Nouvelles fraîches

Mardi, 14 Septembre 2021

Le Premier ministre Florin Cîțu a participé à la présentation du projet d'acte normatif pour la mise en œuvre du Programme national de soutien aux enfants « Prendre soin des enfants », en collaboration avec la conseillère d'État Mădălina Turza

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

« Prendre soin des enfants » - le plus grand programme dédié à la santé émotionnelle et à la sécurité des enfants, dans le contexte de la pandémie de COVID-19

 

 

48 % des enfants et parents ont vécu des états d'anxiété, à laquelle se sont ajoutées souvent des situations d'agressivité, de troubles émotionnels, de dépression, de troubles de l'alimentation ou du sommeil, d'abus ou de négligence, de dépendance des écrans, de phobies, de (cyber)harcèlement, de tentatives de suicide ou de consommation de substances pendant la Pandémie COVID-19 [1].

Au cours de 2020 ont été signalées  des infractions dont 8.122 enfants victimes ont été signalés, et au cours des 7 premiers mois de 2021, des actes criminels ont été signalés avec 5.111 enfants victimes [2]. Un rapport d'Europol (2020) montre que l'Europe de l'Est est devenue une source de matériel de maltraitance et/ou d'exploitation d'enfants en ligne pendant la pandémie, à l'échelle mondiale en raison de restrictions de circulation et d'une présence excessive sur Internet. Afin de répondre à ces problèmes, le Gouvernement de la Roumanie a lancé, pour la première fois, le Programme national de soutien à l'enfance dans le contexte de la pandémie de COVID 19, « PRENDRE SOIN DES ENFANTS », dont les priorités sont :

 

  •     Protéger l'intégrité psycho-émotionnelle des enfants en créant des mécanismes d'évaluation et d'intervention pour assurer leur santé mentale pendant la pandémie COVID-19 et post-pandémique,
  •    Développement d'un mécanisme de prévention et d'intervention multidisciplinaire pour les situations de violence physique, sexuelle et émotionnelle au sein de la famille, institutionnel, communautaire et en ligne.

La Roumanie devient ainsi l'un des premiers pays européens à mettre à l'agenda public des priorités la dimension de la santé psycho-émotionnelle des enfants, mais aussi leur sécurité, dans le contexte des nouveaux types de menaces auxquels ils sont exposés. Le programme apporte une approche innovante à la législation nationale, étant donné que ses mesures visent de manière transversale  deux problèmes  majeurs pour les enfants dans le contexte de la pandémie de COVID-19, à savoir leur soutien psycho-émotionnel et leur sécurité :

 

  • 70 000 heures de conseil psychologique et de psychothérapie pour les enfants identifiés avec des troubles psycho-émotionnels causés par la pandémie de COVID-19,
  • Introduction par le Ministère de l'Éducation dans le programme scolaire des thèmes de l'éducation psycho-émotionnelle, de la gestion des émotions, de la sécurité en ligne
  • Offrir des sessions de formation à au moins 7.000 spécialistes dans le domaine de la gestion des émotions et des relations, des méthodes d'identification et d'intervention dans les situations psycho-émotionnelles perturbatrices.
  • Mise en place d'un module de formation aux compétences dans le domaine psycho-émotionnel pour les enseignants au niveau du master pédagogique,
  • Désignation d'inspecteurs scolaires dédiés à la gestion de l'inclusion et de l'accompagnement psychopédagogique,
  • Mise en place de salles d'audience pour les enfants victimes d'infractions dans chaque comté,
  • Développement d'un système informatique intégré d'analyse et de tri intuitif des images et vidéos abusives à l'encontre des enfants, qui rationalisera considérablement le volet de lutte contre la pornographie infantile et l'exploitation et la maltraitance des mineurs en ligne,
  • Mettre en place un mécanisme d'alerte en temps réel pour les enfants disparus,
  • Créer un numéro national unique pour les urgences liées aux enfants,
  • Développement de la Plateforme de ressources dingrijapentrucopii.gov.ro dédiée aux enfants, aux spécialistes et aux parents. Elle contiendra du matériel spécialisé, réalisé par des professionnels du domaine, des guides et des procédures.

 La durée du Programme est de 2 ans et bénéficiera d'un budget de près de 6 millions d'euros.

 "Ce fut l'un des plus grands processus de construction participative, coordonné par le gouvernement, et ce que je pense vraiment important, c'est le fait que les bénéficiaires des mesures proposées, à savoir les ENFANTS  y ont été eux-mêmes activement impliqués" - a déclaré le Premier ministre Florin Cîțu. "Le programme dispose des données nécessaires pour être un début et un modèle sur la façon de développer de manière collaborative et quantifiable une politique publique nationale qui réforme et met à jour les domaines qui n'ont pas été abordés depuis des décennies. Nous avons commencé cette approche avec la conviction que nous pouvons changer de paradigme dans le domaine complexe du développement du bien-être de nos enfants » - Conseillère d'État Mădălina TURZA

 

Plus d'informations Le Comité interministériel d'élaboration du Programme national d'aide à l'enfance dans le contexte de la pandémie COVID 19, « PRENDRE SOIN DES ENFANTS » a achevé fin août les travaux techniques. Pendant trois mois, des dizaines d'experts, psychologues, psychiatres, élèves et parents ont contribué à l'élaboration d'un des plus grands programmes dédiés au bien-être des enfants et de la famille. Le Comité a été créé par décision du Premier ministre Florin Cîțu, a été coordonné par la conseillère d'État Mădălina TURZA et a visé à élaborer le projet d'Ordonnance d'urgence pour l'adoption du Programme. L'Ordonnance est actuellement sur le circuit d'approbation. Les membres du Comité et des groupes de travail techniques : Administration présidentielle, Ministère de l'Éducation, Ministère de la Santé, Ministère des Affaires Intérieures, Ministère du Travail et de la Protection Sociale, Ministère des Investissements et des Projets européens, Ministère des Finances, Service spécial des télécommunications, Inspectorat Général de la Police nationale roumaine, Agence nationale des paiements et de l'inspection sociale, Autorité nationale pour les droits des personnes handicapées, des enfants et des adoptions, Agence nationale pour l'égalité des chances, Centre national pour la santé mentale et la lutte contre la drogue, Collège des psychologues de Roumanie, Collège national des travailleurs sociaux de Roumanie, Fédération nationale des associations de parents, Conseil national des élèves, Union nationale des Conseils départementaux de Roumanie, Association des municipalités de Roumanie, Association des villes roumaines, Association des communes roumaines, Association roumaine de psychiatrie et de psychothérapie, Association roumaine de psychiatrie de l`enfant et de l`adolescent et des professions associées, Association ProActa Edu, Collège Transilvania, Direction générale de l'assistance sociale et de la protection de l'enfant, Secteur 6, Association eLiberare, Sauvez les enfants, UNICEF Roumanie.

Pour plus de détails sur le Programme, personne de contact : Mădălina Turza, Conseillère d'État à la Chancellerie du Premier ministre – 0737545955

 

 [1] Sauvez les enfants  Roumanie, L'impact de la pandémie sur le bien-être émotionnel des enfants - données des cas excitants aux  Centres de conseil de Sauves les enfants Roumanie, Bucarest, mai 2021, page 11. [2] Ministère de l'Intérieur, Statistiques sur la violence à l'encontre des enfants, 2020.

 

***

 

 

L'intervention du Premier Ministre Florin Cîțu à la présentation du projet d'acte normatif pour la mise en œuvre du Programme National soutien aux enfants « prendre soin des enfants »

 

Bonjour! Je suis heureux d'annoncer que la Roumanie est parmi les premiers pays au monde à proposer aujourd'hui des solutions appliquées pour les enfants, dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Les travaux du Comité pour l'élaboration du Programme national de soutien aux enfants dans le contexte de la pandémie de COVID-19 - « Prendre soin des enfants » ont été achevés, et l'Ordonnance d'urgence qui justifiera ce programme doit être adoptée par le Gouvernement. Je comprends, Madame la Conseillère d'Etat, qu'elle sera adoptée la semaine prochaine. Je félicite Mme  la conseillère d'État Mădalina Turza, celle qui a réussi à mettre les roues en mouvement, et celle qui vous donnera tous les détails. C'est un projet auquel je tiens beaucoup et je suis heureux que nous ayons réussi à l'avoir en si peu de temps.

Comme je le dis toujours, les meilleures solutions viennent de spécialistes.

Les mesures de ce Programme sont le résultat de dizaines de rencontres et de réunions de groupes de travail techniques qui ont réuni des experts des institutions publiques et de la société civile, ainsi que des représentants des parents et des enfants. C'est pourquoi je suis convaincu que le projet est très bon et qu'il sera un succès. Ce fut l'un des plus grands processus de construction participative, coordonné par le gouvernement, et ce qui me semble vraiment important, c'est le fait que les bénéficiaires eux-mêmes des mesures proposées ont été activement impliqués : les enfants.

J'ai dit à plusieurs reprises que la santé des Roumains est une priorité, et ce programme attache une attention particulière à la santé psycho-émotionnelle des enfants.

C'est d'autant plus important dans le contexte dans lequel nous nous trouvons. Pandémie, restrictions, isolement, tout cela a touché les plus petits, et les effets peuvent s'étendre à moyen et long terme. C'est pourquoi le programme arrive à un moment plus que opportun : les enfants auront accès à des services psychologiques gratuits, en cas de besoin. D'autre part, les spécialistes et les parents auront accès à une formation et à des ressources pour gérer les besoins psycho-émotionnels des enfants. Atention! Nous proposons non seulement des mesures pour augmenter la résilience des enfants, mais aussi pour augmenter la capacité d'intervention dans les cas de violence contre les enfants.

Nous aurons les dernières solutions pour lutter contre la criminalité en ligne contre les enfants. Prenant soin des enfants, la Roumanie disposera d'un système informatique hautes performances doté de programmes de cybercriminalité pour analyser, trier, profiler et décrypter les contenus en ligne abusifs.

Je pense que cette dimension du projet est très importante, étant donné que de plus en plus d'enfants sont familiarisés avec l'environnement en ligne. Les enfants doivent toujours être protégés, partout ! Comme je l'ai dit au début, vous pouvez trouver les détails de ma collègue, Madame la Conseillère d'État Mădălina Turza.

 



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite