Nouvelles fraîches

Vendredi, 11 Février 2022

Réunion conjointe des Gouvernements de la Roumanie et de la République de Moldavie

Discours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et de la Première ministre de la République de Moldavie Natalia Gavrilița au début de la réunion conjointe entre les Gouvernements de la Roumanie et de la République de Moldavie

 

Nicolae-Ionel Ciucă :

Madame la Première ministre,

Mesdames et Messieurs les ministres,

Mesdames et Messieurs,

Je suis content de vous voir ! Nous sommes également honorés d'avoir pu respecter une promesse que nous avons faite il n'y a pas si longtemps, de tenir cette réunion gouvernementale conjointe dans les plus brefs délais. Voici, comme vous l'avez dit, la première réunion conjointe à Chisinau. C'est une activité à charge symbolique et je suis convaincu qu'elle se concrétisera dans les réalités, dans les actes, comme vous l'avez précisé par la signature d'accords, de protocoles et de mémorandums au niveau des ministres de tutelle.

 

sommes heureux de voir maintenant à Chisinau la plus grande ouverture jamais enregistrée par rapport à la Roumanie ! Ces prémisses favorables nous permettent de construire un agenda bilatéral intense et ambitieux. En 2020, en une année de crise, la Roumanie a fourni une aide publique au développement au profit de la République de Moldavie pour un montant record de 46,8 millions d'euros, notamment dans le domaine de l'éducation moyennant des bourses d`études.

 

Madame la Premiére Ministre,

Chers collègues,

 

En moins de trois mois, nous avons déjà signé certains des documents concernant les objectifs de la feuille de route sur les domaines prioritaires de coopération Roumanie-République de Moldavie :

 • Les accords portant sur 100 millions d'euros d'aide financière non remboursable, la construction et la consolidation de ponts routiers frontaliers et la réduction des frais d'itinérance,

• Les Protocoles de collaboration dans le domaine de l'éducation, de l'inspection du travail et de l'éducation militaire ;

 • Les Plans d'action dans le domaine de la justice et des affaires intérieures ;

• Les Protocoles d'accord dans les domaines de la recherche, du développement et de l'innovation, de la sécurité énergétique et de la transformation numérique.

 

En la matière du Ministère des Affaires Étrangères, on a atteint les objectifs de l'Aide au Développement visant à moderniser les services consulaires ; doter la justice de matériel informatique ; organisation d'un cours de formation dédié aux diplomates et magistrats de la République de Moldavie. De nets progrès ont également été réalisés dans les domaines de l'environnement, des eaux et forêts, de la coopération régionale, des travaux publics et de l'administration, de l'agriculture, des finances, des fonds européens, de la santé et de la culture.

 

Dans le même temps, je voudrais souligner l'importance particulière de la "Déclaration conjointe du gouvernement de la Roumanie et du Gouvernement de la République de Moldavie sur le renforcement de la coopération en matière d'économie et d'investissement", un document politique qui envoie un signal fort de soutien à amélioration de l'environnement des affaires en Moldavie, prémisse essentielle à l'expansion de la coopération bilatérale en matière d'économie et d'investissements bilatéraux. En même temps, nous comptons sur votre soutien, du Gouvernement de la République de Moldavie, pour des questions spécifiques qui nous intéressent, sur lesquelles nous aimerions voir des progrès. J'appellerais, par exemple : notre demande, également adressée lors des gouvernements précédents, afin d'identifier des solutions à certains des problèmes auxquels est confrontée l'Église métropolitaine de Bessarabie. Je pense qu'il est opportun d'analyser la situation de l'Église métropolitaine de Bessarabie et d'ouvrir un véritable dialogue entre les autorités moldaves et l'Église métropolitaine de Bessarabie, qui - j'en suis convaincu - aura une réverbération positive dans nos sociétés.

 

Concernant la mise en œuvre de "l'Accord entre la Roumanie et la République de Moldavie sur la réglementation de la construction d'aqueducs", nous saluons la signature du contrat pour les travaux du passage souterrain Măcărești (RO) - Măcărești (RMD), le 24 janvier 2022 En même temps, nous comptons sur votre soutien pour clarifier tous les aspects afin de consolider et développer ce projet qui est symbolique pour tout ce que signifie notre coopération.

 

Aussi, pour la modernisation du marché de l'énergie de la République de Moldavie, mais aussi pour une concurrence transparente, avec des valeurs européennes, la bourse roumaine des marchandises a déjà créé BRM East Energy, prête à offrir une plate-forme de négociation pour les produits énergétiques, en particulier l'électricité et gaz naturel, dans des conditions de compétitivité, de transparence et de non-discrimination. Je pense que c'est un bon signal tant pour la République de Moldavie que pour la Roumanie, pour les investisseurs dans ce domaine, de permettre le fonctionnement de cette plate-forme, offrant les autorisations demandées, étant un outil complémentaire très nécessaire.

 

En ce qui concerne l'agenda européen de la République de Moldavie, Madame la Première ministre, je vous assure que la Roumanie continuera d'être votre ferme et fervent partisan. Vous pouvez compter sur la pleine ouverture et la coopération des institutions roumaines, tant à Bucarest qu'à Bruxelles.

 

L'opinion de la Roumanie sur le thème de la République de Moldavie est entendue dans les capitales européennes et à Bruxelles. Notre soutien est également recherché et demandé à toutes les initiatives européennes de la République de Moldavie.

 

Nous traversons actuellement un moment régional compliqué, avec une détérioration importante de l'environnement de sécurité. Nous assistons à un vaste déploiement de forces militaires et d'équipements russes, qui est le plus grand déploiement après la fin de la guerre froide. Il existe des développements qui appartiennent à un fonds de sécurité déjà compliqué dans la région, y compris la persistance de conflits prolongés - dont celui de la région transnistrienne.

 

Ils ont un effet profondément déstabilisant, amplifiant l'instabilité régionale et générant des risques de sécurité pour l'intégrité territoriale et la souveraineté des États touchés. La réunion conjointe de gouvernement d'aujourd'hui, ainsi que le paquet de documents que nous allons signer reconfirment, dans ce contexte, notre soutien total pour renforcer la stabilité et la sécurité de la République de Moldavie.

 

Le contexte de sécurité complexe invite également à des mesures cohérentes et étendues visant à renforcer la résilience de l'État devant des menaces possibles, qui revêtent  non seulement la forme militaire explicite. Nous parlons du risque d'actions hybrides, de cyber menaces, de vulnérabilités pouvant être exploitées, telles que l'approvisionnement en énergie et en gaz. Je fais appel à tous les collègues ministres à ce que dans le cadre de la coopération bilatérale dans votre responsabilité, vous teniez compte de la nécessité de traiter correctement et de trouver les bonnes réponses à ces menaces.

 

Je finirai mon intervention en vous assurant, madame la Première ministre ainsi que l'ensemble du gouvernement que vous dirigez, de toute implication, de la dédicace et de l'ouverture du Gouvernement de la Roumanie  pour renforcer la coopération, orientée vers des résultats concrets au profit de la République de Moldavie, de sa voie européenne et de le bien-être de ses citoyens. Je vous remercie!

 

 

Cérémonie de signature de documents bilatéraux

 

Déclarations de presse conjointes soutenues par le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et son homologue moldave Natalia Gavriliţa, à la fin de la session conjointe des gouvernements de la Roumanie et de la République de Moldavie

 

 

 

Natalia Gavriliţa: Bonjour. J'ai l'honneur et le plaisir d'organiser aujourd'hui, à Chisinau, la réunion commune des gouvernements de la République de Moldavie et de la Roumanie. Je me félicite de la présence dans si un grand nombre de représentants des médias de Roumanie, qui reflète l'intérêt croissant pour l'opinion publique au-delà de Prut pour les évolutions  en République de Moldavie. Merci et je vous encourage à revenir aussi souvent que possible à Chisinau! Comme on le voit en réalité, ce fut une séance de travail non seulement festive. Les deux équipes sont venues déterminées et prêtes à tirer le meilleur parti des opportunités sur l'ordre du jour bilatéral des actions ayant un impact direct sur la qualité de la vie des citoyens des deux côtés du Prut. En ce sens, la décision de construire un nouveau pont sur Prut revêt une signification particulière C'est le pont qui réunira deux localités avec le même nom - Ungheni. C'est un pont qui apportera du bien-être aux personnes des deux côtés du Prut et il ne s`agit pas que  du carburant et du temps sauvé pour les voyages, mais y compris le sentiment de rapprochement, qui générera de nouvelles possibilités d'emploi, de nouveaux flux de touristes et des entreprises de consommateurs et de nouvelles affaires créées tant  à Ungheni, qu`à Iasi. Par la construction de ce pont, Iasi se s`approché de Chisinau et Chisinau se connecte directement au réseau autoroutier européen. C'est le premier nouveau pont qui reliera les rives de Prut après l'indépendance. J`ai été très heureuse de communiquer avec des représentants du nouveau Gouvernement de Bucarest. Nous avons de la bonne chance qu'il existe une approche commune de toutes les forces politiques de Roumanie sur le sujet de la République de Moldavie. Nous espérons que dans de tels partenariats, nous convaincrons également tous les acteurs politiques de la Moldavie que les citoyens n'ont qu'à gagner de cette coopération. Au-delà des émotions positives et l'ouverture extraordinaire que nous avons ressentie de la part du Premier ministre Nicolae Ciucă et des membres de son Gouvernement, nous avons également eu une compréhension sur la dimension des projets discutés, mais aussi une productivité fantastique sur les projets futurs et les idées d`approfondir notre collaboration pour le bien des gens des deux côtés du  Prut. J'exprime ma satisfaction et ma gratitude pour l'approbation des principaux projets, l'un d'entre eux étant le fonds de 100 millions d'euros, mis à disposition sous forme de donation, pour des projets de développement en République de Moldavie. C`est de l'argent qui apportera le développement des régions moldaves, créera des emplois, se transformera en infrastructures qui feront meilleure la vie des communautés: accès à l'eau de qualité, des usines de traitement, des services publics de qualité, des projets culturels et de développement du tourisme. De même, nous ne pouvons pas négliger les services d'itinérance. Ceux-ci doivent être importants pour les utilisateurs de téléphones mobiles en République de Moldavie et en Roumanie. Il s'agit d'une réduction drastique des charges d'appels reçus et des services Internet et de supprimer le tarif d'itinérance des appels faits par les citoyens des deux pays, qui le Prut. Je tiens à souligner particulièrement le mémorandum sur la coopération en matière de sécurité énergétique. La crise énergétique mondiale, qui a également affecté la République de Mondavie, a été une occasion de voir les véritables amis. Le soutien fourni par l'Union européenne, les pays membres de l'Union européenne et en particulier la Roumanie a été essentiel pour surmonter les moments les plus critiques par lesquels nous avons passé en octobre. Dans le contexte des grands projets énergétiques, menés par la Roumanie, y compris  l`extraction et le stockage de gaz naturel, mais également le développement de capacités de production d'électricité, il est nécessaire d'accélérer les efforts d'interconnexion énergétique. Nous avons remis aujourd'hui aux collègues de Roumanie, le certificat sur l'exécution complète des obligations contractuelles assumées par Euro Transgaz, par le contrat d'achat -  ventes, au concours d'investissements du complexe patrimonial unique Vestmoldtransgaz, qui est en fait le point  final de  la construction du gazoduc Iasi-Chisinau.

 

Notre gouvernement, immédiatement après l'investissement, a débloqué les processus liés à l'interconnexion par des lignes électriques à haute tension et ici nous avons eu une très bonne collaboration avec des collègues roumains. Comme vous l'avez vu, plusieurs documents importants ont été signés sur la numérisation, l'éducation, la recherche, la coopération en matière de justice et de lutte contre la corruption. Ce fut un agenda bilatéral chargé, dont nous nous réjouissons, et je suis convaincue, Monsieur le Premier ministre, que dans un proche avenir, nous apporterons d`autres bonnes nouvelles et des réalisations concrètes dans la pratique, comme nous en avons discuté. Je vous remercie beaucoup!

 

Nicolae-Ionel Ciucă : Merci, Madame la Première ministre, pour l'accueil chaleureux à la première réunion conjointe de nos gouvernements qui s'est tenue à Chisinau, République de Moldavie.

 

La réunion d'aujourd'hui nous a donné l'occasion d'un dialogue de fond sur les priorités communes des deux exécutifs. J'ai envoyé un message fort et sincère de soutien au Gouvernement dirigé par la Première ministre Natalia Gavrilița pour le parcours européen de la République de Moldavie, conformément au Partenariat stratégique bilatéral pour l'intégration européenne de la République de Moldavie, ainsi que pour le profond processus de réforme de Chisinau.

 

Il convient de noter d'emblée que la "Déclaration conjointe du Président de la Roumanie, M. Klaus Iohannis, et de la Présidente de la République de Moldova, Mme Maia Sandu" a été le signal d'un nouveau départ, fournissant une orientation politique pour relancer coopération bilatérale. Nous avons salué dans les débats d'aujourd'hui l'excellente dynamique de dialogue et de coopération bilatérale que nous avons actuellement à tous les niveaux. La Roumanie a été et est aux côtés  la République de Moldavie à laquelle, au milieu de la crise, a fourni une aide publique au développement en 2020 d'une valeur totale record de 46,8 millions d'euros, notamment dans le domaine de l'éducation grâce à des bourses accordées par le Ministère de l'Éducation et le Ministère des Affaires étrangères.

 

Grâce à notre contribution volontaire, l'organisation European Endowment for Democracy a bénéficié de fonds d'une valeur de 300.000 euros, pour la mise en œuvre de projets en faveur de la société civile et de la presse indépendante.

 

Dans le même temps, en 2021, dans une période critique de la pandémie, selon le programme de soutien annoncé par le président Klaus Iohannis, la Roumanie a fait don de plus d'un demi-million de doses de vaccin contre le COVID-19 et de plus de 100.000 tests antigéniques rapides et une nouvelle aide médicale de plus de 2 millions d'euros.

 

Les agriculteurs de la République de Moldavie ont reçu plus de 6 000 tonnes de diesel de Roumanie. La Roumanie est le premier partenaire commercial de la République de Moldavie et l'un de ses principaux investisseurs. Le volume des échanges pour 2021 est de 2,4 milliards de dollars, un record dans les relations bilatérales. Nous voulons consolider ces évolutions positives, afin d'exploiter pleinement l'énorme potentiel de coopération existant, notamment à travers des investissements roumains substantiels en République de Moldavie. Pour ce faire, des efforts considérables sont nécessaires pour améliorer l'environnement des entreprises et le climat des investissements en République de Moldavie.

 

 Nous avons eu de longues discussions sur ce sujet, qui n'est pas seulement une attente des entreprises roumaines, mais surtout un effort absolument nécessaire pour le développement global de la République de Moldavie, pour assurer la prospérité de la République de Moldavie, pour des emplois plus nombreux et mieux rémunérés,  pour que le bien-être se ressente au niveau de chaque citoyen et de chaque localité.

 

Le gouvernement de la Roumanie suit avec préoccupation les principaux défis auxquels la République de Moldavie est confrontée dans le secteur de l'énergie. Nous continuons à travailler avec la République de Moldavie dans ce domaine sensible aux implications importantes pour les citoyens.

 

Vpoci, qu`en moins de trois mois, nous avons déjà signé certains documents concernant les objectifs de la feuille de route sur les domaines prioritaires de coopération Roumanie - République de Moldavie :

• Les accords d'assistance financière non remboursable de 100 millions d'euros ; construction et consolidation de ponts routiers frontaliers et réduction des frais d'itinérance ;

• Les protocoles de collaboration dans le domaine de l'éducation, de l'inspection du travail et de l'éducation militaire ;

• Les plans d'action dans le domaine de la justice et des affaires intérieures ;

• les protocoles d'accord dans les domaines de la recherche, du développement et de l'innovation, de la sécurité énergétique et de la transformation numérique.

 

L'accord sur l'assistance financière non remboursable de 100 millions d'euros au profit de la République de Moldavie sera le principal vecteur par lequel la Roumanie soutiendra pratiquement, au cours de la prochaine période, financièrement et techniquement, les efforts de la République de Moldavie en faveur du développement durable, la réforme et le rapprochement de l'UE, ainsi que le renforcement de la résilience dans des secteurs clés pour la société. Cet accord sera, pratiquement, l'instrument par lequel nous entendons soutenir la connexion ferme et solide de la République de Moldavie à l'espace européen, à travers la Roumanie – par des routes et des ponts, des réseaux électriques et gaziers,  des projets de développement local.

 

Les accords qui visent la construction d`un pont sur la rivière Prut entre Ungheni et Ungheni, respectivement, consolidant le pont routier frontalier entre Galați et Giurgiulești qui ont une forte signification pratique et symbolique concernant la connexion entre la Roumanie et la République de Moldavie.

 

Nous avons besoin d'un cadre de collaboration pour réduire les frais d'itinérance. Même si l'accord d'aujourd'hui n'équivaut pas à une réduction immédiate des frais d'itinérance, le document nous fournit des outils pour atteindre cet objectif. Nous entamons ce processus aujourd'hui, avec l'implication indispensable des opérateurs téléphoniques des deux rives du Prut. Nous espérons avoir les résultats que nos concitoyens attendent le plus tôt possible. Notre succès fournira des modèles dans les relations de la République de Moldavie avec les autres États de l'Union européenne. Parallèlement, dans la mise en œuvre de la feuille de route, en plus des documents déjà indiqués qui établissent des actions d'envergure de collaboration et d'appui, des progrès évidents ont été réalisés dans des secteurs tels que l'environnement, les eaux et forêts, la coopération régionale, les travaux publics et l'administration, agriculture, finance, fonds européens, santé et culture.

 Il y a également des coopérations ambitieuses dans les domaines de la défense, de la famille, de la jeunesse et de l'égalité des chances et du sport.

 

La déclaration commune sur le renforcement de la coopération économique et d'investissements, signée aujourd'hui, envoie un signal amical à l'environnement des affaires, y compris aux investisseurs roumains. Notre engagement politique au niveau gouvernemental contribuera à élargir les relations économiques et d'investissement bilatéraux, ainsi qu'à promouvoir les produits et services dans les deux sens.

 

Il n`appartient qu`à nous de poursuivre le rythme de ce travail axé sur les résultats au bénéfice de nos concitoyens. Les discussions d'aujourd'hui ont besoin de nos actions concrètes et je pense que c'est dans cette direction que nous devons aller. Je veux que ce rythme, on peut l'appeler accéléré, dans lequel nous avons commencé à travailler ensemble devienne permanent en vue de la mise en œuvre d`un agenda commun pour le bien de nos citoyens. Je vous remercie



 Răspundem cetăţenilor

qa

Una dintre întrebările frecvente este cea privind salarizarea diverselor categorii de personal. Astfel, Andrei din Bucureşti a vrut să ştie cum sunt calculate salariile...

Lire la suite-->
Barbu CatargiuApostol  ArsacheNicolae KretzulescuMihail Kogalniceanu

Les Premiers Ministres de l’histoire

Galerie des anciens Premiers ministres de la Roumanie de l'histoire

  • Galerie de photos

    Galerie de photos

    Des photos des événements et des activités auxquels participe le Premier ministre, et des activités déroulées au palais Victoria

    Lire la suite
  • Communiqués

    Communiqués

    Les communiqués de presse les plus récents sur le travail du Premier ministre et du Conseil des ministres du gouvernement.

    Lire la suite
  • Gouvernance

    Gouvernance

    La situation politique difficile à laquelle Roumanie est confrontée aujourd'hui nécessite la promotion d'un programme gouvernemental doté d'objectifs à court terme qui préparera les réformes nécessaires pour moderniser la Roumanie dans un esprit européen.

    Lire la suite
  • Conseil de Ministres

    Conseil de Ministres

    Le Premier ministre conduit le Gouvernement et coordonne l`activité de ses membres dans le respect des leur attributions

    Lire la suite