RSS - Guvernul Românieihttp://www.gov.roRSS Guvernul Românieiro-ROPRECIZARE – DATE CONTACT ale Ambasadei României la AnkaraȘtiri din 06.02.2023https://gov.ro/fr/stiri/2023-02-06 14:22:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-02-06-02-25-01big_sigla_guvern.pngRomânia răspunde apelului de sprijin venit din partea TurcieiȘtiri din 06.02.2023https://gov.ro/fr/stiri/la-roumanie-repond-a-l-appel-au-soutien-de-la-turquieSuite a la consultation avec le President de la Roumanie, Klaus Iohannis, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a convoque, aujourdhui, le Comite national pour les situations durgence, sur proposition du DSU. Le Departement des situations durgence, par lintermediaire de lInspectorat general des situations durgence, en sa qualite de point de contact national, a recu du Centre de Coordination de la reponse a lurgence de la Commission europeenne (ERCC), par lintermediaire du CECIS, la demande des autorites turques pour loctroi de laide internationale, compte tenu de la situation durgence engendree par le tremblement de terre de plus de 7 degres Richter qui sest manifeste cette nuit sur leur territoire. Suite a lactivation du mecanisme europeen de protection civile, le Gouvernement de la Roumanie a decide denvoyer une equipe RO-USAR, du personnel dintervention specialise dans de telles situations de lIGSU, en Turquie, pays fortement touche par le tremblement de terre de la nuit derniere. Le soutien offert par lÉtat roumain a ete accepte par les autorites turques, declarant dans le meme temps que les equipes de secours de lIGSU, ainsi que lequipe medicale du SMURD Bucarest (partie integrante de lINSARAG), ainsi que le personnel de lArmee de lair roumaine du MAPN, sont deja pretes a mener a bien cette mission dappui. Il est a noter que le soutien sera accorde sur la base de la demande dassistance internationale formulee par le Gouvernement de la Republique de Turquie par le biais du Mecanisme europeen de protection civile. La Roumanie continue dhonorer ses engagements internationaux, restant un partenaire solidaire des États confrontes a des situations majeures durgence. 2023-02-06 09:28:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-02-06-09-28-58big_sigla_guvern.pngVizită de lucru în Republica Arabă Egipt - 5 februarieȘtiri din 05.02.2023https://gov.ro/fr/stiri/visite-de-travail-en-republique-arabe-d-egypte-5-fevrierCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Entrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec le President de la Republique arabe dÉgypte, Abdel Fattah el-Sisi Le Premier ministre roumain, Nicolae-Ionel Ciucă, a ete accueilli, au Caire, par le President de la Republique arabe dÉgypte, Abdel Fattah el-Sisi. L`entrevue, qui sest deroulee au Palais Presidentiel dAl-Ittihadiya, a porte sur des sujets tels que la cooperation bilaterale dans les domaines economique et social, mais aussi limpact de lagression militaire russe sur lUkraine. Le President egyptien a remercie, a cette occasion, pour le soutien apporte par la Roumanie dans levacuation dUkraine de plus dun millier detudiants egyptiens rapatries lannee derniere, ainsi que pour avoir facilite lexportation de cereales ukrainiennes vers lÉgypte. Dans ce contexte, le Premier ministre roumain a souligne la necessite de soutenir les agriculteurs roumains par lacces a la production dengrais egyptiens necessaires aux cultures agricoles. Dans le meme temps, les parties ont convenu daugmenter les exportations de cereales des agriculteurs roumains vers le marche egyptien. Les deux hauts dignitaires ont souligne limportance strategique de la relation mutuelle, qui permet la mise en valeur de la position geostrategique de la Roumanie dans lUE et celle de lEgypte comme porte dentree vers lAfrique et le Moyen-Orient. Dans cette perspective a ete analyse limpact de linvasion de lUkraine par la Russie sur la securite regionale et mondiale. Au cours des entretiens ont egalement ete abordes les aspects concernant le processus de paix au Moyen-Orient et le role de la Roumanie dans la promotion dun environnement favorable a cet egard. Les parties ont convenu de developper une cooperation politique et technique au profit des deux États. Entretiens en tete-a-tete avec le president de la Republique arabe dÉgypte, Abdel Fattah el-Sissi *** Entrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec le ministre du Petrole et des Ressources minerales, Tarek El Molla, au cours de laquelle ont ete presentes des projets en matiere `energie *** Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă, a participe aux cotes du Premier ministre de la Republique arabe dÉgypte, Mostafa Madbouly, au Forum des affaires Égypte-Roumanie et a la ceremonie de signature des Memorandums bilateraux d`entente /// Discours du Premier ministre Nicolae Ionel-Ciucă au orum daffaires Égypte-Roumanie Excellence, Monsieur le Premier Ministre Mostafa Madbouly, Messieurs les ministres, nvites distingues, Mesdames et Messieurs, Cest un honneur pour moi de prendre la parole a ce Forum daffaires. Il y a eu de rares moments dans lhistoire de nos pays où les relations ont ete aussi dynamiques et prometteuses, et cela se voit tant du point de vue politique queconomique. La Roumanie a renforce son economie, qui a ete multipliee par 8 depuis 2002. Malgre les defis que nous traversons, des investissements publics et prives massifs, qui ont atteint pres de 30 milliards deuros lan dernier, ont genere lune des plus grandes croissances economiques de lUnion europeenne. Les plus de 11 milliards deuros de financement europeen ont accelere le rythme de developpement de l`infrastructure et ouvert de nouvelles opportunites commerciales. Le rythme de notre developpement est alerte et nous sommes prets a profiter, avec nos partenaires, de ces benefices economiques. Je le dis avec conviction : maintenant c`est le moment qu`ils se transforment en une cooperation economique avancee et en des contacts elargis dindividu a individu. Ma presence a ce Forum, qui reunit un nombre important dentreprises, illustre tres bien ce souhait. Le fait que ces entreprises operent dans les secteurs les plus divers, de l`infrastructure energetique critique au petrole et au gaz, de la production delectricite aux energies renouvelables, du gaz liquefie au nucleaire, est une autre preuve indeniable de notre vaste collaboration. Le Gouvernement que je dirige dispose doutils et de fonds publics dans quatre grands domaines qui peuvent constituer une plateforme de developpement a laquelle nous vous invitons a contribuer : la numerisation des services publics, lamelioration des competences numeriques et leur application dans le secteur prive, ainsi que la realisation de la connectivite par le biais de reseaux a haut debit. Mais le cadre que nous proposons peut etre elargi. De grands espaces de cooperation et de developpement economique peuvent etre trouves dans dautres domaines cles tels que le commerce et lindustrie, y compris la defense, lagriculture et lexploitation miniere, la construction et les infrastructures, le transport et la gestion de leau, la conservation de la biodiversite, lIT and C et les technologies innovantes. Notre offre est doublee de quelques-uns des chiffres les plus prometteurs : nous avons depasse le milliard de dollars dechanges bilateraux, et aujourdhui je peux dire avec satisfaction et certitude que lÉgypte est le premier partenaire de la Roumanie au Moyen-Orient et sur lensemble du continent africain. Mais cette bonne nouvelle nous rend encore plus ambitieux pour faire avancer notre agenda commun. Nous voulons renforcer la cooperation economique et letendre, par exemple, dans les corridors de transport maritime a travers les liaisons entre le Port de Constanța et le port dAlexandrie. En meme temps, nous pouvons collaborer ensemble pour rechercher des marches tiers dans la region du Moyen-Orient ou sur le continent africain, car qui sait mieux que vous, les Égyptiens, comment se configurent les nouvelles routes commerciales ? Pourquoi ne pas profiter davantage de nos positions geostrategiques, du savoir-faire que nous avons ensemble pour ouvrir de nouveaux marches a nos entreprises en Afrique et au Moyen-Orient ou en Europe et son voisinage immediat ? Les reponses a ces questions determinent laction et la volonte. Cest pourquoi jencourage les entreprises egyptiennes a investir en Roumanie. Le moment est propice, compte tenu egalement du fait que dans un avenir proche nous appartiendrons a lOCDE, une institution qui nous aidera a aligner notre systeme administratif, ainsi que le fonctionnement de lensemble du milieu des affaires, sur les regles des economies les plus fortes du monde. Nous integrons deja lexpertise fournie par lorganisation dans la legislation nationale, dans des domaines tels que la transparence ou la reduction de la bureaucratie. Il ne me reste qu`a vous souhaiter, dans ces conditions favorables, de traduire vos projets et votre vision en realites economiques se traduisant par la prosperite et le bien-etre des communautes que vous desservez. Je compte sur vous, jai confiance que nous parviendrons a donner a nos projets communs un cadre de developpement optimal ! En conclusion, je voudrais remercier le Premier ministre pour son temps et pour les excellentes discussions bilaterales et dire que nous sommes confiants dans nos relations historiques, comme mentionne precedemment. Nous devons egalement utiliser toutes ces opportunites et tirer davantage parti du potentiel existant, trouver des moyens de renforcer nos relations bilaterales. Je vous remercie! 2023-02-05 12:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-02-05-05-16-43big_image1.jpegVizită de lucru în Republica Arabă Egipt - 4 februarie Știri din 04.02.2023https://gov.ro/fr/stiri/visite-de-travail-en-republique-arabe-d-egypte-4-fevrierVisite de travail en Republique arabe dÉgypte - 4 fevrier L`accueil officiel du Premier ministre de la Roumanie, Nicolae-Ionel Ciucă, par le Premier ministre de la Republique arabe dÉgypte, Mostafa Madbouly *** Entretiens tete-a-tete avec le Premier ministre de la Republique arabe dÉgypte, Mostafa Madbouly, suivis dune reunion pleniere des deux delegations officielles *** Declarations de presse conjointes des deux Premiers ministres Premier ministre Mostafa Madbouly : /...;/ augmentons le volume de nos echanges commerciaux. Jai eu loccasion de presenter au Premier ministre roumain la competitivite de lindustrie et de lagriculture egyptiennes, en particulier dans le domaine de la production dengrais, de produits petrochimiques et dautres produits que la partie egyptienne a la possibilite dexporter vers la Roumanie. Jai demande au Premier ministre roumain daugmenter la quantite de cereales que la Roumanie exporte vers lÉgypte, la Roumanie etant lun des plus grands producteurs de cereales de lUnion europeenne et du monde. Son Excellence nous a dit que ce domaine sera celui sur lequel il se concentrera pour voir comment augmenter le volume des echanges commerciaux. Bien sûr, nous attendons la reunion a Bucarest, cette annee, du Comite mixte de cooperation dans le domaine economique, scientifique et technique et nous saluons linitiative dorganiser le forum daffaires entre les deux pays et nous voulons que ces deux forums economiques conduisent a lintensification de la cooperation entre nos pays. De plus, dans le cadre des accords signes par les deux pays, nos États peuvent se faciliter mutuellement lacces a lautre continent, par exemple, lÉgypte, dans le cadre de lAccord de libre-echange, peut offrir lacces au marche africain aux entreprises roumaines, partenaires de lÉgypte et aussi, a la suite de partenariats similaires, soit facilite lacces des entreprises egyptiennes au marche de lUnion europeenne. Je suis tres heureux des opportunites existantes entre les deux pays et je souhaiterais la bienvenue au Premier ministre Ciucă au Caire, lors de cette visite historique, et j`envisage avec confiance le renforcement et lelargissement de la cooperation entre les deux pays dans la periode a venir. Je vous remercie! Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă : Je vous remercie beaucoup, Monsieur le Premier ministre. Mesdames et Messieurs, je suis tres honore deffectuer cette visite en Égypte apres 20 ans, une longue periode où il ny a pas eu de cooperation bilaterale, au niveau de premier ministre, entre nos pays. Je suis sûr qua partir daujourdhui, nous continuerons a travailler ensemble, a maintenir une relation bilaterale coherente, compte tenu du fait que nous avons eu dexcellents entretiens aujourdhui, non seulement au niveau de premier ministre mais aussi entre les ministres des deux pays qui ont identifie de nombreuses opportunites, et ils ont egalement aborde lenorme potentiel que nous avons pour developper notre relation bilaterale. Excellence, vous avez deja souligne certains des chiffres qui montrent la pertinence des relations entre nos pays. Au-dela de ces chiffres - 1,1 milliard de dollars, representant le volume des echanges commerciaux, il faut analyser ce que nous pouvons faire de plus ensemble, en tenant egalement compte du nouveau contexte genere par linvasion russe de lUkraine, qui affecte non seulement les pays voisins et les pays voisins LUkraine mais aussi tous les autres pays. Nous devons voir ensemble comment povoir resoudre tous ces problemes qui affectent reellement nos peuples, nos economies et nos pays. Je suis sûr quil est necessaire de poursuivre les discussions au niveau ministeriel, au niveau technique, sur tous ces aspects et danalyser ce que nous pouvons faire en plus pour assurer la quantite necessaire de cereales et la quantite necessaire dengrais par la partie roumaine , comme vous lavez mentionne, fair egalement tout notre possible pour eviter la crise alimentaire et soutenir les exportations de cereales ukrainiennes afin que dautres pays ne soient pas affectes par leur manque. Nous devons egalement voir comment nous pouvons continuer le role essentiel que jouent nos pays : la Roumanie dans la region de la Mer Noire et lÉgypte au Moyen-Orient et en Afrique. Vous avez convenu de la necessite daccueillir le Comite mixte et je vous promets que notre equipe identifiera des que possible la periode pendant laquelle nous laccueillerons a Bucarest. Nous devons voir comment nous pouvons mieux connecter lUnion europeenne a lÉgypte. Et vous pouvez voir comment vous pouvez nous connecter avec des pays du Moyen-Orient et les pays dAfrique par le biais de la Zone continentale africaine de libre-echange, qui est une opportunite tres importante. Il y a beaucoup de potentiel dont nous avons parle et aussi comment nous pouvons nous soutenir mutuellement dans le developpement de lenergie verte, dans le developpement de la capacite de production dhydrogene vert et aussi comment nous pouvons mettre en œuvre la numerisation au niveau gouvernemental et des institutions administratives. Compte tenu quil existe deja une relation bilaterale etablie entre les dirigeants des deux pays, la seule chose que nous devons faire maintenant est de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre en œuvre les decisions que nous avons prises. Nous nous sommes engages a continuer a travailler ensemble et a voir sur quoi nous devons nous focaliser pour developper et renforcer les relations entre les deux pays. Je vous remercie encore une fois pour votre hospitalite et lopportunite de faire cette visite et, bien sûr, je vous invite a venir visiter Bucarest et voir ce que nous avons fait concretement, suite a tous ces entretiens. Je vous remercie beaucoup! *** Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a particpe a la ceremonie de depot de gerbes au Monument au Heros inconnu 2023-02-04 10:31:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-02-04-11-50-15big_image_001_resize.jpgPalatul Victoria, iluminat în portocaliu, de Ziua Mondială de Luptă împotriva Cancerului (World Cancer Day)Știri din 04.02.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-palais-victoria-illumine-en-orange-pour-la-journee-mondiale-contre-le-cancerLe Gouvernement se joint a linitiative de marquer la Journee mondiale contre le cancer, a loccasion de laquelle le Palais Victoria sera illumine ce soir en orange, la couleur symbolique de cette campagne. Étant donne que les maladies oncologiques sont la deuxieme cause de mortalite en Roumanie, apres les maladies cardiovasculaires, cest une question de sante publique pour laquelle le Gouvernement a assume la responsabilite des meilleures solutions pour lacces des patients au diagnostic et au traitement. Nous avons deja franchi une etape importante a cet egard et avons un plan national de lutte contre le cancer, axe sur une approche integree des mesures de prevention, du diagnostic precoce, de lacces au traitement et de lamelioration de la qualite de vie des patients atteints de cancer. Ce fut une experience absolument emouvante pour moi de parler, en tant que Premier ministre, avec des gens qui se sont reveles plus forts que cette terrible maladie. Leurs problemes et leurs souffrances mont profondement impressionne, cest pourquoi je soutiendrai constamment loperationnalisation et la mise en œuvre du plan national a travers lequel nous visons a reduire lincidence de la mortalite causee par les conditions oncologiques. Je considere que la celebration de la Journee mondiale contre le cancer et la participation a des initiatives similaires sont les bienvenues et surtout necessaires pour sensibiliser la population a la prevention de cette maladie et a limportance dun diagnostic precoce. Depuis lannee derniere, dans le meme but, la Roumanie organise egalement une journee dediee aux survivants du cancer, comme argument selon lequel un tel diagnostic ne doit pas etre accepte avec resignation, mais avec la confiance quil y a de lespoir et un soutien specialise par le biais des politiques de sante publique. 2023-02-04 09:08:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_uu.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Gala Cercetării Românești 2023 – ediția IȘtiri din 31.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-au-gala-de-la-recherche-roumaine-2023-premiere-editionLe discours prononce par le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă au Gala de la recherche roumaine Nicolae-Ionel Ciucă: Monsieur le President Constantinescu, Madame la Conseillere du President, Madame et Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les recteurs, Excellences, representants du Corps diplomatique a Bucarest, Chers chercheurs roumains, Quoi de plus edifiant, quapres lhymne national, nos cœurs et nos ames se rejoussent des morceaux de la Doina roumaine, une partition de la ballade de Ciprian Porumbescu et un itineraire a travers la musique, a travers le folklore roumain, puis pouvoir recompenser et nous rejouir meme de la presence virtuelle dun des chercheurs les plus reconnus de Stanford ? Je ne pense pas quil puisse y avoir quelque chose de plus edifiant que, comme la dit Henri Coandă, limagination de ceux qui sont ici aujourdhui, dans la salle, ou nimporte où dans le monde, qui recherchent et utilisent leur imagination pour notre bien, de nous tous. Et vous avez dit tout a lheure quil fallait faire quelque chose pour les garder au pays. Nous nous efforcons de faire plus que cela et de les inciter a rentrer au pays, et nous ne pourrons y parvenir quen realisant concretement tout ce que nous avons promis. Je suis honore de participer ce soir a la premiere edition du gala de la recherche roumaine, un moment marquant au cours duquel nous celebrons la performance des chercheurs roumains. Je felicite M. le ministre Burduja, je felicite ses collegues du ministere, cest un engagement quil avait pris et assume lors dune discussion que nous avons eue lorsque nous avons analyse ce que nous pouvons et devons faire de plus pour la recherche roumaine et cela se passe ce soir. Je veux que cet evenement devienne une tradition a travers laquelle nous reconnaissons les merites de ceux qui construisent la Roumanie de demain. Cest ce quont fait Emil Palade, Henri Coandă, Ana Aslan, Victor Babeș, Ștefania Mărăcineanu, Petrache Poenaru, Traian Vuia, Horia Hulubei et bien dautres, et cest ce que nous devons faire aussi. Batissons lavenir de ce pays grace a la recherche scientifique et a linnovation ! Vous etes ceux qui poursuivent leur travail et ajoutez de nouvelles dimensions au processus de renforcement de la nation roumaine et de lÉtat roumain, daffirmation de notre destin europeen, en elargissant la sphere de la science et en contribuant a laugmentation du prestige de la Roumanie dans le monde. Le role de la recherche scientifique est fondamental dans lexistence de toute societe moderne. Nous avons besoin de recherche. Les technologies avancees necessitent une comprehension profonde et subtile des dimensions materielles et humaines de lexistence. La recherche et linnovation sont les principaux elements autour desquels la Roumanie de demain doit etre construite, et le Gouvernement que je dirige traite ce domaine avec le plus grand serieux. Investir dans la recherche et linnovation est essentiel pour etre competitif dans leconomie mondiale. Cest pourquoi, pour lannee 2023, nous avons alloue un budget 70% plus eleve a la recherche par rapport a lannee derniere. Comme nous lavions assume dans le programme de gouvernance, en 2024 la recherche disposera dun budget de 1% du Produit interieur brut. Jusquen 2027, la recherche beneficiera dinvestissements dune valeur de 60 milliards de lei, selon le plan national approuve en septembre dernier par le Gouvernement de la Roumanie. Ces investissements reviendront a travers la croissance economique, la creation de nouveaux emplois et lamelioration du niveau de vie de tous les Roumains. Le volet recherche-developpement et innovation occupe egalement une place importante dans le Programme national de relance et de resilience. Sur les 260 millions deuros alloues aux investissements dans ce secteur, 183 millions sont destines a attirer en Roumanie les meilleurs chercheurs, roumains et etrangers, pour mener des activites de recherche-developpement et dinnovation dans notre pays. 295 demandes de financement ont deja ete soumises par des universites et des instituts de recherche, et leurs demandes sont actuellement en cours devaluation. 120 beneficiaires seront selectionnes, qui recevront un financement pouvant aller jusqua 1,4 million deuros. Nous voulons faciliter lacces des chercheurs roumains aux reseaux de recherche internationaux, promouvoir des projets situes a lavant-garde de la recherche scientifique mondiale, tant dans le domaine de la recherche appliquee, que dans le domaine de la recherche fondamentale, et soutenir, dans la mesure du possible, lutilisation des resultats de la recherche dans lindustrie et leconomie nationale. Outre le financement, la recherche roumaine a egalement besoin de coherence legislative. Le Gouvernement roumain semploie a ameliorer le cadre legislatif national dans le domaine de la recherche, du developpement et de linnovation, afin de creer un cadre favorable pour le retour des chercheurs roumains de la diaspora et pour que notre pays devienne un exportateur mondial de connaissances et de technologie au niveau mondial. Dici la fin de 2023, selon letape prevue dans le PNRR, la Roumanie disposera dune nouvelle legislation sur la carriere et le statut des chercheurs, construite sur la base des recommandations de la Commission europeenne et avec le soutien de la Banque mondiale. La promotion de carriere doit se faire exclusivement sur des criteres de meritocratie, avec des procedures transparentes, competitives et ouvertes pour le recrutement du personnel de recherche, conformement aux meilleures pratiques europeennes. Cependant, la confiance dans la science et la passion pour la recherche, le developpement et linnovation doivent etre cultivees des le plus jeune age, et leducation pre-universitaire joue ici un role decisif. Augmenter la part de la science, de la technologie et de lingenierie dans les mathematiques - Lenseignement STEM dans les ecoles roumaines creera des adultes prepares pour les emplois du futur et ameliorera la position de notre pays dans les classements internationaux qui mesurent la qualite de lenseignement preuniversitaire. Les derniers tests PISA montrent un faible niveau de culture scientifique chez les eleves, et nous en sommes conscients. Nous travaillons de maniere appliquee pour creer un changement systemique, base sur les recommandations et les exemples de bonnes pratiques fournis par lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. Je suis convaincu que le projet Roumanie eduquee et le nouveau paquet legislatif dans le domaine de leducation, ainsi que la reforme du programme denseignement preuniversitaire, garantiront une education scientifique de qualite a tous les enfants roumains. Grace au PNRR, en 2024, plus de 10.000 laboratoires scientifiques doivent etre equipes selon les normes les plus elevees, donnant aux enfants de tout le pays lacces a lenseignement scientifique et la possibilite de cultiver leur passion et leurs competences dans la recherche, le developpement et linnovation. La Roumanie ne manque pas de bonnes idees, de creativite ou de solutions innovantes, mais celles-ci doivent etre transferees des laboratoires et des instituts de recherche a la chaine de production puis a leconomie. Le transfert de technologie est vital pour le progres economique de la Roumanie et notre consolidation en tant que leader regional et exportateur de produits innovants. Le Gouvernement de la Roumanie sest engage a renforcer le cadre legal en vigueur pour soutenir une cooperation etendue entre le Ministere de la Recherche, le milieu des affaires et les centres de recherche. Ce nest quainsi que nous pourrons accelerer et renforcer le rythme de notre developpement. Je veux que nous augmentions non seulement le volume des investissements dans leconomie, mais aussi la coherence de nos plans futurs. Si nous avons reussi, au cours de lannee compliquee 2022, a augmenter le PIB de la Roumanie de 49 milliards deuros, soit lequivalent de lensemble du PIB de 2002, nous pouvons amplifier cette evolution en mettant en valeur le role de la recherche et de linnovation dans notre economie. Je crois que cest la seule solution pour atteindre cet objectif. Mesdames et Messieurs, une nation forte et prospere est fondee sur ces valeurs que vous representez avec brio dans la communaute mondiale la plus exigeante, et nous avons le devoir, en tant que Gouvernement, de contribuer a la promotion de ces valeurs dans la societe roumaine. En ce sens, nous voulons recompenser ceux qui ont investi du temps, des efforts et de lintelligence pour obtenir des resultats exceptionnels dans le domaine de la recherche scientifique, en lancant, a loccasion de ce gala, les prix de la recherche et de linnovation ; nous esperons que ces prix contribueront a une plus grande promotion des chercheurs roumains dans le pays et a letranger et de leurs realisations exceptionnelles en tant que references pour la construction de carrieres professionnelles basees sur lexcellence et lhonnetete. Je tiens a vous exprimer ma gratitude, tant au nom du gouvernement qua titre personnel, pour votre travail scientifique exceptionnel ; vous representez, au plus haut niveau, le potentiel de la nation roumaine et parce que vous nous donnez lespoir que leffort des grandes personnalites qui ont edifie la Roumanie moderne est soutenu et continue a lhonneur de toute la nation. En terminant, felicitations a tous les finalistes et gagnants du gala de ce soir! Je vous souhaite succes et vous assure l`entier soutien du Gouvernement de la Roumanie. 2023-01-31 18:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-31-07-21-09big_image_020_resize.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții Consiliului Investitorilor StrăiniȘtiri din 31.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-des-representants-du-conseil-des-investisseurs-etrangersConsultations du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec des representants du Conseil des investisseurs etrangers Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a a eu une entrevue au Palais Victoria, avec les representants du Conseil des investisseurs etrangers. Au cours des entretiens ont ete abordes une serie de sujets concernant le regime fiscal, la numerisation de ladministration, la reduction de la bureaucratie, la stabilite et la previsibilite du cadre fiscal et des plans dinvestissements dans notre pays. Le Premier ministre roumain sest felicite de laugmentation de linteret des investisseurs etrangers, confirmee par le volume record des investissements directs etrangers lannee derniere, qui a depasse 11,3 milliards deuros, le niveau le plus eleve des 30 dernieres annees. Dans le meme temps, il a montre la pleine ouverture du Gouvernement a accompagner et a renforcer ce rythme, par des politiques gouvernementales orientees dans ce sens et la disponibilite de reprendre et de mettre en œuvre les meilleures procedures convenues par le secteur prive dans les relations avec les autorites de l`Etat. A cet egard, le Premier ministre a fait savoir que la priorite du Gouvernement est de soutenir les investissements a haute valeur ajoutee, notamment dans les domaines tels que la numerisation, linnovation, le developpement des nouvelles technologies. La mise en valeur des ressources naturelles de la Roumanie doit se faire principalement par la transformation dans le pays et leur mise en valeur ulterieure, cest pourquoi nous encourageons le developpement des capacites de transformation et lutilisation des solutions les plus innovantes a cet egard. En meme temps, nous traitons avec respect le besoin de previsibilite fiscale du milieu des affaires et, suivant le modele de lan dernier, nous tiendrons des consultations sur ce cadre. Je suis convaincu que cette annee egalement, grace a des investissements publics massifs, grace a un processus dynamique dattraction de largent europeen, nous reussirons a developper et a moderniser leconomie roumaine. LAgence roumaine pour les investissements et le commerce exterieur, etablie au niveau du Gouvernement, representera un partenaire de dialogue, mais aussi un catalyseur actif dans la relation avec lenvironnement des affaires, tant du point de vue des investisseurs etrangers que pour soutenir le capital roumain , a declare le Premier -ministre Nicolae-Ionel Ciucă. Les representants du Conseil des investisseurs etrangers ont manifeste leur soutien a cette approche, soulignant la necessite dune concertation permanente en cas de modifications legislatives et la necessite d`une periode dadaptation en cas de modifications complexes. Concernant les politiques gouvernementales en matiere d`utilisation des fonds europeens et de lattraction de nouveaux investissements, ils ont exprime leur volonte de soutenir ces efforts, en offrant une expertise et une implication active dans leur developpement. 2023-01-31 14:54:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-31-02-54-30big_image_012_resize.jpgBriefing la finalul ședinței de Guvern susținut de ministrul Investițiilor și Proiectelor Europene, Marcel Boloș, ministrul Cercetării, Inovării și Digitalizării, Sebastian Burduja, și chestorul de poliție Cătălin Giulescu, șef al Direcției Generale pentru Evidența Persoanelor din cadrul Ministerului Afacerilor InterneȘtiri din 31.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-de-gouvernement-soutenu-par-le-ministre-des-investissements-et-des-projets-europeens-marcel-bolo-le-ministre-de-la-recherche-de-l-innovation-et-de-la-numerisation-sebastian-burduja-et-le-questeur-de-police-catalin-gDan Cărbunaru : Bonjour, mesdames et messieurs ! Bienvenus au point de presse du Gouvernement de la Roumanie, organise, comme dhabitude, apres la reunion de gouvernement qui vient de se terminer. Aujourdhui, et je les remercie davoir accepte linvitation, nous serons accompagnes du ministre de la Numerisation, Sebastian Burduja, du ministre des Investissements et des Projets Europeens, M. Marcel Boloş, et du chef de la Direction du Registre informatise de la population, M. Chestor Giulescu. Nous allons commencer par le ministre Burduja. La reunion de gouvernement daujourdhui eu de nombreux elements lies a la transformation numerique de la Roumanie et a la maniere dont la numerisation peut reduire, simplifier la bureaucratie en ce qui concerne la connexion entre ladministration et le citoyen ou avec le milieu des affaires, pour lequel nous commencerons par le cloud gouvernemental, tant attendu et tres discute, dailleurs, et nous continuerons avec dautres elements egalement lies a la numerisation. Merci encore, monsieur le ministre, et je vous invite a prendre la parole. Sebastian Burduja : Merci aussi, monsieur Carbunaru. Aujourdhui, le Gouvernement de la Roumanie a adopte un arrete de gouvernement tres important concernant le cloud gouvernemental, en fait, la composante gouvernementale privee et la composante publique et commerciale fournie par des entreprises privees. La Roumanie, dans la pratique, a reglemente, par cet arrete gouvernemental, les aspects qui se trouvent a la frontiere. Il y a peu dÉtats dans lUnion europeenne qui ont reglemente ces aspects, cest donc un element de nouveaute. Nous avons travaille avec des experts de la Banque mondiale et de la Commission europeenne pour identifier deja les meilleures pratiques et les mettre a la disposition des Roumains. En bref, il sagit dun acte normatif tres complexe, il a necessite 30 avis et points de vue, et il reglemente plusieurs domaines importants : les principes de la plate-forme cloud gouvernementale et la maniere dont le cloud gouvernemental interagit avec les clouds fournis par des entreprises privees ; politique de classification des donnees - quel type de donnees appartient au cloud prive du gouvernement, quel type de donnees peut se trouver dans les systemes cloud fournis par des entreprises privees ; la journalisation de lacces a ces donnees, respectivement la maniere dont les Roumains seront informes en temps reel lorsque lÉtat roumain, les institutions de l`Etat accedent a leurs donnees, la zone dinteroperabilite, etc. Je soulignerai seulement quelques elements qui meritent detre rappeles. Tout dabord, la securite des donnees - les donnees des Roumains sont ou seront, dans ce cas, gouvernemental, dans un endroit sûr et protege, sur le territoire de la Roumanie. Nous respectons donc le critere de souverainete des donnees roumaines et tous les centres de donnees lies au cloud gouvernemental sont et seront sur le territoire de la Roumanie, ils seront mis en œuvre a lhorizon 2026, comme le precise le Plan national de relance et de resilience. Nous abordons egalement pour la premiere fois la regulation de lacces aux donnees et leur journalisation. Encore une fois, actuellement, les donnees des Roumains se trouvent dans divers dossiers classes, dans diverses institutions de lÉtat roumain, dans divers cabinets, dans divers couloirs. Je simplifie, mais la realite est que les mettre dans le cloud du gouvernement, enregistrer lacces a ces donnees, afin quelles ne puissent pas etre supprimees - tout acces aux donnees sera enregistre, audite et les citoyens roumains seront informes de lacces du État roumain a leurs donnees. Cest un systeme, ou ce sera un systeme beaucoup plus sûr, beaucoup plus transparent, et meme la technologie, ici, repond a certaines craintes qui circulent dans lespace public concernant la protection des donnees des Roumains. Elles seront proteges et lacces, encore une fois, sera enregistre et notifie. Lelement le plus important est probablement celui de linteroperabilite. Lannee derniere, nous avons adopte la loi sur linteroperabilite au Parlement de la Roumanie. Cela permettra a au moins 30 institutions de lÉtat roumain detre integrees dans le cadre gouvernemental a lhorizon 2026, de sorte que nous appliquons le principe once-only, une seule fois, pour arreter de mettre les Roumains sur la route entre les guichets. LÉtat ne demandera au citoyen quune seule fois certaines informations, apres quoi les institutions sont obligees de communiquer entre elles et de ne pas mettre le citoyen sur les routes. Enfin, et cest important, le cloud gouvernemental est un projet civil, ladministrateur du cloud gouvernemental est lAutorite pour la numerisation de la Roumanie et le role de lADR est tres bien mis en evidence dans cette decision gouvernementale, cest le role le plus important dans le projet de cloud. Nous avons egalement fourni un composant dacces important du milieu prive a ce cloud. Pratiquement, nous invitons le secteur prive a reflechir, a developper des applications qui seront sur ce marche, dans le magasin lie au cloud gouvernemental, des applications qui peuvent etre contractees, utilisees par les autorites publiques centrales et locales. Cest essentiellement cela, cest le contenu de l l`Arrete du gouvernement. Bien sûr, je suis ouvert a vos questions, mais je veux aussi lancer encore une fois une invitation a un evenement important aujourdhui. À 17h00, nous inaugurons le Gala de la recherche roumaine, avec la participation du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă, et vous verrez quel genre desprits brillants a la Roumanie dans le pays et dans le monde entier. Je vous invite, cest une premiere a lAthenee Roumain, a 17h00. Merci et je suis a votre disposition. Journaliste : Vpus parliz de la securite de ces donnees. Je voudrais vous demander ce qui se passe dans la situation où les donnees sont attaquees, je ne sais pas, par des pirates, comme nous avons eu les cyberattaques apres linvasion russe de lUkraine, ou bien il y a une possibilite que le citoyen puisse etre dedommage dune certaine maniere, avez-vous ce cadre legal? Sebastian Burduja : La cybersecurite est assuree par Cyberint, lunite du Service de Renseignements Roumain, avec un role tres bien defini en termes dattaques avancees. Et bien sûr, au niveau de linfrastructure physique, ces centres de donnees sont geres par le Service Special des Telecommunications. Toutes les performances de la Roumanie jusqua present nous montrent que nous nous en sortons tres bien du point de vue de la protection des donnees des Roumains, meme si nous avons un contexte de securite tres complique. Nous parlons dun systeme qui a prouve son efficacite et la protection des donnees des Roumains a ete assuree. Bien que, je le repete, il n`y ait pas eu de menaces, n`y en ait pas et ne soient probablement pas rares. Journaliste : Mais existe-t-il un cadre legal pour les Roumains qui pourraient etre leses par la mise en œuvre defectueuse de ce programme ? Sebastian Burduja : Nous reflechirons egalement a des solutions pour ces cas. Encore une fois, le projet a un delai de mise en œuvre de 2026. Personnellement, je fais confiance a la protection de ces donnees et tous les Roumains devraient faire confiance aux systemes dont dispose lÉtat roumain et comprendre, une fois de plus, que les institutions de lÉtat roumain sont la pour proteger leurs droits, pour proteger leurs donnees. Journaliste : Plus precisement, comment allez-vous extraire toutes les donnees des dossiers anciens et les transferer dans le cloud ? On enbauchera encore des employes? Combien de temps le processus prendra-t-il ? Qui surveillera dans quelle mesure ces donnees ont ete transferees ? Sebastian Burduja : La migration elle-meme fait partie de linvestissement II du PNRR. Il sagit dun investissement de plus de 100 millions deuros qui est gere par lAutorite pour la numerisation de la Roumanie. Dans la metaphore que jai presentee plus tot, cest le cas extreme. Cependant, la plupart des institutions en Roumanie ont des bases de donnees sur les systemes locaux, sur diverses solutions logicielles. Elles ne les gardent meme plus dans des dossiers anciens, mais le processus de migration nest pas simple de toute facon. Il y a des fonds alloues. LAutorite pour la numerisation de la Roumanie mettra aux encheres ces services et, pratiquement, institution apres institution, nous parviendrons a transferer ces donnees vers le cloud gouvernemental. Notre ministere a, depuis lepoque du ministre Boloș, un groupe de travail pour la transformation numerique. Il y a une quinzaine de specialistes pour la transformation numerique qui se sont deja, au cours des neuf derniers mois, rendus dans chaque institution visee par ce processus de migration et ont commence a se documenter : ce dont ils ont besoin, combien de temps cela prendra, quelles ressources. Journaliste : Et a quelle conclusion sont-ils parvenus ? Sebastian Burduja : Cela depend dune institution a lautre, mais nous nous situerons dans les objectifs fixes par le PNRR, a savoir 30 institutions dici fin 2026. Journaliste : Monsieur le ministre, meme pas jusqu`a aujourdhui, les caisses de retraite nont pas reussi a numeriser les dossiers de retraite, environ cinq millions, et des centaines de personnes ont ete employees. Comment allez-vous reussir? Quelest le volume dinformations que vous transferez ? Sebastian Burduja : Cela depend de chaque cas. Les caisses de pensions ne seront probablement pas parmi les premieres institutions a migrer vers le cloud gouvernemental. Mais, compte tenu de letat de la numerisation la-bas, ils ne seront probablement pas parmi les premiers. Mais, il existe de nombreuses institutions au niveau central, ministeres, agences... APIA, par exemple. Cest un exemple de numerisation avancee, ils ont deja les donnees en un seul endroit, ils les ont numerisees, il leur suffit de les migrer vers le cloud du gouvernement. Journaliste : Une precision. Je voudrais vous demander dexpliquer exactement quelles donnees, afin que les gens a la maison sachent quelles donnees, migreront vers le cloud. Donnez-nous quelques exemples pour un homme ordinaire. Sebastian Burduja : Les donnees dont dispose deja lÉtat roumain. Donnees relatives aux registres de la population. Ce sont les donnees du Ministere des Affaires Interieures, les donnees relatives aux programmes de financement du gouvernement - differents ministeres ont differents programmes de financement. Les donnees relatives aux dossiers internes des ministeres - employes, ressources, etc. Journaliste : Et pour les personnes a la maison, quel est le benefice concret ? Sebastian Burduja : Je vous lai dit au debut, grace a cette plateforme dinteroperabilite, qui fait partie du cloud gouvernemental, les Roumains ne seront plus mis sur les routes. Cest-a-dire quon leur demandera des informations relatives a, je ne sais pas, le registre de la population, une seule fois. Ils nauront plus a se deplacer, comme cest le cas aujourdhui, par exemple, pour immatriculer un vehicule dans trois ou quatre etablissements. Ils iront a un seul endroit et resoudront leur probleme ou meme resoudront leur probleme depuis chez eux, comme cest le cas actuellement avec lapplication mobile ghișeul.ro, où ils peuvent payer leurs taxes et frais locaux en quelques clics, obligations envers lANAF, amendes, frais dinscription dans diverses universites, etc. Et comme il arrivera a partir de demain avec le fameux casier judiciaire, mais ca cest un sujet pour demain. Il sera disponible en ligne. Journaliste : Bonjour. Je reviendrais sur la question des donnees qui vont migrer vers le cloud. Vous avez donne un exemple du registre de la population, des donnees la-bas, et vous avez dit que vous aviez un horizon temporel de 2026 - 30 institutions pour migrer leurs systemes informatiques et leurs donnees vers le cloud. Par contre, dans le projet dordonnance adopte aujourdhui, il y a une liste de decision. Il y a une liste de 87 institutions publiques dont les systemes informatiques migreront vers le cloud. Auparavant il y avait meme une liste de 85, je vois quelle etait un peu plus elargie, seulement il manque le MAI, le MApN. Il ny a aucune institution sous la coordination du MAI, ni le Registre de la population, ni quoi que ce soit de la Defense qui figure dans cette liste de 87 institutions. Sebastian Burduja : Cest vrai. Journaliste : Quelle est lexplication ? Sebastian Burduja : Le MAI, le Ministere de la Justice et dautres institutions qui se sont exemptees ont leur propre systeme de cloud qui sinterconnecte avec le cloud prive du gouvernement. À toutes fins pratiques, ils se trouvent dans le cloud du gouvernement, mais pas dans les quatre centres de donnees du STS. Ils se trouvent dans leurs propres centres de donnees qui sont interconnectes au niveau de la base de donnees avec leurs propres clouds. Journaliste : Peut-etre ceux qui seront, parce quils nont rien pour le moment. Sebastian Burduja : Cest vrai, oui, ils le seront. Journaliste : Et est-ce que ce sont des projets finances par des fonds europeens ou sont-ils egalement prevus dans le PNRR, comme letait le cloud gouvernemental, et donc ils ont pratiquement double, chaque institution a fait son propre cloud avec largent du PNRR ? Sebastian Burduja : Ce nest pas ce qui nous inquiete, car le necessaire... Journaliste : Mais est-ce vrai ou pas ? Cest-a-dire les clouds du ​​MAi et du MApN, du Ministere de la Justice dont vous parlez... Sebastian Burduja : Ils sont finances par des fonds europeens, dont certains proviennent de programmes deja approuves. Journaliste : Et le PNRR ? Sebastian Burduja : Je ne sais pas si toujours du PNRR, il faut leur demander, il faut voir le dossier exact. Je ne pense pas quil y ait un doublement des financements sur le PNRR. Donc oui, je vais verifier et je vous repondrai. Ce qui compte beaucoup, cest que, encore une fois, il y a interconnexion au niveau de la base de donnees... Journaliste : Il y aura. Sebastian Burduja : Il y aura, cest prevu par la loi, par la loi dinteroperabilite, et, vous le savez tres bien, M. Vasilache, un systeme cloud ne se fait pas du jour au lendemain, cest un investissement de plus de 560 millions deuros hors TVA, un investissement de la complexite des grands travaux dinfrastructure, autoroutes etc. Journaliste : Eh bien, pour en revenir au casier judiciaire, vous avez dit quil serait disponible a partir de demain... Sebastian Burduja : Cela fait lobjet dune annonce pour demain, oui. Journaliste : Oui, vous venez juste dannoncer cela avant, quil sera disponible a partir du 1er fevrier. Ce qui nest pas clair pour moi, cest que ceux du MAI, qui ont le projet avec ce hub de services a travers lequel le casier judiciaire sera disponible, ont annonce lautomne dernier que ce projet ne serait disponible quen juillet 2023. Comment parviendrez-vous, a travers ghişeul.ro, a vous interconnecter avec le hub de services du MAI, qui ne sera disponible qua lete 2023, et pourtant vous nous informez qua partir de demain le fichier sera disponible en ligne ? Je ne comprends pas. Sebastian Burduja : Grace a beaucoup de travail et a une collaboration exceptionnelle entre lequipe du Ministere de la Recherche et lequipe du Ministere des Affaires Interieures. Le casier judiciaire ne sera pas delivre directement a partir de gişeul.ro, mais a partir de gişeul.ro, nous irons au hub et a partir du hub, il pourra etre libere. Voici donc un projet... Journaliste : Justment, le hub ne sera disponible quen ete... Sebastian Burduja: Eh bien, vous le verrez disponible a partir de demain, mais cest ce que vous dira le Ministere des Affaires Interieures, et cest un exemple de projet qui, grace a un vrai travail de jours et de nuits, est lance bien avant la date prevueau moins au niveau de ce service de casier judiciaire, où nous avons pris cet engagement et nous y voila, reussissons a realiser exactement ce que nous avons promis, a partir du 1er fevrier le casier judiciaire pour les Roumains qui nont pas de faits inscrits au casier judiciaire de la majorite des Roumains, qui pourra etre delivre en ligne. Journaliste : Et une derniere question, que recherche le SRI dans le cloud gouvernemental ? Parce que le STS aussi a la capacite de combattre et quil soccupe de la cybersecurite a travers les actes adoptes par le gouvernement et a la capacite, il a egalement fait des appels doffres, des achats, pour des cyberattaques avancees de type APT, qui dans lordonnance ou dans les actes adoptes dans la construction de ce cloud le SRI a egalement ete introduit. Le SRI, par la loi de son fonctionnement, doit collecter des donnees et empecher certaines choses, car des abus peuvent egalement se produire. Queel y est le role du SRI, telle est la question. Sebastian Burduja : Il ny a aucun risque dabus. Cest pourquoi je vous disais que la technologie nous donne encore la reponse. Journaliste : Quelles garanties avez-vous ? Sebastian Burduja : Tous les acces aux donnees sont enregistres, ne peuvent pas etre supprimes, tout acces laisse des traces et les citoyens sont avertis en temps reel. Journaliste : Mais pourquoi le SRI a-t-il ete amene ici, alors que nous avons dautres autorites ? Sebastian Burduja : Parce quil a ces pouvoirs, definis dans la Constitution roumaine et, par la loi, pour lutter contre les attaques de lexterieur du pays contre les donnees des Roumains. Nous parlons de securite nationale, nous parlons de nouvelles menaces et nous parlons dune institution de lÉtat roumain qui doit defendre les citoyens roumains. Et, je le repete, il le fait dans les limites definies par la Constitution et de ces reglementatios. Vous devez savoir que dans dautres États europeens tout ce qui concerne le cyber-renseignement est du domaine des services de renseignement, je le repete, dans les limites constitutionnelles et dans les limites de la loi. Journaliste : Bonjour ! Vous parliez beaucoup de lenregistrement des donnees et de la notification des citoyens en temps reel. Je voudrais vous demander, tout dabord, quest-ce que le temps reel signifie en termes de duree et si, par exemple, des controles seront effectues, je ne sais pas, dans les bases du MAI, en seront-ils informes et dans combien de temps? Parce que cest possible, je ne sais pas, de verifier un dossier criminel et quelquun lui dira, tu vois, il te cherchait, je ne sais pas, la DIICOT, la Police, Secteur 1 ou je ne sais pas qui. Recevront-ils egalement de telles notifications ou ne seront-ils avertis que sil sagit dun controle CF, pour donner un exemple ? Sebastian Burduja : Évidemment, nous avons egalement prevu cette question. Dans les situations où il y a des enquetes criminelles ou des investigations en cours, ils ne seront pas avises, et cest normal, parce quon ne peut pas mettre en peril une enquete en cours. Mais cest une tres bonne question et merci de lavoir posee. Bien sûr, la plupart des cas ne font pas reference a de telles exceptions, ils sont vraiment une exception, nous parlons d`investigations criminelles, denquetes criminelles. Nous ferons de notre mieux dun point de vue technique, cest ce que nous allons determiner, afin que le delai entre lacces et la notification soit le plus court possible. Je ne peux pas vous donner une reponse precise maintenant, que ce soit un jour, une heure ou une seconde, mais notre objectif, en tant que ministere, avec lAutorite de numerisation de la Roumanie, qui inclura ces specifications dans le cahier des charges, concernant ce qui sera pratiquement mis aux encheres afin que pour ce cloud, y compris le systeme de notification, soit le temps le plus court possible, precisement pour permettre une transparence maximale du systeme. Journaliste : Je vous demanderais, comment cette difference sera-t-elle faite ? Parce que si un agent de police, par exemple, qui a acces a la base de donnees des dossiers de la personne, entre, il peut, et il y a eu des cas où il est entre pour verifier lidentite de quelquun, je ne sais pas, ou un numero de voiture et non ce nest une affaire criminelle. Comment va se faire ce filtrage, pour savoir sil sagit dune affaire criminelle ou non ? Y a-t-il des, je ne sais pas, des tiques ou des trucs internes? Parce que meme maintenant, nimporte qui - enfin, qui y a acces - peut voir et il reste en effet une trace, mais... Sebastian Burduja : Vous voyez, la est la cle. Journaliste : Bien, mais ma question est la suivante : sil sagissait dun simple controle et quil ny a pas daffaire criminelle, sera-t-il notifie ? Sebastian Burduja : Sil sagit dun simple controle et ne fait pas reference a une affaire criminelle, une enquete penale, les citoyens seront certainement informes et y compris le fonctionnaire concerne ou celui qui accede a la base de donnees repondra. Incidemment, cela arrive encore aujourdhui, il y a eu des cas où quelquun, sans avoir le droit dacceder aux donnees dun citoyen, la fait et en a ete responsable. Journaliste : Non, mais comment la difference se fera-t-elle dans le systeme ? Sebastian Burduja : Au niveau technique ? Journaliste : Oui. Sebastian Burduja : On va sassurer dans le cahier des charges, dans ce quon va demander au milieu prive, parce que ces solutions ne sont pas developpees par lEtat, elles sont developpees par des prestataires prives, elles seront developpees, pour etre tout a fait explicite, car nous inclurons le genre de cette specification technique, a savoir pour differencier les cas où les notifications sont obligatoires, conformement a lordonnance durgence de lannee derniere et ce arrete de gouvernement, respectivement ceux exemptes de cette obligation legale. Journaliste : Merci ! Sebastian Burduja : Moi aussi, merci. Dan Cărbunaru : Je vous remercie egalement de votre presence, Monsieur le ministre, pour les reponses aux questions et comprenant quil ny a plus dautres problemes qui necessitent votre presence ici... Sebastian Burduja : Je vous remercie egalement, Monsieur Cărbunaru, chers collegues ! Dan Cărbunaru : Et nous vous souhaitons du succes dans lorganisation du gala. Sebastian Burduja : Merci et nous avons hate de vous voir ! Dan Cărbunaru : Tout le meilleur. Je demande a M. le ministre des Investissements et des Projets europeens une presence constante - et il est naturel quil en soit ainsi lors du point de presse du gouvernement, car, comme vous le savez, pour le Gouvernement de la Roumanie, pour le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă, lattraction des fonds europeens est une priorite, et surtout quand il sagit de leur utilisation sous une forme numerique, comme cest le cas avec la chaine que M. le ministre va faire aujourdhui, cela vient en quelque sorte et naturellement dans la suite de la presentation de M. le ministre Burduja . M.le ministre, sil vous plait ! Marcel Boloş : Bonjour ! Merci! En effet, le Gouvernement a approuve aujourdhui, par ordonnance, la troisieme maniere deffectuer les versements de laide au chauffage. Il sagit du paiement en ligne, qui fonctionnera pour que les beneficiaires puissent effectuer ces paiements depuis leur lieu de residence. Pratiquement, ils pourront acceder a lapplication informatique en introduisant la serie que comporte la carte energetique, puis les trois documents que nous avons lhabitude deffectuer des paiements et qui sont necessaires pour pouvoir regler largent alloue a partir de laide au chauffage, respectivement la carte didentite, la carte energetique et la facture justificative relative a la dette envers le fournisseur denergie. Elles seront envoyees a lapplication informatique, avec le courrier electronique officiel, cest-a-dire ladresse e-mail du beneficiaire. On recevra un message automatique indiquant que les documents ont ete recus par la poste roumaine et, apres cela, le processus de verification des documents recus aura lieu, dans un delai maximum de cinq jours pour le beneficiaire de laide au chauffage. Si loperation est approuvee et que les documents sont en regle, la preuve des services de mandat postal sera recue, egalement par courrier electronique, a ladresse e-mail fournie. De cette facon, nous avons trois facons deffectuer les versements de laide au chauffage par les beneficiaires. Le premier mode, deja connu, est celui par presentation au bureau de poste, le deuxieme directement au facteur lorsquil se deplace au domicile du beneficiaire et, a compter daujourdhui, le troisieme, a savoir via les services electroniques et les paiements en ligne, que le gouvernement a approuve. Il convient de noter que les donnees sont les memes que celles que jai mentionnees precedemment. A partir de demain, les cartes energetiques seront distribuees par la Poste roumaine. Le 15 fevrier, largent sera transfere du Ministere des Investissements et des Projets europeens a la Poste roumaine, afin que les paiements necessaires de cette aide puissent etre effectues. Et, bien sûr, a partir du 20 fevrier, comme la annonce le Premier ministre, il sera possible deffectuer des paiements via les services de mandats postaux, sur la base des trois documents que jai deja mentionnes et que je repeterai une fois: la carte didentite, le certificat denergie carte et la facture du fournisseur denergie. Ce sont les donnees dont nous disposons et les mecanismes que nous avons approuves : 4 millions de beneficiaires, 5 milliards de lei, soit 1 milliard deuros, cest le budget de ce regime national que nous avons en cours. Je remercie toutes les institutions qui ont participe a notre premiere experience dinterrogation de bases de donnees et demission de listes de beneficiaires, a savoir la maniere dont nous avons dispense les beneficiaires daides au chauffage de deposer des demandes et le processus bureaucratique dobtention de la carte d`energie. Pratiquement, de cette maniere, la carte d`energie va directement aux beneficiaires qui sont prevus dans la liste et, comme on le sait deja, le lieu de consommation respectif, le menage est celui qui fait lobjet de cette aide de soutien, avec la valeur de 1.400 lei dans les deux tranches, la tranche de fevrier et la tranche de septembre 2023. Cest letape du programme du gouvernement roumain et, de ce point de vue, je suis a votre disposition avec les questions que vous avez encore. Journaliste : Bonjour ! Vous avez parle du nombre de beneficiaires, mais dapres ce que vous avez dit dautres fois, ce nest quune estimation avec 4 millions de beneficiaires. Vous avez dit que vous aviez besoin dune situation exacte dici le 15 fevrier, lorsque le MIPE devra transferer largent a la poste roumaine pour les paiements. Quels autres problemes avez-vous ? Serez-vous pret a temps ? Avez-vous identifie combien de beneficiaires il y aura? Marcel Boloș : Le processus est toujours en cours. Je me souviens des deux situations particulieres que nous avons eues et que nous sommes en train de resoudre grace aux mecanismes que le Gouvernement de la Roumane roumain a approuves. La premiere situation est celle concernant les beneficiaires de laide au chauffage qui figurent, dans les registres de la Direction de lEtat Civil, a la meme adresse, pour lesquels nous avons mis en place le mecanisme des declaations sur propre responsabilite. Ces decalrations ont ete distribuees et le processus de collecte dinformations est en cours. Nous avons ce delai que jai mentionne jusquau transfert de largent, afin de clore, sur la base des declarations la collecte dinformations et linterrogation des bases de donnees de lANAF pour clarifier la situation de ceux qui ont le revenu net moyen par personne, sur le lieu de consommation, dans la limite de 2 000 lei et prendre les mesures necessaires lorsque cette limite est depassee. Cest la premiere situation. Jai dit quil y a 550.000 beneficiaires dans cette situation et bien sûr, comme je lai mentionne a chaque fois, le lieu de consommation est celui qui est vise par loctroi de laide au chauffage, car cest celui qui genere les depenses pour l`energie et que nous soutenons grace aux fonds alloues par la Commission europeenne. La deuxieme situation est celle des allocataires qui cohabitent avec dautres colocataires qui percoivent des revenus de sources diverses, que nous obtenons, a titre dinformation, en interrogeant les bases de donnees de lANAF ; ici, les colocataires peuvent aller jusquau depassement du plafond de revenus. On rencontre cette situation au niveau de 330.000 beneficiaires. Nous terminerons ces choses au moment où les ressources des fonds necessaires au versement de laide seront transferees, et je vous assure que nous respecterons les delais. Journaliste : Et vous avez egalement parle dune eventuelle decision de la coalition, de faire passer le plafond de 2. 000 a... Marcel Boloș : Ca sanalyse pour la deuxieme tranche, jinsiste la-dessus. Nous tenons egalement parole, et la decision de la coalition doit etre prise apres la premiere tranche. Nous devons donc commencer la mise en œuvre de la premiere tranche et en fonction du budget disponible dont nous disposons et des discussions que nous aurons plus tard avec la Commission europeenne, elargir cette fourchette de revenus jusqua 3.000 lei. Journaliste : Une derniere question, quand la poste roumaine sera-t-elle prete lapplication a travers laquelle les gens pourront telecharger les documents requis pour les paiements denergie ? Marcel Boloş : Le 20 fevrier est la date limite. Ils travaillent sur cette adaptation du systeme informatique, ils disposent de leur propre service informatique avec lequel ils realisent de facon hebdomadaire ces operations pour le systeme informatique. Nous avons des reunions et nous essayons de nous assurer que tous ces changements que nous avons operent dans le systeme informatique de la Poste roumaine, dune part, et que cette application est disponible dans tous les bureaux de poste, afin de mener a bien cette mission difficile que nous avons, pour garantir un acces le plus simple possible a tous les beneficiaires que nous avons dans les listes de beneficiaires. Journaliste : Monsieur le ministre, je voudrais vous demander de nous expliquer comment les Roumains qui se chauffent au bois pourraient recevoir de largent et sils pourront recevoir largent immediatement ou devront-ils attendre quelques jours ? Marcel Boloş : Largent peut etre recu sur place si les documents concernant lachat de bois de chauffage sont des documents valables et si toutes les procedures ont ete suivies, a savoir la presentation des 3 documents - dans ce cas, nous aurions besoin de la carte didentite, du carte d`energie et le justificatif qui peut etre la facture de livraisondu bois et les documents de paiement car il s`agit de regler certains sommes payees en especes par nos beneficiaires. Jai precise que si ces documents nexistent plus ou ont ete egares, etant donne quil sest ecoule beaucoup de temps depuis lachat du bois de chauffage, nous acceptons une copie, un duplicata delivre par le fournisseur de bois de chauffage. Nous essayons dans la mesure du possible detre tres attentifs aux pistes daudit que la commission suit pour assurer la tracabilite de cet argent que nous depensons en aide au chauffage et nous acceptons - tres important - les documents delivres de certification du bois a partir daoût 2022. Journaliste : Aujourdhui vous aviez egalement a lordre du jour une ordonnance par laquelle les majorations accordees aux maires sont passees de 25 a 50 %. Veuillez nous expliquer comment ces augmentations seront budgetisees et pourquoi cette ordonnance etait necessaire ? Marcel Boloş : Le budget du projet est celui qui fournit la source de financement, et a travers lamendement que le Gouvernement de la Roumanie a approuve aujourdhui, nous avons en outre fourni comme source de reglement de ces depenses la partie du budget local et des revenus realises au niveau du budget local. Nous avons egalement standardise laugmentation que nous accordons pour la gestion des projets avec financement sur fonds externes non remboursables tant pour les maires que pour les presidents de Conseil departemental de 25% a 50%. Je precise que tous les maires de Roumanie ne recoivent pas cette augmentation. Ce nest quune augmentation sil existe des contrats de financement conclus pour les projets quils mettent en œuvre. Et, de plus, cette augmentation est liee a des indicateurs de performance. Nous travaillons actuellement sur ces indicateurs de performance en analysant le nombre de contrats de financement conclus, la valeur des contrats de financement conclus et la nature des projets. Ce nest pas la meme chose si, par exemple, une mairie accede a des fonds pour un projet qui implique le renforcement de la capacite administrative par rapport a une autre mairie qui gere des projets dinvestissements dans les infrastructures. Il y a une grande difference entre les deux categories de projets et nous analysons que cette augmentation soit correlee avec les indicateurs de performance, il sagit datteindre le meme niveau avec ce pourcentage daugmentation, car il netait pas naturel que celui responsable de tout ce qui signifie la gestion dun portefeuille de projets, au niveau de la mairie, respectivement le maire, recoive bien moins que les subordonnes quil a et avait sous lui. Cest pourquoi nous avons uniformise le pourcentage daugmentation sur les fonds europeens et, bien sûr, ici, il y a les beneficiaires, les collectivites locales, qui font ce qui est le plus difficile. Il y a, a lheure actuelle, 5.600 contrats qui sont geres au niveau des collectivites locales et, attention, la valeur de ces contrats est de 11 milliards deuros. Nous discutons donc de nombreux contrats en cours dexecution et de leur valeur de 11 milliards deuros, ce qui pour la Roumanie signifie une absorption et une contribution majeure y ont, les mairies et les autorites locales, afin que nous puissions disposer de tous les instruments necessaires pour cet argent arrive en Roumanie et soit investi dans des projets. Journaliste : Monsieur le ministre, si les projets ne sont pas menes a bien, alors cette augmentation doit etre restituee par les maires qui lont percue et nont pas mene a bien les projets reussis ? Marcel Boloș : Comme je le disais, nous travaillons sur ces indicateurs de performance et, bien sûr, ici, il faut tenir compte du fait quil y a des contraintes en termes doperationnalisation, en termes specialises, cela sappelle la durabilite du projet. Donc, pratiquement, si le projet savere etre un projet pour lequel nous avons alloue de largent, mais il n`est pas fonctionnel, et il faut y mettre de l`argent du budget de lÉtat ou meme des budgets locaux, cela me semblerait une bonne idee pour completer les indicateurs de performance . Il nest pas souhaitable que nous nous retrouvions avec des projets non fonctionnels, car nous devons, dune part, restituer largent que nous avons recu de la Commission pour de tels projets ou, au contraire, finir par devoir le supporter ces categories de projets sur le budget de lÉtat ou des budgets locaux. Journaliste : Vous envisagez donc de reprendre laugmentation accordee aux maires si les projets ne reussissent pas. Marcel Boloș : Ca peut etre une solution. Nous presenterons le paquet dindicateurs de performance que nous approuverons au sein du gouvernement, et il est important que cette decision ait ete prise et que nous ayons reglemente un domaine extremement important, avec un impact tres important sur le secteur des fonds europeens, a savoir la source de nos investissements que nous avons aujourdhui a la disposition de lÉtat roumain. Il faut soccuper de ces ressources humaines allouees, car, en regardant le rapport entre ce quune mairie depense avec une structure de gestion des fonds europeens et ce quelle gagne, le rapport passe dun euro depense a peut-etre 100 euros absorbes. Ainsi, limpact dans les communautes qui gerent les fonds europeens et celles qui ont donne le meilleur delles-memes et ont fait preuve de diligence pour attirer des fonds peut etre vu de loin. Je le repete, ce nest pas une augmentation qui est donnee a tout le monde et a ceux qui ont des projets et des contrats de financement, et de plus, nous essayons den faire une augmentation incitative pour quils soient motives a sengager pour attirer des projets et surtout la mise en œuvre de ces projets, qui contribuent de maniere significative a la modernisation des collectivites locales en Roumanie. Journaliste : Merci ! Dan Cărbunaru : Avec votre permission, Monsieur le Ministre, je soulignerais cette dynamique quune telle mesure peut apporter au taux dabsorption. La Roumanie a beaucoup recupere des ecarts dabsorption pour la periode 2014-2020 et ces chevauchements avec le PNRR et 2021-2027, la prochaine programmation que vous avez reussi a negocier avec succes avec la Commission europeenne, generent un flux supplementaire dargent europeen que les autorites locales peuvent aussi le gerer dans la mesure, bien sûr, de la stimulation de lappareil de travail et de ceux qui gerent cette matiere. D`ailleurs, je me souviens que cetait aussi une suggestion, une proposition lors de reunions avec des elus locaux interesses par lacces a largent europeen. Journaliste : Nous comprenons que la reponse est venue de la Commission europeenne concernant la transposition du reglement de lUnion europeenne concernant les grandes entreprises ; nous nous referons ici a OMV Petrom. De quelles informations disposez-vous et quelle a ete la reponse de la Commission? Marcel Boloş : Si vous faites reference a la transposition de la directive concernant OMV Petrom, le probleme est avec le Ministere des Finances, et je pense que la reponse la plus appropriee serait obtenue la-bas. Dan Cărbunaru : La correspondance a ete initiee par le Ministere des Finances, qui a demande ces eclaircissements, et les collegues de la communication peuvent vous aider a cet egard. Journaliste : Jai encore une question liee a la renegociation du Plan National de Relance et de Resilience. A quel stade ces negociations reprendront-elles ? On sait quil a ete decide, dune maniere ou dune autre, que les 9,4 % du PIB pour les retraites soient elimines avec dautres indicateurs. Finalement, sera cela resolu, je veux dire est-ce quelque chose de concret? Marcel Boloş : Jai dit que, pour la demande de paiement numero 3, en plus des 79 jalons et objectifs, nous avons aussi cette difficile tache, celle dajuster le PNRR. Et la on discute de trois choses importantes que le PNRR et nous, a travers la demande de paiement ou jusqua la demande de paiement numero 3, devrons resoudre. Et d`un : reduire la subvention de 2,1 milliards deuros, en raison de la croissance economique de 2021 par rapport a 2020. Et de deux : ajuster le prix des projets dinvestissements, en particulier ceux dans les infrastructures, en raison de laugmentation du coût des materiaux et des services publics. Ici, limpact est de 2,2 milliards deuros. Et de trois : lapprobation et la negociation du portefeuille de projets dinvestissements qui seront inclus dans le chapitre REPowerEU, ceux qui concernent lindependance energetique de la Roumanie. Et, de ce point de vue, il y aura bientot une discussion au sein de la coalition et nous vous tiendrons informes des mesures que nous prenons, car, je le repete, nous discutons de projets ayant un impact majeur sur lindependance energetique de la Roumanie. Et quatre : il sagit de ces jalons et objectifs qui sinscrivent dans les circonstances objectives. Vous faites reference au jalon et au plafond de 9,4 % du PIB que nous avons pour les depenses de retraite et qui feront lobjet de discussions avec la Commission europeenne. Attention, lorsque nous discutons de circonstances objectives, nous devons avoir une base solide pour ce que veulent dire les arguments que nous mettons sur la table de la Commission, car ils doivent etre des arguments sans rapport avec notre action. Il doit y avoir, comme son nom lindique, des circonstances objectives, pour accepter la modification du jalon ou lajustement de son contenu. Cest la demande de paiement la plus difficile que nous ayons a remplir, car elle necessite, en plus des jalons, egalement des objectifs, et ces trois grandes choses pour la Roumanie. Journaliste : Et pourrait-on voir, par exemple, en fevrier, la reprise des discussions avec les fonctionnaires de la Commission ? Marcel Boloş : Nous publierons prochainement la methodologie dajustement des prix, la methodologie de reduction des subventions, car nous sommes obliges davoir un debat public sur cette methodologie ; et des discussions informelles auront lieu jusquau moment où nous soumettrons la demande de paiement numero 3. Il est important de publier dans le Journal de lUnion europeenne la modification du reglement du Mecanisme de relance et de resilience, car il a ete passe par toutes les procedures , y compris au trilogue il y a eu cette discussion, et autant que je sache, il est reste a discuter au niveau du Parlement, puis publie dans le Journal de lUnion europeenne. Je pense que cela se produira en fevrier, et ce nest que depuis cemoment-la que nous entamons officiellement des discussions formelles avec la Commission europeenne. Journaliste : Monsieur le ministre, il y a dautres pays où il y a cette augmentation dincitation pour les maires, pour les chefs de... Marcel Boloş : Tous les États membres reflechissent a cet outil pour stimuler les experts. Jai ete en cette qualite de beneficiaire et je peux vous dire que cest un travail tres dur, qui se fait au niveau des collectivites territoriales et, sans limplication du maire et du chef de lunite administrative-territoriale, on ne peut pas discuter apporter un nouveau souffle. Il est important pour notre pays didentifier toutes les mesures pour renforcer la capacite administrative des beneficiaires. Il sagit dun ensemble de mesures qui sont actuellement en cours au niveau du MIPE, et bientot nous proposerons dautres types de mesures qui concernent le renforcement de la capacite administrative au niveau des beneficiaires. Ce nest pas assez au niveau des equipes de projet, on discute jusquau niveau de ceux qui executent les travaux - les constructeurs, car il est possible, je vais vous donner un exemple, de changer les quotas douvriers qui peuvent etre amenes dans le pays pour assurer la main dœuvre necessaire sur les chantiers. Prochainement, des procedures dappel doffres seront organisees pour les plus de 5.000 contrats signes par le Ministere de lAdministration et de lAmenagement du Territoire. Vous vous rendez compte, a ce moment-la, la Roumanie traversera une periode difficile. Si tous les contrats de financement sont conclus, il y aura tout dun coup une forte demande des constructeurs sur le marche, et cest pourquoi nous reflechissons au deuxieme paquet de mesures pour soutenir les beneficiaires et les constructeurs, y compris les allocations de fonds. Je ne sais pas si vous vous souvenez encore, au mois daoût de lannee derniere, nous avons eu un appel a projets uniquement pour le domaine de la construction. Nous avons alloue 150 millions deuros pour pouvoir acheter des equipements, des machines necessaires a la realisation des projets dinfrastructure, car nous ne parlons pas seulement des infrastructures de transport, nous discutons aussi de leducation, des hopitaux, de lefficacite energetique. Tous ces projets se derouleront en parallele, avec une echeance au 31 août 2026, et nous mettrons donc le deuxieme paquet de mesures visant a renforcer la capacite administrative au niveau des beneficiaires dans le debat public et le presenterons a la coalition et au gouvernement des que possible. . Journaliste : Jusque-la, pour en revenir a la situation actuelle, netait-ce pas dans la fiche de poste des maires et chefs de CJ de soccuper de labsorption des fonds europeens ? Nest-ce pas dans le profil dun maire de soccuper du developpement de sa propre communaute quil dirige et pour laquelle il a ete elu ? Marcel Boloş : Eh bien, oui, mais cette augmentation, jai dit, nous ne la donnons pas comme une mesure horizontale, que ce soit pour ceux qui nont pas de projets ou pour ceux qui soumettent des demandes de financement. Je ny ai pas pense comme ca, mais jy ai pense comme un outil stimulant pour rendre le processus dabsorption et de mise en œuvre des projets le plus dynamique possible. La Roumanie a besoin de ces outils pour sassurer que largent qui nous est alloue par lUnion europeenne peut etre utilise de la maniere la plus efficace et, ne vous inquietez pas, les experts quun maire avait sous ses ordres prenaient 50 % daugmentation, alors que le maire - jai aussi travaille dans une mairie pendant 20 ans et je le sais - est celui qui doit prendre des decisions difficiles pour un projet. Une expropriation fonciere est faite si le maire sen mele. Et vous vous rendez compte que ce nest pas une decision extremement facile ni la mobilisation sur le chantier ni les decisions qui concernent vraiment la mise en œuvre des projets. Cest pourquoi nous avons cree cet outil, et je crois fermement que cest un outil qui aide la Roumanie a traverser cette periode de collecte de fonds - un budget dinvestissements enorme dont nous disposons. Journaliste : Je ne comprends pas pourquoi cette ordonnance a ete adoptee sans les indicateurs de performance, cest-a-dire.. ? Marcel Boloş : Parce quils sont consideres en deuxieme etape, par arrete de gouvernement, pour quon puisse tres bien les analyser, parce quil ne serait pas souhaitable davoir une augmentation, dabord, sans indicateurs de performance. Cela ne serait pas acceptable et nous pouvons disposer dun ensemble dindicateurs qui repondent au mieux a nos exigences pour stimuler la diligence dans lattraction des fonds europeens. Et jai dit, ce sont des indicateurs de performance. Journaliste : Mais quand viendront ces indicateurs, car sera accorde, a partir de quand et ne sera accorde que lorsque cet ensemble dindicateurs de performance sera clair ? Marcel Bolos : Oui. Nous devons presenter ce mecanisme dindicateurs de performance dans un court laps de temps a lapprobation du gouvernement pour debloquer pratiquement loctroi de cette augmentation de 50 %. Actuellement, les indicateurs existent, mais ils sont penses pour lancienne augmentation quils avaient, de 25%, et ils sont penses au niveau du nombre de projets. On a dit quon aimerait ajouter la valeur des projets, parce que cest important et aussi la typologie des projets. Cest-a-dire que sil sagit de projets dinfrastructure, cest une chose, qui aide au developpement de la communaute, et sil sagit de consolidation, de developpement de la capacite administrative, cen est une autre. Je ne preconise pas d`y donner des pourcentages de 50 %, non, non. Je le repete, les projets dinfrastructures sont les plus difficiles, et je vous le dis en tant que beneficiaire et personne qui soccupe des investissements publics depuis 1998. Journaliste : A partir de fevrier pourrait-t-on parler de la mise en place de ce systeme dincitations pour les maires et... ? Marcel Boloş : Il est obligatoire de venir dans un court laps de temps pour que laugmentation puisse etre accordee au niveau de 50% approuve par le gouvernement. Journaliste : Et une derniere question. Parce quil fallait mettre en place ce mecanisme pour stimuler la diligence. Où en sommes-nous ? Vous disiez 5.600 contrats dune valeur de 11 milliards. Faut-il comprendre quil y a beaucoup de blocages, comprendre que nous parlons de problemes notamment en termes de projets dinfrastructures ? Marcel Boloş : Les projets dinfrastructures peuvent toujours deboucher sur des choses imprevisibles, de ceux des transports, qui sont dimportance nationale, a ceux qui sont des infrastructures routieres dinteret departemental. Et cest pourquoi, comme je lai dit, de la simple decision dexpropriation aux mesures liees a la consolidation dun versant ou aux decisions qui impliquent une certaine responsabilite pour les presidents de conseils departementaux, les maires - elles sont tres importantes a prendre et au bon moment, car les retards et les retards chroniques dans la mise en œuvre des projets nont quun effet nefaste sur labsorption et le developpement des infrastructures. Si, pour la gestion des 80 milliards deuros, nous ne creons pas tous ces mecanismes necessaires pour faire entrer largent dans le pays, je pense que pour la Roumanie, ce serait la perte dune opportunite historique, et cest pourquoi nous prenons ces demarches pour stimuler la diligence. Je ne suis en aucun cas daccord pour discuter de cette augmentation sous dautres conditions. Journaliste : Vous avez partiellement repondu a ma question. Je vous ai demande où nous en sommes, le degre de realisation concernant les 5.600 projets ? Marcel Bolos : Oui. Jai dit, je nai pas les donnees sur labsorption, je voulais juste que vous ayez une vision globale des projets de financement et des contrats que les pouvoirs publics gerent, 5 .603, 11,3 milliards deuros. Et je nai pas non plus pris le degre dabsorption qui sy rapporte, mais il y a certainement un ecart entre le degre de contractualisation et le degre de mise en œuvre, qui est general. Et, de ce point de vue, sachez que je suis content detre parvenu a cette discussion, car nous preparons un paquet de mesures, il est pret et jespere quaujourdhui, demain au plus tard, il aboutira a la consultation publique, dans laquelle nous pouvons resoudre cet ecart entre le degre de contractualisation et le degre de mise en œuvre et introduire des outils de gestion importants afin que la mise en œuvre soit disciplinee et que nous puissions, avec la mise en œuvre, egalement avoir un degre adequat dabsorption des fonds alloues a la Roumanie. . Journaliste : Merci. Journaliste : Veuillez nous expliquer, mis a part les 500.000 Roumains pour lesquels nous ne savons pas pour linstant sil est acceptable ou non de recevoir les cartes d`energie, et 313.000 autres qui vivent avec des proches et nous pourrions egalement decouvrir quils ny ont pas droit pour recevoir des cartes energetiques, combien de Roumains recevront des cartes energetiques a partir de demain ? Environ combien de cartes sont reellement imprimees et envoyees aux destinataires demain ? Marcel Boloș : 2.200.000 sont imprimes et il faut voir la difference. La, jhesite a vous donner des chiffres, disons, type pharmacie, parce que je ne sais pas ce qui va sortir de cette interrogation des bases de donnees et, comme je lai toujours dit, jai mentionne le nombre estime de menages, parce que jusqua ce que nous rassemblions toutes les informations pour tous les cas et les cas que nous avons, jusque-la, nous ne pouvons pas faire de miracle du jour au lendemain. Nous, MIPE, navons pas cree ce probleme. Nous avons essaye detre proactifs et daider les gens a ne pas perdre leurs droits face a une bureaucratie bon marche que, je repete, nous navons pas creee. Journaliste : Et donc, le reste jusqua 4.000.000 de beneficiaires, mais vous avez dit que ce serait autour de /2.800.000 foyers/. Marcel Boloș : Jai dit, encore une fois, 4.000.000 de beneficiaires, 2.200.000 foyers. Le nombre de beneficiaires est toujours important, mais les foyers sont egalement importants, car nous, avec laide au chauffage, financons le foyer en tant que generateur de consommation denergie. Journaliste : Avez-vous eu loccasion de parler avec les maires il y a deux semaines, lorsque vous avez annonce les regles dapplication ? Les maires ne savaient pas quils devaient aider la population vulnerable avec ces enquetes sociales. Quel en est le statut en ce moment ? Marcel Boloș : On sait quau niveau de chaque mairie, il y a des structures qui preparent les enquetes sociales. Il ny a pas de mairies sans ces structures. Ayant travaille, je le repete, 20 ans a la mairie, je sais que ces structures existent et sont fonctionnelles. De plus, nous avons approuve, par ordonnance, le modele denquete sociale et les choses qui doivent etre suivies lors de la preparation de ces enquetes sociales. Jai egalement precise que cette enquete sociale est demandee par le beneficiaire. Ainsi, nous nimposons pas lenquete sociale comme obligatoire a moins que le beneficiaire - qui est exclu de la liste et a qui un avis est envoye - estime qua cette adresse la realite est que lui seul habite ou quil y a plusieurs personnes inscrites a cette adresse, mais quils ny habitent pas, alors il sadresse a la mairie de son domicile pour que soit etablie cette enquete sociale. Lenquete sociale a pour but de verifier sur place le nombre de colocataires et la situation du logement, afin de preciser les informations necessaires a loctroi de la carte d`energie. Au final, il y a 1.400 lei en jeu et cest le mecanisme que nous avons mis en place. Maintenant, vous savez comment cest, cest une action du beneficiaire volontaire, basee sur une enquete sociale, qui est etablie par une structure specialisee au sein des mairies où ces structures fonctionnent et disposent de tous les mecanismes necessaires pour pouvoir faire une enquete sociale. Journaliste: Que se passe-t-il dans la situation où une personne peut, a la suite de cette enquete sociale, ne pas sintegrer, car elle vit avec dautres personnes, mais dans six mois, la situation change. Cette personne pourrait obtenir le deuxieme versement...; Marcel Boloş : Si dans la premiere tranche, disons, a cause de la situation du logement, on na pas recu la carte d`energie et pour la deuxieme tranche il se trouve dans une situation de logement modifiee, il sadresse a la mairie de residence et demande cette enquete. Il serait bon de le demander plus tot, afin quavec le deuxieme versement, ces problemes puissent etre resolus rapidement. Nous navons pas cree ces problemes; nous avons cree des mecanismes pour donner aux gens le droit a la carte energetique. Journaliste : Merci. Marcel Boloş : Merci aussi. Journaliste : Une derniere question. Revenant a laffaire OMV Petrom, pour M. Cărbunaru, le gouvernement a recu une reponse de la Commission europeenne et cest une reponse en faveur de lÉtat, avec la taxe de solidarite ou non, cest-a-dire pouvez-vous au moins nous dire si vous avez recu cette reponse de la Commission europeenne ? Dan Cărbunaru : Dapres ce que je sais, la correspondance initiee par le Ministere des Finances pour clarifier ces elements vis-a-vis de la Commission europeenne, avec la direction specialisee, a genere une reponse de la Commission, qui est au Ministere des Finances ; et je crois que les collegues de la-bas peuvent vous donner des details sur le contenu de cette reponse. Cest un dialogue que mene le Ministere des Finances avec les experts de la Commission justement pour clarifier ces aspects que, comme vous le savez sans doute, nous avions besoin de clarifier, car la regulation initiee au niveau de Bruxelles avait besoin dune interpretation et dans le contexte où il existe en Roumanie des entites aux activites plus diversifiees que celles qui ont ete examinees par la Commission. Mais il y a des questions techniques qui font partie de cette correspondance, et pour cette raison... Journaliste : Les avez-vous clarifies ? Je veux dire que la reponse est... Dan Cărbunaru : Je nai pas de details sur le contenu de la reponse. Je peux confirmer que, dapres ce que je sais, cette reponse a ete apportee et quelle est, a son tour, la base dun dialogue permanent entre le Ministere des Finances et la Commission europeenne, par lintermediaire de la direction specialisee. Et concernant le contenu de la reponse, du moins a ce stade, le Ministere des Finances peut vous donner plus de precisions car cest lui qui a initie cette correspondance. Merci. Journaliste : Quelles clarifications ont ete demandees a la Commission europeenne dans cette affaire ? Dan Cărbunaru : Il y a eu des clarifications liees a cette reglementation au niveau europeen qui doit etre appliquee au niveau de chaque État membre, sur la base desquelles la Roumanie a egalement prepare cette mesure et, sur la base de ce dialogue, le Ministere des Finances aura tous les details concernant lapplicabilite sous sa forme convenue au niveau europeen pour ce qui se passe en Roumanie. Journaliste : M. Cărbunaru, les ambulanciers ont demande une rencontre avec le Premier ministre Nicolae Ciucă et ont menace de greve generale. Leurs demandes sont liees au vieillissement du parc automobile et au manque de personnel. Cette rencontre a-t-elle ete acceptee ? Dan Cărbunaru : Ce que je peux vous dire, cest quau niveau du Gouvernement de la Roumanie, la disponibilite du dialogue a toujours existe tant par rapport aux structures syndicales que par rapport aux structures patronales. Au-dela des reunions regulieres qui ont lieu tant au niveau de la direction generale quau niveau de lappareil de travail, ce dialogue se poursuit. Donc, dans la mesure où il y a des demandes specifiques, il y aura aussi un dialogue sur ce sujet. Journaliste : Mais vous avez fixe un rendez-vous, on vous a demande, vous savez quils auraient demande un rendez-vous, les avez-vous appeles pour discuter ? Dan Cărbunaru : Jai pu verifier les elements de ce dialogue et, avec laide des collegues qui gerent le dialogue social, nous pouvons vous donner une reponse concernant letat de la reponse de lExecutif a cette demande. Je vous remercie egalement. Sil ny a pas dautres elements, monsieur le ministre, merci de votre presence. Et pour en revenir au sujet principal de la reunion de gouvernement daujourdhui, qui a ete en quelque sorte lie a la numerisation, que l`on parle du cloud gouvernemental, que nous parlions des solutions numeriques pour verser des aides a ceux qui en ont besoin, les plus de 2,2 millions de foyers qui peuvent en beneficier de ce soutien avec des fonds europeens, a travers des cartes energetiques, je disais, sur concernant la numerisation, je remercie M. le questeur de la police Cătălin Giulescu, chef de la Direction generale du registre de la population au sein du Ministere des Affaires Interieures, pour sa presence . Lui et lequipe quil coordonne ont travaille tres dur sur ce projet qui apporte toute une serie davantages et de facilites aux citoyens roumains, et je ne fais pas seulement reference au fait que le paiement pour la production de la carte didentite pour les premiers 5.000.000 Roumains qui beneficieront de cette carte est assure de largent europeen, mais aussi a dautres categories de facilites que, sûrement, M. le questeur pourra detailler pour vous. Vous avez la parole. Cătălin Giulescu : Merci, M. Cărbunaru. Bonjour a tous. Le Gouvernement a adopte ce jour lordonnance modifiant et completant certaines dispositions relatives au registre des personnes et a la carte didentite electronique. Il faut rappeler que les principales evolutions visent, dune part, la creation du cadre normatif pour que lEtat prenne en charge, a partir des fonds alloues a travers le PNRR, le coût de la carte didentite electronique pour un minimum de 5.000.000 de cartes electroniques emises, cest-a-dire que les premiers 5.000.000 seront cautionnes par les fonds du PNRR alloues a ce titre. Un deuxieme element essentiel quil faut retenir est la creation du mecanisme dinteroperabilite des systemes darchives que gere la Direction generale des du registre des personnes. Il sagit de lactuel systeme informatique national denregistrement des personnes et du systeme informatique integre de delivrance des actes detat civil, qui seront operationnels a lautomne de cette annee. Nous parlons de linteroperabilite des systemes informatiques. Dans le meme temps, dans lordonnance, il est etabli que ces procedures dinteroperabilite des systemes seront poursuivies, nous avons a lesprit le systeme informatique gere par lAgence nationale du cadastre et de la publicite immobiliere, ainsi que dautres systemes a partir desquels nous recupererons informatiquement certaines informations, exonerant ainsi le citoyen de lobligation de presenter certains documents. Il sagit donc, dune part, de simplifier les procedures. A partir du moment où nous initierons lelargissement de la delivrance des cartes didentite electroniques au niveau national a lete de cette annee, le citoyen devra se presenter physiquement, il ne sera plus oblige de presenter les actes detat civil, les informations sont extraites du systeme informatique de delivrance des actes detat civil. Dans la mesure où il est proprietaire dun bien pour lequel il existe un cadastre, les informations relatives a ladresse où il doit etablir son domicile ou sa residence sont a relever par interoperabilite du systeme informatique gere par lANCPI. Autre element essentiel, nous mettrons en circulation la carte didentite electronique optionnelle pour les mineurs, des la naissance, de 0 a 14 ans, les parents ayant la possibilite de demander ce titre de voyage pour pouvoir voyager, exercer leur droit a la libre circulation au sein de lUnion europeenne. Un autre element essentiel dont je veux que les citoyens se souviennent est que la possibilite pour le citoyen de choisir entre la carte didentite electronique et la carte didentite simple, cest-a-dire sans support de stockage electronique, selon les interets ou les convictions de chaque citoyen, de sorte que le citoyen aura la possibilite de choisir entre carte didentite electronique et carte didentite simple. Cette option existe, est reglementee et restera inchangee a lavenir. Cependant, notre recommandation est, afin de beneficier des services gouvernementaux, de pouvoir acceder a distance aux services electroniques, dopter pour la carte didentite electronique. Concernant la simplification des procedures, lorsque certaines evolutions techniques seront faites, japprecie que dans un delai maximum de six mois, certaines procedures seront simplifiees, par exemple, en ce moment, la demande de delivrance dun document didentite est remplie olographe par le citoyen. À lavenir, lorsque nous initierons lelargissement de la delivrance de la carte didentite electronique au niveau national, la demande sera automatiquement generee par le systeme informatique. Les informations seront amenees dautres systemes avec lesquels nous interagissons, de sorte que le citoyen naura qua se presenter pour la prise de limage et, le cas echeant, limage des deux empreintes digitales - pour la carte lidentite electronique, car nous sommes tenus de respecter certaines contraintes imposees par la legislation europeenne. Que doit-on retenir ? La carte didentite electronique et la carte didentite simple seront emises au format ID1 ; cest le format du permis de conduire actuel ou de la carte bancaire, cest donc un document de taille reduite. Il sagit dune norme de lOACI, a laquelle nous adherons. Les elements de securite contenus dans ces deux documents sont adaptes a lere technologique dans laquelle nous vivons, de sorte que les risques de securite actuels que, nous devons ladmettre, les documents actuels que nous avons en circulation, seront elimines. Il sagit de la carte didentite que nous avons en circulation aujourdhui et qui a ete delivree a partir de 1997. Concernant la simplification de certaines procedures, nous avons examine les petitions que nous avons recues des citoyens ; par exemple, le citoyen qui se presente 30 jours avant ses 18 ans pourra beneficier dune piece didentite correspondant a ses 18 ans, puisquaujourdhui, par exemple, le systeme ne permet pas de delivrer une carte didentite valable sept ans si vous vous presentez un jour avant votre 18e anniversaire. Nous avons pris en compte les petitions que nous avons recues, cest pourquoi une ordonnance votee aujourdhui assouplit ce mecanisme. Autre mecanisme que nous envisageons : celui de ne plus imprimer, sur la carte didentite electronique, de ne plus imprimer le domicile, ou, le cas echeant, de ne plus appliquer cette residence. Ils ne seront enregistres que sur le support de stockage de la carte didentite electronique, pouvant acceder a ces services a distance. A lavenir, le changement dadresse ou la demande de residence seront possibles depuis chez soi, devant un appareil electronique. Puisque nous avons deja les informations numeriques, la demande sera soumise dans linterface electronique, un fonctionnaire evaluera cette demande et, dans un delai tres court, lapprouvera, afin que le citoyen puisse sinscrire, via un lecteur dont il devra en etre proprietaire, les lecteurs ne sont pas tres complexes, ils sont meme accessibles, ou nous aurons des guichets mobiles, où le citoyen pourra se deplacer et inserer ses informations sur son domicile ou sa residence, afin que nous puissions dispense le citoyen de la presence continue au guichet. En general, ce sont les iessentiels. Je suis a votre disposition pour toute question. Dan Cărbunaru : Si vous voulez voir un specimen, je pense que M. questor est pret a vous le montrer. Cătălin Giulescu : Voici la carte didentite electronique, le prototype que nous publions aujourdhui a Cluj ; elle est equipee dun support de stockage et, en meme temps, nous avons la simple carte didentite. Les differences se situent au niveau visuel, dans le sens où elle respecte les rigueurs imposees par le reglement 1157/2019 de lUnion europeenne, dans le sens où elle porte linsigne de lUnion europeenne. La seconde peut etre utilisee pour la certification didentite et lidentification au niveau national. Au niveau des informations concernant le domicile, elles ont toutes les deux ecrit, imprime le domicile au dos de la cate. À lavenir, la carte didentite electronique naura plus ladresse imprimee dessus. En tant que difference de taille, voici lexemple de carte didentite que nous emettons aujourdhui, et voici la difference entre les deux documents en termes de taille. Dan Cărbunaru : Presque la taille dun permis de conduire. Cătălin Giulescu : Il est exactement de la meme taille que le permis de conduire. Journaliste : Bonjour ! Vous avez dit les coûts des cinq premiers livres... Dan Cărbunaru : Cinq millions. Journaliste : ...lelectronique didentite sera prise en charge avec largent du PNRR. Quarrive-t-il aux suivants ? Qui en supporte le coût ? Cătălin Giulescu : Lordonnance adoptee aujourdhui par le Gouvernement permet la creation dun mecanisme de prise en charge du coût de la carte didentite electronique. Dans un premier temps nous aurons cette dotation du PNRR. Selon nos estimations, cette allocation sera suffisante au rythme actuel demission pour les trois prochaines annees. Cette allocation sera suffisante pour couvrir le coût de la carte. Le mecanisme que nous avons imagine et que nous proposerons au Gouvernement pour adoption, par arrete de gouvernement, permet dapporter a lavenir de nouvelles solutions pour financer le coût de la carte numerique. En ce moment, jusquen 2026, nous comptons sur les fonds alloues via le PNRR. Journaliste : Avec largent du budget, cest-a-dire pour financer le coût. Cătălin Giulescu : Nous pouvons prendre en compte, nous pouvons, nous nexcluons pas une telle possibilite, compte tenu de la reduction des coûts que cet outil electronique permettra a la fois pour le citoyen, puisque la carte didentite electronique aura un texte certifie numerique pour lauthentification, donc les citoyens pourront se connecter aux systemes informatiques de ladministration publique et pas seulement cela, mais aussi un certificat numerique pour la signature, egalement delivre par le Ministere des Affaires Interieures, et le citoyen aura egalement la possibilite denregistrer un certificat numerique pour la signature electronique qualifiee. Journaliste : Combien coûte cette carte de signature numerique avancee et... ? Cătălin Giulescu : Actuellement, les frais de delivrance du document sont de 67 lei. ournaliste : Mais il na pas... a-t-il aussi ces capacites ? Cătălin Giulescu : Exactement. Il dispose egalement... dun certificat numerique, delivre par le MAI, il est nominatif et nous permet de nous authentifier. Journaliste : Et quarrive-t-il a ceux qui ont paye 67 lei et ne beneficient pas de ce coût fourni par le gouvernement maintenant ? Cătălin Giulescu : Le mecanisme que nous proposons et que lordonnance inclut aujourdhui est que chaque citoyen beneficie au moins une fois, cest-a-dire a la premiere emission, de la prise en charge de ce coût. En fonction du resultat dune procedure de passation de marches publics menee en ce moment par la societe nationale Imprimeria Națională, dont nous attendons un resultat au cours de la semaine prochaine, le resultat de lachat de supports de stockage pour les neuf millions de cartes didentite electroniques a venir sera publie. La procedure a ete lancee en juin dernier. Sur la base de ce support de stockage, nous preparerons un nouveau prototype. Journaliste : Vous avez dit changements ? Il ny aura plus de domicile a l`envers. Ceux qui ont actuellement ces cartes electroniques que doivent-ils faire ? Cătălin Giulescu : Exactement. Exactement, c`est ce que je vous disais. Par l`arrete de gouvernement que nous proposerons au gouvernement, nous etablirons egalement des regles pour cette situation, etant donne quau niveau du departement de Cluj, nous avons jusqua present emis environ 7.100 cartes didentite electroniques, ce prototype ; certainement dans l`arrete de gouvernement, nous proposerons egalement une solution a cette situation, en ce sens que, si vous etudiez tres attentivement lordonnance adoptee aujourdhui, une lettre a ete modifiee afin que le citoyen ait la possibilite de changer a tout moment, sur demande, la piece didentite en cours. Nous avons essaye de rendre la transition dun format a lautre plus flexible, quelle que soit la periode de validite du document didentite actuel, et precisement de permettre aux citoyens du cdepartement de Cluj qui ont volontairement participe a notre projet pilote, qu`a lavenir, lorsque nous aurons un nouveau prototype, de pouvoir beneficier de cette gratuite. Journaliste : Et egalement en relation avec les changements apportes par la loi et les actes valides, dans la note de justification, il est dit que les Roumains ont plus de 700.00 bulletins d`identite valides en circulation emis avant 1997. Comment est-ce possible ? Cătălin Giulescu : Cest possible, puisque nous parlons de citoyens qui ont des buletins didentite, cest-a-dire un document didentite valide delivre par lÉtat roumain jusquen 1997. Cela signifie quau moment de 1997, ces personnes avaient l`age de 55 ans.. À ce stade, il est raisonnable de supposer que ces personnes ont au moins 80 ans. Ce nest pas du tout un probleme. Il y a cette categorie de personnes, les detenteurs de cartes didentite. Journaliste : Eh bien, netait-ce pas une obligation legale de passer a la carte didentite que nous avons maintenant ? Catalin Giulescu : Non. Comme il ne sera pas non plus obligatoire de passer a la carte didentite electronique a lavenir, ce ne sera quune option, de meme ces titulaires de carte didentite netaient pas obliges de passer a ce format. Ces citoyens utilisent toujours cet buletin didentite a feuilles. Journaliste : Et une derniere question et je vous laisse. Quelles sont vos estimations pour cette annee concernant lexpansion, dans quelles villes et combien de cartes didentite ? Je comprends que depuis lete, dabord a Bucarest, donc que pouvez-vous nous en dire ? Cătălin Giulescu : M le ministre Bode a dit tres clairement : la prochaine extension, en fait lextension, aura lieu a Bucarest. Nous lancerons lexpansion a Bucarest. Tres probablement cet ete, oui. Je vous parlais du resultat dune procedure de passation de marches publics ; apres que nous ayons le nouveau support de stockage, nous avons besoin denviron cinq, six mois pour developper le nouveau prototype. À ce moment-la, lorsque le nouveau prototype sera pret, nous lancerons lexpansion au niveau de la municipalite de Bucarest. Dans un laps de temps tres court, nous commencerons lextension au niveau des grandes municipalites nous prevoyons a terme de terminer lextension au niveau des mucipalites chefs-lieux et de nous concentrer sur les autres services publics communautaires pour eventuellement lautomne et a la fin de lautomne. À lheure actuelle, il existe environ 634 services communautaires publics actifs et 17 autres doivent etre operationnalises. Journaliste : Quels sont ces services ? Cătălin Giulescu : Services publics communautaires denregistrement des personnes. Il sagit de services publics communautaires existant au niveau des municipalites, au niveau des villes et au niveau de certaines communes. Ce sont les services publics a travers lesquels nous fournissons ce service au citoyen. Journaliste : Merci ! Journaliste : Pourriez-vous nous dire, sil vous plait, ce quil advient des visas de flottant et comment ils seront adaptes aux nouvelles cartes didentite ? Cătălin Giulescu : Ce format de carte didentite ne permet plus lapplication dune vignette, donc le cadre reglementaire actuel en vigueur, cest l`arretede gouvernement 295 de 2021, qui etablit un nouveau format de preuve de residence. Cest un document de la taille de la carte didentite, qui sera attache a la carte ; ou, pour la carte didentite electronique, le citoyen naura que la possibilite dentrer dans la residence, le visa de sejour dans le support de stockage et sil souhaite egalement delivrer ce document, une preuve de residence, il pourra demander cette preuve de residence. La forme et le contenu de ces documents, justificatifs de domicile, sont a determiner dans environ 90 jours, dans les 90 prochains jours. Journaliste : Jaimerais que vous nous disiez comment vous encourageriez les Roumains qui hesitent encore a demander de telles cartes didentite electroniques ? Quels seraient les avantages ? Cătălin Giulescu : Les avantages ? Tout dabord, lacces aux services de-gouvernement. Nous ne serons plus obliges de nous rendre aux guichets physiques. Nous aurons des guichets virtuels. M le ministre Burduja a annonce des informations sur le casier judiciaire. Il a ete question ici du pole de services du MAI, qui deviendra pleinement operationnel a lete de cette annee, mais cest un projet du Ministere des Affaires Interieures, de mes collegues du ministere - la Direction generale du registe des personnes est seulement un partenaire dans ce projet - afin que les services, y compris les services detat civil et denregistrement des personnes, soient exposes, soient intermedies, a travers ce projet-hub de services. En termes detat matrimonial, nous deploierons des services via le hub a lautomne de cette annee, et nous pensons que les premiers services seront accessibles dans le hub de services des que possible, je laisserai le soin a mes collegues du ministere de faire des annonces publiques et le casier judiciaire pourra etre consulte par lintermediaire du centre de services des que possible. Journaliste : En dehors du dossier, quels autres documents... ? Cătălin Giulescu : Il y aura, donc il y aura des services de casier judiciaire, nous travaillons sur des services lies a limmatriculation des vehicules a moteur et aux permis de conduire. Le Ministere des Afaires Interieures considere tous les services quil expose. Nous travaillons pour que dici la fin de cette annee, nous ayons le casier judiciaire, certains services de la Direction generale du regime des permis et des enregistrements, des services fournis par la Direction generale du registre des personnes et plus encore. Meme jusqua la fin de cette annee, certains dentre eux sont accessibles via le hub de services ou directement par authentification avec la carte didentite electronique. Journaliste : Je voudrais vous demander de clarifier pour nous, il y a eu des discussions dans lespace public sur le probleme des sans-abri. Y a-t-il une facilite pour eux, dans le contexte où lon voit ce financement de la nouvelle carte didentite, carte electronique ? Cătălin Giulescu : En ce qui concerne la reglementation du regime des documents didentite, une telle approche implique daffecter certains droits fondamentaux. Dans ces conditions, les regles peuvent etre changees, elles ne peuvent etre modifiees que par la loi, par le Parlement. Je ne peux que confirmer que nous envisageons certaines interventions legislatives et que, dans la periode a venir, des propositions seront faites a cet egard, notamment la flexibilite de la delivrance de documents didentite pour la situation des citoyens en situation particuliere. Journaliste : En ce qui concerne le casier judiciaire, a partir de demain, il sera possible de lobtenir en ligne, a partir de ghiseul.ro, nous serons rediriges vers ce hub du Ministere des Affaires Interieuress. Et ensuite, comment pourra-t-on telecharger ce casier judiciaire en ligne ? Cătălin Giulescu : Tout dabord, je dois preciser quaucun des projets nest gere par la Direction generale du reegistre des personnes. Journaliste : Dapres les informations dont vous disposez. Catalin Giulescu : Oui. Nous fournissons, la Direction Generale du registre des personnes fournit dans ce dispositif que le service de validation didentite, donc cette fonction, a travers des mecanismes dinteroperabilite, est assuree par la Direction Generale du registre des personnes.. Les mecanismes de generation du certificat sont effectues par lInspectorat General de la Police roumaine et lexposition est effectuee, dune part, la certification didentite est effectuee via le mecanisme ghişeul.ro, et lexposition est effectuee via les services mediatises par mes collegues du ministere, du Ministere des Affaires Interieures et de ghiseul.ro. Ce que je voulais souligner, cest qua lavenir, le citoyen aura dautres possibilites dacceder a ce flux, cest-a-dire directement dans linterface de lInspectorat Generale de la Police roumaine ou dans le centre de services. Ainsi, nous aurons la possibilite dacceder a ghiseul.ro, et ainsi, nous pourrons acceder directement, nous sommes titulaires de la carte didentite electronique, cela, ayant la fonction dauthentification, nous permettra de nous authentifier directement, au cas par cas dans le pole de services. Le hub de services, lorsque nous nous connectons au hub de services du MAI, nous pourrons acceder a nimporte quel service affiche par le MAI. Peu importe quil sagisse detat civil, quil sagisse de dossiers de personnes, quil sagisse denregistrements, quil sagisse de casiers judiciaires, tous les services seront accessibles via le hub de services. Le hub de services est un integrateur de solutions dinteroperabilite au niveau MAI pour tous les services que le MAI exposera, ils seront exposes a partir de cette annee et a lavenir nous visons a exposer la grande majorite des services dans les deux prochaines annees. Journaliste : Merci ! Cătălin Giulescu : De rien ! Dan Cărbunaru: Je vous remercie egalement beaucoup, monsieur le questeur, pour la presentation, pour les details fournis. En effet, comme la annonce M. le ministre Burduja, demain plus de details seront presentes sur la maniere dont ghişeul.ro peut etre utilise comme interface, interaction avec les autorites de lÉtat, si lon se refere au cas specifique lie a lobtention du casier judiciaire par ceux qui le font ne pas avoir dinscription au casier judiciaire. Merci beaucoup, encore une fois, pour votre presence, pour lattention avec laquelle vous avez suivi et participe a ce point de presse. Si vous avez dautres questions apres le depart du questeur. Sil vous plait. Journaliste : Oui. Jai une autre question. Il y a une situation, Monsieur Carbunaru, a Timișoara. Le recensement montre que, selon les donnees, la population aurait diminue de 21,4% par rapport a 2011, ce qui ne reflete clairement pas la realite sur le terrain. La question est, dans ces conditions, theoriquement, les allocations gouvernementales a Timișoara ou a toute grande ville ou ville devraient diminuer, que se passera-t-il ? Ce recensement sera-t-il pris en compte ou y aura-t-il des ajustements ? En cas de.... Dan Cărbunaru : Certes, les donnees finales validees de ce recensement formeront la base des politiques gouvernementales. Dautre part, noublions pas que le Gouvernement ded la Roumanie, chaque fois que cela a ete necessaire, est intervenu en soutien aux autorites locales et en soutien aux citoyens qui y vivent. Ainsi, quel que soit le lien entre les futures politiques gouvernementales et les resultats finaux de ce recensement, lengagement du gouvernement a proteger et a ameliorer le niveau de vie des citoyens, où quils vivent, restera constant. Journaliste : Vous avez aussi eu des changements de prefets. Pouvez-vous nous dire de qui il sagit ? Dan Cărbunaru : Bien sûr, immediatement. Il y a deux prefets qui ont ete changes et je peux vous donner les informations que vous avez demandees. Il existe deux arretes de gouvernement visant a la destitution des prefets de Bistrita-Năsăud et de Galați, respectivement deux autres arretesde gouvernement visant a nommer des prefets dans les deux departements. Les nouveaux prefets, M. Cioarbă Teofil-Iulian a Bistrita-Năsăud et M. Gavril Claudiu Sorin, prefet du departement de Galați - sont les deux nommes aujourdhui. Je comprends quil ny a plus de questions. Merci encore une fois pour votre presence, pour votre attention et je vous souhaite une bonne journee. 2023-01-31 13:23:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-31-03-35-05big_image_020_resize.jpgÎntâlnirea reprezentanților speciali pentru combaterea antisemitismului cu Douglas Emhoff, Second Gentleman al Statelor Unite ale AmericiiȘtiri din 31.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/rencontre-des-representants-speciaux-pour-la-lutte-contre-l-antisemitisme-avec-douglas-emhoff-second-gentleman-des-etats-unis-d-ameriqueRencontre des Representants speciaux pour la lutte contre lantisemitisme avec Douglas Emhoff, Second Gentleman des États-Unis dAmerique COMMUNIQUÉ DE PRESSE La coordonnatrice du Comite interministeriel de suivi de la mise en œuvre de la Strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine, Irina-Dumitrița Solomon, secretaire dÉtat a la Chancellerie du Premier ministre, a participe, le 30 janvier , 2023, a la reunion des representants speciaux pour la lutte contre lantisemitisme, qui a eu lieu a Berlin. Linvite dhonneur de levenement a ete Douglas Emhoff, Second Gentleman des États-Unis dAmerique, qui a presente, dans son discours, limportance des efforts conjoints pour lutter contre lantisemitisme, ainsi que les mesures prises par les États-Unis dans ce sens. Dans ce contexte, Douglas Emhoff a presente linitiative du President des USA, Joe Biden, qui a cree en decembre 2022 un groupe interinstitutionnel ayant pour mission delaborer une strategie nationale de lutte contre lantisemitisme. La strategie visera a sensibiliser a la menace posee par lantisemitisme et a lutter contre le harcelement et les abus antisemites en ligne et hors ligne, en cherchant a prevenir les attaques et incidents antisemites et en encourageant les efforts deployes a lechelle de la societe pour prevenir et combattre lantisemitisme. Dans son intervention, la coordinatrice du Comite interministeriel, Irina-Dumitrița Solomon, a presente les developpements que la Roumanie a realises dans le domaine de la lutte contre lantisemitisme et de la preservation de la memoire de lHolocauste et a presente les progres realises dans le processus de mise en œuvre de la Strategie de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine. Les partenaires americains et europeens ont apprecie le fait que la Roumanie soit parmi les premiers États membres de lUnion europeenne a adopter une strategie dediee a la lutte contre lantisemitisme, les efforts deployes par notre pays etant presentes comme un exemple de bonnes pratiques en la matiere. La reunion des representants speciaux sest conclue par une visite au Memorial de lHolocauste de Berlin. 2023-01-31 13:15:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-31-01-15-37big_foto_1.jpegHotărâre CNSU privind propunerea de scoatere de la rezervele de stat a unor materiale de construcții pentru refacerea unor imobile afectate de incendiul produs în satul Colonia 1 Mai, comuna Vulcan din județul BrașovȘtiri din 31.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/2023-01-31 10:33:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-31-10-36-01big_sigla_guvern.pngDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă și de membri ai Guvernului, la începutul ședinței de guvernȘtiri din 31.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-et-des-membres-du-gouvernement-au-debut-de-la-reunion-du-gouvernementNicolae Ciucă : Bonjour ! Je veux commencer la reunion de gouvernement en soulignant que lors des reunions precedentes, nous avons fait connaitre une serie de donnees economiques avec lesquelles nous avons cloture lannee 2022. Ce que je veux souligner pour le moment, cest que lorsque nous avons assume au sein de la coalition ce gouvernement, nous nous sommes egages a trouver des solutions pour tout ce qui signifie les besoins et les attentes des citoyens et en meme temps a trouver des solutions pour ce que signifie soutenir le milieu des affaires, afin que leconomie de notre pays puisse resister a toutes ces situations nullement faciles et a faire en sorte que nous puissions avoir une croissance economique, ce qui sest produit. Cependant, au niveau du Gouvernement, parce que nous sommes encore en debut dannee, nous avons la responsabilite de maintenir le meme rythme de travail et de faire tout ce qui depend de nous pour que les solutions que nous trouvons au niveau du ladministration, au niveau des institutions publiques, viennent en verite au service des citoyens, au profit des citoyens et, bien sûr, au profit de toutes les structures qui peuvent apporter une valeur ajoutee a leconomie roumaine. Nous avons toute une serie dactivites prevues pour poursuivre le dialogue et la collaboration avec le milieu associatif, avec le milieu des affaires. Je vous demande vivement de maintenir la coherence de ces activites et dintensifier, si necessaire, le dialogue et laction, afin davoir les solutions les plus concretes. En ce sens, lun des enjeux et objectifs importants assumes au niveau du Gouvernement est lie a la gestion de la crise energetique. On a pris une serie de mesures, dont lune est celle visant linstallation de panneaux photovoltaïques au niveau des menages individuels. Jai discute avec le ministre Tanczos des mesures que nous pouvons prendre au niveau du gouvernement, afin dassurer lacces du plus grand nombre de personnes, au plus grand nombre de menages possible, a ce programme. Nous avons les fonds necessaires et nous pouvons lever jusqua trois milliards de lei le montant alloue a ce projet et, de cette maniere, nous avons compris que nous parlons denviron 150.000 menages pouvant acceder au programme. Monsieur le ministre, je vous demanderais de nous donner quelques details relatifs a ce sujet. Tanczos Barna : Merci, Monsieur le Premier ministre ! En effet, nous avons pris des mesures pour preparer le budget de lAFM pour 2023. Au sein de ce budget, a partir des fonds GES, les gaz a effet de serre, nous avons alloue un montant de trois milliards de lei pour financer le programme photovoltaïque, la Maison photovoltaïque efficace, pour atteindre au moins 150.000 beneficiaires en 2023. Lannee derniere, en decembre, nous avons termine levaluation des dossiers deposes. Il y a 40.000 foyers qui beneficient deja de tels financements et de ce chiffre de 40.000 on peut atteindre 150.000 beneficiaires en 2023. Dune part, en utilisant ce budget minimum de trois milliards de lei. Nicolae Ciucă : Une minute ! Il s`agit de 150.000, sans compter les 40.000. Tanczos Barna : Oui, a part les 40.000, cette annee encore 150.000 et, dune part, en utilisant laugmentation du budget, ainsi que la procedure simplifiee dans laquelle nous reduisons au minimum le nombre de documents requis pour les candidats. Il faudra une carte didentite, un extrait du cadastre, une preuve que le beneficiaire na pas de dettes envers letat ou le budget local et, a la fin de linstallation du systeme photovoltaïque, le certificat de raccordement, en tant que prosommateur, essentiellement avec ces trois documents, plus la preuve quil na aucune dette envers lEtat et le budget local, il peut beneficier de ce financement. Nous prevoyons que dici le 15 fevrier, nous aurons approuve le budget de lAFM et en mars, nous pourrons lancer le programme daccompagnement des menages dans leurs efforts pour devenir independants concernant l`energie electrique. Nicolae Ciucă : Cest une tres bonne mesure. Je vous demanderais cependant de considerer ce que nous avons discute et assume au niveau gouvernemental, concernant la simplification de ces procedures pour eviter une bureaucratie excessive, afin que le processus puisse se derouler en temps opportun et que nous ne nous retrouvions plus qu`a la fin dannee il y ait une agglomeration avec toutes ces activites absolument bureaucratiques et inutiles. Cela ne nous aide pas du tout, ni nous, ni les citoyens. Tanczos Barna : Oui, monsieur le Premier ministre. Cest precisement pour cela que nous ameliorons egalement le systeme informatique avec lequel nous avons travaille lan dernier, pour reprendre une partie de la tache qui incombait a lAFM, par des systemes informatiques plus performants. Je dois mentionner que, par rapport a 2020 où lAFM comptait un peu plus de 72.000 beneficiaires, lan dernier plus de 200.000 citoyens ont fait appel a laccompagnement propose par lAFM, a travers divers programmes, a commencer par le systeme photovoltaïque, le classique Rabla , Rabla plus aux voitures ou a Rabla electrocasnice, lAFM est donc devenue une institution qui apporte un soutien financier, en cette periode critique du point de vue energetique, a des centaines de milliers de citoyens, des centaines de milliers de foyers. Nicolae Ciucă : Vous avez la possibilite jusqua la semaine prochaine, lors de la reunion du gouvernement, de presenter des informations sur la maniere dont nous pouvons poursuivre le programme Rabla et sil existe egalement des possibilites de modifier ces programmes pour le mieux. Tanczos Barna : Oui, Monsieur le Premier ministre, comme vous lavez ordonne, nous avons commence la preparation des programmes Rabla classique, Rabla plus et Rabla local. Dans le cadre du programme Rabla Clasique, qui offre ce bonus pour la mise au rebut de vieilles voitures et la possibilite dacheter de nouvelles voitures classiques avec des moteurs classiques. Nous avons le budget pour assurer une augmentation de 15% de la prime a la casse, comme vous en avez egalement parle chez Dacia, a loccasion de votre visite la-bas. Nous avons le budget pour fournir ce soutien accru en 2023. Parallelement, nous augmentons le budget pour les voitures electriques. Selon les discussions d`il y a deux ans, avec les constructeurs et les importateurs de marques automobiles, nous avons alors etabli un programme qui assure la previsibilite, assure une evolution previsible dans le temps. Nous avons etabli avec eux il y a deux ans, pour quatre ans, un programme qui aide tant le secteur, que les citoyens, notamment pour le remplacement des vieilles voitures. Lannee derniere, il y a eu des developpements absolument positifs sur le marche automobile en Roumanie. Le nombre de nouvelles voitures immatriculees a augmente, le nombre de voitures electriques immatriculees a augmente de facon exponentielle grace aux programmes geres par lAdministration du Fonds environnemental. Le nombre de voitures doccasion a diminue pour la premiere fois depuis de nombreuses annees. Ainsi, le parc automobile en Roumanie est en cours de rajeunissement et nous pourrions dire qua la fin de 2023, nous respectons lobligation du PNRR. Nous avons assume que nous retirerons plus de 250.000 voitures anciennes de la circulation. Je crois qua la fin de 2023 deja lobjectif de 26 sera atteint. Nicolae Ciucă : Oui, merci. Nous en parlerons la semaine prochaine. Nous avons annonce lors de la reunion du gouvernement de la semaine derniere qua partir de demain commencera le programme de distribution de bons pour le paiement des factures denergie. Je tiens a souligner que nous avons aujourdhui une ordonnance de gouvernement par laquelle nous assurons la mise en œuvre du systeme de paiement electronique. Monsieur le ministre, sil vous plait, quelques precisions ! Ioan-Marcel Boloș : En effet, a la suite des observations et des suggestions que nous avons recues par lapprobation de lordonnance 166, cette demande est venue afin que ces paiements puissent egalement etre effectues sur la plate-forme electronique et le systeme informatique dont nous disposons pour la mise en œuvre du mecanisme. . Pratiquement, si lordonnance durgence est approuvee, des paiements en ligne pourront etre effectues pour payer les factures des fournisseurs denergie. Il sagira dune application informatique simple, qui consistera a telecharger sur la plateforme les documents necessaires aux paiements, a savoir la carte didentite, la carte denergie et la facture prouvant la dette envers le fournisseur denergie. Et de cette facon nous repondons a toutes les demandes, ayant trois possibilites deffectuer ces paiements, a savoir via les bureaux de poste, en appelant directement au facteur et nous esperons, apres la reunion daujourdhui, faire approuver cette forme de paiements electroniques. Comme vous lavez mentionne, la distribution des cartes energetiques commence demain. Merci. Nicolae Ciucă: Cest tres bien, la seule chose que je vous demande est de continuer a vous coordonner avec le Ministere de la Recherche, afin qua travers la Poste roumaine, nous ayons la garantie que tout ce que nous avons decide est mis en pratique et parvient au beneficiaire, comme nous nous sommes engages. Nous poursuivons notre projet de numerisation, numerisation gouvernementale, numerisation de ladministration, numerisation des services publics. Aujourdhui, nous avons un arrete de gouvernement et une ordonnance par lesquels nous ne faisons que faire profiter les citoyens par le developpement de systemes de numerisation dans ladministration. Monsieur le Ministre Burduja, veuillez nous presenter quels sont les principaux elements du contenu des deux documents. Sebastian Burduja : Merci, Monsieur le Premier ministre ! Nous parlons de la plate-forme cloud gouvernemental, linvestissement le plus important que la Roumanie realise dans le domaine de la transformation numerique. Un investissement de plus de 560 millions deuros hors TVA. Pratiquement, la Roumanie ouvre de nombreuses voies, y compris au niveau europeen, reglementant une serie daspects a travers ce complexe arrete de gouvernement. Dune part, le cadre de gestion et de stockage des donnees dans la plate-forme cloud gouvernemental, les types de donnees, quelles donnees peuvent aller vers le cloud prive gouvernemental, quelles donnees peuvent aller vers les clouds commerciaux publics fournis par des entreprises privees, les criteres techniques concernant la mise en place, maintenance, developpement du cloud prive gouvernemental ; le plan de migration dans le cadre gouvernemental et nous avons a lhorizon 2026, 30 institutions minimum qui seront integrees dans ce cloud gouvernemental ; la politique cloud first, encore une fois, la Roumanie ouvre de nombreuses voies au niveau europeen et fait partie des premiers pays a reglementer la politique cloud first. Cela signifie que les institutions publiques sont obligees de recourir a des solutions compatibles avec le systeme cloud et, non pas en dernier lieu, les regles de journalisation des evenements et dacces aux donnees des citoyens. Concretement, nous avons assure a travers cet arrete de gouvernement, dune part, la reussite et dans les delais de la mise en œuvre reussie et a temps du projet de cloud gouvernemental dans les delais fixes par le PNRR, l`efficacite des coûts par ce projet, car cest une chose dacheter tous ces systemes a un niveau centralise et de proteger les donnees des Roumains en un seul endroit, et une autre chose est qu`elles soient fragmentees entre les institutions, les agences, les ministeres, et surtout, lacces aux donnees et le fait que, pratiquement, grace a la technologie, nous garantissons une transparence totale. Lorsque les donnees des Roumains seront accessibles, les Roumains seront avertis, et lenregistrement de lacces signifie que personne ne pourra acceder a leurs donnees sans laisser des traces. Pratiquement, les Roumains sauront combien de fois lÉtat accedera a leurs donnees et en seront informes en temps reel. Merci! Nicolae Ciucă : Oui, merci beaucoup. Nous savons tous que les citoyens roumains attendent de meilleurs services de sante, ils attendent la modernisation du systeme educatif. Aujourdhui, nous approuvons un projet de loi par lequel nous assurons la depense denviron 210 millions deuros pour la rehabilitation et la modernisation de certaines unites hospitalieres et, de cette maniere, je pense quau-dela du volet infrastructure dans les hopitaux, nous envisageons egalement la part dassurer et dameliorer les soins medicaux services, de la relation patient-medecin. M. le ministre Rafila, sil vous plait, quelques details sur le projet. Alexandru Rafila : Monsieur le Premier ministre, nous avons sur la liste un projet dordonnance durgence dont le but est dintroduire le nouveau contrat-cadre. qui garantit de nouvelles normes methodologiques et nous lesperons qu`il puisse ameliorer lacces aux services de sante pour les patients en Roumanie. Et aussi, une chose extremement importante est de clarifier les donnees et les informations contenues dans le dossier de sante electronique du patient, afin que nous puissions avoir un contrat-cadre consolide qui prend en compte toutes les suggestions faites par les professionnels de la sante, ainsi que les organisations de patients. Le delai delaboration de ce contrat-cadre et des normes methodologiques commenceront pratiquement a la fin du deuxieme trimestre et ainsi est accompli un jalon important du Programme national de relance et de resilience, qui doit revoir la maniere dont les services medicaux sont fournis. Merci! Nicolae Ciucă : Oui, merci beaucoup ! Il est tres important que ce programme demarre et le plus important est quil passe, quil soit mis en pratique, et je suis convaincu, Monsieur le ministre, que nous parviendrons a suivre la mise en œuvre de ces projets dans la realite. Je vous remercie, je vous souhaite bonne journee! 2023-01-31 10:25:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-31-12-04-27big_image_022_resize.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu o delegație a Fondului Monetar Internațional, condusă de Paul Hilbers, director executiv al FMIȘtiri din 30.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-une-delegation-du-fonds-monetaire-international-conduite-par-paul-hilbers-directeur-executif-du-fmiCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Entrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec une delegation du Fonds monetaire international Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a eu un entretien au Palais Victoria avec le directeur executif du Fonds monetaire international, Paul Hilbers. A cette occasion, a ete analysee levolution de leconomie roumaine, dans le contexte des crises et des defis de ces dernieres annees. Le Premier ministre a fait connaitre que notre pays a reussi a atteindre lun des taux de developpement les plus dynamiques au niveau europeen, enregistrant, au cours des 20 dernieres annees, une multiplication par huit de leconomie. La Roumanie a consolide ces resultats y compris lannee derniere, lorsque la croissance economique de 49 milliards deuros a represente lequivalent de lensemble du PIB de 2002. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a remercie le FMI pour le soutien constant apporte au cours de levolution de notre pays dans la transition de leconomie planifiee de la periode communiste au modele occidental, base sur le marche libre, respectant les valeurs democratiques. Au cours du dialogue a ete mentionnee limportance de ladhesion de notre pays a lOCDE, en tant quobjectif national, apres son adhesion a lOTAN et a lUE, en mettant laccent sur les avantages pour le milieu des affaires et des investissements. La stabilite politique generee par la coalition de gouvernance actuelle et la previsibilite des politiques budgetaires representent deux atouts importants, dans le contexte de linteret croissant des investisseurs etrangers pour la Roumanie. Le Premier ministre Ciucă a presente limpact positif des augmentations sans precedent de lannee derniere, tant en termes dabsorption de largent europeen, que du point de vue des investissements directs etrangers. Le directeur executif du FMI, Paul Hilbers, a note le renforcement de la reputation de la Roumanie sur le plan europeen et international, a travers les performances economiques realisees, les reformes entreprises, y compris dans des domaines tels que les politiques environnementales, la numerisation ou lapplication des normes des États plus developpes. Le dignitaire du FMI a remercie la Roumanie pour le soutien offert a lUkraine et aux refugies ukrainiens, ainsi qua la Republique de Moldavie. Le Premier ministre Ciucă a fourni des details sur laide offerte a plus de 3,4 millions de refugies ukrainiens qui ont traverse les frontieres de notre pays en raison de lagression militaire russe, 110.000 dentre eux ayant choisi de rester en Roumanie. La solidarite des Roumains et leur desir detre aux cotes du peuple ukrainien se sont trouves tant dans le soutien humanitaire que dans lorganisation de plateformes pour faciliter laide humanitaire internationale, notre pays etant le premier a lancer un plan dintegration des refugies. Le Premier ministre roumain a demande un soutien accru a leconomie de la Republique de Moldavie, touchee par lagression militaire contre lUkraine, presentant les mesures que notre pays a prises pour assurer lelectricite, le gaz naturel, le bois pour la periode hivernale, ainsi que assistance dans le processus dintegration europeenne. La necessite de controler les effets de linflation et de reduire sa valeur au cours de la prochaine periode est une priorite que poursuit le Gouvernement, en harmonisant ses efforts avec ceux de la Banque nationale de Roumanie. En ce sens, le Premier ministre a donne des assurances quant a la responsabilite assumee du point de vue des politiques fiscales. Le Gouvernement prend toutes les mesures necessaires pour consolider et developper le secteur des affaires, tant concernant les entreprises a capitaux roumains, que dans les relations avec les investisseurs etrangers. La consolidation de la classe moyenne assurera le soutien du rythme de developpement economique et la solidite de leconomie roumaine. Nous avons de bonnes perspectives de croissance et les decisions que nous prenons jouissent dune stabilite politique , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. 2023-01-30 15:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-30-03-48-42big_image_002_resize.jpgPremierul Nicolae-Ionel Ciucă a convocat în regim de urgență Comitetul Național pentru Situații de UrgențăȘtiri din 28.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-convoque-d-urgence-le-comite-national-pour-les-situations-d-urgenceCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Dans le contexte de la situation generee par les phenomenes meteorologiques dangereux prevus aujourdhui, 28 janvier 2023, le Premier ministre de la Roumanie, Nicolae-Ionel Ciucă, a convoque en regime durgence, au format en ligne, le Comite national des situations durgence. Lors de la reunion du CNSU a ete decide de declarer la mesure de letat dalerte au niveau du departement de Vrancea, sur la base du HCJSU Vrancea, habilitant ainsi le ministre des Affaires Interieures dapprouver la decision. Grace a cette mesure sont mises en œuvre des actions de reponse immediate, telles que completer les forces dintervention, alerter les structures dans les zones voisines, assurer la permanence des structures avec des responsabilites claires dans la gestion de la situation generee par les phenomenes meteorologiques extremes, jusquau retour a la normale. La decision approuvee par le CNSU peut etre consultee en piece jointe. 2023-01-28 13:02:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-28-12-58-12big_a2bdd779-a8e4-4622-a660-b59626fefafa.jpgÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ministrul pentru Europa și afaceri externe al Republicii Franceze, Catherine ColonnaȘtiri din 27.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-la-ministre-de-l-europe-et-des-affaires-etrangeres-de-la-republique-francaise-catherine-colonnaCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et la ministre francaise de lEurope et des Affaires etrangeres, Catherine Colonna, ont eu un entretien dans le cadre de la visite de la cheffe de la diplomatie francaise en Roumanie. Cette visite prefigure lanniversaire, le 4 fevrier, du 15e anniversaire de la signature de la Declaration conjointe sur le Partenariat strategique roumano-francais et sinscrit egalement en preparation de la celebration, en mars, du 30e anniversaire depuis ladhesion de la Roumanie en tant que membre de pleins droits de la francophonie. Dans lechange de vues a ete soulignee, la relation bilaterale strategique et particuliere entre la Roumanie et la France, consolidee par les liens historiques dune forte amitie basee sur de profondes affinites culturelles. Le Premier ministre de la Roumanie a exprime une reconnaissance particuliere pour la contribution substantielle de la France, en tant que nation-cadre, au Groupement tactique de lOTAN en Roumanie. Les deux hauts dignitaires ont souligne lengagement commun a lexpansion de la cooperation sectorielle bilaterale et au renforcement des relations economiques et dinvestissements. Au cours des discussions, a egalement ete abordee la perspective de faire avancer ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen. Le Premier ministre Ciucă a remercie la position de soutien de la France en faveur de ladhesion de la Roumanie et lengagement ferme a soutenir les efforts de la Roumanie pour continuer sur la voie de la realisation de cet objectif. Le chef du Gouvernement a souligne les mesures dynamiques prises par la partie roumaine en engageant des consultations intensives avec tous les partenaires europeens dans le but didentifier une solution qui conduira bientot a un resultat correct et positif pour ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen. Les discussions entre les deux hauts dignitaires ont egalement porte sur limpact de lagression de la Russie contre lUkraine. Dans ce contexte, ils se sont felicites de la cooperation bilaterale pour soutenir le transit des cereales ukrainiennes vers les marches tiers. ** Les 26 et 27 janvier 2023, les ministres des Affaires etrangeres du Royaume des Pays-Bas, Wopke Hoekstra, et de la Republique francaise, Catherine Colonna, effectueront une visite conjointe en Roumanie. Le programme de la presence en Roumanie comprend des visites des facilites militaires utilisees conjointement par les troupes alliees deployees en Roumanie et des consultations diplomatiques au format trilateral Roumanie-Pays-Bas-France. La presence des chefs de la diplomatie neerlandaise et francaise reconfirme lefficacite de linteraction trilaterale entre Bucarest, Paris et La Haye. 2023-01-27 15:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_5947-enhanced.jpgÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ministrul afacerilor externe al Regatului Țărilor de Jos, Wopke HoekstraȘtiri din 27.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-ministre-des-affaires-etrangeres-du-royaume-des-pays-bas-wopke-hoekstra2023-01-27 14:21:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_olanda-52.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia dedicată Zilei Internaționale de Comemorare a Holocaustului și memoriei victimelor Pogromului Legionar din București (ianuarie 1941)Știri din 27.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-ceremonie-dediee-a-la-journee-internationale-de-commemoration-de-l-holocauste-et-a-la-memoire-des-victimes-du-pogrom-legionnaire-de-bucarest-janvier-1941Les representants du Gouvernement ont participe a levenement Holocauste - La Roumanie se souvient, organise par la Representation de la Commission europeenne a Bucarest Le representant special du Gouvernement de la Roumanie pour la promotion des politiques de memoire et de la lutte contre lantisemitisme et la xenophobie, Alexandru Muraru, et le coordinateur du Comite interministeriel de suivi de la mise en œuvre de la Strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme , xenophobie, radicalisation et discours de haine, Irina-Dumitrița Solomon, ont participe le mercredi 25 janvier de cette annee, a levenement Holocauste - La Roumanie se souvient, organise par la Representation de la Commission europeenne en Roumanie, a loccasion de la Journee internationale de commemoration des victimes de lHolocauste. Le debat a reuni des ambassadeurs des États membres de lUE accredites a Bucarest (Allemagne, France, Autriche, Bulgarie), des membres de la communaute juive, des representants des autorites publiques centrales, du milieu universitaire, de la societe civile et des etudiants qui ont eu le privilege decouter le temoignage emouvant de M. Octavian Fulop, lun des rares survivants de la Shoah en Roumanie, qui a ete deporte au camp dAuschwitz-Birkenau a lage de 13 ans. Dans ce contexte, a ete soulignee l'importance dhonorer la memoire des victimes de lHolocauste et daborder cette terrible page de lhistoire de lhumanite, parallelement a des actions fermes de lutte contre lantisemitisme, lextremisme et le negationnisme, afin dempecher la repetition des de telles atrocites. Au cours de son intervention, le Representant special du Gouvernement de la Roumanie a parle du contexte actuel, marque par de nombreux defis a la democratie, de la responsabilite des acteurs concernes de la societe, mais aussi de limportance des actions visant a desapprouver et sanctionner les manifestations anti- semite et le discours instigateur a la haine. La ferme condamnation publique, la creation de nouveaux instruments, le soutien des institutions et des communautes a travailler activement pour des sanctions, pour proteger a la fois les valeurs, les engagements et les efforts que la Roumanie a deployes au cours des deux dernieres decennies en matiere de protection de la memoire des victimes de lHolocauste et la lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, le racisme doivent etre une de nos missions permanentes. Le coordonnateur du Comite interministeriel de suivi de la mise en œuvre de la Strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine, a presente les demarches entreprises par lExecutif en vue d``assumer correctement le passe traumatique, la promotion de leducation civique et la consolidation de la lutte contre les courants et les tendances qui mettent en peril les droits fondamentaux et les valeurs democratiques, en mettant laccent sur le processus de mise en œuvre de la Strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et le discours de haine, lies a la periode 2021-2023. Le discours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de la ceremonie organisee a loccasion de la Journee internationale de commemoration de lHolocauste Nicolae-Ionel Ciucă : Monsieur le President de la Chambre des Deputes, Madame la Presidente par interim du Senat, Monsieur le President de la Federation des Communautes Juives de Roumanie - Culte Mosaïque, Monsieur le President de la Cour Constitutionnelle, Madame la Presidente de la Haute Cour de Justice et de Cassation, Monsieur le Chef de la defense, Mesdames et Messieurs les parlementaires, membres du Cabinet, Distingues representants des cultes religieux, Chers survivants, Chers invites, Aujourdhui, nous rendons un pieux hommage a toutes les victimes de lHolocauste et rappelons lune des pages les plus terribles de lhistoire, lorsque la haine, la barbarie et le crime ont reduit au silence lhumanite et detruit le destin de millions dinnocents. Nous marquons, ensemble, les 78 ans depuis la liberation du camp dextermination dAuschwitz-Birkenau, dans un lieu emblematique pour la communaute juive de Roumanie, temoin des attaques brutales contre les Juifs lors du Pogrom de Bucarest, de janvier 1941. Le 27 janvier 1945 a marque la fin de la vague odieuse de crimes et dhorreurs qui a eu lieu pendant lHolocauste, representant egalement le debut dun monde marque, a jamais, par cette culpabilite. Dans le meme temps, lhumanite sest donne pour mission de redonner espoir en lhumanite et les valeurs fondamentales, ainsi que dhonorer sans cesse la memoire des victimes et de soutenir les survivants. Cette dure lecon de lhistoire nous rappelle, a chaque fois, ce qui se passe lorsque la majorite ne prend pas position devant des individus ou des groupes qui vehiculent des idees nocives pour la societe et qui brisent lequilibre de la coexistence pacifique. Cependant nous ne devons pas oublier ces les Roumains courageux qui, comme la dit Elie Wiesel, ont risque leur propre vie et ont sauve lhonneur de leur nation en sopposant a loppression et au meurtre de leurs concitoyens. Mesdames et Messieurs, LÉtat roumain a entame le processus dassumer lHolocauste il y a deux decennies, et les progres realises dans le domaine des politiques de memoire, de leducation et de la recherche sur lHolocauste et de la lutte contre lantisemitisme sont remarquables. Recemment, la Roumanie a adopte une strategie dediee a la prevention et a la lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine qui produit deja des effets. En outre, des mesures importantes ont ete prises pour creer le Musee national de lhistoire des Juifs et de lHolocauste en Roumanie. Au centre de ces efforts se trouve le soutien constant de la communaute juive de notre pays et la mise en valeur du patrimoine juif, qui fait partie integrante de la culture nationale, objectifs qui continueront doccuper une place prioritaire a lordre du jour de lExecutif que je dirige. Le combat pour la defense des valeurs fondamentales, pour la consolidation dune societe resiliente et inclusive est pourtant permanent car lantisemitisme, lextremisme et les discours de haine sont de plus en plus presents dans lespace public. Tous ces courants ne font que ternir la memoire des victimes de la Shoah, mettre en danger les valeurs democratiques et lÉtat de droit. Nous restons vigilants et prenons position contre ces manifestations et ceux qui continuent a glorifier les criminels de guerre. Nous ne pouvons permettre que lhistoire soit deformee ou que lHolocauste soit minimise. Nous avons les outils pour defendre notre democratie, et toutes les autorites responsables doivent faire leur travail. Les attitudes toxiques doivent etre punies et la legislation doit etre appliquee de maniere coherente. Aussi, la promotion de leducation, de la pensee critique et de la connaissance de lhistoire de maniere authentique, sans idealisation, sont des priorites. Enfin, les commemorations et les projets memoriels, notamment dans les lieux qui portent la memoire des horreurs survenues pendant la Shoah, doivent etre de plus en plus presents dans lespace public. En ce sens, jencourage les autorites locales a se consacrer plus energiquement a la promotion des politiques de memoire et a organiser des actions et des manifestations dediees a cet episode tragique de lhistoire nationale. En tant que Premier ministre de la Roumanie, je continuerai a soutenir inconditionnellement les demarches vers la promotion de la vie juive, mais aussi la prevention et la lutte contre lantisemitisme, lextremisme, lintolerance et la haine. Lors de cette Journee internationale de commemoration des victimes de lHolocauste, il convient qua la memoire des millions de personnes qui ont peri de maniere brutale et inhumaine dans les camps dextermination, les chambres a gaz ou les marches de la mort, nous reaffirmions notre ferme engagement a renforcer une societe fortement attachee aux principes et valeurs democratiques. Gardons vivant le souvenir des victimes ! 2023-01-27 11:13:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_coral-67.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Gala ”Sportivul Anului”Știri din 26.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/2023-01-26 18:35:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gala-56.jpgBriefing la finalul ședinței de Guvern susținut de ministrul finanțelor, Adrian Câciu, și purtătorul de cuvânt al Guvernului, Dan CărbunaruȘtiri din 26.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/briefing-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-tenu-par-le-ministre-des-finances-adrian-caciu-et-le-porte-parole-du-gouvernement-dan-carbunaruDan Cărbunaru : Bonjour, mesdames et messieurs, Soyez bienvenus je vous au point de presse du gouvernement. À cote de moi, et je le remercie detre present, se trouve le ministre des Finances, M. Adrian Caciu. Le Gouvernement a pris aujourdhui toute une serie de decisions importantes. Lune dentre elles concerne egalement le programme Nouvelle Maison , a propos duquel M. le ministre peut vous fournir plus de details, mais comme cest aussi le jour de la publication des previsions sur letat de leconomie roumaine, M. e ministre sera pret a vous donner egalement des details sur ces elements. Sil vous plait, vous avez la parole, monsieur le ministre. Adrian Caciu : Oui, merci beaucoup, bonne journee. Aujourdhui, le Gouvernement a approuve le plafond du programme Nouvelle maison pour 2023, dune valeur de 1,5 milliard de lei. Cela fait partie de cette approbation rapide des plafonds des programmes avec des garanties de lÉtat car linteret du gouvernement est que largent parvienne le plus rapidement possible a leconomie et aux beneficiaires, aux citoyens. Le programme Nouvelle maison , lance en 2009, est un programme reussi. Il sagit, de notre point de vue, dun instrument par lequel nous pouvons accompagner les beneficiaires, notamment les jeunes, dans lachat dun logement, avec des conditions de financement un peu plus favorables que ce que propose actuellement le marche bancaire, surtout dans le contexte où les taux dinteret sont eleves et les elements davance, respectivement les garanties, sont assez limites ou, si lon veut, contraignants. Jencourage, comme je lai dit au debut de la reunion du gouvernement, tout le monde a postuler a ce programme, car je veux, et jen ai egalement discute avec le Premier ministre, que ce plafond que nous avons alloue aujourdhui soit effectivement epuise dici le milieu de lannee et que nous puissions completer. Pourquoi ai-je dit quil est en convergence avec les autres programmes gouvernementaux? Parce quhier jai signe l`ordre pour l`allocation des plafonds pour le programme Rural invest et maintenant les accords avec les banques sont a passer. Je signe aujourdhui larrete dattribution des plafonds du programme IMM Invest Plus. Comme vous le savez, cest la premiere fois que ce programme est approuve avant le debut de lexercice, afin que toutes les demarches soient faites pour que largent parvienne le plus rapidement possible aux entreprises, tout comme le programme Nouvelle maison cest-a-dire aux citoyens. Aujourdhui encore, les donnees de la Commission Nationale de Prevision valident, de mon point de vue, les efforts deployes par les entrepreneurs, mais aussi par le gouvernement, pour lannee 2022, une annee tres compliquee - tant dun point de vue economique et social, que securitaire, et de stabilite - et attestent le fait que nous avons une augmentation du PIB nominal de 49 milliards deuros, soit 22 milliards deuros de plus que ce qui etait prevu debut 2022. Un contexte, encore une fois, tres difficile, où les choses ont change dun dun mois a lautre, surtout a partir de fevrier 2022, lorsque lagression russe en Ukraine a commence. Ce que je vois dans cette prevision pour 2023, qui garde lelement previsionnel dune croissance economique de 2,8 % et dun retour cotes construction et lagriculture, mais aussi ce que je vois dans les elements de resultat de 2022 - et cest gratifiant de mon point de vue - cest le fait que la croissance economique de 4,9% pour lannee 2022 repose sur la formation brute de capital fixe au detriment de la consommation. Cest le modele que lorsque nous sommes entres au gouvernement nous avons essaye de recreer, de restructurer et de redessiner pour que la croissance de leconomie repose structurellement sur des elements consolides dinvestissements prives et publics. De plus, tous les elements de soutien a leconomie et aux citoyens, qui ont englobe environ 6 % du PIB en 2022, si lon exclut le credit dimpot, qui est de 4,7 % a 4,8 %, donc au total, il est superieur a 10 % si on tout aditionne. Mais si nous ne discutons que des stimuli que le gouvernement a trouves pour soutenir leconomie et qui se refletent dans cette reponse de leconomie, car il ny a pas dautre recette que linjection de capital et dincitations dans le contexte de tensions economiques, afin de pouvoir surmonter cette periode. Cela ne signifie pas, encore une fois, que les choses sont dans un domaine où nous nous sommes completement retablis. Lannee 2022, comme je lai deja dit, a ete lannee de la compensation et de la reduction des effets negatifs. Lannee 2023 doit etre lannee de la reprise et lannee 2024 doit etre lannee où le pouvoir dachat des citoyens et des entreprises augmente. Je suis a votre disposition pour vos questions car je suis convaincu quil est plus important de repondre a ces questions. Journaliste : Bonjour. Monsieur le ministre, vous avez dit que vous encouragez les Roumains a postuler pour ce programme Nouvelle maison. Cependant, jai egalement recu un signal de la Banque nationale, les economistes ont dit que les Roumains devraient etre beaucoup plus prudents lorsquils contractent un pret. Comment devraient-ils faire? Adrian Caciu : Je fais quand meme une difference, voyez-vous, tant que je serai membre du gouvernement, je ferai la promotion des programmes gouvernementaux. Je fais la difference entre une approche generale, qui doit etre prudente, et une approche, au final, où lÉtat se solidarise avec le beneficiaire du credit, afin de laccompagner pour pouvoir avoir de meilleures conditions de financement, en comprenant toutefois , aussi a travers ce programme, mais aussi a travers dautres, quil y a un besoin de continuite et de developpement. Il ne faut pas tomber dans le piege dune prudence excessive, mais avoir une prudence structuree sur des elements de soutien que lEtat peut egalement accorder. Journaliste : On pourrait sattendre a ce quun Programme Nouvelle Maison soit modifie dans le futur et voir des mensualites fixes pour un pret immobilier par exemple, car les mensualites ont double... Adrian Caciu : Cest une idee, laissez-nous y reflechir. Maintenant, vous mavez parle de cette idee. En parlant de taux dinteret fixe, je pense que notre combat cette annee, comme je lai deja dit, sera contre linflation, un combat que nous ne menons pas seuls, la Banque Nationale se bat aussi avec nous, chacun selon sa politique, y compris la stabilisation, respectivement la baisse des taux dinteret. Parce que maintenant un interet fixe ne serait pas favorable, sil est eleve. Il est important que les taux dinteret commencent a baisser, mais cela doit aussi etre la consequence de la baisse de linflation. Journaliste : Monsieur le Ministre, jai vu aussi dans dautres pays, lEtat intervient et aide les citoyens qui ont des emprunts, ils ont soit gele les taux soit sont venus compenser. Vous, au sein du parti, avez-vous eu cette proposition dun collegue - que l`Etat ou la banque compense 1 ou 2% dIRCC ou de ROBOR ? Comment voyez-vous ces solutions ? Adrian Caciu : Je me suis deja exprime sur ce sujet meme sur votre chaine de television. En ce moment, les taux dinteret sont tres eleves. Une bonification dinteret ne serait pas la meilleure solution pour les Roumains, car elle pourrait faire en sorte que les taux dinteret restent a ce niveau. Nous voulons voir et trouver les mesures pour que les taux dinteret baissent a un moment donne, egalement en 2023, et, pourquoi pas, pour trouver des elements de soutien a la population consideree non pas necessairement comme un individu, mais comme un menage ou une famille. Journaliste: Il y a des inquietudes, la Banque nationale en parlait aussi, de lincapacite du gouvernement a mener a bien les reformes du PNRR et, tres important, elle a egalement parle du pourcentage du PIB que nous allouons aux pensions speciales, qui pourraient devenir insupportables, ont declare ces gens gens-la. Adrian Caciu : Vous formulez un peu la question liee a lopinion de quelquun de la Banque Nationale comme si cetait lopinion de la BNR. Je suppose que les opinions sont personnelles. Nous avons tous des preoccupations. Un autre combat est la mise en œuvre du PNRR, meme si dans certaines zones il nest meme pas parfaitement elabore. Je crois que jusqua present nous avons fait nos devoirs du cote du PNRR et, la où il reste encore des elements a regler, meme mes collegues cherchent des solutions, pour que la demande de paiement numero 2 soit egalement soumise et que nous puissions passer a autre chose, avec la partie de reformes et de reperes. Par contre, concernant ce domaine des pensions speciales, je ne sais pas, il y a des avis. Journaliste : Monsieur le Ministre, pour lannee 2024 pourrait-on voir de nouvelles hausses dimpots ou pourrait-on voir la suppression des facilites fiscales pour certains secteurs ? Adrian Caciu : Quelle annee, 2024 ? Je vous ai dit assez clairement, et je pense avoir ete assez clair, quen 2023 et 2024 il ny aura plus dajustement massif, le jalon du PNRR nous disant ce quil fallait faire en 2023. Par contre, toujours dans le PNRR on prevoit que dici 2026, apres lanalyse du regime fiscal, nous engagerons une serie dajustements. De mon point de vue, cela se fera, mais nous vous le ferons savoir apres les decisions de la coalition, mais pas avant 2024. Journaliste : /.../. Adrian Caciu : Oui, je nai pas dit ce qui sera fait. Vous verrez quand nous lancerons ce debat et sa mise en œuvre en 2025-2026, dans certains domaines. Journaliste : Je demande ceci... Adrian Caciu : Encore une fois, il faut comprendre une chose, car on pose toujours la question comme sil sagissait dun sujet qui defavorise certains ou dautres - la où il y a des distorsions economiques creees par la fiscalite. Journaliste : Je pose cette question parce quaujourdhui, un secretaire dÉtat au Ministere des Finances a declare quen 2024, nous pourrions voir de telles eliminations... Adrian Caciu : Je ne commente pas les avis exprimes lors dun symposium, ca depend du contexte, je ne connais pas le contexte. Journaliste : Je comprends. Journaliste : Je veux vous interroger sur la contribution a la sante pour les pensions qui depassent le seuil de 4 000 lei, quand sera-t-elle adoptee ? Nous savons quil y a eu des discussions sur un projet dordonnance pour rembourser ceux qui ont paye. Quand sera-t-il pret et de quel montant s`agit-il ? Adrian Caciu : Dans la prochaine periode. Maintenant, ceux des Finances calculent limpact et, en collaboration avec le Secretariat General du Gouvernement, le Ministere des Affaires Interieures, le Ministere de la Defense, travaillent sur cet acte normatif afin que, dans la prochaine periode, il apparaisse, soit publie en transparence, respectivement a approuver par le gouvernement. Journaliste : Une estimation, vous navez pas de montant ? Adrian Caciu : Je ne vous donne pas ce montant maintenant. Journaliste : Et jai une autre question concernant OMV. Avez-vous demande a la Commission europeenne une reponse, une reaction concernant la transposition de cette directive ? Adrian Caciu : La reponse ou le cas nest pas lie a cette compagnie. Cest lie a ce sur quoi reposait le reglement, quand le reglement europeen a ete construit. Journaliste : Ce document est-il arrive ? Adrian Caciu : Non, pas encore. Journaliste : Bonjour ! Je voudrais vous demander dans quelles conditions le systeme de compensation du prix du carburant pourrait revenir et sil y a de largent pour cela. Adrian Caciu : Eh bien, ici, voyez-vous, ce gouvernement a cherche des solutions en fonction de la dynamique de levolution de leconomie ou de la situation a laquelle les citoyens ont ete confrontes ; et il est intervenu a chaque fois. Il est egalement venu avec le paquet Soutien a la Roumanie, alors que la situation etait, si vous vous en souvenez, y compris le probleme lie a leuro, debut fevrier, lorsque lagression en Ukraine a commence, la guerre, lorsque le prix des carburants a augmente. Ainsi, il est intervenu lorsque les choses ont atteint la limite du supportable. Je peux vous dire une chose : que ce gouvernement interviendra si les choses deviennent trop volatiles ou insoutenables pour leconomie et les citoyens. À lheure actuelle, au moment où nous parlons, les choses ne sont pas dans ce domaine et nous pouvons regarder. Jai vu - des comparaisons sont faites avec le debut de lannee. Regardons les comparaisons avec fevrier 2022, pour avoir une periode de comparaison, lorsque les prix ont commence a augmenter tres haut. Mais nous devons aussi regarder le marche du petrole et le marche du carburant. Il y a plusieurs elements a prendre en compte et nous verrons. Le moment venu, ce gouvernement interviendra, je vous lassure. Journaliste : Y a-t-il de largent pour soutenir le programme pendant encore trois ou six mois ? Adrian Caciu : Au fur et a mesure que des solutions ont ete trouvees pour intervenir, des solutions seront trouvees. Un calcul sera fait et on verra comment cela peut etre fait et combien cela peut etre pris en charge. Journaliste : Bonjour. Le regime a ete introduit le 1er juillet. A cette epoque, le diesel etait superieur a 9 lei. La question est, avez-vous un...; Adrian Caciu : Je ne voudrais pas fixer de plafond. Journaliste : Cetait lidee... Adrian Caciu : Je ne voudrais pas fixer de plafond, car le plus important est de regarder, encore une fois, le coût total supporte par leconomie, car cela peut etre un plafond comme - je ne veux pas fixer de plafond, pour ne pas creer dattente - on attend jusqua je ne sais quel niveau. Non. Lidee de base est quil faut regarder le coût total dun menage ou dune entreprise, parce qualors ce netait pas seulement le prix du carburant, cetait aussi le prix de lenergie, cetait le prix des services publics, et on doit examiner les coûts totaux et trouver un support qui couvre ces coûts. Je ne voudrais donc pas, encore une fois, fixer un niveau dattente. Journaliste : Et pourtant vous navez pas de niveau de reference ? Donc, vous faites rapport a fevrier 2022 ou...; Adrian Caciu : Je vous assure que nous avons tout le necessaire comme niveau de reference. Je ne veux pas le rendre public parce que nous creons une fausse attente. Il peut etre plus rapide dintervenir, si les choses se manifestent par une volatilite plus acceleree ; peut-etre que cest a ce niveau, peut-etre que cest... Il faudra voir. Cest la dynamique economique qui motive la reponse dun gouvernement. Merci. Journaliste : Merci. Journaliste : Une question, si vous me le permettez, jai vu que linflation diminue, mais elle diminue tres peu. Pourriez-vous nous dire quand nous pouvons egalement nous attendre a des baisses de prix ? Adrian Caciu : Je reflechis a plusieurs mesures. Nous aurons cette reponse quelque part apres le milieu de lannee. Journaliste : Nous pourrions alors voir les prix baisser ? Adrian Caciu : A travers plusieurs mesures. Ils ne diminuent pas naturellement si nous ne les aidons pas. Merci beaucoup! Dan Cărbunaru : Merci beaucoup pour votre participation, Monsieur le Ministre, je remercie egalement les journalistes qui ont pose des questions. Nous continuons le point de presse. Je voudrais, avec notre permission, revenir sur les decisions prises par lExecutif aujourdhui lors de la reunion du gouvernement. En termes de soutien a lagriculture, les aides dÉtat continuent de reduire les droits daccise sur le carburant diesel utilise dans lagriculture. Comme la annonce le Premier ministre Nicolae Ciucă au debut de la reunion de gouvernement, lExecutif a discute et approuve cette poursuite du soutien apporte au secteur agricole. Il sagit du soutien accorde aux agriculteurs pour lachat de carburant diesel. Par l`arrete approuve aujourdhui, le gouvernement a etabli les conditions dans lesquelles les aides dÉtat aux agriculteurs sont accordees cette annee, en reduisant les droits daccise sur le carburant diesel utilise dans lagriculture. Sous forme de remboursement, cette subvention sera de 1,529 lei par litre, la valeur totale du regime daides dÉtat etant de 500 millions de lei. Ce montant sera accorde sur le budget de lÉtat, par lintermediaire du budget du Ministere de lAgriculture et du Developpement rural. Cest une mesure qui rejoint dautres formes de soutien que le gouvernement accorde aux agriculteurs, des aides financees par des fonds europeens, ou des mesures de soutien aux produits roumains, des facilites accordees par Agro IMM Invest ou Rural Invest, pour mettre en valeur le potentiel de lagriculture roumaine. Aujourdhui egalement, le gouvernement a decide douvrir le Point de passage frontalier international et le bureau douanier frontalieres de Racovaț, Roumanie - Diakivţi, Ukraine. Cet acte normatif prevoit la reouverture dun point de passage frontalier ferme pendant 12 ans, presque 13 ans, ne repondant pas aux exigences dun point de passage frontalier exterieur pendant toute cette periode. Ce point sera ouvert au trafic international de voyageurs, pietons et routier, y compris les bus, y compris le fret, avec un horaire de fonctionnement permanent. Cela fait partie des mesures que le Gouvernement dela Roumanie a preparees et mises en œuvre pour soutenir lUkraine, les citoyens ukrainiens, mais aussi louverture affichee envers le flux de citoyens refugies, mais aussi les flux de marchandises, la Roumanie etant lun des États qui agit extremement activement en soutenant a la fois lUkraine et ses citoyens touches par lagression militaire russe. Loperationnalisation du nouveau regime dexploitation de ce point de passage frontalier de lÉtat se fera progressivement, dans un premier temps, il sera ouvert au passage des camions sans cargaison et des camions-citernes, puis, en fonction des conditions dinfrastructure, et pour dautres types de vehicules et de marchandises. Les postes necessaires pour effectuer le controle de la frontiere nationale, respectivement le controle des marchandises, seront assures en completant le nombre de postes approuves pour la Police des frontieres, lAutorite douaniere roumaine et la Societe nationale dadministration de l`infrastructure routiere. Tels seraient les principaux elements que je souhaitais vous presenter. En conclusion, cependant, je voudrais egalement souligner le fait que le Gouvewernement a adopte l`arrete concernant lapprobation de leffectif moyen maximal pour lannee 2023, pour les operateurs economiques de lindustrie de la defense nationale qui exercent leurs activites conformement a la loi 232 de 2016, relative a lindustrie de la defense nationale, a travers cet acte normatif, la protection du personnel et des operateurs economiques sera assuree, dans les periodes non couvertes par des commandes ou des contrats doperateurs economiques avec un capital majoritaire et/ou integral dans l`industrie de la la defense nationale. Je vais vous dire quelques mots concernant qui sont les beneficiaires de ces decisions. Compania Națională Romarm SA, exclusivement pour ses filiales, pour un nombre moyen maximum de 1.300 employes ; Societatea Romaero SA, pour un nombre moyen maximum de 150 salaries ; Societatea Avioane Craiova SA, pour un effectif moyen maximum de 60 salaries ; Societatea IOR SA, pour 75 salaries ; Societatea Mangalia Naval Shipyard SA, pour un effectif de 8 salaries et Uzina Mecanică Orăștie SA, pour un nombre moyen maximum de 7 employes. Pour financer le nombre maximum demployes, cette annee les fonds prevus pour les 1.600 employes sont de 100 millions de lei et sont prevus comme tels dans le budget du Ministere de lÉconomie. Ce sont les principaux points que je voulais vous donner par rapport a ce qui a ete discute, ce qui a ete decide lors de la reunion de l`Executif daujourdhui, et si vous avez certaines questions, je suis a votre disposition. Journaliste : Je voudrais vous demander avec quel mandat le ministre Lucian Bode sest rendu a la reunion informelle en Suede, avec qui a-t-il discute de ladhesion a lespace Schengen ? Quelles informations avez-vous a ce sujet ? Dan Cărbunaru : Le Gouvernement de la Roumanie poursuit tous ses efforts, y compris au niveau diplomatique, pour obtenir lunanimite necessaire au sein du Conseil JAI, ce qui confirmerait la realite que les experts sur le terrain et tous les autres États membres, sauf, il est vrai, Autriche, ont trouvee et reconnue comme tellle dans les rapports, a savoir le fait que la Roumanie a pris toutes les mesures necessaires au niveau technique pour etre acceptee dans lEspace Schengen sur la base de ses merites. En ce moment, il y a des signaux concernant le soutien que les institutions europeennes et les États membres ont envoye concernant la reconnaissance de ces efforts. Cela sest egalement vu lors du vote au sein du Conseil JAI respectif. Je le repete, il sagit de la situation specifique de lAutriche, a propos de laquelle, bien sûr, toutes les mesures necessaires sont encore prises. Ce cadre de discussion informel au sein du Conseil JAI peut certainement contribuer au dialogue que la Roumanie entretient, a travers les ministres concernes. Quand ce besoin de convaincre notamment lAutriche que la Roumanie remplit tous les criteres necessaires et que les raisons invoquees, du moins jusqua present, nont rien a voir avec la preparation de notre pays, qui a deja demontre quelle respecte ces normes Schengen, donc, lorsque nous aurons cette certitude, nous pourrons egalement beneficier dune decision en tant que telle au sein du JAI. Ce que je veux vous dire, pour resumer, cest que la Roumanie continue a poursuivre cet objectif. Cest un objectif important de notre pays, mais en meme temps, nous ne devons pas oublier que le role actif que notre pays joue dans cette partie de la frontiere europeenne est exerce de bonne foi, avec professionnalisme et justifie pleinement non seulement lacceptation de la nos efforts dans lespace Schengen, mais aussi la reconnaissance de ces efforts. Cela fait apres tout partie de ce que le Ministere des Affaires Interieures et les autres ministeres concernes, les ministeres de tutelle, continuent de faire au niveau europeen pour atteindre cet objectif pour la Roumanie. Journaliste : Alors, pouvez-vous nous dire, peut-etre plus concretement, avec quels autres responsables il y a eu des discussions ? Dan Cărbunaru : Certes, le ministre de lInterieur, Lucian Bode, que vous connaissez, chaque fois qu`il est present, a la fois dans le pays, mais surtout au niveau europeen, visant a atteindre cet objectif, presentera les details lies aux reunions auxquelles il participe et leurs resultats. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci moi aussi ! Sil ny a pas dautres questions, et je comprends quil ny en a pas, merci detre venus et bon apres-midi a tous. 2023-01-26 16:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-26-05-17-51big_briefing-56.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă și de membri ai Guvernului, la începutul ședinței de guvernȘtiri din 26.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-et-des-membres-du-gouvernement-au-debut-de-la-session-de-gouvernementDeclarations du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et des membres du gouvernement, au debut de la reunion du gouvernement Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Je vais commencer la reunion de gouvernement daujourdhui avec le sujet lie au tragique accident survenu le 17 janvier dans la carriere de Jilţ Sud, au cours duquel trois travailleurs ont perdu la vie et dautres ont ete blesses. J`ai demande, lors de la reunion de gouvernement de la semaine derniere, que le Ministere de lÉnergie et le Ministere du Travail entreprennent les demarches pour controler et verifier les causes de laccident et les conditions de travail. En meme temps, jai demande a toutes les institutions de l`Etat de mettre a la disposition des organes de police judiciaire tout ce qui est necessaire, de supportent les peines conformement aux dispositions legales. Dans le meme temps, j`ai demande un controle detaille du respect des regles de securite au travail. Sur la base du rapport preliminaire, qui a ete envoye au gouvernement par les deux ministeres, comme je l`avais demande - chacun des ministeres aura a sa disposition un point pour nous informer sur les donnees et les conclusions de ce rapport -, j`ai demande que tous ceux qui ont enfreint ces regles de securite du travail et les dispositions legales concernant la garantie des conditions necessaires pour mener a bien la bonne activite dans le complexe energetique dOltenie soient licencies ou qu`ils demissionnent. À ce titre, Monsieur le Ministre Popescu, veuillez presenter les donnees preliminaires du rapport. Virgil Popescu : Monsieur le Premier ministre, le 17 janvier vers 13 heures, il y a eu un accident tragique dans lequel trois personnes sont mortes et dix autres ont ete blessees. La raison principale etait que les deux equipes qui se deplacaient du chantier de reparation au siege de la carriere etaient embarquees dans un moyen de transport de marchandises, un moyen qui ne pouvait pas transporter de personnes, avec le materiel ; il sest renverse dans une pente sur une route tres difficile pour cette voiture a ce moment-la. Trois personnes sont mortes, la cause principale etant precisement lutilisation dun vehicule de transport de marchandises pour transporter des personnes, sans aucune protection pour les personnes qui se trouvaient dans ce vehicule. Je suis alle ce soir-la a la carriere, a Targu Jiu. La premiere mesure ordonnee a ete le changement du directeur de la branche miniere, cest-a-dire celui responsable de toutes les operations minieres dans le complexe energetique dOltenie, le directeur des carrieres de lunite miniere de Jilţ, cest-a-dire les deux carrieres Jilţ Sud où laccident sest produit et Jilţ Nord, ainsi que le chef de la carriere Jilţ Sud. Le Corps de controle sest rendu immediatement au complexe energetique dOltenia et a conclu le rapport preliminaire. Le 23 janvier, jai demande, comme vous lavez egalement dit, le changement de poste des deux derniers membres du complexe energetique dOltenie (PDG), le directeur general M. Burlan et M. Negru. Cela a ete fait par leur revocation il y a deux jours par le conseil de surveillance. Des lacunes ont egalement ete constatees au sein du chef de la direction, lacunes pour lesquelles une correction a ete ordonnee. Le degre dusure des machines et la duree de vie de plus de 40 ans de la plupart des machines utilisees dans le CEO montrent que le bon fonctionnement des carrieres ne peut etre assure sans ameliorations. Jai ordonne lelargissement du controle de tous les achats du Complexe en parallele avec la verification des programmes dinvestissements, du mode de paiement des fournisseurs et des conditions de paiement. Les routes - et il s`agait de routes qui ne changent pas, où il y a des voies fixes - doivent etre faites de maniere professionnelle, doivent etre pavees, ne doivent pas etre endommagees par les pluies, devenant ainsi impraticables. Il faut voir quels investissements ont ete faits pour ces routes, car il est bien clair que laccident sest produit dans cette zone, où les routes devaient resister aux intemperies. Nicolae-Ionel Ciucă: Monsieur le ministre, je veux et ordonne que tous les contrats dapprovisionnement du Complexe energetique soient verifies et les raisons pour lesquelles ces contrats dapprovisionnement nont pas assure les conditions normales necessaires a lexercice de lactivite a linterieur du complexe et en particulier dans les carrieres de lextraction du charbon. Virgil Popescu : bien sûr, Monsieur le Premier ministre, cest justement lordre de service qui a ete signe pour lequipe de controle qui effectue le controle de tous les achats, pas seulement des routes. Nous voulons voir tout ce qui sest passe la-bas. Nous avons demande le changement de poste du directeur du service commercial et des responsables des achats, car il faut aussi voir comment le cahier des charges a ete redige. Jai demande le changement de position de tous les responsables de la rehabilitation des routes au sein de la Direction des Investissements, car, comme je lai deja dit, une autre cause etait le mauvais etat des routes et ce drame aurait pu etre evite si la route avait ete adequate. Jai aussi demande le changement du coordinateur de lactivite protection et securite du travail, car la securite du travail qui etait faite superficiellement; si elle avait ete suivie et bien faite, nous naurions pas eu ce drame. Jai egalement considere comme une concernant le chef de l`equipe impliquee dans cet accidenmt tragique, qui a ete promu chef de carriere, et j`ai evidemment demande qu`il soit libere de cette fonction. Ce nest pas normal de nommer le chef de l`equipe qui a ete victime de cett tragedie, a la tete de toute la carriere. Deux autres personnes ont ete identifiees dans la note preliminaire du Corps de controle - le chef de secteur, le chef de section -, directement impliquees dans lactivite de surveillance des vehicules automobiles designes a effectuer le transport le jour de laccident. J`ai demande aux nouveaux membres de la direction et du Conseil de surveillance de remedier en urgence aux conditions de transport des mineurs avec le soutien de lITM. En ce moment, lensemble du parc automubile de location est en cours de verification, etant complete afin quil puisse etre fonctionnel dans des conditions de securite. Les mineurs se rendent a la carriere avec des vehicules; 29 sur les 48 loues sont actuellement aptes a reprendre le travail, et le complexe energetique dOltenia complete par 14 autres moyens de transport de leur dotation, des moyens qui ne sont pas 6x6 mais 4x4, mais ils peuvent entrer en ce moment precisement pour transporter des mineurs aux fronts de travail. Cest pourquoi j`ai demande que, dans un delai maximum de 15 jours, la direction du Complexe energetique dOltenie presente a l`approbation avec un plan dinvestissements clair concernant lexploitation sûre des objectifs, la fourniture de lequipement de protection du travail necessaire pour le personnel dexploitation, lexecution du transport personnel en toute securite et toutes autres mesures necessaires. Nous voulons aussi voir de quel budget il sagit. Je suis convaincu quau niveau du Complexe energetique dOltenie, il ny a pas de probleme a manquer de ressources financieres. Il y a ces ressources financieres et je vous informe que 7 de ces 15 jours se sont deja ecoules, donc je mattends a ce que dici la fin de la semaine prochaine la direction presente ce plan et je massurerai ensuite par lintermediaire du Conseil de surveillance que les mesures sont respectees. Le travail du Corps de controle, comme je lai dit, se poursuivra et setendra a absolument tous les achats pour voir et controler exactement les contrats dapprovisionnement et ce qui sy est passe. Bref, voila les principaux faits qui se sont produits et les principales mesures qui ont ete rapidement prises sur place justement pour repondre a l`attente des gens et ameliorer les conditions de travail dans la carriere. Merci! Nicolae-Ionel Ciucă : M. le ministre Budai, si, en termes de securite au travail, avez-vous quelque chose a ajouter ? Marius Budăi : Merci beaucoup, Monsieur le Premier ministre ! Il ny a pas grand chose a ajouter, jai egalement mis ce rapport preliminaire a la disposition du Ministere de lEconomie. Je mentionne quil sagit dun rapport preliminaire parce que nous avons deja demande des documents mais qui ne nous ont pas encore ete mis a disposition. Ce que nous avons constate dans la premiere phase et nous avons applique une action, cest que, immediatement apres la levenement, le perimetre na pas ete pas securise et des changements y sont apparus, letat des faits a ete change et nous avons considere que les traces laissees par l`automobile utilitaire avaient ete alterees. Pour le reste, ce qui nous a semble frappant, cest quimmediatement apres cet evenement, le 23.01, lorsquil y a eu cette greve spontanee, nous nous sommes immediatement rendus sur les lieux et avons joint aussi des photos au rapport preliminaire, nous avons vu des voitures avec des pneus endommages et egalement dans des conditions qui netaient pas exactement adaptes a ce transport. Le jour de laccident, immediatement apres lappel au 112, lequipe dITM Gorj sest presentee, le 18.01 jai pris la decision de completer avec une equipe du niveau central, de lInspection du Travail, dici, de Bucarest. Le reste toutest mentionne dans le rapport. Il convient de noter quau fil du temps, depuis 2016 a aujourdhui, 158 controles ont ete effectues avec 210 mesures et des amendes ont ete infligees pour un montant de 436.000 lei, amendes qui, dans leur integralite, ont ete contestees devant les tribunaux. Jusqua present, dans une proportion de 95%, lInspection du travail a remporte toutes ces amendes devant les tribunaux, donc les choses que nous avons constatees et les mesures prises depuis 2018, concernant le transport de personnes, se sont egalement averees reelles devant les tribunaux. Nous avons suspendu, comme nous vous en avons informe, le transport avec vehicules non homologues jusqua ce quils soient repares ou remplaces par dautres vehicules. Nicolae-Ionel Ciucă : Je demande aux deux ministres que, lors de la reunion de la semaine prochaine, vous me presentiez le delai dans lequel vous assurerez ensemble la verification et la mise en œuvre de toutes les mesures necessaires dans lensemble du complexe energetique dOltenie, mais aussi dans les autres structures où nous devons observer comment les conditions de travail et la securite au travail sameliorent. En outre, lactivite sera etendue a toutes les unites de production delectricite subordonnees au Ministere de lÉnergie. Donc, je mattends a ce que, la semaine prochaine, vous me presentiez lecheance que vous vous assumez, afin que nous puissions assurer la mise en œuvre de ce plan. Et, bien sûr, nous poursuivons les activites par lesquelles, ensemble, vous mettrez a la disposition des organes de police judiciaire, comme je lai dit, toute la documentation necessaire, afin que les coupables supportent les rigueurs de la loi. Sil vous plait, monsieur le ministre ! Marius Budăi : Je soupconne que la demande sadresse davantage au Ministere de lÉnergie, car nous, le Ministere du Travail, constatons et prenons des mesures. La mise en œuvre ne depend pas de nous. Nicolae-Ionel Ciucă : Bien sûr, oui. Marius Budai : Merci ! Nicolae-Ionel Ciucă : Mais puisque ensemble vous avez reussi a identifier tous ces aspects, cela ne veut pas dire que vous ne continuez pas la collaboration. Marius Budăi : Nous avons mis tous les rapports a la disposition du Ministere, comme nous les avons mis dans le rapport preliminaire, tous les proces-verbaux. Nicolae-Ionel Ciucă : Cest tres bien. Merci! Virgil Popescu : Monsieur le ministre, vous devez savoir que jai deja ordonne et envoye a toutes les entreprises du secteur de lenergie, une evaluation des vulnerabilites et des risques concernant les emplois, car de telles tragedies ne doivent plus se reproduire. Je veux que nous regardions non seulement le domaine minier, mais aussi dautres domaines, car pratiquement les risques doivent etre reduits au minimum, voire elimines si possible. Et avec le Ministere du Travail nous avons tres bien travaille, ce sont des experts dans le domaine de la securite du travail et nous nous sommes coordonnes sur ces controles. Nicolae-Ionel Ciucă : Cest tres bien, seulement il est un peu tard et il faut que chacun soit conscient de sa responsabilite vis-a-vis de lamelioration des conditions de travail et notamment de la securite au travail, quel que soit son lieu de travail. Avant la reunion du gouvernement, jai recu de la Commission nationale de prevision les donnees sur le Produit Interieur Brut, la valeur nominale du Produit Interieur Brut en 2022. Son augmentation est significative, et ici je tiens a souligner que, par rapport a lannee 2021, nous avons une augmentation, en valeur nominale du Produit Interieur Brut, denviron 50 milliards deuros. Plus precisement, 49 milliards deuros. Cest une augmentation significative. En regardant les chiffres, la croissance de lannee 2022 est egale a la valeur du Produit Interieur Brut de lannee 2002. Donc, dans les conditions que nous connaissons tous, dans les situations de crise que nous avons dû gerer ensemble, a ete realisee une performance gouvernementale grace a laquelle, dune estimation denviron 1.396 milliards de lei, si je ne me trompe pas, Monsieur le ministre, on a atteint 1.427 milliards de lei. Pratiquement, lestimation a egalement ete depassee denviron 8,5 milliards deuros, ce qui signifie quil y a eu une activite soutenue au niveau de chaque ministere. Il y a eu une activite soutenue au niveau de leconomie roumaine - et je tiens ici a remercier publiquement tous ceux avec qui jai eu un dialogue et tous ceux avec qui jai trouve des solutions, afin que nous puissions faire en sorte que les investissements reprennent le role prioritaire sur l`ordre du jour du gouvernement. Et nous avons ici cette augmentation, une fois de plus, de 49 milliards deuros, qui garantit que nous avons la possibilite de regarder avec confiance vers lenvironnement entrepreneurial en Roumanie, auquel nous voulons accorder tout le necessaire pour quil puisse se profiler au mieux a la fois dans le pays et sur le marche europeen, que sur le marche etranger, et il est egalement important de souligner que tant que nous pouvons accumuler plus dargent dans le budget de lÉtat, nous avons la possibilite et la garantie de pouvoir remplir tous les engagements et les objectifs du gouvernement. Nous pouvons garantir que nous poursuivrons les mesures de soutien a la population vulnerable de Roumanie, que nous continuerons a augmenter les emplois et aussi que nous maintiendrons cette coordination directe avec le milieu des affaires, avec les entrepreneurs roumains, quelle que soit leur taille, afin davoir la certitude que nous leur offrons la previsibilite et la credibilite necessaires pour continuer a investir, continuer a se developper et a le faire de maniere a ce que le capital roumain acquiere plus de consistance, grandisse et devienne un concurrent au meme niveau, au meme niveau que les entrepreneurs et les investisseurs etrangers. Je tiens egalement a reconnaitre le role que les investissements etrangers ont joue dans leconomie roumaine en 2022. Jai intentionnellement laisse une partie de lefficacite de labsorption des fonds europeens a la fin. Je reitere la valeur de 11,3 milliards deuros qui sont entres dans le pays a partir des fonds europeens lannee derniere, qui ont egalement apporte une contribution substantielle a cette croissance economique en 2022. Ce que je veux souligner, cest que le pourcentage de croissance reelle du PIB reel est de 4,9. La derniere estimation, monsieur le ministre, si je ne me trompe pas , etait de 4,6 %; nous parlons donc ici dune augmentation de 4,9 %. Pour lannee 2023, les donnees de la Commission nationale de prevision sont egalement positives, cest sûr, compte tenu du contexte economique dans lequel analystes et specialistes du domaine discutent dune baisse de la croissance economique et, assez souvent, on parle dentree en recession en 2023 ; cependant, leconomie roumaine a une prevision favorable, dans laquelle on estime que nous aurons une croissance de 2,8%. A ce titre, nous avons toujours besoin de la meme attitude, peut-etre meme plus dynamique, et dun taux dabsorption des fonds europeens plus eleve. Je disais a la fin de lannee que pour assurer labsorption des 80 milliards - parce que cest tout ce qui reste - il fallait absorber au moins 10 milliards chaque annee. Je suis convaincu que, comme nous avons travaille au niveau de chaque coordinateur de reforme, de chaque ordonnateur de credit et au niveau de chaque ministere qui etait responsable de labsorption des fonds europeens, en collaboration avec le Ministere des Investissements et des Projets europeens, nous parviendrons a maintenir au moins le niveau que nous avons atteint en 2022, assurant ainsi que le risque de confiscation concernant labsorption des fonds europeens diminue - si cetait possible, vers 0 serait tres bien. Ce qui est certain, cest qua la fin 2022, le pourcentage dabsorption etait de 73 %. Cette annee est la derniere annee au cours de laquelle nous pouvons nous assurer que nous absorbons les fonds de cohesion du programme 2014-2020. M. Bolos s`est engage que nous aurons une absorption minimale de 90 %. Monsieur le Ministre, si nous parvenons a franchir ce seuil, ce serait veritablement une premiere pour la performance administrative de notre pays dans l`absorbtion des fonds europeens. En meme temps, je pense que nous devons maintenir ce dialogue avec lenvironnement des entreprenorial, avec lenvironnement des affaires dans le pays, et aussi le faire de maniere a assurer le soutien du capital roumain. Jai discute avec les membres du Cabinet responsables de ces lignes dapproche et je suis convaincu que nous trouverons les solutions par lesquelles le capital roumain pourra etre veritablement soutenu. Nous ne pouvons pas parler de developpement economique sans un capital consolide et, bien sûr, de travailler avec des investisseurs etrangers avec lesquels nous pouvons collaborer, coordonner et dont nous pouvons apprendre a developper des entreprises dune taille plus grande que celles de jusqua present. Monsieur le Ministre Caciu, si vous souhaitez apporter des precisions. Adrian Caciu : Merci, Monsieur le Premier ministre. Pratiquement, les donnees de la Commission de prevision certifient ce que, depuis un an, nous avons essaye de faire ensemble avec le milieu des affaires et le domaine social et, si vous voulez que je traduise plastiquement ce qui sest passe en 2022, sur cette croissance du PIB de 49 milliards deuros, qui est superieure aux deux dernieres annees avant 2022 cumulees, elle reflete ce que nous avons voulu en arrivant au gouvernement, et vous savez tres bien que nous avons discute dans la coalition : changer de type de moteur economique. Si avant la pandemie, la Roumanie avait un moteur economique base sur certaines zones de stimulation et qui montraient une vitesse de croissance basee sur des stimuli concrets du gouvernement a leconomie et aux citoyens... Nicolae-Ionel Ciucă : Et sur la consommation... Adrian Caciu : ...et les citoyens, mais la consommation, au final, aide loffre intermediaire qui peut sexprimer, et la on aide aussi, au final, le capital roumain, Malheureusement, nous sommes encore dependants des importations ; pendant la pandemie, non seulement en Roumanie, mais dans tous les États, le type de moteur economique a change. Si vous voulez que je fasse une traduction comme celle-ci, on a monte un moteur de voiture plus lent. Soit, ce que nous avons essaye ensemble, et cest, encore une fois, une affaire qui, malgre toutes les critiques, avec toutes les animosites de cette annee difficile, tres compliquee, nous avons cependant ete coherents en remettant en mrrche un moteur durable base sur la croissance y compris, sur des stimuli economiques. Et je donne un autre exemple, si les annees precedentes leffort du gouvernement etait denviron 2% du PIB, cette annee leffort direct etait de 6% du PIB, auquel on ajoute le credit dimpot de 4,7. Cest pourquoi, egalement lorsque nous avons construit le budget, vous savez tres bien que nous avons essaye daugmenter leffort gouvernemental base sur les investissements, dabord, mais aussi sur les programmes, comme cetait le cas en 2022, le programme Soutien a la Roumanie et les programmes finances a la fois de fonds europeens et nationaux, ce qui apportera rapidement de largent a leconomie et en particulier a la population. Pourquoi est-ce necessaire ? Tout cet argent revient et se multiplie. Évidemment, nous devons continuer a veiller a ce que ce changement soit consolide, et cela se fait uniquement ou au detriment des investissements publics et prives. Si vous remarquez, dans le modele de croissance economique que nous avons au cours des deux derniers trimestres, certains domaines de la direction economique sinversent, en ce sens que la croissance economique commence a se consolider sur la formation brute de capital fixe, ce qui est le premier signal que nous commencons a entrer dans le developpement durable, au sens où le developpement se fait a la fois par des investissements publics et prives. Cela ne peut pas se faire uniquement par un effort du Gouvernement, mais doit se faire, exactement comme vous lavez dit, en partenariat permanent et les mesures doivent etre adaptees a la dynamique economique et aux preoccupations que le milieu des affaires a ou auxquelles il doit fait face. Merci. Nicolae-Ionel Ciucă : Merci, monsieur le ministre. Parce que nous avons discute des fonds europeens et des facilites que nous pouvons apporter aux citoyens roumains, nous avons pris la decision, a la fin de lannee derniere, de fournir ces bons grace auxquels nous soutenons la population vulnerable pour couvrir laugmentation des prix de lenergie. Les bons dune valeur de 700 lei seront distribues a partir du 1er fevrier. Je sais que M. le ministre Boloş a travaille en etroite collaboration avec la Poste roumaine et, comme je lai dit, le 1er fevrier, les bons seront recus par les citoyens, et a partir du 20 fevrier, ils pourront effectuer les paiements, et voici le probleme de nouveaute, c`est une facilite avec laquelle nous venons soutenir les citoyens, cest-a-dire que le paiement peut se faire directement a la poste ou chez les facteurs, car nous avons reussi a acheter des systemes de lecture electronique, dont seront equipes chaque facteur et , de cette facon, il est possible de faciliter tout ce que cette partie de la perte de temps signifie pour les citoyens et surtout pour ceux qui ont parfois du mal a parcourir de longues distances pour payer ces factures. A ce titre, Monsieur le ministre, si je ne me trompe pas, on parle denviron 4 millions de Roumains qui beneficieront de cette facilite. Sil vous plait si vous avez des details. Marcel Boloş : Monsieur le Premier ministre, comme nous nous y sommes engages et comme nous nous sommes fixes notre tache lors de la reunion du gouvernement, le 20 fevrier est la date a partir de laquelle, comme vous lavez mentionne, ces aides pourront etre versees pour le chauffage. De plus, le 1er fevrier, la Poste roumaine commencera la distribution de ces cartes energetiques. Hier, je me suis rendu et je me suis assure que toutes les etapes et mesures qui ont ete approuvees par le gouvernement sont mises en œuvre. En effet, nous avons eu une tres bonne collaboration avec le Ministere du Travail et le Ministere des Finances afin que la liste des beneficiaires puisse etre etablie a temps. Cest la premiere fois que nous interrogeons les bases de donnees dont disposent les entites de l`Etat, et je crois que cest une demarche qui portera ses fruits a partir du 20 fevrier. Merci. Nicolae-Ionel Ciucă : Oui, merci, monsieur le ministre. Il ne represente quune mesure par laquelle nous pouvons utiliser les fonds europeens. Voici les avantages de notre adhesion a lespace communautaire. Ce sont des aspects particulierement importants car nous avons a notre disposition, au sein de cette instance, de beneficier de lesprit de solidarite de lUnion europeenne et des fonds mis a disposition pour pouvoir aider les citoyens qui ont besoin de ce soutien financier. Bien sûr, nous poursuivons les mesures par lesquelles, une fois tous les deux mois, nous fournirons la somme de 50 euros, par laquelle nous venons egalement en aide aux citoyens ayant des besoins financiers. Il est egalement important de souligner que ces programmes que nous avons entrepris se poursuivront. Lors de la reunion daujourdhui, nous approuverons la poursuite du programme Nouvelle maison. Cest un programme dont, jusqua present, ont beneficie environ 330.000 jeunes et familles qui ont achete une maison beneficiant de ces facilites, et je crois que cest une approche que le gouvernement doit continuer a gerer. Monsieur le ministre, pourriez-vous nous donner des details sur ce programme ? Adrian Caciu : Monsieur le Premier ministre, ce programme, qui dure deja depuis 13 ans, de notre point de vue - et vous savez tres bien quand je parle de tout le gouvernement - doit se poursuivre, car cest une mesure daccompagnement, notamment pour les jeunes, afin de pouvoir acheter un logement dans des conditions plus favorables, pour ainsi dire, par rapport aux conditions qui existent sur le marche. Et cette annee, nous poursuivons ce programme avec un plafond, pour commencer, de 1,5 milliard de lei. Je dis pour commencer, car je voudrais que ce plafond soit complete en milieu dannee, dans le contexte actuel où linteret... Nicolae-Ionel Ciucă : Si nous avons la meme croissance economique, nous le completerons. Adrian Caciu : Et la demande doit etre manifestee par les beneficiaires, les beneficiaires potentiels, evidemment, dans le contexte actuel, dans lequel les taux dinteret sont tres eleves, dans lequel le marche immobilier affiche une serie de prix, de mon point de vue, plus eleves quils ne devraient letre, il est utile que lÉtat propose ce programme. Enfin, ce programme est egalement correle aux facilites fiscales dont nous disposons dans le domaine immobilier, a savoir la correlation avec la TVA a 5% et avec la superficie dun immeuble que l`on peut acheter via le programme Maison neuve. Il existe deux types de prets ou il existe deux types de plafonds pour les appartements jusqua 70.000 euros et pour les appartements jusqua 140.000 euros, la facilite portant sur les garanties accordees aux beneficiaires, mais aussi sur la partie avance, par derogation a les regles bancaires, qui en ce moment se durcissent evidemment dans un contexte inflationniste. De mon point de vue, cest un programme qui va aider les jeunes a acheter une maison et je les encourage a participer a ce programme. Largent de plafond de garantie existe. Je veux l` epuiser au plus vite. Merci! Nicolae-Ionel Ciucă : Merci, monsieur le Ministre ! En ce qui concerne la poursuite du programme daides dÉtat visant a reduire les droits daccise sur le carburant diesel utilise par les agriculteurs, nous avons pris au niveau gouvernemental la decision de mettre a disposition 500 millions de lei pour le developpement du regime daides dÉtat, afin que les agriculteurs puissent acheter du diesel a des prix plus bas et pouvoir aussi faire les travaux necessaires, car nous avons tres bien analyse et nous avons un potentiel agricole quil faut soutenir. Nous lavons soutenu a travers les facilites accordees par Agro IMM Invest et Rural Invest. Il y a eu toute une serie dautres mesures; des discussions que nous avons eues avec les agriculteurs, est ressorti le besoin dassurer un fonds de roulement. J`ai parle avec le ministre de lAgriculture, avec le ministre des Finances, nous avons parle au niveau de la coalition et nous continuerons a soutenir les agriculteurs roumains pour trouver des solutions, afin que nous puissions augmenter le rendement et la productivite dans lagriculture. En meme temps, je regrette que le ministre Daea ne soit pas present a la reunion du gouvernement aujourdhui, mais je suis convaincu que vous le lui transmettrez et nous aurons egalement une discussion a travers laquelle je souhaite que le gouvernement entreprenne, une periode de temps, une courte periode de temps, au cours de laquelle le deficit de la balance commerciale des produits agricoles et alimentaires atteingne zero. La Roumanie a du potentiel, jai parle avec les responsables de terrain, avec tous ceux qui pratiquent, avec le milieu associatif qui pratique des activites dans le domaine agricole, et ils ont tous reconnu que nous avons du potentiel et que le potentiel de croissance est tres eleve. Ainsi, ensemble, agriculteurs, entrepreneurs de la filiere de transformation des produits agricoles, nous pouvons assurer cet objectif de reduction a zero la balance de deficite commenrcial. Sil vous plait, monsieur le secretaire dÉtat, transmettez-le a M. le ministre pour en discuter une fois que il sera disponible. Merci et bonne journee! 2023-01-26 14:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_sedinta_de_guvern-80.jpgDiscursul premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Focșani, cu prilejul sărbătoririi Unirii Principatelor RomâneȘtiri din 24.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/discours-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-foc-ani-a-l-occasion-de-la-celebration-de-l-union-des-principautes-roumainesMonsieur le President de la Chambre des Deputes, Votre Éminence, Mesdames et messieurs les parlementaires, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement, Distinguees autorites locales, Chers militaires, Mesdames et Messieurs, Chers habitants du departement de Vrancea, Je suis heureux et emu de retourner a Focșani, où le souverain Alexandru Ioan Cuza devait lever les gardes des frontieres entre les Roumains. Aujourdhui, nous celebrons le jour de lUnion des Principautes roumaines, un moment historique qui a ouvert la voie a lemancipation et a la modernisation de lÉtat roumain. Lunion est liee a Focșani et a Milcov qui separait les deux principautes roumaines : la Moldavie et la Muntenie. Divisee en deux par un bras de Milcov, la ville de Focșani incarnait la situation politique et etatique des deux principautes roumaines. Le drame dune nation de vivre dans deux principautes separees etait dautant plus ressenti par les habitants de cette ville, parcequil sagissait dune fausse separation, nee de linjustice de lhistoire. Lunion des deux principautes et labolition de la frontiere de Focșani ont cree les premisses de lÉtat national roumain unitaire, qui sera plus tard complete par la Grande Union du 1er decembre 1918. C`est dici, de Focșani, qu`a commence le soutien au mouvement unioniste des mars 1857. Toujours a Focșani, a ete elu en decembre 1858, a lAssemblee elective de Moldavie, Mihail Kogălniceanu, notre grand homme dÉtat, qui a influence par son travail lUnion des Principautes, la declaration dindependance de lÉtat de la Roumanie et la formation du Royaume. Chers habitants de Focsani, Lunion des Principautes roumaines en un seul État netait pas un acte aleatoire, une faveur du destin. Ces actes des ancetres doivent etre rappeles et appris par tous les Roumains. Ce sont des exemples de lapproche politique des predecesseurs et des jalons du renforcement et de la modernisation de la Roumanie. Si nous voulons reussir en tant que nation, nous devons apprendre des peres fondateurs de la nation roumaine comment nous comporter comme un seul peuple, uni autour de valeurs et dobjectifs communs. Tout ce que la Roumanie moderne a edifie bien a ete fait lorsque le peuple et les elites politiques, economiques et culturelles ont agi ensemble pour atteindre un objectif national majeur. Sans un objectif national commun, plus important que nous-memes, la nation roumaine ne peut progresser et ne peut atteindre le potentiel quelle merite. La Roumanie traverse actuellement un moment historique unique. Cest un moment où nous avons la chance d`achever le grand projet de la Roumanie moderne pour construire et consolider une nation roumaine europeenne, au sein dune democratie occidentale. Nous ne pouvons le faire que si lÉtat roumain est efficace et respecte, et lefficacite et le respect s`acquierent lorsque toutes les institutions de lÉtat garantissent et promeuvent au plus haut niveau la liberte individuelle, la dignite humaine et le bien-etre economique et social. Mesdames et Messieurs, La facon dont nous allons depasser le contexte historique actuel determinera notre avenir pour longtemps encore. Apres de multiples crises economiques, apres les annees de pandemie et maintenant au milieu de la guerre de la Russie contre le monde libre, nous sommes a la croisee des chemins. Le monde entier se replace en fonction des valeurs et des interets. Dans un tel contexte, nous avons besoin de vision, de courage et surtout de determination pour atteindre nos objectifs nationaux. Bien sûr, pour reussir dans notre demarche, nous avons besoin non seulement du desir de faire, mais aussi du pouvoir de faire. Et le pouvoir d`edifier notre destin occidental, repose sur lequilibre, la raison et la paix sociale. On ne peut rien construire par la haine et les critique injustifiee. On ne peut construire le destin dun pays par la desunion. Dans les grands moments historiques doit prevaloir lunite de volonte, et non le desir de desunion. Jamais dans lhistoire moderne de la Roumanie nous navons eu un soutien politique et economique aussi fort de la part de nos partenaires occidentaux. Les grands projets que nous avons lances ont ete : la suppression du MCV, ladhesion a lEspace Schengen et a lOCDE, ainsi que les grands projets de reforme et dinvestissements finances par le PNRR et le budget national. Jexprime cette volonte de nous elever au niveau du contexte historique que nous traversons. Chers habitants de Focșani, Le bien-etre et la securite de la nation roumaine europeenne, ainsi que la protection des valeurs de la democratie occidentale en Roumanie, representent notre projet de pays. Cest le seul grand objectif pour lequel nous devons travailler constamment et sans relache. Nous avons une obligation morale envers les Roumains et envers les grands hommes dÉtat qui, a leur epoque, ont forge la nation roumaine et lÉtat roumain. Cest pourquoi nous rendons hommage a nos ancetres et reconnaissons leurs actions pour l`evolution de notre pays jusqua aujourdhui. Et le plus grand devoir envers eux et surtout envers ceux qui viendront apres nous est de veiller a ce que leur vision soit renforcee par le developpement et la modernisation de notre pays, qui a retrouve ses aspirations legitimes aux cotes des democraties occidentales. Je vous remercie ! Joyeux anniversaire Roumanie! Joyeux anniversaire Roumains ! Joyeux anniversaire, habitants de Vrancea ! *** Declarations a la presse du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a Focșani Journaliste : En ce qui concerne ladhesion de la Roumanie a Schengen, y a-t-il encore des espoirs, faites-vous encore quelque chose ? Nicolae-Ionel Ciucă : Nous poursuivons les demarches comme nous lavons annonce depuis le 8 decembre 2022. En ce moment, il y a des activites diplomatiques a tous les niveaux. Apres la conversation telephonique de M. le President Klaus Ioannis avec le President de lAutriche, il a ete convenu de renvoyer notre ambassadeur a Vienne et l`on reprenne les relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs. Et au niveau du Ministere des Affaires Etrangeres, nous poursuivons les contacts avec les autres pays, de sorte que jusqua present au moins au niveau de 12 ministeres des Affaires Etrangeres de 12 pays, nous avons discute et nous avons toujours lacceptation et le soutien de notre approche. Journaliste : Avez-vous eu un dialogue avec le Chancelier autrichien ? Nicolae-Ionel Ciucă : Pour le moment, je nai eu aucune communication avec le Chancelier autrichien. Avec les autorites bulgares, bien sûr, nous avons un dialogue, nous avons une coordination, afin de pouvoir poursuivre la demarche. Journaliste : M. le ministre Boloș disait quil y a des discussions ou au moins une proposition, afin que laide de 1.400 lei pour le chauffage soit egalement accordee aux personnes ayant des revenus allant jusqua 3 000 lei. Cest-a-dire d`augmenter ce seuil. Cette discussion est-elle au sein de la coalition ? Avez-vous eu cette discussion avec M. Boloș ? Nicolae-Ionel Ciucă : Il y a une telle proposition en fonction de la maniere dont nous pourrons utiliser ce montant etabli de 2,2 milliards deuros. Et dans cet argent, en fonction de la maniere dont largent est alloue a dautres objectifs et n`est pas depense, nous envisageons delargir la plage pour dautres categories. Journaliste : Et pourrait-elle etre etendue a dautres categories sociales ? Nicolae-Ionel Ciucă : Les categories sociales dont nous tenons compte sont celles selon le revenu /.../ Journaliste : Vous voulez dire pas seulement les retraites ? Nicolae-Ionel Ciucă : Les personnes a faible revenu continuent de beneficier de toutes les mesures que nous avons prises dans le cadre du programme Soutien a la Roumanie. 2023-01-24 16:57:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_govr9889.jpgParticiparea șefului Cancelariei Prim-Ministrului, Mircea Abrudean, la ceremonia de decorare a Drapelului de Luptă al Brigăzii 30 Gardă „Mihai Viteazul” și pe cel al Brigăzii 15 Mecanizată „Podu Înalt”Știri din 24.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-chef-de-la-chancellerie-du-premier-ministre-mircea-abrudean-a-participe-a-la-ceremonie-de-decoration-du-drapeau-de-bataille-de-la-brigade-30-de-garde-quot-mihai-viteazul-quot-et-de-celui-de-la-brigade-15-mecanisee-quot-podu-inalt-quot2023-01-24 15:47:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_5449.jpgDiscursul premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Iași, cu prilejul sărbătoririi Unirii Principatelor RomâneȘtiri din 24.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/discours-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-iasi-a-l-occasion-de-la-celebration-de-l-union-des-principautes-roumainesMonsieur le President de la Chambre des Deputes, Vos Eminences, Mesdames et Messieurs les parlementaires et membres du Cabinet, Distinguees autorites locales, Chers militaires, Mesdames et Messieurs, Chers habitants de Iași, Je suis heureux de revenir a Iasi, un jour qui revet une signification particuliere pour la Roumanie. Aujourdhui, nous celebrons ensemble la Journee de lUnion des Principautes roumaines - lacte fondateur par lequel la nation roumaine a jete les bases de la modernisation et de lemancipation de lÉtat et a commence le travail inlassable dunification de notre peuple. Les racines de la Roumanie europeenne se trouvent dans lUnion des Principautes roumaines, un acte visionnaire realise grace a lunite de volonte autour de valeurs et dobjectifs communs. Lunion de la Moldavie a la Roumanie naurait pas ete possible sans les actions courageuses des revolutionnaires de 1848, sans le travail inlassable de lelite intellectuelle des deux principautes, sans les efforts ininterrompus de la diplomatie roumaine aux cotes des chancelleries des grandes puissances et, surtout, sans le soutien populaire des Roumains. Ainsi, lacte dil y a 164 ans a ete lœuvre de la volonte et du courage de tout le peuple et de son elite politique. La lecon historique intemporelle est que grace a la volonte, lunite, le courage et le soutien de nos concitoyens, nous pouvons atteindre les objectifs les plus ambitieux. Les realisations recentes le confirment. Ladhesion de la Roumanie a lOTAN, lobtention du statut de membre de lUnion europeenne en sont des exemples eloquents. Mesdames et Messieurs, Aujourdhui, la Roumanie se trouve devant une etape importante pour notre avenir. Lenjeu commun est etroitement lie au developpement rapide et a la consolidation de la place parmi les États developpes dEurope et du monde entier. Et ce processus doit aller de pair avec la reduction des ecarts au sein de la societe, ce qui signifie concretement la capacite doffrir une vie meilleure a chaque Roumain, sans laisser personne derriere les lignes de developpement erreduire au plus vite les ecarts entre les villages et les villes, entre les regions de Roumanie. Le gouvernement que je dirige a realise dimportants progres. Parce que nous sommes a Iași, je voudrais evoquer lautoroute de Moldova, A7, un objectif attendu depuis de nombreuses annees par les citoyens et qui, enfin, a perspectives certaines de realisation. Le financement est assure par le biais du Plan national de relance et de resilience, la plupart des sections sont deja sous contrat et les entrepreneurs ont commence les travaux. La facon dont nous avons reussi a faire avancer ce projet dans la courte periode où nous lavons remis parmi les priorites est un autre exemple quensemble nous pouvons faire bouger les choses, unis par le desir du mieux. A8, Autoroute Unirii, Targu-Mureș-Iași-Ungheni renforcera, grace au financement europeen dont beneficie la Roumanie, les opportunites de developpement de la Moldavie. La meme mobilisation doit se retrouver dans toutes les actions visant laugmentation de la qualite de vie de nos concitoyens, le developpement des communautes et du pays. Dans la Roumanie europeenne, tous les citoyens doivent avoir des chances egales, se sentir en securite et avoir lespoir dun avenir meilleur et plus prospere. Les garanties de securite offertes par lOTAN et notre Partenariat strategique avec les États-Unis dAmerique, les fonds europeens, y compris ceux auxquels nous pouvons acceder a travers le PNRR, le niveau des investissements du budget de lÉtat et surtout lexistence dune cellule daction politique au niveau interne et externe sont les atouts de notre developpement. Mesdames et Messieurs, Notre chemin vers la prosperite est protege par les valeurs democratiques et les libertes, tout en respectant egalement les racines heritees de nos ancetres. Comme toutes les democraties europeennes, sous limpact des multiples crises generees par la guerre, en Roumanie aussi des mouvements politiques extremistes tentent dinfluencer notre societe. Nous les reconnaissons facilement, car les discours promus par leurs dirigeants pronent la haine au lieu de la bonne entente, la peur au lieu de laction, la desinformation au lieu de la verite, la condamnation au lieu de la justice par la loi. Les societes democratiques ont cependant leurs propres mecanismes de rejet bases sur les racines profondes et les lecons de lhistoire. De plus, dans le cas de la Roumanie, lequilibre et la sagesse sociale, le fort soutien aux valeurs europeennes et euro-atlantiques agissent comme un veritable catalyseur autour des libertes democratiques. Je vous remercie et jespere quensemble nous maintiendrons la Roumanie la où elle a ete pendant des siecles - dans la grande famille des democraties europeennes et occidentales ! Joyeux anniversaire Roumanie ! Joyeux anniversaire Roumains ! 2023-01-24 11:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-24-02-48-20big_1.jpgParticiparea șefului Cancelariei Prim-Ministrului, Mircea Abrudean, la ceremonia de depunere de coroane la statuia domnitorului Alexandru Ioan Cuza, Dealul PatriarhieiȘtiri din 24.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/2023-01-24 11:33:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_5203.jpgVizitarea proiectului de extindere a Aeroportului Internațional Iași de către premierul Nicolae-Ionel CiucăȘtiri din 24.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-visite-le-projet-d-agrandissement-de-l-aeroport-international-de-ia-i2023-01-24 11:04:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_govr9276.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ocazia Zilei Unirii Principatelor Române Știri din 24.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-journee-de-l-union-des-principautes-roumainesLunion de la Moldavie avec la Valachie sous le meme souverain, Alexandru Ioan Cuza, est un exemple authentique de lunite de la volonte des Roumains, qui a ouvert la voie a lemancipation et a la modernisation de lÉtat. Il y a eu ensuite des annees de reformes importantes dans tous les domaines et dinvestissements qui renforcerent le rapprochement culturel, politique et economique des deux principautes roumaines. Les racines de la Roumanie europeenne se trouvent dans lUnion des Principautes roumaines, un acte visionnaire realise grace a lunite de volonte autour de valeurs et dobjectifs communs. Jai toujours admire lunite des artisans de lUnion des Principautes roumaines de 1859 et les efforts qui se sont poursuivis jusqua la realisation de la Grande Union de 1918, le reve seculaire de tous les Roumains. La responsabilite de la classe politique et des institutions de lÉtat est dhonorer lacte energique de toute la nation roumaine, comme Mihail Kogălniceanu a decrit lUnion des Principautes Unies, et de suivre lexemple des reformes majeures qui ont ete a la base de levolution vers la Roumanie d`aujourdhui. Tout comme il y a 164 ans, le desir demancipation nationale et les aspirations legitimes des Roumains doivent rester des reperes de laction de lÉtat. La lecon historique intemporelle est que grace a la volonte, lunite, le courage et le soutien de nos concitoyens, nous pouvons atteindre les objectifs les plus ambitieux. Ladhesion de la Roumanie a lOTAN, lobtention du statut de membre de lUnion europeenne en sont des exemples eloquents. La Roumanie se trouve aujourdhui devant une etape importante pour lavenir. Notre enjeu commun est etroitement lie au developpement accelere et a la consolidation de la place parmi les États developpes dEurope et du monde entier, et ce processus doit aller de pair avec la reduction des ecarts au sein de la societe, ce qui signifie concretement la capacite doffrir une vie meilleure pour chaque Roumain, des conditions et des opportunites similaires dans les villages, les villes et dans toutes les communautes. Dans la Roumanie europeenne, tous les citoyens doivent avoir des chances egales, se sentir en securite et avoir lespoir dun avenir meilleur et plus prospere, protege par les valeurs et les libertes democratiques. La joie qui nous anime pris dans la Hora Unirii lors des evenements dedies a cette journee et a de nombreuses autres occasions, mais aussi la coagulation sociale que nous retrouvons dans les moments difficiles me donnent confiance que les Roumains ont conserve leur esprit unitaire, apprecient les valeurs du passe et avancent ensemble vers lavenir. Nous gardons vivantes ces etapes de notre histoire dans la memoire de la societe. Nous devons les transmettre aux jeunes generations et leur rappeler que la societe reconnait et suit ceux qui ouvrent de nouvelles voies a travers de nobles ideaux. Lenergie, limplication et le soutien de la societe sont essentiels pour atteindre les objectifs de developpement indispensables, la reponse adequate aux defis de securite actuels et la mise en valeur des opportunites ouvertes par les sources de financement dont la Roumanie dispose actuellement. Lhistoire prouve que lunion apporte la securite, la protection et lespoir dun bel avenir ! Lexemple de vision, de solidarite, de courage et de mobilisation de la generation qui a realise lUnion des Principautes nous accompagne, aujourdhui, sur la route que nous voulons que la Roumanie suive. Unissons-nous pour notre present et notre avenir europeens ! Joyeux anniversaire les Roumains ! Joyeux anniversaire la Roumanie ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2023-01-24 08:52:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2023-01-24_at_09.01.59.jpegMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă adresat participanților Galei PatriotFest, Ediția a 5-aȘtiri din 18.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-aux-participants-du-gala-patriotfest-5e-editionNicolae-Ionel Ciucă : Distingues participants du Gala PatriotFest, Mesdames et Messieurs, Chers organisateurs, Bojour! Je suis heureux davoir loccasion de madresser aux personnes presentes au gala PatriotFest. Je commence par exprimer ma reconnaissance particuliere aux laureats, a tous ceux qui ont participe au concours et, non pas en dernier lieu, aux organisateurs de ce projet destine a mettre en valeur linnovation roumaine ici, en Roumanie, pour la securite nationale de la Roumanie. Des la premiere edition, jai salue lidee dun tel evenement, a travers lequel linnovation du secteur prive pourrait trouver une applicabilite dans les institutions du systeme national de defense, dordre public et de securite nationale. Nous voici au terme de la 5e edition de ce concours. Une bonne occasion de revenir sur letendue de la concretisation des idees innovantes primees jusquici au niveau de ces institutions. Une chose est claire cependant : il faut une adaptation continue aux evolutions technologiques et une approche prospective des risques et des menaces de securite. PatriotFest est un bon promoteur de ces exigences, offrant en meme temps une chance aux innovateurs roumains de saffirmer. Maintenant, en tant que Premier ministre, jai eu lopportunite non seulement de soutenir moralement la recherche et linnovation, mais aussi avec des mesures concretes pour stimuler linnovation et lintelligence roumaines dans tous les domaines, pour soutenir les centres de competences, les chercheurs roumains, dans le pays et de la diaspora. Nous avons dans le budget approuve pour 2023 une augmentation substantielle des ressources allouees a ce domaine, une augmentation de 70% par rapport a lannee derniere. Aussi, au niveau du gouvernement, nous avons offert tout le soutien pour que, a partir de cette annee, soit continuee la serie de conferences Smart Diaspora, une initiative de reference pour la connexion des valeurs roumaines a letranger avec la societe et la communaute universitaire en Roumanie. Les Roumains sont creatifs. Nous avons tellement dexemples de performance, meme au niveau international, en matiere de recherche et dinnovation. Nous voulons offrir des perspectives a tous, aussi bien a ceux du milieu academique, qu`a ceux de la diaspora et a ceux du milieu prive. Les laureats du Gala PatriotFest 2022 me donnent confiance que la Roumanie dispose dune ressource humaine exceptionnelle, capable doffrir des solutions technologiques avancees pour la securite nationale. Levolution de la securite mondiale au cours de lannee ecoulee a malheureusement pris une direction indesirable et tres dangereuse, et la nature des menaces et des risques est de plus en plus complexe. Il est important de se tenir au courant de tout ce que nous offrent les nouvelles technologies et de regarder vers lavenir pour se preparer a tous les defis de securite, et nous voyons que cette preoccupation est partagee au niveau de lUnion europeenne et de lAlliance de lAtlantique Nord. Cest pourquoi je continue dapprecier ce concours didees organise sous la banniere PatriotFest. Les thematiques de ledition 2022 - qui encouragent le developpement des systemes autonomes, lintelligence artificielle et linnovation pour la securite - repondent aux enjeux daujourdhui. Je suis convaincu que les projets innovants qui ont beneficie de lappreciation du jury et ont ete recompenses presentent un potentiel majeur pour la securite de la Roumanie et trouveront leur applicabilite. Je felicite les laureats et je suis convaincu que leurs succes ne sarreteront pas la. Je felicite tous ceux qui ont participe a ce concours et meme sils ne font pas partie des gagnants, je les assure que leur engagement envers linnovation est apprecie. Je felicite egalement les organisateurs du PatriotFest et souhaite que cette initiative se poursuive. Merci et bonne chance a vous tous ! 2023-01-18 19:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-18-07-42-46big_sigla_guvern.pngBriefing de presă la finalul ședinței de guvern din 18 ianuarieȘtiri din 18.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-de-gouvernement-du-18-janvierPoint de presse du ministre du Developpement, des Travaux publics et de lAdministration, Attila-Zoltan Cseke, et du porte-parole du Gouvernement, Dan Cărbunaru, a lissue de la reunion du gouvernement Dan Carbunaru : Bonjour ! Bonjour, bien venus au point depresse tenu a la fin de la reunion du Gouvernement de la Roumanie. Je remercie M. le Ministre du Developpement, des Travaux Publics et de lAdministration, Cseke Attila, davoir accepte linvitation a repondre a vos questions et a presenter les actes normatifs geres par le ministere quil dirige ; bien sûr, apres qu`il aura presente le contenu des actes normatifs, les decisions que le gouvernement a prises aujourdhui a linitiative du ministere quil dirige, je vais continuer a presenter toute une serie dautres decisions que le gouvernement a prises. Je repondrai egalement a vos questions. Sur ces mots introductifs, Monsieur le Ministre, je vous demanderai de presenter ici plus de details concernant le programme national de consolidement des batiments a haut risque sismique. Attila-Zoltan Cseke : Merci beaucoup ! Bonjour! Aujourdhui, le Gouvernement a approuve un acte normatif propose par le Ministere du Developpement, des Travaux publics et de lAdministration, qui fait reference au programme etabli par la loi 212, promu par lactuel gouvernement et adopte au Parlement, concernant un vaste programme de consolidation des blocs de logements et batiments publics a risque sismique dans les zones exposees a ce risque sismique en Roumanie. Il s`agit dun programme qui a pratiquement commence via la plateforme numerique ouverte par le Ministere du Developpement le 3 janvier a 10h00. Aujourdhui, sur cette plateforme, nous avons depose 235 demandes de financement, totalisant 4,29 milliards de lei, 130 demandes dune valeur de 2,97 milliards de lei pour la consolidation de blocs dhabitation a risque sismique, respectivement 105 demandes dune valeur de 1,32 milliard de lei qui se referent a des batiments dinteret public. Parmi ces batiments dinteret public, il y a 54 unites scolaires, 8 unites sanitaires, 17 institutions culturelles, le reste provenant dautres categories. Nous prevoyons que ce programme atteindra ses objectifs; certes, les objectifs ne sont pas daujourdhui a demain, mais ce programme assurera un financement consistent pour la consolidation du risque sismique des batiments dont la Roumanie a tant besoin. Ce programme a eu parmi les nouveautes introduites quelques elements principaux, tout dabord un financement a 100% accorde par le budget de lEtat a travers le budget du Ministere du Developpement. Ce fut un engagement du gouvernement de changer radicalement le financement de ce programme, de lancien programme qui etait egalement finance sur le budget de lÉtat, mais qui exigeait la restitution par le beneficiaire des sommes investies. Le programme actuel est un programme dinteret national, qui vise principalement a resoudre ces problemes de risque sismique des batiments. En plus de ce financement sur le budget de lEtat de ce programme, demarre le 3 janvier, nous avons des financements consistents proposes dans le PNRR et qui sont pleinement accessibles - il s`agit dun financement de 486 millions deuros pour des renovations integrees, qui integrent le risque sismique consolidation et efficacite energetique obligatoire. Ici, nous parlons de 130 blocs avec 2 escaliers, rez-de-chaussee plus huit etages, en moyenne, respectivement 325 batiments publics avec une moyenne de 900 metres carres. Tant sur financement du PNRR que sur financement du budget de lEtat, ce programme a demarre et a de bonnes chances de resoudre bon nombre de ces problemes. Concernant lamendement que nous avons apporte a la loi, il y a deux amendements principaux et ils concernent lefficacite de ce programme. Tout dabord, la categorie des depenses eligibles au titre du programme a ete elargie, a savoir lexpertise du risque sismique qui doit etre realisee et financee par le beneficiaire, collectivite locale ou autorite centrale. Apres la conclusion du contrat de financement sur ce programme dinvestissements, celui-ci sera desormais regle. Jusqua present, cette tache budgetaire restait pratiquement du ressort de lautorite locale ou centrale. De meme, le rapport daudit energetique requis pour lefficacite energetique des batiments releve de la responsabilite des autorites locales et centrales ; il sera repris dans le budget de ce programme dinvestissement, a la fin de linvestissement est delivre un certificat de performance energetique du batiment qui montre doù et jusqu`où on est arrive, et le coût de ce certificat peut etre regle a partir de ce programme dinvestissements. Enfin, un autre changement concerne labrogation de la limitation de la soumission de projets pendant les 60 premiers jours apres lentree en vigueur de la loi dubudget de lÉtat. Ce fut une disposition legislative approuvee. De lexperience que nous avons depuis le 3 janvier, nous avons propose qua partir du 1er août de cette annee, la plateforme soit pratiquement ouverte 24h/24, afin que les collectivites locales ou les beneficiaires de ces projets, lorsquils disposent dun rapport dexpertise des risques sismique et avancent avec la documentation, pour pouvoir soumettre en continu, pour ne pas avoir a attendre lannee suivante au cours de laquelle la periode de 60 jours souvre a nouveau. Il existe des mesures pour rendre ce programme plus efficace. La plateforme, en ce moment, selon la legislation en vigueur, sera ouverte jusquau 20 fevrier. Jusque-la, les projets peuvent etre telecharges. A partir du 1er août, elle sera ouverte en permanence, et levaluation de ces projets soumis aura pour finalite un arrete ministeriel approuvant leur inscription dans la liste de synthese, et apres ce moment, qui se deroulera jusqua fin mars, ceux qui sont qui ont les projets inscrits a la liste de synthese, lorsquils auront telecharge la documentation complete, ils pourront conclure un contrat de financement sur le budget du Ministere du Developpement. Cette annee, 200 millions de lei en credits budgetaires et 500 millions de lei en credits dengagement sont prevus dans le budget. Lorsquil y a plus de demandes et de documentation complete, evidemment, le Gouvernement est pret a augmenter ces plafonds, car cest un interet public general. Dan Cărbunaru : Merci, monsieur le ministre, pour les details fournis. Et je vous inviterai, si vous le souhaitez, a lui poser des questions. Journaliste : Bonjour ! Je voulais vous poser une question au sujet de ce projet sur la qualite de leau qui, si jai bien compris, a ete adopte lors de cette reunion du gouvernement. On ne sait pas exactement a lheure actuelle a lechelle nationale combien de batiments ont des tuyaux avec des composants en plomb. Et je voulais vous demander ce qui va se passer, comment va se faire cette liste jusquen 2027, si je ne me trompe pas ? Attila-Zoltan Cseke : Merci pour la question ! Le principal initiateur de cette ordonnance est le Ministere de la Sante. Je me refererai strictement a la partie qui concerne le Ministere du Developpement. En effet, nous avons une directive europeenne qui propose un objectif ambitieux - la reduction de la composante plomb, lindicateur de la teneur en plomb dans les reseaux deau potable principalement. Pour la mise en œuvre de cette directive, un groupe de travail a concu ce projet dacte normatif. En ce qui concerne la methode de collecte des donnees, lordonnance prevoit que, dans 90 jours, par arrete du ministre du Developpement, nous aurons des regles methodologiques qui expliquent comment nous collectons ces informations. Veuillez garder a lesprit que ces informations doivent etre collectees aupres de chaque proprietaire, propriete privee, personne physique, personne morale, cest-a-dire que nous instituerons un mecanisme par lequel ils viendront declarer sils disposent de tels tuyaux en plomb. Nous ne pouvons pas entrer dans la propriete privee des citoyens roumains, des proprietaires roumains. Par consequent, ce mecanisme sera un mecanisme de declaration volontaire, assurement. Suite a la collecte de ces declarations aupres des autorites locales, nous recevrons des informations sur la base desquelles le Ministere du Developpement doit presenter, conformement a lordonnance, un ensemble de donnees au Gouvernement. Si lampleur du probleme, quon ne connait pas aujourdhui en realite, est vraiment assez grande, alors, evidemment, le Ministere du Developpement proposera un programme dinvestissements pour financer le remplacement de ces tuyaux en plomb. Journaliste : LÉtat pourrait donc payer pour remplacer ces installations. Attila-Zoltan Cseke : En principe, oui, mais cette analyse doit etre vue, quelle est lampleur du phenomene et du probleme en Roumanie. Tant quon na pas ces donnees - et dailleurs on na pas ces donnees aujourdhui - quand on les recueille et quon en voit lampleur, on peut proposer des solutions poury remedier. Journaliste : Quand pensez-vous que ces tuyaux en plomb pourraient etre changes, pour ainsi dire ? Attila-Zoltan Cseke : Ici, cela depend beaucoup de lampleur du probleme. Il faudra attendre, il faudra instituer ce mecanisme qui, encore une fois, sera un mecanisme volontaire. Ainsi, ni lÉtat, ni le Ministere du Developpement, ni lautorite locale ou dautres institutions de lÉtat nont le droit legal, sauf cas exceptionnel, dentrer dans la maison de lhomme, la maison du proprietaire. Nous aurons donc besoin dun mecanisme par lequel nous pourrons collecter ces informations a linterieur du batiment, apres tout, et ce mecanisme ne peut etre que volontaire. Journaliste : On a pris des mesures pour renforcer la discipline de la construction et je voulais vous demander, dans le cadre de cette sommation que recevront ceux qui ont une construction sans autorisation, devraient demolir ce batiment dans les 48 heures suivant la reception de cette sommation. Comment demolir un immeuble a plusieurs etages en 48 heures ? Parce qu`il faut aussi lapprobation du Ministere du Travail et aisi de suite ...; Attila-Zoltan Cseke : Donc, nous parlons du cas où quelquun a erige un batiment de maniere totalement illegale sans permis de construire. Il s`agit de quelquun qui a construit sans respecter les lois du pays et sans avoir de permis de construire, qui savait a tout moment quand il a erige, construit ce batiment, quil etait en situation dillegalite et, par consequent, il peut sattendre et doit sattendre a ce que lÉtat agisse, sur la base de lordonnance, par lintermediaire des autorites de ladministration publique locale les plus proches et conscientes du probleme, et qui exigent la demolition du batiment. Je ne vois aucun probleme ici. Nous parlons dun etat dillegalite flagrante où quelquun a construit illegalement dans le pays. De toute evidence, il va devoir demolir ce batiment. Il y a des delais etablis et si cela nest pas fait volontairement, alors lautorite locale procedera a la demolition de ce batiment. Journaliste : Mais dans lordonnance il est ecrit a propos de ce delai de 48 heures. Un batiment peut-il etre demoli en seulement 48 heures ? Parce que ceux qui sont sur le terrain disent non, les promoteurs immobiliers. Attila-Zoltan Cseke : Le delai initialement prevu dans la loi de 2010 etait de 24 heures. Il est maintenant de 48 heures. Mais encore une fois, on parle de la situation... Je ne veux pas defendre quelquun qui a fait quelque chose dillegal. Ainsi, si vous avez commis une illegalite, vous savez des le premier instant que vous etes dans un etat dillegalite. Vous devez vous attendre a ce que lÉtat, par lintermediaire de lautorite centrale ou de lautorite locale, vienne a un moment donne vous dire : demolissez le batiment que vous avez construit illegalement. Je crois quil ne faut pas pleurer car quelquun en etat dillegalite va le faire en sorte de revenir dans un etat de legalite Non. Nous devons faire respecter la loi dans ce domaine. Limportant dans cette ordonnance est que ce mecanisme donne egalement des pouvoirs aux autorites de ladministration publique locale, car elles savent exactement de quoi il sagit au niveau local. Lautorisation de construire est delivree par les autorites locales, cest-a-dire que si un immeuble apparait a un moment donne ou quun immeuble commence a etre construit, la mairie peut savoir tres rapidement, car cest dans son attribut, si a ete delivree ou non lautorisationpour la construction d`un immeuble donc elle peut agir. Cette possibilite, dans ces zones touristiques, dont nous parlons, nexistait pas jusqua present. Journaliste : De quels zones s`agit-il exactement ? Quels batiments relevent de cette ordonnance? Attila-Zoltan Cseke : Sur les zones a potentiel touristique, qui sont evidemment determinees par le ministere competent. Journaliste : Donc, il ny a pas non plus de problemes a Bucarest, ou Bucarest entre-t-il egalement dans ce cas ? Cseke Attila : Non, nous parlons dune loi speciale qui existait en 2010, lorsque la partie tourisme etait au Ministere du Developpement. Cette reglementation legale, cest la que nous avons commence avec la necessite de changer la legislation, cette reglementation legale etait expiree, elle est expiree depuis tres longtemps. Tout dabord, lactivite touristique ou le domaine du tourisme nest plus au Ministere du Developpement depuis environ 10 ans. Par consequent, nous navons aucune autorite legale sur ce domaine. De plus, lefficacite de cette reglementation legale etait plus proche de zero que de 1, cest-a-dire que nous navons eu aucune demande dapplication de cette reglementation legale de la part du niveau central. Et puis, encore une fois, connaissant les problemes au niveau local et la mairie etant lemetteur du permis de construire, vous pouvez a tout moment connaitre la situation dun immeuble au niveau local. Nous avons considere que cette procedure est beaucoup plus proche de la solution, de la possibilite dune solution, que si on la laisse au niveau dun ministere qui na meme pas de competence, depuis 11 ans, dans ce domaine. Journaliste : Merci. Journaliste : Monsieur le ministre, une precision. Sait-on combien de batiments eriges illegalement sont en ce moment, comme vous dites, completement illegaux ? Je vous demanderais egalement : faut-il quil y ait un peu de legalite pour quun batiment erige sur la base dun peu de legalite ne soit pas demoli ? Donc premiere question : combien y a-t-il de batiments dans cette situation ? Et la deuxieme question est liee a ce que ca veut dire completement illegal, cest-a-dire comprendre que sil a encore quelques documents sur ledit immeuble, le proprietaire ne serait pas dans cette situation, detre oblige de le demolir ? Attila-Zoltan Cseke : Non, jai fait reference a la question et jai repondu dans le sens de la question. Lordonnance, le texte de lordonnance, si vous la lisez, fait reference a la situation dans laquelle quelque chose a ete construit sans avoir de permis de construire, ou quelque chose a ete construit sans respecter le permis de construire. Je veux dire, nous avons aussi cette situation, nous navons pas seulement la situation où nous navons pas du tout de permis de construire. Bien sûr, cest le pire scenario. Pratiquement, on n`a rien a la base de la construction respective, mais il y a aussi la situation où il y a un permis de construction, mais quelque chose dautre est en cours de construction que ce qui est ecrit dans le permis de construction. Journaliste : Tres souvent. Attila-Zoltan Cseke: Je nai pas cette situation dans la zone touristique, pour la raison mentionnee anterieurement. Le Ministere que je dirige, n`a plus d`attributions depuis 11ans, donc nous avons eu une legislation en vigueur qui devait etre modifiee depuis bien longtamps. Journaliste : Donc uniquement cote tourisme, pour comprendre ? Attila-Zoltan Cseke : Oui, lordonnance est du cote des zones a potentiel touristique. Journaliste : Et y a-t-il des repercussions, si quelquun ne remplit pas cette assignation a demolir, a demolir dans les 48 heures ? Attila-Zoltan Cseke : Bien sûr, lautorite locale a le droit, sur la base de cet acte normatif, de proceder a des procedures de demolition dans les 30 jours suivant le refus de la personne qui a erige ce batiment sans permis ou en non-conformite avec le batiment permis, ce qui signifie que toutes les depenses avancees ou supportees par lautorite locale pour la demolition dun tel batiment construit illegalement seront recuperees ulterieurement aupres du coupable. Journaliste : Merci. Journaliste : Monsieur le ministre, une clarification a ce sujet, sil vous plait ! Si lautorite locale, pour une raison ou une autre, ne demolit pas le batiment, comme nous avons vu des cas auparavant, quels sont les leviers juridiques pour revenir a la situation initiale? Attila-Zoltan Cseke : Jusqua present, lautorite locale, sur les zones a potentiel touristique, navait aucun pouvoir, encore une fois je parle des zones a potentiel touristique, je ne parle pas de tout le pays et de toutes les localites. Cette attribution appartenait a une direction du Ministere du Developpement, etant donne , encore une fois, que le Ministere du Developpement, depuis 11 ans, na pas dattributions legales du cote du tourisme, et puis il fallait que cette attribution revienne a une autorite qui puisse vraiment, faire quelque chose. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup. Je comprends quil y a une autre question sil vous plait. Journaliste : Monsieur le ministre, il y a des mairies qui annoncent maintenant, en ce debut dannee, quelles sont a court dargent. Cest le cas de la mairie de Brezoi. Le maire dit avoir declenche la procedure de crise financiere. Que signifie cette chose ? Peut-etre...? Attila-Zoltan Cseke : Je ne connais pas cette espece. Certes, si un UAT se retrouve dans une telle situation, ce nest pas une situation de debut dannee. Cest-a-dire que cest une situation qui a ete generee, cest-a-dire qui a evolue avec le temps. Et, evidemment, ici, sur la base du principe dautonomie locale, la collectivite locale est celle qui est en mesure de decider quelles solutions ou mesures elle propose. Je ne connais pas le cas precis, je vais my interesser, si cela existe, evidemment, nous sommes sollicites par la collectivite locale pour orienter, donner, si vous voulez des solutions, des propositions, je suis sûr que nous y sommes disposes. Malheureusement, je ne connais pas le cas, je ne serais pas en mesure de vous dire quel est le probleme, le probleme de la mairie respective, mais certainement pas a cause du budget de cette annee ou au cours des deux dernieres semaines, elle a atteint une telle situation. Journaliste : /.../ Attila-Zoltan Cseke : Exactement. Dan Cărbunaru : Merci, merci beaucoup, monsieur le ministre. Je poursuivrai, comme je lai annonce au debut de la conference de presse, avec la presentation des decisions prises par le gouvernement Nicolae Ciucă aujourdhui, lors de la reunion. Concernant les investissements, comme vous le savez, tant du point de vue public que prive, les soutenir est une priorite du Gouvernement. Ainsi, une serie de mesures ont ete approuvees aujourdhui pour soutenir le milieu des affaires et financer des projets publics dans plusieurs domaines. Je fais maintenant reference au soutien gouvernemental que le gouvernement apportera aux operateurs economiques participant aux salons internationaux du tourisme. Aujourdhui, dans le cadre des politiques fiscales, budgetaires et financieres de lÉtat roumain, ont ete approiuuves les regimes daides de minimis pour la participation des entreprises ayant une activite touristique a des expositions, des pavillons nationaux, des stands specialises ou des expositions a l`etranger, auxquels sera present le Ministere de l`Entrepreneuriat et du du Tourisme. Ainsi, sera facilitee la promotion des produits et services touristiques sur les marches etrangers et incluant la Roumanie en tant que destination touristique, seront reglees une serie de depenses, comme suit : la moitie des depenses qui representent le prix du transport exterieur, sans depasser lequivalent en lei dun montant de 500 euros, calcule a la date de signature de lacte final relatif a loctroi dune aide de minimis pour chaque representant ou operateur economique. En outre, la moitie des frais que representent le prix de la premiere nuit dhebergement, pour un participant de chaque operateur economique exposant, au niveau des baremes etablis par les institutions publiquescs de categorie I et 100%, donc en totalite, les frais de participation, la location despaces pour les stands aupres des organisateurs, ainsi que la personnalisation, lamenagement et la decoration du stand des exposants roumains. La valeur totale estimee de ces aides dÉtat est de 7,4 millions de lei. Largent sera fourni a partir des fonds budgetaires et le nombre moyen de beneficiaires est de 200 exposants par an. Ce regime daides de minimis doit etre approuve par arrete du ministre de lentrepreneuriat et du tourisme. Un nouveau projet dinvestissements sera lance a Oradea, avec le soutien du gouvernement. Cest un investissement qui fait lobjet du memorandum que le gouvernement a approuve aujourdhui, accordant une aide dÉtat regionale ad hoc a Nokian Tyres Plc, dans le contexte où cette societe a lintention detablir une unite de production de pneus de voiture dans notre pays, au departement de Bihor. Laide de lÉtat sera accordee sous forme de subvention et aura une valeur de pres de 100 millions deuros, plus precisement 99,55 millions deuros, etant accordee sur une periode de 5 ans, entre 2023 et 2028. Ces sommes dargent assureront la financement des coûts lies a limplantation de lusine, mais aussi pour combler le deficit de financement lie a cet investissement, laide dÉtat devant etre accordee apres la delivrance de la decision dautorisation par la Commission europeenne. La capacite de production prevue de la nouvelle usine est de 6 millions de pneus par an et integrera une technologie de pointe, qui comprendra egalement des avantages lies a un haut niveau dautomatisation et de precision. La valeur totale de linvestissement, nominalement, est de 626,42 millions deuros, les coûts eligibles etant de 611,42 millions deuros. Aujourdhui, a egalement ete approuve le projet de loi par lequel le contrat de financement des investissements prioritaires dans le domaine de la securite routiere en Roumanie, un contrat entre la Roumanie et la Banque europeenne dinvestissements, dune valeur de 50 millions deuros. Dans 89 emplacements, seront construits des passages souterrains ou aeriens, des ronds-points et a dautres emplacements seront prises des mesures dassainissement et de signalisation, le coût total du projet etant denviron 100 millions deuros, un montant auquel la TVA est egalement ajoutee. La mise en œuvre de ce contrat sera assuree par le Ministere des Transports et de l`Infrastructure, a travers le CNAIR. Aujourdhui egalement, le Gouvernement a approuve les indicateurs technico-economiques pour lobjectif dinvestissements Elargissement a quatre voies de la DN 1A et les mesures de securite routiere pour le secteur entre le peripherique de Bucarest et lintersection avec la route Chitila-Mogoșoaia, dans le departement dIlfov. Il sagit dun investissement de plus de 110 millions de lei et sera finance par des fonds externes non remboursables, mais aussi par le budget de lÉtat, et un autre projet auquel je voudrais faire reference est celui qui sera realise a Timișoara, egalement dans le domaine de l`infrastructure de transport, comme la annonce le Premier ministre Nicolae Ciucă au debut de la reunion du gouvernement. - des investissements de plus de 420 millions de lei. Il sagit de la ligne ferroviaire de laeroport international Traian Vuia a Timișoara, une ligne qui permettra le transport de passagers vers la municipalite de Timișoara, mais aussi vers dautres villes de Roumanie, financee par des fonds externes non remboursables, PNRR, du budget dEtat , a travers le budget du Ministere des Transports et de l` Infrastructure, mais aussi a partir des revenus propres de CFR, ainsi que dautres sources legalement constituees, deux autres projets dinvestissements, dune valeur de 235 millions de lei, a realiser a Calarasi, où un pont sera repare, et a Turda, où sera construit un gymnase de competition nationale. Ce sont une partie des investissements que le gouvernement envisage au debut de cette annee, une annee au cours de laquelle, tout comme lannee derniere, dimportantes sommes dargent ont ete allouees dans ce domaine, apres que lannee derniere, plus de 80 milliards lei onrt ete alloues pour les investissements. Cette annee, le budget dont dispose la Roumanie pour les investissements depasse les 100 milliards de lei, soit plus de 117 milliards de lei, un niveau record de 7,22 % du PIB. En ce qui concerne leducation, le Gouvernement a approuve la Strategie nationale deducation a lenvironnement et au changement climatique 2023-2030, un moment important pour leducation roumaine, car cest la premiere fois en Roumanie quune strategie nationale est adoptee qui se consacre a leducation a lenvironnement. et le changement climatique. Ce document definit des actions claires pour accroitre leducation et la sensibilisation des enfants et des jeunes au developpement durable et a la responsabilite environnementale. Les etablissements denseignement deviendront des partenaires strategiques pour construire un avenir durable, a ce titre, eleves et enseignants beneficieront de tout laccompagnement pour comprendre, dune part, la gravite de la crise climatique et environnementale, mais aussi pour en connaitre les causes et effets de ces crises, ainsi que les moyens dameliorer la reponse de la societe a ces defis. Lobjectif est aligne sur les principes du projet du President de la Roumanie, Klaus Iohannis, Roumanie eduquee, qui vise a cultiver le respect de lenvironnement, dans le cadre des valeurs promues et developpees par leducation. Lun des objectifs assumes dans ce projet est que le systeme educatif forme des citoyens responsables envers la societe et lenvironnement. Dailleurs, vous vous souvenez probablement, en novembre dernier, lors du sommet de la COP 27, le President de la Roumanie a soutenu la Declaration nationale visant a promouvoir la recherche et linnovation pour soutenir les actions climatiques, la securite alimentaire, les communautes vulnerables, les adaptations au changement climatique et la reponse efficace aux situations durgence situations generees par ces changements. La Strategie sappuie egalement sur le rapport de lAdministration presidentielle Leducation au changement climatique et a lenvironnement dans les ecoles durables, valide par la consultation publique du 11 fevrier dernier - une continuation du projet Roumanie eduquee, dont loperationnalisation est egalement incluse en tant quengagement dans la Strategie de defense nationale du pays. Toujours en matiere deducation, le Gouvernement a decide daffecter des fonds plus consistents a ce secteur ; par la decision approuvee aujourdhui, le coût standard pour chaque enfant dage anteprescolaire, enfant dage prescolaire ou eleve pour lannee en cours passe de 6 386 lei a 6 834 lei. Le coût sapplique a toutes les depenses de salaires, primes, indemnites et autres droits salariaux en argent, qui sont etablis par la loi ainsi que les cotisations y afferentes. Laugmentation est de 7% par rapport a lannee derniere et a lieu dans les conditions de laugmentation des salaires dans le systeme educatif, a la suite de lapplication des dispositions de lordonnance durgence du gouvernement 168 de 2022 concernant certaines mesures fiscales et budgetaires. De plus, la valeur du coût standard pour chaque enfant dage anteprescolaire, enfant dage prescolaire ou eleve pour lannee 2023 concernant les depenses de formation professionnelle, levaluation periodique des eleves et les depenses prevues a larticle budgetaire biens et services passe de 485 a 570 lei , soit une augmentation de plus de 17 % par rapport a l`annee precedente, qui inclut les indices des prix de consommation doctobre 2022, par rapport a octobre 2021. Enfin, je voudrais vous assurer que le Gouvernement de la Roumanie est aux cotes des autorites ukrainiennes et exprime toute sa sympathie pour la mort du ministre de lInterieur et de la direction du ministere, ainsi que dautres personnes victimes de laccident dhelicoptere dans la region de Kyiv. Le Premier ministre roumain, Nicolae Ciucă, a publiquement envoye son message de condoleances et de compassion. Je voudrais vous assurer que le Gouvernement de Bucarest continue de soutenir les citoyens et les autorites ukrainiennes dans cette guerre illegale, non provoquee. De plus, meme lors de la reunion daujourdhui de lExecutif, il a ete decide de retirer de la reserve dÉtat certains produits alimentaires qui seront donnes sous forme daide humanitaire a lUkraine. Tels ont ete les principaux elements que je voulais vous presenter publiquement et je suis a votre disposition si vous avez des questions. Journaliste : Bonjour. Concernant majoration du nombre des postes au Ministere de lEnergie, de 60 postes, je comprends que cela a ete adopte par le Gouvernement, e la reunion ? Dan Cărbunaru : Cest une decision qui a ete reportee. Elle sera tres probablement discutee lors de la prochaine reunion du gouvernement. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci aussi. Journaliste : Quelles donnees existe-t-il au niveau national concernant la qualite de leau potable ? Dan Cărbunaru : Il y a des donnees que les reseaux geres par lInstitut national de sante publique gerent egalement a travers les DSP, ils collectent ces elements au niveau local. Les collegues de la communication de lINSP seront prets a vous donner plus de details sur ces elements statistiques quils gerent. Journaliste : Nous savons que lors de la reunion daujourdhui, a ete discutee egalement une note concernant le retour des sommes dargent percues de la contribution sante aux retraites avec des pensions de plus de 4. 000 lei. Cette note a-t-elle deja ete discutee ou non ? Dan Cărbunaru: Je ne pense pas quelle ait fait le sujet des discussions tenues aujourdhui lors de la reunion du gouvernement. Journaliste : Ok, merci. Journaliste : Pourquoi nen a-t-elle fait partie ? Cetait une note qui etait inscrite a lordre du jour. Vous lavez retire de lordre du jour ? Dan Cărbunaru : Nous allons e verifier... Dailleurs, la liste complete des sujets abordes a ete presentee publiquement et les elements lies a ce qui est confirme au fur et a mesure des discussions lors de la reunion de gouvernement seront presentes dans le communique de presse a la fin, qui comprendra la liste exacte de ces elements. Journaliste : Je voulais vous demander si une analyse de la tragedie dans le departement de Gorj ou des conclusions apres la visite du ministre de lEnergie hier soir ont ete presentees dune maniere ou dune autre lors de la reunion du gouvernement ? Dan Cărbunaru : Comme je lai communique depuis hier, le Premier ministre, depuis lannonce de cet evenement tragique, a ete en contact avec les autorites, a discute avec le secretaire dÉtat du MAI, le Dr Raed Arafat, et a ordonne que le ministre de l`Energie, M. Virgil Popescu, sy rende pour verifier personnellement letat davancement des mesures que les autorites doivent prendre dans ce domaine. Cest aussi la raison pour laquelle le ministre Virgil Popescu netait pas present a la reunion du gouvernement daujourdhui, etant represente par un secretaire dÉtat. En outre, le Premier ministre a publiquement demande que le ministere de lÉnergie et les autres autorites responsables presentent dans les plus brefs delais une evaluation de ce qui sy est passe et les mesures necessaires pour renforcer les mesures de protection des travailleurs de la mine concernee, mais en general pour ce qui se passe au complexe CE Oltenia. Journaliste : Quand pourrons-nous avoir cette analyse ? Dan Cărbunaru : Des que possible, probablement la semaine prochaine, toutes ces evaluations, accompagnees dun plan de mesures, seront presentees au gouvernement et, evidemment, a lopinion publique. Journaliste : Le ministre a parle de demissions au sein de lentreprise, mais aujourdhui on a aussi parle de sa demission. Y a-t-il des informations, y a-t-il eu des discussions au niveau gouvernemental ? Pouvez-vous nous eclairer? Dan Cărbunaru : Les decisions liees a lexercice de la fonction publique, a la chaine de responsabilite qui intervient dans le cas de ce tragique accident, certaines dentre elles que nous avons deja vues se produire et sont liees aux decisions personnelles de ceux qui ont choisi de soumettre leur mandat, je veux dire une partie de la direction locale, mais concernant levaluation globale des responsabilites et par consequent les mesures qui seront decidees, je vous assure que tous ces elements seront presentes lors de levaluation de lensemble de la situation, donc la chaine des responsabilites sera etre refletee de maniere coherente et appropriee a la fin de cette evaluation. Journaliste : Le gouvernement sattend-il a une demission ? Dan Cărbunaru: La demission est un acte unilateral, le probleme nest pas dattendre une demission, mais davoir une evaluation correcte de ce qui sest passe, du point de vue des responsabilites et, deuxiemement, de la prise en charge de ces responsabilites. Journaliste: Envisage-t-on le depart possible du gouvernement de M. Vrgil Popescu /.../? Dan Cărbunaru : Je ne voudrais pas parler de decisions personnelles, car vous... Journaliste : /.../ Dan Cărbunaru : ... en fonction du resultat de ces evaluations et en fonction de laspect de cette chaine de responsabilites, si vous voulez, nous ne pouvons exclure aucune option pour le moment, mais cest premature, parce quen ce moment toutes ces responsabilites doivent se refleter dans la realite que lon trouvera sur le terrain. La priorite a ce moment-ci a ete de prendre les mesures les plus rapides pour assurer lintervention des autorites dans laffaire qui sest produite hier. Au cours de cette deuxieme etape, les responsabilites en amont de la chaine de commandement par rapport a cet accident sont evaluees. Et, a lissue de ces procedures, nous pourrons, au niveau du Gouvernement, presenter ce domaine de responsabilite, qui debouchera egalement sur des decisions. Journaliste: /.../ a propos des evaluations, s`agit-il dune evaluation egalement faite au niveau du Ministere de lEnergie ? Dan Cărbunaru : La chaine devaluation va de ce qui sest passe au niveau de la mine respective au niveau de lentreprise, jusqua ce que signifie la gestion de ce domaine, mais, je le repete, nous sommes a un stade où levaluation est en cours, en tant que tel, seulement apres lachevement, nous verrons egalement en quoi consistent les responsabilites specifiques des personnes impliquees. Journaliste : /.../ Dan Cărbunaru: Les responsabilites a etablir sont basees sur les responsabilites legales et sur les attributions que chacun des elements de cette structure hierarchique doit gerer, par consequent, sera faite une evaluation qui est basee, dune part, sur ce qui a sest produit et, dautre part, les devoirs qui incombent aux responsables de ce domaine. Journaliste: Nous sommes actuellement au courant de trois enquetes : une par le Corps de controle du Ministere de lÉnergie sur le complexe energetique dOltenia, une affaire penale ouverte par IPJ Gorj et une autre enquete menee par ITM Gorj. Êtes-vous en train de dire quen plus de ces enquetes en cours, le gouvernement procede a sa propre verification ? À qui feraient-ils reference... ? Dan Cărbunaru: Toutes ces enquetes auxquelles vous faites reference sont des effets legaux et normaux que les autorites responsables menent. La chose a laquelle je faisais reference etait la demande du Premier ministre roumain davoir, des que possible, tres probablement la semaine prochaine, une evaluation de la chaine des responsabilites et des mesures prises dans cette situation. Journaliste: Qui fait cette evaluation ? Dan Cărbunaru: Le Premier ministre roumain la ordonne aujourdhui. Cela signifie quau niveau du Gouvernement, une equipe sera mise en place qui evaluera toutes ces responsabilites et qui prendra plus que probablement en compte les elements decoulant du deroulement reel de lenquete, en fonction des responsabilites de chaque autorite, donc nous ne parlons pas dune enquete parallele, mais de lintegration de certains elements lies a lavancement des enquetes menees par les institutions que vous avez mentionnees et a leur evaluation au niveau gouvernemental. Journaliste : Y compris lactivite du Ministere de lÉnergie... Dan Cărbunaru : Je fais reference a toutes les responsabilites qui peuvent etre exercees dans ce contexte. Mais je ne peux pas me prononcer a lavance, car cest une evaluation qui vient detre organisee. Sil vous plait si vous avez dautres questions.. Journaliste : Jai encore une question a ce sujet. Vous avez dit que vous integriez les trois enquetes, des elements des trois enquetes, nest-ce pas ? De lenquete policiere, lITM... Dan Cărbunaru : Des elements qui peuvent ressortir des controles. Bien sûr, nous ne parlons pas maintenant de lenquete judiciaire elle-meme, qui a son propre chemin et ne peut... Journaliste : Cest ce que je voulais vous demander. Je veux dire, comment avez-vous acces aux donnees de lenquete criminelle qui sont secretes ? Dan Cărbunaru : Je suis content que vous ayez fait cela... Lexperience de la presse que vous avez et qui est publiquement connue a certainement inclus la reponse a cette question. La question nest pas lutilisation des donnees liees a une enquete judiciaire, mais levaluation des autorites qui ont des pouvoirs legaux et qui font partie, disons, des structures gouvernementales et qui... Journaliste : Vous voulez dire ITM et le Ministere de lEconomie ? Dan Cărbunaru :... et qui peut presenter des elements devaluation concernant les responsabilites qui en decoulent. Journaliste : Meme si la decision sera reportee a la prochaine reunion du gouvernement, pouvez-vous nous dire, sil vous plait, comment ces 60 postes au Ministere de lÉnergie seront pourvus, ce que feront les nouveaux employes et, surtout, quels sont les coûts supplementaires prevus pour la masse salariale ? Dan Cărbunaru : Tout dabord, comme dans dautres situations, la necessite davoir des specialistes, liee au fait qua cette epoque, la Roumanie. doit absorber plus de 80 milliards deuros representant ici, si lon se refere a cette annee, largent europeen du cadre financier pluriannuel 2014-2020 pour lequel il ne nous reste que cette annee afin de ne pas perdre du financement europeen, auquel sajoutent les financements du PNRR et du cadre financier pluriannuel 2021-2027 qui, a leur tour. concerne environ 50 milliards deuros, qui seront attires par la Roumanie jusquen 2029. Dans le cas precis auquel vous faites reference, dans le cas du Ministere de lEnergie, car il y a dautres ministeres qui ont dû mettre en place un groupe de specialistes pour absorber ces fonds europeens avec un volume beaucoup plus important que le precedent, et nous avons vu cet effort realise avec succes par le Gouvernement de la Roumanie et les autorites responsables, atteignant le niveau record de 11,3 milliards deuros absorbes par notre pays au cours de lannee ecoulee ; au Ministere de lÉnergie, une equipe de specialistes est necessaire pour utiliser largent du fonds de modernisation et dautres types de fonds pouvant contribuer a la modernisation et au developpement du systeme energetique roumain et, sur cette base, cette exigence apparait. Chaque fois que de telles mesures ont ete introduites, elles sont restees dans les limites des depenses budgetaires predeterminees, etant bien sûr justifiees par la necessite de continuer a utiliser les milliards deuros que lUnion europeenne met a notre disposition. Journaliste : Pouvez-vous cependant nous donner une estimation de ces depenses budgetaires concernant les employes ? Dan Cărbunaru : Je pense que le Ministere de lÉnergie peut vous presenter ce montant, dautant plus que cetait le ministere initiateur. Je le repete, le rapport entre les sommes depensees pour employer les 60 personnes auxquelles vous faites reference et les milliards deuros dont dispose la Roumanie pour le fonds de modernisation ou a travers le PNRR, pour le secteur de lenergie, en particulier, montre finalement une decision logique que, tres probablement, nous annoncerons la semaine prochaine. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci aussi. Journaliste : Une precision. Vous avez presente le projet de carte energetique la semaine derniere. Selon nos informations, le Gouvernement envisage une nouvelle ordonnance qui introduirait la possibilite que ces personnes qui recoivent les cartes puissent egalement payer en ligne, sur le site de la poste. Pouvez-vous nous donner plus de details sur ce projet et sil sera bientot sur la table du gouvernement ? Dan Cărbunaru : Le Ministere des Investissements et des Projets europeens, celui qui a pratiquement reussi a financer cette initiative a travers laquelle les bons pour lenergie atteignent les presque 4 millions de beneficiaires, en plus de linitiative elle-meme, bien sûr, il analyse et recherche a chaque fois des moyens pour aider les gens a acceder a ces formes daide dont ils ont tant besoin. Alors, dans la mesure où cette formule pour les soutenir sera completee, bien sûr elle sera communiquee publiquement au niveau de linitiateur et, comme vous en avez lhabitude par ailleurs, Monsieur le ministre Marcel Boloș se fera un plaisir de venir vous donner tous les details. Cest un mecanisme qui est periodiquement ameliore dans le systeme..., du moins dans ce systeme compensatoire, que le Gouvernement de la Roumanie a applique selon un modele que nous avons vu fonctionner dune maniere ou dune autre dans dautres États europeens, celui de venir soutenir leconomie, le milieu des affaires, mais aussi pour soutenir les citoyens vulnerables, des paquets doptimisation apparaissent periodiquement, qui suivent a la fois la dynamique du marche et les besoins que les gens ou leconomie ressentent, donc, dans ce cas precisement, dans la mesure où le ministere competent ressentira le besoin dameliorer le mecanisme dexecution, il le fera certainement et nous le presenterons publiquement. Journaliste : Une breve clarification. Le projet lie a la qualite de leau a-t-il ete approuve a la reunion du gouvernement ? Dan Cărbunaru : Bien sûr. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup. Sil ny a pas dautres questions, je vous remerciei detre venus et bon apres-midi! 2023-01-18 15:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_4550.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvern din 18 ianuarie 2023Știri din 18.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-de-gouvernement-du-18-janvier-2023 Mercredi 18 janvier 2023 Declarations du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă, au debut de la reunion du gouvernement Nicolae-Ionel Ciucă: Bonjour! Hier, malheureusement, un tragique accident sest produit au complexe energetique dOltenia. Trois ouvriers ont perdu la vie dans la carriere de Jilț. Je tiens a adresser mes condoleances et toute ma sympathie aux familles des trois travailleurs et bien sûr a ceux qui ont ete blesses. Des le premier instant, jai decide que les autorites devaient se deplacer sur place, jai transmis au ministre de lEnergie de se deplacer durgence dans le departement de Gorj, d`en faire une analyse et de prendre les premieres mesures sur place. En ce moment, le Ministere de lÉnergie et le Ministere du Travail, par lintermediaire de lInspection du travail, poursuivront lactivite de verification et de recherche des causes de laccident et, dici la semaine prochaine, lors de la reunion du gouvernement, ils me presenteront le premieres donnees, conclusions et mesures contre les responsables de laccident, ainsi que des mesures concretes pour l`amelioration des conditions de travail dans le complexe energetique dOltenia. Hier nous avons tenu la reunion du Comite Interministeriel pour le Plan National de Relance et de Resilience. Il sagissait dune activite au cours de laquelle nous avons examine chaque jalon et objectif separement, tant en termes de niveau de realisation quen termes detapes a suivre pour garantir que la demande de paiement no. 2 sera approuvee par la Commission ; en meme temps, nous preparons les jalons et objectifs pour la demande de paiement numero 3 et la demande de paiement numero 4. Dans ce cadre, nous avons determine que, dici la fin du mois, la où il y a des questions qui doivent etre clarifiees avec la Commission, nous aurons un plan daction concret, que chacun des coordonnateurs de la reforme presentera lors de la reunion du gouvernement. Nous avons egalement apprecie et continuons dapprecier le dialogue que nous avons avec la Commission. Nous avons etabli que tous les elements qui necessitent des eclaircissements seront resolus de maniere tres transparente et rapide. Parallelement, le plan daction au niveau gouvernemental sera egalement discute et convenu avec la Commission. Je souligne, une fois de plus, que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre un seul centime deuro des fonds alloues par lUnion europeenne. Cest largent qui a assure tant la conduite des reformes, que le soutien de leconomie, le developpement du milieu entrepreneurial de Roumanie et, bien sûr, lattraction des investissements, de sorte que nous pouvons discuter de la previsibilite et de la stabilite economiques et, bien sûr , nous pouvons faire des plans pour lavenir. Tous ces plans ne visent rien dautre qua ameliorer la qualite de vie des citoyens roumains, et cest lobjectif du Gouvernement de la Roumanie. Lors de la reunion de Gouvernement daujourdhui, nous continuerons daborder, dans la meme dynamique, les mesures que nous avons entamees en 2022 et avec lesquelles nous avons d`ailleurs entame les reunions de gouvernement de cette annee. Nous approuverons un memorandum par lequel nous faciliterons la promotion des produits et services touristiques sur les marches etrangers, dont la destination est la Roumanie. De cette facon, nous assurerons le reglement dune partie considerable des depenses de participation aux salons touristiques, et je considere que cest une bonne occasion, Monsieur le ministre, de continuer a renforcer le dialogue avec les representants de lHORECA, et pas seulement, et voir plus loin comment nous parviendrons a soutenir et a renforcer cette ressource de notre pays, qui a un potentiel encore inexploite a sa juste mesure. Dans le meme temps, nous approuverons par memorandum un regime daides dÉtat dune valeur denviron 100 millions deuros pour ce qui signifie une nouvelle usine de pneus a Oradea, une usine qui aura une capacite de production tres elevee et qui fournira egalement des emplois aux citoyens du departement de Bihor. Aujourdhui, nous avons une decision tres importante qui fait reference au financement des investissements dans la securite routiere, compte tenu des problemes que nous avons dans ce domaine. Il sagit dun projet de loi par lequel nous approuvons le contrat de financement entre la Roumanie et la Banque europeenne dinvestissements. Cest un projet dune valeur de 50 millions deuros, qui se concretisera par des investissements pour 89 localites. Toujours dans le domaine des transports, nous approuvons la construction du peripherique de Bucarest et lintersection avec la route Chitila-Mogoșoaia, un investissement denviron 110 millions de lei. Il y a aussi une bonne nouvelle pour les habitants de Timișoara, car nous allons approuver un investissement de 420 millions de lei dans la construction du chemin de fer qui reliera laeroport de Traian Vuia a la municipalite de Timișoara. Je voudrais mentionner que les deux investissements seront realises a partir de fonds europeens. Des projets similaires auront egalement lieu pour les communautes des villes de Călăraşi et de Turda. En ce qui concerne egalement le developpement de l`infrastructure nous poursuivons la serie de mesures prises lors des deux premieres reunions de gouvernement de cette annee, au cours desquelles nous avons approuve plus de 2 milliards de lei. Il sagit denviron 1,6 milliard de lei pour la modernisation du canal Danube-Mer Noire et du canal Poarta Albă Midia-Năvodari et, bien sûr, denviron 500 millions de lei pour la construction du stade Nicolae Dobrin a Pitesti, des fonds qui seront alloues par le Ministere du Developpement. Ce sont des projets tres importants, attendus par les citoyens roumains et je demande a tous les ministeres de tutelle de suivre de pres leur deroulement, afin que nous puissions avoir la capacite de gerer tous ces objectifs que nous avons assumes et que nous devons nous executer, tant de largent des fonds europeens, que des fonds dinvestissements alloues du budget de lÉtat. Encore une fois, nous parlons du montant le plus important, 7,22 % du PIB, qui est alloue aux investissements. Je vous remercie et bonne journee! 2023-01-18 11:50:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-18-11-50-31big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la evenimentul aniversar dedicat împlinirii a 25 de ani de activitate în România a Consiliului Investitorilor Străini (FIC)Știri din 17.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-l-anniversaire-de-25-ans-d-activite-du-conseil-des-investisseurs-etrangers-fic-en-roumanieNicolae-Ionel Ciuca : Monsieur le President, Vos Excellences, Mesdames et Messieurs, Chers invites, Bonjour! Je suis heureux de vous revoir en ce debut dannee, je vous souhaite une annee de sante, pleine de realisations personnelles et professionnelles, et javoue que je souhaite que nous poursuivions notre partenariat fructueux en 2023. Lanniversaire des 25 ans dactivite du Conseil des Investisseurs Etrangers en Roumanie est un moment important, un moment dequilibre, mais aussi debauche de nouveaux projets pour lavenir. Jai toujours apprecie que vous soyez visionnaires, que vous pensiez a des projets davenir et que vous soyez ouverts au partage dexperiences afin que l`on prenne ensemble les meilleures decisions pour leconomie roumaine. Nous sommes le pays avec la plus forte croissance economique au niveau de lUnion - 8 fois, de 2000 a 2022. Cette croissance se ressent aussi au niveau du PIB/habitant, qui est passe de 1 669 a 14 825 dollars. Nous avons vite rattrape les ecarts economiques, et la Roumanie se situait deja, en 2021, a 74 % de la moyenne de lUnion europeenne, selon Eurostat, dans levaluation du PIB/habitant exprime en parite du pouvoir dachat standard. Nous maintenons cette dynamique et les estimations de la Banque mondiale confirment la perspective dune croissance economique constante jusquen 2030. Nous disposons de plus de 80 milliards deuros de fonds europeens ; vous vous souvenez, lannee derniere, nous parlions de plus de 90 milliards deuros - cette annee, nous avons reussi a attirer plus de 11 milliards deuros, nous avons donc de largent pour soutenir ce rythme de developpement et de modernisation. Cest vrai, la pandemie et la guerre a la frontiere du pays ont affecte et affectent encore leconomie mondiale. Cest precisement pourquoi il est important de continuer a collaborer ouvertement, gouvernement et milieu des affaires, pour trouver les meilleures solutions aux multiples crises que nous traversons. En outre, dans ce contexte, il est important de faire preuve de solidarite, de montrer que nous nous soucions aussi de ceux qui ne peuvent pas traverser seuls des situations difficiles. Ce nest quensemble, grace a la collaboration et a la comprehension, que nous pourrons surmonter ces temps compliques et apporter la prosperite aux Roumains ainsi quaux entreprises. Les mesures que nous avons prises au niveau du Gouvernement, suite a des discussions avec vous et dautres representants du milieu des affaires, ont conduit a une augmentation record des investissements etrangers dans notre pays lannee derniere. Selon les donnees officielles de la BNR, le flux des investissements directs etrangers etait de 9,4 milliards deuros au cours des 10 premiers mois et atteindra plus de 11 milliards deuros pour toute lannee 2022, avec pres de 2 milliards deuros de plus que les valeurs enregistrees en 2008, considere comme la meilleure reference a cet egard. Ce sont des chiffres record qui confirment la confiance des investisseurs dans les mesures prises par le Gouvernement, et je ne peux que me rejouir que nous ayons pu construire cette relation de confiance. De plus, le nombre dentreprises a capitaux etrangers nouvellement etablies en Roumanie a augmente au cours des dix premiers mois de 2022 de plus de 30% par rapport a la periode similaire de 2021, atteignant 6.175 nouvelles entreprises, selon les donnees centralisees par l`Office national du Registre du commerce. Ces indicateurs nous montrent que les grands investisseurs voient clairement les perspectives de croissance a long terme de leconomie roumaine et incluent la Roumanie dans leurs strategies dinvestissement. De plus, comme nous lavons affirme depuis le debut du mandat, le Gouvernement est determine a investir et cela est demontre par les faits. Dans le budget 2023, les depenses dinvestissements atteindront 112 milliards de lei et representeront environ 7,22% du PIB, un niveau historique pour notre pays. Toutes ces mesures ont cree une stabilite economique et ont accru la confiance des investisseurs en Roumanie. Je vous avoue quil est gratifiant que notre pays soit reste une destination privilegiee pour les investisseurs en Europe de lEst, apres deux ans de pandemie et dans le contexte de la guerre en Ukraine. La Roumanie a ete classee 16e sur 32 pays dans le classement des pays les plus attractifs pour les investissements en 2022, depassant des pays comme la Hongrie et la Republique tcheque, et est proche de la Pologne. Ce sont des donnees qui nous rejouissent et nous encouragent a poursuivre les mesures pro-investissement, pro-business. Nous savons tous que les investissements etrangers contribuent directement au developpement economique du pays, creent de nouveaux emplois et ont un effet catalyseur sur leconomie, car autour deux se forment des chaines dapprovisionnement et se developpent des entreprises locales qui, a leur tour, creent de nouveaux emplois et apportent la prosperite aux communautes locales. Ce sont des arguments importants qui nous poussent a continuer a soutenir les investissements dans leconomie roumaine. Mesdames et Messieurs, Je vous assure que nous ne nous arreterons pas la et continuerons a prendre des mesures pour favoriser les investissements. C`est dans cette trajectoire que s`inscrit egalement ladhesion de la Roumanie a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. D`ailleurs, le mois dernier, nous avons depose a Paris le memorandum initial concernant ladhesion de notre pays a lOCDE, un processus qui renforcera la modernisation de la Roumanie, apres notre integration a lOTAN et a lUE. Avec l`adoption des standards de lorganisation qui regroupe 90% des investissements etrangers dans le monde s`ouvriront de larges fenetres dopportunites pour le milieu des affaires, pour le capital. Ladhesion a lOCDE et la bonne mise en œuvre des reformes engagees dans le cadre du PNRR sont des objectifs assumes que nous parviendrons a realiser avec votre aide. Pour la modernisation de la Roumanie, nous avons besoin de chaque euro des fonds europeens dont nous disposons, nous avons besoin de determination et, bien sûr, de votre expertise, pour laquelle je vous remercie de la partager avec nous chaque fois que necessaire. Je crois toujours au pouvoir du dialogue, a notre partenariat et aux solutions trouvees ensemble, car ce nest quensemble que nous pourrons construire un avenir durable pour leconomie roumaine, offrant de lespoir a la jeune generation quant aux perspectives de developpement de ce pays. Je vous remenrcie pour la collaboration. Je vous souhaite bonne chance dans tout ce que vous entreprenez et jespere aussi vous revoir bientot. Je mexcuse de ne pas avoir pu me rendre physiquement a cet evenement, jai dû gerer mon temps pour couvrir toutes les activites daujourdhui, mais je vous promets que dans un tres court laps de temps, nous organiserons une reunion avec vous par laquelle nous puissions developper , detailler tous les aspects qui figurent certainement sur votre liste de sujets et que nous devons, comme nous lavons fait une fois de plus lannee derniere, faire egalement cette annee afin que les investissements etrangers continuent detre un contributeur important a leconomie roumaine, au PIB de la Roumanie. Je vous remercie! Je vous souhaite du succes et de nombreuses annees a venir, et que nous nous revoyions aux prochains anniversaires! 2023-01-17 18:00:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-17-06-04-55big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la reuniunea Comitetului Interministerial de Coordonare a Planului Național de Redresare și ReziliențăȘtiri din 17.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-reunion-du-comite-interministeriel-de-coordination-du-plan-national-de-relance-et-de-resilience1673972174COMMUNIQUÉ DE PRESSE Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă: Nous poursuivons le tres bon dialogue avec les representants de la Commission europeenne pour clarifier tous les aspects lies a la vise en valeur des fonds mis a la disposition de la Roumanie par le biais du PNRR Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a preside aujourdhui la reunion extraordinaire du Comite interministeriel de coordination du Plan national de relance et de resilience, au cours de laquelle a ete analyse letat de la mise en œuvre du PNRR apres le depot des deux premieres demandes de paiement. En outre, les discussions ont porte sur la preparation des jalons et des objectifs retenus pour lannee 2023, selon le calendrier de mise en œuvre, dans la perspective de la soumission des prochaines demandes de paiement. Nous avons un tres bon dialogue avec les representants de la Commission europeenne pour clarifier comment nous avons atteint les objectifs et les criteres de reference inclus dans la deuxieme demande de paiement du PNRR, envoyee en decembre de lannee derniere. Ce processus sera suivi de la validation des partenaires europeens et de la reception, par la Roumanie, des fonds lies a cette demande de paiement, necessaires a nos projets de developpement , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. Plus de 5 milliards deuros sur les 6,3 milliards deuros deja recus lan dernier du PNRR - le prefinancement et la premiere tranche ont deja ete contractes. Autoroute de la Moldavie, A7, un secteur important de lAutoroute Transilvania, le chemin de fer entre Caransebeș-Arad-Timișoara ou entre Lugoj et Deva, les contrats defficacite energetique conclus par le Ministere du Developpement ont deja le financement securise. Des appels a projets pour la production de batteries et dautres ressources de production denergie verte en Roumanie seront lances. Les discussions de la reunion ont vise a analyser une serie de reperes et dobjectifs qui necessitent une clarification dans le processus de validation avec la Commission europeenne, notamment le projet de loi sur les retraites speciales, la loi sur la gouvernance des entreprises publiques, la finalisation des procedures de gouvernance dans le secteur de lenergie pour la nomination des membres du CA. Jusqua la soumission de la demande de paiement numero 3, devront etre clarifies les aspects lies a la reduction des subventions, a la suite de la croissance economique enregistree par la Roumanie, lajustement de RePowerEU et la validation de la cloture des etapes et des objectifs lies aux trimestres 3 et 4 de 2022. Apres les deux premieres demandes de paiement soumises a la Commission europeenne lannee derniere, la Roumanie prepare maintenant la 3e demande de paiement, dont la date limite de soumission est fin mars 2023. Celle-ci a une valeur totale de 3,243 milliards deuros (2,147 milliards deuros soutien financier non remboursable et 1,095 milliard deuros de soutien sous forme de pret). Un certain nombre de 77 jalons et objectifs lies au trimestre III 2022 et au trimestre IV 2022 font lobjet de la 3e demande de paiement. Dans les discussions daujourdhui, les aspects lies au document de travail sur lamendement du PNRR ont egalement ete abordes, dans le contexte où les representants de la Commission europeenne, y compris a loccasion de la mission de suivi du 7 au 11 novembre 2022, ont reconfirme la fait que la demande de paiement no. 3 ne doit etre soumise quapres la modification du PNRR conformement a la proposition de modification du Reglement (UE) no. 241/2021, une demande que la Commission a envoyee a tous les États membres. La Roumanie rejoindra la serie des États europeens qui demandent plus de temps pour la mise en œuvre du PNRR. Nous preparons les arguments necessaires et nous sommes en contact permanent avec la Commission europeenne pour prolonger la periode necessaire a la mise en œuvre des investissements lies a REPowerEU, ainsi que les autres categories dinvestissements energetiques et laugmentation de la capacite de production denergie , a declare le ministre des investissements et des projets europeens, Marcel Boloș . Attirer de largent europeen represente une chance pour lavenir de la Roumanie que nous pouvons mettre en valeur grace a nos efforts actuels. Les resultats que nous avons reussi a obtenir lannee derniere ont prouve que nous pouvons etre efficaces. 2022 a ete la meilleure annee depuis que la Roumanie a accede a largent europeen, depassant les 11 milliards deuros. Nous devons maintenir ce rythme, afin que, dune part, nous puissions parvenir, par le dialogue avec la Commission europeenne, a valider tout ce que nous reussissons a faire au niveau national pour atteindre nos objectifs et reperes assumes, mais, en meme temps, dutiliser efficacement chaque euro sur les quelque 30 milliards mis a notre disposition par la Commission europeenne. Nous avons de bonnes chances de depasser cette annee le niveau atteint en 2022, en utilisant ces ressources importantes pour la modernisation et le developpement de la Roumanie , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. 2023-01-17 12:36:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_3739.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la spectacolul dedicat Zilei Culturii NaționaleȘtiri din 15.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-au-spectacle-dedie-a-la-journee-de-la-culture-nationale2023-01-15 20:58:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_2693-edit.jpgMesajul prim-ministrului României, Nicolae-Ionel Ciucă, cu prilejul Zilei Culturii NaționaleȘtiri din 15.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-roumain-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-journee-de-la-culture-nationaleEn hommage a notre grand poete Mihai Eminescu, celui qui a donne de lampleur a la creation litteraire roumaine dans le sillage dun grand courant artistique et de pensee europeen, le romantisme, tout en revolutionnant la langue roumaine, la Roumanie a dedie son anniversaire, le 15 janvier, a la celebration de la culture nationale. Le genie artistique populaire est celui vers lequel mes pensees se dirigent aujourdhui, avant tout, parce que c`est la culture populaire qui renferme le tresor de lame roumaine, dans toute sa complexite et dans toutes les nuances de son individualite, le long des siecles qui ont precede la modernite. C`est la creation populaire qui a defini letre roumain dans lhistoire, nous avons moins le devoir que le privilege de perpetuer sa memoire, de la mettre en lumiere dans le pays et dans le monde, de rafraichir notre esprit a ses sources. Toutes nos pensees dappreciation se dirigent egalement, en profusion, vers ceux qui ont contribue a la naissance de la creation roumaine cultivee, des historiographes, chroniqueurs et traducteurs de livres deglise en roumain, aux personnalites universalistes des Lumieres, avec une ancienne reputation dans dautres pays, ou jusquaux romantiques enthousiastes de la generation de 1848. Et je pense parler au nom de beaucoup de gens, quand je dis que nous sommes fiers de ceux qui ont rendu l`eclat de la culture roumaine dans le monde a travers la litterature, la musique, la sculpture, createurs qui jouissent dune appreciation collective en Roumanie et dune large notoriete partout. Nous sommes, ensemble, dans la grande famille europeenne, un espace de diversite, de valorisation de la beaute de nos cultures. Je suis tres heureux quactuellement, des artistes roumains de toutes les generations et de plusieurs spheres de la creation se soient fait remarquer a l`echelle internationale, jouissent du succes, aient des sympathisants et des projets, attirent les jeunes dans le domaine culturel. Je veux croire que cela est dû aussi en partie a lappartenance de notre pays a de puissantes organisations internationales, qui a ouvert les frontieres, attirant lattention sur les valeurs nationales et generant des opportunites de financement pour des projets culturels. Jencourage les jeunes qui sentent quils ont quelque chose a dire dans lart a avoir de lespoir et a lutter pour leur voie, car aujourdhui le succes nest plus une question de chance. Les opportunites offertes par lÉtat roumain, lUnion europeenne, fondations et organisations non gouvernementales locales ou etrangeres, les particuliers montrent quensemble nous jouissons de la culture, nous lapprecions, nous y investissons. Non pas en dernier lieu, je suis heureux que, bien que lexplosion de la communication Internet ait affecte le temps que nous pouvons consacrer a un repit spirituel, les amoureux de la culture en Roumanie continuent detre nombreux. Je rends hommage a la memoire de tous les createurs roumains de tous les temps, je felicite nos artistes actuels, je souhaite du succes aux jeunes talentueux et je suis heureux que nous puissions continuer a nous considerer comme un peuple culturel. Comme le 15 janvier est un jour de fete non seulement pour ceux qui vivent en Roumanie, quelle que soit leur nationalite ou leur origine, mais aussi pour les citoyens du monde qui aiment la culture roumaine, salutations chaleureuses a tous, chers amis ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2023-01-15 08:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2023-01-15_at_09.09.54.jpegParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la prezentarea Raportului privind eforturile și realizările României în domeniul asistenței umanitare a refugiaților, al drepturilor copilului și al altor categorii vulnerabile pe anul 2022Știri din 13.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-presentation-du-rapport-sur-les-efforts-et-les-realisations-de-la-roumanie-dans-les-domaines-de-l-aide-humanitaire-aux-refugies-des-droits-des-enfants-et-d-autres-categories-vulnerables-pour-l-anneeRAPPORT ANNUEL DE SITUATION ROUMANIE DECEMBRE 2022 Discours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de la presentation du Rapport sur les efforts et les realisations de la Roumanie dans les domaines de laide humanitaire aux refugies, des droits de lenfant et dautres categories vulnerables pour lannee 2022 Dan Carbunaru : Bonjour ! Bienvenue a levenement presentant les efforts et les resultats que la Roumanie a obtenus dans un certain nombre de domaines importants au cours de lannee ecoulee. Je fais specifiquement reference a la coordination de la reponse de la Roumanie a la crise humanitaire des refugies, a la coordination de la lutte contre la traite des etres humains, a la mise en œuvre des mesures incluses dans le Plan national Pour le soin des enfants et a la reforme dans le domaine de la capacite juridique des personnes handicapees. Pour tous ces elements, par rapport aux resultats obtenus par le Gouvernement de la Roumanie, jai le grand plaisir dannoncer quavec nous se trouvent le Premier ministre de la Roumanie, M. Nicolae-Ionel Ciucă, Mme la conseillere dÉtat et coordinatrice strategique de laide humanitaire du Departement pour la responsabilite sociale communautaire et des groupes vulnerables, Mme Mădălina Turza et le Representant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les refugies, M. Pablo Zapata, bien sûr, avec nous et je salue la presence avec nous des representants des missions diplomatiques des États membres partenaires, des États-Unis ou de lUnion europeenne, ainsi que les representants des institutions impliquees dans tous ces efforts et les representants des agences des Nations Unies en Roumanie. Avec ces mots dintroduction, jai le grand plaisir de demander a M. le Premier ministre Nicolae Ciucă de presenter son message. Monsieur le Premier ministre, sil vous plait. Nicolae-Ionel Ciucă : Merci. Excellences, Mesdames et Messieurs, bonne journee ! Bienvenue au siege du Gouvernement de la Roumanie et je tiens a vous remercier pour linvitation a participer a votre activite. Cest une activite qui, pratiquement, fait une radiographie tout ce qui sest passe en 2022. Je pense quil est tres important de souligner que cet evenement est celui dans lequel tout ce que la Roumanie a entrepris sera discute ouvertement. Et la, je ne parle pas seulement des institutions, je parle de tous les acteurs qui ont contribue a ces efforts et, bien sûr, nous analysons ce qui sest bien passe, ce qui ne sest pas passe comme nous le voulions, voyons ce que tirer les lecons de tout ce que nous avons realise et de lappliquer davantage dans des plans, des activites et une coordination plus efficaces. Comme la egalement souligne M. Cărbunaru, porte-parole du Gouvernement, il y a quatre themes tres importants. Il s`agit de la coordination de la crise humanitaire des refugies en Ukraine, de la coordination de la lutte contre la traite des etres humains, du premier et le plus important programme gouvernemental de securite et de soutien des enfants Pour le soin des enfants et de la reforme de la capacite juridique des personnes handicapees. Une fois de plus, jexprime ma satisfaction detre avec vous precisement parce que je sais que ces domaines complexes, d`ailleurs, sous la coordination de la conseillere dÉtat Mădălina Turza, ont pu generer les resultats dont nous parlerons et que vous allez approfondir au cours de cette reunion . Et je veux souligner un aspect tres important, a savoir, celui de la realisation dun partenariat exceptionnel qui sest developpe entre le Gouvernement de la Roumanie, entre les autorites locales, les agences de lOrganisation des Nations Unies, les missions diplomatiques en Roumanie, la societe civile et, enfin et surtout, le milieu prive et les citoyens roumains, car nous avons eu dinnombrables activites où nous avons pu beneficier du soutien individuel de nos citoyens. L`Ukraine - pres dun an sest ecoule depuis le declenchement du conflit en Ukraine, et la Roumanie a ete presente en premiere ligne des le premier instant et continue de soutenir constamment leffort mondial du monde libre pour lUkraine et les valeurs de la democratie. Plus de 3 millions de citoyens ukrainiens ont traverse nos frontieres au cours des 12 derniers mois, dont plus de 2,5 millions ont beneficie dun soutien direct du Gouvernement de la Roumanie ou de nos partenaires, quil sagisse du transport gratuit de nourriture, de vetements, dun abri, dun logement de longue duree, laide financiere durgence, des dizaines de milliers dinterventions et de services medicaux et sociaux gratuits, lacces au marche du travail et aux ecoles roumaines ou la garantie de securite offerte par le statut de protection temporaire offert par notre pays. La Roumanie a ete et restera lespace de securite et de paix pour les vagues de refugies ukrainiens. Nous avons assume des le premier instant le role dun partenaire europeen et international fiable, qui non seulement delimite la guerre de paix et de stabilite, mais offre egalement les couloirs les plus importants, au propre comme au figure, du soutien international a lUkraine, mettant a disposition nos infrastructures routiere, ferroviaire, fluviales et maritime. Notre solidarite sest transformee en soutien concret et, dabord, parce que nous avons compris le drame de nos amis et voisins ukrainiens. Partant de leur besoin daide, nous avons genere une vision et une strategie de reponse claire a la crise des refugies, basee sur deux phases dintervention : lintervention durgence et la seconde, des reponses a moyen et long terme pour lintegration des refugies, qui a suppose une large collaboration avec tous les partenaires sociaux de type all society response . La Roumanie a ete le premier pays de lUnion europeenne a adopter un plan national de mesures pour linclusion et la protection des refugies a moyen et long terme et a propose aux États europeens un modele de leadership et de coordination au niveau politique dans le domaine de l`integration des refugies, concretise dans la Platforma de Bucarest, qui offre lespace dun dialogue de haut niveau pour cette situation humanitaire sans precedent. Nous avons egalement tire de nombreuses lecons de lannee qui sest ecoulee au milieu de cette crise sans precedent. Nous avons vu et teste les limites de notre dispositif daccompagnement et parfois de nos capacites logistiques ou humaines. Et la, nous avons vu la valeur du partenariat elargi avec les agences des Nations Unies, la societe civile et le secteur prive, parce quensemble, nous avons pu etre complementaires et capables dapporter une reponse coherente et efficace. Je suis convaincu que Mme la conseillere fournira plus de details sur tout cela lors des debats daujourdhui. La guerre nest malheureusement pas terminee et nous continuerons doffrir notre soutien a lUkraine et aux refugies. Mais maintenant, nous en sommes au stade où nous devons avoir une approche orientee vers des mesures dintegration temporaires ou a moyen et long terme, où les refugies ukrainiens peuvent vivre une vie independante dans notre pays, integres dans la population active et les enfants beneficiant de leducation et de laide sociale vie. Traite des etres humains - En ce qui concerne la lutte contre la traite des etres humains, je tiens a reaffirmer le fait que ce sujet reste une priorite sur mon agenda et celui du Gouvernement de la Roumanie. Le fait que, grace a cette coordination au niveau de la Chancellerie, nous ayons reussi, lannee derniere, a ameliorer le classement de pays de la Roumanie au niveau du Departement dÉtat des États-Unis dAmerique est une reconnaissance de cet engagement et des efforts deployes en la matiere. Cependant, je tiens a mentionner tres clairement que nous ne nous arreterons pas la. Nous avons travaille dur en 2022 pour avoir un nouveau mecanisme didentification et dorientation des victimes de la traite des etres humains - le premier accord gouvernemental pour former des medecins urgentistes a detecter les victimes de maniere precoce. Nous avons, pour la premiere fois, un plan daction integre pour repondre a toutes les recommandations internationales dans ce domaine et un groupe de travail special dedie a la prevention et a la lutte contre la traite des personnes parmi les refugies d`Ukraine. Ce ne sont la que quelques-uns des elements dun vaste effort de coordination et dimplication de tous les partenaires, qui continuera detre soutenu, car, comme je lai deja dit, nous avons une tolerance zero pour la traite des etres humains. Enfants et handicap - Je suis heureux que malgre tous les elements complexes qui ont marque lannee 2022, nous nayons pas neglige la necessite dassurer la securite des enfants et des personnes handicapees. Nous avons les outils daccompagnement efficaces et utiles pour les enfants, comme le numero unique 119 pour les enfants delaisses, exploites, maltraites. Ro-Alert, Enfant disparu et, bien sûr, nous fournissons plus de 70.000 heures de therapie gratuite pour les enfants et un systeme grace auquel les adultes ayant une deficience intellectuelle ne seront plus prives de leur capacite legale. Autrement dit, ils peuvent trouver un emploi, se marier, voter et prendre des decisions concernant leur vie, avec plus ou moins de soutien. Chers collegues et partenaires, Mesdames et Messieurs, Lannee derniere nous a montre que ceux qui ont des dificultes ont besoin de notre protection, de nos soins et de notre attention. Nous avons senti combien il etait important que nos efforts soient unis, afin que notre aide parvienne a temps a ceux qui lattendent. Je tiens a vous remercier tous, car ensemble, nous avons reussi a construire de nouveaux ponts entre nous, des ponts pour le progres, levolution et lespoir du mieux pour tous. Je voudrais, en mon proper nom, remercier tout le departement que Mme Turza a coordonne au niveau du Gouvernement. Je tiens a remercier tout le milieu associatif, le milieu prive et les citoyens roumains qui ont contribue absolument par empathie et solidarite aux efforts et a lappel que nous avons adresse au niveau gouvernemental. Et, non pas en dernier lieu, je tiens a remercier tout le milieu diplomatique present a Bucarest pour son implication et, en particulier, les representants de lOrganisation des Nations Unies, parce quils ont ete presents en Roumanie depuis le premier instant, sont restes et continuent dassurer une collaboration ouverte et tres complexe sur tout ce que signifie la dynamique en Roumanie et la dynamique en Ukraine, nous obligeant a nous adapter a chaque fois, a proposer de nouvelles solutions et a pouvoir repondre conformement aux attentes et, en meme temps, arriver a coordonner - et je sais que ce nest pas simple de mettre tous ces outils ensemble, de pouvoir les aligner dans un effort commun, et enfin de pouvoir disposer des moyens, la logistique, et de faire sentir les gens qu`ils peuvent vraiment beneficier du soutien des voisins, du soutien des amis, du soutien des organisations internationales. En tant que tel, le vous remercie une fois de plus. Je suis convaincu que vous reussirez a detailler tous ces aspects, qui se concretiseront ulterieurement par une revision et une adaptation des plans et, bien sûr, un partage dexperience au sein de linstance internationale deja creee et qui apporte egalement une contribution substantielle a tout ce que nous faisons ici. Je vous remercie et vous souhaite une bonne continuation ! 2023-01-13 11:59:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-13-02-43-48big_image_007_resize.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu Alfonso Garcia Mora, vicepreședinte pentru Europa, America Latină și Caraibe al Corporaţiei Financiare Internaționale (IFC), membră a Grupului Băncii MondialeȘtiri din 12.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/jeudi-12-janvier-2023-entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-alfonso-garcia-mora-vice-president-pour-l-europe-l-amerique-latine-et-les-caraibes-de-la-societe-financiere-internationale-sfi-membre-du-groupe-de-la-banque-mondialeEntrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec Alfonso Garcia Mora, vice-president de la Societe Financiere Internationale Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a accueilli au Palais Victoria, Alfonso Garcia Mora, vice-president de la Societe Financiere Internationale. Faisant partie du Groupe de la Banque mondiale, specialisee dans le financement du secteur prive, la SFI a developpe en Roumanie le plus grand volume dinvestissements de la region, placant notre pays parmi les dix premiers beneficiaires au niveau mondial. A cette occasion, le Premier ministre a remercie la Banque mondiale pour le soutien apporte a notre pays dans le developpement economique et social, apportant une contribution importante aux resultats obtenus lannee derniere, malgre les multiples crises quil a traversees. Selon les analyses menees au niveau gouvernemental, les investissements ont joue un role crucial dans la croissance economique enregistree. Cela nous encourage a continuer, avec nos partenaires, a encourager les investissements, tant publics que prives. Les avantages de la Roumanie comprennent des ressources energetiques, une main-dœuvre bien formee et une approche favorable aux investisseurs de la part de l`Executif. Notre pays est, selon les analyses de Harvard, a la 19e place mondiale dans le top des economies les plus complexes et les plus sophistiquees et nous pouvons grimper dans le top 10 dici 2030 , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. Les fonds europeens, qui ont depasse le niveau record de 11 milliards deuros lan dernier, ainsi que les plus de 80 milliards deuros disponibles pour la Roumanie jusquen 2029, representent une ressource de developpement essentielle dont limpact benefique peut etre accru par les instruments financiers offerts par la SFI qui a deja investi plus de 4,7 milliards de dollars dans notre pays. Les principaux domaines dans lesquels cette partie du Groupe de la Banque mondiale sinteresse au developpement des investissements sont lies aux infrastructures, a la transition energetique, a la reduction des disparites de developpement entre les regions. Afin daccelerer le rythme des investissements et implicitement du developpement economique, le representant de la SFI a exprime la disponibilite doffrir les meilleures pratiques et mecanismes pour tirer parti du partenariat public-prive, a linstar des modeles reussis appliques dans dautres pays developpes. Dans le meme temps, a ete soulignee la necessite de fournir un financement aux entreprises roumaines qui ont besoin de capitaux pour developper leurs activites. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a montre limplication de notre pays dans les efforts mondiaux pour soutenir lUkraine a la suite du declenchement de lagression militaire russe, y compris du point de vue de la securisation des chaines dapprovisionnement et de lutilisation de linfrastructure nationale pour faciliter lexportation de cereales ou dautres produits depuis lUkraine. Parallelement a la modernisation, la restauration ou lexpansion des reseaux de transport dans ce contexte, le role important du Port de Constanța a genere un effort concerte pour la mise en valeur de son potentiel. En ce sens, la SFI a interet a contribuer, en accedant au reseau mondial dexperts et dacteurs economiques auxquels elle est connectee, en prenant pour modele le fonctionnement du port de Singapour. Afin daccelerer le rythme dattraction des investissements etrangers en Roumanie, qui, selon les estimations de la BNR, pourraient depasser le niveau record de 11 milliards deuros de lannee derniere, lAgence roumaine dInvestissements et de Commerce exterieur sera integree a leffort conjoint du Gouvernement et de la SFI pour accelerer le developpement economique du pays base sur les investissements. 2023-01-12 11:12:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-12-11-13-51big_image_007_resize.jpgBriefing de presă la finalul ședinței de guvern din 11 ianuarieȘtiri din 11.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-de-gouvernement-du-11-janvierDan Carbunaru : Bonjour ! Eh bien, bien venus au point de presse organise a lissue de la reunion du gouvernement daujourdhui. À cote de moi se trouve le ministre des Investissements et des Projets Europeens. Voici, au debut de cette annee aussi, apres que toute lannee derniere ait ete concentree sur une serie defforts pour recuperer autant que possible de labsorption de largent europeen du cadre financier pluriannuel 2014 - 2020, apres les programmes operationnels du cadre financier pluriannuel cadre financier 2021 - 2027 ont ete approuves par la Commission, donnant ainsi carte blanche a la Roumanie pour acceder a largent europeen du cadre actuel et, bien sûr, pour attirer largent du PNRR. Bon nombre de ces fonds sont destines non seulement a soutenir leconomie, mais aussi a proteger les citoyens vulnerables. À propos de ces choses, mais aussi en fournissant toute une serie dautres details qui interessent certainement les citoyens et les medias, je remercie M. le ministre Marcel Boloș pour sa presence et linvite a presenter les decisions que le gouvernement a prises ou analysees aujourdhui, et puis, a lavenir, je reviendrai avec dautres elements lies aux decisions prises aujourdhui par lExecutif. Monsieur le ministre, vous avez la parole. Marcel Boloş : Bonjour a tous ! Merci. En effet, lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, nous avons aborde deux sujets essentiels et importants pour les beneficiaires de cheques ou de cartes energie, ainsi que la question de letat actuel de la mise en œuvre du Plan National de Relance et de Resilience. En lien avec le premier sujet, le gouvernement a adopte une ordonnance simple avec quatre modifications importantes pour les beneficiaires de la carte energie. Le premier probleme et la premiere mesure reglementee est celle concernant les beneficiaires qui ont une residence sans nomenclature de rue. Dans les villages surtout, en zone rurale, où la nomenclature des rues nest pas encore elaboree, il est ici possible pour nos beneficiaires detre repertories a une seule adresse. Je le repete, la nomenclature des rues nest pas encore etablie. Il existe, selon nos estimations, plus de 550.000 situations de ce type. Je donne lexemple du departement de Teleorman. Cest une situation que nous avons rencontree - 40.000 beneficiaires sont repertories ou ont cette situation de residence sans numero civique, respectivement tous les beneficiaires sont a la meme adresse, et le Gouvernement a approuve cela a travers un systeme de declarations auto-responsables et avec linformation recueillies sur le terrain par la poste roumaine, pour obtenir ces informations aupres de nos beneficiaires et clarifier le domicile et, respectivement, la situation de logement declares sur le lieu de consommation. Et, de cette maniere, pouvoir effectuer les verifications concernant le plafond de revenus et, respectivement, le calcul du revenu moyen par membre de la famille, par lieu de consommation, afin que les beneficiaires puissent beneficier de leurs droits. Le mecanisme est relativement simple, il se deroulera a partir du lundi 16 janvier, jusquau 1er fevrier ; ces affidavits seront distribues dans les situations que nous avons, dans les localites rurales, où tous les beneficiaires apparaissent a la meme adresse et, grace a ce mecanisme approuve par le Gouvernement de la Roumanie, nous parvenons a clarifier le statut de beneficiaire de ceux a qui nous allons a la carte energie leur est distribuee. La deuxieme mesure et la deuxieme situation que nous avons reglementees est celle dans laquelle, en general et en particulier, nos beneficiaires ont des colocataires qui se presentent a leur domicile, mais nhabitent pas reellement a cette adresse, et il nest pas possible de supprimer ces colocataires de l`adresse de domicile, mettant ainsi le beneficiaire dans la situation detre exclu de la liste des beneficiaires. Pour cela, le mecanisme approuve par le gouvernement est celui dans lequel le beneficiaire en question, sur la base de la notification que nous envoyons pour chacun des beneficiaires exclus de la liste, sadressera a la mairie de la zone de residence a laquelle il appartient, afin qu`on entame une enquete sociale dans laquelle la situation sur place sera validee, a savoir combien vivent a ladresse du domicile. Je vous rappelle que nous fournissons un soutien pour la compensation des prix des factures denergie en fonction du lieu de consommation, la consommation denergie du lieu de consommation, et nous essayons de respecter le plafond de revenu au lieu de consommation, qu`il ne depasse pas 2. 000 lei. Ainsi, dans de telles situations, lorsquun beneficiaire habite et a des colocataires inscrits a ladresse du domicile, sur la base de lavis quil recoit de notre part, il peut regler cette situation de deux manieres : soit supprimer ses colocataires inscrits de ladresse domiciliaire des dossiers qui existent aupres des Directions de lEtat civil ou, dans le second cas, sadresser a la mairie dont on releve afin detablir une enquete sociale et detablir sa situation de logement. La troisieme mesure que le Gouvernement a approuvee a travers le projet dordonnance simple est liee au reglement du bois de chauffage qui a ete achete pour la saison froide 2022-2023, en particulier la population rurale, les personnes agees qui ont achete du bois de chauffage pour lequel elles ont des pieces justificatives, a savoir la facture et le titre de paiement, entrent dans le systeme de reglement et peuvent encaisser, en especes, aupres du facteur ou des bureaux de poste, ces sommes dargent quils ont depensees. Cest un mecanisme en faveur des beneficiaires, qui permet, pour de telles situations, le reglement des sommes versees en especes, notamment, comme je lai mentionne, dans le domaine des communes rurales. Et le quatrieme amendement concerne le mecanisme institutionnel detablissement de la liste des beneficiaires. Le Ministere du Travail, le Ministere des Investissements et des Projets Europeens, le Service Special des Telecommunications, lAgence Nationale de lAdministration Fiscale et le Ministere de lAdministration et de lInterieur, a travers la Direction de lEtat Civil, participent a lelaboration de la liste des beneficiaires. Comme vous le savez, la liste des beneficiaires a pour mecanisme de verifier le plafond de revenus du beneficiaire, la limite de 2.000 lei, qui a ete approuvee par ordonnance durgence, puis, sur le lieu de consommation, la situation des revenus realises par ceux qui sont aux registres de la population et qui comprennent des colocataires et generent des revenus, pour sassurer que ce revenu moyen par membre de la famille sur le lieu de consommation ne depasse pas le plafond de 2.000 lei. Pourquoi une telle mesure etait-elle necessaire ? Pour que cet argent europeen arrive la où nos aides au chauffage sont vraiment necessaires et pour assurer une bonne utilisation des fonds europeens. Quelques echeances importantes pour les beneficiaires de laide a la compensation des prix des factures denergie : a partir du 16 janvier, soit lundi, jusquau 1er fevrier, la lettre est distribuee aux associations de proprietaires, presentant aux associations la methodologie dutilisation de lattestation de liquidation de dette et le modele dattestation de validation de dette. Je vous rappelle que cette attestation est apparue comme un besoin, comme une necessite de linstallation de la chaleur dans le bloc, notamment pour les personnes agees. Pour quelle raison? Parce que les syndicats de proprietaires, dans la relation avec les locataires, nemettent pas de factures et puis il leur manquait cette piece justificative pour prouver la dette. Dans ces conditions, nous avons elabore et approuve ce document tres important, notamment pour les personnes agees, qui permet le paiement de la chaleur en bloc. Je le repete, entre le 16 janvier et le 1er fevrier, cet avis, accompagne de lattestation de validation de dette, va aux associations de proprietaires. Nous avons enregistre 152.000 associations de proprietaires a qui ces avis seront distribues. Le 20 janvier nous avons une premiere presentation, avec la Federation des Associations de Proprietaires, de ce document et de la maniere dont il doit etre utilise et gere par les associations de proprietaires. Aussi, durant la periode du 16 janvier au 1er fevrier, je souligne encore une fois, du 16 janvier au 1er fevrier, les affidavits pour ceux qui sont domicilies et dont la nomenclature des rues nest pas etablie, seront distribues. Ainsi nous demandons que les agents postaux soient soutenus pour la collecte de ces informations et lentree en droits des beneficiaires qui respectent et par lesquels les conditions de lacte normatif mentionne sont validees. De plus, entre le 1er fevrier et le 15 fevrier, des avis seront distribues pour ceux qui sont retires des listes, car ils apparaissent avec dautres colocataires, qui, selon nos verifications, gagnent un revenu et portent le revenu moyen au-dessus des 2.000 lei que j`ai mentionnes. Pour cette situation, estimee par nos soins a environ 313 000 cas, je le repete, la solution est soit de supprimer ceux qui sont dans les dossiers et se presentent au domicile du beneficiaire, soit de s`adresser a la mairie dont ils relevent pour la preparation de lenquete sociale pour valider le numero et la situation de logement du beneficiaire de la carte energie, je men excuse. Aussi, comme dates importantes, le 1er fevrier 2023, la carte energie sera distribuee. Et, comme le Premier ministre la egalement annonce, le 1er mars est la date de reference pour que les paiements puissent etre effectues avec ces sommes qui proviennent des aides au chauffage, mais nous esperons pouvoir faire une agreable surprise et aller de lavant, alors comme le Premier ministre a mentionne, deplacons la date du 1er mars au 20 fevrier 2023. Ce sont les mesures adoptees par le gouvernement pour ce que signifie la carte energetique. Je precise que nous travaillons, avec les specialistes du Ministere des Investissements et des Projets europeens, a la suite des demandes que nous avons recues pour que les services postaux fonctionnent par voie electronique, nous travaillons egalement sur les mecanismes par lesquels ces services postaux les services de commande pourront egalement fonctionner dans le systeme electronique, il sera donc possible doperer depuis le domicile du beneficiaire et il sensuit dans un delai denviron deux semaines, proposons les modifications a lordonnance qui autorisent egalement ce mode de paiement pour les services postaux. Nous leur avons dit commande par e-mail; nous nous preparons donc aussi a ce type de reglement de largent de laide au chauffage, pour compenser le prix des factures energetiques. Concernant le Plan National de Relance et de Resilience, comme vous le savez, le 15 decembre 2022, la demande de paiement numero 2 a ete transmise a la Commission. Comme vous le savez de la demande de paiement numero 1, nous sommes en train de valider aupres de la Commission du 55 jalons et objectifs que nous devions respecter pour les trimestres 1 et 2. Comme vous le savez, ceux qui ont presente une certaine sensibilite concernant la loi des avertisseurs d`integrite et le cadre legal de la decarbonation, ceux-ci sont en processus danalyse et de validation au niveau de la Commission europeenne. Nous sommes prets a fournir des informations et des documents qui eclaireront les eventuelles situations qui seront demandees a la Commission. La demande de paiement numero 2 a une valeur de 2,6 milliards deuros. La demande de paiement numero 3, qui est la demande de paiement la plus compliquee et la plus complexe du Plan national de relance et de resilience, comprend respectivement le trimestre 3 et le trimestre 4 de 2022. Nous avons 24 jalons et objectifs du trimestre 3 et bien sûr nous avons pour le 4eme trimestre - 55 jalons et objectifs, avec une echeance a la fin de lannee derniere. Parmi les plus sensibles, celles-ci sont deja connues dans lespace public, nous discutons du projet de loi sur les retraites speciales, nous discutons de la modification du Code penal et du Code de procedure penale, nous discutons de la situation et de lordonnance durgence pour la gouvernance des entreprises publiques. Nous discutons de la gouvernance corporative pour le secteur de lenergie, qui est toujours en cours, et de ce point de vue, des mesures sont prises pour completer toutes les activites necessaires pour cloturer le jalon. Et, bien sûr, nous avons la poursuite des mesures de decarbonation et, respectivement, lachevement des mesures de decarbonation prevues dans le Plan de relance et de resilience. De plus, pour la demande de paiement numero 3, nous avons encore deux objectifs principaux a suivre, car nous devons - apres la publication des modifications du reglement de la Commission europeenne, pour ce que signifie le Mecanisme de relance et de resilience - nous devons soumettre la documentation necessaire pour le nouveau chapitre REPowerEU, où la Roumanie a recu 1,4 milliard deuros. et, de ce point de vue, les documents doivent etre completes avant la soumission de la demande de paiement numero 3. Ensuite, nous avons la reduction de la subvention en raison de la croissance economique que nous avons eue en 2021, par rapport a 2020, de 2,1 milliards deuros et nous ont egalement les ajustements de prix dus a laugmentation du prix des materiaux, de la main-dœuvre et des coûts en general pour les projets dinfrastructure, où nous avons egalement 2,2 milliards deuros supplementaires. Jai dit que cest le plus complique, le plus complexe et avec ces, si vous voulez, exigences supplementaires que nous avons du point de vue des ajustements au Plan national de relance et de resilience, et pour completer le Plan avec le nouveau chapitre approuve par la Commission, REPowerEU, où la Roumanie a une valeur de subvention de 1,4 milliard deuros. Il sagit de letat actuel de la mise en œuvre du Plan National de Relance et de Resilience. Ce sont des sujets dune extreme importance pour la Roumanie et pour ce que signifie lobjectif fixe par le Premier ministre, celui davoir une valeur annuelle dabsorption des fonds exterieurs non remboursables de plus de 10 milliards deuros. Merci! Journaliste : Monsieur le ministre, vous avez dit que ces cartes d`energie, cet argent en main peuvent aussi etre utilises par des personnes qui ont deja achete du bois de chauffage. Quelle anciete peuvent avoir ces factures, ces pieces justificatives ? Marcel Boloș : La saison froide a commence en novembre, donc, en gros, lachat de bois de chauffage, sil a ete effectue a partir de septembre-octobre, a partir de septembre 2022, ces documents peuvent etre presentes, ce qui donne au beneficiaire le droit de percevoir en especes le montant quil a depense en bois de chauffage. Journaliste : Je voudrais vous demander pourquoi vous avez choisi cette option avec paiement en especes, car ils doivent egalement etre accompagnes de cette carte d`energie. Marcel Boloș : Oui, ici, nous avons mis en place cette facilite pour la population rurale qui a la plus grande partie des depenses, de la consommation denergie avec ce bois de chauffage, quelle achete avant, et nous sommes conscients de cette chose que ce nest pas achete en hiver, et pour sassurer quil sagit bien de bois de chauffage destine a cette saison froide, nous avons accepte et acceptons cette mesure que le mois de reference est septembre. Pratiquement, de plus, si, par exemple, le bois de chauffage coûte 500 lei et quil reste 200 lei a utiliser sur la valeur de cette aide, apres chaque operation, le justificatif delivre par la poste inscrira le montant restant a depenser. Sil en reste, les 200 lei peuvent etre depenses par le beneficiaire sur les autres factures quil a - delectricite, de gaz naturel et de toutes les formes denergie que nous sommes autorises a regler. Journaliste : Vous avez dit quil y avait 313.000 beneficiaires qui pourraient devoir soit retirer des colocataires, soit faire des enquetes sociales. Avez-vous parle aux autorites locales, ont-elles la capacite de realiser des enquetes sociales et de les completer dans les delais, au plus tard en mars ? Marcel Boloș : Maintenant, la periode de validite de la carte est jusquau 30 juin. Aussi, sil y a dautres colocataires qui generent des revenus a ladresse et au domicile du beneficiaire, mais, je le repete, nhabitent pas a la meme adresse, ici il etait deja du devoir des interesses de proceder a ces changements de residence, dune part. Dautre part, considerant que nous avons la plupart des situations dans les localites urbaines, chaque mairie a cette structure specialisee qui soccupe de lelaboration et de la redaction des enquetes sociales, et je crois quil y a la capacite administrative necessaire pour elaborer sondages. Cest une demarche plus que normale et cest un mecanisme que nous avons pense pour accompagner les beneficiaires. Nous pouvions prendre la decision de les exclure de la liste, mais ce netait pas juste pour les beneficiaires, et cest pourquoi nous avons institue ce formulaire supplementaire, ce mecanisme supplementaire, justement pour que les gens puissent regler leur situation dans le delai de validite de la carte. Journaliste : A la reunion du gouvernement, vous avez eu egalement un memorandum sur les fonds europeens pour lexercice se terminant en 2021, si je ne me trompe pas. Marcel Bolos : Oui. Journaliste : Que se passe-t-il pour lexercice en cours ? A quelle etape en sommes-nous ? Marcel Boloș : Donc, comme nous avons... si on se refere a la periode de programmation 2021-2027... Journaliste : Oui. Marcel Boloș : La, nous avons le feu vert pour les 46 milliards deuros de la politique de cohesion que nous avons presentes et la situation des programmes operationnels approuves dans leur integralite par la Commission, que nous avons presentee lannee derniere, dans ce laps de temps nous etablissons le appels a projets, a savoir louverture de lacces au financement, pour faire simple, pour lannee 2023. Notre objectif pour lannee 2023 est douvrir 200 appels a projets dune valeur de 20 milliards deuros. Prochainement nous afficherons egalement le calendrier previsionnel de ces appels a projets que nous avons a la fois de la politique de cohesion, je parle de lannee 2023, et aussi le calendrier previsionnel des appels a projets pour lannee 2023 du PNRR. Ce sont deux documents de base qui seront approuves au sein du gouvernement pour assurer la previsibilite et la transparence dans le processus dutilisation de largent europeen. Journaliste : Une derniere question. Y a-t-il un risque que la Roumanie perde largent lie a la demande de financement numero 3, qui, selon vous, est la plus difficile ? Marcel Boloș : Je ne pourrais pas... Il est premature de dire cela. Jai dit quil y a un certain nombre detapes et dobjectifs sensibles, plus trois autres grandes choses que nous devons terminer, a savoir lajout du chapitre REPowerEU, qui vient, ne loublions pas, avec les systemes dirrigation ensemble, vient avec le parc solaire de Dăbuleni, qui saccompagne de centrales hydroelectriques, qui aident beaucoup le systeme energetique national, saccompagne dune serie de tres bons investissements pour le systeme energetique roumain. Et je dis desormais que cest le chapitre qui met laccent sur lindependance energetique de la Roumanie, cest-a-dire que nous ne parlons pas de lindependance energetique des consommateurs, mais de la consolidation de la capacite de production energetique de la Roumanie, qui est notre priorite numero un. Et, bien sûr, nous avons la reduction des subventions, ce qui signifiera une negociation assez difficile avec la Commission europeenne, car il sagit de reductions dargent, apres tout, dans le PNRR, et lajustement des prix qui influence, impacte le budget de la Roumanie de 2,2 milliards deuros. Il sagit de sommes importantes, qui ont un impact particulier sur le budget et la stabilite financiere de la Roumanie. Merci. Journaliste : Veuillez nous donner un exemple de situation concrete concernant les 313.000 cas, mentionnes. A quoi faut-il penser, notamment en milieu urbain ? Marcel Boloş: Un exemple, un retraite apparait a ladresse du domicile avec, disons, le proprietaire enregistre a ladresse du domicile et simplement le proprietaire nest pas dans le pays ou est absent, comme je lai dit, du lieu de residence ou on ne trouve pas une formule pour le supprimer des registres, et alors les droits du beneficiaire sont affectes, car la nous lidentifions a un revenu quil realise a lANAF et la moyenne lors du calcul du revenu depasse 2.000 lei. Ainsi, les situations où soit ceux qui vivent a la meme adresse ou apparaissent dans les registres a la meme adresse que le beneficiaire du bon, nous lavons identifie avec un revenu et il ny a aucune possibilite de clarifier la situation. Journaliste : Parce quil fallait une simple ordonnance pour clarifier ces situations, pourquoi ces difficultes netaient-elles pas prevues lors de ladoption initiale de lordonnance, en decembre, alors que les choses semblaient claires, a savoir que la liste des beneficiaires etait faite par le Ministere du Travail ? Pourquoi ny a-t-on pas pense, parce que, on le sait tres bien, les bases de donnees des differentes institutions publiques ne communiquent pas entre elles, et puis cetait simple de /.../? Marcel Boloș : Maintenant, si nous sommes a blamer pour le fait que la nomenclature des rues nexiste pas... Journaliste : Mais ce nest pas une situation du jour au lendemain, cest ce que je dis. Marcel Boloș : Et nous elaborons un mecanisme... Eh bien, doù aurions-nous pu avoir linformation quau niveau de la Roumanie limpact est si grand concernant ces nomenclatures de rues ? Si, nous aussi, nous pouvons etre accuses davoir pense a un mecanisme pour les situations dans lesquelles il ny a vraiment aucune possibilite deffacer de la residence du beneficiaire ceux qui sont inscrits comme colocataires avec lui, je pense que nous devons regarder ces choses sous langle de notre bonne foi et le soutien que nous tenons vraiment a apporter aux beneficiaires. Je le repete, en labsence de ces reglements, certains des beneficiaires ont ete injustement exclus de la liste. Que dire quand dans un village, je ne veux pas donner le nom maintenant, pour ne vexer personne, mais que tous ceux qui habitent dans ce village apparaissent a la meme adresse. De quoi le gouvernement roumain est-il coupable ? Je pense quil faut ici voir le bon cote des choses, car ces mecanismes que nous avons approuves aujourdhui sont au benefice de ceux qui auront acces a largent europeen et aux aides au chauffage. Journaliste : Cest peut-etre un point de depart pour resoudre ces situations dans la pratique. Revenons au beneficiaire cependant...; Marcel Boloș : Je voudrais juste vous dire tres peu de choses : le mecanisme que noua avons imagine dans lordonnance et qui a ete approuve est pro-beneficiaire, ce nest pas pro-fonctionnaire. Si nous le resumions et etions tres a laise et donnions un acte normatif dans lequel nous napportons laide que du point de vue des systemes informatiques dont disposent les fournisseurs denergie, je vous dis que ceux de lelectricite et du gaz naturel ont ete les premiers a valider ces aides et nous etions tres a laise; mais jai dit non. Les personnes et les beneficiaires doivent avoir acces a cette aide, car nous la pensons pour eux, pour le lieu de consommation, et donc elle doit etre developpee pour couvrir toutes les formes denergie ; et y compris, vous lavez vu, le bois, le bois de chauffage, le chauffage en bloc est tres important pour les gens du bloc. Donc, il faut voir toutes ces mesures du point de vue du beneficiaire, non pas que nous ayons modifie le projet dordonnance, mais le fait que nous ayons cree les mecanismes necessaires pour que les gens puissent avoir acces a toutes les formes denergie aussi facilement et avec souplesse que possible. Si nous etions des fonctionnaires qui sen moquaient, nous pourrions elaborer un mecanisme, que ce soit uniquement avec les fournisseurs delectricite et de gaz naturel. Que resolvions-nous ? Journaliste : Ma question, monsieur le ministre, portait sur lidee que ces situations pouvaient etre prevues a lavance, pour que le temps alloue aux enquetes sociales et a lelucidation de ces situations soit plus long, un peu plus long... Marcel Boloș : Mais il y a du temps pour les enquetes sociales. Cest-a-dire, au fond, nous navons pas de validite sur ces cartes energetiques qui empeche la realisation denquetes sociales. Les cartes energie sont valables jusquau 30 juin 2023. Ceux qui savent quils ont raison, peut-etre sur les 313.000, seule une partie dentre eux est consideree comme celle qui se tournera vers les enquetes sociales. Les autres savent quils vivent avec des membres de la famille qui ont depasse le plafond de revenu. Donc, nous ne pouvions pas avoir un chiffre tres clair pour... Journaliste : Ici, je voulais vous demander. Comment se fait la suppression ? Je veux dire, que doit faire la personne qui veut etre radiee ? Marcel Boloș : Ici, tous les formulaires necessaires sont deja deposes a la Direction de letat civil pour que cela se produise. Je sais que cela peut se faire avec laccord du proprietaire, tres rapidement. C`est une possibbilite. La deuxieme voie, si celle-ci elle nest pas possible et on ne peut reglementer la situation du logement, alors nous avons institue ce systeme denquetes sociales, mais cest, je le repete, en faveur du beneficiaire. Nous ne savons pas combien des 313.000 appelleront. Seuls 10.000 sont susceptibles de se tourner vers les enquetes sociales. Journaliste : On parle aussi de situations en ville... Marcel Boloș : Oui, les situations les plus courantes se situent dans les zones urbaines. En milieu rural, les situations les plus courantes sont ces residences sans nomenclature de rue, et nous avons trouve la version avec affidavits. Je voudrais clarifier les deux types de situations. Journaliste : Cest ce que je voulais vous demander. Ces estimations que vous avez faites en decembre avec le nombre de beneficiaires sont-elles valables ? Vous disiez alors, monsieur le ministre, de 3,9 millions de Roumains qui sont des beneficiaires potentiels, ou de 2,8 millions de foyers? Marcel Bolos : Oui. Nous avons exactement le meme nombre maintenant. La situation est clarifiee pour les 550.000 beneficiaires sans nomenclature de rue, apres collecte de ces declarations sous leur propre responsabilite et validation de la situation financiere aupres de lANAF, dune part ; et sur les 313.000, meme avec la diminution de ce nombre, on reste dans les indicateurs que vous avez cites. Journaliste : Et une derniere precision. Les donnees du recensement ont-elles ete utilisees dune maniere ou dune autre dans ces estimations ou non ? Marcel Boloș : Non, nous avons les listes de beneficiires du Ministere du Travail, a partir de la nous avons les premieres informations primaires. De la, nous recevons la liste des beneficiaires avec ceux qui relevent du plafond de revenus de 2.000 lei et apres cela, nous procedons aux verifications dont je vous ai parle : verification de ceux qui sont a la meme adresse de domicile que le beneficiaire, respectivement les colocataires que nous avons a la meme adresse de domicile que le beneficiaire. Et le deuxieme controle, cest avec lANAF, identifions quelles sont les recettes obtenues, parce que, vous vous en rendez compte, il y a les situations dans lesquelles laide, si on ne prenait pas cette mesure, laide au bois de chauffage atteindrait et serait utilisee par ceux qui... Journaliste : Mais ces donnees ont ete recueillies lors du recensement. Marcel Boloș : Mais non, il ny a pas... Au recensement, on na pas collecte les revenus quon gagne. Journaliste : /.../ nombre de personnes, qui vit... Journaliste : Vous savez quoi, vous savez ce que je pense... Marcel Boloș : À la meme adresse ? Journaliste : Oui. Marcel Boloș : Maintenant, ca y est... Je mexcuse, mais je veux clarifier cela. Ceux qui ont la meilleure situation avec les locataires dune meme residence, cest encore la Direction de lEtat civil. Cest leur mission. Ceux qui ont applique le questionnaire aupres de lInstitut National de la Statistique, je ne veux pas commenter, mais je le repete une fois de plus, la Direction de lEnregistrement de la Population est cependant responsable des enregistrements au niveau de la residence. Journaliste : Je pense que la question est naturelle. Le sujet des Roumains a letranger, cest-a-dire que se passe-t-il si, et il y a de nombreux cas, les Roumains a letranger ont des appartements, des maisons ici en Roumanie, peut-etre que quelquun y vit. Marcel Boloș : Sils percoivent des revenus a letranger, ils sont repertories la où ils sont domicilies. Journaliste : Donc, des informations seront echangees avec... Marcel Boloș : Nous nen avons pas besoin, car sil est a letranger et apparait toujours dans nos registres, dans nos registres il apparait avec un revenu nul, donc cela ninfluence pas la qualite de beneficiaire pour nos beneficiaires. Donc pratiquement, autrement dit, ils ne sont pas... Pratiquement, sils se trouvent ici, au domicile du beneficiaire, figurant a 0 revenu ninflue pas sur la qualite de beneficiaire pour ceux qui sont beneficiaires de laide a laide au chauffage . Journaliste : Merci Marcel Boloș : Merci moi aussi. Journaliste : Vous disiez que du 16 janvier au 1er fevrier, ces modeles dattestation de validation de dette seront distribues aux associations de locataires. en gros, une fois que je vais avec la carte d`energie a la poste et avec ce modele, où est transfere largent ? Largent est-il transfere directement sur le compte de lassociation ? Comment la dette est-elle payee ? Marcel Boloș : Donc, lattestation de validation de dettes, une fois arrivee a l`association des proprietaires, et sachant utiliser cette attestation, apres la delivrance de la carte d`energie, parce quil faut ici clarifier les choses, la carte d`energie est le document qui donne le droit au titulaire de la carte dutiliser largent pour laide au chauffage. Apres avoir recu la carte, le beneficiaire qui veut payer la chaleur dans le bloc se rend a l`association de proprietaires où demande cette attestation de validation de dette. L`association des proprietaires remplit les donnees didentification et le montant dû sur lattestation. Apres cela, le beneficiaire dispose de deux voies, celle où il se rend au bureau de poste avec trois documents. Retenons-les, daccord ? La piece didentite, la carte denergie et lattestation de liquidation de dettes, oui, qui est pour la chaleur au bloc, avec les trois documents a la poste, ou, deuxieme voie, chez le facteur, il peut remplir les formalites afin de payer la chaleur au bloc. Il est extremement simple, il ny a pas de documentation sophistiquee. Journaliste : Mais pratiquement cela signifie que largent sera transfere de la poste a lassociation... Marcel Boloș : Depuis la poste, apres avoir rempli le justificatif concernant les services de mandat postal, la poste a a sa disposition largent que nous avons transfere a la poste, pour tous les beneficiaires. Ce nest pas un mecanisme où le monde prend largent et ensuite nous sommes hors de controle, le but que nous avons a travers ce mecanisme, mais tout simplement nous avons le transfert dargent. Le 15 fevrier, le Ministere des Investissements et des Projets europeens transfere largent du Ministere a la poste roumaine, apres quoi largent se trouve sur le compte de la poste roumaine et la poste roumaine, pour chacun des beneficiaires, facture ces comptes de registres postaux. On les appelle des comptes de sommes en mandat, mais je ne voudrais pas rendre fous ceux qui nous suivent, la poste roumaine ouvre simplement cette fiche denregistrement pour chacun des beneficiaires et, ensuite, a chaque versement, sur la base des documents presentes, Poșta Romană transfere largent la où lassociation des proprietaires lindique. Lassociation des proprietaires, dans le certificat de validation de la dette, enregistre ses donnees didentification et son compte bancaire et le paiement est effectue a partir de largent transfere par le MIPE a la poste roumaine. Cest pourquoi il peut sembler etrange que le monde ne voit pas largent. Ce nest pas un mecanisme monetaire, il nimplique pas de retraits despeces. Il y a des paiements qui se font a la commande, si vous voulez, au beneficiaire, par ces services de mandats postaux, et cest la poste qui transfere largent aux fournisseurs denergie. Journaliste : Pour que ce soit un peu plus clair, dici le 20 fevrier, vous voudriez distribuer toutes ces cartes energetiques aux 3,9 millions de personnes. Que se passe-t-il dans la situation où une enquete sociale, qui ne se termine que le 20 fevrier... Marcel Boloș : Exactement. Il ny a pas de gros probleme. Jai dit que si cette enquete sociale, disons, dure en mars, avril, oui, je certifie : notre carte d`energie est valable jusquau 30 juin. Journaliste : Je vous demande autre chose. Si une carte d`energie parvenait a une personne qui naurait pas dû la recevoir, et lenquete sociale... Marcel Boloș : Cela nexiste pas. Journaliste : ... qui sest termine le, je ne sais pas, disons le 30 mars, atteste que... Marcel Boloș : Attention, nous... ici, il faut garder a lesprit que, lorsque la carte d`energie parvient a quelquun, cette personne en est definitivement le beneficiaire. Pour les 313.000, dont vous parlez maintenant, ou les 550.000 sans nomenclature de rue, nous ne leur delivrons pas la carte. Vous realisez a quel point ce serait fou de liberer la carte et de la retirer de la circulation. Non, mais apres que chacun clarifie sa situation, ce nest que plus tard que nous emettons sa carte. Journaliste : Et puis, jusquau 20 fevrier, recevront 3,9 millions de personnes et pourraient en recevoir davantage apres le 20 fevrier ? Marcel Boloș : Cest possible, mais je ne peux pas vous le dire. Voyons comment le...; Journaliste : Mais avez-vous pris en compte lajout du budget, dans la situation où il y aura... Marcel Boloş : Cinq milliards de lei, cest encore... Journaliste : ... dans la situation où il y aura 3,9 millions de beneficiaires, mais si nous en avons un million, disons, plus ? Que ces enquetes pourraient... Marcel Boloş : Sil le faudra... Encore une fois, cet argent vient de la politique de cohesion 2014-2020, il y a 7,5 milliards deuros qui risquent detre confisques, donc nous, en ce debut dannee, devons encore recevoir de la Commission 7,5 milliards deuros et le Mecanisme a un milliard deuros. Nous avons donc une marge budgetaire, si vous voulez, nous navons pas de cofinancement de lÉtat membre. Esperons que le Mecanisme fonctionne dans de bonnes conditions et, si cet argent est necessaire, nous lavons a notre disposition. Ce que je peux garantir, cest que tous ceux qui sont sur la liste des beneficiaires et qui ont les cartes delivrees recevront laide au chauffage garantie, comme cela sest produit avec le cheque alimentaire. Je ne peux pas garantir quil ny aura pas de dysfonctionnements, mais ce nest pas trop grave. En fin de compte, je pense quil est tres important de connaitre et dintervenir pour resoudre un probleme, mais je vous garantis que tout ira bien a cent pour cent. Cest dingue, mais la facon dont on intervient pour resoudre un dysfonctionnement je pense est tres importante. Journaliste : Merci. Journaliste : Si vous pouviez nous dire quel role joue cette application STS en termes de compilation de la liste des beneficiaires. Marcel Boloş : Lapplication STS est celle qui harmonise, je ne sais pas comment utiliser le terme technique, pour que ce ne soit pas difficile a comprendre, la base de donnees de lANAF avec la base de donnees de la Direction de letat civil, avec la base de donnees du ministere du Travail, il ne sagit donc pas dune liste de beneficiaires. Je veux vous dire une chose, si on instituait la demande a deposer par chaque beneficiaire, sur la base du dossier depose aupres des caisses de retraite, aupres du Ministere du travail, ce serait de la folie. Et puis, pour ne pas mettre les beneficiaires de cheques sur les routes, on a trouve cette forme numerisee dharmonisation des bases de donnees, qui evite aux gens le trajet quils auraient fait en labsence de ce mecanisme. Que se serait-il passe si, dans le pays, quatre millions de beneficiaires avaient dû deposer une demande aupres des maisons de retraite ? Attendre ensuite que les bases de donnees ANAF soient interrogees ? Ca aurait ete fou. Mais, avec STS, nous avons trouve cette facon dinterroger les bases de donnees et de les harmoniser, car, je le repete, cest la base de donnees de la Caisse des retraites, la base de donnees de la Direction de letat civil, où les beneficiaires sont classes par domicile et où on trouve aussi des colocataires qui sont a la meme adresse de domicile, et interroge la base de donnees de lANAF, où lon retrouve les revenus declares au cours dune annee fiscale et qui est notre reference pour ce que signifie le droit de beneficier de laide au chauffage. Cest une application unique en son genre, je suis vraiment content que vous me layez demande, pour souligner le fait que nous navons mis personne sur les routes et, si vous lavez remarque, nos mesures sociales ont ete concues precisement pour supprimer cette etape , ce qui aurait ete extremement derangeant pour toutes les personnes daller faire ces demarches, non, on a fait ce systeme informatique et on a une liste de beneficiaires et on envoie la carte energie a domicile, qui a pour role de donner le droit au beneficiaire utiliser largent de laide au chauffage. Journaliste : Quand cette liste de beneficiaires a-t-elle commence a etre etablie ? Marcel Boloş : À la mi-decembre, nous avons eu, je ne me souviens pas, je pense que le 12 decembre, nous avons eu la premiere reunion. Jai personnellement assiste a cette reunion et je nous nous sommes reunis au moins une fois par semaine depuis lors. C`est le fruit dune collaboration, dun collectif elargi, qui a ete forme par des agents du STS, des agents du MIPE, des agents du Ministere du Travail, de la Direction de letat civil et de lAgence nationale de ladministration fiscale. Je pense que nous sommes plus de 20 a faire partie de ce collectif. Je lai dirige personnellement, juste pour avoir la liste des beneficiaires qui, je le repete, nest pas tres simple. Donc, le Ministere du Travail ne se contente pas de nous donner la liste et nous appliquons aveuglement la carte d`energie, mais nous faisons ces controles pour nous assurer de la bonne utilisation de ces fonds, qui proviennent a 100 % de la Commission, sans cofinancement, plus que cela, et avec ces mecanismes auxquels nous avons pense, en fonction des situations particulieres qui se presentent, et nous vous avons egalement notifie le delai de deux semaines maximum pour mettre en place le mecanisme des e-services des mandats postaux, precisement afin de rendre aussi souple que possible le mecanisme. Je le repete, je ne peux pas garantir que 100% aille bien, mais je pense que notre capacite dintervention est importante ici et pour les dysfonctionnements qui peuvent survenir. Journaliste : Et une petite precision. Pour beneficier de cette carte, chaque membre de la famille doit avoir un revenu pouvant aller jusqua 2.000 lei. Cela inclut-il les enfants, quel que soit leur age ? Marcel Bolos : Oui. Les enfants sont egalement inclus dans le calcul et, de ce point de vue, la moyenne peut aider a former le revenu moyen par membre de la famille, par lieu de consommation. Tres important a considerer, le lieu de consommation, car cela a une consommation denergie. Au lieu de consommation nous avons la consommation delectricite, la consommation de chaleur, la consommation de gaz naturel, la consommation de bois de chauffage, toutes les consommations denergie qui apparaissent selon le lieu de consommation. Journaliste : Merci. Marcel Boloș : Merci moi aussi. Journaliste : Monsieur le ministre, je voudrais que vous expliquiez, pour la comprehension des telespectateurs, concretement : beneficier de laide de lEtat pour le bois de chauffage. y a-t-il des Roumains qui ne peuvent pas se rendre aux bureaux de poste, le facteur arrivel a la maison, il onne la facture, recoit-il largent en especes? Comment fait-on ? Marcel Boloș : Oui, dans ces situations, le facteur se rend quand meme au domicile des beneficiaires et quand il distribue la pension, noublions pas ceci, quil ny a pas dautre moyen dobtenir la pension quen se rendant chez le beneficiaire, et les personnes agees, celles des zones rurales , afin de pouvoir payer leur bois de chauffage, si elles ont les documents, je le repete, a partir de septembre 2022, montre au facteur leur carte didentite, carte denergie et la facture, ainsi que le document prouvant le paiement, au sens simple de chacun, le recu ou ce par quoi il peut prouver ce paiement. Le facteur aura un lecteur optique, oui, qui lit le code barre de la carte d`energie, valide avec la base de donnees et le statut de beneficiaire est valide, les documents doperations pour les services postaux sont remplis, un justificatif est delivre. Japporte cette precision a tous les beneficiaires pour demander la preuve des services de mandat postal aux commis des postes, aux bureaux de poste, car ils en auront besoin dans la situation où, je sais, toutes sortes de precisions apparaissent, ou elles ne sont pas operees a ` temps, ou des erreurs de fonctionnement se produisent. Cest la preuve que loperation de service de mandat postal a bien eu lieu. Je precise egalement quapres la delivrance de cette preuve, sur la base de celle-ci et des documents que jai mentionnes, la poste roumaine devrait transferer largent au fournisseur denergie. Où la poste roumaine obtient-elle largent ? Je lai deja mentionne, nous transferons largent a la poste roumaine. La date limite est le 15 fevrier pour estimer ou combien dargent nous transferons, nous prenons le nombre de menages que nous avons dans la liste des beneficiaires, multiplie par 700, egal au montant que nous transferons le 15 fevrier a la poste roumaine, et a partir de la, ils auront largent pour effectuer les paiements. La Poste Roumaine, je le souligne une fois de plus, ouvre ces feuilles denregistrement pour chacun des beneficiaires et, a partir des 700 lei, les paiements sont effectues chaque fois que le beneficiaire dit quil veut que sa facture soit payee au fournisseur denergie. Sur le justificatif, tres important, le solde sera inscrit : il vous reste 1 lei, 2 lei, 100 lei, combien dargent il reste au beneficiaire, afin quil puisse encore effectuer des paiements dans la limite du montant dont beneficiaire a le droit. Journaliste : Comment les Roumains qui consomment des bombonnes peuvent-ils beneficier de cette carte ou utiliser cette carte ? Marcel Boloș : Sil sagit de bombonnes de gaz liquefie, nest-ce pas ? On parle des bombonnes pour la preparation des aliments, car, nest-ce pas ?, cest a cela que sert laide. Sil sagit de bombonnes remplies une fois tous les, je ne sais pas, deux, trois mois, six mois, alors il leur faut les memes pieces justificatives, a savoir la carte didentite, la carte d`energie et la facture emise par le fournisseur de gaz liquefie. Tres important. Journaliste : Mais la meme regle sapplique comme dans le cas de ceux avec du bois ou comme dans le cas de ceux de... Marcel Boloș : Eh bien, non, jai donne lexception pour le bois de chauffage, tres important. Je suis content que vous ayez souleve cette question. Nous avons fait exception pour le bois de chauffage, pour les personnes agees qui payaient leur bois de chauffage avant le debut de la saison froide, aux nombreuses demandes que nous avions au ministere. Et nous avons encore, la deuxieme partie des demandes - cest pour ce que signifient les services de e-mandat postal, pour lesquels nous avons un maximum de deux semaines pour arriver a la modification du projet dordonnance. Journaliste : Merci. Marcel Boloș : Merci aussi. Journaliste : Bonjour, monsieur le ministre. Plus de precisions. Tout dabord, ceux qui veulent opter pour lenvoi de documents au facteur, est-ce que chaque facteur a ce lecteur ? Marcel Bolos : Oui. Il y a actuellement 2.000 lecteurs optiques que la poste roumaine a achetes et maintenant, apres lapprobation de lordonnance daujourdhui, elle dispose de 7.200 autres lecteurs optiques, elle aura donc 9.200 lecteurs. Cest pratiquement aussi une periode de revolution des services postaux. Cest un moment opportun pour nous davoir des services postaux plus efficaces en Roumanie. Journaliste : Donc, ceux qui veulent envoyer ces documents au facteur peuvent le faire sans autre demande a la poste. Il previent directement le facteur, presente des documents et cest tout. Marcel Boloș : Oui, jai dit quil y avait deux facons. Ceux qui ne veulent pas faire appel au facteur se rendent au bureau de poste, ceux qui veulent fair appel au facteur, celui-ci aura le lecteur optique et le probleme de lecture du code barre est resolu. Je le repete, il y a deux codes sur la carte energie : un code barre et un QR code, et quil faut lire pour valider le statut de beneficiaire. En lisant, cela montre essentiellement au facteur, a lemploye des postes, que Popescu Ion apparait dans la base de donnees et quil est beneficiaire de la carte d`energie. Cest un element de securite du mecanisme, afin que nous ne realisions pas quil y a des certificats delivres sur le marche et... il ny aura pas cette possibilite. Journaliste : Et vous parlez de ces enquetes sociales qui peuvent durer plusieurs mois. Cela ne cree-t-il pas de la confusion chez les gens parce que les factures finissent par saccumuler ? Marcel Boloș : Je dis que ca les aide. Mais, encore une fois, nous avons pense a ce mecanisme pour les situations où, sur le lieu de consommation, le revenu est superieur a 2.000 lei, puis, pour ne pas les exclure injustement, nous avons institue cette regle avec les enquetes sociales. Sinon, je le repete, la decision aurait pu etre prise a laveuglette et retirer de la liste, mais cela aurait ete injuste, car il y a certaines situations dans lesquelles cette suppression et cette clarification de leur situation de logement ne peuvent se faire... Journaliste : Je veux dire que lenquete serait assez longue, plusieurs mois, et puis ces factures saccumulent pendant un, deux, trois mois et, dune certaine facon, les gens, au moment où ils recoivent leur argent, nen recuperent quune partie. Marcel Boloș : Cest vrai, mais, je le repete, cest un moyen que nous avons trouve pour ceux dont la situation de logement nest pas claire ou qui vivent a ladresse, avec dautres colocataires. Nous avons essaye de leur donner un coup de main. Il faut maintenant regarder le reglement sous cet angle, je le repete, pour ne pas prendre de decisions injustes vis-a-vis des beneficiaires des aides au chauffage. Journaliste : Et une autre precision, ces affidavits du facteur sont-ils distribues ? Marcel Bolos : Oui. Je lai dit, les facteurs feront cette distribution, a partir de lundi, jusquau 1er fevrier, pour clarifier la situation de ceux qui ont un domicile sans nomenclature de rue. Nous lavons appele domicile en vrac. Je veux dire, dans le village dIzvoreni, par exemple, tous ceux qui y vivent apparaissent sans le nombre de la maison, ils sont en tas. Ce nest pas notre faute. Nous avons, je le repete, a travers le mecanisme adopte, essaye daider les plus de 550.000 cas que nous avons enregistres et de trouver cette forme, dans laquelle ils peuvent egalement beneficier de la carte d`energie. Journaliste : Monsieur le ministre, actuellement, ceux qui se rendent a la poste roumaine pour payer leurs factures doivent payer une commission denviron deux lei. Marcel Boloș : Nous le soutenons. Journaliste : La poste roumaine continuera de facturer cette commission et ce sera... Marcel Boloș : Non, cest une redevance par operation, cest prevu dans lordonnance durgence. Il est tres bien que jaie recu cette question. Il y a huit operations que nous supportons, du mandat de service au mandat postal, que nous accompagnons pour nos beneficiaires. Or, sil y a plus de huit operations de mandats postal, ce un ou ces deux lei, qui est le tarif, devront etre payes par le beneficiaire. Cependant, il y a deux lei pour ces types de services de mandat postal. Journaliste : Alors, le beneficiaire contribue avec autre chose, paie quelque chose de plus ? Marcel Boloș : Non, dans les huit premieres operations, non. Journaliste : Les huit premieres operations, cest-a-dire huit factures payees. Marcel Boloș : Huit factures payees. Si le nombre de huit factures payees est depasse et, disons, il est casse, ca va aussi avec la facture denergie, ca va aussi plus tard, pendant je ne sais combien de temps, avec la facture... ca peut arriver jusqua dans la limite de huit operations, apres quoi les services de mandat postal sont... Le tarif est homologue par ordonnance, autant que je men souvienne, il est denviron deux lei. Journaliste : Une precision, sil vous plait. Les huit operations sont pour toute lannee, toute la periode de validite... Marcel Boloș : Pour toute la periode de validite, il y a huit operations que nous soutenons. Journaliste : Donc, pas seulement pour le premier versement. Par exemple, huit dans le premier versement. Marcel Bolos : Non. Ils peuvent etre consommes dans le premier versement, si desire, ils peuvent etre divises en deux versements. Enfin, nous donnons aussi un leu a leglise, nest-ce pas ?, quand on vient avec, sil vous plait... Journaliste : Avec lÉpiphanie. Dan Cărbunaru : Sil ny a plus de questions, je voudrais vous remercier, monsieur le ministre, pour la presentation et pour les reponses aux questions qui vous ont ete adressees. Journaliste : Jai encore une question pour vous. Marcel Boloș : Merci. Dan Carbunaru : Une seconde. Permettez-moi de remercier M. le ministre et de continuer, pendant quelques minutes, avec quelques precisions relatives aux decisions que le gouvernement a prises aujourdhui, autres que celles que M le ministre vous a deja presentees. En ce qui concerne les ressources necessaires, parce que tous ces mecanismes pour proteger les citoyens, lenvironnement des affaires sont en vigueur et prouvent deja leur utilite, M. Boloş a presente ce qui se passe avec ces cinq milliards de lei, largent que la Roumanie les utilise du cadre financier pluriannuel disponible pour nous dans la periode 2014-2020, pour soutenir les pres de quatre millions de beneficiaires. Dans le meme temps, cependant, le gouvernement a approuve aujourdhui laffectation, par decision, des fonds resultant de la perception de limpot sur les revenus supplementaires dans le compte special prevu par la loi 256/2018, concernant certaines mesures necessaires a la mise en œuvre des operations petrolieres par les titulaires daccords relatifs aux perimetres petroliers deep offshore et onshore. Il y a 335 millions de lei de la taxe pour ces revenus supplementaires que les detenteurs daccords petroliers ont enregistres et quils ont paye cette taxe pour les mesures de soutien au plafonnement et a la compensation a l`energie. Concretement, cet argent soutiendra le mecanisme de soutien aux clients domestiques et non domestiques, clients finals sur le marche de lelectricite ou du gaz naturel, mais aussi pour lapplication de compensations aux fournisseurs qui doivent livrer de lelectricite et du gaz naturel aux clients finals a un prix inferieur aux coûts quils pratiquent. Il existe donc des ressources a la fois pour soutenir les mesures en faveur des citoyens vulnerables, comme la situation presentee avec les fonds europeens par le ministre Boloş, mais aussi pour soutenir le mecanisme lui-meme, pour gerer ce mecanisme de compensation par rapport aux fournisseurs qui assument une difference de coût. Je voudrais egalement vous signaler quaujourdhui egalement, le gouvernement a approuve les indicateurs technico-economiques dun objectif dinvestissement important, le stade Nicolae Dobrin, dans la municipalite de Pitesti, departement dArgeş. Sur proposition du Ministere du Developpement et de lAdministration des travaux publics, le Gouvernement a approuve aujourdhui ces indicateurs. La valeur totale du projet est de pres de 495 millions de lei, avec une duree de conception et dexecution de 36 mois. La classification de ce stade de type arene ou stade de grande capacite et de premiere categorie, le niveau international de competition, est conforme a la reglementation de la Federation roumaine de football concernant lhomologation et, bien sûr, conformement a la reglementation de lUEFA. Linvestissement comprendra, outre le terrain de football, des espaces pour les spectateurs, les joueurs, les delegations officielles, les representants des medias, une salle multifonctionnelle et un centre pour enfants et juniors, ainsi que des espaces dentrainement pour les sports connexes et une salle de musculation. Enfin, je voudrais souligner que le gouvernement a adopte le projet de loi sur lactivite de prevention de la separation de lenfant de la famille. Grace a ce projet, lactivite de prevention de la separation de lenfant de la famille sera soutenue par des mecanismes de soutien pour les familles qui viennent de communautes vulnerables ou qui traversent des situations sociales, financieres ou medicales difficiles, afin de pouvoir elever et soccuper de leurs enfants a la maison, pour pouvoir les envoyer a lecole et leur fournir les necessites de la vie quotidienne. Parallelement, il sera possible de mettre en œuvre des programmes de prevention de la separation de lenfant de la famille, qui comprendront loctroi dune aide durgence a ces familles avec enfants exposes au risque de separation, la rehabilitation de lenfant handicape, services dintervention psychologique, services psychotherapeutiques pour enfants. En outre, la mise en place de lObservatoire de lEnfant, un module informatique qui sera integre au systeme informatique national et mis a la disposition des autorites publiques locales pour identifier et enregistrer tous les enfants qui risquent detre separes de leur famille. Le dernier point que je voudrais vous signaler est lie a la mise a jour du montant du solde du grade ou du salaire du grade professionnel detenu par les militaires, et respectivement policiers ou surveillants penitentiaires. Il sagit dune mise a jour qui na pas ete faite depuis 2018 et qui etablit les nouveaux montants des soldes du diplome et des salaires des diplomes professionnels detenus par les militaires, policiers et gendarmes penitentiaires, a travers la mise a jour proportionnelle avec levolution de la salaire de base minimum brut par pays garanti en paiement. Il y a plus de details que le Ministere de la Defense nationale a fournis, suite a la gradation de soldat a general, et vous pouvez egalement consulter tous ces elements. Si vous avez des questions et que je peux vous aider, je suis a votre disposition. Journaliste : On sait quil y a 50 mairies, en ce moment, qui nont plus de maires, pour diverses raisons : mort, arrestation. Lun delles est la mairie du secteur 5, où nous navons plus de maire depuis que Cristian Popescu Piedone est alle en prison. Le gouvernement a-t-il lintention de fixer une date pour les elections dans ces localites ? Dan Cărbunaru : Le gouvernement a recu recemment, il y a quelques semaines, des informations detaillees de lAutorite electorale permanente concernant la situation de ces unites administratives-territoriales, et, a la fin de lanalyse de cette situation, nous vous communiquerons les decisions que le gouvernement prendra. Journaliste : Et nous avons un horizon temporel, car nous sommes toujours en 2023. Les prochaines elections sont lannee prochaine, et nous avons besoin de savoir si nous aurons des elections dici la dans ces localites. Dan Cărbunaru : A lissue de cette periode danalyse, nous reviendrons avec les donnees qui seront organisees. Journaliste : Cest quand la fin de la periode danalyse ? Dan Cărbunaru : Ce que je peux vous dire, cest quaujourdhui, cest toujours en cours et quand nous aurons termine lanalyse, nous reviendrons. Journaliste : Nous savons que, encore plus tot, le president de lAutorite electorale permanente a demissionne. Cette demission influence-t-elle en quoi que ce soit le deroulement des elections dans ces 50 localites ? Dan Cărbunaru : Je ne commenterai pas la decision de demission du president de cette autorite. Et sagissant de la decision du Gouvernement dorganiser des elections dans les localites dont vous parlez, comme je vous le disais, elle se fonde sur lanalyse des donnees fournies par lAutorite electorale permanente. Journaliste : Mais quest-ce qui pourrait empecher lorganisation des elections ? Je veux dire, c`est la loi. Ce nest pas normal, si on na plus de maire a part entiere, dorganiser des elections pour pouvoir avoir un maire a part entiere. Pourquoi cette analyse est-elle necessaire ? Dan Cărbunaru : Parce quelle est basee sur les donnees recues des autorites. Journaliste : OK, merci. Dan Carbunaru : Merci. Journaliste : Une precision. En octobre ou novembre, des informations de lAutorite electorale permanente etaient sur la table du gouvernement concernant les localites remplissant les conditions pour la tenue delections permanentes, mais, cependant, lors de cette reunion de gouvernement, aucune information et une date exacte pour lorganisation nont ete donnees. Maintenant, pourquoi avons-nous une nouvelle analyse alors que lAutorite electorale permanente a deja fait cette analyse ? Dan Cărbunaru : Je vous disais que la decision du gouvernement sera annoncee des quelle sera prise. Au moment où nous parlons, il ny a pas de decision concrete concernant lhypothese dune date liee a lorganisation des elections pour les unites administratives-territoriales respectives. Journaliste : Et encore une question, le ministre de la Sante a des reunions avec les fabricants de medicaments, mais lors des conferences, il dit que nous navons pas de crise de medicaments, bien quil y ait une crise de medicaments sur le marche, a la fois pour la grippe et pour le cancer, nous le disent les patients. Comment voyez-vous cette action de gestion du Ministere de la Sante ? Dan Cărbunaru : Garantir des medicaments aux patients est egalement une priorite au niveau du gouvernement et, plus encore, au niveau du ministere de la Sante. En ce sens, les reunions que le ministre competent a avec les fabricants de medicaments ont egalement lieu. Dapres les informations que nous avons recues du Ministere de la Sante, lors de ces reunions, certains retards causes par la livraison de certaines substances de base de lexterieur du pays a certains fabricants de medicaments ont ete reconnus, mais ces situations ont deja ete surmontees. En tant que tel, dapres les donnees que jai pour le moment du Ministere de la Sante, il existe des medicaments pour traiter a la fois les patients atteints de grippe et de cancer. Bien sûr, il peut y avoir des situations specifiques liees a un medicament lui-meme, pas necessairement la substance active, qui peut egalement etre trouvee dans dautres medicaments, mais ce sont des problemes specifiques que le Ministere de la Sante envisage de toute facon de resoudre. Journaliste : Le Premier ministre est-il satisfait de la facon dont le ministre de la Sante gere cette situation ? Dan Cărbunaru : Comme vous le savez, le Premier ministre roumain a envoye a plusieurs reprises des messages publics lies a la necessite dutiliser des fonds europeens pour renover ou construire des hopitaux en Roumanie, ainsi que pour gerer certaines situations. Et je ne fais pas seulement reference a la situation generee par la pandemie de COVID-19, qui etait une priorite pour le gouvernement roumain, mais aussi a la gestion des effets generes par la saison froide et cette augmentation des cas de grippe. Et cest precisement le sens dans lequel tant le ministre de la Sante que le ministre de lÉducation et dautres ministres qui ont un lien direct dune maniere ou dune autre avec la gestion de la situation sanitaire au sens large examinent toutes ces questions. Journaliste : Les nouveaux amendements au Code fiscal incluent le fait que les parents salaries peuvent deduire 100 lei pour chaque enfant. Cela sapplique a partir du 1er janvier, cette disposition a-t-elle ete abrogee ? Dan Cărbunaru : Cest une disposition introduite par le gouvernement et jai la confirmation du Ministere des Finances quelle est en vigueur. À ce titre, cette deduction est en vigueur. Journaliste : Donc les parents peuvent soumettre tous les documents ? Dan Carbunaru : Bien sûr. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci moi aussi. Journaliste : Bonjour ! Dan Carbunaru : Bonjour ! Journaliste : La commission dethique de lUniversite Babeș-Bolyai a constate aujourdhui que le ministre Bode avait plagie et je cite la these est profondement erronee. Je voudrais vous demander quelle est la position du gouvernement roumain, du Premier ministre, et si le Premier ministre envisage de lui demander des explications ou la demission du ministre de lInterieur. Merci! Dan Cărbunaru : Dapres les donnees dont je dispose, le ministre de lInterieur a deja offert une position publique concernant ce materiel dinformation envoye par lUniversite Babeș-Bolyai. Ce nest pas la seule analyse qui a ete faite, donc je ne commenterai pas maintenant ni cette analyse ni dautres qui ont deja ete faites en relation avec cette these. Et dans le contexte où il y a une procedure judiciaire liee a ce travail, je marreterais la avec les commentaires. Journaliste : Comprenons donc que le Premier ministre roumain na pas de position concernant laffaire Bode. Dan Cărbunaru : Je voulais vous dire que, comme dans tous les autres cas, le Premier ministre roumain exige le respect de la loi. Dans le cas precis auquel vous faites allusion, cest une situation qui se regle dans le cadre dun processus qui est gere par une cour de justice, et je ne pourrais pas commenter avant davoir un verdict. Journaliste : Le ministre Bode reste donc en poste. Dan Cărbunaru : Je pense que ma reponse etait assez claire. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci moi aussi. Sil ny a plus de questions, merci et bonne journee ! 2023-01-11 15:03:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-11-04-19-03big_image_009_resize.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvern din 11 ianuarie 2023Știri din 11.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-de-gouvernement-du-11-janvier-20231673614157Nicolae Ionel-Ciucă : Bonjour ! Nous nous preparons pour le debut de la reunion du gouvernement, mais je veux faire quelques mentions liees aux premiers chiffres que nous avons pu agreger apres la fin de lannee, et nous avons de tres bonnes nouvelles concernant ce que signifie le programme dinvestissement, comme nous lavons suppose a travers les objectifs de gouvernance. Ainsi, a la fin de 2022, le montant total des investissements seleve a 73 milliards de lei, ce qui represente un record pour les investissements dans notre pays a partir de largent du budget. Bien sûr, nous avons eu 88 milliards de lei alloues par le biais du budget. Nous devons admettre que nous navons pas reussi a atteindre lobjectif de cent pour cent, mais, compte tenu des conditions dans lesquelles sest deroulee lactivite economique et du bouleversement cree par la hausse des prix des materiaux, les mesures que nous avons prises au niveau du gouvernement pour pouvoir couvrir, pour compenser cette augmentation de materiels, ils nous ont aides pour que dans la deuxieme partie de lannee nous ayons pu gerer correctement le domaine des investissements et, voila, nous pouvons avoir ce chiffre, qui, au fond, vient et confirme encore une tendance tres positive pour notre economie, au-dela de la croissance economique, a savoir le fait que lessentiel du budget nest pas fait sur la consommation, comme on en avait lhabitude, et la, les investissements commencent a avoir contribution majeure au budget de lÉtat. Pratiquement, cest aussi le fruit de lactivite, du dialogue que nous avons eu avec le milieu des affaires de notre pays et une preuve de confiance que les mesures, telles que discutees, ont assure la previsibilite et les opportunites de pouvoir investir dans une serie de domaines dactivite qui font partie dune palette complexe et sophistiquee. Jai utilise ces paroles parce que, pratiquement, j`aivoulu reproduire les conclusions dune etude du Departement economique de lAcademie de Harvard, qui confirme que la Roumanie est devenue la 19eme economie la plus complexe et la plus sophistiquee du monde et a le potentiel de continuer a progresser dans ce classement et, dici 2030, les resultats devraient le propulser quelque part dans le top 10. Cest une reconnaissance que, dici, a la table du gouvernement, nous devons adresser a tous les citoyens de Roumanie. Nous devons ladresser au milieu des affaires. Il faut admettre qua lavenir, des mesures sont necessaires pour soutenir le capital roumain. Nous avons discute au sein de la coalition, j`ai discute avec M. le ministre Caciu et les autres ministres de tutelle pour faire en sorte que nous proposions des mesures concretes pour pouvoir soutenir le capital roumain et, bien sûr, le faire de maniere a ce que nous puissions aligner nos demarches sur le desir dinvestissements avec des capitaux etrangers. De plus, cest aussi une confirmation de nos realisations dans ce domaine, avec le chiffre atteint par les investissements etrangers directs dans leconomie roumaine. Nous navons pas encore les donnees definitives. Il est certain qua la fin du mois doctobre, nous avions depasse lannee au cours de laquelle nous avons eu la valeur la plus elevee des investissements directs etrangers en Roumanie. Si je ne me trompe pas, cest en 2008, lorsque la valeur a atteint 9,2 milliards. Bien sûr, il convient egalement de souligner que meme si nous navons pas tous les chiffres sur la table, nous pouvons quand meme dire que nous avons atteint notre objectif de realisation du budget a sa valeur nominale. Pratiquement, nous discutons dune augmentation, par rapport a 2021, de 1.187 milliards de lei a 1.386 milliards de lei, concretement nous pouvons discuter denviron 40 milliards deuros, une augmentation en 2022. En meme temps, je souligne la contribution des fonds europeens. Cest lannee où nous avons reussi a atteindre une absorption de 73 % du cadre financier 2014-2021, soit une augmentation de pratiquement 20 % par rapport a 2021, et cest aussi lannee où nous avons atteint labsorption la plus elevee, de 11,3 milliards des fonds de cohesion et du PNRR et, comme je l`ai souligne lors de la derniere reunion de gouvernement, pour pouvoir maintenir ce rythme dabsorption, il faut pouvoir attirer au moins 10 milliards de fonds europeens chaque annee. Ce sont les donnees preliminaires que nous avons pu mettre sur la table jusqua present. Bien sûr, vers la fin du mois, en fevrier, nous parviendrons a disposer de tous ces chiffres, et alors nous arriverons avec des donnees concretes et, esperons-le, de meilleures donnees. Ce sont des donnees que nous avons obtenues lors de la premiere analyse. Lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, nous avons une ordonnance durgence tres importante, par laquelle le Ministere des Investissements et des Projets europeens clarifie, garantit pratiquement les procedures et les mecanismes par lesquels tous les citoyens qui ont ete inclus dans cette composante de soutien pour le terme peuvent beneficier de de largent. Et, tres brievement, je suis convaincu que, dans la conference de presse apres la reunion du gouvernement, le ministre donnera tous les details, je dis tres brievement, il sagit de clarifier la maniere dont est determine le lieu où ces bons seront fournis, dans les localites qui nont pas encore reussi a completer la nomenclature des rues; il existe egalement des procedures où, probablement, plusieurs familles vivent a la meme adresse et, bien sûr, il y a certains elements a clarifier dun point de vue procedural entre les ministeres qui ont competence pour distribuer ces bons et, bien sûr, les fournir avec de largent. En meme temps, il est important de mentionner que la procedure proprement dite commencera le 1er fevrier, et bien quinitialement la date limite etait pour que les gens puissent beneficier de ces bons, pratiquement, a partir du 1er mars, il y a la possibilite, a partir du controles effectues aujourdhui par M. le ministre Boloș sur le terrain, aupres des institutions qui soccupent techniquement de ces bons et des procedures dalimentation, de sorte qua partir du 20 fevrier, les gens puissent utiliser largent des bons respectifs, etant, en meme temps, la necessite dune adaptation, car il sagissait de demandes de personnes pour pouvoir payer en ligne. Donc, nous devrons avoir une solution technique pour que la version numerique de cet argent puisse egalement etre utilisee, cest-a-dire lutilisation de moyens numeriques pour que cet argent puisse etre utilise pour payer les termia. De plus, lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, nous alimentons le budget du Ministere de lÉnergie avec 335 millions ; il sagit de largent de la perception de la taxe sur les revenus tires de la vente de gaz onshore et offshore, argent necessaire a la compensation des prix de lenergie selon les dispositions legales et le regime gere par le Ministere de lÉnergie. Nous ne faisons rien dautre que de nous en tenir a lhypothese que tout au long de 2023, les prix de lenergie et du gaz seront maintenus a la fois pour les consommateurs domestiques, les PME et les grands consommateurs, conformement aux dispositions de la loi. En outre, fin 2022, j`ai eu une discussion et un engagement avec le ministre de la Numerisation afin que, au sein du ministere, soient identifiees les solutions, a travers lesquelles, effectivement, nous valoriserions le domaine de la recherche et de linnovation. Nous avons assure une augmentation du budget de la recherche-innovation denviron 70 % et, de cette maniere, nous avons demande au ministre que, lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, il nous presente un plan de mise en œuvre de tous les travaux dans le domaine de la recherche et de linnovation. Cest un domaine auquel nous accordons une attention maximale, etant conscients des effets que la recherche et linnovation ont produits dans les puissantes economies du monde et, bien sûr, nous ouvrant a notre collaboration et contribution a tout ce qui signifie la realisation des resultats de la recherche et de linnovation dans leconomie roumaine. À ce titre, monsieur le ministre, nous attendons de voir les objectifs de votre plan. Je tiens egalement a mentionner que durant cette periode nous allons clarifier tous les aspects lies a la demande de paiement numero II sur le PNRR. Ainsi, chaque ministere qui avait des jalons et des objectifs a atteindre devra etre en mesure de clarifier et de discuter avec le personnel technique de la Commission et, le cas echeant, etre en mesure dintervenir afin que nous puissions recevoir largent a temps. A la fin, je demanderai a M. le ministre Boloş dengager les premieres discussions pour la preparation de la demande de paiement numero III, en tenant compte du fait que la semaine prochaine, si je ne me trompe pas, nous avons le premier comite interministeriel sur le PNRR et la nous devons avoir les elements clairs concernant lactivite au moins au premier trimestre de cette annee. Merci et je vous souhaite une bonne journee ! 2023-01-11 12:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-11-02-29-48big_image_033_resize.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții companiei RomgazȘtiri din 10.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-representants-de-la-compagnie-romgazLe Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a recu au Palais Victoria, les representants de la compagnie Romgaz, pour analyser les aspects concernant la production de gaz naturel et la mise en service de nouveaux puits. A cette occasion, a ete presentee limplication de Romgaz dans les projets off-shore en Mer Noire, y compris Neptun Deep. La direction de lentreprise a egalement presente levolution du projet de la centrale de production delectricite a Iernut, dune puissance installee de 430 MW. Le Gouvernement attache une grande importance aux investissements qui contribuent a renforcer la securite energetique du pays. Le role de Romgaz, en tant quentreprise nationale, est determinant dans la mise en œuvre des plans du Gouvernement pour atteindre cet objectif. Nous avons besoin dun rythme alerte dans la mise en œuvre de ces projets, et pour cela nous avons mis a disposition tous les instruments necessaires, tant financiers que legislatifs , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. 2023-01-10 12:02:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-10-12-03-35big_sigla_guvern.pngÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ambasadorul Republicii Slovace, E.S. Karol MistríkȘtiri din 09.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-l-ambassadeur-de-la-republique-slovaque-s-e-karol-mistrik2023-01-09 11:22:00https://gov.ro/fisiere/stiri/23-01-09-11-23-44big_image_006_resize.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvern din 4 ianuarie 2023Știri din 04.01.2023https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-de-gouvernement-du-4-janvier-2023Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Joyeux anniversaire! Je suis heureux que nous soyons tous en mesure de commencer lannee 2023 comme nous lavons propose lors de la derniere reunion du gouvernement, avec confiance et optimisme que nous avons fait tout ce qui dependait de nous lannee derniere pour pouvoir relever tous les defis que nous avons eus. Et ici, je fais reference aux defis que les citoyens de Roumanie ont ressentis, aux effets des crises superposees et successives que les citoyens ont ressenties, que chacun de nous avait sur la table de travail, afin de pouvoir faire de telle maniere que nous puissions traverser au mieux tous ces defis et aussi prendre des decisions qui assureront la preparation de lannee que nous venons de commencer et nous avons encore besoin de la meme energie et dune activite soutenue de la part de tous. Nous avons encore besoin de solidarite, dempathie, au niveau national, de dialogue avec les partenaires sociaux, de collaboration au niveau de toutes les institutions, de coordination entre les ministeres et, bien sûr, de stabilite politique. Et parce que nous en sommes arrives a ce sujet, je veux souligner quelques elements pertinents par rapport a ce que signifiait 2022, cest-a-dire que nous avons reussi a cloturer lexercice financier - bien sûr, je ne veux pas fournir de donnees, car car on est encore entrein de collecter toutes ces donnees par les institutions competentes, par le ministere des Finances, et probablement, dans la deuxieme quinzaine de janvier, nous aurons, concretement, tous ces chiffres pour marquer le fait que nous avons eu une bonne execution budgetaire, que nous reussi a respecter les objectifs de deficit, bien sûr, que nous avons ete en mesure, comme nous nous y sommes engages et comme les donnees ont ete essentiellement a la fin de chaque trimestre, datteindre une croissance economique. Une croissance economique que personne ne prevoyait en debut dannee, surtout apres le declenchement de la guerre en Ukraine et, bien sûr, apres les effets de la hausse des prix de lenergie et du gaz et, bien sûr, les effets de linflation. Il y a eu des moments où nous avons reussi, comme je lai mentionne, ensemble, des moments pour lesquels nous avons trouve des solutions et les avons resolus ponctuellement, mais, en meme temps, nous avons egalement reussi a concevoir des decisions qui produisent des effets dans le temps, cest pourquoi il est important de souligner que nous nous engageons a assurer labsorption des fonds europeens et que les trois lignes de financement europeen selevent a environ 90 milliards deuros. A partir dun calcul tres simple, nous avons reussi a nous engager sur ce montant que nous nous etions fixe comme objectif, a savoir au moins 10 milliards par an a absorber, pour quau final, nous ayons un pourcentage aussi proche de celui qui, la plupart du temps, nous navons pas reussi a atteindre. Nou nous rappelons que les pics dabsorption ont ete autour de 50%, un peu plus de 50%. Nous avons prevu davoir un niveau dabsorption aussi proche que possible de 100 %, lannee 2022, comme nous lavons dit, a partir de ce simple calcul, nous avons conclu quil fallait necessairement absorber au moins 10 milliards deuros par an pour pouvoir couvrir le montant total disponible. En 2022, nous avons reussi a absorber 11,3 milliards deuros, et nous avons des perspectives que cette annee aussi nous atteindrons ce montant et probablement le depasser, parce que nous avons reussi a jeter les bases de ce que signifie gerer des projets et des programmes europeens. Il y a eu toute une serie dactivites qui ont ete coordonnees et correlees entre les ministeres coordonnant les reformes, et je suis convaincu que, comme nous beneficions maintenant de ce montant absorbe, le plus important, en fait, jusqua present, depuis que la Roumanie a acces aux fonds europeens, pour pouvoir etre depasse cette annee et dans les annees a venir. Nous avons besoin de cet argent. Largent europeen, ainsi que largent du budget de lÉtat - et ici, je fais une petite reference au fait que lannee derniere, nous nous sommes egalement engages a assurer le plus grand montant pour les investissements ; nous avons reussi a securiser ce montant et la depense de cet argent, bien quelle ait ete retardee par laugmentation du prix des materiaux de construction, nous avons finalement reussi a nous inscrire dans un processus dabsorption, probablement a plus de 70 %. Nous attendons, comme nous lavons dit, les chiffres de la fin du mois et nous annoncerons egalement la valeur nominale des depenses dinvestissement. Nous avons egalement prepare et soumis la deuxieme demande de paiement du PNRR. Il est entre dans lanalyse, probablement a la fin du mois ou dans le mois suivant nous aurons la demande validee et largent verse. Il est tres important davoir cet argent dans le pays. Dans le meme temps, au debut de cette annee, nous recevrons un prefinancement des fonds de cohesion pour la periode 2021-2027. Nous discutons egalement denviron 3 milliards deuros et de largent dont nous disposons du cadre pluriannuel 2014-2021, nous discutons de lannee derniere et ici nous avons besoin de lengagement de tous les ministeres et structures qui sont charges dabsorber cet argent, pour faire en sorte d`eviter la confiscation de ces fonds. Ainsi, lorsque jai dit que cette annee nous avons une chance de faire une plus grande absorption, jai tenu compte precisement de cet argent qui doit entrer dans le pays. Je dis quil doit entrer au pays parce que nous devons continuer a soutenir les investissements dans leconomie. Cela nous a montre tres clairement que tant que nous faisions et priorisions les investissements, leconomie afonctionnee. Nous savons tres bien que leconomie roumaine est une economie connectee a leconomie europeenne et a leconomie mondiale, et les effets se feront egalement sentir ici. Nous avons les donnees et les analyses des institutions danalyse economique et, bien sûr, sannonce une annee au cours de laquelle il y a cette crainte dentrer en recession economique. En depit detout cela, pour notre pays, la prediction est positive et la Roumanie, meme si elle naura plus le meme niveau de croissance, elle aura une croissance economique et elle doit etre soutenue par des mesures au niveau du Gouvernement et par des mesures de soutien aux milieu des affaires, au milieu entrepreneurial, comme nous lavons fait cette annee egalement, peut-etre plus que cela, parce que nous avons encore des fonds de garantie, des garanties dÉtat. Jai egalement discute hier avec M. le ministre Caciu de cet aspect pour garantir que largent dont nous disposons cette annee - il y a 112 milliards de lei destines aux investissements - va concretement dans les investissements et de le faire de maniere a ce que ces secteurs de leconomie, ces secteurs de du milieu des affaires qui fonctionnent et produisent de la valeur ajoutee, soient encourages et soutenus afin de pouvoir maintenir cet equilibre economique et encore une fois, pourquoi pas, avoir une croissance economique superieure a celle estimee jusqua present. Bien sûr, nous continuerons a soutenir les mesures que nous avons adoptees qui ont fonctionne pour soutenir la population vulnerable, car tout ce que nous avons decide et assure se poursuivra en 2023. Nous avons vu des nouvelles ou des craintes sur le fait quil ny aurait pas de largent pour le paiement en temps voulu des droits dus aux citoyens. Il ny a pas le moindre doute a ce sujet. Il y a des financements, il y a des mesures prises au niveau des ministeres, tant au Ministere des Finances, quau Ministere des Investissements et des Projets europeens, pour laide que nous apportons a travers les fonds europeens et, bien sûr, au Ministere du Travail, pour le paiement des pensions et des aides au chauffage. Nous navons donc pas a avoir de craintes a ce sujet et notre role est toujours de communiquer ouvertement et de nous assurer que les citoyens sont informes et disposent de toutes les donnees conformes a la realite et de nous concentrer, comme je lai dit, sur ce que nous devons faire, parce quil y a du potentiel, et le potentiel a egalement ete vu dans la confiance que les investisseurs etrangers onat eue dans leconomie roumaine. Je disais que nous avions absorbe 11,3 milliards deuros de fonds europeens. Environs toujoujours a ce niveau, les investissements directs etrangers augmenteront probablement egalement, ce qui nous donne confiance et nous maintient sur cette ligne doptimisme modere quant a ce que signifie lactivite gouvernementale et les relations que nous avons etablies avec le milieu des affaires, pour convaincre les investisseurs quen Roumanie il y a des opportunites, en Roumanie il y a des ressources, en Roumanie il y a une capacite de travail, en Roumanie la productivite du travail est un indicateur qui peut stimuler davantage le milieu dinvestissement. I Ce ne sont que quelques elements que je voulais revoir, car j`ai commence par de ce que nous avons discute et affirme lors de la derniere reunion du gouvernement. Cest un pont de connexion et de continuite sous tous les aspects, a la fois sous les aspects politiques dassurer la stabilite politique et ceux de lactivite gouvernementale. Nous avons des projets tres bien definis, assumes et convenus au niveau de la coalition et, bien sûr, avec nos partenaires de lUnion europeenne et nos partenaires avec lesquels nous avons conclu des partenariats strategiques. Au cours de la prochaine periode, nous aurons des activites visant a preparer et a soutenir des projets de la strategie Roumanie eduquee. Nous avons deja discute de la finalisation et de lapprobation, a lavenir, du paquet de lois sur leducation, de sorte quune fois la nouvelle session parlementaire commencee, nous aurons obtenu le paquet de lois qui sera debattu au Parlement. Dans le domaine de la sante, nous avons egalement mis en place des projets et des mesures visant a ameliorer le systeme medical de notre pays. Il y a les projets de modernisation des hopitaux a travers le PNRR et ceux a travers les projets europeens, largent qui sera alloue par le biais des fonds de cohesion et, bien sûr, les mesures actuelles, dont je comprends quelles ont deja ete prises au niveau du Ministere de la Sante, pour gerer le situation concrete, reelle, dactualite, y compris celle qui nous touche en ce moment, generee par cette grippe. Et jai compris dr M. le ministre que toutes les mesures ont ete prises et nous avons toujours lintention de les gerer comme il faut. Il est egalement important de souligner que nous aurons, au niveau du Ministere des Investissements et des Projets Europeens, toute une serie de decisions que nous prendrons dans la prochaine periode, afin de pouvoir avoir une continuite, une coherence dans ce que cela signifie datteindre les jalons et les objectifs du PNRR. Jai parle avec M. le ministre. Probablement lors des prochaines reunions du gouvernement, nous parviendrons egalement a cloturer ces projets. En tant que tel, la reunion du gouvernement daujourdhui a un ordre du jour qui nest pas tres riche, mais il fixe certaines questions pour la premiere reunion du gouvernement de cette annee, de sorte que la semaine prochaine, nous entrons avec le rythme et la coherence des reunions du gouvernement auxquelles nous avons ete habitues jusqua la fin de lannee derniere. Merci beaucoup, je vous souhaite une meilleure annee, sante et bonne chance a tous ! 2023-01-04 15:31:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_2577.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul Anului NouȘtiri din 31.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-du-nouvel-anChers Roumains, Les moments difficiles rapprochent les gens. Et lannee qui sacheve nous a donne de nombreuses raisons de temoigner notre solidarite. Ensemble, nous avons traverse des defis inimaginables. En tant que peuple eprouve par lhistoire, cette fois, nous avons reussi, etant unis, a faire plus que resister. Aujourdhui, la puissance de notre mobilisation est reconnue et appreciee dans le monde entier. Car les Roumains sont devenus un exemple, et leurs qualites ont depasse les frontieres. Nous avons traverse, ensemble, lune des annees les plus difficiles de ces derniers temps. Lannee qui a mis nos menages et notre economie sous le poids dune crise difficile. Elle a rapproche la guerre de nos frontieres pour la premiere fois depuis longtemps. Secheresse, prix eleves de lenergie et du gaz, mais aussi inflation. Ensemble, nous avons reussi a sauver leconomie, qui a genere lune des plus fortes croissances dEurope. Nous avons investi massivement, soutenant le milieu des affaires et attirant des milliards deuros de fonds europeens, argent necessaire a notre developpement. Nous avons protege les personnes les plus exposees aux risques economiques et sociaux, confrontees a des augmentations douloureuses de prix des services publics, de lalimentation et du carburant. Nous entrons dans la nouvelle annee avec lespoir quelle sera meilleure. Que nous parviendrons a etre meilleurs, plus attentifs a ceux qui nous entourent, en capitalisant sur les opportunites qui se presentent et en gerant les defis de maniere responsable. Ni les uns ni les autres ne manqueront. Le Gouvernement de la Roumanie continuera de proteger les interets des citoyens, de soutenir leconomie et de prendre soin des personnes vulnerables. Nous renforcerons notre position aux cotes de nos partenaires europeens et allies de lOTAN, en renforcant notre Partenariat strategique avec les États-Unis. Les investissements dans leducation, la sante, les transports, la numerisation et lenvironnement transformeront la Roumanie, nous rapprochant encore davantage du modele de developpement occidental. Chers compatriotes, En tant que Premier ministre, jai suivi deux axes majeurs : conduire le Gouvernement de coalition pour gerer les crises et intensifier les chantiers a travers lesquels notre pays developpe son economie. En assurant cet equilibre, nous pourrons offrir a nos jeunes un modele de developpement resilient et performant. A la veille du Nouvel An, je vous souhaite a tous sante et bonheur avec vos proches ! Joyeux anniversaire! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-31 09:01:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2022-12-31_at_09.08.19.jpegBriefing la finalul sedinței de guvern susținut de ministrul muncii, Marius Budăi, ministrul Educației, Ligia Deca, ministrul dezvoltării, Attila Cseke, ministrul agriculturii, Petre Daea, secretarul de stat în Ministerul Finanțelor, Mihai Diaconu, secretarul de stat în Ministerul Energiei, Dan Dragan și de purtătorul de cuvânt al Guvernului, Dan CărbunaruȘtiri din 28.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-la-sortie-de-la-reunion-du-gouvernement-tenu-par-le-ministre-du-travail-marius-budai-la-ministre-de-l-education-ligia-deca-le-ministre-du-developpement-attila-cseke-le-ministre-de-l-agriculture-petre-daea-le-secretaire-d-etat-au-ministerDan Cărbunaru : Bonjour, mesdames et messieurs ! Bonjour, bienvenus a au point de presse de presse du Gouvernement de lka Roumanie. Cest la derniere reunion du gouvernement cette annee et avec nous il y a des membres du cabinet, qui fourniront des details lies aux decisions que le gouvernement a prises aujourdhui. Bien entendu, chacun en sera a votre disposition pour repondre a toutes les questions que vous souhaiteriez lui poser. Nous allons commencer, comme nous en avons convenu, comme nous lavons annonce, avec le ministre du Travail, M. Marius Budai, pour parler de la decision que le gouvernement a prise aujourdhui concernant le systeme des retraites. Je parle des pensions speciales. Monsieur le ministre, vous avez la parole. Marius Budai : Merci beaucoup. Bonjour a tous et merci beaucoup detre venus ! Aujourdhui, le Ministere du Travail. a propose au Gouvernement pour approbation trois projets dactes normatifs, deux arretes de gouvernement, un concernant les regles dapplication des deux directives approuvees par la Roumanie exactement en 2019, lorsque nous eexercions la presidence du Conseil de lUnion europeenne, concernant lequilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et le second concernant les journees libres de lannee prochaine et, bien sûr, le projet de loi que, comme les chefs de coalition, le president du PSD Marcel Ciolacu, mais aussi le Premier ministre Nicolae Ciucă, ont promis dans lespace public, quil ne sera pas une ordonnance durgence, mais un projet de loi, adopte en premiere phase au sein du gouvernement, puis soumis a approbation, debat, approbation au Parlement roumain, comme cest normal. Le projet dacte normatif tient compte des dispositions du Programme national de relance et de resilience, des decisions de la Cour constitutionnelle, qui ont ete elaborees au fil des ans, concernant le systeme de retraite, mais aussi le manque de transparence denonce au moment de la redaction du PNRR par les partenaires sociaux, la societe civile et, bien entendu, les partis dopposition dalors. En decembre dernier, comme vous le savez bien, un memorandum a ete approuve au sein du gouvernement, dans lequel tous les ministres concernes ont ete inclus dans lequipe de travail de ce projet. Tout dabord, je remercie les dirigeants de la coalition pour leur comprehension, et je remercie egalement mes collegues ministres pour leur apport et celui des specialistes des ministeres a ce projet legislatif. Le projet de loi, comme vous le savez, va maintenant etre soumis au Parlement et sera soumis a approbation une fois les debats entames le 1er fevrier. Les grandes lignes sont les suivantes : en premier lieu, lajustement par reduction des depenses de pensions et allocations etablies et versees sur la base de lois speciales. Je me refere aux six categories de lois, deux dans le domaine de la justice - les gens de mer, la Cour des comptes, les diplomates et, bien sûr, les pensions militaires. La reduction des depenses se fera en ajustant le pourcentage de calcul de 80 a 65% dans la plupart des cas, a lexception des magistrats qui beneficient de la protection de la decision de la Cour constitutionnelle. Mais la aussi il y a un ajustement, compte tenu de lanciennete necessaire dans la magistrature, strictement dans la magistrature, mais aussi une reduction des depenses, de sorte que toutes les pensions seront recalculees et nexisteront plus, apres lapprobation de ce projet et sa publication dans le Journal officiel et apres lexpiration du delai de 6 mois requis pour le recalcul prevu par la loi, aucune pension ne depassera le revenu calcule. En outre, les revenus qui ne sont pas permanents ne seront plus pris en compte dans lassiette de calcul des revenus. Je fais reference a ces primes accordees, dans certains cas, au cours des 6 derniers mois ou aux gains de droits salariaux qui ont ete accordes au cours du dernier mois. De plus, non seulement le dernier mois est pris en compte, mais sur une periode de 12 mois si lon parle de magistrats des 10 dernieres annees. Et aussi de 6 a 12 mois pour le systeme militaire, dans les 5 dernieres annees. Il convient de noter que tous les ministres concernes sont co-initiateurs. Le co-initiateur nest pas seulement le Ministere du Travail, car les reglementations en vigueur qui conduisent, par exemple, au systeme militaire ne pouvaient etre initiees que par les ministeres de tutelle. En justice, pour le personnel nagant, - le Ministere des Transports, ou pour les diplomates - le Ministere des Affaires Etrangeres. Tous ces ministres, qui figuraient egalement dans le memorandum auquel jai fait reference au debut, ont signe en tant que co-initiateurs de ce projet. Un impact budgetaire positif nexiste pas dans ce projet, il ne sagira donc que dun impact supplementaire en reduisant les depenses, dis-je par la methode de calcul. De meme, plus aucune periode assimilee ne sera autorisee pour les magistrats. La periode minimale dassimilation qui sera autorisee apres la publication du projet dacte normatif au Journal officiel sera dun minimum de 20 ans, qui augmentera progressivement, dannee en annee, jusqua 25 ans, puis les periodes diminueront dannee en annee. annee : 20 avec 5 assimiles, puis 21 avec 4 et ainsi de suite, jusqua atteindre strictement 25 ans. La duree minimale de service, autre disposition du jalon du PNRR, a ete egalee a la duree minimale de service dans le systeme public de retraite, soit 15 ans. Et je donne lexemple des commissaires aux comptes de la Cour des Comptes, qui avaient la possibilite quune anciennete entre 4 et 14 ans puissent beneficier du meme droit, maintenant ils doivent avoir au moins 15 ans, les fonctionnaires parlementaires aussi, ainsi que des diplomates. Il y a egalement eu une augmentation de lage de la retraite pour les diplomates et pour le personnel navigant, afin que nous alignions autant que possible lage de la retraite en Roumanie sur lage standard du systeme public de retraite. En general, celles-ci sont les dispositions, donc les depenses sont reduites, lanciennete nest plus assimilee, le niveau de cotisation minimum est egalise avec le niveau de cotisation minimum dans le systeme public, de sorte quon aura aussi une sortie progressive apres la retraite pour ces personnes qui devront remplir ces conditions. Cela signifie que meme en prenant sa retraite plus tard et en beneficiant de ce droit prevu par des lois speciales, il y aura des economies dans le budget de lÉtat. Je tiens a mentionner que tout au long de cette annee, jai ete en contact etroit avec des representants de la Commission europeenne, avec des specialistes de Washington de la Banque mondiale. Y compris il y a deux jours, un rapport preliminaire est arrive de la Banque mondiale, une etude dimpact preliminaire qui, comme le montre le projet, il y a des reductions, il y aura apres ladoption des reductions de depenses. Avec la Commission europeenne, nous avons etabli que, y compris durant le mois de janvier, lorsquil ny a pas de session parlementaire, nous aurons des discussions finales, de sorte quune fois que nous entrerons dans les debats le 1er fevrier, tout sera tres, tres clair. Je vous remercie beaucoup pour votre attention et si vous avez des questions, je suis a votre disposition. Dan Cărbunaru : Merci, monsieur le ministre. Sil vous plait! Journaliste : Bonjour, monsieur le ministre. Concernant les pensions des magistrats, il y a meme danciens magistrats qui disent que cette loi pourrait tomber a la CCR si elle est deferee a la Cour, car vous avez introduit cette disposition concernant le recalcul des pensions des magistrats y compris pour les anciens magistrats. Cela signifie que la loi sappliquerait retroactivement, ce qui ne serait pas vraiment legal. Marius Budăi : Il y a lavis du Conseil Superieur de la Magistrature, qui combat cette these et, plus que le Conseil Superieur de la Magistrature, qui assure lindependance du systeme, jai dit... si je ne l`ai pas dit a d`autres occasions, je vous ai certainement communique a dautres occasions que, y compris pour lelaboration de ce projet, tout le monde de tous les systemes aeye present, non seulement les ministres, mais aussi les specialistes, et surtout nous nous sommes assures dassurer - excusez ma repetition - lindependance, principalement dans le systeme juridique, dans le systeme de la justice, mais aussi de tous les autres systemes. Lavis du CSM fait tres clairement reference a ce sujet et montre que le projet, tel quil est redige actuellement, ne presente aucun risque dinconstitutionnalite. Journaliste : Et jai encore une question sur lage de la retraite. Marius Budăi : Et en termes de retroactivite, je mexcuse, en termes de retroactivite, le projet ne produit pas deffet retroactif car les revenus deja percus ne sont pas recuperes. Non, nous parlons dun droit qui sera etabli a partir de maintenant sur la base des dispositions legales selon lesquelles le gouvernement et le Parlement ont le droit constitutionnel dintervenir. Journaliste : Et a propos de lage de la retraite, dans lanalyse de la Banque mondiale, si je ne me trompe pas, il etait prevu daugmenter cet age de la retraite par etapes de 6 mois chaque annee, pendant 5 a 10 ans, jusqua ce quil atteigne 65 ans . Quen est-il, apres tout, dans la forme adoptee aujourdhui ? Marius Budăi : Pour ceux, par exemple, pour les magistrats qui ont entre 20 et 25 ans danciennete et qui nont pas lanciennete complete, lage de la retraite est passe brutalement de 60 a 65 ans, et lage de la retraite va augmenter progressivement, a travers ce que je vous ai explique de ne pas permettre lassimilation des professions et de commencer cette anciennete minimale dau moins 20 ans, apres quoi, progressivement, une annee a la fois, dannee en annee, nous atteindrons 25, cela signifie egalement une poussee vers le haut de la retraite age. Journaliste : Merci. Marius Budai : Merci beaucoup ! Journaliste : Bonjour. Monsieur le ministre, jaimerais que vous mexpliquiez un peu. Donc en gros, apartir de lentree en vigueur de cette loi, lage de la retraite des magistrats passe automatiquement de 60 a 65 ans... Marius Budăi : Seulement pour ceux qui nont pas une anciennete de 25 ans, jai maintenant explique aux collegues. On parle de ces gens dont lanciennete se situe entre 20 et 25 ans, pour ces gens, apres quoi, progressivement, en fonction de la periode de travail strictement judiciaire, oui, comme un procureur ou un juge, il y aura une periode de au moins 20 ans, apres quoi cela signifie a nouveau une augmentation de lage de la retraite, car jusqua present des assimilations plus elevees etaient autorisees, apres quoi progressivement, dannee en annee, ce stage augmente jusqua 25 ans strictement obligatoires dans la magistrature. Dans lelaboration - et sur ce, je termine, je veux faire une mention supplementaire - dans lelaboration de ce projet dacte normatif, en plus des consultations, des discussions, de la Banque mondiale, de la Commission europeenne et de tous les intervenants specifies , la legislation europeenne a egalement ete prise en compte dans tous les domaines regis par cette loi. Journaliste : Jai vu recemment, le President Klaus Iohannis a signe 20 decrets de retraite parmi les magistrats en une seule journee. On pourrait sattendre a des derogations au systeme, jusqua lentree en vigueur de la loi, jusquau 1er fevrier, date a laquelle elle atteindra le debat au Parlement, par exemple. Marius Budăi : Merci beaucoup pour cette question. Je crois que ce projet dacte normatif, lune des principales preoccupations que jai eues avec mes collegues ministres, mais aussi avec les specialistes au sein des ministeres, etait de ne pas desequilibrer les institutions de lÉtat. Cest exactement ce que propose ce projet. Et si vous remarquerez, je vous dis ce qui ma ete communique de la part de la justice par les specialistes la-bas, il y a eu beaucoup de discussions publiques et jai prefere ne pas mimpliquer dans ces discussions, parfois peut-etre a votre agacement, mais je n`ai pas voulu introduire dans lespace public des elements qui netaient pas conformes a la realite. On discute aujourdhui dun projet deja approuve, un projet qui et qui a ete porte a lattention de la justice et deja, selon ceux de la justice, les departs a la retraite ont beaucoup diminue, le nombre de ceux qui postulent. Journaliste : Monsieur le ministre, si cette loi est attaquee devant la Cour constitutionnelle et quelle a vraiment un defaut dinconstitutionnalite, pourrions-nous voir que la Roumanie perd largent du Plan national de relance et de resilience ? Marius Budăi : Si cette loi est contestee devant la Cour constitutionnelle, nous devons dabord attendre la decision de la Cour et voir le raisonnement. Je ne peux pas dire par moi-meme maintenant quelle motivation, ce qui sera ecrit et quelle sera la decision de la Cour constitutionnelle. Nous sommes en contact etroit, nous ne sommes pas en danger, nous vous avions precedemment informes que notamment la Commission europeenne a dit de ne pas se presser avec ce projet et de boucler ce projet jusqua la prochaine demande de remboursement de depenses au sein du PNRR, demande de financement. Et puis nous sommes dans cette periode. Que va-t-il se passer, quil soit attaque ou non, on voit la decision de la Cour constitutionnelle, on voit le raisonnement et on procede en consequence, pour ne pas mettre en peril la mise en œuvre du PNRR, bien sûr. Journaliste : Juste une question. Il a ete recemment question du salaire minimum volontaire, pour permettre aux entreprises daugmenter de 450 lei les salaires entre 3 000 et 5 000 lei et dexempter 200 lei. Je nai pas vu ce projet a lordre du jour aujourdhui et jaimerais vous demander sil y a encore cette discussion avec les syndicats et les employeurs. Marius Budăi : Il y a eu cette discussion avec les syndicats et les employeurs, elle a ete presidee par M. le Premier ministre. Nous avons toujours ces discussions. Je suis desole que le ministre des Finances ne soit pas la, cest une question dopportunite fiscale, ce nest pas une affaire qui appartient au Ministere du Travail, mais en tant que celui qui convoque et preside le Conseil national tripartite quand il ny a pas le Premier ministre, je vous dis que nous sommes en contact etroit avec les partenaires sociaux. Cette proposition a bien ete faite et probablement dans un acte normatif ulterieur nous retrouverons egalement cette proposition. Journaliste : /.../ Marius Budăi : Ordonnances durgence, je ne sais pas si les collegues du Ministere des Finances ont lautorisation en janvier de publier une telle ordonnance durgence sur le code des impots, sinon, immediatement, en fevrier. Journaliste : Bonjour, monsieur le ministre ! Dans le cas des pensions militaires, je vous demanderais comment la nouvelle loi va resoudre la situation des retraites militaires qui attendaient une serie de mises a jour, ces, disons, ajustements et pour arriver au meme regime ? Parce que ce sont des retraites militaires qui nont finalement pas eu de recalculs, lies au solde et a tous ces indicateurs, comment trouver une solution equitable pour les retraites militaires qui ont deja des pensions et qui nattendaient que ca... Marius Budăi : Ce que vous me demandez fera lobjet dun autre acte normatif. Nous ne pouvions pas introduire cette reglementation dans ce projet, et ce sujet nest pas non plus le role du ministre du travail ou du ministere du travail. La proposition doit venir des ministeres concernes, pour en discuter. Bien sûr, nous sommes la coalition politique qui soutient le gouvernement, prenons la decision et agissons en consequence. Mais, lobjet de cette proposition legislative qui ira au Parlement pour adoption netait pas cela. Journaliste : Et vous navez pas dhorizon temporel. Donc, environ a un moment donne. Marius Budăi : Ce sont des aspects dont vous devez discuter avec les ministres concernes. Je le repete, je ne fais quappliquer ce que dautres ont ecrit dans le PNRR, incorrect de mon point de vue, car ces lois nappartiennent pas au Ministere du Travail. Les pensions militaires comprennent les pensions qui sont etablies et versees sur la base de la loi 223/2015, qui na rien a voir avec le ministere du Travail. Journaliste : Merci ! Marius Budăi : Merci moi aussi ! Journaliste : Bonjour ! Il y a une question en ce moment et dans lespace public, pourquoi les pensions de service nont-elles pas ete changees en contributives a travers la reforme ? Marius Budăi : Elles ont une part contributive et je viens de dire que nous les avons utilises dans lelaboration de ce projet - tout cela signifie que nous parlons de pensions militaires, de reglements de lOTAN et de lexistence de ces types de pensions de service, arce que j`ai dit tout le temps que les pensions militaires ne sont pas des pensions speciales, en raison de lexistence de ce type dallocations, les pensions de service dans les États de lUnion europeenne. Tout cela etait en correlation directe avec les dispositions europeennes. Une partie de la contribution existe. Journaliste : Lage de la retraite augmentera-t-il aussi pour les militaires et ceux du MAI ? Marius Budăi : Ce nest pas prevu dans ce projet, car les pensions du systeme public, du systeme de la defense, de lordre public et de la securite nationale ont deja connu une premiere reforme en 2015 avec la loi precitee, apres quoi, en 2017, par les ordonnances 57 et 59, le systeme de calcul a ete modifie. Donc, ces retraites ont deja ete reformees, et pour ceux qui prennent leur retraite plus tot, on parle de ceux qui vont sur les theatres doperations, ceux qui sont sur le terrain et qui beneficient de conditions de travail particulieres. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup, Monsieur le ministre, pour la presence Marius Budăi : Merci moi aussi et permettez-moi de souhaiter a tous une bonne et belle annee, beaucoup de sourires et de salutations a vous tous. Joyeux anniversaire! Dan Cărbunaru : Merci beaucoup. Jinvite maintenant la ministre de lÉducation, Mme Ligia Deca, a presenter les decisions du gouvernement concernant le fonctionnement du systeme educatif en Roumanie. Madame la Ministre ! Ligia Deca : Bonjour ! Jaimerais mentionner quelques elements qui ont ete adoptes aujourdhui lors de la reunion du gouvernement. À linitiative du Ministere de lÉducation, a ete adopte l`Arrete de gouvernement lors de la reunion daujourdhui, 28 decembre, pour lapprobation de la methodologie dorganisation et de fonctionnement des services complementaires deducation precoce et la modification de lannexe numero 4 de l`Arrete de gouvernement numero 369/ 2021 portant organisation et fonctionnement du Ministere de lEducation. Plus precisement, l`Arrete de gouvernement prevoit la plus forte augmentation du nombre de conseillers scolaires et la mise en place de services complementaires deducation prescolaire. Plus concretement, 1.200 nouveaux postes de conseillers scolaires sont attribues, ce qui represente une augmentation denviron 50 % par rapport au nombre actuel. Cette mesure assurera un plus grand nombre denseignants dans les bureaux daide psychopedagogique, ce qui contribuera a accroitre lacces des eleves et des prescolaires aux services daide psychopedagogique, a lorientation scolaire et professionnelle, a elargir le reseau des bureaux daide psychopedagogique scolaire et a etendre les activites de prevention de la violence a lecole, dans le cadre de la campagne Vous netes pas seuls. Ensemble, arretons la violence a lecole. Precisons quau cours de lannee scolaire 2022-2023, soit cette annee scolaire, au niveau national, 2.288 enseignants sont employes dans les bureaux dassistance psychopedagogique, ou comme nous les connaissons tous maintenant comme conseillers scolaires, pour un nombre de 2.751.233 eleves et prescolaires. En gros, on passe dun conseiller pour 1.200 eleves, en moyenne, eleves et prescolaires, a un conseiller pour 800 eleves et prescolaires. Pratiquement, cette croissance historique est lun des objectifs atteints de la vision en Roumanie eduquee et nous nous rapprochons de lobjectif que nous avons pour 2030, a savoir un conseiller pour environ 500 eleves. Le deuxieme volet de l`Arrete de gouvernement concerne la mise en place, pour la premiere fois, de services complementaires tels que ludotheque, groupe de jeux et maternelle communautaire. Il s`agit de 2.550 postes pour fournir le personnel necessaire a la mise en place, dici 2026, de 850 jardins denfants ou garderies communautaires. Ils fourniront des services deducation, de soins, de protection, de nutrition, en particulier aux communautes defavorisees. Pour les 412 premiers services complementaires de ce type, nous allouerons 103 millions deuros du Plan national de relance et de resilience, et 14,3 millions deuros seront alloues a la formation du personnel qui les dessert. La methodologie dorganisation et de fonctionnement de ces services complementaires deducation prescolaire etablit les principes dorganisation et de fonctionnement, la structure de lannee scolaire, les modalites dinscription, de transfert et de retrait des enfants des services complementaires deducation prescolaire, reglementant egalement les conditions dassurance un environnement educatif adequat, le contenu pedagogique de lactivite, la methode dassurance de la ressource humaine, ainsi que la maniere dont cette activite est controlee. Lactivite aupres des enfants au sein de ces services complementaires est organisee selon des tranches dage homogenes ou heterogenes. Le nombre denfants dans un groupe sera en moyenne de 12, mais pas moins de 8 et pas plus de 20. Le personnel des services complementaires deducation prescolaire est didactique et non didactique, et on permet et on encourage egalement, la participation des volontaires dans les activites menees dans les unites denseignement preuniversitaire, en tenant compte de la correspondance entre les competences du personnel et les activites proposees. Merci. Sil y a des questions, jattends. Dan Cărbunaru : Merci egalement, Madame la Ministre. Sil vous plait. Journaliste : Madame la Ministre, bonjour ! Je voudrais vous demander de nous dire où en sont les lois sur leducation et quels sont les principaux changements qui sont intervenus jusqua present. Ligia Deca: Les lois sur leducation, comme je lai deja dit, seront rendues publiques apres lachevement du processus de consultation publique et lintegration des commentaires recus, au debut de lannee prochaine, apres la periode des vacances, et je pense que le plus approprie serait davoir une conference de presse dediee a leur lancement, dans laquelle expliquer toutes les reformes. Journaliste : Cela signifie-t-il que nous attendrons jusquen septembre et ensuite les parents decouvriront quelles sont les nouvelles lois, les nouvelles regles pour la rentree scolaire ? Ligia Deca : La periode apres la treve hivernale nest pas le mois de septembre. On parle du debut de lannee prochaine. Journaliste : Je comprends. Les syndicats de leducation. vous avez eu des negociations avec eux ici, au gouvernement, ils ont encore exige que le salaire des debutants augmente au niveau du salaire moyen dans leconomie. Quelle est votre position et si vous avez trouve des ressources budgetaires pour cette demande. Ligia Deca : Cette demande a egalement ete lancee lors de la rencontre avec le Premier ministre de la Roumanie. Le Premier ministre a declare quil soutenait laugmentation des salaires, en particulier pour les debutants dans lenseignement. Nous avons egalement suppose quavec ladoption de la nouvelle loi, les ressources budgetaires necessaires seront allouees, y compris pour le salaire des debutants. Lors de la reunion du Premier ministre, a ete prevu la mise en place dun groupe de travail a egalement visant a se concentrer sur la grille des salaires pour le secteur de leducation, qui vise egalement ce que vous avez dit, laugmentation des salaires des debutants et la restauration de la grille qui couvre tout le secteur. Journaliste : Cela signifie-t-il quils sappliquent a partir de septembre de lannee prochaine, plus precisement ? Ligia Deca : Lapplication des augmentations salariales depend de ladoption des lois sur leducation. Journaliste : Quand pensez-vous que cela arrivera ? On a deja vu quil y a eu des consultations dans le dernier mandat de M. Campeanu. Vous avez pris le relais, vous avez repris les consultations, vous nous dites ca au debut de lannee prochaine, mais concretement, quand pourrait-on les voir au gouvernement, par exemple ? Ligia Deca: Comme je lai dit, une fois quils sont rendus publics, ils entrent egalement en premiere lecture lors de la reunion du gouvernement, la procedure dapprobation interministerielle suit et apres ladoption au gouvernement, des que possible, au debut de la prochaine session parlementaire, nous les verrons egalement dans la procedure de debat parlementaire. Journaliste : Le 1er fevrier, cest la que la session commence. Pourrions-nous alors avoir des lois au Parlement? Ligia Deca : Au debut de la session parlementaire. Il est inutile de lancer une date, car cela depend du temps requis pour le processus dapprobation interministerielle. Merci. Journaliste : Jinsisterais un peu sur les lois sur leducation, car elles ont ete promises par le meme gouvernement dont vous faites partie, detre pretes le 1er septembre, puis le 1er octobre. Nous sommes presque le 31 decembre et les lois nexistent toujours pas. Je voudrais vous demander ce que vous transmettez aux parents qui vous regardent en ce moment et qui veulent savoir comment ils enverront leurs enfants a lecole apres le 1er septembre, selon quelles regles, selon quelles lois, selon les de nouvelles lois, selon les lois actuellement en vigueur? Ligia Deca: Jai declare depuis que jai pris mes fonctions que lune des priorites que je suppose est la previsibilite du systeme. Je tiens a dire aux parents quil ny aura pas de changements brusques et que tout changement pertinent au parcours scolaire des enfants sera annonce a temps, sans creer de desequilibres dans le systeme. Journaliste : Cela signifie-t-il que nous pouvons nous attendre a ce que les enfants aillent a lecole en vertu des lois actuelles ? Ligia Deca : Cela signifie que nous envisagerons une periode de transition suffisante, afin que tous ceux qui sont concernes par les reformes educatives aient le temps necessaire pour sadapter et disposent de toutes les informations necessaires. Les lois qui seront promues par le Gouvernement viseront precisement le bien-etre des eleves et laugmentation de la qualite et de lequite dans le systeme. Je pense donc quil faut les attendre avec joie. Journaliste : Mais quels ont ete les principaux problemes pour lesquels ces lois sur leducation ont ete empechees, quelles ont ete les plus grandes controverses pour lesquelles vous navez pas reussi a trouver un accord afin quelles soient soumises a un debat public, adoptees par le gouvernement et transmises au Parlement ? Ligia Deca : Jai assume le mandat de ministre de lÉducation il y a moins de trois mois, et il est tout a fait naturel que lorsquun ministre assume politiquement un cadre legislatif aussi vaste, il ait le temps necessaire pour mener toutes ces discussions afin que lhypothese du cadre legislatif soit en conformite avec les meilleures solutions identifiees. Cela ne semble pas etre un laps de temps deraisonnable pour un nouveau ministre. Je comprends lattente du systeme et je promets quau debut de lannee prochaine, il en resultera ce nouveau paquet legislatif dans lespace public. Journaliste : Je suis desole, juste un commentaire. Jai compris quand on vous a proposee comme ministre de leducation que vous etes arrivee a ce poste precisement parce que vous avez travaille intensivement avec M. Campeanu sur ces lois, que vous les connaissez tres bien. Maintenant, pratiquement , vous nous dites que vous avez encore besoin de temps pour /.../ Ligia Deca : Jai travaille sur le projet et la vision dune Roumanie eduquee. Le projet legislatif a ete assume par le Ministere de lÉducation et par le ministre Sorin Cimpeanu. Il y a bien sûr la communication interinstitutionnelle, mais le projet legislatif na pas ete porte par moi en tant que conseiller presidentiel, mais a ete porte par le ministre Sorin Cimpeanu lors de son lancement dans le debat public. Apres les commentaires faits dans le debat public, nous avons pris le temps necessaire pour integrer les meilleures solutions parvenues au ministere. Journaliste : Donc un delai raisonnable où nous aurons les nouvelles lois assumees par vous, en tant que ministre ? Ligia Deca : Apres les vacances dhiver, au debut de lannee prochaine. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup pour votre presence, Madame la Ministre ! Bien sûr, on sattend a ce que vous reveniez avec la presentation de ce paquet. Nous vous rappelons que lentree en fonction de votre mandat a egalement coïncide avec le moment où de nombreuses suggestions etaient deja recueillies, a la suite des consultations publiques et des dialogues que votre predecesseur a eus. Je pense quil y a des milliers de propositions qui... Ligia Deca : Environ 10.000 contributions, oui, qui etaient arrivees au ministere. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup pour votre presence ! Ligia Deca : Merci moi aussi ! Dan Cărbunaru : Et revenant aux themes des decisions que le Gouvernement a prises aujourdhui, lors de la derniere reunion de lannee, jinvite M.le ministre Cseke Attila, le ministre du Developpement, a vous presenter une serie delements du domaine de ladministration publique dont il est responsable avec ses collegues du Ministere du Developpement. Monsieur le Ministre, vous avez la parole ! Cseke Attila : Merci ! Bonjour ! Le Gouvernement a approuve, sur proposition du Ministere du Developpement, des Travaux publics et de lAdministration, un projet dordonnance durgence qui operationnalise la reforme de lacces a la fonction publique. Comme cette reforme est prevue dans le Code administratif, nous parlons essentiellement de la possibilite, respectivement de lobligation a partir de lannee prochaine, a deux niveaux, a savoir lentree dans la fonction publique en tant que debutant et, respectivement, lautre limite de la fonction publique - hauts fonctionnaires publics, lacces a ces categories de fonctions publiques devrait se faire par un systeme que le Code administratif appelle programme pilote et qui prevoit deux etapes bien definies. Une etape de recrutement, qui est un concours national, au niveau national, suite au recrutement dun certain nombre de candidats pour ces deux categories : fonctionnaires debutants, respectivement hauts fonctionnaires. Les postes effectifs dans les administrations et institutions publiques, quelles soient centrales ou locales, se font par le biais dun concours organise au niveau de linstitution respective. Mais le panier, pour lappeler ainsi, le panier, cest celui qui est determine par cette competition nationale. Cette ordonnance durgence vient preciser les modalites selon lesquelles lAutorite nationale des fonctionnaires publics, lANFP, effectuera cette procedure dacces a la fonction publique en 2023. Le programme pilote doit etre realise jusquau 30 juin 2023, et il y aura une a posteriori de lexperience accumulee, avec la possibilite detendre ce systeme dacces a la fonction publique et a dautres niveaux, cest-a-dire entre le niveau des petits fonctionnaires et celui des hauts fonctionnaires. La procedure prescrite est assez simple, en ce sens que toutes les autorites publiques devront fournir au moins 10% des postes publics vacants en postes publics pour debutants, afin quil y ait le nombre necessaire de postes pour lesquels ce programme pilote sera realise. Respectivement, dans un delai de 45 jours a compter de lentree en vigueur de lordonnance, ils devront communiquer a lANFP les postes necessaires, les postes qui sont dedies a ces categories de fonctionnaires debutants. Évidemment, cette situation vaut aussi pour les hauts fonctionnaires, mais ici il s`agit dinstitutions et dautorites centrales, et lANFP organisera ce concours. En outre, lors de la reunion du gouvernement, il a ete decide dallouer deux montants daides dÉtat aux aeroports de Craiova et de Sibiu. Il sagit dune aide dÉtat notifiee a temps a la Commission europeenne et autorisee par la Commission europeenne. Nous parlons de ces deux aeroports car, selon la reglementation europeenne, ces deux aeroports avec plus de 200.000 passagers ont enregistre des pertes au cours des 6 premiers mois de 2022. Le reste des aeroports entrant dans cette categorie, avec plus de 200.000 passagers, n`ont eu aucune perte, par consequent, cette aide dÉtat na pas pu etre attribuee. Le montant total alloue pour les deux aeroports, respectivement pour les conseils departementaux qui ont ces aeroports sous leur autorite, est de 5,2 millions de lei. Un aspect de plus, si vous me le permettez, de lactivite du Ministere du Developpement, car nous cloturons une annee intense liee au Plan national de relance et de resilience, où le Ministere du Developpement a des composantes dune valeur de plus de 6 milliards deuros a gerer. Nous avons conclu 2 .019 contrats de financement dune valeur superieure a 3,1 milliards deuros. Il sagit de contrats de financement conclus avec les beneficiaires, ce qui signifie que tous ces beneficiaires, des la conclusion du contrat, disposent dun financement securise et peuvent engager des procedures de marches publics pour ces travaux. Nous poursuivons la conclusion de ces contrats, si bien que dici fin fevrier nous fermerons toutes les composantes du Ministere du Developpement sur le PNRR. Je peux anticiper quil y aura une situation dans laquelle, pour la premiere fois en Roumanie, en 10 mois, un programme appele programme operationnel des fonds de cohesion sera cloture totalement cest-a-dire que nous avons lance le premier appel a projets le 1er avril, nous avons mene plusieurs appels a projets, nous avons eu lanalyse de ces projets, levaluation de ces projets, la periode dappels, lannonce des laureats et la conclusion du contrat de financement du 1er avril 2022 au 28 , respectivement, fin fevrier 2023. Jamais, jusqua present, cela na ete realise dans lhistoire des fonds europeens en Roumanie. Je pense quil est important que nous ayons reussi a mettre en place une procedure aussi simple et efficace, le tout sur la plateforme numerique, qui nous a permis datteindre ce stade. Respectivement, la semaine derniere, nous avons inaugure a Fălticeni le premier investissement finance et realise entierement a partir des fonds du PNRR. Il sagit dune creche du programme gouvernemental de construction de creches que nous avons nomme Sfanta Ana et qui se poursuit avec toutes les 211 autres creches de ce type, qui sont tres economes en energie. Si vous avez des questions. Dan Cărbunaru : Merci, monsieur le ministre. Journaliste : Une question, monsieur le ministre. Bonjour! Le Conseil national des Sicules a envoye au Premier ministre Ciucă une lettre de 100 pages demandant lautonomie territoriale, encore une fois, je dirais. Je voudrais vous demander quelle est votre position et si vous soutenez cette approche, etant donne que lUDMR est au gouvernement. Merci. Cseke Attila : Je ne veux pas commenter les lettres dune organisation civile. Journaliste : Il sagit des representants des Hongrois de... Cseke Attila : Dune organisation de la societe civile. Journaliste : Et vous ne commentez pas ? Cseke Attila : Non. Journaliste : Vous ne commentez non plus au parti ou au gouvernement ? Pour clarifier. Cseke Attila : Je ne commente pas une lettre denviron 100 pages que je nai evidemment pas lue. Journaliste : Mais la demarche elle-meme, lidee meme, la soutenez-vous, concernant lautonomie ? Cseke Attila : Cher Monsieur, il y a un mois, toujours ce conseil a fait une declaration relative a lacces a Schengen, jetais en Espagne lors de la reunion conjointe roumano-espagnole, a propos de laquelle jai dit tres clairement ce que lUDMR a fait et je pense que cetait la position tres clairement exprime sur ce fait. Et jai dit que ni la Roumanie, ni les partis politiques, ni les partis parlementaires en Roumanie ne peuvent accepter letablissement de criteres supplementaires de quelque nature que ce soit pour la discussion concernant lacces a lEspace Schengen. LUDMR, depuis 2011, a declare que la Roumanie repond aux criteres techniques, qui sont les seuls criteres etablis dans le reglement europeen, il ny a pas dautres criteres etablis, par consequent, personne ne peut nous proposer dautres criteres, peu importe de quel cote ils viennent de. Et la, toute cette discussion, de ce point de vue, lapproche de lAutriche etait erronee, car elle a introduit un autre critere, qui ne fait pas partie dun reglement europeen. Journaliste : M. le ministre... Cseke Attila : Sil vous plait ! Journaliste : Si un nouveau projet dautonomie du Pays des Sicules arrive au Parlement, quelle sera votre position ? Pourriez-vous voter pour un tel projet ? Cseke Attila : Les questions avec si sont inutiles. Vous me demandez quand on parle dune ebauche de projet legislatif et on peut discuter. Journaliste : Est-il necessaire que le Parlement vote pour lautonomie du Pays des Sicules en ce moment ? Cseke Attila : Je ne sais pas sil existe un tel projet. Dan Cărbunaru : Sil vous plait, si vous avez dautres questions concernant lactivite du gouvernement ? Journaliste : Mais ce serait le bon moment pour un tel projet. Il est clair que la societe civile lexige, vous avez vu cette lettre, elle arrivera egalement au Parlement, ont annonce les representants. Vous aviez un collegue qui soumettait de tels projets a chaque legislature, serait-ce opportun a ce moment-ci ? Cseke Attila : Une association de la societe civile a fait une notification. Point! Dan Cărbunaru : Sil vous plait, question liee a lactivite du gouvernement. Journaliste : Bonjour Monsieur le Ministre, je voudrais revenir un peu sur lactivite de votre ministere. Cseke Attila : Sil vous plait ! Journaliste : Il y a plusieurs dirigeants du territoire, membres du PNL, votre partenaire de coalition, qui ont meme publie des communiques, demandant la sortie de lUDMR du gouvernement, precisement parce que vous leur avez bloque certains projets au niveau local. Cseke Attila : Je nai pas vu un tel communique de presse, mais si vous pouvez le citer, bien sûr, je peux le commenter. Journaliste : Ce communique existe, cest le chef de Buzău ou Brăila, par lequel il vous accuse... Galați. Cseke Attila : Je nai pas vu dans ce communique, que jai effectivement lu, quil sagit dun probleme local. Tous ces problemes lies concernant les positions de filiales departementales sont considerees comme des problemes locaux et doivent etre traites comme tels et ont toujours ete traites comme tels dans cette coalition. Journaliste : Ils ont donc toute louverture du ministere. Cseke Attila : Pour vous repondre - en ce qui concerne cette question liee au financement de projets, dont jai entendu parler de sources, jamais aborde par une organisation ou par un depute ou quelquun de la coalition au pouvoir, je peux dire que les mathematiques sont une science exacte et qui nous eclaire sur bien des sujets. Par exemple, concernant le budget dinvestissements du Ministere du Developpement, budget execute pour les investissements, il a presque double. A la Societe nationale dinvestissements, le chiffre est double. Nous avons trois nouveaux programmes gouvernementaux où, bien sûr, le Ministere du Developpement a apporte sa contribution, mais cest un resultat conjoint de la coalition au pouvoir, a savoir le Programme national dinvestissements Anghel Saligny . Nous avons ce programme gouvernemental lance sur le budget de lEtat, pour la construction de creches, qui est en partie finance plus recemment dans le PNRR, cest-a-dire qua partir du 3 janvier, la plateforme numerique du programme gouvernemental de renforcement des batiments a risque sismique souvre. Cest ce qua fait ce Gouvernement, cest ce qua fait le Ministre du Developpement en 2021-2022. Encore une fois, a tous les niveaux budgetaires, les augmentations sont importantes. Journaliste : Merci. Journaliste : Monsieur le Ministre, jinsisterais sur le meme sujet, si vous me le permettez. Il y a des maires PNL qui disent ne pas avoir acces a ces programmes dont vous parlez, a Anghel Saligny , a dautres programmes dinvestissement. Avez-vous remarque ces plaintes? Repondez-vous a leur telephone lorsquils vous appellent ? Quelle est la relation avec les maires PNL ? Cseke Attila : Cest une relation qui existe avec tous les maires, une relation institutionnelle, dans laquelle je rencontre tres souvent les maires. Vous pouvez appeler les presidents dassociations, de structures associatives et leur demander si le Ministre du Developpement sest deja absente dune de leurs reunions, quel que soit lendroit où la reunion sest tenue dans le pays. Le dernier etait lAMR, a Bucarest, mais avant cela, jetais a lAssociation des villes de Sibiu, avec plus de 100 maires. Je nai pas vu cette attitude la-bas, et la question que nous declarons sur les sources, maintenant, excusez-moi, je le sais aussi de la politique et je ne pense pas que les declarations sur les sources non assumees soient tres pertinentes. Journaliste : Pourriez-vous nous dire autre chose sur les salaires des maires, car il a ete question daugmenter ces salaires ? Jai vu, la Cour constitutionnelle a reporte une decision. Quelles sont les chances quils augmentent et quand? Cseke Attila : Si la Cour constitutionnelle decide que cette loi est constitutionnelle, alors le gouvernement et les institutions de lÉtat appliqueront cette decision. Si la decision de la Cour va dans le sens quelle est inconstitutionnelle, evidemment, le Parlement devra prendre des mesures strictes en consequence. Journaliste : Pour le moment, savons-nous quel serait limpact budgetaire si cette loi devait etre adoptee par la Cour constitutionnelle ? Cseke Attila : Ici, vous devez demander au Ministere des Finances. Je ne pourrais pas vous le dire. Dan Cărbunaru : Sil vous plait, si vous avez dautres questions. Journaliste : Bonjour et une derniere question. Aujourdhui, a lordre du jour, il y a eu un projet concernant la modernisation de la Gare du Nord. Si vous pouviez nous donner quelques details sur ce projet. Cseke Attila : Je ne peux que vous donner quelques details que vous devez traiter avec la retenue necessaire, en ma qualite de president du Comite interministeriel dagrement des travaux publics, car ce projet est passe dans ce comite interministeriel il y a un mois et ce fut le dernier avis dun point de vue technico-economique. Autant que je sache, cest le projet du Ministere des Transports. La rehabilitation de la Gare du Nord comporte deux etapes. Aujourdhui, sur proposition du Ministere des Transports, la premiere etape, les indicateurs technico-economiques, a ete approuvee, ce qui signifie que, dans la prochaine periode, le Ministere des Transports pourra lancer la procedure de passation des marches publics. En fonction de la rapidite avec laquelle ce marche public est conclu, selon les procedures legales, le contrat avec les entrepreneurs est conclu, le chantier aussi peut etre demarre.. Ensuite, pour autant que je sache, cest la deuxieme etape. Journaliste : Et donc, grosso modo, quand pensez-vous que le chantier pourrait commencer la-bas ? Cseke Attila : Non, je ne peux vraiment pa,, ce nest pas, ce nest pas mon domaine. Merci beaucoup. Dan Carbunaru : Merci. Merci beaucoup... Cseke Attila : Joyeux anniversaire ! Bonne annee a tous! Dan Cărbunaru : Merci beaucoup pour votre presence, Monsieur le Ministre, et bien sûr, les collegues du Ministere des Transports seront prets a vous fournir plus de details concernant a la fois les procedures de travail concernant la Gare du Nord, les travaux la-bas et dautres chantiers de construction où ils gerent egalement des travaux importants. Je demande a M. le ministre de lAgriculture, Petre Daea, de se joindre a nous et je le remercie vivement de sa presence et de sa disponibilite pour repondre aux questions que vous avez probablement envie de lui poser. Une breve introduction a ce qui sest passe aujourdhui au sein du gouvernement : une serie de projets visant a allouer des fonds europeens au developpement rural, aux secteurs vegetal et de lelevage, mais aussi la poursuite dimportants programmes pour les fermiers roumains et les agriculteurs roumains en general. M. lew ministre, sil vous plait. Petre Daea : Tout dabord, je veux profiter de cette occasion pour vous remercier et vous feliciter. Permettez-moi de vous remercier en votre qualite de journalistes, de personnes qui ont mis votre esprit, votre souci, votre crayon, votre voix, votre question au profit des gens, afin de pouvoir les informer a temps. Merci pour laide que vous avez apportee au Ministere de lAgriculture, sachant qua chaque fois nous avons eu loccasion de communiquer avec vous et de venir aux conferences de presse, ce que nous avons etabli selon un principe que jai respecte et que je respecterai tout le temps , a savoir que je ne tiendrai des conferences de presse que lorsque jaurai quelque chose a communiquer au pays. Je lai fait parce que celui qui vous parle maintenant, avec la mission confiee, aujourdhui, a mis en œuvre, a travers des normes juridiques, certains programmes que je veux vous presenter, et jai dit que je respecte ce principe de communication des faits. Je nai jamais dit que je ferais, mais absolument jamais, et vous pouvez le confirmer. Jai dit que je fais et je nai rien promis, mais jai fait tout ce que javais a faire dans lagriculture de la Roumanie. Cest pourquoi je veux feliciter les agriculteurs roumains, ceux qui ont tourne le sillon du pays dans une annee agricole extremement difficile, tres compliquee, feliciter ceux qui ont travaille dans lelevage, ceux qui ont travaille dans lindustrie alimentaire et ont assure les produits agroalimentaires dont le pays a besoin. Dans cet arrangement de comprehension et de preoccupation permanente, nous avons pu marquer le chemin des resultats que nous avons enregistres en une annee, je dirais, difficile, avec des problemes extraordinaires, lorsque la secheresse pedologique sest emparee de tout le pays. Mettant a contribution lappareil administratif qui a travaille, et je nexagere pas, le jour et parfois toute la journee, le jour et parfois aussi la nuit, sans tenir compte des vacances, nous avons pu realiser au fil du temps, dans les six mois dactivite sans deux semaines, 77 dactes normatifs, qui sont venus en aide aux agriculteurs roumains, en mettant a leur disposition toutes les formes de soutien prevues dans les programmes nationaux et dans les programmes que nous avons etablis en collaboration et en lien direct avec la Commission europeenne, en leur donnant largent a temps. Cest pourquoi aujourdhui en Roumanie, nous sommes en mesure de rapporter au pays que nous avons apporte, par le biais de ce mecanisme connu et gere par deux agences roumaines, APIA et AFIR, 2,9 milliards deuros, argent qui a ete mis a la disposition des agriculteurs au bon moment temps, et maintenant cest dans le budget du pays de pouvoir subvenir aux autres besoins du pays. Et ils ne sont pas rares. En meme temps, je pourrais vous dire quen ce moment nous avons verse 1,9 milliard deuros aux agriculteurs. Toutes ces sommes avaient un seul but, quelle que soit la situation et surtout quand lagriculteur en a besoin, etre a ses cotes de maniere a ce que nous puissions realiser meme dans les annees difficiles ce que nous avons etabli dans le programme gouvernemental. Ces choses ont ete possibles grace a la collaboration exceptionnelle au sein du gouvernement, et ceci est dit par un homme que vous connaissez, au fil du temps, une collaboration exceptionnelle avec tous les ministres, une entente parfaite avec le Premier ministre. Noua n`avons jamais eu de refus de laction ou de tout acte que nous avons porte devant le Gouvernement, mais sur lequel nous avons travaille avec soin, de telle sorte que nous respections, dune part, les sangles legales, dautre part, pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixes. Il y a eu ces moments tres difficiles qui ont parfois garde la page de lopinion publique, par les paroles de ceux qui ont besoin dargent et par les interpretations que vous avez faites a chaque fois, nous demandant quand et comment nous donnerons les compensations aux agriculteurs qui ont ete touches par la secheresse. Nous avons mis a jour tous les paiements, y compris ces montants destines aux agriculteurs qui ont perdu leur production et sont entres dans cette approche juridique pour avoir les montants dus de maniere a ce quils puissent exercer leur activite, cest pourquoi en Roumanie nous avons obtenu, comme vous le savez bien, le necessaire de cereales, plus une certaine quantite importante pour lexportation, dans une annee difficile. Nous avons realise la production de tournesols necessaires a notre propre consommation et un surplus pour lexportation. Malheureusement, nous avons beaucoup perdu dans la recolte de maïs, mais malgre tout cela, la Roumanie a la consommation interieure necessaire et a egalement la possibilite dexporter, une quantite, il est vrai, plus faible que ces dernieres annees. Un objectif extremement important, qui sest concretise aujourdhui, a savoir celui de finaliser le Plan Strategique National. Pratiquement, un objectif strategique pour une periode de temps importante pour lagriculture du pays, pour une periode allant de 2023 a 2027, avec un montant important de la Commission europeenne, de 15,8 milliards deuros. Ce formidable processus a commence, en tant quapproche du concept, en janvier 2018. Et vous savez tres bien, vous avez transmis au pays cet evenement lorsque le commissaire Phil Hogan est venu en Roumanie et a presente, dans les quelques pays de lUnion europeenne, le changement du concept concernant la politique agricole commune et un changement profond, qui visait deux elements importants, a savoir le passage de la conformite a la performance et un grand nombre de mesures en direction de lenvironnement, etablissant des pourcentages obligatoires pour les mesures visant a ce domaine extremement important. Le tout, evidemment, sous le dome de la reponse au changement climatique, qui est devenue une realite. Aujourdhui, nous avons finalise ce processus important que nous avons gere etape par etape, tant en 2020 quen 2021, lorsquun collegue ministre, Chesnoiu, a mis le 28 fevrier la premiere forme du Plan strategique national, a 23h54. Ensuite, il a recu laccord pour mettre sur la plate-forme le plan que les specialistes roumains ont elabore, en collaboration directe avec les agriculteurs, de maniere a ce que ce plan important pour le pays reponde aux besoins immediats et futurs de ceux qui soccupent de lagriculture. Ce plan a suscite oute une serie dobservations. Vous avez presente avec precision ce moment, qui nous a oblige de respecter le schema de travail et la communication directe et la negociation technique avec la Commission, afin que nous puissions repondre aux 370 observations qui ont ete inserees suite a la presentation de ce formulaire et aux aspects techniques de gestion de chaque mesure individuelle. Ce travail a ete fait au Ministere de lAgriculture, et le 18 octobre, a 19h30, on a pu donner la forme finale du Plan Strategique National, qui a ete accepte par lappareil technique de la Commission. Pratiquement, on a donne alors le OK pour le Plan Strategique National de la Roumanie. Depuis lors jusqua maintenant, lorsque nous avons recu lapprobation de valider le plan et jusquau 7 decembre, lorsquil est venu, a 10h00 de Bruxelles, a 11h00 en Roumanie, nous avons recu la decision signee par le commissaire pour pouvoir entrer dans le procedure legale. Depuis lors, nousavons travaille jour apres jour pour faire la legislation necessaire. Le Premier ministre a tres bien dit aujourdhui que le travail acharne ne fait que commencer. Et cest comme ca! Quand on a un plan, von doit le mettre en œuvre, et la mise en œuvre nest pas facile, cela demande des regles juridiques tres claires et une implication permanente, pour que l`on puisse apporter les 15,8 milliards deuros. Heureusement, la Roumanie, dans le domaine de lagriculture, en a apporte chaque annee. Aujourdhui, jai apporte a la table du gouvernement trois actes normatifs, dont deux visant a la mise en œuvre du Plan strategique national, deux arretes de gouvernement coherentes du point de vue des normes juridiques, avec un nombre important darticles, avec un nouveau concept, il y a 89 de nouvelles orientations daction, ce qui implique un changement methodologique et un logiciel deja en cours, de telle sorte que nous puissions recevoir les demandes le 1er mars precisement pour entrer dans le programme necessaire, etabli de telle maniere que les agriculteurs recoivent largent a temps. Les deux actes normatifs ont ete approuves aujourdhui. Le troisieme acte normatif extremement important etait celui relatif au programme Tomate, vous le connaissez tres bien. Je lai dit aujourdhui lors de la reunion du gouvernement et je vous le dirai aussi, cest la premiere fois en Roumanie que cet acte normatif est approuve un an a lavance, car je lai apporte de telle maniere quil soit connu et rappelez-vous que dans lagriculture, on n`a pas le droit detre en retard dun jour, encore moins dun mois ou deux. On peut voir cela dans lactivite du Ministere de lAgriculture, dans leur rapport daction quotidien et on peut aussi le comparer. En 2020, un tel acte a ete approuve le 1er avril, essentiellement, les tomates etaient dans les solariums. En 2021, il a ete approuve le 18 juin, essentiellement, les tomates avaient ete valorisees. Ces choses sont inacceptables dun point de vue agronomique et juridique, cest pourquoi les specialistes du Ministere de lAgriculture, tout lappareil administratif, ont concentre leur activite de maniere a mettre a la disposition des agriculteurs tous les elements juridiques du programme, de maniere a ce quils sachent quel est litineraire et quelles sont les obligations quils doivent remplir ou respecter, sachant que lexactitude et la rigueur juridique sont necessaires et pas seulement. Cetaient les documents daujourdhui et je conclus par une phrase : Nous n`avons rien oublie, tout est a jour . Pour confirmer ce que jai dit, je mets a la disposition des medias lactivite quotidienne, les actes normatifs qui ont ete approuves, ce qui a ete fait au Ministere de lAgriculture et quels resultats ont ete obtenus grace a un travail exceptionnel et assidu. Cest pourquoi, a la fin, permettez-moi de remercier les collaborateurs du Ministere de lAgriculture et ceux des departements, car, a chaque fois, a 7h30, nous nous rencontrons en videoconference, pour analyser les taches quotidiennes, de maniere a ce afin de ne perdre une seule minute du travail concret que nous faisons au Ministere de lAgriculture. Merci et permettez-moi, a travers vous, de transmettre au pays le salut de respect et ce souhait de Bonne et heureuse annee! et la confiance dans le gouvernement, la confiance dans les gens qui sont charges aujourdhui de gerer les affaires du pays. Soyons convaincus que ces difficultes inherentes au moment peuvent etre surmontees par une activite concrete et par une bonne comprehension, surtout dans les moments difficiles de lactivite en Roumanie. En un mot, soyons lies par lespoir que lavenir sera meilleur et que nous pourrons le construire ensemble. Merci pour le soutien que vous mavez apporte. Dan Cărbunaru : Je vous remercie egalement, Monsieur le Ministre, davoir presente ces decisions importantes prises pour les agriculteurs roumains et jinvite mes collegues de la presse a vous poser des questions sur ces projets approuves. Sil vous plait! Journaliste : Monsieur le Ministre, les Autrichiens exigent que le prix de la nourriture soit plafonne. La-bas linflation est de 10,5%, ici linflation est de pres de 17%. Envisagez-vous de plafonner le prix de certains aliments? Petre Daea : En general, jai pu voir que lAutriche nest pas un exemple. Journaliste : LAutriche nest pas un exemple, mais nous avons vu la meme mesure dans dautres pays. Cette possibilite est-elle meme envisagee en ce moment ? Petre Daea : Tout le temps est dans lanalyse de la personne qui vous parle. La decision sera prise si la situation lexige. Pas encore. Journaliste : Bonjour, monsieur le ministre. Vous parliez de lindemnisation des dommages aux cultures. Jai vu la declaration dun collegue de la coalition, appelons-le ainsi, le president du PNL Brăila, qui est egalement depute, Alexandru Popa, et il vous accuse de ne soutenir que les agriculteurs experimentes et, au fond, vous etes lennemi des jeunes agriculteurs, parce que vous avez ajoute cette periode minimale de cinq ans. Petre Daea : Vous navez pas compris. Avec le temps, vous comprendrez de quoi il sagit. Journaliste : Mais pouvez-vous nous expliquer ? Comprenons, au moins. Journaliste : Vous devez savoir que Petre Daea fait tout ce qui est necessaire pour les agriculteurs, quel que soit leur age, il le fait a temps, bien et legalement. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Je vous remercie egalement pour les questions. Monsieur le ministre, je comprends quau moins pour ce point de presse, toutes les autres choses ont deja ete clarifiees, cest pourquoi je vous remercie pour la presentation, pour les reponses aux questions, et nous vous souhaitons un joyeuses fetes, ainsi qu`aux membres du cabinet et ceux qui participent tout au long de cette annee... Petre Daea : Voulez-vous une observation ? Dan Cărbunaru : Sil vous plait ! Petre Daea : Un verre deau chacun. Dan Cărbunaru : Merci, merci, monsieur le ministre. Nous prenons en compte toutes les suggestions et, cest sûr, il y aura un verre deau au prochain briefing. Javoue que jen ressens aussi le besoin de temps en temps. Mais nous avons aussi avec nous deux representants de ministeres importants. Aujourdhui, des decisions ont egalement ete prises au sein du gouvernement concernant la fiscalite et le fonctionnement du systeme energetique. Mais ils`agit de fiscalite. Jinvite avec moi M. le secretaire dÉtat Mihai Diaconu, du Ministere des Finances, a parler dune decision que le gouvernement a prise aujourdhui, afin daligner le cadre normatif en Roumanie sur ce qui, au niveau europeen, a deja ete decide a lautomne de cette annee. Monsieur le secretaire dÉtat, vous avez la parole. Mihai Diaconu : Bonjour ! Merci. Comme vous le savez, le gouvernement a approuve aujourdhui, sur proposition du Ministere des Finances, lordonnance durgence concernant certaines mesures dapplication du reglement no. 1854/2022 du Conseil du 6 octobre 2022 concernant une intervention durgence pour approuver le probleme des prix eleves de lenergie. Comme le titre lindique egalement, le Reglement a ete recemment approuve par le Conseil le 6 octobre 2022. La raison principale est, dune part, de proteger les categories vulnerables de la population contre les effets de la hausse des prix de lenergie et, dautre part, de lobjectif principal du Gouvernement de la Roumanie, y compris celui stipule dans le reglement europeen, est dassurer le financement des investissements dans des projets energetiques strategiques, en particulier ceux issus de sources renouvelables. On a donc affaire a une transposition dun reglement europeen qui sapplique a tous les États membres. Les Pays-Bas, la France, lAllemagne, par exemple, ont impose une part de 33% de ces extra-profits ou, disons-le, super-profits des entreprises actives dans le domaine. LIrlande, elle aussi, a transpose le Reglement et opte pour un taux dimposition de 75 %, lItalie a choisi 50 % des benefices pour lannee 2023, la Republique tcheque, un État comparable a la Roumanie, disons-nous, a impose un taux dimposition de 60 %, la Grece 90 %. Par consequent, toute lEurope exige cette contribution de solidarite et la Roumanie doit saligner, en tant que membre de lUnion europeenne, sur ce reglement. On parle de super-profits sur le terrain a une epoque où les prix des produits energetiques sont volatils. Pour certains Etats, ce nest heureusement pas le cas en Roumanie, les ressources sont difficiles a identifier et la population a besoin de soutien en ces temps compliques. Les entreprises ciblees sont les entreprises solides aux benefices considerables, celles qui ont realise des performances extraordinaires au cours des dernieres annees, et cest maintenant a leur tour, comme le stipule le Reglement europeen, de contribuer a traverser le plus facilement possible cette periode difficile. Qui sont les contribuables ? Ce sont les societes commerciales qui exercent des activites dans les secteurs du petrole brut, du gaz naturel, du charbon et des raffineries. La base imposable est representee par ce qui depasse de plus de 20% les benefices moyens des quatre dernieres annees, a savoir 2018, 2019, 2020 et 2021. Comme le Reglement le stipule egalement, la Roumanie a transpose textuellement cette disposition, pour ainsi dire. Le taux dimposition, exactement comme je lai dit plus tot, est de 60 % du benefice supplementaire qui depasse la moyenne de 20 %. Et ce qui est tres important, comme je lai mentionne plus tot, sur ce montant collecte dans ce fonds special, au moins 70 % est distribues pour financer des investissements strategiques, ainsi que des investissements dans lefficacite energetique et des investissements dans les energies provenant de sources renouvelables. La date limite de paiement sera le 25 juin 2023, respectivement pour le benefice de lannee non encore achevee, 2022, et le 25 juin 2024, pour le benefice qui sera realise dans lannee 2023. En general, ce sont les des provisions. Le projet a recu lapprobation du CES aujourdhui. Si vous as des questions. Journaliste : Bonjour. Jaimerais que vous nous expliquiez, sil vous plait, comment cet argent est divise. Il aboutisse sur un compte au Ministere des Finances. Ensuite, 70 % de cet argent est consacre aux energies renouvelables ou a dautres investissements energetiques. Dans quels programmes vont-ils exactement ou comment finisse-il par etre capitalises ? Mihai Diaconu : Comme vous lavez vu, lordonnance vient et netablit seulement la base primaire. Par arrete de gouvernement, sur propositions notamment du Ministere de lEnergie, car cest lautorite centrale qui elabore la politique dinvestissements dans le domaine de lenergie, ces criteres et le mecanisme concret seront definis. Largent restera sur un compte disponible au Tresor et sera accessible au fur et a mesure que les investissements seront effectues. Journaliste : Mais qui devrait faire ces investissements ? Entreprises dEtat, collectivites locales... Mihai Diaconu : Y compris les entreprises qui sont des contribuables. En fonction des criteres qui y sont definis, les entreprises du secteur de lenergie realisant des investissements pourront bien entendu y acceder. Largent peut leur revenir. Cest pourquoi nous disons que la Roumanie, son gouvernement est lun des Etats qui sest vu attribuer la part la plus importante qui revient de cette contribution aux investissements dans... Journaliste : Plus precisement... Dan Cărbunaru : Si vous etes daccord, nous pouvons revenir sur cette question strictement dediee a la facon dont les sommes supplementaires allouees au titre des investissements dans le domaine de lenergie sont depensees, avec laide du representant du ministere competent, qui nous rejoindra, apres la taxation une partie est presentee par M. le secretaire dÉtat Diaconu. Journaliste : Non, jaurais encore une question a ce sujet. Dan Carbunaru : Sil vous plait. Journaliste : Les entreprises, si elles font des investissements, peuvent reduire ces investissements, reduire leur profit, donc il y a aussi la possibilite que cette taxe narrive pas a lÉtat, vous naurez rien a quoi lappliquer. Mihai Diaconu : Nous ne parlons pas dune deduction. Dabord cest collecte, linvestissement est fait, cest en quelque sorte le principe des projets des fonds europeens, linvestissement est fait et largent est rendu. Journaliste : Il y a aussi des critiques de cette ordonnance et les compagnies petrolieres disent, par exemple, quen Roumanie la taxation est trois fois plus elevee que la moyenne de lUnion europeenne, et elles rappellent quelles sont egalement taxees dans cette ordonnance qui plafonne et compense le prix de lenergie. Comment repondez-vous a ces critiques ? Mihai Diaconu : Je pense que cest une exageration de la part des entreprises. Si on ne regarde que les benefices, je ne pense pas quils puissent se plaindre, du moins ceux de ce secteur, ces derniers temps, dune surimposition. Meme le reglement dit quil faut imposer cette taxe de solidarite, complementaire aux mesures nationales. Journaliste : Jai vu que vous limposiez dans le domaine de lenergie, mais il y a aussi dautres domaines où les profits sont enormes. Si nous regardons, par exemple, lindustrie pharmaceutique, avez-vous egalement tourne votre attention vers dautres industries, ou nous en tenons-nous strictement a lenergie? Mihai Diaconu : Bien sûr, cela releve de lanalyse du gouvernement. Par exemple, la Hongrie, dapres ce que jai vu, a impose des taxes notamment sur le secteur bancaire, pharmaceutique, ils ont choisi un autre mecanisme. Pour linstant, en ce moment, je ne peux pas vous donner plus de details sur lindustrie pharmaceutique. Journaliste : Quand vous dites que cest en cours dexamen par le gouvernement, cela signifie que vous avez...; Mihai Diaconu : Je veux dire generiquement. En tout temps, le Gouvernement de la Roumanie est attentif aux mecanismes du marche et en fonction des evenements. Mihai Diaconu : Bonjour ! Journaliste : Combien estimez-vous que vous retirerez de cette mesure a la fin de lannee ? Mihai Diaconu : Comme vous lavez vu dans la note dinformation, en general, nous, au Ministere des Finances, preferons etre pessimistes sur les estimations. Lestimation, en ce moment, basee sur les chiffres dont nous disposons, car lexercice nest pas termine, nous navons pas de donnees sur toutes les entreprises, nous avons certaines donnees sur les societes cotees, est dau moins 3,9 milliards de lei. Journaliste : Je comprends. Et faites-moi savoir si le consommateur a domicile ressentira un effet. Mihai Diaconu : Bien sûr, on peut dire que le consommateur domestique le ressent deja. Considerez quil existe des mecanismes, faits ensemble par des collegues du Ministere de lÉnergie, pour compenser les factures denergie. Une partie de cet argent pourrait egalement etre utilisee a cette fin. Journaliste : Jai vu des regimes daides pour les consommateurs vulnerables. Dautres regimes ou les regimes existants seront-ils compenses ? Mihai Diaconu : Dautres schemas peuvent bien sûr etre crees. Journaliste : Je comprends. Et faites-moi savoir si, a part cela, y a-t-il un autre effet, je veux dire, nous pourrions voir, je ne sais pas, dautres contrats conclus par les fournisseurs ou quelque chose qui pourrait se sentir pour le consommateur, a part les avantages, pourrait-t-il avoir aussi des effets negatifs ? Mihai Diaconu : Je ne sais pas si on peut dire du cote des contrats. Lobjectif principal du gouvernement, et je le repete, est le developpement de nouvelles capacites qui assureront, bien sûr, la volonte de lUnion europeenne, compte tenu du contexte international, dassurer lindependance energetique de la Roumanie. Cest le but principal: encourager linrvestissement, en fait. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup, Monsieur le Secretaire dEtat, pour votre presence et pour les reponses aux questions ! Mihai Diaconu : Merci ! Dan Cărbunaru : Je vous disais que nous avons avec nous le representant du ministere de lÉnergie, M. le secretaire dÉtat Dan Drăgan. Je pense que cetait lune des questions que vous avez posees lors de la conference de presse de la semaine derniere concernant une eventuelle optimisation du programme de soutien a la population. En ce sens, il y a une serie de changements que le secretaire dÉtat est pret a vous presenter. Il sera egalement a votre disposition pour toute question que vous souhaiteriez lui poser. Monsieur le secretaire dÉtat Dragan, sil vous plait ! Dan Dragan : Bonjour ! Merci beaucoup pour linvitation et pour votre patience. Je voudrais vous donner quelques idees et quelques points sur les documents qui ont ete deposes et approuves aujourdhui par le gouvernement, a linitiative du Ministere de lÉnergie. Et ici je me refererais principalement a lordonnance qui apporte de nouvelles precisions concernant le programme, le suivi et la mise en œuvre des plafonds et indemnites pour les personnes physiques proprietaires de plusieurs logements. Je rappelle que cette ordonnance fait reference a lOrdonnance 118 et lOrdonnance 27 ainsi qua la Loi 357. Par cette ordonnance, les beneficiaires de cette mesure de compensation tarifaire plafonnee a 0,68 lei par kilowattheure sont tous ceux qui possedent plusieurs logements. De ce point de vue, afin deviter la surpopulation, un effort inutile et un effort important en fin dannee, tous les menages consommateurs proprietaires de plusieurs logements beneficieront de cette compensation, sans quil soit necessaire de faire une declaration a cet effet. Dans le meme temps, les autres categories de consommateurs restent les beneficiaires de cette ordonnance - et ici je veux dire les familles monoparentales, je veux dire les personnes qui utilisent des dispositifs medicaux et, aussi, les familles avec au moins 3 enfants a charge. Dans le meme temps, aujourdhui, le gouvernement a approuve trois arretes proposees par le Ministere de lÉnergie. Deux de ces arretes font reference au developpement du reseau de transport de gaz naturel. Le premier fait reference a la construction dun gazoduc de 90 kilometres entre Ghercești et Jitaru. Grace a ce gazoduc, la possibilite est offerte, y compris la connexion supplementaire dans cette zone, lacces des utilisateurs au gaz naturel et, enfin et surtout, lutilisation optimale de lentrepot de Ghercești. Le second fait reference a la construction dun gazoduc de meme longueur, 90 kilometres, Tetila-Horezu-Ramnicu Valcea. Il sagit dun gazpoduc important qui permettra egalement aux utilisateurs et aux habitants des zones respectives dacceder facilement au reseau de gaz naturel et, en meme temps, creera une connexion importante entre le gazoduc BRUA et le gazoduc de Golești et Dragășani. Le troisieme arrete que le gouvernement roumain a adoptee aujourdhui, a linitiative du Ministere de lÉnergie, fait reference au report de la fermeture de deux groupes energetiques, qui utilisent le lignite comme combustible. Je fais reference ici au groupe energetique numero 7 et au groupe energetique numero 3 de Rovinari, un report jusqua fin septembre 2023, qui est base sur lanalyse dadequation et la necessite de fonctionner dans de bonnes conditions et avec des parametres de securite du systeme energetique national. Ce sont les documents que le ministere de lÉnergie a proposes au gouvernement aujourdhui et qui ont ete adoptes lors de la reunion du gouvernement. Sil y a des questions, je suis a votre disposition. Dan Cărbunaru : Certainement. Des questions? Sil vous plait. Journaliste : Bonjour. La suppression de la declaration - comment se fait-il que seul ce qui a ete adopte et que nous sommes deja en train de le modifier, nous le supprimons. Dites-moi qui a initie lamendement, car les deputes disent quil vient du gouvernement, et le gouvernement dit quil vient des deputes. Dan Dragan : Je ne peux pas vous dire, je ne sais pas qui a initie lamendement au parlement. Tout ce que je peux vous dire, cest que le gouvernement, par toutes les mesures quil prend et quil met en place, essaie de faciliter les choses, et je pense quen incluant cette mesure, il reussit a faciliter lacces des gens a ces mesures de compensation. Journaliste : Vous ne pouvez pas nous le dire, vous ne savez pas comment me le dire ou... pourquoi personne n`assume cet amendement ? Dan Dragan : Je ne sais pas, je ne sais pas qui a apporte lamendement au Parlement. Honnetement, je ne sais pas, parce que les amendements sont en comite, il y a plusieurs comites, et non, je nai pas suivi pour voir exactement a quel comite cet amendement a ete fait.. Journaliste : Et si nous ne savons pas qui a depose lamendement, un secretaire dÉtat du Ministere de lÉnergie a participe aux debats. Pourquoi na-t-on pas dit depuis que la mesure nest pas la bonne et quil faut tout faire de la tete a la queue ? Dan Drăgan : Le secretaire dÉtat du Ministere de lÉnergie, qui a participe aux debats de la commission, a, je pense, exprime ce point de vue, mais la mesure que le gouvernement a prise aujourdhui est une mesure positive et ouverte qui vient en aide aux personnes a supprimer cette declaration supplementaire. Journaliste : Mais vous savez que beaucoup de gens ont fait la queue chez les fournisseurs parce quils ne savaient pas exactement ce quils devaient faire, parce quapres ladoption de cette loi, personne nest venu vraiment expliquer quelle etait la situation et comme preuve, apres la pression publique, vous etes venu modifier cette loi. Ce ne fut pas de sa propre initiative, comme cela aurait dû letre des le debut, car, comme vous lavez dit, le secretaire dÉtat a lÉnergie existe, il aurait pu sexprimer en commission. Dan Drăgan : Je suis convaincu que le secretaire dÉtat du Ministere de lÉnergie a exprime son point de vue dans les commissions auxquelles il a ete invite et auxquelles il a participe. Mais comme vous lavez egalement dit, cette mesure a ete analysee, les effets ont ete constates et, a travers cette ordonnance durgence, cet aspect est reglemente. Journaliste : Merci. Dan Dragan : Merci. Journaliste : Pourriez-vous nous dire comment, par exemple, une famille monoparentale qui vit en location et na pas de contrat direct avec le fournisseur paiera la facture denergie ? Comment sera-t-il facture ? Dan Drăgan : Si elle reste dans les limites de consommation, cest-a-dire jusqua 100 kilowatts, elle beneficie de 0,68 lei par kilowattheure. Étant donne quil sagit dune famille monoparentale, elle beneficie de ce plafond quelle depasse ou non ce seuil de 100 kilowattheures. Surtout, par lordonnance daujourdhui, nous avons clairement indique quil ne doit y avoir aucun contrat dapprovisionnement entre ceux qui vivent dans cet espace et le fournisseur denergie. Ainsi, le contrat de fourniture peut etre conclu entre le proprietaire de la maison et le fournisseur. Sil tombe sous ce seuil, il beneficie directement de ce prix de 0,68 lei par kilowattheure, sil depasse significativement ce seuil, il devra faire cette declaration au fournisseur denergie, mais il nest plus necessaire davoir un contrat de fourniture entre le locataire, respectivement la famille monoparentale, et le fournisseur denergie. Cela peut se faire dans le cadre du contrat de fourniture entre le proprietaire et le fournisseur delectricite. Journaliste : Merci. Jai une autre question. Dan Dragan : Sil vous plait. Journaliste : Pourriez-vous nous expliquer exactement comment va largent collecte aupres des entreprises, par exemple du petrole, du petrole brut, des raffineries, cette taxe de 60%, comment va-t-il etre utilise ? Nous comprenons que 70 % vont a linvestissement energetique, mais sous quelle forme ? Comment cela peut-il arriver? Dan Drăgan : Ces investissements dans lenergie, comme mon collegue du Ministere des Finances la dit tout a lheure, sont destines a accroitre lefficacite energetique et a atteindre de nouvelles capacites de production. Tous ces montants seront alloues par le biais de programmes competitifs, respectivement par le biais dappels a projets par lesquels les beneficiaires devront solliciter un financement, quil sagisse dentreprises industrielles, pour accroitre lefficacite energetique, respectivement reduire la consommation specifique par unite de produit fini ou pour la realisation de capacites de production qui genereraient un volume supplementaire denergie dans le systeme et qui nous conduiraient, comme indique precedemment, a assurer lindependance energetique et a assurer les besoins de consommation de tous les consommateurs en Roumanie. Dan Cărbunaru : Je vous remercie egalement, monsieur le secretaire dÉtat, pour votre presence. Je poursuivrai la presentation de certains des elements qui ont fait partie de lordre du jour de la reunion de gouvernement daujourdhui, par la suite si je peux vous etre utile avec des eclaircissements ou des reponses possibles a dautres questions, je le ferai. Un certain nombre delements ont deja ete presentes concernant les jalons du PNRR que la Roumanie continue de respecter. Dans ce contexte, etant la fin de lannee, il est bon de rappeler que nous avons deja la deuxieme demande de paiement envoyee a la Commission europeenne, il y a deja un prefinancement et une premiere demande de paiement qui a ete envoyee a la Roumanie, et toutes ces sommes contribuent aussi a la mise en œuvre des reformes assumees par la Roumanie, mais aussi a toute une serie delements de modernisation pour leconomie, pour notre societe. Je fais desormais reference a des domaines comme la transition numerique, la mobilite, la decarbonation, laudit, leducation, la sante, mais aussi, ici, la reforme du systeme des retraites ou la fiscalite. La Roumanie continuera a faire tous les efforts necessaires pour remplir les obligations que nous avons assumees, et vous avez deja eu quelques-uns des exemples presentes par les membres du cabinet dans le cadre de ce point de presse.. En ce qui concerne les fonds europeens, le Gouvernement a approuve aujourdhui lordonnance durgence qui modifie et complete lordonnance durgence du gouvernement 39 de 2022, pour modifier et completer certains actes normatifs dans le domaine de la gestion financiere des fonds europeens, mais aussi pour ladoption de mesures concernant la beneficiaires de fonds europeens. Ainsi, les mesures dassouplissement des delais et des conditions procedurales sont prolongees pour les projets lies a la periode de programmation 2014 - 2020. Parallelement, le nombre de personnes beneficiant de programmes et services de sante visant la prevention, le depistage precoce, le diagnostic et le traitement precoce des principales pathologies. Aujourdhui egalement, la mesure concernant laugmentation du montant du prefinancement des projets finances par le programme operationnel regional 2014 - 2020 a ete prolongee. Comme la egalement declare le Premier ministre Nicolae Ciucă au debut de la reunion du gouvernement, en plus des approbations que la Roumanie a obtenue pour les programmes operationnels lies a la periode 2021 - 2027, notre pays a egalement evite le desengagement des fonds europeens, reussissant a accelerer labsorption de largent europeen. Toujours a travers les mesures etablies aujourdhui, il y aura une augmentation du pourcentage de prefinancement de 10% a 30% pour constituer des stocks de matieres premieres et dequipements, a condition quil existe des contrats dachat de produits, dequipements, de travaux ou de contrats dans la passation des marches de services pour la documentation technico-economique. Le delai de soumission pour les beneficiaires des demandes de remboursement de prefinancement a ete prolonge de 90 a 180 jours, le delai dans lequel les beneficiaires ont lobligation de prouver le paiement de leur propre contribution a ete prolonge, et le delai de soumission a egalement ete prolonge de demandes de remboursement de depenses engagees de 3 mois a 6 mois, toutes ces exonerations etant applicables jusquau 31 decembre 2022 et parce quelles aident les beneficiaires a assurer la tresorerie necessaire a la realisation de projets ayant un impact direct sur la cible de absorption. Dans le domaine de la justice, le Gouvernement a approuve plusieurs projets de loi qui seront soumis pour debat et approbation au Parlement. Je fais reference au projet de loi sur le statut du personnel de probation, qui prevoit une restructuration du cadre reglementaire relatif au statut du personnel de probation dans le contexte de la reorganisation du systeme de probation par lentree en vigueur de la loi 252 de 2013 sur lorganisation et le fonctionnement de ce systeme. Aujourdhui egalement, le projet de loi a ete approuve pour modifier et completer la loi 286 de 2009 sur le Code penal et dautres actes normatifs. Les dispositions legales declarees inconstitutionnelles par les decisions de la Cour constitutionnelle relatives au Code penal, ainsi que les dispositions des lois speciales en matiere penale et en matiere penale dexecution, sont ainsi mises en conformite avec les dispositions de la Constitution. Pratiquement, afin dharmoniser les huit decisions que la Cour constitutionnelle a rendues en admettant certaines exceptions dinconstitutionnalite concernant le Code penal, des modifications et des ajouts sont proposes, notamment en ce qui concerne la condition de lunite du sujet passif concernant le crime continu, la methode de le calcul de la peine dans le cas de certains crimes commis pendant la minorite et un autre apres la majorite et toute une serie dautres elements techniques, que le ministere de la Justice est pret a vous presenter en detail. Aujourdhui egalement, le projet de loi modifiant et completant la loi 135 de 2010 sur le Code de procedure penale et pour la modification dautres actes normatifs a egalement ete approuve, mettant, dans ce cas egalement, conformement aux dispositions de la Constitution, le cadre juridique dispositions declarees inconstitutionnelles par les decisions des tribunaux relatives au Code de procedure penale. Ce sont la les principaux elements que je voudrais vous signaler. Avant de vous remercier pour votre attention, j`ajouterais juste l`arrete de gouvernement approuve aujourdhui de modifier certains actes normatifs portant sur le programme de compensation de 90% du prix de reference des medicaments pour les retraites, ainsi que lallongement dune duree - cest le titre de lacte normatif. A compter du 1er janvier 2023, le plafond de revenus jusquauquel les retraites pourront beneficier des medicaments indemnises a 90% augmente de 12,5. Cet acte normatif approuve prevoit qua partir du 1er janvier de lannee prochaine, tous les retraites ayant des revenus allant jusqua 1 608 lei par mois inclus, quils aient ou non dautres revenus, beneficieront de 90% des medicaments indemnises de la sous-liste B, fournis par Decision gouvernementale 720 de 2008. Jusqua present, cette limite concernait les retraites qui avaient jusqua 1 429 lei. Cette mesure vise a accroitre lacces aux medicaments ambulatoires indemnises pour les retraites a faible revenu, compte tenu de laugmentation des pensions du systeme public de 12,5 % a partir de janvier 2023. Dans le cadre du programme social du gouvernement, une indemnisation de 90 % entre janvier 2022 et septembre 2022 , selon les donnees de la base de donnees du ministere competent, pres de deux millions dordonnances ont ete delivrees a 431 .000 retraites roumains. Un dernier point que je voulais soulever concerne l`arrete du gouvernement sur la mise en place de jours ouvrables pour lesquels des jours de conge, autres que les jours feries, sont accordes pour lannee prochaine. Par cet acte normatif, les jours du 23 janvier, du 2 juin et du 14 août 2023 seront des jours de conge pour les employes des institutions et des autorites publiques, considerant quils se situent entre des jours feries, dans lesquels aucun travail nest effectue conformement au Code du travail, et les jours de repos hebdomadaire. Tels etaient les principaux points saillants de la reunion gouvernementale daujourdhui. Plus de details concernant ces decisions, mais aussi lies a dautres que, pour des raisons de gain de temps, je nai pas inclus dans la presentation faite par les membres du cabinet ou dans ce resume que jai ajoute, vous pouvez les trouver dans les documents de presse que les collegues de la communication sont prets a vous offrir. Si vous avez des questions, je suis a votre disposition. Sil vous plait. Journaliste : Jai une question. Dan Carbunaru : Sil vous plait ! Journaliste : Bonjour ! 2023 arrive bientot, Timişoara sera la capitale europeenne de la culture, mais le gouvernement na pas encore nomme de commissaire pour la capitale europeenne de la culture, et je voudrais vous demander si le gouvernement nommera une autre personne a ce poste ? Quand? Si le gouvernement saura gerer, nayant pas de personne en charge de ce projet pour le moment, la Capitale Europeenne de la Culture, qui nest pas un evenement local, en fin de compte il represente la Roumanie ? Dan Cărbunaru : Timișoara a remporte cette course a juste titre et certainement pas seulement Timișoara, toute la Roumanie, les Roumains apprecieront limpact de cette reconnaissance du statut de Timișoara. De ce point de vue, je suis convaincu que le Ministere de la Culture peut vous donner un point de vue beaucoup plus pose et oriente vers ce que vous attendez. Ce que je peux vous assurer, cest quau niveau du gouvernement, et pas seulement a travers le ministere competent, il y avait un souci daccompagner Timișoara pour pouvoir faire face avec succes a un tel defi. Avec laide de collegues du ministere de la Culture, nous reviendrons vers vous avec une reponse concernant le role que pourrait jouer un commissaire dans ce contexte. Journaliste : Vous navez donc pas de date et vous ne savez pas si un commissaire sera nomme. Cest sur la procedure, pour ainsi dire, et il y a des regles europeennes. Dan Cărbunaru : Je vous ai dit que le Ministere de la Culture est probablement pret a vous fournir de telles precisions et, dans la mesure où il faudra revenir suite a la reponse que vous donnera le Ministere competent, nous le ferons au niveau du gouvernement. Journaliste : Daccord. Dan Cărbunaru : Merci beaucoup. Sil ny a plus de questions, je voudrais vous remercier chaleureusement et parce que les vœux detailles que le ministre de lagriculture vous a adresses, vous les journalistes, meritent non seulement detre rappeles, mais aussi detre doubles de notre appreciation, de la part de ceux dans lequipe de communication du gouvernement de la Roumanie, je voudrais vous souhaiter, tout dabord, aux journalistes accredites aupres du gouvernement, mais aussi tous les autres collegues des medias et a ceux qui obtiennent des informations des sources officielles que le Gouvernement de la Roumanie met a disposition, une bonne annee, des vacances paisibles avec vos proches, une bonne sante et a la prochaine annee. Encore une fois, bon courage a tous ! 2022-12-28 17:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-28-05-12-51big_sigla_guvern.pngDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvernȘtiri din 28.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-du-gouvernement1672309650Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Nous entamons la derniere reunion de gouvernement de cette annee, une annee qui na pas ete facile du tout et qui a amene a la table du gouvernement et, bien sûr, a la table de la coalition,toute une serie de decisions et danalyses qui se sont concretisees par des mesures qui sont tres connues et qui ont contribue a apporter les solutions pour pouvoir faire face a tous les defis de 2022. Je veux profiter de cette occasion pour remercier tous ceux qui ont contribue au travail du gouvernement et aux decisions que nous avons prises. Je veux faire reference en particulier a nos partenaires sociaux, au dialogue que nous avons eu avec les employeurs et les syndicats, avec les associations non gouvernementales, avec les representants de toute la societe, car nous devons admettre qu`il y a eu une collaboration active et il y a eu des solutions que nous trouvees ensemble. Nous connaissons tous le contexte dans lequel nous avons mene notre activite gouvernementale, cetait une continuation de la situation de crise generee par la pandemie COVID-19, suivie de la crise energetique, suivie de la crise securitaire, la guerre en Ukraine de la proximite de la frontiere et, bien sûr, limpact de la crise economique et de linflation. Je voudrais souligner que dans cet ensemble, le benefice dont notre pays a beneficie en tant que membre de lUnion europeenne et de lAlliance de lAtlantique Nord, des relations bilaterales que nous entretenons avec nos partenaires strategiques, pourrait etre constate par tout le monde et, de cette maniere, nous pouvons avoir des decisions qui garantissent la stabilite sociale, la stabilite economique, nous pouvons parler de croissance economique et, bien sûr, nous pouvons discuter de mesures visant a renforcer la securite et la sûrete des citoyens roumains. Sur le plan national, je voudrais souligner et remercier la coalition au pouvoir. Il a ete possible et on peut le voir que lorsque nous avons une coalition stable, composee des partis qui ont assume la responsabilite du gouvernement - le Parti Social-Democrate, le Parti National Liberal et lUDMR - pratiquement, grace a cette stabilite, nous avons pu inspirer la confiance de tous les partenaires sociaux et, egalement, dinspirer confiance a nos partenaires exterieurs, qui ont vu en la Roumanie une opportunite dinvestissements, une opportunite qui sest materialisee par le plus grand nombre dinvestissements directs etrangers. Selon les estimations de la Banque nationale, nous terminons 2022 avec une valeur denviron 11 milliards deuros dinvestissements etrangers. Bien sûr, ce fut lannee où nous avons operationnalise le Plan national de relance et de resilience et nous connaissons tous toutes ces phases que nous avons traversees, les phases trimestrielles, où nous avons dû respecter les jalons et les objectifs conformement aux exigences et aux reformes que nous avons assumees. Nous avons reussi a operationnaliser la premiere demande de paiement et avons egalement soumis la seconde. Ainsi, en 2023, environ 9 milliards deuros de la valeur totale des fonds dus par le biais du PNRR se trouvent dans le pays, et je veux donner lassurance que dans la periode suivante, nous poursuivrons avec la meme tenacite et la meme determination a respecter les jalons et les objectifs du PNRR, afin de pouvoir remplir nos objectifs de reforme et dinvestissements, le lien etant direct entre les reformes que nous avons entreprises dans le cadre du PNRR et celles que nous avons engagees lorsque nous avons entame notre processus dadhesion a lOCDE. On a egalement approuve les programmes operationnels du cadre financier pluriannuel 2021-2027. Je tiens a remercier tous ceux qui se sont impliques afin que nous puissions faire en sorte que, grace a laccord de partenariat, la Roumanie beneficiera des 31,5 milliards deuros via ce nouveau cadre pluriannuel. Et, parce que nous en sommes encore au cadre pluriannuel de cohesion, au cadre financier pluriannuel, il est important de souligner que cette annee nous avons reussi a faire de telle sorte que laugmentation du taux dabsorption nous assure de depasser le pourcentage de 70 % et, dans le meme temps, eviter le desengagement de 3 milliards deuros de ce cadre, 2014-2020. Ce quil est egalement important de souligner c`est le fait qua travers les mesures prises au niveau de la coalition et mises en œuvre par le Gouvernement, a travers le paquet Soutien a la Roumanie, il y a eu des mesures visant a la fois a soutenir le milieu des affaires et, de cette maniere, nous continuerons egalement a garantir le plus grand montant pour les investissements via le budget 2023. Vous savez tres bien quau debut de lannee, nous avons annonce quen 2022, nous avons obtenu le pourcentage le plus eleve du budget pour les investissements. Nous avons poursuivi ce meme projet pour lannee 2023 egalement, en tant que tel, nous continuerons a soutenir leconomie, nous continuerons a prendre des mesures pour quil ny ait pas de desequilibres dans leconomie globale et, bien sûr, nous ne sommes pas affectes par toutes les consequences de la crise economique au niveau europeen et mondial. Parallelement, a travers le programme Soutien a la Roumanie, nous nous sommes engages a proteger la population vulnerable. Il y a eu des mesures par lesquelles on a assure les sommes necessaires pour les personnes defavorisees. Nous avons pris la decision qua travers le programme 2023, nous poursuivrons ces mesures et, de cette maniere, nous assurerons quau niveau du gouvernement, nous couvrons toutes les mesures et toutes les decisions qui peuvent venir en aide a la population vulnerable. Bien sûr, il y a eu une serie de mesures destinees aux enfants et aux jeunes aux moyens modestes, les bourses ont ete augmentees et, bien sûr, des programmes sociaux ont ete approuves pour donner a chaque enfant une chance deducation et une vie meilleure. Parallelement, nous avons elargi le programme Repas chauds dans les ecoles et, bien sûr, ont ete accordes des bons dachat de fournitures et de vetements. Il y a aussi des mesures visant a compenser les prix de lenergie, il y a eu toute une serie de decisions qui se sont finalement concretisees dans la decision dassurer un prix reglemente pour lannee 2023 et, dapres notre analyse, nous esperons qua travers cette previsibilite nous pouvons egalement assurer la baisse de linflation pour lannee 2023. Étant donne que nous avons discute de la compensation des prix de lenergie, je dois egalement faire reference a la compensation des prix du carburant. Si au depart la mesure ne semblait pas etre celle qui produirait des effets, ici, en fin dannee on constate que cetait une bonne mesure, le prix du carburant atteignant un niveau avant que la mesure ne soit decidee au niveau du Gouvernement, et nous devons annoncer qua partir du 1er janvier, cela ne fonctionnera plus. En echange, ce nest quune mesure, une decision de suspension, le Gouvernement etant prepare a ce que, dans la mesure où les prix auront une evolution qui depassent le pouvoir dachat et de soutien aux citoyens, nous lappliquerons a nouveau. Nous avons parle des mesures que nous avons prises pour mettre en œuvre les reformes et les investissements entrepris dans le cadre du Plan national de relance et de resilience et nous continuerons aujourdhui lors de la reunion du gouvernement a adopter une serie dactes normatifs qui assureront la mise en œuvre de ces mesures et, bien sûr, nous avons toute une serie dautres mesures sur la table, afin de faciliter lacces aux fonds europeens et de reduire la bureaucratie dans le processus, dans les procedures dacces aux fonds europeens et de mise en œuvre des mesures prevues. Il est egalement important de noter qu`on a pris des mesures afin dassurer la mise en œuvre de ces objectifs visant a identifier de nouvelles sources denergie et a atteindre lindependance energetique. Ce sont des mesures qui ont ete mises en œuvre cette annee a travers loperationnalisation de la premiere exploitation gaziere offshore en Mer Noire. Cest un processus qui va se poursuivre et nous esperons que lannee prochaine, au plus tard au milieu de lannee, les procedures techniques commenceront par lexploitation du gaz de profondeur du perimetre Neptun Deep. Il y a aussi toute une serie de mesures qui ont ete prises et qui ont ete communiquees au moment où le gouvernement a pris ces decisions. Je pense que nous devons egalement faire reference au fait que, dans tout cet ensemble, les citoyens roumains, du simple citoyen au niveau de la plus haute autorite en Roumanie, il y a eu une preuve claire dempathie et de solidarite avec lUkraine et les citoyens ukrainiens. Plus de 3 millions dUkrainiens ont traverse notre frontiere, certains dentre eux ont decide de rester sur le territoire de notre pays et des mesures ont ete prises pour quils puissent beneficier de lensemble des mesures pour pouvoir sintegrer et pouvoir avoir acces a travailler, davoir acces aux soins de sante et davoir acces a leducation, car nous parlons dun tres grand nombre denfants qui ont fui la guerre d`Ukraine. Parallelement, une serie de mesures ont ete prises pour soutenir le Gouvernement et les citoyens de la Republique de Moldavie. Nous avons fait tout ce qui etait en notre pouvoir pour pouvoir repondre aux demandes du Gouvernement de Chisinau et nous continuerons a faire tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir le processus dadhesion de la Republique de Moldavie a lUnion europeenne. Nous nous sommes egalement rejouis lorsque le mecanisme de cooperation et de verification a ete leve pour la Roumanie. Cest la preuve de la reconnaissance, de la confirmation du fait que la Roumanie a fait les reformes necessaires pour consolider lÉtat de droit. Cetait un objectif que nous avons realise et ce fut une attente au niveau de toute la societe. Comme je lai mentionne, nous avons egalement presente il ny a pas longtemps le memorandum initial dadhesion a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. Pratiqument, nous sommes entres dans la ligne droite de ce que signifie le processus dadhesion. Cela implique un large ensemble de reformes et de normes que notre pays doit respecter dans le processus de modernisation. Bien sûr, nous nous attendions a ce que le 8 decembre, au conseil JAI, nous recevions laccord dadhesion a lEspace Schengen. Cela ne sest pas produit, bien que la Roumanie ait rempli concetement toutes les exigences de lacquis de Schengen. Je vous dis quil ne nous a pas desarmes. Je peux dire que nous continuerons a maintenir le dialogue et a prendre les mesures necessaires afin de continuer a prouver que nous respectons toutes ces normes, que nous remplissons les criteres techniques et que la Roumanie merite detre membre de lEspace Schengen. Je pense quil est egalement important de souligner que lors de la reunion daujourdhui, nous aurons toute une serie de decisions visant a atteindre les jalons et les objectifs du PNRR. Nous adopterons egalement la loi modifiant les pensions speciales, il y aura toute une serie de decisions concernant loperationnalisation et la facilitation de lattraction des fonds europeens, decisions qui seront promues par le Ministere des Investissements et des Projets europeens et nous adopterons egalement aujourdhui une decision qui concerne la mise en œuvre du Reglement 1854 relatif a la surimposition des benefices des entreprises energetiques. Comme il sagit de la derniere reunion de cette annee, permettez-moi de commencer par remercier les Roumains pour la confiance quils nous ont accordee. J`ai peu parle et plusieurs fois j`ai eu cette discussion que j`ai prefere ne pas trop passer a la tele. Je veux vous dire que toute cette approche etait en faveur dallouer du temps pour plus dactivite, pour plus de coordination, pour plus de concertation, pour plus de dialogue avec les partenaires sociaux et avec la societe civile et, bien sûr, plus de travail au niveau du Gouvernement. Je pense que cest juste envers les gens, de leur dire toujours la verite et nous ferons de meme lannee prochaine, nous passerons moins a la tele et prefererons en faire plus au niveau des institutions gouvernementales pour que cela se ressente a travers le mesures que nous prenons pour atteindre les objectifs de notre programme de gouvernance. Avec certitude, nous le ferons de telle sorte que pour le soutien economique, nous assurons lensemble du cadre legal et financier pour la poursuite des investissements. Il ny a pas dautre solution pour le moment que de continuer a investir, soutenir les investissements, soutenir le milieu des affaires, securiser les emplois et bien sûr les autres mesures visant a soutenir les citoyens vulnerables. En tant que tel, nous le ferons de telle maniere que lannee prochaine, apres lexperience de cette annee a la gouvernance, soit meilleure pour lactivite du gouvernement et, bien sûr, se traduise par de meilleures decisions pour les citoyens du pays. Encore une fois, merci, chers Roumains, pour tout le soutien que vous nous avez apporte, pour la patience que vous avez eue avec nous. Je tiens a remercier tous nos partenaires sociaux, avec qui jai tres bien travaille cette annee. Je veux remercier toutes les institutions gouvernementales et, bien sûr, je veux remercier tous ceux qui sont ici presents aujourdhui, les ministres, les secretaires dÉtat, qui ont activement participe a toutes les decisions prises au niveau du Gouvernement. Je vous souhaite une bonne sante, force, confiance et jespere quensemble nous pourrons surmonter nimporte quelle situation. Bonne et heureuse annee! 2022-12-28 13:38:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-28-01-40-26big_sigla_guvern.pngÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanți ai Ligii Studenților Români din Străinătate, filiala ParisȘtiri din 28.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-des-representants-de-la-ligue-des-etudiants-roumains-a-l-etranger-antenne-parisienneEntrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec des representants de la Ligue des etudiants roumains a letranger, antenne parisienne Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a rencontre, au Palais Victoria, des representants de la Ligue des etudiants roumains a letranger, antenne parisienne. A cette occasion, le Premier ministre a presente les programmes menes au niveau de l`Executif pour soutenir les etudiants qui etudient dans des universites a lexterieur du pays, en mettant laccent sur les programmes de pratique, et en soutenant ceux qui souhaitent developper leurs propres entreprises. Les representants etudiants ont declare que beaucoup de leurs collegues souhaitent ou se preparent meme a rentrer chez eux, a etre proches de leurs familles et amis. En ce sens, parmi les mesures necessaires figurent celles liees a loptimisation des procedures dequivalence des diplomes, a la previsibilite du developpement dune carriere dans le pays et aux flux dinformations actifs a travers les ministeres de tutelle. Le gouvernement intensifiera ses efforts de communication avec les etudiants de lexterieur du pays, afin de mettre en place les solutions necessaires. Je suis heureux dapprendre quil y a un desir de retourner en Roumanie, car nous avons besoin de lenergie, du talent et de lexperience acquise par nos jeunes dans les universites a letranger. Au niveau de la Chancellerie du Premier ministre, les mesures daccompagnement attendues par les etudiants seront coordonnees par un conseiller dEtat, qui veillera a ce que lensemble des ministeres et etablissements en charge dans des domaines tels que leducation, le travail, lentrepreneuriat ou la numerisation se developpent. La Roumanie dispose de ressources financieres et offre aux jeunes une perspective attrayante , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. Le Premier ministre a assure que, tant a travers les ambassades, qua travers les ministeres de tutelle, des actions concretes seront prises pour resoudre les problemes rencontres par les etudiants de l`etranger. 2022-12-28 13:09:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_0474.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul CrăciunuluiȘtiri din 24.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-noelLa sainte celebration de la Nativite de notre Seigneur Jesus-Christ nous offre, ces jours-ci, toute la joie des moments passes avec la famille et tous nos proches, avec le charme sans pareil des anciennes traditions de Noël et avec le sentiment que nous pouvons tous etre meilleurs dans la relation avec ceux qui nous entourent. Je souhaite a tous les Roumains detre en bonne sante et de jouir de ce quils ont accompli jusqua present sur le plan personnel et que nous ayons tous confiance en lavenir. Je crois au pouvoir des bonnes actions de reconforter aux moments dequilibre et de changer des vies pour le mieux. La generosite, la solidarite et lempathie sont profondement ancrees dans les genes du peuple roumain et je crois que cela doit se refleter non seulement au niveau interpersonnel, mais aussi au niveau de la societe tout entiere, en soutenant les idees qui offrent des chances egales a tous. La fete de Noël est une bonne occasion pour remercier ceux qui, a un moment ou a un autre, ont manifeste une sollicitude chretienne envers leurs semblables. Profitons de ce Noël et donnons-nous de la joie! Joyeux Noël, chers Roumains, a vous et a tous ceux qui celebrent aujourdhui cette belle fete chretienne ! 2022-12-24 09:35:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-24-09-36-03big_sigla.jpegParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Masa rotunda de afaceri Romania-Republica CoreeaȘtiri din 23.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-table-ronde-des-affaires-roumanie-republique-de-coreePremier ministre Nicolae-Ionel Ciucă : Nous encourageons les investissements sud-coreens dans la production denergie verte et les technologies numeriques, ainsi quun lien plus etroit entre les PME de nos pays Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a participe aujourdhui, avec le Premier ministre sud-coreen Han Duck-soo, a une table ronde daffaires Roumanie-Republique de Coree, en marge de sa visite a Seoul, avec le president de la Chambre des deputes, Marcel Ciolacu, et avec une delegation gouvernementale et parlementaire. À cette occasion, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a exprime linteret de la Roumanie a consolider les relations traditionnellement bonnes entre les deux États et a revitaliser le Partenariat strategique, qui aura 15 ans lannee prochaine. Le chef de lExecutif a souligne la volonte des autorites roumaines davoir un dialogue ouvert avec les entreprises sud-coreennes concernant lidentification de nouvelles opportunites dinvestissement en Roumanie, ainsi que les incitations et les conditions qui rendraient ces investissements attractifs et benefiques pour les deux parties. La Roumanie est totalement ouverte pour faciliter les investissements des entreprises sud-coreennes. Nous sommes profondement interesses a renforcer la cooperation dans les domaines de lenergie verte et des technologies numeriques, ainsi que les liens entre les PME de nos pays. Nous poursuivons le partenariat avec KOSME (Agence Coreenne des PME et Startups) pour la mise en place dun Centre dEchange Technologique a Bucarest. Dans les conditions de de l`augmentation mondiale de la relevance de la securite de lapprovisionnement energetique, il est necessaire de faire avancer les discussions sur lenergie nucleaire - une energie sûre, propre et abordable pour les consommateurs et linnovation dans ce domaine. La partie roumaine soutient le developpement de la chaine dapprovisionnement des petits reacteurs modulaires, ainsi que linnovation dans le domaine des technologies du secteur nucleaire civil , a declare le Premier ministre Ciucă. Lors de la rencontre avec des hommes daffaires, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a encourage les entreprises sud-coreennes interessees a investir dans les domaines cibles par les programmes cles du Fonds de modernisation et du Plan national de relance et de resilience, respectivement dans des projets lies aux sources denergie renouvelables. Le Premier ministre a egalement souligne linteret de la partie roumaine concernant la cooperation avec la Republique de Coree dans le domaine du gaz naturel liquefie. Il a egalement souligne louverture de la partie roumaine a lechange de bonnes pratiques et de savoir-faire dans le domaine de lenergie et dans dautres domaines avec la partie sud-coreenne. Le Premier ministre a presente les avantages que leconomie nationale offre aux investisseurs. La Roumanie offre diverses opportunites dinvestissement, etant lune des economies les plus dynamiques et competitives de lUnion europeenne, et dispose dune position geographique strategique, qui peut etre utilisee comme point dentree vers le marche unique europeen, vers les Balkans ou vers le voisinage oriental. Malgre les consequences de la pandemie de COVID-19 et de la guerre pres des frontieres, le taux de croissance de leconomie roumaine, en 2022, reste superieur aux attentes, et les investissements directs etrangers depasseront le niveau record de 11 milliards deuros cette annee, selon Estimations de la BNR . Ces indicateurs prouvent la confiance des investisseurs dans les perspectives de croissance a long terme de leconomie roumaine et dans les opportunites offertes par les instruments europeens - et en particulier le Plan national de relance et de resilience (PNRR) - qui stimulent la modernisation acceleree de leconomie roumaine et du milieu des affaires, en particulier sur les dimensions des infrastructures et de la transition verte, domaines dans lesquels la Republique de Coree excelle , a declare le Premier ministre roumain. A la rencontre avec les hommes daffaires ont participe, avec le Premier ministre, une delegation parlementaire conduite par le president de la Chambre des deputes, Marcel Ciolacu, ainsi que le vice-Premier ministre et ministre des Transports, Sorin Grindeanu, la ministre de lEducation, Ligia Deca, le ministre de la Recherche, de lInnovation et de la Numerisation, Sebastian Burduja, le ministre de leconomie, Florin Spătaru, le ministre de lEnergie, Virgil Popescu, le ministre de la Defense Nationale, Angel Talvar, le directeur general de S.N Nuclearelectrica S.A., Cosmin Ghiță. Plus dinformations: Leconomie sud-coreenne est devenue la dixieme economie mondiale (la quatrieme en Asie), avec un PIB nominal denviron 1 630 milliards de dollars americains (2020). En 2021, leconomie sud-coreenne a progresse de 4 %, en grande partie grace a la bonne performance des exportations (en particulier les semi-conducteurs, lautomobile et la petrochimie). 2022-12-23 09:05:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2022-12-23_at_08.30.07.jpegÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții comunității românești din Republica Coreea, la sediul Ambasadei RomânieiȘtiri din 21.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/la-rencontre-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-representants-de-la-communaute-roumaine-en-republique-de-coree-au-siege-de-l-ambassade-de-roumanie2022-12-21 12:26:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_0fe00a26-e9d7-4d85-839c-ce5de66bebbe.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prim-ministrul Republicii Coreea, Han Duck-sooȘtiri din 21.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-premier-ministre-de-la-republique-de-coree-han-duck-soo Entrevue du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec son homologue de la Republique de Coree, Han Duck-soo Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a rencontre aujourdhui a Seoul son homologue sud-coreen, Han Duck-soo, dans le cadre de la visite officielle quil effectue en Republique de Coree avec le president de la Chambre des deputes, Marcel Ciolacu , et avec une delegation gouvernementale et parlementaire. La consolidation de notre cooperation bilaterale est dautant plus importante compte tenu du contexte geopolitique et economique marque par de multiples defis, mais aussi dimportantes opportunites. Il est necessaire de donner un nouvel elan pour atteindre les objectifs de notre Partenariat strategique, le seul que la Roumanie ait avec un pays asiatique. Nous esperons celebrer lannee prochaine 15 ans de collaboration au sein du Partenariat strategique a travers la visite en Roumanie de mon homologue sud-coreen, M. le Premier ministre Han Duck-soo, et a travers de nouveaux projets qui relanceront notre cooperation dans les domaines politique, economique et sectoriel, a declare le Premier ministre roumain. Un volet important des echanges a porte sur la collaboration economique, dans le contexte où le volume des echanges commerciaux a depasse le milliard de dollars en 2021. Le chef de lExecutif a apprecie ce signal encourageant et a souligne le potentiel de developpement du volet economique bilateral. Nous soutenons la croissance des investissements greenfield et sommes tres interesses par le renforcement de la cooperation dans les domaines de lenergie verte, des technologies numeriques, ainsi que des liens entre les PME de nos pays, a ajoute le Premier ministre Ciucă. Nous sommes ouverts a lanalyse des possibilites dune cooperation tripartite Roumanie-Republique de Coree-USA dans le domaine de lenergie nucleaire et nous encourageons la participation dinvestisseurs sud-coreens a des projets tels que celui des petits reacteurs modulaires (SMR) et a des investissements a Cernavodă, a declare le Premier ministre Ciucă. Le chef de lExecutif roumain a egalement souligne le fait que la Roumanie offre une gamme diversifiee de possibilites dinvestissements, etant lune des economies les plus dynamiques et competitives de lUnion europeenne, malgre les consequences de la pandemie de COVID-19 et de la guerre pres de nos frontieres, le taux de croissance de leconomie roumaine, en 2022, reste superieur aux attentes. En outre, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a remercie son homologue pour le soutien apporte par la Republique de Coree concernant la candidature de la Roumanie a lOCDE et a mentionne que notre pays continuera a compter sur ce soutien. Les deux hauts dignitaires ont eu un echange de vues sur la cooperation bilaterale dans les domaines de leducation, de la defense, ainsi que sur la gestion de la situation generee par lagression russe en Ukraine, la securite dans la region, la cooperation entre lOTAN et la Republique de Coree, sur toutes les dimensions pertinentes. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă effectue cette semaine une visite officielle en Republique de Coree, accompagne dune delegation parlementaire conduite par le president de la Chambre des deputes, Marcel Ciolacu, avec le vice-Premier ministre et ministre des Transports Sorin Grindeanu, la ministre de lEducation, Ligia Deca, le ministre de la Recherche, de lInnovation et de la Numerisation, Sebastian Burduja, ministre de lEconomie, Florin Spătaru, le ministre de lEnergie, Virgil Popescu, le ministre de la Defense Nationale, Angel Talvăr, et le directeur general de la S.N Nuclearelectrica S.A., Cosmin Ghiță. 2022-12-21 10:37:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_dd7b83d7-dd9e-40a8-be69-0b8b4852fe97.jpgMesajul prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul Zilei Memoriei Victimelor Comunismului în România, 21 decembrie, și cu prilejul Zilei Victoriei Revoluției Române și a Libertății, 22 decembrieȘtiri din 21.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-journee-du-souvenir-des-victimes-du-communisme-en-roumanie-le-21-decembre-et-a-l-occasion-de-la-journee-de-la-victoire-de-la-revolution-roumaine-et-de-la-liberte-le-22-decembreCette periode de lannee porte, depuis 33 ans, lempreinte du changement radical dorientation de la Roumanie, du regime totalitaire a la democratie. Nous commemorons les victimes du communisme, tous ceux qui ont traverse des souffrances inimaginables dans les prisons communistes, soumis aux abus dun regime totalitaire qui a assombri lhistoire de la Roumanie pendant pres de cinq decennies. Ils se sont opposes a cette experience brutale et criminelle de lhistoire au prix de leur propre liberte voire de leur vie. Le courage de sopposer a loppression communiste et leur sacrifice ont maintenu vivant lespoir des Roumains pour la liberte et la democratie, qui se realiserait en decembre 1989, par la victoire de la Revolution roumaine et de la liberte. Ceux dentre nous qui ont vecu ces tournants de notre histoire ont desormais le devoir dexpliquer aux nouvelles generations que la dictature etait synonyme de peur, de privation, de censure, doppression et de violation des libertes fondamentales. Tout cela ne doit pas etre oublie et ne doit plus jamais arriver a ce peuple. Les jeunes et les enfants daujourdhui doivent savoir a quel point cette page de notre histoire a signifie mal et connaitre les merites et le sacrifice de ceux qui ont rendu possible notre liberte aujourdhui, de ceux qui ne se sont pas laisse intimider par loppression communiste et ont apporte la victoire a la Revolution roumaine a partir de decembre 1989, la victoire de la liberte contre la dictature. Le fait qua partir de la prochaine annee scolaire les eleves puissent etudier dans leurs annees de lycee, en tant que matiere optionnelle, lHistoire de la Revolution de 1989 et du changement de regime en Roumanie vient comme une reparation morale minimale pour les heros connus et inconnus du changement de regime il y a 33 ans ans. Jespere du fond du cœur quil y aura un maximum deleves interesses par ce nouveau programme scolaire et un maximum de parents qui encourageront leurs enfants a choisir de letudier. Connaissant le fil des evenements de decembre 1989 et les causes qui ont declenche le soulevement populaire au niveau de tout le pays, les enfants et les adolescents daujourdhui sauront sûrement a lavenir, quand ce sera a leur tour de gerer la Roumanie, de maintenir le parcours democratique que les Roumains ont choisi sans hesitation apres le renversement du regime totalitaire. C`est aux martyrs de la revolution roumaine et a tous ceux qui ont souffert pendant la dictature communiste que nous devons la liberte dont nous jouissons aujourdhui. Pour notre part, nous devons les remercier pour lattention que nous portons a la Roumanie et pour la consolidation du processus democratique que nous avons engage avec le renversement de la dictature communiste. Que Dieu repose en paix les heros de la Revolution roumaine de decembre 1989 et toutes les victimes de la dictature communiste ! 2022-12-21 09:02:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-21-09-02-51big_sigla_guvern.pngÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu președintele Adunării Naționale a Republicii Coreea, Kim Jin-pyoȘtiri din 21.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-president-de-l-assemblee-nationale-de-la-republique-de-coree-kim-jin-pyo2022-12-21 06:54:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2022-12-21_at_06.48.28.jpegVizita oficială a prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă în Republica CoreeaȘtiri din 20.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/la-visite-officielle-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-en-republique-de-coreeLe Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă effectue cette semaine une visite officielle en Republique de Coree, accompagne du vice-Premier ministre et ministre des Transports Sorin Grindeanu, de la ministre de lÉducation, Ligia Deca, du ministre de la Recherche, de lInnovation et de la Numerisation, Sebastian Burduja, du ministre de lÉconomie, Florin Spătaru, du ministre de lÉnergie, Virgil Popescu, du directeur general de S.N Nuclearelectrica S.A., Cosmin Ghiță, ainsi que de delegation parlementaire conduite par le president de la Chambre des deputes, Marcel Ciolacu. À lordre du jour des reunions que le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et les autres membres de la delegation auront en Republique de Coree, figurent des sujets dinteret dans le domaine de la cooperation economique, en mettant laccent sur lenergie, les investissements, leducation et lindustrie de la defense. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă aura une entretien avec son homologue sud-coreen, Han Duck-soo, en compagnie des autres membres des deux delegations, avec le president de lAssemblee nationale de la Republique de Coree, Kim Jin-pyo, il participera a une table ronde sur les affaires Roumanie-Republique de Coree, où il prononcera un discours. En outre, lordre du jour comprend une visite au port de Busan, où la delegation roumaine aura une entrevue avec Kang Joon-suk, le president de lAutorite portuaire de Busan, une entrevue avec les representants de la communaute roumaine de la Republique de Coree. Au cours de sa visite en Republique de Coree, le Premier ministre de Roumanie visitera la societe Hanwha Aerospace, fabricant de solutions de defense, la societe Hyundai Rotem, specialisee dans la production de materiel roulant, dequipements militaires et dingenierie dinstallation, et se rendra a la zone demilitarisee de Paju, a la frontiere avec la Republique Populaire Democratique de Coree. Je suis optimiste que les entretiens que nous aurons avec nos partenaires sud-coreens contribueront au developpement de la cooperation bilaterale et a la mise en evidence de nouvelles opportunites, compte tenu du caractere particulier de la relation avec la Republique de Coree, la dixieme economie mondiale et la seul pays asiatique avec lequel la Roumanie collabore dans le cadre dun partenariat strategique. Cest ce dont jai discute en septembre avec mon homologue sud-coreen, Han Duck-soo. Je suis heureux que nous ayons maintenant loccasion de soutenir ce qui a ete discute alors avec des idees concretes pour stimuler la cooperation bilaterale, en mesure de renforcer la confiance dans leconomie roumaine que nos partenaires sud-coreens ont montree jusqua present et qui, nous lesperons, se refletera egalement au niveau de lOrganisation de cooperation et de developpement economique, dont ils font partie , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă. 2022-12-20 10:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-20-10-16-49big_sigla_guvern.pngParticiparea prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă la ședința comună a Parlamentului României cu ocazia vizitei preşedintelui Parlamentului European, Roberta Metsola, la BucureştiȘtiri din 19.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/discours-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-la-session-conjointe-du-parlement-roumain-a-l-occasion-de-la-visite-de-la-presidente-du-parlement-europeen-roberta-metsola-a-bucarestNicolae-Ionel Ciucă : Madame la Presidente du Parlement europeen, Madame la Presidente du Senat, Monsieur le President de la Chambre des Deputes, Mesdames et Messieurs les parlementaires et deputes europeens, Mesdames et messieurs les ministres, Chers membres du corps diplomatique accredite a Bucarest, Mesdames et Messieurs, Je suis particulierement honore daccueillir Mme Roberta Metsola, Presidente du Parlement europeen. Jexprime ma gratitude pour lexcellente cooperation que nous entretenons avec le Parlement europeen et avec Mme la Presidente personnellement. Une collaboration basee sur notre objectif commun de renforcer le projet europeen. Les Roumains ont paye de leur propre sang le desir dadherer aux democraties europeennes et de jouir du respect des droits fondamentaux. En decembre 1989, la chute du regime communiste ouvrait la perspective de notre integration europeenne et euro-atlantique. Notre adhesion a lOTAN et a lUnion europeenne a place la Roumanie parmi les nations qui respectent les valeurs dune societe libre et democratique, lÉtat de droit et le droit international. Je suis heureux davoir une nouvelle occasion aujourdhui de transmettre a la Presidente Metsola notre entiere reconnaissance pour le role cle quelle a joue dans ladoption dune reponse rapide et ferme de lUnion europeenne aux defis auxquels elle a ete confrontee cette annee, principalement pour faire face aux consequences dramatiques de la guerre de Russie dagression contre lUkraine. Mesdames et Messieurs, L`annee qui s`acheve a ete particulierement difficile et notre reponse collective a ete solide. Nous avons demontre quensemble nous pouvons relever ces defis. Nous avons reussi, face aux defis, a renforcer notre unite et notre solidarite. Dans le contexte geopolitique actuel, où les valeurs fondamentales de lEurope et de lespace euro-atlantique - liberte, democratie, État de droit et defense des droits fondamentaux - sont mises a lepreuve par la guerre brutale lancee par la Russie contre lUkraine, lUnion a reussi a reaffirmer la validite du modele europeen, ainsi que la solidite des valeurs et des principes sur lesquels elle repose. La Roumanie a ete en premiere ligne d`action des le debut de cette guerre. Les autorites roumaines ont agi de maniere unie, coordonnee, en pleine solidarite avec le peuple ukrainien. Le hub humanitaire international operationnalise a Suceava, le soutien offert a plus de trois millions de refugies ukrainiens, dont plus de 100 000 ont choisi de rester avec nous, est la preuve de notre empathie et de notre desir detre aux cotes de ce peuple durement eprouve. Les efforts institutionnels ont ete completes et soutenus de maniere exemplaire par la solidarite et la generosite manifestees envers les citoyens ukrainiens par les Roumains, la societe civile et le milieu des affaires. Dans le meme temps, la Roumanie a participe activement a la facilitation du transport et du transit de plus de 10 millions de tonnes de cereales et de produits agricoles ukrainiens vers les marches internationaux. Je voudrais egalement souligner le soutien europeen apporte a la Republique de Moldavie, notamment grace aux efforts constants de la Roumanie a cet egard. Nous avons grandement apprecie et remercions Madame la Presidente pour le soutien vocal et constant du Parlement europeen au gouvernement de Chisinau et a la voie des reformes quil a engagee, la voie de lintegration europeenne. La decision du Conseil europeen de juin daccorder a lUkraine et a la Republique de Moldavie le statut de pays candidats et de reconnaitre la perspective europeenne de la Georgie a ete historique, et la Roumanie sest battue pour cet objectif avec determination. La place de la Republique de Moldavie est dans lUnion europeenne et nous continuons a compter sur le soutien du Parlement europeen a cet egard. Mesdames et Messieurs, Nous vivons a une epoque de changements rapides, souvent plus rapides que nimporte laquelle de nos capacites a identifier les meilleures reponses. La pandemie et la guerre en Ukraine ont apporte des changements substantiels non seulement en termes de relations geopolitiques, mais aussi dans lagenda europeen et dans les preoccupations de lopinion publique. Bien que lEurope ait montre sa solidarite face aux violations du droit international par la Federation de Russie, notre projet davenir est tres serieusement remis en cause et necessite, plus que jamais, des approches communes. La crise des ressources energetiques, les migrations, le changement climatique, le declin de la puissance economique europeenne, tous ces sujets susciteront tres probablement des debats extremement intenses a lavenir. La mefiance du public dans les solutions et le fonctionnement de la bureaucratie europeenne ne contribuera pas au succes de ces debats. Je voudrais dire dans ce contexte que le vote du Conseil de la justice et des affaires interieures concernant lextension de lEspace Schengen avec la Roumanie et la Bulgarie a suscite la revolte, la frustration et la deception au niveau de lensemble de la societe roumaine, dautant plus que la Roumanie a franchi cette annee une serie detapes importantes, afin de se rapprocher du moment de la pleine adhesion. Ce vote a eu lieu meme si nous avons beneficie dun large soutien europeen de la part des États membres et des institutions europeennes, y compris vous Madame la Presidente, dont nous vous remercions. Nous regrettons quune opposition singuliere ait conduit a ce resultat qui nie un droit legitime de la Roumanie. Dans ce contexte, je tiens a souligner un aspect qui me semble extremement important. Si au regard de lagenda europeen la decision du Conseil JAI asemble secondaire, pour une nation constitutive de lEurope ce vote a souleve une serieuse interrogation, sur laquelle lEurope doit reflechir. Parce que ce fut un test auquel non la Roumanie, mais lEurope, a echoue. La prochaine periode sera marquee par de nombreuses epreuves de ce genre, quil sagisse de la crise energetique, des migrations, de lelargissement de lUnion europeenne ou de ses relations exterieures. Si nous laissons prevaloir les interets nationaux, si nous suivons exclusivement des calculs electoraux, des majorites politiques, les sympathies ou lesa antipathies nationaales, nous pouvons nous exposer a lechec. LEurope nest pas quune simple declaration politique de valeurs partagees, elle se construit pas a pas au travers dattitudes et dapproches. Nous avons le choix entre etre une Europe vraiment forte ou faire face a la dissolution de ce projet. Dans le meme temps, nous sommes pleinement convaincus que lEspace Schengen deviendra plus fort, plus sûr et plus prospere grace a lintegration de la Roumanie en son sein. En consequence, je vous assure que nous restons engages et aurons une attitude constructive pour atteindre cet objectif le plus rapidement possible. Je suis convaincu que, comme par le passe, nous beneficierons du ferme soutien du Parlement europeen. Lannee 2022 a egalement apporte des aspects positifs pour la Roumanie. Je fais principalement reference ici au rapport sur la Roumanie au sein du Mecanisme de cooperation et de verification, presente par la Commission europeenne le 22 novembre. Le rapport represente une reconnaissance et une confirmation au niveau europeen du fait que la direction des reformes que nous avons constamment suivie au cours de la derniere periode est la bonne. Le contexte geopolitique extremement complique genere egalement de multiples defis economiques, quil nous faudra gerer avec la plus grande prudence dans la periode a venir. Les gouvernements sont appeles a proposer des solutions concretes et efficaces pour reduire linflation et maitriser les prix de lenergie. Nous devons veiller a ce que nos decisions soient realistes et equilibrees et servent la protection de nos citoyens et linteret commun de renforcer la construction europeenne. D`ailleurs, lUnion europeenne a demontre a de multiples reprises quelle est capable de gerer et de surmonter nimporte quel defi. Le Plan de relance pour lEurope, qui encourage les États membres de lUE a realiser des reformes et des investissements importants, en est un tres bon exemple. La Roumanie est determinee a utiliser toutes les opportunites offertes par cet instrument. La signature, a Bucarest, en presence du president de la Commission europeenne, de lAccord qui permettra la fourniture delectricite aux pays europeens, par le cable sous-marin de la Mer Noire, sur la route Azerbaïdjan - Georgie - Roumanie, represente la derniere preuve concrete du role que notre pays est pret a assumer dans la region et au niveau de lUnion. Mesdames et Messieurs, Aujourdhui, le renforcement de la resilience interne et externe, la solidarite, la cohesion et le principe de ne laisser personne de cote sont plus que jamais dactualite. Il est absolument necessaire de repondre aux attentes des citoyens par des initiatives et des solutions concretes au niveau europeen, qui preservent lunite et evitent daccentuer certaines divisions ou differents cercles de developpement. Le gouvernement que je dirige soutient la necessite davoir des positions convergentes sur les grands themes de lagenda europeen, et je me rejouis que les perspectives de cooperation de la Roumanie avec le Parlement europeen soient tres bonnes. Enfin, je tiens a vous remercier pour tout le soutien que vous avez apporte au Gouvernement de la Roumanie cette annee. Permettez-moi de vous souhaiter un Noël paisible et heureux et envisageons avec confiance lannee a venir - 2023. Je vous remercie ! 2022-12-19 19:41:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-20-01-31-10big_image_001_resize.jpgBriefing de presă la finalul ședinței de guvern din 19 decembrieȘtiri din 19.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-de-gouvernement-du-19-decembreDan Cărbunaru : Bonjour, mesdames et messieurs ! Bienvenus au point de presse organise au Palais Victoria, apres la reunion du gouvernement daujourdhui. Comme la annonce le Premier ministre Nicolae Ciucă au debut de la reunion, lune des decisions les plus importantes vise a augmenter la performance energetique des immeubles dhabitation, en ce sens, le gouvernement approuvant aujourdhui lordonnance durgence qui modifie et complete le cadre reglementaire dans le domaine. Pratiquement, la rehabilitation thermique des blocs dhabitation peut se faire avec moins dargent des collectivites locales et avec une contribution beaucoup plus faible des associations de proprietaires. Par cet acte normatif, le Gouvernement a reduit le pourcentage de la participation financiere quassument les collectivites locales et les associations de locataires, afin de pouvoir augmenter le nombre de batiments rehabilites thermiquement, mais aussi doptimiser lutilisation des fonds europeens. Pratiquement, plus dargent des fonds europeens non remboursables peut etre utilise pour financer la rehabilitation thermique des blocs, a savoir 90%. En ce sens, par rapport aux 40%, comme cetait le cas jusqua present, seulement 5% de largent necessaire a la rehabilitation proviendra de largent des collectivites locales ou des associations de locataires. Le budget de lUnion europeenne, qui est destine aux investissements pour lefficacite energetique des batiments, dans le cadre de la periode de programmation 2021-2027 de la politique de cohesion, est de 1,25 milliard deuros, et les interventions visant a accroitre la performance energetique des immeubles dhabitation beneficient dune dotation financiere totale de 618 millions deuros. Dans le meme domaine de lenergie, je peux confirmer quaujourdhui le Gouvernement, sur proposition du Ministere de lÉnergie, a adopte le projet de loi portant approbation de la signature de lAccord de soutien entre lÉtat roumain et la Societatea Națională Nuclearelectrica S.A. pour le projet des unites 3 et 4 de Cernavodă, pour que le Parlement puisse approuver la signature de cet accord. Selon les estimations, lunite 3 de Cernavodă entrerait en service fin 2030, et un an plus tard, lunite 4, les deux doubleraient la contribution de lenergie nucleaire dans le systeme energetique, passant pratiquement de 20 %, cette part de l`energie nucleaire dans le systeme energetique national, a 36 %. De nouveaux emplois seront crees dans le secteur nucleaire et la chaine dapprovisionnement sera egalement developpee. Un financement important, comme je lai deja annonce, vient egalement de letranger, des États-Unis dAmerique. En ce qui concerne la legislation dans le domaine de lelectricite et du gaz naturel, le Gouvernement a approuve aujourdhui lordonnance durgence avec les modifications et ajouts ulterieurs lies a cette legislation, le Ministere de lÉconomie devenant lautorite contractante pour lactivite de transport delectricite et avec le role dexpropriateur au nom de lÉtat pour les travaux dinteret national dans le domaine du transport du gaz naturel. Ainsi, sera assure le bon fonctionnement du marche de la transmission delectricite en Roumanie et il se deroulera sans difficultes, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de certains grands projets dinfrastructure de transport, comme vous le savez, dans les annees a venir, dimportants investissements sont a venir dans ces domaines que le gouvernement a prevus. Un important soutien a leconomie est decide aujourdhui par le Gouvernement a travers lOrdonnance dUrgence qui modifie et complete lOrdonnance d`urgence no. 99/2022 concernant lapprobation du regime daides dÉtat IMM INVEST PLUS et de ses composantes, IMM INVEST Romania, AGRO IMM INVEST, IMM PROD, GARANT CONSTRUCT, INNOVATION et RURAL INVEST. Comme la annonce le Premier ministre Nicolae Ciucă au debut de la reunion du gouvernement, lapplication du regime daides dÉtat est prolongee jusquau 31.12.2023, tout en augmentant le plafond de garantie de 17,75 milliards de lei, comme cetait le cas cette annee, a 20,25 milliards de lei. Ces programmes seront geres par le biais du Fonds national de garantie des prets pour les PME, du Fonds roumain de contre-garantie et du Fonds de garantie du credit rural, le budget du regime daides dÉtat passant de 1,93 milliard de lei a plus de 2,88 milliards de lei. Le nombre de beneficiaires estime depassera 26.000. Ces aides dÉtat seront accordees sous la forme de garanties de pret et de subventions qui couvriront la commission de risque ainsi que la commission de gestion pendant oute la duree de la garantie. Cest une composante supplementaire, avec une continuite que le Gouvernement assure. Par ailleurs, cette mesure, comme bien dautres visant a soutenir le secteur economique, a contribue a la fois a la croissance economique enregistree cette annee et au raffermissement du profil economique de nos entrepreneurs. Un autre regime daides au secteur prive est le regime daides dÉtat Ukraine, dans le contexte de la crise economique generee par lagression militaire de la Russie contre lUkraine. Il y a 2,5 milliards de lei qui seront alloues a la mise en œuvre du regime daides dÉtat par EximBank, conformement aux dispositions du memorandum - linclusion du regime-cadre daides dÉtat, dans le contexte de la crise economique generee par lagression de la Russie contre LUkraine, dans les politiques economiques, budgetaires et financieres de lEtat roumain, puisque ce memorandum a ete approuve lors de la reunion gouvernementale du 31 août, obtenant, entre-temps, lapprobation du Conseil de la concurrence. Ces nouveaux instruments financiers completent ceux qui ont ete adoptes lors de la pandemie de COVID-19, afin que les montants alloues a cet effet soient disponibles et, en outre, diriges via le meme type dinstruments financiers, vers le meme objectif, a savoir la formation de ressources privees pour couvrir le deficit de liquidite. Lensemble des mesures proposees par EximBank entre dans la categorie des mesures a impact immediat sur leconomie et consiste a orienter les liquidites vers les grandes entreprises, mais aussi vers les PME realisant un chiffre daffaires superieur a 20 millions de lei, qui ont ete touchees par la crise et dont un soutien financier dans les meilleurs delais est imperatif pour faire face a la crise generee dans le contexte actuel. Par ce mecanisme, lEtat contribuera au maintien sur le marche dentreprises viables, qui pourront ainsi poursuivre et developper leur activite dans des conditions plus favorables, evidemment, et au maintien des emplois. Les estimations montrent que ce programme contribuera directement a la distribution de 6.000 millions de lei dans leconomie. Concernant le domaine dinvestissement, le Gouvernement a approuve ce jour deux decisions : lune concerne les indicateurs technico-economiques lies a lobjectif dinvestissement de lautoroute Targu Mureș-Targu Neamț, section I, un objectif inclus dans le Schema directeur general des transports, mais egalement finance par le PNRR , les 22 kilometres de cet objectif, a savoir le troncon Targu Mureș-Miercurea Nirajului, avec des travaux dune valeur de 3,6 milliards de lei a executer dans les 30 prochains mois ; la deuxieme decision gouvernementale a laquelle je veux faire reference concerne lapprobation des indicateurs technico-economiques lies a lobjectif dinvestissement de lautoroute Targu Mureș-Targu Neamț, section III. Il y a encore 29 kilometres de ce troncon de lautoroute Iași-Targu Mureș, dune valeur de 2,5 milliards de lei et dune duree dachevement, egalement de 30 mois. Pour la preparation de ladhesion de la Roumanie a lOCDE - comme vous vous en souvenez, le Premier ministre roumain a ete recemment a Paris pour presenter le memorandum initial, une etape importante dans le processus dadhesion de la Roumanie a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques, qui apporte ensemble des États qui generent 90% des investissements directs etrangers au niveau mondial - les fonds necessaires a la participation des representants de la Roumanie aux travaux de lOCDE ont ete approuves. Dans le meme temps, dans le meme contexte du processus dadhesion a lOCDE, mais aussi a la suite des obligations que la Roumanie a assumees par le biais du programme national de relance et de resilience, le Gouvernement a approuve aujourdhui le projet de loi modifiant et completant le programme durgence Ordonnance 109/2011 sur la gouvernance corporative des entreprises publiques. Parmi les changements les plus importants visant a ameliorer le cadre de mise en œuvre de ces principes de gouvernance corporative dans les entreprises publiques, figurent la separation de la fonction de regulation de la fonction de coordination des biens de lÉtat ou des unites administratives-territoriales, en leur qualite dactionnaires, le developpement dune politique de propriete permettant de definir la raison de la propriete par lÉtat ou par les unites administratives-territoriales des entreprises publiques au niveau central et local, etablissant le role de lÉtat et de ces unites administratives-territoriales dans la gouvernance des entreprises publiques , mais aussi le role que ces autorites de tutelle ou dautres parties interessees jouent dans ce contexte. En outre, quelques nouveaux elements : la creation de lAgence pour le suivi et levaluation de la performance des entreprises publiques, une structure qui fonctionnera sous legide du gouvernement, sous la coordination du Premier ministre de la Roumanie, par lintermediaire du Secretariat General du Gouvernement ; la creation dun corps dadministrateurs dentreprises publiques, qui fera partie dune base de donnees organisee et geree par cette Agence et qui comprendra la liste des personnes physiques et morales eligibles pour la selection et la nomination aux postes dadministrateurs au sein des entreprises publiques. Ces personnes physiques ou morales pourront postuler, avec celles qui ne sont pas inscrites dans ce corps dadministrateurs, aux processus de recrutement et de nomination. Aujourdhui egalement, je voudrais vous informer que le Gouvernement a approuve la Strategie nationale concernant la prevention de linstitutionnalisation des adultes handicapes et lacceleration du processus de desinstitutionalisation, pour la periode 2022-2030, la Roumanie sengageant, a travers le Programme national de Relance et de Resilience, pour accelerer ce processus a commence en 2015, a travers deux actes legislatifs importants. Aujourdhui egalement, le Gouvernement a egalement approuve la Strategie nationale relative a la promotion de legalite des chances entre les femmes et les hommes, ainsi qua la prevention et a la lutte contre la violence domestique pour la periode 2022-2027. Il sagit dun document elabore au niveau du Ministere de la Famille, de la Jeunesse et de lEgalite des Chances, avec lappui des ministeres d`avis, et le plan operationnalisant la mise en œuvre de cette Strategie a egalement ete approuve. Enfin, je voudrais vous informer que le gouvernement, sur proposition du Ministere du Developpement, des Travaux publics et de lAdministration, a alloue aujourdhui plus dun milliard de lei du fonds de reserve budgetaire a pres de 3. 000 unites administratives-territoriales. Il sagit de fonds qui ont ete alloues a la demande des collectivites territoriales, par lintermediaire des Institutions Prefectorales ou des Conseils Departementaux de chaque departement, pour assurer les depenses de fonctionnement et de developpement des autorites de ladministration publique locale pour les besoins de lannee en cours, jusqua la fin de cette annee, pratiquement. Je peux vous donner quelques exemples de types de depenses : salaires, eclairage public et/ou son entretien, assainissement, cofinancement de projets, paiement de carburant pour assurer le chauffage des unites scolaires, assurance energie thermique ou paiement de corrections financieres, condamnations, depenses en capital ou autres depenses imprevues. Selon lacte normatif adopte, 41 conseils de departement ainsi que le secteur 6 de Bucarest, 65 municipalites, 176 villes et plus de 2.500 communes font partie des unites administratives-territoriales qui beneficieront de ce financement du fonds de reserve budgetaire. Tels etaient les principaux elements que je souhaitais vous communiquer et je suis a votre disposition pour toute question. Journaliste : Bonsoir. La loi sur le plafond donne en quelque sorte a nouveau mal a la tete aux gens. Concretement, du fait quil est permis de plafonner le prix de lenergie sur un seul lieu de consommation, automatiquement les locataires sejournant dans un appartement dun proprietaire qui est, par exemple, le second lieu de consommation, seront obliges de payer le prix de 1,3 lei par kilowatt. Je vous demande ceci : quen est-il, etant donne quil est actuellement conseille aux locataires de faire etablir leur contrat denergie a leur nom a lendroit où ils louent ? Mais nous savons tres bien quil est assez complique de faire un contrat denergie sur le lieu où lon loue. Cest pourquoi je vous demande quelle est la solution en ce moment, car nous savons quil y a environ 500.000 locataires en Roumanie ? Dan Cărbunaru : Je ne commenterai pas necessairement maintenant les amendements qui ont ete apportes au Parlement au cadre normatif soumis par le Gouvernement, ni les interpretations qui ont suivi ladoption de cet acte normatif. Ce que je peux vous dire, cest que, comme le Gouvernement la fait a chaque fois, depuis le debut des plans de soutien a la population, a lenvironnement des affaires, concernant le prix du gaz ou de lelectricite, dans la mesure où cela sera necessaire, le Gouvernement pourra intervenir pour clarifier ou, pourquoi pas, meme optimiser ce paquet. Mais lautorite competente, je fais maintenant reference a lANRE, a deja apporte une serie de precisions et dinterpretations officielles par rapport a la maniere dont cette legislation est appliquee. Je suis convaincu quil continuera dexercer ce role a lavenir. Journaliste : Ces derniers jours, des files dattente se sont formees chez les fournisseurs, aux relations publiques des fournisseurs, les gens vont demander, pour savoir quelle est la situation reelle, car il y a beaucoup dincertitude en ce moment. Que peut faire le Gouvernement pour aider la population, pour lui fournir toutes les informations necessaires, afin de lever ces incertitudes ? Dan Cărbunaru : Des le debut, il y a eu des interventions de lANRE, qui est lautorite en la matiere, si vous vous souvenez, il y a eu des discussions initiales concernant le nombre de citoyens roumains qui devraient informer leurs fournisseurs en ce qui concerne diverses questions liees au lieu de consommation. Autant que je sache et autant que vous le sachiez, lANRE a clarifie cette question, en ce sens que tous les citoyens roumains ne sont pas obliges ou nont pas ce besoin, mais seulement ceux qui ont plusieurs lieux de consommation ou qui font partie de ces categories speciales qui beneficient du soutien de lÉtat roumain, ayant certains types de plafonds par rapport a leur consommation, soit pour ceux qui utilisent des dispositifs medicaux speciaux finalement necessaires pour maintenir leur etat de sante, mais il sagit aussi des familles qui ont trois ou plus denfants. Il y a donc certaines categories, et, en plus des precisions de lANRE qui ont deja ete apportees et qui seront plus que probablement, en fonction des signaux, a nouveau presentees publiquement, bien sûr les ministeres concernes et les canaux de communication publique du gouvernement reprendront ces messages juste pour les clarifier. D`ailleurs, il y a au-dela de ce volet qui generait quelques files dattente et avec beaucoup de personnes qui sy rendaient pour clarifier leur situation ou pour simplement notifier leur situation, il y a aussi la possibilite de contacter les prestataires, la plupart dentre eux travaillent notamment sur la base de ces canaux de communication electronique, envoi des e-mails ou les contacts par telephone peut assurer le meme niveau. En effet, il y a un besoin dinformation, dautant plus que ces plans de soutien qui devaient etre poursuivis, car la raison pour laquelle ils sont apparus a egalement ete maintenu, on se refere desormais aux prix de lenergie et du gaz naturel. La Roumanie, cest vrai, est un pays qui a des ressources en gaz naturel, il a la capacite de produire de lelectricite, mais nous voyons les effets generes sur le marche, a la fois a la suite de lagression militaire russe en Ukraine, mais aussi a la suite de dautres fluctuations sur le marche europeen, au moins. Et ce nest pas seulement le cas de notre pays, il y a aussi dautres États membres de lUnion europeenne qui ont essaye successivement de proposer differents paquets de soutien et chaque fois que ces paquets ont ete etendus ou ameliores, ils ont egalement genere certains changements de procedure et dans ce contexte, bien sûr, le besoin dinformation reste constant. Journaliste : Une precision :Vous avez dit lorsque vous avez presente les actes normatifs adoptes aujourdhui en reunion du gouvernement, vous avez dit a un moment donne plus dun milliard du fonds de reserve du gouvernement ou avez-vous dit approximativement ? Dan Cărbunaru : Cest plus dun milliard de lei, je pense tres peu au-dessus dun milliard. Il y a 924 mille lei pour la majeure partie de ce paquet de soutien aux autorites locales, auquel sest ajoute un element de plusieurs dizaines de millions de lei, ce qui genere pratiquement ce leger excedent du montant initial. Il y aura donc un peu plus dun milliard de lei alloues a cet egard. Sinon, si vous me le permettez, le Ministere du Developpement des Travaux Publics et de lAdministration est pret, sil ne la pas deja fait, a fournir des details non seulement concernant le montant dans son ensemble, mais egalement ventile pour chaque unite administrative-territoriale. Journaliste : Selon certaines informations, plus de 20 millions deuros ont ete utilises et plusieurs milliers de concerts ont ete organises par les mairies du pays cette annee. Je vous pose la question : en ce moment, est-ce que le Gouvernement a preleve sur le fonds de reserve pour donner aux municipalites afin de couvrir certaines depenses, tandis que les municipalites ont utilise largent sur certains evenements qui nont peut-etre pas necessairement aide au bon fonctionnement de la municipalite ? Dan Cărbunaru : Eh bien, ce que je peux vous dire, cest quaujourdhui le Gouvernement a alloue ces sommes dargent dont je vous ai parle pour des depenses strictement necessaires et je peux les reprendre. Il sagit du paiement des salaires, des depenses de fonctionnement, du paiement des services, de leclairage public, des choses qui appartiennent actuellement a ladministration de la communaute desservie par ces mairies. En tant que tel, si vous avez des signaux ponctuels sur la facon dont ils ont gere les ressources autrement que jusqu`a maintenant, nous nous referons maintenant a une decision qui a ete prise, bien sûr, en tant que journalistes, vous pouvez presenter ces situations publiquement et elles peuvent etre analysees ponctuellement. Journaliste : Jai une autre question liee a la loi sur le plafonnement, a laquelle je souhaite que vous repondiez rapidement, si possible. Cette loi peut-elle etre appliquee retroactivement, cest-a-dire que les personnes qui vivent, par exemple, en location, doivent presenter une declaration sous leur propre responsabilite pour payer le prix plafonne, y compris pour les 4 derniers mois de cette annee, sinon payer un prix maximal ? Dan Cărbunaru : Au cours de cette periode, jai vu de nombreuses interpretations qui ont circule a propos de ce paquet legislatif plutot coherent. Tant lANRE que le Ministere de lEnergie pourront apporter des precisions et, parce que cest un sujet que lon a deja vu circuler dans lespace public, les collegues du service communication se chargeront de vous donner une reponse technique a cette question. Mais, je le repete, egalement dans ce cas, lorsque nous parlons dune interpretation, mais egalement dans dautres situations, chaque fois quune clarification ou plus que cela est necessaire, respectivement une eventuelle modification ou amelioration du cadre reglementaire, cela se produira. Journaliste : Merci. Dan Carbunaru : Merci. Sil ny a plus de questions, je vous remercie beaucoup et vous souhaite une belle journee ou une agreable soiree ! 2022-12-19 19:40:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-19-07-42-18big_sigla_guvern.pngÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu președinta Parlamentului European, Roberta MetsolaȘtiri din 19.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-la-presidente-du-parlement-europeen-roberta-metsola16715520222022-12-19 16:40:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-19-04-40-40big_image_005_resize.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvern din 19 decembrieȘtiri din 19.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-du-gouvernement-du-19-decembre1671552095 Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Nous sommes prets a demarrer la derniere reunion gouvernementale avant les vacances de Noël. Nous aurons une serie dactes normatifs que nous adopterons. Nous parlerons des plus importants dentre eux. Ce qui est important et doit etre souligne, cest que des appels sont lances aujourdhui ou dans limmediat pour des mesures visant a equiper les salles de classe et les laboratoires du ministere de lÉducation. Monsieur le ministre, quelques precisions sur cette mesure, sil vous plait. Ligia Deca : Bonjour ! Merci, monsieur le premier ministre. Nous avons lance ce jour lappel a projets pour lequipement des unites denseignement pre-universitaire et des unites rattachees en mobilier, materiels pedagogiques et equipements numeriques, finance par le Plan National de Relance et de Resilience, volet C15 Education. Pour la premiere fois dans lhistoire de leducation, nous allouons plus dun milliard deuros, valeur eligible du PNRR sans TVA, a la dotation dunites denseignement preuniversitaire et dunites connexes, pour la mise en œuvre des objectifs du projet Romania Educated . Plus precisement, le present appel, finance par le PNRR, vise trois types dinvestissements : la numerisation des environnements dapprentissage, où nous equipons technologiquement 3 600 ecoles, 5 200 laboratoires informatiques et 909 laboratoires informatiques dans les ecoles denseignement et de formation professionnels. Le deuxieme type dinvestissement concerne les infrastructures scolaires pour 75 000 salles de classe, 10 000 laboratoires ou bureaux dans le systeme denseignement preuniversitaire. Le troisieme investissement vise a equiper les ateliers de pratique du reseau de lenseignement professionnel et technique pour 909 unites denseignement. Les unites denseignement preuniversitaire et les unites apparentees dans les zones defavorisees recevront des points supplementaires. Nous notons que lappel est ouvert a partir daujourdhui jusquau 19 mars 2023. Nous avons laisse plus de temps, precisement parce que la periode des vacances approche, et les beneficiaires eligibles sont evidemment les unites administratives-territoriales locales, ainsi que dautres entites qui ont des ecoles dans ladministratif. Merci Monsieur le Premier Ministre ! Nicolae-Ionel Ciucă : Merci ! Cest une mesure qui apportera un benefice en termes de mise en œuvre du projet national Roumanie eduquee. Cest un projet que nous avons discute avec les representants des syndicats au ministere de lÉducation, tres attendu et nous esperons quil produira les effets que nous souhaitons tous et que, en particulier, les eleves et les parents attendent. À lordre du jour daujourdhui, nous avons un projet dordonnance durgence par lequel nous soutenons laugmentation de lefficacite energetique des blocs dhabitation. Cest une mesure que nous considerons comme complementaire aux decisions que nous avons deja prises a cet egard, et qui est tres bienvenue dans le contexte actuel dans lequel nous cherchons a adopter les mesures les plus appliquees pour augmenter lefficacite energetique et leconomiser. Ainsi, par lordonnance daujourdhui, nous assurons le financement de ces projets dans un pourcentage de 90% a partir de fonds non remboursables, des fonds europeens. Sur les 10 % restants, 7 % seront couverts par les budgets locaux, et le pourcentage maximum de 3 % sera couvert par les associations de proprietaires. Nous discutons dune mesure prevue dans la politique de cohesion pour la periode 2021-2023, qui est dotee dun montant de 1,25 milliard deuros. Parce que j`ai mentionne quil sagit dune mesure complementaire, nous devons souligner que, par le biais du Ministere du Developpement, la mesure Vague de renovation et efficacite energetique est deja en cours, pour elle nous avons alloue environ 5,5 milliards deuros. Je suis convaincu qua travers toutes ces demarches que nous adopterons, nous contribuerons a la realisation des objectifs du Programme de gouvernance, du Plan National de Relance et de Resilience, et en particulier, nous devons souligner que resultat produit par l`utilisation de ces fonds doit se ressentir au niveau de chaque citoyen, au niveau de chaque localite de notre pays. Parallelement, nous assurons aujourdhui par une ordonnance durgence une mesure qui complete et modifie une ordonnance durgence en vigueur, qui produit deja des effets. Il sagit de cette ordonnance qui prevoit lapprobation du regime daides dÉtat IMM Invest Plus et de ses composantes IMM Invest Romania, Agro IMM Invest, IMM Prod, Garant Construct, Innovation et Rural Invest. Nous discutons egalement d`assurer le financement de la mesure pour lannee 2023. Avec cette mesure, le plafond total des garanties atteint plus de 20 milliards de lei, et nous sommes ainsi convaincus que nous soutenons a la fois le milieu des affaires et leconomie, ainsi que la creation demplois, et nous encourageons tous ceux qui ont un esprit dentreprise a continuer davoir une previsibilite concernant le soutien que le gouvernement accorde a lenvironnement des affaires. Il y a donc des decisions que nous voyons en alignement avec les demarches que nous avons assumees dans le cadre du Plan national de relance et de resilience, qui comprend les composantes de reforme et dinvestissement ainsi que les mesures et la responsabilite que nous avons assumees pour respecter les normes specifiques de lUnion europeenne et celles de lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. La semaine derniere, nous avons reussi, comme nous lavions promis, a soumettre le Memorandum initial et a franchir la premiere etape de notre parcours pour rejoindre lOrganisation de cooperation et de developpements economiques, un objectif qui represente un effort non seulement de ce Gouvernement, mais de toute la societe. Nous devons faire en sorte que, ensemble, nous puissions deployer et poursuivre le plan de reforme au niveau national. Gardant a lesprit quil sagit de la derniere reunion avant les vacances de Noël, je veux remercier, avant tout, tous les citoyens de Roumanie, pour la maniere dont nous avons reussi ensemble a passer cette annee pleine depreuves et de defis. Grace au dialogue et aux consultations au niveau institutionnel et a lenvironnement associatif que nous avons eu chaque fois qu`il y a eu cette possibilite, nous voici aujourdhui, nous regardons en arriere et constatons que nous avons reussi a maintenir la stabilite et lequilibre au niveau de leconomie, au niveau la societe et nous avons egalement des perspectives pour estimer avec confiance les memes mesures et les memes objectifs en 2023. Encore une fois, je remercie en mon nom, merci au nom du Gouvernement des citoyens de la Roumanie. Je vous remercie, vous, les membres du cabinet et, bien sûr, les institutions que vous dirigez ! Je vous souhaite un Noël paisible et heureux avec vos familles et nous nous retrouverons au cours de la derniere semaine de lannee, où nous devrons egalement reprendre et completer toute une serie de decisions du gouvernement, afin que nous commencions la nouvelle annee du bon pied. Nous avons reussi a faire approuver, promulguer le budget pour lannee 2023 et nous pouvons avoir lair tres confiants que des le premier jour ouvrable de lannee 2023, nous pourrons demarrer les activites sans craindre de ne pas avoir les ressources et les bases sur lesquelles derouler notre activite. He vous remercie et passez une tres belle journee ! 2022-12-19 13:50:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_023_resize.jpgÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții Consiliului Național Tripartit pentru Dialog SocialȘtiri din 19.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/reunion-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-representants-du-conseil-national-tripartite-pour-le-dialogue-socialCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a preside, aujourdhui, au Palais Victoria, la reunion du Conseil national tripartite pour le dialogue social. Les participants ont analyse les propositions visant la definition des secteurs de negociation collective et loctroi dopportunites fiscales en matiere de salaires. A cette occasion, les representants du Gouvernement et ceux des partenaires sociaux ont convenu de poursuivre les debats au niveau technique, sur la base des propositions formulees. En ce sens, la prochaine reunion aura lieu demain, au Ministere du Travail, pour definir les secteurs de la negociation collective, tandis quau niveau du Ministere des Finances, auront lieu des discussions dans la periode suivante concernant les mesures fiscales dans le domaine des salaires. 2022-12-19 13:22:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-19-01-25-42big_image_008_resize.jpgMesajul prim-ministrului României Nicolae-Ionel Ciucă transmis cu prilejul Sărbătorii HanukaȘtiri din 18.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-roumain-nicolae-ionel-ciuca-transmis-a-l-occasion-de-la-celebration-de-la-fete-hanukkahA loccasion de la Fete Hanukkah, jadresse mes vœux chaleureux de sante, de joie, de paix et de prosperite a toute la communaute juive et a la direction de la Federation des communautes juives de Roumanie-Culte Mozaique. Hanukkah represente un moment de communion spirituelle et parle au monde entier de courage et de resilience, despoir et de la force de la foi, des valeurs qui unissent et creent des ponts entre les personnes. Cette fete de la lumiere, qui reunit familles et amis, est aussi un moment de reflexion sur limportante contribution que la communaute juive, si durement eprouvee tout au long de son histoire, a apportee au processus de construction et de modernisation de lÉtat, mais aussi au parcours europeen de la Roumanie. Pendant cette periode compliquee, où de multiples dangers menacent les fondements democratiques de notre societe, consacrons-nous a cultiver la solidarite, la cohesion, le dialogue, la comprehension et la coexistence pacifique, et laissons la joie de cette celebration guider nos actions futures. Hag Hanukkah Sameach ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-18 09:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-18-09-26-09big_sigla_guvern.pngMesajul prim-ministrului României Nicolae-Ionel Ciucă transmis cu prilejul Zilei Minorităților Naționale din RomâniaȘtiri din 18.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-roumain-nicolae-ionel-ciuca-transmis-a-l-occasion-de-la-journee-des-minorites-nationales-de-roumanieLa Journee des minorites nationales est une bonne occasion de celebrer la diversite ethnique, culturelle, linguistique et religieuse de Roumanie, mais aussi de reaffirmer le partenariat solide entre la majorite et les minorites, fonde sur le respect mutuel, la solidarite, lattachement aux valeurs et principes democratiques. A cette occasion, jassure tous les citoyens roumains appartenant aux minorites nationales de toute ma consideration et je leur adresse mes chaleureuses felicitations. La Roumanie daujourdhui est une democratie stable, batie sur leffort conjoint de tous ses citoyens, et lhistoire nous a montre que la realisation de grands projets nationaux repose sur ladhesion aux memes ideaux, quelle que soit lappartenance ethnique, linguistique, religieuse ou culturelle. Le Gouvernement roumain est fermement engage dans les efforts visant a consolider une societe inclusive et tolerante, du dialogue et du pluralisme, et la defense des droits et des interets des minorites nationales, parallelement a la promotion du respect de la diversite, la preservation de la culture et de lidentite des minorites sont prioritaires. De meme, la lutte contre les attitudes et manifestations antisemites, extremistes, xenophobes, racistes ou incitant a la haine est une preoccupation constante a lordre du jour de lExecutif. La promotion et la consolidation des libertes et droits fondamentaux, des principes europeens qui definissent notre societe, sont la garantie dun avenir prospere et necessitent notre implication a tous. Joyeux anniversaire a tous les citoyens roumains appartenant aux minorites nationales ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-18 09:21:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-18-09-23-54big_sigla_guvern.pngPrimirea de către premierul Nicolae-Ionel Ciucă a comandantului Comandamentului Operațiilor Speciale SUAȘtiri din 17.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/la-reception-par-le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-du-commandant-du-commandement-des-operations-speciales-des-etats-unisCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a accueilli aujourdhui, au Palais Victoria, le commandant du Commandement des operations speciales des États-Unis (US SOCOM), le general Bryan P. Fenton. Le Premier ministre Ciucă a souligne, lors de la reunion, limportance des forces pour les operations speciales, de leur modernisation et de leur dotation, en particulier dans le contexte securitaire actuel. De meme, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a souligne limportance de la presence des forces americaines sur le territoire roumain, la cohesion de lOTAN et sa determination a proteger les allies. 2022-12-17 16:07:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2022-12-17_at_15.58.19.jpegÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prim-ministrul Georgiei, Irakli GaribashviliȘtiri din 17.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-premier-ministre-de-la-georgie-irakli-garibashvili2022-12-17 13:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-17-02-51-36big_luk_9955.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia de semnare a Acordului între Guvernele Republicii Azerbaidjan, Georgiei, Ungariei și României privind Parteneriatul Strategic în domeniul dezvoltării și transportului energiei verziȘtiri din 17.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-ceremonie-de-signature-de-l-accord-entre-les-gouvernements-de-la-republique-d-azerbaidjan-de-la-georgie-de-la-hongrie-et-de-la-roumanie-concernant-le-partenariat-strategique-dans-le-domaine-du-develL`accueil de la Presidente de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen, par le President de la Roumanie, Klaus Iohannis La reunion conjointe du President de la Roumanie, Klaus Iohannis, et du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă avec la Presidente de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen La ceremonie officielle darrivee des hauts dignitaires et les interventions en seance pleniere des 6 dignitaires *** Le discours prononce par le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de la session pleniere organisee a loccasion de la signature de lAccord entre les gouvernements de la Republique dAzerbaïdjan, de Georgie, de Hongrie et de Roumanie concernant le partenariat strategique dans le domaine du developpement du transport de lenergie verte Nicolae-Ionel Ciuca : Vos Excellences, Distingues participants, Je voudrais me joindre au chaleureux souhait de bienvenus deja adresse a tous par S.E. le President Klaus Iohannis. En tant que contribution personnelle a cette discussion, je veux me concentrer dans ce qui suit sur notre point de vue concernant lAccord intergouvernemental a signer. Cet accord repond au besoin urgent de decarbonner le secteur de lenergie, tout en renforcant la securite energetique. Votre presence ici, Madame la Presidente Von der Leyen, est egalement une confirmation de limportance strategique de cet accord du point de vue de la connectivite de lUE. En temps de crise, nous devons rester solidaires et mettre en commun nos potentiels et nos ressources. La Roumanie sest engagee a investir dans la production denergie et les infrastructures energetiques, et en cooperation avec nos partenaires, nous allons promouir la securite energetique de nos États et de la region. Par consequent, la Roumanie jouera un role important en tant que pays de transit et plaque tournante energetique regionale, offrant des alternatives a nos voisins et partenaires de lUE, mais aussi a la Republique de Moldavie et a lUkraine. Laccord daujourdhui marque une etape importante dans le renforcement de notre cooperation energetique a long terme. La signature de ce document represente une etape importante dans le cadre des efforts de lUnion europeenne pour accroitre le role de lelectricite verte dans la lutte contre les effets du rechauffement climatique. Il contribuera egalement a renforcer la resilience des systemes energetiques. Laccord nous permettra egalement de mieux relever les defis communs affectant la securite energetique. Ces defis sont representes par la crise energetique actuelle exacerbee par la guerre non provoquee de la Federation de Russie contre lUkraine, les effets de la pandemie de COVID-19 sur nos economies, ainsi que les pressions inflationnistes. Le secteur de lenergie a ete fortement touche par les turbulences des marches de lenergie, les prix eleves et instables de lenergie et linsecurite energetique mondiale. Conformement a lengagement pris lors de la reunion regionale des ministres de lenergie, tenue en septembre a Bucarest, nous pouvons contribuer ensemble a identifier les solutions necessaires pour renforcer lapprovisionnement energetique de nos economies, ainsi que nos partenaires et amis occidentaux, dont le bien- letre est etroitement lie a notre region. Il na jamais ete aussi important que maintenant dexploiter le potentiel existant pour le developpement du commerce de lelectricite verte entre la Republique dAzerbaïdjan et la Georgie, dune part, et lEurope, dautre part. Ceci est dautant plus important que la Roumanie, avec ses partenaires europeens et mondiaux, collabore etroitement pour faire avancer les contributions actives a la transition energetique et climatique, ambitions inscrites dans lAccord de Paris de 2015 et dans le Pacte vert europeen. La Roumanie est pleinement egagee a concretiser les dispositions de lAccord gouvernemental. Nous remercions encore une fois toutes les parties pour la cooperation et la perseverance avec lesquelles elles ont travaille a jeter les bases de notre Partenariat strategique quadrilateral. Non pas en dernier lieu, je voudrais saluer les progres realises concernant la livraison de gaz azeri a la Roumanie, qui sera operationnelle des la premiere partie de 2023. Cest une nouvelle extremement gratifiante, et la Roumanie aura ainsi une garantie supplementaire de securite energetique. Avant de conclure, je voudrais adresser des remerciements particuliers aux Ministeres de lEnergie et des affaires Etrangeres, qui ont travaille intensement et avec diligence pour trouver des solutions bilaterales et regionales pour proteger notre securite energetique. Je vous remercie! Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a participe a la ceremonie de signature de laccord entre les gouvernements de la Republique dAzerbaïdjan, de Georgie, de Hongrie et de Roumanie concernant le Partenariat strategique dans les domaine du developpement et du transport de l`energie verte 2022-12-17 09:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-19-03-58-50big_1.jpgMesajul prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă cu ocazia marcării a 33 de ani de la începutul Revoluției Române din Decembrie 1989Știri din 16.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-du-33e-anniversaire-du-debut-de-la-revolution-roumaine-en-decembre-1989Aujourdhui, nous marquons 33 ans depuis le debut de la Revolution roumaine, un moment important de notre histoire recente qui a restaure notre liberte et notre espoir. La Roumanie democratique daujourdhui naurait pas ete possible sans le sacrifice supreme de decembre 1989, lorsque les Roumains ont prouve que le desir detre libre ne peut etre arrete ni par les balles ni par les tancs. Timișoara a ete la premiere ville liberee de la terreur communiste, et le courage des habitants de Timișoara a inspire et mobilise les Roumains des autres villes accablees par la dictature. Apres pres dun demi-siecle, le regime communiste illegitime et criminel a ete vaincu et les valeurs et principes democratiques restaures, mais le prix paye en a ete enorme. Nous devons aux heros et martyrs de decembre 1989, mais aussi a tous les dissidents anticommunistes et victimes du regime communiste, non seulement la valorisation de leur ultime sacrifice en defendant de toutes leurs forces les ideaux auxquels ils croyaient, mais aussi la justice, que lon attendait depuis trop longtemps. Les responsables des crimes et des abus du regime communiste, de la violente repression de la Revolution roumaine de decembre 1989, doivent etre traduits en justice car cest la seule maniere daccepter le passe. Chaque jour perdu sans realiser ce desir est une profanation des souffrances des victimes du communisme et de leur sacrifice. Nous avons le devoir de veiller a transmettre aux generations futures lessence de cette lutte contre le communisme. Les jeunes doivent connaitre la verite, savoir ce que la periode sombre du totalitarisme a entraine et comprendre que seuls la democratie, lÉtat de droit, les valeurs europeennes sont la garantie dun avenir stable. Quils prennent conscience que la dictature ne peut jamais etre une solution, quelles que soient les crises que traverse la societe. Leducation a lesprit de verite et aux valeurs fondamentales est la cle du renforcement de nos valeurs democratiques. En tant que Premier ministre de la Roumanie, je soutiens lengagement ferme du Gouvernement de la Roumanie dans la defense et la promotion des droits et libertes fondamentaux, de la democratie et de lÉtat de droit, en honorant constamment le sacrifice pour la liberte. Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-16 11:39:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-16-11-39-57big_sigla_guvern.pngGuvernul României continuă să acționeze ferm pentru prevenirea și combaterea antisemitismului, xenofobiei, radicalizării și discursului instigator la urăȘtiri din 16.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-gouvernement-de-la-roumanie-continue-d-agir-avec-fermete-pour-prevenir-et-combattre-l-antisemitisme-la-xenophobie-la-radicalisation-et-les-discours-de-haineLe Gouvernement de la Roumanie continue dagir avec fermete pour prevenir et combattre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine La mise en œuvre de la Strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine a enregistre, au cours des 6 derniers mois, une evolution positive, un aspect souligne par le rapport interimaire couvrant lactivite entreprise entre mai et novembre 2022. Le comite interministeriel de suivi de la mise en œuvre de la Strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine vise principalement a renforcer la cooperation interinstitutionnelle, a obtenir des resultats concrets grace a la concretisation des objectifs de la strategie, mais aussi combler les lacunes enregistrees dans le rapport annuel publie en mai 2022. Il est important de souligner que toutes les principales actions ont ete lancees et que le nombre de celles achevees a augmente. Au cours de la periode d`evaluation, les reunions du Comite interministeriel ont reuni des specialistes renommes dans le domaine de la recherche et de la preservation de la memoire de lHolocauste, ainsi quun survivant de lHolocauste. Lanalyse quantitative de la phase de mise en œuvre des 36 actions principales montre ce qui suit : - 6 actions principales ont ete realisees (4 actions principales en mai 2022) ; - 13 actions principales se deroulent aux parametres qualitatifs souhaites (12 actions principales en mai 2022) ; -10 actions principales ont ete partiellement mises en œuvre (6 actions principales en mai 2022) ; -7 actions principales sont a leurs debuts (6 actions principales en mai 2022) ; Les capacites institutionnelles developpees pour prevenir et combattre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine ont demontre leur viabilite, et le travail des groupes de travail internes et/ou interinstitutionnels a enregistre une evolution positive. Des progres ont egalement ete realises dans lelaboration de methodologies plus efficaces pour identifier, signaler et evaluer les incidents et les tendances. Enfin et surtout, la Roumanie a continue a simpliquer dans les efforts europeens et internationaux de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine. Bien quil y ait une evolution positive concernant la mise en œuvre des actions prevues dans le Plan relatif a la Strategie nationale, il faut preciser quil existe encore des actions qui enregistrent des retards, notamment dans le domaine educatif. En ce sens, il faut une implication soutenue de la part des responsables, afin que les lacunes soient comblees. Le Gouvernement roumain reste fermement determine a lutter contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et les discours de haine, a preserver la memoire de lHolocauste, ainsi qua promouvoir leducation et la recherche sur lHolocauste. Le rapport complet peut etre consulte ici : https://www.gov.ro/fisiere/comunicate_fisiere/Raport.pdf 2022-12-16 10:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-16-10-53-18big_sigla_guvern.pngRomânia a trimis cererea de plată numărul II din PNRR, în valoare de 3,2 miliarde de euroȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/2022-12-15 22:38:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-15-10-44-40big_sigla.jpegDeclarații de presă susținute de premierul Nicolae-Ionel CiucăȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-de-presse-soutenus-par-le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciucaJournaliste : Monsieur le Premier ministre, sil vous plait, dites-nous ce que vous pensez du boycott des entreprises autrichiennes, car plusieurs entreprises publiques ont transfere leurs comptes jusqua present et pourtant nous avons vu une position officielle du President. Que se passe-t-il dans ce contexte ? Nicolae-Ionel Ciucă: Comme nous lavons mentionne a chaque fois, cest une situation difficile pour nous, que nous avons vecue sans nous y attendre, et, en outre, nous considerons que la decision de ne pas avoir ete accepte dans lEspace Schengen etait une decision injuste concernant les efforts et les efforts deployes par les citoyens roumains et les autorites roumaines. Ce qui se passe en termes de positionnement vis-a-vis des autorites autrichiennes, nous le faisons de maniere diplomatique et dans la relation officielle, sans aucun autre aspect, qui laisse place a interpretation, et en termes de decision que prend chaque citoyen, cest une decision que nous respectons sans avoir un comportement, une attitude pour favoriser, dune maniere ou dune autre, le positionnement vis-a-vis de telle ou telle entreprise qui appartient a lEtat autrichien. Journaliste : Quadvient-il de ces entreprises publiques qui... ? Nicolae-Ionel Ciucă : Il ny a pas de regle, pas de decision au niveau des entreprises publiques a cet egard. Journaliste : En novembre, monsieur le ministre, on voit que linflation a approche les 17 %. Dapres les donnees dont vous disposez, que se passera-t-il dans les mois a venir lorsque nous nous attendons a ce quelle baisse ? Parce que cest lune des fetes de Noël les plus cheres de ces dernieres annees. Nicolae-Ionel Ciucă : Les donnees dinflation pour novembre sont celles que vous avez mentionnees. Elle a atteint pres de 17%, par rapport a novembre 2021, on peut donc dire que linflation en 2021, en novembre, etait bien inferieure par rapport aux autres mois de lannee derniere, et dans lanalyse que nous avons faite, quand nous avons recu ces chiffres , il etait tres clair qua la fin de lannee, linflation en 2022 ne depasserait pas 13 %. Ce nest quun pourcentage, un chiffre de comparaison entre linflation de novembre 2022 par rapport a novembre 2021. Journaliste : Vous attendez-vous a ce qua partir de fevrier, mars, les prix baissent ? Les Roumains attendent cette reponse. Quand pourraient-ils voir des prix plus bas ? Nicolae-Ionel Ciucă : J`ai parle avec des specialistes du Ministere des Finances, j`ai parle avec des specialistes de la Banque nationale et nous avons essaye didentifier levolution future pour 2023. Dapres les donnees que nous avons recues, il y a une tendance a la baisse de linflation pour lannee 2023 et, comme le montre lanalyse, il est tout a fait possible que linflation approche les 10 %. Journaliste : Vous avez dit un peu plus tot que lannee prochaine, en 2023, nous pourrions recevoir un resultat positif concernant lentree dans Schengen. Comment le gouvernement voit-il cela ? Pourrions-nous voir cela en lan 2023? Nicolae-Ionel Ciucă : Nous avons annonce des le premier soir que la decision de voter contre ladhesion a lEspace Schengen nous incite a mieux nous mobiliser, afin que nous puissions remplir cet objectif national. Cest une approche que nous poursuivrons. La Roumanie merite et doit entrer dans lEspace Schengen. Nous continuerons a discuter avec tous nos partenaires de lUnion europeenne, ce qui, soit dit en passant, a ete realise. Nous avons tous vu le soutien dont beneficiait notre pays au Parlement europeen. Je nai pas pu voir ce qui sest passe et quels ont ete les resultats de la reunion daujourdhui au Conseil europeen. Mais je suis convaincu que toutes ces declarations de soutien ont eu la meme evolution au sein du Conseil europeen, et si Monsieur le President a annonce quil y a cette possibilite pour lannee 2023, il ne nous reste plus quau niveau gouvernemental a poursuivre et intensifier notre effort pour atteindre cette attente. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, nous voyons des montants tres importants dans le PIB presente dans le budget de lannee prochaine. Vous et vos partenaires de coalition parlez egalement de croissance economique, mais cela ne se ressent pas dans les poches des Roumains. Quel message avez-vous a faire passer a ceux qui font face au Noël le plus cher de ces dernieres annees ? Nicolae-Ionel Ciucă : Au niveau du Gouvernement, nous avons pris toutes les mesures dont nous disposions et ici, quand je dis que nous avons discute, nous parlons des fonds que nous avions dans le budget de lÉtat afin que nous puissions soutenir le population vulnerable. Nous savons tres bien quel est le niveau des salaires dans notre pays, et il na pas ete atteint cette annee uniquement a cause de linflation. Il y a des elements qui ont ete sur la table du gouvernement et qui continueront de letre. Vous connaissez tres bien les mesures que nous avons prises a travers les paquets de soutien pour la population vulnerable. Notre objectif etait de le faire de maniere a assurer lequilibre economique, la croissance economique, a apporter le plus dargent possible au budget de lÉtat, afin que nous puissions disposer des sommes necessaires pour soutenir ceux qui sont vraiment vulnerables et ont besoin du soutien du gouvernement. Dans le budget de lÉtat pour 2023, nous avons eu la meme approche, afin de continuer a investir dans leconomie, a assurer la croissance economique et a ne pas entrer dans la tendance deja predite de declin et dentree en recession economique. Toutes les institutions - tant nationales quinternationales - prevoient une croissance economique, bien sûr, pas aussi elevee que cette annee, mais une croissance economique, ce qui nous donne la garantie que nous pourrons disposer des sommes necessaires pour assurer la croissance du salaire minimum, et bien sûr, la poursuite du soutien a la population vulnerable, pour que nous traversions tous bien cette periode. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, le chancelier dAutriche a pris la parole au Conseil et a declare quil netait pas contre la Roumanie et la Bulgarie. Mais le probleme reste celui de la migration. Il a declare que, dapres les enquetes de la police autrichienne, environ 20.000 des 75.000 migrants sont passes par la Roumanie. Avez-vous eu des discussions depuis, avez-vous eu dautres discussions, avez-vous collabore sur ces donnees, vous a-t-on presente les donnees officielles ? Nicolae-Ionel Ciucă : Nous sommes alles aux reunions techniques qui ont eu lieu entre les institutions responsables de la migration dans notre pays, avec les donnees que nous avons obtenues et bien sûr, je pense que les plus concluantes ont ete les donnees mises a disposition par les institutions europeennes. Nous parlons de FRONTEX, Europol, /.../ et aucune de ces donnees ne confirme les chiffres que les fonctionnaires du Ministere autrichien de lInterieur ont precises. En tant que tel, pour le moment, nous ne pouvons discuter que de ces donnees, des donnees confirmees, des donnees certifiees et de la maniere dont elles ont ete presentees et le fait que ces chiffres soient superieurs a ceux qui ont ete presentes par nous et par les institutions europeennes c`est une question de responsabilite au niveau du Ministere autrichien de lInterieur. Journaliste : Étant donne que chez nous on n`a pas envisage le boycott par les institutions dans notre pays - ni par le gouvernement ni par la presidence - dites-moi, ne pensez-vous pas que dune certaine maniere les autrichiens ont un double standard ? Nous nappelons pas au boycott, mais ils boycottent le vote Schengen simplement parce quils veulent resoudre un probleme en ne laissant pas les choses revenir a la normale. Nicolae-Ionel Ciucă : Nos arguments, a la fois techniques et logiques, ont ete precisement lies a cette mesure par laquelle ils ont mentionne que lelargissement de lEspace Schengen nest pas possible en raison de la migration et, comme il sagit dun espace dangereux, ils ne sont pas daccord avec lelargissement, avec ladhesion de la Roumanie et de la Bulgarie. Au lieu de cela, ils ont accepte ladhesion de la Croatie. Cest une question et cest un sujet dont jai personnellement discute avec la chanceliere autrichienne. Cest un sujet qui a ete discute dans toutes les lignes dapproche diplomatique et technique. En ce moment, je suis convaincu que M. le President a egalement presente les memes donnees et quelles ont ete discutees au Conseil, et cest precisement pourquoi le soutien et lindignation ont ete presentes en meme temps envers la decision prise par lAutriche. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, vous avez un compte dans une banque a capitaux autrichiens, cest ce que montre votre declaration de patrimoine. Jaimerais que vous nous disiez sil est toujours ouvert ou si vous lavez deplace entre temps ? Ou peut-etre que vous lavez ferme. Nicolae-Ionel Ciucă : Pour faire cette operation, je dois avoir le temps de me rendre a la banque. Pour linstant, je nai meme pas eu le temps de rentrer. Journaliste : Mais arriverez-vous a la banque ? Nicolae-Ionel Ciucă : Je prendrai une decision a cet egard. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, vous avez remis aujourdhui le memorandum a lOCDE. Je voudrais vous demander quel est le delai fixe par le gouvernement roumain pour rejoindre cette organisation ? Nicolae-Ionel Ciucă : Il ny a pas de terme pour ladhesion, il ny a que des normes et lorsque les normes seront respectees et confirmees par les commissions devaluation technique au sein de lOCDE, nous recevrons alors lapprobation pour rejoindre lOrganisation de cooperation et de developpement economique. Je vous remercie! 2022-12-15 20:40:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-15-08-41-22big_sigla_guvern.pngÎntâlnirea prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă cu comunitatea română din ParisȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/la-rencontre-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-la-communaute-roumaine-a-parisNicolae-Ionel Ciucă : Je veux commencer par remercier, et je pense etre daccord avec vous, lensemble du personnel de lambassade pour lactivite quils ont menee et menent tant dans la relation avec les Roumains de France quavec les institutions qui ont leur siege ici a Paris. Des institutions particulierement importantes, qui nous ont fait venir aujourdhui, a Paris, a poursuivre une demarche devenue pour nous un objectif national, un objectif strategique, a savoir, lacces a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. Je suis convaincu que je nai pas besoin de vous donner des details sur ce que signifie cette institution. Je pense que je peux parler assez fort sans avoir besoin dun microphone. Cest comme ca que ca se passe dans la vie. Parfois ca va, parfois ca ne va pas, mais a force de perseverance et de tenacite on se remet sur la bonne voie, pour quau final on atteigne notre objectif. Mesdames et messieurs, je suis tres honore davoir cette rencontre avec vous. Cest quelque chose que nous avons decide de faire partie dun programme de politique etrangere que nous gerons dans lensemble du gouvernement. Peu importe que ce soit le premier ministre. Tout membre du cabinet, lorsquil a une activite a letranger, doit trouver le temps de rencontrer les Roumains de la diaspora. Je crois quil est tres important de pouvoir assurer cette relation, ce lien entre les Roumains qui travaillent, les Roumains qui etudient, les Roumains qui nous rendent fiers du fait quils se sont integres, du fait quils apportent une valeur ajoutee aux societes où ils se sont integres et où ils sont respectes, car nous voulons toujours etre respectes pour ce que nous sommes et ce que nous representons. Aujourdhui ce fut, en effet, une journee qui a represente et represente une responsabilite pour nous. Ce nest pas un effort, cest une responsabilite envers les objectifs que nous avons assumes et de pouvoir poursuivre tout ce qui est etabli par le biais du programme de gouvernemance. Parmi les priorites du programme de gouvernemance, nous avons egalement assume la poursuite du processus dadhesion a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. Beaucoup de gens se demandent ce quest cette organisation. Cest lorganisation qui fournit 90% des investissements directs etrangers, dont tout le monde parle est particulierement complique du point de vue economique et securitaire, voila deja toute une serie daspects qui ciblent aussi des problemes dans le domaine social. Les solutions a tous ces problemes sont le developpement economique et la creation du cadre necessaire pour favoriser les investissements, investissements que nous devons assurer a partir du budget de lÉtat. Parce quun gouvernement responsable, un État responsable, reserve son propre budget pour pouvoir atteindre ses objectifs et, bien sûr, utilise les autres composantes qui peuvent soutenir le maintien de la stabilite economique, la creation demplois et le developpement de la societe dans son ensemble. Au-dela de cet aspect, il sagit aussi de notre representativite, dentrer dans un club de pays selectionnes. Laquelle entree, comme nous avons pu le discerner jusqua present, a assure une approche differente de la part des pays membres, tant du point de vue des relations economiques que du point de vue des relations financieres. Il est plus facile dacceder aux fonds, nous discutons sur un pied degalite en ce qui concerne les relations economiques et, pratiquement, nous ne faisons rien dautre que daplanir ce chemin par lequel nous veillons a ce que la Roumanie acheve son programme de reformes, de transformation et de modernisation, comme nous le presentons a chaque fois nous avons lopportunite. Or, lOCDE, dune part, ce sont des normes non negociables, voila une question dont je suis convaincu que beaucoup de mes collegues et tous ceux avec qui nous entrons en dialogue doivent comprendre que lOCDE, cest des normes. Ces normes ne sont ni superieures ni inferieures pour un pays specifique, ce sont des normes de lOCDE et doivent etre respectees, que nous parlions de gouvernance dentreprise, que nous parlions deducation, de sante, de politiques publiques, dadministration, quel que soit le domaine dactivite socio-economique , elles doivent etre respectees. En meme temps, je pense que cela sest tres bien coordonne avec ce que signifiait entreprendre nos reformes a travers le PNRR et, ici, nous beneficions de deux instruments que nous devons equilibrer et mettre en œuvre, afin que nous puissions mener a bien toutes ces reformes. Ce nest pas facile du tout, je ne veux pas envoyer le message que toutes ces choses peuvent arriver du jour au lendemain, elles arriveront dans deux ans ou trois ans. Il est certain que les reformes dans le PNRR doivent etre achevees dici 2026. Le financement de ces reformes ne sera realise que si nous realisons les reformes assumees par le plan. La meme chose se produira ici. Jai remis aujourdhui le memorandum initial, qui fournit au Secretariat technique de lOCDE toutes les donnees et informations sur la base desquelles il va envoyer des demandes declaircissements, des demandes de confirmation, des questions, des questionnaires declaircissement et sur la base desquels toute une serie d`activites dadaptation, de transformation et de modernisation doivent etre menees au niveau des institutions etatiques, pour pouvoir repondre a ces demandes et aussi pour repondre aux equipes devaluation au sein des comites techniques de lOCDE. Voila, il y a des elements, il y a des engagements au niveau gouvernemental que je voulais partager avec vous, etant convaincu quici a Paris, certains dentre vous, etudiants de plusieurs facultes, de tous les niveaux des etablissements denseignement superieur parisiens, un certains dentre vous qui travaillent deja soit dans diverses societes soit dans diverses corporations reputees, vous etes medecins, je crois, dans des hopitaux parisiens renommes ou vous avez votre propre entreprise. Il y a des elements que je voulais partager, dans le sens où, les connaissant, nous pouvons beneficier d`un retours, de votre experience, ouvrant ainsi notre voie de communication avec la diaspora et beneficiant, de cette maniere, du soutien que vous pouvez apporter aux institutions gouvernementales, aux institutions etatiques, a dautres structures en Roumanie et dans notre pays dans son ensemble, car cest de cela dont nous parlons, en fin de compte. Nous avons egalement parle a chaque fois - et je disais a ceux que jai vus le matin que je ne voulais pas transformer les messages en messages stereotypes où lon dit toujours que nous vous attendons a la maison - c`est vrai que nous vous attendons a a la maison, je sais que vous voulez rentrer. Il ny a pas eu beaucoup de ceux a qui jai parle qui mont dit quils ne pensaient pas a ne pas rentrer chez eux, mais quand ils veulent rentrer chez eux, ils disent ceci : avoir les infrastructures que nous avons ici, avoir des conditions deducation pour nos enfants, comme ils ont ici ou la-bas ou où quils soient, avoir des services medicaux comme nous avons ici, avoir des opportunites daffaires comme nous avons ici et ainsi de suite. Ainsi, nous avons compris les conditions que nous devons remplir ; et nous pouvons remplir ces conditions avec ce que nous avons entrepris chez nous, mais aussi avec votre soutien ; cest tres necessaire. Vous navez pas besoin detre physiquement chez vous, vous devez maintenant entrer dans ces lignes de cooperation, de dialogue avec des associations de profil avec lesquelles vous pouvez vous coordonner et avec lesquelles vous pouvez partager votre experience, auxquelles vous pouvez contribuer a tous les projets que nous developpons en Roumanie. Aussi, je ne veux pas repeter trop de fois quau niveau du gouvernement, des mesures ont ete prises pour encourager et soutenir, par le biais de regimes daides dÉtat, les entreprises ou les affaires ouvertes par des Roumains de la diaspora en Roumanie. Vous connaissez tres bien la mesure Start-Up Nation Diaspora, qui vient egalement encourager les Roumains travaillant a letranger a ouvrir une entreprise en Roumanie. Vous savez aussi que nous avons initie, au niveau du Ministere de la Recherche et de la Numerisation, des projets a travers lesquels nous souhaitons attirer des esprits brillants du domaine de la recherche dans divers secteurs et faire partie de nos projets de recherche, de developpement, a tout ce qui peut etre synonyme dinnovation et dapport de valeur ajoutee a leconomie roumaine. Freres, cest bien de cela dont nous parlons dans tout ce que nous voulons faire et nous devons reconnecter les Roumains de la diaspora avec le pays. Cest tout ce que je voulais te dire. Je suis a votre disposition pour toute question et y repondrai dans la mesure où je suis pret a le faire. Je suis convaincu que toutes ces activites, qui se sont deroulees telles quelles ont ete presentees - et je les ai connues de M. lambassadeur Luca Niculescu, elles ont egalement ete menees a bien par la dame chargee des affaires, la chef de la mission - sont des choses qui contribuent, dune certaine maniere, aux demarches que nous faisons dans le pays, mais il est tres important qua travers lactivite consulaire, a travers lactivite de lambassade, vous puissiez avoir un lien aussi etroit que possible avec le pays, et le pays avec les Roumains de la diaspora. Je vous remercie,, je suis a votre disposition ! 2022-12-15 19:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-15-09-13-12big_image6.jpegParticiparea prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă la reuniunea Consiliului OCDEȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-reunion-du-conseil-de-l-ocdeLe discours prononce par le Premier ministre Nicolae-Ionel a la reunion du Conseil de lOCDE Je vous remercie beaucoup Monsieur le Secretaire General, Vos Excellences, Mesdames et Messieurs, Cest un grand honneur pour moi detre ici aujourdhui. Je voudrais partager avec vous quelques-unes des principales lignes de soutien a nos efforts pour rejoindre lOCDE. Je voudrais commencer par un souvenir, du debut de cette annee. Immediatement apres que la Roumanie a recu la lettre dinvitation a entamer le processus dadhesion a lOCDE, M. le Secretaire general Mathias Cormann sest rendu a Bucarest. Je mentionnerai que cetait notre premiere rencontre, mais nous avons realise depuis que nous nous comprenons tres bien. Merci davoir fait cette visite. Cetait fin janvier, et je me souviens tres bien de la longue discussion que nous avons eue ensemble sur limminence dune attaque russe contre lUkraine. Il y a eu plusieurs scenarios, et malheureusement, le plus dramatique dentre eux sest realise. Quelques semaines plus tard, la Russie a lance une guerre atroce, illegale, non provoquee et injustifiee contre un voisin pacifique. De nombreuses personnes sont mortes, des villes entieres ont ete detruites, des atrocites inimaginables ont ete commises contre des civils et des millions dUkrainiens sont devenus des refugies. En tant quÉtat membre de lUE ayant la plus longue frontiere avec lUkraine, la Roumanie et le peuple roumain ont fait tout leur possible pour aider lUkraine et les refugies fuyant la guerre. Depuis le debut du conflit, plus de trois millions dUkrainiens ont traverse la frontiere roumaine, certains se sont ensuite diriges vers dautres États membres de lUE, dautres sont restes en Roumanie pour une courte periode. Pres dune centaine de milliers dentre eux considerent la Roumanie comme chez eux , du moins a moyen terme. Les refugies ukrainiens beneficient dun soutien, dun abri, dun acces gratuit aux services medicaux, a leducation et aux transports publics. Ils ont egalement eu acces au marche du travail. Nous adaptons constamment notre infrastructure de support a leurs besoins concrets et anticipons. Je voudrais vous informer que le gouvernement roumain a ete le premier a etablir un plan dintegration des refugies ukrainiens dans notre societe, les enfants ukrainiens ont acces aux ecoles roumaines, ils peuvent sinscrire sur une plateforme en ligne où ils peuvent acceder aux cours de leur ecole ou lecole de leur choix en Ukraine et poursuivre ainsi leurs etudes. Nous leur avons egalement fourni des ordinateurs portables, des tablettes, tout ce dont ils avaient besoin pour se connecter a leur pays. Nous sommes fiers davoir offert aux Ukrainiens la possibilite de choisir leur lieu de travail, il y a des entreprises en Roumanie qui les ont deja embauches. En plus de soutenir les refugies, nos efforts se sont concentres sur des solutions politiques et pratiques pour faciliter le transport et le transit des cereales ukrainiennes vers les marches internationaux. La Roumanie est ainsi a lavant-garde des efforts internationaux pour empecher laggravation de la crise alimentaire mondiale provoquee par linvasion de lUkraine par la Russie. Les cereales ukrainiennes arrivent en Roumanie par la route, le rail, le fleuve (sur le Danube) et la mer. Depuis le debut de linvasion, Constanța, le port roumain sur la Mer Noire, est devenu la principale porte dentree pour le transport des cereales ukrainiennes vers les marches internationaux. Environ 10,1 millions de tonnes de cereales et de produits connexes ont transite par la Roumanie et ont ete exportees vers des pays tiers via ou avec le soutien de notre pays. Le prochain defi pour nous et vous, nos partenaires dans une vision commune, sera de nous mettre daccord sur le rythme et les priorites de la reconstruction de lUkraine. Il y a a peine deux semaines, les ministres des Affaires etrangeres de lOTAN se sont reunis a Bucarest, où nous nous sommes engages a renforcer notre partenariat avec lUkraine alors que nos voisins avancent sur la voie de la realisation de leurs aspirations euro-atlantiques. Les discussions ont reaffirme le role crucial de la relation transatlantique pour assurer la securite europeenne. La guerre atroce de la Russie contre lUkraine a un potentiel destabilisateur pour toute la region et le monde. Nous suivons avec beaucoup de prudence ce qui se passe en Republique de Moldavie. Pour aider la Republique de Moldavie, la Roumanie a mis en place une plate-forme de soutien, en collaboration avec lAllemagne et la France, a qui nous en sommes reconnaissants. Au niveau bilateral, la Roumanie fournit aujourdhui pres de 90 % des besoins de consommation delectricite de la Republique de Moldavie. Linfrastructure gaziere de la Roumanie offre egalement a la Republique de Moldavie une voie alternative pour un approvisionnement alternatif. Monsieur le Secretaire General, Vos Excellences, Mesdames et Messieurs, Jai assume le mandat de Premier ministre il y a un an et ladhesion de la Roumanie a lOCDE est devenue une priorite des le premier jour de mon mandat. Ma joie a ete encore plus grande lorsque, fin janvier, nous avons recu la lettre nous invitant a entamer le processus dadhesion. Jai deja evoque votre visite qui a marque cet evenement. Quelques mois plus tard, en juin de cette annee, nous avons eu le plaisir de recevoir la feuille de route, suivie du lancement a Bucarest, de la mission de lOCDE pour lancer les discussions sur ladhesion de la Roumanie a lOrganisation (mission de lancement). Je voudrais exprimer ma gratitude aux membres de votre equipe qui sont venus a Bucarest et ont partage avec nous leur evaluation et nous ont montre la voie pour finaliser le memorandum initial. Je les remercie pour leur professionnalisme et leur devouement. Nous nous sommes mobilises pour relever ce defi. Jai reorganise le Comite interministeriel de lOCDE, en creant le Comite national pour ladhesion de la Roumanie a lOCDE, que je dirige, et une structure speciale au sein du Ministere des Affaires Etrangeres, dirigee par un secretaire dÉtat qui est le coordinateur national du processus dadhesion. Il est ici a cote de moi. Nous avons renforce lequipe au niveau du Gouvernement. Nous renforcons egalement lequipe de lOCDE a lAmbassade de Roumanie a Paris. Nous avons mobilise toute ladministration roumaine pour un dialogue structure avec lOrganisation de cooperation et de developpement economiques. Cest pourquoi je ne suis pas venu a Paris les mains vides maintenant. Il y a quelques minutes, jai remis le Memorandum initial pour ladhesion de la Roumanie a lOCDE a M. Mathias Cormann, Secretaire general. Nous sommes heureux davoir franchi ce premier pas et sommes convaincus que notre Memorandum constitue une base solide pour la prochaine etape de notre cheminement vers ladhesion a lOCDE. Je sais que ce processus ne part pas de zero. Au fil des annees, les institutions roumaines ont collabore avec les structures de lOCDE et votre expertise nous a ete dune grande utilite dans de nombreux domaines, dont jen cite quelques-uns, a savoir la gouvernance corporative et publique, la concurrence, les investissements, les entreprises dÉtat, la politique fiscale, leducation, environnement, aide au developpement. Le processus dadhesion nous place dans un autre paradigme. La Roumanie ne considere pas ladhesion a lOCDE comme une fin en soi. Notre pays souhaite que le processus dadhesion soit un catalyseur de reformes, un moteur de changement, comme la souligne Monsieur le Secretaire general de lOCDE. Comme quelquun la bien dit : Le voyage est aussi important que la destination . Nous marcherons ensemble sur cette route et atteindrons notre destination ensemble. Comme le souligne lÉtude economique de lOCDE sur la Roumanie, en moins de 20 ans, la Roumanie a reduit de moitie lecart avec la moyenne de lOCDE en termes de PIB par habitant, passant de pres de 70 % a environ 35 %. La population menacee de pauvrete ou dexclusion sociale est tombee a 30 % en 2020, contre environ 50 % il y a 13 ans. Je peux vous donner dautres chiffres : au cours des 30 dernieres annees, le produit interieur brut de la Roumanie a ete multiplie par neuf, la plus forte augmentation de lUnion europeenne. La croissance se poursuit, malgre les crises que nous traversons. Les dernieres previsions economiques de lOCDE prevoient une croissance du PIB de la Roumanie de 6,5 % pour 2022, refletant une forte reprise suite a limpact economique de la pandemie de COVID-19. Bien sûr, il y a encore des questions qui necessitent plus dattention, comme la hausse de linflation. Le Gouvernement de la Roumanie a pris des mesures, notamment pour proteger les personnes les plus vulnerables et les aider a surmonter ces moments difficiles. En meme temps, jai toujours pense que les investissements representent l`une des reponses efficaces a la crise. Le gouvernement que je dirige a alloue le plus gros budget dinvestissements des 30 dernieres annees, dune valeur de pres de 18 milliards deuros, visant a relancer leconomie roumaine et a soutenir le milieu des affaires. Et nous avons encore augmente le budget dinvestissements pour lannee prochaine - plus de 20 milliards deuros. Hier, le Parlement roumain a approuve le budget pour lannee prochaine, ce que jai presente ici en chiffres a ete approuve. Cest la premiere fois quen Roumanie nous approuvons le budget avant la mi-decembre. À cela sajoutent des fonds de lUE pour soutenir les reformes et les investissements qui accompagneront la transition verte et numerique de la Roumanie. Le Gouvernement roumain est determine a utiliser chaque euro des pres de 90 milliards offerts par lUE a travers le PNRR et le CFM (cadre financier pluriannuel). La Roumanie soutient une action collective determinee, avec la participation de toutes les parties prenantes concernees, pour atteindre les objectifs de lAgenda 2030 et de lAccord de Paris. Nous avons une approche integree de la lutte contre le changement climatique : des solutions basees sur la nature dans la captation du carbone, des technologies vertes pour reduire les emissions des secteurs de lenergie et de lindustrie, un changement de comportement par la sensibilisation et la promotion de leducation au changement climatique. Japprecie, en meme temps, que lOCDE continue de poser les bonnes questions au bon moment, comme celles abordees lors de la recente conference organisee par lOCDE a Luxembourg, intitulee Construire la confiance et consolider la democratie (Building Trust and Reinforcing Democracy(. Reconstruire la confiance dans la democratie, a une epoque de crises successives et simultanees, devrait faire partie integrante de notre effort collectif de resilience. Monsieur le Secretaire General, Vos Excellences, Mesdames et Messieurs, Pour la Roumanie, rejoindre lOCDE ne signifie pas seulement quelle rejoindra le groupe de pays où 70% du commerce mondial et 90% des investissements directs mondiaux ont lieu. Adherer a lOCDE, cest aussi de nouvelles opportunites : lopportunite de partager des experiences avec des pays similaires dAmerique du Nord et du Sud, dAsie et dOceanie, ainsi quavec nos partenaires europeens. Ladhesion signifie rejoindre le groupe des pays qui croient aux memes valeurs. Nous travaillerons avec les 26 comites, avec le Secretariat - que je tiens a remercier pour son soutien constant - et avec vous, les États membres - pour que le processus dadhesion se deroule dans les meilleures conditions possibles. En temps de crise, plus que jamais, il est important que des pays partageant les memes idees se rassemblent et se soutiennent mutuellement. La Roumanie offre la preuve concrete quelle est un tel pays. Notre parcours democratique des 30 dernieres annees la demontre, notre action depuis le debut de la guerre en Ukraine, pour la defense des valeurs fondamentales, la confirme. Apres ladhesion a lOTAN et lintegration dans lUnion europeenne, ladhesion a lOCDE represente un objectif de reference dans la poursuite de lacceleration de ladaptation de la Roumanie au XXIe siecle. Je suis convaincu que nous parcourrons ce chemin ensemble, avec succes. Je vous remercie encore pour votre soutien et si vous avez des questions, je suis pret a repondre a tout ce que vous voulez savoir sur la Roumanie et le processus dadhesion de notre pays a lOCDE. Je vous remercie! 2022-12-15 17:52:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_govr3599.jpgÎntâmpinarea prim-ministrului Nicolae-Ionel Ciucă de către secretarul general al OCDE, Matthias CormannȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/accueil-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-par-le-secretaire-general-de-l-ocde-matthias-cormannDeclarations a la presse du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă apres l`entrevue avec le Secretaire general de lOCDE, Mathias Cormann Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour, cher Secretaire general, Cest un honneur particulier pour moi detre ici aujourdhui, a la fois pour vous rencontrer et pour madresser au Conseil de lOCDE. Étant donne que la plupart des representants des medias presents ici sont de mon pays, je vais continuer en roumain. /..../ et voila, avant la fin de lannee nous parvenons a remettre le memorandum initial. Cest, comme je lai dit, la fin de la premiere etape et, a partir de ce moment, il y aura la partie où nous allons techniquement confirmer et repondre a tous les aspects qui seront presentes aux comites specialises de lOCDE pour clarification et pour presenter les progres que nous avons fait pour respecter les normes de lOCDE. Comme vous lavez mentionne, cest une annee difficile, cest un contexte international difficile, tant du point de vue de la securite que du point de vue economique, et nous, les Roumains, le savons tres bien, etant a proximite de la guerre que la Russie, sans provocation et illegalement, ils le portent contre lUkraine. Ainsi, dans toutes les etapes que nous avons entreprises, nous avons considere que, grace a ce processus dadhesion, nous avons la possibilite de travailler en etroite collaboration avec lOrganisation de cooperation et de developpement economiques et dapprendre et de reformer lensemble de la societe roumaine aux normes de lOCDE. Ce que je veux souligner, cest que des le debut, nous avons voulu souligner que nous ne marquons pas ce moment comme un autre moment dadhesion a une organisation internationale. Par cette approche, nous nous sommes engages, le Gouvernement de la Roumanie sest engage, avec les autres institutions, avec les citoyens roumains, nous nous sommes engages dans un processus de modernisation, un processus de transformation, un processus de reforme au niveau de lensemble de la societe, parce quil sagit ici dun large eventail de domaines, domaines que vous avez egalement mentionnes. Nous discutons du domaine de leducation, du domaine des investissements, du domaine de la concurrence, du domaine de la gouvernance, du domaine des politiques environnementales, du domaine de la gouvernance publique, de la gouvernance dentreprise. Ce sont ces domaines que nous nous sommes engages a moderniser et de faire en sorte de les mettre aux normes de lOCDE. Concretement, a travers tout ce que nous ferons desormais, nous esperons nous conformer a la devise de lOCDE, De meilleures politiques pour une vie meilleure. Je tiens a vous remercier encore une fois pour votre soutien. Je tiens a remercier le Secretariat de lOCDE de nous avoir beaucoup aides dans tout ce qui a signifie la premiere partie de la redaction et de lelaboration des procedures du processus technique dadhesion et je tiens a remercier tout particulierement notre Ambassade a Paris, M. lAmbassadeur Luca Niculescu, aujourdhui, Secretaire dÉtat et directement responsable du processus dadhesion a lOCDE. Je vous remercie et jespere vous voir bientot dans le processus devaluation, a Bucarest. 2022-12-15 16:13:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_govr3336.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia de inaugurare a Pieţei George Enescu din ParisȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-la-ceremonie-d-inauguration-de-la-place-george-enescu-a-parisDiscours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de la ceremonie dinauguration de la place George Enescu a Paris Nicolae-Ionel Ciucă : Madame le Maire, Madame lAdjointe au Maire, Vos Excellences, Votre Excellence, Madame lAmbassadeur, Votre Excellence, Monsieur le Depute, president du Groupe damitie avec la Roumanie a lAssemblee nationale, Monsieur le Secretaire dÉtat Luca Niculescu, Mesdames et Messieurs du Parlement roumain, citoyens roumains presents a cet evenement, Je suis particulierement honore de participer, aujourdhui, a linauguration de la place George Enescu dans le 9e arrondissement, où notre illustre compositeur George Enescu aimait vivre et creer. Je tiens a remercier les maires de Paris pour la decision quils ont prise, le maire du 9e arrondissement, ladjoint au maire qui sest occupe de larchitecture et de tout ce qu`a signifiet le processus d`attribution du nom a cette place. Je tiens egalement a remercier le president du Groupe damitie avec la Roumanie de lAssemblee nationale. Et, non pas en dernier lieu, je tiens a remercier Monsieur le Secretaire dÉtat Luca Niculescu, qui, lorsquil etait ambassadeur a Paris, a commence les demarches pour quaujourdhui, nous puissions avoir lhonneur dinaugurer la place George Enescu et, bien sûr, les membres de lambassade, qui ont entretenu de tres bonnes relations avec les autorites, avec les maires de Paris et surtout avec la mairie du 9eme arrondissement. Cest un geste de reconnaissance de la creation de notre illustre compositeur, George Enescu, qui a vecu et cree des rhapsodies roumaines ici, dans le 9eme arrondissement. Cest aussi un geste de reconnaissance des relations culturelles entre la Roumanie et la France et cest egalement un moment où nous devons souligner que lamitie roumano-francaise ne se manifeste pas et ne represente pas seulement un modele pour tout ce que nos pays representent, aujourdhui, dans lUnion europeenne, mais elle a aussi des racines historiques. Je suis convaincu que les Roumains qui travaillent, qui vivent, qui etudient aujourdhui a Paris, seront heureux et fiers de passer par la Place George Enescu et se souviendront de ce quil partageait avec ceux quil rencontrait, avec ceux avec qui il collaborait a lepoque, a savoir : le monde doit connaitre mon pays tel quil est ; partout où je vais, je noublie pas que cest mon premier devoir. Ce sont les mots que George Enescu partageait lorsquil rencontrait ceux qui ne connaissaient pas la Roumanie. Le maire et ladjoint au maire ont parle des relations entre la France et la Roumanie, des relations de jumelage entre differentes municipalites de Roumanie et de France. Cela montre le lien damitie et je pense quil est tres important de souligner quil ny a pas si longtemps, nous avons eu lhonneur daccueillir la visite du President francais en Roumanie. Cette visite a eu lieu a un moment où la France a pris une decision tres importante, a savoir prendre la responsabilite en tant que nation cadre du groupement tactique de lOTAN deploye en Roumanie. Ce nest pas le moment de parler de ce que signifient nos mesures et notre cooperation bilaterale dans le domaine de defense, mais j`ai voulu lier cet aspect a ce que disait George Enescu lorsquil a parle de la facon dont il a servi son pays : Jai servi mon pays avec mes armes : stylo, violon et baguette. Il est bon que lors de tels moments nous nous rappelions quil existe aussi de telles armes a notre portee avec lesquelles nous pouvons servir notre pays, comme lont fait nos illustres predecesseurs. En remerciant encore une fois tous ceux qui se sont impliques dans cette demarche pour que nous puissions nous rejouir aujourdhui de linauguration de la Place George Enescu, je tiens egalement a remercier les Roumains qui etudient, travaillent et participent a la vie culturelle de Paris ! Et parce que nous sommes au seuil des fetes dhiver, au seuil de Noël, je veux leur dire que nous les attendons a la maison nous rejouir ensemble de ces fetes, et a nos hotes daujourdhui, nos amis de Paris et de France, que je remercie encore une fois et je leur souhaite egalement de joyeuses fetes! Je vous remercie ! 2022-12-15 14:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image16.jpegDiscursul susținut de prim-ministrul Nicolae-Ionel Ciucă la cea de-a șasea ediție a Conferinței de la Paris organizată de Forumul Economic Internațional al AmericilorȘtiri din 15.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-discours-prononce-par-le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-lors-de-la-sixieme-edition-de-la-conference-de-paris-organisee-par-le-forum-economique-international-des-ameriquesNicolae-Ionel Ciucă : Distingues co-presidents du Conseil des gouverneurs de la Conference de Paris, Messieurs Desmarais et Clamadieu, Distingues membres du Conseil des gouverneurs de la Conference de Paris, Mesdames et Messieurs, Cest un grand plaisir et un privilege de participer avec vous aujourdhui a la 6e edition de la Conference de Paris organisee par le Forum economique international des Ameriques. Je tiens a remercier M. Nicholas Remillard pour cette invitation et en meme temps a vous feliciter pour la qualite de levenement. Nous sommes reunis aujourdhui dans la Ville Lumiere, Paris, espace delan social et de progres economique, connu non seulement pour sa beaute, mais aussi pour la ferveur des idees, des reflexions et du dialogue international, si necessaire de nos jours. Ce moment a une importance particuliere sur le plan personnel. Dans lapres-midi, jaurai la premiere reunion a lOCDE depuis que la Roumanie a recu linvitation a entamer le processus dadhesion a lOrganisation. Pour nous, lenjeu de ladhesion a lOCDE est lachevement dun important processus de modernisation de la Roumanie, deja consolide par lintegration a lUE, mais aussi par ladhesion a lOTAN. Les reformes entreprises par la Roumanie au cours des 30 dernieres annees ont renforce notre resilience economique et sociale. Cette resilience nous aide a gerer limpact des crises successives auxquelles non seulement notre continent, mais le monde entier a ete confronte et auxqelles on doit encore faire face. Nous avons affronte, pendant de nombreux mois, la pandemie de Covid et la sortie de crise. Cela a eu des repercussions en termes de chaines dapprovisionnement et de production. Depuis la fin de lannee derniere, dautres crises sont apparues et se sont superposees. Je fais reference ici a la crise energetique, respectivement a limpact de la guerre en Ukraine. Linvasion illegale, non provoquee et injustifiee de lUkraine par la Russie appelle a une action internationale renforcee et a un approfondissement de la cooperation europeenne et euro-atlantique. La reponse de la Roumanie, comme celle de nos partenaires ayant une vision similaire, reste ferme et claire. Non seulement en termes de soutien direct a lUkraine, mais aussi en termes de mise en œuvre de mesures restrictives decidees dans le but principal de reduire au maximum les sources de financement de la machine de guerre de la Federation de Russie. La Roumanie offre : une solide plateforme de soutien aux refugies ukrainiens, un centre dassistance humanitaire pour lUkraine ; la porte dentree la plus efficace pour le transit des cereales ukrainiennes vers le reste du monde, un refuge sûr pour les entreprises ukrainiennes qui peuvent et veulent se relocaliser temporairement. Nous faisons tout cela avec la profonde conviction quen aidant lUkraine, nous protegeons nos valeurs et nos citoyens de la barbarie. Cependant, aucun gouvernement ne sera en mesure de fournir un soutien coherent et a long terme sans les entreprises et la societe civile a ses cotes. Je vous invite tous a continuer a vous impliquer avec un soutien financier, des projets, des initiatives qui permettront a lUkraine de gagner la guerre. Mesdames et Messieurs, La lecon apprise ces derniers mois est que le dialogue, la cooperation et la solidarite sont essentiels non seulement pour defendre nos valeurs et notre mode de vie, mais aussi pour renforcer notre resilience. En parlant de dialogue, je voudrais insister sur la necessite deviter de tomber dans le piege de lisolement egoïste. La pandemie de Covid est devenue en quelque sorte un accelerateur dattitudes qui ont assimile la resilience a un retour au protectionnisme. Cest une mauvaise attitude ! Bien qu`il soit necessaire de changer de paradigme, il faut en meme temps maintenir ouverts les canaux et les flux parmi ceux qui partagent les memes valeurs. Au moins en Europe, de telles dependances strategiques vis-a-vis du gaz russe se sont averees tres prejudiciables. Il est maintenant temps de repenser nos priorites en ravivant les liens dans les secteurs strategiques avec des partenaires partageant les memes idees. Pour cela, le dialogue est important, car on ne peut pas etablir de partenariats gagnant-gagnant sans negociation, compromis ou definition dobjectifs communs a long terme. Le dialogue nest pas important qu`entre les gouvernements. Le maintien dune cooperation dynamique entre le gouvernement, le milieu des affaires et les citoyens garantit la durabilite des decisions ainsi que la paix sociale. Les crises defient les societes et les economies, parfois jusqua leurs limites. Cest pourquoi le fait davoir une approche inclusive et de garder tous les canaux de communication ouverts peut faire la difference entre le succes et lechec. Mesdames et Messieurs, Nous sommes daccord que ces multiples crises - geopolitiques, economiques (avec des pressions inflationnistes), post-pandemie - sont une source dinquietude pour les citoyens, pour nos societes. Mais je me demande, lhistoire ne nous enseigne-t-elle pas quelles fournissent aussi un cadre qui permet la relance sans precedent de grands projets ? Ne sont-elles pas le facteur decisif pour innover et ajouter de la valeur a la chaine dapprovisionnement et aux produits que nous mettons sur le marche ? Je pense que le New Deal fait par ladministration americaine apres la grande crise de 29 nous montre que la determination et le courage dintervenir a travers tous les leviers de lÉtat peuvent conduire a surmonter les plus grandes difficultes. En reflechissant a cette experience, nous pouvons maintenant parler du Green Deal, propose par lUnion europeenne et concu comme un instrument qui non seulement repond aux defis representes par le changement climatique, mais nous eloigne egalement de la dependance nefaste des combustibles fossiles, a moyen et long terme. Pour le moment, notre enjeu principal est de reduire notre dependance du gaz et du petrole russes. Depuis fevrier, lUnion europeenne a ete contrainte daccelerer sa recherche de voies et de sources denergie alternatives. Il est tres clair maintenant que le partenariat transatlantique na pas seulement une composante de securite et de defense, mais aussi une dimension energetique tres forte. Les États-Unis contribuent a fournir du GNL pour remplacer un tiers des contrats existants avec la Russie au debut du conflit. Une mobilisation sans precedent pousse a la construction de nouvelles infrastructures energetiques pour connecter lEurope a lAfrique du Nord ou au Moyen-Orient. De la Roumanie a lEurope centrale, de la Pologne a la Grece, de nouveaux terminaux GNL et interconnexions sont operationnels. Cest la reponse la plus appropriee pour nos concitoyens qui veulent que les dirigeants agissent et repondent a leurs besoins avec determination et ingeniosite. De plus, nous avons plus de frontieres a franchir. En termes defficacite energetique et de stockage de lenergie, des carburants et sources denergie alternatives durables nous attendent pour exploiter leur potentiel. Il faut rompre avec la maniere dont on concevait jusqua present la production et la consommation denergie. Cependant, dans le contexte actuel, face a des crises qui se chevauchent, la transition energetique doit rester un objectif ambitieux. Dans le meme temps, il faut eviter une pression supplementaire sur lindustrie et leconomie. Cest la raison pour laquelle la Roumanie a continue a miser sur lenergie nucleaire, tandis que nos ressources en gaz naturel des perimetres offshore et onshore seront un soutien en tant que sources de transition. Nous preparons notre transition energetique avec une nette preference pour une progression en douceur. Une autre transition, importante pour le monde entier, pour notre continent et pour la Roumanie, est celle du numerique. Lacceleration du processus de transformation numerique de leconomie et de la societe roumaines est fondamentale pour le developpement de la Roumanie au XXIe siecle, tout en realisant la convergence avec des partenaires europeens et mondiaux plus avances. En Roumanie, nous nous concentrons sur la numerisation des services publics pour les citoyens et les entreprises. Lobjectif principal est de contribuer a la transformation profonde de leconomie, de ladministration publique et de la societe, en augmentant la performance et lefficacite du secteur public, en creant de la valeur basee sur la numerisation, linnovation et les technologies numeriques. Au-dela de laccent que nous mettons sur ladministration publique et leconomie numerique, leducation est tres importante, pas seulement dans la perspective de lamelioration des competences numeriques au niveau de lensemble de la societe roumaine. Les processus educatifs eux-memes necessitent lintegration transversale de la technologie. Dans une societe et une economie numerisees, la composante cybersecurite est cruciale. Au-dela des capacites nationales, la Roumanie accueillera egalement le Centre europeen de competence en cybersecurite. Cela revet une importance particuliere compte tenu de la guerre en Ukraine et du risque dintensification des menaces hybrides. Distingue auditoire, La guerre, la crise energetique et alimentaire, linflation elevee ne sont pas de bonnes nouvelles. Toutefois, nous avons des solutions a portee de main. La cooperation, des politiques publiques efficaces, des approches innovantes ne sont pas une solution magique, mais elles nous donnent les moyens d`adapter et d`ajuster. Dans le cas de la Roumanie, les efforts sont orientes vers les investissements et le soutien aux personnes les plus touchees par la crise. Malgre linflation et les prix eleves de lenergie, leconomie de la Roumanie a prouve sa resilience dans ce contexte difficile, etant parmi les plus performantes de lUnion europeenne au troisieme trimestre 2022, avec une croissance du PIB pour cette annee estimee a environ 5 %. À long terme, le principal facteur qui influencera levolution du PIB est laccumulation de capital, a travers la poursuite de la mise en œuvre de projets dinvestissement viables et le demarrage de nouveaux, stimules en grande partie par les fonds de lUE. Cest pourquoi lune des principales priorites du gouvernement que je dirige est davoir une collaboration ouverte entre les investisseurs et le gouvernement, afin de trouver ensemble les meilleures solutions de developpement. Jespere que le dialogue daujourdhui vous donne deja quelques idees. Nous vous assurons que vous trouverez toujours a Bucarest des interlocuteurs et des partenaires ouverts au dialogue. Jai apprecie la chance que jai eue decouter les interventions des intervenants dont jai compris la necessite detre disciplines, prudents et de ne pas tout miser sur une seule carte. Je vous remercie et je vous souhaite bonne chance tout au long de la conference ! 2022-12-15 12:45:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image11.jpegIntervenția premierului Nicolae-Ionel Ciucă susținută în Parlament la votarea bugetului pentru anul 2023Știri din 14.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/l-intervention-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-soutenue-au-parlement-lors-du-vote-du-budget-pour-l-annee-2023Monsieur le President du Senat, Monsieur le President de la Chambre des deputes, Mesdames et Messieurs les deputes, Messieurs les ministres, Je tiens a vous remercier pour le debat sur le budget de lÉtat, pour leffort que vous avez fait pour que, pendant cette periode, nous ayons reussi a faire approuver le budget. Cest la premiere fois quen Roumanie nous approuvons le budget avant la mi-decembre. Je veux vous dire que cest un budget realiste et equilibre visant a soutenir leconomie et a proteger la population. Nous continuerons a porter notre attention sur tout ce qui peut signifier soutenir lenvironnement des affaires, linvestissement, proteger les citoyens, proteger les citoyens vulnerables. En vous remerciant encore une fois, Madame la Presidente, Monsieur le President, Mesdames et Messieurs, je vous souhaite une bonne continuation et de bonnes vacances a tous ! Je vous remercie! 2022-12-14 17:12:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_buget-56.jpgBriefing de presă după ședința de guvernȘtiri din 14.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-apres-la-reunion-du-gouvernementDan Cărbunaru : Bonjour, bienvenus a la conference de presse du Gouvernement de la Roumanie. Tout comme la annonce le Premier ministre Nicolae Ciucă, la Roumanie sapprete a soumettre a la Commission europeenne la deuxieme demande de paiement pour le PNRR, atteignant pres de 10 milliards deuros, a part le prefinancement et la premiere demande de paiement deja approuves par la Commission cette annee. Pour plus de details, en ce qui concerne letape de preparation de la Roumanie pour la soumission de la deuxieme demande de paiement a la Commission europeenne du PNRR, mais aussi pour les details lies au financement europeen et aux projets que la Roumanie soutient, les prepare dans ce sens, avec de largent Europeens, a cote de moi se trouve le ministre des Investissements et des Projets europeens, M. Marcel Boloș, que je remercie de sa presence et linvite a vous donner plus de details, puis, comme il en a lhabitude, repondra a vos eventuelles questions . Monsieur le Ministre.. Marcel Boloş : Bonjour ! Merci! En effet, nous sommes en train de preparer la demande de paiement numero 2. Je vous rappelle quelle a une valeur de 2,8 milliards deuros et, selon le reglement de la Commission europeenne, decembre c`est le mois au cours duquel nous devons envoyer a lUnion europeenne la demande de paiement, etant la deuxieme demande de paiement que nous soumettons au cours de cette annee civile. Comme on le sait egalement, la demande de paiement numero 2 a dans sa structure des jalons et des objectifs des premier et deuxieme trimestres de lannee 2022. Nous parlons dun certain nombre de 51 jalons et objectifs. Parmi les plus importants, nous mentionnons le cloud gouvernemental, qui, comme vous le savez, est initie a la fois dans la perspective dune legislation specifique dans le domaine, et dans la perspective de la mise en œuvre de ce projet important pour la Roumanie, qui conduira a la modernisation des services publics dans ladministration publique locale. De plus, egalement dans le domaine de la numerisation, parmi les 51 jalons et objectifs, nous avons la loi sur linteroperabilite des bases de donnees, qui est entree en vigueur et permet egalement lechange dinformations entre les differentes categories dinstitutions publiques, necessaires a la population et pour reduire la bureaucratie que nous connaissons tous. En ce qui concerne la fourniture de services publics a la population, nous avons egalement dans les 51 jalons et objectifs le lancement dappels a projets pour lefficacite energetique, tant pour les blocs de logements, que pour ce que signifient les batiments publics ; ou encore la conclusion de contrats pour la numerisation des universites, ainsi que les plus de 1.000 unites scolaires qui ont beneficie de subventions pour les situations a risque de decrochage scolaire. Nous avons egalement des jalons et des objectifs qui sont consideres comme sensibles et directement controles par la Commission europeenne. Nous abordons ici la loi sur les lanceurs dalerte, dune part, et le cadre juridique de la decarbonation, dautre part. Aujourdhui, le gouvernement a finalise le cadre juridique de ce que signifie la decarbonatation. Il sagit de lutilisation des groupes energetiques qui devaient etre demanteles dici la fin de cette annee, des procedures techniques qui leur permettent de passer en conservation, comme nous avions laccord avec la Commission europeenne, et de leur utilisation pour couvrir les situations de desequilibre existantes sur le marche de lenergie interne, respectivement de ces situations dans lesquelles nous avons soit des phenomenes meteorologiques, par exemple, qui generent un epuisement des ressources energetiques au niveau national et il faut utiliser ces groupes energetiques ou des phenomenes meteorologiques extremes ou lorsquil existe dautres situations de desequilibre dans le marche de lenergie. Avec le soutien de la Commission europeenne - et je les en remercie ainsi - nous sommes arrives a cette option dans laquelle nous pouvons bien traverser cet hiver et pouvons ensuite utiliser les groupes energetiques au moment où cela sera necessaire. Nous sommes egalement en train de mettre en œuvre les jalons et les objectifs qui concernent le quatrieme trimestre de 2022. Ici, je dois vous dire que nous avons un certain nombre de 55 jalons et objectifs lies a la demande de paiement numero 3. La date limite, pour que ces documents soient deposes a la Commission, est au milieu du premier semestre de lannee prochaine, nous soumettrons donc en mars la demande de paiement numero 3, dune valeur de 3,2 milliards deuros, et, dans cette perspective, les references que la Commission europeenne assure un suivi direct de leur mise en œuvre, depuis la loi et la reforme des retraites, la fameuse reforme des retraites speciales, jusquaux questions concernant la decarbonation ou les modifications a apporter au Code penal et au Code de procedure penale ou la question de la gouvernance des entreprise publiques, ce sont des sujets que vous connaissez bien et que la Commission suit directement. Donc, demain, nous soumettons officiellement la demande de paiement numero 2. Je remercie tous les ministeres qui ont ete impliques dans le processus de preparation de la demande de paiement pour la Roumanie. Largent qui provient du Plan national de relance et de resilience est de largent qui assure, dune part, la stabilite financiere de la Roumanie et, dautre part, la mise en œuvre de projets finances par le PNRR ; Je rappelle que 2022 a ete lannee où nous avons operationnalise les structures organisationnelles propres au PNRR, comme on le sait depuis le debut de cette annee - dune part. Et dautre part, nous avons pris des mesures pour conclure des marches publics et rappelons-le, de lautoroute A 7 a lautoroute A 2 Lugoj-Deva ou lautoroute Transilvania sur le troncon Poarta Sălajului - Nădășelu, ce sont tous des exemples de projets dinfrastructure , ainsi que ceux dans le domaine des infrastructures ferroviaires qui concernent le troncon ou la ligne ferroviaire Caransebeș-Timișoara-Arad, qui sont egalement des contrats importants, ainsi que lelectrification de la ligne ferroviaire Episcopia Bihor-Cluj-Napoca ; sont des projets qui au cours de la prochaine annee civile, en 2023, devront generer des paiements au niveau des projets mis en œuvre avec des fonds du Plan national de relance et de resilience, et soyons tres prudents sur les delais que nous devons respecter, a savoir le 31 août, 2026. Voila donc la situation au niveau du Plan National de Relance et de Resilience. Je me souviens egalement que ce matin, nous avons appris quun consensus avait ete atteint sur ce que signifie accepter, en principe, les modifications concernant le mecanisme de recuperation et de resilience, et la Roumanie, dans le cadre du chapitre REPower EU, se voit attribuer le montant de 1,3 milliard deuros et les mesures dans cette perspective sur le chapitre REPower EU, une partie a ete prise aujourdhui par le Gouvernement roumain et une autre partie doit etre prise dans la periode a venir, afin que nous puissions etre prets pour la negociation et pouvoir etre prets de negociations, et pouvoir, par le biais des projets REPower EU, renforcer lindependance energetique de la Roumanie. Merci et je suis a votre disposition pour toute question. Journaliste : Monsieur le ministre, les 51 objectifs et reperes sont-ils tous atteints ? Marcel Boloș : Les 51 objectifs et jalons sont tous atteints, sinon nous ne serions pas en mesure denvoyer la demande de paiement numero 2. Je parle aussi de ceux qui sont directement controles par la Commission europeenne. Journaliste : Nous avons encore des cas qui sont partiellement satisfaits, par exemple, comme nous lavons fait avec les autres demandes de paiement, et nous attendons toujours un autre report ... ? Marcel Boloș : Le processus de validation aupres de la Commission europeenne ne sacheve pas avec la soumission de la demande de paiement. Les discussions, apres le depot officiel de la demande de paiement, se poursuivent. Nous avons eu, pour validation, des discussions et avant de soumettre la demande de paiement. Nous aurons egalement apres avoir soumis la demande de paiement. Cest un processus qui sest fait naturellement, naturellement, et pour la demande de paiement numero 1. Nous serons disponibles avec les documents et informations supplementaires qui vous seront demandes. Et cest, si vous voulez, une periode de temps où nous effectuons cet echange dinformations et fournissons tous les supports dinformation et documents necessaires pour le paiement et collecter largent auquel nous avons droit. Journaliste : Veuillez nous dire ce qui se passe avec la reforme des retraites speciales. Elle aurait dû etre adoptee dici la fin de cette annee, mais la loi nest pas encore parvenue au gouvernement. Marcel Boloş : Maintenant, la date limite que nous avons dans le Plan national de relance et de resilience est effectivement le 31 decembre 2022, mais ce nest pas une date limite qui, si elle nest pas respectee, a un impact financier sur les interets de la Roumanie. La condition, a chaque fois, est que jusqua la soumission de la demande de paiement numero 3, dans notre cas ce serait mars ou avril, au moment decide par le Gouvernement roumain, lexigence soit remplie. Donc, jusqua la transmission officielle de la demande de paiement numero 3, nous avons cette obligation, de cloturer le jalon 215 et, comme vous le savez, les exigences que la Commission europeenne poursuit, en termes de durabilite des depenses sur les pensions speciales, sont restees le meme, a savoir : 1 - nous devons revenir a cet etat de normalite en ce qui concerne la reglementation des pensions speciales ; puis 2 - avoir une solution pour les pensions qui depassent un certain niveau, un certain plafond, et je suis convaincu que cela sera propose par le Ministere du Travail avec le Ministere des Finances, afin de realiser le jalon ; et, bien sûr, 3 - ce serait la question de la soutenabilite, a cette condition on doit faire des simulations et voir au fur et a mesure ce qu`il en est de levolution de cette categorie de depenses, afin qu`elles soient supportables du budget des retraites ou du budget de lEtat, selon le cas, a long terme. Journaliste : Monsieur le ministre, cela veut dire quon pourrait navoir la reforme des retraites en mars ou avril ? Marcel Boloş : Si nous regardons du point de vue du Plan national de relance et de resilience, ce terme est celui-ci, il faut voir maintenant la version qui parviendra officiellement a etre discutee et debattue au niveau du Parlement. Je ne suis pas du principe que nous devrions nous precipiter pour respecter le delai, mais le jalon devrait continuer a etre un probleme pour la Roumanie. Je pense quici il faut avoir un peu de patience car il vaut mieux avoir les devoirs faits. Vous avez vu que de ce point de vue, le Ministere du travail a eu des discussions avec la Commission europeenne, mais je continue de plaider pour que le jalon soit mûri plutot que resolu a la hate, et ensuite de placer les interets de la Roumanie, sil vous plait, du point de vue de l`impact financier et difficultes de negociation que, plus tard, nous aurions avec la Commission europeenne. Journaliste : Monsieur le ministre, ces retraites speciales font lobjet de discussions dans lespace public depuis des annees. Pourquoi y a-t-il cette hesitation du gouvernement a appliquer la reforme ? Marcel Boloş : Je ne pense pas que ce soit une hesitation, je pense quil sagit davoir un projet dordonnance qui remplisse les conditions que jai mentionnees car il sera tres difficile de convaincre la Commission, peu importe les types de reglementations que nous avons ou comment nous penserions sur la reforme des retraites speciales, si auparavant il ny a pas es simulations concernant levolution de cette categorie de depenses a plus long terme - il sera tres difficile de convaincre que notre projet de reforme est durable et nous permettra de payer ces depenses a long terme. Donc, je pense quici il va falloir etre un peu patient, car jai precise le delai, on ne peut pas envoyer la demande de paiement numero 3 a la Commission europeenne, sans avoir ce jalon, disons, clair du point de vue de la Commission et mieux vaut avoir un accord, comme ce fut le cas avec la decarbonation. Ce fut mieux d`attendre un accord avec la Commission europeenne que de lenvoyer et quelle rejette notre demande de paiement. Un rejet de la demande de paiement na aucune consequence positive sur la stabilite financiere de la Roumanie. Il faut aussi reflechir a cela, a limpact que nous aurions sur les marches financiers, ou sur le taux de change, ou sur tout ce que signifie une telle decision au niveau de la Commission europeenne. Journaliste : Soyons clairs : le taux de change leu-euro pourrait etre influence si cette demande etait rejetee, y a-t-il un tel risque ? Marcel Boloş : Il y a ce risque dinstabilite financiere, je pense que tout le monde est conscient que lorsque les organismes financiers internationaux auraient une telle decision de la Commission rejetant la demande de paiement, je ne pense pas que ce soit de bon augure pour ce que cela signifie, je repete, la stabilite financiere de la Roumanie. Je pense toujours quil est bon, lorsque nous soumettons la demande de paiement, surtout lorsque nous discutons de jalons et dobjectifs sensibles, davoir mûri des jalons et des devoirs faits en accord avec la Commission europeenne. Sinon, il y a des implications que nous assumons. Journaliste : En parlant de cet accord dont vous parlez avec la Commission europeenne, etes-vous sûr a 100 % que la loi votee hier au Parlement concernant les lanceurs dalerte est ce que la Commission voulait lorsquelle a impose ce jalon a la Roumanie ? Marcel Boloş : Je sais que la Commission a formule des observations sur la loi sur les lanceurs dalerte, qui ont ensuite ete reprises sous la forme damendements au niveau du Parlement. Bien sûr, ici, sil y a, disons, des aspects nuances dans la loi qui doivent etre corriges, nous le ferons, car nous discutons de linteret financier de la Roumanie ou, si, disons, certaines choses dans la loi doivent encore etre ajustes, meme si, je le repete, cest la loi qui doit repondre au plus grand nombre dexigences de la Commission europeenne, y compris pour les lanceurs dalerte anonymes, et je pense que, de ce point de vue, la loi devrait correspondre a ces exigences et notamment aux exigences de la Directive de lUnion Europeenne en la matiere. Journaliste : Dans le formulaire parvenu au President pour la promulgation, on ne retrouve pas lune des formulations suggerees par la Commission europeenne dans une lettre envoyee au Ministere de la Justice, selon laquelle ceux qui signalent de maniere anonyme doivent disposer dinformations suffisantes. Une autre forme a fini par etre adoptee par le Parlement roumain... Marcel Boloş : Les informations suffisantes ont ete remplacees par des indications raisonnables, comme tout le monde le sait, et je pense que si nous pensons a des informations suffisantes ou a des indications raisonnables, nous parlons essentiellement dinformations suffisantes pour pouvoir signaler. Cest une question, si vous voulez, de bon sens dans les terminologies utilisees, et je ne pense pas que la Roumanie doive se transformer en... Journaliste : La Commission europeenne avait demande autre chose. Que se passe-t-il dans la situation où - vous lavez egalement dit - nous envoyons la demande de paiement numero 2, les experts de la commission evaluent et trouvent un probleme avec cette loi./.../ Marcel Boloș : Dans de telles situations, si on narrive pas a... non, ca nexiste pas... - dans de telles situations, quand, disons, sur le texte, bien que, je le repete, entre des informations suffisantes ou des indices raisonnables, a mon sens, les indications raisonnables sont beaucoup plus consistantes pour faire des lanceurs dalerte anonymes et de cette partie qui se veut regulee, une bien meilleure chose. Si nous narrivons pas a un consensus ou sil y en a un qui conduit a la modification de la terminologie, alors nous suivons probablement le cours procedural, celui de lapprobation, soit par une ordonnance durgence puis au Parlement, soit nous le retrouvons directement dans la forme dun projet de loi au Parlement, mais, pour etre honnete, nous ne pouvons meme pas etre daccord a 100 % sur la terminologie, il me semble que ce nest pas le fond du probleme. On a retenu les les denonciateurs anonymes. Je ne vois pas cette similitude de terminologie utilisee comme toile de fond du probleme et je plaide, je le repete une fois de plus, pour cette derniere formulation, qui est beaucoup plus claire, dans la juridiction roumaine, je vous donne un autre exemple, la decarbonation. La terminologie des reglements de lUnion europeenne est totalement differente de celle de la legislation roumaine. Par exemple, pour la decarbonation, le reglement precise quil est probable que les producteurs denergie connaissent un desequilibre. Il ny a rien de tel dans la legislation roumaine et nous avons dû remplacer le mot probablement par estimer. Mais je ne vois pas cela comme extremement important. Journaliste : Donc, pour etre tres clair, sur le plan de la procedure, dans la situation où les experts de la commission considerent la terminologie comme un probleme, le gouvernement peut regler cela par le biais dune ordonnance... Marcel Boloș : Bien sûr ! Journaliste : Mais pouvons-nous toujours recevoir la totalite du versement dargent ou une partie de celui-ci est-elle versee a/... ? Marcel Boloș : Mais pour le moment, lors de la soumission de la demande de paiement, nous ne sommes pas avec le jalon non rempli et nous avons toujours eu cet echange dinformations et de documents jusqua ce que le jalon soit valide avec tous les details requis par la commission. Je le repete, il y a des choses qui sont nuancees ou dautres qui sont fondamentales. Il faut se battre a chaque fois pour lessentiel, ce qui nous menera tous et la Commission... Je crois et jaime a croire quau niveau de la Commission europeenne, a travers le PNRR, lobjectif est que chaque Etat membre ait amelioree et renforcee leur capacite de resilience. Cest le but ultime. Or, si cette bataille de terminologie genere ces discussions entre nous et la Commission, le fond du probleme est lie a la capacite de resilience, pas a lutter en termes specialises. Journaliste : Merci ! Marcel Boloş : Moi aussi. Journaliste : Bonjour ! Revenant sur la reforme des retraites speciales, vous avez dit attendre desormais lavis de la Commission europeenne. Je suppose que vous etes tres au courant du projet que nous avons envoye la-bas. Quels sont les points sensibles, cest-a-dire que dit-on et où... ? Marcel Boloş : Jai souligne et je le souligne - quelles que soient les mesures que nous prenons dans le corps de lordonnance, car nous avons les deux gros problemes a resoudre : normaliser la reglementation et jai donne lexemple des pensions speciales, qui, pour dire , depassent la limite du salaire en paiement ou de ces augmentations, indemnites, comprises dans les salaires de base, afin daugmenter la pension speciale dont le titulaire devait beneficier. Donc, les questions qui, en fin de compte, sont en quelque sorte des questions reglementaires, qui concernent la decence du systeme special de retraite. Donc, nous avons les deux choses fondamentales : celles qui concernent cette reglementation des pensions speciales dans une perspective de normalite - 1. Et 2. serait celle liee aux pensions qui ont un certain niveau, depassent un certain plafond et pour cela, la solution de surimposition a ete discutee dans lespace public. Mais, en plus de ces deux aspects, tres important - et je voudrais quil soit tres bien compris - c`est la simulation des depenses generees par la reglementation que nous incluons dans lordonnance, cest-a-dire, en gros, quel volume de depenses pour des pensions speciales que nous aurons, a la suite de ces reglementations, afin quelles puissent etre prises en charge par le budget des pensions a long terme. Journaliste : Donnez-nous quelques points cles que la Roumanie a transmis dans lidee de mettre en œuvre la reforme des retraites speciales ! Marcel Boloş : Je dis que pour le moment, jusqua ce que nous parvenions a un accord avec la Commission europeenne, ces choses doivent encore etre maintenues au niveau des interlocuteurs et le projet finit de toute facon dans le debat public et on trouvera ... Journaliste : Quand ? On narrete pas dentendre... Marcel Boloş : Apres cette discussion avec la Commission europeenne mûrit et je le repete, tres important, apres ces simulations qui, sur la base de ces reglements contenus dans le projet de loi, apres cela, je pense quil y a suffisamment dinformations pour que le projet entre dans le debat parlementaire. Cependant, dans tous les cas, la date limite est anterieure a la soumission de la demande de paiement numero 3. Journaliste : Revenant a la demande de paiement numero 2, vous avez dit que nous avions 51 jalons et objectifs a atteindre. Marcel Bolos : Oui. Journaliste : Lun des sujets sensibles etait lie au cloud. Pouvez-vous nous dire exactement ce que nous avons dû accomplir ici /.../? Marcel Boloş : Non, jai dit que cest un projet important, les lanceurs dalerte integrite et decarbonation sont restes sensibles, le cloud fait partie de la categorie... Journaliste : ... et quest-ce que nous avons dû accomplir ici... ? Marcel Boloş : Nous avons eu la loi sur le cloud des services dans ladministration publique, dune part, puis la mise en œuvre effective du projet jusqu`au niveau où sont mises a offre les procedures de remplissement du projet. Journaliste : Ils ne letaient pas. Au Ministere de la Numerisation, il y a un projet darrete de gouvernement qui stipule quels investissements lADR, le STS et le SRI devront faire... Marcel Boloş : Jai dit que jusqua lenchere, cest-a-dire pratiquement, on devait finaliser letude de faisabilite et le contrat de mise en œuvre du cloud gouvernemental, qui sont termines. Journaliste : Cest fait ? Et ce projet d`arrete de gouvernement du Ministere de la Numerisation, cest quoi exactement ? Quel role joue-t-il ? Marcel Boloş : Cela fait probablement partie de la procedure dappel doffres pour la mise en œuvre du projet cloud, donc, je le repete, jusquau lancement de la procedure de marche public. Journaliste : Quand largent de cette deuxieme demande de paiement arrivera-t-il ? Marcel Boloş : Une fois la verification terminee. Donc apres lexercice quon a eu dans la demande de paiement numero 1, ca dure. Le terme sera probablement... En moyenne, cela prend environ trois mois pour cela... Journaliste : Depuis le depot de la candidature. Marcel Boloş : De la soumission, apres quoi la procedure dapprobation suit jusquau niveau du conseil des ministres. Il reste donc du travail a faire et des documents a envoyer a la Commission europeenne. Journaliste : Et il y a autre chose a lordre du jour et vous avez egalement parle, il y a 10 investissements approuves par le CSAT, dinteret national pour Hidroelectrica. Marcel Boloş : Oui, le document que le Gouvernement a approuve aujourdhui fait reference a la procedure environnementale qui est en train detre adoptee pour etre mise en œuvre au niveau du Ministere de lEnvironnement. Cela ne veut pas dire quaucune exception nest faite... Journaliste : Il existe des exemptions a la legislation sur lenvironnement et les finances publiques. Marcel Boloş : Cela ne signifie pas que nous ne respectons pas la directive de lUnion europeenne sur lenvironnement concernant l`elaboration de letude dimpact environnemental, concernant levaluation strategique appropriee des projets, concernant l`etude dimpact sur le plan deau. Toutes ces etudes et reglementations exigees par les directives de lUnion Europeenne sont a respecter, aujourdhui le gouvernement ayant approuve ces procedures a mener par le Ministere de lEnvironnement, car, etant situe sur le territoire de plusieurs departements, il etait souvent necessaires pour quun projet traite de deux ou trois structures territoriales du Ministere de lEnvironnement et etaient assez difficiles a gerer. Journaliste : Ny a-t-il pas des projets qui ont rencontre des problemes du fait quils ont touche des aires protegees ? Je ne sais pas, il y a aussi une decision de la Cour constitutionnelle, qui a rejete... Marcel Boloş : Oui, nous navons pas vraiment demande a ne pas respecter la legislation environnementale. A aucun moment il na ete question que la procedure environnementale ne soit pas respectee. Au contraire, jai souligne que tout ce qui veut dire etude dimpact sur lenvironnement, tout ce qui veut dire etude dimpact sur le plan deau, tout ce qui veut dire evaluation strategique adequate, continue detre realise conformement a la reglementation de lUnion europeenne... Journaliste : Pourquoi nont-ils pas ete mis en œuvre pendant tout ce temps, alors que je comprends quils durent depuis des annees ? Marcel Boloş : Parce que soit ces etudes ont pris du retard, soit il y a eu une incomprehension au niveau des structures territoriales, parce que certaines autorites environnementales territoriales au niveau departemental ont estime quun projet devait etre fait dune certaine maniere, un autre dune autre maniere et cetait tres difficile a gerer. Ces investissements sont tres importants, il s`agit de 380 Mgw/h dans la bande, cest-a-dire soyons tres clairs : la Roumanie ne peut pas indefiniment mettre hors service des capacites de production et ne rien mettre en place. Donc, au fond, nous sommes dans une situation difficile de ce point de vue, et ici la question de ces projets, qui sont dune importance strategique pour la Roumanie, doit etre reglee... Journaliste : Ny a-t-il eu aucun probleme concernant les dommages causes aux zones protegees ? Marcel Boloş : Je nai pas dit cela. Jai dit que ces problemes etaient lies aux degats, disons... Il y a un site, Natura 2000, oui ? Pour cela, ces etudes que jai mentionnees sont en cours delaboration, de levaluation strategique appropriee, a letude dimpact environnemental, a letude sur les masses deau, afin qua travers les mesures et les conclusions qui ressortent de ces etudes, nous soyons en mesure de nous conformer avec les directives de lUnion europeenne. Il netait donc pas question, pas un instant, de deroger a cette reglementation environnementale. Journaliste : Il y a aussi une derogation dans cette ordonnance. En gros, Hidroelectrica recoit le pouvoir de refaire les indicateurs techniques et economiques pour ces projets... Marcel Boloş : Mais il y a des indicateurs techniques... Journaliste : ... au lieu de passer par le gouvernement, pour des montants superieurs a 40 millions /.../ Marcel Boloş : Pensons a ces documents technico-economiques qui ont ete rediges avant 1989 et dont beaucoup le sont actuellement... Journaliste : Je sais, mais la decision sera desormais prise par Hidroelectrica, et non par le gouvernement. Lapprobation du gouvernement nest plus requise. Marcel Boloş : Pour la partie deja existante de linvestissement. Mais pour ce qui est a poursuivre au niveau des fonds, sils sont approuves, a inclure dans le chapitre REPowerEU, la procedure dapprobation des indicateurs technico-economiques se poursuivra sur la loi de finances publiques. Il sagit donc danciens indicateurs, dont on dispose pour les investissements qui ont deja ete realises, puis du respect de la legislation des finances publiques pour la nouvelle partie, qui est a poursuivre dans REPowerEU. Journaliste : Monsieur le ministre, si vous me le permettez, concernant un autre sujet. Ces 9,4 % du PIB, parce que jai aussi entendu le chef du PSD, on parle du fait que si on ne fait pas remplacer ce pourcentage, parce que vous en parliez aussi, on pourrait arreter de payer les retraites pendant des decennies. Où en sont les discussions, comment en sont-elles arrivees sur ces 9,4% ? Marcel Boloş : Il reste que, pour ce plafond de 9,4 % du PIB, on doit faire des simulations. Parce que, recemment, le gouvernement roumain, par le biais de lordonnance les trains, qui accompagne le budget de lÉtat, a augmente la valeur du point de pension a 12,5 %. Sur la base de ces decisions, qui ont ete expliquees a la Commission, car apres tout, si le budget permettait, il fallait indexer avec le taux dinflation les pensions... Et puis, dans cette optique, on ferait la simulation sur une periode plus longue de temps et avec ces donnees poursuivons la discussion avec la Commission europeenne, en continuant sur cette idee, de rechercher un autre indicateur de discipline financiere, qui poursuit le meme objectif, mais naffecte pas les decisions du gouvernement, lorsquil est necessaire de prendre une telle decision daugmenter le point de pension. Pratiquement, il serait tres difficile dexpliquer aux gens qua partir dun certain point on ne peut plus augmenter les retraites, car on a un plafond de 9,4% du PIB. Il serait injuste pour les retraites de se retrouver dans cette situation. Et cest le moment où cet ajustement des reperes est possible, si l`on prouve les circonstances objectives. Cest vrai que cest tres difficile, mais il ne faut pas baisser les bras, car cest une question importante pour les retraites et leur soutien, dans une periode extremement difficile pour tout le pays. Journaliste : Mais c`est une question depuis quelques mois que ces simulations soient faites, est-ce que les discussions reprennent ? Marcel Boloş : La decision dadapter le PNRR devrait probablement etre prise dans la premiere partie de lannee prochaine par la Commission europeenne, etant donne que le delai de mise en œuvre du projet na pas change. Le 31.08.2026 est encore lecheance quil nous reste a boucler, etant donne quau 1er trimestre 2023 nous avons le jalon avec la reforme des retraites et cest le jalon qui devra aussi saccompagner de simulations, tout de meme, pour avoir le meme chemin quavec la reforme des retraites speciales. Et si nous ne parvenons pas a ajuster cette reference a la prochaine, prochaine demande de paiement, nous aurons du mal a respecter la reference et les decisions qui seront prises concernant les pensions des personnes. Journaliste : Bonjour, Monsieur le ministre, nous avons un boycott officieux. Plus precisement, certaines institutions appartenant a des ministeres ont deja commence a transferer leurs comptes des banques a capitaux autrichiens vers la CEC. On voit que certains maires demandent aussi que ces comptes dans les mairies soient transferes au CEC. Ils disent quils ont de meilleures affaires. Je vous demande : comment considerez-vous ou comment voyez-vous ce boycott contre les entreprises a capitaux autrichiens, suite au vote que nous avons recu au Conseil JAI ? Marcel Boloș : Je continue de croire que cette voie de la diplomatie est celle qui est naturelle dans une approche poursuivie par la Roumanie et nous, tous ses citoyens, et que cest plutot sur la voie de la diplomatie que nous devons poursuivre toutes ces approches. Bien sûr, cette revolte du peuple est naturelle, car chacun a vu de ses propres yeux que cest une injustice qui a ete faite dune maniere ou dune autre a la Roumanie, etant donne que les experts de la Commission europeenne ont certifie que nous avons les conditions techniques pour ladhesion a lEspace Schengen. Mais, jinsiste, je crois toujours, avec toutes ces injustices et avec ces attitudes naturelles des gens, que la diplomatie et la voie de la diplomatie est la plus sage, car nous avons lobjectif dun pays a atteindre et nous devons tous nous aligner sur cet effort. Et non, je ne pense en aucun cas que ces formes de represailles meneront a de bonnes choses pour lun ou lautre camp. Je crois et je suis convaincu que le Ministere des Affaires Etrangeres prendra toutes les mesures naturelles, car la Roumanie a un formidable gain de... je veux dire le nombre dÉtats membres qui sont maintenant solidaires des mesures quelle a prises et ces mesures doivent continuer, jusqua ce que nous atteignions le but final. Journaliste : Le President de la Roumanie, Klaus Iohannis, a egalement appele a la diplomatie, mais je vous demande... Marcel Boloş : Je nen ai pas parle. Journaliste : Je vous demande : ne pensez-vous pas que cest un peu un double standard ? Ils nont pas accepte la diplomatie et ont donne un non categorique. Tout moyen de diplomatie etait arrete dans toute discussion formelle ou informelle. Mais nous maintenant, apres avoir eu un non categorique, venons demander a nouveau de la diplomatie. Ne pensez-vous pas que cest un peu...? Marcel Boloş : Oui, dans cette approche que nous adoptons, si lune des parties, disons, est celle qui continuera a exercer son droit de veto, la Roumanie na rien gagne. Et cest pourquoi jai dit que je vois cet appel a la diplomatie comme beaucoup plus naturel pour en finir avec lobjectif de ce pays, que cette entree dans une discussion inutile. Je pense que lAutriche reconnait egalement que le vote etait injuste pour la Roumanie, ils essayaient de resoudre un de leurs problemes au niveau national, et ce netait probablement pas le bon moment pour que leur voix soit entendue au niveau de lUnion europeenne, et ils ont choisi dexercer injustement son droit de veto contre la Roumanie. Cest, si vous voulez, probablement une forme par laquelle ils entendaient se faire entendre au niveau de lUnion europeenne pour ce que signifie le probleme migratoire... Journaliste : ... mais pas de Croatie. Je veux dire, la Roumanie est plus importante que la Croatie dans ce contexte, pourquoi ont-ils accepte la Croatie et pas nous ? Marcel Boloş : Il y a des choses qui (...) dans les coulisses du vote de lAutriche pour la Croatie. Je dis toujours que cetait injuste, et je dis toujours que cette voie de la democratie est la plus sage a lheure actuelle, compte tenu de toutes les alternatives, et de riposter et de... Je ne pense pas. Il est sage d`atteindre notre objectif avec diplomatie. Journaliste : Vous avez parle un peu plus tot de ce cloud. Pouvez-vous nous donner plus de details sur ce sujet ? Parce quil sagit dun projet assez important, si vous pouvez nous dire quel serait le budget, comment sera-t-il mis en œuvre ? Marcel Boloş : La question de la mise en œuvre releve du Ministere de la Recherche, de lInnovation et de la Numerisation et je sais quils ont fait des efforts pour que ce cloud soit operationnel, etant un projet tres important pour la modernisation des services publics, et le ministre Burduja peut vous donner beaucoup plus dexplications concernant la mise en œuvre. Je sais depuis lepoque où jetais ministre de la recherche, de linnovation et de la numerisation que le budget etait de plus de 580 millions deuros, donc un budget extremement genereux et je crois que pendant ce laps de temps sontfinlisees les demarches pour organiser la demande d`offres. Quoi quil en soit, nous devons envisager tout le soutien et laccompagnement necessaires pour que le ministere puisse mettre en œuvre le projet, pour le bien de nous tous. Nous souhaitons tous pouvoir avoir un extrait de naissance que nous pourrions obtenir en interrogeant une base de donnees a la maison. Nous voulons tous arreter daller a lANAF pour faire tamponner nos cartes grises, pour prouver que nous sommes immatricules au fisc. Donc, limpact est enorme sur la population et cest pourquoi je pense que tous les efforts doivent etre concentres autour du projet, car cest le projet phare de la transformation numerique de la Roumanie. Journaliste : Pouvez-vous nous donner dautres exemples, en quoi pourraient-ils nous aider plus precisement ? Marcel Boloş : De lextrait de casier judiciaire, que vous obtenez de chez vous, en interrogeant et en le listant sous format numerique, jusqua, comme je lai mentionne, les attestations de taxes et impots, qui peuvent egalement etre obtenues sous format numerique. Aussi, quand, meme avec des fonds europeens, lorsque vous deposerez une demande de financement, il ne sera plus necessaire de venir avec des attestations de taxesetimp and ts, car ces experts qui interviennent dans levaluation des projets peuvent interroger les bases de donnees de lANAF et rendre la vie des gens beaucoup plus plus facile, mais aussi le travail des fonctionnaires, parce que je crois qua travers la debureaucratisation, la performance peut etre atteinte dans le secteur public. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Je vous remercie egalement de votre presence, Monsieur le Ministre, pour la presentation de letat de preparation que la Roumanie a realise au niveau gouvernemental pour la soumission de la deuxieme demande de paiement pour le PNRR et aussi pour la disponibilite a repondre questions la-dessus que les journalistes vous ont adressees. Avant de poursuivre en presentant les decisions que le gouvernement a prises aujourdhui, en plus de la reponse que M. le ministre Boloș vous a donnee, au niveau du gouvernement roumain, il ny a aucune intention, aucune approche visant a un boycott ou tout autre type daction en relation au vote exprime par lAutriche au sein du Conseil JAI. Ce que je peux vous assurer, cest quau niveau du gouvernement et au niveau des ministeres ayant des responsabilites dans ce domaine, toutes les demarches institutionnelles et politiques necessaires se poursuivent pour obtenir lunanimite necessaire pour que la Roumanie, dans la prochaine periode, obtienne un vote favorable a ladhesion a lespace Schengen, et cela deviendra une realite. Mais revenons a... Journaliste : Une precision, sil vous plait. Parce que vous avez parle de ce boycott, vous dites quil ny a pas de boycott a lechelle du gouvernement, mais pourtant, il y a un jour, le vice-Premier ministre Sorin Grindeanu a annonce quun certain nombre de comptes etaient transferes dune banque autrichienne a la banque CEC. Qu`est-ce qui se produit? Le gouvernement aura-t-il une discussion avec lui? Le Premier ministre? Il existe cependant des institutions etatiques subordonnees au gouvernement, qui ont deja franchi cette demarche. Dan Cărbunaru : Je ne commenterai pas une decision ou une autre prise au niveau dune institution composante. Au niveau du Gouvernement de la Roumanie, je peux vous confirmer aujourdhui quil ny a pas une telle approche, ce qui a egalement ete officiellement confirme au niveau du chef de lÉtat. Le President de la Roumanie, qui justement aujourdhui lors de la conference de presse quil a tenue a Bruxelles, la confirme. Bien sûr, comme la egalement dit le ministre Boloș, il y a de la deception, il y a de linsatisfaction face a ce qui est considere a juste titre comme une chose injuste envers la Roumanie. La reponse, cependant, reside dans la diplomatie et la negociation. Et la Roumanie, ne loublions pas, est un beneficiaire important au niveau europeen dans la perspective de ladhesion a lUnion europeenne. Je pense aux dizaines de milliards deuros qui ont contribue au bien-etre de ce pays et a lelevation du niveau de vie des Roumains, auxquels sajoute..., je parle ici des financements europeens. Un peu plus tot, vous avez eu lexemple lie aux pres de 10 milliards deuros du PNRR auxquels la Roumanie peut acceder cette annee, qui sajoutent a un autre milliard deuros du cadre financier pluriannuel, a notre disposition jusquen 2023, a 40 autres milliards deuros qui sont ajoutes des fonds de cohesion destines a notre pays pour 2021-2027. Il y a donc des financements importants auxquels la Roumanie accede et qui font partie de lensemble plus large davantages que notre pays a obtenus lors de son entree dans lUnion europeenne le 1er janvier 2007. Bien sûr, ladhesion a lEspace Schengen est un objectif important et fait partie, comme ladhesion a lOCDE, où demain nous franchirons egalement une etape importante grace a la presence du Premier ministre a Paris, où le memorandum initial sera presente et où la Roumanie fera un autre pas en avant dans ladhesion au sein des organisations economiques les plus fortes, où nous trouver 90% des investissements directs etrangers dans le monde. Donc, je dis toutes ces choses pour cadrer dans le temps, mais aussi globalement le role que joue la Roumanie dans ce contexte et lacces aux projets sociaux que nous avons maintenant en cours. Journaliste : Mais encore, vous ne nous avez pas precise ce quil advient de ces entreprises publiques qui sont passees a la CEC depuis les banques autrichiennes. Est-ce qu`elles restent au CEC ? Que se passe-t-il avec M. Grindeanu ? Je comprends quil avait une position divergente. Y aura-t-il une discussion avec le Premier ministre pour changer son attitude ou ira-t-il dans le sens annonce ? Comment procedez-vous ? Dan Cărbunaru : Jai communique la position au niveau gouvernemental. Je ne commente pas les decisions qui sont prises point par point, mais bien sûr, les elements dharmonisation qui pourraient avoir lieu durant cette periode seront portes a votre connaissance au fur et a mesure quils se produiront. Sil vous plait. Journaliste : Jai vu que le gouvernement a preleve 196 millions sur le fonds de reserve pour le paiement des pensions, en pensant que nous aurions plus de retraites que nous lavions estime lors de la construction du budget de lannee en cours. Pouvez-vous nous donner plus de details, combien de retraites supplementaires, sil sagit de retraites de categories particulieres ? A propos de quelles personnes /.../ Dan Cărbunaru : Le budget que le gouvernement envisage, et cest la deuxieme annee consecutive que ce gouvernement a choisi de preparer le budget, de le presenter au Parlement, comme cest le cas aujourdhui, dans les delais, precisement pour assurer la previsibilite, pour fournir perspective. Cest egalement la premiere annee au cours de laquelle le budget de la Roumanie est construit sur des projets specifiques, mais du point de vue de levolution des besoins de financement du systeme de retraite, en se referant aux plus de 100 milliards de lei qui sont alloues au paiement des pensions, je dirais que pas necessairement un ratio tres eleve. Cest une correction qui est en cours, une correction detape, par rapport aux details qui se cachent derriere cette necessite de completer, je le repete, le budget de plus de 100 milliards de lei avec les presque 200 millions de lei que le gouvernement a alloues aujourdhui du fonds de reserve pour ces paiements. Je crois que le ministere du Travail est pret a fournir des details concrets concernant les beneficiaires. Sinon, je le repete, on parle toujours dune estimation, et les corrections qui ont lieu au cours de lannee tiennent compte exactement de la fluctuation que ces retraites peuvent subir au cours dune annee. Journaliste : Merci. Dan Cărbunaru : Merci moi aussi. Revenant a lordre du jour daujourdhui du gouvernement, je voudrais vous dire que trois documents importants dans le domaine de la defense ont ete approuves. Lun deux concerne le projet de loi sur lorganisation et le fonctionnement de la police militaire, un acte normatif initie par le Ministere de la Defense nationale, une nouvelle approche de lutilisation de la police militaire dans larmee roumaine, qui comprend des attributions pour lorganisation et fonctionnement de la Police militaire dans une nouvelle loi speciale, visant a assurer le plus haut niveau possible dinteroperabilite au niveau de lOTAN. En outre, dans le meme domaine de la defense, le Gouvernement a approuve lordonnance durgence sur le soutien aux entites etablies en Roumanie pour participer a des projets de developpement et de cooperation, soutenus financierement par le Fonds europeen de la defense. Ainsi, le cadre national dapplication des dispositions du reglement europeen du Parlement europeen et du Conseil du 29 avril 2021 instituant le Fonds europeen de la defense est en cours de mise en œuvre, le Ministere de la Defense etant lautorite nationale chargee de signer et approuver les documents necessaires pour soutenir ces projets de recherche-developpement dinteret national. Enfin, le troisieme acte normatif que le Gouvernement a analyse aujourdhui et approuve, l`arrete de gouvernement sur lapprobation des circonstances et de la procedure specifiques liees a la premiere phase de la premiere etape du programme de dotation avec des vehicules tactiques blindes legers. Cette procedure vise la fourniture de 1059 vehicules de ce type dans 9 configurations differentes, qui sont necessaires pour equiper les structures au sein du Ministere de la Defense nationale, un coût total de 4,58 milliards de lei hors TVA, qui comprend egalement lequipement qui sera mis a disposition, dune valeur de 228 millions de lei. Il est fondamental pour lArmee roumaine, afin de developper sa capacite de defense, dintroduire dans sa dotation de tels vehicules tactiques blindes legers a hautes performances. Je mentionnerai, dans ce contexte, le fait que la fabrication, lassemblage, lintegration, les essais et la maintenance de ces vehicules, tout au long de leur cycle de vie, doivent etre effectues par des operateurs economiques de lindustrie de la defense nationale. Enfin, je voudrais souligner quaujourdhui a ete approuve l`arrete de gouvernement sur la Strategie nationale pour linclusion sociale des personnes sans domicile pour la periode 2022-2027, ainsi que le Plan daction pour cette periode. Les documents promeuvent le droit fondamental des personnes sans domicile aux services sociaux et a une vie vecue dans la dignite. Ces documents ont ete elabores dans le cadre du projet Tout le monde compte . Et nous avons a lesprit une strategie dont lobjectif general est daugmenter le degre dinclusion sociale des personnes sans domicile, en assurant une protection sociale adequate aux besoins, sur la base des analyses qui sont menees au niveau national, en poursuivant des objectifs specifiques qui incluent prevenir lexacerbation du phenomene au niveau national, assurer une intervention appropriee, multidisciplinaire et integree pour favoriser linclusion sociale de ces personnes. Aujourdhui egalement, le Gouvernement a approuve la Strategie nationale de soins de longue duree et de vieillissement actif 2023-2030, qui vise a augmenter le nombre de personnes agees qui parviennent a mener une vie independante aussi longtemps que possible a mesure quelles vieillissent et a ameliorer egalement lacces a des services de soins appropries. pour les personnes agees dependantes. Comme, malheureusement, vous le savez aussi, la Roumanie, comme de nombreux autres pays europeens, est confrontee a un vieillissement rapide de la population, compte tenu du fait quil y a deja 3,7 millions de personnes dans notre pays qui ont depasse lage de 65 ans ou plus, cest-a-dire presque 20% de la population du pays. Cest precisement pourquoi, a travers cette strategie, le Gouvernement vise a proteger ces personnes et a assurer un financement durable, ainsi qua ameliorer les services dont cette categorie de Roumains de plus en plus nombreuse a besoin. Voila, en quelques mots, les principaux elements que jaurais aime ajouter, en plus de ceux que M. le Ministre Marcel Boloș a bien voulu vous fournir. Si vous avez des questions, je suis a votre disposition. Si ce nest pas le cas, je voudrais vous remercier et vous rappeler que demain, le Premier ministre roumain se rendra a Paris, où la Roumanie presentera le memorandum initial dadhesion a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques, lune des organisations economiques les plus puissantes du monde. Merci encore! Une bonne journee a tous. 2022-12-14 15:59:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_9840.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvern din 14 decembrieȘtiri din 14.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-du-gouvernement-du-14-decembreNicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Nous commencons la reunion du gouvernement en soulignant un aspect tres important, a savoir celui lie a la preparation de toutes les decisions que le Gouvernement a dû prendre, afin que nous remplissions toutes les etapes afin de transmettre la deuxieme demande de paiement a la Commission europeenne. Jai eu des discussions avec tous les ministeres concernes. En debut de semaine, nous avons eu des echanges au sein du Comite interministeriel du Plan National de Relance et de Resilience. Nous avons discute de chaque point separement et avons ainsi reussi a nous assurer que toutes les etapes examinees au niveau de la Commission sont respectees afin de soumettre et de recevoir un financement pour la deuxieme demande de paiement. Il s`sgit de 2,8 milliards deuros. Cest de largent tres necessaire pour la projection budgetaire de 2023 et pour la mise en œuvre de toutes les reformes et investissements que nous avons entrepris dans le cadre du Plan national de relance et de resilience. Ainsi, il y a peu, nous avons egalement signe le premier contrat pour les projets de construction de centrales de cogeneration. Ainsi, au niveau de la municipalite de Constanța, la premiere usine de ce type entrera dans le processus de construction, une usine qui aura la capacite technologique dobtenir de lelectricite et de lenergie thermique le plus efficacement possible, dans une municipalite où, nous savons tres bien, il y a des problemes qui durent depuis de nombreuses annees. Dans le meme temps, lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, nous prendrons la decision par laquelle nous assurerons loperationnalisation de REPowerEU. Cest aussi un objectif assume et tres bien coordonne au niveau des institutions europeennes. Nous aurons des fonds securises pour pouvoir atteindre les objectifs de la transition verte et les objectifs a travers lesquels nous pourrons assurer la realisation de nouvelles sources denergie et, bien sûr, lobjectif principal, la realisation de lindependance energetique. Ainsi, grace a ces mesures que nous prenons, nous nous assurons quune fois la deuxieme demande de paiement egalement approuvee, nous aurons 9,2 milliards deuros a notre disposition debut 2023, de largent que nous pourrons utiliser a la fois dans des projets gouvernementaux et projets des collectivites locales, que nous venons de rencontrer ce matin. Cest lAssociation des municipalites de Roumanie, avec qui nous avons discute de tous les aspects lies aux besoins et aux projets que les autorites municipales ont pour la modernisation et le developpement de projets au niveau de chaque municipalite. En conclusion, je voudrais remercier tous les ministeres et institutions impliques pour la maniere dont ils ont compris de sacquitter de leurs taches dans la preparation et la realisation du memorandum initial que demain 15 decembre, nous soumettrons au siege de lOCDE a Paris. Cest une demarche nationale que jai entreprise depuis le debut de la gouvernance. Au cours de cette annee, en juin, nous avons reussi a faire approuver la feuille de route. Aujourdhui, nous pouvons annoncer que demain nous soumettrons le memorandum initial, un document tres important dont depend la coherence du cours jusquau moment où il y aura ces etapes de clarification et de verification pour repondre aux normes de lOCDE et, enfin, pouvoir etre parmi les pays qui assurent 90% du volume total des investissements etrangers, dans le monde. Je vous remercie et vous souhaite bonne journee. 2022-12-14 13:37:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_9955.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia de semnare a contractului de finanțare a proiectului „Sursă de producție energie utilă termică și electrică prin cogenerare de înaltă eficiență în municipiul Constanța”Știri din 14.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-ceremonie-de-signature-du-contrat-de-financement-du-projet-quot-source-de-production-d-energie-thermique-et-electrique-utile-par-cogeneration-a-haut-rendement-dans-la-municipalite-de-constanta-quotDiscours du Premier ministre Nicolae Ciucă lors de la ceremonie de signature du Contrat de financement du projet Source de production denergie thermique et electrique utile grace a la cogeneration a haut rendement dans la municipalite de Constanța Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs, Je suis tres heureux quen fin de compte, ce premier projet ait pu etre signe aujourdhui. Il sagit dun contrat entre le Ministere de lÉnergie et le maire de Constanța. Cest un projet qui se materialisera dans la production delectricite et denergie thermique, dont la ville de Constanța a tant besoin, et je suis convaincu que les citoyens de Constanța attendent cette decision depuis longtemps, compte tenu des problemes que les autorites locales de Constanța ont pour assurer lenergie thermique - il s`agit dune infrastructure ancienne et energivore. Par cette demarche, en assurant le financement de ce contrat - il s`agit de 111 millions deuros, dont 86 millions deuros de fonds apportes par le PNRR -, une nouvelle centrale a gaz sera mise en service, beaucoup plus performante et qui assurera, comme je le disais, a la fois agent energetique et thermique pour les citoyens de Constanța. Au-dela de ce souhait, il y a aussi celui de franchir une etape importante du Plan National de Relance et de Resilience. Pratiquement, a travers lactivite daujourdhui et ce que nous allons approuver aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, nous assurons le respect de toutes les etapes du PNRR, afin que nous puissions, dans un delai tres court, soumettre la demande de paiement numero 2. Pratiquement, je veux faire comprendre au ministre de lEnergie, aux representants du Ministere de lenergie, ici presents aujourdhui, que ces projets doivent avoir une coherence soutenue. Il y a toute une serie dautres mesures que nous devons prendre pour mettre en œuvre les engagements du Plan national de relance et de resilience et, bien sûr, les engagements au niveau national en matiere de transition verte et de fourniture de nouvelles sources denergie. Je tiens a vous remercier, a vous feliciter et a exprimer ma confiance que vous continuerez a travailler comme nous en avons discute et comme nous nous sommes engages a atteindre tous les objectifs assumes. Je vous remercie et vous souhaite bonne journee! 2022-12-14 12:47:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_9775.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Adunarea Generală a Asociației Municipiilor din RomâniaȘtiri din 14.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-l-assemblee-generale-de-l-association-des-municipalites-de-roumanieLe Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a participe a lAssemblee generale de lAssociation des municipalites de Roumanie Declarations du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă apres avoir participe a lAssemblee generale de lAssociation des municipalites de Roumanie Nicolae-Ionel Ciucă : Je tiens a remercier les autorites locales pour la collaboration que nous avons eue cette annee. Nous avons eu des reunions periodiques, a des intervalles de temps tres bien assumes par nous, depuis le debut de la gouvernance. Nous avons tenu cette promesse. Aujourdhui, jai de nouveau participe a lactivite de lAssociation des municipalites de Roumanie et nous devons maintenir cette ligne de communication et de dialogue ensemble, car les municipalites, comme je lai mentionne lors de la reunion, representent, de mon point de vue, le moteur et le modele de developpement de la societe. Il faut, en meme temps, reconnaitre tous les aspects qui sont a lordre du jour des autorites locales, mais aussi du gouvernement, par rapport a certaines choses precises. Mais il y en a dautres, de nature structurelle, que ce nest que par le dialogue et par des mesures, comme celle de la decentralisation, que nous pourrons vraiment continuer, comme ce processus que nous avons engage a travers le programme de gouvernance. A ce titre, nous devons nous assurer, dune part, du soutien du niveau central, mais la partie execution et la partie mise en œuvre incombent aux autorites locales. Nous leur fournissons tout ce que nous pouvons en ce moment, afin quils puissent remplir les objectifs assumes au niveau municipal. Journaliste : Plus precisement, y a-t-il eu des demandes daugmentation de salaire ? Je sais que les maires vous lont aussi demande au Gouvernement, lors des reunions que vous avez eues. Nicolae-Ionel Ciucă : Il y a eu cette discussion et nous savons tous quil y a une loi qui a ete approuvee au Parlement, elle a ete contestee, elle est en cours danalyse par la Cour constitutionnelle et une fois quil y aura une decision de la Cour constitutionnelle, nous allons proceder en consequence avec celle-ci. Journaliste : Dautres plaintes liees aux projets Anghel Saligny ? Parce quon sait quil y avait aussi certains problemes, des blocages. Nicolae-Ionel Ciucă : Les aspects lies a Anghel Saligny nont pas ete abordes. On a discute les aspects lies a la mise en œuvre du PNRR, la decentralisation et la prise en charge de la mise en œuvre des projets a travers le PNRR, ainsi que ceux du cadre financier pluriannuel 2021-2027, une fois les 16 programmes operationnalises et, bien sûr, leviter le degagement de largent a partir de 2014 -2020. Journaliste : Je voudrais egalement vous poser des questions sur le nouveau systeme de plafonnement qui entrera en vigueur lannee prochaine. La loi a ete promulguee par le President du pays et les fournisseurs declarent que tous les clients residentiels doivent soumettre des affidavits aux fournisseurs pour beneficier de plafonds bas. Cela signifierait que plus de 9 millions de Roumains doivent soumettre ces declarations sous leur propre responsabilite. Les fournisseurs disent que cest un vrai cauchemar. Nicolae-Ionel Ciucă : Cest une procedure technique, si cet aspect existe vraiment, alors, comme cela a ete fait a chaque fois, lAutorite nationale de regulation de lenergie doit trouver la formule par laquelle, une fois la loi approuvee, les normes techniques a fournir et comment resoudre ce probleme. Journaliste : Et une derniere question, la compensation pour le carburant l`annee prochaine ? Nicolae-Ionel Ciucă : Nous nen avons pas discute au sein de la coalition jusqua present. 2022-12-14 12:33:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-14-12-34-24big_image1.jpegȘeful Cancelariei Prim-Ministrului, Mircea Abrudean, - la conferința “Solidari cu Ucraina”, în cadrul căreia a fost adoptat un mecanism de sprijin pentru Ucraina pe timp de iarnăȘtiri din 13.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-chef-de-la-chancellerie-du-premier-ministre-mircea-abrudean-a-la-conference-quot-solidarite-avec-l-ukraine-quot-au-cours-de-laquelle-a-ete-adopte-un-mecanisme-de-soutien-a-l-ukraine-pendant-l-hiverLe chef de la Chancellerie du Premier ministre, Mircea Abrudean, - a la conference Solidarite avec lUkraine, au cours de laquelle a ete adopte un mecanisme de soutien a lUkraine pendant lhiver Le chef de la Chancellerie du Premier ministre, Mircea Abrudean, a participe a la conference de haut niveau Solidarite avec lUkraine, au cours de laquelle a ete lance le Mecanisme de Paris, visant a rendre efficace la coordination de laide apportee a lUkraine pendant lhiver, pour repondre en temps reel aux besoins identifies par les autorites de Kiev et garantir la resilience des infrastructures dans cinq secteurs cles : lacces a lenergie, leau, la sante, les transports et lalimentation. Le representant du Gouvernement de la Roumanie a presente les mesures de soutien humanitaire, economique et energetique a lUkraine, ainsi que dans le domaine de la gestion des urgences. Le chef du Cabinet du Premier ministre a exprime la volonte de notre pays dintensifier les efforts dassistance apportes a lUkraine dans plusieurs directions principales, notamment pour le retablissement de la fonctionnalite de son infrastructure energetique. Il a egalement evoque laccueil par la Roumanie du refuge RescEU, les efforts des autorites centrales et locales pour accueillir les refugies ukrainiens, la mobilisation des capacites dhebergement et de soutien aux refugies pendant lhiver, limportance du hub humanitaire de Suceava. Le ministre a egalement montre que la Roumanie reste un maillon important sur les nouveaux corridors de transit des cereales, participant ainsi au maintien en activite de leconomie ukrainienne, et a souligne la determination de notre pays a etendre la capacite de transit des cereales tant aux points de passage frontaliers que dans les ports et sur terre. Dans ce contexte, il a egalement evoque les consequences etendues de la guerre sur des pays comme la Republique de Moldavie, qui a egalement besoin du soutien de la communaute internationale. A la fin, le ministre Mircea Abrudean a reaffirme lengagement de la Roumanie a continuer a soutenir lUkraine de point de vue economique, humanitaire, securitaire, politique et juridique, tant en termes de besoins a court terme quen termes didentification de mecanismes de developpement et de reconstruction a long terme. La conference Solidarite avec lUkraine sest tenue a Paris, le 13 decembre, et a ete co-organisee par la France et lUkraine, presidee par les presidents Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky, avec la participation de la Premiere Dame dUkraine, Olena Zelenska, du Premier ministre de lUkraine, Denys Shmyhal, la presidente de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen, de nombreux chefs dÉtat et de gouvernement, des ministres et dautres responsables de 55 pays. Des representants des plus importantes organisations internationales, institutions bancaires, entites europeennes ont ete egalement presents. Levenement a reuni des partenaires, des donateurs et des institutions dans le but dapporter un soutien immediat au peuple ukrainien, dans la perspective de surmonter lhiver, dans les conditions de la destruction par la Federation de Russie des infrastructures civiles de lUkraine. La ministre francaise des Affaires etrangeres, Catherine Colonna, a annonce, avant la fin des travaux de la conference, que jusqua ce moment les contributions annoncees dans la journee etaient proches de 1 milliard deuros. 2022-12-13 20:04:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_5fc2c0b3-04c1-4c60-ae5f-203f68e610a5.jpgÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții Coaliției pentru Dezvoltarea RomânieiȘtiri din 13.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/la-reunion-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-representants-de-la-coalition-pour-le-developpement-de-la-roumanieCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Nicolae Ionel-Ciucă a eu une nouvelle reunion avec les representants de la Coalition pour le Developpement de la Roumanie au Palais Victoria. Les discussions ont porte sur la situation macroeconomique et limportance des investissements pour le developpement economique de la Roumanie. Les investissements resteront une priorite pour le gouvernement egalement pour 2023, et le montant alloue par le budget de lÉtat depasse les 20 milliards deuros. Je suis heureux quun an apres le debut du dialogue structure avec la CDR, nous ayons un protocole fonctionnel, des outils de travail communs et des resultats tangibles , a declare le Premier ministre de la Roumanie. Les sujets abordes lors de cette reunion ont ete des domaines prioritaires de lensemble du milieu des affaires et ont compris : la stabilite macroeconomique, la maniere de mettre en œuvre des programmes avec des financements europeens et la reduction de la charge administrative. Deux themes urgents, pour lesquels des plans daction specifiques doivent avoir lieu, ont ete la sante et leducation. La delegation de la Coalition pour le Developpement de la Roumanie a composee de representants de la Chambre de commerce americaine en Roumanie (AmCham), de lAssociation des hommes daffaires roumains (AOAR), de la Chambre francaise de commerce, dindustrie et dagriculture en Roumanie (CCIFER) , la Confederation patronale Concordia, du Conseil des investisseurs etrangers (FIC), dAHK Roumanie et de la Fondation roumaine des chefs dentreprise (RBL). 2022-12-13 17:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_cdr-69.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la evenimentul organizat cu ocazia aniversării a 30 de ani de activitate a Serviciului de Telecomunicații SpecialeȘtiri din 13.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-l-evenement-organise-a-l-occasion-de-l-anniversaire-de-30-annees-d-activite-du-service-des-telecommunications-specialesDiscours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de levenement organise a loccasion de l`anniversaire de 30 annees d`activite du STS Nicolae-Ionel Ciucă : Votre Excellence, Monsieur le President, Madame la Presidente du Senat, Mesdames et Messieurs les deputes, membres du Cabinet, Mesdames et Messieurs les directeurs des institutions du systeme de defense et de securite nationales, Monsieur le Directeur, Mesdames et messieurs generaux, officiers, contremaitres militaires et sous-officiers dactive et de reserve, Je suis tres heureux davoir lhonneur de participer a cette activite tres importante pour le Service des Telecommunications Speciales, 30 annees dactivite. Donc, nous participons aujourdhui, comme je lai mentionne, a un moment particulier dune institution qui offre des services de communication et de technologie de linformation, au niveau de lÉtat roumain, en toute securite. Cest un anniversaire qui nous rappelle le chemin parcouru par la Roumanie vers la creation et la consolidation dun État democratique, levolution des telecommunications au niveau interinstitutionnel et, plus tard, des formules de cooperation public-prive dans un domaine ouvert a ce type de cooperation. Le Service des Telecommunications Speciales a propose, depuis 30 ans, les systemes et solutions de communication les plus recents et les plus complexes destines a lÉtat, en reussissant a suivre toutes les etapes technologiques. Ce parcours a reclame ladaptation des services au progres technologique mondial, aux reconfigurations permanentes et a lintegration des objectifs strategiques de la Roumanie en tant quÉtat membre de lUnion europeenne et de lAlliance de lAtlantique Nord. Il y a trois decennies, le Service special des telecommunications gerait un petit nombre de reseaux de communication dans les technologies analogiques de lepoque. Il y a deux decennies, vous avez realise, pour la premiere fois pour la Roumanie, une videoconference securisee sur une infrastructure de transmission de donnees geree par lÉtat. Il y a plus dune decennie, vous avez cree la premiere structure de cybersecurite institutionnelle pour proteger les systemes informatiques et des milliers de connexions ou de services des institutions publiques. Vous avez su vous adapter, anticiper et repondre de maniere adequate aux defis technologiques et securitaires generes par la transformation acceleree de la societe et etes devenus une reference dans le domaine des technologies de la communication et de linformation pour notre pays. Vous gerez une infrastructure de pointe et resiliente basee sur des investissements dans la technologie et la formation de vos ingenieurs et specialistes eprouves dans de nombreuses situations. Dans la pandemie COVID 19, vous avez joue un role fondamental dans la creation, en un temps record, de plateformes et de systemes informatiques a haut niveau de sophistication et de flux 100% numerique, avec des mecanismes de communication a distance securises ou des solutions numeriques, prouvant la resilience et la capacite de la continuite gouvernementale dans les situations de crise. Grace aux applications developpees par les programmeurs du STS, en collaboration avec les specialistes des ministeres concernes, on a realise lacces aux fonds du Plan national de relance et de resilience et louverture vers lobjectif de numerisation de ladministration publique en Roumanie. Dans le cadre de la guerre dagression a grande echelle menee par la Russie en Ukraine, vous avez egalement joue un role decisif dans la bonne organisation des actions de riposte de lÉtat et dans la securisation de lensemble du systeme de communication des autorites frontalieres. Je felicite les specialistes du Service de Telecommunications Speciales pour la maniere dont ils ont bloque les multiples attaques dirigees contre les sites Web de certaines des institutions les plus importantes de Roumanie, mais aussi pour avoir partage leurs propres analyses et collabore avec des des specialistes IT et les experts au niveau de ladministration nationale de la Direction nationale de la cybersecurite et ceux des institutions du systeme national de defense. Vous avez demontre quen cas de cyberattaque, nous avons des specialistes et nous avons une expertise, et les decisions et mesures physiques, techniques et operationnelles en temps reel sont essentielles. Chers ingenieurs et specialistes du Service Special des Telecommunications, je vous remercie pour tout ce que vous faites et vous engage a maintenir le meme haut niveau de competence et de performance. Le fonctionnement efficace des institutions de lÉtat depend de la responsabilite avec laquelle vous faites votre devoir au quotidien. La societe sappuie sur votre expertise extremement importante dans le developpement et la transformation numerique de la Roumanie. Les citoyens ont besoin de la numerisation et ladministration publique a besoin de vous pour repondre a ce besoin majeur. Les priorites qui restent concernent le redimensionnement du systeme national de communication de lÉtat selon les exigences internationales de qualite et la realisation de linfrastructure necessaire qui hebergera le cloud gouvernemental et les services electroniques dont les citoyens ont besoin. Avant de terminer, parce que vous avez encore presente un film qui a fait connaitre levolution et un peu lhistoire du Service des Telecommunications Speciales, je veux vous dire quil y a huit ans, quand je reflechissais a ce qui allait se passer a Cincu, j y etais en train d`organiser une activite tres importante a lepoque et navions pas le capacite de transmission de donnees. Jai appele le Service des Telecommunications Speciales, jai appele plutot pour massurer que je ne manquais pas cette tentative de regler ce probleme, nayant pas la conviction quil serait regle. Ce netait quune tentative; mais cette tentative, en tres peu de temps, sest transformee en un succes, ce qui a beaucoup contribue au developpement de linfrastructure que nous avons a Cincu aujourdhui. Je vous en remercie, tant a ceux de lepoque qua ceux d`aujourd`hui, pour la facon dont vous avez compris que seules la coordination et la communication interinstitutionnelle peuvent nous permettre de rassembler toutes les capacites dont le pays a besoin et nous pouvons remplir notre mission. Felicitations encore une fois, nous avons confiance en vos capacites. Nous vous souhaitons du succes dans tout ce que vous entreprenez et a la prochaine decennie, que jespere que nous celebrerons ensemble. Bon anniversaire! 2022-12-13 16:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_sts-52.jpgÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții sindicatelor din domeniul educațieiȘtiri din 13.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-representants-des-syndicats-du-domaine-de-l-educationLe Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a recu, au Palais Victoria, des representants des syndicats de leducation. Aux pourparlers, a part du Premier ministre, ont participe des membres de la Chancellerie du Premier ministre et des dirigeants des federations Alma Mater, Spiru Haret et des syndicats libres, ainsi que la ministre de lÉducation, Mme Ligia Deca. Les principaux sujets ont porte sur le salaire du personnel auxiliaire enseignant et non enseignant en education. Le Premier ministre a montre que le Gouvernement est en train danalyser une formule dapproche salariale uniforme et equitable pour le secteur de leducation, en correlation avec limportance strategique accordee a leducation. Cette approche fait partie du soutien dont beneficie le projet Roumanie eduquee, reflete dans lensemble des lois sur leducation. Nous preparons des investissements massifs du PNRR pour que toutes les ecoles de Roumanie beneficient dequipements modernes, tant dans les salles de classe que dans les laboratoires ou ateliers de pratique. La valeur totale des fonds alloues est de pres dun milliard deuros, argent disponible pour notre pays dans les trois prochaines annees. Nous allouons a leducation pour lannee prochaine le montant le plus important des 30 dernieres annees - environ 50 milliards de lei, a declare le Premier ministre 2022-12-13 14:08:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-13-02-15-10big_image0.jpegÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu Ignazio Cassis, președintele Confederației ElvețieneȘtiri din 12.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-ignazio-cassis-le-president-de-la-confederation-suisseCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a eu, au Palais Victoria, une entrevue avec le President de la Confederation suisse, Ignazio Cassis, dans le cadre de la visite officielle du haut dignitaire en Roumanie. Les principaux sujets de discussion lors de la reunion ont ete lapprofondissement de la cooperation bilaterale, dans le contexte de la dynamique accrue ces dernieres annees du dialogue de haut niveau roumano-suisse, le cadre des relations entre lUnion europeenne et la Confederation suisse, levaluation de la situation securitaire sur le front oriental, le soutien a lUkraine et a la Republique de Moldavie, ainsi que la cooperation multilaterale roumano-suisse. Le Premier ministre Ciucă a exprime sa gratitude particuliere pour la contribution active et consistante de la Confederation suisse et sest felicite de la signature de lAccord-cadre bilateral sur loperationnalisation de la deuxieme contribution financiere suisse pour reduire les disparites economiques et sociales dans lUnion europeenne, a travers laquelle la Roumanie beneficiera dun soutien a des projets dune valeur de 221,5 millions de francs suisses. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a note la consistence et le rythme dynamique du dialogue bilateral roumano-suisse, soulignant le potentiel majeur dapprofondissement de la cooperation sectorielle bilaterale dans de multiples domaines, tels que la cybersecurite, la numerisation, la recherche et linnovation, lenergie. Insistant sur la stimulation des investissements et la promotion des partenariats interentreprises, le Premier ministre roumain a souligne la dynamique des investissements directs etrangers dans notre pays, qui ont enregistre une augmentation de pres de 50 %. Du point de vue de lagenda de la securite regionale, le Premier ministre Ciucă a presente les mesures de soutien multidimensionnel que la Roumanie accorde a lUkraine et a la Republique de Moldavie, touchees par la guerre declenchee par la Russie. Le soutien constant de la Roumanie a compris a la fois la facilitation du transit des exportations de cereales ukrainiennes et la fourniture de 90 % des besoins energetiques de la Republique de Moldavie. Le Premier ministre Nicolae Ciucă a exprime sa gratitude particuliere pour lengagement actif de la Confederation suisse dans le soutien a lUkraine. Dans le meme temps, il a souligne le caractere strategique du maintien de la solidarite de la Suisse avec la Republique de Moldavie, grace a son soutien financier durgence. Le Premier ministre roumain a adresse ses felicitations et assure du soutien de la Roumanie pour le premier exercice par la Confederation suisse du mandat de membre non permanent au Conseil de securite de lONU pour la periode 2023-2024. 2022-12-12 20:00:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_elvetia-51.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la reuniunea Comitetului Interministerial de Coordonare a Planului Național de Redresare și ReziliențăȘtiri din 12.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-reunion-du-comite-interministeriel-de-coordination-du-plan-national-de-relance-et-de-resilience1670928979Nicolae-Ionel Ciucă: Nous voulons nous assurer que la deuxieme demande de paiement du PNRR sera approuvee par la Commission europeenne, de sorte quau debut de lannee prochaine, la Roumanie recoive egalement cette tranche dargent COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a preside aujourdhui la reunion du Comite interministeriel de coordination du Plan national de relance et de resilience, quil a convoque pour preparer la transmission a la Commission europeenne, dans les prochains jours, la deuxieme demande de paiement, avec une date de tramsmisson courant decembre. La valeur de cette demande de paiement seleve a 2,8 milliards deuros, auxquels sajoutent le prefinancement de 3,7 milliards deuros et la premiere tranche deja encaissee par la Roumanie, dun montant de 2,6 milliards deuros. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a analyse en detail, avec les participants a la reunion, letat davancement des etapes liees a cette demande de paiement, demandant aux ministeres et institutions de coordination daccorder la priorite maximale a la realisation des 51 etapes et objectifs avec un delai dexecution dans les deux premiers trimestres de cette annee, associe a la deuxieme demande de paiement. Laccent a ete mis en particulier sur les criteres de reference et les objectifs consideres comme essentiels pour lapprobation de la deuxieme demande de paiement que la Roumanie soumettra a la Commission europeenne. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a demande des eclaircissements pour chaque cas individuel, soulignant limportance dacceder aux fonds dont la Roumanie peut beneficier par le biais du PNRR. Nous ne pouvons pas nous permettre de deroger aux engagements pris car de nombreux elements lies aux processus de reforme, aux investissements et meme a la stabilite economique dependent de lacces a cet argent. Nous voulons nous assurer que la deuxieme demande de paiement sera egalement approuvee par la Commission europeenne, de sorte quau debut de lannee prochaine, la Roumanie recoive egalement cette tranche dargent du Plan national de relance et de resilience , a declare le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciuca. Au cours de la reunion daujourdhui, les etapes de realisation des 55 jalons et objectifs avec des delais dans les trimestres III et IV de 2022, auxquels la 3e demande de paiement que la Roumanie va envoyer a la Commission europeenne au printemps de lannee prochaine. 2022-12-12 11:12:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_arhiva_decembrie-54.jpgBriefing la finalul ședinței de Guvern susținut de ministrul Finanțelor, Adrian Câciu, ministrul Investițiilor și Proiectelor Europene, Marcel Boloș, și purtătorul de cuvânt al Guvernului, Dan CărbunaruȘtiri din 08.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-de-gouvernement-tenu-par-le-ministre-des-finances-adrian-caciu-le-ministre-des-investissements-et-des-projets-europeens-marcel-bolo-et-le-porte-parole-du-gouvernement-dan-carbunaru1670584842Dan Cărbunaru : Bonsoir, bien venus au point presse organise apres la reunion du Gouvernement, reunion au cours de laquelle toute une serie de decisions importantes liees au budget de lannee prochaine, mais aussi liees aux fonds europeens, ont ete approuvees ! Cest pourquoi, ce soir, a mes cotes - et je le remercie de sa presence - se trouve le ministre des Investissements et des Projets europeens, le ministre Marcel Boloș, apres quoi jinviterai le ministre des Finances, M. Adrian Caciu. Pour commencer, Monsieur le Ministre, je vous demanderai de presenter les principales decisions daujourdhui relatives au financement europeen de la Roumanie. Marcel Boloş : Bonsoir ! Merci! En effet, le Gouvernement de la Roumanie a pris aujourdhui deux decisions extremement importantes pour les personnes et les familles en situation de vulnerabilite ; concernant la carte alimentaire, la validite de cette carte a ete prolongee pour toute lannee 2023 et son octroi pour toute lannee 2023, soit 250 lei tous les deux mois. Le plafond de revenu jusquauquel cette compensation du prix des denrees alimentaires est accordee est passe de 1 500 lei a 1 700 lei. Le Gouvernement a egalement approuve les mesures necessaires pour que la quatrieme tranche de la carte alimentaire ait lieu entre le 19 decembre et le 23 decembre. Donc, pour ceux qui nous suivent, le nombre de beneficiaires de cartes alimentaires est de 2,4 millions de beneficiaires, pour chaque tranche, le coût dune tranche est de 600 millions de lei, donc 50% de cet argent est a couvrir par des fonds externes non remboursables fonds, comme nous lavons fait jusqua present, a savoir 1,8 milliard proviendront du budget de lÉtat et 1,8 milliard des fonds europeens. Et avec cela, pratiquement, le programme de cartes alimentaires 2023 a toutes les approbations necessaires pour que ceux qui ont ete beneficiaires jusqua present puissent continuer a beneficier de cette compensation des coûts pourles aliments. Cest une premiere etape. La deuxieme mesure egalement attendue par les personnes et les familles vulnerables est celle liee a la compensation du prix de lenergie, 1 400 lei par an en 2 versements, le premier versement en fevrier 2023 dun montant de 700 lei, le deuxieme versement en septembre 2023, aussi 700 lei. Les categories de beneficiaires qui beneficieront de cette carte energetique sont egalement agreees, a savoir les retraites de plus de 60 ans ayant un revenu moyen, par lieu de consommation, inferieur a 2 000 lei, les retraites, sans limite dage, qui beneficient de pensions dinvalidite, a condition que le le revenu moyen par lieu de consommation est de 2.000 lei, les personnes handicapees, sans limite dage, le revenu moyen par lieu de consommation est egalement de 2.000 lei, les beneficiaires de laide sociale et la derniere categorie de beneficiaires est celle liee aux beneficiaires de lallocation familiale. Le nombre estime de beneficiaires, tel quapprouve par le Gouvernement, est de 3,9 millions. Les listes de beneficiaires seront etablies par le Ministere du Travail et le mecanisme se fera par lintermediaire du Ministere des Investissements et des Projets europeens en partenariat et avec la mise en œuvre des activites necessaires a la carte energetique avec la Societe nationale des postes roumaine. Toutes les formes denergie - cest tres important - peuvent etre reglees, respectivement, lelectricite, lenergie thermique dans un systeme centralise, respectivement, le chauffage, puis la consommation de gaz naturel, la part de bois de chauffage, les granules, la bouteille de gaz liquefie et dautres formes de lenergie utilisee en cette periode hivernale, pour le chauffage de lhabitation. Il convient de noter que les paiements seront effectues par le biais doperations de mandats, par lintermediaire de la Societe nationale des postes roumaines. Il existe deux facons deffectuer ces paiements, respectivement, par lintermediaire des commis des postes ou directement dans les bureaux de poste. Ici, pour pouvoir effectuer un paiement de sommes par mandat postal, trois documents sont necessaires : la carte energie, qui donne droit au beneficiaire a la compensation du prix de lenergie, la carte didentite et la piece justificative relative a la dette envers le fournisseur denergie. Noubliez pas que la carte energetique na pas de valeur nominale, quelle comporte des elements de securite, cest-a-dire un code-barres, quelle donne droit au beneficiaire, comme je lai mentionne, a la compensation du prix de lenergie, quelle nest pas transferable et quil nest pas possible den retirer de largent. Ainsi, pratiquement, le beneficiaire, a travers la carte, prouve quil est le beneficiaire de ce type daide, et la poste roumaine est celle qui effectue ces paiements de montants en mandat postal, respectivement, elle gere les paiements aux fournisseurs d'energie, tel quil ressort des pieces justificatives qui ont ete presentees par les beneficiaires. Nous vous tiendrons au courant de levolution de ce mecanisme. Je me rejouis, comme je lai dit, des 3,9 millions de beneficiaires de la carte energie et aussi des 2,4 millions de cartes pour les aliments. Il y a un tres grand nombre de beneficiaires qui, en cette periode de crise energetique et devolution des prix des biens de consommation, beneficient de ces avantages de la part du Gouvernement, etant un paquet qui est, pour la plupart, finance par des fonds europeens. Cest largent que nous avons alloue dans le cadre de la politique de cohesion 2007-2013. Tels sont les elements majeurs des deux projets dordonnance durgence, qui ont un impact important sur les beneficiaires, respectivement sur les familles et les personnes considerees comme vulnerables au regard de la reglementation europeenne. Merci! Dan Carbunaru : Merci ! Peut-etre serait-il utile dajouter ici le fait que le Gouvernement a decide, aujourdhui, des mesures pour accelerer la mise en œuvre des projets dinfrastructure qui sont finances sur des fonds exterieurs non remboursables, auxquelles sajoutent egalement les mesures de renforcement de la capacite administrative du Ministere concernant la gestion des programmes operationnels pour... Marcel Boloș : Cest vrai, nous avions un projet de cinq ordonnances durgence, dont deux avec un pacte social et les trois autres concernent le renforcement de la capacite administrative de notre ministere pour pouvoir gerer largent de la politique de cohesion - les 43 milliards deuros que nous gerons pour les projets dinvestissement et aussi le train de mesures tres important pour accelerer la mise en œuvre des projets dinfrastructure. Comme vous le savez, nous avons abaisse le risque de saisie pour lannee prochaine a 7,5 milliards deuros, avec un taux dabsorption de 70 %. Ainsi, pendant le mandat du Gouvernement de la Roumanie, le mandat du gouvernement Ciucă, le degre dabsorption a atteint 70% et de ce point de vue, afin de securiser davantage largent que nous risquons de confisquer, nous avons pris un autre paquet de mesures importantes qui concernent principalement les projets dinfrastructure, que je trouve bienvenues, car elles reglementent une serie de mesures visant precisement a cette acceleration de la mise en œuvre des projets, etant aussi une occasion de joie pour le beneficiaire, car ils ne peuvent plus invoquer a moins la bureaucratie pour laquelle signifie la mise en œuvre de ces projets. Nous preparons egalement le paquet que, je lespere, nous pourrons approuver des cette annee, pour ce que signifie simplifier et debureaucratiser lacces aux fonds europeens pour la politique de cohesion 2021-2027. Je vous rappelle que la Roumanie dispose de 16 programmes operationnels pour les 43 milliards deuros, dont jusqua present, a travers les mesures adoptees par le Gouvernement, des decisions de la Commission europeenne ont ete emises pour lapprobation dun certain nombre de 12 programmes operationnels et la joie la plus grande est que tout ce qui signifie developpement regional et decentralisation du developpement regional, le paquet de huit programmes operationnels est entierement approuve, de sorte que les autorites locales aient desormais un acces beaucoup plus facile aux fonds europeens, et jespere que dici la fin de annee encore les quatre programmes operationnels que nous avons encore au niveau de la commission doivent etre approuves et de cloturer lannee avec ces decisions tres importantes pour ce que signifie la modernisation et lavenir de la Roumanie, grace a des investissements avec des fonds europeens. Dan Cărbunaru : Merci monsieur le ministre ! Sil vous plait, si vous avez des questions pour le ministre Boloș ! Reporter - Marina Cioacă, Television roumaine : Bonsoir ! Monsieur le ministre, concernant ces vouchers pour les factures, pourriez-vous nous expliquer proceduralement quelles demarches le Roumain doit entreprendre a partir du moment où il recoit chez lui cette carte avec laquelle il peut regler ses factures ? Marcel Boloş : Donc, tout dabord, la carte est obligatoire, car, comme je lai dit, elle permet au titulaire de la carte de beneficier de la compensation du prix de lenergie. Ensuite, en second lieu, la facture qui revient mensuellement au foyer et dont le beneficiaire decide, tout foyer a plusieurs types de consommation denergie, de lelectricite au chauffage, au gaz naturel, et cest cette personne, le beneficiaire de laide au chauffage, qui decide laquelle des factures il veut payer a partir des 700 lei. Munis des justificatifs, accompagnes de la carte energetique et de la carte didentite, on peut se rendre a la poste. La, la poste remplit les documents necessaires et delivre, attention, une preuve de paiement par mandat pour attester que loperation a bien eu lieu. Donc, dune part, nous avons la premiere methode, au bureau de poste, et la deuxieme methode est directement par lintermediaire du l`employe des postes, le facteur dans les termes les plus simples, qui remplit les documents necessaires, delivre la meme preuve et a partir de la, c`est la responsabilite de la poste roumaine afin doperer les paiements aux fournisseurs denergie. Nous avons choisi cette voie pour que toutes les formes denergie, toutes les factures que recoit une famille, une personne consideree comme vulnerable, puissent effectuer des paiements au fournisseur denergie de leur choix. De plus, nous avons pense aux personnes agees qui, pendant cette periode, ont le plus de difficultes et qui vivent dans des immeubles, qui pendant cette periode ont la facture de chauffage la plus elevee et cette fois, je peux dire avec joie quelles peuvent, grace a notre aide pour lenergie compensation de prix, pour payer la chaleur. Ainsi, en dautres termes, la facture qui arrive de loperateur energetique, qui fournit le service de fourniture denergie thermique, parvient a lassociation des proprietaires et de la, lassociation des proprietaires delivre un certificat de validation de la dette envers le fournisseur denergie thermique et avec le certificat respectif, ces paiements pour les services par mandat postal sont traites au bureau de poste. Le mecanisme est simple, cest le mecanisme quon faisait habituellement chez le fournisseur denergie pour lelectricite, pour le gaz naturel ou quon faisait chez lassociation des proprietaires. Cette fois, pour la composante energie thermique, ce type de paiement est effectue par lintermediaire de la Poste roumaine. Journaliste : Je comprends. Merci! Dan Carbunaru : Merci ! S`il n`y en a plus la... Sil vous plait, M. Vasilache... au micro ! Marcel Boloş : Les cartes, je lai repete, nont pas de valeur nominale, elles sont differentes des cartes de cheques sociaux, car elles manquent de micropuce et nont plus la partie plastique necessaire qui, vous le savez bien, dans le premier episode, si on sen souvient, combien de difficultes nous avons eues pour emettre ces cartes. Cette fois, les cartes, comme je lai mentionne, nont pas de micropuce, mais elles ont un element de securite, cest-a-dire quelles sont imprimees au moyen de codes-barres et lorsquelles sont presentees au bureau de poste, le code-barres de la carte denergie est lu et verifie sil apparait dans la base de donnees, qui existera a la Poste roumaine, et le paiement a lieu. La Poste roumaine, ayant Romfilatelia, qui opere au sein de sa structure, effectue ces operations dimpression, demission et de distribution de cartes d`energie. Journaliste : /../ Marcel Boloş : Fevrier est le mois au cours duquel nous distribuons ces cartes energetiques et, en meme temps, transferons a la Poste roumaine la tranche qui resulte de la liste des beneficiaires envoyee par le ministere du Travail. Journaliste : Monsieur le Ministre, si vous pouviez nous donner votre avis sur le fait que la Roumanie na pas recu de vote aujourdhui pour lentree dans lEspace Schengen. Marcel Boloş : Un geste profondement injuste pour la Roumanie. Le Gouvernement de la Roumanie a fait toute la diligence necessaire et a fait tous les efforts possibles et impossibles pour que cela se produise. Au cours des mois doctobre et de novembre, les deux missions que les experts ont eues, qui s`y connaissent- nest-ce pas ? - lors de la verification des conditions techniques concernant la securite des frontieres, ils ont confirme, si necessaire, une fois de plus, que nous sommes prets ; et nous avons eu de tres bonnes appreciations de ce point de vue. Il est clair que ce nest pas une decision prise sur des arguments qui relevent dun fondement peut-etre meme professionnel - ce sont les experts techniques qui valident cela du point de vue de lexpertise technique - et, cependant, ce geste est profondement injuste, tant du point de vue du respect des conditions techniques, de la mission que le Gouvernement de la Roumanie a eu, et je sais bien ce que je dis, et de la maniere responsable dont M. le Premier ministre et M. le ministre de lInterieur ont fait leur devoir envers le pays, je vous le dis en toute responsabilite, et pourtant cette decision a ete prise dans des conditions que nous ne pouvons pas vraiment expliquer. ournaliste : Monsieur le Ministre, et encore une question, si vous pouviez nous dire ce qui se passera a la fin de cette annee avec la loi sur les avertisseurs d`integrite. Marcel Boloş : La loi sur les avertisseurs d`integrite doit avoir une finalite dici le 15 decembre, car elle fait partie de la demande de paiement numero 2. Nous devons respecter strictement ce delai, car, sinon, la Roumanie perd le droit de soumettre deux demandes de paiement par an, comme dit le reglement. Si nous devions reporter au-dela du 15 decembre, deux demandes de paiement doivent etre unifiees, ce qui est presque impossible pour nous, car nous discutons a la fin de cette annee, apres un travail acharne de tous les membres du Gouvernement de la Roumanie pour remplir un certain nombre de 151 jalons et objectifs. Je pense que cest une question qui sera resolue dici le 15 decembre et, bien sûr, apres cela, le processus de validation des reperes et des objectifs commencera, comme nous en avons deja lhabitude. Nous avons ce sujet sensible dans la relation avec la Commission europeenne, mais je pense que nous le fermons jusqua ce que nous soumettions la demande de paiement numero 2. Dan Carbunaru : Merci. Sil ny a plus de questions pour M. le ministre Boloș, je le remercie beaucoup pour sa presence et lui souhaite un succes continu dans la gestion du processus dabsorption de largent europeen necessaire au developpement de la Roumanie. Comme je vous le disais, M. le ministre des Finances, Adrian Caciu, est pret a vous donner tous les details concernant le paquet budgetaire que le Gouvernement a approuve aujourdhui. M. le inistre, sil vous plait. Adrian Caciu : Bonsoir ! Merci, merci pour votre patience car la reunion a ete longue. Aujourdhui, nous avons approuve cinq actes normatifs qui creent le cadre du financement de la Roumanie en 2023, respectivement lordonnance sur les mesures budgetaires et fiscales, valable pour 2023, la Strategie fiscale et budgetaire pour les annees 2023-2025, la loi sur les plafonds budgetaires, la loi sur le budget de lEtat, la loi sur le budget de la securite sociale de l`Etat - projets de loi qui iront au Parlement a partir de ce soir, pour debat et vote par linstance legislative supreme. Je voudrais presenter quelques elements, un par un, pour chacun des actes normatifs, bien quils aient probablement ete dans le debat public ou ont fait lobjet dun debat public, du cote de lordonnance des mesures fiscales-budgetaires. Comme vous le savez, les mesures dans le domaine des droits salariaux que nous prenons pour lannee 2023 sont les suivantes : laugmentation, a compter du 1er janvier 2023, du montant brut des salaires de base, des soldes de fonction, des salaires de fonction, des mensualites demploi dont beneficient le personnel remunere sur fonds publics, avec 10% par rapport au niveau accorde pour le mois de decembre 2022, avec linclusion dans la grille reglementee par la loi-cadre no. 153/2017 sur la remuneration du personnel remunere sur fonds publics, avec modifications et ajouts ulterieurs pour lannee 2022 ; le maintien du paiement en 2023, au niveau relatif a decembre 2022, des indemnites mensuelles pour les fonctions de dignite publique et fonctions assimilees, prevues a lannexe numero 9 de la loi-cadre no. 153/2017 ; maintenir en 2023 le montant des augmentations, indemnites, indemnites, primes et autres elements du systeme salarial faisant partie, conformement a la loi, du salaire mensuel brut, maximum au niveau du montant accorde pour decembre 2022 ; maintenir en 2023 le montant de lallocation alimentaire au niveau etabli pour 2022 ; compensation des heures supplementaires pour le personnel du budget uniquement avec un temps libre approprie ; le maintien de certaines categories de droits dont jouissent les militaires, les policiers et les agents penitentiaires qui ne font pas partie du salaire mensuel brut ou du salaire brut au niveau de decembre 2022 ; non-octroi en 2023 de bons, a lexception des bons de creche, reglementes par la loi 165/2018, ni de prix prevus par la loi-cadre n. 153. À titre exceptionnel, en 2023, des prix peuvent etre decernes aux sportifs et aux equipes techniques qui ont realise des performances exceptionnelles lors devenements sportifs internationaux et nationaux officiels, aux eleves, etudiants, chercheurs et enseignants qui ont obtenu des distinctions lors dolympiades internationales et devenements internationaux. et des concours nationaux sur des sujets educatifs et pour les enseignants qui les ont formes. En ce qui concerne les heures supplementaires, nous avons une serie dexceptions liees au personnel de larmee, de la police, de lordre et de la securite nationale, compte tenu de la situation de conflit a la frontiere de la Roumanie, dans le sens où ces heures supplementaires peuvent etre payees. Dans le domaine des pensions et autres droits dassistance sociale : laugmentation du point de pension a partir du 1er janvier 2023 dans le systeme public de pension, de 1 586 a 1 785 lei ; lindexation des pensions militaires de lÉtat avec le taux dinflation, respectivement 5,1, le taux dinflation de 2021, auquel sajoute un pourcentage supplementaire, en fonction de la date detablissement des droits a pension et de leurs tranches de valeur ; augmentation de lallocation sociale minimum pour les retraites, de 1 000 lei a 1 125 lei ; octroyer une aide financiere aux retraites du systeme de retraite public, aux retraites du systeme de retraite militaire de lÉtat et aux beneficiaires de droits prevus par des lois speciales, versees par les caisses de retraite territoriales, les caisses de retraite du secteur, dont le revenu mensuel ne depasse pas 3 000 lei comme suit : dans le montant de 1 000 lei, si le niveau de revenu mensuel est inferieur a 1 500 lei, dun montant de 800 lei, si le niveau de revenu mensuel est compris entre 1 501 lei et 2 000 lei, dun montant de 600 lei, si le niveau de revenu mensuel se situe entre 2 001 et 3 000 lei. Laide est accordee en deux tranches egales, au cours des mois de janvier et doctobre 2023. A partir du 1er janvier 2023, lallocation au profit des invalides de guerre, des anciens combattants, des veuves de guerre est accordee comme suit : invalides de guerre - 1 950 lei par mois pour les mutiles et invalides du 1er degre dinvalidite, 1 300 lei par mois pour ceux du 2e degre dinvalidite, 1 170 lei par mois pour ceux du 3e degre dinvalidite, anciens combattants 780 lei par mois, veuves de guerre, sils ne lont pas fait remarier, 780 lei par mois. En janvier 2023, les personnes handicapees beneficieront exceptionnellement dune allocation compensatoire comme suit : adultes handicapes - 368 lei pour une personne gravement handicapee, 279 lei pour une personne gravement handicapee, 64 lei pour une personne moyennement handicapee; enfant handicape - 316 lei pour un enfant gravement handicape, 184 lei pour un enfant gravement handicape, 64 lei pour un enfant moderement handicape. Mesures dans le domaine des depenses budgetaires : le nombre maximum de postes finances en 2023 sur fonds publics par les etablissements et collectivites publiques, quel que soit le mode de financement et de subordination, a etablir de maniere a assurer le paiement integral du salaire droits accordes dans les conditions prevues par la loi, avec inclusion dans les charges de personnel. Les ordonnateurs de credits etabliront le nombre maximum de postes finances conformement a cette conditionnalite. Le paiement des montants etablis en faveur du personnel du secteur budgetaire, devenus executoires entre le 1er janvier et le 31 decembre 2023, devrait etre effectue selon une procedure similaire a celle etablie pour les decisions de justice, devenues executoires jusquau 31 decembre 2022. Non octroi daides, versements compensatoires a la retraite, maintien en paiement en 2023, au niveau accorde pour le mois de decembre, de certains droits accordes a certaines categories de beneficiaires, allocations pour personnes persecutees pour des raisons politiques ou ethniques, revolutionnaires, allocation /.../ et leurs descendants, etc. Maintien des rentes viageres prevues par la Loi sur lEducation Physique et le Sport n. 69/2000 au niveau du montant dû en decembre 2022. Prolongation de lapplication de lart. 8 de la loi sur lEducation nationale no. 1/2011 avec amendementsw ulterieurs, concernant laffectation de 6% du PIB au financement de leducation nationale, respectivement 1% du PIB a lactivite de recherche scientifique pour lannee 2023. Prolongation de lapplication des dispositions de lart. 49 de lOrdonnance du Gouvernement 57/2002 sur la recherche scientifique et le developpement technologique, approuvee avec amendements par la Loi 324/2003. Maintenir la restriction a un maximum de 3 allers-retours ou 6 allers simples en train, dans le cas des revolutionnaires et, respectivement, des voyages en train, en voiture ou en mer, reglement du priz du combustible dans le cas des magistrats. Prolongation de lapplication de lart. 27, alinea 6 et de lart. 361, alinea 3 lettre /.../ de la loi 1/2011 avec amendements ulterieurs, concernant loctroi de cheques sociaux pour leducation precoce, respectivement loctroi dun soutien a leducation permanente de chaque nouveau-ne dun montant de 500 euros, a partir de lannee 2024. Suspension de lapplication des dispositions de la loi 509/2006 concernant loctroi de miel dabeille en tant que supplement nutritionnel net pour les enfants dage prescolaire et les eleves du primaire, jusquau 1er janvier 2024. La prorogation jusquau 1er janvier 2024 des delais dentree en vigueur, prevue a lart. 9 de la loi 236/2020, pour la stimulation des producteurs agricoles qui vendent des produits agricoles primaires. La prorogation jusquau 1er avril 2023 du delai prevu a lart. 3 de la loi 325/2015 modifiant et completant lordonnance gouvernementale numero 26/2011 portant creation de lInspectorat dÉtat pour le controle des transports routiers. La suspension jusquau 1er janvier 2024 des dispositions de lart. 210 de lOrdonnance durgence du Gouvernement numero 57/2019 concernant le Code administratif, avec les amendements ulterieurs, concernant lallocation mensuelle pour la limite dage pour laquelle les personnes qui, depuis 1992, ont occupe le poste de maire, vice-maire, president ou vice-president du Conseil departemental. La suspension jusquau 1er janvier 2024 de lapplication des dispositions de la loi 5/2021 relative au statut du personnel professionnel dintervention operatoire au sein des services publics qui fournissent une assistance medicale durgence publique et des premiers secours qualifies. Suspension de lapplication des dispositions de lart. 34 et 35 de la loi 195/2020 concernant le statut du personnel ferroviaire et loperationnalisation de lAgence pour la qualite et la commercialisation des produits agroalimentaires, a partir du 1er juillet 2023. Plusieurs mesures dans le domaine fiscal ont egalement ete prevues. La plus importante en est cellle qui est attendue par tout le monde, a savoir loctroi de la facilite de 200 lei au salaire minimum, qui a egalement ete etablie aujourdhui par arrete de gouvernement a la valeur de 3 000 lei brut, a compter du 1er janvier 2023. Si vous me permettez, jai une question : je presente tous les actes normatifs et apres cela des questions ou voulez-vous des questions pour chacun ? Dan Cărbunaru : Étant donne quils ont ete presentes, sous reserve du processus de transparence publique, vous pouvez faire un bref examen de chacun, apres quoi, dans la mesure où il y aura des questions... Adrian Caciu : Je vais essayer detre encore plus court, car je suis convaincu quil est tard et que ces lois, etant dans le debat public, les questions ou les reponses aux questions importent davantage. Le projet de loi portant approbation du plafond de certains indicateurs specifies dans le cadre fiscalo-budgetaire pour lannee 2023 a ete approuve par le Gouvernement. Le plafond du solde budgetaire general consolide exprime en pourcentage du PIB est en 2023 de 4,40% du PIB, et en 2024 de 2,95% - ce plafond represente le deficit que nous enregistrerons. Le plafond des depenses de personnel du budget general consolide exprime en pourcentage du PIB est de 8,2% du PIB en 2023 et de 7,9% du PIB en 2024. On note que la part des depenses permanentes dans le PIB a egalement diminue en 2023, tewlle que realise egalement en 2022. Le plafond propose pour la dette publique pour 2023 est de 49,8 % du PIB. Je mentionnerai egalement le fait quun plafond a ete etabli concernant les garanties que le gouvernement, par lintermediaire du Ministere des Finances, peut accorder aux entreprises en 2023, un plafond de 40 milliards de lei. Aujourdhui egalement, on a etabli et approuve le projet de loi de finances de lÉtat, un budget qui, de mon point de vue, est construit de maniere prudente, equilibree et principalement axee sur les investissements, mais, compte tenu de la situation economique, egalement sur une serie de mesures daccompagnement social. Tout a lheure, le ministre Boloș vous a presente un certain nombre de decisions que nous avons prises concernant le soutien aux personnes vulnerables dans le domaine de lenergie, mais pas seulement, mais egalement pour les bons alimentaires. Jai egalement presente les mesures qui viennent dans le domaine social de la part des retraites a faibles revenus. Il sagit egalement de soutenir au maximum la population, afin quelle puisse traverser cette periode compliquee, marquee par une forte poussee inflationniste. Le PIB sur lequel est bati le budget, le Produit interieur brut, est donc de 1.552,1 milliards de lei, soit une croissance economique de 2,8%, en ralentissement par rapport a la croissance economique de 4,6. Cest pourquoi il y a eu aussi des elements que probablement quand je repondrai a certaines questions liees aux budgets... on nest pas dans une zone dexpansion economique, on est dans une zone compliquee dans laquelle il faut bien sen sortir, ensemble, en tant que pays, sur cette situation et puis ce qui etait important cetait la partie investissements qui peut produire une multiplication economique durable et la partie accompagnement de la population et des entreprises, car les enjeux lies aux licenciements issus des projets legislatifs de 2011, 2012, 2015 doivent etre adapte a la situation actuelle. Sur les recettes, le budget est construit, le budget general consolide de la Roumanie, dune valeur de 539,6 milliards de lei, et les depenses seleveront a 607,9 milliards de lei. Les allocations, egalement par ministeres, je puis vous en montrer certaines donnees. Institutions qui ont des allocations plus elevees par rapport a 2022 : nous avons le Ministere de lAgriculture - 25,2 milliards de lei, le Ministere des Affaires Interieures - 25,5 milliards de lei, le Ministere de lEntrepreneuriat et du Tourisme - 4 milliards de lei, le Ministere de la Defense - 35,2 milliards de lei , le Ministere de la Recherche - 3,2 milliards de lei, le Ministere de la Culture - 1,2 milliard de lei, le Ministere du Developpement - 12,6 milliards de lei, compte tenu de la mise en œuvre des programmes nationaux, finances par le budget de lÉtat, le Ministere de la Famille - 620,7 millions de lei, le Ministere de lÉducation, avec un budget total de 37 milliards de lei, mais je my refererai lorsque je repondrai aux questions relatives au Ministere de lÉducation. Leducation, en tant quaction, recoit 3,2% du PIB, car leducation, en tant quaction, est incluse dans plusieurs budgets, y compris les budgets locaux, considerant que ce /.../ a commence des 2010, oui, cest vrai, lent processus de decentralisation. Il y a des depenses qui sont a la charge des autorites locales, mais qui jusqua lannee derniere, par exemple, etaient incluses dans le budget du Ministere de lÉducation et ne transitaient que par ce budget, en fait ce netaient pas des depenses qui restaient dans le budget du Ministere de lÉducation et transite et est alle aux autorites locales. Les ministeres qui, en effet, ont une reduction budgetaire: le Ministere de lÉnergie, qui aura un budget de 3 milliards de lei et le Ministere du Travail, qui aura une legere reduction budgetaire, une reduction de 4% du budget, restent avec un budget de 60,9 milliards de lei. Jai mis un peu les deux ministeres dans lequipe. La diminution est principalement due au manque dargent pour les compensations, dans le sens de non pas le manque dargent, cet argent pour les compensations qui etait jusqua present mis dans les budgets des ministeres se retrouvent dans le compte disponible, fait sur la base du fonds de contribution energie, le mode transition energetique, la contribution de solidarite, or ce fonds ne fait plus partie du budget general consolide de lEtat. Au Ministere de la Justice, où, de meme, il y a une reduction importante, apparemment de 51 %, cest-a-dire un budget de seulement 2,9 milliards de lei - cela est dû a lentree en vigueur dune nouvelle loi sur le salaire des magistrats, qui prevoit que le salaire ne soit plus fait par le Ministere Public, mais par la Haute Cour de Cassation et de Justice et vous verrez a la Haute Cour de Cassation et de Justice une augmentation en miroir, si vous voulez, du budget, car les depenses de personnel qui ne se retrouvent pas encore au Ministere de la Justice seront retrouvees a la Haute Cour de Cassation et de Justice. De plus, aujourdhui, pour aller plus vite, nous avons egalement approuve le projet de loi sur le budget des assurances sociales de lÉtat pour lannee 2023. Je pense que la chose la plus importante pour vous est de savoir quel est le deficit du fonds de pension, il est de 10,7 milliards de lei prevu pour 2023. En outre, le budget de lassurance-chomage affichera un excedent dun montant de 1,8 milliard de lei lie au fonds de garantie pour le paiement des creances salariales. Je ferais egalement reference au budget de lassurance sociale de lEtat - si lannee derniere la subvention representait 13,4% du budget, cette annee elle est de 9,6%. Sil y a des questions, je suis a votre disposition. Merci. Journaliste : Bonsoir, Monsieur le Ministre. Adrian Caciu : Bonsoir. Journaliste : Les membres de lUnion Nationale des Conseils Departementaux disent que ce budget, du fait que vous leur avez donne moins dargent quils nen avaient lannee derniere, bloque les projets locaux de financement local et en plus, le fait quils ne peuvent pas assurer leurs soldes budgetaires parce que vous avez donne moins dargent que lannee derniere. Adrian Caciu : Je reformulerais et dirais ils disaient . Cela a ete reglemente aujourdhui par la decision du gouvernement, en ce sens quon a ajoute a lannexe 6, a lannexe sur les depenses - des quotas ventiles pour les depenses sur les routes de departement, le montant a ete ajoute de 200 millions de lei, et nous devons egalement comprendre une chose : cest une situation compliquee, mais nous devons reflechir avec ceux des collectivites locales a un nouveau mode de financement, qui leur fournira des ressources, car les collectivites locales doivent se developper et acquerir le plus dautonomie financiere possible. Mais cela fera lobjet de discussions a partir du 1er janvier 2023. Journaliste : Et encore une question : Le Conseil Fiscal attire lattention sur le fait que les objectifs de collecte de ce budget sont inferieurs de 11,3 milliards par rapport a ce que voient ceux du Conseil Fiscal et, en meme temps, que le projet de budget a une collecte ou voit une collecte, pour lannee 2023, de 8,7 milliards superieure a celles du Conseil fiscal. Adrian Caciu : Je peux constater que le risque est plus faible cette annee quen 2022, lorsquil etait prevu quil y aurait une imprevisibilite sur des recettes de 12,6 milliards, si vous lisez lavis du budget 2022. Lavis du Conseil fiscal est tres bon. Jai toujours dit que cest tres bien davoir un avis dune autorite independante et qui dit la une chose tres importante : le revenu, pour devenir structurel, doit avoir un haut degre de repetabilite et de structuration. Pratiquement, les revenus qui, selon eux, pourraient etre remis en question, sont les revenus de l`augmentation de la collecte. Eh bien, lannee derniere, il y avait la meme critique et il sest avere que cette annee, nous avons 70 milliards de plus dans le budget de lÉtat par rapport a 2021. Donc, cest une tres bonne opinion, mais notre effort sera comme ce que nous avons propose dans le budget A remplir. Cest la ligne du bas. Évidemment, il y a des risques, cest exactement ce que nous devons faire pour empecher ces risques de se produire. Merci! Dan Cărbunaru : Merci beaucoup pour votre presence, pour les eclaircissements, les reponses aux questions, monsieur le ministre. Adrian Caciu : Merci moi aussi ! Dan Cărbunaru : Sil ny a plus de questions, je passerai en revue certains des elements que, aujourdhui, le gouvernement a pris en compte. Journaliste : Le projet de loi sur la cybersecurite a-t-il ete adopte ? Dan Carbunaru : Bien sûr. Voila ce que jallais vous presenter, les principales decisions que le Gouvernement avait en vue, puis je serais a votre disposition pour toutes questions et, dans la mesure où je peux les preciser, ces souhaits de precision sur place. Aujourdhui, le gouvernement a approuve deux decisions importantes dans le domaine de lagriculture. Il sagit de lordonnance durgence qui modifie et complete lordonnance gouvernementale durgence 157 de 2022, qui etablit des regimes daides dÉtat sous forme de subventions pour les producteurs agricoles qui ont etabli des cultures lautomne dernier et ont ete touches par la secheresse des sols. Cet acte normatif etablit des subventions pour les producteurs agricoles touches par la secheresse pedologique de cette annee, a la suite des changements imposes par la Commission europeenne. Ainsi, pour les producteurs agricoles egalement titulaires dun contrat dassurance secheresse, mais egalement beneficiaires de la mesure 17-1 du PNDR, du programme 2014-2020, dune prime dassurance secheresse, et de lindemnisation des assurances calculee a lhectare, additionnes a la subvention dont ils beneficient a lhectare, octroyee dans le cadre de ce regime, conduisent a un depassement de la valeur de 80 % des depenses eligibles, ils reversent la contre-valeur du montant representant le depassement en question avec le paiement de la interets lies au marche. Parallelement, pour les producteurs agricoles egalement beneficiaires de la mesure 17-1 du PNDR 2014-2020, pour la prime dassurance secheresse, qui ont percu les sommes aupres des compagnies dassurance, au titre de lindemnisation de la secheresse, avant la date de soumission au departements de lagriculture de ces demandes de subvention, doivent mentionner dans les demandes de paiement, dans la rubrique Declarations et engagements, les montants recus des compagnies dassurance. Dans le meme temps, par l`arrete approuve aujourdhui, le gouvernement modifie larticle 8, de l`arrete de gouvernement 148 de 2022, pour lapprobation du programme de soutien a la production de legumes dans les zones protegees pour lannee 2022, completant ainsi les ressources financieres necessaires de payer les obligations de paiement aux beneficiaires potentiels du regime daide de minimis inscrits au programme, dans le deuxieme cycle de production, avec 74 millions de lei, de 265 millions de lei a 339 millions de lei. A travers cet acte normatif, des paiements sont assures pour les beneficiaires du programme dans le deuxieme cycle de production avec un impact sur la poursuite des travaux specifiques dans les zones protegees pour les nouvelles cultures. Aujourdhui egalement, le Gouvernement a approuve, par arrete, laffectation de sommes du Fonds de Reserve budgetaire a la disposition du Gouvernement, pour completer le budget du Ministere des Transports et de l`Infrastructure, pour le financement de la Societe Nationale dAdministration des Infrastructures Routieres, respectivement pour lexecution travaux dans la zone des points de passage de la frontiere avec lUkraine et la Republique de Moldavie, respectivement Vikovu de Sus - Krasnoilsk et Racovaț - Diakivţi. En ce qui concerne le projet de loi sur la securite et la cyberdefense de la Roumanie, ainsi que pour modifier et completer certains actes normatifs, le gouvernement a approuve aujourdhui ce projet qui reglemente le cadre juridique et institutionnel concernant lorganisation et la conduite des activites dans les domaines de la cybersecurite et la cyberdefense, les mecanismes de cooperation et les responsabilites des institutions ayant des attributions dans les domaines mentionnes, avec les principaux objectifs visant a creer des reseaux et des systemes informatiques securises et resilients, a developper et a adopter un cadre reglementaire institutionnel consolide, a realiser un pragmatique public-prive partenariat dans le domaine de la cybersecurite, assurant la resilience par une approche proactive et dissuasive, ainsi que la transformation de la Roumanie en un acteur pertinent dans larchitecture de cooperation internationale dans le domaine de la cybersecurite. Ce cadre normatif permettra la creation doutils institutionnels, de mecanismes daction integree et de cooperation interinstitutionnelle dans les domaines de la cybersecurite et de la defense, assurant, dans le meme temps, une coherence accrue concernant la reponse aux cyberincidents ou attaques, ainsi que des responsabilites et previsibilite quant aux types dactions que chaque institution mene dans les domaines de la defense, de lordre public et de la securite nationale. Ces nouvelles mesures contribueront a augmenter le niveau de cybersecurite et des reseaux publics au niveau national et international en prevenant lapparition de situations dans lesquelles des reseaux ou des systemes informatiques nationaux sont utilises pour propager des campagnes de cyberattaques contre des reseaux ou des systemes informatiques appartenant a dautres États. Ce sont la les principaux elements que jvoulais porter a votre attention. Bien sûr, si vous souhaitez que nous detaillions dautres points qui ont deja ete presentes dans le cadre de lordre du jour de la reunion gouvernementale daujourdhui, je suis a votre disposition. Jajouterai cependant, enfin, avant de vous demander si vous avez besoin dautres precisions, le fait quaujourdhui le gouvernement a approuve lordonnance durgence qui modifie et complete certains actes normatifs dans le domaine des pensions dÉtat a gestion privee, en ce sens, la legislation mesure que le gouvernement a adoptee aujourdhui, conformement aux engagements pris dans le cadre du Plan national de relance et de resilience, afin de contrer les eventuels effets negatifs sur le systeme de retraite prive en Roumanie et sur les participants a ce systeme, mais aussi pour repondre aux problemes actuels , cet acte normatif visant a renforcer la capacite de controle de lAutorite de Supervision Financiere et une plus grande responsabilite des administrateurs quant a lexecution de leurs activites. Certaines des modifications apportees a ce cadre reglementaire, de nouveaux principes concernant les regles dinvestissement et les devoirs des directeurs dinvestissement au sein des administrateurs, letablissement dun pourcentage de 3% dans la situation où lÉtat roumain detient des participations ou des participations dans des entites de capital-investissement, respectivement 5 % si les fonds dun investissement en capital prive dans lequel on investit sont finances a la fois par des fonds alloues par le PNRR et par lÉtat roumain, des dispositions transitoires applicables aux participations actuellement existantes pour les investissements deja realises dans ces instruments financiers qui sont dans les portefeuilles de fonds dinvestissement prives, des attributions claires pour les structures de gestion des risques au sein des gestionnaires et les principes sous-tendant levaluation des actifs des fonds et la responsabilite des gestionnaires et, en meme temps, lobligation du gestionnaire de maintenir en permanence un niveau de liquidite adequat dont la valeur doit couvrir activite courante pendant une periode dau moins six mois. Voici quelques-uns des points forts de cette nouvelle reglementation et, comprenant que vous avez deja des questions, je me tiens a votre disposition. Journaliste : Je veux vous demander sil sagit de ce projet concernant la reduction des cotisations, la reduction des commissions des administrateurs du 2e et du 3e pilier des pensions ? Vous navez pas specifie cette disposition. Existe-t-elle aussi ? Car le projet na pas ete soumis au debat public. Je sais quil a ete deux fois au gouvernement, mais il netait pas a lordre du jour daujourdhui. Dan Cărbunaru : Le projet auquel je fais reference vise a renforcer la forme de protection des actifs des fonds de pension publics a gestion privee. Donc sil y a dautres details lies a dautres initiatives... Journaliste : Reduire les frais de cotisation ? Car il faisait partie du meme projet avant... Dan Cărbunaru : Je nai pas de tels elements maintenant, mais nous pouvons verifier lacte normatif en detail. Journaliste : Où le trouve-t-on, pour voir la forme ? 2022-12-08 18:47:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_318390459_1301996327201644_2663719754134424679_n.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă cu privire la decizia Consiliului JAIȘtiri din 08.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-concernant-la-decision-du-conseil-jaiNicolae-Ionel Ciucă : En tant que Premier ministre et citoyen roumain, je veux commencer par exprimer ma profonde deception face a labsence de consensus au niveau du Conseil JAI aujourdhui concernant ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen. Je veux, tout dabord, remercier tous les partenaires europeens des États membres, la Commission europeenne, le Parlement europeen, mais aussi les agences europeennes, qui nous ont soutenus vocalement, sur de bases concretes, demontrees par des arguments, des faits et des chiffres solides et qui omt insiste pour trouver des solutions ensemble. Tous les États europeens ont accepte douvrir les portes de lEspace Schengen aux Roumains, en reconnaissance de notre preparation, mais aussi des efforts continus, depuis des annees, pour proteger les frontieres exterieures europeennes. Tous, a une exception injustifiee, lAutriche. Lunanimite netait pas possible aujourdhui, dans le contexte où un seul Etat membre, lAutriche, a refuse ladhesion de la Roumanie. Cette decision reste basee sur des allegations fondees sur des chiffres que la Roumanie a clairement prouvees errones. Nous navons meme pas utilise destimations nationales, nous avons utilise des donnees des agences de lUnion europeenne, qui doivent rester la base lorsque nous prenons des decisions europeennes. Nous avons reconnu les difficultes des États membres soumis a la pression migratoire et avons toujours agi solidairement et activement pour trouver des solutions au niveau europeen. Ce nest quensemble que nous pourrons resoudre ces problemes. Nous avons eu des propositions concretes pour nos partenaires et avons travaille intensivement avec la Commission europeenne pour repondre a ces preoccupations. Nous regrettons et franchement ne comprenons pas la position inflexible de lAutriche. Plus que jamais, la derniere annee, la Roumanie a prouve quelle etait un veritable acteur pour assurer la securite europeenne. Non pas en dernier lieu, les etapes franchies dans ce processus relance dadhesion a lEspace Schengen ont confirme que les citoyens roumains et europeens peuvent avoir confiance dans la maniere dont la Roumanie protege les frontieres de lUnion et assure la cooperation policiere. Comme nous lavons fait au cours des 15 dernieres annees, nous continuerons a proteger nos frontieres exterieures, qui sont aussi les frontieres de lUnion europeenne, car il en va de la securite de la Roumanie et des Roumains, mais aussi des Europeens. Cela etait encore plus visible dans ce contexte difficile genere par la guerre a nos frontieres. La Roumanie continuera a etre constructive et a œuvrer pour une veritable solution europeenne. La Roumanie reprendra le processus dadhesion a lEspace Schengen. Ladhesion de la Roumanie reste lobjectif national strategique que nous avons et nous poursuivrons toutes les discussions et negociations pour atteindre cet objectif. Je tiens a remercier toutes les personnes impliquees dans cet effort massif, politique et diplomatique, quelle que soit leur couleur politique. Je tiens egalement a remercier les medias pour leur contribution a cet effort commun. La decision daujourdhui, meme si nous la regrettons, je vous lassure, nous motive a continuer. Je vous remercie ! 2022-12-08 17:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_pm-50.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvern din 8 decembrieȘtiri din 08.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-de-gouvernement-du-8-decembreNicolae-Ionel Ciucă : Bonjour. Nous commencons la reunion du gouvernement. Avant dentrer dans lordre du jour du jour, je vais certainement evoquer le sujet le plus brûlant, qui se deroule en ce moment, en fait, a Bruxelles , a lieu la reunion du Conseil JAI. Ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen y est debattue et negociee. Par rapport au communique de presse que jai donne hier, il ny a pas eu de changement. Nous continuons dexprimer notre confiance que, comme tous les pays europeens, a lexception de lAutriche, ont compris et soutiennent ladhesion meritee de notre pays a lEspace Schengen, nous aurons finalement un vote, un vote que nous esperons positif, et au moment où la reunion du Conseil prendra fin, bien sûr, nous sortirons et ferons lannonce conformement a la decision qui sera prise lors de cete reunion. Encore une fois, il est tres important de comprendre que la Roumanie a fait des efforts pour satisfaire a toutes les exigences et normes de lacquis Schengen. Cela a ete confirme, de facto, par les commissions de verification doctobre et de novembre et, bien sûr, par les autres activites que notre pays a menees et qui, avec certitude, continuera a mener, car nous soutenons fermement ce que signifie valeurs europeennes et nous continuerons a soutenir et a accomplir les valeurs europeennes, et le fait que nous reconnaissons tous en ce moment quil y a un probleme avec la migration, nous devons cependant trouver des solutions ensemble. Le simple fait de presenter le probleme ne resout pas le probleme. En tant que tel, nous avons besoin que lAutriche comprenne quune solution est necessaire, pas necessairement une solution technique, car il est tres clair quelle existe, mais aussi une solution politique. Lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, nous approuvons le paquet de la legislation budgetaire pour lannee prochaine. Nous discutons des deux projets de loi de finances pour lannee 2023, de la strategie fiscalo-budgetaire pour les annees 2023-2025, du projet de loi portant approbation des plafonds et, bien sûr, de lordonnance durgence fixant les mesures fiscalo-budgetaires. Comme toujours, en ce moment aussi, jinsiste sur le fait que nous avons eu en vue detablir un budget realiste et equilibre, en tenant compte de lensemble du contexte securitaire et du contexte economique. Nous avons regarde les realisations de cette annee et bien sûr les previsions pour lannee 2023. A ce titre, nous poursuivrons les programmes de soutien economique, nous poursuivrons les programmes de soutien aux investissements prives et publics, et nous continuerons egalement davoir sur la liste des priorites le maintien emplois et proteger les citoyens contre les effets de la hausse des prix et, bien sûr, contre les effets de la hausse de linflation. Nous proposons egalement de nouvelles mesures pour soutenir les personnes vulnerables. Tout cela est contenu dans les decisions que nous avons prises lors de lelaboration du budget au niveau de chaque ministere. Cest la premiere fois que, pour le budget 2023, nous faisons une construction pour assurer le financement des programmes prioritaires dans tous les domaines dinteret pour les citoyens. Il s`agit de 233 programmes inclus dans le financement. Ces programmes sont le resultat de consultations entre les membres du Cabinet et les representants de tous les ministeres. Presque tous les ministeres ont des budgets plus importants pour lannee prochaine. Nous devons poursuivre les politiques et les programmes que nous avons entrepris, pour leducation, pour la recherche et linnovation, pour la sante, pour laide sociale, pour leconomie, pour lagriculture et, bien sûr, pour les infrastructures de transport, ainsi que pour la securite et la defense. Le paquet de mesures visant a plafonner et a compenser les prix de lenergie et du gaz naturel se poursuivra car, comme nous lavons souligne, nous devons encore proteger les citoyens de la hausse des prix et, bien sûr, des effets de la crise energetique. Monsieur le Ministre, etant donne que ce sont les grandes lignes que nous avions en tete lors de lelaboration du budget de lannee prochaine, veuillez presenter les principales donnees contenues dans la loi. Adrian Caciu : Monsieur le Premier ministre, je vous remercie ainsi que tout le Cabinet pour la collaboration a lelaboration des lois budgetaires. Le budget 2023 est base sur ce qui a ete presente par la Commission nationale de strategie et de prevision, concernant levolution des indicateurs macroeconomiques, dans les previsions dautomne de 2022, respectivement, pour lannee 2023, nous avons une prevision de PIB nominal de 1.552,1 milliards de lei, avec une croissance reelle de 2,8 %, en ralentissement par rapport a ce que signifiait la croissance economique prevue pour 2022, qui etait de 4,6 %. Mais une reduction des deficits est la chose la plus importante, cest pourquoi la construction budgetaire a suivi cela, la reduction des deficits jumeaux, a savoir le deficit du compte courant diminue a 8,5% du PIB, de 8,8, et le deficit public diminue a 4,4% du PIB, de 5,7%. On envisage egalement une baisse du niveau dinflation a la valeur annuelle moyenne de 9,6, avec un objectif dinflation en 2023 pour atteindre, fin 2023, 8%, une augmentation du salaire brut mensuel moyen a 6.789 de lei, de 6.120, du salaire net mensuel moyen de 4.235 lei de 3.801 lei, une augmentation du nombre moyen demployes a 5.252.000 contre 5.175.000 en 2022 et une diminution du taux de chomage enregistre a 2, 7%, de 2,9, ce qui est estime pour 2022. Les objectifs de la politique fiscalo-budgetaire que nous avons envisagee que nous envisageons, sont representes par la poursuite des mesures pour une reprise economique robuste, le maintien et le soutien dun nouveau cadre de developpement durable, equitable et inclusif qui puisse assurer une tranzition ecologique, economiquement efficace, supportable socialement et axee sur la competitivite, linnovation et la decarbonisation, conduisant a lelimination des vulnerabilites de leconomie et assurant un niveau de vie decent, dans la mesure du possible. Aussi, la mise en place progressive de la consolidation budgetaire se poursuit a travers des mesures permettant datteindre lobjectif de deficit prevu par la reglementation europeenne, jusqua fin 2024. Le budget pour lannee 2023 est construit, de notre point de vue, mais aussi compte tenu, nous avons vu aujourdhui, de lavis du Conseil Fiscal - il est construit prudemment et equilibre et principalement axe sur les investissements. Nous avons une allocation de 7,2% du PIB en 2023, pour les investissements, soit un volume nominal de 112 milliards de lei, mais, en meme temps, nous equilibrons egalement le cote relance de leconomie et le cote soutien a la population, surtout dans le but et dans la lutte pour combattre autant que possible lerosion du pouvoir dachat qui a ete produite par linflation. Je paserais enoncer certains - si vous me le permettez - quelques gros chiffres des ministeres, et ensuite... Nicola-Ionel Ciucă : Sil vous plait ! Adrian Caciu : Nous avons des institutions avec des allocations plus elevees quen 2022, nous avons le Ministere de la Defense, où, comme nous lavons tous assume, a partir de 2023, lallocation passe a 2,5 % du PIB ; nous avons le Ministere de lAgriculture, avec une augmentation de 7 %, a 25 milliards de lei ; nous avons le Ministere des Afffaires Interieures, avec une augmentation de 12,17 %, a 25,5 milliards de lei ; nous avons le Ministere de lEntrepreneuriat et du Tourisme avec 4 milliards de lei que nous accordons pour stimuler les petites et moyennes entreprises ; une augmentation de 69,7% au Ministere de la Recherche, en maintenant notre engagement de recuperer progressivement, dans un horizon de temps moyen, pour que nous atteignions 1% du PIB en 2025, peut-etre meme plus tot, cela depend de ce que nous pouvons et nous mettons en œuvre des programmes prevus; au Ministere de lÉducation, une augmentation de 7%, au Ministere de lÉconomie, le maintien de 702 millions de lei, au Ministere du Developpement une allocation plus importante, etant donne quen 2023 le programme Anghel Saligny sera egalement mis en œuvre. Je cherchais les Transports, Monsieur le Vice-Premier Ministre. Au ministere des Transports, une augmentation de 16,6%, un budget qui demarre avec 23,3 milliards de lei et nous esperons quapres rectification, d`ailleurs pour tous, est possible un ajout, car cote investissements, en 2022 cela a signifie un an dengagements, de contrats, et 2023 signifierait une annee de mise en œuvre, respectivement dexecutions ; au Ministere des Investissements et des Projets europeens, une augmentation de 29,7%, une augmentation de 11,7 milliards de lei, et au Ministere de lEnvironnement, une augmentation de 7,6%, 3,76 milliards de lei. En outre, au ministere de la Famille sont mis en œuvre les programmes, cette annee ce fut la construction et lannee prochaine est lannee de la mise en œuvre de programmes, le budget alloue etant de 620 millions de lei. Il y a evidemment aussi des ordonnateurs de credits qui, apparemment, ont des reductions dallocations. Mais je voudrais juste preciser, en ce qui concerne le Ministere de lÉnergie et le Ministere du Travail, compte tenu des dispositions de lOrdonnance 119, par laquelle nous avons change le systeme de reglement des factures, de compensation des factures denergie, pratiquement, largent qui etait alloues aux ministeres ne sera plus alloue, il se retrouve dans le compte disponible de la contribution de solidarite a partir duquel sont compensees les factures et s`explique ainsi, d`ailleurs, les baisses budgetaires aux deux ministeres, la partie assistance sociale, la partie au Ministere du Travail, ou la partie soutien a travers des programmes restant intacte, au Ministere de lEnergie, la partie investissements reste intacte meme avec des ajouts pour lannee 2023. Évidemment, a la fin, je participerai aussi au briefing, je donnerai plus de details... Nicolae-Ionel Ciucă : Bien sûr, apres la fin de la reunion du gouvernement, je vous demanderai daller au point de presse et de fournir tous les details necessaires sur le budget pour 2023. Une fois approuve aujourdhui lors de la reunion du gouvernement, le budget ira au Parlement pour debat et approbation, de sorte quau milieu du mois, le 15 decembre, le budget soit approuve et soumis pour promulgation au President de la Roumanie. Dernier point de la partie introductive : nous poursuivons nos efforts pour adherer a lOrganisation de cooperation et de developpement economiques, conformement aux dispositions de la feuille de route la concernant. La semaine prochaine, nous irons a Paris, où nous participerons au Forum economique de lOCDE et, a cette occasion, nous remettrons egalement le memorandum initial pour que le processus gagne en consistance, comme nous nous y sommes engages dans la feuille de route. Je vous remercie! Je vous souhaite une bonne journee ! 2022-12-08 15:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-09-09-01-10big_whatsapp_image_2022-12-09_at_8.46.17_am_(1).jpegMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul Zilei Constituției RomânieiȘtiri din 08.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-journee-de-la-constitution-de-la-roumanieLe jour d`aujourdhui marque le 31e anniversaire de lapprobation de la Constitution roumaine par referendum. Meme sil sagit dune constitution jeune, notre Loi fondamentale a passe le test de maturite et defficacite. Elle a encadre, ordonne et garanti le regime democratique de la Roumanie au cours des trois dernieres decennies. Elle a ete et est toujours lelement central qui assure la stabilite de la democratie constitutionnelle en Roumanie. Parmi toutes les grandes questions debattues aujourdhui concernant lavenir de la Roumanie, il y a le risque que le Jour de la Constitution passe inapercu. Ce serait injuste. Sans notre Loi fondamentale, rien dans levolution de la Roumanie vers un regime politique stable et europeen naurait ete possible. Au cours des 30 dernieres annees, la Constitution roumaine a reussi a definir et a proteger une veritable identite constitutionnelle nationale, fondee sur les valeurs supremes du liberalisme politique : la dignite humaine, les droits et libertes des citoyens, le libre developpement de la personnalite humaine, la justice et le pluralisme politique. Ce quil faut affirmer avec force, cest que cette identite constitutionnelle est a la fois nationale et europeenne, profondement ancree dans les valeurs et les principes du liberalisme constitutionnel. Cest sa propre identite constitutionnelle, qui resulte du dialogue et de la cooperation loyale entre les institutions fondamentales de lÉtat roumain et les structures internationales et regionales dont la Roumanie fait partie. 33 ans apres la chute du regime communiste et 15 ans apres son adhesion a lUnion europeenne, la Roumanie est au seuil dun nouveau moment historique, un moment pour lequel toutes les forces politiques democratiques et les institutions etatiques centrales et locales ont travaille sans relache. Nous sommes fermement ancres sur notre voie occidentale et aucune decision politique injuste ne nous fera derailler de cette voie. Notre potentiel futur est immense et nous ne devons pas le perdre. Nous brûlerons des etapes, nous construirons un nouveau projet de pays et nous garderons la Roumanie a sa place : parmi les grandes democraties occidentales. Dans cette nouvelle etape historique, la Constitution de la Roumanie aura le role fondamental de dynamiser la vie politique et institutionnelle de lÉtat et dassurer une efficacite maximale pour proteger les droits et libertes fondamentaux des citoyens. La Constitution de 1991, revisee en 2003, a ete une Constitution dequilibre, qui n`a pas permis une accumulation excessive de pouvoir entre les mains dune personne, dun parti politique ou dune institution. À lavenir, avec lemergence dun moment constitutionnel authentique, ancre dans les besoins reels de la societe roumaine, la Constitution roumaine refletera lobjectif du developpement accelere de la Roumanie. Quelles que soient les difficultes actuelles, les options politiques ephemeres, la dynamique des partenariats economiques et dinvestissement, la Constitution roumaine reste le premier et dernier rempart contre la concentration du pouvoir et toute forme dautoritarisme politique, economique ou ideologique. Comme elle la fait jusqua present, la Constitution roumaine assurera desormais le fondement de lidentite nationale europeenne, ainsi que la stabilite, la coherence et lequilibre de la vie politique et institutionnelle. Son equilibre assurera la paix sociale de la nation. Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-08 09:10:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-08-09-10-51big_sigla_guvern.pngDeclarație de presă susținută de prim-ministrul Nicolae-Ionel Ciucă privind aderarea României la Spațiul SchengenȘtiri din 07.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declaration-a-la-presse-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-concernant-l-adhesion-de-la-roumanie-a-l-espace-schengenNicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! A la veille du Conseil JAI a Bruxelles qui reunit les ministres de lInterieur des Etats membres, nous continuons a nous efforcer, energiquement et en utilisant tous les canaux, niveaux et instruments disponibles, datteindre le resultat souhaite par la Roumanie. À lheure actuelle, tous les États membres nous soutiennent pour faire avancer ladhesion, y compris les Pays-Bas et la Suede, a lexception de lAutriche. Nous avons aussi le ferme soutien de la France et de lAllemagne, reconfirme a tous les niveaux. En ce qui concerne lAutriche, nous pouvons dire que nous avons eu des reunions au plus haut niveau - le President de la Roumanie avec le Chancelier de lAutriche, les ministres de linterieur et les experts techniques. Les donnees, y compris des institutions europeennes, Frontex, confirment que la Roumanie nest pas sur des flux migratoires qui susciteraient des craintes. Pratiquement, nous ne pouvons pas parler dune veritable justification a ce stade. Nous comprenons tous que la question de la migration illegale est politiquement tres sensible dans de nombreux États membres et que des mesures plus efficaces sont necessaires pour repondre a ce phenomene, mais bloquer ladhesion de la Roumanie a Schengen napportera pas les reponses que lAutriche souhaite. Au contraire, ladhesion de la Roumanie rendra lespace Schengen encore plus sûr en impliquant la Roumanie qui, apres ladhesion, aura encore plus doutils, disposant de tous les instruments Schengen, pour aider a controler et contenir ce phenomene. Les autres partenaires europeens egalement et institutions europeennes - le Parlement europeen, la Commission europeenne et les autres États membres - partagent pleinement ce constat et lont evoque, a leur tour, dans les discussions de ces derniers jours avec le Chancelier autrichien, Karl Nehammer, et le ministre autrichien de lInterieur, Gerhard Karner. Une chose est sûre, nous sommes determines a aller jusquau bout de ces efforts, y compris en demandant un vote pour la Roumanie au Conseil JAI demain 8 decembre 2022. Letat dincertitude actuel ne peut plus durer. Nous avons tous les arguments, tres solides, qui etayent nos demandes et nous nous appuierons sur eux dans les discussions de demain des ministres de lIinterieur au Conseil JAI lorsque nous demanderons de formuler, par vote, sans delai ni tergiversations, une decision pour la Roumanie. Nous avons des arguments objectifs sur le terrain, concernant la preparation de la Roumanie dans les domaines pertinents pour ladhesion a Schengen, et notre determination a contribuer a la securite europeenne est ferme. Nous avons prouve ces qualites au fil des annees, et particulierement recemment dans le contexte de la crise en Ukraine. Les experts europeens qui sont venus recemment en Roumanie (en octobre et novembre de cette annee) ont confirme que nous remplissons absolument toutes les conditions necessaires et donc que la Roumanie merite de faire partie de lEspace Schengen. De plus, les memes experts ont montre que nous assurons une gestion des frontieres de qualite, que nous mettons en œuvre des solutions efficaces dans la gestion de la migration illegale, que nous sommes actifs dans la cooperation policiere internationale et que les systemes et la formation de nos personnels sont exemplaires, voire offrant, sous certains aspects, des exemples de bonnes pratiques pour le reste des États membres. Nous avons agi en toute transparence et ouverture au dialogue avec tous les États membres. Nous avons fourni toutes les explications et informations demandees, y compris recemment a lAutriche sur la maniere dont nous gerons la migration illegale. De plus, nous avons montre notre ouverture au renforcement de la cooperation bilaterale entre la police, les forces frontalieres, ainsi que celles qui gerent les migrants pour aider, avec des solutions concretes, a resoudre les problemes lies a la migration illegale. Au-dela de la situation concrete de la Roumanie et dune credibilite du processus: nous ne pouvons pas maintenir un etat dincertitude, a savoir labsence de decision concernant un État membre qui non seulement veut faire partie de Schengen, mais la prouve dans dinnombrables reprises quil y est pret, il y a une confirmation claire de cela. Donc, demain, au Conseil JAI, nous passerons au vote. Lintegration dans lEspace Schengen est notre objectif national. Je vous remercie! 2022-12-07 12:50:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_ocde3-50.jpgDeclarații de presă susținute de purtătorul de cuvânt al Guvernului, Dan Cărbunaru, cu privire la prezentarea, de către Comisia Europeană, a Planului de Acțiune pentru Balcanii de Vest privind migrațiaȘtiri din 05.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/declarations-a-la-presse-du-porte-parole-du-gouvernement-dan-carbunaru-concernant-la-presentation-par-la-commission-europeenne-du-plan-d-action-pour-les-balkans-occidentaux-en-matiere-de-migrationCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Gouvernement de la Roumanie salue le Plan daction pour les Balkans occidentaux de la Commission europeenne Le Gouvernement de la Roumanie se felicite de la presentation aujourdhui, 5 decembre 2022, par la Commission europeenne, du Plan daction pour les Balkans occidentaux, a la suite de lengagement formule lors de la reunion extraordinaire du Conseil Justice et Affaires interieures tenue le 25 novembre , 2022 ( LINK PLAN: https:/ /ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/IP_22_7447 ). La Roumanie apprecie le caractere exhaustif du document presente par la Commission europeenne, qui comprend des mesures concretes et des mesures daction importantes en reponse aux defis lies au phenomene de la migration illegale sur la route des Balkans occidentaux. Dans ce contexte, le Gouvernement de la Roumanie exprime sa confiance que lensemble de mesures et dinstruments proposes par la Commission europeenne dans le Plan publie aujourdhui sont susceptibles de repondre, y compris aux preoccupations recemment exprimees par lAutriche concernant les evolutions de cette annee sur la route des Balkans occidentaux, offrant des solutions pragmatiques pour une gestion efficace de cette situation. La Roumanie reitere sa pleine disponibilite de contribuer activement et de maniere consitante a la mise en œuvre des mesures et actions proposees par la Commission europeenne dans le plein esprit europeen de solidarite et de responsabilite, en etroite collaboration avec le reste des partenaires europeens. Elements supplementaires: Le Plan daction comprend 20 mesures operationnelles, structurees sur 5 piliers principaux ; 1) renforcer la gestion des frontieres ; 2) des procedures dasile accelerees et des capacites daccueil de soutien ; 3) la lutte contre le trafic de migrants ; 4) renforcer la cooperation en matiere de readmission et de retour ; 5) alignement des politiques de visa. Les mesures visent a soutenir les actions des partenaires dans les Balkans occidentaux, parallelement aux actions de lUE, ainsi qua renforcer la cooperation en matiere de migration et de controle des frontieres avec les partenaires de la region, a la lumiere des perspectives dadhesion de ces États a lUE et de leur efforts pour saligner sur les regles de lUE. Le Plan daction complete les objectifs proposes concernant les principales routes migratoires vers lEurope et peut servir de modele pour lelaboration de plans similaires pour dautres routes migratoires, avec une adaptation aux specificites de chacune. Dan Cărbunaru : Le Gouvernement de la Roumanie se felicite de la presentation aujourdhui, par la Commission europeenne, du Plan daction pour les Balkans occidentaux, a la suite de lengagement pris lors de la reunion extraordinaire du Conseil Justice et Affaires interieures du 25 novembre 2022 . La Roumanie apprecie le caractere exhaustif du document presente par la Commission europeenne, qui comprend des mesures concretes et des mesures daction importantes en reponse aux defis lies au phenomene de la migration illegale sur la route des Balkans occidentaux. Dans ce contexte, le Gouvernement de la Roumanie exprime sa confiance que lensemble de mesures et dinstruments proposes par la Commission europeenne dans le Plan publie aujourdhui sont susceptibles de repondre, y compris aux preoccupations recemment exprimees par lAutriche concernant les developpements de cette annee sur la route des Balkans occidentaux, offrant des solutions pragmatiques pour une gestion efficace de cette situation. La Roumanie reitere sa pleine volonte de contribuer activement et de maniere consitante a la mise en œuvre des mesures et actions proposees par la Commission europeenne dans le plein esprit europeen de solidarite et de responsabilite, en etroite collaboration avec le reste des partenaires europeens. Le Plan daction comprend 20 mesures operationnelles, qui sont structurees sur 5 piliers principaux, qui comprennent : le renforcement de la gestion des frontieres ; des procedures dasile accelerees et des capacites daccueil de soutien ; la lutte contre le trafic de migrants ; renforcement de la cooperation en matiere de readmission et de retour ; lalignement des politiques de visa. Ces mesures visent a soutenir les actions des partenaires dans les Balkans occidentaux, parallelement aux actions de lUE, ainsi qua renforcer la cooperation en matiere de migration et de controle des frontieres avec les partenaires de la region, a la lumiere des perspectives dadhesion de ces États a lUE. et leurs efforts pour saligner sur les regles de lUE. Dans le meme temps, le Plan daction complete les objectifs proposes concernant les principales routes migratoires vers lEurope et peut servir de modele pour lelaboration de plans similaires pour dautres routes migratoires, avec une adaptation aux specificites de chacun. Je vous remercie! Une bonne journee! 2022-12-05 15:19:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_8412.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul Zilei Internaţionale a Persoanelor cu DizabilităţiȘtiri din 03.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-journee-internationale-des-personnes-handicapeesLe 3 decembre est, comme chaque annee, loccasion de sensibiliser lensemble de la societe et de comprendre les problematiques propres aux personnes en situation de handicap. Ce sont des personnes que nous connaissons, avec lesquelles nous interagissons tous les jours, dans la rue, au travail, dans la vie de tous les jours, des personnes qui ont les memes droits que nimporte qui dautre et qui ne devraient pas etre affectees en raison de leurs besoins particuliers. Le theme de cette annee pour la Journee internationale des personnes handicapees est axe sur les solutions transformatrices pour un developpement inclusif. Cela implique, egalement, une connaissance des difficultes propres a chaque niveau de handicap et une ouverture aux solutions favorisant linclusion sociale. En plus de lacces aux services de sante et sociaux, lacces au marche du travail est extremement important pour une bonne partie des personnes handicapees qui ont la capacite dexercer certaines activites. Tout le monde doit avoir sa chance. Nous avons vu de nombreux exemples de personnes qui ont repousse leurs limites, qui nont pas ete vaincues par les handicaps qui marquent leur vie et qui ont reussi a se frayer un chemin vers le succes. Jai tout le respect pour eux et je suis sûr que de tels exemples peuvent etre multiplies par la solidarite de la societe et surtout limplication des autorites et des decideurs. Cest lapproche que je preconise en tant que Premier ministre et par les mesures que nous prenons au gouvernement. Nous avons commence notre mandat en adaptant le cadre institutionnel aux exigences et normes europeennes dans le domaine de la protection et de la promotion des droits des personnes handicapees. Nous avons voulu assurer la participation pleine et effective des personnes handicapees, basee sur la liberte de decision, dans tous les domaines de la vie et dans un environnement accessible et resilient. De plus, des mesures importantes ont ete prises en termes de debureaucratisation de la relation avec les autorites, ce qui permet aux personnes handicapees de ne plus avoir a sadresser a des commissions specialisees pour la reevaluation des dossiers, les documents pouvant etre transmis via une plateforme en ligne. Considerant egalement les effets ressentis par les personnes dans le cadre de la hausse des prix et de la crise energetique, nous avons deja decide plusieurs mesures visant a soutenir les categories sociales les plus touchees, y compris les personnes handicapees. Nos mesures visent egalement a faciliter lacces au marche du travail des personnes handicapees. Nous avons, a cet egard, un projet special a travers lequel les personnes de cette categorie beneficient dun soutien dune valeur de 5 000 euros pour lachat dappareils et de technologies dassistance et dacces aux technologies, autres que celles financees par la Fonds national unique dassurance sociale de sante. Lacces aux technologies dassistance est une chance supplementaire pour toute personne handicapee qui veut un emploi. La possibilite dun developpement inclusif offerte aux personnes handicapees est un defi auquel je pense que nous pouvons faire face, a condition que les reformes que la Roumanie a proposees dans le plan social pour les groupes vulnerables soient mises en œuvre. Dans le Plan national de relance et de resilience, nous avons pres de 197 millions deuros disponibles. Il sagit de projets qui prennent en compte, entre autres, les aspects lies a la modernisation et a la creation dinfrastructures sociales pour les personnes handicapees, la numerisation et la gestion des processus doctroi de toutes les prestations dassistance sociale, des interventions concernant la stimulation de leconomie sociale et lintegration sur le marche du travail des personnes inactives et des travailleurs defavorises. Je veux que chaque Roumain se sente respecte et que lexistence dun handicap ne limite en rien les droits fondamentaux. Je souhaite la sante aux personnes handicapees et les assure que le developpement inclusif restera parmi les priorites du gouvernement. Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-03 09:28:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-03-09-29-28big_stema.pngPalatul Victoria, iluminat de Ziua Națională a RomânieiȘtiri din 01.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/palais-victoria-illumine-le-jour-de-la-fete-nationale-de-la-roumanieGalerie foto 2022-12-01 21:21:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-01-09-21-55big_1.jpegParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia militară organizată la Alba Iulia cu prilejul Zilei Naţionale a României - 1 DecembrieȘtiri din 01.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-ceremonie-militaire-organisee-a-alba-iulia-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-roumanie-1er-decembreDeclarations a la presse du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a Alba Iulia Nicolae-Ionel Ciucă : Je souhaite un sincere Joyeux anniversaire ! a tous les Roumains. Joyeux anniversaire Roumanie ! Cest un jour tres important pour nous. Tout comme chaque fois jai temoigne du respect et de lhonneur a la memoire de ceux qui se sont sacrifies dans les moments les plus difficiles pour que la Roumanie soit ce quelle est aujourdhui, je crois que dorenavant aussi, dans des moments peut-etre moins difficiles qualors, nous avons encore besoin dunite, de solidarite, dempathie. Je suis convaincu que, comme nous lavons fait a chaque fois, nous le ferons desormais, en pouvant prouver que la Roumanie est un pays veritablement europeen. Joyeux anniversaire Roumanie ! Joyeux anniversaire Romains ! 2022-12-01 13:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-01-06-47-55big_1.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la parada militară organizată la Arcul de Triumf cu prilejul Zilei Naţionale a României - 1 DecembrieȘtiri din 01.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-au-defile-militaire-organise-a-l-arc-de-triomphe-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-roumanie-1er-decembre2022-12-01 12:47:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1a.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ocazia Zilei Naționale a României, 1 DecembrieȘtiri din 01.12.2022https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-roumanie-le-1er-decembreCest la celebration de lunite du peuple roumain et de lÉtat roumain, heritage precieux de toute la nation roumaine. Aujourdhui, 104 ans se sont ecoules depuis le moment le plus important de notre histoire en tant que nation, lorsqua lAssemblee nationale dAlba Iulia, les representants de toutes les provinces historiques roumaines ont decide a lunanimite de la Grande Union inconditionnelle et pour toujours avec le Royaume de Roumanie. Ce moment memorable ne dune forte mobilisation politique et sociale de nos ancetres, qui ont realise le reve de lunite nationale, represente egalement le fondement de la Roumanie dans laquelle nous vivons les generations daujourdhui. La nation roumaine est le resultat de levolution historique, lÉtat roumain moderne est le resultat de la nation en tant que produit historique. La Grande Union du 1er decembre 1918 est venue naturellement apres de nombreux autres developpements essentiels pour lintegration de la nation roumaine : les travaux des grands savants de lecole Ardelene, le mouvement de liberation des dirigeants phanariotes, leffervescence des mouvements revolutionnaires a partir de 1848 , le courage des deux Principautes roumaines de sunir en un seul État le 24 janvier 1859, dacceder a lindependance en 1877 et, surtout, le sacrifice sanglant du peuple roumain qui a gagne son droit a lautodetermination pendant la Premiere Guerre mondiale. Avec la Grande Union, le peuple roumain a conquis son droit a lautodetermination, un acte de justice bienvenu dans notre histoire. Tout ce qui a fait le bien de la Roumanie moderne a ete fait grace a lunite de volonte, lorsque le peuple et ses elites avaient ensemble un objectif national majeur. Le peuple, le territoire et la souverainete sont restes depuis lors les piliers fondamentaux de lÉtat roumain. Aussi dures que fussent les epreuves de lhistoire, le peuple roumain a resiste et sest developpe, dans lunite. Ensemble, les Roumains ont defendu leur territoire et leur souverainete. Ensemble, ils ont chasse les regimes totalitaires qui avaient obscurci notre histoire pendant un demi-siecle. Aujourdhui, nous jouissons du statut de membre de lUnion europeenne, allie respecte et de confiance de lOTAN et de partenariats strategiques avec dautres États qui partagent les valeurs de la democratie et de lÉtat de droit. Chers Roumains, Lemotion que suscitent en nous les succes de nimporte quel Roumain et nos succes en tant que nation est merveilleuse. Soyons fiers detre Roumains, je pense que cela peut etre un objectif de lame de chacun et nous pouvons y parvenir en soutenant lefficacite institutionnelle, le developpement de leconomie et le niveau de vie, afin que tous les Roumains se sentent bien chez eux, dans une Roumanie solidement ancre sur laxe de developpement occidental. En pensant a lexemple dunite de nos ancetres, que nous honorons pour le soin quils ont eu pour lavenir de la nation, jai confiance que nous pouvons continuer ce quils ont commence et bien relever les defis actuels. Joyeux anniversaire Roumanie ! Joyeux anniversaire a tous les Roumains, du pays et au-dela des frontieres ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2022-12-01 10:06:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-12-01-10-38-51big_1.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prim-ministrul Republicii Moldova, Natalia GavrilițaȘtiri din 29.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/2022-11-29 19:03:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gavrilita-52.jpgCopiii din România pot beneficia – în premieră- de consiliere psihologică și psihoterapie în mod gratuit. 70.000 de ore de terapii pentru copii - Programul Național – DIN GRIJĂ PENTRU COPIIȘtiri din 29.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/2022-11-29 19:00:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_7555.jpgBriefing de presă la finalul ședinței de guvern din 29 noiembrieȘtiri din 29.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-29-novembre1670229719Dan Cărbunaru : Bonsoir, bienvenus au point presse organise apres la reunion du gouvernement. Avant de vous presenter les decisions que le gouvernement Nicolae Ciucă a prises aujourdhui, je voudrais souhaiter la bienvenue et demander a ma collegue, Mme la conseillere dÉtat Mădălina Turza, de la Chancellerie du Premier ministre, de fournir une serie de details sur la mise en œuvre du programme dedie aux enfants, dans le sens doffrir une aide psychologique. Madame la Conseillere dEtat, sil vous plait. Madalina Turza : Merci beaucoup ! Bonsoir mesdames et messieurs! Je vais vous faire connaitre aujourdhui une bonne nouvelle et encore une autre promesse tenue en lien avec le Programme national de soutien aux enfants Pour le soin des enfants. Nous avons parle au fil du temps des nombreuses mesures qui ont ete mises en place dans le cadre de ce programme. Aujourdhui, je veux annoncer officiellement la realisation dune mesure tant attendue par la communaute des parents et des enfants en Roumanie. Le vendredi 25 novembre 2022, a ete publiee au Journal officiel l`Arrete de gouvernement concernant lapprobation de la methodologie de reglement des services dintervention psychologique et psychotherapeutique et les modalites dinscription des enfants a ce programme. En dautres termes, dans tres peu de temps, les plus de 70. 000 heures de therapie, de conseil psychologique, de soutien psychotherapeutique pour les enfants en Roumanie seront disponibles gratuitement. Cest lune des composantes importantes du Programme national Pour le soin des enfants, qui a ete adopte en 2021 et qui est en train de devenir une realite. Jaimerais, avec votre permission, detailler concretement les etapes par lesquelles les enfants peuvent acceder a ces types de therapies et comment ils peuvent pratiquement sinscrire au programme. Tout dabord, qui peut observer ou constater le besoin de soutien psychologique de lenfant ? Parents, enseignants preuniversitaires, travailleurs sociaux, agents de sante communautaires, mediateurs scolaires ou experts locaux pour les personnes appartenant aux minorites roms. Ainsi, nimporte laquelle de ces personnes, y compris le parent, peut se saisir et remarquer que quelque chose ne va pas avec son enfant. Cest letape numero 1. La deuxieme etape serait celle où le parent, disons dans le cas le plus simple et le plus classique, ou le representant legal, se rend chez le medecin de famille, chez un medecin scolaire, chez les pedopsychiatres ou chez le conseiller scolaire, qui emet une recommandation, une simple recommandation - donc pas denvoi de ce que lon comprend du systeme medical, de maniere classique - une recommandation pour levaluation psychologique en vue dinscrire ou non lenfant dans le programme. La troisieme etape consiste a selectionner un psychologue. Apres avoir recu la recommandation du medecin de famille, du psychiatre, du medecin scolaire ou du conseiller scolaire, on va a lecole, a la direction ou a ladministration de lecole ou l`on demande au medecin de famille quelle est la liste des psychologues disponibles dans le departement ou la localite respective, disponible pour evaluer et travailler avec lenfant. La quatrieme etape est la rencontre avec le psychologue choisi et suite a levaluation que fait le psychologue, si le besoin dintervention est determine, lenfant entre alors dans le programme therapeutique. Toutes ces seances seront mises gratuitement a la disposition des enfants, et les psychologues qui font partie du College national des psychologues de Roumanie, et qui doivent etre accredites et autorises a travailler dans ce programme, ils seront payes avec le soutien de l`Agence nationale des Paiements et d`Inspection Sociale, car derriere ce programme pour lenfant, il y a des coûts substantiels. Voici donc le parcours quun parent et un enfant doivent suivre pour se faire inscrire a ce programme de therapies gratuites mis a disposition par le Gouvernement de la Roumanie, dans le cadre du Programme national Pour le soins des enfants. Enfin, je voudrais brievement passer en revue les mesures les plus importantes du programme qui ont ete mises en place et ce quil nous reste a mettre en place jusqua maintenant. Tout dabord, nous parlons du numero unique pour les enfants - le numero 119 - pour les enfants negliges, maltraites, exploites, que vous connaissez certainement deja. Ensuite, il s`agit de lAlerte enfant disparu Ro-Alert qui est a nouveau fonctionnelle, comme vous le savez. Une troisieme mesure du Programme national Pour le soin des enfants qui existe en realite est la plate-forme dingrijapentrucopii.gov.ro, où les parents, les enseignants ou dautres specialistes et les enfants eux-memes peuvent trouver du materiel et des informations concernant la sante psycho-emotionnelle des enfants et leur securite. Ici, aujourdhui, il s`agit des 70.000 seances de conseil psychologique ou de psychotherapie, qui deviennent realite. Et comme derniere mesure, qui fonctionne toujours en ce moment, je vous ai parle du systeme de criminalistique informatique le plus efficace dont dispose la Police nationale pour detecter les pedophiles et les predateurs sexuels en ligne. Il est en service au niveau de la Police roumaine et produit deja des resultats. En cours de mise en place, nous avons encore le reseau de salles decoute pour les enfants victimes de divers types de delits, en ce sens quau niveau de chaque inspectorat departemental de la Police du pays, est etablie une salle decoute où les enfants victimes ne seront pas forcement entendu par la police, mais par une equipe de conseillers psychologiques, psychologue, assistante sociale et il y a tout un processus mis en place la-bas. Jusqua present, il s`agit de 28 salles, de telles salles mises en service dans 28 departements, et dici le debut de lannee prochaine, tous les departements de Roumanie auront une salle decoute pour les enfants, au niveau des inspectorats de police, où, en regle generale, les enfants sont ecoutes. Ce sont les principales grandes mesures du programme national Pour le soin des enfants, qui dispose dun budget total denviron 6 millions deuros et qui, dans peu de temps, vers le milieu de lannee prochaine, arrivera a son terme. Merci, et si vous avez des questions, je suis la pour vous. Dan Cărbunaru : Je vous remercie moi aussi, Madame la conseillere dÉtat Mădălina Turza, davoir presente les progres realises dans la mise en œuvre de ce programme que vous coordonnez. Si vous navez pas de questions, du moins pour le moment, les collegues de la communication et lequipe de Mme la conseillere dEtat seront a votre disposition ulterieurement pour toute precision. Encore une fois, merci beaucoup pour votre participation. Pour en revenir a lordre du jour de la reunion de gouvernement daujourdhui, je voudrais faire quelques references a un certain nombre de domaines importants. Je commencerai par celui de lenergie. Aujourdhui, le Gouvernement a adopte lordonnance durgence pour completer le cadre juridique pour la promotion de lutilisation de lenergie a partir de sources renouvelables, ainsi que pour modifier certains actes normatifs. Cet acte normatif a contribue a latteinte des objectifs de reduction des gaz a effet de serre de la maniere la plus rentable, avec des mix energetiques, avec la capacite specifique de produire de lenergie a partir de sources renouvelables dont dispose notre pays. De plus, afin de promouvoir lutilisation de lenergie a partir de sources renouvelables, pour les annees suivantes, jusquen 2030, est acceleree la mise en œuvre des projets dinvestissement qui sont realises grace aux financements apportes par le Plan National de Relance et de Resilience, volet 6 - energie. Par le meme acte normatif, lordonnance durgence instaure des regimes de soutien a lenergie dorigine renouvelable, la stabilite des aides financieres, le calcul de la part denergie dorigine renouvelable, ainsi quune procedure simple de notification des raccordements au reseau des installations, parallelement a la adoption generalisee de lutilisation des energies renouvelables dans des secteurs tels que les transports, les prosommateurs ou les communautes denergies renouvelables. Dans le meme domaine, comme la annonce le Premier ministre Nicolae Ciucă au debut de la reunion de gouvernement, le Gouvernement a adopte l1arrete dapprouver le budget des recettes et des depenses pour lannee en cours du Fonds pour lenvironnement et de ladministration du Fonds pour lenvironnement, rectifie. Un grand interet pour les citoyens sera probablement le programme sur laugmentation de lefficacite energetique, le remplacement des ampoules conventionnelles usagees par des ampoules LED, dune valeur de 400 millions de lei, le programme dit Rabla pour les ampoules, selon lequel les citoyens roumains recevront un bon pour remplacer les ampoules classiques de la maison par de nouvelles ampoules LED plus economes en energie. Lobjectif principal du programme est de reduire la consommation denergie et les emissions de gaz a effet de serre dans les habitations des particuliers. En ce qui concerne les communautes, il y a encore 500 millions de lei, representant des credits dengagement, qui financeront le programme declairage public des rues, en particulier les lampes a LED. Par lintermediaire de lAdministration du Fonds pour lEnvironnement, deux nouveaux programmes de financement prevus dans le PNRR seront realises, respectivement le programme Prima conectare, dedie a lappui au raccordement de la population a faible revenu aux reseaux dadduction deau et dassainissement et le programme de financement des centres de recyclage des dechets, qui vise a construire de tels centres pour repondre aux objectifs de recyclage du paquet economie circulaire. Aujourdhui egalement, le Gouvernement a decide, par arrete, dallouer un montant du fonds de reserve budgetaire a sa disposition, prevu dans le budget de lÉtat de lannee en cours, au ministere du Developpement, des Travaux publics et de lAdministration. Il y a 140 millions de lei du fonds de reserve budgetaire de ce ministere, qui financeront le regime de soutien prevu par lordonnance de gouvernement 36/2006 concernant certaines mesures pour le fonctionnement des systemes centralises dapprovisionnement en energie thermique de la population, un regime de soutien qui regle le achats de charbon, de fioul et de biomasse, realises entre octobre 2022 et mars 2023 et setalant sur deux exercices. Cette valeur de 140 millions de lei tient compte de la valeur la plus elevee des achats de charbon, de fioul et de biomasse effectues avant le debut de la saison froide, afin de disposer des stocks necessaires. Compte tenu de la periode restante jusqua la fin de cette annee, mais aussi des procedures bureaucratiques qui presupposent la mise en œuvre de la mesure, si la totalite du montant alloue nest pas consommee, les 140 millions de lei, par le biais du projet de decision qui a ete approuve aujourdhui, propose que les sommes inutilisees restantes soient reversees au budget de lÉtat, conformement a la loi. Aujourdhui egalement, lordonnance durgence approuvee par le gouvernement modifie et complete lacte normatif concernant le conge et lallocation mensuelle pour elever des enfants. Quelques-uns des nouveaux elements de cet acte normatif, qui transpose integralement dans notre legislation la Directive europeenne 2019/1158 sur lequilibre entre la vie professionnelle et privee des parents et des aidants. Celle-ci introduit des normes minimales pour le conge de paternite, le conge parental et le conge daidant au niveau europeen. Quelques exemples lies aux changements ou ajouts quapporte la nouvelle ordonnance durgence : lallongement de la duree non transferable du conge parental dans le cas du parent qui na pas initialement sollicite ce droit, dau moins un mois a au moins deux mois de la duree totale du conge, si les deux parents remplissent les conditions legales ; augmentant le niveau des revenus imposables pouvant etre obtenus par le parent au cours dune annee civile, pendant le conge parental, de cinq a huit allocations pour education dun montant minimum, respectivement de 6.500 lei a 10.512 lei. De plus, par le nouvel acte normatif, les montants de lallocation sont recalcules en cas dobtention de revenus supplementaires dans la periode de lachevement par les enfants, a lage de deux ans, respectivement trois ans, dans le cas de lenfant avec handicap, ainsi que la suspension ou la cessation du versement de lallocation, si le certificat de travail avec un certain degre dinvalidite expire pendant le conge deducation. Jajouterai ici lintroduction du conge et de lallocation de logement pour les parents adoptifs, comme periode assimilee pour lotention du droit au conge pour elever l`enfant et a l`indemnisation. En outre, lordonnance prevoit que lorsque les personnes qui gagnent un revenu au cours du meme mois a la fois dans le pays et dans les États de lUnion europeenne qui appliquent le reglement 883/2004 sur la coordination des systemes de securite sociale, mais sans chevauchement de periodes dactivite, de prendre en compte pour loctroi du droit au conge et a lallocation parentale, des montants obtenus dans les deux pays. En outre, aujourdhui egalement, le gouvernement a decide dajouter 50 % a lallocation mensuelle pour les enfants nes de grossesses gemellaires, triplees ou multiples, a partir du deuxieme enfant, respectivement 50 % de plus a lallocation de la mere pour chaque enfant. Cest une mesure qui sappliquera egalement aux grossesses a chevauchement, respectivement aux meres qui accouchent pendant la periode du conge parental. Ces montants ne peuvent etre inferieurs a 1.314 lei. Il sagit dune valeur fixe que recoivent actuellement les meres de jumeaux, de triples ou de grossesses qui se chevauchent, le montant obtenu en multipliant cette valeur par 2,5, un indicateur social de reference, dune valeur de 525,5 lei. Donc, le total est de 1.314 lei. La nouvelle reglementation sapplique a partir du 1er janvier 2023, a lexception de laugmentation dun mois a deux mois de la periode dincessibilite entre parents, qui sapplique aux demandes introduites a partir du 1er janvier 2023. Je voudrais continuer avec quelques autres jalons concernant les decisions prises aujourdhui. Il sagit de l`arrete de gouvernement portant approbation de la Strategie nationale de surveillance, de controle et de prevention des cas dinfection par le VIH/SIDA pour la periode 2022-2030. Apres une tres longue periode de temps, la Roumanie a une telle strategie menee a linitiative du Ministere de la Sante et approuvee, aujourdhui, lors de la reunion de gouvernement. Ce document etablit la politique sectorielle du Ministere de la Sante en matiere delaboration, de mise en œuvre, de suivi et devaluation des programmes dintervention dans la surveillance, le controle et la prevention des cas dinfection a VIH/SIDA. Il y a cinq piliers principaux, tels que la priorisation des interventions de prevention, lutilisation du depistage du VIH comme passerelle vers le traitement, lacces universel au traitement antiretroviral - ARV - comme moyen de prevenir les nouvelles infections a VIH, assurant respectivement un environnement propice a la coordination et la mise en œuvre de la riposte nationale au VIH/SIDA. Dans le domaine de la recherche, je voudrais vous informer que le gouvernement a approuve l1arrete concernant le programme Henri Coandă, qui finance la participation deleves et detudiants a des competitions technico-scientifiques internationales, en accordant des bourses et des prix de recherche-developpement pour la reconnaissance des performances. Comme vous le savez, cette annee, le gouvernement a egalement soutenu des initiatives qui favorisent la reussite scolaire et la reduction du taux de decrochage, encourageant les enfants a aller a lecole et a apprendre. Ce sont les deux approches qui, ensemble, stimulent a la fois la performance et capitalisent sur le potentiel de nos enfants, qui doivent avoir acces aux services educatifs. Pour en revenir, cependant, au programme Henri Coandă, la valeur dune bourse de recherche-developpement dans le cadre de ce programme selevera a 100.000 lei pour chaque equipe et est destinee a couvrir les frais de recherche, de developpement et de voyage pour les competitions technico-scientifiques internationales. De plus, les eleves et etudiants qui obtiendront les 1ere, 2eme ou 3eme places dans ces concours internationaux beneficieront des prix comme suit - je le repete, je souligne en fait la valeur des prix que le Gouvernement a approuves aujourdhui et qui visent a reconnaitre la performance des equipes de boursiers, est communiquee a chaque participant. Ainsi, pour le 1er prix, la valeur est de 15.000 lei par participant, pour le 2e prix - 9.000 lei et pour le 3e prix - 6.000 lei. Un autre arrete de gouvernement approuve aujourdhui et visant les subventions du programme de subventions de recherche-developpement et dinnovation pour les jeunes chercheurs Roi Carol - assure la flexibilite, la clarte du processus dattribution de cette subvention, la rendant pleinement operationnelle et mettant a jour les valeurs de ces subventions pour les rendre attractif pour les etudiants. Je vous donnerai egalement quelques reperes a cet egard : pour les laureats internationaux des Olympiades - 6.000 euros par an pour la medaille dor, 1er prix - par rapport aux 4.000 euros actuels, comme cetait le cas avant l`arrete daujourdhui du gouvernement. De 3. 500 euros a 5. 500 euros par an pour la medaille dargent, respectivement le 2e prix et 4.500 euros par an pour la medaille de bronze, contre une valeur precedente de 3.000 euros. Pour les laureats des olympiades nationales : 4 000 euros pour la medaille dor, contre 3 000 euros auparavant. 3.500 euros par an pour la medaille dargent ou pour le 2e prix, contre 2.500 euros dans la version precedente. Et pour la medaille de bronze, respectivement le 3e prix, les prix europeens /.../ ont augmente de 2.000 euros dans la version precedente. Il y a aussi des majorations de 1. 000 euros pour la valeur des prix decernes pour les mentions, tant pour les olympiades internationales que pour les olympiades nationales. De plus, pour la participation a des evenements scientifiques internationaux et/ou pour la protection des droits de propriete intellectuelle, la valeur des prix a ete doublee a 1.000 euros par an pour chaque participant a la bourse, contre 500 euros par an. Dans le meme domaine, je voudrais egalement souligner la re-approbation des indicateurs technico-economiques de lobjectif dinvestissement Extreme Light Infrastructure Nuclear Physics - mieux connu sous le nom dELI-NP, un acte normatif visant a la re-approbation de ces indicateurs pour un important projet mis en œuvre par lInstitut National de Recherche-Developpement pour la Physique et le Genie Nucleaire Horia Hulubei , sous la coordination du Ministere de la Recherche, de lInnovation et de la Numerisation. En premiere lecture, le texte de lordonnance durgence a ete presente pour la modiier et completer lordonnance durgence du gouvernement 109/201, concernant la gouvernance corporative des entreprises publiques. Nous presenterons le formulaire definitif en detail lorsquil sera approuve comme tel par le gouvernement. Dan Cărbunaru : Ce seraient pratiquement parmi les choses les plus, disons, importantes, decidees aujourdhui au sein du gouvernement. Bien sûr, si je peux etre a votre disposition avec dautres elements, avec la reponse aux questions. Sil vous plait! Journaliste : Bonsoir, aujourdhui est apparue linformation que les salaires des dignitaires augmenteront a partir du 1er janvier 2023, dites-nous tout dabord quelle est la position du Gouvernement concernant cette information. Dan Cărbunaru : Je peux vous dire que dapres toutes les donnees dont je dispose au niveau gouvernemental, non seulement cela narrivera pas, mais il ny a aucune intention que cela se produise. Il y a eu diverses speculations sur ce sujet de temps en temps. Il ny a pas une telle intention, et les dignitaires en Roumanie auront, du moins selon les donnees officielles dont je dispose et je nai aucun element justifiant des points dinterrogation a cet egard, ni dans la celebre ordonnance trenulet ((petit train, ndrl) ) y a-t-il de tels elements , au contraire, il y a, comme vous le savez bien, une orientation extremement arretee dans la moderation et la bonne pesee de la maniere dont largent public est depense au sein du Gouvernement de la Roumanie. Il y a eu aussi cette decision, depuis le milieu de lannee, de reduire de 10% les depenses en biens et services, decision du premier ministre qui sest appliquee a lensemble du gouvernement et, si vous voulez, dans la meme logique, a la moderation. Certes, les dignitaires sont ceux qui peuvent fournir un tel exemple et, de ce point de vue, il ny a aucune intention ni aucun soutien pour que le Gouvernement passe a une telle decision et a ce titre les salaires des dignitaires, tels quils sont definis dans le sens de la loi, restent au niveau de cette annee. Journaliste : Il y a peu de temps, lordonnance trenulet a ete publiee en toute transparence - elle a ete discutee lors de la reunion du gouvernement, a-t-on pu discuter au moins un peu de cette ordonnance ? Dan Cărbunaru : Lordonnance netait pas a lordre du jour de la reunion du gouvernement. Elle est, comme il est normal, mise en ligne sur le site du ministere des Finances, pour consultation, pour debats sur ce sujet et dapres les donnees dont je dispose, dont le texte de cette ordonnance trenulet confirme le fait que les salaires des dignitaires en Roumanie n`augmenteront lannee prochaine. Journaliste : Merci ! Dan Cărbunaru : Merci moi aussi ! Journaliste : Aujourdhui, le gouvernement a decide de nouvelles reglementations concernant l`energie renouvelable, et les decisions prises sont un peu contradictoires avec ce que le Parlement a decide, je voudrais vous dire que seuls les revenus seront imposes sans garder a lesprit que nous sommes parler denergies renouvelables ou pas, comme elles sont un peu..., les deux decisions se contredisent. Dan Cărbunaru : Si vous souhaitez une approche technique de ces questions, le Ministere de lÉnergie est certainement pret a vous fournir plus de details. Ce que je peux vous dire, cest quen ce moment, le Gouvernement a pratiquement pris une decision qui, en fin de compte, ne fait quaider la Roumanie a atteindre ses objectifs de reduction des gaz a effet de serre et permettre lacceleration de la mise en œuvre de projets qui ciblent les investissements finances par la VI Composante Energie PNRR. Mais bien sûr, laspect que vous signalez pourrait etre verifie et voir dans quelle mesure il est confirme et nous pouvons vous presenter un point de vue technique consolide si vous le souhaitez. Journaliste : Et jaurais une autre question liee a lune des reunions que le Premier ministre a eues aujourdhui ici, au gouvernement, la reunion avec son homologue de la Republique de Moldavie. Cette reunion est-elle terminee, quelles en sont les conclusions ? Quels en ont ete les themes principaux ? Dan Cărbunaru : La raison pour laquelle jai reporte le point de presse a la fin de la reunion du gouvernement est precisement liee a l`entrevue que le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a eue avec la Premier ministre de la Republique de Moldavie, Natalia Gavrilița, et je peux vous confirmer non seulement que la reunion vient de se terminer, mais aussi quelle a ete tres bonne. Comme vous le savez, la Republique de Moldavie compte sur le soutien de notre pays tant du point de vue de laide concrete dont les citoyens de la Republique de Moldavie ont besoin, quil sagisse de gaz naturel, delectricite, de bois de chauffage, de soutien aux infrastructures, que, aussi, du soutien que notre pays manifeste egalement ouvertement a tous les niveaux en termes de soutien a la cause pro-europeenne que Chisinau, a son tour, soutient. La Republique de Moldavie a besoin de solidarite en cette periode. Comme vous le savez bien, lagression militaire russe illegale en Ukraine a declenche non seulement une tragedie a nos frontieres, mais a egalement extremement affecte la Republique de Moldavie, qui a egalement traverse recemment des situations delicates generees par le manque delectricite, cest pourquoi, en bonne partie, meme au moment où nous parlons, la Republique de Moldavie compte sur le soutien de la Roumanie dans la fourniture delectricite et cela est connu non seulement a Bucarest et Chisinau, mais aussi parmi nos partenaires. En outre, il existe toute une serie dautres projets dinfrastructure, que notre pays gere et continuera de gerer precisement pour soutenir la Republique de Moldavie et ces aspects economiques, de solidarite, mais aussi de soutien a la cause de la Republique de Moldavie ontfait partie des sujets que le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a abordes avec Mme la Premiere ministre Natalia Gavrilița, lors de la reunion qui sest terminee il y a quelques minutes. Journaliste : Pouvez-vous donner des exemples, quels autres projets ? Dan Cărbunaru : En ce moment, je ne voudrais pas donner de tels elements. Comme vous le savez, il y a eu encore il y a quelques mois des discussions liees a la necessite de fluidifier le trafic des produits, biens et services, mais aussi des personnes sur les deux rives du Prut. Il existe des projets qui visent egalement a connecter la Republique de Moldavie, outre le gazoduc Iași-Ungheni, a travers dautres formes darchitecture de connexion, ce qui permettra a la Roumanie de faire plus que ce quelle fait deja en ce moment pour les citoyens de la Republique de Moldavie. Et le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă, comme vous le savez bien, a assume publiquement et de maniere decisive cet engagement, pour que la Roumanie soit autant que possible solidaire de la Republique de Moldavie, surtout en cette periode tres compliquee, où chaque soutien compte. Merci! Journaliste : Bonjour. Jeudi soir, le Gouvernement a annonce quil etait parvenu a un accord avec les partenaires sociaux : employeurs et syndicats, concernant le salaire brut minimum, 3.000 lei dont 200 lei non imposes. Peu de temps apres, meme jeudi soir, les patronages disaient quil nen etait rien. Aujourdhui, le Conseil national des PME indique egalement que, du point de vue de cette organisation, les discussions ne sont pas terminees et demande au Gouvernement de re analyser le niveau du salaire minimum brut. La question est : le gouvernement a-t-il menti dans la declaration de jeudi soir ? Y aura-t-il une re analyse du niveau de salaire brut minimum a partir du 1er janvier 2023, comme demandent... Dan Cărbunaru : Pour repondre directement a votre question, le Gouvernement na pas menti. Il est vrai que dans le cadre du dialogue social, qui a lieu avec les partenaires, quil sagisse des syndicats ou du patronat, et il y a eu, au moins au cours de cette annee, de nombreuses discussions, non seulement sur la base du salaire minimum ou sur dautres elements specifiques a lordre du jour du gouvernement ou a linitiative des partenaires sociaux. Mais il y a eu de nombreuses situations où, ensemble, surtout pendant cette periode extremement compliquee, le Gouvernement et les partenaires sociaux ont analyse les situations auxquelles nous etions confrontes et ont propose des solutions, qui ont ensuite ete mises en œuvre et ont tres bien fonctionne dans leconomie roumaine que nous voyons connait une tendance de croissance, malgre la periode extremement compliquee que nous traversons. Pour revenir a votre question, en plus de ma reponse, le Gouvernement na pas menti. Ces discussions sont en cours et, au fur et a mesure quelles prennent forme, tous ces modules de dialogue sont susceptibles detre concretisees. Journaliste : Ainsi, le salaire minimum de 3.000 lei a partir du 1er janvier, dont 200 lei non imposes, nest pas cloue, car la mesure figure egalement dans lordonnance sur les trains, publiee ce soir. Dan Cărbunaru : Le Gouvernement a annonce a la fin de la reunion les choses qui sont fixees et qui sont a la base des discussions suivantes... Journaliste : Je viens de vous dire que ce nest pas vrai ! Dan Cărbunaru : Bien sûr, les opinions publiques peuvent fluctuer, elles peuvent generer diverses interpretations, mais a la table du dialogue, lorsque toutes les parties seront revenues, tous ces elements seront certainement harmonises. Journaliste : Les PME ont demande de nouvelles negociations sur le salaire minimum brut. Dan Cărbunaru : Le Gouvernement roumain est ouvert aux discussions. De tels formats de negociation sont en cours, de sorte que lorsque toutes les etapes des discussions seront reglees dans un format convenu par tous, ces elements seront sûrement clarifies. Journaliste : Merci. Dan Carbunaru : Merci. Il y a des interets. Nous avons tous vu quil y a des interets qui doivent etre harmonises entre les syndicats et les employeurs, entre les syndicats et le Gouvernement, et entre les employeurs et le Gouvernement, cest precisement pourquoi il existe un tel format de discussion, afin que, par le dialogue, toutes les parties comprennent l`option faisable, idealement au plus proche de ce que chacun souhaite. Journaliste : Laccord des syndicats et des employeurs est-il obligatoire pour fixer les salaires /...;/? Dan Cărbunaru : Les consultations sont necessaires, la responsabilite appartient au Gouvernement et cest une des raisons pour lesquelles le Gouvernement a annonce ces discussions. Journaliste : Ils sont consultatifs... Dan Carbunaru : Bien sûr. Et je vous ai dit que ces consultations sont extremement utiles et se poursuivront chaque fois que necessaire. Journaliste : Dans cette Ordonnance petit train, il y a une augmentation de 10 % des salaires des employes du secteur public. Pouvez-vous me dire quel est leffort budgetaire? Cela a-t-il ete discute ? Dan Cărbunaru : Aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, nous navons pas eu de telles discussions. D`ailleurs, la publication de cette initiative du Ministere des Finances a eu lieu apres la reunion du Gouvernement, mais les collegues du Ministere des Finances seront certainement prets a vous presenter tous les details techniques. Dailleurs, cest aussi le role de publication dans la transparence, precisement pour fournir des reperes de dialogue. A ce titre, vous pouvez contacter le Ministere des Finances et vous y recevrez les informations necessaires. Je vous remecie beaucoup. Sil ny a plus de questions, je vous souhaite a tous une bonne soiree. 2022-11-29 17:05:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_7549.jpgȘedință de guvern din 29 noiembrie 2022Știri din 29.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/reunion-du-gouvernement-du-29-novembre-20221670254488Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour. Nous commencons la reunion du gouvernement et je voudrais, avant daborder les points a lordre du jour, attirer lattention sur les evenements particulierement importants qui se deroulent ces jours-ci a Bucarest. Il sagit dela reunion ministerielle de lOTAN. Nous avons reuni toutes les conditions pour la tenue de la reunion des ministres des affaires etrangeres de lOTAN. Il y a egalement la participation du secretaire general de lOTAN a cette reunion. Il y a deja eu une serie de reunions officielles qui ont eu lieu et qui ont souligne limportance accordee a la situation securitaire dans la region de la Mer Noire. Le fait que la Roumanie ait ete choisie, peu apres la conclusion du sommet de Madrid, pour accueillir cette reunion est la preuve dune confiance et dune attention accrues pour lensemble des mesures a mettre en œuvre pour renforcer la dissuasion et la defense sur le flanc oriental. Il y a une serie de decisions qui sont deja en cours, des decisions qui ont ete prises a la fin du Sommet de Madrid. Jai egalement eu une reunion ce matin avec le chef du departement dÉtat americain, Antony Blinken. Ensemble, nous avons visite lexposition Nous, le peuple - 25 ans de Partenariat strategique. Ce fut un moment où nous avons pu reiterer limportance du Partenariat strategique entre la Roumanie et les États-Unis et notre engagement commun a continuer a faire tout ce qui depend de nous ; de cooperer et de coordonner a lavenir les mesures visant a renforcer et a elargir ce Partenariat strategique, les domaines les plus importants etant discutes : politico-militaire, economique et dinvestissement, mais aussi energetique. On a egalement evoques les moments de 1997 et levolution des relations bilaterales entre nos pays durant ce quart de siecle. Il y a peu de temps, jai eu un entretien avec le ministre des Affaires etrangeres de la Grande-Bretagne. Une tres bonne occasion au cours delaquelle nous avons analyse la situation securitaire, le developpement du Partenariat strategique entre la Roumanie et la Grande-Bretagne. Une ebauche portant les propositions de modifier et de completer ce partenariat strategique est en preparation. Il y a toute une serie de lignes communes a travers lesquelles nous apportons plus de consitance a cette relation bilaterale et, bien sûr, au-dela du volet relations exterieures, du volet securite et defense, du volet cyber et du volet economie et investissements, nous avons evoque dautres aspects qui sont tres bien alignes sur les defis securitaires et bien sûr les defis economiques quensemble pour lesquels ensemble nous devons chercher des solutions, nous pouvons resoudre. Dans lordre du jour daujourdhui de la reunion du gouvernement, nous avons plusieurs decisions. Lune delles fait reference au domaine de lenergie et, en plus des mesures qui ont ete etablies dans la coalition et prises au niveau du gouvernement, nous avons aujourdhui une ordonnance durgence par laquelle nous etablissons les mesures pour mettre en œuvre une directive europeenne. Monsieur le ministre Popescu, si vous pouvez nous donner quelques details, sil vous plait. Virgil Popescu : Oui, monsieur le Premier ministre. Il sagit de la mise en œuvre de la directive RED II, issue de la Directive sur les energies renouvelables. Pratiquement, cette directive etablit le nouveau cadre pour la production et la promotion des energies renouvelables en Roumanie, tant dans lelectricite que dans lenergie thermique, ainsi que dans le transport du gaz naturel ; on parle de gaz, dans le transport du gaz naturel, en facilitant le transport mixte des gaz dits verts. Il sagit principalement dune ordonnance technique, mais je voudrais souligner un point tres important qui est pris dans cette ordonnance et je suis convaincu que nous soutenons tous les Roumains qui souhaitent installer des energies renouvelables, a savoir des panneaux photovoltaïques pour lautoconsommation. Grace a cette directive, ils peuvent installer des panneaux photovoltaïques pour lautoconsommation, ils peuvent devenir des prosommateurs, non seulement a cet endroit, où se trouve la consommation, mais aussi a dautres endroits, si lemplacement principal ne le permet pas, une compensation sera effectuee sur tous les emplacements du beneficiaire, sur tous les emplacements des prosommateurs, a condition quil sagisse du meme fournisseur et distributeur. Dans une zone de distribution dun distributeur delectricite, un prosommateur peut installer plusieurs centres de production delectricite pour lautoconsommation et beneficier pratiquement de lenergie produite, soit a un endroit, soit a plusieurs endroits, sil le decide. Nous repondons aux demandes de plusieurs prosommateurs, qui sont venus tant au Ministere de lÉnergie, qu`au Parlement, et nous leur avons dit quavec cette ordonnance mettant en œuvre la directive, nous resolvons cela. Un autre point important serait du point de vue de la comptabilisation de la production denergie renouvelable, a travers une modernisation dune capacite deja existante, en augmentant la capacite. La difference entre la capacite nouvellement creee et lancienne capacite est consideree comme une nouvelle unite ; pratiquement, elle augmente la production denergie renouvelable et se comptabilise en plus sur le total du pays. Il y a deux aspects importants, dis-je. Outre le fait que les transporteurs du systeme de gaz naturel ont lobligation dencourager linjection de gaz vert dans le systeme de gaz naturel, il y a plusieurs choses qui conduisent a lencouragement de la production denergie renouvelable, plusieurs ministeres sont impliques dans la mise en œuvre de cette ordonnance. Nous travaillerons avec le Ministere du Developpement pour la partie chauffage-refroidissement des habitations, avec le Ministere de lEnvironnement - nous parlons denergie renouvelable, et les schemas de financement et les instruments financiers sont deja sur le marche, nous mettrons egalement en œuvre les contrats pour la difference, precisement pour pouvoir encourager la croissance des energies renouvelables a un rythme soutenu. Je vous remercie! Nicolae-Ionel Ciucă : Merci, Monsieur le Ministre ! Un autre arrete de gouvernement important est celui par lequel nous modifions le budget du Fonds d`environnement et de lAgence du Fonds d`environnement. Cest cet arrete de gouvernement par leuel nous mettons en œuvre la decision prise de financer des projets defficacite energetique qui profiteront aux citoyens et aux communautes locales. Grace a la decision daujourdhui, nous assurons un budget de 400 millions de lei pour le remplacement des ampoules conventionnelles dans les maisons, par des ampoules a LED, plus performantes et plus economiques. Nous pouvons lappeler le programme Rabla pour les ampoules electriques. Les collectivites locales beneficieront egalement dun programme declairage public, nous remplacons egalement les anciennes lampes par des lampes a LED. Pour ce programme, nous fournissons un montant de 500 millions de lei. Les deux programmes seront soutenus par le budget du Fonds pour lenvironnement et lAdministration du Fonds pour lenvironnement. Je vous remercie et bonne journee ! 2022-11-29 15:33:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1_(20).jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ministrul pentru Afaceri Externe al Regatul Unit al Marii Britanii şi al Irlandei de Nord, James CleverlyȘtiri din 29.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-ministre-des-affaires-etrangeres-du-royaume-uni-de-grande-bretagne-et-d-irlande-du-nord-james-cleverlyCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Accueil par le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă du ministre des Affaires Etrangeres du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et dIrlande du Nord, James Cleverly Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a accueilli aujourdhui, au Palais Victoria, le ministre des Affaires Etrangeres du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et dIrlande du Nord, James Cleverly. Les principaux sujets de la reunion ont ete la situation de la securite regionale, la guerre dagression de la Russie en Ukraine, le soutien a lUkraine et a la Republique de Moldavie. Un point important des entretiens a porte sur les relations bilaterales entre la Grande-Bretagne et la Roumanie, qui meritent lattention particuliere des deux parties. Le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a mentionne le soutien que la Roumanie apporte a lUkraine et a la Republique de Moldavie, notamment en termes dexportations de cereales et de soutien aux produits energetiques. Dans ce contexte, le Premier ministre a mentionne que la Roumanie fournit a la Republique de Moldavie 80 a 90 % de ses besoins energetiques. En termes de relations bilaterales, a ete evoquee la Declaration conjointe visant a renforcer le Partenariat strategique et a ladapter aux realites du nouveau statut du Royaume-Uni, determine par le retrait de lUE, ainsi quaux developpements internationaux actuels. Ce document bilateral doit etre conclu prochainement et couvrira dimportants domaines de cooperation tels que la securite et la defense, la cyber, lenergie et les nouvelles technologies, respectivement les investissements, les relations daffaires. Le Premier ministre roumain a souligne limportance de clarifier le statut des citoyens roumains qui ont choisi de rester en Grande-Bretagne en tant que residents, compte tenu de leurs droits en tant que citoyens europeens. Le ministre des Affaires etrangeres du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et dIrlande du Nord, James Cleverly, a apprecie lexcellente cooperation bilaterale et a souligne que les projets communs doivent etre poursuivis, quels que soient les aspects qui caracterisent les relations entre lUnion europeenne et la Grande-Bretagne. Par ailleurs, le ministre James Cleverly a assure que les Roumains sont les bienvenus en Grande-Bretagne, comme tous les citoyens europeens, et a souligne leur professionnalisme et la facilite dintegration dans la societe britannique. Le haut dignitaire britannique a remercie la Roumanie pour le soutien apporte a lUkraine et a la Republique de Moldavie et sest montre totalement ouvert a la cooperation bilaterale afin de soutenir davantage les deux États. 2022-11-29 14:25:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_uk-51.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă, împreună cu secretarul de stat american A.J.Blinken, la expoziția „Noi, Poporul: 25 de ani de Parteneriat Strategic”Știri din 29.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-secretaire-d-etat-americain-a-j-blinken-a-participe-a-l-exposition-nous-le-peuple-25-ans-de-partenariat-strategique-quotDeclarations du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et du secretaire dÉtat americain Antony Blinken a lexposition Nous, le peuple : 25 ans de partenariat strategique , un essai photographique qui explore les relations diplomatiques, securitaires, economiques et culturelles entre les peuples roumain et americain Nicolae-Ionel Ciucă : Monsieur le ministre des Affaires Etrangeres, Excellences, Mesdames et Messieurs, Cest avec une grande joie et un honneur que je souhaite la bienvenue a Bucarest au chef du Departement dÉtat, Antony Blinken. Cest un moment tres important, au cours duquel nous celebrons les 25 ans du lancement du Partenariat strategique Roumanie - États-Unis. Je suis tres heureux quil y a 25 ans, lors de la premiere rencontre du President Clinton avec le peuple roumain, vous ayez ete ici, a Bucarest, dans lequipe du President Clinton. Je suis tres heureux et fier de dire que notre Partenariat strategique a atteint le plus haut niveau de son quart de siecle dhistoire. 25 ans est une etape tres importante, qui nous fait prendre conscience quen 1997 est nee une generation qui a grandi et mûri avec le Partenariat strategique. Je suis convaincu que cette generation fera tout ce qui est en son pouvoir pour defendre la liberte, les droits acquis et les valeurs democratiques. Je suis egalement convaincu que cette generation, avec l`ensemble du peuple roumain, apprecie la veritable pertinence, la veritable importance du Partenariat strategique entre la Roumanie et les États-Unis, ainsi que notre appartenance a lAlliance de lAtlantique Nord et a lUnion europeenne. Je suis egalement convaincu que nous pouvons profiter ensemble et remercier les hotes pour cette exposition, qui a ete inauguree ici, dans un batiment symbolique pour lhistoire et la culture de la Roumanie, lAthenee Roumain. Votre presence ici confirme linteret que les États-Unis attachent au Partenariat strategique entre la Roumanie et les États-Unis, et je vous assure que le Gouvernement dela Roumanie fera tout ce qui est en son pouvoir pour consolider et elargir ce Partenariat strategique. Le volet politico-militaire du Partenariat strategique est tres important, et votre presence, aujourdhui, a Bucarest sinscrit dans le contexte où le Ministere des Affaires Etrangeres, par lintermediaire de M. le ministre Bogdan Aurescu, a organise la reunion des ministres des Affaires etrangeres de lOTAN, une reunion qui a lieu peu de temps apres le sommet de Madrid et pour la premiere fois apres que la Roumanie a accueilli le premier sommet de lOTAN en 2008, egalement ici a Bucarest. Revenant a la dimension politico-militaire, je tiens a vous remercier pour lengagement des États-Unis, pour la presence de larmee americaine en Roumanie et pour limportance que vous attachez au renforcement, a la dissuasion et a la defense sur le flanc oriental dde l`Alliance Nord-Atlantique. Bien sûr, la dimension economique est tres importante, et je dois egalement apprecier la cooperation economique et laugmentation des investissements americains en Roumanie. Dans ce contexte, lenergie est devenue un sujet beaucoup plus important que nous ne laurions pense il y a quelque temps. Je tiens a souligner que nous avons une collaboration dans le domaine du nucleaire civil, et lintention des États-Unis de financer la construction des reacteurs 3 et 4, est deja materialisee, a travers cette offre de 3 milliards (dollars), ce qui est egalement a souligner comme un element important du Partenariat strategique. De plus, le developpement des petits reacteurs modulaires represente un domaine de cooperation tres important entre les specialistes des États-Unis et de notre pays, car la technologie vient des États-Unis et le lieu a deja ete choisi, ici en Roumanie, a Doicești, où sera situe le premier reacteur. Il existe bien sûr dautres axes de cooperation dans le domaine de lenergie. Lintention deja annoncee de cooperer au developpement des capacites des nouvelles sources denergie, en particulier leolien, est egalement un domaine tres important. Toutes ces etapes nous permettront datteindre notre niveau dambition delargir la palette des nouvelles energies et dacquerir notre independance energetique. Et, bien sûr, notre pays, avec les partenaires strategiques, offre sa disponibilite pour soutenir tous les autres pays qui ont besoin denergie et qui nont pas les sources et les ressources pour la produire. Nous avons une cooperation substantielle entre la Roumanie et les États-Unis et je tiens a vous assurer, Monsieur le secretaire dÉtat, que nous, le Gouvernement de la Roumanie, sur la base de valeurs et dinterets communs, continuerons a renforcer le Partenariat strategique, car il represente le pilier fondamental de notre politique etrangere et de securite. Je vous remercie beaucoup et jattends avec une grande confiance que nous continuerions a developper le Partenariat strategique. Antony Blinken : Monsieur le Premier ministre, je vous remercie beaucoup de nous avoir accueillis, ainsi qu`au ministre des Affaires Etrangeres. Cest merveilleux detre de retour a Bucarest. Comme la dit M. le Premier ministre, jetais ici, a Bucarest, lorsque le president Clinton et le president Constantinescu ont annonce le lancement de ce Partenariat strategique. Cetait une epoque où le peuple roumain etait une source dinspiration pour tous ceux qui etaient en quete de liberte. Je ne pense pas que les deux presidents aient pu, a lepoque, imaginer ce que serait la situation 25 ans plus tard, avec autant de liens dans les relations economiques, politiques et personnelles. Et, comme vous lavez dit, nous avons une alliance inebranlable basee sur des valeurs partagees que nous defendrons en cas dattaque. Et, en effet, nous avons egalement construit des relations solides dans le domaine economique, y compris dans le domaine de lenergie. Je voudrais aussi mentionner les relations interpersonnelles, tant dechanges dans le domaine academique et culturel, qui ont donne lieu a tant dechanges de personnes, didees entre nos pays. 2022-11-29 10:54:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_plen-78.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ședinţa solemnă comună a Camerei Deputaţilor şi Senatului consacrată sărbătoririi Zilei de 1 Decembrie, Ziua Naţională a RomânieiȘtiri din 28.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-reunion-solennelle-conjointe-de-la-chambre-des-deputes-et-du-senat-consacree-a-la-celebration-du-1er-decembre-fete-nationale-de-la-roumanieLe discours prononce par le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de la reunion solennelle conjointe de la Chambre des deputes et du Senat consacree a la celebration du 1er decembre, Fete nationale de la Roumanie Madame la Presidente du Senat, Monsieur le President de la Chambre des Deputes, Monsieur le President Constantinescu, Votre Beatitude, Monsieur le president de la Cour constitutionnelle, Madame la presidente de la Haute Cour de Cassation et de Justice, Mesdames et messieurs les parlementaires, Mesdames et messieurs les ministres, Vos Excellences, Distingues membres du Corps Diplomatique, Messieurs les directeurs, Mesdames et Messieurs, Je vous remercie pour linvitation de participer a la reunion solennelle conjointe des deux chambres du Parlement, au cours de laquelle nous celebrons la Fete nationale de la Roumanie. Le 1er decembre 1918 na ete pas qu`un evenement heureux pour les Roumains, dans un contexte approprie, apres la fin de la Premiere Guerre mondiale. Ce moment historique unique est le resultat cumulatif dune evolution naturelle de loppression a lautodetermination. Cest le couronnement du droit du peuple roumain a lautodetermination. Chaque fois que nous celebrons le 1er decembre 1918, nous devrions nous rappeler automatiquement tous les moments essentiels de la formation de la nation roumaine : lœuvre des grands savants de lEcole Ardelene, le mouvement de liberation de la domination phanariote, leffervescence des mouvements revolutionnaires de 1848, le courage des deux Principautes roumaines de sunir en un seul État le 24 janvier 1859, gagner lindependance en 1877 et, surtout, le sacrifice sanglant du peuple roumain qui a gagne son droit a lautodetermination pendant la Premiere Guerre mondiale . Quel est le point commun entre tous ces moments historiques ? Une seule chose : lunite nationale, lunite de volonte. Tout ce que la Roumanie moderne a fait de bien a ete fait lorsque le peuple et ses elites ont eu ensemble un objectif national majeur. La nation roumaine est le resultat de levolution historique, et lÉtat roumain moderne est le resultat de la nation en tant que produit historique. Je veux etre tres bien compris. Le 1er decembre 1918 est lacte de justice de lhistoire. Cette date marque le moment unique où la nation roumaine dans son ensemble a recu son État dans son integralite. Mesdames et Messieurs, Chaque annee, le 1er decembre, nous celebrons plus quun evenement historique fondateur. Nous celebrons lÉtat roumain avec ses trois composantes - le peuple, le territoire et la souverainete. Le peuple roumain a ete mis a rude epreuve tout au long de lhistoire. Mais nous avons endure, nous avons persevere, nous avons survecu et nous nous sommes developpes. Le plus grand mal de notre histoire moderne a ete represente par tous les regimes autoritaires et totalitaires du XXe siecle, menes par la grande erreur communiste. À la suite de ces regimes totalitaires qui ont dure un demi-siecle, le peuple roumain et les institutions de lÉtat doivent brûler des etapes, generer une rupture de rythme, pour rattraper lecart que nous avons par rapport a lOccident, une ligne directe vers lavenir que nous meritons et une acceleration du developpement de la Roumanie. Notre mission doit etre la nation roumaine en tant que nation europeenne, un peuple compose dindividus libres, citoyens roumains et europeens, avec des droits et des libertes garantis, respectes a linterieur et a lexterieur du pays. En substance, notre mission doit etre la dignite de la nation roumaine. La deuxieme composante de lÉtat est le territoire. Nous ne sommes pas seuls dans ce monde. Avec ladhesion de la Roumanie a lUnion europeenne et a lAlliance de lAtlantique Nord, le territoire national est devenu un territoire aux multiples garanties de securite. On comprend limportance de notre adhesion a lOTAN et a lUnion europeenne si on regarde de pres la guerre menee par la Russie contre lUkraine. Cette guerre a remis dans le debat le revisionnisme territorial, vestige de lhistoire et preuve certaine que certains États et peuples ne peuvent depasser leur condition historique et ne peuvent pas faire le saut qualitatif necessaire pour entrer dans un avenir de paix. Notre mission doit etre une plus grande integration dans lespace occidental de liberte et de prosperite, y compris par ladhesion a lEspace Schengen. Ladhesion a lEspace Schengen est un objectif national strategique. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour atteindre cet objectif. Il faut reconnaitre que nous avons deja franchi une etape essentielle en faisant relever le MCV. Relever la MCV, cest reconnaitre la confiance de nos partenaires dans le fonctionnement de lEtat de droit et lindependance de la justice, premisses de toute democratie constitutionnelle consolidee. Ladhesion a lEspace Schengen nest pas seulement lexpression des reformes et des investissements que la Roumanie a realises jusqua present. Cest, en meme temps, une expression de confiance et la garantie la plus sûre de nos partenaires europeens que la Roumanie est et restera fermement ancree sur laxe du developpement occidental. LEurope est confrontee a un processus de transformation dans la periode a venir sous leffet de la reinstallation geo-economique et geopolitique. Notre plan commun, que nous sommes tous appeles a construire, car nous tous, en particulier dans cette salle, representons les citoyens de la Roumanie et leurs attentes, et nous pouvons renforcer lUnion dont nous faisons partie. Et les citoyens sattendent a ce que les politiciens se battent pour linteret national de la Roumanie. Nous, les Roumains, avons les memes droits que tous les autres citoyens europeens. Je vous propose que nous arretions de parler si souvent en termes negatifs de la Roumanie. Tout va mal ici depuis 30 ans, meme sil y a eu des avancees importantes, rien ne va bien ici, nous sommes inferieurs aux autres. Allons croire davantage en la Roumanie ! Un succes de la Roumanie nest pas seulement du Pouvoir, mais aussi de lOpposition ! Les joies, comme les insatisfactions, sont a nous, a tous. Mesdames et Messieurs, La troisieme composante de lÉtat est la souverainete, plus precisement la maniere dont le pouvoir etatique est exerce. Apres la chute du regime communiste en 1989, la Roumanie est revenue a un systeme constitutionnel fonde sur la limitation du pouvoir par la loi, fonde sur le principe de la separation des pouvoirs au sein de lÉtat, dans le respect des libertes et droits fondamentaux de lhomme, conformement aux traites et pactes auxquels la Roumanie est partie. Dans cette perspective, notre devoir doit etre de renforcer la democratie constitutionnelle, en veillant a lefficacite institutionnelle dans la realisation des grands services publics pour les citoyens. La consolidation de la democratie constitutionnelle et lexercice democratique du pouvoir est un processus evolutif qui ne finit jamais. Dans un monde de plus en plus concurrentiel, nous devons etre de plus en plus efficaces dans lexercice des attributions de chaque autorite et dans la refonte des grands services publics : education, sante, infrastructures, administration publique, justice, ordre public, securite et defense. Si ces services fonctionnent efficacement, nous aurons alors la base materielle pour le developpement et la protection de leconomie roumaine et, par consequent, pour le respect de lobligation constitutionnelle dassurer un niveau de vie decent au niveau de la societe, une forte augmentation de la qualite de vie. Par qualite de vie, nous entendons un ensemble de facteurs lies aux systemes de sante publique, a leducation, au fonctionnement de ladministration, aux infrastructures et aux services publics. Reduire les ecarts dans ces domaines est le projet de modernisation de la Roumanie aujourdhui. Ensemble, nous pouvons regagner la confiance des Roumains en montrant que nous sommes capables de mettre en branle un tel projet, que nous le poursuivons avec responsabilite et tenacite. Pour atteindre ce saut qualitatif, nous avons besoin de la modernisation de lÉtat roumain et de lefficacite des grands services publics. Ces objectifs ne peuvent etre atteints que par des investissements importants du budget de lÉtat, mais surtout par des investissements exterieurs, qui sont, essentiellement, lexpression de la confiance en la Roumanie. Jespere que tout le monde saccorde a dire que la modernisation de la Roumanie ne peut se faire en dehors de lUnion europeenne et des investissements des fonds europeens. En tant que tel, nous devons agir en consequence. Mesdames et Messieurs, 104 ans apres la Grande Union, 32 ans apres la chute du regime communiste et 15 ans apres lintegration dans lUnion europeenne, nous traversons un moment historique de grande responsabilite, crucial pour lavenir de notre nation. 2022-11-28 18:05:00https://gov.ro/fisiere/stiri/22-11-28-05-53-36big_sigla_guvern.pngÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu secretarul general al NATO, Jens StoltenbergȘtiri din 28.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-de-l-otan-jens-stoltenberg2022-11-28 16:29:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_nato-54.jpgÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu ministrul afacerilor externe și europene al Republicii Croația, Gordan Grlić-RadmanȘtiri din 28.11.2022https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-le-ministre-des-affaires-etrangeres-et-europeennes-de-la-republique-de-croatie-gordan-grlic-radman2022-11-28 13:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_croatia-56.jpg