Nouvelles fraîches

Mardi, 02 Août 2022

Message du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă à l'occasion de la Journée nationale de commémoration de l'Holocauste contre les Roms – Samudaripen

Aujourd'hui, nous honorons la mémoire de toutes les victimes de l'Holocauste contre les Roms, l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire de l'humanité. Il y a 78 ans, le 2 août 1944, dans les chambres à gaz d'Auschwitz, le régime nazi s`est rué de manière barbare sur plusieurs milliers de Roms et de Sinti. En même temps, nous nous souvenons, avec un profond respect et une profonde compassion, du drame des 25.000 Roms de Roumanie qui, sur ordre du régime d'Antonescu, il y a huit décennies, ont commencé à être déportés en Transnistrie, le froid, la faim et les maladies étant mortelles pour 11.000 d'entre eux.

 

Le souvenir des victimes doit rester indélébile dans la mémoire collective et les atrocités de l'Holocauste ne doivent jamais être oubliées. Reconnaître les leçons traumatisantes de l'histoire et condamner les coupables font partie d'un engagement ferme à ne plus jamais permettre que de telles tragédies se reproduisent. Plus on s'éloigne temporellement de l'Holocauste, plus grand est le risque que le silence et l'oubli s'installent sur la souffrance des victimes. C'est précisément pour cette raison qu'il est essentiel que les faits soient recherchés et investigués, les témoignages des rescapés diffusés, les responsabilités assumées, afin que la vérité soit connue de tous.

 

Bien que le génocide des Roms soit encore un sujet marginal dans la recherche sur l`Hlocauste, favorisant la perpétuation des thèses négationnistes, cependant des progrès ont été réalisés en Roumanie en matière de recherche sur l'histoire des Roms. Ces efforts doivent être renforcés par des programmes éducatifs, des campagnes de sensibilisation, une documentation adéquate des faits. Actuellement, tant dans la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre l'antisémitisme, la xénophobie, la radicalisation et les discours de haine, relative à la période 2021-2023, que dans la Stratégie du Gouvernement de la Roumanie pour l'inclusion des citoyens roumains appartenant à la minorité rom pour la période 2022-2027, il y a des mesures concrètes pour encourager l'éducation et la recherche sur l'Holocauste, contre les Roms, pour promouvoir le patrimoine culturel rom et l'identité culturelle rom, créer des lieux de mémoire, lutter contre la discrimination, le discours, les attitudes et incidents anti-Roms. .

 

En outre, l'État roumain a établi, par la loi, le 2 août Journée nationale de commémoration de l'Holocauste contre les Roms - Samudaripen.

 

La lutte contre l'antisémitisme, l'extrémisme, la xénophobie, le racisme et l'intolérance est une responsabilité permanente et nécessite une adaptation continue des outils développés pour contrer ces blessures qui menacent les valeurs démocratiques. La Roumanie dispose des ressources nécessaires et a fait preuve de cohérence dans l'accomplissement de cette mission, qui doit être intériorisée par tous les acteurs impliqués et responsables - la législation en la matière doit être correctement appliquée, l'histoire de l'Holocauste doit être connue des étudiants et des jeunes, et la dimension commémorative doit, à l'avenir, être intégrée dans les actions publiques.

 

La période difficile que nous traversons, marquée principalement par l'invasion illégale, non provoquée et injustifiée de la Fédération de Russie en Ukraine, remet en lumière le fait que la démocratie, la paix et la stabilité sont des valeurs pour lesquelles nous devons lutter en permanence, car les ténèbres du révisionnisme, de l'extrémisme et de la haine peuvent toujours s'emparer des sociétés.

 

En tant que Premier ministre de la Roumanie, je souligne, une fois de plus, le fait que l'Exécutif est pleinement engagé dans la promotion de la mémoire de l'Holocauste, la lutte contre l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie, le soutien à l'éducation et à la recherche sur l'Holocauste, le respect des droits fondamentaux et la libertés, en cultivant le respect de la dignité humaine. Dans le même temps, l'amélioration de la qualité de vie des citoyens roumains appartenant à la minorité rom, basée sur la citoyenneté active, l'inclusion socio-économique et la valorisation du patrimoine culturel rom, est une autre priorité du Gouvernement que je dirige. L'histoire des Roms a été marquée par l'exclusion et la discrimination, laissant des traces profondes, et il est de notre devoir de réparer toutes ces injustices et de militer pour une société du dialogue, de l'inclusion et de respect des valeurs et des principes européens.

 

Gardons vivant le souvenir des victimes !



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite