaleureux que j'ai reçu. C'est un grand honneur pour moi d'être le premier Premier ministre que vous recevez au Victoria Palace lors d'une visite officielle. Je crois que ce fait même reflète la relation privilégiée particulière entre la République de Moldavie et la Roumanie, une relation fondée sur la communauté de langue, de culture et d'histoire, ainsi que sur le profond attachement aux valeurs européennes fondamentales. Je suis également heureuse d'avoir l'occasion de me rendre à Bucarest deux semaines seulement après la venue de la Président Maia Sandu, lors de la signature de la nouvelle feuille de route sur les domaines prioritaires de coopération entre la République de Moldavie et la Roumanie. Nous avons la chance historique de transformer la communauté linguistique en une communauté de grands projets au profit des populations des deux rives du Prut, en construisant, au propre comme au figuré, de nouveaux ponts, qu'il s'agisse d'interconnexion dans le domaine énergétique ou discuter de la connexion des infrastructures de transport de la République de Moldavie aux réseaux européens, ou que nous nous jetons les bases pour faciliter les télécommunications entre les deux rives. Une meilleure intégration économique et commerciale dans le domaine des infrastructures de la Roumanie et de la République de Moldavie est la garantie d'une intégration accélérée de notre pays dans l'Union européenne. En fait, la feuille de route s'inscrit dans une continuité naturelle de notre amitié qui s'est manifestée non seulement en paroles mais aussi en actes. La Roumanie a soutenu  la République de Moldavie dans les moments les plus difficiles de ces dernières années : la pandémie de COVID-19 et la crise énergétique. Je voudrais saisir cette occasion afin d`exprimer nos sincères remerciements pour la généreuse solidarité de la Roumanie avec nos citoyens qui ont bénéficié de centaines de milliers de doses de vaccin COVID ou avec les médecins de la République de Moldavie qui ont reçu des équipement de protection et d'autres matériels, quand ils étaient difficilement trouvables sur les marchés internationaux. C'était du bon sens pour nous de faire preuve de solidarité lorsque nous en avons eu l'occasion. Et dans le contexte de la crise énergétique, la Roumanie a de nouveau sauté au secours de la République de Moldavie, et le gaz livré en octobre nous a aidés à maintenir la pression dans le système dans un contexte de la limitation du volume de gaz à laquelle nous étions confrontés. De plus, grâce à la construction du gazoduc de transport de gaz naturel Iasi - Ungheni - Chisinau, la République de Moldavie sera en mesure de prendre des mesures importantes pour garantir l'indépendance et la sécurité énergétique. Encore une fois, merci d'être avec nous et d'avoir été avec nous pendant cette période difficile. A part les crises récentes, nous comptons sur l'aide de la Roumanie pour l'agenda ambitieux du gouvernement que je dirige pour transformer la République de Moldavie en un État européen moderne, dans lequel la loi et l'État de droit devraient être au premier plan, et les institutions aient la pleine capacité de travailler dans l'intérêt des citoyens et non pas au service d'intérêts particuliers et obscurs. La lutte contre la corruption est une condition préalable essentielle au développement économique et social de la République de Moldavie. C'est ainsi que nous persuaderons nos concitoyens de revenir et de rester chez eux. C'est ainsi que nous renforcerons les institutions étatiques, c'est ainsi que nous attirerons de plus en plus d'investisseurs pour créer des emplois bien rémunérés pour les citoyens. Nous voulons également plus d'investisseurs roumains en République de Moldavie, et le gouvernement que je dirige est la garantie que les hommes d'affaires commenceront à être traités correctement et soutenus dans notre pays. Nous sommes à un moment unique dans l'histoire de la République de Moldavie, lorsque toutes les institutions de haut niveau - Présidence, Parlement, Gouvernement - ont assumé ensemble, sur la base du mandat confié par les citoyens à une large majorité, un projet de pays axé sur l'intégration européenne, comme référence pour améliorer la qualité de vie des gens, afin que nos citoyens puissent avoir confiance qu'ils peuvent réaliser leurs aspirations et leurs attentes chez eux. Et nous pourrons atteindre cet objectif, comme je l'ai dit, en construisant de nouveaux ponts qui nous relieront à l'Europe, et la route vers l'Europe, naturellement, passe par la Roumanie. Une priorité absolue est que, d'ici 2024, nous puissions réaliser l'interconnexion des systèmes énergétiques entre la Roumanie et la République de Moldavie, consolidant ainsi notre indépendance et notre sécurité énergétique. Dans le même temps, nous souhaitons construire des routes qui relient les régions des deux rives du Prut et connecter notre réseau routier à la future Autoroute de l`Union et à la future Autoroute de la Moldavie. Nous voulons améliorer les liaisons ferroviaires entre Bucarest et Chisinau. À long terme, nous aimerions un chemin de fer à écartement européen et nous travaillons déjà dans ce sens, mais il est également important de prendre des mesures rapides et à court terme et, par conséquent, je me réjouis du fait que dans trois jours seulement, sera a repris le trafic du chemin de fer entre les deux capitales, ainsi que des trains régionaux Iași-Ungheni. Il est important que nous ayons réussi cela cette année, déclarée par l'Union européenne « Année européenne des chemins de fer ». Au fur et à mesure que la situation de pandémie le permet, nous souhaitons qu`autant de vols que possible depuis la Roumanie atterrssent à Chisinau, et pas seulement depuis Bucarest, compte tenu du fait qu'il existe un réel potentiel pour d'autres destinations, comme Cluj ou Timisoara. Un autre sujet important pour les citoyens des deux pays est lié aux tarifs de téléphonie mobile. Notre volonté est d'atteindre l'objectif le plus rapidement possible pour que, en roaming, nous ayons les mêmes tarifs que dans le réseau domestique. En même temps, nous voulons apprendre de l'expérience des institutions roumaines concernant la mise en œuvre des réformes nécessaires à l'intégration européenne et, par conséquent, nous entendons intensifier la coopération sectorielle, l'échange de bonnes pratiques et de savoir-faire. Dans ce contexte, j'ai proposé au Premier ministre Ciuca - et je suis heureuse que nous ayons convenu - d'organiser la réunion conjointe des gouvernements de la République de Moldavie et de la Roumanie au début de l'année prochaine, afin que nous puissions réellement commencer à travailler dans tous les domaines. Je suis pleinement persuadée que notre programme ambitieux prendra un bon départ en 2022. Il n'y a jamais eu de meilleur moment dans l'histoire récente pour que nos projets soient considérés comme réalisables. Si nous parvenons à capitaliser ensemble sur le Plan national de relance et de résilience de la Roumanie, ainsi que sur le Plan de relance économique de la République de Moldavie et le Plan économique et d'investissements du Partenariat oriental, la liste que nous avons énumérée peut être complétée par de multiples autres réalisations, d'autres projets, sur la voie de la construction d`un avenir numérique, vert, innovant et bénéfique pour chaque citoyen, un avenir où puissions aller de l`avant ensemble, dans la confiance, l'amitié et la solidarité. Merci beaucoup!

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite