RSS - Guvernul Românieihttp://www.gov.roRSS Guvernul Românieiro-RODeclaraţii susţinute de premierul Florin Cîţu la ParlamentȘtiri din 26.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-02-26 14:30:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-02-26_at_15.01.04.jpegViceprim-ministrul Dan Barna l-a primit astăzi pe E.S. Dr. Ahmed Abdullah Bin Saeed Al Matrooshi, ambasadorul Emiratelor Arabe Unite în RomâniaȘtiri din 25.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-vice-premier-ministre-dan-barna-a-recu-aujourd-hui-s-e-dr-ahmed-abdullah-bin-saeed-al-matrooshi-ambassadeur-des-emirats-arabes-unis-en-roumanieLe vice-premier ministre Dan Barna a recu aujourd`hui S.E. Dr. Ahmed Abdullah Bin Saeed Al Matrooshi, Ambassadeur des Emirats Arabes Unis en Roumanie. Au cours de l`entretien, le vice-Premier ministre a souligne la decision de la Roumanie de renforcer les relations traditionnelles avec les Émirats arabes unis, en mettant laccent sur laugmentation et la diversification des echanges commerciaux et la promotion de projets dinvestissements bilateraux. Dans ce contexte, les deux parties ont convenu de poursuivre leurs efforts en vue d`elaborer un plan daction visant a etablir des etapes concretes pour la mise en œuvre du Partenariat economique strategique entre la Roumanie et les Émirats arabes unis. Le vice-Premier ministre Dan Barna a salue les efforts du Gouvernement des Émirats arabes unis pour organiser Expo 2020 Dubaï . Je suis convaincu que la prochaine exposition universelle sera essentielle pour faconner le monde dans la periode post-pandemique, a declare Dan Barna. Note: Reportee dans le contexte de la pandemie COVID-19, lExposition Universelle 2020 de Dubaï aura lieu du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022. Le theme du pavillon roumain sera Nouvelle Nature et proposera un processus de reflexion sur la croissance economique durable dans le contexte des defis de la protection de lenvironnement. 2021-02-25 16:42:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-02-25_at_16.34.07.jpegParticiparea premierului Florin Cîțu la dezbaterea organizată de Consiliul Naţional al Întreprinderilor Private Mici şi Mijlocii din RomâniaȘtiri din 25.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/participation-du-premier-ministre-florin-citu-au-debat-organise-par-le-conseil-national-des-petites-et-moyennes-entreprises-privees-de-roumanieDiscours du Premier ministre Florin Cițu lors du debat organise par le Conseil national des petites et moyennes entreprises privees de Roumanie Florin Ciţu: Merci, Monsieur le President. Cest vrai, je ne vais pas en dire beaucoup, parce que je veux avoir un dialogue, cest mieux que de parler seulement moi, mais je dois souligner certaines choses. Vous avez raison, lannee derniere a ete une annee difficile, surtout pour les entrepreneurs, pour les PME, pour le secteur prive. Jai apprecie la facon dont vous vous etes comporte lannee derniere, car, bien quil y ait eu environ 1,4 million de personnes en chomage technique, je nai vu aucune greve, je nai vu personne dans la rue, personne na fait de scandale. Nous avons tous accepte la situation et nous avons trouve des solutions et japprecie la facon dont vous avez compris la situation que la Roumanie a traversee lannee derniere. Il y a eu quelques bonnes mesures que nous avons prises lannee derniere et que nous nous avons ameliorees avec vous; PME Invest est un programme reussi et cest la solution que nous avons prise et je vois que dautres pays de lUnion europeenne passent desormais de laide dÉtat ou de linjection directe, dautres formes daides dÉtat, a cette forme de garantie, donc qui est testee. En meme temps, je veux vous dire que meme avant darriver ici, mais aussi dorenavant, je dirai la meme chose: les vrais heros de leconomie sont les entrepreneurs. Ce sont eux qui prennent des risques, sur leur propre argent, ils gagnent souvent, ils perdent souvent et ils ont le courage de recommencer. Sans cette effervescence du secteur prive, sans vous, qui prenez des risques, avec des PME, qui, ensuite , certaines dentre elles deviennent de grandes entreprises, car cest de la que prennent naissance les grandes entreprises, sans vous, nous naurions pas une economie dynamique. Et je tiens a vous remercier car, lannee derniere, cest vrai, cetait difficile pour tout le monde, mais la dynamique, la transparence, la relation que nous avons eue ensemble lannee derniere fut constatee a la fin de lannee, lorsque la Roumanie avait la plus grande croissance en Europe au quatrieme trimestre. Je pense donc que nous avons bien travaille et que nous continuerons de bien travailler. Nous avons etendu les mesures de succes, il est vrai, le PME Invest et il est apparu un hybride, un frere cadet, Agro Invest pour le secteur agricole, une sorte de PME Invest pour lagriculture et, bien sûr, le programme a ete ameliore. Nous verrons jusquoù cela peut aller cette annee, jusqua ce que nous puissions aller, mais je vous dis quil y aura dautres programmes de soutien aux PME et voici le role du Plan National de Relance et de Resilience (PNRR). Il doit y avoir des programmes dans le PNRR pour soutenir ce secteur et des montants seront alloues dans le PNRR. PME Invest, je lai deja dit, va de lavant. Les autres programmes, les trois, et en particulier la mesure 3, où il y avait quelques problemes - je pense quil y avait une interpretation plus large de ce que nous avons dit dans cette mesure. Quand nous avons parle despaces de production, personne ne pensait a limmobilier - cest notre interpretation. Cest bien cela Il est vrai qu`on ne peut pas toujours savoir comment il est utilise de lautre cote. Il est possible quune solution que nous ayons a court terme, maintenant, soient deliminee ces projets de la Mesure 3, qui sont lies a limmobilier, et de pouvoir aller plus loin. Cest une discussion que jaurai avec le ministre de lÉconomie. Il serait dommage de ne pas aller plus loin avec cette mesure et, je le repete, tout le probleme sest pose au niveau de linterpretation, de la maniere dont lordonnance durgence a ete interpretee. Nous parlions despaces de production, mais la production, cest vrai, a un sens plus large, cela depend de qui linterprete et comment on linterprete. Nous essayons de trouver une solution le plus rapidement possible, pour que le programme fonctionne. Les paiements pour tous les autres commenceront lorsque le budget sera approuve. Jespere que le budget sera approuve la semaine prochaine et que nous reviendrons a la normale avec les autres paiements. Concernant le programme dexportation, nous avons vu des discussions dans lespace public. Ici, je vais parler au ministre de lÉconomie pour voir comment nous pouvons trouver une solution. Les credits dengagement peuvent etre alloues dans la premiere phase jusqua lete. Sil y a de tels projets, ils peuvent etre contractes et ensuite finances, mais nous ferons aussi attention au filtre; peut-etre, comte tenu de la facon dont ces foires, expositions ont ete faites, le filtre doit etre legerement modifie, pour nous assurer quils sont cibles et que largent nest pas depense en vain. Nous voulons aider lentrepreneuriat roumain a exporter, mais nous voulons nous assurer que cest a cela que largent est utilise, et alors nous creerons des filtres, un tamis sur la facon dont ils sont achetes. Je marrete ici pour que nous puissions avoir un dialogue. Merci. 2021-02-25 10:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-25-11-03-28big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Florin Cîțu la evenimentul ”Performerii anului 2020” organizat de Bursa de Valori BucureștiȘtiri din 25.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/participation-du-premier-ministre-florin-citu-a-l-evenement-performeurs-de-l-annee-2020-organise-par-la-bourse-de-bucarestDiscours du Premier ministre Florin Ciţu lors de levenement Interpretes de lannee 2020, organise par la Bourse de Bucarest Florin Ciţu: Merci! Bonjour ! Cest bien de se revoir dans de tels moments, meme si cest difficile, car je sais ce que nous avons vecu lannee derniere. Je me souviens quil y a un an, lorsque la pandemie a commence ou lorsque nous avons commence a prendre ces mesures-la, nous ne savions pas vraiment ce qui allait se passer et deux mois plus tard, leconomie etait completement fermee. Il y a eu des moments tres difficiles, car, dune part, nous voulions garder la capacite de production fonctionnelle, dautre part, commentpouvait-t-on payer que la capacite de production qui reste fonctionnelle? Et puis nous devions faire une chose: montrer a tous les investisseurs sur les marches financiers, internationaux ou locaux, que nous avons un tres bon plan pour relancer leconomie, pour la sortir de cette situation de crise. Je pense que nous avons convaincu les investisseurs l'annee derniere et que nous avons reussi a maintenir la notation de la Roumanie, dans cette periode difficile, nous avons reussi a financer un deficit avec des taux d'interet de plus en plus bas, ce qui a montre de la confiance dans ces mesures; nous avons reussi a avoir deux emissions de succes envers la population, sur FIDELIS, et meme en euros, des montants records - un milliard deuros etait le deuxieme - et tout cela nous a montre que nous avons pris les bonnes mesures. Les gens ont fait confiance aux mesures prises par ce gouvernement. Et la confirmation des chiffres, la confirmation de la realite est venue lorsque nous avons recu les chiffres de la croissance economique pour lensemble de lannee derniere, les estimations de ce moment, qui ont ete meilleures que toutes les estimations de nimporte quel specialiste, meme les notres, et le 4eme trimestre de l`annee derniere lorsque lEurope traversait. d`autres periodes de quarantaine, la Roumanie a connu la plus forte croissance economique. Tout cela sest produit parce que nous avons reussi a mettre au point un plan qui a gagne la confiance des investisseurs et je pense que cetait la chose la plus importante lannee derniere; la chose la plus importante pour un gouvernement est de gagner la confiance des investisseurs. Il est tres difficile de gagner cette confiance, il est tres facile de la perdre. Nous continuons dans la meme direction cette annee. Bien sûr, le plus grand defi cette annee est la campagne de vaccination. Jusqua present, la Roumanie, contre tous ceux qui ne nous ont pas laisse des chances, a mene une campagne de vaccination reussie. Nous sommes a la 3eme place dans lUnion europeenne en termes de nombre de personnes qui ont ete totalement vaccinees avec deux doses et, globalement, nous sommes a la 7eme place. Je ne pense pas qu`il y ait eu quelqu`un a nous donner cette chance auparavant, au debut de la campagne de vaccination. Personne ne pensait que la Roumanie aurait une campagne de vaccination reussie, mais, tout comme l'annee derniere, nous faisons nos devoirs, elaborons un plan et le mettons en œuvre. Non pas en dernier lieu, jai fait une promesse lannee derniere et beaucoup ont dit que cetait une promesse electorale - non, ce netait pas une promesse electorale - jai approuve au gouvernement le projet de loi qui a ete soumis au Parlement pour eliminer ce populisme-la, adopte lannee derniere, au milieu de la campagne electorale par la coalition majoritaire socialiste, a travers laquelle les entreprises publiques en Roumanie ne pouvaient plus acceder aux capitaux du marche des capitaux. Nous avons elimine cela parce que nous devons reformer les entreprises publiques, nous avons besoin dinvestisseurs etrangers, nous avons besoin dinvestissements - nous ne pouvons pas soutenir cet effort de reforme par le budget - et nous avons egalement besoin de la technologie et du savoir-faire des investisseurs etrangers. Donc, ce projet de loi est au Parlement de la Roumanie, il sera bientot approuve et nous ferons exactement ce que nous avons dit: nous attirerons les investisseurs etrangers afin qu'ensemble nous puissions reformer l'economie. Cela fait 30 ans que nous avons perdu, mais je pense que nous pouvons recuperer tres rapidement. Je vous remercie et felicitations pour tout ce que vous avez fait et ce que vous faites pour les Roumains. Merci! 2021-02-25 10:08:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_139584420_130182882340635_2614994818084580952_n.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu, la finalul şedinţei de guvern din 24 februarieȘtiri din 24.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-premier-ministre-florin-citu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-24-fevrierFlorin Ciţu: Bonjour! Lors de la reunion du gouvernement daujourdhui, il y a eu plusieurs arretes, mais aussi quelques ordonnances. La plus importante est une ordonnance durgence reglementant laide que nous allons octroyer immediatement a la Republique de Moldavie, consistant en 20.000 doses de vaccins. Cest un don que nous allons faire, cest la premiere tranche des 200. 000 vaccins que nous envoyons a la Republique de Moldavie. Lordonnance durgence a ete approuvee aujourdhui, et une fois lordonnance durgence publiee, sera necessaire un arrete du gouvernement, que nous prendrons, si necessaire, lors dune reunion en ligne pour nous assurer que ces doses parviennent en Republique de Moldavie des que possible. D`autres actes normatifs adoptes aujourdhui. Le Ministere des Finances a presente une ordonnance durgence qui a clarifie certaines choses. Lannee derniere ont ete adoptes plusieurs actes normatifs et leur application na pas pu se faire car linterpretation etait difficile et nous avons dû corriger ces choses. Il y avait, bien sûr, ce probleme avec les pays qui etaient sur une annexe avec lequels nous ne pouvions pas traiter. Nous avons resolu cela aussi. Donc plusieurs aspects administratifs. Je le repete, la decision la plus importante aujourdhui a ete celle concernant la Republique de Moldavie, les doses de vaccin qui vont a la Republique de Moldavie. Sil y a des questions, je sais quil y a plusieurs choses dans lespace public qui presentent un interet. Je vous ecoute. Journaliste: Concernant la declaration du vice-premier ministre Dan Barna, le Premier ministre a-t-il ou na-t-il pas le droit exclusif de remanier les ministres? Parce que le vice-Premier ministre a dit que vous devez demander laccord d`USR ou d`UDMR si vous voulez remanier un ministre. Florin Ciţu: Je sais que cette discussion vous interesse dun autre point de vue. Je respecte la Constitution et la Constitution dit tres clairement comment un remaniement est effectue. Le reste, les discussions politiques, ce qui se passe dans les coulisses - cest autre chose, mais lattribution du remaniement, comme le dit la Constitution, lorsquune decision est prise, nest que la decision du Premier ministre et il a la decision finale. Sinon, nous pouvons avoir des discussions et nous aurons des discussions tout le temps, mais je ne parle que de la Constitution et des attributions de chaque personne au sein du Gouvernement de la Roumanie. Journaliste: Dites-moi si l`on a approuve un acte normatif sur laide aux mineurs en greve ces derniers jours? Florin Ciţu: Oui, cest un supplement. Un acte normatif a ete approuve la semaine derniere et cetait un supplement, car vous savez tres bien que les mineurs ont recu leur salaire lannee derniere, mais ils nont pas recu les bonus supplementaires et autres primes qui etaient regis par la convention collective du travail. Parce que cest une entreprise en insolvabilite, nous avons dû prendre un arrete du gouvernement distincte et trouver une source, cela a ete approuve, il sera publie, je pense dans les prochaines minutes, pour nous assurer que largent parvienne aux mineurs de la Vallee de Jiu. des que possible. Journaliste: Mais vous pouvez nous dire quel est le montant et sil couvre tout ... Florin Cițu: Exactement le montant que nous avons identifie, 11 millions de lei, donc tout ce qui a ete demande a ete complete. Il ny a aucune difference entre le montant quils ont justifie et ce qui sera dans l`arrete du gouvernement. Journaliste: Et, si vous me le permettez, javais une question au sujet dune decision prise aujourdhui au Parlement qui autorise a nouveau des concours pour lembauche dans ladministration publique. Je sais que le projet de budget tente de reduire les frais de personnel, une telle mesure nentrainerait-elle pas une augmentation des frais de personnel? Florin Cițu: Non. On embauchera dans le cadre de lenveloppe salariale que nous avons approuvee dans le budget. Donc, cela ne signifie pas necessairement quil y aura des coûts de personnel plus eleves, mais seulement quils peuvent etre embauches et sils sont conserves dans lenveloppe salariale, tres bien. Journaliste: Avez-vous des informations sur le nombre demployes pouvant etre embauches comme ca? Quel serait alors le deficit des employes? Florin Cițu: Non, non, non. Je ne sais pas. Journaliste: Bonjour! Jai besoin dune clarification: les 11 millions de lei iront-ils sur les billets de repas et de transport? Florin Cițu: Exactement, ce sont les montants supplementaires. Je comprends que cest ce que les mineurs nont pas recu lannee derniere et pourquoi ils ont fait cette manifestation spontanee, cest ce montant de 11 millions de lei. Journaliste: De plus, suite a lenquete de Recorder, avez-vous envoye le Corps de Controle aux Eaux roumaines, avez-vous recu le rapport du Corps de Controle? Florin Cițu: Des Eaux roumaines, non; Jai recu de Balş, certaines mesures ont deja ete prises. Des que je les recois, je vous les dis. Je vous lai dit, jai recule rapport de linspection economique a Piatra Neamț, le rapport ne ma pas paru concluant, jai demande quil soit renvoye. Les choses bougent donc. Journaliste: Bonjour! Nous savons quil existe actuellement une loi au Ministere du Travail qui interdira le cumul de la pension avec le salaire de lÉtat. Je voulais vous demander si vous avez parle au ministre et il y aura des exceptions a cette disposition? Florin Cițu: Oui, jai parle. Cest un projet de loi dont nous avons discute dans la coalition, nous avons vu le projet de loi. Je pense que ce sera une communication du Ministere du Travail dans les prochains jours, avec des details. Ce sera un debat public et nous verrons sil y aura des exceptions ou non. Cela me semble un tres bon projet de loi. Vous savez que jai essaye cela lannee derniere et il me semble normal, lorsqu`on sort en retraite, de decider si l`on veut recevoir la pension ou si l`on veut garder son emploi, abandonner la pension. Journaliste: Et sur un autre sujet: on voit que plusieurs des ministres que vous avez dans le cabinet ont delegue leurs fonctions aux secretaires dÉtat. Comment l`estimez-vous, est-ce une pratique normale? Florin Ciţu: Cela depend des attributions, je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Mais, oui, il est normal de deleguer certaines attributions. Parfois, on ne peut pas se rendre a la reunion du gouvernement et alors on doit deleguer des responsabilites, donc cela depend de la situation, mais cela delegue on peut deleguer des attributions. Journaliste: En ce qui concerne lindemnisation de la secheresse, nous connaissons le mecontentement des agriculteurs, nous les avons vus dans la rue, le ministre de lAgriculture pretend qua lheure actuelle il ny a pas dargent necessaire pour ces compensations dans le budget de lÉtat et l`on peut essayer une compensation au niveau des creances fiscales. Pratiquement, pour exonerer de limpot sur le revenu, la CAS, la CASS. Considerez-vous une telle variante et quand, car pour le moment, nous savons tres bien qu1ils sont dans une situation financiere assez difficile? Et, dans le paquet, cette question, nous savons que vous avez discute, je ne sais pas si elle a ete approuvee, une ordonnance d'urgence sur les regimes classiques d'aides en provenance de l'argent europeen egalement pour les agriculteurs. Florin Ciţu: Oui, commencons par le plus simple. Bien sûr, les regimes ont ete etendus, cetait une ordonnance durgence, le regime a ete etendu a partir de fonds europeens. En ce qui concerne ces montants, les choses sont simples, de mon point de vue. Lannee derniere, le gouvernement roumain a alloue le montant le plus important pour lindemnisation de la secheresse - 1,1 milliard de lei. Telles etaient les demandes, je les ai indemnises. Si nous pensons qu a lavenir il y aura une secheresse ou quelque chose du genre, nous verrons alors. Lannee derniere egalement, les montants alloues dans le budget au debut de lannee nont pas ete affectes a la rectification budgetaire. Je ne vois donc pas linteret de cette discussion. Lannee derniere, 1,1 milliard de lei ont ete alloues sur le budget pour la compensation de la secheresse. Journaliste: Ce sont des paiements en retard de lannee derniere, Monsieur le Premier ministre, je ne veux pas dire ce qui se passera en 2021, evidemment. Florin Ciţu: Je le repete, lannee derniere il y eu 1,1 milliard de lei, nous avons paye 1,1 milliard de lei; cest le montant que jai annonce publiquement lannee derniere et que nous avons paye sur le budget de lÉtat. Journaliste: Jaurais une autre question pour vous. Florin Ciţu: Bien sûr. Journaliste: Pouvez-vous nous dire quel est le necessaire de pret de lÉtat pour lannee en cours? Car, voici, la dette publique atteint 47,7%. Florin Ciţu: Le besoin dun emprunt direct est le deficit budgetaire. Ce qui vient du passe, nous verrons, je pense qu`environ 40 milliards. Mais le Ministere des Finances elaborera la strategie et elle sera publiee- il lui reste un certain temps apres la publication du budget pour la rendre publique, mais au moins 80 milliards. Ce qui signifie que 80 milliards de lei supplementaires entreront dans cette economie cette annee. Nous prenons donc de largent de leconomie, 336, et le reste jusqua 449, nous avons un deficit pour couvrir les depenses. Il y a de largent supplementaire dans leconomie de 80 milliards de lei. Merci beaucoup! 2021-02-24 17:59:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-24-06-19-05big_1.jpgConferință de presă susținută de președintele Comitetului Național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu Gheorghiță, și secretarul de stat în Ministerul Sănătății și vicepreședinte CNCAV, Andrei BaciuȘtiri din 23.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-du-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-valeriu-gheorghita-et-du-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-et-vice-president-de-la-cncav-andrei-baciuValeriu Gheorghiță: Bonjour! Merci beaucoup davoir participe a une autre conference du Comite directeur national sur les activites de vaccination contre le COVID-19. Dans ce qui suit, je presenterai les nouvelles concernant lactivite de vaccination contre le COVID-19 en Roumanie. Comme nous le savons, il y a eu plusieurs discussions sur la priorisation du personnel educatif pour la vaccination. Hier a eu lieu la derniere reunion preparatoire avec les directeurs des services de sante publique de chaque departement, y compris Bucarest, et nous avons etabli ce qui suit: le processus de vaccination du personnel educatif debutera demain, 24 fevrier, dans la plupart des departements du pays. Toute cette activite se terminera le 10 mars. À partir de demain, 24 fevrier, lactivite de vaccination commence dans 23 departements, dont Bucarest. À partir du jeudi 25 fevrier, elle continue dans 14 autres departements, a partir du 26 fevrier seux departements et, le 1er mars, elle commence dans les trois derniers departements. Lensemble de la periode de vaccination qui sera allouee a ce processus specifique pour le personnel educatif dure jusquau 10 mars, pour ladministration de la premiere dose. Nous estimons quenviron 60.000 personnes seront vaccinees au cours de ce processus. Rappelons que plus de 42.000 personnes ont deja ete vaccinees parmi les enseignants et environ 128.000 personnes sont deja programmees. Le mode de programmation et de realisation des activites de vaccination a ete transpose dans une instruction qui a deja ete envoyee a chaque departement, aux directions de la sante publique et egalement au Ministere de lÉducation, depuis la veille. Comment le travail de vaccination sera-t-il mene efficacement? Tout dabord, les types de vaccins - les deux vaccins produits par Oxford-AstraZeneca seront utilises, en particulier pour les personnes jusqua 55 ans, y compris - la où, bien sûr, aucune contre-indication nest observee ou identifiee. De plus, le vaccin produit par BioNTech-Pfizer sera recommande en priorite aux personnes de plus de 55 ans, a moins que certaines contre-indications ne soient identifiees. Les flux de vaccination seront separes pour les deux types de vaccins administres, la programmation se fera dune autre maniere et la programmation ne se fera pas dans la plateforme informatique. Fondamentalement, les ecoles centralisent la liste de leur propre personnel qui souhaite se faire vacciner pendant cette periode. Ces listes sont centralisees au niveau des inspectorats departementaux des ecoles sont transmises aux directions de la sante publique. Les directions de la sante publique, en fonction de la capacite des cabinets de vaccination et de la periode que nous avons proposee pour la realisation de lactivite de vaccination, procedent a la programmation des personnes respectives, et les beneficiaires seront avertis par les inspectorats scolaires et les chefs detablissement. En tant que tel, comme je lai dit, le processus de vaccination devrait prendre entre 7 et 10 jours pour chaque departement selon le debut de lactivite de vaccination pour cette categorie professionnelle. Nous voulons, dans les plus brefs delais, assurer la vaccination prioritaire du personnel educatif. Les lieux où se deroule cette activite de vaccination appartiennent pour la plupart aux espaces mis a disposition par le Ministere de lÉducation. Dans les departements où il n'y avait pas d'endroits appropries pour la realisation des activites de vaccination, d'autres espaces ont ete identifies a l'emplacement des centres de vaccination qui n'etaient pas encore operationnels. Pour Bucarest, par exemple, je peux vous donner un exemple selon lequel 22 cabinets de vaccination supplementaires ont ete ouverts a l'interieur du centre de vaccination de Romexpo, qui disposeront de flux separes pour les deux types de vaccins, AstraZeneca et BioNTech-Pfizer. Pour le vaccin produit par AstraZeneca, 16 cabinets de vaccination seront disponibles a Bucarest, et pour le vaccin produit par la societe BioNTech-Pfizer, 6 cabinets de vaccination. Un autre element important que nous avons voulu vous transmettre lors de cette conference est lie a levaluation de limpact de la vaccination chez les personnes en dialyse chronique. Jai transmis et communique avec les principaux operateurs de dialyse en Roumanie; nous avons officiellement demande une centralisation des donnees aux principaux operateurs de dialyse en Roumanie et nous avons obtenu les informations suivantes: les operateurs qui possedent environ 78 cliniques de dialyse en Roumanie ont repondu, totalisant environ 11.100 personnes dialysees. Je vous rappelle quen Roumanie, en ce moment, on parle denviron 13. 000 personnes qui pratiquent une dialyse chronique. Je tiens egalement a souligner que cette categorie de patients a malheureusement ete gravement touchee au cours de cette pandemie, avec un taux de mortalite moyen denviron 25% dans les cas diagnostiques dinfection par le SARS-CoV. Sur ces 11.100 personnes sous dialyse, environ 6.341 ont deja ete vaccinees avec la premiere dose, ce qui signifie un pourcentage pouvant atteindre 60% en tant que taux de couverture vaccinale. Je mentionne quenviron 70% des personnes sous dialyse ont accepte la vaccination. De notre point de vue, cest un niveau satisfaisant de couverture vaccinale. Plus le nombre de personnes vaccinees est eleve, plus les benefices seront evidents, dun point de vue pratique, dun point de vue medical et epidemiologique. L`activite de vaccination des personnes en dialyse continue: etant donne quil y a encore des personnes qui veulent se faire vacciner de la maniere que nous connaissons, soit avec des equipes mobiles dans les centres de dialyse, soit les patients dialyses sont transportes en priorite vers les centres de vaccination où sont arrondies ces unites de dialyse. Un element important lie aux benefices de la vaccination: on a observe qu`il y a une tendance - et tous les operateurs rapportent la meme - une tendance a la baisse du nombre de cas confirmes chez les patients dialyses, dans la periode depuis le debut de la campagne de vaccination. Bien sûr, cela chevauche la tendance generale a la diminution du nombre de cas, mais dans certains centres de dialyse, comme celui de Iasi, où a ete faite une centralisation beaucoup plus precise des donnees, on a constate une reduction du nombre de cas a partir d`une moyenne de 20-25 a environ deux cas dans des tests qui, comme nous le savons, sont effectues periodiquement, toutes les deux semaines, dans cette categorie de patients. Cela dit, nous apprecions levolution favorable des activites de vaccination au sein de cette categorie de personnes prioritaire et, de ce point de vue, bien entendu, nous encourageons la poursuite des activites de vaccination. Une troisieme chose que je voudrais mentionner concerne les personnes qui ont recu un diagnostic dinfection par le SARS-CoV-2 apres la premiere dose du vaccin COVID-19, respectivement apres la deuxieme dose du vaccin COVID-19. Apres la premiere dose, entre le 27 decembre 2020 et le 21 fevrier 2021, environ 3969 personnes, soit 0,49% du nombre de personnes vaccinees avec la premiere dose, ont ete testees positives pour le virus SARS-CoV-2 apres la premiere dose de vaccin. 95% de ces personnes ont ete vaccinees avec le vaccin produit par BionTech-Pfizer, 4,6% avec le vaccin produit par Moderna et 0,4% avec le vaccin produit par Oxford-AstraZeneca. Le delai median entre la vaccination et le moment où cette infection a ete detectee a ete de sept jours, ce qui signifie que ces personnes ont ete diagnostiquees au moment où le niveau danticorps contre un titre protecteur nest pas encore apparu pas, et nous parlons egalement tres probablement de situations dans lesquelles ces personnes etaient soit en periode dincubation au moment de la vaccination, soit en phase dinfection asymptomatique ou ont ete exposees apres le moment de la vaccination, etant donne que la periode dincubation de linfection par le SARS CovV-2 est comprise entre 2 et 14 jours, ou de ce point de vue, nous attirons lattention sur le respect continu des mesures de prevention deja connues, a la fois avant et apres la vaccination, afin dobtenir le maximum de benefices dans la periode suivante. Je voudrais mentionner quun nombre de 1052 personnes qui ont recu un diagnostic dinfection par le SARS-CoV-2 apres la premiere dose se sont deja presentees pour la dose de rappel, 4,3% dentre elles, environ 172 personnes, ont pris la deuxieme dose au cours des deux premieres semaines apres la guerison de linfection, et les 880 personnes restantes ont ete vaccinees deux semaines apres la guerison de linfection. Concernant le nombre de personnes ayant recu un diagnostic dinfection par le SARS-CoV-2 apres ladministration de la deuxieme dose, entre le 17 janvier et le 21 fevrier, un nombre de 446 personnes, soit 0,08% du nombre total de personnes vaccinees avec deux doses, a eu un test positif pour linfection par le virus SARS-CoV-2. Toutes ces personnes ont ete vaccinees avec le vaccin produit par la societe BioNTech - Pfizer, etant donne quactuellement le seul type de vaccin utilise pour ladministration du rappel est le vaccin produit par la societe BioNTech - Pfizer. Le delai moyen entre la deuxieme dose et la date de confirmation de linfection a etet de quatre jours. Donc, comme nous le savons, je vous rappelle que les benefices de la vaccination atteignent leur valeur maximale au moins 7, 10, 14 jours, selon le type de vaccin, apres ladministration de la deuxieme dose. Encore une fois, je souligne l'importance des mesures preventives, car sinon nous pourrions avoir ce faux sentiment de securite et nous exposer dans diverses circonstances a l'infection par le SARS-CoV-2. Je passerai en revue le bilan des vaccinations pendant cette periode. Depuis le debut de la campagne de vaccination, je voudrais mentionner quen Roumanie, le 22 fevrier, un total denviron 1.924.000 doses de vaccin ont ete recues des trois societes differentes. Plus de 1.400.000 doses ont ete administrees, soit un taux dutilisation de plus de 73%. Actuellement, le stock au 22 fevrier est denviron 405.000 doses pour les trois types de vaccins. Repartition pour chaque type de vaccin, concernant les vaccins recus de Pfizer, un total de 1.500,000 doses ont ete recues, 1.259.000 doses administrees, soit un taux dutilisation de plus de 83%. Actuellement, le stock au 22 fevrier est denviron 200 000 doses. Concernant le vaccin de la societe Moderna, nous avons recu 78.000 doses. 77.726 doses ont ete administrees, soit un taux dutilisation de 99,6%. Pour le moment, le stock est nul. Ce que nous recevrons cette semaine, cest-a-dire demain, ce sera environ 79.000 doses, qui seront stockees pour assurer le rappel des personnes deja vaccinees avec la premiere dose, periode qui debutera le 4 mars. Le vaccin produit par la societe AstraZeneca - nous avons recu un total de 337.200 doses. 71.817 doses ont ete administrees. Je vous rappelle que lactivite de vaccination avec le vaccin produit par la societe AstraZeneca a commence il y a environ une semaine, le 15 fevrier, ce qui represente actuellement un pourcentage de 21,3% des doses recues, le stock existant a ce jour etant de 203.560 doses. Le nombre de centres de vaccination actifs a lheure actuelle, oly a 414 centres actifs, qui comprennent a la fois les centres qui etaient en phase I, la plupart dentre eux ont deja ferme. Il y a 121 centres du stade I qui sont restes actifs et qui continuent a effectuer la dose de rappel. Nous parlons denviron 212 centres pour la deuxieme etape et 81 centres du reseau MApN et MAI, totalisant un total de 664 cabinets de vaccination, et pour le vaccin produit par AstraZeneca, il y a un total de 192 centres de vaccination, totalisant 254 les flux. Parmi ces cabinets de vaccination, 70 font partie du reseau du Ministere de la Defense Nationale et du Ministere des Affaires Interieures. Le bilan des vaccinations: le 22 fevrier, 819.446 personnes ont ete vaccinees, dont 589.641 personnes ont ete vaccinees avec deux doses. De ce bilan, sur chaque type de vaccin, pour les vaccins produits par la societe Pfizer: 669.904 personnes ont ete vaccinees au total depuis le 27 decembre, la majorite, 589.640 etant des personnes deja vaccinees a deux doses. Concernant le nombre de personnes vaccinees avec le vaccin produit par la societe Moderna - 77.726 personnes vaccinees avec la premiere dose, et quant au nombre de personnes vaccinees avec le vaccin produit par la societe AstraZeneca - 71.817 personnes vaccinees avec la premiere dose. Concernant la deuxieme etape de la vaccination, depuis le 15 janvier, 655.605 personnes ont ete vaccinees. Reparties, par categories de personnes vulnerables, il y a des personnes atteintes de maladies chroniques - 223.633 personnes; personnes de plus de 65 ans - 223.427, personnes issues de centres sociaux et residentiels - 27.643, soit plus de 60% du nombre de personnes eligibles dans ces categories, personnes immobiles qui ont ete vaccinees avec des equipes mobiles a domicile - 2.371 personnes, ce qui represente environ 10% du nombre total de personnes non deplacables eligibles a domicile; sans-abri actuellement vaccines - environ 306 personnes sur un nombre total eligible de 1.341 personnes, ce qui signifie un taux de couverture vaccinale denviron 23% dans cette categorie. Au total, les personnes vulnerables de la deuxieme etape ont ete vaccinees a pres de 73% sur le nombre total des personnes vaccinees. Les personnes qui exercent des activites essentielles: au total 178.225 personnes ont ete vaccinees depuis le 15 janvier, soit environ 27%, mais je voudrais mentionner le fait que, parmi ces personnes, environ 40% sont egalement enregistrees avec des maladies chroniques. Un autre element important est lie au nombre de personnes vaccinees dans le reseau du Ministere de la Defense Nationale, respectivement du Ministere des Affaires Interieures. À ce jour, 25.171 personnes ont ete vaccinees dans les centres de vaccination du reseau du Ministere de la Defense Nationale, ce qui represente environ 3% du nombre total des personnes vaccinees au niveau national; personnes vaccinees dans les centres du reseau du Ministere des Affaires Interieures, 18.405 personnes, ce qui represente 2,2% du nombre total de personnes vaccinees au niveau national. Le profil de tolerance et les effets indesirables enregistres depuis le debut de la campagne de vaccination jusquau 21 fevrier ont ete rapportes dans un total de 4.184 cas deffets adverses post-vaccination indesirables, a un taux denviron 3 cas pour 1.000 doses administrees, etant consideres comme des reactions rares, si lon regarde comment ils sont presentes dans le resume des caracteristiques du produit, avec une frequence de un pour 1.000 jusqu`a un pour 10.000. L`evaluation du profil de tolerance de la semaine du 15 au 21 fevrier 2021 - un certain nombre de 1.288 effets adverses post-vaccination ont ete signales, dont 87% sur la plateforme ANMDMR, le reste etant directement rapporte a lInstitut national de Sante publique. Lage moyen de ceux qui ont signale des effets indesirables apres la vaccination a ete de 41 ans, avec des extremes allant de 16 a 85 ans; parmi eux, 66% etaient des femmes. Selon la gravite des manifestations, comme nous le savons, 1.263 reactions ont ete classees comme non critiques. Le 21 fevrier, un cas majeur de reaction allergique a ete enregistre, un cas de choc anaphylactique chez une femme de 46 ans, qui apres avoir recu la premiere dose de vaccin de la societe Oxford AstraZeneca, a developpe environ 10 minutes des phenomenes allergiques qui ont evolue vers baisse de la pression arterielle, avec la mise en place de criteres de choc anaphylactique. Il est intervenu rapidement, selon les procedures en vigueur, levolution etant rapidement amelioree. En environ sept minutes, pratiquement, la patiente etait dans un etat general bien ameliore. Elle a ete transportee avec laide de lequipe medicale durgence pour continuer la surveillance a lHopital de Slatina, où elle est en tres bon etat general et doit etre liberee, dapres les donnees qui nous ont ete fournies. Il est a noter que la personne netait pas connue pour avoir des antecedents de reactions allergiques. Mais je voudrais souligner ce que jai dit a dautres occasions. Comme nous le savons, meme au debut de la campagne de vaccination en Grande-Bretagne, meme dans les premiers jours, il y a eu deux cas de reaction anaphylactique qui se sont produits, bien sûr, chez des personnes qui avaient des antecedents de choc anaphylactique, mais il faut se rappeler que la reaction anaphylactique est une reaction extremement rare. Dapres les donnees disponibles a lheure actuelle, on parle dune frequence de 2,5 a 5 cas par million de doses administrees. Bien quil sagisse dune reaction severe, une fois quelle est reconnue a temps et que l`on inintervienne correctement dun point de vue medical, levolution est favorable. Il ny a eu aucun deces dans le monde dû a ce type de reaction allergique grave. Sur le total des effets adverses rapportes, 82% dentre eux etaient pratiquement des reactions a la place dadministration, des eruptions cutanees, un gonflement au site dinjection, de la fatigue, de la fievre et des frissons. Dans environ 49% des cas, on parle de douleurs musculaires ou articulaires, dans environ 46% de maux de tete, de maux de tete et environ 15% des cas de troubles digestifs. Seulement 1% des cas de reactions allergiques ont ete observes, mentionnant le cas deja presente. Concernant le nombre de personnes actuellement programmees sur la plateforme, il y a environ 614.000 personnes programmees, 476.528 sont des personnes programmees pour la premiere dose avec le vaccin produit par Pfizer et 614.000 personnes qui sont a la dose de rappel, respectivement, le dernier jour de programmation etant 17 avril. Concernant la programmation des personnes pour le vaccin produit par la societe AstraZeneca, un total de 201. 000 personnes ont ete programmees, plus de 200. 000 personnes. Pour la premiere dose sont programmees encore 118.000 personnes, pour le rappel, il y a evidemment plus de 200.000 personnes programmees, le dernier jour de programmation etant a la mi-mars. Et concernant la situation de la campagne de vaccination par rapport aux pays membres de lUnion europeenne, pour le moment je peux vous dire quen termes de nombre de doses administrees pour cent personnes, nous sommes a la troisieme place, avec un pourcentage de 7,26 %. En ce qui concerne le nombre de personnes vaccinees avec les deux doses, pratiquement avec la vaccination complete, il s`agit dun taux de couverture vaccinale de 3% de la population eligible et nous sommes a la deuxieme place, apres le Danemark; sur la premiere position est Malte. Rapporte au monde entier, dans le monde entier, la Roumanie occupe la sixieme place au monde en termes dadministration de la deuxieme dose, pratiquement, en nombre total de personnes vaccinees avec un regime complet par rapport a la centaine dhabitants. Ce furent ces informations, que je voulais vous transmettre. Je vais donner la parole au secretaire dÉtat, vice-president de la CNCAV, M. le dr. Andrei Baciu. Andrei Baciu: Merci beaucoup! Dans le cadre du calendrier de livraison, en ce qui concerne principalement le contrat avec Moderna, la Commission europeenne a approuve la signature dun autre contrat, qui prevoit ladministration supplementaire de 150 millions de doses a lUnion europeenne en 2021, avec une option sur 150 autres millions de doses pour 2022. Bien entendu, ce contrat prevoit egalement la possibilite de faire des dons aux États, aux pays a revenu moyen et a faible revenu, y compris a dautres États membres de lUnion europeenne. En ce qui concerne le calendrier de livraison, je proposerais de continuer avec celui de Moderna. Comme la mentionne M. le president, 79.000 doses arriveront dans les prochains jours pour etre utilisees comme rappel pour les personnes deja vaccinees avec la premiere dose, et 268.800 doses supplementaires arriveront en mars, tres probablement en deux tranches. Concernant les doses de vaccin de BioNTech-Pfizer, le 3 mars - 214.000, le 7 mars - 224.000, le 17 mars - 224.000, le 24 mars egalement, environ 224.000 et la derniere tranche de mars, le 31 mars, de 224.000 de doses. Concernant le calendrier de vaccination avec des vaccins produits par AstraZeneca, tout dabord, comme vous le savez probablement, une petite diminution du nombre des deux prochaines doses a ete annoncee, donc pour la dose du 26 fevrier, au lieu de 250.000 doses, nous recevrons 148.000 doses, et pour les doses qui devaient arriver le 3 mars, au lieu de 155.000 doses, nous recevrons 38.000 doses. La difference sera recuperee le 7 mars, donc en plus de cette difference, le 7 mars, nous devons recevoir 213.000 doses supplementaires, le 17 mars - 155.000 doses, le 24 mars - 378.000 doses et le 31 mars - 414.000 doses, soit environ 120.0000 doses dAstraZeneca pour mars. Au total, il s`agit denviron 2,5 millions de doses des trois societes qui ont actuellement une autorisation conditionnelle de mise sur le marche. Voice donc le calendrier de vaccination, le calendrier darrivee des tranches. Valeriu Gheorghiţă: Merci! Avant de commencer la partie des questions, je voudrais simplement mentionner que de nouvelles donnees sur lefficience sont apparues hier - donc attention, pas efficacite, efficience. Ce sont des donnees issues de la vie quotidienne des vaccins de Pfizer et de la societe AstraZeneca, respectivement, c`est une etude prospective evaluee en Écosse sur environ 5,4 millions de personnes qui ont ete incluses dans ce type devaluation. Plus de 1,1 million de personnes ont ete vaccinees avec les deux types de vaccins dans la seule premiere dose. Ce nombre de 1,1 million de personnes vaccinees a ete compare a environ 3,2 millions de personnes non vaccinees et les donnees sont tres bonnes en termes defficacite par rapport au nombre de personnes diagnostiquees avec COVID-19 qui ont dû etre hospitalisees. En pratique, on a observe quenviron 28 jours apres la premiere dose, lefficacite des vaccins etait superieure a 85% pour le vaccin produit par BioNTech-Pfizer et a plus de 94% pour le vaccin produit par Oxford-AstraZeneca concernant lhospitalisation des patients. diagnostique avec COVID-19. Ces donnees, je le repete, sont comparatives pour des personnes non vaccinees, ce qui montre deux choses importantes: dune part, il est important que le vaccin produit par la societe BioNTech-Pfizer soit realise a temps. Pourquoi? Parce que les donnees de surveillance ont montre quapres 28 jours, le taux defficacite diminuait progressivement, il est donc important de faire le rappel. Et l`on confirme egalement une fois de plus lefficacite du vaccin AstraZeneca contre les formes severes de maladie, lhospitalisation et, implicitement, la mort a cause de cette maladie, et confirme egalement que la distance entre les deux doses est importante en ce qui concerne laugmentation de lefficacite de ce type de vaccin. Ce sont les choses que je voulais mentionner. Nous allons commencer la partie des questions, comme dhabitude, du cote droit. Deux questions a la fois, puis, selon le temps disponible, nous pouvons en prendre dautres. Journaliste: Il s`agit de plus en plus, ces derniers temps, du fait que la Roumanie ne sera pas contournee par la troisieme vague de la pandemie. Nous avons egalement vu ce rapport de lINSP, qui nous dit que, dans la moitie du pays, la nouvelle souche du Royaume-Uni est dominante. La question est de savoir si nous pourrions empecher cette troisieme vague par la vaccination, cest-a-dire si vous avez une strategie pour vacciner le plus de personnes possible dans les plus brefs delais? Valeriu Gheorghiţă: Merci! Cest une tres bonne question. Voici donc le message: que nous avons des doses disponibles venues de trois societes differentes. Pour le moment, nous parlons de la possibilite de se programmer aux cabinets où nous distribuons les vaccins dAstraZeneca. Je pense que cest une chose extremement importante, a savoir que nous avons la possibilite daccelerer la campagne de vaccination, etant donne quen effet, dapres les donnees disponibles, nous ne pouvons pas exclure la possibilite dune troisieme vague qui, compte tenu de la contagion accrue des cette nouvelle souche, elle pourrait avoir un temps dimpact epidemiologique assez eleve. Donc, de ce point de vue, il est important de se proteger. Outre le respect des mesures de prevention, ce qui est tres important, lacces et la vaccination sont un autre moyen tres sûr et efficace de prevenir les maladies, de prevenir les formes severes, de reduire le nombre de personnes hospitalisees, de reduire le nombre de personnes arrivant dans lunite de soins intensifs et implicitement, en diminuant le nombre de deces, donc, oui, cest un element important. En accelerant la vaccination, nous pouvons avoir un bien meilleur controle sur les evenements epidemiologiques, et je pense que, comme nous le savons, un plan bien fait des le depart devrait nous proteger d'une troisieme vague et, de ce point de vue , la vaccination est lune de ces solutions. Mais nous devons y acceder et nous faire vacciner. Comme je lai dit a dautres occasions, en mars, nous ouvrirons de nouveaux cabinets de vaccination, au moins 200 cabinets de vaccination, où nous distribuerons les vaccins de Pfizer, selon le calendrier de livraison, ce qui assurera un nombre denviron 12.000 nouvelles personnes qui pourront etre vaccinees quotidiennement. La possibilite de programmation sera tres probablement disponible a partir de la premiere partie de mars, donc probablement a la fin de la premiere semaine de mars, et le travail de vaccination proprement dit commencera le 15 mars au plus tard. Il est possible de commencer encore plus tot, en fonction des doses dont nous disposerons et si aucun autre changement ne se produira dans le calendrier de livraison. Journaliste: Quand pensez-vous que le nombre de personnes vaccinees augmente chaque jour? À un moment donne, vous avez dit que nous atteindrions 100.000 personnes. Et si vous pouviez nous dire quand vous pensez que nous allons vacciner 50% de la population? Valeriu Gheorghiță: Nous voulons ..., tout dabord, il faut preciser qua lheure actuelle, le nombre de cabinets de vaccination actifs represente environ 30% du nombre total de cabinets que nous avons mis a disposition pour cette campagne de vaccination. En avril, nous comptons augmenter, pratiquement, pour ouvrir tous les cabinets de vaccination prevus au niveau de chaque departement. Aussi, on a prevu le debut du mois davril, le debut de la troisieme etape de la vaccination est programme, nous pensons donc quapres mi-avril, nous pourrons atteindre au moins 100.000 personnes vaccinees quotidiennement, soit environ 50.000 personnes avec la premiere dose et bien sûr, environ 50 .000 personnes avec la deuxieme dose. Pratiquement, de cette maniere, en septembre, nous pouvons atteindre ce seuil dimmunite collective dau moins 60 a 70%, ce qui represente un nombre denviron 10 millions de personnes. Ce pourcentage de 50% devrait etre obtenu environ en juin de cette annee, juin-juillet. Cela depend du taux programmation des personnes a la vaccination. Les donnees preliminaires montrent que nous aurons suffisamment de doses par mois pour assurer la vaccination du plus grand nombre de personnes possible, en fonction de l`acceptation. Journaliste: Andrei Tomescu, Aleph News. Quarrive-t-il aux enseignants deja programmes dans la plateforme de vaccination? Vous avez dit quenviron 128. 000 employes de leducation sont deja prevus pour la vaccination. Que se passera-t-il a partir de demain? Ils renonceront aux rendez-vous existants et passeront aux listes des ecoles où ils travaillent ou respecteront les programmations deja prises. Valeriu Gheorghiță: Il y a cette possibilite de renoncer a la programmation deja prise pour mars. Je peux vous dire que lorsquune personne est inscrite au Registre National de Vaccination, elle recoit automatiquement la dose de rappel dans la plateforme et la programmation deja prise est annulee. Donc, pratiuquement, cest un processus qui se deroulera automatiquement et qui debloquera places auxquelles dautres personnes peuvent bien sûr acceder dans la mesure où ceux qui sont deja programmes voudront renoncer a ces programmations et se faire vacciner pendant cette periode. Journaliste: Et la deuxieme question, dans le cas dOlt, dans le cas du choc anaphylactique, vous avez dit la meme chose, un peu plus tot, quil sagit dune reaction allergique tres, tres rare, mais ici, cela se produit encore. Dans ces cas, qui devrait determiner la relation causale entre le choc anaphylactique et le vaccin administre et qui devrait determiner, je ne sais pas, les compensations que nous devrions normalement offrir aux personnes qui traversent une telle situation? Valeriu Gheorghiţă: Ici, je pense que les choses doivent etre comprises tres clairement. Premierement, une reaction allergique majeure qui survient apres le traitement, quel que soit le type de traitement presume etre causal, il est donc plus quevident que cette reaction sest produite apres ladministration de ce vaccin. Concernant un mecanisme de compensation, tant que levolution du patient est tres bonne, avec recuperation complete, je ne pense pas que ce soit soit le cas pour ce type de mesure. Par ailleurs, il est important de noter que la reaction anaphylactique peut etre declenchee par nimporte quel declencheur, quil soit associe a un medicament ou autre produit, ou tout autre facteur pouvant declencher ce type de reaction anaphylactique. La reaction anaphylactique presuppose la preexistence danticorps qui generent ce trouble, si lon veut, immunologique et qui finissent par installer des manifestations allergiques severes. Cest donc une reaction difficile a anticiper, surtout chez une personne qui na pas dantecedents de reactions allergiques. Cest, je le repete, une reaction tres rare, avec une frequence de 2 a 5 cas par million de doses administrees, si lon se refere aux vaccins contre COVID-19, mais il est important detre reconnu a temps et de proceder correctement, du point de vue medical. Journaliste: Merci beaucoup. Journaliste: Bonjour! Je veux vous demander, tout dabord, etant donne quAstraZeneca a annonce quelle delivrerait moins de doses, et qua partir de demain les enseignants deviendront une priorite pour la vaccination, y a-t-il, de votre point de vue, une nouvelle crise des doses de vaccins ? Et cela signifie-t-il quil pourrait y avoir de nouvelles categories socioprofessionnelles reportees a la vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Il ny aura certainement pas de personne reportee. Le nombre de doses dont nous disposons nous permet dassurer a la fois la vaccination pendant cette periode de formation du personnel et des personnes deja programmees. Ce fut, il faut le savoir, une mesure de securite que nous avons prise, a savoir ouvrir des creneaux de 20 jours, histoire de nous assurer davoir une concordance et un equilibre entre le nombre de personnes programmees et le nombre de doses disponibles, parce que, dapres lexperience acquise jusqua present, il peut toujours y avoir une serie de changements dans le calendrier de livraison, qui ne sont pas lies a la Roumanie, ils dependent de la facon dont est geree la capacite de production au niveau de lEurope centrale. De ce point de vue, il nest pas question de reprogrammer une personne ou de desavantager quelquun qui est deja programme. Journaliste: Et une deuxieme question sur cette etape speciale de la vaccination des enseignants. Vous avez dit que dans 23 departements, cette etape debutera demain. Tous les centres sont-ils prets? Je vous le demande, car aujourdhui jetais a Romexpo et les autorites locales ne savaient pas que les preparatifs pour lamenagement du centre de vaccination devaient commencer. Valeriu Gheorghiţă: Parlez-vous du personnel du centre concerne, du centre /.../? Journaliste: Si tout est pret, s`il y a le personnel, si ...;? Valeriu Gheorghiţă: Tout est pret. Jai parle juste avant cette conference avec les representants de la Direction de la sante publique de Bucarest. Je peux vous dire que - les cabinets de vaccination où la vaccination du personnel educatif sera effectuee, pendant cette periode, seront desservis par de nouvelles equipes de vaccination. Dans la grande majorite des situations, ce ne sont pas les equipes de vaccination qui menent les activites pour les personnes programmees dans la plateforme et au sein de la campagne de vaccination, dans laquelle nous nous trouvons maintenant, a ce stade. Donc, la plupart dentre eux sont de nouvelles equipes, nous parlons dequipes mobiles. Il ny a pas de centres, il y a des equipes mobiles qui vont faire la vaccination dans certains espaces specialement concus et amenages pour ces activites qui durent, je vous lai dit, du 24 fevrier au 10 mars. Journaliste: Donc, pratiquement, en plus de ce qui est maintenant chez Romexpo, ces equipes mobiles devraient juste venir la-bas ... Valeriu Gheorghiţă: Exactement. Journaliste: ... et que le vsaccin arrive aux centres de vaccination, donc nous sommes prets dans tous les 23 /.../. Valeriu Gheorghiţă: Nous sommes prets, les listes du personnel a vacciner ont deja ete recues par les services de sante publique. Les centres, les cabinets sont amenages, le personnel est disponible, ils savent quoi faire. Au fond, nous attendons que la campagne de vaccination du personnel educatif commence demain. Journaliste: Et aussi dans le cadre de la vaccination des enseignants, qui leur dira lheure a laquelle ils sont programmes ou qu`ils viennent en fonction de quoi? Valeriu Gheorghiţă: Les intervalles de temps seront etablis par les services de sante publique et seront annonces, par les chefs des unites denseignement, lheure a laquelle se presenter. Journaliste: Merci. Journaliste: Les representants des communes ont transmis le fait quils sont confrontes a un probleme dorganisation. Ils ont, par exemple, dans un espace, genre centre culturel, ils ont obtenu toutes les approbations du Ministere de la Sante pour que cet espace devienne un centre de vaccination, surtout dans le contexte où il y aura des centaines de personnes supplementaires dans le prochain stade, mais sils ont, par exemple, deux infirmieres, ils ne peuvent plus persuader un medecin de se joindre a cette equipe ou nont aucun moyen de detacher quelquun dans ces centres. Comment proceder dans cette situation pour ... Que doivent-ils faire, surtout dans les zones où la population est assez importante, et où il y de lespace ...? Valeriu Gheorghiţă: Ce que vous me dites est lie au probleme des ressources humaines et aux defis lies a la mise a disposition de personnel dans les centres de vaccination. Premierement, la methodologie indique tres clairement que le personnel des centres de vaccination peut etre detache, delegue ou conclure ces contrats de service entre les representants des collectivites locales et le personnel de vaccination. En plus de ces modalites, nous parlons dactivites benevoles representees par des residents et des etudiants en medecine qui peuvent travailler sous la direction dun medecin coordonnateur - specialiste ou medecin de premier recours. Surtout dans les situations des localites qui nont pas de centre de vaccination ou pour lesquelles lacces a un centre de vaccination est difficile, nous travaillons actuellement a lamenagement de ces centres de vaccination mobiles où nous travaillerons avec des ressources humaines au niveau de chaque departement, meme si nous ne parlons pas de la localite a laquelle ce centre est destine. Et aussi, une partie du personnel de ces centres et des equipes mobiles de vaccination viendra du Ministere de la Defense Nationale, respectivement du Ministere des Affaires Interieures. De ce point de vue, nous, tres probablement apres la mi-mars, nous aurons a disposition ces unites mobiles dans lesquelles nous commencerons la vaccination dans ces localites, bien sûr, lorsque nous aurons un nombre necessaire et suffisant de doses a travers lesquelles nous pouvons fais ca. Aussi, comme je lai dit, nous envisageons la possibilite dattribuer des vaccins en priorite aux localites qui enregistrent un grand nombre de cas de COVID-19, un taux dincidence cumulatif accru, et nous envisageons actuellement la possibilite de vaccination contre le COVID -19 meme dans les localites en quarantaine. Évidemment, de ce point de vue, on peut intervenir avec ces unites mobiles, mais il faut comprendre ici que ces unites mobiles ne sont pas illimitees, pratiquement, on parle dun nombre, pour le moment, limite, qui sera progressivement augmente, en fonction des besoins que nous aurons. À ce stade, nous preparerons environ une unite mobile pour chaque departement et qui pourra etre utilisee selon les besoins par les representants de l`autorite locale. Journaliste: Quen est-il du vaccin Johnson and Johnson, si vous pouvez nous dire exactement a quel stade en sont les negociations et comment notre pays va commencer cette campagne? Fera-t-il la meme chose que lAstra, etant donne ...? Valeriu Gheorghiţă: Cest un contrat deja conclu par la Commission europeenne. Johnson and Johnson a deja soumis la documentation pour lautorisation de mise sur le marche de lAgence europeenne des medicaments. Nous prevoyons que cette autorisation de mise sur le marche sera accordee a la mi-mars. Selon le contrat avec la Commission europeenne, les doses de vaccin devraient etre livrees, selon les contrats, a partir du deuxieme trimestre de cette annee. Je ne peux pas vous donner, car nous ne disposons pas de ces donnees relatives a la maniere et aux tranches qui seront allouees a chaque pays, mais je peux vous dire que la Commission a conclu un contrat pour environ 200 millions de doses, ce qui signifie quen Roumanie environ 8 millions de doses viendraient au prorata. Étant un vaccin egalement base sur un vecteur viral, ladenovirus humain 26, il presente lavantage de l`administration d`une dose unique de vaccin. Les donnees defficacite ont ete validees dans tous les groupes dage. Cela pourrait donc etre, par exemple, une tres bonne option pour ces centres mobiles qui se rendent dans des localites isolees ou nayant pas acces a un centre de vaccination, precisement parce que cela facilitera, si vous voulez, lactivite de vaccination par le fait que l`on n`est pas oblige de revenir pour la dose de rappel. Donc, pratiquement, cela nous permettra daccelerer la campagne de vaccination meme pour ces situations qui sont particulieres. Et cela peut aussi etre une option, mais il y a des discussions que nous avons. Ce nest pas encore, pratiquement, quelque chose de strategiquement acheve. Cela peut etre une tres bonne option meme pour les personnes isolees ou deplacees de chez elles, car, dans la pratique, le schema de vaccination est beaucoup plus simplifie. Nous parlons dune dose unique et cest de bon augure. Journaliste: La premiere question, sur la situation du departement de Timi,, qui se maintient ave cle taux de 4,1, a la tete de la hierarchie, avec une incidence enregistree a 14 jours. Comment se fait lallocation des moyens et des ressources pour lutter contre les pics? Valeriu Gheorghiţă: Pour combattre quoi? Journaliste: Les pics de la pandemie. Valeriu Gheorghiță: Je vous rappelle que nous sommes, pour le moment, concernes par nos activites plutot que par la campagne de vaccination. La demande est de poser eventuellement cette question a des collegues charges des mesures de mise en œuvre de la lutte contre la pandemie. Si le Dr Pistol le veut. /.../ Journaliste: Cest tout ce que javais a demander. Valeriu Gheorghiță: Ok, merci! Je suis desole de ne pas pouvoir vous repondre. Journaliste: Bonjour! Cette campagne est actuellement en cours pour donner la priorite aux enseignants. Avez-vous egalement envisage une possible priorisation des personnes de plus de 16 ans, etant donne que lecole a commence? Une campagne qui les priorise egalement. Valeriu Gheorghiță: Les personnes de plus de 16 ans, qui sont enregistrees avec des maladies chroniques, pourront se programmer a partir de mars dans les centres disponibles pour le vaccin de la societe BioNTech-Pfizer. Concernant les jeunes, sans maladies chroniques, dans cette tranche dage, nous navons pas considere la vaccination en priorite, etant donne que dun point de vue medical il y a des personnes qui nanticipent pas une evolution defavorable en cas dinfection et ici la recommandation tres ferme est adherer aux mesures preventives, telles que nous les connaissons, avec lutilisation de masques de protection, distance physique, hygiene personnelle, hygiene des mains, eviter les zones surpeuplees. Journaliste: Merci! Et encore une question. Quarrive-t-il aux ecoles qui nont pas de personnel medical? Valeriu Gheorghiță: De quel point de vue? En termes dactivites denseignement ou en termes dactivites medicales connexes? Journaliste: Des activites medicales connexes. Valeriu Gheorghiță: Le triage epidemiologique est effectue par le personnel designe, par le personnel educatif qui ne fait pas partie de ce secteur medical. Et en ce qui concerne les tests, on le sait, bien que ce ne soit pas lapanage de nos activites, on ne les effectue que lorsque des equipes sont sollicitees aupres des services de sante publique qui peuvent le faire. Journaliste: Bonjour!.. Nous savons que de nombreuses personnes ont deja recu la deuxieme dose de vaccin. Apres deux semaines, on considere que la quantite maximale danticorps commence a apparaitre. Comment interpreter ces analyses, a partir de quelle valeur, a partir de quel niveau pouvons-nous nous considerer comme sûrs ou comment les interpreter? Valeriu Gheorghiță: Selon les recommandations du resume des caracteristiques du produit, les benefices maximaux sont obtenus 10 a 14 jours apres ladministration de la deuxieme dose. Que signifie un maximum davantages? Cela signifie une protection individuelle contre les maladies symptomatiques. Nous attendons egalement des donnees sur le taux dinfection asymptomatique et la protection contre linfection asymptomatique et implicitement contre le risque de transmission. Donc de ce point de vue, pratiquement, cest ainsi que nous traduisons les benefices de la vaccination, par une protection contre les maladies symptomatiques avec Covid-19. Les donnees pertinentes, par exemple, de la societe AstraZeneca montrent une protection contre linfection asymptomatique, une diminution du risque denviron 67% pour la personne vaccinee de developper une infection asymptomatique, ce qui est tres important dun point de vue epidemiologique pratique, car il est associee a une diminution significative de la transmission de cette infection. Journaliste: Donc, pratiquement, nous navons pas besoin davoir un certain niveau danticorps, comme, par exemple, lorsque nous devions faire un don de plasma. Tout le monde ne pouvait pas donner de plasma etant en convalescence. Valeriu Gheorghiţă: Tout dabord, je voudrais dire que les tests disponibles, plutot que le resultat des tests disponibles pour la determination des anticorps, ne sont pas standardises. Il existe differentes unites qui sont utilisees par chaque fabricant et aucun seuil na ete fixe a partir duquel nous pouvons etre sûrs dobtenir un certain niveau de protection. Donc de ce point de vue, il est important davoir le test danticorps present, de savoir quils sont presents, mais meme dans cette situation, il y a eu des cas où vers 14 jours ils avaient un resultat negatif, mais en repetant ce test par une autre methode, un mois apres la deuxieme dose, le resultat etait positif. Il y a donc des gens qui peuvent avoir une reponse immunitaire plus lente, ils ne reagissent pas aussi rapidement des le debut, mais ces types de vaccins peuvent nous dire quils stimulent a la fois la reponse immunitaire humorale, cest-a-dire a la fois la production danticorps et la reponse immunitaire. cellulaire, que nous ne pouvons pas doser, nous ne pouvons pas determiner et evaluer par les tests habituels dont nous disposons. Alors, de toute facon, les benefices de la vaccination sont tres grands et de ce point de vue il est important daller se faire vacciner, de se programmer et aussi de ne pas oublier de respecter les mesures de prevention pour notre bien et ceux qui nous entourent. Journaliste: Et jai une question pour Mme Pistol. Dans le rapport publie aujourdhui, les specialistes de lINSP recommandent de sequencer les preuves et de les rapporter aux autorites des que possible. Quels echantillons ou comment choisir les echantillons a sequencer? Adriana Pistol: Oui, merci pour la question. Nous avons un ensemble de criteres, dit tres rapidement, il y a un ensemble de criteres epidemiologiques, nous les appelons, ce qui signifie evidemment voyager dans la region, connexion avec une personne qui a voyage dans la region, mais pas seulement cela. On parle aussi de personnes qui ont, par exemple, on a eu une telle situation, on pense meme aux future concernant les personnes meme apres vaccination, apres deux doses de vaccin si ca fait encore une infection on pense sequencer ces souches qui seront identifiees justement parce que nous voulons tous prouver quil y a ou non une efficacite quel que soit le vaccin utilise sur les souches avec des mutations et ici, cela reste a voir, ainsi que les etudes que nous aurons des societes de vaccins. Nous avons donc adresse cette recommandation au Ministere de la Sante, où il faut savoir quil y a eu des discussions auxquelles jai egalement participe. Ces criteres seront inclus dans notre methodologie de surveillance, car la selection des patients sur la base des informations qui devraient etre obtenues a partir du moment du prelevement es donnees serait tres utile pour trouver des informations sur la detection dune souche autre que la souche connue, en tant que peu de temps possible. Cest ce que nous attendons en tant que tactique et strategie. En dautres termes, lorsqu`il y a un patient devant moi et que je me prepare a prelever un echantillon et quil est symptomatique, il devrait y avoir un minimum de questions qui me feront envoyer cet echantillon a un laboratoire qui a cette capacite. faire le sequencage dans la situation où il decouvre lors du premier test PCR quil fait quil y ait une suspicion dune eventuelle souche mutante, car cest ce qui se passe. On fait cette PCR classique que vous connaissez, mais on peut voir a cette occasion certaines choses qui soulevent des soupcons et passer ensuite au sequencage. Cest donc une chaine de choses qui devrait etre mise en œuvre. Comme je vous le disais, nous en avons parle au Ministere de la Sante, au niveau du Ministere de la Sante une commission de specialistes de laboratoire a ete creee pour soccuper de la mise en œuvre de ce que je vous ai dit et nous esperons le voir en pratique tres bientot. Journaliste: Mais il y a beaucoup de cas qui nont pas voyage, nous n`avons vu que cinq des personnes atteintes de cette souche qui ont voyage au Royaume-Uni. Pour la plupart, il na pas ete possible detablir une connexion avec ... Adriana Pistol: Exactement, cest vrai. Par exemple, si vous me le demandez, dun point de vue epidemiologique, je nai aucun doute et je pourrais dire quil ny a pas beaucoup dinteret a voir des souches britanniques, car jai clairement indique quelles existent presque partout. Je nai pas besoin de plus de preuves. Dapres ce que vous avez lu dans le document, il est clair quil est entre en circulation. Au lieu de cela, linteret grandit pour les autres souches: sud-africaine, bresilienne, ou ici cest un peu plus facile dobtenir des informations. Cependant, tout le monde ne va pas en Afrique du Sud ou au Bresil - doù ces questions - ou en contact avec de telles personnes, car, je le repete, lobjectif, au-dela de la detection de la souche britannique, que je pourrais deja dire est atteint - a partir de maintenant nous avons a nous concentrer sur les autres souches pour en etre conscient au plus vite. Journaliste: Bonjour! Emma Schweninger, observatrice. De nombreuses personnes vaccinees avec AstraZeneca se plaignent deffets secondaires plus graves et, en pourcentage, si nous regardons les chiffres presentes par vous, nous avons plus deffets secondaires pour ce vaccin par rapport a Moderna et Pfizer. Je fais reference aux effets adverses rapportes a partir du nombre de doses administrees. Quelle est lexplication? Valeriu Gheorghiţă: Lexplication est liee a la reactogenicite de ce type de vaccin. Cest un autre type de vaccin, il utilise un vecteur viral, mais je peux vous dire quil ny a pas forcement deffets secondaires plus graves. Ils sont peut-etre plus courants que les vaccins utilisant une autre technologie, mais la particularite est liee au fait qua la deuxieme dose, le taux deffets secondaires est beaucoup plus faible par rapport, par exemple, aux vaccins utilisant la plate-forme dARN messager, où nous avons remarque qua la deuxieme dose la frequence des effets adeverses est plus elevee quapres la premiere dose. La encore, cela depend de la reactogenicite du vaccin et de la facon dont notre corps repond a ce type dantigene qui, dans le cas dun vaccin base sur un vecteur viral, le corps reagit tant aux vecteurs, a ladenovirus, qu`a lantigene resultant du vaccin, cest-a-dire la proteine spike (S). Cest pourquoi ils sont plus frequents, mais ce quil est important de retenir, cest le benefice que nous obtenons apres la vaccination et, je le repete, a la deuxieme dose, la frequence des effets secondaires est nettement inferieure a celle apres la premiere dose. Journaliste: Et la deuxieme question concerne les personnes qui ont recu un diagnostic de COVID-19 apres la premiere dose de vaccin. Il y en a beaucoup, dapres les chiffres presentes par vous, qui ne se sont pas presentes pour le rappel. Connaissez-vous les raisons? Et aussi, dites-moi si une dose suffit, la dose initiale, pratiquement, et ensuite sil est normal que ces personnes ne se soient pas presentees. Certains patients mont dit quils pensaient avoir deja des anticorps apres la maladie et quune dose suffirait. Valeriu Gheorghiţă: Je voudrais mentionner et nuancer, a savoir quils ne se sont pas encore ete presentes, cela ne signifie pas quils ne se presenteront pas dans la periode a venir. Nous avons presente les donnees totales, pratiquement, de cette periode. Nous ne disposons pas actuellement de donnees hebdomadaires disponibles, avec le moment où chaque personne a ete identifiee et diagnostiquee, il est donc possible que certaines en soient encore aux premiers jours de linfection ou dans la premiere partie apres la resolution de linfection. Dautres peuvent decider de le retarder de plus de deux ou quatre semaines a partir de la fin de lepisode infectieux jusqua ce que la dose de rappel soit administree, mais dun point de vue medical, je pourrais dire que si nous recevons la premiere dose et recevons un diagnostic de SARS. -Infection au CoV-2, evidemment cette infection a egalement un effet booster, pratiquement, de stimuler la reponse immunitaire. La recommandation est qua ce moment-la, aussi clairement que possible, on doit effectuer la deuxieme dose, apres un intervalle qui respecte, bien sûr, les donnees dont nous disposons, 42 jours pour le vaccin produit par la societe Pfizer, environ 35 jours pour le vaccin produit par la societe Moderna et jusqua 12 semaines pour le vaccin produit par la societe AstraZeneca, mais meme apres cette periode, la deuxieme dose peut etre effectuee. Nous ne devons pas limiter lacces des gens a la vaccination. Mais il y a certainement des avantages immunologiques apres la premiere dose et apres la survenue de linfection. Journaliste: Bonjour! Cătălina Mănoiu, Realitatea Plus. Vous avez dit que nous pourrions obtenir un nouveau vaccin en avril. Que savons-nous des effets secondaires de ce vaccin et a qui sadresse-t-il exactement? Sil y a des groupes dage qui seront encourages a y acceder? Valeriu Gheorghiţă: Je commencerais par les recommandations par categories dage. Cest un vaccin dont lefficacite a ete validee, a partir des donnees des etudes de plus de 40.000 volontaires inscrits, qui ne nous montre pratiquement pas une certaine priorite pour une certaine tranche dage et aussi en termes de profil de securite, il est similaire aux autres types des vaccins. Il ny a actuellement aucun effet adverse autre que ceux deja connus des vaccins COVID-19. Journaliste: Et jaurais une autre question: la Roumanie a montre quelle etait prete a produire le vaccin anti-COVID, elle a envoye une lettre a la Commission europeenne a ce sujet. Comment se deroulent les discussions sur ce sujet? Valeriu Gheorghiță: Cest une discussion qui a ete etablie au niveau du gouvernement. Je peux vous dire que la Roumanie a en effet exprime son intention de participer a cette initiative europeenne d'augmentation de la production, mais la maniere dont cela se fera et quand il sera eventuellement possible de commencer reste a determiner. Ce nest quune discussion detape et dautres analyses sur ce sujet suivront, bien sûr. Journaliste: Bonjour! Andrei Șerban, Radio Roumanie. Monsieur Gheorghiță, vous avez dit la semaine derniere que le personnel educatif serait vaccine dans les centres de la Maison du personnel enseignant de chaque departement et dans les centres universitaires. Dois-je comprendre maintenant que vous avez renonce a cette situation technique? Valeriu Gheorghiță: On y a renonce dans les departements où, apres evaluation des espaces respectifs par les directions de la sante publique, il sest avere quils netaient pas suffisamment adequats pour pouvoir mener des activites de vaccination. En ce sens quil sagissait dactivites conjointes avec de nombreux autres types dactivites qui nauraient pas permis la creation de circuits separes. Et de ce point de vue, partant de quelque chose daussi clair que possible, a savoir assurer un environnement favorable et sûr aux personnes vaccinees, nous avons decide de renoncer a ces espaces et de nous deplacer vers les bons espaces pour ce faire. Journaliste: Je veux vous interroger sur la troisieme vague: y aura-t-il une troisieme vague en Roumanie? Jusqua present cette infection sest-elle faite par vagues, ou dans notre pays plus sur une plateforme? Quel est le scenario dans notre pays? Valeriu Gheorghiță: Ici, si vous me le permettez, je demanderais au Dr Adriana Pistol de nous presenter quelques idees sur la troisieme vague possible. Adriana Pistol: Donc je ne sais pas de quelles vagues nous parlons. Jai ete lun des rares a ne pas parler de vagues depuis le debut de la pandemie, et je ne veux pas non plus le faire. Il me semble que, comme cela se passe partout dans le monde et y compris avec un taux de transmissibilite plus eleve de la souche britannique, qui a commence a etre de plus en plus presente dans notre pays, la seule chose que je puisse vous dire, je le dis Il est naturel de sattendre a une augmentation du nombre de cas. Cette croissance devrait normalement etre une croissance controlee. La seule chose que je peux vous dire, cest quil est naturel de sattendre a une augmentation du nombre de cas. Cette augmentation devrait normalement etre une augmentation controlee, si nous continuons a nous conformer aux mesures qui existent actuellement. Si les mesures existantes sont suivies et que la vaccination est acceleree, alors il arrivera, ce que je dis, laugmentation du nombre de cas pourra etre controlee. Je ne peux pas appeler necessairement cela une vague, quelle sera lampleur de la croissance. Je ne pense pas que quiconque puisse sy exprimer maintenant. Journaliste: Merci! Journaliste: Bonjour! Roxana Zamfirescu, Television roumaine. Tout dabord, je voudrais une clarification, si jai bien compris, dans le cas des enseignants qui sont programmes, leur dire, environ a la mi-mars, sils entrent maintenant dans ce programme que vous avez commence, leur programmation sera annulee automatiquement, ils n`ont rien a faire de plus, non? Cest correct? Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Et maintenant, je voudrais une premiere question: vous avez dit jusquau 10 mars comme date limite pour cette sequence de programme prioritaire. Pensez-vous qualors vous finirez de vacciner tous ceux qui le souhaitent ou vous etes-vous donne cette date limite pour vraiment ne pas depasser cette periode? Peut-elle etre prolongee? Valeriu Gheorghiţă: Bien sûr, elle peut etre prolongee si le nombre de personnes qui souhaitent se faire vacciner est plus eleve. Nous sommes partis dun nombre estime a environ 60.000 personnes, car nous avons recu des donnees du Ministere de lÉducation. Environ 45.000 personnes dans le systeme denseignement preuniversitaire et environ 15.000 dans le systeme universitaire. Nous avons alloue environ 7 a 10 jours pour chaque departement, de ce point de vue nous avons assigne un certain nombre de cabinets de vaccination pour permettre lla finalisation de la vaccination avec la premiere dose par rapport au nombre de personnes souhaitant dans chaque departement. Par exemple, je vous donne un exemple, pour Bucarest, nous parlons denviron 9.000 personnes qui ont exprime leur desir de se faire vacciner a ce stade, cest pourquoi nous avons prevu environ 22 cabinets de vaccination. Donc, de ce point de vue, le nombre de cabinets a ete etabli en fonction des souhaits, le nombre de personnes eligibles pour chaque departemnet, afin que nous puissions terminer dans cette phase en 7 a 10 jours environ la vaccination de tous ceux qui souhaitent se faire vacciner. Évidemment, si le nombre est nettement plus eleve, cette etape peut etre prolongee. Journaliste: Et sagit-il strictement des enseignants ou aussi du personnel auxiliaire? Valeriu Gheorghiţă: Des creches et des jardins denfants, nous parlons de toutes les categories de personnel, car nous savons quil y a cette particularite dans laquelle les enfants de moins de cinq ans ne portent pas de masque de protection et il est ensuite important dassurer la protection vaccinale de tout le personnel, et de l'ecole primaire, du gymnase, du lycee et de l'universite, en particulier les enseignants qui sont en contact direct avec les eleves et les etudiants. Journaliste: Et je voudrais poser une autre question. Peut-etre que Mme Pistol, M. Baciu veulent intervenir. Aujourdhui, nous avons eu une augmentation significative du nombre de cas et de deces. En etes-vous inquiet? Cela peut-il etre un signal de croissance a partir de maintenant? Avez-vous des explications? Adriana Pistol: Cela depend donc de ce que nous comparons. Si vous voulez dire: la croissance daujourdhui par rapport a hier, nest-ce pas? Cest ce que vous voulez dire? Journaliste: En janvier, si je ne me trompe pas, le nombre en etait plus grand. Adriana Pistol: Il y a eu 33000 cas, donc cela ne me semble pas special pour le moment, car un jour est assez insignifiant pour tirer des conclusions, mais, comme je lai dit, on sattend toujours a une augmentation du nombre des cas. Combien, reste a voir, mais ce n`est quane meme pas une augmentation significative aujourdhui, du moins. Reste a voir ce qui se passera chaque jour desormais, dans la semaine prochaine, dans deux semaines, si cette croissance se maintient voire saccelere. Andrei Baciu: Et si lon se souvient, depuis le debut de la pandemie, tout type dajustement des mesures sera pris a une periode de 14 jours, donc, pratiquement, nous avons un phenomene important, celui qui, concernant louverture des ecoles - et pratiquement, cest avec le plus grand potentiel, peut-etre. Mais, en tout cas, il sagit, comme la dit Mme le medecin, dun cas isole et tout type danalyse de ce genre doit etre envisage sur plusieurs jours, voire des semaines, precisement pour pouvoir proposer ou analyser si oui ou non une eventualite est necessaire. /.../, mais nous parlons dune simple journee. Journaliste: Silvian Trandafir, Metropola TV. Nous avons vu que la France et lAllemagne ont declare quelles ne bloqueraient pas le vaccin russe sil recevait la validation de lAgence europeenne des medicaments. La Roumanie pourrait-elle utiliser ce vaccin sil est valide? Andrei Baciu: Le mecanisme qui a ete decrit des le debut etait que, pour les États membres, lUnion europeenne devrait etre celle qui negocie pour lachat de vaccins, pour des raisons faciles a comprendre. Il aurait ete difficile pour la Roumanie ou pour tout autre État de ce niveau detre competitif au niveau mondial pour lachat de vaccins. Actuellement, il y a ces six contrats deja signes avec deux perspectives: celui lie a Novavax et celui lie a Valneva. Ce sont certaines choses qui existent en ce moment et la Roumanie suivra toujours celles etablies par la Commission europeenne y compris les contrats que nous aurons, mais pour le moment, ce sont les deux perspectives qui existent. Journaliste: Pourrait-il simplement y avoir une politique de blocage du vaccin russe? Pourrions-nous souhaiter de ne pas utiliser ce vaccin? Andrei Baciu: Les scenarios que nous avons varient en fonction des contrats deja en vigueur. Toute activite de vaccination a un objectif, celui de parvenir a une immunite collective de 60 a 70%, ce qui est actuellement realisable avec des vaccins deja contractes. Bien entendu, ce qui peut varier, cest la date limite a laquelle cet objectif est atteint. Évidemment, comme l'a mentionne le president, la volonte est d'atteindre cet objectif le plus rapidement possible, mais nous n'opterons que pour les vaccins qui ont une autorisation delivree par la Commission europeenne sur recommandation de l'Agence europeenne des medicaments. Valeriu Gheorghiţă: Sil ny a pas dautres questions ... Journaliste: Une question: je voudrais vous poser la question, etant donne quil existe deja des personnes immunisees a la suite de la vaccination, savent quau moment de lhospitalisation, par exemple, ce test PCR est necessaire. Envisagez-vous dabandonner ce systeme pour ceux qui ont pris la deuxieme dose? Adriana Pistol: Tout dabord, malheureusement, vous savez quun tel test na jamais ete demande officiellement lors de l`hospitalisation. Il sagissait dune mesure prise par chaque unite de sante, quelle jugeait necessaire et appropriee. Selon la methodologie utilisee et developpee par nous a linstitut, seules certaines categories de la population necessitent des tests periodiques. Le depistage avant diverses interventions medicales ou hospitalisations pour dautres types de pathologies netait pas une recommandation officielle pour les etablissements de sante, mais la pratique nous a montre, comme vous le dites, que nombre dentre eux lont fait. Évidemment, il est pris en compte dabandonner certains tests, y compris ceux fournis dans notre methodologie, ces tests periodiques pour certaines categories de personnel, et notre recommandation sera tres claire et jai deja des informations damis et de collegues ayant accede aux services medicaux et ont remarque quil existe deja des etablissements de sante qui, sur la base dune preuve de vaccination, nont pas demande ce test avant lhospitalisation ou dautres types dinterventions medicales. Journaliste: Dune maniere ou dune autre, je comprends que jusqua ce que lun, lautrepour le meoment cela reste a la discretion de l`unite respective. Adriana Pistol: Eh bien, nous pouvons, en tant quinstitut, simplement recommander ceci. Cela a ete recommande, vous avez vu, non seulement recommande, mais aussi legalise, dune certaine maniere, pour ainsi dire, en ce qui concerne la quarantaine, dautres choses comme ca. Nous le recommanderons, evidemment et a coup sûr. Journaliste: Mme Pistol, jai une question. Dans le contexte de la diminution du nombre de cas, implicitement, de patients hospitalises, pouvez-vous faire une recommandation au Ministere de la Sante ou au Groupe de communication, au Comite national des situations durgence, de rouvrir certains hopitaux, de ne pas les laisser en conservation comme hopitaux de soutien? Jai vu des situations dans lesquelles les medecins montraient des salles vides. Merci. Adriana Pistol: Oui, evidemment, nous pouvons bien sûr faire une telle recommandation. Nous ne sommes pas tres impliques dans lorganisation des formations sanitaires, en tant quinstitution, mais je sais que deja, au niveau du Ministere de la Sante, ces discussions ont eu lieu. Je ne peux pas vraiment vous dire tous les resultats, car je ne les connais pas et je nai pas ete directement impliquee, mais je sais que des discussions ont ete engagees a cet egard concernant un exaune revision du type dhospitalisations qui auront lieu dans les hopitaux dits - phase 1, - phase deux, - soutien, etc. Je suis convaincue que vous pourriez obtenir des details du Ministere de la Sante. Journaliste: Je veux demander, je pense, a M. le secretaire dÉtat, Andrei Baciu, au sujet du paiement du personnel des centres de vaccination. Les gens se plaignent de ne pas avoir ete payes et ils se plaignent egalement que leurs revenus sont imposes a 40%. Andrei Baciu: Ici, en effet, c`est une question qui est en cours de finalisation et nous esperons quil y aura une solution nationale et unitaire. Il y a des situations specifiques, certes, mais nous voulons que les choses fonctionnent le plus efficacement possible. Journaliste: Savez-vous quand ces personnes seraient payees? Cela fait un mois et une semaine depuis le commencement de la vaccination de ceux de la deuxieme etape. Andrei Baciu: Absolument! Comme je lai dit, cest une question sur laquelle on a beaucoup travaille et qui est en cours de finalisation. On sait que des niveaux de remuneration ont ete adoptes pour differentes categories qui operent et qui definissent pratiquement un centre de vaccination. Cest une evidence. Journaliste: Et je veux egalement vous demander, M. le dr Gheorghiță, si dans le cas des personnes qui ont contracte COVID apres la premiere dose, ces personnes contractent-elles des formes plus benignes de la maladie ou est-ce que cela na pas dimportance quelles aient recu la premiere dose? Valeriu Gheorghiță: Cela depend du moment où cette infection se produit. Si elle apparait jusqua ce que le niveau de protection apparaisse apres la premiere dose, cest-a-dire jusquau 14eme , lorsque les anticorps et la reponse immunitaire commencent a apparaitre, levolution de linfection sera naturelle, en fonction des caracteristiques individuelles de chaque personne. Si elle survient apres le debut de la reponse immunitaire, nous pouvons encore beneficier des avantages de la vaccination, en ce que la reponse immunitaire deja activee peut etre benefique pour controler linfection. Et, en fait, il existe deja des donnees disponibles qui montrent que chez les personnes vaccinees avec la premiere dose, - il existe des donnees dIsraël, par exemple, - le niveau de replication virale, donc la charge virale de ces personnes etait au moins quatre fois plus faibles si elles ont ete vaccinees avec une dose et ont ensuite developpe cette infection. Donc, oui, il y a des avantages importants, mais cela depend du moment où cette infection est etablie par rapport a ladministration de la premiere dose. Plus linfection apparait tardivement, plus les benefices apres le vaccin pourraient etre theoriquement ressentis. Journaliste: Jai encore une question sur les effets secondaires, si nous avons une situation decomposee par les trois types de serum que nous utilisons actuellement. Valeriu Gheorghiță: Oui, nous avons une situation concernant la frequence des effets secondaires. Il en va de meme pour le vaccin de Pfizer et Moderna, sans aucune difference quant au type deffets secondaires. De plus, il ny a pas de differences entre les deux types de vaccins et le vaccin produit par AstraZeneca en termes de type deffets secondaires, mais ils sont environ deux a trois fois plus frequents que ce que nous avons observe dans le cas des vaccins utilises dans la premiere periode chez Pfizer et Moderna respectivement. Mais on parle pour le moment dun nombre relativement faible de doses utilisees, donc il ny a pas assez de donnees eloquentes. Et je peux egalement vous dire que pour le vaccin propose par Pfizer, nous avons deja de nombreuses personnes vaccinees avec la deuxieme dose, nous parlons donc de donnees qui ne sont pas entierement comparables. Lorsque nous avons un nombre suffisant de personnes qui prendront la deuxieme dose de la societe AstraZeneca et que nous constaterons, selon les donnees disponibles, que nous avons une frequence deffets secondaires plus faible apres la deuxieme dose, il ny a probablement aucune difference entre ces derniers trois types de vaccins. Mais pour le moment, en effet, il y a des signes que les effets secondaires sont plus frequemment rapportes apres le vaccin produit par la societe AstraZeneca, mais ils ne sont pas plus severes et ne sont pas dune intensite plus elevee. Ce sont les memes types de reactions courantes qui, je le repete, dependent du type de vaccin et de sa reactogenicite. Journaliste: En meme temps, les personnes vaccinees avec AstraZeneca, vous avez dit, ne transmettent pas moins le virus. Existe-t-il des etudes montrant que les personnes vaccinees avec Pfizer ou Moderna sont moins susceptibles detre des emetteurs? Valeriu Gheorghiță: Pour Moderna, nous disposons des donnees des etudes dautorisation et dapprobation. Les volontaires ont ete testes le 28eme jour, avant la deuxieme dose, dans le protocole de letude et une reduction du pourcentage dinfection asymptomatique a egalement ete observee parmi les personnes vaccinees avec la premiere dose. Je suis egalement convaincu que ces donnees seront validees pour le vaccin produit par Pfizer, mais il existe des differences de protocole, de methodologie, si vous voulez, detude dun developpeur a lautre, mais les donnees les plus importantes commencent seulement a apparaitre, a partir de la vie quotidienne, dans laquelle, en fait, lefficacite dans la pratique quotidienne est egalement validee. Nous lavons egalement remarque en Roumanie, par le fait quil y a une diminution significative du nombre de cas confirmes dinfection par le SARS-CoV-2 chez les personnes deja vaccinees, par rapport a lensemble du toutes les personnes vaccinees. On le sait, dans un premier temps, nous avons constate une reduction de plus de 87% du nombre de cas positifs, la moyenne hebdomadaire, une diminution qui a ete progressivement observee apres le debut de la vaccination. Bien sûr, egalement au cours de cette periode, il y a eu une diminution de lincidence des cas dans la population generale, mais chez les personnes vaccinees, cette diminution a ete au moins deux fois plus importante que levolution de la population generale. Nous avons donc des donnees aussi claires que possible disponibles dautres pays qui ont commence des campagnes de vaccination, du Royaume-Uni, dIsraël, du Canada, qui viennent confirmer et attester de lefficacite incontestable de ces vaccins. Journaliste: Je mexcuse, je ne veux pas abuser, mais cest toujours important. Dans le cas de la personne, par exemple, qui a eu ce choc anaphylactique a la premiere dose, y aura-t-il des precautions supplementaires pour le rappel? Valeriu Gheorghiță: Il est absolument contre-indique deffectuer le rappel avec le meme type de vaccin, dans le cas de cette personne. En outre, il est tres probable qu`on n`administrera ni les autres types de vaccins pour le rappel, car il existe des precautions elevees pour les personnes qui ont une reaction anaphylactique apres tout type de vaccin. Donc, de ce point de vue, une deuxieme dose de vaccin ne sera probablement pas administree, certainement pas avec le vaccin AstraZeneca. Donc, ici, la reponse est aussi claire que possible. En ce qui concerne la deuxieme dose avec un autre type de vaccin, je pense quil est plus prudent, pour le moment, de ne pas administrer la deuxieme dose. Journaliste: Jai aussi une question. Lors de la derniere conference, vous avez dit que vous envisagez de faire vacciner davantage dans les departements qui ont un certain taux dincidence. Ce taux dincidence a-t-il ete defini jusqua present? Valeriu Gheorghiță: Les discussions sont assez avancees et nous partirons probablement sur lhypothese dassurer la vaccination dans les localites mises en quarantaine. Andrei Baciu: Merci beaucoup! Valeriu Gheorghiță: Merci beaucoup! 2021-02-23 14:29:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_23022021_(8).jpgAlocuțiunea premierului Florin Cîțu la "Ora prim-ministrului"Știri din 22.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/discours-du-premier-ministre-florin-citu-a-quot-l-heure-du-premier-ministre-quotFlorin Cițu: Bonjour! Chaque fois que je suis invite au Parlement roumain et que la procedure est suivie, je viens et je reponds. Dans le meme temps, les Roumains doivent savoir que cette invitation du groupe PSD na rien a voir avec le budget de la Roumanie. Ils mont invite ici pour voir combien de temps jai resiste a leurs jurons. Je vous dis que ce Premier ministre y resiste. Ludovic Orban: Oui, M. Premier ministre ... Florin Cițu: En meme temps, voyons qui me conteste! Qui sont ceux qui me contestent? La direction du PSD: Marcel Ciolacu, Sorin Grindeanu, Paul Stănescu, Mihai Tudose - ce sont eux qui me contestent. Monsieur le President, dites-moi quand je pourrai continuer ... Ludovic Orban: Merci de garder lordre dans la salle et de respecter les regles et le comportement decent et pour ne pas interrompre lorateur pendant lintervention! Allez, mettez fin a ce cirque ridicule ! M. le Premier ministre, sil vous plait! Florin Cițu: Merci, Monsieur le President! Nous repetons les noms de ceux qui me contestent, pour que tous les Roumains le sachent: Marcel Ciolacu, Sorin Grindeanu, Mihai Tudose, Paul Stănescu - tous, les serviteurs de Liviu Dragnea et Darius Valcov. Ils font tous tout ce que ces gens leur encore ont dit, ils ont fait et font la meme chose, ilsont ete et ils restent les serviteurs des deux-la. Prenons-les un a tour de role. Sorin Grindeanu, Premier Ministre Ordonnance 13. Celui qui, quelques jours apres linvestiture, a fait sortir des dizaines de milliers de Roumains dans la rue, celui qui a tremble de peur lorsque le President de la Roumanie est alle le chercher, essayant de le convaincre de ne pas faire ce malheur aux Roumains, mais il ne la pas ecoute, il a ecoute Liviu Dragnea, le meme Premier ministre qui a fait quelque chose dunique en Roumanie: dans la politique roumaine, il a ete le premier Premier ministre a etre evince par son propre parti: Sorin Grindeanu. Et il nest pas rentre chez lui quand les gens lui ont dit quil netait pas doue, qu`il n`etait pas capable, qu`il est incompetent, non! Il sest accroche a sa chaise et a voulu y rester a l`encontre de son propre parti. Et le PSD sy est habitue et a elimine un autre Premier ministre, Mihai Tudose. Mihai Tudose, le Premier ministre qui touchait son salaire dans une enveloppe, parce que cetait ainsi quil touchait son argent dans une enveloppe, des differents postes quil avait occupes jusque-la. Bien sûr, les grands penseurs economiques: Marcel Ciolacu et Paul Stănescu. Ils viennent avec des amendements au budget de la Roumanie. Ils se permettent de proposer des amendements au budget de la Roumanie. Et quels amendements! Des amendements qui additionnes - oui, jai fait le calcul, parce que vous ne laviez pas precise - totalisent 6% du PIB. Mais le plus tragique et je pense quil est au bord de la trahison nationale, cest le fait qu`ils proposent de ne plus payer la contribution a la Commission europeenne. C`est de la, qu` ils veulent prendre largent pour ces amendements, de la contribution a la Commission europeenne. Je ne permettrai pas une telle chose, messieurs. La Roumanie a une voie europeenne bien etablie et je ne permettrai pas au PSD dy intervenir. En meme temps, cette annee - et les Roumains doivent le savoir - nous avons un budget equilibre, un budget credible, le premier budget en 30 ans, reconnu par le Conseil fiscal et les institutions internationales; un budget construit autour de linvestissement. Lannee derniere aussi, les memes personnes nous disaient que nous allions detruire la Roumanie. Mais au contraire, lors de la plus grande crise economique des cent dernieres annees, nous avons reussi a obtenir la plus forte croissance economique de lUnion europeenne, contre tout ce que vous avez fait au Parlement de la Roumanie. Je vous ai montre comment faire! Je vous ai montre comment economiser. Je vois que vous aimez couper ... Ludovic Orban: Monsieur le Premier ministre, permettez-moi dattirer une fois de plus l`attention a nos collegues que nous sommes au Parlement de la Roumanie, quau Parlement roumain il y a un microphone pour s`exprimer et ceux qui veulent se comporter comme dans une galerie, des que les stades rouvriront, s`ils veulent se comporter comme dans la galerie, qu`ils ailent au stade, pas au Parlement de la Roumanie. Respectez les regles et procedures! M. le Premier ministre, sil vous plait. Florin Ciţu: Merci, Monsieur le President. Un budget construit autour des investissements, parce que nous avons clairement indique que seuls les investissements sont ceux qui conduiront au developpement de la Roumanie, mais un budget qui force la reforme et cest pourquoi avez peur, nest-ce pas? Vous craignez que les beneficiers de sinecures, que vous avez en diverses fonctions, ne seront plus la, ils nauront plus les memes salaires. Je vous dis que nous y allons allons faire la reforme cette annee. Merci. Ludovic Orban: Merci, Monsieur le Premier ministre. 2021-02-22 17:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-22-08-07-27big_1.jpgRomânia sprijină autoritățile din Republica Slovacia în eforturile de combatere a pandemiei COVID-19Știri din 21.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/la-roumanie-soutient-les-autorites-de-la-republique-slovaque-dans-ses-efforts-de-lutte-contre-la-pandemie-de-covid-19 La Roumanie repond a la demande dassistance internationale lancee par les autorites de Slovaquie. Cette reponse exprime la solution concrete de la SOLIDARITÉ de lUnion europeenne envers les États membres. Les autorites medicales de Slovaquie ont maintenant plus que jamais besoin daide et notre message est simple: Le personnel medical slovaque ne doit pas etre seul dans cette bataille desequilibree avec cet ennemi invisible; VOUS N`ETES PAS SEULS . Une equipe de 5 medecins et 9 infirmieres formee par les soins du Departement des situations durgence est prete a aider les autorites medicales de Bratislava. Dans le cadre du soutien aux efforts de lutte contre la propagation du virus SARS-CoV-2 et a la suite de lactivation du mecanisme europeen de protection civile - une demande recue par lInspectorat general des situations durgence, en sa qualite de point national de contact, du Centre de coordination des interventions durgence de la Commission europeenne (ERCC) - le Gouvernement de la Roumanie souhaite soutenir la Republique slovaque en envoyant une equipe medicale specialisee dans lanesthesie et les soins intensifs. Lequipe composee de 5 medecins et 9 infirmieres sera accompagnee de 2 representants de lInspectorat general des situations durgence. La mission devrait durer 21 jours. Tant le personnel medical, que le personnel de lIGSU qui fourniront un soutien pour le bon deroulement de la mission, y compris la liaison avec les autorites slovaques, sont prets a faire le deplacement des que loffre de la Roumanie sera acceptee par le Ministere de la Sante de Slovaquie. Laction est financee par la Commission europeenne a travers lESI (Instrument pour la fourniture dune aide durgence au sein de lUnion). 2021-02-21 11:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-21-11-20-13big_sigla_guvern.pngDeclaraţii de presă susținute de premierul Florin Cîțu la finalul ședinței de guvern din 19 februarieȘtiri din 19.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-02-19 21:43:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-19-09-50-27big_3.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu, viceprim-ministrul Dan Barna și ministrul justiției, Stelian Ion, privind unele măsuri aprobate în ședința de guvern din 18 februarieȘtiri din 18.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-02-18 17:46:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_147807267_420516839013938_4070409795801422299_n.jpgConferință susținută de președintele Comitetului de Vaccinarea împotriva SARS-CoV-2, Valeriu Gheorghiță, și de Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul SănătățiiȘtiri din 16.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-donnee-par-le-president-du-comite-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-valeriu-gheorghita-et-par-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-santeValeriu Gheorghiţă: Bonjour a tous! Merci davoir participe a un nouveau point de presse organise par le Comite national de coordination des activites de vaccination contre le COVID-19. Je commencerai par presenter les resultats de la campagne de vaccination, a savoir lefficacite de lactivite de vaccination dans la premiere etape et, en partie, dans la deuxieme etape de la vaccination. A ce titre, suite a lanalyse des donnees defficacite de la vaccination contre le COVID-19 au stade 1, adressees aux travailleurs du systeme medico-social, sur les quelque 250000 personnes eligibles au stade 1, le 14 fevrier 2021, sont dans nos dossiers, vaccines avec deux doses, dont 89,96% et 98,84% avec une seule dose, respectivement. En ce qui concerne limpact de la vaccination dans ce groupe de population, une diminution substantielle du taux dincidence des cas de COVID-19 peut etre observee au cours des quatre dernieres semaines, de plus de 87,7%, ce qui signifie des avantages substantiels dans la reduction de linfection. Avec SARS-Cov- 2 parmi les travailleurs medicaux et sociaux. Étant donne que les memes mesures de prevention de la propagation de linfection ont ete observees, dans la pratique, on a constate une reduction du nombre moyen de nouveaux cas par semaine, passant denviron 500 cas a moins de 50 cas par semaine. Concernant les benefices de la vaccination des personnes admises dans les centres medico-sociaux et residentiels, sur les quelque 49000 personnes eligibles souhaitant se faire vacciner, parmi les beneficiaires de ces centres, y compris en plus des personnes admises et du personnel soignant, jusquau 14 fevrier, 56,45% dentre eux ont ete vaccines avec deux doses de vaccin et 86,67% avec une dose unique, respectivement. Concernant limpact de la vaccination sur cette categorie de personnes, nous constatons une reduction de plus de 65% du nombre de cas de COVID-19 au cours des quatre dernieres semaines, ce qui nous met dans une situation favorable en termes de reduction du risque depidemies dans ces centres residentiels et sociaux. En tant que tel, je pense que moins de deux mois apres le debut de la campagne de vaccination, nous constatons des avantages substantiels chez les personnes vaccinees contre le COVID-19. Et, si necessaire, il confirme, dun point de vue pratique, les benefices et limportance de la vaccination comme mesure medicale, correcte, efficace et sûre pour revenir a la normale en controlant la propagation de linfection chez les personnes vaccinees. Une deuxieme chose, que je voudrais mentionner, concerne la hierarchisation du personnel medical de stade 1, qui, pour diverses raisons, n'a pas encore ete vaccine. Meme pendant cette journee, nous avons emis une instruction reglementant la poursuite de la vaccination des travailleurs sanitaires et sociaux, tant dans le systeme public que prive, prevue a letape 1 de la vaccination. Comme nous le savons, la plupart des centres de vaccination prevus a letape 1, les 269 centres, doivent etre fermes apres la fin du rappel; deja, 42 centres ont ete fermes, ce qui signifie que les travailleurs medicaux et sociaux restent une priorite en termes de vaccination contre le COVID-19 et nous devons fournir le cadre pour faciliter lacces a la vaccination le plus tot possible. À ce titre, les unites employeuses, les unites medicales demanderont aux directions de la sante publique de Bucarest et de chaque departement daffecter leur propre personnel non vaccine a un centre de vaccination fonctionnel dans ce departement , afin que ces personnes puissent etre vaccinees dans les centres de vaccination où sont arrondies, sans programmation dans la plate-forme informatique, a condition que lemployeur informe le centre de vaccination 72 heures avant la date a laquelle les salaries souhaitent se faire vacciner et met a disposition du centre de vaccination la liste nominative de ces salaries, precisement pour confirmer la presence de vaccination et estimer le besoin de vaccins pour assurer la vaccination de ces personnes. Une troisieme chose importante que nous avons a lesprit est la vaccination prioritaire du personnel du systeme educatif, de leducation. Cest le scenario que jai annonce la semaine derniere. Nous essayons de mettre en pratique la vaccination prioritaire du personnel de leducation, qui comprend tout le personnel des creches, tout le personnel de la maternelle et les enseignants du primaire, du secondaire, du lycee et de luniversite. Cette etape se fera avec laide dequipes mobiles de vaccination. Cest, je le repete, un scenario qui nest pas encore finalise. Tres probablement, le lieu où la vaccination sera effectuee avec des equipes mobiles est dans la maison du personnel enseignant de chaque departement, où la vaccination du personnel du systeme denseignement pre universitaire est assuree, et, respectivement, dans les centres de vaccination organises au sein des universites, des departements dans lesquels nous avons ces universites en activite. À la fin de cette semaine, nous prendrons la decision, sur la base des donnees que nous allons centraliser, du Ministere de lÉducation. Une autre chose que je voudrais mentionner est liee a la vaccination prioritaire des personnes eligibles, selon la strategie dans les departements où il y a une augmentation de lincidence cumulee des cas de COVID-19. Je vous rappelle que la Strategie nationale de vaccination contre le COVID-19 fournit, entre autres criteres medicaux, le critere epidemiologique, qui nous permet de prioriser lattribution des vaccins dans les departements avec une augmentation disproportionnee du taux dincidence cumulee des cas de COVID-19. par rapport a la moyenne nationale. Il est a definir ce seuil dincidence, a partir duquel on prend en compte lallocation prioritaire de ces vaccins, pour definir egalement la periode pour laquelle on doit enregistrer cette augmentation, moment où sera declenche un mecanisme a travers lequel on organisera des centres de vaccination ou de nouvelles lignes de vaccination dans le departement concerne, afin daugmenter et daccelerer la campagne de vaccination dans les departements touches. Je voudrais egalement passer en revue certains elements importants lies aux avantages et a l'efficacite des vaccins actuellement utilises en Roumanie; il y a les trois types de vaccins qui ont ete autorises par lAgence europeenne des medicaments. Il est important dexpliquer aux gens comment interpreter correctement cette efficacite a partir des essais cliniques et comment nous utilisons ces donnees dans les decisions de sante publique. Tout dabord, si lon regarde les consequences de cette maladie COVID-19, on pense dabord a ceux qui, malheureusement, ont perdu la vie a cause de cette infection, on pense a ceux qui sont aujourdhui hospitalises dans le service de soins intensifs dus aux formes critiques, aux formes severes de maladies, on pense a ceux qui ont survecu aux formes severes et critiques et qui restent avec les sequelles, malheureusement, certaines a long terme, et je veux dire la fibrose pulmonaire. Le fait que tous les vaccins autorises protegent a presque 100% contre la forme severe de la maladie, contre lhospitalisation avec COVID-19, contre la mort par COVID-19, sont les benefices medicaux que nous devons, aujourdhui, utiliser en faveur de chaque personne. qui souhaite se faire vacciner. Par consequent, je recommande a tout le monde daugmenter ladressabilite des centres de vaccination, jencourage la planification de la vaccination, car ce qui est important au final, cest daccelerer la campagne de vaccination. Nous avons deja presente les donnees du stade 1, dans lequel il valide, aussi clairement que possible, les benefices de la vaccination, traduits, en fait, par un nombre nettement plus faible de cas de maladie COVID-19. Par consequent, il est important de ne pas developper une forme severe de la maladie, il est important de ne pas aller a lhopital a cause de cette maladie, de ne pas aller en soins intensifs et, de plus, il est important deviter les deces dus a cette maladie. C`est en fait la raison pour laquelle on a introduit tant de restrictions, precisement parce que 10-155 des cas de COVID-19 sont des formes severes, ce sont des formes generatrices de mortalite, meme si elle est estimee a environ 1% pour le moment. De ce point de vue, en assurant la protection des personnes vaccinees contre la maladie COVID-19, contre la maladie symptomatique, contre la forme severe de la maladie, pratiquement, nous considerons les avantages maximaux. De ce point de vue, quel que soit le type de vaccin dont nous parlons, il faut comprendre qu'une fois autorise par l'Agence europeenne des medicaments, a demontre un profil de securite, des donnees de qualite et d'efficacite demontrees, qui ont permis, tous reunis, a liberer et une autorisation de mise sur le marche conditionnelle a recommander. Une serie de recommandations ont ete envoyees au public, des speculations liees a la recommandation ferme de tester les personnes avant la vaccination, des tests par PCR en temps reel, ou des tests dantigenes, avant la vaccination. Tout dabord, je voudrais dire demblee que ce type dapproche medicale, a savoir les tests de routine par PCR, ou tests antigeniques, strictement pour decider du moment de la vaccination, nest pas recommande et je vous le justifie pour au moins trois raisons. Premierement, de nombreux volontaires recrutes dans des essais cliniques, vaccines, par exemple, ont recu un diagnostic dinfection par le SARS-CoV-2 peu de temps apres la premiere dose, ce qui signifie quils etaient soit en periode dincubation au moment de la vaccination, soit avec des symptomes asymptomatiques. infection. Les donnees suivies chez ces personnes ont montre un profil de securite similaire a celui des personnes nayant pas eu ce diagnostic peu de temps apres la premiere dose, au contraire, levolution etait tres bonne et na pas change le cours naturel de la maladie. Un deuxieme argument est lie a la vaste experience que nous avons avec le reste des vaccins, dont, je vous le rappelle, la plupart dentre eux sont recommandes pour etre administres meme en prophylaxie post-exposition, pensez a une plaie mordue, dans laquelle il est recommande le vaccin contre la rage, precisement pour reduire le risque de developper la rage; pensez a la vaccination antitetanique apres une plaie tetanique et nous pensons egalement a dautres maladies eruptives, comme la varicelle, pour lesquelles il est recommande de donner la priorite au vaccin contre la varicelle dans les 5 premiers jours apres lexposition, precisement pour eviter levolution de la maladie. Bien sûr, cela est vrai pour les conditions qui ont une periode dincubation plus longue que le moment où les anticorps protecteurs apparaissent. Il existe egalement des maladies infectieuses dans lesquelles des vaccins sont administres a des fins therapeutiques ou pour renforcer la reponse immunitaire - je vous donne lexemple des patients atteints de tetanos, je vous donne lexemple des patients atteints de diphterie, qui, au cours de levolution de la maladie, necessitent vaccin strict contre le tetanos afin de renforcer la reponse immunitaire a long terme, etant donne quil sagit de maladies non immunisantes, et de ce point de vue, les vaccins nont pas change le cours naturel de la maladie, en tout cas nont pas eu dinfluence negative sur celle-ci. Je pense egalement que le troisieme argument est important, a savoir que cette approche de test de routine nest pas faisable, elle retarde la campagne de vaccination, la plupart des gens peuvent etre en periode dincubation au moment du test et le test est negatif et bientot ils peuvent etre detectes avec une infection par le SARS-CoV-2, de sorte que les avantages ne sont pas substantiels de toute facon. De ce point de vue, ce type dapproche nest recommande dans aucun pays du monde où la campagne de vaccination a commence. En outre, la derniere mise a jour des Centers for Disease Control des États-Unis indique quil est tres clair - il sagit dune mise a jour du 10 fevrier - que le depistage systematique des personnes qui souhaitent se faire vacciner nest pas recommande. Il est important, cependant, que la personne qui doit se faire vacciner, au moment de la presentation au centre de vaccination, effectue le tri medical correct et qu`elle ne presente pas de signes ni symptomes de maladie aiguë. Cela etant dit, je voudrais mentionner quelques points sur l'administration d'une dose unique de vaccin a des personnes qui ont eu des antecedents ou des antecedents d'infection par le SARS-CoV-2. On sait tres bien, par exemple, que la France fait une proposition a cet egard, je peux vous dire que nous suivons de pres toutes les recommandations des États membres de lUnion europeenne; Je vous rappelle que la Roumanie sinscrit dans une approche europeenne et que le cadre strategique sur lequel nous avons developpe la strategie nationale de vaccination est parfaitement compatible avec les recommandations au niveau europeen. Ainsi, lorsque nous aurons des donnees complementaires, des donnees qui seront certifiees et assumees par lAgence europeenne des medicaments, lOrganisation mondiale de la sante, sur le fait quune dose unique suffit a assurer a la fois un niveau immunitaire protecteur immediat apres la vaccination, mais aussi pendant la periode de surveillance des patients, des personnes respective, la Roumanie aussi adoptera certainement ces mesures. Jusque-la, la recommandation est celle specifiee dans le resume des caracteristiques du produit, pour ladministration de deux doses, meme aux personnes ayant des antecedents dinfection par le SARS-CoV-2. Pourquoi ca? Parce que, encore une fois, les donnees sur lesquelles nous nous appuyons proviennent detudes scientifiques, il existe des preuves medicales a cet egard qui nous montrent que le profil de securite, lincidence et la frequence des effets secondaires dans les deux categories de personnes - les personnes qui ont eu des antecedents dinfection avec le SARS-CoV-2 vaccines, respectivement les personnes sans antecedents dinfection par la vaccination contre le SARS-CoV-2 - etait similaire, sans profil de securite different dans ces categories de personnes. En ce qui concerne le bilan de nos activites de vaccination, je voudrais dire, des le debut, que le nombre total de doses recues en Roumanie, le 16 fevrier, est de 1 560 509, dont 1.151.112 doses ont ete administrees. Le stock existant a ce jour, le 16 fevrier, est de 262.876 doses dans les centres de stockage regionaux. Concernant les types de vaccins, pour la societe Pfizer / BioNTech, le nombre total de doses de vaccins recues le 16 fevrier est de 1.308.509 doses. 1.083.383 doses ont ete administrees, le stock le 16 fevrier etant de 150.336 doses. Concernant les vaccins recus de la societe Moderna, le 16 fevrier 78.000 doses au total, administrees: 60.917 doses, le stock existant dans les centres regionaux de stockage est de 630 doses. Vous remarquerez une difference entre le nombre de doses administrees et le stock, respectivement les doses totales recues. Cette difference sexplique par les doses retrouvees dans les centres de vaccination, deja distribuees et en cours dadministration. Lors de la presentation des stocks, nous nous referons strictement au nombre de doses trouvees dans les centres de stockage regionaux. Concernant le vaccin recu de la societe AstraZeneca, le 16 fevrier, un total de 174.000 doses ont ete recues, au cours de la journee du 15 fevrier, 6812 doses ont ete administrees jusqua 17h00, date a laquelle nous avons centralise les donnees, le stock existant, en fevrier 16, soit 111.880 doses. Le nombre de centres de vaccination: total des centres de vaccination dedies au vaccin produit par BioNTech / Pfizer et Moderna, le 15 fevrier - 516 centres. Pour letape 1, il y a 223 centres supplementaires, dans lesquels ladministration du rappel se poursuit. Je vous rappelle que 46 centres sur les 269 initiaux sont deja fermes. Pour la deuxieme etape, il y a 212 centres, auxquels sajoutent 81 centres du reseau du Ministere de la Defense Nationale et du Ministere des Affaires Interieures - 60 dans le reseau du Ministere de la Defense Nationale et respectivement 21 centres actifs dans le reseau du Ministere des Affaires Interieures. Concernant le nombre de centres de vaccination, respectivement de cabinets actifs pour la vaccination avec le vaccin produit par la societe Oxford AstraZeneca, on parle le 15 fevrier de 180 cabinets de vaccination disponibles dans tout le pays, auxquels sajoutent 22 cabinets de vaccination dans le reseau du Ministere. de la Defense Nationale et 30 cabinets de vaccination dans le reseau du Ministere des Affaires Interieures. Le bilan de vaccination de la deuxieme etape, qui, comme nous le savons, a commence le 15 fevrier: le nombre total de personnes vaccinees le 15 fevrier, qui comprend le nombre total de personnes vaccinees au stade 1 et au stade 2, est de 696.943, dont 242.774 etaient vaccinees avec la premiere dose et 454.169 ont ete vaccinees avec la deuxieme dose. Concernant les personnes vaccinees sur differents types de vaccins, le nombre total de personnes vaccinees avec le vaccin produit par la societe BioNTech / Pfizer - 629.215 personnes. Jevousrapelle que la vaccination avec le vaccin produit par BioNTech / Pfizer a commence le 27 decembre. Parmi ces personnes, 175.047 sont vaccinees avec une dose et 454.168 personnes sont vaccinees avec deux doses. Le nombre total de personnes vaccinees avec le vaccin produit par la societe Moderna -60.916 personnes vaccinees avec la premiere dose a partir du 4 fevrier, et le nombre total de personnes vaccinees avec le vaccin produit par la societe Oxford AstraZeneca - 6823 personnes - sont valables pour fevrier 15, 17h00. Les effets adverses, car il sagit la encore dun element important et quil est bon detre aussi transparents que possible concernant la communication des donnees sur les effets adverses le domaine et le chapitre de la pharmacovigilance est une priorite dans la strategie nationale de vaccination et, des le debut, nous avons encourages et nous encourageons en outre toutes les personnes vaccinees presentant des effets adverses, quelle que soit leur importance clinique, a signaler ces effets adverses precisement afin davoir une image claire de ces donnees et de les faire connaitre, en fait, au public., car ces donnees ne sont daucune utilite pour nous personnellement, il est important de surveiller le profil de securite et il est important que ces donnees soient presentees au public precisement afin daugmenter la confiance des gens, les avantages et limportance de la vaccination. Le nombre total deffets adverses consecutifs a la vaccination avec des vaccins contre le COVID-19 au cours de cette periode, a partir du 27 decembre, repartis en trois types de vaccins, est : 556 reactions ont ete rapportees pour le vaccin Pfizer a ce moment de type douleur au lieu dadministration et 2324 reactions generales telles que fievre, maux de tete, douleurs musculaires, douleurs articulaires, fatigue et allergies urticariennes. Le nombre total deffets adverses rapportes a la suite de ladministration du vaccin de Moderna, depuis le 4 fevrier, nous parlons de neuf reactions locales, douleur au lieu dadministration et, respectivement, 75 reactions generales, fievre, maux de tete et de, muscles courbatures, douleurs articulaires, fatigue et aussi allergies urticariennes. Le nombre total de reactions indesirables suite a ladministration des vaccins AstraZeneca depuis le 15 fevrier, donc au cours des dernieres 24 heures, il y a eu un total de sept reactions signalees, quatre locales, avec gene, douleur au lieu dadministration et trois reactions generales , consistant en fievre, maux de tete, douleurs musculaires, douleurs articulaires, fatigue et insomnie. Concernant la derniere semaine de vaccination, parce que nous avons une evaluation hebdomadaire des effets indesirables rapportes, 432 effets indesirables post-vaccinaux indesirables ont ete signales entre le 9 fevrier et le 14 fevrier, dont 76% ont ete signales sur la plateforme de lAgence nationale du medicament et des dispositifs medicaux en Roumanie, le reste etant directement declare dans le Registre electronique national des vaccinations, a lInstitut national de la sante publique. Lage moyen des personnes qui ont signale ces effets sadverses a ete de 41 ans, avec des extremes entre 19 ans et 88 ans, 77% des personnes ayant signale des effets secondaires etant des femmes. La periode moyenne entre la date de vaccination et la date dapparition des effets indesirables a ete de 21 jours, avec des extremes allant de 0 a 31 jours. En fonction de la gravite des manifestations, on a rapporte : aucun cas de reaction severe et 432 cas de reaction classee comme non severe. Concernant la distribution de ces types deffets adverses, 51% etaient des reactions locales, avec douleur, gonflement, eruption cutanee au site dadministration, fatigue, fievre et frissons, 34% des personnes ont rapporte comme effets indesirables inconfort, douleurs musculaires ou articulaires, 30% de maux de tete. Je le repete, ces types deffets adverses sont similaires en pourcentage et en frequence a ce que nous avons signale la semaine derniere. Pour clarifier, il ny a pas eu de cas de choc anaphylactique dans la periode depuis le debut de la campagne de vaccination. Ce sont les donnees que je voulais presenter concernant le profil des effets adverses. Je presente egalement certains aspects lies a la vaccination des personnes en deuxieme etape, a savoir, un total de 446.561 personnes ont ete vaccinees depuis le 15 janvier, dont 91.553 personnes atteintes de maladies chroniques, personnes de plus de 65 ans - 221. 337, personnes issues des centres medicaux et sociaux et residentiels - 27. 069, les personnes non deplacables de leur deleur demicile - 1. 344 et les sans-abri - 170. En outre, tout cela represente environ 77% du nombre total de personnes vaccinees, qui est en fait la categorie des personnes vulnerables. En ce qui concerne les salaries des secteurs essentiels, issus de lactivite critique, 105.088 personnes ont ete vaccinees, soit 23,53% du nombre total de personnes vaccinees en deuxieme etape. Le personnel du reseau du Ministere de la Defense Nationale: 21. 226 personnes au total ont ete vaccinees, soit 3% du nombre total de personnes vaccinees le 27 decembre. Du reseau du Ministere des Affaires Interieures, 14.260 personnes ont ete vaccinees, soit 2% du nombre total de personnes vaccinees le 27 decembre. Et la derniere chose que je presente concerne les programmations. Actuellement, dans les centres de vaccination où sont distribues les vaccins Pfizer et Moderna, entre le 17 fevrier et le 17 avril, 1.251.811 places sont occupees, soit 728.793 programmations pour la deuxieme dose et, respectivement, 523.018 programmations pour la premiere dose. Les personnes programmees dans les centres, les cabinets de vaccination où sont distribues les vaccins dAstraZeneca, je vous rappelle quaujourdhui 154.418 personnes etaient programmees. Nous avons egalement examine le type de personnes prevues pour le vaccin produit par Oxford AstraZeneca Company, les personnes atteintes de maladies chroniques - 37.057 cas, les personnes handicapees et a divers degres de handicap - 1140, les personnes exercant des activites essentielles - 116.221, dont 17.478 representant 15%, en pourcentage, des employes du systeme educatif. Je voudrais donner la parole a Monsieur le Secretaire d'État et vice-president de la CNCAV, Andrei Baciu, pour preciser les donnees relatives au calendrier de livraison et autres donnees relatives aux types de vaccins a autoriser. Andrei Baciu: Merci beaucoup, Monsieur le president. Les negociations se poursuivent au niveau de la Commission europeenne et deux contrats supplementaires avec Novavax et Valneva seront probablement signes dans un proche avenir. En ce qui concerne le calendrier de livraison, pour les vaccins produits par Pfizer / BioNTech, lestimation de 2,5 millions de doses demeure jusqua fin mars. Comme la dit M. le president, 1.308.000 doses ont ete delivrees a ce jour. Pour les vaccins produits par la societe Moderna, 79.200 doses seront livrees la semaine prochaine, et pour mars nous avons deux tranches, dans lesquelles 268. 800 arriveront. Pour les vaccins produits par AstraZeneca, 175.200 doses de vaccin arriveront apres-demain, le 26 fevrier, 242. 000 doses, entre le 28 fevrier - 3 mars - 150.000 doses, 10 mars - 56 000 doses, 17 mars - 155.000 doses, 24 mars - 378.000 doses et le 31 mars - 414.000 doses. Cest tout ce que javais pour le calendrier de livraison, merci beaucoup, Monsieur le president. Valeriu Gheorghiţă: Merci aussi. Docteur, si vous le souhaitez. Sinon, nous commencerons la session de questions. Comme dhabitude, nous partons de la droite, chacun de vous posera deux questions et en fonction du temps dont nous disposons, nous discuterons dautres questions. Merci. Journaliste: Bonjour, Carla Tănasie. DIGI 24. Jaimerais que vous nous donniez plus de details sur la vaccination avec priorite pour les personnes des pays a forte incidence. Cela signifie que les etapes de vaccination seront toujours suivies et sil y a une date limite a laquelle lincidence a prendre en compte doit etre fixee. Valeriu Gheorghiţă: Certes, les priorites seront respectees selon la strategie. Pourquoi? Car a ce stade sont inclus les personnes vulnerables, donc la categorie de personnes pour qui limpact de cette infection est majeur et aussi les personnes qui servent des activites essentielles. Donc, du point de vue du respect de la priorisation, il sera respecte, selon la strategie. En ce qui concerne la definition des indicateurs a partir desquels nous devons prendre en compte lallocation prioritaire de ces types de vaccins, ils seront introduits lors de la reunion du CNCCI. Avec des collegues du Ministere de la Sante, de lInstitut de la sante publique, nous discuterons de toutes ces choses et lorsque nous aurons des donnees qui creeront la perspective dune date limite a laquelle nous pourrons mettre en œuvre ce scenario, car il nest pas facile de finaliser ce processus, nous preciserons ces donnees dans les plus brefs delais. Nous voulons que dans un delai tres court, une semaine, maximum deux semaines, nous puissions avoir toutes ces donnees deja etablies. Journaliste: Est-ce que la vaccination des enseignants reste a commencer a partir du 1er mars? Ou nest-il pas etabli? Valeriu Gheorghiţă: Nous pensons que le 1er mars, nous pourrons commencer a vacciner le personnel educatif en priorite. Journaliste: Il y a des personnes de plus de 55 ans qui aimeraient se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca. Quelles sont vos intentions par rapport a ces cas, car pour le moment vous avez etabli que seules les personnes agees de 18 a 55 ans peuvent beneficier de ce type de vaccin? Valeriu Gheorghiţă: Nous allons certainement reevaluer les donnees scientifiques disponibles. Je vous rappelle quen fevrier il y a de nouvelles donnees sur lefficacite du vaccin produit par la societe dOxford AstraZeneca, donnees qui sont actuellement publiees dans une prestigieuse revue dans The Lancet. Ils seront egalement envoyes a lAgence europeenne des medicaments. Lorsque ces donnees seront acceptees, la Roumanie augmentera probablement ce seuil dage a 65 ans ou meme au-dessus, si les donnees disponibles sont en accord avec le taux defficacite qui nous permettra ces decisions. Cest donc une question que nous examinons tres serieusement et lorsque les donnees disponibles nous permettront de prendre cette decision, nous le ferons en priorite. Journaliste: Il y a un autre probleme. Certaines personnes ont signale des effets secondaires plusieurs jours apres le vaccin. Dapres les donnees dont vous disposez, quelle est la frequence de telles reactions apres, je ne sais pas, une semaine ou plus? Ils apparaissent generalement au debut, dans les deux ou trois premiers jours. Valeriu Gheorghiţă: Au cours des premieres 24 heures, la plupart des effets adverses se produisent. Les reactions qui se produisent sur une periode de temps sont plutot liees a letat dasthenie, qui peut etre observe a certaines personnes, ce ne sont pas de toute facon des effets adverses majeurs ou des effets adverses qui ont un impacte la sante de cette personne, mais, comme je lai deja mentionne, les gens peuvent et doivent signaler les effets adverses sur une periode de ... si je dis bien, 28 jours a compter de la vaccination, juste pour avoir un tres bon bilan du profil de securite. Journaliste: Je voudrais ajoutiez plus, si possible, egalement lie aux effets secondaires. Valeriu Gheorghiţă: Sil vous plait! Journaliste: Il existe des informations contradictoires sur lattitude a adopter apres la vaccination: si l`on peut boire de lalcool ou non. Il y a meme eu des cas, des voix disant que l`on n`est pas autorise, meme officiellement, dautres medecins ont dit quil ny avait pas de restrictions. Alors, quelle est la situation et, si vraiment l`on n`est pas autorise a le faire, quel serait l'impact de l'alcool sur l'efficacite du vaccin? Valeriu Gheorghiţă: Je vous rappelle que ma profession est celle dun medecin, donc nous deconseillons definitivement et recommandons de reduire au minimum la consommation dalcool. De ce point de vue, les personnes habituees a la consommation dalcool, doivent comprendre qu`a cause d`une consommation a long terme, pratiquement, avec une frequence accrue et sur le long terme, nous enregistrerons pratiquement une diminution de la reponse immunitaire. Cest une raison dimmunosuppression, cest une raison pour diminuer la reponse immunitaire post-vaccination. Dans les conditions où le jour de la vaccination ou apres, lexposition a des quantites dalcool variables, il ny a pas dimpact direct sur lefficacite du vaccin ou sur le profil de securite autre que celui strictement lie a la consommation dalcool. Il ny a pas de donnees montrant un profil de securite defavorable, mais nous ne recommanderons evidemment la consommation dalcool dans aucun contexte. Journaliste: Bonjour! En ce qui concerne les departements a forte incidence, où plus de doses de vaccin pourraient etre attribuees, je veux vous demander sil y aura une reserve a Cantacuzino pour de telles situations ou sil est possible dannuler les programmations afin quil y ait des doses suffisantes pour ces departements? Valeriu Gheorghiţă: Decidement, le scenario dannulation des programmations nest pas pris en compte. Mais, nous avons pris en compte cet aspect et nous lavons a lesprit, a savoir la mise a disposition dun certain nombre de doses disponibles precisement afin de pouvoir repondre dans un delai raisonnable, dans une situation où lon constate que dans un departement on depasse un certains taux dincidence cumulee des cas. Journaliste: Pour le moment, maintenez-vous laffirmation selon laquelle la troisieme etape de la vaccination debutera egalement le 1er avril? Valeriu Gheorghiţă: Oui Journaliste: Je vous pose la question parce que le nombre de personnes qui ont recu la premiere dose au cours des dernieres semaines a beaucoup baisse. Valeriu Gheorghiţă: Parce que cest arrive etant donne qua la fin du mois de janvier, nous avons bloque les programmations pour la premiere dose et ouvert, si vous vous en souvenez, les creneaux de programmation a partir du 1er mars. Pourquoi? Parce que le nombre de personnes programmees pendant cette periode depassait le nombre de doses disponibles pour fevrier, et puis, anticipant cela, nous ne voulions pas prendre de programmations a partir de la premiere dose en grand nombre en fevrier, et nous lavons reporte a mars lorsque nous aurons plus de doses disponibles de Pfizer, Moderna. Aussi, au moment où nous avons pris cette decision, nous navions pas de confirmation du moment où le vaccin produit par Oxford AstraZeneca et recoit lautorisation, et cette decision a dû etre prise rapidement, car sinon cela aurait eu un impact sur un tres grand nombre de personnes qui etaient programmees et aussi auraent dû etre reportees, et nous navions pas non plus de confirmation implicite du calendrier de livraison pour fevrier et, respectivement, mars. On ne parle donc en aucun cas dune diminution du desir de vacciner. Cette decision a ete de reporter a mars, a compter du 1er mars. Journaliste: Bonjour! Je veux vous demander, tout dabord, sil y a une centralisation des cas de personnes qui ont ete infectees par le SARS-CoV-2 apres ladministration de la premiere dose ou apres ladministration du rappel en premier lieu? Valeriu Gheorghiţă: Oui, il y a environ 3.500 a 3/600 personnes qui ont developpe linfection par le SARS-CoV-2 apres la premiere dose. Cest dailleurs la principale raison pour laquelle ces personnes ne se sont pas presentees a la dose de rappel, car elles etaient programmees sur la plateforme. Journaliste: Et apres le rappel? Valeriu Gheorghiţă: Nous navons pas ... Il y a quelques, tres peu de cas, mais en termes de nombre, il y a pratiquement 3.500-3.600 personnes, ce qui est un tres petit nombre par rapport a pres de 700.000 personnes deja vaccinees. Journaliste: Merci. Et concernant le fait que sont declarees pas mal de doses perdues, est-ce que vous avez une statistique concernant ceux qui annulent des programmations ... Valeriu Gheorghiţă: Mais il ny en a pas beaucoup ... Journaliste: .. les programmations ou qui ne se presentent pas pour la vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Je peux vous dire que sur toutes les doses deja distribuees jusqua present, 2.273 doses sont declarees perdues, ce qui represente 0,2% des doses totales utilisees. Il est pratiquement inferieur a ce que nous avons suppose 0,5% et, respectivement, si nous le savons tres bien, 10% selon la decision du gouvernement. Du point de vue de la gestion des doses, nous avons considere une limite denviron 0,5% dans laquelle nous pourrions inclure le nombre de doses perdues, car certains incidents peuvent survenir, qui compromettent la chaine du froid et peuvent evidemment, invalider un grand nombre de doses. De ce point de vue, notre attention est tres bonne et, sur la base des procedures et instructions, nous essayons de minimiser le risque que de tels evenements se produisent, mais evidemment ce risque ne peut pas etre nul. Journaliste: Et les personnes qui ont annule la programmation ou qui ne se sont pas presentees? Je suppose quil ny en a pas eu beaucoup. Valeriu Gheorghiţă: Il ny en a pas beaucoup. Je nai pas ces donnees centralisees pour le moment, mais avec laide de collegues du STS, nous pouvons egalement fournir ces informations. Journaliste: Et jai une autre question. Excluez-vous loption dans laquelle, a un moment donne, nous aurons besoin dun passeport de vaccination, ce qui nous permettra dacceder aux restaurants, aux universites, etc.? Valeriu Gheorghiţă: Je pense quil est premature den parler en ce moment, alors que 2,2% de la population roumaine a ete vaccinee avec un calendrier complet, pratiquement avec deux doses. Il est trop tot pour envisager cela. Journaliste: Alors excluez cette option? Naurons-nous pas besoin dun passeport pour acceder a divers endroits? Valeriu Gheorghiţă: Ce nest pas une decision a laisser au Comite national qui coordonne reellement les activites de vaccination. Journaliste: Merci. Journaliste: Combien denseignants ont ete vaccines jusqua present? Valeriu Gheorghiţă: Je pense qu`environ 30.000 personnes, mais nous allons faire des statistiques a jour et vous les envoyer, mais plus de 120.000 sont deja prevues pour la vaccination Journaliste: Et allez-vous vacciner les enfants de moins de 16 ans? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons lintention de suivre les recommandations et les indications, conformement a lautorisation de tous les types de vaccins disponibles en Roumanie. Lorsque nous aurons dautres indications qui prevoient pour la tranche dage des moins de 16 ans ou des moins de 18 ans les autres types de vaccins, nous en tiendrons evidemment compte, selon la strategie qui prevoit cet aspect. Journaliste: Bonjour! M. Gheorghiță, un auditeur nous a raconte la situation suivante: il a 65 ans, il est de Bucarest, il est en deuxieme phase de vaccination. Il a essaye de se programmer ... il sest retrouve sur la plateforme, il a essaye de se programmer sur internet, il a echoue. Hier, il a appele la DSP et la DSP lui a dit quelle ne pouvait pas le programmer car ils nont qu`AstraZeneca et ce nest pas recommande pour cet age. Que devraient faire cet auditeur et les autres dans sa situation? Valeriu Gheorghiţă: Pour le moment, les places disponibles pour la programmation se trouvent dans aux cabinets où nous distribuons les vaccins dAstraZeneca, ce qui signifie en tant que population eligible les personnes agees de 18 a 55 ans. Les personnes de plus de 55 ans, qui sont enregistrees pour des maladies chroniques, qui ont plus de 65 ans, quelles soient ou non atteintes de maladies chroniques, peuvent sinscrire pour la vaccination a partir du 15 mars, tres probablement, lorsque nous ouvrirons 200 autres cabinets de vaccination où des vaccins couvrant ce groupe d`age sera distribue. A ce stade, le nombre de doses et, implicitement, les places disponibles pour la programmation sont pratiquement epuises. Journaliste: Donc, a partir du 15 mars. Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Et deuxieme chose, je veux vous poser une question sur ces caravanes mobiles. Avez-vous une strategie plus claire? Vous avez dit quelles pourraient etre utilisees ulterieurement dans les regions rurales eloignees, et maintenant vous dites que vous aimeriez les utiliser pour vacciner les enseignants. Valeriu Gheorghiţă: Non, non, non, il y a differentes choses. La vaccination des enseignants se fait avec des equipes mobiles dans des endroits, comme mentionne, la maison du personnel enseignant, et ces centres mobiles ou caravanes sont essentiellement des vehicules, sont des conteneurs medicalement amenages qui seront transportes dans certaines localites où lacces est limite et assureront quelques jours la vaccination pratiquement des personnes de la localite respective. La strategie pour ces centres mobiles est en cours. Nous avons deja entame le processus didentification et damenagement de ces types de centres afin de pouvoir demarrer ce type dactivite de vaccination quelque part en mars, etant donne que nous aurons le nombre de doses disponibles pour le faire. Journaliste: Merci beaucoup. Reporter: Paul Angelescu, PRO TV News. Bonjour! Je voudrais vous demander, pour le moment, quelles sont les dernieres donnees sur la duree d'immunite offerte par chacun des trois vaccins actuellement utilises en Roumanie? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons des donnees disponibles a huit mois, ce qui montrent a quel point la reponse immunitaire est preservee, ce qui signifie que nous anticipons une duree dau moins un an de ce type de reponse immunitaire. Comme nous le savons, les etudes evaluant la duree de la reponse immunitaire setendent sur une periode de 24 mois, soit deux ans. Cette periode na pas ete choisie au hasard, car elle anticipe meme une duree de la reponse immunitaire qui depasse cette periode, mais il nous faut plus de temps pour collecter ces donnees et apporter des preuves a cet egard. Journaliste: Donc au moins un an pour les trois types: Pfizer, Moderna, AstraZeneca. Valeriu Gheorghiţă: Nous avons des donnees a huit mois qui semblent aussi bonnes que possible. Nous ne prevoyons pas quapres huit mois, nous verrons une forte diminution de la reponse immunitaire, il est donc probable que la reponse immunitaire se maintiendra pendant plus dun an, nous verrons combine de temps apres cette periode. Journaliste: Pour les trois? Valeriu Gheorghiţă: Ils sont similaires dans la cinetique, dans la dynamique de la reponse immunitaire. Reporter: Et concernant les listes dattente que vous avez annoncees, a quel stade sont-elles, quand seront-elles operationnelles sur la plateforme? Valeriu Gheorghiţă: Cest une tres bonne question. Nous voulons quils soient disponibles le plus rapidement possible. Des collegues de STS sont avec nous et je les invite a repondre a cette question. Dorin Chirca: Comme nous lavons mentionne la semaine derniere, les listes dattente seront mises en œuvre, mais elles ont besoin dune evaluation plus claire, car nous devons savoir tres bien comment elles seront, nous devons connaitre la periode dans laquelle toute cette activite aura lieu, apres tout, la vaccination des personnes sur les listes dattente. Valeriu Gheorghiţă: Si vous me le permettez, je peux vous dire que la date limite est le 15 mars, donc a partir du 15 mars, ces listes dattente devraient deja etre disponibles, car elles doivent deja etre operationnelles lorsque nous ouvrons tous les centres de vaccination, en avril, pour que les gens, les citoyens aient deja acces a cette liste dattente, juste pour demarrer le processus dinscription. Donc, pratiquement, la date limite de mise en œuvre est le 15 mars. Les besoins operationnels ont ete definis en suivant, pratiquement, la procedure de mise en œuvre proprement dite. Ce n'est pas chose facile de travailler sur une plate-forme qui est en fonctionnement, qui bat son plein, il y a des donnees techniques que mes collegues connaissent tres bien, mais evidemment les choses se font dans une securite maximale, justement pour de ne pas compromettre la plate-forme de programmation. Journaliste: Si vous me permettez une question pour M. Baciu. Il y a une semaine, vous prevoyiez un total de 700.000 doses dAstraZeneca dici la fin du mois de fevrier. Il y a deux semaines, ils etaient 800. 000. Si nous additionnons ce que vous avez annonce aujourdhui avec ce qui est arrive jusqua present, nous arrivons a 591.000 doses. Donc, avec 100.000 ou 200.000, selon n`importe quelle lestimation, il y en a , moins. Que sest-il passe la-bas? Andrei Baciu: Absolument rien ne sest passe! Les donnees sont les memes, mais, comme je lai mentionne, il y a un intervalle pour une tranche de 150.000, lintervalle entre le 28 fevrier et le 3 mars. Si nous les calculons pour fevrier, nous atteignons un taux fixe denviron 750.000. Évidemment, sils viennent les deux premiers jours de mars, ils sont soustraites sont ajoutees a la periode suivante. Donc, absolument rien ne sest passe, seulement que, strictement pour cette tranche, nous parlons dun intervalle, nous ne parlons pas dune date fixe. Journaliste: Bonjour! La question est de savoir quand seront ouvertes de nouvelles places pour la programmation? Valeriu Gheorghiţă: À partir du 15 mars, lorsque nous ouvrirons les autres cabinets de vaccination. Journaliste: La liste est-elle bloquee jusque-la? Valeriu Gheorghiţă: Pratiquement, les gens peuvent probablement se programmer a partir du debut mars, mais les centres commenceront a fonctionner le 15 mars. Comme pour le vaccin produit par AstraZeneca, il est probable que ces programmations seront ouvertes au moins une semaine avant la mise en service de ces cabinets. Donc, je pense que dans la premiere ou apres la premiere semaine de mars, de nouvelles places pour la programmation seront deja disponibles. Journaliste: Il y a plusieurs effets adverses. Que se passe-t-il si une personne presente de tels effets secondaires et a besoin dun conge de maladie? Au fond, de quel code a-t-on besoin pour cette maladie? Que se passe-t-il en conge de maladie? Valeriu Gheorghiţă: Sil y a des effets secondaires qui necessitent un repos plus long, la personne doit se rendre chez le medecin de famille, qui delivrera un conge de maladie en fonction du diagnostic quil etablira. Journaliste: Dans quelle mesure envisagez-vous de maintenir des centres de vaccination dans les hopitaux? Je pense au cas de Bistrita, où le centre sera ferme et où seulement un tiers du personnel a ete vaccine et ils craignent de ne pas en avoir dautres ... La distance sera tres grande vers d`autres centres, et sils ont la priorite, de toute facon quest-ce qu`on fait? Ils vont... Valeriu Gheorghiţă: Je peux vous dire que la decision de maintenir des centres de vaccination qui sont installes dans des unites medicales a ete prise au niveau de chaque departement; nous navons pas pris la decision au niveau du Comite national de coordination de la vaccination. La Direction de la sante publique de chaque departement ainsi que les unites medicales, ont etabli ceux qui peuvent rester dans la deuxieme etape et ceux qui vont fermer. Donc, ces decisions ont ete prises au niveau de chaque departement. Ce sont des decisions qui appartiennent a ce departement. De ce point de vue, dans la pratique, on a pris en compte dune part, le type de personnes desservies par ce centre de vaccination et, en particulier, nous savons quil sagit de centres de vaccination qui desservi strictement leur propre personnel de cette unite medicale, il y a des centres de vaccination qui ont servi, en plus de leur propre personnel, dautres categories de personnel medical dans dautres unites medicales arrondies et il y a egalement des centres de vaccination dans des unites medicales qui ont suffisamment despace pour creer des circuits et des cabinets de vaccination et pour les personnes en la deuxieme etape. À ce titre, environ 100 centres de vaccination dans les unites medicales sont restes et restent egalement actifs dans la deuxieme phase. Si des reevaluations sont effectuees dans le departement concerne et quil est juge opportun de maintenir ce centre de vaccination, la decision appartient a la Direction de la sante publique de ce departement. Ceci, a son tour, doit etre communique a lavance, car nous ne pouvons pas fermer un centre aujourdhui et le rouvrir demain. Il doit etre maintenu en fonctionnement, sil est decide et permettre la programmation des personnes. Sinon, nous rencontrerons des situations ridicules dans lesquelles le patient programme, ou la personne programmee, se presentera dans un centre ferme. Nous ne pouvons donc pas prendre de decision aujourdhui et nous ne pouvons pas prendre une autre decision demain. Ils doivent etre etablis a lavance et un plan doit etre fait qui comprend la partie distribution et tout ce qui signifie la logistique de distribution des vaccins aux centres de vaccination. Reporter: Je vous ai pose la question, car le responsable la-bas dit quil est absurde de fermer le centre, donc il est clair que cest un malentendu avec la DSP locale et ... Valeriu Gheorghiţă: Je le connais aussi et jai vu quelle est son opinion. Je le repete, la decision n'a pas ete prise au niveau du Comite national de coordination des activites. Nous avons sollicite un nombre de personnes relativement restreint, nous avons cree cette structure, pour que chaque unite medicale soit affectee a des centres de vaccination fonctionnels, en priorite, afin que le personnel medical puisse etre vaccine dans ces centres, sans etre conditionne par un calendrier, car, comme nous le savons, les places sont actuellement epuisees. Et etant une priorite pour proteger le personnel du systeme medical et social, avec, bien sûr, dautres activites, dautres types dactivites, il est important de garantir lacces a la vaccination. Journaliste: Jai encore deux questions, si vous me le permettez. Je voudrais que vous clarifiiez comment interpreter les effets adverses qui surviennent, en particulier apres la deuxieme dose, etant donne quil y a beaucoup de discussions, comme par exemple que si une personne a ces effets adverses, le vaccin est beaucoup plus efficace. Cela a-t-il quelque chose a voir avec cela? Valeriu Gheorghiţă: La frequence et lintensite de ces effets adverses qui surviennent apres ladministration de la deuxieme dose, est une chose anticipee et est un aspect que lon retrouve dans tous les types de vaccins. Ceci, si vous voulez, est associe a une reactogenicite plus elevee du vaccin chez une personne deja immunisee avec la premiere dose. À ce titre, il represente la reactivite de notre corps, qui peut etre differente dune personne a lautre, par rapport a ladministration de la deuxieme dose. Pourquoi? Parce que le corps est deja pret a reconnaitre ce type dantigene, cette proteine specifique du virus, qui est generee a la suite du vaccin et declenche evidemment une reaction de defense, un type de reponse immunitaire. Le fait quune autre personne ne developpe pas ce type deffet secondaire ne signifie pas que le vaccin nest pas efficace, cest seulement la reactivite de son propre corps a la presence dun certain antigene, contre lequel la reponse immunitaire a ete activee. Il ny a pas detudes montrant une correlation entre la frequence des effets secondaires et lefficacite dun vaccin. Journaliste: Et jaimerais que vous nous en disiez encore, comment se passe la vaccination des personnes immobilisees? Nous savons que cest plus difficile. Combien de personnes ont ete vaccinees jusqua present, si cest le cas, sur un total? Valeriu Gheorghiţă: Bien sûr, jai egalement presente, il y a environ 1.344 personnes non deplacables de chez elles, qui ont deja ete vaccinees. Je peux vous dire que tous ces gens sont enregistres, au niveau de chaque departement et, evidemment, les equipes mobiles sont deja constituees et les itineraires sont faits. Mais il faut comprendre quil ny a pas de nombre illimite dequipes mobiles, il est tres difficile de mettre en place ces equipes mobiles pour assurer la vaccination a domicile. Il existe un autre phenomene lie a lexpression du consentement et nous dependons de la presence de tous les membres a la meme adresse, car nous savons quils doivent etre vaccines ensemble, car il y a des flacons multi doses et le programme de lequipe de vaccination ne correspond pas toujours au programme de ces gens-ci. Mais, petit a petit, nous augmenterons le nombre de vaccinations des personnes immobilisees et immobiles chez elles. Je dirais que, d'un point de vue epidemiologique, ce n'est pas une urgence immediate, etant donne que le risque d'exposition de ces personnes est plutot lie au contact avec des proches, qui peuvent en fait amener cette infection dans la famille, car la personne est immobile et presente un faible risque dexposition par contact avec dautres personnes. Ainsi, grace aux soins des proches, nous reduisons le risque dexposition de la personne immobile jusqua ce quelle soit protegee par la vaccination. Cest un risque beaucoup plus eleve, par exemple dans les communautes, comme cela se produit dans le cas des personnes hospitalisees dans des centres medicaux et sociaux et residentiels, où le risque de flambees de maladie, depidemies de maladie est nettement plus eleve. Journaliste: Concernant les doses de rappel, le coordinateur du centre de vaccination de lHopital de Bistrita a declare hier que toutes les personnes programmees hier, aujourdhui et demain pour un rappel avec Pfizer ont ete reportees a jeudi, car il n`y avait plus de doses. Valeriu Gheorghiţă: Ceci est exclu. Si effectivement cela sest produit, je demanderai des details supplementaires. Tous les centres de vaccination ont recu le nombre requis de vaccins dans les delais prevus. Au contraire, les vaccins, on le sait tres bien, sont arrives cette semaine encore plus tot que necessaire, on ne peut donc pas pretendre au manque de doses de vaccins. Journaliste: Et je vous lis un commentaire, qui a ete ecrit par quelquun sur cette emission en direct sur le compte ro-vaccination: Jetais a Deva aujourdhui, au centre culturel, javais programmation a 14h00, mais on ne m`a pas vaccine. On m`a dit qu`il ny a plus de doses, meme si jai recu un SMS pour me rendre a la comme programme. Cest la deuxieme fois que je suis envoye me promener. Valeriu Gheorghiţă: Permettez-moi de considerer que cette situation est strictement ponctuelle. Cela depend de la bonne organisation du coordinateur de chaque centre de vaccination. Évidemment, ce que je puis vous assurer et ce que je puis assurer a toutes les personnes qui sont programmees a la fois pour la dose 1 et le rappel, pour le moment, il ny a aucun probleme a ne pas pouvoir fournir les doses necessaires. Mais jaimerais connaitre le nom et le prenom de la personne afin devaluer ponctuellement cette situation Journaliste: le commentaire sur le compte Facebook. Valeriu Gheorghiţă: Oui, je le ferai ... Vous devez savoir que cest notre habitude, car nous recevons beaucoup demails avec des demandes diverses, que nous resolvons a chaque fois ponctuellement, en contactant a la fois la personne et les coordinateurs des centres de vaccination, precisement pour resoudre ces dysfonctionnements, car il nest pas normal qu`ils persistent. Journaliste: Jai egalement besoin dune clarification, je mexcuse si vous avez precise et je ne me souviens pas: quand la vaccination des personnes qui font partie des departements a taux dinfection eleve doit-elle commencer? Je sais que vous avez dit que vous alliez prendre cette decision sur cette limite de taux dinfection, mais quand en fait? Dans la troisieme etape? Connaissons-nous une date relativement concrete? Valeriu Gheorghiţă: Pas necessairement. Cela peut arriver encore plus tot, mais nous definirons egalement la maniere dont nous ferons, pratiquement, quels seront les criteres sur la base desquels nous donnerons la priorite a ces types de vaccins, cest-a-dire la definition de ces taux dincidence - seuil par rapport a la moyenne nationale. Une fois tous les details definis, nous vous en informerons. Mon message etait de vous informer que nous envisageons l'attribution prioritaire et l'acceleration de la vaccination dans les departements où nous avons un taux d'incidence eleve des cas, bien sûr, en ciblant et en remplissant les criteres prioritaires, conformement a la strategie de vaccination. Journaliste: Et jai une autre question concernant la place de la campagne de vaccination en Roumanie, au niveau de lUnion europeenne et pas seulement. Valeriu Gheorghiţă: En ce qui concerne le nombre total de doses administrees, au niveau de lUnion europeenne, nous sommes a la 4eme place; en termes de nombre total de personnes vaccinees avec deux doses, nous sommes egalement a la 4e place; et en termes de notation mondiale, nous sommes classes 17e parmi tous les pays notes par Bloomberg. Il y a plus de 75 pays dans cette evaluation. Journaliste: Je voudrais vous demander, si vous pouviez me dire, combien de personnes etaient prevues hier pour la vaccination avec AstraZeneca et combien se sont presentees jusqua 20h00; si vous avez ce nombre car dans ce bulletin, nous savons combien sont arrives seulement avant 17h00. Je vous pose la question parce que dans plusieurs centres, où je suis alle filmer et où jai demande, il y avait des gens qui ne setaient pas presentes. Valeriu Gheorghiţă: Je pense que depuis hier ... Au cours des dernieres 24 heures, il y a plus de 10.000 personnes qui ont ete programmees, il y a de nouvelles personnes qui ont ete programmees. Hier, nous avons eu une situation avec environ 142.000 personnes, qui etaient prevues; ce matin, 154.000 personnes sont prevues. Donc, pratiquement, il y a une difference, au cours des dernieres 24 heures, denviron 12.000 personnes. Journaliste: Je vous demandais pratiquement combien de personnes ont dû recevoir hier le vaccin AstraZeneca. Valeriu Gheorghiţă: Dapres les programmations, je sais quil y avait environ 9.000 personnes programmees, mais selon les donnees a 17 heures que nous avons recueillies, il y avait pres de 7.000 personnes vaccinees, plus de 6.800 personnes vaccinees. Nous regarderons jusqua 20h00 et verrons combien ont ete vaccines a la fin du programme. Merci beaucoup et nous vous souhaitons un bon apres-midi! 2021-02-16 15:02:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_144812389_2886098684992576_6257412062454040390_n.jpgÎntrevederea premierului Florin Cîțu cu ministrul Afacerilor Externe și Europene din Republica Slovacia, Ivan KorčokȘtiri din 16.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-florin-citu-avec-le-ministre-des-affaires-etrangeres-et-europeennes-de-la-republique-slovaque-ivan-korcok2021-02-16 13:12:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-16-01-13-35big_image_2_resize.jpgConferinţă de presă susținută de premierul Florin CîţuȘtiri din 13.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-du-premier-ministre-florin-cituFlorin Ciţu: Bonjour! Comme vous le savez, nous avons eu deux jours de discussions intenses et tres appliquees lors de notre visite a Bruxelles. Jai rencontre les trois presidents, a savoir le president du Conseil europeen, Charles Michel, la presidente de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen, et le president du Parlement europeen, David Sassoli. Dans le meme temps, jai rencontre les trois vice-presidents executifs de la Commission europeenne, a savoir le responsable du changement climatique, Frans Timmermans, la responsable du numerique et de la concurrence, Margrethe Vestager, et le responsable de leconomie, de la finance et des aspects commerciaux, Valdis Dombrovskis; ici les discussions ont ete tres appliquees, je vais vous dire de quoi il sagit lorsque jrparlerai du budget. Nous avons eu une reunion avec la commissaire europeenne Mme Adina Vălean, qui nous a donne de tres bonnes nouvelles, ainsi quavec les dirigeants des principaux groupes politiques du Parlement europeen, Manfred Weber, du PPE, Iratxe Garcia Perez, de S and D, et Dacian Cioloş, du Renew. Ce fut lordre du jour. Il y a eu des discussions appliquees chacune d`elles, ce ne fut pas par simple politesse. Maintenant, laissez-moi vous parler des sujets importants que jai abordes en detail. Tout dabord, nous avons discute de la lutte contre la pandemie et de la campagne de vaccination. Nous avons presente la situation en Roumanie, comment nous avons prepare notre campagne de vaccination et nous avons ete felicites pour la maniere dont nous avons prepare la campagne de vaccination. Jai remercie la presidente de la Commission europeenne pour la maniere dont elle a prepare toute cette campagne, en commencant au meme moment dans chaque pays; la Commission europeenne a negocie au nom de tous, car sinon nous aurions eu des problemes pour proposer le vaccin dans certains pays. Donc, la facon dont cette campagne a ete preparee, de notre point de vue, etait tres bonne; Jai felicite la presidente et, meme sil y a eu des syncopes au debut, les choses vont de mieux en mieux. En mars, par exemple, nous recevrons 2,4 millions de doses de vaccin, un million dAstraZeneca, 1,2 million de Pfizer et 230.000 de Moderna. À partir du mois d'avril - et c'etait en fait la conclusion que j'ai eue avec Mme la presidente - les choses commenceront encore plus vite. Nous nous en tenons a lobjectif davoir 70% de la population vaccinee dans lUnion europeenne dici la fin de lete ou debut septembre. Nous avons egalement discute de notre proposition de soutenir le processus de production de vaccins au niveau europeen; cest un processus qui a un objectif a moyen et long terme en tete. Le Gouvernement - par lintermediaire de mon conseiller en sante, le conseiller honoraire Victor Costache - est en liaison avec les representants de la Commission, avec le commissaire Breton, pour discuter de questions concretes sur cette question; ils ont deja contacte. Enfin, nous avons discute et ont ete apprecies par la Commission europeenne, mais aussi par le Conseil europeen, les efforts que la Roumanie deploie pour soutenir la Republique de Moldavie. Ici, nous avons dit que nos efforts pour vacciner la population de lUnion europeenne sont tres bons, ils sont les bienvenus, mais si nous ne faisons rien pour aider ceux qui nous entourent a se faire vacciner, nous ne pourrons pas echapper a la pandemie. Ici, la conclusion fut unanime, que lUnion europeenne aidera egalement les pays voisins avec des doses de vaccin et des equipements, afin que l`on se debarrasse de la pandemie. Le deuxieme sujet important: le Plan national de relevement et de resilience. Ici, nous avons eu des discussions tres efficaces avec les commissaires europeens, avec les vice-presidents executifs. Nous avons presente letat dans lequel nous nous trouvons, nous avons dit que nous avions un premier projet a la Commission et nous travaillons sur la deuxieme version. Les discussions ici ont eu deux aspects: premierement, la legislation doit passer par le Parlement, pour des ressources propres. Je ne sais pas si vous connaissez ce detail, mais tant que tous les pays de lUnion europeenne nauront pas ratifie cette legislation sur les ressources propres, pour financer ce plan, la Commission europeenne ne pourra pas emettre dobligations, ne pourra pas attirer de largent et nous ne pouvons pas mettre en œuvre ce plan de relance. La Roumanie est a un stade avance, nous avonsi envoye au Parlement de la Roumanie et fais appel aux presidents des chambres, de cette maniere, a accelerer cette procedure, afin que cette legislation entre en vigueur le plus rapidement possible. Nous savons tres bien que les montants sont coherents et cest pourquoi il est important pour nous dattirer tous ces montants. Nous avons presente, egalement lors de cette visite, nos priorites liees aux reformes et ces reformes, pour nous, sont liees au budget de lEtat, mais aussi au PNRR. Nous avons des reformes dans les domaines des pensions, de la paie, de ladministration fiscale et de leducation. Ce sont les quatre reformes majeures que nous inclurons dans le PNRR, mais elles sont egalement liees au budget de la Roumanie. En meme temps, j`ai voulu clarifier lopinion des experts de la Commission europeenne et des vice-presidents executifs concernant la grande infrastructure, car je continuais a recevoir des messages differents, si elle est eligibles ou non pour le PNRR. Et la, jai recu une reponse selon laquelle la grande infrastructure se qualifie, s`il y a une periode de transition vers une economie verte; nous devons etre prudents lorsque nous realisons ces projets. Jen viendrai egalement a laide que la Commission apporte en termes de projets dinfrastructure, lorsque je parlerai de l`entretien avec Mme la commissaire Vălean. Nous avons egalement parle de la transition gaziere. Jai souligne que la Roumanie soutenait les objectifs climatiques de lUnion, mais jai dit, comme toujours, lorsque jetais a ECOFIN, que ces efforts de la Roumanie devaient etre analyses en tenant compte du contexte actuel. La Roumanie a un point de depart different des autres pays de lUnion europeenne et a besoin dune periode de transition, notamment en ce qui concerne ce raccordement au gaz des menages. Nous avons eu la discussion avec Monsieur le Vice-president Timmermans et nous pouvons egalement introduire dans le PNRR le raccordement ou la distribution de gaz pour les menages, le raccordement au gaz des menages, pour autant quil represente une transition, de la facon dont ces menages sont chauffes aujourdhui a un chauffage, peut-etre avec de lhydrogene a lavenir, et il est de notre devoir de realiser ces projets. Je parlais de la rencontre avec Mme Vălean et je dois ici vous faire savoir que Mme la commissaire ma informe quelle a cree un groupe de travail, pour travailler avec lequipe du Ministere roumain des Transports. Je pense que cest une tres bonne nouvelle. Nous avons deja annonce le ministre Drula au sujet de cette equipe. Cest une equipe qui va aider a preparer les projets, pour que nous nayons plus les problemes que nous avions dans le passe, avoir des projets pour lesquells avons demande a les financer, mais la Commission nous dise quils n`etaient pas eligibles parce que nous navons pas compris comment appliquer la procedure. Ainsi, ils nous aideront a nous assurer que les projets repondent aux criteres requis. Nous voulons accroitre labsorption des projets finances par lEurope, cest pourquoi ce groupe de travail traitera egalement des fonds europeens et, bien sûr, nous aidera a identifier les synergies entre les fonds europeens, le Fonds de resilience et le Mecanisme dinterconnexion europeen. Le budget de la Roumanie fut le troisieme sujet dont nous avons discute. Vous savez tres bien que nous avons repris une situation financiere-budgetaire desastreuse en 2019, avec des factures impayees, avec des depenses qui setalaient sur plusieurs annees, qui augmentaient chaque annee. Cela a fait entrer la Roumanie dans la procedure de deficit excessif avant la pandemie, nous sommes le seul pays de lUE; bien entendu, si nous jugions l'UE selon les memes regles aujourd'hui, tous les pays seraient en situation de deficit excessif. Ces regles ont ete suspendues en 2020, nous ne savons pas si elles le seront en 2021. Malheureusement, la Roumanie est dans cette procedure, en raison de ces politiques desastreuses en 2017 et 2019, et nous devons montrer aux investisseurs, a la Commission europeenne, aux agences de notation que nous sommes un gouvernement responsable, comme nous lavons promis lors de la campagne electorale. Nous avons presente les chiffres economiques et vous verrez quils sont bien meilleurs que quiconque a estime au debut de lannee, et que nous avons fait une tres bonne chose dans leconomie lan dernier. Nous avons deja des chiffres sur la croissance du revenu net de 8,5%, nous avons des chiffres sur les investissements, par industrie, mais nous aurons egalement des chiffres sur la croissance economique bientot et mes estimations montrent quils seront meilleurs que quiconque a estime cette annee. De la, nous commencons avec les chiffres pour lannee prochaine. Nous avons discute en detail avec le vice-president executif Dombrovskis et savons que nous avons un soutien pour ce budget, pour cette forme de budget, pour les reformes que nous avons incluses dans la strategie fiscale-budgetaire et nous avons un soutien pour le parcours ou pour les previsions que nous avons concernant le deficit dans les 4 prochaines annees. Nous avons deja un message public du vice-president executif, je suis sûr que lorsque nous approuverons le budget sous la forme que nous avons presentee et avec cette strategie fiscal-budgetaire, nous aurons plus de soutien public. Nous avons egalement parle de reforme de la justice. Vous savez tres bien que cette annee est une priorite importante pour moi pour repondre aux recommandations de la Commission europeenne afin de finaliser le MCV. Ici aussi, nous avons recu le soutien du president de la Commission europeenne et du president du Conseil europeen et, bien entendu, nous avons discute de ladhesion a lEspace Schengen, ce qui est tres important pour la Roumanie. La Roumanie remplit les criteres depuis 2011, cette annee encore, nous prendrons des mesures pour atteindre la finalisation du MCV et apres cela, je pense que la Roumanie remplit tous les criteres pour etre membre de lEspace Schengen. Tous les interlocuteurs, sans aucune exception, ont souligne la bonne cooperation avec les autorites roumaines et la volonte de travailler ensemble sur tous les sujets dinteret pour la Roumanie. Il y a eu des discussions appliquees, de tres bonnes discussions, je pense que vous avez egalement vu les messages des interlocuteurs. Tels furent les sujets debattus et discutes a la Commission europeenne, une tres bonne nouvelle pour le PNRR en termes de grandes infrastructures et de raccordement au reseau gazier, ce task force est tres bienvenue dans le domaine des transports, pour la preparation du projet PNRR et, comme vous pouvez le voir, la campagne de vaccination en Roumanie fonctionne, nous sommes a la 3eme place dans lUE, et nous sommes prets a ouvrir 200 nouveaux centres de vaccination dans la prochaine periode, afin de faire face aux nouvelles doses a venir en mars. Ce fut en general tout concernant la visite a Bruxelles. Nous passons maintenant a la discussion sur le budget, car jai vu, pendant ces deux jours où jetais parti, beaucoup de discussions dans lespace public sur le budget, avec des interpretations erronees de mon point de vue. Je voudrais repartir de zero, voir comment nous avons etabli ce budget, sur quoi nous nous sommes fondes? Tout dabord, nous sommes bases sur une dure realite: nous arrivons apres plus trois ans de gouvernance PSD et un an de pandemie. Pendant cette periode, les depenses ont augmente, bien sûr, sans aucun lien avec la durabilite ou la croissance economique entre 2017 et 2019, et pendant lannee pandemique, nous avons dû augmenter les depenses parce que nous etions dans une situation difficile, alors que leconomie stagnait ou diminuait. Il doit etre tres clair pour tout le monde ce que fait un budget et ce que ce budget fera. Un budget alloue aux secteurs de leconomie les ressources dont nous disposons par le biais des impots. Jai toujours dit que je souhaite allouer plus de ressources aux secteurs où nous avons un rendement plus eleve, car ce nest quainsi que nous pourrons avoir des recettes budgetaires plus elevees a lavenir et etre en mesure de soutenir des depenses sociales plus elevees. Dans le meme temps, jai dit des le debut que je nacceptais pas de maintenir dans le budget ou de soutenir par ce budget les malheurs adoptes par le PSD entre 2017 et 2019. Jai vote contre eux au Parlement roumain, comment pourrais-je les soutenir aujourdhui de cette position? Jetais contre eux a lepoque, je suis contre eux aujourdhui. En meme temps, si quelquun simagine que nous pouvons garder ces malheurs dans le budget et inscrire notre budget dans notre programme dde gouvernance, cest faux. Nous navons aucun moyen, nous navons pas despace. Afin de creer un espace pour notre programme de gouvernance, pour le programme de la coalition, pour le programme de centre-droit, nous devons eliminer ces malheurs. Et jai commence et je reste fermement sur cette position pour supprimer du budget les mesures qui ont ete approuvees dans la periode 2017-2019, purement populistes, et nous ne garderons pas ces choses dans le budget. Ainsi, a travers ce budget, nous reparons la tromperie faite par PSD dans la periode 2017-2019. De plus, je voudrais faire une petite parenthese ici et nous devrions tous remarquer lhypocrisie de Ciolacu et de ceux du PSD. Ces personnes se plaignent du budget roumain a la Commission europeenne depuis plusieurs mois. Les memes personnes qui, il y a quelques annees, etaient bouleversees lorsque nous nous sommes plaints a la Commission europeenne. Ce nest pas le probleme avec ces plaintes. Je prefererais de M. Ciolacu, comme je lai fait en 2019, et comme je lai demande dans la periode 2017-2019, au camarade Ciolacu, jattendais quil mappelle. Jaurais sacrifie un jour, deux, de ma vie, jaurais gaspille ce temps et je lui aurais explique comment cest avec le budget. Oui, je sais, cest plus difficile, mais je lui aurais explique le budget, plutot qu`ilecrive des lettres a la Commission europeenne. Alors, camarade Ciolacu, quand vous aurez le temps, appelez-moi. Je ferme la parenthese. Dans le meme temps, jai vu des discussions sur certains budgets, et ici les contradictoires, dans certaines discussions, dans lesquelles sont entres mes collegues de la coalition, membres de ce cabinet. Je reste ferme sur ce que jai dit, nous ne pouvons pas financer les malheurs causes par le PSD et jai ete desagreablement surpris quand dans certaines discussions avec mes collegues, membres du cabinet, jai vu un plus grand soutien aux subventions, a certaines entreprises avec des pertes, quaque pour les investissements. Je naccepte pas une telle chose. Nous avons demande un programme de reforme pour les entreprises publiques, il nest pas encore venu et nous lintroduirons ensuite dans la loi du budget. Et il y a quelques autres choses que nous allons introduire, jusqua ce que nous arrivions a la loi du budget. Il y a eu des discussions sur ce budget avec les ministres, tous les ministres voulaient plus dargent. Au depart, les demandes s ministeres representaient 49 milliards de lei de plus que ce que nous avions. Exactement ce dont javais peur, nous mettons notre budget au-dessus du budget PSD et faisons un budget plus important. Totalement faux, non, ce nest pas ainsi que nous pouvons avancer. Tous les ministres voulaient donc des budgets plus importants que les annees precedentes. Nous navons eu que quelques exceptions, au MAE, au Secretariat General du Gouvernement et au Ministere des Finances, où il y a eu de largent pour les elections generales, etc. Nous avons largement repondu avec des budgets plus importants que lan dernier pour tous les ministeres, donc nous avons des budgets plus importants que lan dernier dans presque tous les ministeres. Je vous ai dit les trois exceptions. Mais maintenant viennent mes attentes, pour les ministres, pour les membres du cabinet. Et cest une question de performance, defficacite et a travers ces allocations jaimerais voir quil y ait un suivi et je les annonce ainsi quen milieu dannee on va faire une evaluation, il y aura des indicateurs, on va utiliser des indicateurs intermediaires et en milieu dannee nous ferons levaluation en termes dexecution budgetaire, parce que jai vu ce film les annees precedente aussi, quand nous nous battons pour un tres gros budget en cours dannee, mais que lexecution budgetaire est desastreuse au milieu de lannee. Et cette annee, j`ai vu des discussions dans lespace public, je ne sais pas combien etaient vraies, combien ne letaient pas, mais si elles sont vraies et que nous parlons de votes au Parlement pour soutenir le budget ou de demissions, nous discuterons aussi lors de la rectification du budget en milieu dannee, de lexecution du budget, avec des mandats sur la table alors. Jai accepte daugmenter le budget, il y a de grosses depenses a supporter, mais jaimerais aussi voir des executions, je veux voir des performances, je veux voir cette reforme des entreprises publiques aussi. Et comme je n`ai pas encore recu de programme de restructuration pour ces entreprises, nous le ferons par le biais de la loi du budget. Et en ce moment, on nous dit que les ministeres travaillent sur ces mesures concretes. Je vous dis ceci: la politique salariale en 2021 pour les operateurs economiques est prevue dans le projet de loi, comme chaque annee. Nous avons plafonne les depenses salariales pour 2021 au niveau de celles de 2020 pour tous les operateurs economiques prevus dans ce projet de loi. Il ny a que quelques exceptions, liees a ceux qui ont des augmentations, telles que laugmentation du salaire de base brut minimum dans le pays garanti en paiement, mais uniquement pour le personnel vise par ces reglements. Et je fais savoir a tout le monde que je nattendrai pas le milieu de lannee, quand on viendra me montrer quon na fait aucune reforme et ensuite on me diront que nous devons payer ces subventions ou salaires parce que c`est prevu dans le Loi sur la salarisation. Non, ils on a jusquau milieu de lannee pour lancer le programme de reforme pour pouvoir disposer de budgets supplementaires. Et jai vu une derniere chose dans lespace public, liee a laugmentation du personnel de ladministration publique. Et il y en a, il est vrai, dans le domaine de leducation 9.000 et de la sante, et la jai les explications de mes collegues, je vous le dirai tout de suite: dans lenseignement universitaire 1.200 augmentations demplois, peu en ont ete accordees lannee derniere par des arretes du gouvernement, compte tenu de la pandemie. Donc, ces augmentations de salaires ont ete dans la sante et leducation, nous pouvons vous donner plus de details, vous savez tres bien que dans ces secteurs, il etait necessaire, etant donne que dans la sante nous avons embauche des employes temporaires, dans leducation on avait passe au systeme en ligne. Un peu sur le budget et ensuite nous repondons aux questions. Vous avez deja vu les macro-indicateurs, je ne reviens pas sur ce chiffre. Je voudrais ajouter quelques details. En 2020, 16,13 milliards de lei ont ete depenses pour lutter contre les effets generes par la pandemie COVID-19. (...) Ces mesures sont prolongees en 2021. Il y a eu encore des mesures de 3 milliards de lei lan dernier dans le budget, que lon ne retrouvera pas cette annee, les soi-disant ponctuelles, lorganisation des elections locales, generales et des compensation pour la secheresse. Nous ne les avons pas dans notre budget cette annee. Des le depart, la construction du budget pour 2021 a ete completee par rapport a 2020 avec les montants necessaires au paiement des pensions et allocations, selevant a 10,4 milliards de lei, donc, des le debut, sans aucune discussion sur le budget, les depenses augmentent naturellement, 8 milliards pour les pensions et 2,4 milliards de lei dallocations publiques pour enfants. A par t cela, il y a des depenses supplementaires de 5,7 milliards de lei dinterets et de contribution a lUE, des investissements de plus de 8,2 milliards de lei et un impact sur le deficit des mesures COVID de 8,42 milliards de lei, donc tout cela fut des le debut. Nous avons deja parle dajuster le deficit de lESA, mais nous en reparlerons plus tard. Je voudrais parler un peu des investissements, car, comme nous lavons promis depuis le debut, ce budget est un budget qui sera axe sur les investissements. Ce nest que par linvestissement que nous pouvons faire croitre leconomie, nous pouvons augmenter les recettes budgetaires et nous pouvons nous permettre une augmentation des retraites ou des depenses sociales. Sinon, il n`y a pas d`autre formule, la formule brevetee par le PSD est une formule en faillite, qui nous a amenes a ce point actuellement, et nous ne ferons pas la promotion dune telle formule. Les rojets dinvestissements, des montants records de 61,4 milliards de lei, 5,5% du PIB., voila donc les montants. Jai vu une autre discussion sur le Ministere de la Sante, dans lespace public, et je tiens a vous dire que j`en suis surpris. Je pense quapres tant dannees, nous devons savoir lire une feuille de budget. En termes de sante, donc, au Ministere de la Sante, il y a 11,4 milliards de lei. Lexecution de lannee derniere est de 10,7 milliards de lei, en 2019, 9,2 milliards de lei, donc cette annee il y a au Ministere de la Sante plus de 2,2 milliards de lei. Maintenant, si je regarde lensemble du secteur de la sante, y compris les hopitaux, et la Maison de la Sante, nous avons 56,9 milliards de lei cette annee, 4,7 milliards de lei de plus quen 2019, donc voici plus dargent. Lannee derniere, bien sûr, ces depenses etaient ponctuelles, je ne peux pas regarder un budget, jai vu les depenses que nous avons faites lannee derniere parce que nous etions en crise, je ne peux pas les inclure cette annee aussi. Mais par rapport a une annee normale, comme 2019, nous avons plus de 4,7 milliards de lei, donc je ne vois pas comment il ressort dans lespace public quil y a moins dargent pour la sante. Le Ministere de la Sante a plus dargent, cest simple, et tout le secteur a plus dargent. Il faut aussi parler du secteur de leducation, il a plus dargent. Mais je pense que nous pouvons en discuter encore. Il ny a quune tres breve discussion sur les salaires, car j`ai vu que cela est egalement apparu dans lespace public et je veux que l`on voit exactement ce que signifient les salaires dans le secteur budgetaire et quel est leur montant. Ainsi, dans lanalyse effectuee sur le critere du personnel a partir de 2020, lenveloppe salariale est de 109,5 milliards de lei, les primes aux conditions de travail et la rubrique Autres primes valent 9,8% de lenveloppe salariale totale. Selon larticle 25, paragraphe 1, de la loi 153 de 2017, la partie variable du salaire comprend egalement des indemnites, primes et autres supplements, qui ne doivent pas depasser 30% du montant du salaire de base au niveau dun etablissement public. Je tiens a vous rappeler que ni moi ni mes collegues du PNL navons vote pour cette loi. Donc, nous nappuyons pas cette forme de loi et, par consequent, nous sommes venus en public et avons dit que nous ne soutenons pas les augmentations qui sont accordees sur toutes sortes de criteres, mais aucune sur des criteres de performance. Si lon prend la partie variable de lenveloppe salariale, on voit quelle etait de 26,7 milliards de lei en 2020, soit environ 24,4% de lenveloppe salariale totale. Et il y a des informations que je vous donne, a avoir pour lavenir. Je marrete la. En meme temps, une chose: cette annee, jattends des investissements, comme lannee derniere, et lannee derniere a ete une tres bonne annee, une annee record, où les investissements ont ete finances, par la moitie, des fonds europeens, je mattends a la meme chose cette annee, car cest ainsi que les investissements ont ete budgetises. Les fonds europeens doivent etre attires le plus tot possible, et cest pourquoi nous avons besoin de ce budget le plus tot possible, immediatement. Je marreterai ici, sil y a des questions. Merci, Journaliste: - Bonjour! Mioara Costin, Realitatea PLUS. Parce que vous parliez dinvestissements, je voudrais attirer votre attention sur certains chiffres du budget: 61 milliards de lei ont ete alloues pour les investissements, en meme temps pour lassurance sociale nous donnons 149 milliards de lei, et pour les salaires du secteur public 105 milliards. lei. Plus precisement, nous consacrons 22% du PIB aux assurances sociales et aux salaires du secteur public. Vous etes toujours un gouvernement liberal, je veux vous demander si vous ne considerez pas que lecart entre ce que nous allouons pour les investissements et combien nous depensons pour les pensions et les salaires des fonctionnaires nest pas tres grand? Florin Ciţu: Je comprends que vous attirez mon attention sur les investissements, mais en fait, vous me posez des questions sur les depenses de personnel et dassistance sociale. Journaliste: Je voulais que vous fassiez une comparaison. Florin Ciţu: Lidee est la suivante, je lai dit depuis le debut, nous avons augmente les depenses dinvestissements par rapport a lannee derniere, lannee derniere lexecution etait de 53,2 milliards, cette annee nous en avons 61,4 milliards, donc nous montrons clairement la direction que nous allons prendre. En ce qui concerne les depenses dont vous parlez, nous avons maintenu les depenses salariales du personnel au niveau de decembre 2020, nous nen effectuons donc aucune reduction; a laide sociale, bien sûr, les pensions qui ont augmente lan dernier et les allocations y sont incluses et, je vous lai dit depuis le debut, il y a 10 milliards de lei dans le budget en plus de ces depenses. Cette annee, nous reecrivons la loi sur le salaire unitaire et partons de la. Je ne suis pas daccord, je nai pas ete daccord avec cette loi, je ne lai pas votee au Parlement de la Roumanie, je ne suis pas daccord pour soutenir les aberrations que le PSD a votees au Parlement roumain et il etait clair quelles ont mene la Roumanie dans le mauvaise direction et affaibli la stabilite budgetaire de la Roumanie, je ne dis plus quelles anal ;yses je recevais des agences de notation, respectivement, sur la loi sur les retraites ou la loi sur les salaires, qui ne sont pas viables, que la Roumanie peut entrer dans lincapacite de payer et ainsi de suite. Au moment où jai arrete ce desordre, vous avez vu comment le ton de ces agences de notation a change. Journaliste: En ce qui concerne les salaires des fonctionnaires, si ce gouvernement reste au pouvoir dans les annees a venir, avez-vous egalement lintention de geler les salaires des fonctionnaires au niveau de lannee derniere ou pensez-vous a certains criteres de performance? Florin Ciţu: Cest une tres bonne question et je voulais dire au debut: je pense que lerreur que beaucoup font aujourdhui est de considerer ce gouvernement comme un gouvernement a court terme. Non, cest un gouvernement de quatre ans, cest une coalition de quatre ans. Ce budget pour 2021 est celui qui nettoie et c`est ce je demande a mes collegues, detre patients, car les prochaines annees viendront, avec plus dinvestissements. Ce quil adviendra du salaire dans le secteur budgetaire, nous le saurons exactement apres avoir adopte la loi sur le salaire unitaire. Un groupe de travail est deja forme a cet egard et, comme vous le savez tres bien, je vous lai dit plus tot, il y a quatre reformes: la loi sur les retraites, le systeme des retraites, la paie, leducation et ladministration fiscale, que nous entreprendrons cette annee. . Ce sont des choses que nous avons deja acceptees et presentees a la Commission europeenne et nous avons recu des avis favorables dans ce sens, ce sont des choses que les gens attendent en Roumanie depuis 30 ans. Nous les ferons cette annee. Je sais quil y a un risque politique pour le Premier ministre qui assume une telle chose. Je sais quen ce moment, de nombreux dirigeants politiques se retirent, car faire des reformes est complique, il faut un engagement et personne ne veut s`y engager. Jassume cela avec tous les risques politiques, meme si je sais quau Parti National Liberal, où jagis comme vice-president, il y aura un congres et il y aura des candidatures aussi. Ce risque ne minteresse pas, je prends ce risque et je passe a autre chose, quel que soit le coût que je pourrais payer a ce congres, pour nimporte quel poste que jy occuperais. Merci. Journaliste: Vous vous presenterez au Congres, voulez-vous nous le dire? Florin Ciţu: Je suis le vice-president du PNL, vous vous rendez compte que nous voulons tous nous presenter au Congres. Journaliste: Sur le budget de la sante ... Florin Ciţu: Avez-vous une autre question? Journaliste: Si possible. Florin Ciţu: Daccord. Journaliste: En ce qui concerne le budget de la sante, car il y avait ces controverses dans lespace public, je voudrais vous demander si le ministre de la Sante vous a demande un certain budget, sil a exprime son mecontentement a legard du budget alloue. Florin Ciţu: Je vous ai dit que tous les ministres voulaient des budgets plus importants, car il etait tres simple de mettre le budget que vous voulez, votre programme de gouvernement, sur le programme PSD, seulement nous allions, comme je vous lai dit, a 15% -16 % du PIB. Jai accepte daugmenter la plupart des budgets, a lexception des trois que jai mentionnes: le MAE, le Mystere des Finances et le Secretariat General, mais maintenant je veux des performances et je veux voir lexecution du budget; si aucune execution budgetaire na lieu, nous en discuterons autrement au milieu de lannee. Journaliste: Bonjour! Dorian Nicula, de lAgence de presse Quick News. Quand pouvons-nous voir le premier vaccin produit en Roumanie contre le COVID? Dans combien de temps? Florin Ciţu: Je ne sais pas cela, je vous ai dit quil y a des discussions - et tres bien accueillies par la Commission europeenne. Jai transfere ces discussions a mon conseiller. Il sagit (...) de ce que la Roumanie peut faire dans ce domaine. Il y a des discussions techniques sur la maniere dont la Roumanie peut aider. Pour autant que je sache, deux pays ont repondu a la demande de la Commission europeenne, la Roumanie etant lun dentre eux. Journaliste: Dans combien de temps pouvons-nous voir les rapports sur les incendies de Matei Balș et Piatra Neamț? Car M. Vlad Voiculescu a annonce dans lespace public quil les presenterait prochainement. Cela fait presque trois semaines depuis cette conference de presse et nous n`avons pas vu les rapports. Florin Ciţu: Je ne les ai pas encore recus moi non plus. Nous les attendons. Journaliste: Silvian Trandafir, Metropola TV. Dans quels domaines les fonds alloues prevus a cet effet dans la loi de finances seront-ils investis en priorite? Florin Ciţu: Infrastructure. Donc, chaque fois jai dit que nous avons besoin dune infrastructure. Je massure que ces projets sont egalement dans le PNRR, mais lallocation de cet argent est a linfrastructure. Lors de la derniere reunion, jai vu quels projets sont finances tant par le biais du Ministere des Transports, que par le biais dautres ministeres, jai une liste de ces projets. Jai demande au Ministere des Transports de voir la correlation avec le programme de gouvernance pour la prochaine reunion du gouvernement. Journaliste: Vous avez ete ministre des Finances, je vous demande quelles consequences pourrait avoir un pays comme la Roumanie, qui na pas dindustries pour se soutenir en grande parti seul, dans la nouvelle facon dinvestir dans les crypto-monnaies et de retirer automatiquement de grosses sommes de leconomie? Florin Ciţu: Je ne vois pas de grand danger ici. La Roumanie a des investissements et cest ce que nous allons essayer, a travers ce que nous faisons cette annee. En abrogeant certaines lois que le PSD a adoptees lannee derniere, nous autoriserons les investissements etrangers a venir en Roumanie et vous verrez plus dinvestissements etrangers en Roumanie. Lannee derniere, la Roumanie, meme si les estimations avaient commence, quelle diminuerait a 9, souvenez-vous que nous etions les derniers, vous verrez les chiffres et vous verrez quils etaient meilleurs que ce a quoi on sattendait. Ce que nous avons fait lannee derniere a porte ses fruits, les revenus ont augmente en temps de crise, la plus grande crise des cent dernieres annees, le revenu brut net moyen a augmente de 8,5%, linflation a baisse, donc linteret est en baisse; nous avons reussi a gerer leconomie en periode de pandemie. Sensuit une periode de nettoyage et de croissance, en 2022-2023. Nous grandissons egalement cette annee, mais vous verrez que le taux de croissance augmentera a partir du milieu de cette annee. Journaliste: Bonjour! Vlad Ungar, Antena 3. Monsieur le Premier ministre, etant donne la situation economique de la Roumanie et lobjectif de 7% de deficit, je vous demande si vous avez contacte le Fonds monetaire international pour un accord de pret? Florin Ciţu: Non, jamais. Et je vous le dis, lannee derniere, nous avons reussi a financer - et cetait une premiere - financer un deficit de 9,8% du PIB sans aucune institution internationale. Nous sommes alles sur les marches internationaux, a chaque fois nous avons emprunte moins cher que le faisaient les membres du PSD en periode de croissance economique, sans crise, et nous avons clairement indique que nous etions un gouvernement credible. Nous continuons exactement ce que nous avons commence lannee derniere. Nous continuons dans la meme direction et nous naurons pas de problemes de capacite de payer. Nous avancerons si nous nous en tenons au programme de reforme. Des que nous deraillerons du programme de reforme et que nous redeviendrons politiciens, nous aurons des problemes. Journaliste: Considerant que vous avez pris des mesures pour reduire les salaires, gels ... Florin Ciţu: Non, je vous corrige, aucun salaire na ete reduit. Aucun salaire na ete reduit. Journaliste: ... restructuration du systeme budgetaire. Je me demande pourquoi vous nallez pas contre les deux banques qui ont des dettes envers lÉtat de 250 millions deuros. Nest-ce pas un double standard car vous nallez pas contre eux? Florin Ciţu: Ce nest pas le cas. Je sais que cette procedure est actuellement au Parlement de la Roumanie, cest la decision du Parlement de ;la Roumanie. Nous appliquerons la decision du Parlement de la Roumanie. Journaliste: Voulez-vous presenter votre candidature a la presidence du Parti National Liberal? Florin Ciţu: Non, il est trop tot pour discuter dune telle chose. Je viens de vous dire qu`a l`heure actuelle, non. Je prends tout risque politique pour amener la Roumanie a aller dans la bonne direction, tout coût politique, quoi qu'il en soit. Journaliste: Quelles critiques avez-vous adressees a M. Ludovic Orban, concernant le Plan national de relance et de resilience, lors de la reunion avec vos collegues du PPE? Florin Ciţu: Aucune critique, je nai pas critique le Plan national de reconstruction et de resilience, au contraire, jai dit que cetait un premier projet envoye a la Commission europeenne, jai recu des recommandations de la Commission europeenne, nous lameliorons, dans le sens que tant la Commission que le Parlement, apres plusieurs discussions, ont commence a etre plus flexibles et cest pourquoi nous parlons de lintroduction de ces reseaux de gaz pour connecter les menages, la grande infrastructure. Je nai donc eu aucune critique. Cest un bon plan, qui est en cours delaboration, nous avons besoin d`un tres bon plan pour que la Roumanie attire tout cet argent. Journaliste: Bonjour! Diana Sandru, Aleph News. Apres levaluation de la premiere semaine apres la reouverture des ecoles, quelles mesures concretes seront necessaires pour la securite sanitaire? Florin Ciţu: Sachez que je nai pas vu de mauvais changements dans la situation. Jai meme vu aujourdhui que nous nous maintenons, avec ces indicateurs que je suis, dans une bonne zone. Jai egalement vu des nouvelles selon lesquelles les hopitaux COVID ne sont qua moitie pleins. Donc, cette nouvelle panique, qui arrive depuis des mois, ne sest pas materialisee. Nous vivons dans le meme film où nous avons ete attaques que leconomie ne fonctionne pas. Leconomie se portait tres bien lan dernier. Nous avons reussi a performer malgre toutes les critiques. Cest ce que vous voyez ici. Il faut savoir que nous avons ete felicites par lUnion europeenne pour la facon dont nous avons gere, et le gouvernement precedent a egalement gere la pandemie avec M. le president, mais aussi pour la campagne de vaccination. Journaliste: Et aussi, quel est le plan de cette annee pour redemarrer leconomie? Quel sera le lien entre la campagne de vaccination et les mesures de soutien aux entreprises et quelles mesures comptez-vous prendre? Florin Ciţu: Vous savez tres bien que cette annee, une grande partie des mesures que nous avons prises lannee derniere concernant lenvironnement des affaires se prolongent. Kurzarbeit, par exemple, est une mesure qui demeure, il y a des mesures pour soutenir les PME, les PME Invest et les autres viendront egalement a la reunion du gouvernement. Nous attendons les approbations, mais elles se poursuivront egalement cette annee. En meme temps, je pense que nous devons considerer cette economie comme sortant dune periode de crise. Oui, cetait la crise de lannee derniere, mais si nous restons dans le meme sens, dans le meme sentiment que nous sommes toujours dans la crise de lannee derniere, dautres prendront les devant de nous. Nous devons faire tourner les moteurs. La Roumanie fait un effort en termes de deficit budgetaire, mais je vous dis que cela ne suffit pas. LUnion europeenne avait des deficits budgetaires moyens de 13% lan dernier, la plupart des pays enregistrent des deficits de 6% ou inferieurs a 6%. Cela peut donc etre fait. Nous ne le faisons pas encore, parce que nous avons une economie qui passe par une reforme, nous avons besoin de cette reforme et nous avons demande que la vitesse dajustement du deficit en Roumanie soit un peu plus lente que dans dautres pays. Sinon, on nous aurait demande de passer a 6%. Journaliste: Bonjour! Roxana Zamfirescu, Television roumaine. Une premiere question, Monsieur le Premier Ministre, concernant la vaccination des enseignants en education. Il existe toutes sortes de variantes, de scenarios, que cela commence le 1er mars, avec des equipes mobiles ou non. Avez-vous un plan concret pour le moment? Quarrive-t-il a la vaccination des enseignants? Cette date est-elle confirmee le 1er mars et comment cela se fera-t-il? Florin Ciţu: Donc, les professeurs sont, en ce moment, vaccines. Beaucoup dentre eux sont en cours de vaccination. Si on parle de ce qui se passe apres le 1er mars, il y aura 200 nouveaux centres de vaccination, on aura dautres vaccins et oui, ils seront utilises pour les zones, je dis, rurales et ce type de vaccination avec des centres mobiles, mais dans les autres nous aurons des centres dans les villes, mais peuvent etre separes. Je dois parler a M. Gheorghiţă pour voir exactement laquelle des options est la meilleure, mais la bonne nouvelle est que nous avons 2,4 millions de doses a venir en mars seulement. Cela signifie que 1,2 million de personnes ont ete vaccinees en mars seulement. Journaliste: Et avec ces doses, les donnez-vous la priorite, par exemple, aux enseignants ou a certaines autres categories ou restez-vous sur le modele actuel? Florin Ciţu: Si nous avons aussi les confirmations pour avril, comme elles le sont maintenant, nous pouvons rester comme avant, car une vaccination beaucoup plus rapide commencera et nous passerons a cet objectif de cent mille vaccinations par jour. Il faut voir quel est le calendrier pour mars et avril. Pour linstant, je dis que la bonne nouvelle est quen mars nous recevrons 2,4 millions de doses de vaccins. Journaliste: Et vous avez dit quau milieu de lannee vous discuteriez avec les mandats sur la table de lexecution du budget. Je voudrais vous demander, concretement, a quoi vous vous attendez lorsque vous faites ce bilan et comment vous reussirez a vous imposer dans la coalition, sachant quun parti na pas le droit de dicter aux membres du gouvernement dun autre parti. Comment reussirez-vous a convaincre, par exemple, ceux de lUSR-PLUS ou de lUDMR, quand vous constaterez que le ministre na pas fait ce quil devait faire? Florin Ciţu: Daccord, ici je pense quil y a des choses que nous ne comprenons pas sur le fonctionnement dune coalition. Nous avons pris des decisions et nous avons un programme de gouvernance. Nous devons le respecter. Il ne s'agit pas d'USR, d'UDMR ou de PNL. Il sagit de la performance du Gouvernement de la Roumanie. Il y a de largent alloue. On ne peut pas se moquer de largent, parce que - ce que vous devez comprendre - nous allouons plus de ressources a ce budget, parce que les ministres ont demande quils auront besoin dargent pour le depenser. Cet argent supplementaire signifie egalement un deficit plus important. Cela signifie que nous empruntons avec interet. Je ne veux pas me moquer de largent des Roumains. Si je nai pas eu une execution parfaite en milieu dannee, jai besoin de savoir pourquoi, car nous payons des interets sur cet argent que nous empruntons, et lidee du mandat sur la table ne vient pas de moi. Nous avons vu que nombreux sont ceux qui veulent lier leur mandat et leurs votes au Parlement a un budget. Tres bien, nous le lions egalement a lexecution. Journaliste: Cest, concretement, si un ministre ne remplit pas ce qu`il devait faire pour le milieu de lannee et quil ny a pas dexecution budgetaire ...? Florin Ciţu: Nous verrons alors. Journaliste: Serez-vous en mesure dexiger sa demission? Florin Ciţu: Attendez une minute. Vous savez tres bien a quoi ressemble la Constitution roumaine, oui? Journaliste: Je sais. Florin Ciţu: Donc, ca na rien a voir avec les partis politiques, comment faire /.../, mais ce nest pas ce dont nous parlons maintenant. Je veux voir la responsabilite et l'engagement non seulement lorsque nous demandons de l'argent au budget, mais aussi lorsque nous executons le budget. Cest ce dont nous parlons. Cest pourquoi il sagit dindicateurs, tout comme au PNRR, car au PNRR il y aura des indicateurs a moyen terme. Vous atteignez cet indicateur, vous recevez largent de la Commission europeenne. Sinon, vous nobtenez pas largent. Cela fonctionnera egalement au sein du gouvernement. Merci! Journaliste: Monsieur le Premier ministre, hier, le ministre de la Sante, Vlad Voiculescu, a declare quil y a encore des negociations concernant le budget du Ministere de la Sante et a donne comme argument que seules les depenses liees a la pandemie entraineraient des coûts de plus de 6 milliard. Y a-t-il dautres negociations ou tout est-il cloue? Florin Ciţu: Je vous dis maintenant que je faisais partie du gouvernement lannee derniere et que jai aussi eu ces negociations avec chaque ministre de la Sante et, a chaque fois, les estimations des fonctionnaires du Ministere de la Sante etaient beaucoup plus elevees. Je ne veux pas dire maintenant combien dargent jai dû reprendre lannee derniere au Ministere de la Sante, car lexecution du budget na pas ete faite. Je ne veux pas accepter ce que nous avons souffert lannee derniere. Je ne veux pas allouer des ressources, les emprunter, payer des interets, puis les rendre a la fin de lannee. Je vous dis que, tel qu`il est le budget aujourdhui, cest un budget valide et les previsions peuvent etre nombreuses. Mais nous avons aussi de largent pour payer les vaccins, car ils viennent en fonction des factures, nous avons aussi de largent pour les centres de vaccination et ainsi de suite. Cependant, sil y a des depenses supplementaires imprevues au cours de lannee, il y a une reserve dans le Fonds de reserve du Gouvernement a partir duquel nous pouvons effectuer ces paiements. Mais dici la, je vous dis que ce a quoi ressemble le budget aujourdhui est exactement ce quil faut. Quant aux estimations, je vous lai dit, quand il y a eu des discussions en debut dannee, sur le budget, les ministeres sont venus avec des demandes de 49 milliards de lei. Ridicule, ridicule, dans une annee de reforme. Journaliste: Et comme on vient de parler de Balş, avez-vous recu ce rapport? Il devait etre pret dans deux semaines. A egalement demande le collegue Vlad. Vous ne lavez pas recu? Florin Ciţu: Jai dit pas encore. Non non. Journaliste: Daccord, avons-nous tout ce dont nous avons besoin pour la campagne de vaccination? Dautres vaccins arrivent en mars, mais avons-nous en Roumanie ce dont nous avons besoin? Je parle ici dacquisitions. Florin Ciţu: Nous sommes a la 3e place de lUnion europeenne. Nous sommes classes 14e au monde. Pensez-vous que la campagne nait pas fonctionne? La campagne en Roumanie fonctionne parfaitement. Nous sommes felicites dans lUnion europeenne pour un pays qui na ni les ressources de lAllemagne ni de la France. Nous avons reussi a avoir une tres bonne performance et je vous garantis que dans la prochaine periode ce sera la meme chose. Journaliste: Je vous pose la question, car lONAC a fait des achats et, si vous lavez vu, toutes les seringues que vous avez achetees ne sont pas arrivees et il y en a dautres qui ont des problemes la-bas. Il y a eu egalement des problemes a lONAC lannee derniere. Florin Ciţu: Oui, il y a eu des problemes. Chaque fois quil y avait des problemes et sil y avait des problemes de nature criminelle ou d`encheres, je /.../ le Corps de Controle, jen avais informe les organes. Alors non, rien ne change. Mais, je le repete, je nai pas vu de probleme avec les seringues. Nous avons reussi, nous avons reussi a trouver des seringues sur les cent derniers metres. Ce nest pas un probleme avec la campagne de vaccination en Roumanie. Journaliste: Il y a des hopitaux qui achetent a la pharmacie ou aux DSP, ceux qui ont initialement achetes a la pharmacie. Florin Ciţu: Je nai pas cette information, vous savez, il y a des hopitaux qui achetent. Je sais quil y a eu des seringues a chaque fois. Jai meme parle a M. Arafat et je sais quil y a des seringues et je sais quand les seringues sont arrivees. Mais sil y a dautres soupcons, bien sûr, il y a le Corps de Controle au Ministere des Finances, il y a le Corps de Controle du Premier Ministre. Sils sont avertis, nous ferons exactement ce que nous avons fait lannee derniere et je nai pas recule. Lorsque nous avons ete informes, lorsque de tels elements sont apparus dans lespace public, nous avons enquete et envoye les rapports la où ils devraient l`etre. Merci. Journaliste: Bonjour, M. le Premier ministre. Poursuivant le sujet lie a la campagne de vaccination, pouvez-vous nous dire quel est le coût total de la campagne de vaccination et si le budget comprend le montant total necessaire? Car des informations apparaissaient aujourdhui dans lespace public selon lesquelles le montant total ne serait pas inclus dans le budget pour 2021. Florin Ciţu: Eh bien, on n`a aucun moyen de savoir quel est le montant final. N`est-ce pas? - Apres tout, nous parlons maintenant dune campagne de vaccination en cours. Journaliste: Pour cette annee. Florin Ciţu: Exactement. Ce qui a ete jusqua present on a paye. Nous avons des estimations pour la prochaine periode. Si l`on depasse nos estimations, bien que je ne le croie pas - chaque fois quil y a plus dargent alloue que necessaire - nous allouerons cet argent. Mais nous ne pouvons pas dire maintenant, sur la base des idees dun fonctionnaire ou dun autre, que nous navons pas dargent dans le budget de cette campagne de vaccination, surtout en regardant la facon dont la campagne a ete geree jusqua present: la troisieme place en lUnion europeenne. On ne peut donc pas dire que nous n`avonsi pas fait du bon travail, que nous n`avons pas alloue de bonnes ressources, si les resultats le montrent. Journaliste: Le vice-Premier ministre Dan Barna a declare il y a un jour quil est possible que des budgetaires soient licencies. Plus precisement, pouvez-vous nous dire si, a la suite des reformes demandees, il est possible quil y ait des licenciements dans le systeme public? Florin Ciţu: Plus precisement, je ne peux pas vous le dire, car je nai pas recu de plan de restructuration ou de reforme. Quand je les aurai, je vous dirai ce qui se passe. Journaliste: Et une derniere question liee a ce controle que vous avez dit que vous feriez au milieu de lannee avec lexecution du budget. Florin Ciţu: Ce nest pas un cheque, cest une chose normale. Et lannee derniere, nous lavons fait avec lexecution du budget. Jutilise cet argument pour allouer des ressources pour la deuxieme annee, cest une tres bonne chose. Je lai dit maintenant de maniere transparente parce que jai vu beaucoup dagitation en termes de budget pour le moment. Il faut penser que, pour 2021, le budget doit creer les premisses de la croissance en 2022, 2023, 2024. Donc, c`est dans ce context que ce budget doit etre vu. Cela ne veut pas dire que nous le faisons maintenant et qu`il est pret. Mes collegues verront egalement que cest un chemin tres long et difficile entre lallocation et lexecution. Journaliste: Cest pourquoi je voudrais vous interroger sur le principe selon lequel vous continuerez a diriger cet executif. Si lors de cette verification-la vous netes pas satisfait de lactivite dun ministre, deciderez-vous de la remanier, sans attendre ni avoir un accord du parti auquel appartient ce ministre? Florin Ciţu: Ce cabinet est peuple uniquement de professionnels. Je vous dis que ce sont tous de tres bonnes personnes et jen suis sûr et je vous garantis quil ny aura pas une telle situation. Certes, lexecution sera parfaite. D`autres questions? Journaliste: Parce que, si vous me permettez deux autres questions, parce que des eclaircissements sont encore necessaires de votre part. Tant la Constitution que la loi sur le fonctionnement du gouvernement vous permettent de proceder a un remaniement. Juste ce quAndreea avait dit, je continue. Plus precisement, si au milieu de lannee vous decouvrez quun ministre na pas respecte son plan et son execution, vous exigerez respectivement sa demission, allez-vous le remanier, au-dela de ce que signifie la coalition? Florin Ciţu: Concretement, je vous dis que ce gouvernement est peuple de professionnels, de tres bonnes personnes qui feront tres bien leur travail et je suis sûr quen milieu dannee lexecution sera parfaite. Journaliste: Si ce sont des professionnels et que vous en etes si sûr, pourquoi envisagez-vous ce scenario, la possibilite de parler avec les mandats sur la table? Florin Ciţu: Non, sachez que la Commission europeenne pense egalement que nous sommes des professionnels et que nous sommes tres bons et, neanmoins, nous avons ces indicateurs a moyen terme pour allouer des ressources via le PNRR. Sachez que dans le secteur prive, cest ainsi que les choses se font, avec des objectifs que lon atteint et aiddent les gens. Lorsque les choses sont transparentes et que nous savons exactement où nous devons aller...; plutot que de savoir quel est lobjectif a la fin de lannee, nous savons mieux quel est lobjectif en milieu dannee et quil doit etre atteint, car de cette facon, nous nous assurons de performer. Mais je ne pense pas que nous ayons un probleme queconque.. Tous les membres de ce cabinet sont des professionnels, ils sont tres bons dans ce quils font et ils auront des resultats. (...) Journaliste: Je voudrais vous interroger sur la reforme judiciaire, comment voyez-vous labolition du SIIJ, considerant quil na pas recu davis favorable du Conseil superieur de la magistrature? Florin Ciţu: La reforme judiciaire est deja approuvee par la coalition au pouvoir, vous le savez tres bien. Ce sont les recommandations de la Commission europeenne pour remplir le Mecanisme de cooperation et de verification. Il ny a aucun doute pour moi ici. Jespere que le ministre de la Justice sait ce quil fait, il enverra la loi, je comprends quelle revient au gouvernement, nous adopterons le projet de loi et nous lenverrons au Parlement de la Roumanie. Merci beaucoup! 2021-02-13 15:39:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-02-13_at_15.34.12.jpeg12 februarie- Premierul Florin Cîțu, vizită de lucru la BruxellesȘtiri din 12.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/12-fevrier-le-premier-ministre-florin-citu-visite-de-travail-a-bruxellesEntrevue du Premier ministre Florin Cițu avec le president du Conseil europeen, Charles Michel Le Premier ministre de Roumanie Florin Cițu, a eu aujourdhui, 12 fevrier 2021, une reunion avec le president du Conseil europeen, Charles Michel, dans le cadre de sa visite aux institutions europeennes. Les deux dignitaires ont discute de questions majeures au niveau de lUE, en mettant laccent sur la gestion de la crise causee par la pandemie COVID-19, les efforts de relance economique au niveau europeen et lagenda exterieur de lUnion. Le Premier ministre Florin Cițu a presente les priorites du Gouvernement de la Roumanie et a exprime lengagement de notre pays a continuer de soutenir, en tant quEtat profondement attache au projet europeen et a ses valeurs fondamentales, les efforts visant a renforcer la cohesion et la convergence au niveau de lUnion. Le president Charles Michel a exprime sa reconnaissance pour le comportement profondement pro-europeen de notre pays et pour lexcellente cooperation avec la Roumanie au sein du Conseil europeen. Les deux hauts dignitaires ont convenu de la necessite de poursuivre les efforts pour une action coordonnee au niveau europeen en reponse aux effets de la pandemie COVID-19. Le Premier ministre Florin Cițu a souligne limportance que la Roumanie attache a assurer un processus de vaccination continu, sans syncope, et a montre quil est essentiel que laction de lUnion assure, dune part, lapprovisionnement en vaccins, et, dautre part, assurer la mise en œuvre des mesures necessaires a la reprise economique, au bon fonctionnement du marche unique, a la circulation des biens et services essentiels et a la libre circulation des personnes. Le Premier ministre roumain a egalement souligne la necessite denvoyer un message de solidarite, en particulier aux partenaires les plus proches de lUnion europeenne, tels que les pays des Balkans occidentaux et le Partenariat oriental, en soutenant les campagnes de vaccination et en faisant don de doses de vaccins, evoquant, dans le contexte , lengagement pris par la Roumanie de faire don de 200.000 doses a la Republique de Moldavie. Le President Charles Michel a pleinement souscrit a cette approche et a exprime son soutien au developpement dun mecanisme efficace a cet egard. Dans le cadre des discussions sur loperationnalisation du budget europeen et des instruments de relance economique, le Premier ministre Florin Cițu sest felicite du role particulier que le president du Conseil europeen a joue dans lobtention de laccord europeen sur cette question en juillet 2020. Dans le meme temps, le Premier ministre roumain a evoque les efforts de la Roumanie pour finaliser le Plan national de relance et de resilience. Les deux hauts fonctionnaires ont egalement discute de la mise en œuvre du Pacte ecologique europeen, le Premier ministre roumain soulignant le soutien de la Roumanie aux objectifs fixes au niveau de lUE, tout en ajustant le processus de mise en œuvre en fonction des specificites de chaque pays, la Roumanie ayant besoin dune transition juste et durable lutilisation du charbon a celle du gaz naturel puis a lhydrogene, avec une prise en charge adequate des coûts sociaux impliques. Par ailleurs, le Premier ministre roumain a plaide pour la finalisation du MCV, conformement aux recommandations de la Commission europeenne, pour laquelle le Gouvernement quil dirige est pleinement engage, respectivement pour ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen, etant donne que notre pays a rempli toutes les conditions. Le President Charles Michel a exprime son soutien aux efforts de la Roumanie sur ces deux questions. L`entrevue a egalement facilite une discussion sur un certain nombre de questions inscrites a lagenda exterieur de lUnion europeenne. Ainsi, le Premier ministre Florin Cițu a exprime lespoir que le Sommet du Partenariat oriental de cette annee reconfirmera limportance de cette initiative europeenne, soulignant la necessite pour lagenda post-2020 de se concentrer sur le rapprochement des États du Partenariat oriental des valeurs europeennes. En outre, le Premier Ministre de la Roumanie a souligne l'occasion speciale ouverte par le mandat de la Presidente de la Republique de Moldova, Maia Sandu, plaidant pour la consolidation du soutien europeen a l'impulsion des reformes democratiques en Republique de Moldavie, promue par le nouveau President, selon loption pro-europeenne de ses citoyens. Les relations de lUE avec la Russie et la Turquie ont egalement ete abordees. Entrevues du Premier ministre roumain, Florin Cițu, avec la presidente de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen, ainsi quavec Valdis Dombrovskis, vice-president executif de la Commission europeenne pour une economie au service des citoyens A loccasion de sa visite aux institutions europeenne a Bruxelles, le Premier ministre roumain, Florin Cițu, sest entretenu avec la presidente de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen, le vendredi 12 fevrier 2021. Les deux hauts dignitaires ont aborde de maniere exhaustive les questions pertinentes liees a lagenda de lUnion europeenne, en mettant laccent sur la gestion de la crise de la pandemie COVID-19, le processus de reprise economique et les objectifs de lutte contre le changement climatique et la transition numerique. Concernant la gestion de la pandemie COVID-19, le Premier ministre roumain a reaffirme limportance de maintenir une approche coordonnee au niveau de lUE dans le contexte de la situation epidemiologique actuelle aux niveaux europeen et international, en particulier contre les risques poses par les mutations virales, et sest felicite des efforts coordonnes par la Commission, presidee par la Presidente Ursula von der Leyen. Le Premier ministre roumain a egalement presente le stade de la campagne nationale de vaccination, qui place la Roumanie sur lune des premieres places parmi les États membres. Dans le meme temps, il sest dit convaincu que les nouveaux engagements pris par les fournisseurs de vaccins seront tenus afin de permettre le bon deroulement des campagnes de vaccination. La presidente de la Commission a remercie pour la decision de la Roumanie de donner jusqua 200.000 doses de vaccin a la Republique de Moldavie. Concernant le processus de relance economique, le Premier ministre roumain a presente les efforts pour finaliser le Plan national de relance et de resilience, en soulignant limportance des investissements dans les infrastructures, y compris dans la perspective de contribuer a la transition ecologique et numerique. Il a remercie la Commission pour sa cooperation avec les institutions nationales chargees de lelaboration du Plan, precisant quil serait soumis a la Commission dans le delai fixe dans les documents convenus. À son tour, la presidente de la Commission sest felicitee des contacts etroits entre les representants du Gouvernement et ceux de la Commission au cours de cette periode sur lachevement du PNRR. Par ailleurs, le Premier ministre Florin Cițu a mentionne la priorite donnee par la Roumanie a la mise en œuvre des recommandations de la Commission europeenne afin de finaliser le Mecanisme de cooperation et de verification et a evoque le dialogue constant et la cooperation etroite sur ce sujet avec la Commission. Il a egalement rappele lobjectif prioritaire de la Roumanie de rejoindre lEspace Schengen. La presidente de la Commission a fait part de lappreciation pour la determination du Gouvernement concernant lachevement du MCV, ainsi que du ferme soutien a ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen. Dans le meme temps, le Premier ministre roumain a demande le soutien de la presidente de la Commission europeenne pour une presence roumaine etendue au sein des structures de gestion au niveau des institutions europeennes, y compris au sein des services de la Commission. Le 12 fevrier, le Premier ministre Florin Cițu s`est entretenu egalement avec Valdis Dombrovskis, vice-president executif de la Commission europeenne pour une economie au service des citoyens. Au cours de cette entrevue, le Premier ministre roumain a souligne que lun des principaux objectifs du Gouvernement, au-dela de la lutte contre la pandemie, est de lancer le processus de reprise economique et dassurer la stabilite fiscale et budgetaire. Il a egalement souligne limportance accordee par la Roumanie a la finalization du Plan national de relance et de resilience en tant que base pour soutenir ces objectifs, le commissaire europeen soulignant que le dialogue technique entre la partie roumaine et la Commission a cet effet est tres bon. Le Premier ministre roumain a presente le projet de budget pour 2021, ainsi que les principales reformes envisagees, en lien etroit avec le projet de budget, le commissaire Dombrovskis se felicitant des efforts du Gouvernement a cette fin. Dans ce contexte, le Premier ministre roumain a souligne que lutilisation des mecanismes fiscaux pour encourager la transition ecologique doit prendre en compte les specificites de chaque État membre, afin deviter un impact budgetaire excessif sur certains dentre eux. 2021-02-12 11:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-12-01-30-52big_img_4880.jpg11 februarie- Premierul Florin Cîțu, vizită de lucru la BruxellesȘtiri din 11.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-visite-de-travail-a-bruxellesEntrevue du Premier ministre Florin Cițu avec le president du Parlement europeen, David Sassoli, avec les chefs des groupes politiques au Parlement europeen et avec le secretaire general du PPE Aujourdhui 11 fevrier, a Bruxelles, le Premier ministre Florin Cițu sest entretenu avec le president du Parlement europeen, David Sassoli, a loccasion de sa visite officielle aux institutions europeennes, du 11 au 12 fevrier 2021. Les discussions ont ete loccasion dechanger des vues sur des questions cles de lagenda europeen, en mettant laccent sur la gestion de la pandemie au niveau europeen, notamment la campagne de vaccination de lUE, le Plan de relance economique, le lancement de la Conference sur lavenir de lEurope et l`agenda externe de l`UE. Le Premier ministre roumain a reaffirme la ferme volonte de la Roumanie de continuer a agir dans un esprit de profond attachement au projet et aux valeurs europeens. Dans le cadre dune bonne cooperation avec le Parlement europeen, il a exprime linteret du Gouvernement de la Roumanie pour un dialogue ouvert et substantiel, en particulier dans le contexte europeen actuel marque par la pandemie, qui necessite une implication, une unite et une coordination accrues des institutions europeennes. et les États membres de l'Union. Dans ce contexte, le Premier ministre Florin Ciţu a evoque lexpertise et limplication des parlementaires europeens provenus de Roumanie en faveur de la promotion de lunite et de la cohesion de lUnion europeenne. Le Premier ministre roumain a souligne l'importance d'une cooperation etroite au niveau europeen afin de mieux gerer la pandemie et ses consequences. A ce propos, il a souligne limportance du succes des campagnes de vaccination dans les États membres et la necessite de maintenir le fonctionnement du marche interieur et de lespace europeen de libre circulation. Le president du Parlement europeen, David Sassoli, a confirme que seule une approche coordonnee au niveau europeen est susceptible daider a surmonter la crise provoquee par la pandemie. Sur le plan economique, le Premier ministre roumain a souligne limportance de la mise en œuvre de nouveaux instruments financiers pour assurer une croissance economique robuste. Dans le meme temps, il sest felicite de lapprobation tres recente par le Parlement europeen du Mecanisme de relance et de resilience. Concernant la Conference sur lavenir de lEurope, le Premier ministre Ciţu a souligne la pertinence de ce processus, en particulier dans le contexte de la pandemie actuelle et des lecons apprises, pour renforcer les instruments europeens de reponse aux crises, pour renforcer la democratie au niveau europeen. Le dialogue avec le president du Parlement europeen a souligne lespoir que les debats de la prochaine conference contribueront a lobjectif dune Union plus proche des citoyens, garantissant la stabilite et la prosperite quils souhaitent, et a un dialogue approfondi sur les questions de linteret direct pour eux. Le Premier ministre roumain a remercie le Parlement europeen pour son soutien a ladhesion de la Roumanie a lEspace Schengen, et le president du Parlement europeen a reaffirme que la Roumanie beneficie du plein soutien de linstitution europeenne. En ce qui concerne les relations exterieures de lUnion, le Premier ministre roumain a souligne la priorite accordee a la Republique de Moldavie et le soutien a la gestion de la pandemie, respectivement pour le processus de reforme democratique et pro-europeenne. Le Premier ministre a souligne limportance du soutien de lUE au processus de vaccination dans le voisinage immediat de lUnion, etant donne que si ce voisinage nest pas sain, ni l`Union ne pourra pas letre pleinement. Le president du Parlement europeen a exprime sa particuliere appreciation pour le soutien de la Roumanie a la Republique de Moldavie, notamment par le don de jusqua 200.000 doses de vaccin COVID-19. Le 11 fevrier egalement, le Premier ministre Florin Cițu a eu une serie de reunions avec les dirigeants des groupes politiques europeens au Parlement europeen: Manfred Weber, chef du Groupe PPE, Iratxe Garcia Prez, chef du groupe S and D, Dacian Ciolos, chef du groupe Renew. Il a egalement eu une reunion avec le secretaire general du PPE, Antonio Lopez-Isturiz. Ces discussions ont porte sur des questions dactualite de lagenda europeen de la Roumanie: la campagne de vaccination (la Roumanie est actuellement classee 4e en Europe) et limportance cruciale de leffort coordonne au niveau de lUE par la Commission europeenne, ainsi que la necessite dun mecanisme de soutien aux États du Voisinage oriental pour obtenir des vaccins, le processus de finalisation au niveau national du Plan national de relance et de resilience, le Mecanisme general europeen pour letat de droit, que la Roumanie soutient, leffort de la Roumanie pour finaliser le MCV, etant confirme lengagement de notre pays pour repondre dans les meilleurs delais aux recommandations de la Commission europeenne, la presentation du projet du Centre euro-atlantique pour la resilience, apprecie par les interlocuteurs, le processus dadhesion de la Roumanie a l`Espace Schengen et, respectivement, a l`OCDE, ainsi que d`autres sujets d`interet commun. 2021-02-11 14:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_fdc724b6-3bd0-4d74-be27-6ef5d5b252d7.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu, la finalul şedinţei de guvern din 10 februarieȘtiri din 10.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-02-10 17:09:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_10022021_(7).jpgVicepremierii și miniștrii Guvernului au primit astăzi doza rapel de vaccin împotriva Covid-19, la Spitalul Universitar de Urgență Militar ”Dr. Carol Davila”Știri din 10.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/les-vice-premiers-ministres-et-les-ministres-du-gouvernement-ont-recu-aujourd-hui-la-dose-de-rappel-du-vaccin-contre-covid-19-a-l-hopital-militaire-universitaire-d-urgence-dr-carol-davila2021-02-10 14:27:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-10-02-33-50big_sigla_guvern.pngConferință de presă susținută de președintele Comitetului Național de Coordonare a Activităților privind Vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu GheorghițăȘtiri din 09.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-du-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-valeriu-gheorghitaValeriu Gheorghiță: Comme nous en avons lhabitude, je passerai en revue lequilibre des activites et le stade auquel nous en sommes et nous parlerons plus tard de ce qui se passera dans la prochaine periode. En ce qui concerne le nombre de doses de vaccin recues en Roumanie, un total de 1.236.449 doses de vaccin ont ete recues le 9 fevrier, totalisant, avec les doses de Pfizer, Moderna et AstraZeneca, 981.610 doses. À lheure actuelle, le stock existant est denviron 254.839 doses. Le nombre total de doses recues le 9 fevrier de Pfizer-BioNTech est de 1.076. 849 doses, le stock actuel est denviron 170.879 doses. Je vous rappelle que 35.100 doses supplementaires arriveront probablement ce soir ou au plus tard demain matin pour le centre de stockage regional de Timişoara et Cluj, qui nont pas pu arriver en raison de la meteo defavorable enregistree en Allemagne. En ce qui concerne le nombre de doses recues de Moderna, jusquau 9 fevrier, 78,000 doses ont ete recues, distribuees 40.540, le stock existant a ce jour etant de 37.460 doses. Au total, 81.600 doses ont ete recues dAstraZeneca en une seule tranche distribuee, 81.000 doses ont deja ete distribuees aux centres de stockage regionaux et on estime que le 12 fevrier, 92.400 doses supplementaires arriveront en Roumanie dAstraZeneca. En ce qui concerne la situation des vaccinations le 8 fevrier, le nombre total de doses de Pfizer et Moderna administrees jusquau 8 fevrier est de 891.348 doses, dont le nombre total de personnes vaccinees le 8 fevrier avec Pfizer et Modern est de 661.062 personnes. 430.776 personnes ont ete vaccinees avec la premiere dose et 230.286 personnes ont ete vaccinees avec la deuxieme dose. Pratiquement, il y a des gens qui ont le calendrier de vaccination complet. Le nombre total de doses de Pfizer administrees depuis le 27 decembre est denviron 855.894, pour un nombre de 625.608 personnes, et le nombre total de doses de Moderna administrees depuis le 4 fevrier est denviron 35 454, evidemment pour le meme nombre de personnes. Le nombre de doses administrees au cours des dernieres 24 heures est de 35 026, pour un nombre de 35 026 personnes, dont 4 885 personnes vaccinees avec la premiere dose et 30 141 personnes vaccinees avec la deuxieme dose. En ce qui concerne la vaccination des personnes couvertes par la deuxieme etape de la strategie de vaccination, 409.564 personnes de la deuxieme etape de la strategie de vaccination ont ete vaccinees le 8 fevrier, ce qui represente, en tant que personnes classees dans differentes categories de risque, 80,9% etant des personnes vulnerables, cest-a-dire des personnes atteintes de maladies chroniques, des personnes de plus de 65 ans, des personnes issues de centres medico-sociaux et residentiels et des personnes non deplacables du domicile. Je peux egalement passer en revue le nombre absolu de ces personnes: les personnes connues pour avoir des maladies chroniques - 86.625, ce qui represente un pourcentage de 21,15%; personnes de plus de 65 ans - 217.167, ce qui represente un pourcentage de plus de 53%; personnes des centres sociaux et residentiels - 26793, ce qui represente un pourcentage de 6,54% du nombre de personnes vaccinees, et en tant que niveau de couverture vaccinale, plus de 60% des personnes eligibles des centres residentiels et sociaux et il y a eu 961 personnes non deplacables de chez eux deja vaccines avec des equipes mobiles. Concernant le nombre de personnes effectuant des activites essentielles, il y a 78.018 personnes vaccinees, a partir du 15, enfin, a partir du 18 fevrier, ce qui represente 19,04% du nombre total de personnes vaccinees a partir du 15 janvier. Dans les centres destines au Ministere de la Defense Nationale, 19.815 personnes ont ete vaccinees a ce jour, pratiquement 5.096 representent le personnel medical; et, au total, ce nombre represente environ 3% du nombre des personnes vaccinees au niveau national. En ce qui concerne le personnel du reseau du Ministere des Affaires Interieures, 13.648 personnes sont vaccinees, ce qui represente 2% du nombre total de personnes vaccinees au niveau national. Le nombre des personnes programmees entre le 10 fevrier et le 17 avril pour la premiere dose est de 529.947 personnes programmees, et en termes de personnes programmees pour le rappel, environ 883.954 personnes programmees. Je voudrais mentionner que nous avons examine le nombre de personnes de plus de 100 ans qui ont ete et sont actuellement programmees, il y a plus de 25 personnes de plus de 100 ans programmees et environ 995 personnes dans le groupe. 16-18 ans programmees, ce qui signifie quil sagit de personnes connues pour avoir des maladies chroniques. Concernant un sujet extremement actuel cette semaine et la semaine derniere, il etait lie aux effets secondaires rapportes, a savoir: au total, depuis le 27 decembre, 2.489 effets secondaires ont ete rapportes, courants et mineurs, dont 530 - reactions locales et 1.959 - reactions generales. Je voudrais passer brievement en revue ce type deffets secondaires: tout dabord, je voudrais mentionner quil existe deux sources principales de notification des effets indesirables a lInstitut national de la sante publique et egalement a lAgence nationale des medicaments et des dispositifs medicaux en Roumanie ; Au total, comme je lai dit, 2.489 effets indesirables post-vaccinaux indesirables ont ete analyses et signales, dont 61,5% signales a la ANM et le reste a lInstitut national de la sante publique. Je voudrais mentionner le pourcentage deffets secondaires en fonction de la facon dont ils se manifestent - generaux, locaux ou associes; 21% etaient des effets secondaires exclusivement locaux, 74% etaient des effets secondaires generaux et locaux et 5% etaient des effets secondaires exclusivement generaux. Sur le nombre total de personnes ayant signale des effets indesirables, les manifestations les plus courantes deffets indesirables post-vaccinaux etaient: 53% de douleur, gonflement, eruption cutanee au site dadministration, fatigue, fievre et frissons; 33% des personnes ont signale des maux de tete; 33% de douleurs musculaires ou articulaires; 12% des personnes ont signale des reactions gastro-intestinales, des nausees, des vomissements, de la diarrhee; 11% danxiete; 5% deruption cutanee; 5% de lymphadenopathie, cest-a-dire augmentation du volume des ganglions lymphatiques locaux; 4% de reactions allergiques; 3% de paresthesies, picotements au visage ou aux membres; 1,2% dinsomnie; aucun cas de choc anaphylactique na ete signale. Le taux deffets indesirables post-vaccination est de 2,8 pour mille doses administrees. Atttentiont! Une personne peut avoir plusieurs types deffets secondaires rapportes et donc la somme des pourcentages que jai mentionnes est superieure a 100, afin que nous comprenions où cette difference existe. Quant au plan pour la prochaine periode, on le sait, la possibilite de programmation dans la plateforme de programmation sera ouverte a partir du 10 fevrier selon les modalites connues pour les 180 nouveaux cabinets de vaccination, où seront distribuees les doses de vaccins de lAstraZeneca. Ces 180 nouveaux cabinets de vaccination sont repartis dans chaque departement, en fonction du nombre de personnes agees de 18 a 55 ans, compte tenu du fait que ce type de vaccin est actuellement recommande pour ces tranches dage, incluant tant des personnes atteintes de maladies de ce groupe dage, que des personnes qui exercent des activites essentielles. Les methodes de programmation sont inchangees, elles restent pratiquement les memes quauparavant; je voudrais egalement mentionner comme nouveaute le fait que nous souhaitons lactivation et la creation de centres de vaccination mobiles, qui commenceront tres probablement a fonctionner dans la seconde quinzaine de mars pour assurer la vaccination des personnes des zones rurales, des localites pour lesquelles lacces des personnes a un centre de vaccination fixe est deficient ou difficile a faire, et un element important est egalement lie a la mise en œuvre de la liste dattente dans la plate-forme de programmation. Cette liste dattente deviendra operationnelle une fois que le nombre de centres de vaccination au niveau national sera celui prevu dans la deuxieme etape de la strategie de vaccination et sera egalement activee, a partir davril, tous les centres de vaccination qui desserviront, y compris la population generale de la troisieme etape de la strategie de vaccination. Comment fonctionnera cette liste dattente? En gros, une personne, lorsquelle se connecte a la plateforme de programmation, exprime son option pour entrer dans cette liste dattente, un centre de vaccination est selectionne pour lequel elle choisit de se faire vacciner, la personne pourra voir le nombre de personnes qui se trouve devant elle sur cette liste dattente et quand il y aura une place disponible, pratiquement, lorsque les creneaux disponibles seront liberes, les personnes qui sont sur la liste dattente seront notifiees par SMS et e-mail, la place est reservee pour 24 heures dans le centre de vaccination qu`elle a choisi. Pendant cette periode, la personne opte pour la programmation a cet endroit, dans le centre respectif, ou refuse cette programmation, et alors le systeme de planification avise pratiquement les personnes suivantes, apres avoir recu la confirmation ou le refus de la programmation. Si de nouveaux centres sont egalement ouverts et quil y a des personnes sur la liste dattente, lapplication informera egalement les personnes sur la liste dattente que de nouvelles places de programmation sont ouvertes dans dautres centres qui netaient pas disponibles jusque-la et que ces personnes ont la possibilite de quitter le liste dattente et de se programmer dans ces centres de vaccination, et alors elles seront evidemment supprimees de la liste dattente et seront programmees dans les nouveaux centres de vaccination. Et un dernier aspect est lie aux donnees statistiques concernant la situation de la campagne de vaccination en Roumanie par rapport aux pays membres de lUnion europeenne et aussi dans le monde. Je veux vous dire que, dapres la derniere analyse Bloomberg, sur environ 73 pays au niveau international, la Roumanie est a la 14e place en termes de nombre de doses administrees par rapport a cent habitants. Hier, plus de 131 millions de doses de vaccins etaient deja administrees au niveau international. Concernant la situation de la Roumanie, par rapport au reste des pays membres de lUnion europeenne, en ce qui concerne le nombre de doses administrees par rapport a une centaine dhabitants, nous sommes a la 5e place au niveau de lUnion europeenne; egalement en termes de premiere dose administree, nous sommes a la troisieme place, tout comme le nombre total de doses administrees, a la 6eme place, par rapport au reste des pays europeens. Je voudrais que vous me permettiez dinviter M. le secretaire dÉtat Andrei Baciu et vice-president de la CNCAV a nous presenter les donnees relatives aux prochaines livraisons de Pfizer, Moderna et AstraZeneca. Andrei Baciu: Merci beaucoup! Bonjour a tous! En ce qui concerne les prochaines livraisons, la prochaine tranche est prevue pour Pfizer le 15 fevrier; en fevrier, nous prevoyons les 720.000 doses restantes et en mars, 1.100.000 doses supplementaires. Pour Moderna, en fevrier, nous avons 167.000 doses qui incluent cette reduction de 20% qui sera recuperee dici la fin mars, en mars nous recevons 226.000 doses supplementaires, probablement en deux versements. Et en ce qui concerne les doses dAstraZeneca, le 12 fevrier, nous prevoyons la prochaine tranche, environ 92.000 doses, et dici la fin du mois, en plus, jusqua 740.000 doses, et jusqua la mi-mars, encore 370.000 doses. En parallele, les negociations se poursuivent au niveau europeen et deux autres contrats devraient suivre, qui seront signes avec deux societes - Novavax et Valneva, et une autre question importante est le mecanisme de surveillance des exportations de vaccins contre COVID-19, qui a ete mis en œuvre par la Commission europeenne et est entre en vigueur le 30 janvier et dure jusquau 31 mars. Il sagit dun mecanisme de suivi pratique destine precisement a garantir la transparence et lequite dans la production et la distribution des vaccins a ces stades precoces au niveau europeen. Il couvre evidemment les vaccins avec lesquels la Commission europeenne a deja des contrats dachat en vigueur. Cette periode peut evidemment etre prolongee, mais uniquement apres consultation des États membres. Cest a peu pres tout, merci beaucoup! Valeriu Gheorghiță: Merci aussi! Concernant les questions, je voudrais qu l`on pose deux questions au debut pour commencer, comme dhabitude, a partir de la droite. Sil vous plait. Journaliste: Bonjour! Je voudrais que vous me disiez si vous avez une situation concernant le fait quil y a des gens qui ont ete reportes pour le rappel - je sais quil y a des gens de Iași, je ne sais pas si vous avez une situation la-bas et si elle se produit dans dautres centres du pays - ils etaient prevus aujourdhui, mais ont ete appeles demain. Valeriu Gheorghiță: Comme nous le savons, en raison du retard des livraisons hier, les doses de vaccin destinees aux cinq centres de stockage sont arrivees ce matin - Cantacuzino, Iași, Constanța, Craiova et Brașov. Jai parle, juste avant le briefing, avec des collegues de Iași; les doses arriveront aujourdhui, les gens ne seront pas reechelonnes, mais, effectivement, ce sont ces retards. La vaccination sera effectuee cet apres-midi. Et, si necessaire, le programme de vaccination sera prolonge apres 8h00, afin que toutes les personnes soient vaccinees. Journaliste: Pouvez-vous nous dire de combien de personnes il sagit? Valeriu Gheorghiță: Il y avait des gens de certains centres de vaccination de Iași, cest un nombre de plusieurs centaines de personnes, mais elles seront, je le repete, vaccinees pendant cette journee. Journaliste: Je voudrais vous poser des questions sur les effets secondaires qui surviennent apres la deuxieme dose. Il y a des gens qui ont peur et qui veulent abandonner et jaimerais que vous nous disiez sil y a une possibilite et sil est correct de prevenir ces reactions avant la deuxieme dose, cest a dire de prendre, par exemple, un paracetamol, beaucoup de monde le dit, ou un antithermique. Je veux dire, pouvons-nous faire quelque chose pour empecher ces reactions apres la deuxieme dose? Valeriu Gheorghiță: Merci pour la question. Je pense que cest un element important que nous devons clarifier, a savoir quen effet, apres la dose de rappel, on sait deja que le corps est plus reactif. Pourquoi? Car apres la premiere dose, lactivation de la reponse immunitaire se produit et, lorsque la personne est vaccinee avec la dose de rappel, pratiquement le corps, ayant deja un niveau danticorps preformes, identifiera cette proteine qui apparait apres le vaccin et aura tendance a se developper une reaction immunologique qui se traduit, cliniquement, si vous voulez, par une frequence plus elevee de changements a la fois localement et generalement. Cependant, ce sont des effets secondaires courants, ce sont des effets secondaires anticipes, connus, que lon retrouve dans le resume des caracteristiques du produit. Et, je le repete, cest un phenomene qui se produit dans tous les types de vaccins qui sont administres par rappel, a savoir le fait qua la dose de rappel, a la deuxieme ou troisieme dose, il y a une reactivite plus elevee du corps humain et, si vous voulez, cela signifie, dune maniere ou dune autre, que ce vaccin a son effet. Concernant le comportement des gens, afin dattenuer ce type deffets secondaires, nous ne recommandons pas de les prevenir en suivant certains types de traitements. Si la personne a de la fievre, une gene locale, on peut recommander individuellement un traitement antithermique ou un traitement anti-inflammatoire ou analgesique, mais en aucun cas nous ne devons prendre lhabitude de prendre un traitement preventif pour calmer certains types deffets secondaires. Journaliste: Veuillez me dire ce qui arrive aux personnes handicapees. Selon le ministre de la Sante, Vlad Voiculescu, elles auraient dû etre une priorite dans la deuxieme etape. On parle de ces personnes, mais aussi des travailleurs sociaux, de ceux qui vivent dans les maisons avec eux, mais les gens affirment quils ne parviennent pas a se planifier, car il ny a pas doption dans la plateforme, elles appellent le centre dappels, elles sont envoyes a la DSP, DSP aux medecins de famille, les medecins de famille ne savent pas quoi faire. Meme le president de lAutorite pour les droits des personnes handicapees a declare que ces personnes etaient oubliees et quil y aurait 800.000 personnes qui auraient le droit de sinscrire, mais il ny a aucun moyen de le faire. Valeriu Gheorghiță: Decidement, les personnes de cette categorie nont pas ete oubliees, cest une fonctionnalite de la plateforme en train de se developper. Meme aujourdhui nous avons eu des discussions avec des collegues du Service Special des Telecommunications, le protocole de collaboration avec lANPIS a ete conclu precisement afin de pouvoir consulter la base de donnees dans laquelle se trouvent ces personnes, pour donner la possibilite de se programmer individuellement sur la plateforme. En dautres termes, une fois quune personne sest inscrite sur la plateforme, cette base de donnees sera consultee ce qui confirme queffectivement cette personne est connue avec ce degre de handicap. Mais, en effet, il y a eu un certain nombre de retards lies a la mise en œuvre reelle de cette fonctionnalite, mais en aucun cas ce probleme na ete neglige; au contraire, nous avons eu plusieurs discussions et seront operationnalisees je pense dans les prochains jours, vous pouvez nous le confirmer. Quant aux proches ou aux soignants de ces personnes, ils seront programmes via les services dassistance sociale des mairies, car il y a des preuves de ces personnes. Il est tres difficile pour les aidants ou les proches de faire cette validation en ligne, donc il y a pratiquement, au niveau declaratif, les directions de laide sociale dans les mairies ont cette situation des personnes soccupant de personnes handicapees et seront inscrites a la programmation. Journaliste: Si vous me le permettez, cela se produira-t-il pour soignants et les membres de la famille dans quelques jours, quand ...? Valeriu Gheorghiţă: Les personnes immobilisees a domicile seront vaccinees avec des equipes mobiles, il y a pres de 1000 personnes deja vaccinees avec des equipes mobiles et, pratiquement, les proches ou les soignants de ces personnes sont vaccines a domicile. Journaliste: Je comprends. Et sil vous plait, dites-moi si vous savez ce qui sest passe a lHopital universitaire de Bucarest, où une file dattente de plus dune centaine de personnes attendait detre vaccinee? Valeriu Gheorghiţă: À lHopital universitaire de Bucarest, il y a un niveau tres eleve de personnes vaccinees, donc a cause de tout petit retard, il y a environ 100 personnes dans un intervalle dune heure, deux heures, qui sont vaccinees, cetait, si vous voulez, un manque de synchronisation, entre le moment où la demande a ete faite et le moment où les doses ont ete delivrees, pratiquement jusqua lheure du dejeuner, ont ete administrees les doses recues a la fin de la semaine derniere et, pratiquement, en milieu de journee, au moment où cette demande a ete faite, il y avait un retard denviron une demi-heure, une heure, periode pendant laquelle, bien entendu, le nombre de personnes en attente a ete augmente; pour le moment, pour autant que je sache, lactivite a ete reprise. Journaliste: Bonjour. Je voudrais vous demander de me dire sil y a des centres de vaccination qui risquent de se retrouver sans personnel, etant donne que jai vu quil y a aussi des medecins qui sont retournes dans les cabinets des ecoles. Valeriu Gheorghiţă: Il sagit bien dun probleme lie aux ressources humaines, mais des collegues de chaque departement ont trouve la solution pour remplacer le personnel implique dans lactivite au sein des unites educatives. Pour le moment, nous navons pas ces rapports relatifs a limpossibilite de poursuivre lactivite dans les centres de vaccination. Journaliste: Et il y a des États qui envisagent la possibilite de vacciner, y compris les enfants de moins de 16 ans - jai vu le cas dIsraël, 12 ans. La Roumanie envisage-t-elle cette possibilite, etant donne que nous constatons que les ecoles ont commence? Valeriu Gheorghiţă: Non, certainement pas, sil ny a pas dautorisation et dindication specifique pour cette tranche dage, en tout cas. Comme nous le savons, les decisions dun point de vue medical en Roumanie sont au moins fondees sur des donnees scientifiques, validees au niveau de lAgence europeenne des medicaments. Journaliste: Une clarification, sil vous plait, concernant le test des eleves dans les ecoles. Pouvez-vous nous expliquer lensemble du processus? Il y avait suffisamment de points dinterrogation. Valeriu Gheorghiţă: Si le Dr Adriana Pistol pouvait nous repondre, je ne peux pas vous donner de details car ce nest pas le sujet de notre activite. Merci beaucoup. Journaliste: La semaine derniere, vous avez dit que vous envisagiez une centralisation des donnees sur ceux qui ont ete testes positifs, apres avoir ete vaccines avec la premiere dose ou meme les deux. Vous avez collecte des donnees jusqua present ... Valeriu Gheorghiţă: Nous ne disposons pas de toutes les donnees collectees au niveau du departement, mais je peux vous dire quune cause pour laquelle le rappel a ete reporte est en effet liee a linfection dun certain nombre de personnes entre la dose 1 et le rappel, et la deuxieme raison importante est liee au fait que ces personnes etaient soit des contacts avec des cas confirmes et etaient en isolement ou en quarantaine, respectivement, pratiquement, elles vont se presenter pour le rappel. Journaliste: Et les sans-abri? Seront-ils vaccines? Nous parlons de ceux qui nont pas de papiers didentite et ne peuvent pas etre mis sur la plateforme. Valeriu Gheorghiță: Ils seront vaccines et les certificats seront delivres manuellement, remplis manuellement dans ces centres, dans les abris de nuit, avec le soutien des autorites locales et des services dassistance sociale, ce catalogue de sans-abri sera realise et la vaccination sera essayee avec des equipes mobiles Cependant, le principal defi est lobservance de ces patients, en ce sens que si nous pouvons etre sûrs que nous administrerons la premiere dose, il est tres possible que ces personnes ne se retrouvent pas a administrer la dose de rappel. Mais, certes, grace a la collaboration avec les autorites locales et avec le soutien des directions de lassistance sociale des mairies, respectivement les administrateurs de ces abris de nuit, la vaccination de ces categories de personnes va egalement commencer. Journaliste: Merci! Journaliste: Un tres grand nombre de personnes ont deja depasse la dose de rappel. Peut-etre veulent-elles reprendre linteraction humaine meme avec des personnes agees a risque, peut-etre que ces personnes ont ete vaccinees, mais pour le moment, nous navons pas detudes claires sur le taux de transmission du virus ou le degre de vaccination. Vous parliez il y a un jour du fait que des tests peuvent etre achetes sur le marche pour certifier que le vaccin a bien fait effet, dans une certaine mesure meme en pourcentages. Que recommandez-vous a ceux qui sais-je moi, ont ete vaccines, aimeraient rendre visite a leurs grands-parents, parents plus ages, voire interagir, sans les mettre en danger, sans se mettre en danger? Ces tests sont-ils une solution ou faut-il maintenir des mesures de prevention et de distanciation ? Beaucoup de gens nont pas vu leurs proches depuis tres longtemps, meme des mois, dans certains cas. Valeriu Gheorghiță: Cest tres vrai, cest une situation a laquelle nous sommes confrontes dans la vie de tous les jours. Tout dabord, je voudrais dire quil existe deja une etude publiee sur un nombre relativement restreint de patients, sur pres de 179 personnes vaccinees, qui montre un taux defficacite, cest-a-dire une reponse en anticorps de plus de 98%, ce qui est tout aussi rejouissant comme peut letre. Je pense que dun point de vue pratique, il est important de respecter les mesures de prevention lorsque nous entrons en contact avec des personnes vulnerables. Meme si nous etions vaccines et peut-etre meme si cette personne etait vaccinee. Les personnes immunodeprimees par une maladie ou par un certain type de traitement on n`a pas la certitude de developper une reponse immunitaire suffisamment protectrice. Donc, de ce point de vue, je pense quil est important de respecter les mesures de prevention, notamment en cas dinteraction avec un tel patient. Quant a savoir comment determiner la reponse en anticorps, en effet, il existe ces tests commerciaux, par lesquels nous pouvons determiner le titre des anticorps anti-spike, cest-a-dire des anticorps anti-proteines (S), mais nous navons pas suffisamment de donnees a lheure actuelle, correler le niveau danticorps avec le niveau de protection fourni. De toute evidence, plus le niveau danticorps est eleve, plus le taux de protection doit etre eleve. Mais il est plus prudent, jusqua ce que de nouvelles donnees soient disponibles, de se conformer aux mesures de prevention, surtout lorsque nous entrons en contact, je le repete, avec des personnes vulnerables, meme si elles ont ete vaccinees. Journaliste: Vous parliez lautre jour de la possibilite de faire appel a des dentistes, etant donne quils ont egalement leurs propres cabinets. Serait-ce une solution dinstaller des centres de vaccination dans ces centres? Ou pensez-vous simplement a un engagement dans les centres de vaccination existants? Si vous avez eu des discussions a ce sujet. Valeriu Gheorghiță: Le probleme lie aux ressources humaines sera certainement souleve au niveau des centres de vaccination. Jusqua present, nous navons pas envisage de creer des centres de vaccination dans les cabinets dentaires ou les pharmacies, ou dautres types de centres medicaux. Ce nest pas forcement un probleme lie a la localisation de ces centres de vaccination, et le personnel medical, medecins et infirmiers, sera recrute dans differents types de specialites, lorsque nous mettrons en place tous les centres de vaccination au niveau national. Cest certainement un defi pour tous les pays europeens, pas seulement pour la Roumanie, en ce qui concerne les ressources humaines. Je suis convaincu que nous trouverons suffisamment de ressources pour disposer des ressources humaines necessaires pour poursuivre lactivite de vaccination au cours de la prochaine periode, dans laquelle nous souhaitons creer davantage de centres, afin dameliorer lacces des personnes a la vaccination. Journaliste: Si vous me le permettez, jaimerais clarifier la situation des delais de rappel. Valeriu Gheorghiţă: Sil vous plait. Journaliste: Il y a une situation similaire a celle de Iași a Timiș, dans la commune de Ghiroda, il semble quil y ait des personnes qui devaient recevoir un rappel, nont pas recu le vaccin et nont pas ete reportees. Quarrive-t-il a ces personnes si vous connaissez leur situation? Valeriu Gheorghiţă: Je peux vous dire que pour le moment, tous les departements ont certainement fourni les doses de rappel pour aujourdhui. La grande majorite des departements ont des doses de rappel prevues pour demain. Et cette situation est valable depuis hier, quand il y a eu des retards. Donc, pratiquement, avec ces retards, meme sils ne sont pas venus ce matin, en tout cas dans la plupart des cas on pourrait avoir la continuite de lactivite de vaccination. Hier encore, des redistributions de doses ont ete effectuees depuis les centres de stockage de Craiova, par exemple, et de Brașov vers Timișoara, precisement pour couvrir ce deficit de dose au niveau du Centre regional de stockage de Timișoara. Mais la situation que vous presentez est ponctuelle et je vais minteresser exactement a ce dont il sagit. Mais je pense quil y avait un manque de communication, peut-etre au niveau local. Journaliste: Et une deuxieme question: il y a des États, comme lAfrique du Sud, qui ont arrete de vacciner avec AstraZeneca en raison detudes qui semblent montrer que le vaccin ne serait pas tres efficace dans la nouvelle souche en Afrique du Sud. La Suisse na pas autorise AstraZeneca. Pensez-vous que ces situations pourraient affecter de quelque maniere que ce soit la confiance des patients en Roumanie, qui doivent etre programmes des demain pour la vaccination avec AstraZeneca? Valeriu Gheorghiţă: Je ne pense pas et je vais vous dire pourquoi. Letude dont vous parlez est une etude de phase 1, 2 dans laquelle un nombre relativement restreint de personnes ont ete incluses et, en general, il y avait des personnes agees en moyenne denviron 30 a 33 ans. De ce point de vue, il y avait des personnes qui a priori netaient pas a risque de developper une forme severe ou critique de la maladie, il na donc pas ete possible detudier le taux defficacite de ce vaccin chez des personnes enrolees en Afrique du Sud et qui etaient infectees par la tige sud-africaine. Au fond, on ne parle pas dun manque defficacite, on parle de donnees qui ne sont pas suffisamment concluantes pour assurer lutilite de la vaccination en Afrique du Sud avec le vaccin AstraZeneca. Meme lOrganisation mondiale de la sante a repris ces evaluations, etant donne que ce type de vaccin a toutes les donnees de securite et defficacite et je pense quil est important daugmenter le taux de vaccination dans la prochaine periode, daugmenter le niveau de couverture vaccinale, pour cela ce nest quainsi que nous pourrons reduire la circulation du virus et reduire le risque demergence de la nouvelle souche virale, avec des mutations, qui, en plus daugmenter leur contagiosite, certaines mutations peuvent etre associees a une virulence accrue et dautres peuvent etre des mutations qui echappent a la protection vaccinale. De ce point de vue, je crois et je recommande de maniere responsable l'acceleration de la campagne de vaccination non seulement en Roumanie, mais dans tous les pays, etant donne que c'est le seul moyen de reduire le risque d'emergence de la nouvelle souche virale mutante. Journaliste: Je sais que mes collegues vous lont aussi demande, je voudrais vous demander encore une fois, jai remarque que le rappel est retarde, nous savons qua Timisoara, mais aussi a Arad, vous pourriez nous expliquer comment ce serait possible d`empecher de telles situations? Nous savons que vous avez dit que cela narrivera pas, mais nous sommes confrontes a cette situation. Valeriu Gheorghiţă: Je voudrais mentionner que dun point de vue medical, un retard de deux ou trois heures nest absolument rien. Bien entendu, cest une situation qui a ete generee par le retard des livraisons de Pfizer. Nous avons decouvert ce retard lorsque nos equipes attendaient a laeroport pour recuperer les doses ou, a lepoque, chaque centre de stockage regional avait deja realise une grande partie de la distribution des vaccins aux directions de la sante publique et, comme nous le savons, les doses sont delivrees pour une periode de deux ou trois jours. Il y avait donc des departements qui onr recu les doses necessaires pendant trois jours et il y avait des departements qui, au moment de ce retard de dosage, nen avaient pas pendant deux ou trois jours. Donc, de ce point de vue, nous avons dû redistribuer les doses a partir des centres regionaux, car ce netait pas une situation que nous connaissions, par exemple, dimanche, la veille, pour que nous puissions changer notre strategie daction. De ce point de vue cest une situation qui est ponctuelle et qui est liee a ce retard, meme si le nombre de doses au niveau national etait suffisant pour couvrir le rappel de toutes les personnes, pratiquement, le besoin de centres regionaux netait pas coherent avec le besoin de doses dans les departements et de ce point de vue ces retards sont apparus. Journaliste: Et la deuxieme question, si une causalite a ete etablie jusqua present entre le vaccin et le deces de linfirmiere de lInstitut Marius Nasta et sil y a eu des effets secondaires parmi ceux qui ont fait le rappel et si nous parlons, bien sûr, des effets adverses severes. Valeriu Gheorghiță: Il ny a pas eu deffets secondaires graves. Comme nous le savons, nous avons precedemment presente ce rapport deffets secondaires, aussi detaille que possible, nous ferons un communique de presse dans lequel tous ces effets secondaires seront mentionnes. Concernant le cas de notre collegue de lInstitut Marius Nasta , nous avons eu aujourdhui des discussions avec les representants de lInstitut de medecine legale, les tests toxicologiques sont attendus, date a laquelle les causes de deces seront communiquees au public. Je nai pas lintention de speculer sur un sujet aussi important. Je suis convaincu quil ny a pas de relation de causalite, mais ces choses doivent etre officiellement communiquees et etablies par les autorites concernees. Journaliste: Lecole a commence hier et le nombre denseignants vaccines est relativement faible. Pouvez-vous me dire, sil vous plait, si des mesures sont actuellement prises pour les vacciner le plus rapidement possible? Valeriu Gheorghiță: Le personnel educatif, je vous le rappelle, plus de 110.000 sont deja programmes dans la prochaine periode sur la plate-forme de programmation, du moins dapres nos archives. Aussi, a partir du 10 fevrier, demain, ils ont lopportunite detre programmes dans ces nouveaux cabinets de vaccination, où les vaccins dAstraZeneca seront distribues, tant qu`ils sont dans la tranche dage 18-55 ans. Journaliste: Merci. Et la deuxieme question concerne le type de vaccin Johnson and Johnson. Pourquoi nutilisons-nous pas ce type, car il est administre en une seule dose et est tres efficace? Valeriu Gheorghiță: Nous appellerons et recevrons en Roumanie ce type de vaccin lorsquil sera autorise au niveau de lAgence europeenne des medicaments. Cest un vaccin qui fait actuellement lobjet dune evaluation continue; lorsquil recevra la recommandation dautorisation, certes, selon le modele des autres vaccins distribues en Roumanie, le vaccin Johnson and Johnson sera egalement distribue. Journaliste: Merci beaucoup. Valeriu Gheorghiță: Avec plaisir. Journaliste: Je voudrais que vous nous disiez dabord combien de personnes selon vous seront vaccinees dici le debut de la troisieme etape? Je veux dire le pourcentage des malades chroniques et des personnes agees, combien estimez-vous quils seront vaccines jusquau debut de la troisieme etape et si la troisieme etape commencera en avril, quel que soit le pourcentage de cette population qui sera atteint? Valeriu Gheorghiță: La troisieme etape debutera probablement en avril. Nous rendrons probablement plus de donnees disponibles fin fevrier ou debut mars, lorsque nous aurons acces aux nouveaux calendriers de livraison pour le deuxieme trimestre, car sur la base de ces calendriers de livraison, nous pouvons faire un plan daction sur le nombre de centres de vaccination et cabinets qui peuvent etre ouverts pour couvrir les besoins des personnes qui seront programmees. Par ailleurs, en ce qui concerne le pourcentage de personnes vulnerables qui seront vaccinees dici la fin du premier trimestre, dici mars inclus, il est probable que le taux sera estime a 70 - 75%, contre 30 - 35%. Journaliste: Que voulez-vous dire? 75% de quoi? Valeriu Gheorghiță: 75% du nombre total de personnes vaccinees lors de la deuxieme etape. Journaliste: Non, mais je ne parle pas de ca, je parle du nombre total de personnes qui pourraient entrer dans la deuxieme etape. Autrement dit, nous estimons au depart que nous avons quatre ou cinq millions de personnes qui entreraient dans la deuxieme etape. Valeriu Gheorghiță: Oui. Journaliste: Sur ces quatre, cinq millions, dont environ quatre sont chroniques et ages, sur ces quatre millions de personnes atteintes de maladies chroniques ou de plus de 65 ans, combien estimons- nous que nous allons vacciner jusquau debut de la troisieme etape, donc jusquau debut de la vaccination de la population generale? Valeriu Gheorghiță: Je voudrais vous dire que, dici la fin mars, selon le nombre de doses disponibles, nous pourrions vacciner environ 1,4 million de personnes avec la premiere dose, environ 1 million de personnes avec la deuxieme dose. Journaliste: Cela signifie environ un quart. Et la troisieme etape commencera de toute facon. Je vous demande ca parce que ...; Valeriu Gheorghiță: Nous parlons du nombre total de personnes, y compris letape 1; cela signifie encore moins. Journaliste: Cela signifie encore moins dun quart. Valeriu Gheorghiță: La deuxieme etape se poursuivra parallelement a la troisieme etape de vaccination, etant donne que nous estimons lautorisation de nouveaux types de vaccins qui seront administres, comme la dit votre collegue, avec une seule dose et seront recommandes a la population jeune, population sans maladies chroniques. Il est important pour nous dans la prochaine periode de respecter ce principe de 75% des places disponibles pour la population vulnerable, cest-a-dire les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes agees, et 25% des personnes exercant des activites essentielles, afin doffrir de reelles chances aux personnes vulnerables, les gens a programmer et aussi a se faire vacciner. Journaliste: Et jai une autre demande. Vous avez dit plus tot que la vaccination des sans-abri commencera. Cela signifie-t-il quelle na pas commence? Valeriu Gheorghiţă: Cela signifie que ca na pas commence. Journaliste: Pas du tout? OK, je comprends. Bien, merci. Valeriu Gheorghiţă: Il y a 90 personnes deja vaccinees, encore plus, mais cest tres difficile il faut a savoir, car en parallele on parle dequipes mobiles qui desservent des centres residentiels, des centres sociaux, des personnes immobilisees a domicile et aussi des personnes sans abri. Fondamentalement, le nombre dequipes mobiles necessaires pour chaque departement est tres important et depasse evidemment la disponibilite du personnel de vaccination, ce qui signifie que ces activites sont echelonnees en fonction de la hierarchisation de chaque departement, qui est fixee par la DSP. Journaliste: Jai une autre question et je mexcuse: pouvez-vous supposer une date limite a laquelle les personnes handicapees auront acces a la plateforme? Je veux dire, ce que mon collegue vous a demande plus tot, quand les personnes handicapees pourront-elles se faire vacciner directement sur la plateforme? Valeriu Gheorghiţă: Bien sûr, nous pouvons assumer ce terme, des que nous le connaissons, je vous le communiquerai. Si les collegues de STS peuvent nous donner une estimation de ce terme. Cătălin Chirca: Pour le moment, nous sommes encore dans lanalyse et probablement lorsque nous etablirons tous les details concernant la mise en œuvre des exigences operationnelles nous les transmettrons. Journaliste: Ok. Merci. Journaliste: On peut se programmer a partir de demain pour AstraZeneca. Tout dabord, je veux vous demander combien de places pour letape 2 seront chargees sur la plate-forme demain et, en relation avec cela, si vous navez pas lintention, lorsque vous ajoutez de nouvelles places sur la plate-forme, de definir une heure ou un intervalle fixe, donc les gens qui veulent se planifier de ne pas rester la nuit pour faire de nouveaux appels pendant des heures, en esperant que quelquun chargera dans un departement encore 10-100-1,000 places vacantes. Valeriu Gheorghiţă: Il y aura environ 500.000 places disponibles a partir du 15 fevrier a la fin mars, pour ces 180 cabinets de vaccination. Du point de vue des places qui deviennent, si vous le souhaitez, eligibles a la programmation dans chaque departement, chaque fois quelles deviennent disponibles, nous lannoncerons officiellement. En plus de ces 180 centres, comme je lai dit la derniere fois, ou a dautres occasions, nous comptons apres l`evaluation du nombre des doses,. sauf pour les programmations deja faites pour la premiere dose et de rappel, l`excedent de doses nous permettra douvrir environ 200 nouvelles cabinets de vaccination, dans lesquelles seront distribues des vaccins de Pfizer, notamment, et probablement le vaccin de Moderna, qui nous assurera environ 12.000 personnes vaccinees quotidiennement, de nouvelles personnes; cela veut dire apres le 15 mars. Ce qui signifie que leur programmation peut etre ouvertes a partir de la premiere quinzaine de mars, donc probablement apres le 1er mars, des programmations peuvent etre faites dans ces centres que nous allons ouvrir a partir de la seconde quinzaine de mars. Mais ces delais seront officiellement communiques, afin que les gens ne restent pas pratiquement tous les jours pour chercher dautres places disponibles. En ce moment, malheureusement, il ny a pas dautres places disponibles dans les departements, dans les centres de vaccination. Des places disponibles peuvent apparaitre lorsquune personne annule pratiquement sa programmation pour diverses raisons. Mais il y a des situations particulieres et, de ce point de vue, on essaie pratiquement de trouver un moyen dafficher, sans programmation, le nombre de places vacantes dans les centres de vaccination. En gros, on n`a pas besoin de creer un compte pour voir combien de places sont disponibles dans les centres de vaccination et pour pouvoir consulter ces donnees depuis le debut. Reporter: Ainsi, 500 000 places vacantes pour AstraZeneca apparaissent demain sur la plateforme? Valeriu Gheorghiță: Elles apparaitront au debut pendant les 20 premiers jours, et plus tard, par glissement, jusqua fin mars. Au total, il y a pres de 500.000 places disponibles, oui. Journaliste: Et combien seront telechargees sur la plateforme demain? Combien de places ? Valeriu Gheorghiță: environ 200. 000 places. Journaliste: Et a quelle heure les chargez-vous? Je vous le demande car la derniere fois quellesont ete chargees au milieu de la nuit, il y a eu des gens qui sont restes a 1h00 du matin pour se programmer. Valeriu Gheorghiță: Les collegues du STS sils peuvent nous donner une heure ... Cătălin Chirca: Nous ne connaissons toujours pas lheure. Toutes ces places qui ont ete crees seront disponibles dici la fin de la journee. Journaliste: Jusqua la fin daujourdhui, demain ...? Cătălin Chirca: Jusqua la fin de demain, car la date limite de mise en œuvre est le 10 fevrier. Journaliste: Ok, etant donne que cest premier arrive, premier servi, donnez-nous un creneau horaire. À partir de quelle heure les personnes interessees doivent-elles entrer sur la plateforme ... Cătălin Chirca: Il y a plusieurs aspects operationnels que nous devons prendre en compte, et cest pourquoi je ne pourrais pas vous dire a ce stade un moment precis. Mais, sûrement, demain, a la fin de la journee, toutes s ces places seront visibles pour les citoyens. Journaliste: Le matin, a midi, le soir, cette nuit? Quand? Cătălin Chirca: Demain, demain. Valeriu Gheorghiță: Je pense, pour clore le sujet, je crois que dans la deuxieme partie de la journee, comme cela sest passe le 15 janvier, mais je vous promets que lorsque je trouverai lheure, probablement pendant cette journee, je transmettrai officiellement ca oui? Journaliste: Et la deuxieme question - sur le vaccin AstraZeneca. Étant donne que linformation publique dit quil est efficace a 60%, nous voyons que des informations circulent quen Afrique du Sud les autorites ont decide de ne pas utiliser le vaccin AstraZeneca, je voudrais vous demander de mexpliquer comment vous convaincriez quelquun qui n`a pas de connaissances medicale, de choisir le vaccin AstraZeneca, etant donne que vous voulez que cette campagne se deroule le plus vite possible et ne pas attendre le vaccin Pfizer avec une efficacite de 95% et avec beaucoup plus de personnes vaccinees dans le monde jusqua present? Valeriu Gheorghiță: Cest une tres bonne question, mais je pense quil est important de clarifier ces aspects egalement. Il faut tout d'abord partir d'une chose qui soit la plus claire possible, a savoir que ce type de vaccin, comme les autres, a recu une autorisation de mise sur le marche de l'Agence europeenne des medicaments, ce qui signifie qu'il a demontre le profil de securite, de qualite et d'efficacite. Concernant la protection offerte par le vaccin, dun point de vue pratique, dans les etudes menees par la societe AstraZeneca il ny a pas eu de cas de maladie grave ou dhospitalisation chez les patients vaccines, ce qui signifie que ce vaccin nous protege dans une proportion tres elevee par rapport aux formes severes de la maladie; nous ne finissons pas hospitalises. De ce point de vue, il faut interpreter correctement ce taux defficacite. En gros, tant qu`on ne souffre pas dune forme grave de maladie au niveau individuel, on ne va pas a lhopital, cest une chose tres importante en termes de risque individuel. Je vous rappelle que le taux defficacite du vaccin antigrippal est compris entre 40 et 60%, il y a meme certaines souches grippales pour lesquelles lefficacite est de 20%, et cest une des raisons pour lesquelles chaque annee, cependant, on se fait vacciner contre la grippe, car le vaccinl nous protege de faire des formes severes, avec complications, en cas de grippe saisonniere. Cest le meme principe avec le vaccin AstraZeneca. Et un autre element important, qui, je pense, est dun grand interet epidemiologique: le fait que, dans le protocole de letude, les volontaires ont ete testes chaque semaine par des tests PCR, a partir de lexsudat nasal et pharynge, et il a ete conclu que ce vaccin diminue denviron 67 % le taux dinfection asymptomatique, cest-a-dire diminue la probabilite de transmettre linfection dune personne vaccinee a une personne non vaccinee. Je suis convaincu que les memes donnees sont valables pour les autres types de vaccins, mais dans ce protocole detude cette hypothese a ete concretement evaluee et validee. Donc, il est extremement important que nous ayons des donnees qui certifient une diminution de 67% du risque de transmission de cette infection, pratiquement, de rendre linfection asymptomatique. De plus, ce taux defficacite de 60% a ete evalue sur la base des donnees disponibles sur lesquelles lAgence europeenne des medicaments a delivre lautorisation de mise sur le marche conditionnelle, mais il existe actuellement une pre-impression dans le journal Lancet, dont le taux defficacite est compris entre 70 et 80%, etant pres de 80% chez les personnes auxquelles le rappel a ete administre apres lintervalle de huit semaines. Ainsi, de ce point de vue, le taux defficacite est suffisant pour recommander le plus fermement possible ce type de vaccin pour la categorie de population a laquelle il est actuellement recommande, 18-55 ans. Je voudrais mentionner un autre aspect, a savoir que la limitation a la tranche dage des 55 ans ne signifie pas quapres cette limite dage, ce vaccin nest pas efficace, mais a ce moment, il ny avait pas assez de personnes inscrites dans les essais cliniques pour tester ce taux defficacite. Cependant, lorsque le nombre de personnes evaluees, car il y a une evaluation continue de ces donnees, sera suffisamment grand pour prouver cette efficacite, il y aura des changements dans le TPC recommande par lEMA et, comme cela sest produit aussi pour le vaccin Pfizer, ces des mises a jour vont certainement apparaitre et, par consequent, nous nous alignerons sur les nouvelles recommandations. Mais a lheure actuelle, les decisions sont fondees sur des preuves existantes. Journaliste: Une clarification. Vous avez mentionne cette etude dans le Preliminary Lancet ... Valeriu Gheorghiţă: Cest une pre-impression, cest une etude approuvee, cest une etude revisee par des experts internationaux, des experts objectifs, qui ne sont pas lies au protocole detude, et elle doit etre officiellement publiee. Ce sera certainement, si vous voulez, la raison pour laquelle les donnees du CPR seront examinees et des mises a jour de ces recommandations seront effectuees par lAgence europeenne des medicaments. Journaliste: Par exemple, on pourrait decider que la deuxieme dose devrait etre administree apres huit semaines, au lieu de quatre, comme lont decide les autorites roumaines, car letude du Lancet a revele que lefficacite est plus elevee, vers 80% a 8 semaines? Valeriu Gheorghiţă: En Roumanie, le vaccin AstraZeneca est recommande a 8 semaines. En gros, entre quatre semaines et huit semaines, il y a des differences significatives, statistiquement, en termes de reponse anticorps, mais la recommandation du vaccin dAstraZeneca en Roumanie, je vous le rappelle, sadresse aux personnes entre 18 et 55 ans, avec un rappel a huit semaines, 56 jours. Journaliste: Bonjour! Je suis curieux de savoir pourquoi vous nouvrez que 500.000 places, etant donne que M. Baciu a dit quen fevrier, nous aurons plus de 700.000 doses dAstraZeneca et 1,1 million en mars. Valeriu Gheorghiţă: Nous verrons quel sera le calendrier de livraison pour avril. Étant donne que la distance entre la premiere dose et le rappel est de 56 jours, nous voulons etre sûrs qu'a partir d'avril nous aurons un nombre de doses suffisant, juste pour pouvoir ouvrir de nouvelles places de programmation. Une fois que nous aurons acces a ces donnees, nous pourrons completer le nombre de cabinets de vaccination et evidemment augmenter le nombre de places disponibles en consequence. Mais je ne veux plus etre mis en mesure de reporter les gens car il ny a pas de doses disponibles. Ainsi, de ce point de vue, il y a plus de 10.800 personnes, quotidiennement, qui pourront se faire vacciner dans ces 180 cabinets de vaccination. Si le nombre de doses disponibles au deuxieme trimestre - donc a partir du mois davril - sera plus eleve, nous completerons certainement ces doses. Nous devons comprendre que nous voulons la meme chose, utiliser toutes les doses qui sont envoyees en Roumanie, mais nous ne voulons pas nous retrouver dans des situations de reechelonnement, car elles ont ete desagreables pour nous, qui avons ete mis dans la situation de faire ces recommandations, y compris pour les personnes qui ont ete reportees. Journaliste: Si a Leipzig il y a encore des problemes avec la meteo et que les avions ne decollent pas, Timiș et Cluj se retrouvent sans doses de vaccin. Valeriu Gheorghiţă: Non, les doses ont ete envoyees par voie terrestre de Leipzig a Bruxelles et, de Bruxelles, elles arriveront par avion aux aeroports de Timișoara et Cluj. Journaliste: Quest-ce que cela signifie, comme date? Valeriu Gheorghiţă: Ce soir, on nous a dit quil allait decoller, donc au plus tard demain matin, ou meme pendant la nuit, il arrivera en Roumanie. Journaliste: Vous navez donc pas a le redistribuer dun centre a un autre. Valeriu Gheorghiţă: Nous avons deja procede a des redistributions, ce qui signifie que les doses seront redistribuees ce jour-la, car nous voulons avoir cette solution de secours precisement pour ne pas mettre en danger le rappel. Journaliste: Et qui finance cette redistribution? Valeriu Gheorghiţă: Ellel est realisee par la la Logistique du Ministere de la Defense Nationale, en collaboration avec des collegues du Ministere des Affaires I Interieures. Je voudrais vous parler du centre de Ghiroda: on nous a dit que ces personnes avaient ete reportees de 90 minutes et en aucun cas reportees. Journaliste: Et une question: combien de centres fonctionnent actuellement? - parce que vous avez dit qua un moment donne, ceux de la premiere etape se fermeront. Valeriu Gheorghiţă: Tous nont pas encore ete fermes, car le taux de retour des personnes vaccinees lors de la premiere etape a atteint pres de 80%. Je pense que le Dr Pistol peut estimer, parce que nous avons centralise les donnees de la plupart des departements, elles ne nous sont pas parvenues de tous les departements - je pense que plus de la moitie nous a envoye les donnees jusqua vendredi. Ils vont fermer, il y a 269 centres dans ces unites medicales qui seront fermes dans la prochaine periode, ils nont pas vaccine de nouvelles personnes, mais ont administre la dose de rappel. Il y a 212 centres de vaccination, avec 337 flux, pour la vaccination des personnes de la deuxieme etape et il y a 97 centres - 60 dans le reseau MApN et 37 dans le reseau MAI - pour lesquels nous avons presente les donnees des personnes vaccinees. Journaliste: Et a quel stade equipez-vous les centres pour la deuxieme etape, cest-a-dire avez-vous commence a y travailler? Valeriu Gheorghiţă: Les centres sont identifies par adresse, nom et prenom. Ils sont prets - comme nous le savons, les autorites locales ont meme exprime des doleances selon lesquelles ces centres ne pouvaient pas etre ouverts. La grande majorite dentre eux sont prepares. Évidemment, les equipes de vaccination seront activees lors de leur ouverture. Nous avons des discussions hebdomadaires avec des collegues du territoire, avec les directeurs des directions de la sante publique et nous evaluons au cas par cas les situations dans chaque departement. Journaliste: Concernant la question de mon collegue: quand la vaccination de la population generale commencera, en avril ce sera - nest-ce pas finalement? Valeriu Gheorghiţă: Nous estimons quen avril, si les dates de livraison restent celles initialement estimees. Journaliste: Cette date pourrait donc changer. Valeriu Gheorghiţă: Si nous ne recevons pas le nombre de doses necessaire, il reste evidemment une priorite de vacciner les personnes vulnerables et les personnes qui exercent des activites essentielles. Journaliste: Et quand la vaccination de la population generale commencera, avez-vous dit que nous aurions 750 centres - nous souvenons-nous bien ou y en aura-t-il davantage? Valeriu Gheorghiţă: 750 centres, totalisant environ 1 760 cabinets de vaccination, qui permettront a plus de 100.000 personnes de se faire vacciner quotidiennement, a capacite maximale. Journaliste: Et je voudrais, si possible, savoir encore ce qui se passe lorsquune personne monte sur la chaise de vaccination et refuse un certain type de vaccin? Beaucoup nont pas compris ce quils devaient faire. Seront-ils reprogrammes, seront-ils a nouveau reprogrammes sur cette plateforme ou quelle est exactement la procedure? Valeriu Gheorghiţă: Si la personne, dans le centre de vaccination, ne veut pas etre vaccinee, pour diverses raisons, evidemment que la vaccination ne sera pas effectuee la programmation sera annulee. Pratiquement, la plate-forme est prete a annuler la programmation, mais la personne doit reprogrammer a la fois la premiere dose et la dose de rappel, et la reprogrammation se fera dans les limites des places disponibles, il n`y naura pratiquement aucune priorite particuliere pour la nouvelle programmation. Journaliste: Et une derniere question. Il y a une situation a Galati: la DSP dit que personne nest vaccine, mais en realite on est vaccine dans des centres, et ceux qui sont programmes sont appeles a partir de numeros caches pour ne plus se presenter pour le vaccin. Si vous connaissez cette situation? Valeriu Gheorghiţă: Je ne sais pas. Cest nouveau pour moi aussi, mais je vais appeler pour voir de quoi il sagit. Journaliste: Merci beaucoup. Valeriu Gheorghiţă: Merci aussi. Journaliste: Pourquoi nutilisons-nous pas les doses que nous avons dAstraZeneca? Il y en a plus de 80.000 a ma connaissance. Valeriu Gheorghiţă: Nous recevrons le 12 les autres doses, qui seront distribuees dans les centres de stockage regionaux, precisement afin davoir une activite de vaccination quotidienne a partir du 15, afin quil ny ait pas dinterruptions. Autrement dit, nous aimerions commencer lorsque nous aurons un nombre suffisant de doses et ne pas etre en mesure de reporter a nouveau les gens. Nous recevrons le 12 et les autres doses, qui seront distribuees dans les centres de stockage regionaux juste pour avoir une activite de vaccination quotidienne a partir du 15, afin quil ny ait pas dinterruptions. Autrement dit, nous voulions commencer quand nous avons un nombre suffisant de doses et ne pas etre mis a nouveau dans la situation de reporter les gens. Cest vraiment une situation difficile, une situation delicate, qui cree beaucoup dinconfort tant au niveau des personnes reprogrammees que pour nous et pour le public en general. Nous navons pas juge utile de faire cette allocation de doses directement dans les centres de vaccination jusqua ce que nous ayons la certitude des horaires de livraison, afin que vous sachiez que cette confirmation nous est envoyee chaque semaine, nous navons pas beaucoup de temps avant la livraison, ce qui rend difficile la mise en œuvre de la campagne de vaccination. Journaliste: Concernant les reactions allergiques, vous avez dit quelles sont de 3% ... Valeriu Gheorghiță: 4%, soit 110 reactions allergiques enregistrees et sans cas de choc anaphylactique. Journaliste: Non, je voulais dire que 3% du total sont des picotements, des paresthesies sur le visage. Pouvez-vous nous dire combien de cas de paresthesie ont ete enregistres, sil vous plait? Valeriu Gheorghiță: Nous pouvons les centraliser, mais je peux vous dire a la fois les donnees de la Roumanie et les donnees du niveau international, en particulier dIsraël, montrent, et ces choses sont, si vous le souhaitez, mentionnees dans le resume des caracteristiques du produit, que cest une particularite, en effet, la presence de ces paresthesies, notamment sur le visage, mais aussi sur les membres, liees a la vaccination avec le vaccin Pfizer. Le rapport de lAgence europeenne des medicaments, publie le 28 janvier, est le premier rapport sur les donnees de securite, car il a ete mis en pratique, ne montrant aucun evenement indesirable ou reaction autre que ceux deja mentionnes dans le resume des caracteristiques du produit. Aucun effet secondaire inhabituel na ete signale. En gros, ce qui etait connu et mentionne dans le RCP a ete valide apres la vaccination de dizaines de millions de personnes. Mais ces paresthesies, en tant quelement dun point de vue pratique, elles sont transitoires, elles sont transitoires et ne laissent pas de sequelles a long terme. Évidemment, cela cree un etat danxiete pour la personne concernee et cela va de soi, mais quand on explique, peut-etre mieux, ces rares effets secondaires et en conseillant la personne concernee, je pense que les choses peuvent etre controlees sans probleme. Journaliste: Et quand vous dites quils sont transitoires, partent-ils deux-memes ou doivent-on prendre des medicaments? Valeriu Gheorghiţă: Je pense quils sont vraiment passes en quelques dizaines de minutes, en 10 minutes. Adriana Pistol: Oui, oui, cest ce que je voulais dire. Jai eu une situation aujourdhui dans laquelle la personne a ressenti ces picotements, les paresthesies comme on les appelle, en 10 minutes elles sont passees et elle est partie, sans aucun traitement, du centre de vaccination. En fait, ils passent deux-memes, lorsquils apparaissent et disparaissent. Journaliste: Y a-t-il eu des situations où il a ete necessaire dutiliser cet EpiPen ou dautres medicaments antiallergiques puissants? Valeriu Gheorghiţă: Il y a eu des situations dans lesquelles des EpiPens, des seringues pre-remplies dadrenaline ont ete utilises, etant donne quau moment où une personne se plaint dun etat general modifie, les collegues des centres de vaccination, par precaution, peuvent utiliser ces medicaments, precisement pour assurer, si vous le souhaitez, un niveau de protection tres eleve de cette personne. Mais, je le repete, aucun cas de choc anaphylactique na ete signale. Journaliste: Puisque vous avez dit quil ne serait pas bon pour les personnes qui vont au rappel, par exemple, ou a la premiere dose de vaccin, de prendre certains medicaments par precaution, mais avant la premiere dose, elles passent par un questionnaire dans lequel on leur demande si elles ont eu des reactions allergiques, elles doivent faire attention, dire toute reaction allergique qu`elles ont eue a la premiere dose, maintenant a la deuxieme dose, avant de se faire vacciner, meme si elles nont pas remarque beaucoup de douleur, mais etant donne que le cote les effets sont, au moins chez Pfizer, plus eleves a la deuxieme dose, attention, dites: oui, de legers picotements, qui peuvent etre des paresthesies, apres le rappel. Valeriu Gheorghiţă: Certes, les collegues des centres de vaccination effectuent le meme type de triage medical qua la premiere dose et il est important que chaque personne declare si elle a eu ou non des effets secondaires apres la premiere dose et quel type deffets secondaires elle a ressentis. En particulier, jattirerais lattention sur les reactions allergiques enregistrees apres la premiere dose. Journaliste: Comment pourrait faireun travailleur essentiel qui est programme chez Pfizer ou Moderna et veut demenager a AstraZeneca, tout en sassurant que sa place soit donnee a une personne agee ou souffrant de maladies chroniques, et non a un autre travailleur essentiel,? Valeriu Gheorghiţă: Je ne sais pas comment nous pouvons offrir ce type de garantie, etant donne que, lorsqu`on annule une programmation , cette place devienne disponible pour toute personne eligible pour la deuxieme etape et cette personne peut etre reportee dans dautres lieux disponibles, par exemple, dans les nouveaux centres et cabinets de vaccination. Je ne peux pas vous le dire et nous ne pouvons pas offrir cette garantie, car, vraiment, la plateforme ne peut pas bloquer une place en attente dune autre personne, seulement lorsque ces listes dattente seront mises en service. Reporter: Mais une possibilite de reprogrammer a un niveau macro ceux des zones cles qui se trouvent chez Pfizer et de deplacer AstraZeneca pour quil y ait plus de places disponibles? Valeriu Gheorghiţă: Je ne pense pas que ce soit juste de faire ca. Ces types de vaccins sont recommandes pour toutes les categories de personnes de ce groupe dage. Andrei Baciu: Une derniere question, si vous en avez. . Journaliste: Vous pouvez nous dire ce quil advient du paiement des medecins coordonnateurs ? Certains disent quils veulent abandonner. Valeriu Gheorghiţă: Je pense que cette decision et le mode de paiement sont etablis dans le cadre des principes juridiques actuels - cette ordonnance durgence. Je comprends quil nest pas fait mention dune augmentation pour le coordinateur des centres de vaccination, mais, certainement, des solutions seront trouvees pour couvrir ce probleme. Le Ministere de la Sante et les autorites qui ont pratiquement initie cet acte normatif apporteront certainement des eclaircissements a ce sujet, afin que la maniere dont le paiement des coordinateurs des centres de vaccination puisse etre tres bien comprise. Journaliste: Desole, encore une question. Pouvez-vous dire comment les reactions allergiques, les 4%, se sont manifestees? De quelle maniere ceux de Pfizer, Moderna se manifestent-elles? Valeriu Gheorghiţă: Dans la plupart des cas, il y avait des eruptions urticariennes et plusieurs cas dœdeme de Quincke, cest-a-dire un gonflement des levres. Andrei Baciu: Nous vpus remercions beaucoup. Bonne journee! Valeriu Gheorghiţă: Merci beaucoup! 2021-02-09 15:52:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_09022021_(1).jpgPremierul Florin Cîțu va efectua o vizită de lucru la Bruxelles, în perioada 11-12 februarie 2021Știri din 08.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-effectuera-une-visite-de-travail-a-bruxelles-du-11-au-12-fevrier-2021Le Premier ministre de la Roumanie, Florin Cițu, rencontrera de hauts fonctionnaires europeens, du 11 au 12 fevrier 2021, lors dune visite de travail a Bruxelles. Le programme de la visite comprend des reunions avec les principaux dirigeants europeens, notamment les presidents du Conseil europeen Charles Michel, de la Commission europeenne, Ursula von der Leyen et du Parlement europeen, David Sassoli, ainsi que les vice-presidents executifs de la Commission europeenne, Frans Timmermans, Margrethe Vestager et Valdis Dombrovskis. En outre, le Premier ministre Florin Cițu a prevu dans son programme des reunions officielles avec la commissaire europeenne aux transports, Adina Vălean, et avec le secretaire general adjoint de lOTAN, Mircea Geoană. Lordre du jour de la visite comprend egalement des reunions avec des representants des groupes politiques du Parlement europeen: le chef du Groupe PPE Manfred Weber, le secretaire general du PPE Antonio Lopez-Istúriz White, le chef du Groupe RENEW Dacian Cioloș et le chef du Groupe S and D Iratxe Garcia Perez 2021-02-08 16:22:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-08-04-24-24big_20-04-12-12-55-12d_stema.pngPremierul Florin Cîțu s-a vaccinat cu a doua doză de ser anti-COVID-19, la Spitalul Universitar de Urgență Militar Central ”Dr. Carol Davila”Știri din 06.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-ete-vaccine-avec-la-deuxieme-dose-de-serum-anti-covid-19-a-l-hopital-universitaire-central-militaire-d-urgence-dr-carol-davilaDeclarations a la presse faites par le Premier ministre Florin Cițu a lHopital universitaire central militaire durgence Dr Carol Davila Florin Ciţu: Bonjour. Jai recu egalement le deuxieme vaccin, le rappel. Pour moi, cette operation sest terminee aussi facilement que la premiere fois, sans aucun probleme. Il est tres important de faire le rappel. Tout le monde doit comprendre que nous devons recevoir le deuxieme vaccin, car sans le deuxieme vaccin, tout ce que nous avons fait jusqua present, tous nos efforts ont ete vains. Il est important de se faire vacciner en premier lieu, et nous avons vu quil y a un interet pour le vaccin, mais il est beaucoup plus important de venir aussi au rappel. Donc tout le monde doit faire son rappel et je vous dis que rien ne se passe, je suis la, pas deffets secondaires, on avance. Quelques informations sur AstraZeneca, qui arrive en Roumanie et, en fevrier, nous devrions avoir au moins 600.000 doses. Nous commencons la programmation a partir du 10 fevrier pour AstraZeneca, pour les personnes entre 18 et 55 ans. Et nous aurons 180 nouveaux cabinets pour AstraZeneca. Je pense que 81.600 doses seront distribuees demain, mais la programmation debutera le 10 fevrier. Ce mois-ci, nous commencons a en avoir de plus en plus. Je pense que fevrier a ete un defi pour la campagne de vaccination, meme si nous sommes restes a la tete de lUnion europeenne en termes de nombre de vaccinations. Mais a partir de mars, nous recevons de plus en plus de doses et le programme de vaccination va s'accelerer, nous depasserons les 50.000 vaccinations par jour, je pense, a partir de mars, et nous irons a cet objectif de 100.000, que nous envisage depuis le debut. Je repondrais a deux ou trois questions. Merci. Journaliste: Bonjour, M. le Premier ministre! Veuillez nous dire comment vous pensez que le Ministere de la Sante a gere la situation a la suite de lincendie de Matei Balş jusqua present, compte tenu du fait quil y a eu plusieurs balbutiements, il y a eu jusqua present de mauvaises communications sur cette affaire. Par ailleurs, samedi dernier, le ministre de la Sante, Vlad Voiculescu, a annonce quau plus tard mardi il presenterait un rapport avec les mesures prises suite a lincendie de Matei Balş. Cela ne sest pas produit. Et dites-nous aussi si, comme il est apparu par des sources, il y aurait des tensions entre vous et le ministre de la Sante, dans le contexte où nous avons vu que vous vous etes contredit dans des declarations a plusieurs reprises. Florin Ciţu: Oui. Voici quelques autres choses a dire. Premierement, il ny a pas de tensions. Oui, nous nous contredisons toujours car je pense que les informations ne nous parviennent pas toujours en meme temps. Il y a certaines choses qui me tiennent beaucoup a cœur. La campagne de vaccination - je la vois de maniere positive. Je ne suis pas partisan des mesures punitives lorsquil sagit dune campagne de vaccination qui vise a faire vacciner le plus de personnes possible, car je sais que cest ce que vous voulez dire. En meme temps, il est vrai que sil y a des violations flagrantes de la facon dont nous avons decide de faire cette vaccination, les responsables doivent etre tenus pour responsables. Jusqua present, je nai pas recu une telle information quune telle chose existe. Je le repete, notre objectif est de vacciner autant de Roumains que possible dans les plus brefs delais. Cela devrait donc etre lobjectif et nous devrions nous concentrer sur cela. Concernant la tragedie de Matei Balş, je nai pas encore recu de rapport final, jattends le rapport final du Ministere de la Sante. Des que je vais avoir ce rapport, nous sortirons en public et je vous dirai quelles mesures nous devons prendre, mais pour le moment je nai pas cette information. Merci. Journaliste: Bonjour. Je voudrais vous poser des questions sur le budget, si cest une raison de tension entre les partis de la coalition, sur la base des reformes que vous avez demandees dans les ministeres, egalement si vous avez recu le plan de reforme de tous les ministres et si vous allez inclure les retraites ou augmenter les pensions dans ce budget. Florin Cițu: Le budget est un defi pour toute coalition, cest vrai, dautant plus que nous sommes des politiciens. Nous avons clairement enonce les criteres a partir desquels nous commencons avec ce budget cette annee - sans gaspiller l'argent public. Je vous ai donne quelques exemples - les frais de personnel ont double en quatre ans. Je ne pense pas que la performance de ceux qui travaillent dans ladministration publique ait double au cours de cette periode. Cest pourquoi, cette annee, nous avons parle de certaines reformes et lune delles est le retablissement de la loi sur les salaires, qui permet de lier les revenus des fonctionnaires a la performance. Il est temps de le faire, pas seulement de promettre que nous augmenterons les salaires chaque annee et sans rien demander en retour. Nous ne sommes pas les seuls a le demander, les Roumains le demandent. Tous les Roumains veulent un appareil public performant et il ne faut pas avoir peur de le dire. C`est a partir de ce principe que nous avons commence l`elaboration du budget, dune part, dautre part, bien sûr, les entreprises publiques qui perdent depuis des annees. Nous devons dire stop. Jai dit stop, ca y est, ici on arrete cette hemorragie de largent public et la moquerie de largent public. Les depenses en subventions ont presque double dans la periode 2016-2020, mais nous navons pas vu une meilleure performance de ces entreprises, au contraire, nous avons vu laggravation des pertes. Ces entreprises publiques deficitaires doivent donc proposer un programme de restructuration si elles veulent etre soutenues. Lannee derniere, jai fait ca avec Tarom, ca peut etre fait, beaucoup de gens ont dit que ca ne pouvait pas etre fait. Jetez un œil a Tarom - il est en cours de restructuration, il recoit toujours des fonds et, a un moment donne, il sera rentable. Cest ce que nous ferons avec toutes les entreprises publiques. Certains dentre elles peuvent ne pas survivre ou certains des dirigeants qui ont mal gere ces entreprises ces dernieres annees ne survivront peut-etre pas, mais cest le prix a payer si nous voulons passer a autre chose. Journaliste: Bonjour. La Hongrie a achete 2 millions de doses de vaccin Spoutnik, et la Republique tcheque veut faire de meme. La Roumanie a-t-elle egalement entame des pourparlers pour acheter un vaccin russe ou chinois? lorin Cițu: Non. La Roumanie a eu une communication avec la Commission europeenne. Nous ferons une bien meilleure chose - nous essayerons de produire le vaccin en Roumanie, a Cantacuzino. Nous avons envoye une lettre, suite aux questions de la Commission europeenne, et nous avons montre notre volonte de produire le vaccin en Roumanie. Nous verrons quel vaccin sera produit, mais cest loption que nous choisissons. Journaliste: Bonjour. Monsieur le Premier ministre, lecole commence lundi. Jai vu que le Ministere de la Sante a publie ce document que les parents doivent apporter a lecole. Lundi, nous aurons egalement des tests rapides dans les ecoles, sinon le lundi quand? Et comment resoudre le probleme des etablissements denseignement qui nont pas de cabinets où les enfants peuvent etre testes en cas de besoin? Florin Cițu: Oui, je pense que quelquun sest empresse de mettre ce document dans lespace public, car jai aussi vu le communique du Ministere de lÉducation qui dit autre chose, dit exactement ce qui est dans lordre commun du Ministere de lÉducation et du Ministere de la Sante. Il y aura des situations exceptionnelles où ces tests seront, nous ne testons pas tout le monde des le premier jour. Il y a des enfants qui auront des symptomes et ensuite ce formulaire devra etre rempli. Les gens nont pas a venir a lecole avec le formulaire rempli. Alors, il faut lire le communique du Ministere de lÉducation, dans ce sens, et il y a plus de details et lordre conjoint signe par le Ministere de lÉducation et le Ministere de la Sante. Journaliste: Oui, mais comment exactement ..., ce formulaire devrait deja etre rempli, car, dapres ce que vous dites, ce nest pas possible, cest-a-dire que le parent doit etre averti de venir avec un formulaire rempli, ce ne serait pas mieux qu`il soit deja etre rempli? Florin Cițu: Jusqua present, nous avons eu la meme situation. Nous avons eu 3 enfants par classe qui avaient des symptomes, on fermait la classe par classe. Nous navons pas a reinventer ce que nous avons fait jusqua present. Cela a tres bien fonctionne et nous continuerons de suivre les memes criteres. Je le repete, larrete conjoint du Ministere de la Sante et du Ministere de lÉducation precise tres clairement quelles sont les situations dans lesquelles nous devons tester les enfants et quand ces formulaires doivent etre remplis. Journaliste: Les parents ne devraient donc pas venir avec le formulaire lundi? Florin Ciţu: Les details sont dans lordre commun et, pour autant que je sache, le Ministere de lÉducation a communique ou communiquera exactement sur ce sujet, aujourdhui, afin detre tres clair pour tout le monde ce qui se passe avec ces formulaires. Journaliste: Je voulais vous demander si vous etes daccord avec lidee du Ministere de la Sante de changer le mode de calcul du taux dinfection, linclusion de ceux des centres sociaux dans le taux dinfection et si cela ne changerait pas les scenarios pour le redemarrage des ecoles. Florin Ciţu: Maintenant, pour changer quelque chose, nous devons voir comment ce que nous avons eu jusqua present a fonctionne. Il me semble que ce que jai eu jusqua present a tres bien fonctionne. Sil existe une base scientifique pour changer quelque chose, je suis pret a le voir. Dans le meme temps, je suis favorable a des changements de simplification. Si un changement rend les choses beaucoup plus compliquees et quil nous sera beaucoup plus difficile de comprendre ce que nous voulons faire, je ne le dirais pas. Mais, je le repete, je veux voir exactement ce qui se passe, sil y a une documentation scientifique, une analyse statistique empirique, qui montre clairement que ce qui a ete fait jusqua present a eu des lacunes et que ces lacunes peuvent etre quantifiees, bien sûr, nous allons regardez dans la direction du changement. Jusqua present, je dis que ce qui a ete fait a tres bien fonctionne, on regarde les chiffres, pas seulement moi. Nous continuons a voir quen Roumanie le nombre de cas de patients hospitalises a ATI reste inferieur a 1000, nous voyons le nombre dappels au 112, nous regardons toutes les autres informations dont nous disposons, le nombre dhospitalisations, et nous voyons que dans lensemble, nous avons bien gere cette pandemie. Donc je ne vois pas pour le moment, dapres les informations dont je dispose; il peut y avoir dautres analyses statistiques, dautres analyses du Ministere de la Sante pour prouver le contraire, je les attends et quand elles viendront on les verra. Mais tout changement doit aller dans le sens de la simplification, de mon point de vue, sans compliquer les choses. Journaliste: Bonjour! Vous venez de nous dire que nous atteindrons 50.000 vaccinations par jour a partir de mars, je voulais vous demander quelle est la date limite pour que l`on atteigne 100.000 vaccinations par jour, comme vous nous lavez dit pour la premiere fois lorsque vous etes venu ici pour la premiere dose de vaccin ? Et si vous envisagez de faire un remaniement au niveau du gouvernement apres tous les scandales qui ont surgi, parce quil y a des sources politiques qui disent cela. Florin Ciţu: Je ne prends pas en compte le remaniement pour le moment, il ny a pas de scandales. Cest une nouvelle coalition, qui vient apres plusieurs annees de campagne electorale et je pense que nous en sommes encore au debut. Mais cest une coalition qui se renforce de jour en jour et vous verrez que le budget sera le moment qui solidifiera cette coalition pour les quatre prochaines annees. Des que possible! Jespere qu`on pourra atteindre 50.000 dici mars, nous pourrions augmenter notre capacite de vaccination tres rapidement. Nous avons ete un peu retardes dans ce processus par la fourniture de vaccins qui a ete changee, sans notre volonte, par les fournisseurs. Mais puisque nous aurons les vaccins, nous les distribuerons afin de pouvoir vacciner le plus de personnes possible. Nous pouvons avoir une capacite de 100.000 personnes dans une periode tres rapide. A condition d`avoir des vaccins! Journaliste: Bonjour! Monsieur le Premier ministre, comment le probleme du financement de ces quatre hopitaux du secteur 1 sera-t-il resolu? Florin Ciţu: Le financement des hopitaux du secteur 1 se situe dans le secteur 1. Jusqua present, nous navons eu aucune discussion avec le maire du secteur 1, ni avec le maire de Bucarest sur le financement des hopitaux. Sils ont besoin dune solution, bien sûr, je suis ouvert, mais jusqua present, personne ne ma contacte sur ce probleme. Journaliste: Navez-vous pas discute au niveau gouvernemental avec M. Vlad Voiculescu du probleme du secteur 1, selon lequel ils ne sont ni a la mairie du secteur 1, ni a la mairie generale, ni au ministere? Florin Ciţu: Jusqua present, ce sujet na pas ete souleve par le Ministere de la Sante, il na pas ete porte a mon attention. Journaliste: Bonjour! Lancien ministre Nelu Tataru a declare que lorsquil a quitte le ministere, il a laisse sur la table du Ministere de la Sante et des Fonds europeens cette ordonnance durgence par laquelle les hopitaux pourraient effectuer des reparations sur des fonds europeens. Avez-vous parle aux ministres Voiculescu et Ghinea? Leur avez-vous demande sils avaient trouve cet ordre et ce que vous comptez en faire? Florin Ciţu: Lordonnance respective a recu a plusieurs reprises un avis negatif, puis jai trouve une variante par laquelle jai approuve, la semaine derniere, un memorandum. Je crois comprendre qu'une ordonnance n'est plus necessaire pour acceder a ces fonds pour les hopitaux, un memorandum a ete approuve, il y a 50 millions d'euros qui iront aux hopitaux de Bucarest, au sens de cette ordonnance. Le reste, des modernisations ou des depenses pour modifier la structure ou moderniser les hopitaux que nous pouvons faire, nous essayons a travers le PNRR ou dautres programmes. Journaliste: Et une clarification, quand la Roumanie pourrait-elle produire un vaccin contre le nouveau coronavirus? Florin Ciţu: Je vous dis que nous avons commence les discussions, on nous a demande si nous voulions, si nous en avons la capacite et jai dit oui, nous avons mis les donnees sur la table et nous attendons maintenant la reponse de la Commission europeenne a ce sujet. Reporter: Monsieur le Premier ministre, quand pourrions-nous avoir une decision sur les augmentations budgetaires et plus precisement sur les augmentations des prefets qui sont encore en cours de paiement? Florin Ciţu: Sur le budget, bien sûr, et beaucoup dentre eux disparaitront. Journaliste: Pouvez-vous nous donner quelques exemples bases sur les donnees dont vous disposez actuellement? Florin Ciţu: Non! Je peux vous dire a combien selevent les augmentations, environ 600 millions de lei, que jai identifiees pour le moment, mais dans le budget, vous verrez exactement a quoi ressembleront ces augmentations. Je vous dis que les subventions ne seront pas au niveau de lannee derniere et jy reviens. Les entreprises publiques deficitaires, qui veulent beneficier de subventions du budget, doivent proposer un programme de reforme, de restructuration, qui montre quelles peuvent travailler, etre rentables dans quelques annees. Sinon, ils ne recevront pas les subventions et devront gerer largent dont ils disposent. Journaliste: À quoi peuvent sattendre ceux qui travaillent pour lÉtat une fois que vous avez mis cette loi de finances en debat public? Quels bonus seront reduits, voire elimines? Florin Ciţu: Nous mettrons ces changements dans le debat public, avant dapprouver le budget, et vous les verrez la semaine prochaine. Je pense que lundi, ils seront mis en debat public des que possible et ensuite nous pourrons en parler. Journaliste: Nous savons quAstra Zeneca est un vaccin different et ne fonctionne pas sur lARN messager. Que ferez-vous des personnes qui pourraient refuser la vaccination? Florin Ciţu: Il y a Pfizer, Moderna, AstraZeneca et il y en aura dautres, il y a plus de vaccins. Merci beaucoup. Bon samedi! Bon week end! Au revoir! 2021-02-06 13:52:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-06-01-57-34big_1.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu și ministrul educației, Sorin Cîmpeanu, privind unele măsuri aprobate în ședința de guvern din 3 februarieȘtiri din 03.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-du-premier-ministre-florin-citu-et-du-ministre-de-l-education-sorin-cimpeanu-sur-certaines-mesures-approuvees-lors-de-la-reunion-du-gouvernement-du-3-fevrierFlorin Ciţu: Bonjour! Aujourdhui, avant la reunion du gouvernement, a ete approuvee la la decision du Comite national des situations durgence, approuvant les trois scenarios que nous avons presentes en public. Elles seront expliquees en detail par le ministre de lÉducation - il est ici aujourdhui - et, bien entendu, seront mises en pratique par un arrete conjoint du Ministere de lÉducation et du Ministere de la Sante. Toujours dans la decision daujourdhui du Comite national des situations durgence, une nouveaute est apparue. Il sagit dune proposition pour lelaboration dun acte normatif etablissant une mesure complementaire de suspension de lactivite, pour une duree determinee, pour les operateurs economiques qui ne respectent pas les mesures de prevention et de controle de la propagation du COVID-19 . De nombreuses discussions ont eu lieu lorsque nous avons assoupli les conditions pour certains operateurs economiques. Malheureusement, meme si certaines restrictions sont restees en place, nous voyons de nombreux operateurs economiques qui ne respectent pas ces restrictions. Cette proposition vient exactement apres ces observations que nous avons eues dernierement, pour un acte normatif visant a reglementer cette situation, avec la suspension de lactivite pour une periode determinee - et il y aura plusieurs propositions la-bas. Mais cest ce qui est nouveau. Journaliste: Determine? Florin Ciţu: Determine, bien sûr, determine. Lors de la reunion du gouvernement daujourdhui, un projet de loi tant attendu a ete approuve, en particulier par le cote fort de leconomie, leconomie privee. Cest une loi qui, lorsquelle est apparue, a cree beaucoup de rumeurs et de mefiance en Roumanie - une loi qui a ete approuvee par le Parlement roumain. Le projet de loi maintenant approuve par le gouvernement abroge la loi qui suspendait une chose naturelle pour leconomie de marche: elle suspendait le droit des entreprises roumaines - dont certaines lÉtat est lactionnaire majoritaire - dacceder aux fonds du secteur prive, d`etre capitalisees avec des fonds du secteur prive fonds. Aujourdhui, nous reparons cette injustice. Je vous ai dit quau moment où cette loi est apparue, elle a cree beaucoup de bruit dans lespace economique et surtout dans lenvironnement de linvestissement et les gens avaient beaucoup de questions. Des le premier moment, jai dit - y compris le public - que nous abrogerons cette loi lorsque nous prendrons le pouvoir. Meme aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, a ete approuve un projet de loi abrogeant la loi 173 de 2020 sur certaines mesures visant a proteger les interets nationaux dans lactivite economique. Ce projet de loi est renvoye au Parlement. Cest une chose tres importante, un message clair pour les investisseurs, tant en Roumanie qua letranger, que ce gouvernement est un gouvernement qui soutient les investissements, un gouvernement qui a besoin dinvestissements, qui sait quil est besoin dinvestissements pour se developper et cest un signal correct. Aujourdhui encore, le gouvernement a approuve un arrete de la part du Ministere du Travail, ce que nous avons fait aussi apres la tragedie de Piatra Neamt. On a approuve un arrete proposant loctroi dune aide durgence pour soutenir les familles des victimes de lincendie a lInstitut des maladies infectieuses Prof. Dr. Matei Balş, causant, bien sûr comme vous le savez, la mort de certains patients et des blessure d`autres patients.. Il est propose que les familles des personnes touchees beneficient dune aide durgence dun montant de 5.000 lei pour chaque personne touchee, le montant maximal pouvant etre accorde pour cette intervention etant dun million de lei. Telles furent les decisions importantes de la reunion du gouvernement daujourdhui, que je voulais vous presenter. Ensuite, je sais que le budget est une discussion dans lespace public. Nous sommes tres pres davoir une forme definitive. Nous discutons toujours avec les ordonnateurs de credits de ce que jai demande, toutes ces mesures pour reduire les depenses. Les reponses commencent a arriver et vous les verrez egalement dans lespace public. Nous avons ici aussi une evolution des depenses salariales dans le secteur budgetaire sur la periode 2016-2020, mais je ferai une presentation separee sur ce sujet, dans les prochains jours. Quelques questions, le cas echeant. Journaliste: Bonjour! Tout dabord, je voulais vous demander si vous avez termine cette analyse que vous aviez pour les augmentations du systeme budgetaire ... Florin Ciţu: Oui. Journaliste: ... et a quoi ressemblera cette transposition dans le budget? Florin Ciţu: Nous avons termine cette analyse et il y a des choses interessantes que la Roumanie devrait savoir et que je presenterai dans la prochaine periode. Nous avons decouvert des augmentations dont je ne savais pas quelles existaient. Nous avons decouvert des situations dans lesquelles la legislation en vigueur nest pas respectee, en ce qui concerne le montant des bonus. Vous allez le voir ce sera presente, je pense que nous viendrons dans les prochains jours, je presenterai meme publiquement les changements qui apparaitront, mais, comme je lai dit, il y aura la Loi sur les salaires unitaires, que nous modifierons cette annee, et la nous corrigerons; et le changement le plus important ou le plus important de cette loi est de faire le lien entre la performance et le revenu. Cela nexiste pas aujourdhui dans la loi sur les salaires. Les bonus sont donnes sur les beaux yeux, les revenus augmentent de la meme maniere ou les salaires sont octroyes de maniere aleatoire. Nous allons introduire des criteres de performance. Cela peut etre fait et nous pouvons accorder aussi laugmentation pour la performance, si elle existe. Cest le changement le plus important que nous apporterons a la loi de la salarisation. Journaliste: Pouvez-vous nous donner quelques exemples de bonus qui n`existent pas ou que vous navez pas identifies? Florin Cițu: Je vous donne des exemples de bonus dont jignorais lexistence, mais il y en a dautres. Cest cette augmentation dont tout le monde parle: pour des conditions nefastes, ce qui, en fait, signifie des choses que nous faisons tous les jours aujourdhui; lecriture sur un ordinateur nest plus une condition nefaste - il y a une augmentation dans certaines institutions. Ces augmentations vont disparaitre, cest un projet cette annee, lannee prochaine. Cette annee, nous commencerons peut-etre par une limitation et lannee prochaine, nous remettrons les choses en ordre. Il faut changer, modifier la Loi sur la remuneration unitaire. Je le repete, les bonus sont bons, ils incitent chacun a mieux faire son travail. Mais seulement quand ils sont lies a des criteres de performance, pas quand ils ne sont que dans la plume du manager et sont donnes sans aucun critere, octroyees seulement sans respecter certaines regles. Et puis vous verrez que nous utiliserons cette methode pour motiver les gens a mieux faire leur travail dans le secteur public. Journaliste: Si vous me permettez une autre question sur le systeme de sante. Votre collegue du parti, Nelu Tătaru, a declare quil avait laisse au gouvernement une ordonnance durgence qui prevoyait que les gestionnaires dhopitaux pouvaient acceder aux fonds europeens pour la modernisation et la reparation des hopitaux, nous parlons de lordonnance apparue apres lincendie de Piatra Neamț. Je voulais vous demander ce qu'il en est, elle devait encore recevoir des avis de la sante et des fonds europeens. Lapprouverez-vous? Florin Cițu: Autant que je sache, cette ordonnance etait en procedure dapprobation, mais elle navait pas davis positifs, elle avait des opinions negatives. Aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, nous avons approuve un memorandum qui fait exactement cela - il montre quil existe des sources que nous pouvons utiliser a partir de fonds europeens pour ameliorer les systemes dalerte dans les hopitaux. Vous verrez les details dans le memorandum. Nous avons utilise un memorandum, car il ny a pas besoin dune ordonnance durgence. Les sources de financement sont deja la. Les choses peuvent etre faites par ordre dun ministre. Journaliste: Si vous me le permettez, revenons a la partie economique. Vous avez dit que lactivite des operateurs economiques sera suspendue pendant un certain temps. Nous parlons ici de ces restaurants, clubs et bars qui ont fonctionne. Florin Cițu: Bien sûr, cest de cela quil sagit. Qui enfreint la loi ... Aujourdhui, on a vu que les amendes que nous infligeons sont sans effet. Et puis, parce que les dispositions legales ne sont pas respectees, nous devons changer un peu les regles du jeu et nous devons proposer ce changement. Journaliste: Vous augmenterez egalement les amendes pour ces operateurs economiques ou tout simplement ... Florin Ciţu: Non, nous naugmentons pas les amendes, car vous avez vu que les amendes nont aucun effet. Il sagit dactivite, de suspension dactivite pendant une certaine periode. Journaliste: Et si vous pouvez le dire plus clairement, jaurais besoin declaircissements sur les entreprises publiques qui pourront acceder aux fonds europeens. Quel serait le niveau, sur quels domaines? Du domaine des investissements? Comment les entreprises publiques pourront-elles acceder a ces fonds europeens? Florin Ciţu: Pour linstant, nous parlons du Plan de reconstruction et de resilience. Nous parlerons plus tard des fonds europeens dans le systeme classique. Et ce sont, comme nous lappelons, des projets de reforme. Les entreprises publiques qui le feront, proposeront des projets de reforme, oui, elles peuvent acceder a ces fonds europeens, a ces montants. En fait, ce sont des subventions, pas des fonds europeens. Vous savez tres bien que le PNRR comporte deux volets: les subventions et les prets. Journaliste: Que signifie cette periode determinee, Monsieur le Premier ministre, en ce qui concerne la suspension dactivite? - que cest un tres ... Florin Ciţu: Vous verrez dans lacte normatif, mais moi, si vous me demandez, je pense quon peut commencer avec deux semaines et ensuite grandir progressivement pour ceux qui ne respectent toujours pas. Donc, je pense que nous allons avec une periode minimale de deux semaines, mais cest juste ce que je proposerais, moi, nous navons toujours pas l`acte normatif.. Le CNSU nous a fait une proposition d1adopter un acte normatif, et quand un acte normatif arrive lors dune reunion du gouvernement, nous lapprouverons; je propose au depart au moins deux semaines. Journaliste: Et concernant le CNSU et les clarifications qui pourraient etre apportees. Vous avez ouvert, par decision du CNSU, evidemment, en fonction du nombre de cas pour mille habitants, les restaurants; mais il ny a pas declaircissements et les bars ne sont pas specifiquement mentionnes, meme si dans la decision preliminaire du CNSU ils ont ete fermes. Ils ont le meme code CAEN que les restaurants, mais la police locale, precisement parce que vous ne lavez pas precise dans la decision ulterieure du CNSU de reouverture, applique des amendes, meme si les gens ont le meme code CAEN et devraient beneficier de la meme base juridique. Florin Ciţu: Cest un type dactivite, pas de type CAEN, mais sil y a des problemes, nous y remedierons par une decision du CNSU. Mais nous parlons dactivites, pas du code CAEN. Journaliste: En ce qui concerne le budget, vous avez dit - je veux dire votre declaration du 6 janvier - que vous l`enverrez cette semaine, finalement, au Parlement; allez-vous avoir une autre reunion du gouvernement ou la semaine prochaine? Florin Ciţu: Je pense que le plus honnetement c`est la semaine prochaine. Je veux massurer ... Ce nest pas un simple budget, cest un budget qui porte sur la periode 2021-2022, cest un budget qui commence a reparer les anomalies introduites dans la legislation roumaine ces quatre dernieres annees. Je ne vous donnerai quun exemple: les depenses salariales ont double entre 2016 et 2020, passant de 57 milliards de lei par an a 110 milliards de lei. Je pense que rien na double, les revenus nont pas double en Roumanie au cours des quatre dernieres annees, leconomie na pas connu une double dynamique au cours des quatre dernieres annees, mais les frais de personnel ont double. Un exemple. Nous devons retablir la structure de leconomie a travers ce budget, pour continuer a investir, cest un budget qui a un montant dinvestissements plus eleve que lan dernier, lannee derniere etait un montant record, mais cette annee a aussi un montant plus important encore et un budget qui vise deux ans, comme je lai dit, 2021-2022, car les reformes que nous mettons en œuvre en 2021 entreront en vigueur en 2022, il faut donc que cela se fasse de pair. Journaliste: Une clarification, si possible, egalement liee au CNSU. Vous disiez des operateurs economiques, mais il y a aussi des situations dinstitutions, exemples, les lieux de culte qui, de meme, malgre les avertissements, quand les autorites sont venues et on leur a ouvert les portes, nont pas ete condamnes a une amende, vont-ils en quelque sorte etre soumis a cet acte normatif que vous preparez? L`envisagez-vous? Florin Ciţu: La proposition du CNSU sadresse aux operateurs economiques. Journaliste: Des operateurs economiques stricts? Florin Ciţu: Oui. Journaliste: Et concernant les analyses que vous avez demandees, les trois, le 6 janvier, que vous avez demandees aux ministres, si elles vous ont ete transmises, celles liees aux entreprises publiques, aux investissements et aux actes normatifs a impact budgetaire? Florin Ciţu: Jai dit que deux choses peuvent etre faites ici: des propositions peuvent venir des ministres pour reechelonner les depenses pour la reforme ou nous pouvons le faire par le biais du budget. Nous le ferons dans le cadre du budget cette annee. Merci! Journaliste: Bonjour! Ce salaire de 18.000 euros dARR est-il justifie? lorin Ciţu: De qui? ANRE? Journaliste: De lAutorite routiere roumaine. Florin Ciţu: Vous vous rendez compte que je nai pas les informations de cette autorite sur la facon de payer. Nous verrons ce qui se passe a larriere, que ce soit justifie ou non, mais ce que je peux vous dire, cest que cest un autre de nos projets - vous savez tres bien que jai essaye de reduire les salaires a la fois a la CEC et a lEximBank, du poste de ministre des Finances, jai ete bloque par ce systeme que nous essayons de changer. Je nabandonne pas cette intention, nous allons aller de l`avant. En meme temps, je veux regarder le nombre de personnes dans les conseils d`administration. Il me semble un grand pour le moment et nous devrions avoir un nombre minimum beaucoup plus petit que ce que nous y avons, mais je vous dis que la reforme dont nous parlons inclura egalement le systeme salarial dans les entreprises publiques, cest pourquoi jai repondu plus tot que la reforme pouvait se faire par le biais du budget ou de propositions emanant des ministres. Si les propositions venant des ministres sont retardees, nous ferons la reforme par le biais du budget, nous forcerons la reforme par le budget. Il semble quen ce moment nous forcerons la reforme par le biais du budget. Lorsque jai pris mes fonctions, jai dit tres clairement quaucune entreprise publique deficitaire ne recevra de subventions sans programme de reforme. Si le programme de reforme ne vient pas, les subventions non plud ne viendront. Journaliste: Une question, M. le Premier ministre. Florin Victor Dumitru et Victor Costache ont ete recemment nommes secretaires dÉtat. Qu`est-ce qui les recommande? Florin Ciţu: Victor Costache nest pas secretaire dÉtat, il est conseiller honoraire. Il est recommande par une carriere de chirurgien international reconnu par lAcademie francaise - si vous me demandez ce qui recommande Victor Costache, je suis desole. Journaliste: Pourquoi ces nominations? Florin Ciţu: Parce que jai besoin dun medecin specialiste avec moi, et Victor Costache est un specialiste de renommee mondiale. Journaliste: Merci. Florin Ciţu: Merci. Journaliste: Bonjour. Concernant toujours le budget. Dans quelle mesure etes-vous proche de lobjectif de deficit de 7,2%? Essayez de /.../ Florin Ciţu: Nous sommes en dessous de 7,2%, lobjectif, nous sommes plus pres de 7 que de 7,2%. Je le repete, je veux que nous atteignions 7, si nous pouvons y arriver, sinon, plus pres de 7 que de 7,2. Journaliste: Avons-nous egalement le gel des pensions en option? Si oui, comment cela peut-il etre fait? Florin Ciţu: Excusez-moi, je nai pas entendu. Journaliste: Le gel des pensions est-il une variante? Et si oui, comment cela pourrait-il etre fait? Florin Ciţu: Ici, nous devons en quelque sorte changer la langage public. Il ne sagit pas de ..., il ne peut y avoir de gel des pensions une annee où les pensions ont augmente. Les pensions cette annee sont plus elevees que lan dernier. Le point de pension en 2021 est plus eleve que lan dernier. Les gens recevront plus dargent a la retraite quen 2020. On ne peut donc pas en parler. Merci. Journaliste: Bonjour! De plus en plus de maires du pays se plaignent de ne pas pouvoir ouvrir certains centres de vaccination parce quil n`y a pas de medecins. Y a-t-il un risque pour ces personnels medicaux qui ne participent pas, ne veulent pas participer, sais-je moi, au processus de vaccination? Florin Ciţu: Je nai pas vu ca. Au contraire, nous avons vu que nous avons des centres de vaccination, nous avons la capacite de vacciner, mais les vaccins ne viennent pas tres souvent. Mais en Roumanie on est dans le top 6, on y reste, au nombre de vaccinations quotidiennes, on prend en compte en moyenne sept jours. Nous ne pouvons donc pas dire que nous navons pas de centres de vaccination. Nous avons plus que ce que nous pouvons vacciner, malheureusement. Journaliste: Le maire de Suceava a affirme ce matin quil ne pouvait pas ouvrir certains centres de vaccination, car il na pas assez de medecins. Florin Ciţu: Je ne sais pas quelle est la situation du maire de Suceava. Je vous dis, au niveau national, la Roumanie - et au niveau international - la Roumanie est en tete en termes de vaccination. Je ne vois pas de probleme ici, au contraire, nous attendons plus de vaccins a venir et jespere qu`un nombre plus grand de vaccins viendront en fevrier, pour revenir a la normale. Journaliste: Et sur les controles a Apele Romane. Vous avez annonce que vous enverriez le Corps de Controle pour enqueter sur cette affaire. Florin Ciţu: Jai l`ai envoye. Non pas seulement cette affaire, pas seulement cette affaire. L`idee est de ne pas l`envoyer pour un seul cas. Cest vrai, les informations qui sont apparues dans lespace public sont tres souvent benefiques, mais le Corps de Controle du Premier Ministre regarde plusieurs choses, il prend en compte aussi les investissements, comment ils ont ete realises. Nous avons plusieurs objectifs dans cette enquete. Journaliste: Si vous me permettez une autre question, liee a ceux qui n`ont pas respecte la programmation de vaccination. Le ministre de la Sante a declare que plus de 1.300 personnes avaient ete vaccinees de la troisieme a la deuxieme etape. Vous, lundi, si je me souviens bien, avez dit que cela n'a pas ete le cas. Je voulais vous demander si vous le saviez, sil y avait des gens qui ont ete vaccines plus rapidement et si vous avez egalement pense a des sanctions pour les medecins qui ont administre ces vaccins. Florin Cițu: Il faut etre juste. Jai avance le chiffre de 1.300. Lautre chiffre etait de dizaines de milliers et avait ete avance par le Ministere de la Sante; mais je reviens au but de cette campagne de vaccination, vacciner le plus de gens possible: on ne peut pas arreter la pandemie, on ne peut pas arreter ce virus sans avoir autant de personnes vaccinees que possible. Lobjectif est de faire vacciner 70% de la population adulte. Cest lobjectif, cest par la que nous commencons. Je ne peux pas sanctionner les medecins sils vaccinent parce quil reste une dose supplementaire. Oui, sil y a des situations dans lesquelles on utilize toutes sortes de systemes qui desavantagent ceux qui etaient programmes, cest autre chose. Mais comme on sait que ceux qui etaient programmes, aucun de ceux programmes na ete laisse de cote au benefice d`autrui, je ne vois pas de probleme. Journaliste: Concernant les Roumains bloques a laeroport de Cancun? Florin Cițu: Le ministre des Affaires etrangeres est en contact, il a pris contact...; Journaliste : Je nai vu quun message du MAE. Quelque chose de concret? Florin Cițu: Eh bien, concretement. Le ministre, en particulier, avait des liens avec ceux du Mexique. Vous avez vu le message du MAE, nous sommes en contact avec ... La Roumanie, via le ministere des Affaires Étrangeres, est en contact avec le Mexique et le probleme sera resolu dans un delai tres court. Journaliste: Et les changements de prefets? Jai vu que vous aviez des changements a lordre du jour au niveau des prefets, avez-vous fait des nominations? Florin Cițu: Non, il ny en a eu quelques-uns. Sur demande. Le prefet de Cluj a pris sa retraite et a ete nomme secretaire general adjoint du gouvernement. Il y a encore quelques nominations, /...; / mais celles que vous attendez nont pas encore ete faites, celles qui ont eu lieu par voie de negociation, car lordonnance durgence modifiant le statut na pas encore ete publiee. Quand elle sera publiee, nous aurons egalement des nominations. Merci! Monsieur le ministre de lÉducation! Journaliste: Je crois comprendre que certaines informations font etat du fait que vous vous opposez a certaines propositions. De quel domaine proviennent ces propositions et quelles sont les questions liees a ces propositions? Florin Cițu: Il ny a pas de problemes, je ne me suis pas oppose, jai dit quil y a des criteres dont je nabdique pas: pas de criminels aux fonctions publiques, pas de conflit dinterets et je veux des professionnels. Merci! Sorin Cimpeanu: Y a-t-il autre chose dinteressant a presenter? Vous netes pas interesse par la decision de la CNCSU Journaliste: Surtout! Et lordonnance durgence, M. le ministre. Sorin Cimpeanu: Et lordonnance durgence et apres cela je me retire pour travailler sur le troisieme document, lordre commun, attendu aujourdhui. Je vous dis des le debut que ce sera au mieux vers minuit. Donc, la decision du CNCSU. Dans le premier article sont definis les trois scenarios. Article 1, par. 1 prevoit: Le taux dinfection cumule pendant 14 jours, inferieur ou egal a 1 pour mille, les ecoles seront ouvertes avec presence physique, comme suit - premierement, anteprescolaires, maternelle, prescolaires, eleves - enseignement primaire, y compris la classe zero, ecole, college, donc pratiquement tout, a un taux dinfection inferieur ou egal a 1. Le scenario suivant, le taux dinfection entre 1 et 3 pour mille, inferieur ou egal a 3 pour mille: frequenteront avec presence physique les enfants dage prescolaire a la maternelle, les enfants dage prescolaire a la maternelle, les eleves du primaire, y compris la classe preparatoire, a lecole. Les eleves des classes finales seront egalement presents: 8e, 12e et 13e. Le troisieme scenario: le taux dinfection superieur a 3 pour mille, mais inferieur a 6 pour mille, iront uniquement les enfants dage prescolaire a la creche, les enfants dage prescolaire a la maternelle et les eleves du primaire, y compris la classe preparatoire. Le paragraphe suivant stipule que: il est recommande la participation avec presence physique des eleves de lenseignement technologique, professionnel, dual et postsecondaire pour lactivite de stage pratique. Les stages pratiques peuvent etre realises avec presence physique. Tout cela avec le respect des conditions imposees par les organisateurs de la pratique et le respect des conditions imposees par larrete des ministres de lÉducation et de la Sante. Cest un element important. On a tenu compte du fait que, pour cette categorie deleves les stages pratiques ne peuvent pas etre effectues efficacement en ligne. Les universites - civiles et militaires - sont autonomes et la decision sera prise par la direction de ces universites. Autre point: pour les unites denseignement pre universitaire au sein du Ministere de la Defense Nationale et du Ministere des Affaires Interieures, une exception est faite aux dispositions du paragraphe 1. La decision sera prise par les directions de ces ministeres, en fonction des specificites et, bien sûr, de la situation epidemiologique. Tels sont les elements prevus dans la decision daujourdhui du CNCSU. Je voulais preciser des scenarios tres clairement definis, pour les enfants qui peuvent aller a lecole. Cest un nombre de plus de 2,4 millions deleves sur un total de pres de 3 millions, 2 915 000 eleves. Lordonnance durgence qui prevoit la modification de certains actes normatifs vise a modifier larticle 58 de la Loi sur l`Éducation nationale; plus precisement, par exception au paragraphe 4, article 58, au deuxieme semestre de cette annee scolaire, le montant de 30 millions deuros aura pour destination exclusive le developpement et le paiement des cours de rattrapage. Le paiement sera effectue aux ecoles, a hauteur de 0,4 ISR, 200 lei par mois, pour chaque eleve du groupe cible. Des eclaircissements sur la constitution du groupe cible seront donnes par arrete du ministre de lÉducation dans les 15 jours suivant la publication au Journal Officiel de cette ordonnance durgence. Je peux vous dire des maintenant que le groupe cible comprendra des eleves qui ont eu des difficultes avec le processus dapprentissage en ligne en raison dun acces difficile a Internet, dun acces difficile aux equipements informatiques. De plus, les eleves a risque de non-achevement de la situation scolaire au cours du premier semestre seront inclus. Ces changements visent le deuxieme semestre de lannee scolaire 2020-2021. Pour la prochaine annee scolaire, 2021-2022, trois mois avant la rentree, donc en juin 2021, par arrete du ministre, il sera reglemente comment le programme École apres lecole se deroulera dans lannee qui debutera en septembre 2021. Si vous avez des questions. Sinon, je vais ... Journaliste: Si, si. Attendez une minute. Sorin Cimpeanu: Alors vous en avez? Reporter: Oui. Sorin Cimpeanu: Je voulais moi aussi aller travailler, mais je vous ecoute. Journaliste: Tout dabord, je voulais vous interroger sur la reaction du Conseil national des eleves, qui a declare que les ecoles ne sont pas pretes a rouvrir et il propose la semaine prochaine, dans la premiere semaine du deuxieme semestre, que tout soit tout en ligne etqu`on laisse le temps de se preparer. Comment voyez-vous cela? Sorin Campeanu: Je comprends. Cette position est toute nouvelle, car la position precedente du Conseil national des eleves etait celle de solliciter, non pas de soutien, mais de demander louverture decoles avec presence physique. Hier, nous avons eu une videoconference avec les services dinspection scolaire a travers laquelle nous avons demande a etre informes de letat de preparation des ecoles. Jai recu lassurance quils sont prets, il y a plus de 37 millions de masques, il y a plus dun million de litres de desinfectants dans les ecoles roumaines, ainsi que de nombreux autres elements. Ensuite, apres que nous esperons avoir ce soir larrete conjoint du ministre de lÉducation, du ministre de la Sante, demain a 11h00 nous aurons une autre videoconference, organisee avec les memes inspectorats scolaires de tout le pays, cette fois en presence de la presse. Il y a quatre points. Un - letape, la preparation des ecoles sur lensemble des mesures allant de la protection contre la pandemie COVID, de la protection contre lincendie, des mesures de prevention dans cette perspective a la mise a disposition de ressources humaines et enfin, comment cela sera realise ce Le programme vise a recuperer les pertes subies en raison de lenseignement en ligne. Sur tous ces sujets, avec touts les inspectorats scolaires du pays, la presse pourra participer a la videoconference. Sil existe des preoccupations specifiques concernant la preparation insuffisante de certaines ecoles dans un certain departeemnt, la presse et le Conseil national des eleves ont la possibilite dinteragir directement avec ceux qui sont en mesure de preparer les ecoles en partenariat avec les autorites locales. Journaliste: Et si vous me permettez une autre question. Sorin Campeanu: Sil vous plait! Journaliste: Je voulais vous demander si dans larrete ministeriel que vous ferez en collaboration avec le ministere de la Sante, vous inclurez le nombre deleves qui seront autorises dans une classe, car nous savons qu1il y a des classes surpeuplees, avec plus de 30 eleves. Comment apprendront-ils? Sorin Campeanu: Certainement, oui. Il a ete declare des le debut, depuis le 15 janvier, qu`on renonce, alors au niveau de la proposition, maintenant, au niveau de la decision, a ce scenario hybride, qui impliquait une alternance avec presence, presence physique et presence en ligne, il a ete abandonne. Cetait un scenario qui sest avere tres inefficace dun point de vue educatif. Ce fut un scenario qui a cause des pertes, qui doivent maintenant etre compensees par ce programme national de reparation. Alors il a ete abandonne. Meme si ce scenario a ete abandonne en tant que variante systemique, il y a les cinq exceptions que nous avons deja presentees, qui meneront le processus denseignement-apprentissage en ligne. Je ne sais pas si je dois les reprendre. Les eleves qui ont des contre-indications medicales - et ici, chose tres importante, ces eleves ont deja des certificats des le debut du premier semestre. Nous insisterons pour que ces certificats, soient pris en compte pour ne pas obliger les eleves perdre le temps pour obtenir d`autres certificats attestant des vulnerabilites qui les empechent d`aller a l`ecole physiquement.. Deux: il s`agit des eleves dont les membres de leur famille sont exposes a ces vulnerabilites, ce qui les empeche dentrer dans la communaute. Troisiemement: il y a des eleves qui presentent des symptomes specifiques certains jours, auquel cas il nest pas necessaire davoir de tels certificats. Il est fortement recommande de ne pas entrer dans la communaute. De plus, les enseignants presentant des vulnerabilites medicales sont tenus de presenter des certificats attestant cela dun medecin du travail, car un arrete ministeriel, meme courant, ne peut pas changer une loi et les enseignants qui presentent des symptomes, tout comme les eleves, n`entreront pas dans la communaute. Tous ces elements vont conduire a une diminution de la pression du nombre deleves dans la classe, car, jen suis convaincu, il y aura des situations, pas peu nombreuses. Deux: les regles de distanciation seront adaptees aux specificites et realites de lecole roumaine - et pas seulement a lecole roumaine. Cet arrete ministeriel conjoint devra etre tres clair, tres explicite, facile a comprendre et surtout etre applicable aux realites de lecole roumaine. Tant que je considere, me positionner du point de vue dun directeur ou dun recteur - jai un peu dexercice - et que je ne comprends pas ce que je dois appliquer a partir de cet ordre, je ne signerai pas cet ordre. Il doit etre tres clair et applicable. 90% des ecoles en Roumanie ont des banques pour deux eleves. Sil y a des banques pour deux eleves, deux eleves sassoient sur la banque. Laccent est mis sur le port dun masque. Cest une condition determinante. Aussi, une autre mesure simple, liee a la ventilation, la ventilation des espaces clos, les salles de classe. Il y a des choses essentielles qui seront incluses dans cet ordre. Nous devrons egalement repondre aux questions: quand lactivite est-elle suspendue dans une classe? Tres probablement, en accord avec le ministre de la Sante, nous prendrons la decision qu`il y a dans une classe deux cas d`eleves, il faut suspendre lactivite, je souligne, dans la classe, pas dans toute lecole, dans la classe. Sil y a plusieurs classes dans la meme ecole dans lesquelles au moins deux cas apparaissent dans chaque classe, bien sûr, oui, malheureusement, la presence physique sera suspendue pendant 14 jours dans toute lecole. Quant aux enseignants, car ils ont une mobilite plus elevee, allant, interagissant avec plusieurs groupes deleves, dans deux cas confirmes chez les enseignants, lactivite sera suspendue pendant 14 jours dans toute lecole. Nous chercherons a presenter dautres elements aussi clairement que possible dans cet arrete ministeriel conjoint, avec la plus grande prudence, mais en meme temps, avec la capacite detre applique. Journaliste: Parce que vous avez evoque les realites des ecoles roumaines, je voulais vous demander si, dans cet arrete ministeriel, vous avez identifie le besoin de mesures de protection supplementaires dans ces ecoles par rapport a lannee derniere et quelles seraient-elles, tout dabord. Sorin Cimpeanu: Nous verrons si elles le sont, dans quelle mesure, nous comptons beaucoup sur la collaboration avec nos collegues du Ministere de la Sante. Je voudrais vous dire que ce soir il y aura un groupe de travail conjoint avec des collegues du Ministere de lÉducation, ainsi que des collegues du Ministere de la Sante, ensemble, a la meme table, ils analyseront toutes ces choses. journaliste: Et concewrnant /.../ Sorin Cimpeanu: Nous nous appuyons beaucoup, vous savez, sur les exemples dautres systemes educatifs, qui nont pas arrete lecole, qui ont eu des classes aux dimensions comparables a celles du systeme educatif roumain, qui comptait le meme nombre deleves, 2 dans le banque, rangees de 5 banques chacune, 3 rangees de 5 banques chacune, donc 30 eleves dans la classe et qui nont pas eu daugmentation du taux dinfection du fait de ce mode de fonctionnement. Bien sûr, oui, il sera recommande que les mobilier soit reparti le plus aere possible, aussi distance que possible, autant que possible. Les regles de distance sont bonnes a respecter, mais surtout entre differents groupes denfants. Cest tres difficile, cest impossible, il nest pas realiste de pretendre une distance fixe dun metre. Si je regarde autour de nous, je ne sais pas si nous gardons tous une distance dun metre entre nous, il est donc important de garder la distance, mais pour etre applicable dans des conditions reelles et raisonnables. Journaliste: Et concernant deventuels cas dinfection, pouvez-vous nous dire sil y a suffisamment de tests et de personnel pour faire ces tests au niveau des ecoles? Il y a des craintes a ce sujet. Sorin Cimpeanu: La partie test est tres importante. Nous soutenons le projet du Ministere de la Sante, qui a lintention de tester avec des tests antigeniques. Ces tests dantigene existent, ils nont pas besoin detre achetes. Mais nous avons besoin de personnel, car tout le personnel avec des competences medicales employe au Ministere de lÉducation se compose de 113 medecins et 268 assistantes. Le personnel de medecine scolaire du Ministere de la Sante se compose de 788 medecins generalistes, si je ne me trompe pas, plus un peu plus de 500 dentistes et plus de 3.000 assistantes. Au total, le personnel competent est de 5.000 personnes ayant des competences medicales. 5.000 personnes pour 17.000 ecoles a personnalite morale / structures arrondies. Nous avons besoin de personnel medical non seulement pour ladministration des tests, car les tests sont un acte medical et non educatif, nous avons egalement besoin de personnel medical pour toute situation indesirable dans laquelle dans une phase, pendant les cours, 1, 2, 3, 4 cas denfants presentant des symptomes, je le repete, pendant les cours. Sils presentent des symptomes avant, bien sûr, nous comptons sur les parents pour quils ne les envoient pas dans la communaute. Mais pendant les cours, sils se presentent, ils ont besoin de personnel medical. Je ne sais pas si jai repondu a votre question. Journaliste: Et dans ce contexte, nous savons que les medecins des ecoles sont transferes au DSP. Reviendront-ils? Que va-t-il se passer? Et pour combien de temps? Vous parlez des tests, de la maniere dont ils seront effectues et pendant combien de temps? Sorin Cimpeanu: Cela depasse les competences du Ministere de lÉducation, mais je peux vous dire que lidee de leur retour des DSP a lecole est soutenue. Tant que les ecoles ne fonctionnaient pas, il ny avait pas besoin de ce personnel medical dans les ecoles et ils ont pu apporter leur contribution aux DSP: maintenant, de retour, cest un probleme pour les DSP de compenser leur manque. Une chose tres importante, nous insistons pour que sur le site du Ministere de lÉducation soit affiche ce lien a partir duquel tout enseignant, eleve, parent puisse savoir quelle est levolution, ce qui va suivre dans les prochaines semaines. Ainsi, lincidence cumulee sur 14 jours doit etre presentee chaque semaine, avec une cadence hebdomadaire, de maniere tres visible. Pour le moment, on sait tres bien, globalement, il y a 17 departements dans le scenario vert, il y en a 24 dans le scenario jaune et un seul dans le scenario rouge. Nous savons que nous navons quune seule localite en quarantaine, la localite de Havarna, du departement de Botoșani. Ces choses doivent etre tres visibles. Tout le monde devrait pouvoir se retrouver tres facilement - tout le monde, je veux dire eleve, parent, enseignant, directeur decole - et savoir ce qui va se passer ensuite. Heureusement, ce changement de decor, du vert au jaune, ne se fait pas sans preavis. Il y a une augmentation du taux dinfection, cest connu, mais meme ainsi, ils doivent etre connus. Si nous avons le contraire - du jaune au vert - tant mieux, et cela doit etre connu, car, dans cette situation, plus decoles ouvriront. Journaliste: Vous avez dit un peu plus tot que vous faisiez reference aux États qui avaient des ecoles ouvertes et quil ny avait pas daugmentation de la transmission, mais maintenant de nombreux États ferment leurs ecoles, parce que ... Sorin Cimpeanu: Cest faux. Totalement faux. Si vous le souhaitez, je vais vous presenter la situation aujourdhui, dans laquelle seuls trois États, sur 27 États europeens, nont pas ouvert au moins des jardins denfants et un enseignement primaire. Il ny a pas une telle chose. Jouraliste: Allemagne, Autriche, Pays-Bas. Sorin Cimpeanu: Non, non. Les Pays-Bas, le gouvernement neerlandais, vient dannoncer leur reouverture dimanche. LAllemagne, oui, les garde, bien quil y ait la une difference selon les Länder. LAutriche les ouvre. Il y a des pays qui nont pas decoles ouvertes, au moins des jardins denfants et un enseignement primaire: le Danemark, lAllemagne et le Portugal. Cest tout. Il y a des pays qui ont ouvert lensemble du systeme educatif depuis le 25 janvier, par exemple. Journaliste: Bien, mais nous parlons dune nouvelle souche du virus et nous avons deja 27 cas confirmes. Lune des epidemies est partie dun employe de lecole Sorin Cimpeanu: Oui. Comme indique, lanalyse dhier a ete faite de maniere tres responsable - ceux de leducation, dans le cadre de leurs competences, ceux de la sante; lINSP, la CNCSU et le Ministere de la Sante ont egalement participe, dans la limite des competences medicales. Lanalyse a ete faite non seulement du point de vue quantitatif de levolution epidemiologique - voir le taux dinfection, mais aussi du point de vue qualitatif - voir lemergence de cette nouvelle souche. La conclusion a ete clairement presentee par ceux qui ont des competences, que le risque existe, la prudence doit etre maximale, mais ce risque est gerable. Journaliste: Et encore une question, sil vous plait: quarrive-t-il aux enfants pendant les pauses? Est-ce qu`ils restent en classe? Comment...? Sorin Cimpeanu: Nous verrons dans quelle mesure des reglementations speciales sont necessaires a cet egard. Oui, cest une question tres importante. Journaliste: Bonjour! Le report des vaccinations des enseignants de deux semaines pourrait-il en quelque sorte affecter la reouverture des ecoles? Plus precisement, si vous savez ...? Sorin Campeanu: Vous venez de voir que la decision na pas ete affectee. En fait, depuis le 15 janvier, on dit que levolution epidemiologique est le principal facteur qui determinera la decision douvrir ou non des ecoles, levolution epidemiologique. Des facteurs tels que levolution de la campagne de vaccination ont ete consideres et sont, sans aucun doute, tres importants, mais ils ne conditionnent pas, ils ne conditionnent pas la decision. Il a ete annonce le 15 janvier que la campagne de vaccination ne conditionnerait pas cette decision. Je voudrais dire que parmi les neuf categories de travailleurs essentiels sur les 194.000 employes du systeme educatif qui ont la disponibilite de la vaccination, 11.700, plus de 11.700 etant deja programmes et reportes, plus de 27.000 deja vaccines avec au moins une dose, montre temoigne de linteret etde la responsabilite des acteurs du domaine de leducation. Le desir, la disponibilite de la vaccination est vraiment plus elevee que la possibilite de la vaccination, le facteur limitant etant le nombre de doses de vaccin, un facteur limitant non seulement en Roumanie, mais aussi en Europe et dans le monde. Nous nous engageons envers ceux qui coordonnent la campagne de vaccination a ce que des que ce facteur limitant pourra etre gere, le nombre de doses de vaccins, le personnel educatif aura une priorite systemique. Cela peut en effet se produire dans deux semaines. Journaliste: Mais je voulais vous demander si vous savez sil y a des professeurs qui ne veulent pas retourner a la chaire parce qu`ils savent que dans la prochaine periode ils ne seront peut-etre pas vaccines? Sorin Campeanu: Sil y a des enseignants qui ...? Journaliste: Et sil y a des enseignants qui ne veulent pas venir aux cours de maniere physique sils ne sont pas vaccines lors de la prochaine periode? Sorin Campeanu: Je compte beaucoup sur la sagesse des enseignants en Roumanie et leur devouement aux interets des eleves, tout en comprenant la peur naturelle de linconnu, comme la peur de ne pas etre vaccine dans une communaute. Les enseignants qui ont peur peuvent consulter des medecins et peuvent faire partie de cette categorie denseignants qui ont des elements de nature medicale qui les empechent daller a lecole avec une presence physique. Nous avons une comprehensions pour tout le monde. Journaliste: Une question, si vous me le permettez, concernant les tests. Sorin Campeanu: La derniere. Journaliste: Quelle est la procedure, le parent viendra-t-il en classe, un accord sera-t-il signe? Comment tout cela se deroulera-t-il? Sorin Campeanu: Vous faites reference a la partie test? Journaliste: Du cote des tests, oui. Sorin Campeanu: Avec le consentement du parent? Cest lune des choses que nous avons a lordre du jour a clarifier. Donc, je ne sais pas si la partie test doit faire partie de cet ordre commun concernant lactivite dans les ecoles. Cest une chose importante, tres importante, mais qui nest pas directement liee a louverture decoles. Le Ministere de lÉducation soutient ce test, pouril faut voir quelles sont les exigences legales concernant laccord, je ne mexprime pas pour le moment. Je ne sais pas si cela fera partie de lordre commun. Du point de vue du Ministre de lÉducation, jai tendance a croire que ce nest pas une chose specifique dans le domaine medical. Journaliste: Je vous remercie! Sorin Campeanu: Merci! 2021-02-03 15:31:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_139336104_419871809263657_2015126017002616718_n.jpgPrimirea, de către prim-ministrul României, Florin Cîțu, a ministrului de externe spaniol, Arancha Gonzalez LayaȘtiri din 03.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-de-la-roumanie-florin-citu-a-accueilli-la-ministre-espagnole-des-affaires-etrangeres-arancha-gonzalez-laya Le Premier ministre roumain, Florin Cițu, sest entretenu aujourdhui avec la ministre espagnole des Affaires Étrangeres, Arancha Gonzalez Laya, a loccasion de sa visite a Bucarest. L`entrevue a eu lieu dans le cadre de lanniversaire, en 2021, de 140 ans de relations diplomatiques bilaterales et de la premiere reunion gouvernementale conjointe des deux États, qui sera accueillie par lEspagne, cette annee. Les deux hauts dignitaires ont souligne la nature substantielle du Partenariat strategique entre la Roumanie et lEspagne et ont souligne que le niveau particulier des relations bilaterales et le contexte post-pandemique offrent des opportunites pour le developpement de projets strategiques conjoints et de partenariats generateurs de valeur et demplois dans les economies des deux pays. La presence dune importante communaute roumaine en Espagne contribue egalement essentiellement a renforcer le partenariat entre les deux pays. Le Premier ministre Florin Cițu a apprecie la presence dentreprises espagnoles dans notre pays et a souligne que lExecutif roumain continuera a promouvoir des politiques publiques favorables aux investisseurs. Des sujets dinteret commun ont egalement ete examines, avec laccent sur les priorites pour le bon fonctionnement des programmes de vaccination Covid et les opportunites liees aux programmes de relance economique post-pandemique. Le Premier ministre roumain a egalement reitere le grand interet de la Roumanie a achever le processus dadhesion de notre pays a lOCDE, ainsi que lacces a lespace Schengen. La ministre des Affaires Étrangeres Arancha Gonzalez Laya a exprime le plein soutien de lEspagne aux deux objectifs du Gouvernement de la Roumanie. 2021-02-03 14:15:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-02-03-02-16-03big_6.jpgConferință de presă susținută de președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2, Valeriu GheorghițăȘtiri din 02.02.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-le-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-valeriu-gheorghitaValeriu Gherorghiţă: Bonjour. Merci davoir accepte notre invitation a une nouvelle conference de presse organisee par le Comite National de Coordination des Activites sur la Vaccination COVID-19. Comme dhabitude, je passerai en revue les donnees, jusqua present, et je commencerais par le nombre de doses de vaccin recues jusqua present par la Roumanie. Le 2 fevrier, un total de 948.149 doses avait ete recues de BioNTech Pfizer et 784.109 doses avaient ete distribuees, de sorte que le stock au 2 fevrier etait de 164.040 doses dans les centres de stockage regionaux. La prochaine tranche de vaccins de BioNTech Pfizer est estimee pour la semaine du 8 au 15 fevrier, a environ 163.800, pour le 8 fevrier. En ce qui concerne le nombre de doses recues de Moderna, jusquau 2 fevrier, 36.000 doses ont ete recues, comme on le sait, doses arrivees en deux tranches differentes. Le stock est actuellement de 36.000 et, a partir du 3 fevrier, soit demain, les 26.210 premiers seront distribues au niveau des centres de stockage regionaux et, a partir de ce niveau, aux centres de vaccination, sachant qua partir du 4 fevrier, dans tous les centres de vaccination seront vaccines avec le vaccin de Moderna jusquau 16 fevrier. Concernant les doses perdues, jusquau 31 janvier inclus, il y a eu 1826 doses perdues sur un total de 78.4109 doses distribuees, ce qui represente un pourcentage de 0,24% du nombre total de doses distribuees, les raisons etant celles que nous les connaissons, a savoir endommagement des flacons par rupture, reconstitution incorrecte, non respect des conditions de temperature pour assurer une stabilite optimale du vaccin. La statistique sur les programmations dans la plateforme informatique: du 3 fevrier au 14 avril, 574.544 personnes sont programmees pour la dose 1 et 931.331 personnes pour la dose de rappel. Parmi ces programmations, 104.832 programmations ont ete effectuees par lintermediaire du centre dappels. Par lentremise des medecins de famille et des medecins traitants, 170.129 programmations. Individuellement, directement dans la plate-forme - 378.642 programmations et par lintermediaire des employeurs, donc pratiquement a travers un compte de personne morale, environ 278.637 programmations. Comme on le sait, la semaine precedente, nous avons dû proceder a un certain nombre de reechelonnements, pour les personnes effectuant des activites essentielles, respectivement les personnes jusqua 65 ans. Selon les donnees fournies par le Service Special des Telecommunications, toutes les personnes ont ete reechelonnees, la communication des nouvelles donnees de programmation se faisant par SMS, e-mail et repondeur. Au sujet du nombre des personnes vaccinees, au 1er fevrier 2021, le nombre total de doses administrees a partir du 27 decembre 2020 a ete de 721.184 doses, a un nombre de 598.135 personnes, dont 475.086 personnes ont ete vaccinees avec la premiere dose et 123.049 personnes vaccine avec deux doses. Le nombre de doses administrees au cours des dernieres 24 heures a ete de pres de 30.000, 29.769 personnes, dont 12. 917 personnes ont recu la premiere dose et 16.852 personnes ont recu la dose de rappel. Comme on le sait, le 29 janvier 2021, lAgence europeenne des medicaments a recommande loctroi dune autorisation conditionnelle de mise sur le marche pour le vaccin contre COVID-19 developpe par AstraZeneca. Il sagit du troisieme vaccin contre le COVID-19 autorise par lAgence europeenne des medicaments et a etre inclus dans le portefeuille de chaque État membre pour une utilisation dans la campagne de vaccination. La recommandation pour lutilisation de ce type de vaccin, selon le resume des caracteristiques du produit, est apres lage de 18 ans. On le sait, les donnees defficacite sont denviron 60% et peuvent etre administrees a des personnes de plus de 18 ans, en deux doses, a un intervalle compris entre 4 et 12 semaines. Dans les essais cliniques menes dans le cadre de lautorisation de ce type de vaccin, la plupart des donnees sont disponibles pour la tranche dage jusqua 55 ans. À ce titre, il reste a prendre, au cours de cette semaine, une decision apres avoir recu un point de vue des commissions specialisees du Ministere de la Sante et egalement de lAgence nationale des medicaments et des dispositifs medicaux en Roumanie, quelle sera la tranche dage pour laquelle nous utiliserons le vaccin dAstraZeneca, en Roumanie, en tenant compte des donnees actuellement presentes dans le resume des caracteristiques du produit. Comme nous le savons, les autres pays europeens, dapres ce que nous avons trouve dans lespace public, sont des pays comme lItalie, qui limitait la tranche dage a 55 ans, et dautres pays, comme lAllemagne, lAutriche, jusqua 65 ans. Nous avons demande un point de vue officiel, y compris de la societe AstraZeneca. Meme au cours de cette journee, nous avons eu une reunion avec les representants de la societe AstraZeneca, y compris du niveau europeen, au cours de laquelle on nous a presente toutes les donnees defficacite, toutes les donnees qui emergent des essais cliniques, de sorte que pendant cette semaine, nous allons etre en mesure de prendre la bonne decision pour ladministration de ce type de vaccin sur le territoire roumain. Je peux vous dire que, pour le 15 fevrier, 180 nouveaux centres de vaccination seront ouverts avec lidee dutiliser et de distribuer le vaccin AstraZeneca dans ces centres de vaccination, de sorte que, selon la decision que nous prendrons concernant les personnes eligibles a ce type de vaccin, des creneaux de programmation seront ouverts dans ces nouveaux centres de vaccination au niveau national. Du point de vue des donnees statistiques au niveau de lUnion europeenne, je peux vous dire quen ce qui concerne la situation en Roumanie, nous sommes dans la premiere moitie des pays europeens, au-dessus de la moyenne europeenne en termes de nombre de doses administrees, par rapport a une centaine dhabitants., je pourrais dire que nous sommes a la 4eme place, avec un niveau de couverture vaccinale de 3,75% contre une moyenne europeenne denviron 2,95%. À ce sujet, il y avait les donnees que j`ai voulu vous presenter, en ce moment, concernant le stade de la campagne de vaccination en Roumanie. Je donne la parole a M. le secretaire dÉtat et vice-president du Comite national de coordination des activites de vaccination, afin de vous presenter les donnees relatives aux livraisons de vaccins des entreprises avec lesquelles la commission a conclu des contrats. Andrei Baciu: Merci beaucoup. Bonjour a tous. Concernant le calendrier de livraison, il ny a pas de mises a jour significatives par rapport a la semaine derniere. Concernant les doses de vaccin produites par Pfizer-BioNTech, a la fin du mois de mars, il reste environ 2,5 millions de doses; concernant les doses produites par la societe Moderna, comme on le sait, la semaine derniere, la societe Moderna nous a annonce quil y aurait une reduction de 20% des doses delivrees au cours du mois de fevrier, doses qui, cependant, seront recuperees dici la fin mars - et nous parlons ici dun total de 430.000 doses - et, comme nous le savons, la semaine derniere, a partir de vendredi, nous avons un autre vaccin produit par AstraZeneca qui, dapres les estimations dont nous disposons jusqua present, pour fevrier et mars, la Roumanie devra recevoir 1,3 million de doses; pour fevrier, nous recevrons environ 800.000 doses, probablement en trois versements. En ce qui concerne le soutien que la Roumanie apporte a la Republique de Moldavie, comme vous le savez, la semaine derniere, il y a eu une visite dune delegation roumaine que jai dirigee, avec lambassadeur de Roumanie en Republique de Moldavie, Son Excellence, M. Daniel Ioniă. Nous avons eu des reunions avec les autorites de la Republique de Moldavie sur deux questions importantes: dune part, lexperience de la Roumanie dans la preparation et la mise en œuvre de la campagne de vaccination et, dautre part, le soutien que la Roumanie peut apporter, tant en faisant don des 200.000 doses, qui sera fait dans un proche avenir, mais cette visite de travail a porte sur le soutien technique et juridique que nous pouvons fournir pour mieux preparer le developpement et la mise en œuvre de la campagne de vaccination en Republique de Moldavie. Cest a peu pres tout ce que je tenais a vous dire. Valeriu Gheorghiţă: Merci beaucoup! Je suggererais de passer aux questions et, comme dhabitude, de commencer par la droite. Sil vous plait. Journaliste: Dites-nous ce qui pourrait changer dans la strategie de vaccination a partir du moment où nous recevons le vaccin dAstraZeneca et quand cela se produira? Valeriu Gheorghiţă: En ce moment, comme nous le savons, la strategie de vaccination a ete adoptee par arrete du gouvernement, elle a ete adoptee au Conseil supreme de la defense du pays. La strategie indique tres clairement qua chaque etape, des sous-priorisations peuvent etre effectuees en fonction des caracteristiques epidemiologiques, en fonction du type de vaccins autorises. De ce point de vue, nous nous adapterons aux nouvelles donnees scientifiques liees au vaccin AstraZeneca. De ce point de vue, nous avons prepare les 180 cabinets de vaccination dans tout le pays, ils ont ete envoyes sur le territoire, ils sont prets, nous avons les coordinateurs de ces cabinets de vaccination. Une fois que nous aurons recu les vaccins dAstraZeneca, la distribution et lattribution a ces bureaux cabinets de vaccination commenceront. Reste a determiner, cette semaine, la categorie de personnes eligibles pour recevoir le vaccin dAstraZeneca, afin de maintenir le meilleur equilibre possible en termes de benefices et de risques de ce vaccin. Journaliste: Dans quelle mesure des places sont-elles restees disponibles apres le reechelonnement de plus de 100.000 personnes, car il est tres possible que des places soient restees disponibles et pourquoi les personnes atteintes de cancer ont-elles ete reportees? Valeriu Gheorghiţă: Les places qui, de toute evidence, sont restees disponibles, ne peuvent pas etre occupees a ce moment, etant donne que ce fut la raison du reechelonnement, a savoir assurer la dose de rappel a laquelle on peut ajouter un nombre denviron 8.000 a 9.000 personnes par jour pour dose 1. En ce qui concerne les personnes atteintes de maladies chroniques qui etaient dans la tranche dage des moins de 65 ans, 66.000 personnes de moins de 65 ans qui ont ete reechelonnees, ainsi qu`environ 35 000 personnes effectuant des activites essentielles. Cest la decision que nous avons prise ensemble avec nos collegues du Comite National, precisement pour ne pas mettre en peril la dose de rappel, et avoir une continuite quotidienne de la campagne de vaccination, dans laquelle assurer, en plus du rappel, les categories les plus vulnerables de gens. Bien sûr, il existe egalement des situations individuelles dans lesquelles, dun point de vue medical, il sagit dune situation particuliere, mais ces cas peuvent etre resolus a temps. Journaliste: Que doivent faire ceux qui se trouvent dans cette situation, car je suis convaincu quil y en a, a qui sadresser? Gheorghiţă: Ils peuvent contacter le medecin de famille, mais, de ce point de vue, je pense que nous ouvrons un sujet de discussion beaucoup plus vaste; nous ne pouvons pas donner la priorite a certaines maladies par rapport a d`autres maladies. Toute personne atteinte dune maladie chronique est une priorite, comme le dit la strategie. Călin Alexandru: Si vous me permettez de completer, nous parlons dun report de 10 jours, respectivement de deux semaines de vaccination. Les programmations nont donc pas ete annulees, mais seulement reportes dun certain nombre de jours. Journaliste: Lune des options qui soffrent aux personnes a letape 2 pour sinscrire est, comme nous le savons, par lintermediaire du medecin de famille, mais de nombreux medecins de famille refusent de le faire, ils disent quils ne savent pas, quils ne sont formes a cet egard. Vous avez eu des discussions avec leurs representants, des instructions ont ete envoyees sur la facon dacceder a la plateforme et ce quil faut faire, c`est-a-dire, je sais que nous ne pouvons pas les forcer, mais ce serait tout de meme tres utile; et ils disent qu`effectivement ils nont pas le temps? Valeriu Gheorghiţă: Au sujet du fait quils nont pas le temps, je suis convaincu que cest la realite. En ce qui concerne le mode de planification, je vous rappelle qua lheure actuelle, il y a plus de 900.000 personnes deja programmees, dont plus de 130.000, voire 170.000 personnes sont programmees par lentremise de medecins, aussi bien des medecins de famille que des medecins soignants. Concernant le niveau de formation ou le mode de formation, contrairement a la programmation dans la plateforme informatique, deux sessions ont ete organisees par des collegues de STS, en collaboration avec les representants des associations de medecins de famille. Il existe egalement un manuel dutilisation de la plateforme informatique, disponible sur la plateforme. Il y a des videos tutorielles qui expliquent au mieux la methode de programmation et, de plus, les collegues du reseau primaire de medecine familiale sont passes par letape 1, au cours de laquelle ils ont cree ce compte de programmation dans la plateforme. Je pense donc quil existe dautres alternatives de programmation, a part la situation où il faut aller chez le medecin de famille ou chez le medecin traitant. La base de donnees sur les maladies chroniques de la Caisse nationale d`assurances maladies a egalement ete mise a jour, il est donc probable que la plupart des personnes atteintes de maladie chronique a lheure actuelle puissent sinscrire individuellement, etant donne que, jespere, a ce stade, la base de donnees devrait etre complete et la il ne devrait plus y avoir de personnes qui ne se trouvent pas dans la base de donnees CNAS. Journaliste: Quarrivera-t-il au personnel de l`enseignement qui na pas ete vaccine et qui na pas encore reussi a se programmer, etant donne que le ministre de la Sante a declare que toutes les nouvelles places, qui seront publiees en fevrier, seront reservees aux personnes agees, le malades chroniques, les handicapes et leurs familles? Valeriu Gheorghiţă: Concernant la programmation de nouvelles personnes, pour fevrier, je peux vous dire que les doses disponibles de Pfizer et Moderna sont allouees pour assurer le rappel et vacciner les personnes deja prevues pour la dose 1. Concernant le nombre de cabinets qui seront ouverts apres le 15 fevrier, ils sont disponibles pour les doses de vaccination dAstraZeneca et je viens de mentionner que les donnees defficacite sont en RCP jusqua lage de 55 ans. Bien sûr, de ce point de vue, nous prendrons une decision cette semaine, concernant, je le repete, les personnes eligibles a la vaccination, dans la prochaine periode. Dans cette tranche dage, les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes ayant des degres dincapacite connus peuvent evidemment etre programmees, mais, en plus de ces personnes, evidemment dautres personnes qui effectuent des activites essentielles, y compris le personnel de l`education, peuvent egalement etre programmees. Ce qui nous interesse, au final, cest de maximiser le niveau dutilisation et le degre dutilisation de ces vaccins, afin de maintenir un tres bon rapport en faveur des benefices du vaccin AstraZeneca. Cest de ce point de vue que nous avons eu ces discussions et nous attendons un point de vue officiel des commissions scientifiques au niveau du Ministere et de lAgence nationale des medicaments. Nous avons egalement demande, par l'intermediaire de ces institutions et d'autres pays europeens, de savoir quel modele est convenu au niveau europeen et de suivre les recommandations dans un cadre europeen, comme nous le souhaitons depuis le debut de la campagne de vaccination. Journaliste: Cela signifie-t-il que ce que le ministre de la Sante a dit ne reste pas valable? Valeriu Gheorghiţă: Cela reste valable pour la categorie de personnes connues pour avoir des maladies chroniques, avec une limite dage que nous pouvons etablir en fonction des donnees scientifiques pertinentes et des decisions qui seront prises au niveau national. Journaliste: Je voulais vous interroger sur la reprogrammation des personnes des domaines essentiels et pas seulement. Ce reechelonnement aurait ete initialement effectue pour 10 jours, il y a des gens qui ont ete reportes meme plus de 17 jours. Je voulais vous demander pourquoi cela sest produit et si, dune maniere ou dune autre, ces vaccins ont ete livres, peut-etre en plus grandes quantites a dautres pays et a cause de cela, il est arrive quune plus petite quantite soit arrivee en Roumanie ou ce qui est a blamer, si cest la faute a lentreprise de fabrication. Valeriu Gheorghiţă: Je peux repondre a votre premiere question. Comme vous le savez, la decision de reporter a ete prise en deux etapes. Dans un premier temps, nous voulions reporter uniquement les personnes qui effectuent des activites essentielles, au moment où nous sommes revenus, en suivant les nouvelles donnees et avons decide de reporter les programmations, en fait, le reechelonnement pour les autres personnes de moins de 65 ans, etait deja pendant le reprogrammation, pour la premiere etape, pour les personnes qui servent des activites essentielles et, pratiquement, dun point de vue technique, informatique, les choses etaient completement ... Pratiquement, il y a eu une desorganisation de la reprogrammation et alors nous avons decide de terminer la reprogrammation pour la premiere etape et commencer la reprogrammation pour la deuxieme etape, comme nous lavons decide. En termes de nombre de doses, il a ete reduit a tous les États membres de lUE. La raison etait strictement dun point de vue technique, pour augmenter la capacite de production au niveau de lusine. Certaines lignes de production ont ete mises en veille afin de pouvoir les developper, avec lidee daugmenter la capacite de production pour la periode suivante. Journaliste: En complement, les personnes que je connais, qui ont ete reportees 17 jours ou peut-etre meme plus, sont issues de zones essentielles, elles ne sont pas de la categorie des personnes de moins de 65 ans. Valeriu Gheorghiţă: Elles sont de domaines essentiels, mais elles avaient aussi des maladies chroniques, car, si vous vous en souvenez, les 35.000 personnes de la premiere tranche, qui ont ete annoncees, etaient des personnes qui effectuaient des activites essentielles, ayant moins de 65 ans et qui etaient non enregistrees avec les maladies chroniques. Vous avez peut-etre raison, ponctuellement, qu`il y ait eu des erreurs du mode de reprogrammation concernant ces personnes, mais cette regle a ete etablie et transmise aux collegues de STS. Journaliste: Les premiers problemes majeurs avec les stocks de vaccins sont survenus non seulement en raison des retards de livraison, mais aussi parce quil ny a pas eu de correlation claire entre la plate-forme et les stocks, cest-a-dire que les places libres sur la plate-forme STS netaient pas necessairement les memes que le nombre de doses disponibles dans un certain periode. Quallez-vous faire pour resoudre cette situation afin quil ny ait plus autant de personnes reportees sur une periode de temps et si vous pouvez nous expliquer, sil vous plait, comment lapprovisionnement est effectue dans le pays, exactement combien une DSP peut demander en plus, du Centre Regional de Vaccination par rapport au nombre de programmations sur la plateforme? En pourcentage. y a-t-il une certaine limite? Valeriu Gheorghiţă: Oui, il y en a. En ce qui concerne la premiere question, je voudrais mentionner, en fait, que tous les pays qui ont accelere la campagne de vaccination et, si nous regardons les pays qui sont les premiers dans l'Union europeenne, ont des problemes avec le nombre de doses disponibles. Ainsi, les pays qui ont ete efficaces en termes dutilisation des doses recues sont arrives a cette situation. Deux: il est difficile, dun point de vue technique, de correler le nombre de places pour la programmation avec le nombre de doses disponibles, etant donne qua tout moment il peut y avoir des situations où il y a des pertes de dose, il y a des depassements des conditions de stabilite, il y a des gens, comme on le sait, qui ne se trouvent pas dans la plateforme informatique, etant exemptes de programmation et je ne les mentionne plus, donc de ce point de vue il y a la difference, si vous voulez, entre le nombre de places disponibles et le nombre de doses d`environ 20-30.000, donc ce netait pas une tres grande difference. Concernant la deuxieme question, bien sûr, quune bonne gestion du nombre de doses qui seront demandees par chaque direction de la sante publique implique, en plus des doses liees au nombre de programmations, encore 5%, 3% -5 % des doses pouvant etre necessaires en plus pour couvrir les pertes. Cependant, meme dans ce cas, le besoin peut etre retabli dans les prochains jours et ces doses sont egalement necessaires pour couvrir les personnes qui sont vaccinees dans les centres medicaux et sociaux, les centres residentiels, les centres de dialyse et les personnes non deplacables de leur domicile. La vaccination des sans-abri a deja commence dans certains pays. Hier encore, jai eu une reunion avec les directions de la sante publique et elles ont repertorie toutes les personnes qui se trouvent dans cette situation et ont evidemment commence a affecter des equipes mobiles pour assurer la vaccination, mais je peux vous dire que, dun point de vue logistique, le defi est tres grand pour assurer la vaccination des personnes non deplacables de leur domicile, il est beaucoup plus eleve que pour les centres medico-sociaux, où il s`agissait dans le departement de Brașov, je pourrais vous donner un exemple, il y avait 500 endroits differents où ces equipes de 1884 centres au niveau national. Ici, seulement mobiles devaient se rendre. Journaliste: Desole, pour completer, vous avez dit que 24.234 personnes des centres medicaux et sociaux ont ete vaccinees. Quel pourcentage cela signifie-t-il par rapport au nombre total de beneficiaires qui devaient etre vaccines? Valeriu Gheorghiţă: Nous approchons des 60%. Journaliste: Merci. Journaliste: Si vous me le permettez, jai dautres questions ... Valeriu Gheorghiţă: Une. Journaliste: Juste une question. Oui. Je voudrais alors vous demander - et jai une question pour les autres representants egalement - si vous envisagez ou si des travaux ont deja commence pour transformer ces preuves de vaccination, qui sont maintenant fournies sur papier, en un format numerique, car au niveau de lUnion europeenne il y a des pays qui demandent ou prennent en compte, ils remettent en question lexistence dune preuve de vaccination en ligne. Valeriu Gheorghiţă: Dun point de vue technique, je peux vous dire que ce nest pas complique. Une fois que cela sera decide et quun modele unique aura ete convenu au niveau des pays membres de lUnion europeenne, la Roumanie salignera certainement sur ces recommandations. Les collegues traitant du cote informatique pourront mettre a jour ce type de certificat numerique, je le repete, au cas où cela serait decide et requis au niveau europeen. Journaliste: Et les gens pourront-ils les telecharger? Ceux qui ont ete vaccines ou ... Valeriu Gheorghiţă: Ils seront envoyes a la fois sur papier et par voie electronique aux personnes respectives lors de leur vaccination. Journaliste: Une question sil vous plait pour le medecin de lInstitut ... Valeriu Gheorghiţă: Je voudrais vous demander de terminer avec tous vos collegues et, en fonction du temps dont nous disposons, nous pouvons poursuivre les autres questions. Journaliste: Sil vous plait. Jai aussi des questions pour vous. Journaliste: Je voudrais vous demander, pourquoi une reprogrammation en deux etapes etait-elle necessaire? Le nombre reduit de doses etait deja annonce. Ne pourrait-on pas calculer le manque de doses de depart et faire un seul report? Valeriu Gheorghiţă: Merci pour cette question. Je peux vous dire ceci: nous avons voulu reporter le moins de personnes possible et nous avons voulu reporter les personnes qui presentent le plus faible risque medical dinfection grave par le SRAS-CoV-2. Étant donne quil y a eu quelques changements entre le 27 et le 29 janvier, a savoir une specification tres claire de lAgence europeenne des medicaments, pour garantir le rappel apres trois semaines et aucun delai nest recommande. En outre, les informations selon lesquelles les doses de Moderna seront reduites en fevrier de 20%. Pour nous, les doses de Moderna etaient importantes pour remplacer les doses manquantes de Pfizer. Nous avons decide, afin de ne pas rester coince pendant la campagne de vaccination et de ne pas nous retrouver dans la situation malheureuse de reporter les doses de rappel, dassurer la securite du rappel pour toutes les personnes et davoir des personnes nouvellement vaccinees quotidiennement, qu`il est plus prudent de prendre cette decision a lavance et de ne pas nous trouver dans la situation que nous navons pas assez de doses de rappel, mais, je le repete, notre postulat etait de reporter le moins de personnes possible. Nous sommes tous conscients de l'inconvenient du report, mais comme l'a dit mon collegue, le dr Calin Alexandru, nous n'avons pratiquement retarde, reporte de dix jours ou deux semaines, qu`au cas par cas, les rendez-vous pour la vaccination. Chaque personne a garde sa place dans le centre de vaccination respectif quelle a choisi. Aussi, ponctuellement, il y avait des situations dans lesquelles les gens n`ont pas pu se presenter ou ne pouvaient pas se presenter a la date de leur reprogrammation et ont fait, avec des collegues du STS, une adaptation de ces programmations afin que le creneau horaire soit disponible pour les personnes qui ont ete reportes. Călin Alexandru: Si vous me le permettez, je voudrais insister sur une derniere chose, tous les producteurs actuellement autorises ont reduit les doses initialement prevues et il ny a eu aucune information qui arriverait en un seul jour. Alors, petit a petit, jai recu cette mauvaise nouvelle. Pfizer, Moderna et Astra Zeneca ont reduit les doses initialement prevues. Il ne sagissait pas de decouvrir tout dun coup, mais en cours de route et nous avons dû nous adapter. Journaliste: Il y a eu un phenomene et il existera sûrement a lavenir, où certains centres du pays avaient plus de doses que necessaire, que ceux qui voulaient se faire vacciner. Alors, je vous demande, a lavenir vous redistribuerez, le ferez-vous de maniere a redistribuer ces doses pour certains centres du pays qui ont deja atteint leur limite? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons deja opere ce changement, y compris dans le registre electronique national des vaccinations, dans lequel nous avons la possibilite de deplacer les doses dun centre de vaccination a un autre, tout en maintenant la tracabilite du lot et le type de vaccin. Cette exigence operationnelle a donc deja ete faite, elle a ete modifiee pour que chaque centre, sil dispose de doses supplementaires, puisse les relocaliser dans un autre centre qui a besoin de ces doses, en respectant, bien entendu, toutes les conditions de la chaine du froid. Merci. Journaliste: Bonjour. Nous avons un probleme signale par le personnel du Centre de vaccination, a savoir que beaucoup de gens arrivent qui nont pas de programmation et veulent se faire vacciner et ils disent quils ont ete envoyes par des medecins de famille, parce quils etaient programmes, mais, en fait, les medecins, ils ne les ont pas programmes. Dun autre cote, ils ont appele le centre dappels, on leur a donne un numero - jai parle a un monsieur aujourdhui - il nous a dit quil etait arrive par le centre dappels chez un medecin de Brașov qui lavait programme a Bucarest. Que ferez-vous dans cette situation, parce que les gens des centres de vaccination se plaignent beaucoup de ce probleme parce quils ne savent pas quoi dire aux gens quand ils se font vacciner, ils veulent se faire vacciner et ils ne sont pas programmes, ils ne figurant sur aucune liste. Valeriu Gheorghiţă: Dans cette situation totalement desagreable pour les personnes qui arrivent au centre de vaccination sans programmation, je crois que, grace a une meilleure communication, a la fois avec le reseau primaire de medecine familiale et avec les coordonnateurs des centres de vaccination, ces situations pourront etre au moins evitees a l'avenir. Évidemment, la priorite, comme je lai deja dit, sont les personnes deja programmees et, sil reste des doses supplementaires a la fin du programme, alors les personnes en deuxieme phase de la strategie de vaccination peuvent etre vaccinees, comme nous le faisons actuellement, precisement pour ne pas gaspiller de doses. Mais dici a prendre lhabitude de se presenter dans les centres de vaccination, sans programmation, je ne pense pas quil faille encourager ce phenomene et je le repete, je pense que grace a une meilleure communication et information, on peut eviter ces situations desagreables pour les personnes faisant un effort pour se rendre au centre de vaccination. Journaliste: Je voudrais vous demander ce qui arrive aux personnes qui ont ete infectees entre les deux doses du vaccin, plus precisement quand elles peuvent effectuer le rappel, car il est clair quelles ne peuvent plus le faire a la date prevue et qlors quand peuvent-elles se reprogrammer pour effectuer ce rappel, etant donne que lon comprend que la plateforme, du moins pour le moment, ne permet pas une telle reprogrammation? Valeriu Gheorghiță: Nous avons emis une instruction sur la facon de continuer le calendrier de vaccination chez les personnes chez qui un diagnostic de COVID est diagnostique, entre les deux doses. Comme nous le savons, la decision a ete de nadministrer la dose de rappel, qu`apres avoir declare letat de guerison apres COVID. On ne sait pas combien de temps une dose de rappel est recommandee a partir du moment de la guerison. Medicalement, nous navons pas de specification relative a cet intervalle de temps. On peut prendre la dose de rappel, apres la declaration de guerison, sans attendre un certain temps. Bien sûr, il serait conseille dattendre environ deux ou quatre semaines a partir du moment de la guerison, juste pour se remettre de la periode de convalescence. Mais cela depend beaucoup de la gravite de la maladie que le patient avait entre les deux doses. C`est, en gros que serait...; Journaliste: Une clarification? Et alors quand peut-il etre reprogramme pour le rappel, etant donne quil attend quatre semaines? La plateforme ne permet actuellement pas de planifier plus de quatre semaines et comment proceder? Valeriu Gheorghiţă: Cest vrai! Pour ces situations specifiques qui se produisent deja, jai recommande aux gens de se rendre au centre de vaccination où ils ont effectue la dose 1, avec lannonce du centre, au moins 48 heures avant, histoire de pouvoir faire correctement la bonne dose. Donc, pratiquement, on annonce le centre de vaccination, où la premiere dose a ete realisee, que nous allons nous presenter dans ... 48 heures, pour effectuer la dose de rappel. Journaliste: -Bonjour! Au Palais Cotroceni, on decide en ce moment si et comment lecole sera rouverte a partir du 8 fevrier. Le ministre Sorin Cimpeanu a annonce quil setait entretenu avec vous pour louverture dune ligne dediee au personnel de lenseignement, mais cette ligne, sa mise en place a ete reportee. À quelle etape se trouve cette ligne maintenant, quand sera-t-elle ouverte, comment fonctionnera-t-elle? Valeriu Gheorghiță: Il y eu vraiment eu plusieurs discussions avec le ministre de lÉducation, avec M. Sorin Cimpeanu, concernant la vaccination prioritaire du personnel de lenseignement. Je vous rappelle que plus de 110.000 personnes ont deja ete programmees et environ 27.000 ont ete vaccinees. A partir du nombre de personnes eligibles, le nombre de celles a programmer est de plusieurs dizaines de milliers, ce nest plus un tres grand nombre et a partir du 15 fevrier, alors que nous ouvrons ces nouveaux centres de vaccination, ils pourront etre vaccines en priorite, mais le nombre de doses est suffisamment eleve, dAstraZeneca, pour que nous nayons plus besoin dune hierarchisation stricte du personnel educatif. Journaliste: Donc, vous utiliserez le vaccin AstraZeneca strictement dans les 180 centres qui seront ouverts a partir du 15 fevrier ... Valeriu Gheorghiță: Oui. Journaliste: .... et strictement pour vacciner les enseignants. Valeriu Gheorghiță: Non. Dautres categories de personnes eligibles peuvent etre programmees, comme recommande dans le resume des caracteristiques du produit dAstraZeneca. Journaliste: Merci! Valeriu Gheorghiță: Avec plaisir! Journaliste: Jai une autre clarification a ma question. Combien de personnes ont ete infectees jusqua present apres la premiere dose? Avez-vous des statistiques a ce sujet? Valeriu Gheorghiță: Je nai pas de statistique concernant le nombre de cas de COVID apres la premiere dose, entre la premiere et la deuxieme dose, mais nous demanderons. Nous pretons egalement attention a ces donnees, nous les centraliserons et vous les communiquerons dans la mesure où nous les avons. Journaliste: Je voulais aussi demander. Étant donne quil y a moins de doses et aussi compte tenu du reechelonnement, a quel point cette campagne de vaccination a-t-elle ralenti? Valeriu Gheorghiță: Elle na pas ralenti, car nous aurons des jours où nous vaccinerons les 37.000, par exemple, de doses de rappel. Donc, pratiquement, le nombre total de vaccinations chaque jour sera presque constant, mais il y a plus de personnes qui font le rappel, au detriment de celles qui font la premiere dose. Journaliste: En ce qui concerne le vaccin AstraZeneca, qui determinera quand et a quel intervalle ce rappel aura lieu? De 4 a 12 semaines? Il y a une grande distance entre les deux termes. Valeriu Gheorghiță: Oui. Cest une periode assez large. La decision, je le repete, sera prise sur la base de consultations avec les commissions scientifiques du Ministere de la Sante, des representants de lAgence nationale des medicaments et des recommandations du RCP, respectivement des discussions et des reunions que nous aurons et que nous avons deja eues avec AstraZeneca. Journaliste: Et sil y a des gens qui ne veulent pas du vaccin AstraZeneca, quelle solution ont-ils? Valeriu Gheorghiţă: Cest une option personnelle, comme nous le savons, la vaccination est volontaire, elle nest pas obligatoire, elle est gratuite, elles peuvent choisir de se programmer quand il y aura des places disponibles au niveau national dans les centres de vaccination. Mme Gradinaru, sil vous plait! Journaliste: Merci beaucoup! Je voulais aussi vous demander si vous savez combien de personnes qui ont demande a etre vaccinees chez elles, non deplacables, sont dans tout le pays? Environ combien de demandes y en a-t-il? Et je veux vous demander ici de nous dire comment, je comprends que ca ne peut pas ... une fois que le vaccin est ouvert, cest difficile a utiliser ... Valeriu Gheorghiţă: Comme nous le savons, la procedure stipule aussi clairement que possible que les personnes autour de la personne qui ne peut pas se deplacer seront vaccinees elles aussi, donc pratiquement les parents ou les soignants. Nous navons pas de situation centralisee au niveau national, mais je peux vous dire que nous parlons certainement de quelques ... probablement environ 25.000 a 30.000 personnes qui se trouvent dans cette situation. Journaliste: Est-ce possible maintenant pour Mme la doctoresse? Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Je voudrais vous demander quelle serait votre recommandation ou celle de linstitution pour les personnes institutionnalisees qui sont en quarantaine permanente depuis un an, depuis mars de lannee derniere, depuis pres dun an et qui seront vaccinees, pourront-elles, seront-elles autorisees a sortir des centres apres avoir ete vaccinees une semaine depuis le rappel? Florentina Furtunescu: Je ne pense pas avoir bien compris votre question ... il ny a pas de personnes en quarantaine pendant un an. Journaliste: Elles ne sont pas autorisees a quitter les centres. Les gens qui sont dans les centres sociaux, dans les maisons de retraite ... Florentina Furtunescu: ... Elles ne sont pas la parce quelles sont mises en quarantaine, mais parce que cest la meilleure facon de prendre soin d`elles, cest une option personnelle ou familiale, au cas où ces gens nauraient pas de discernement. Donc ils ne sont pas gardes dans des centres residentiels parce quils sont en quarantaine, mais ils y sont gardes pour des soins, cela na rien a voir avec la vaccination. Journaliste: Oui, la question etait de savoir si apres avoir ete vaccinees, recommanderiez-vous quelle puissent sortir? Elles ne sont pas autorisees a sortir pour le moment. Il existe des regles etablies par les directions de lAssistance sociale: sans test negatif, cest-a-dire meme si elles demandent a aller acheter une bouteille de lait, elles ne sont pas autorisees a partir, sauf si elles ont un test negatif. Cest le cas dans tout le pays et le Centre des ressources juridiques a souligne quelles s`y trouvent dans une forme semi-legale. Valeriu Gheorghiță: Je pense que, si vous me le permettez, professeur, la raison est epidemiologique et elle renvoie, si vous voulez, il en est de meme de la situation des personnes sous dialyse qui, une fois toutes les deux semaines, sont testees periodiquement, precisement parce quelles sont dans une communaute fermee. Compte tenu du niveau de couverture vaccinale dans chaque centre, il est probable quune decision individuelle soit prise au cas par cas, mais nous ne pourrions vous donner aucune information, car cela na pas ete decide pour le moment. Journaliste: Jaurais aussi une question. Environ 800 places sont disponibles sur la plate-forme, par exemple 100 places sont disponibles pour la programmation a Harghita. Les gens ne peuvent pas utiliser ces programmations car il n`y a pas de places disponibles pour le rappel. Quand allez-vous completer le nombre de places, pour que ces 800 places ou autres qui seraient disponibles puissent etre utilises, mais pour des programmations aussi pour le rappel ? Valeriu Gheorghiță: Cette situation, tout dabord, est due au fait que les personnes qui ne sont pas programmees dans la plate-forme pour la premiere dose, sont automatiquement prises en compte sur la plate-forme apres le vaccin et recoivent la dose de rappel. De ce point de vue, les places sont pratiquement depareillees et cette situation existe aujourdhui, dans la plateforme de programmation. Concernant les nouvelles places de programmation, nous pouvons vous fournir ces informations lorsque nous aurons acces au calendrier de livraison pour la periode suivante, tant pour les societes Moderna, AstraZeneca, que pour la societe Pfizer. Ce que nous voulons au contraire, cest que des le debut du mois davril, nous puissions ouvrir lensemble des 750 centres de vaccination, qui sont prevus aujourdhui, au niveau national, des centres qui nous offriront une capacite de vaccination de plus de 100.000 personnes par jour. Journaliste: Une question. Nous voulions clarifier une question liee a la possibilite pour les gens de choisir avec quoi se faire vacciner, cest-a-dire darriver a la situation où le vaccin Pfizer et Moderna et AstraZeneca seront disponibles dans un centre, et que la personne choisisse ce qu`elle veut. Valeriu Gheorghiță: Comme nous pouvons le voir, il existe des differences entre certains types de vaccins, du moins entre les vaccins a base dARN messager et les vaccins a base de vecteurs viraux. Les decisions sont dordre medical, basees, et tenant compte du resume des caracteristiques du produit. Comme je lai dit, les recommandations seront faites par le personnel medical du centre de vaccination, en tenant compte de la disponibilite des doses de vaccins tant au niveau du centre quau niveau national, ainsi que des indications et contre-indications individualisees pour chaque personne. Ce qui nous interesse pour le moment, cest davoir un niveau de couverture vaccinale aussi eleve que possible au niveau national, plus tard, apres la fin de cette campagne de vaccination, nous verrons quelle sera la prochaine strategie. Journaliste: Dans les 180 nouveaux centres ... - - : Je voudrais completer en insistant: la vaccination nest pas une question de shopping, dans laquelle vous pouvez choisir. Il sagit dune politique de sante publique qui suit des regles essentiellement medicales. Ce nest pas obligatoire, mais cela se fait selon certaines regles, donc si vous nacceptez pas les regles, vous ne pouvez pas vous faire vacciner. Si vous vous faites vacciner, vous devez accepter les regles. Journaliste: Donc, on ne peut pas choisir, cest la reponse. -: Cest donc un processus dans lequel le choix est fait pour des raisons medicales et par le personnel medical, et non par celui qui vient a la vaccination. Journaliste: Dans les 180 centres qui ouvriront en fevrier, sera-t-il envoye des personnes qui ont deja des programmations ou seulement celles qui pourront faire des programmations lorsque des places seront disponibles? Valeriu Gheorghiţă: Il y a des gens qui se programmeront /.../ pour la premiere dose et parmi les personnes deja programmees, cest le choix des personnes si elles veulent se reprogrammer sur ces places disponibles. Journaliste: En ce qui concerne la dose de rappel, disons quune personne ne peut pas ... pour une raison quelconque, ne peut pas marcher le jour prevu. Combien de temps apres peut-elle faire la dose de rappel maximale? Combien de temps peut-elle la reporter? Valeriu Gheorghiţă: Selon le RCP, jusqua 42 jours. Journaliste: Vous avez dit un peu plus tot que vous pourrez nous dire quand de nouveaux places apparaitront sur la plateforme lorsque vous verrez le calendrier de livraison. Quel serait le scenario le plus optimiste et le plus pessimiste - dans une semaine, dans un mois? Valeriu Gheorghiţă: Dapres lexperience acquise jusqua present, le calendrier de livraison est mis a notre disposition 1 a 2 semaines avant la livraison reelle. Nous sommes tres interesses de connaitre lheure et le nombre de doses qui, par exemple, seront distribuees par Moderna, car cest la seule qui peut augmenter le nombre de personnes pouvant etre vaccinees, en plus du calendrier de livraison dAstraZeneca. Dapres ce que nous savons de Pfizer, le nombre de places disponibles pour le mois de mars dans les centres - les 212 centres de vaccination - est occupe a presque 100%. Nous pourrons ouvrir de nouveaux centres de vaccination en mars, en fonction, je le repete, du nombre de doses qui seront allouees par la societe Moderna, mais nous sommes egalement interesses par ce que nous recevrons a partir davril pour etre sûrs du rappel. De ce point de vue, nous ne voulons pas ouvrir de nouveaux centres de vaccination et mettre en danger la fourniture de la dose de rappel, si nous navons pas la certitude des livraisons pour Moderna. Journaliste: Et en fevrier, il est presque impossible que de nouveaux places apparaissent? Valeriu Gheorghiţă: Le calendrier de livraison de Pfizer a deja ete etabli pour fevrier. Donc de ce point de vue, dans les centres deja etablis, il ny a pas de possibilite de programmation pour le moment. Journaliste: Et avec le vaccin AstraZeneca? Valeriu Gheorghiţă: Il existe 180 cabinets de vaccination qui nous vaccineront environ 10.800 nouvelles doses par jour. Journaliste: Parlons-nous de personnes qui pourraient sinscrire a la plateforme? Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Et a partir du 15, commencera effectivement la vaccination avec ... Valeriu Gheorghiţă: La vaccination commencera en fait le 15, les programmations commenceront plus tot, probablement vers la fin de cette semaine, lorsque la categorie des personnes eligibles sera decidee. Journaliste: Je veux egalement vous poser une question sur le vaccin Moderna. Pourquoi na-t-il pas ete utilise jusqua present? Au depart, je savais que cela aurait dû commencer ce lundi, cest-a-dire hier, et cela ne sest pas produit. Pourquoi a-t-il ete reporte? Valeriu Gheorghiţă: Parce que nous voulions avoir une continuite, afin de ne pas perturber lactivite dans les centres de vaccination, nous voulions si nous commencons la vaccination, dose 1 avec Moderna, avoir une continuite jusqua mi-fevrier. Si nous commencons le 1er fevrier, ce que nous savions comme calendrier de livraison, cest que les prochaines doses viendraient de Moderna le 7. Maintenant, on nous a dit quelles arriveraient le 5. Et deja la decision a ete prise de commencer la vaccination a partir du 4 et nous aurons une continuite jusquau 16 fevrier, dose avec Moderna. Journaliste: Jaurais une autre question. Y a-t-il une difference entre ceux qui ont ete vaccines et ceux qui ont fait le rappel? Par exemple, dans la premiere dose, elle a ete faite entre le 27 et le 11 janvier, avec un rappel entre le 17 janvier et fevrier. Sur ce nombre, plus de 2 000 nont pas ete rappeles. Pourquoi? Ont-ils eu des effets secondaires, sont-ils tombes malades? Voulaient-ils simplement ne pas venir? Valeriu Gheorghiţă: Dune part, il y a les explications donnees par le fait que certaines personnes ont certainement ete diagnostiquees avec le SARS-CoV-2, avec une infection au SARS-CoV-2, apres la dose 1. De plus, il y a probablement des personnes qui ont reporte, pour diverses raisons. Nous avons ces donnees centralisees, mais nous ne pouvons pas dire si ces personnes ne se presenteront pas pour la dose de rappel. Cest simplement un moment de timing, il y a en effet cette difference denviron 2.000 personnes qui, selon les donnees de la dose 1, nont pas encore realise le rappel. Journaliste: Et ces personnes peuvent-elles venir a tout moment faire leur rappel, si elles nont pas respecte la date a laquelle elles etaient prevues ou comment vont-elles le faire? Valeriu Gheorghiţă: Cela depend de la raison. Bien sûr que oui, elles peuvent venir a tout moment. Nous souhaitons faciliter lacces des gens a la vaccination et non la restreindre. Journaliste: Combien dentre elles ont ete infectees par SARAS-CoV-2? Valeriu Gheorghiţă: Nous allons centraliser ces donnees, nous navons pas encore toutes les donnees disponibles, nous allons les analyser. Hier encore, lors de la reunion conjointe avec les services de sante publique, nous avons transmis le nombre de personnes dans chaque departement. Je peux vous dire que jai cette situation avec moi. La plupart des gens se trouvent a Bucarest - 412 personnes a Bucarest, qui nont pas encore effectue la dose de rappel comme prevu. Journaliste: Et je voudrais vous demander sil y avait des gens qui ont simplement change davis et nont pas voulu faire leur rappel, parce quils ne le voulaient pas. Valeriu Gheorghiţă: Je ne pourrais pas vous donner cette reponse maintenant. Je le repete, nous allons centraliser et identifier les raisons pour lesquelles cette difference existe, mais ce que je voudrais souligner est lie au fait que cela ne signifie pas que ces personnes ne se presenteront pas pour le rappel, mais il y a une difference seulement de la periode a effectuer le rappel au jour 21. Journaliste: De tous les effets secondaires, quel a ete leffet adverse le plus grave jusqu`a maintenant ? Valeriu Gheorghiţă: Heureusement, en Roumanie, il ny a pas eu deffets secondaires graves. Il y a les reactions generales, letat febrile, qui a ete plus frequemment enregistre davantage apres la deuxieme dose quapres la premiere dose. Ainsi, en pratique, le vaccin est plus reactif a la dose de rappel qua la premiere dose, et les effets secondaires semblent plus frequents chez les jeunes que chez les personnes agees. Journaliste: Jaurais une autre question sur le vaccin Moderna. Il sera administre dans les memes centres que le vaccin Pfizer, car tous ... Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Et comment les gens seront-ils programmes pour le rappel, car cest une periode de 28 jours chez Moderna? Valeriu Gheorghiţă: Les personnes pour le rappel sont deja programmees sur la plateforme. Les personnes pour la dose 1 sont deja programmees. Le rappel est regle pour le jour 28 pour ceux qui effectuent la dose de rappel chez Moderna. La procedure est deja etablie et transmise aux centres de vaccination pour lorganisation de differents circuits au sein dun meme centre de vaccination qui existe deja. Pratiquement, il y aura dees cabinets et flux differents pour Moderna et Pfizer. Journaliste: Également lie aux centres, si vous me le permettez. Vous avez dit un peu plus tot, au debut de la conference, que 269 centres de la premiere etape seront fermes apres ladministration du rappel. Seront-ils definitivement fermes ou seront-ils transformes en centres pour les deuxieme et troisieme etapes? Valeriu Gheorghiţă: Ils seront fermes definitivement. Parmi les centres de vaccination au stade 1, environ 100 sont restes au deuxieme stade. Journaliste: Bien. Atteindrons-nous les 1.000 dont nous parlions au debut de la campagne? Valeriu Gheorghiţă: Nous atteindrons certainement au moins 750 centres, auxquels sajouteront les centres mobiles et auxquels, probablement dans la phase finale, dans la troisieme etape, des centres de type drive-in pour les grandes agglomerations urbaines seront ajoutes. -: Une derniere question, nous approchons de 15h30. Journaliste: Vous avez dit que l`on peut reprogrammer le rappel dans les 180 centres, ce qui seront ... Valeriu Gheorghiţă: Pas pour le rappel. Pour ceux qui sont programmes pour la dose 1. Journaliste: Donc, ils seront vaccines uniquement avec AstraZeneca dans les 180 centres. Valeriu Gheorghiţă: Dans les 180 centres, oui. -: /.../ cabinets. Valeriu Gheorghiţă: Cabinets qui peuvent etre regroupees dans plusieurs centres de vaccination. La decision est au niveau de chaque departement. Nous avons distribue de maniere ponderee, en fonction du nombre de la population, sur chaque departement, la repartition de ces cabinets au niveau du departement. Journaliste: C`est-a-dire, AstraZeneca et Moderna peuvent etre dans le meme centre. Valeriu Gheorghiţă: Un, deux, trois ... Non. Les nouveaux mis en place, les nouveaux qui seront ouverts le 15, ne recevront quAstraZeneca. Et il y aura dautres centres, dautres lieux que ceux qui sont deja actifs et fonctionnels en ce moment. Journaliste: Compte tenu du fait que nous sommes deja a la fin presque avec la premiere etape, nous avons deja commence la deuxieme etape, quand pensez-vous, approximativement, que la troisieme etape commencera? Valeriu Gheorghiţă: avril. Journaliste: Si vous me le permettez. Avez-vous des statistiques rurales-urbaines sur la vaccination? Jaurais aime savoir comment ca se passe a la campagne. Valeriu Gheorghiţă: Nous navons pas ces donnees pour le moment, mais nous pouvons les centraliser, etant donne quil y a la localite mentionnee et que nous pouvons trouver ces donnees, mais domine certainement la population dans les zones urbaines, où le risque epidemiologique est beaucoup plus eleve que dans les zones rurales. Merci! 2021-02-02 15:04:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_134802046_257090115850197_2830676174466364530_n.jpgDeclarație de presă susținută de premierul Florin Cîțu la Palatul VictoriaȘtiri din 29.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/declaration-a-la-presse-du-premier-ministre-florin-cituFlorin Ciţu: Bonjour! Tout dabord, je souhaite adresser mes condoleances aux familles endeuillees suite a la tragedie de lInstitut Matei Balş ce matin. Quelques minutes apres lappel au 112, jai ete contacte ce matin par M. le secretaire dÉtat Raed Arafat, qui ma informe quil y avait un incendie a lInstitut Matei Balş. A ce moment-la, le plan rouge a ete lance et a partir de ce moment je suis reste en contact permanent avec les institutions concernees, le Ministere des Affaires Interieures, la Prefecture de Bucarest, le Ministere de la Sante. Dans le meme temps, ont ete trouvees des places dans dautres hopitaux de Bucarest où les patients pouvaient etre deplaces. Et la, je tiens a remercier les managers de ces hopitaux, qui ont ete directement impliques, ont agi immediatement et nous avons pu faire ce transfert tres rapidement. Vers 06h37, tous les patients ont deja ete transferes vers dautres hopitaux. En meme temps, je tiens a remercier les employes de lInstitut Matei Balş qui ont egalement ete immediatement impliques dans le transfert des patients vers dautres zones de linstitut. Des le premier instant, jai demande au ministre de lInterieur dutiliser toutes les ressources pour stabiliser la situation le plus rapidement possible. Je pense, et je le repete, que lintervention a ete efficace, rapide et que si ce netait pas le cas, nous aurions eu une situation differente. La situation a donc ete maitrisee immediatement. Maintenant sur la tragedie. Les methodes du systeme de sante de Roumanie ont fait sentir leur presence encore aujourdhui, nous les avons vues presentes aujourdhui, dans cette tragedie. Bien que des ressources importantes y aient ete allouees a ce secteur, rien que lannee derniere pres de 65 milliards de lei ont ete alloues, soit 6,1% du PIB, seule une tres petite partie de cet argent a ete allouee aux investissements. Il est temps que tout le monde comprenne que nous ne pouvons pas continuer ainsi. Nous ne pouvons pas depenser 90%, 95% des ressources uniquement sur les salaires et les primes. Nous devons allouer de plus en plus de ressources aux investissements, afin d'eviter de telles tragedies a l'avenir. En plus de laspect penal, il y a une enquete criminelle. En plus de cet aspect, de cette enquete, il y a aussi une equipe complexe que nous avons mise en place: le Corps de Controle du ministere, le Corps de Controle du Ministere de la Sante, qui presentera un rapport. Nous avons un rapport preliminaire, mais jattends les conclusions finales et les etapes pour la prochaine periode. Cest arrive lannee derniere et il semble que je nous n`avons rien appris de cette experience. Cest arrive a nouveau aujourdhui. Cela ne peut plus continuer ! Je dis aux employes de ladministration, aux employes du Ministere de la Sante, aux inspections sanitaires departementales, aux inspections de controle du Ministere de la sante: sortez des bureaux et faites votre travail, sinon vous rentrez tous chez vous! Il est temps pour la Roumanie, chaque employe du secteur public remplisse le travail pour lequel il est paye. Telle est ma pretention concernant les employes du secteur public. Je vous remercie ! 2021-01-29 14:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_1_resize.jpgDeclarație de presă a viceprim-ministrului Dan Barna cu ocazia debutului seriei de consultări între ministere pentru identificarea priorităților și proiectelor care vor fi incluse în versiunea actualizată a Planului Național de Redresare și Reziliență (PNRR)Știri din 28.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/declaration-a-la-presse-du-vice-premier-ministre-dan-barna-a-l-occasion-du-debut-de-la-serie-de-consultations-entre-ministeres-pour-identifier-les-priorites-et-les-projets-qui-seront-inclus-dans-la-version-actualisee-du-plan-national-de-relance-et-de-resi Aujourdhui, nous avons ouvert la serie de reunions de travail officielles consacrees a la mise a jour du Plan national de relance et de resilience. Cest une etape importante pour lapprobation et lapplication du PNRR de pour eviter les difficultes. La participation des representants de tous les ministeres a cette premiere discussion, tout comme des institutions aux attributions complementaires dans la gestion des futures priorites du PNRR, cest la premisse que nos efforts seront coordonnes, mais transparents, dans lapplication des reformes financees par le Plan. Les delais sont tres courts et la premisse de depart dont nous partons est que nous utiliserons cet argent (30 milliards deuros) comme soutien budgetaire pour de veritables reformes au cours de la prochaine periode en Roumanie. Non seulement nous respectons les conditions imposees par la Commission europeenne, mais nous voulons faire de la depense de ces fonds un moment cle pour concretiser les engagements de la gouvernance. Dici mars, nous identifierons et definirons clairement tous les investissements, jalons, objectifs et coûts pour toutes les priorites de financement au titre des 6 piliers etablis par le Reglement sur le Mecanisme de relance et de resilience: transition verte et changement climatique, numerisation, sante, education et services sociaux, resilience institutionnelle, competitivite economique et innovation, la nouvelle generation. Nous aurons ensuite moins dun mois pour proceder aux ajustements fins avec la Commission europeenne. Le PNRR sera transmis officiellement a Bruxelles le 30 avril au plus tard. Je suis convaincu que nous entrons dans une nouvelle etape de construction et de vision de developpement pour demarrer ce processus. 2021-01-28 17:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-28-05-18-05big_sigla_guvern.pngÎntâlnirea premierului Florin Cîțu cu reprezentanții Asociației Orașelor din RomâniaȘtiri din 28.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/entretien-du-premier-ministre-florin-citu-avec-les-representants-de-l-association-des-villes-roumaines2021-01-28 14:07:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_15_resize.jpgBriefing de presă susținut la finalul şedinţei de guvern din 27 ianuarieȘtiri din 27.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-tenu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-27-janvierDeclarations a la presse du Premier ministre Florin Cițu et du ministre du Developpement, des Travaux Publics et de lAdministration Attila Cseke Florin Ciţu: Bonjour! Lors de la reunion du gouvernement daujourdhui, a ete approuvee lordonnance durgence approuvant les prefets - mais M. Cseke Attila, le ministre du Developpemen est ici que et repondra a toutes les questions. Vous le savez tres bien, cest un projet qui a ete assume par la coalition du gouvernement dans le cadre du programme de gouvernemenance, et aujourdhui nous avons approuve cette ordonnance durgence. Les details vous seront donnes par le ministre du Developpement. Je voudrais parler un peu du budget, car je sais quil y a des discussions dans lespace public. Les objectifs restent les memes. Nous nous dirigeons vers un deficit de 7%. Jespere atteindre 7%, 7-7,1%, mais nous viserons ce chiffre. Et je voudrais vous dire pourquoi nous devons faire ce travail et cela prend plus de temps, ou cela semble prendre plus de temps, meme si lobjectif est de venir au Parlement la semaine prochaine, jespere: parce que, en ce moment, nous changerons, introduisons des reformes qui 30 ans ont ete reportees ou les mesures qui ont eu un effet devastateur et destructeur sur les finances publiques ces dernieres annees, elles doivent etre modifiees pour creer une soutenabilite des finances publiques dans les annees a venir. Il est important pour nous, a travers ce budget, de maintenir la confiance que nous avons construite et gagnee l'annee derniere, la confiance de la Commission europeenne, des investisseurs etrangers, des agences de notation. Cest pourquoi cest un budget tres important. Cest un budget qui, en meme temps, doit soutenir la relance de leconomie, cest un budget qui pose les bases dune economie forte dans la prochaine periode, 2021-2024. De plus, lanalyse de ce budget est un peu differente, car nous commencons avec ce budget la premiere partie dun budget pluriannuel. Nous allons introduire en Roumanie, je pense a partir de 2023, la budgetisation pluriannuelle, mais nous commencons avec ce budget. Et je regarde a la fois le budget 2021 et le budget 2022, et je vous dis que cest la discussion avec la Commission europeenne - nous parlons des deux budgets, car certaines des reformes que nous mettons en œuvre en 2021 auront un impact reel sur leconomie en 2022. Ce travail est un peu plus laborieux, mais, pour la premiere fois, nous presentons ce budget pluriannuel qui, je pense, entrera en vigueur en 2024. Jai demande un ensemble de mesures de reforme de chaque ministere et je veux un peu plus de details la-bas, mais il y a des mesures que nous attendons et que vous verrez dans la prochaine periode. Nous en avons deja annonce beaucoup dans lespace public, vous savez deja ce que nous entendons - les entreprises publiques, ou la loi sur les salaires, la loi sur les retraites, mais aussi lelimination des depenses inefficaces du budget pendant cette periode. Et, une derniere chose dont je veux parler: bien sûr, la campagne de vaccination /.../. Cela fonctionne tres bien, tous les chiffres montrent que cela fonctionne tres bien. Le 25 janvier, nous etions classes premiers dans lUnion europeenne en termes de vaccination, vaccinations quotidiennes moyennes. Nous restons dans le top 6 sur lensemble de la campagne de vaccination, 2,5% de la population a vacciner est vaccinee. Et je dois dire ceci: avec les ressources dont nous disposons, les ressources limitees, la Roumanie parvient a rester au sommet. Oui, cest vrai, tant la Roumanie que les autres pays de lUnion europeenne ont dû se reconfigurer, retablir leur compagnie de vaccination a tres court terme, car la ou les societes productrices de vaccins ont ajuste leur production et nous avons dû reanalyser la situation. Dans les conditions donnees - cela arrive pour tous les pays europeens, pas seulement pour la Roumanie - cependant, la Roumanie a une campagne de vaccination reussie, nous avons plus de 500.000 personnes vaccinees, comme je lai dit. Premierement, le personnel medical, parce que nous voulons arreter les epidemies dans les hopitaux, nous voulons que les medecins soient toujours la et soient en mesure de faire face a la situation; les personnes agees, les malades chroniques restent les principaux objectifs prioritaires et nous les maintiendrons dans la prochaine periode, meme dans ces conditions où nous avions moins de vaccins. Et, bien que la semaine derniere nous ayons recu moins de 93.000 doses de vaccin, seules quelques dizaines de milliers, 20.000 a 30.000 personnes, ont ete affectees. Nous avons donc reussi a trouver des solutions dans ces conditions. Mais ce nest pas le but de la vaccination, d`etre numero un en matiere de vaccination dans lUnion europeenne. Lobjectif est de vacciner le plus de personnes possible dans les plus brefs delais et pour que la campagne de vaccination ait un impact sur la societe. Cest pourquoi nous avons choisi des le depart les medecins et les personnes agees, etc., car nous reflechissons aussi a leffet sur le systeme de sante. Meme avec ces problemes a court terme, les memes objectifs demeurent des discussions que nous avons avec toutes les societes de vaccins: faire vacciner 10,4 millions de citoyens dici septembre. Cet objectif ne change pas, il porrait etre atteint plus rapidement, mais c'est l'objectif, et avoir 2,4 millions de personnes vaccinees le 29 mars de cette annee. Ce sont les objets que nous assumons, sur la base des contrats que nous avons actuellement avec les entreprises, en particulier avec la societe Pfizer. Les autres entreprises viennent a tour de role. Ce serait linformation que je voulais vous donner. Je le repete, la campagne de vaccination en Roumanie se deroule bien. Malgre tous ceux qui pensaient que nous n`y pouvions pas faire face, nous y avons fait face et nous avons reussi a etre a la 1ere place en Europe dans cette campagne. Je vais repondre a quelques questions avant de laisser la parole a M. Cseke une chance de vous expliquer le projet dordonnance durgence. Journaliste: Bonjour. Vous parliez du budget. Aujourdhui, il y a eu plusieurs protestations de retraites dans la capitale, exigeant une augmentation du point de pension des 26% restants. Que leur transmettez-vous? De combien le point de pension sera-t-il augmente cette annee? On parle jusqua present de trois options: le gel du point de retraite, une augmentation de 3 ou 8%. Pouvez-vous leur donner une reponse claire? Florin Ciţu: Les depenses au titre des retraites augmentent cette annee de pres de 8 milliards de lei. Pour comprendre la procedure de budgetisation: avant de commencer quoi que ce soit cette annee, nous verrons si les depenses selevent a 8 milliards de lei, depuis laugmentation du point de retraite en septembre, et avec 2-3 autres milliards de lei les allocations. Ainsi, nous completons le budget de cette annee, sans rien faire, avec pres de 11 milliards de lei, soit 1,1% du PIB. Les pensions cette annee seront plus elevees que les pensions de lannee derniere, cest certain, et le budget est construit sur la legislation en vigueur. Journaliste: Augmenter le point de pension de 40% est une illusion - a declare la ministre du Travail. Avez-vous cependant fixe un seuil daugmentation de ce point de pension? Il peut cependant etre augmente, je ne sais pas, jusqua 20%, a 30%? Florin Ciţu: Nous avons annonce que la legislation sur les retraites allait etre modifiee, car il y a la de nombreux problemes. Et nous, en tant que coalition gouvernementale qui a repris la gouvernance cette annee, avons un objectif tres clair: rendre les pensions basees sur les cotisations, a partir de la, nous commencons et nous verrons quelle sera la forme finale. Mais, je le repete, cette annee, le point de pension est plus eleve que le point de pension en 2020. Journaliste: Et une question, si vous me le permettez, liee a la politisation des prefets. Vous faites partie dun parti qui a toujours dit, au moins ces dernieres annees, quil voulait depolitiser la fonction publique. Pourquoi cette politisation du poste de prefet maintenant? Florin Ciţu: Je ne dirais pas que cest une politisation du poste de prefet. Cest un retablissement de cette fonction, le ministre vous expliquera exactement quels sont les ressorts derriere. Cest un objectif assume par la coalition, cest un objectif transparent assume dans le programme du gouvernement de coalition, rien ne se fait du jour au lendemain, ce nest pas une surprise, cest un projet dordonnance qui fait lobjet dun debat public depuis un mois. Journaliste: En ce qui concerne les pensions, vous avez dit plus tot quelles augmenteraient cette annee. Ludovic Orban a declare lundi quelles devraient augmenter avec linflation de lannee derniere, plus la moitie de laugmentation du salaire moyen dans leconomie. Soutenez-vous ce point de vue? Florin Ciţu: Je soutiens mon point de vue, celui dans lequel je dis tres clairement que le point de retraite en 2021 est plus eleve quen 2020, et les depenses en matiere de retraites ont deja augmente cette annee denviron 8 milliards de lei. Bien sûr, nous examinons plusieurs options, mais je le repete: lorsque nous parlons de pensions, nous devons nous pencher davantage sur une dimension a long terme. Parce que quoi quil arrive cette annee avec le point de pension, cela a des implications pour les annees a venir et, par consequent, je le repete, nous devons passer a un budget pluriannuel. Sans budget pluriannuel, nous aurons ces discussions chaque annee et nous constatons que lannee prochaine, nous cherchons a nouveau de largent par le biais du budget. Je men tiens a ce que jai dit, les pensions cette annee sont plus elevees que les pensions en 2020. Journaliste: Et une clarification. Ai-je compris que la semaine prochaine, le projet de budget parviendra au Parlement? Il devrait dabord etre approuve par le gouvernement. Florin Ciţu: Exactement. Bien sûr, cest la procedure. Jai dit que jesperais que nous serions prets a aller au Parlement avec lui la semaine prochaine. Sinon, il y aura encore une semaine. Mais nous devons parvenir au Parlement avec lensemble du paquet, pas seulement le budget, il sagit egalement du paquet de reformes sur lequel ce budget est base et qui aura un impact sur leconomie roumaine a moyen et long terme, mais un impact qui sera constate en 2022. Cest pourquoi nous devons etre tres prudents lors de lapprobation de ce projet de budget. Journaliste: Je mexcuse, Anca Dragu a dit que le budget pourrait retarder de deux ou meme trois semaines pour arriver au Parlement. Florin Ciţu: Eh bien, pas si pessimiste, mais une semaine de plus ou moins na pas dimportance en ce moment, si nous arrivons avec ce que jai dit - le paquet de reformes et le projet de budget en meme temps. Journaliste: Bonjour! Pensez-vous que la Roumanie poursuive Pfizer pour non-respect du calendrier de livraison des vaccins? Florin Ciţu: Il y a des discussions, jai vu ces discussions. Jusqua present, Pfizer ne semble pas ne pas avoir respecte, car ce qui na pas ete donne la semaine derniere, nous avons recu cette semaine, les doses de vaccin que nous recues ont donc ete compensees. Journaliste: Alors pourquoi ...;? Florin Ciţu: Il pourrait y avoir dautres problemes ... Ils etaient avances, nous avions les programmations prises pour la semaine derniere, cest pourquoi ce probleme. Mais a la fin, nous obtenons toutes les doses. Il est clair que cetait une semaine de retard. les discussions se situent au niveau de la Commission europeenne. Il y a dautres entreprises, AstraZeneca, nous verrons quelle sera la decision. La Roumanie ne prendra pas de decision separee, car vous savez tres bien que ces contacts ne se font pas entre la Roumanie et la societe Pfizer, ils sont pris par lUE, la Roumanie recoit un quota. Journaliste: Avez-vous egalement discute au niveau gouvernemental de la maniere de vacciner les citoyens de la diaspora? Florin Ciţu: Ici, bien sûr, il y a eu des discussions. Mais les citoyens roumains qui vivent dans une autre localite ... il y a aussi des problemes de mobilite, les ramener chez eux il y a toutes sortes de problemes logistiques. Nous essayons egalement de trouver une solution pour les citoyens roumains de la diaspora. Journaliste: Je parle ici des citoyens de la Republique de Moldavie - parce qu'ils ne font pas partie de l'UE, comment seront-ils vaccines? Florin Ciţu: Vous savez tres bien que pour la Republique de Moldavie, il y a une promesse du gouvernement roumain de 200.000 doses, que nous livrerons dans la prochaine periode. Journaliste: Je voudrais vous demander, si vous pouvez nous dire en ce moment, combien de doses de vaccins sont a venir, en particulier ceux de Moderna, et si ceux qui veulent etre vaccines avec Moderna auront besoin dun nouveau rendez-vous; ainsi, ceux qui se sont maintenant programmes pourront se faire programmer pour Moderna ou seront-ils automatiquement vaccines lorsque la vaccination avec Moderna commencera? Florin Ciţu: De Moderna, je pense quil y a environ 60.000 doses pour le moment. Nous nous attendons a ce quil y ait exactement 90,000 doses au cours de la prochaine periode, car si elles etaient arrivees un peu plus vite, nous naurions pas dû proceder a cet ajustement, car cetait exactement ce que nous n`avions pas recu cette semaine-la de Pfizer. Moderna et Pfizer sont identiques, il ny a aucune difference entre Moderna et Pfizer. Si javais pu me faire un autre vaccin Moderna pour montrer quil ny a pas de danger, jaurais egalement accepte ce vaccin; malheureusement, ils ne letaient pas a lepoque. Il ny a pas de difference, le Ministere de la Sante la presente, je vais egalement demander a mes collegues du Ministere de la sante de presenter clairement les differences ou similitudes entre les deux vaccins. Je ne pense pas que la facon dont les gens se font vacciner sera un probleme. Je pense quil y aura des centres de vaccination qui auront differents bureaux de vaccination, où vous pourrez vous faire vacciner avec Moderna ou Pfizer - donc un centre a plusieurs bureaux et ensuite nous pouvons differencier les bureaux. Journaliste: 90.000 doses que vous avez dites manquantes de ... Florin Ciţu: 93.000 de Pfizer ont ete retardes et sont arrives dans les semaines suivantes. Nous avons recu moins de 93.000 doses la semaine derniere, mais nous les recevrons dans les semaines a venir. Donc cette semaine nous en avons eu une partie, la semaine prochaine une autre partie. Ils ont ete completes, ce que nous avons recu chaque semaine a ete complete, afin de recevoir les 93.000. Journaliste: Et combien aurait dû provenir de Moderna, combien sont moins et quand viendra la prochaine tranche? Florin Ciţu: De Moderna nous recevons environ 14.000 par semaine, ils ont respecte le calendrier, nous recevrons dans la prochaine periode. Nous ne les avons pas encore utilises, car ils etaient trop peu nombreux, mais nous les programmons cette saison, pour quil y en ait davantage, bien sûr, car il faut continuer la aussi le rappel avec Moderna, vous savez tres bien, il faut faire attention car nous avons aussi le rappel, cest pourquoi on est tres prudent quand on fait la programmation. Journaliste: Et une question sur le budget. Nous comprenons quune reunion a eu lieu hier a Vila Lac avec le president Klaus Iohannis, nous comprenons quil y a cependant des tensions entre les dirigeants du PNL et de lUSR concernant le budget. Si vous pouvez nous dire si cest le cas et pourquoi les retards sur le budget de lÉtat? Florin Ciţu: Non, il ny a pas de tensions, il ny a que ce que nous avons demande et je veux livrer- la reforme - et cest le moment. Il ny a pas de tensions. Nous ferons un budget durable, un budget qui soutiendra la croissance economique au cours de la periode 2021-2024. Journaliste: Il y a eu des informations dans lespace public selon lesquelles certains ministeres exigent plus dargent que le budget de lÉtat ne le soutient. Florin Ciţu: Tous les ministeres le demandent. Alors vous savez, il ny en a pas que quelques-uns. Tous les ministeres demandent plus dargent, mais ce nest pas nouveau. Cest ce que jai vu lannee derniere. Mais, cest bien quils aient des projets dinvestissement, cest bien quil y ait de linteret, mais au final il faut prioriser les ressources et non, ce nest pas un probleme, je suis content de trouver des projets dans lesquels on doit investir. Journaliste Marina Cioacă: Et jaurais une autre question sur le vaccin, les reporgrammes ont remarque quils etaient programmes, pratiquement, pour le rappel a un mois et non a 21 jours, comme cetait le cas jusqua present. Florin Ciţu: Cela depend du vaccin. Mais je ne pense pas ... Quant a Pfizer ... Journaliste: Pour Pfizer. Florin Ciţu: Oui, je ne connais pas ce detail, je vais verifier, jai demande avant, en ce qui me concerne, jaurais dû avoir une visite le jour où jai eu le rappel et jai demande si je pouvais faire le le rappel plus tard et On ma dit que pas de probleme, je peux venir plus tard pour le rappel, donc je ne vois pas de probleme ici, quils soient reportes, il y a un rappel, nous aurons le vaccin. Journaliste: Dites-nous, comment allez-vous reussir a maintenir le deficit budgetaire a 7%, sil y a plus de collegues de lUSR, a notre connaissance, qui ont demande des montants plus importants? Florin Ciţu: Il faut savoir que le budget, lorsquil est construit, est construit sur certaines limites que les ministeres ont. Alors, oui, il y a peut-etre une demande plus elevee, mais au final, le budget est approuve dans certaines limites et cest le budget, nous irons avec les executions. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais aussi lannee derniere ... Le Ministere des Finances Publiques approuve les limites de chaque ministere sur une base mensuelle et ensuite je suivrai, comme je lai dit au debut, je suivrai lexecution du budget et nous verrons quelles limites sont approuvees pour chaque ministere separement. Habituellement, le probleme nest pas ... Cest un probleme inverse, lexecution, les ambitions sont tres grandes au debut, avec lexecution cest un probleme, donc je ne pense plus que ce soit un probleme. Journaliste Adriana Prorea: Et une question sur la campagne de vaccination. On sait pourtant depuis deux semaines quil y aura moins de doses delivrees par Pfizer, pourquoi ne pas limiter le nombre de vaccinations, pour ne pas se retrouver dans la situation de reechelonnement des personnes? Florin Ciţu: On savait sur Pfizer, mais nous ne on ne savait pas de Moderna ni d`AstraZeneca. Ce sont des informations qui sont arrives en cours de route. Et quand nous avons eu toutes les informations, nous avons pris une decision. Je le repete, il y a 93.000 doses qui ont ete livrees plus tard, beaucoup moins de personnes ont ete reportees, donc nous avons trouve des solutions, une efficacite, tout fonctionnait beaucoup mieux que prevu. Mais nous etions en pourparlers avec la CNCAV vendredi, car il fallait trouver une solution et finalement on a trouve une bonne solution. Journaliste Adriana Prorea: Merci. Journaliste: Vous avez dit que les retraites en 2021 seront plus elevees quen 2020 ... Florin Ciţu: Un point de pension, oui. Journaliste Diana Bonea: ... lorsque vous faites cette comparaison, prenez-vous en compte les pensions avant laugmentation de septembre, ou apres cette augmentation? Florin Ciţu: Prenez la comparaison que vous voulez, mais si vous prenez le point de pension, cette annee, et oubliez quel etait le point de pension lannee derniere pour toute lannee, faites une moyenne, vous verrez que cette annee le point de pension est superieur a lannee derniere. Comme vous voulez le comparer. Ils sont dans toute comparaison plus eleves cette annee, je veux dire je vous le dis, les depenses avec les pensions augmentent deja de 9 millions de lei. Donc, quelle que soit la comparaison que nous faisons, le point de pension cette annee est plus eleve que lan dernier. Journaliste: Nous avons vu que ces derniers temps qu`il y a de moins en moins de tests, dans le contexte où, en fait, 5 cas ont ete confirmes dans notre pays avec la nouvelle souche de coronavirus de Grande-Bretagne et il y a des specialistes qui disent que la Roumanie pourrait finir par avoir meme 60.000 cas de coronavirus par jour a lautomne, du fait que tres peu est teste et que les autorites ne sont pas au courant des chiffres reels. Cela se reflete egalement dans le grand nombre de patients admis en soins intensifs, par exemple. Pourquoi u a-t-il si peu de testes? Florin Ciţu: Donc je ne suis pas specialiste, mais il n`y a pas un grand nombre de cas en therapie intensive, au contraire, il y a un nombre constant, il y avait meme moins dun millier de personnes hospitalisees, donc cette information nest pas confirmee. Concernant les tests ... Journaliste: Il y a plus de 1.000 cas dans les unites de soins intensifs. Florin Ciţu: Concernant les tests, ici jai egalement demande plus dinformations et a lINSP, il y a eu plus de discussions. Je vous dis qua chaque fois que je regarde, non seulement le nombre de tests ou le nombre de personnes infectees, je regarde aussi les autres indicateurs: les hospitalisations et les soins intensifs. Et si cetait comme le disent les specialistes a propos de ce que vous dites, nous aurions dû voir ... Daccord, il y a des gens qui ne sont pas testes, mais ils sont malades. Eh bien, alors nous devrions voir une augmentation du nombre de personnes en reanimation ou du nombre dhospitalisations et nous ne voyons pas cela. Nous essayons de decouvrir la verite. Je suppose que ceux qui testent, testent plus a la maison et ce que nous avons remarque, les gens sont responsables, ceux qui se testent a la maison avec un test rapide dantigene et constatent quils sont positifs, appellent generalement leur medecin de famille pour un traitement. Cest donc une procedure simple et ca fonctionne. Les autres qui tombent malades ou qui ont malheureusement une situation negative, finissent par etre hospitalises /.../ et nous nous inscrivons quand meme. Il faut donc regarder plusieurs indicateurs pour avoir une situation reelle sur ce phenomene, mais, bien sûr, on ne traite pas la situation tres facilement avec la souche, cette mutation qui vient dAngleterre. Chaque jour, je parle au Ministere de la Sante, et a M. Arafat et a plusieurs autres personnes, nous essayons didentifier ... quels sont les risques et comment nous pouvons les peser, cest pourquoi jai dit de ne pas aller a aucune sorte de. .. En soin intensif le nombre de lits doit rester et etre augmente, afin que nous soyons prepares. Cest un coût que nous engageons a court terme, simplement pour etre prepares. Journaliste: Dun autre cote, lancien Premier ministre a declare quen Roumanie il y avait une capacite denviron 50.000 tests par jour. Cette capacite na jamais ete atteinte et, ces dernieres semaines, nous avons vu quil y a eu des jours, plusieurs de suite, au cours desquels 4.000 a 5.000 tests ont ete effectues. Florin Ciţu: Je men tiens a ce que jai dit plus tot. Je pense que les gens se testent a domicile, mais sil y avait un degre plus eleve dinfection, parce que je pense que vous voulez y arriver avec la question, nous laurions vu dans dautres indicateurs. Merci beaucoup! M. le ministre du Developpement vous informera de lordonnance durgence. Cseke Attila: Bonjour! Aujourdhui, le gouvernement a approuve le projet d`acte normatif modifiant et completant le Code administratif par une ordonnance durgence du gouvernement. Nous reglementons en fait ... nous reglementons en droit ce que nous avons reellement, car en realite nous avons depuis de nombreuses annees, quel que soit le gouvernement, nous avons dans les fonctions de prefet et dans les fonctions de sous-prefets politiciens. Et nous mettons fin a cette hypocrisie. Il est bien connu que les hommes politiques, a travers divers concours organises, a travers des procedures organisees, atteignent la categorie des fonctionnaires pour exercer temporairement cette fonction de prefet ou de sous-prefet. La fonction du prefet, selon la Constitution roumaine, article 123, paragraphe 2, est de representer le gouvernement au niveau local. Le gouvernement est toujours un gouvernement politique, vote a la majorite politique au Parlement, soutenu par une majorite politique, ce qui inclut la Constitution, le reglement de la Constitution actuelle, de notre point de vue, la fonction de prefet doit clairement etre une fonction de dignite publique. Les prefets, sous-prefets sont nommes par les forces politiques - dans notre cas - la coalition au pouvoir, toute coalition au pouvoir, les nominations et les revocations sont prises par des arretes de gouvernement, qui sont egalement des decisions dun gouvernement vote, soutenu politiquement. Il ny a personne au cours des 30 dernieres annees, respectivement au cours des 13-14 dernieres annees, depuis qu`il y a cette categorie, cette classification de haut fonctionnaire, il ny a personne dans aucun departement du pays qui ait exerce deux mandats complets de prefet sous differents gouvernements, ce qui montre tres clairement que chaque gouvernement voulait avoir ses propres representants, qui seraient des representants de ce gouvernement au niveau local. Cest donc pratiquement un retour a la normalite, a la normalite constitutionnelle dont nous parlons aujourdhui. Aussi, comme un argument en faveur de ce reglement peut etre apporte en complement du texte constitutionnel et de l`Arrete du gouvernement 525/2016 sur la strategie de developpement de la fonction publique, qui voit clairement que le poste de prefet deviendra une fonction de la dignite publique, avec la necessite de suivre une formation du cote professionnel. De plus, dans la correspondance que le ministere competent a eue avec la Commission europeenne au fil du temps, les institutions europeennes ont expressement demande a la Roumanie de delimiter, de tracer une ligne entre ce que signifie la fonction politique et ce que signifie le cote specialite. La decision appartient a la Roumanie et cette question etait extremement claire dans cette correspondance. Pratiquement, a travers cette ordonnance durgence, au 30e jour apres sa publication et lentree en vigueur de lacte normatif, les fonctions de prefet et de sous-prefet deviennent des fonctions de dignite publique. Les conditions dexercice de ces fonctions sont fixees, elles concernent plusieurs criteres. Ils sont principalement lies aux etudes universitaires et a la necessite de suivre des programmes de formation specialisee, qui seront organises par l'Institut national d'administration. Une derogation dun an maximum est introduite pour ceux qui nont pas un tel stage, etant donne que lInstitut National dAdministration fonctionne a nouveau depuis lannee derniere et, evidemment, aucun stage de ce type ne pourra etre organise, mais ce stage sera ou ce programme de formation doit etre complete par ceux qui seront nommes a ce poste de prefet, sous-prefet dans un delai dun an, avec une sanction claire prevue dans lordonnance durgence, en ce sens que leur mandat prend fin de plein droit, respectivement leur nomination a ces postes, si ces programmes ne sont pas suivis. En outre, cette ordonnance durgence institue le poste de secretaire general de la prefecture, qui sera un poste de haut fonctionnaire, pour assurer la partie specialisee, pour laquelle des etudes juridiques administratives superieures sont requises et qui assurera la continuite de la gestion et des liens fonctionnels entre les structures de lInstitution du Prefet. Tres important: il soutiendra le prefet dans lexercice du controle de legalite des actes administratifs emis par les collectivites locales et coordonnera ces structures specialisees au sein de linstitution qui soccupe de cette verification des actes administratifs et proposera eventuellement au prefet lexercice du controle de legalite. Que se passera-t-il, pratiquement, grace a cette ordonnance durgence? Au 30e jour apres lentree en vigueur de cette ordonnance durgence, tous ceux qui exercent temporairement la fonction de prefet, respectivement de sous-prefet, verront leur mandat termine par leffet de la loi, soit une modification de leur statut. Ceux qui occupent ces fonctions, selon nos donnees, sont au total quatre personnes et qui par concours ont occupe ces postes de prefet et de sous-prefet et ont cette qualite de haut fonctionnaire, conformement a la loi, sur le Code administratif, on leur fera des propositions, respectivement des decisions de mobilite des hauts fonctionnaires publics. Dans la categorie des secretaires generaux, des secretaires generaux adjoints y compris des ministeres et des pouvoirs publics centraux, mais aussi du poste de secretaire general de la prefecture, respectivement des inspecteurs gouvernementaux, cette decision de mobilite sera prise. Voila donc quelles sont les principales reglementations contenues dans ce projet dordonnance durgence approuvee aujourdhui par le gouvernement. Je suis a votre disposition si vous avez des questions. Journaliste: Je voudrais vous demander ... eh bien, une clarification. Donc, de tous les prefets et sous-prefets que nous avons actuellement, seuls quatre sont de hauts fonctionnaires, les autres sont tous detaches? Cseke Attila: Ce qui montre tres clairement ce que jai dit en preambule, dans le sens de motiver le besoin de revenir a la normale. Et aujourdhui, la grande majorite, plus de 95% de ceux qui occupent ces postes, nont pas cette qualite de hauts fonctionnaires, ils nexercent que temporairement cette qualite. Seules quatre personnes ont vraiment cette qualite et, comme il faut suivre pour cela des cours organises, ils ont occupe ce poste grace a un concours. Journaliste: Donc, dans 30 jours, tous les prefets et sous-prefets doivent etre changes. Ou du moins pour adopter un arrete du gouvernement par lequel ... Cseke Attila: Il est important que le 30eme jour, dans chaque institution du prefet, des nominations soient faites par le gouvernement, de sorte que le 30eme jour où ce statut, selon la loi, change, nous ayons la direction de linstitution du prefet. Journaliste: Et je voudrais vous demander autre chose, si jai bien compris, ils auront le temps pendant un an a partir du moment de leur nomination pour suivre ces cours specialises. Que se passe-t-il si, par exemple, si dans un mois, deux ou six mois il est demis de ses fonctions et que la personne qui le remplace aura une autre annee pour faire ces etudes ou si le temps maximum est a partir du moment où lordonnance entre en vigueur, un an ? Cseke Attila: Cest a partir de la date de nomination, car, je vous lai dit, lInstitut national dadministration travaille a nouveau, apres une dizaine dannees au cours desquelles il na pas travaille, depuis lannee derniere, depuis lete, donc pratiquement, ces stages ou les programmes de specialisation ne pourraient meme pas etre organises physiquement, par consequent, nous avons besoin dune periode pour que ceux qui seront nommes a ces postes obtiennent leur diplome de ces programmes. Journaliste: Donc, si dans 11 mois nous avons une nouvelle nomination de prefet, il aura encore 12 mois pour se specialiser. Cseke Attila: Cest vrai. Nous avons reduit ce terme sur le circuit dapprobation du ministere. Si vous avez regarde le projet initial, le delai etait de deux ans, et apres discussions avec les autres ministeres, nous avons reduit ce delai a un an. Journaliste: Bonjour! Je naurais quune seule question, si avec le changement de statut des prefets le revenu dun prefet changerait egalement? Cseke Attila: Non. Le revenu, le salaire des prefets, qui est un argument supplementaire, meme si je ne lai pas mentionne ici aujourdhui, le salaire du prefet et des sous-prefets est etabli, par la loi des remunerations, sur la categorie de dignite publique. Ainsi, meme lorsque la loi a ete approuvee au parlement, cette possibilite de transition vers la dignite publique etait alors envisagee. Si vous regardez la loi sur la masse salariale, ils ne sont pas payes aujourdhui comme dans la categorie des hauts fonctionnaires, mais comme prevu dans lannexe a la dignite publique, qui ne change pas, le coefficient reste le meme. Journaliste: Je voudrais vous demander si, dapres vos informations, il y a actuellement des prefets qui nont pas detudes superieures. Cseke Attila: Je nai pas cette information, mais pour etre haut fonctionnaire, il faut avoir fait des etudes superieures, il est donc hors de question que nous ayons une telle situation. Évidemment, nous pouvons verifier, bien que le corps des prefets ou leur coordination nappartienne pas au ministere que je dirige. Journaliste: Mais seuls quatre sont des hauts fonctionnaires. Cseke Attila: Seuls quatre sont de hauts fonctionnaires qui occupent les postes quils occupent aujourdhui. Journaliste: Je voudrais savoir si les parlementaires qui ont eu un mandat complet peuvent devenir prefets meme sils nont pas d`edudes ? Cseke Attila: Il ne sagit pas de manque deducation, car la necessite davoir des etudes universitaires avec licence est un critere pour tout le monde. En effet, il y a cette disposition qui est tiree d`une formule approuvee par le Parlement. À bien des egards, cette ordonnance durgence a repris, si vous voulez, virgule par virgule et point la forme approuvee par le Parlement, où nous avions ce statut de dignite publique, qui a la proposition ou, enfin, au moment de la promotion en tant quordonnance durgence a change en hauts fonctionnaires publics, mais cette formule a ete approuve, si vous regardez, par environ 85% de la majorite ou des parlementaires. Donc ce texte, en effet, existe. Il est tire de la forme du Parlement. Journaliste: Ils doivent donc avoir des etudes avec licence ... Cseke Attila: De toute evidence. Journaliste: ... sans forcement etre un specialiste. Cseke Attila: Non, on donc avoir des etudes universitaires avec licence. Journaliste: Meme sils etaient parlementaires. Cseke Attila: Oui, evidemment, cest un critere obligatoire pour tout le monde. Journaliste: Merci. Journaliste: De votre point de vue, pensez-vous que la situation budgetaire soit au point mort, car il semble que les trois partis de coalition ont des priorites differentes? Cseke Attila: Ici, je peux vous donner une opinion qui concerne evidemment le ministere que je dirige. Nous sommes en pourparlers avec le Ministere des Finances, et maintenant il y a des discussions avec les autres ministeres et il y a deux aspects: tout dabord, nous voulons assurer la poursuite des investissements. Le Ministere du Developpement est un ministere qui soccupe principalement des investissements et des constructions. Dun autre cote, ce nest pas un secret ici, evidemment, nous tous, tous les ministres et tout le gouvernement devons essayer de voir quelles sont ces possibilites dinvestissements qui peuvent etre financees sur les fonds europeens, respectivement sur PNDR. Nous sommes au debut de la route avec ces deux gros financements europeens et si nous parvenons a y transferer davantage dinvestissements, evidemment, nous disposerons dune plus grande marge budgetaire du budget de lÉtat. Journaliste: Merci. Journaliste: Avez-vous eu des discussions sur PNDL, PNDL 2? Vont-ils continuer cette annee egalement? Nous comprenons quil y a eu de tres nombreuses demandes des autorites locales pour les investissements deja en cours. Si vous pouvez nous dire si les discussions budgetaires ont ete bloquees ici. Cseke Attila: PNDL 1 et PNDL 2 continuent avec tous les contrats dinvestissements en cours. Nous ne voulons ni ne pouvons arreter un contrat dinvestissements en cours. Ils sont en voie dachevement car, a titre deffort budgetaire, plus de 60% de ces deux programmes sont deja finances. Ils continueront. La semaine derniere, jai effectue un paiement important du montant du PNDL 1 et du PNDL 2 sur les travaux en cours dexecution. Journaliste: Et cette annee, nous aurons un tel programme pour les autorites locales? Cseke Attila: Ces deux programmes continuent. Quant a un eventuel nouveau programme, les discussions sont prematurees pour linstant, nous le voulons, mais elles doivent etre reprises probablement dans la seconde moitie de lannee. Journaliste: Donc, dans la premiere partie de lannee, nous naurons pas un tel programme. Cseke Attila: Nous avons donc PNDL 1 et PNDL 2 en cours, tous les investissements sont en cours. Concernant PNDL 3, nous en aurons une analyse et des discussions. Merci et bonne journee ! 2021-01-27 17:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1_(5).jpgConferință de presă susținută de președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2, Valeriu Gheorghiță Știri din 26.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-le-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-valeriu-gheorghita-26-janvierConference de presse du president du Comite national de coordination des activites de vaccination contre le SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu Gheorghiță, du vice-president de la CNCAV Andrei Baciu, du directeur du Centre national de surveillance et de controle des maladies transmissibles au sein de lINSP, Adriana Pistol, du dr. Călin Alexandru, Departement des situations durgence Valeriu Gheorghiţă: Merci pour votre presence, merci davoir accepte a nouveau notre invitation a une autre conference de presse pour faire le point sur lactivite du Comite directeur national sur la vaccination contre le COVID-19. Je commencerais, comme dhabitude, par une evaluation momentanee. À ce moment, en Roumanie, a partir du 27 decembre ont ete administrees un certain nombre de 484.631 doses a environ 459.567 personnes, dont 434.503 personnes vaccinees avec la premiere dose et environ 25064 personnes vaccinees avec la deuxieme dose, pratiquement des personnes qui ont termine le programme de vaccination. Le nombre total deffets indesirables rapportes dans le systeme de notification etait de 1 213 reactions frequentes et mineures, aucune reaction majeure na ete signalee et aucune autre reaction nest a letude. Concernant la vaccination des personnes en premiere etape, aujourdhui 26 janvier, 209 307 personnes sont vaccinees en premiere etape et 20 790 personnes sont toujours programmees dans la plateforme de programmation informatique pour la premiere dose. De ce point de vue, nous considerons que lobjectif du stade 1 a ete atteint, nous sommes a plus de 90% de la couverture vaccinale du stade 1 adressee aux travailleurs du systeme medical et social. En ce qui concerne la deuxieme etape de la vaccination, qui a debute, on le sait, le 15 janvier, 175 103 patients atteints de maladies chroniques et ages de plus de 65 ans ont ete vaccines jusqu`a ce moment, qui comprend egalement des personnes issues de centres medicaux - sociaux et residentiels, representant pratiquement 17 930 personnes. Par ailleurs, 56 999 personnes exercant des activites essentielles ont ete vaccinees, du 15 janvier au 25 janvier, date a laquelle ce bilan a ete effectue, des personnes essentielles, des personnes exercant des activites essentielles representant 32,3% du pourcentage de lensemble des personnes vaccinees au deuxieme stade. Aussi, concernant les programmations sur la plateforme informatique, du 26 janvier au 15 avril, un nombre de 1 800.000 places pour la vaccination sont occupes, totalisant a la fois la dose unique et la dose de rappel. Parmi ceux-ci, 73% des places sont occupees par des personnes atteintes de maladies chroniques, respectivement des personnes de plus de 65 ans. En outre, 27% sont des personnes qui exercent des activites essentielles dans linfrastructure critique de lÉtat. En ce qui concerne le mode de planification, la plupart dentre eux ont ete planifies via la CNP, pratiquement individuellement sur la plateforme ou via des proches, des employeurs, des centres dappels et des medecins de famille, respectivement le medecin traitant. Également lie au nombre de centres de vaccination a cette epoque, car il y avait des informations dans lespace public concernant le nombre de centres de vaccination destines a la population generale et aussi le nombre de centres de vaccination qui est destine a la vaccination des unites qui fournissent uniquement le propre personnel. De ce point de vue, au total, en ce moment, nous avons 583 centres actifs, dont pour la premiere etape des unites medicales où le rappel continue pour le personnel de premiere etape, il y a 269 centres qui poursuivent pratiquement lactivite de vaccination pour assurer le rappel. Pour la deuxieme etape, il y a 212 centres de vaccination, avec 337 flux, ce qui assure une capacite de plus de 20220 places pour la vaccination et ceux-ci sadressent au personnel a risque de developper des formes severes, aux personnes de plus de 65 ans, aux personnes atteintes de maladies chroniques et a certaines les personnes qui servent des activites essentielles. A ces 212 centres sajoutent 60 centres du reseau du ministere de la Defense nationale, qui recoivent 1000 doses par jour dans tout le pays, respectivement 42 centres du reseau du Ministere des Affaires Interieures, qui recoivent egalement 1000 doses par jour, ce qui represente un total de 5% pour chaque ministere avec son propre reseau, sur le nombre total de doses disponibles pour une journee. Concernant le mode de programmation, car la encore il y avait des informations qui faisaient circuler lhypothese que de nombreuses personnes sont vaccinees en dehors du systeme de programmation, je peux vous dire quil existe actuellement un certain nombre de categories de personnes qui sont vaccinees en dehors du systeme de programmation informatique dans la plateforme et qui sont generes par les conditions medicales et sociales de ces personnes. Et nous nous referons aux personnes qui sont hospitalisees dans des centres medicaux et sociaux et residentiels, elles sont vaccinees sans programmation dans la plateforme informatique, le calendrier de vaccination de ces personnes est realise par le Comite Departemental de gestion et de coordination de lintervention, qui assure la coordination des activites de vaccination dans chaque departement en collaboration avec la direction de la sante publique et avec ladministrateur de chaque centre de vaccination. On le sait, la vaccination de ces personnes est assuree par des equipes mobiles. Pour cette raison, il netait pas pertinent que ces personnes soient sur la plateforme de programmation, etant donne quelles ne se rendent pas dans un centre de vaccination. Sont egalement incluses dans cette categorie les personnes qui sont actuellement sous hemodialyse intermittente, les personnes sous dialyse souffrant dinsuffisance renale chronique. Ces personnes peuvent etre vaccinees de deux manieres differentes. Le moyen principal est dadresser a un centre de vaccination plusieurs postes de dialyse, plusieurs centres de dialyse, lattribution aux centres de vaccination dans chaque departement et, respectivement, apres la seance de dialyse la personne est transportee au centre de vaccination où en priorite sera vaccinee, sans un rendez-vous pris sur la plateforme, egalement avec notification du centre de vaccination 48 heures a lavance, precisement pour determiner correctement les doses necessaires pour assurer la vaccination de ces personnes. La situation des personnes deplacees a domicile et des proches ou soignants de ces personnes est egalement exempte de la plateforme de programmation. De plus, pour la premiere etape, il y eu des personnes, des travailleurs du systeme medical, qui netaient pas programmes dans la plateforme de programmation, etant donne quils etaient vaccines dans des centres où seule la vaccination de leur propre personnel est assuree, et a ces centres de vaccination ne d`autres personnes ne pouvaient pas se programmer en dehors de lunite medicale respective, telles que les personnes dans les hopitaux pour les soins des patients COVID. Il y a aussi des etudiants et residents de letranger, qui ont le droit de sejour et qui exercent a la fois une activite medicale dans les unites medicales et des cours de formation dans les hopitaux et qui nont pas pu etre programmes dans la plateforme informatique, etant donne que cela netait pas de faire inscrire ces personnes sur la plateforme. Pour ces raisons, cette difference entre le nombre de personnes vaccinees et le nombre de personnes qui ont ete programmees dans la plateforme informatique est pratiquement apparue. Revenant au nombre de doses de vaccin recues par la Roumanie, le 26 janvier, nous avons recu un total de 784.349 doses. 610.433 doses ont ete distribuees aux services de sante publique puis aux centres de vaccination. Le stock actuel est de 173.916 doses dans les centres. Nous avons un certain nombre de doses gaspillees de 1294 doses, ce qui represente 0,29% des doses totales distribuees, pour des raisons qui impliquent des ecarts par rapport a la chaine du froid - vous savez tres bien quil y avait des situations particulieres - endommagement des flacons, reconstitution incorrecte, etc. Nous avons egalement en stock 14.400 doses de la societe moderne. 21.600 doses supplementaires seront recues le 30 janvier, ce qui signifie qua la fin de ce mois, nous aurons un total de 36.000 doses de la societe moderne. Nous avons egalement confirmation pour la semaine du 1er au 7 fevrier pour 53.000 doses supplementaires de la societe Modern, sans avoir encore precise la date a laquelle ces doses seront delivrees. Ce que je voudrais mentionner dans la situation actuelle: au fond, nous avons un deficit de dose de 117.000 doses. Ce deficit est en grande partie genere par le fait quau cours de la semaine du 18 au 24 janvier, nous avons recu environ 51,3% de doses de moins que ce qui devrait etre alloue, ce qui represente en fait 93.340 doses. A ce titre, notre solution pour poursuivre la campagne de vaccination, sans affecter la dose de rappel, sans affecter la vaccination des personnes atteintes de maladies chroniques, sans affecter la vaccination des personnes de plus de 65 ans et des personnes dans les centres medico-sociaux, dans les centres de dialyse, les personnes non deplacables de leur domicile sera: a partir du 28 janvier, toutes les personnes effectuant des activites essentielles pour la premiere dose, qui representent 35.304 personnes, seront reportees de 10 jours, seront reportees dans lordre de leur programmation, a partir du 28 janvier, le le premier jour sera le 8 fevrier. Pratieuement, les personnes prevues entre le 28 janvier et le 11 fevrier sont mutees 10 jours plus tard, a compter du 8 fevrier, dans lordre de la programmation initiale. On maintient, comme je lai dit, le meme taux de vaccination avec la premiere dose pour le reste des personnes programmees, soit 176.861 personnes. Aussi, ces personnes comprennent, je le repete, des personnes de plus de 65 ans, des personnes atteintes de maladies chroniques et assurent egalement la vaccination des personnes dans les centres medicaux et sociaux et residentiels, les centres de dialyse, les personnes deplacees a domicile. A ce deficit de dose, nous avons calcule un pourcentage de 10% de doses supplementaires precisement pour assurer ce pourcentage de personnes non programmees et representees par les exceptions que nous venons de mentionner. La dose de rappel est egalement prevue pour les personnes qui ont deja ete vaccinees jusqua present et represente un total de 441.149 personnes qui effectuent le rappel du 27 janvier a fevrier. La periode difficile pour nous est jusquau 15 fevrier. Cest un moment que nous voulons surmonter ensemble, surmonter par la solidarite et je crois quen ce moment, plus que jamais, nous devons etre patients. Malheureusement cest une situation qui a ete generee dans la plupart des pays europeens, il y a eu des solutions adoptees dun pays a lautre, soit en deplacant le rappel dans certains pays, soit en reduisant le nombre de personnes programmees, soit en diminuant le nombre de doses administre tous les jours. Je voudrais dire quen ce moment, nous approchons de 500.000 personnes vaccinees, soit le total des personnes qui ont recu la premiere dose et le rappel. Nous sommes au-dessus de la moyenne europeenne, nous sommes meme dans les premiers pays europeens en termes de couverture vaccinale de la population: nous avons un pourcentage de plus de 2% de la population couverte par la vaccination. Une fois que nous aurons lautorisation de mise sur le marche de la compagnie AstraZeneca - et nous esperons que cela se produira le 29 janvier - tres probablement au cours des deux premieres semaines de fevrier, le calendrier de livraison commencera et nous recevrons les doses attribuees a la Roumanie pour fevrier. Ces doses vont nous permettre douvrir dautres centres de vaccination, comme nous lavons dit la semaine derniere, pour permettre aux personnes detre programmees dans ces centres supplementaires. La date a laquelle ces centres seront mis en place et ouverts sera communiquee lorsque nous aurons un calendrier de livraison confirme, sachant la date a laquelle ces doses arriveront en Roumanie. Quant a letape ... a partir du deuxieme trimestre, nous navons toujours pas de calendrier de livraison specifie pour Pfizer ou pour la societe moderne. Ce que nous savons, cest que le nombre de doses qui reviendront en Roumanie sera nettement plus eleve, ce qui garantira une augmentation du taux de vaccination et, pratiquement, pour atteindre ce que nous voulons en septembre: plus de 10 millions de personnes vaccinees. Nous maintenons le meme objectif quau premier trimestre, donc dici fin mars, assurer la vaccination de plus de 1,2 million de personnes. La seule chose que nous devons faire est de reporter les personnes qui exercent strictement des activites essentielles qui ne sont pas a risque en raison de conditions medicales preexistantes avec cet intervalle de 10 jours. e sont les choses que je voulais vous transmettre. Je voudrais donner la parole au secretaire d'État Andrei Baciu, vice-president de la CNCAV, pour des complements concernant le calendrier de livraison et les doses qui appartiennent a la Roumanie. Andrei Baciu: Merci beaucoup! Je voudrais apporter quelques ajouts a lhorizon des attentes que nous avons pour les doses de vaccin deja approuvees des entreprises qui ont deja un avis et de celles qui sont en attente. Ainsi, comme la dit le Dr Gheorghiță, pour la periode suivante, jusqua la fin mars, les 2,5 millions de doses restantes de BioNTech / Pfizer, les 430.000 vaccins restants, doivent etre produites par la societe moderne. Si le 28-29 AstraZeneca Company recevra une autorisation de mise sur le marche, tres probablement en fevrier nous pourrons recevoir environ 700.000 doses, dici la fin mars une autre dose jusqua un montant de 1,3 million de doses, et dans le cadre du contrat signe par la Commission europeenne, la Roumanie a 12,5 millions de doses. Bien sûr, il y a aussi les deux autres vaccins qui ont un potentiel important: celui produit par Johnson and Johnson, où la Roumanie a, selon le contrat avec la Commission europeenne, 8,5 millions de doses, et celui avec la societe CureVac, au sein de laquelle la Roumanie a un total de 9,5 millions de doses. Merci beaucoup! Valeriu Gheorghiță: Sil vous plait, si vous avez des questions, comme avant - deux questions pour chaque personne et, en fonction du temps qui restera disponible, nous discuterons dautres questions. Sil vous plait! Journaliste (Alina Neagu, Hotnews): Bonjour! Ma premiere question concerne le fait que les ecoles ouvriraient le 8 fevrier, comme nous le disons tous. Il y a une declaration du ministre de lÉducation, M. Cimpeanu, lautre jour, qui dit que sur le personnel enseignant, quelque 80.000 personnes etaient prevues et seulement 6.000 ont ete vaccinees a ce moment-la. Quelles solutions concretes avons-nous, etant donne que vous avez dit que cette limitation du personnel indispensable a la vaccination sera imposee, ce delai de 10 jours? Quelles solutions avons-nous pour que lecole demarre dans des conditions optimales, avec autant denseignants vaccines au moins avec la premiere dose? Valeriu Gheorghiță: Nous avons analyse plusieurs scenarios possibles pour assurer la continuite de la vaccination, de la campagne de vaccination. Comme vous le savez, nous avions prevu, y compris loption, de commencer a vacciner le personnel de leducation en priorite le 7 fevrier, mais nous avions le choix entre reporter les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes de plus de 65 ans et les activites essentielles. Dun point de vue medical, jai considere, avec mes collegues, quil est plus sage de reporter de 10 jours les personnes qui exercent des activites essentielles, lorsque le risque medical reel pour la personne en question nest pas significatif. La vaccination du personnel educatif, a lheure actuelle, depend du moment où les autres types de vaccins, comme mentionne, dAstraZeneca, arriveront en Roumanie, apres lobtention de lautorisation de mise sur le marche, et a ce moment-la, nous pourrons ouvrir de nouveaux centres de vaccination où des le personnel peut etre programme. Mais, je lai egalement mentionne a dautres occasions, louverture des ecoles nest pas conditionnee par la vaccination. Cest une decision interministerielle, qui depend de la situation epidemiologique. Journaliste: Et essentiellement en fevrier, dapres ce que vous avez explique, nous nous attendons a ce que moins de doses arrivent, ou ce neste pas clair? En gros, quand sera-t-il possible de reprendre les programmations? Il y a beaucoup de malades chroniques qui attendent, beaucoup de personnes de plus de 65 ans qui nont pas encore reussi a se programmer. Avez-vous un horizon? C`est e dire, nous attendons la fin de fevrier? Valeriu Gheorghiţă: Quand nous aurons un calendrier de livraison, tous deux de Moderna, pour la seconde quinzaine de fevrier - parce que nous navons pas de calendrier specifie, nous ne savons pas une date a laquelle il nous sera livre, meme pas pour le mois de mars. Nous navons pas non plus de calendrier pour la societe AstraZeneca. Nous ne pouvons pas dire pour le moment une date precise a laquelle dautres centres de vaccination pourront etre ouverts. Ce que je peux vous assurer, et je pense que les choses sont aussi transparentes que possible, cest que le nombre de doses que nous avons recues a ete utilise au profit de personnes dont la vaccination etait prevue. Je le repete, jusquau 14 avril, 72% des places occupees pour la vaccination sont des personnes de plus de 65 ans et des personnes atteintes de maladies chroniques. Ainsi, en pratique, la proportion mentionnee est en quelque sorte respectee, de 75%, respectivement 25%. Il est evident que le nombre de doses disponibles limite notre capacite a planifier et a vacciner, respectivement. Nous ne pouvons pas ouvrir plus de creneaux pour la programmation, car les donnees sur lesquelles ces vaccins arrivent sont incertaines. Sinon, nous serons dans une situation de report, ce qui est totalement desagreable et il ne faut pas le repeter. Journaliste (Liliana Curea, Pro TV): Comment la reprogrammation se fera-t-elle, sera-t-elle faite automatiquement ou lemployeur devra-t-il reprogrammer pour chacun? Valeriu Gheorghiţă: Cela se fait automatiquement. En gros, pendant aujourdhui, les personnes respectives, les 35.000 personnes, recevront a la fois par e-mail et SMS le fait quelles ont ete reportees, a partir du 8 fevrier, et auront ces changements sur la plateforme. Pratiquement, vous pouvez regarder la plate-forme et vous verrez vos donnees pour la premiere dose et le rappel. Ces personnes seront reechelonnees dans les memes centres de vaccination; au fond, on parle dun delai de 10 jours. Journaliste: Et la deuxieme question. Nous sommes de plus en plus confrontes - eh bien, il y a deja quatre cas en Roumanie avec la souche de la Grande-Bretagne. Les dernieres discussions, les dernieres etudes, dapres ce que vous en savez jusqua present, disent que ces vaccins couvrent egalement cette souche? Les dernieres discussions, les dernieres etudes, dapres ce que vous en savez jusqua present, disent que ces vaccins couvrent egalement cette souche? C``est-a-dire, Pfizer, Modern, Oxford? Valeriu Gheorghiță: Oui, pour le moment, les donnees sont aussi bonnes que possible, a savoir que lefficacite de ces vaccins est valable pour la souche en Grande-Bretagne - et qui, malheureusement, nous le voyons, emerge egalement en Roumanie. À ce titre, cetait une raison pour laquelle nous voulions accelerer la campagne de vaccination et augmenter le nombre de personnes vaccinees quotidiennement, precisement pour assurer la protection du plus grand nombre de personnes possible dans un laps de temps plus court. Cest aussi la raison pour laquelle nous avons decide, pratiquement, de faire avancer la deuxieme etape, a partir du 15 janvier. Comme vous le savez, il etait prevu pour debut fevrier. Donc, pour cette raison, nous avons voulu et continuons a soutenir lacceleration de la campagne de vaccination. Journaliste (Carla Tănasie, Digi24): Il y a des gens qui nous disent quils appellent le centre dappels et on leur dit quils ne prennent pas de rendez-vous. La raison est quil ny a pas assez de doses? Valeriu Gheorghiță: La raison en est que jusquau 14 avril, presque toutes les placesisponibles sont occupes. Nayant pas dhoraire de livraison pour le deuxieme trimestre, pratiquement, a partir du 1er avril, nous navons pas ouvert dautres creneaux pour le moment, car nous navons pas la perspective - a la fois du nombre de doses, de determiner combien de creneaux nous ouvrirons pour la programmation , et quand ils seront livres. Lorsque nous aurons ces donnees disponibles, certainement, des que possible, les places pour la programmation seront disponibles apres le 14 avril. Journaliste: Supposons que nous recevions des doses de vaccin dAstraZeneca debut fevrier. Dites-moi, etant donne que les ecoles commencent, et que nous parlons toujours denseignants souhaitant se faire vacciner, mais dans un petit nombre, vous avez contacte quelquun du Ministere de lÉducation pour faire des webinaires, par exemple, avec des enseignants ou quelquun pour leur expliquer ce que signifie le vaccin et pourquoi la vaccination est necessaire? Valeriu Gheorghiță: Certainement; Jai eu encore plus de discussions avec le ministre Sorin Cimpeanu. Il y a eu un webinaire scientifique la semaine derniere et vendredi un autre webinaire scientifique est prevu avec le personnel de leducation, dans lequel nous discuterons exactement de ces sujets lies a la vaccination, des sujets et des questions que le personnel de leducation a legitimement visant la vaccination contre le COVID-19. Journaliste (Ema Schweninger, Observator): Ya-t-il des employes leur place a la programmation aux personnes agees ou au malades chroniques ? Est-ce normal, est-ce legal ? Valeriu Gheorghiță: Je pense que cest un geste louable. De mon point de vue, il fait preuve de solidarite, dans un moment difficile pour tout le monde, en particulier pour la Roumanie. Nous devons donner la priorite aux personnes vulnerables, aux personnes agees, aux personnes atteintes de maladies chroniques, aux personnes qui en ont pratiquement le plus besoin au moment de la vaccination, precisement parce que de cette maniere, elles peuvent etre protegees contre les formes graves de maladie et, pratiquement, cest la voie par laquelle. nous pouvons assurer la sante de ces personnes, plus que jamais. Journaliste: Et nous avons ete informes dune situation. Les etudiants de lUMF Bucarest ont vu leurs rendez-vous annules car il ny a plus de doses. En savez-vous quelque chose ? Valeriu Gheorghiță: Aucun rendez-vous na ete annule. Certains dentre eux netaient pas programmes dans la plateforme de programmation, et puis, precisement pour ne pas augmenter les besoins pour la premiere dose et pour permettre la continuite de la campagne de vaccination et assurer le rappel, jai juge utile que les personnes non vaccinees a etre pratiquement reportees 10-14 jours, afin que nous puissions avoir sur une continuite et ne pas avoir dinterruptions qui creent des dysfonctionnements. Journaliste: Si vous me le permettez, je veux juste etre sûr. Les etudiants sont-ils egalement inclus dans cette categorie, par des travailleurs essentiels? Valeriu Gheorghiță: Non. Ainsi, les 35.000 personnes sont strictement des personnes qui exercent des activites en dehors du secteur medical, en dehors du secteur social. Il y a des gens qui nont pas plus de 65 ans et il y a des gens qui nont pas de maladies chroniques. Pratiquement, il y avait un plus grand nombre de personnes qui etaient programmees de cette maniere, par lintermediaire demployeurs, il y avait plus de 71.000 personnes, mais nous navons extrait que des personnes qui ne sont pas a risque, car les personnes qui servent des activites essentielles, certaines dentre elles, ont des maladies chroniques, certaines ont plus de 65 ans. Ainsi, pratiquement, seules les personnes de moins de 65 ans, qui ne sont pas inscrites avoir des maladies chroniques et qui exercent des activites essentielles, sont reportees. Journaliste: Y compris les enseignants ? Valeriu Gheorghiță: Tout ce qui represente cet intervalle entre le 28 janvier et le 11 fevrier. Journaliste (Cristina Ștefan, Antena 3): Bonjour! Aujourdhui, a lHopital de Cernavoda, plusieurs personnes dont la vaccination etait prevue nont pas pu etre vaccines car le responsable de lhopital leur a dit quils avaient recu tres peu de doses - plus precisement 180 doses, rien que pour le rappel. Valeriu Gheorghiță: Je sais que pour le moment, au niveau des centres de stockage regionaux, les doses necessaires ont ete distribuees a toutes les directions de la sante publique en fonction des rendez-vous pris, des rendez-vous qui fournissent a la fois la dose un et le rappel et il faut ajouter le nombre de doses pour la vaccination des personnes dans les centres medicaux et sociaux et residentiels. Cest une situation ponctuelle. Je vais vous demander de me permettre devaluer exactement la situation a Cernavoda et nous reviendrons avec une reponse. Mais il netait pas question de ne pas liberer les doses, je le repete, pour cette periode. Journaliste: Il y a aussi une situation a lHopital de Buftea, selon une enquete qui a ete menee dans lespace public: de nombreux jeunes ont fait la queue pour se faire vacciner alors quils ne faisaient pas partie des institutions cles. Pratiquement, ils ont transmis de fausses informations. Cela peut-il etre verifie? Valeriu Gheorghiță: Cela sera certainement verifie. Et nous enverrons a nouveau ces informations a la Direction de la Sante Publique, afin de verifier la situation dans lhopital concerne, dans le centre de vaccination respectif. Vous devez savoir que nous recevons egalement de nombreuses notifications de ce type. Elles doivent etre evaluees et etablis en temps opportun ce quils en sont et sil y a eu des ecarts par rapport a la strategie, que les procedures aient ete suivies ou non. Et ce type devaluation est effectue par la Direction de la sante publique. Evidemment, nous sommes totalement en desaccord avec le non-respect de la strategie et nous desapprouvons toute activite qui ne respecterait pas les procedures et instructions en vigueur. Nous voulons que chaque centre de vaccination ait la meilleure activite possible tant en termes de circuit de personnes que de respect des procedures de vaccination medicale. Chaque centre de vaccination, je vous le rappelle, a un coordinateur qui est charge dorganiser les activites de chaque centre de vaccination. Ce coordinateur a les instructions a portee de main, les procedures et doit assurer le bon fonctionnement du centre de vaccination. Journaliste: Mais normalement, de telles situations ne peuvent pas etre verifiees sur place? Autrement dit, ne peut-on pas automatiquement decouvrir si une personne fait ou non partie dune institution cle, de sorte quune personne qui ne fait pas partie dune institution ou ne tombe pas dans la deuxieme etape narrive pas? Valeriu Gheorghiță: Tout dabord, les personnes non programmees ne devraient pas etre presentes dans un centre de vaccination. Si, je le repete, il reste des doses supplementaires, precisement pour ne pas gaspiller ces doses, alors il est evident que des personnes peuvent etre vaccinees conformement a la strategie, des personnes qui sont prevues au meme stade de la strategie. Je ne veux pas suggerer des hypotheses pour le moment avant que nous ayons une evaluation de ce centre, une evaluation qui, je le repete, doit etre faite par la Direction de la sante publique. Journaliste (Tatiana Gavrilă, Kanal D): Je voudrais vous poser des questions sur les tests sequentiels - combien de tests de ce type pouvons-nous faire et quelle serait la procedure? Valeriu Gheorghiţă: En ce qui concerne le nombre de tests, si le Dr Adriana Pistol veut repondre, je peux vous dire que, pratiquement, ce nest pas lobjectif de la CNCAV. Bien sûr, cest une question tres importante en ce moment, etant donne le contexte epidemiologique, mais je nai pas ces donnees et je ne peux pas vous fournir ce genre d`informations. Docteur, si vous voulez, sil vous plait! Adriana Pistol: Je nai pas compris la question. Voulez-vous le repeter? Journaliste: Je vous ai pose une question sur les tests sequentiels. Combien de tests de ce type pourrions-nous faire et quelle serait reellement la procedure? Adriana Pistol: Il ny a pas un certain nombre de tests qui peuvent etre effectues. La necessite depend du type de la souche identifiee par le premier PCR fait par la personne respective. Il existe des souches dites suspectes - nous avons eu de telles situations, dans lesquelles certains genes suggerent la possibilite dune souche de type britannique, comme on dit, qui oblige lhomme du laboratoire a soumettre cette souche a un processus de sequencage. Bien sûr, cest un processus laborieux, cest un processus coûteux. Autant que je sache, un sequencage de souche coûte environ 500 euros. Nous navons pas beaucoup de laboratoires pour le faire, mais en cas de suspicion, comme je vous lai dit, nous passons au sequencage de la souche. Je veux dire, ce nest pas un nombre a definir, car ce ne serait pas juste de le faire non plus. Il est exact que, lorsque lhomme du laboratoire a un soupcon de cette souche, il doit prendre les mesures respectives pour etre sequence. Reporter: Merci! Et la deuxieme question est liee a la situation a lecole no. 28, dans laquelle lepidemie de la nouvelle souche a ete decouverte. Si vous en avez des informations. Valeriu Gheorghiță: Docteur, je pense que c`est aussi pour vous. Adriana Pistol: Dernieres informations, aujourdhui, je peux vous dire que je n`en ai pas, mais cest clairement une epidemie qui est due a cette souche, B117. Comme vous le savez bien, au moins quatre premieres personnes identifiees sont entrees dans le processus de sequencage a lInstitut Matei Balş. Comme je lai dit, cest un processus laborieux qui prend plusieurs bons jours. Je ne mattends pas a ce quil soit confirme avant vendredi. Dun point de vue epidemiologique, il me suffit de dire que tous les autres cas qui sont directement lies a ces personnes ont la meme souche; Je ne pense meme pas quil soit necessaire de depenser plus dargent pour le sequencage, nous pouvons dire que lobjectif a ete dessine et defini. Ce quil convient de noter, cest quaucune de ces personnes, dapres les donnees dont je dispose, a une forme de maladie qui nest meme pas moyenne, donc sa sante nest pas en danger. Journaliste: Merci! Adriana Pistol: Avec plaisir! Journaliste (Alexandra Vasile, Aleph News): Bonjour! Vous avez dit quenviron 35.000 personnes seront reportees. Je me demandais comment, sur quels criteres avez-vous fait la selection des 35.000? Valeriu Gheorghiță: Il y a des gens qui servent des activites essentielles. Pratiquement, a partir de la plateforme de programmation, nous avons examine les personnes inscrites par lintermediaire de lemployeur, nous avons exclu les personnes de plus de 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques. Cest le nombre de ces personnes. Noua avons donne, nous avons exclu les personnes qui travaillent dans le systeme medical et social et, pratiquement, cette reprogrammation est faite. Journaliste: Je comprends. Ainsi, ceux qui ont moins de 65 ans et qui nont pas de maladies chroniques ne sont que 35.000. Valeriu Gheorghiță: Exactement. Journaliste: Enregistre pendant cette periode. Valeriu Gheorghiță: Enregistres entre le 28 janvier et le 11 fevrier. Journaliste: Pendant que le report est fait. Et ceux qui ont un rendez-vous du 9 au 10 fevrier, que leur arrive-t-il, reportes toujours? Valeriu Gheorghiță: Non, non, non! Je lai dit, la vaccination des personnes atteintes de maladies chroniques et agees de plus de 65 ans se poursuit et seuls ceux qui exercent des activites essentielles, qui ne fournissent pas de soins pour cette maladie chronique et qui nont pas plus de 65 ans, avec 10 jours sont reportes. Ainsi, lintervalle de programmation est pratiquement reporte de 10 jours - la date du 28 janvier devient la date du 8 fevrier. Journaliste: Je comprends. Vous avez egalement dit que nous maintiendrons notre objectif de vacciner 10,7 millions de personnes dici septembre. Comment comptez-vous faire cela, puisque nous avons tant de problemes avec ladministration des vaccins? Valeriu Gheorghiță: Il sagit dune situation momentanee liee a la diminution, pratiquement, la semaine precedente, du nombre de doses allouees a la Roumanie. Cest une situation a laquelle sont confrontes tous les États membres de lUnion europeenne qui sont soumis au memecontrat. Le nombre de ces doses a ete reduit, compte tenu de la volonte daugmenter la capacite de production dans un proche avenir. Au total, plus de 20 millions de doses ont ete contractees aupres de Pfizer, avec livraison en septembre. Donc, pratiquement, ces doses seront livrees dici septembre, ce qui garantira la possibilite de vacciner ces personnes. Nous avons cette periode de 2-3 semaines dans laquelle chaque jour retarde ou chaque dose retardee se trouve pratiquement en termes de calendrier de vaccination. Journaliste: Et ces jours perdus seront-ils recuperes? Valeriu Gheorghiță: Ils seront recuperes, car a la fin du mois de mars, nous aurons le meme nombre total de doses. Donc le nombre de personnes vaccinees dici la fin du mois de mars sera le meme, car le nombre de doses est le meme, seulement nous avons cette diminution temporaire au cours des deux prochaines semaines de vaccinations, reechelonnant en fait ces 35.000 personnes. Ce nest pas une diminution substantielle. En pratique, la vaccination se poursuit pour 176.000 personnes programmees avec la premiere dose pendant cette periode. Journaliste: Je veux dire aussi cet objectif en septembre, d`atteindre 10,7 millions. Valeriu Gheorghiță: Le meme objectif demeure, inchange. Journaliste: Cela signifierait vacciner environ 90.000 personnes par jour. Valeriu Gheorghiță: Oui, et ce nombre de personnes vaccinees peut etre atteint en ouvrant de nouveaux centres de vaccination et des flux de vaccination. Comme je lai dit au debut de la conference de presse, avant louverture de la deuxieme etape, 750 centres sont prevus pour la deuxieme etape, avec 1.760 flux, ce qui nous permet de vacciner plus de 100.000 personnes en une journee. Donc, en termes de capacite de vaccination, nous navons pas de probleme. À ce stade, la capacite de vaccination depend directement du nombre et du moment de la delivrance de ces doses. Journaliste: Merci! Valeriu Gheorghiță: Avec plaisir! Journaliste (Andreea Neacșu, Prima TV): Bonjour! Ma question est liee a celle de mon collegue. Il y a une etude et, sur un calcul mathematique, cest confirme. Si le meme taux de vaccination est maintenu, nous atteindrons lobjectif de 70% de personnes vaccinees en Roumanie en decembre 2022. Augmenterez-vous le taux de vaccination? Comment atteindre lobjectif bien plus tot que ne le montre le calcul mathematique? Valeriu Gheorghiță: Des etudes similaires ont ete faites debut janvier, lorsque le nombre de personnes vaccinees etait beaucoup plus faible et, encore une fois, il y avait des predictions selon lesquelles nous atteindrons 2040 avec ce pourcentage dimmunite collective. Ces donnees ne sont pas pertinentes, car le taux de vaccination est dynamique et augmentera en fonction du nombre de doses disponibles. Je n'ai donc pas d'autre reponse que ce que j'ai mentionne plus tot, a savoir que lorsque les doses et le calendrier d'administration seront disponibles, nous ouvrirons des centres de vaccination qui permettront au plus grand nombre de se faire vacciner. Journaliste: On vous a pose cette question encore plus tot: est-il legal ou non de donner notre place a quelquun dautre pour la vaccination? Valeriu Gheorghiță: Tant que la personne est du meme stade, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas faire ca. Journaliste (Valentina Vasile, Metropola TV): Bonjour! Il existe des centres de vaccination organises dans les ecoles, des unites educatives. Que leur arrivera-t-il lorsque les ecoles rouvriront? Valeriu Gheorghiță: Ce type de centres de vaccination nexiste pas, precisement parce que nous avions a lesprit le fait qua un moment donne, les activites educatives reprendront en face a face. Cependant, de ce point de vue, nous navons pas selectionne de centres de vaccination et nous navons pas propose la creation de ces centres dans des unites educatives. Journaliste: Afin daccelerer le processus de vaccination, avez-vous lintention dorganiser des webinaires avec dautres travailleurs dautres categories socioprofessionnelles? Et quels seraient-ils? Valeriu Gheorghiță: Je crois certainement que ce type de conferences dinformation sur la vaccination est important pour toutes les categories socioprofessionnelles. De ce point de vue, je pense quau niveau de chaque ministere, ce type dactivite doit etre demarre, en collaboration, bien sûr, avec des experts du domaine medical qui peuvent garantir des informations scientifiques valides et fournies dans une mesure qui est facile. a etre compris par les categories professionnelles respectives. Journaliste: En relation avec la question precedente, a Brăila, la mairie a organise des centres de vaccination dans les gymnases, et maintenant les unites ... en fait, ceux qui ont organise les centres de vaccination attendent une reponse du Ministre de lÉducation sur ce qui va se passer si les ecoles rouvrent. Cest pourquoi jai demande... Valeriu Gheorghiță: Jai egalement dit lors de la conference precedente: sil y a des gymnases qui seront utilises par les eleves lors de la reouverture des ecoles, ces centres de vaccination ne peuvent pas fonctionner. Journaliste (Miruna Mihailovici, Realitatea PLUS): Je voulais vous demander si en ce moment il y a suffisamment de doses de rappel pour toutes les personnes prevues ou pourrions-nous finir par devoir retarder le rappel dans le cas de certaines personnes? Valeriu Gheorghiță: En ce moment, a partir des stocks existants, soit 173.000 doses existantes, auxquelles sajoutent les tranches suivantes confirmees avec Pfizer Company, avec livraison hebdomadaire, nous pouvons fournir des doses de rappel. Mais la continuite des activites de vaccination depend du moment où ces doses arrivent. Sil y a des retards dans ladministration des doses ou des reductions, il est evident que ces situations affecteront la campagne de vaccination. Mais, comme je lai deja dit, nous preferons retarder les personnes qui nont pas pris la premiere dose au detriment de celles qui ont deja pris la premiere dose, histoire de garantir un benefice maximal pour chaque personne vaccinee. Journaliste: En parlant de retards, parce que vous les avez mentionnes, nous avons ici un deuxieme fournisseur de medicaments qui annonce des retards - il sagit dAstraZeneca. La Roumanie a-t-elle pris des garanties concernant les dates de livraison en ce moment? A-t-on discute, je sais, de lintroduction de certaines tranches plus tot? Des mesures ont-elles ete prises dans ce sens? Valeriu Gheorghiță: Je peux vous dire que nous avons envoye une adresse officielle, meme pour la compagnie Pfizer, pour obtenir une derogation aux delais de livraison fixes, a savoir pour nous etre livres trois jours plus tot, cest-a-dire au lieu de lundi, nous puissions recevoir les versements de vaccins le vendredi. De cette facon, nous naurions rien eu a reprogrammer quoi que ce soit et nous pourrions assurer la continuite de la campagne de vaccination. Mais cela na pas ete autorise, pratiquement cette demande qui est la notre na pas ete approuvee, pour une raison, de notre point de vue, que je peux comprendre, a savoir le fait quil y ait eu des demandes similaires dautres pays, et dans la situation dans laquelle on pourrait creer ce precedent, pratiquement aucun calendrier de livraison ne pourrait plus etre observe. Cest donc une situation que connaissent egalement dautres pays; et dautres pays font face aux memes difficultes dans la continuite des activites de vaccination, et dautres pays ont dû reduire le nombre de personnes vaccinees, dautres ont reporte le rappel - comme je lai dit precedemment, dans chaque pays, on a pris les solutions adequates a la situation epidemiologique. En ce qui concerne la societe AstraZeneca, comme nous navons actuellement pas de calendrier de livraison etabli, je ne peux pas vous fournir de donnees supplementaires. Journaliste: Merci. Journaliste: Bonjour! Que recommandez-vous a ceux qui sont infectes apres la premiere dose? Un rappel est-il toujours recommande, etant donne quapres la guerison, il y a deja des anticorps depuis quelques mois? Valeriu Gheorghiță: Meme aujourdhui, jai emis une instruction a cet egard. Je peux vous dire quelques choses. Si une personne est detectee, recoit un diagnostic dinfection par le SARS-CoV-2 apres la premiere dose, il est evident que la maladie devrait guerir et, a un intervalle denviron un mois, le rappel peut etre effectue ou le traitement est repris completement, si la dose et la dose de rappel depassent lintervalle de six semaines, 42 jours. Bien entendu, par exemple, le CDC (US Centers for Disease Control) ne recommande pas de reprendre le regime complet, uniquement la dose de rappel. En ce moment, la commission scientifique roumaine plaide pour la reprise du schema complet, je le repete, si lintervalle entre la premiere dose et la suivante depasse six semaines. En ce moment, on est en train d`en debattre. Nous avons egalement demande un avis officiel a Pfizer Company, etant donne que des donnees defficacite sont actuellement disponibles pour ladministration des deux doses. En collaboration avec la societe Pfizer et le Comite scientifique, nous prendrons la bonne decision, mais oui, au moins, la dose de rappel est recommandee pour ces personnes. Journaliste: Et encore une question. La souche bresilienne a ete confirmee dans plusieurs pays de lUnion europeenne - meme en Italie la nuit derniere. Étant donne quil nest pas exclu qu`elle arrive en Roumanie, le vaccin est-il viable pour cette souche? Les specialistes etrangers sont reserves. Valeriu Gheorghiță: La meme situation est discutee concernant la souche sud-africaine. En ce qui concerne les donnees defficacite, je pense quen ce moment nous manquons de preuves scientifiques, robustes, a travers lesquelles nous pouvons soutenir le manque ou la diminution defficacite, respectivement son maintien. Certes, les mesures de prevention de la maladie COVID-19, a savoir le respect de la distance, le respect de lutilisation dun masque de protection, lhygiene personnelle sont des mesures tres importantes pour la periode suivante, pour eviter la propagation de linfection dune personne a une autre et la croissance de risque de selection pour ce type de mutation. Jornaliste: Merci! Journaliste: Bonjour! Docteur, pouvons-nous nous attendre a une troisieme vague de pandemie, etant donne que nous avons de nouvelles souches et que nous ne savons pas, nest-il pas encore certain que le vaccin est efficace contre elles? Adriana Pistol: Donc, parce que nous ne savons pas avec certitude, il est difficile de dire si nous pouvons nous attendre a une pandemie. Les donnees actuelles ne peuvent nous dire ni oui ni non. /...; / Cependant, nous parlons de certaines mutations, cest vrai, mais ce que nous savons jusqua present, cest que ce ne sont pas de si grosses mutations, si importantes que nous puisssions parler dun virus completement nouveau. Habituellement, les pandemies sont produites par des virus completement nouveaux qui trouvent la population immunologiquement vierge pour se defendre contre ces nouvelles souches virales. Telle est la discussion. Ces petites mutations qui se produisent ici et la; bien sûr, influencent, bien sûr elles ont un impact, mais c`est plus difficile pour qu`il y ait des pandemies. Dans lhistoire, la pandemie est due a une souche completement nouvelle. Esperons que cela narrive pas. Journaliste: Compte tenu du fait que des mesures restrictives sont prises dans les États occidentaux, la Roumanie se detend. Pensez-vous que cette detente soit opportune, etant donne que pour le moment nous navons quun seul cdepartement dans le scenario rouge? Călin Alexandru: Ici, je voudrais faire un bref commentaire. De notre point de vue, un rapport strict sur lincidence peut nous conduire a de fausses conclusions. Hier, il y a eu une reunion du Comite technico-scientifique rattache au Comite national des situations durgence, et des collegues du Ministere de la Sante nous ont informes quils travaillaient sur un algorithme plus complexe; et largument que je ferais ici est que, malgre une incidence manifestement en baisse, nous avons un plateau ou une tres legere diminution du nombre de cas hospitalises et du nombre de cas de reanimation qui cependant, si vous voulez, cest un argument ou indicateur beaucoup plus important dun point de vue medical de leffet de la pandemie sur la population roumaine. Donc, selon toute probabilite, il y aura une formule qui prendra en compte dautres parametres que lincidence strictement simple des cas au niveau dun comte. Journaliste: Bonjour! Que faisons-nous pour augmenter la capacite a detecter la nouvelle souche, etant donne quelle est beaucoup plus contagieuse? Selon Europa FM, seuls trois laboratoires ont cette capacite, dont deux appurtenant a l`État et un dans le secteur prive. Ne serait-il pas important de pouvoir reperer deventuelles flambees? Valeriu Gheorghiță: Certes, il est important davoir une plus grande capacite de sequencage, mais, comme la mentionne le Dr Pistol, je pense que les enquetes epidemiologiques sont importantes en ce moment et, lorsque le cas zero est detecte, lepicentre est pratiquement une epidemie, en detectant nouveaux cas, nous supposons quil sagit de la meme souche. Les mesures, dun point de vue epidemiologique, sont respectivement les memes: isolement des contacts, leur surveillance, mesures de diagnostic et respect des mesures de prevention pour les autres personnes. Journaliste: Bien, mais avons-nous des specialistes qui peuvent faire le sequencage? Nous comprenons que cela se fait manuellement et non automatiquement, comme celui en Chine, pour lequel nous etions deja habitues. Valeriu Gheorghiță: Nous avons des specialistes, et je pourrais mentionner lInstitut national des maladies infectieuses Prof. Dr. Matei Balș, où il y a aussi des capacites en termes de ressources humaines, il y a aussi une expertise. Nous avons egalement lInstitut national de recherche et de developpement medico-militaire Cantacuzino, où ce sequencage est effectue par des methodes automatiques, par des methodes automatisees et sans necessairement des techniques manuelles. Il peut y avoir des etapes manuelles, mais le sequencage lui-meme est un processus automatise. Journaliste: Je comprends. Autre question: ferez-vous des statistiques publiques sur les zones, les ministeres, les institutions avec des salaries programmes, respectivement vaccines? Valeriu Gheorghiță: En ce moment, le nombre est tres petit. Une fois que nous aurons un numero representatif, nous pourrons egalement presenter ces donnees. Il est tres difficile de faire ces statistiques, etant donne que c1est le CUI de lemployeur est pratiquement introduit dans la plateforme de programmation, qui, enfin, on montre de quel type dunite legale il sagit, mais ces donnees statistiques peuvent etre demandees par des collegues du STS, peuvent etre egalement disponibles pour informer le public. Journaliste: Quand? Parce que nous avons fait une demande au STS qui ny a pas repondu. Valeriu Gheorghiță: Les collegues presents vous fourniront certainement ces donnees. Journaliste: Bonsoir! Quelle est la situation des centres de vaccination en milieu rural et en particulier des caravanes de vaccination qui iront dans des zones isolees en milieu rural? Valeriu Gheorghiță: Certains centres de vaccination ne sont actuellement pas ouverts a la programmation, en particulier dans les zones rurales. Dun point de vue epidemiologique, le principal risque se situe dans les agglomerations urbaines, où nous avons une forte interaction de personnes et a partir de la, pratiquement, les epidemies et la propagation commencent. Cependant, de ce point de vue, meme au niveau de la strategie, ce critere epidemiologique dattribution des doses aux zones où nous avons une forte incidence de cas de maladie est fourni. De ce point de vue, dans les zones rurales, il est certainement tres important dassurer au plus vite la vaccination des personnes vulnerables, en particulier celles atteintes de maladies chroniques et les personnes agees. Des que nous aurons ces doses pratiquement disponibles, ces centres de vaccination a proximite des localites seront ouverts et ces centres de vaccination mobiles seront egalement attribues, afin dassurer lacces a la vaccination des populations de ces localites. Journaliste: Et lie au 8 fevrier: le 8 fevrier, certaines personnes sont deja programmees. Ces nominations sont respectees et ceux qui ont ete reportees 10 jours seront vaccines? Valeriu Gheorghiță: Le nombre de personnes, la moyenne par jour de personnes qui sont reportees est denviron 3.000 personnes. Pratiquement, cest un petit nombre qui na pas dimpact sur la capacite de vaccination dans le centre de vaccination. Il s`agit de 3.000 personnes par jour dans tout le pays. Si nous les distribuons par le nombre de centres, il n`y a que quelques dizaines de personnes par chaque centre. Journaliste: Oui, mais les personnes programmees sont maintenues, sur elles ... Valeriu Gheorghiță: Bien sûr que oui! Sûr. Journaliste: Merci! Journaliste: Bonjour! Je voulais vous demander si, en plus de cette mesure dordonnancement pour les 35.000 personnes, vous avez dautres mesures en tete, si cette mesure ne savere pas efficace et, par exemple, comme mes collegues lont dit, nous aurons de nouveaux retards dans la livraison des vaccins. Quelles autres mesures comptez-vous appliquer ou que preparez-vous? Valeriu Gheorghiță: Je pourrais peut-etre vous dire que nous avons au moins six scenarios en cours, et nous avons eu du travail a faire, et cela nous a semble etre le bon moment pour la situation donnee. Évidemment, nous avons egalement des plans de sauvegarde, si vous voulez. Nous avons une estimation de 10% de doses supplementaires, sur la base de notre estimation actuelle. Si nous avons des retards ou des doses reduites, alors nous reprendrons tous ces calculs et arriverons a la situation presentee a ce moment-la. Je suis convaincu que nous connaitrons le calendrier de livraison, au moins pour AstraZeneca, la semaine prochaine, lorsque nous pourrons reconsiderer le taux de vaccination selon ce type de calendrier et nous connaitrons egalement le calendrier de livraison pour Modern. Ou, de ce point de vue, nous aurons plus de donnees disponibles et nous serons en mesure de creer davantage de plans daction, que nous pourrons utiliser dans des situations où il y aura des retards de ce type. Journaliste: Et une question pour Mme Pistol ou pour M. Baciu, sils peuvent me repondre. Il est possible que lecole recommence le 8 fevrier. Quelles recommandations faites-vous pour les enfants qui ont des maladies ou pour ceux qui ont des parents ou des grands-parents vulnerables? Peuvent-ils egalement venir a lecole ou devraient-ils suivre le systeme deducation en ligne? Merci! Adriana Pistol: Vous savez quil y a deja un ordre commun, la où il y a de telles recommandations. La seule chose que je peux vous dire, cest que l`on y travaille actuellement au niveau du Ministere de la Sante, cest une revision du moment où une classe ou une ecole sera fermee ou non, lutilisation eventuelle de tests rapides dans les ecoles pour le diagnostic des symptomes et Nous recommandons, comme vous le savez bien, que les enfants soient eduques a suivre toutes les mesures en classe, avec un masque, avec une distance et tout ca. Bien sûr, maintenant cela depend beaucoup de la maladie dont nous parlons, mais louverture des ecoles est, je pense, un evenement qui devrait avoir lieu. Journaliste: Bonjour! Concernant louverture des ecoles, je n`ai pas retenu, est-ce que le nombre denseignants, du personnel educatif qui ont ete vaccines jusqua cette heure est connu? Valeriu Gheorghiță: Je pense quil y avait environ 7.000 personnes, pour autant que je sache. Je ne suis pas en mesure de vous donner les donnees dhier, mais il s`agit de moins de 10.000 personnes vaccinees dans le systeme educatif. Journaliste: Sur un total de ...? Valeriu Gheorghiță: Il y a plus de 300.000 personnes et, dapres ce que je savais, environ /...; / 126.000 personnes qui etaient en contact direct avec les enfants; le personnel des creches, des jardins denfants et les enseignants et educateurs representent un nombre denviron 126.000 personnes qui ont exprime leur intention de se faire vacciner. Journaliste: Merci! Andrei Baciu: Y a-t-il dautres questions, si vous en avez? Journaliste: Je veux vous demander autre chose, sil vous plait. Vous avez dit que nous avions un deficit de 117.000 doses. Je veux vous demander pourquoi il y en a tant. Est-ce que plus de personnes ont ete vaccinees que vous ne l'avez estime lors de la premiere etape? Valeriu Gheorghiță: Des la premiere etape, les personnes qui voulaient se faire vacciner ont ete vaccinees. Nous devons comprendre, ce que nous voulons comme objectif, cest davoir autant de personnes vaccinees que possible. De toute evidence, il est venu a ce que je disais, un pourcentage de plus de 90% des personnes dans la premiere etape qui auront une couverture vaccinale. Pour nous, cest tres important, car nous assurons pratiquement la protection des travailleurs du systeme medical. Cest un secteur qui assure actuellement un maximum de benefices, par le fait que le rappel a deja commence, et de ce point de vue on sattend a une diminution du nombre de cas de maladie parmi le personnel medical. Journaliste: Alors pourquoi cette difference? Adriana Pistol: Parce que 93. 000 nont pas ete apportes. Journaliste: Donc juste a cause de ca. Et alors? Il y a encore une difference ... Adriana Pistol: 93.000 nont pas ete apportes. Si nous soustrayons de 117.000, 93.000, combien reste-t-il? Journaliste: 24.000. Adriana Pistol: Daccord. Nous pouvons donc nous poser la question suivante: doù viennent ces 24.000 personnes? Journaliste: Oui, sil vous plait. Valeriu Gheorghiță: Il y a des gens qui se sont pratiquement programmes dans les places disponibles et il etait evident quils devaient etre vaccines. Il y a aussi des personnes qui ont ete vaccinees dans des centres medicaux et sociaux et il est egalement tres important de se faire vacciner et de continuer la vaccination. Comme je lai dit, la vaccination de ces categories de personnes continuera detre assuree. Journaliste: Ok. Et je veux vous demander: encore, pourquoi les professeurs ne viennent-ils pas aussi? Autrement dit, pourquoi la vaccination des enseignants qui n'ont recu aucune dose est-elle reportee? Valeriu Gheorghiță: Mais ce nest pas reporte. Journaliste: 10 jours, sil vous plait. Adriana Pistol: Valeriu, attendez une minute. Les enseignants souffrant de maladies chroniques ne ne sont pas reportes. Journaliste: Les enseignants qui souffrent de maladies chroniques ne sont pas reportes, mais les autres sont reportes. Adriana Pistol: Si vous voulez, vous pouvez dire ceci: une categorie denseignants est reportee. Journaliste: Pourquoi est-elle reportee? Adriana Pistor: Parce quils sont essentiels. Ils font partie dinstitutions essentielles et sont reportes au profit de collegues atteints de maladies chroniques, egalement enseignants. Journaliste: Mais il y a des situations dans lesquelles les personnes atteintes de maladies chroniques ne se sont pas inscrites comme ca, en cochant la dans cette categorie, mais par lintermediaire de lemployeur. Quest-ce qui va leur arriver? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons selectionne avec des collegues de STS ... Pratiquement, chaque personne a ete prise separement et nous avons identifie sur la base du CNP ceux qui ont plus de 65 ans et ceux atteints de maladies chroniques, respectivement.qui ont ete valides comme une personne avec une maladie chronique par la base de donnees. En gros, nous avons essaye dextraire uniquement les personnes qui nont pas de risque medical de tomber malade. Journaliste: Oui, mais il y a des employes qui ont des maladies chroniques mais qui ont ete enregistres par lemployeur et qui napparaissent pas avec une maladie chronique, mais en tant que personnel essentiel. Călin Alexandru: Ils apparaissent dans les archives de la Maison dassurance. Adriana Pistol: Le monsieur de STS vous expliquera ... Adrian Singheorghe: Si vous me le permettez. Quand jai fait cette situation, jai extrait de la liste des personnes essentielles toutes celles de plus de 65 ans et les personnes souffrant de maladies chroniques. Ces personnes ne sont pas reportees a la periode suivante. Journaliste: Mais comment savoir qui avait des maladies chroniques? Adriana Pistol: Parce que ... Adrian Singheorghe: Elles ont ete verifiees dans la base de donnees. Adriana Pistol: Dans la base de donnees de la Caisse nationale dassurance maladie. Journaliste: Chaque personne? Et lavez-vous comparee a la base de donnees CNAS? Et ces personnes ne seront pas reportees, ne recevront pas de message ou de-mail? Adrian Singheorghe: Ces personnes ne seront pas reportees. Journaliste: Une autre question. Vous nous aviez assures que nous avons les doses de vaccin necessaires. Quand avez-vous realise reellement ce deficit et que nous devons faire ces repports? Valeriu Gheorghiţă: Nous l`avons realise lorsque nous avions un retard de plus de 90.000 doses, que nous risquions fort davoir un probleme. Nous avons essaye de faire ces avances sur les delais de livraison. Nous avons pris en compte plusieurs scenarios de travail, cest de notre point de vue, le meilleur en ce moment, dans les conditions donnees, a travers lequel nous assurons la continuite des activites de vaccination, nous pouvons vacciner de nouvelles personnes chaque jour, nous assurons le rappel et pouvons assurer la vaccination des categories de personnes les plus vulnerables. Journaliste: Jaurais une autre question, si possible. Savons-nous pour le moment, ou sil y a un pourcentage, combien de personnes atteintes de maladies chroniques ont ete vaccinees? Valeriu Gheorghiţă: Jai deja mentionne: depuis le 15 janvier, pratiquement, les personnes de plus de 65 ans et souffrant de maladies chroniques sont vaccinees a 78% pardon, 68%. Et le chiffre en valeur absolue: 175.103 personnes; et personnes effectuant des activites essentielles, 56.999 personnes. Journaliste: Et jai encore une question. On parlait au debut des stocks pour le rappel. Quest-il arrive? Nous savons que nous en avons recu moins, en effet, la semaine derniere. Valeriu Gheorghiţă: Nous avons fait progresser lactivite de vaccination - pratiquement, la deuxieme etape - et, de ce point de vue, certaines des doses qui ont ete conservees pour le rappel sont entrees dans lactivite, precisement pour accelerer la campagne de vaccination, dans lidee que des tranches suivantes certaines dentre elles ont ete conservees pour assurer le rappel pendant une periode de plusieurs jours, afin de disposer de ce tampon, au cas où nous aurions ce type de retards. Au fond, on ne parle pas dun retard, on parle dune reduction en fait avec plus de 92.000 doses, qui se retrouvent dans la periode suivante. Pratiquement, la situation critique, si nous navions rien change, se situait environ entre le 31 janvier et le 1er fevrier. Journaliste: Merci! Journaliste: Jai une autre question. Les parents denfants handicapes qui ne font pas partie des categories essentielles ne peuvent pas etre vaccines pour le moment. Ne pensez-vous pas, cependant, quils devraient avoir la priorite, etant donne quils veillent ...? Comme les parents des personnes agees handicapees ont la priorite, les parents denfants ayant de tels problemes ne devraient-ils pas avoir la priorite? Valeriu Gheorghiţă: Mais ils sont priorises, cest-a-dire quils se trouvent dans la strategie. Les proches ou soignants de personnes handicapees, quel que soit leur age, sont les personnes prioritaires a vacciner. Journaliste: Cependant, des situations ont ete signalees dans lesquelles ils ne se sont pas enregistres sur la plateforme ou nont pas ete vaccines. Valeriu Gheorghiţă: Je peux vous dire que cette facilite est en train d`etre mise en œuvre dans la plateforme pour ce type de personnes. Si les collegues du STS peuvent nous donner une date a laquelle la programmation sera disponible pour les personnes handicapees et leurs proches. Adrian Singheorghe: Pour le moment, il y a cette possibilite de sinscrire via le centre dappels. Nous developperons donc cette facilite dans les prochains jours et nous la mettrons en œuvre prochainement. Journaliste: Et encore une question. Hier vous nous avez informes que le certificat de vaccination, au cas où nous aurions besoin dun certificat contenant a la fois le CNP ou si notre carte didentite expirait, nous devions faire une demande aupres de lInstitut national de la sante publique. Je vous le demande, ne serait-il pas plus simple de pouvoir le telecharger depuis la plateforme? Pourquoi tant de bureaucratie pour obtenir ces informations? Valeriu Gheorghiţă: Je pense que toute suggestion pouvant ameliorer lactivite est la bienvenue. Le medecin est ... Adriana Pistol: Oui. Netant pas ingenieur logiciel, ce que jai compris, cest quils travaillent sur un ... Vous voyez, on ne peut pas le telecharger comme ca, depuis la plateforme, car il faut aussi sassurer que vous etes vous. Daccord? Voici donc le plus gros probleme. Par consequent, nous devons etre tres sûrs de celui qui accede aux donnees personnelles de quuelqu`un. Cest une sorte de validation que je ne saurais expliquer, nayant pas les connaissances informatiques necessaires. Nous travaillons donc sur un tel systeme dans lequel la personne qui veut s`informer et nous lui donnons lendroit où il peut telecharger son propre certificat, que lui seul voit. Oui, il y a quelque chose a faire de ce point de vue. Sinon, il serait tres facile de les poster quelque part, mais une telle chose nest pas possible, vous vous imaginez. Et puis ce systeme de validation que nous essayons de decouvrir prend un certain temps. Nous avons egalement essaye avec les compagnies de telephone de voir, pour nous assurer que le telephone de Carla est celui de Carla, sur le CNP de Carla. Autrement dit, voici la validation que nous devons faire a de telles exigences. Journaliste: Jai encore quelques questions, sil vous plait! Quand les personnes qui seront reportees devraient-elles recevoir cet e-mail ou SMS, etant donne que certains sont peut-etre programmes dans deux jours, par exemple? Adrian Singheorghe: La maniere dannoncer les personnes est de 48 heures avant la date du rendez-vous. Cest lune des raisons pour lesquelles ce retard commence apres deux jours, cest-a-dire que demain, seront annonces ceux qui sont reportes le premier jour de la fenetre suivante. Reporter: Et une autre question sur la vaccination dans les centres residentiels: selon les donnees de lANPCDA du 18 janvier, il savere que la vaccination navait pas commence dans 18 departements et deux secteurs a Bucarest. Avez-vous une situation a jour? Valeriu Gheorghiţă: Autant que je sache, il y avait moins de six departements où lactivite de vaccination navait pas commence. Probablement les donnees ont change, il y avait aussi differentes manieres de declarer, en ce sens que les equipes mobiles ont quitte un centre de vaccination dans un hopital et quand elles sont retournees au centre et ont introduit ces categories de personnes nont pas ete selectionnees. La categorie de personne dans le centre residentiel et pratiquement une autre categorie de personnes a ete introduite. Jai parle a des collegues des DSP - parce que, si vous vous en souvenez, la semaine derniere, il y avait huit departements où lactivite de vaccination navait pas commence - et, a temps, jai demancde a ces departements, pourquoi ils nont pas commence lactivite, et beaucoup dentre eux, au contraire, nous ont dit quils avaient commence leur activite. Je pense donc que cest une facon de rapporter ces personnes, mais elles sont vaccinees et, je le repete, a lheure actuelle, nous avons plus de 17.900 personnes vaccinees dans ces centres sociaux. Journaliste: Vous avez dit un peu plus tot - et cest la derniere question - que vous envisagez six scenarios, selon la facon dont nous recevons les doses de vaccin en retard. Quel est, par exemple, le prochain scenario apres celui-ci concernant la reprogrammation? Valeriu Gheorghiţă: Ces scenarios sont disponibles pour la situation actuelle. De toute evidence, le meilleur scenario est celui que nous avons choisi; les autres ne sont pas si bons. Ils impliquent de reporter dautres categories de personnes. Évidemment, nous nous assurerons que le rappel est maintenu pour chaque personne. De ce point de vue, plusieurs solutions sont disponibles, mais je prefere attendre plus de donnees concernant le calendrier de livraison pour les autres societes, et pour Moderna, et plus tard nous pourrons fournir des donnees aussi claires que possible sur les possibilites de repliage pour la continuite de la vaccination. Journaliste: Et quelles seraient /.../? Adriana Pistol: Esperons quaucun. Valeriu Gheorghiță: Il y a des personnes de plus de 65 ans, par exemple, categorie dont on sait que plus de 75% dentre elles souffrent egalement de maladies chroniques, il y a des personnes de moins de 65 ans atteintes de maladies chroniques, il y a des personnes faisant partie de dautres types dactivites. Pratiquement toutes ces estimations sont faites, les donnees sont disponibles et nous travaillons sur ces donnees, en fonction du calendrier et du delai de livraison. Parce quen termes de nombre total de doses disponibles en fevrier, nous navons pas de probleme. Nous avons le probleme du moment où ces doses sont delivrees. Il suffit davoir un jour de retard, et la veille, pratiquement, ces gens peuvent rester a decouvert. Journaliste: Jai une autre question, si possible. Cela pourrait-il retarder la troisieme etape de la vaccination, etant donne que des situations inattendues se produisent? Valeriu Gheorghiță: Je ne pense pas que nous parlions dun retard de la troisieme etape. La situation en fevrier est une situation ponctuelle, a laquelle, je le repete, tout pays qui a eu des retards et qui a voulu augmenter les activites de vaccination et accelerer la campagne de vaccination, compte tenu de la situation epidemiologique a laquelle nous sommes confrontes, est confronte a une situation exceptionnelle. Journaliste: Avril est-il toujours le mois où la vaccination de la population generale doit commencer? Valeriu Gheorghiță: En ce moment, oui. Journaliste: Merci. Andrei Baciu: Daccord. Nous vous remercions beaucoup! Journaliste: Puis-je vous demander autre chose, sil vous plait? Quelquun qui travaille dans un domaine essentiel et qui est reporte, mais qui ne peut pas se rendre au rendez-vous qui sera pris maintenant, pour diverses raisons, je ne sais pas - peut-etre quil nest pas dans la localite ... Que va-t-il advenir de cette personne ? Son employeur devra-t-il recommencer ou pourra-t-il changer de plateforme? Valeriu Gheorghiță: La modification, la programmation peut se faire individuellement. Cette personne est deja validee sur la plateforme, se voit attribuer une dose un et un rappel, et peut se programmer, si cela ne lui convient pas, la date a laquelle elle est reportee, en fonction de la disponibilite tant des places pour la programmation, que de cette personne. Journaliste: Ok. Călin Alexandru: Ou peut-elle demander un report via le centre dappels ? Valeriu Gheorghiță: Ou via le centre dappels. Journaliste: Puisque c`est vous qui avez encore repondu, pouvez-vous maider, sil vous plait, dites-moi pourquoi il a fallu six jours pour transferer lhomme brûle de Constanța? Călin Alexandru: Je suis desole, mais ce nest pas le sujet de cette conference de presse. Je travaille a la CNCAV, je nai pas toutes les informations. Ce nest pas parce que je suis a DSU que je suis au courant de toutes les informations de la DSU. Donc, il ne me semble pas normal de discuter dautre chose que du sujet de la conference de presse. Faites une demande officielle et nous vous repondrons officiellement. Journaliste: Oui, mes collegues ont essaye ... Andrei Baciu: Merci beaucoup! Valeriu Gheorghiță: Merci beaucoup! 2021-01-26 15:57:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2612021_(1).jpgÎntâlnirea premierului Florin Cîțu cu reprezentanții Coaliției pentru Dezvoltarea RomânieiȘtiri din 26.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/entretien-du-premier-ministre-florin-citu-avec-les-representants-de-la-coalition-pour-le-developpement-de-la-roumanie2021-01-26 14:19:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-26-02-23-04big_1_(2).jpgDeclarații de presă susținute de premierul Florin CîţuȘtiri din 25.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-a-la-presse-du-premier-ministre-florin-cituFlorin Ciţu: Nous avons deja annonce nos priorites depuis lannee derniere. Investissements et sante. Nous sommes toujours dans une pandemie, nous navons pas encore echappe a la pandemie, a cela sajoute la campagne de vaccination, avec des ressources supplementaires pour payer le vaccin, bien sûr, mais aussi pour soutenir la campagne de vaccination. C`est donc dans ces conditions que l`on elabore le budget. Je sais que le ministere des Finances Publiques est en train de finaliser les discussions avec les ordonnateurs aujourdhui, nous devrions donc avoir une proposition de budget a la fin de la journee aussi proche de ce que je veux et je pense que cest un bon budget pour soutenir la croissance economique en 2021. Nous verrons aujourdhui, en fin de journee, quelles ont ete les demandes des ordonnateurs et combien dentre elles peuvent etre soutenues par la situation economique actuelle. Nous savons par la Commission nationale pour la strategie et les previsions que le PIB nominal reste a peu pres au meme niveau, legerement superieur a celui de lannee derniere, et cela signifierait que nous avons trois ans avec un PIB nominal qui na pas beaucoup change - meme si lannee derniere nous avons eu une baisse, cette annee nous aurons une augmentation, mais le PIB nominal reste dans le meme contexte. Ce sont donc les memes chiffres macro a partir desquels nous commencons. Journaliste: Concernant laugmentation des retraites, nous savons quil y a eu des discussions sur ce sujet egalement. La pension est-elle augmentee a partir du 1er septembre ou non? Florin Ciţu: Les pensions, le coût des retraites dans le budget 2021 augmente de pres de 8 milliards de lei par rapport a lannee derniere, depuis laugmentation des retraites lannee derniere. Ici, vous vous rendez compte, nous avons deja ... 8 milliards, cest environ 0,8% du PIB, plus une augmentation des allocations, laugmentation de lannee derniere plus laugmentation de cette annee, encore pres de 3 milliards; il s`agit de 1,1% du PIB en plus de ce que nous avions dans le budget de lannee derniere, donc des depenses en plus par rapport a lannee derniere. Donc, a partir de la, nous commencons la construction du budget cette annee - sur la legislation en vigueur, bien sûr. Journaliste: En dehors de cette augmentation, cela signifie-t-il quil ny aura pas dautre augmentation? Par exemple, lindexation avec le taux dinflation, comme c`etait discute dans lespace public? Florin Ciţu: En ce moment - et je lai dit publiquement - nous examinons la modification de deux lois qui ont cree des problemes pour la viabilite des finances publiques en Roumanie. Nous parlons de la loi sur la salarisation unitaire, qui a commence et a ete presentee publiquement comme une loi qui elimine les inegalites dans ladministration publique et qui a cree plus de problemes par toutes sortes dexceptions qui sont apparues ces dernieres annees. Vous savez tres bien que lorsque cette loi a ete presentee, on disait que le president de la Roumanie avait le salaire le plus grand et a partir de la, nous commencons pour le reste des salaires. Ce nest plus le cas, le president de la Roumanie na plus le salaire le plus eleve, et nous devons reanalyser cette loi sur les salaires. La Loi sur les retraites - cette coalition a dit des le depart: nous voulons une loi sur les retraites basee sur les cotisations. Et puis, bien sûr, il y a deux lois sur lesquelles nous travaillons et nous verrons la forme finale dans la prochaine periode. Journaliste: Autrement dit, la loi sur les retraites qui est maintenant en vigueur et qui devrait entrer en vigueur le 1er septembre ne sera pas appliquee a partir du 1er septembre? Cette nouvelle formule de calcul, qui resout ces inegalites dans le systeme de retraite? Florin Ciţu: Nous verrons si nous sommes prets avec une nouvelle loi sur les retraites pendant cette periode et nous pouvons lappliquer jusque-la. Mais le budget, bien sûr, est construit sur la legislation en vigueur. Journaliste: En ce qui concerne la loi sur les pensions, il est obligatoire par la loi que la pension soit indexee au niveau de linflation; sera-t-elle indexee au taux de linflation? Florin Ciţu: Je repete ce que jai dit depuis le debut: le budget est construit sur la legislation en vigueur; si la loi le dit, ce sera fait. Journaliste: Mais ces changements, ces modifications de la loi sur les salaires et de la loi sur les pensions devraient-elles apporter plus dargent, laisser plus dargent dans le Tresor public est-ce que vous avez une evaluation? Florin Cițu: Ce nest pas le but de ces lois ... Journaliste: De toute evidence, mais ... Florin Cițu: Tout dabord, jai dit au sujet de la loi sur les pensions quil sagissait de la contribution et cest le principe a partir duquel nous partons, dans la loi sur la salarisation il sagit dintroduire plus defficacite dans ladministration publique. Il sagit egalement de lier performances, les revenus a la performance - il y a plusieurs choses. En plus du fait que nous voulons avoir une hierarchie claire, nous devrions egalement introduire des indicateurs de performance, qui devraient etre lies a ces revenus. La croissance des revenus ne devrait donc plus etre une decision politique chaque annee, elle devrait etre liee a la performance de leconomie. Journaliste: Quest-ce que cela signifierait? Pour les fonctionnaires, par exemple, devraient passer un concours annuel ou ...? Florin Cițu: Il existe plusieurs variantes, sachez meme quil y a des variantes que nous avons introduites et que le Ministere des Finances Publiques allait introduire, ce qui se passe dans lUE depuis tres longtemps, et a la Commission europeenne. Par exemple, une rotation, pour qu`on ne pas reste au meme poste pendant 20 ans, apres un ou deux mandats en tant que directeur general ou il faudrait changer de fonction. Il existe de nombreux exemples dans lUE de bonnes pratiques en matiere de gouvernance de ladministration publique que nous utiliserons. Journaliste: Vous dites que vous ferez une analyse sur les augmentations dont beneficient les gens de ..., les employes du secteur public en general. Jaimerais vous demander si vous avez fait ca ...? Florin Cițu: Ce nest pas fini. Cela se fait en parallele avec lanalyse du budget, avec le budget pour 2021. Cest une reforme qui, vous savez, ces reformes que nous voulons introduire dureront deux ans et une grande partie des reformes que nous adopterons en 2021 aura un impact sur le budget en 2022, et il faut donc penser non seulement au budget pour 2021, on pense a ces deux annees. Cest ainsi que je regarde ce budget, et les investissements et les depenses de personnel, nous regardons tout cet ensemble pour les deux ans. Et comme vous ne mavez pas encore pose la question, je vais vous parler des investissements. Les depenses dinvestissements dans le budget vont augmenter cette annee, nous garderons le meme principe que nous avions lannee derniere pour financer autant dinvestissements que possible a partir de fonds europeens. Lors de la reunion du gouvernement, je pense quil y a deux ou trois reunions du gouvernement, jai demande aux ministeres didentifier les projets dinvestissements qui peuvent etre transferes au PNRR. Donc cet effort que nous avons fait lannee derniere et a donne des resultats, pres de la moitie de largent depense lannee derniere en investissements a ete regle, nous continuons avec cela et nous voulons augmenter ce pourcentage. La majeure partie de largent depense du budget devra en fait aller aux investissements tout comme l`argent provenant de fonds europeens. Nous avons egalement le PNR et le prochain exercice financier. Journaliste: Dernierement, nous avons un differend lie a louverture a Bucarest, au moins des restaurants, qui contribueraient de toute maniere aux recettes budgetaires. Il y a des voix qui soutiennent, y compris le Ministere de la Sante, lextension des mesures restrictives. Comment voyez-vous tout ce differend? Devraient-ils etre ouverts dans les villes où le taux dinfection a baisse ou non? Florin Ciţu: Jai dit que si cela ne tenait qua moi, jaimerais que toute leconomie soit ouverte demain. Nous avons besoin dune economie ouverte, nous avons besoin dinvestissements pour pouvoir payer, bien sûr, des salaires et des retraites plus eleves. En meme temps, oui, il faut tenir compte des recommandations des medecins, car cest une periode difficile. Ce sont eux qui doivent tomber daccord, ce nest pas ma decision. Mais en ce moment, dapres ce que je comprends, ces assouplissements, ces decisions, concernant Bucarest, ont ete prises sur la legislation en vigueur. Sil est decide de modifier ce seuil, que ce ne soit pas 3 pour mille, mais 2 pour mille ou 4 pour mille, bien sûr, ils peuvent le decider. Ce sont des experts, ils doivent tenir une reunion du comite dexperts, puis faire des recommandations, et nous prendrons une decision. Sur ce qui se passe aujourdhui, je ne peux pas avoir une opinion differente de celle basee sur la legislation en vigueur. Si la legislation en vigueur a ete observee et si les indicateurs que nous utilisons depuis un an montrent quil est acceptable dassouplir les conditions, alors ca se relache; si les indicateurs changent - et jai vu que M. Arafat la dit aussi, et jespere que tout le monde la dit - et que nous sommes a nouveau au-dessus de 3 pour mille, bien sûr nous reviendrons. Je le repete, cest une situation ... et on aurait dû voir lannee derniere, en 2020, quon sest adapte a chaque fois. Les choses se sont ameliorees, nous avons assoupli, comme ce fut cet ete; la situation a empire, nous avons restreint. Mais cela ne signifie pas, et il doit etre clair pour tout le monde, quavec ce tres peu dassouplissement des conditions, ce n`est pas possible d`abandonner le masque, abandonner le desinfectant. Donc tout le monde doit continuer de respecter les conditions pour nous proteger contre le virus. Et jespere quavec la vaccination, nous pourrons revenir a de meilleures conditions en ete, en quelque sorte vers la fin de lete. Journaliste: Mais la meme discussion est liee a la reouverture des ecoles? Parce que la, nous on ne peut pas ouvrir aujourdhui et que demain ou, enfin, la semaine prochaine, lorsque nous avons un taux plus eleve, nous pouvons les fermer a nouveau. Quelle est votre opinion personnelle? Florin Ciţu: Nous et le president de la Roumanie avons dit que nous prendrions une decision ferme le 2 fevrier. Dici la, nous suivons exactement ce qui se passe avec la situation epidemiologique en Roumanie. Si nous avons une aggravation de la situation, nous prendrons une decision le 2 fevrier. Personnellement, bien sûr, je veux comme tout le monde que les ecoles soient rouvertes et que leconomie soit ouverte, mais peu importe ce que je veux, c`est la situation sanitaire qui importe, car on ne peut pas trop se detendre. puis faire pression sur le systeme de sante. Je le repete: avec une campagne de vaccination qui se deroule bien en Roumanie, malgre toutes les critiques, et si nous regardons ce qui se passe dans lUnion europeenne, nous pouvons penser que dans la prochaine periode, nous assouplirons ces conditions. Journaliste: Concernant le vaccin et le COVID: nous avons une epidemie ou une eventuelle epidemie avec la nouvelle souche; si cela doit inquieter les Roumains et si lon sattend a dautres mesures restrictives precisement a cause de la nouvelle souche ? Florin Ciţu: Pour le moment, je pense quune enquete est en cours concernant cette nouvelle souche. Oui, nous devons etre ... Je le repete, si nous gardons les conditions que nous avions jusqua present, simples - masque dans lespace public, desinfectant, distance sociale, vous avez vu que cela a fonctionne et a fonctionne tres bien pour la Roumanie. Nous ne devons pas en abdiquer. Nous comprenons que cette nouvelle souche en provenance du Royaume-Uni semble se propager plus rapidement, cest vrai, mais si vous portez un masque, si vous avez une distance sociale et si vous utilisez un desinfectant, les choses restent les memes. Cest donc lorsque nous abandonnons ces mesures contre la pandemie; elle propage plus vite. Journaliste: Mais en France, on a encore parle dun confinement precisement a cause de cette nouvelle variante du virus. Florin Ciţu: Pour le moment, nous regardons nos chiffres en Roumanie. Si, Dieu nous en preserve, nous nous retrouvons dans cette situation, bien sûr, nous prendrons une decision. Mais je ne pense pas. Je le repete, les Roumains se sont conformes, et jai vu que pendant les vacances, ils ont respecte ces restrictions, tout le monde a respecte et les resultats ont ete vus. Jencourage encore tous les Roumains a porter un masque dans lespace public, a avoir une distance sociale, et vous verrez que nous pourrons compter dans ce sens. Journaliste: Comment vous sentez-vous apres le vaccin, apres la premiere dose? Florin Ciţu: Tres bien; tres bien. Ca ma vraiment donne plus denergie ... Je ne sais pas si cest grace au vaccin ou parce que je bois plus de cafe, mais je me sens vraiment bien, je nai aucun probleme. Journaliste : Concernant les investissements: aurons-nous des autoroutes cette annee, des kilometres dautoroutes? Parce que nous savons que la sante et leducation sont des domaines prioritaires. Y aura-t-il de largent pour ca aussi? Florin Ciţu: La sante et les investissements sont des domaines prioritaires en 2021. Journaliste: Leducation ne lest-ce pas? Florin Ciţu: Leducation aussi lest, mais nous allouons des ressources supplementaires pour pouvoir payer a la fois leducation et la sante, nous devons investir davantage. Il y aura egalement des kilometres dautoroute. Jai dit quil fallait prioriser les projets dinvestissements. Sibiu - Pitești est celui qui doit etre lance et nous devons avoir un plan, une planification claire et un budget etabli pour les quatre prochaines annees. Je ne veux pas que ce soit juste un budget pour 2021. Pour les grands projets, le plan de financement doit etre prepare pendant longtemps, afin que nous nayons pas a nous battre chaque annee pour trouver de largent pour ces projets. Merci beaucoup! Journaliste : Nous vous remercions! 2021-01-25 16:13:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-01-25_at_4.14.35_pm.jpegViceprim-ministrul Dan Barna, întrevedere cu Istvan Jakab, șeful interimar al Reprezentanței Comisiei Europene din RomâniaȘtiri din 22.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-01-22 16:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_2_resize.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu, viceprim-ministrul Dan Barna și ministrul investițiilor și proiectelor europene, Cristian Ghinea, privind unele măsuri aprobate în ședința de guvern din 20 ianuarieȘtiri din 20.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-01-20 16:39:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_135623715_453952062296976_1708475351426610967_n.jpgConferință de presă susținută de președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2, Valeriu Gheorghiță - 19 ianuarieȘtiri din 19.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/19-fevrier-conference-de-presse-du-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-valeriu-gheorghitaConference de presse tenue par le president du Comite national de coordination des activites de vaccination contre le SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu Gheorghiță, le vice-president de la CNCAV Andrei Baciu, le dr. Florentina Furtunescu, de lInstitut national de la sante publique, et le dr. Călin Alexandru, Departement pour les situations durgence Valeriu Gheorghiţă: Je commencerai par presenter le nombre de doses recues jusqua present en Roumanie. Il y a un total de 595 979 doses, recalculees apres avoir augmente le nombre de doses par flacon chez BioNTech-Pfizer, de cinq a six doses. Environ 331 097 doses ont ete distribuees a ce jour. En stock, 268 882 doses, auxquelles sajoutent 14 000 doses de la societe Moderna. Comme nous le savons, la premiere phase de la campagne de vaccination a commence le 27 decembre 2020, avec les dix unites medicales concues pour prendre en charge les patients atteints de COVID-19. En ce moment, le 19 janvier 2021, 196.734 personnes de la premiere etape sont vaccinees, ce qui represente 75% du nombre de personnes eligibles de la premiere etape, a laquelle 27.577 personnes sont deja programmees au 31 janvier, ce qui ce qui signifie quenviron 89% des personnes eligibles au premier stade pourraient etre vaccinees. Quant a la deuxieme etape de la vaccination, on le sait, elle a debute le 15 janvier, avec la vaccination du personnel et des beneficiaires des centres medico-sociaux et des centres dhebergement. Le 18 janvier, a 17 heures, 7.694 personnes ont ete vaccinees dans les centres medicaux et sociaux de 34 comtes. À lheure actuelle, nous avons 659 centres de vaccination actifs, totalisant 933 bureaux de vaccination, points de vaccination. Pour la deuxieme etape, strictement pour la deuxieme etape, nous avons 299 centres, totalisant 487 flux de vaccination ou points de vaccination. Les autres centres poursuivent lactivite pour terminer la premiere etape de la vaccination. De plus, la plateforme de programmation a ete mise en production a partir du 15 janvier pour les beneficiaires de la deuxieme etape de vaccination, selon la Strategie nationale de vaccination. Nous avons des personnes vulnerables, des personnes de plus de 65 ans, et pour cette categorie, il existe cinq modes de programmation differents, soit individuellement, sur la plateforme, via les beneficiaires qui peuvent ajouter jusqua neuf personnes en tant que beneficiaires de la vaccination. Aussi, par leSservice dassistance sociale de la mairie, par le medecin de famille ou par le service du centre dappels. Les personnes de moins de 65 ans qui sont familiarisees avec leurs maladies chroniques qui ont ete incluses dans la categorie des personnes et des maladies chroniques, respectivement eligibles a la deuxieme etape de la strategie de vaccination, peuvent egalement etre programmees de plusieurs manieres. Soit individuellement, par lintermediaire de parents ou par lintermediaire des directions de lassistance sociale de la mairie; dans ces trois situations, il est necessaire dinterroger la base de donnees de la Caisse nationale dassurance maladie pour valider que la personne est effectivement inscrite avec une maladie chronique. Il y avait des situations dans lesquelles des personnes ne pouvaient pas etre trouvees dans la base de donnees de la Caisse nationale dassurance maladie et de ce point de vue, il y a deux alternatives: le rendez-vous peut etre pris par le medecin de famille ou le medecin traitant qui valide directement cette personne comme inscrite en cas de maladie chronique, sans avoir besoin dinterroger la base de donnees de la Caisse nationale dassurance maladie ou via le service du Centre dappels, le rendez-vous est pris et la personne se presentera au centre de vaccination avec un document medical dont elle dispose dossier, une lettre medicale ou une note de sortie de lhopital. Comme nous le savons, nous avons un service de centre dappels avec un numero unique 021.414.44.25, qui fournit actuellement des horaires et des questions sur la facon de planifier les personnes qui souhaitent se faire vacciner. Pour le moment, nous parlons denviron 400 operateurs dans tout le pays qui prennent les appels telephoniques. En ce qui concerne le personnel au service des activites essentielles, a partir de linfrastructure critique de lÉtat, le mode de programmation se fait par lintermediaire de lemployeur. Lemployeur etablit et sinscrit sur la page Web de la plate-forme de programmation, puis telecharge la liste avec le personnel et la liste peut etre telechargee pratiquement dans la liste avec plusieurs personnes et non individuellement. Et de ce point de vue, lemployeur peut completer le rendez-vous individuel de la personne ou chaque individu peut etre trouve- en recherchant le CNP, on introduit son numero de telephone puis il finalise la programmation au centre de vaccination et le jour où il veut se faire vacciner. Pour le moment, a partir du 15 janvier, 340 573 personnes sont programmees jusqua aujourdhui a 10h00. Grace au service du Centre dappels, environ 16% de ces personnes, representant 52.938 personnes, par lintermediaire du medecin de famille ou du medecin traitant, environ 12% de ces personnes, representant 41.463 personnes, individuellement ou par lintermediaire de parents, 44% des personnes environ, representant 148.056 personnes et par lintermediaire des employeurs, 28% des personnes, representant environ 98.116 personnes. En ce qui concerne les categories de personnes inscrites, 23% sont des personnes inscrites atteintes de maladies chroniques, de moins de 65 ans, les personnes de plus de 65 ans representent environ 51% du nombre total de personnes inscrites, soit en valeur absolue 17.2 997 de personnes, et en termes de personnel au service des activites essentielles, on parle de 26%, ce qui, de notre point de vue, est un pourcentage optimal denviron 75% de personnel a risque, de personnes vulnerables, respectivement 25% de activites essentielles. En ce qui concerne le bilan des personnes vaccinees jusqua present, hier, comme on le sait, au cours des dernieres 24 heures, a 17 heures, lorsque le rapport est fait, 30237 personnes ont ete vaccinees, dont 29.162 personnes ont ete vaccinees avec la premiere dose et 1.075 personnes ont ete vaccinees avec la dose de rappel. Le nombre total de doses administrees depuis le 27 decembre est de 235 239, dont 233. 288 personnes vaccinees avec la premiere dose, respectivement 1 951 personnes vaccinees avec la premiere dose et la dose de rappel. Je peux vous dire, pour la situation daujourdhui: a 13h30, 20.303 personnes etaient deja vaccinees avec la premiere dose et environ 548 personnes effectuaient leur dose de rappel. Le nombre total deffets indesirables enregistres au niveau des centres de vaccination et, par la suite, deffets indesirables enregistres sur la plate-forme de lAgence nationale des medicaments et des dispositifs medicaux en Roumanie etait de 809 effets indesirables courants et mineurs et aucun effet indesirable grave na ete enregistre dans le nombre de personnes. que nous avons vaccine jusqua present. Ce que je peux vous dire, cest que nous ne sommes certainement pas les premiers en Europe, mais nous ne sommes pas les derniers non plus, et ce qui nous interesse toujours, cest dameliorer lacces des gens a la vaccination. Nous avons lintention douvrir plusieurs centres de vaccination progressivement et en fonction du nombre de doses qui seront delivrees en Roumanie, afin dassurer a toute personne vaccinee, a la fois la premiere dose et le rappel. Si vous avez des questions, jaimerais determiner la methode des le debut. Chacun de vous posera deux questions et en fonction du temps dont nous disposons, nous repondrons a dautres questions specifiques que vous jugez importantes. Je vous remercie! Journaliste: Une question sur la vaccination et la decision dhier du CNSU. On comprend que dix jours apres la deuxieme dose, ceux qui se trouvent dans cette situation nont plus a etre isoles, en quarantaine, lorsquils entrent en Roumanie, peu importe doù ils viennent et la question est, par exemple, pour le printemps-ete, lorsque les gens commencent a planifier leurs vacances, dans le cas des familles avec enfants, on sait que les enfants de moins de 16 ou de moins de 18 ans ne sont pas vaccines, selon le vaccin, comment cette ifacilite sera-t-elle appliquee? Par exemple, lenfant qui nest pas vaccine, sil part avec ses parents vaccines a letranger et revient, restera-t-il en isolement ou en quarantaine ou beneficiera-t-il des memes facilites que ses parents? Valeriu Gheorghiţă: Cest une tres bonne question. Si vous me le permettez, jaimerais demander au professeur Florentina Furtunescu, de lInstitut national de la sante publique, de repondre a cette question, etant donne que jai meme eu une discussion sur ce sujet avant la conference. Florentina Furtunescu: Merci. Cette question a une reponse qui varie en fonction de la situation epidemiologique dans les pays où voyagent les familles avec enfants. Dans tous les cas, si, par exemple, une famille voyage avec un enfant dans un pays où lincidence du COVID-19 est elevee, a son retour en Roumanie, lenfant risque de propager la maladie. Cest un vecteur, il doit donc etre mis en quarantaine pendant dix jours et lun des parents doit rester avec lenfant. Ce sont, par exemple, les implications demographiques des voyages. Journaliste: Et une question complementaire. Jaimerais, pour autant que vous le sachiez, que M. Baciu puisse clarifier les informations qui sont parvenues au Gouvernement. Une decision commune a cet egard est-elle en discussion au niveau europeen, de sorte que la regle que, par exemple, la Roumanie a instauree hier soir, soit generalement valable pour tous les pays de lUnion europeenne? Est-ce que, ceux qui ont deux doses de vaccin, ne doivent plus rester en confinement ou en quarantaine lorsquils vont dun pays de lUE a un autre pays de lUE et reviennent? Andrei Baciu: Tant sur ce sujet que sur dautres sujets dinteret pour tous les pays membres de lUnion europeenne, il y a eu de longues discussions et analyses. Vous avez vu quil y a eu egalement des positions publiques des principaux dirigeants europeens sur cette question. Aucune decision na encore ete prise, nous attendons de voir comment ces analyses evolueront au niveau europeen. Journaliste: Une precision: donc, si seuls les parents ou adultes vaccines partent, peu importe sils partent pour un pays vert, jaune, rouge, tant quils sont vaccines, lorsquils reviennent ils nentrent pas, ou lorsquils viennent de letranger, ils ne le font pas sais-je moi les Roumains de la diaspora. Juste la situation où ils emmenent leurs enfants avec eux. Florentina Furtunescu: Seulement la situation dans laquelle il y a des personnes non vaccinees. Dans le cas des enfants, nous savons quils ne sont pas encore vaccines. Valeriu Gheorghiţă: Il est obligatoire de parler de ladministration des deux doses et davoir au moins 10 jours a compter de ladministration de la deuxieme dose. Journaliste: Bonjour! Ensuite, nous voyons quil y a des problemes avec la plateforme denregistrement et les gens disent quil est difficile de sinscrire. Vous, M. Gheorghiţă, avez dit a plusieurs reprises que vous souhaitiez que cette plate-forme soit plus conviviale. Cela signifie-t-il quil y aura des changements? Et si oui, quels types de changements et quand? Valeriu Gheorghiţă: Nous essayons de rendre cette plateforme facile a utiliser pour chaque personne, quel que soit le niveau dexpertise que nous avons en termes de competences informatiques, mais je peux vous dire que le nombre de personnes qui sont deja programmees a ce moment, pratiquement, en 72 heures, cela confirme que ce nest pas forcement si complique de prendre ce rendez-vous; il existe plusieurs facons dont la personne peut programmer. Ce que je pourrais vous dire, dapres les discussions que jai eues avec des collegues du Service Special des Telecommunications, qui gere cette plateforme de programmation, il est tres difficile, lorsque la plateforme est en production, dintervenir avec de nombreux changements. et nous annoncerons a lavance ces periodes de maintenance, au cours desquelles elles pourront probablement se faire de nuit, afin de ne pas impacter le processus de programmation de ces personnes. Mais vraiment, il y avait ces petites syncopes en matiere de programmation. Je peux vous dire que ce type de dysfonctionnement existe dans plusieurs pays, dont lAllemagne, y compris dautres pays europeens. En gros, nous essayons de corriger a la volee et nous sommes particulierement preoccupes par les plaintes de chacun. Nous essayons de collecter toutes ces plaintes et de les transformer en exigences operationnelles, pour que la plateforme soit vraiment utile pour chaque personne, car cette plateforme ne se limitera probablement pas a lavenir a la vaccination contre le COVID-19, elle estime que il peut etre utilise, par exemple, apres le modele allemand. Cest une maniere dutiliser cette plateforme dans le programme national de vaccination, quel que soit le type de vaccin dont nous parlons. Mais cest une situation qui nest evidemment pas decidee pour le moment, mais ce serait dommage de perdre autant de travail et dexpertise de nos collegues. Nous devons capitaliser davantage sur cette plate-forme informatique. Journaliste: Lobjectif de la Roumanie est de vacciner 10,7 millions de personnes. Compte tenu du rythme auquel la vaccination est administree et du rythme auquel nous recevons les doses de vaccin, quand prevoyez-vous que cela se produise? Combien de temps? Valeriu Gheorghiță: Dici fin septembre, nous pourrons couvrir ce nombre de personnes vaccinees, dans la mesure où ces personnes veulent se faire vacciner. Je peux vous dire que la Roumanie a contracte des doses suffisantes et aussi, a partir du deuxieme trimestre de cette annee, le nombre de doses livrees a la Roumanie sera nettement plus eleve, ce qui nous permettra d'accelerer le rythme de la vaccination, afin dassurer l`acces de chaque personne a la vaccination en temps opportun. Andrei Baciu: Je voudrais faire un autre ajout ici. Pour le moment, la Roumanie a contracte, jusquen septembre, suffisamment de doses pour vacciner plus de 10 millions de personnes, comme vous lavez dit. De plus, dici la fin de 2021, nous avons un total de plus de 23 millions de doses, en tenant compte des doses contractees de Moderna, et la bonne nouvelle pour le premier trimestre est que nous recevrons un peu plus de 400.000 doses de Moderna avec des livraisons. a deux semaines et les doses de BioNTech Pfizer continueront a venir chaque semaine dans un chiffre qui augmente dune semaine a lautre, et dici la fin du mois de mars, nous aurons plus de 2 millions et demi de doses de BioNTech Pfizer. Telles sont les perspectives pour le premier trimestre et pour toute lannee. Journaliste: Bonjour! Jaimerais que vous me disiez si vous gardez des doses de rappel du vaccin de rappel pour toutes les personnes qui ont recu la premiere dose. Valeriu Gheorghiţă: Nous gardons proportionnellement, juste pour avoir une solution pour couvrir les personnes qui sont deja vaccinees, au cas où il y aurait des retards dans la livraison des doses, comme cela sest produit cette semaine, mais de ce point de vue, je voudrais dire quaujourdhui nous avons des stocks de moins de la moitie du nombre de personnes. Pratiquement, plus de la moitie des doses sont delivrees, donnees aux centres de vaccination, et les stocks sont inferieurs a 50% du nombre de personnes eligibles. Donc, de ce point de vue, nous ferons tout ce qui concerne le Comite National pour pouvoir assurer lacces des personnes a la fois au rappel, mais, en meme temps, cetait notre decision, pour assurer lacces de nouvelles personnes a la vaccination chaque jour. Il y a, je vous disais, des modeles pris dans dautres pays qui ont decide dutiliser toutes les doses et de faire une pause dans laquelle aucune nouvelle personne ne devrait etre vaccinee et ne faire que le rappel. En Roumanie, nous voulons une continuite, pour pouvoir assurer en parallele la vaccination des personnes qui effectuent le rappel, mais aussi pour avoir un acces important du nombre de nouvelles personnes a vacciner. Journaliste: Est-ce que vous limitez le nombre denregistrements en fonction de la securite des livraisons de vaccins? Valeriu Gheorghiță: Nous regardons toujours le nombre de doses qui nous parviendront, respectivement le nombre places libres. Je peux vous dire quen ce moment il y a plus de 1.100.000 creneaux occupes depuis le 2 janvier et ici on parle de gens qui sont deja programmes sur la plateforme et de gens qui ont pris rendez-vous et qui nont pas recu une seule dose et ni le rappel, pour etre vaccine. Donc, fondamentalement, nous avons vraiment besoin de plus de 900.000 doses pour vacciner les gens qui sont deja programmes en ce moment. Toutes ces doses seront disponibles et nous assurerons la vaccination de toutes les personnes qui sont programmees sur la plateforme et qui ont effectue le rappel. Journaliste: Si vous me le permettez, sil vous plait, 1.100.000 places sont occupees par le nombre de personnes inscrites, cela signifie la moitie, non? Valeriu Gheorghiță: moitie. Journaliste: 550.000 doses. Valeriu Gheorghiță: Il y a deja 234.000 personnes vaccinees et il y a encore 340 et quelques milliers de personnes qui sont prevues. Journaliste: Bonjour! Luiza Gireadă de TVR. Je voudrais que vous me disiez, etant donne que dans toutes les regions du pays, la demande de vaccination nest pas aussi elevee, si vous envisagez de deplacer les doses des zones où la demande est faible vers des zones a forte demande, comme la Capitale ou d`autres zones ? Valeriu Gheorghiță: La repartition des centres de vaccination dans chaque departewment a ete faite en fonction de la densite de population et surtout du nombre de personnes de plus de 65 ans, car la prevalence des maladies chroniques est la plus elevee, et de ce point de vue Compte tenu de cette densite de population, il existe une difference dun departement a lautre en termes de nombre de centres de vaccination, mais aussi de points de bureaux de vaccination. À ce stade, je peux vous dire que les places sont presque occupees, au maximum, mais si nous constatons que dans certains centres de vaccination nous navons pas une activite accrue, nous pourrons eventuellement envisager de relocaliser ce centre de vaccination dans une autre zone geographique, dans une autre localite du meme departement, car il peut y avoir dautres facteurs qui reduisent laccessibilite des personnes, comme la tres longue distance entre le domicile et le centre de vaccination. Journaliste: Et une autre question liee a la vaccination des personnes non transportables. Combien de temps pensez-vous que leur vaccination commencera et pourquoi les equipes mobiles, les centres mobiles ne fonctionnent-ils pas? Que leur manque-t-il? Valeriu Gheorghiță: Actuellement, des equipes mobiles sont utilisees et sont affectees aux centres residentiels et aux centres medicaux et sociaux. Il existe une vaste activite de vaccination dans ces centres sociaux. Aussi, pour la vaccination des personnes a domicile qui ne peuvent se rendre dans un centre de vaccination, pendant ces deux jours jai eu plusieurs discussions avec mes collegues des groupes de travail et durant cette semaine nous prendrons la meilleure decision. pour assurer la vaccination de ces personnes. Je peux vous dire que cela se fera au domicile de la personne, mais la maniere exacte dont nous procederons na pas encore ete decidee. Journaliste: Donc, cette semaine, vous prenez la decision, cela signifie que la semaine prochaine, ces personnes devraient s`attendre et ... Valeriu Gheorghiță: Bien sûr. La personne qui est a la maison qui ne peut pas se rendre dans un centre de vaccination na pas a se programmer dans la plate-forme informatique, cest-a-dire quelle ne perd pratiquement pas de temps. Lorsque cette chaine sera creee, du point de vue de la gestion efficace, de ladministration des vaccins, ceux-ci seront mis en service et toutes les personnes qui ne pourraient pas le faire seront enregistrees, ainsi que le medecin de famille et les representants des directions de laide sociale de chaque mairie, de la localite respective et l`on etablit les jours où ces personnes pourront se faire vacciner. Journaliste: Merci. Journaliste: Le ministre de la Sante a lance dans lespace public la variante de mise en œuvre dun systeme de programmation des listes dattente pour les personnes qui souhaitent se faire vacciner, mais pour le moment elles ne peuvent pas commencer leur vaccination. Ce systeme a-t-il ete discute et comment cette programmation peut-elle etre realisee? Également sur cette plate-forme qui a echoue? Valeriu Gheorghiţă: Jai eu, avec des collegues du STS, ainsi quavec des collegues des groupes de travail, ces discussions. Nous voulons cette facon de programmer. Ce nest pas, si vous voulez, unique pour cette plate-forme de programmation, il existe dautres plates-formes dans dautres pays qui utilisent ce systeme de liste dattente , dans lequel les gens sinscrivent, se don't un comte, selectionnent eventuellement un centre de vaccination comme leur premier preference et lorsque ces places dans les centres de vaccination seront disponibles, la personne sera affectee au centre quelle aura choisi comme centre quelle prefere. Sinon, une repartition aleatoire est effectuee dans les autres centres de vaccination a proximite du lieu de residence ou dans le comte respectif. Cest une exigence dont nous avons discute hier avec des collegues de STS et nous verrons le moment où elle pourra etre mise en œuvre, afin que nous puissions donner a chacun la possibilite, par exemple, de la deuxieme etape a lhoraire plus tard, automatiquement, pour effectuer la distribution, en fonction du nombre de places disponibles. Journaliste: Avez-vous deja estime combien de temps ce systeme pourrait etre mis en œuvre? Valeriu Gheorghiță: Je vous en prie, chers collegues de STS. On allait recevoir ce delai ... on parle dune periode dattente de 10 a 14 jours maximum. Journaliste: Je demande dans le sens que cest un travail laborieux de developper ce systeme ou peut-il etre mis en œuvre du jour au lendemain? Cest pourquoi je demande. Valeriu Gheorghiță: Du jour au lendemain, bien sûr que non. Cest un travail plutot laborieux, etant donne que lon parle dune plateforme qui est en fonctionnement et quil est difficile deffectuer des operations dun point de vue technique sur cette plateforme, en supposant quil ny aura pas de problemes techniques qui meneront meme au blocage de la plateforme, cest-a-dire que cest une situation qui doit etre assumee et de ce point de vue, nous attendons un delai raisonnable, que les collegues de STS nous donneront dans les prochains jours. Journaliste: Il y a des voix de grandes institutions etatiques qui seraient vaccinees dans cette deuxieme etape, concernant le fait que ce systeme de vaccination devrait etre mis en œuvre sur le lieu de travail. Par exemple, un parlementaire a reclame un tel systeme. Est-il possible pour les fonctionnaires de se faire vacciner au travail, dans de grandes institutions? Valeriu Gheorghiță: Selon la strategie de vaccination, comme vous le savez tres bien, les equipes mobiles de vaccination peuvent assurer la vaccination notamment des personnes des centres medico-sociaux et residentiels, mais aussi de certaines categories de personnes qui exercent des activites essentielles et d`où il est difficile de quitter le travail. Dans ce cas, le cabinet medical sur le lieu de travail peut etre utilise et une equipe mobile est mise en place, a la fois a partir de la propre ressource du personnel medical de cette unite, a laquelle une autre ressource humaine peut etre ajoutee, afin que le personnel puisse egalement etre vaccine sur le lieu de travail. Il y a donc cette possibilite, mais les ressources humaines, il faut le comprendre, sont limitees. Il y a, a lheure actuelle, une priorite des personnes vulnerables, des personnes a risque de developper des formes severes et, de ce point de vue, la plupart des equipes mobiles se concentrent sur la vaccination du personnel des centres medico-sociaux et residentiels. Journaliste: Une clarification: les parlementaires pourraient-ils etre vaccines dans le batiment du Parlement? Valeriu Gheorghiță: Tant quil y a un cabinet medical et des equipes medicales mobiles qui peuvent le faire, bien sûr. Journaliste: Il y a certains centres dans le pays où les vaccins ne sont pas encore arrives. Quand viendront les prochaines doses de vaccin? Valeriu Gheorghiță: Les versements sont hebdomadaires, comme on le sait, il y a un calendrier de livraison qui est respecte, chaque mois de la semaine les doses arrivent de la societe BioNTech-Pfizer et, comme annonce par le secretaire dÉtat Andrei Baciu, la societe Moderna livre, au moins temporairement, a un intervalle de deux semaines. Journaliste: Quant aux listes dattente pour la programmation, comment vont-elles fonctionner exactement? Valeriu Gheorghiță: Sil vous plait, si possible, le STS, expliquez-nous. Representant STS: En ce moment, la possibilite technique est en cours danalyse pour permettre aux gens, dabord et avant tout, de sinscrire, et plus tard, apres leur inscription sur la plateforme de programmation, il y aura certaines conditions, evidemment etablies ensemble avec les autorites medicales, afin de pouvoir permettre la programmation des personnes, en tenant compte de la localite pour laquelle elles ont opte, mais aussi dautres conditions bien etablies. Valeriu Gheorghiță: Je peux vous dire, de ce point de vue, que les personnes seront selectionnees dans lordre dinscription sur cette liste dattente, et lattribution se fera en respectant cette proportion de 75%, respectivement 25%, cest-a-dire quil y aura trois personnes de les groupes vulnerables et une personne exercant des activites essentielles, precisement pour maintenir cette juste proportion entre les personnes a risque et les personnes exercant des activites essentielles. Journaliste: Vous parliez un peu plus tot des doses de Pfizer, je voulais savoir comment vous vous avez fait les calculs, si vous avez calcule a cinq doses ou a six? Valeriu Gheorghiță: a six doses. Les inventaires ont ete recalcules. Journaliste: Tres bien. Et jaimerais que vous me disiez le moment exact des vaccinations pour ceux qui travaillent dans le transport et la restauration? Valeriu Gheorghiță: Selon la programmation que lemployeur et les employes prendront dans la plateforme de planification, dans la limite des places actuellement disponibles. Il ny a pas de calendrier preferentiel. Journaliste: Je comprends. Pourquoi les centres de vaccination des hopitaux ne restent-ils pas ouverts? Nous savons que 376 centres de vaccination ont ete ouverts dans un premier temps. Valeriu Gheorghiță: Environ 100 dentre eux sont restes et travaillent dans la deuxieme etape. Plus de 270 hopitaux en Roumanie sont actuellement impliques dans la gestion et la fourniture de soins de sante aux patients diagnostiques avec le COVID-19, les ressources humaines sont actuellement limitees dans ces hopitaux. Comme nous le savons, il a ete necessaire de completer avec des benevoles, des etudiants ou des residents dautres specialites, et de ce point de vue, nous ne pouvons pas bloquer ou ralentir lactivite de ces unites medicales par une activite de vaccination. Nous avons la possibilite daugmenter le nombre de centres de vaccination en dehors des unites medicales et nous le ferons. Des que nous aurons un nombre accru de doses, ces centres de vaccination seront progressivement ouverts. Comme nous le savons, aujourdhui, a Romexpo, deux nouveaux centres de vaccination ont deja ete ouverts, avec 10 points de vaccination chacun, et dautres centres de vaccination suivront dans la prochaine periode. Journaliste: Ont-ils ouvert aujourdhui et ont deja commence a fonctionner aujourdhui ou ...? Valeriu Gheorghiță: Demain ils auront lactivite de vaccination. Journaliste: Je comprends. Merci! Călin Alexandru: Je voudrais completer si vous me le permettez, Monsieur le president. Valeriu Gheorghiță: Sil vous plait! Călin Alexandru: Pour absolument tous les hopitaux qui onr eu des centres de vaccination, ils continuent a travailler pour ceux de la premiere etape. Ainsi, les medecins qui ont fait leur premiere dose viendront faire le rappel dans ces centres et ceux qui veulent sinscrire pourront encore faire leur premiere dose. Tous les hopitaux nont pas de points de vaccination a ouvrir pour la deuxieme etape, mais tous ceux qui ont ete dans la premiere etape continuent la vaccination jusqua la fin de la premiere etape. Journaliste: Concernant la situation dans le departement de Hunedoara où 60 doses de vaccin ont ete congelees, vous avez dit que la DSP menera une enquete. Dapres ce que jai compris, linfirmiere qui a pris les vaccins a tout fait sous la coordination de la DSP et elle est restee au froid pendant deux heures avec les vaccins dans ses bras, car lecole où le vaccin devait etre stocke etait fermee et la DSP na pas repondu au telephone. Lenquete de la DSP est-elle suffisante ou envisagez-vous denvoyer un organisme de controle? Valeriu Gheorghiţă: Chaque departement dispose dun noyau de coordination departementale, qui est actuellement sous la coordination de linstitution du prefet. Ce sera certainement une evaluation et une evaluation continue de la situation que vous presentez. Nous decouvrirons quelles sont les conclusions et nous verrons plus tard si une reevaluation de la situation a Hunedoara est necessaire. Journaliste: Quelle est la situation des personnes des camps de refugies en Roumanie? À quel stade seront-ils vaccines? À quoi ressemblera la procedure dans leur cas, si vous avez un certain nombre de ces personnes et si vous jugez necessaire dimpliquer les ONG dans cette demarche? Valeriu Gheorghiţă: Je pense que nous avons besoin de limplication de tous les acteurs concernes et de tous ceux qui peuvent vraiment contribuer au bon deroulement et au bon deroulement de la campagne de vaccination. Apres tout, nous parlons dun effort national. Ce nest pas un effort qui devrait se limiter a un comite de vaccination, si vous voulez. Il sagit dune campagne de vaccination, dune ampleur inedite, et, de ce point de vue, le succes de la campagne reside dans la collaboration interinstitutionnelle, dans la collaboration de toutes les autorites, tant au niveau central que local. En ce qui concerne le nombre de ces personnes, nous ne disposons pas pour l'instant d'evaluation du nombre de ceux qui veulent se faire vacciner, des personnes eligibles, mais il est tres probable que la vaccination de ces personnes sera egalement assuree par des equipes ou des centres de vaccination mobiles. Journaliste: Dans la deuxieme etape, il y aura des priorites pour la vaccination - et ici je veux dire les enseignants? M. Sorin Cimpeanu a declare que les enseignants seront prioritaires dans la deuxieme etape de la vaccination. Valeriu Gheorghiţă: En ce moment, il y a une evaluation, avec des collegues du groupe medical de lInstitut national de la sante publique et du Ministere de lÉducation, a travers laquelle nous voulons voir le nombre de personnes eligibles au Ministere de lÉducation, dans le systeme educatif. les doses disponibles et si nous pouvons donner la priorite a ces doses au personnel educatif, nous le ferons certainement; Étant donne quil sagit dune initiative nationale, il est important dassurer au plus vite lacces du personnel educatif, en particulier de ceux qui entrent en contact direct avec les eleves, les ecoliers, le personnel des jardins denfants, pour la vaccination. Journaliste: Merci. Journaliste: Jaurais une autre question, si vous me le permettez, pour Mme Furtunescu. Je voulais lui demander a quel pourcentage de vaccines supplementaires vous envisagez de supprimer certaines des restrictions? Florentina Furtunescu: Si nous avons bien compris votre question, a partir de quel pourcentage de vaccination de la population devrions-nous lever les restrictions, oui? Journaliste: Exactement, oui. Florentina Furtunescu: En general, limmunite de groupe ou limmunite de la population est obtenue apres 70%, 60-70% de personnes vaccinees; il nous reste donc a nous rapprocher de ce chiffre et nous en tiendrons compte. Journaliste: Bonjour! Comment feront ceux qui vivent a Bucarest et pas seulement, qui ont ete programmer se faire vacciner meme a 200 km, parce quil ny avait plus de places disponibles dans les centres de la region dorigine? Valeriu Gheorghiţă: Je pense que si ces personnes ont choisi de se rendre dans ces centres de vaccination, elles ont certainement les ressources necessaires pour aller se faire vacciner dans le centre quelles ont choisi. Journaliste: j`ai discute aujourdhui avec des personnes qui ont rencontre ce probleme et nous ont dit quelles avaient en fait ete affectees, par exemple, dans le departement de Giurgiu, car il ny avait plus de places disponibles dans la Capitale. Valeriu Gheorghiţă: Le systeme, pour le moment, ne rend pas cette distribution aleatoire. Cest donc une situation ponctuelle que nous evaluerons et vous donnerons une reponse, mais, pour le moment, il ny a pas de relocalisation aleatoire des personnes qui sont inscrites sur la plateforme, car nous navons pas ce service de liste d`attente. Journaliste: Et jaurais une autre question. On sait que dans de nombreux centres de vaccination il ny a pas de personnel medical pour exercer l`activite et certains medecins affirment que certains medecins de famille refusent dexercer leur activite dans ces centres, car ils ne disposent pas de materiel de premier secours, si lon peut dire donc, si un patient est blesse. Par exemple, de nombreux centres sont organises en gymnases, ils nont meme pas dambulance a proximite. Merci! Valeriu Gheorghiţă: Chaque centre de vaccination est pourvu dun kit durgence et egalement dun kit dintervention medicale, en cas de reaction allergique majeure, de reaction anaphylactique. Ces kits contenant, par exemple, des seringues dadrenaline preremplies, EpiPens, ont deja ete achetes. Ils sont arrives en Roumanie et sont distribues aux centres de vaccination actuellement operationnels. Nous avons egalement et sommes prepares des equipements de protection individuelle, tout le materiel sanitaire necessaire a la conduite normale des activites de vaccination est present, cest pourquoi cela se produit, et comme nous ouvrons dautres centres de vaccination ce genre de procedures sont cours d'achat. Le dr Călin Alexandru peut vous donner plus de details. Pratiquement tout le materiel necessaire est actuellement acquis dans le cadre de contrats-cadres et de contrats ulterieurs qui sont mis en œuvre proportionnellement a lactivite des centres de vaccination. Călin Alexandru: Ici, je voudrais completer, en ce sens que tous les centres de vaccination qui vont fonctionner ne sont pas actuellement fonctionnels. Precisement parce quil ny a pas assez de doses, nous preparons et mettons en place les centres de vaccination au fur et a mesure que nous avons la capacite de livrer le vaccin a ces centres. De ce point de vue, il y a probablement des centres qui ont ete prevus ou des espaces où des centres de vaccination qui ne sont pas actuellement operationnels sont destines a fonctionner. Concernant le fait que certains centres nont meme pas dambulance, je vous informe que cest un point de vue plutot faux. Il ne devrait pas y avoir dambulance dans chaque centre de vaccination. Il doit y avoir des kits durgence, le personnel medical est forme exactement a la facon de reagir et nous avons un service durgence qui est universellement appelable, via le 112, qui peut intervenir rapidement. Donc, de ce point de vue, le fait quil ny ait pas dambulances dans les centres de vaccination nest pas une mauvaise chose. Les ambulances doivent resoudre les situations urgentes et dangereuses pour la vie humaine a chaque moment et ne pas attendre a proximite dun centre de vaccination, où, pratiquement, pensez que de toutes les doses qui ont ete administrees jusqua present, il n`y a eu meme pas une reaction majeure. Si nous avions eu une ambulance a proximite de chaque centre de vaccination, nous naurions rien fait dautre que les sortir de lactivite operationnelle et risquer de ne pas pouvoir intervenir pour les personnes qui en ont vraiment besoin. Journaliste: Bonjour, Raluca Barcă, ANTENA 3. Jai une question sur une categorie socioprofessionnelle en cours de vaccination en ce moment, a savoir les enseignants. On sait, selon les donnees fournies par le Ministere de lÉducation, que jusqua present, on veut vacciner, au moins dans le milieu pre-universitaire, 45% des enseignants et ici peut-etre que M. Baciu pourrait clarifier. Je voudrais vous demander si vous envisagez dorganiser des seminaires, des ateliers, meme en ligne, en partenariat avec le Ministere de lÉducation, dans lesquels des medecins specialistes expliqueront exactement aux enseignants ce quimplique exactement la vaccination, quels avantages ils en ont, afin d`en augmenter le pourcentage, sachant que l'ecole est le moteur d'une societe saine. Andrei Baciu: En effet, ces webinaires se sont averes tres efficaces. Cetait une solution qui a ete adoptee pour la premiere categorie et maintenant que la deuxieme categorie a ete ouverte, sans fermer la premiere etape de la vaccination, dont nous connaissons deja les resultats, 75% de la premiere categorie ont deja ete vaccines, avec un pourcentage jusqua 85% dont la vaccination est deja prevue. Des resultats positifs et encourageants, je dirais. En effet, cela peut egalement etre une solution pour toutes les institutions gerees par le Ministere de lÉducation. En ce sens, des discussions ont eu lieu avec le M. le ministre Cimpeanu et nous trouverons la meilleure solution car, au final, notre volonte est de transmettre toutes les informations, afin que chacun puisse prendre une decision informee. Valeriu Gheorghiță: Si vous me le permettez, en completant, il existe un plan pour ce type de webinaire scientifique avec le personnel educatif, en partenariat avec le College roumain des medecins et les recteurs des universites de medecine et de pharmacie, en envisageant pratiquement lorganisation de ce type dactivites, car quand on opte pour la vaccination, il est bon detre suffisamment informe pour prendre la bonne decision a ce moment-la. Journaliste: Si vous continuez mentionner un suivi, quand les premiers seminaires pourraient-ils etre organises? Valeriu Gheorghiță: Je ne pourrais pas dire parce que cest une organisation qui est, si vous voulez, en charge du Ministere de lÉducation, en partenariat avec les universites medicales. Journaliste: Et jaurais une autre question, comme je viens dentendre, le fait quapres l`immunisation par le vaccin de 60% de la population de notre pays, nous pourrions voir certaines des restrictions supprimees et ensuite je voudrais vous demander quelles pourrait etre les premieres restrictions supprimees? Merci! Valeriu Gheorghiță: Professeur, si vous voulez! Florentina Furtunescu: Je pense que cette analyse est une analyse intersectorielle, en tout cas dune semaine a lautre il y a, disons, des choses qui nous rapprochent de la normale. Notre objectif est datteindre une proportion la plus large possible de la population vaccinee, et les restrictions seront envisagees a la fois en fonction du pourcentage de personnes vaccinees et selon levolution epidemiologique. Valeriu Gheorghiță: En completant, je voudrais souligner moi aussi, il est important a la fois le nombre de personnes vaccinees et le pourcentage de vaccination collective, mais aussi le nombre de cas dinfections qui seront signales a ce moment-la. Autrement dit, il est important de regarder, dautre part, combien de cas nous aurons dans la population, quel est le pourcentage de tests positifs et a ce moment-la il y aura une analyse, celle dun grand groupe dexperts. Il sagit dune analyse intersectorielle et la meilleure decision sera certainement prise, car nous voulons tous supprimer ces restrictions. Journaliste: Bonjour! Rafaelo Varga, Roumanie TV. Monsieur Gheorghiță, tres recemment, le journal Adevărul a publie un article dans lequel il parle des tensions entre vous et le ministre de la Sante, dans lequel il dit plus precisement que le ministre de la Sante a lintention de vous laisser sans attributions sur la campagne de vaccination. Savez-vous quelque chose sur ces discussions? Y a-t-il des tensions entre vous et M. Vlad Voiculescu? Cet article mentionne egalement que vous avez menace de demissionner si vous etiez sans attributions et que vous avez meme eu une discussion avec le Premier ministre Florin Cițu. Valeriu Gheorghiță: En general, je suis une personne qui na de tensions avec personne et qui ne menace pas, donc ce nest pas le cas. Il y a des discussions specifiques que jai eues avec M. le ministre concernant lamelioration de lactivite, strictement dun point de vue technique, pour la campagne de vaccination. Noublions pas que le Ministere de la Sante est lun des ministeres les plus importants dans la campagne de vaccination, cest un role tres important, et de ce point de vue, la communication et le partenariat avec le Ministere de la Sante sont tres bons en ce moment. Je connais egalement cet article. Journaliste: Alors, ny a-t-il pas de tensions entre vous et M. Vlad Voiculescu? Valeriu Gheorghiță: Entre moi et M. Vlad Voiculescu, monsieur le ministre, il ny a pas de telles tensions. Journaliste: Et vous navez meme pas menace de demissionner, nest-ce pas? Valeriu Gheorghiță: Non. Journaliste: Ok. Merci! Et je voudrais egalement vous demander, est-ce que le gouvernement, les membres du gouvernement se sont programmes a la plateforme de vaccination de demain ou comment se sont-ils programmes? Valeriu Gheorghiță: Je peux vous dire que ces programmations peuvent etre faites et quil y a certainement eu ces programmations puisque la programmation est faite demain. Reporter: Merci! Andrei Baciu: Sil y a des questions supplementaires ... Journaliste: Suite aux cas apparus en Norvege, il y a la situation d` un certain nombre de deces parmi les personnes agees que les autorites norvegiennes analysent pour voir sil existe un lien de causalite entre le vaccin et le deces. Suite a cette situation, en Roumanie, en ce qui concerne les personnes agees qui ont un etat de sante fragile, il y a un changement dapproche, en ce sens que, je ne sais pas, la recommandation de vaccination est modifiee ou un ensemble de vaccins est ajoute et la recommandation d`analyses ou une consultation medicale avant de decider de vacciner ou non une personne? Valeriu Gheorghiță: Je pense que tout le monde connait, en effet, cette situation de Norvege. Je peux vous dire quen Norvege, chaque jour, dans les centres residentiels, il y a malheureusement environ 400 deces dans cette categorie de personnes, extremement fragiles, de plus de 80 ans, de personnes souffrant de maladies terminales. Nous devons nous rappeler que la vaccination contre le COVID-19 previent la maladie du COVID-19 et nempeche malheureusement pas la mort dautres causes, dautres maladies. En outre, au niveau europeen, plus de 12.000 deces sont enregistres quotidiennement dans ces centres medico-sociaux. Évidemment, plus le nombre de personnes qui seront vaccinees dans ces centres medicaux et sociaux, lassociation aleatoire entre la vaccination, entre le moment de la vaccination et le debut du deces dautres causes medicales peut soulever ce soupcon que des collegues norvegiens ont egalement souleve. Il sagit dune analyse en cours, mais pour le moment, rien nindique quil existe une relation de cause a effet entre la vaccination et ces deces. Et je vous donne une situation hypothetique: une personne peut etre vaccinee et deux jours apres, quel que soit son age, peut avoir un accident de voiture et perdre la vie. Cela ne veut pas dire que cela sest produit a cause de ce vaccin. Malheureusement, il y a des maladies en phase terminale, il y a des maladies tres graves, qui, pratiquement, ont leur cours naturel, qui est peu ou moins influence par lacte medical proprement dit. De ce point de vue, aucune relation de cause a effet na ete etablie pour le moment, nous attendrons les resultats de Norvege et lorsque lAgence europeenne des medicaments apportera des eclaircissements a cet egard, ils seront certainement connus par nous et par l`opinion publique. Mais, je le repete, nous navons aucun signe de relation causale. Journaliste: Et concernant la deuxieme etape, je voudrais vous demander dexpliquer un peu comment la programmation et la vaccination fonctionnent dans le cas des institutions etatiques, en loccurrence, dans les ministeres qui ont leur propre reseau de sante. Je vous le demande parce que, par exemple, le Ministere de la Defense a publie sur Facebook que les retraites, les veterans, les veuves seront planifies a travers les centres militaires du departement et quils ont prepare et forme du personnel qui, a partir du lundi 11 janvier, soit quatre jours avant, puissent se faire programmer des citoyens qui ne font pas partie de ce reseau de sante, a etre appeles, a recevoir des appels telephoniques de retraites militaires. Autrement dit, dans le cas du Ministere de la Defense Nationale, par exemple, les employes, parents, retraites pourraient-ils etre inscrits avant le 15? Valeriu Gheorghiță: Il y a un certain nombre de centres de vaccination qui sont dans le reseau du Ministere de la Defense Nationale, le meme systeme est dans le Ministere des Affaires Interieures. La modalite de programmation a ete etablie au sein du Ministere de la Defense Nationale, precisement parce que ces centres sont pratiquement desservis par leur propre personnel issu des structures du Ministere de la Defense Nationale. Ils ont un nombre limite de places disponibles - et puis, pour ne pas creer cette interference, respectivement la programmation via la plate-forme, où dautres personnes peuvent etre programmees, il y a eu cette maniere où la programmation est effectuee au niveau de chaque centre departemental. Journaliste: Et ceux de l`Armee, du MAI, du STS, du SRI, je ne sais pas qui a encore ses propres hopitaux, ont pu se programmer avant le 15 ? Valeriu Gheorghiţă: Je pense quils ont pu se programmer, mais la vaccination a egalement commence le 15 ou le 18. Dans la plupart des centres, je peux vous dire quelle a commence le 18. Journaliste: Et quand on parle de retraites militaires, on sait que dans le cas des institutions militaires et autres forces de lordre, la retraite se fait bien avant lage de 65 ans. Valeriu Gheorghiţă: Je parlais de la categorie dage. Je comprends la question, janticipe la question, la strategie est pleinement respectee. Journaliste: Donc seulement ceux de plus de 65 ans. Valeriu Gheorghiţă: Plus de 65 ans, respectivement personnes vulnerables souffrant de maladies chroniques. Journaliste: Et vous avez une estimation, combien de personnes ont ete vaccinees jusqua present dans la deuxieme etape et combien dentre elles faisaient partie de ces categories - MAPN, MAI? Par exemple, le Ministere des Transports a egalement des hopitaux. Les employes de MT sont-ils programmes et vaccines dans les centres des hopitaux du Ministere des Transports? Valeriu Gheorghiţă: Le Ministere des Transports na pas de centres de vaccination quils gerent, quils desservent dans leurs propres structures. Ils sont affectes aux centres de vaccination du reseau national. En ce qui concerne le nombre estime de ces personnes, je nai pas ce chiffre pour le moment, mais nous allons faire une analyse et revenir avec ces donnees. Călin Alexandru: Si vous me permettez de completer. Pour le reseau du Ministere des Affaires Interieures, nous avons des centres de vaccination qui ont fonctionne aussi au stade I, car nous avons du personnel medical; il y a aussi du personnel paramedical dans les inspectorats des situations durgence et il y a aussi des pilotes, des pilotes dhelicoptere, qui sont egalement assimiles a ce personnel. Donc, il y a eu une activite de vaccination et, aussi, au Ministere de la Defense, et au stade I, dans les centres respectifs. Pour le moment, nous avons ouvert des centres supplementaires où nous prenons en charge les collegues qui sont dans la deuxieme etape, cest-a-dire ceux des inspectorats de police, des inspectorats des gendarmes et nous avons aussi, de ce point de vue, une discussion - dans le cas où nous acheverions la vaccination de tout le personnel souhaitant se faire vacciner au sein des structures du Ministere des Affaires Interieures, il est possible que, plus tard, ces centres soient disponibles pour la vaccination de la population generale, si necessaire. Journaliste: Merci. Valeriu Gheorghiţă: Avec plaisir. Journaliste: Je voudrais vous poser une question sur les centres de vaccination. Vous avez dit, si jai bien note, quil y a 659 centres actifs. Cela signifie qua lheure actuelle, il y a 659 centres en Roumanie, les gens vont en fait ... Valeriu Gheorghiță: Oui, il y a 659 centres. Ce sont ceux qui continuent leur etape 1, pour effectuer le rappel y compsris pour le personnel, pour les travailleurs du systeme medical et social et, en dehors de ces centres, ce sont les pres de 300 qui servent les personnes de la deuxieme etape. Journaliste: Quel est le nombre maximum de personnes que nous pouvons vacciner dans ces 659 centres? Valeriu Gheorghiță: Dans ces 659 centres, plus pertinent est le nombre de flux de vaccination, si vous voulez, respectivement 933 centres, mais je me refere aux 487 flux de vaccination qui sont respectivement pour la deuxieme etape, dans ce cas, on parle de 30.000 nouvelles personnes chaque jour, voire plus. Journaliste: Pourrons-nous maintenir ce nombre de 30.000 nouvelles personnes dans la prochaine periode? Valeriu Gheorghiță: Selon le nombre de doses allouees pour la Roumanie, oui, a condition que nous puissions assurer le rappel des personnes deja vaccinees. Noublions pas que nous avons eu des gens de la premiere etape, il y a eu des jours où pres de 18.000 personnes ont ete vaccinees, ce qui signifie qua partir de ce moment, pratiquement, le 21, en plus des 18.000, pres de 18.000 personnes, il y aura les autres nouvelles personnes, donc le nombre de personnes vaccinees en une journee sera certainement beaucoup plus eleve et, de ce point de vue, nous avons maintenu en fonctionnement tant les centres de letape 1, qui finaliseront pratiquement la vaccination des personnes deja en cours de vaccination ou qui sont deja programmees et nous avons ajoute ces centres, strictement pour la deuxieme etape de la vaccination et dautres centres de vaccination seront mis en place, au fur et a mesure que les doses nous permettront dallouer des places pour la programmation. Journaliste: Pouvez-vous me dire, sil vous plait, combien de centres sont actuellement actifs dans la Capitale, combien en seront a cette deuxieme etape et quand ils ouvriront tous? Je veux dire, quelle est la date limite pour tous les centres de la Capitale? Valeriu Gheorghiță: Probablement, pour les centres de la Capitale a partir de fin mars, alors ce sera le moment où tout pourra etre ouvert. Je peux vous dire qua Romexpo seulement, il y a 61 cabinets de vaccination, ce qui signifie quen termes de nombre de personnes qui peuvent etre vaccinees en une journee, il est proche de 4.000. Donc, de ce point de vue, la capacite de vaccination de Bucarest est correctement dimensionnee, a ce centre, a ces centres de Romexpo sajoutent dautres grands centres, comme le Palais du Cirque, donc, pratiquement, il y a des centres qui permettent la vaccination dun nombre accru de personnes. Il est important davoir les doses necessaires car notre volonte est douvrir ces centres le plus tot possible, afin daugmenter laccessibilite des personnes a la vaccination. Journaliste: Les medecins de famille se plaignent du probleme suivant - et pas seulement eux, en fait - ils parviennent a trouver un endroit libre pour programmer la premiere dose, et quand ils veulent programmer le patient pour ladministration de la deuxieme dose, ils echouent pour trouver un poste vacant et ne peut pas terminer la procedure. Dapres ce que jai compris, vous devez selectionner ou, enfin, la plate-forme doit en quelque sorte programmer dans le meme centre. Envisagez-vous que le rappel puisse etre fait dans un autre endroit? Valeriu Gheorghiță: Cela peut se faire sans probleme dans un autre centre de vaccination, il nest pas obligatoire de faire effectuer le rappel dans le meme centre de vaccination et la plateforme le permet. Jai opte pour cette option de la plateforme de programmation justement parce quil y a des situations dans lesquelles une personne en raison de lemploi sait quaujourdhui il est a Bucarest et dans trois semaines, pour rappel, il peut etre dans une autre region du pays et ensuite selectionnera le centre de vaccination dans cette localite ou le plus proche de cette localite, sachant où il se trouvera a ce moment-la et la plateforme le permet. Journaliste: Jai une autre question, si vous me le permettez. LÉcole Polytechnique souhaite creer son propre centre de vaccination. Jai meme parle aujourdhui avec le recteur, qui nous a dit qu`ils sont tres proche de terminer ces travaux. Ce centre sera-t-il homologue et combien de doses recevrait lÉcole Polytechnique, etant donne quelle compte 3.000 employes qui ont deja annonce leur desir de se faire vacciner et quelques etudiants, dans la troisieme etape, bien sûr? Valeriu Gheorghiță: Lorsquun centre de vaccination repond aux criteres medicaux epidemiologiques dagrement et de fonctionnement, ce centre peut certainement etre ouvert, mais lheure il faut bien y reflechir concernant le nombre de doses dont on dispose, car vraiment, si nous ouvrons aujourdhui tous les centres de vaccination que nous avons identifies en ce moment, pratiquement le nombre de doses sera insignifiant pour chaque centre, ce qui nest pas une bonne chose, etant donne que nous augmenterions beaucoup de risque de gaspiller des doses. Journaliste: Jaurais egalement une question, M. Gheorghiță, concernant les mesures restrictives qui pourraient etre eliminees apres la vaccination de plus de 60 a 70 % de la population. Pour le moment, vous avez seulement evoque le fait que plusieurs mesures restrictives pouvaient etre supprimees, mais dans lespace public, il y avait des medecins bien connus et meme des infectiologistes qui ont dit que le masque de protection pourrait etre obligatoire, cest-a-dire quil le reserait jusquen 2023. Est-ce vrai? Et en meme temps, jinsisterais sur les mesures qui pourraient etre les premieres a etre supprimees apres la vaccination de plus de 70% de la population, car tout le monde veut se faire vacciner, avec lespoir que ces mesures seront eliminees. Mais pour le moment, nous ne savons pas quelles pourraient etre les premieres mesures, peut-etre que linterdiction de circulation nocturne pourrait etre supprimee ou le masque de protection. Valeriu Gheorghiță: En ce qui concerne le type de restrictions et la la periode dans laquelle elles peuvent etre levees, il existe des donnees techniques qui sont toujours analysees dans un groupe dexperts, dans un groupe technico-scientifique, et cest ainsi que les decisions sont pratiquement prises a ce moment. Mais je peux vous dire dun point de vue medical et epidemiologique, il y a deux facteurs qui compteront a ce moment-la, a savoir, le nombre de personnes vaccinees, le pourcentage de vaccination et dimmunite collective, respectivement lincidence des nouveaux cas; et le nombre de nouveaux cas, respectivement le nombre dhospitalisations dans les unites medicales, le nombre de deces - sont des facteurs qui, dailleurs, comptent a lheure actuelle. De plus, le pourcentage de personnes vaccinees est ajoute. En ce qui concerne lindication et la recommandation de porter un masque de protection, nous devons comprendre qua ce moment nous sommes en pleine pandemie et il est important dobserver des mesures preventives, au moins jusqua ce que nous atteignions ce seuil de vaccination collective et le nombre de cas nouvellement diagnostiques sera suffisamment faible pour parler plutot de cas sporadiques et non depidemies ou de flambees de maladie, et pour cette raison, en pratique, etant donne que la vaccination contre le COVID-19 previent efficacement plus de 95% de la maladie, mais nous ne disposons pas de suffisamment de donnees pour montrer quune infection nest pas possible au site dentree du virus, dans le nasopharynx, où il est possible, au moins theoriquement, davoir un faible niveau de multiplication virale et, par consequent, son elimination par les secretions respiratoires - a ce stade, il est important dobserver des mesures de protection. La personne vaccinee sera une personne protegee de la maladie, mais etant donne que nous devons egalement proteger notre entourage, il est important de continuer a observer des mesures preventives pour assurer la protection des etres chers, la protection de la communaute et assurer, en fin de compte, la protection de chaque personne dans ce pays. Journaliste: Jai une autre question. Si jai bien compris, jusqua present, aucun Roumain na ete immunise avec le serum de Moderna? Valeriu Gheorghiță: Ces doses seront allouees depuis Moderna, nous attendons egalement les doses de la semaine prochaine, afin davoir un plus grand nombre de doses pour que nous puissions les transmettre et les attribuer aux centres de vaccination. Et comme je vous le disais, le critere de distribution de ces doses sera vers les centres de vaccination qui ont augmente leur activite. Nous fixerons ce seuil, que ce soit plus de 150 ou plus de 200 personnes chaque jour, afin de reduire le risque de gaspillage de ces doses, car il existe des flacons qui contiennent 10 doses. Journaliste: Est-ce la seule raison pour laquelle ces doses nont pas ete utilisees dans les centres de vaccination ou...;? Valeriu Gheorghiță: Oui. Au fond, pour le moment, le taux de vaccination est normal, il correspond a ce que nous voulions a ce moment-la, on parle essentiellement de plus de 20.000 nouvelles personnes qui se font vacciner, en plus de celles qui effectuent le rappel. Si un nombre supplementaire de doses est necessaire dans la semaine prochaine, elles seront certainement distribuees. Andrei Baciu: Nous vous remercions beaucoup et nous vous souhaitons une agreable journee et une bonne sante! Valeriu Gheorghiță: Nous aussi vous remercions! 2021-01-19 16:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_137821329_3693238187421674_699757553385694737_n.jpgÎntâlnirea premierului Florin Cîțu cu reprezentanții Asociației Municipiilor din România (AMR)Știri din 19.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/rencontre-du-premier-ministre-florin-citu-avec-les-representants-de-l-association-des-municipalites-de-roumanie-amr2021-01-19 12:32:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_24_resize.jpgÎntâlnirea premierului Florin Cîțu cu reprezentanții Uniunii Naționale a Consiliilor JudețeneȘtiri din 18.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/rencontre-du-premier-ministre-florin-citu-avec-les-representants-de-l-union-nationale-des-conseils-departementaux2021-01-18 13:43:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-18-01-44-12big_1.jpgPremierul Florin Cîțu s-a vaccinat anti-COVID-19, la Spitalul Universitar de Urgență Militar Central ”Dr. Carol Davila”Știri din 16.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-ete-vaccine-contre-le-covid-19-a-l-hopital-universitaire-central-militaire-d-urgence-dr-carol-davilaFlorin Ciţu: Bonjour! Cette vaccination a ete tres, tres facile, je nai vraiment rien ressenti. Cest ce que je disais a Mme l`assistante que je navais pas realise quand elle m`a vaccine. Cest pourquoi je pense que jai eu une reaction a la fin, je me suis leve, parce que je ne savais pas quand le vaccin etait termine. Je suis heureux davoir pu me faire vacciner, je lai fait a la fois pour moi et pour ceux qui mentourent et, bien sûr, pour donner un signal de confiance a tous les Roumains. Jai vu ce signal que les Roumains veulent se faire vacciner, y compris hier, dans linteret de sinscrire sur la plateforme, mais tout ce qui doit venir de moi pour convaincre autant de Roumains de se faire vacciner, je le ferai. Il est important de comprendre quen plus de continuer a maintenir les mesures restrictives, le vaccin et les traitements qui apparaissent, cest la seule facon de surmonter cette pandemie. Nous restons au meme objectif que nous avons presente ces derniers jours, 10.400.000 Roumains vaccines dici septembre, et nous ne devierons pas renoncer a cet objectif. Deux ou trois questions, le cas echeant. Journaliste: A propos de la plateforme denregistrement pour les vaccins, il y avait plusieurs syncopes hier /.../ etait-ce reglemente? Florin Ciţu: Nous travaillons sans arret sur la plateforme. Les lieux sont egalement determines par le nombre de vaccins. Je le repete, je voudrais regarder le message positif: de tres, tres nombreux Roumains veulent se faire vacciner. Et, comme nous avons contracte 8 millions de doses supplementaires la semaine derniere, pour nous assurer que nous en avons, qui arrivent a partir du deuxieme trimestre, alors que dautres vaccins apparaitront, nous en prendrons davantage. Nous ny epargnerons aucun effort pour avoir les vaccins le plus tot possible, afin de vacciner tous les Roumains. Journaliste: Pfizer a annonce quil reduira la production, je comprends que nous sommes egalement touches dans les trois prochaines semaines? Florin Ciţu: Non, c`est seulement pendant une semaine que nous ne recevons 80%, apres cela nous revenons, mais on va recuperer. Donc ce qui ralentit dans la prochaine periode sera recupere dans les semaines a venir. Donc, il ne s`agit que d`une semaine, mais pour etre tres clair, Pfizer a fait cela, pour regler calibrer la capacite de production et nous aurons ces 200 millions de vaccins supplementaires au deuxieme trimestre, c`est une bonne chose et vous verrez que la procedure ne ralentit pas. Journaliste: Monsieur le Premier ministre, vous avez avez dit que les 10 millions de personnes devraient etre vaccinees dici septembre? Florin Ciţu: 10.400.000, soit environ 50.000 en moyenne dici septembre, mais nous aurons la capacite de 100.000 personnes par jour a vacciner. Notre objectif est dy arriver, cest pourquoi nous avons achete ces 8.000.000 de vaccins supplementaires, pour atteindre 10.400.000 des 15.000.000 adultes que nous avons. Journaliste: Mais pensez-vous que ce sera possible ... ? Florin Ciţu: Bien sûr. Journaliste: ... etant donne que, jusqua present, 183.000 personnes ont ete vaccinees et que la campagne de vaccination a commence le 27 decembre? Mathematiquement parlant ... Florin Ciţu: Mathematiquement, je viens de vous dire que oui. Journaliste: ... selon les ressources dont vous disposez, pensez-vous que ce sera possible ... Florin Ciţu: Ce sera sûrement possible! Journaliste: /.../ car il est besoin de 20 millions de doses... Florin Ciţu: Exactement 20 millions de doses sont necessaires et nous aurons ces doses, nous venons de les contracter, nous les avons payees. Et je vous lai dit, la capacite signifie environ 50.000 vaccins par jour, et nous allons le faire. Cest donc notre objectif et nous y veillerons jusquen septembre. Mais, je le repete, si dautres vaccins apparaissent dici la et seront approuves, nous les acheterons egalement, juste pour avancer ce chiffre, afin de pouvoir vacciner autant de Roumains que possible dici septembre. Sil y a dautres questions? Journaliste: Concernant les centres de vaccination, pour la deuxieme etape, 932 centres ont dû etre organises en dehors des hopitaux. Avez-vous recu des assurances des autorites locales quand elles acheveront tous ces centres? Je comprends que seulement la moitie dentre eux sont termines. Florin Ciţu: Le chiffre de 932 est maximum, il est total, pas pour la deuxieme etape. À ce stade, il y a des centres, tant a Bucarest, et partout, et il y en aura, je pense, 300 la semaine prochaine. Il y en a environ 200 actuellement. Je le repete, je ne vois pas de probleme. Le plus gros probleme que jai eu ou semblait etre un probleme et aux discussions que jai eues avec le ministre de la Sante on m`a toujours dit que les gens ne veulent pas se faire vacciner. Cest pourquoi ces forms de motiver tant les semblent motiver les medecins de famille ou dautres acteurs a nous dire comment vacciner les gens. Hier, cetait tres clair: les Roumains veulent se faire vacciner. Cest la chose la plus importante. Il est de notre devoir, et je n`y manquerai pas de nous assurer afin qu`en septembre, nous ayons ce chiffre de 10,4 millions. Nous avons surmonte le moment le plus important, celui de la desinformation dont les Roumains ne veulent pas se faire vaccine. Ils veulent de faire vacciner, on l`a bien vu et nous ferons en sorte qu`ils soient vaccines. Je vous remercie beaucoup ! Week-end agreable ! 2021-01-16 13:23:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro-9512.jpgBriefing de presă susținut de ministrul sănătății, Vlad Voiculescu la finalul ședinței de guvernȘtiri din 15.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-ministre-de-la-sante-vlad-voiculescu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernementVlad Voiculescu: Bonjour, merci beaucoup detre ici! Nous avons eu une reunion gouvernementale aujourdhui, au cours de laquelle nous avons adopte une importante ordonnance durgence, une ordonnance durgence qui sera soumise au Conseil legislatif et sera publiee prochainement. Dans lordonnance durgence, nous etablissons une chose extremement importante, a savoir, la maniere dont seront remuneres ceux qui vaccineront la population roumaine dans les mois a venir. Ainsi, ceux qui seront dans les centres de vaccination et ne seront pas detaches ou delegues, donc ceux qui travaillent pratiquement en dehors du programme, et je tiens a le souligner, ceux qui travaillent en dehors du programme de travail, seront remuneres avec un montant de 90 lei par heure - dans le cas des medecins, avec un montant de 45 lei par heure - dans le cas des infirmieres et a raison de 20 lei par heure - dans le cas des registraires. Nous parlons de montants bruts; cela a ete etabli par cette ordonnance durgence que, comme je lai dit, vous trouverez au Journal Officiel des que possible. En outre, avant de passer a autre chose, je voudrais dire combien nous aurons besoin dans la prochaine periode de toutes ces personnes qui vont sinscrire pour vacciner la population, quil sagisse de medecins, dinfirmieres, de registraires. Il y a des gens dont le travail dependra de la facon dont nous surmonterons cette periode cruelle que nous vivons depuis un certain temps. De plus, nous avons etabli une forme de remuneration pour les principaux vecteurs de communication et de persuasion des Roumains dans la periode suivante, a savoir les medecins de famille. Nous comptons sur les medecins de famille pour parler aux gens, les informer, etre a leur disposition pour toute information dont ils ont besoin, car la meilleure information sur un produit medical, tel que le vaccin, est fournie par le medecin, pas necessairement dun politicien ou de quelquun qui parle un soir ou un matin a la television, mais dun medecin. Idealement, du medecin que que l`on connait, idealement, de son medecin de famille. Les medecins de famille sont essentiels pendant cette periode, et ils sont toujours essentiels, et le systeme de sante doit leur donner limportance quils ont, que, dailleurs, la medecine primaire a partout dans le monde. Ce nest quainsi quun systeme de sante peut devenir veritablement durable. Pour la periode suivante, nous comptons sur les medecins de famille pour informer, mais plus que cela, pour programmer les patients dans la plateforme de planification, les patients quils ont sur la liste, et, de plus, pour sassurer quils viennent a se faire vacciner et qu'ils sont disponibles pour eux meme apres la vaccination - pour tout effet secondaire, pour tout besoin d'information, quie serait necessaire. Dans la prochaine periode, les medecins de famille seront egalement payes pour ce travail supplementaire, et je souligne que cest un travail supplementaire, car on a vu dans lespace public quon parlait de bonus. Il ne sagit pas de bonus, il sagit de payer un supplement pour un travail supplementaire. Et, je le repete, nous parlons de planification, nous parlons dinformation et nous parlons de suivi des patients de la liste des patients. Ce paiement dont je parle sera de 30 lei pour chaque patient, pour ce service, où le medecin de famille programme le patient, où le patient va et se fait vacciner et où tout va bien. Par ailleurs, lorsque sur la liste totale des patients eligibles a la vaccination, lorsque plus de 50% de cette liste est depassee, nous considerons quil sagit dun effort, cest aussi le resultat dun effort dinformation massif, un effort repris par le medecin de famille, et alors le paiement est effectue avec 50 lei par patient qui est, je le repete, informe, programme, se rend a la vaccination et est surveille. Respectivement, sur 60% de la liste des personnes eligibles, on parle de 60 lei. Cest donc un regime progressif qui assure aux medecins de famille que pour ce travail si important dans la prochaine periode, ils seront payes en consequence. Ce sont deux des points de lordonnance durgence daujourdhui, et je dirais le plus important. Ils ont une applicabilite pratique et a partir de demain, nous compterons sur les personnes qui viendront en plus de ceux qui sont deja aux centres de vaccination, du Comite national de coordination de lactivite de vaccination et de tous les autres qui sont impliques. Nous comptons sur eux et, comme je lai dit, sur les medecins de famille. Le president a annonce hier que les ecoles seront ouvertes a partir de debut fevrier, le 8 fevrier. Les ecoles seront certainement ouvertes, sous certaines conditions, sous certaines conditions de securite et sous certaines conditions epidemiologiques, plus precisement, si la tendance reste la meme que celle que nous voyons aujourdhui, respectivement, si les choses sameliorent vraiment. Ce nest pas une garantie, mais cest une promesse, cest une promesse que si levolution des choses nous permet de le faire, alors cest un objectif pour ce gouvernement de rouvrir les ecoles. Nous ne le ferons pas sans precautions et parmi les precautions, il y aura les suivantes: vaccination du personnel educatif, vaccination des instituteurs, vaccination des professeurs. Lensemble du personnel educatif est dans la deuxieme etape de la vaccination, une etape ouverte aujourdhui. La deuxieme chose, la deuxieme mesure que nous prenons est de tester, tester toutes les personnes symptomatiques et toutes les personnes qui sont en contact avec des personnes positivement identifiees avec le COVID-19. En dautres termes, si quelquun apparait dans une enquete epidemiologique et entre en contact avec quelquun dautre dans lecole ou travaille dans la meme ecole il sera immediatement teste, sera teste avec des tests antigeniques, quil sagisse dun enfant ou dun adulte. En outre, toute personne presentant des symptomes sera testee. Si un enfant dune classe est teste positif, tous les enfants seront testes. Nous aurons egalement - et nous y travaillons au Ministere de la Sante - mes collegues en ce moment et au cours du week-end travailleront sur un guide des bonnes pratiques, un guide des bonnes pratiques pour les ecoles, un guide des bonnes pratiques pour sassurer que les meilleures des mesures sont desormais prises pour la rentree scolaire le 8 fevrier et il est certain que toutes les autres mesures deja prises dans les ecoles seront desormais encore plus strictement encadrees et encouragees par les pouvoirs publics centraux et locaux. Je parle de decaler le programme scolaire, dassurer la distance, je parle du bon port du masque, je parle dhygiene des mains, etc. Ce sont deux points essentiels dont je voulais parler aujourdhui et cest la voie a suivre. Un dernier point est l`Arrete du gouvernement de modifier la strategie nationale de vaccination de la Roumanie. Ce sera a lordre du jour du gouvernement la semaine prochaine et je peux vous dire quil y aura des changements. Je peux vous dire a partir de maintenant que la deuxieme etape de la vaccination inclura les personnes vulnerables, comme les sans-abri, comme les personnes handicapees, ainsi que celles qui vivent sous le meme toit et celles qui soccupent delles. Ce sont deux categories de personnes que je vous assure que nous inclurons dans la deuxieme etape de la strategie de vaccination. En dautres termes, des personnes qui auront un acces immediat a la vaccination. Si vous avez des questions, je suis a votre disposition. Journaliste: Bonsoir. Si vous pouvez nous dire, dans cette deuxieme etape de la vaccination, si elle inclura egalement les gens de la mer ou les personnes travaillant dans les supermarches et les banques, car il y a eu des informations ces jours-ci que ces categories seront egalement incluses dans les listes. Vlad Voiculescu: Dans cette deuxieme etape, nous parlons de trois categories: nous parlons de personnes agees, nous parlons de personnes souffrant de comorbidites, de personnes souffrant de maladies chroniques et nous parlons egalement de personnel essentiel. Cest une discussion et je ne vous cache pas que jai recu beaucoup de lettres ces jours-ci, de nombreuses categories professionnelles affirment que leur travail est essentiel, et lest certainement a bien des egards, mais il doit y avoir une limitation, il doit y avoir une limitation car nous avons nous devons vacciner nos grands-parents et nous devons vacciner ceux qui souffrent de maladies chroniques, cest-a-dire que nous devons vacciner avant tout les plus vulnerables dentre nous. Si l`on fait vacciner les banquiers, on va vacciner en meme temps ceux qui vendent sur les marches, on va vacciner en meme temps les coiffeurs, car de notre point de vue, au moins dun point de vue medical, ils entrent dans la meme categorie. Si l`on fait vacciner les militaires qui s`en vont a l`etranger, oui, on va considerer dautres categories qui vont a l`etranger et qui ne peuvent faire autrement et qui sont a risque, mais il faut limiter lacces a la vaccination des personnes travaillant dans des structures essentielles, sans lesquelles lÉtat ne peut pas fonctionner. Telle est la philosophie de la deuxieme etape et nous essaierons de nous en tenir a cette philosophie. Journaliste: Et encore une question. Dites-moi comment vous voyez le fait que la plate-forme qui permet la planification de la vaccination a ete bloquee aujourdhui pendant plus dune heure et si des mesures sont prises pour eviter que cette situation ne se reproduise, car il y a beaucoup de Roumains qui seront vaccines a ce stade. Vlad Voiculescu: De toute evidence, il reste encore beaucoup a recuperer sur le fonctionnement actuel de la plateforme. Jai aussi vu quelques photos plus tot. Je sais que cela fait plusieurs jours et nuits que mes collegues du STS travaillent en permanence pour adapter et preparer cette plateforme. Il est malheureux qu'a l'heure actuelle, cela ne fonctionne pas de maniere optimale, mais pour le moment, nous travaillons pour que les choses fonctionnent a nouveau correctement. Journaliste: Je voudrais tout dabord vous demander sil y aura un nombre maximum dheures quune personne peut travailler dans les centres de vaccination, sil y aura peut-etre 8-10 jusqua combien dheures on peut y travailler sans relache? Vlad Voiculescu: Oui, bien sûr. Nous respecterons les normes legales en vigueur. Journaliste: Et je veux egalement vous poser des questions sur les tests dantigene que vous allez utiliser dans les ecoles. Doù viendra largent pour acheter ces tests? Et si oui, avez-vous eu un impact sur le budget, a peu pres combien cela coûterait-il? Vlad Voiculescu: Jusqua present, les tests dantigenes proviennent de diverses sources. Certains ont ete achetes, je pense, par lintermediaire de lONAC par le DSU, il y en a eu, si je ne me trompe pas, environ 3 millions, qui ont ete envoyes dans le pays a lUPU, puis aux ambulances et aux hopitaux. Ils provenaient egalement du Ministere de la Sante, si je ne me trompe pas, environ entre 400 et 450.000 tests achetes par le Ministere et envoyes dans le pays. Il existe differentes possibilites ici. En principe, je pense quil est dans linteret de tous de surmonter cette pandemie et je pense quen ce moment, dans les mois a venir, nous avons dune part le vaccin et dautre part nous avons des mesures dhygiene et de distanciation, mais aussi des tests. Les tests nous aident a separer les eaux, les tests nous aident a nous proteger. Ce que jessaie de dire avec cela, cest que jattends de toute autorite publique locale ou centrale responsable, qui peut aider, a aider notamment en achetant des tests, y compris des tests a chaque niveau, a le faire et je vous assure que le Ministere de la Sante, dans la mesure des ressources disponibles, le fera egalement. Journaliste: Et une derniere question. Si vous me le permettez, vous avez dit dans une emission de television hier soir que vous vous attendez a ce que beaucoup de gens se font vacciner au stade II. Dans ces conditions, si nous avons les ressources necessaires, nous parlons du vaccin, prenez-vous en compte aussi la vaccination pendant la nuit, comme cela se passe par exemple en Israël? Vlad Voiculescu: Pour le moment, nous n`y pensons pas. Pour le moment, le principal probleme est la disponibilite du vaccin. Si les choses changent fondamentalement et que nous avons beaucoup de vaccins disponibles, evidemment notre interet, et je ne parle pas ici dun interet politique ou de linteret du Ministere de la Sante en tant quentite, mais notre interet en tant que nation est de vacciner le plus grand nombre possible de personnes. Il est essentiel que nous le fassions, car cest le seul moyen de vaincre la pandemie. Donc, si nous devons travailler la nuit pour cela, je suis sûr quil y aura suffisamment de gens qui voudront le faire pour surmonter cette pandemie. La reponse est donc: oui, si necessaire je pense que le probleme peut etre pose de toute facon. Journaliste: Bonsoir! Parce que vous parliez de cette volonte de vacciner le plus tot possible, il y a la possibilite, ou du moins vous lavez prise en compte, dune avance, en ce sens que la troisieme etape de la campagne de vaccination devrait debuter au debut du mois d`avril, une date limite avancee? Vlad Voiculescu: Nous sommes actuellement dans la deuxieme etape. Tout ne se passe pas parfaitement, nous avons encore des choses a apprendre, il y a des lecons a tirer, il y a des choses a regler. Une eventuelle avancee de la troisieme etape depend beaucoup du fonctionnement du processus de vaccination, mais surtout du nombre de vaccins dont nous disposerons. Je tiens a souligner, une fois de plus, que si dans la deuxieme etape nous avons les trois categories de personnes vulnerables, telles que les personnes agees et les personnes atteintes de maladies chroniques, et en plus de celles-ci nous avons les personnes essentielles, dans la troisieme etape nous avons les personnes moins vulnerables. En tant que ministre de la Sante, jai le devoir de moccuper des personnes vulnerables dabord et avant tout, et de plus, jai le devoir de proteger le systeme de sante. Neuf personnes sur dix qui arrivent a lhopital sont des personnes agees. Nous devons vacciner, avant tout, les personnes agees et les malades, avant toute autre chose. Donc, pour le moment, je n'exclus pas une avance sur la troisieme etape, mais gardons les priorites. Journaliste: Et parce que vous parliez de cette ordonnance que vous preparez pour la semaine prochaine, quand on pourrait parler dune prolongation de la campagne, de la deuxieme etape de la campagne de vaccination, il pourrait aussi y entrer les proches des medecins, ceux qui vivent dans la meme maison avec les medecins qui ont ete vaccines lors de la premiere etape? Vlad Voiculescu: Les proches des medecins sont admissibles sils sont ages, respectivement sils ont une maladie chronique. Sils ne sont pas ages ou sils nont pas de maladie chronique, respectivement ne relevent pas des categories definies comme essentielles, alors non, ils ne feront pas partie de la deuxieme etape. Journaliste: Et si vous me permettez une autre question: dans la forme initiale de lordonnance durgence, les montants que vous avez presentes concernant le paiement du personnel medical etaient un peu plus eleves, en effet, une difference de cinq lei. Quelle est la raison pour laquelle vous avez opte pour ce montant inferieur? Merci. Vlad Voiculescu: Des raisons budgetaires, des raisons strictement budgetaires. Le budget de la Roumanie, cette annee, sera difficile a preparer, nous le savons tous. Non seulement nous, les citoyens, avons souffert pendant cette periode, mais aussi l'economie, et donc les recettes budgetaires. Les choses sont assez difficiles et je pense que nous sommes parvenus a un compromis qui me semble raisonnable, en tant que ministre de la Sante et en tant que representant de la profession medicale il me semble que nous avons un compromis raisonnable. Journaliste: Quelle est la position du Ministere de la Sante vis-a-vis des medecins qui annoncent quils refusent les patients qui refusent de se faire vacciner? Vlad Voiculescu: Je mexcuse, les medecins qui refusent les patients qui a leur tour refusent de se faire vacciner? Journaliste: Oui Vlad Voiculescu: Cela ne me semble en aucun cas raisonnable. Cest une liberte du patient quil veuille ou non se faire vacciner, et ... Journaliste: Il y avait de nombreux medecins. Plusieurs medecins de lespace public ont annonce vouloir retirer des patients de leurs listes parce quils refusent de se faire vacciner. Vlad Voiculescu: Oui ... Journaliste: Medecins de famille. Vlad Voiculescu: Cela me semble une bravade et il me semble que notre responsabilite, de tous - meme si je comprends la frustration - est dessayer de comprendre les autres, de leur offrir des informations, de leur offrir ce que nous avons le plus. Et les medecins ont beaucoup de sagesse et dexperience de vie. Je pense que cest plutot cette attitude, et cest bien lattitude que jai vue chez mes collegues medecins, mes collegues du Ministere de la Sante, qui sont medecins et qui traitent les patients, et cest lattitude que jadmire: une attitude de comprehension et celle dassumer la responsabilite de linformation. Journaliste: Hier, vous avez annonce que cette campagne de vaccination contre la grippe sera etendue a tous les groupes dage, a toutes les categories sociales, gratuitement. Quelquun peut-il se faire vacciner gratuitement contre la grippe, quil ait ou non une assurance maladie? Vlad Voiculescu: Oui. Nimporte qui peut etre vaccine contre la grippe, quil ait ou non une assurance maladie. Et jinsisterais sur limportance de cela. Si quelquun craint detre vaccine en meme temps, ou dans un delai tres court, contre le COVID-19, respectivement pour la grippe, compte tenu des doses de vaccin, sil sagit dune personne de votre age, je pense quele ne se fera pas. trop de soucis, il lui faudra du temps pour se faire vacciner contre le COVID-19. Je vous recommanderais de vous faire vacciner contre la grippe. Journaliste: Monsieur le ministre, nous aurions besoin de quelques eclaircissements sur le paiement des medecins. Vous avez parle des medecins qui font des heures supplementaires et vous avez parle de certains montants. Je voudrais vous demander si les memes montants sont pour les medecins qui doivent etre detaches dans les centres de vaccination. Vlad Voiculescu: Non. Journaliste: Ou si les montants restent ceux que nous connaissions: 100 lei, 50 lei, respectivement, 25 lei. Vlad Voiculescu: Merci beaucoup pour la question. Cest une clarification bienvenue. Les chiffres sont ceux que jai mentionnes plus tot. Si quelquun est detache, alors il percoit, il continuera a percevoir les sommes quil a recues sil na pas ete detache. Journaliste: Vous voulez dire? Vlad Voiculescu: Autrement dit, il garde son salaire d`où il a ete detache. Respectivement, si une unite de sante envoie du personnel au centre de vaccination, ce personnel reste un employe de lunite de sante. Journaliste: Je comprends. Donc, largent pour le personnel medical qui va effectivement vacciner sera celui que vous avez annonce: 90 lei, 45 lei et 20 lei, si je ne me trompe pas. Vlad Voiculescu: Oui. Mais nous parlons de personnes qui travaillent en dehors de lhoraire de travail normal. Autrement dit, sils ont un autre contrat de travail et sont sous ce contrat de travail pendant ce programme, alors ils ne percevront pas ces montants separement. Journaliste: Je comprends. Vlad Voiculescu: Cest comme si vous etiez detache aupres du gouvernement ici. Continuez a percevoir les sommes que votre employeur vous verse, meme si vous travaillez ailleurs. Journaliste: En ce qui concerne les medecins de famille, vous avez dit quils seront payes en fonction du patient, le patient doit absolument passer par toutes les etapes, cest-a-dire meme se faire vacciner, pour que le medecin de famille soit paye avec ce montant. Vlad Voiculescu: Cest exact. C'est un paiement par resultat et c'est un mecanisme qui fonctionne dans de nombreux endroits du monde, qui fonctionne egalement en Roumanie - c'est vrai, plutot dans le secteur prive - mais c'est un mecanisme que j'encourage a de nombreux endroits du systeme de sante. Je pense que pour nous tous, pour la societe et pour les medecins aussi, le resultat compte avant tout. Le resultat dans ce contexte est la vaccination et, pus que cela, la vaccination et le suivi des patients. Si ces choses se produisent, il est evident que les gens doivent etre recompenses, payes pour ce travail. Journaliste: Combien les medecins de famille seront-ils payes sils font eux-memes les vaccins? Vlad Voiculescu: Merci beaucoup pour la question. Les chiffres que jai mentionnes precedemment incluent le processus de vaccination, mais cela ne sera possible que lorsque nous aurons dautres vaccins, autres que celui de Pfizer, car ils necessitent un certain regime de stockage. Journaliste: Moderna pourrait-il aussi etre administre aussi par des medecins de famille? Vlad Voiculescu: Moderna, deja les vaccins de Moderna sont plus faciles a manipuler, cela pourrait etre pris en discussion, mais il y a dautres vaccins que nous attendons et qui pourraient changer la donne de maniere significative et pourraient etre inocules meme dans les bureaux des medecins de famille. Journaliste: Avez-vous calcule combien de personnel medical, plus precisement, combien de medecins, dinfirmieres et de registraires vous avez besoin pour cette campagne? Vlad Voiculescu: La maniere dont cette campagne se deroulera et, plus precisement, la quantite de vaccin dont nous disposerons importe beaucoup. Si, a lheure actuelle, nous avons relativement peu de vaccins disponibles, cela signifie que le calendrier de travail de certains centres de vaccination sera restreint et que nous navons pas besoin de tous les 934 centres de vaccination que nous avions concus, que le Comite de pilotage avait prevus. Lorsque nous aurons plus de vaccins, nous ouvrirons plus de centres, nous augmenterons les heures de travail et ensuite nous aurons besoin de plus de medecins, plus dassistants, plus de registraires. Journaliste: Concernant la reouverture des ecoles, vous avez dit que les personnes en contact direct avec les enfants devraient etre testees, par exemple; cela signifie-t-il que vous modifiez egalement la definition du cas? Car, pour le moment, la definition de cas ne permet pas de tester une personne qui ne presente aucun symptome. Vlad Voiculescu: Si cela est necessaire, nous le ferons evidemment, oui. Journaliste: Le test sera rapide, avec des tests antigeniques ou ce sera un ... Vlad Voiculescu: Les tests seront assez rapides, avec des tests dantigenes, en principe. Journaliste: Merci. Journaliste: Monsieur Voiculescu, si vous me permettez une autre question ... Vlad Voiculescu: Sil vous plait. Journaliste: Il y a eu une lettre ouverte envoyee par les fournisseurs de services Internet a lExecutif dans laquelle ils ont demande a etre introduits dans la deuxieme etape, car, ont-ils dit, les services Internet sont a la base du fonctionnement de lecole en ligne, des devoirs a la maison, pratiquement la societe en etat de pandemie. Je voulais vous demander si vous envisagez de les introduire et, sinon, cela signifie-t-il quils ne font pas partie des metiers vitaux pendant cette periode? Vlad Voiculescu: Je vous ai dit plus tot que javais recu de nombreuses lettres, certaines etaient meme des lettres ouvertes. Je pense que nous devrons limiter la liste des personnes cles dans la deuxieme etape. Cest un mot anglais: quand tout le monde est essentiel, personne nest essentiel. En ce moment, il sagit essentiellement avant tout de vacciner nos grands-parents et les personnes atteintes dautres pathologies, de maladies chroniques. Journaliste: Monsieur le ministre, comment les medecins de famille prouveront-ils quils ont vaccine des patients et comment seront-ils controles? Aurez-vous un systeme de controle? Vlad Voiculescu: Cest tres simple. Premierement, nous avons la plateforme de programmation, où les medecins de famille pourront prouver quils ont enregistre les patients, puis nous avons le Registre national de vaccination electronique, où les personnes qui ont ete vaccinees sont enregistrees. Lorsque ces deux sont reunis, nous savons egalement qui a programme une personne, nous savons egalement si cette personne a ete vaccinee. Journaliste: Encore une question: Pfizer a annonce quil reduirait la production. Cela affectera-t-il egalement la Roumanie? Vlad Voiculescu: Oui, bien sûr. La Roumanie sera egalement affectee. Les livraisons seront reduites dans les trois prochaines semaines. Journaliste: Combien? Vous pourrez continuer cette campagne de vaccination, la deuxieme etape, si ... Vlad Voiculescu: Nous pourrons continuer cette campagne, car pour le moment nous avons une certaine reserve, qui, dune part, nous rappelle que ceux qui ont deja ete vaccines avec la premiere dose de vaccin ont besoin, et nous avons, egalement une reserve denviron 100.000 vaccins. Avec cette reserve et les vaccins que nous recevons encore, nous pouvons avancer. Pas a la vitesse a laquelle nous voudrions continuer ou, je le mentionne encore une fois, le principal probleme que nous aurons dans la prochaine periode ne sera pas la vitesse a laquelle nous vaccinerons, mais le nombre de vaccins. Et ce nest pas un probleme de la Roumanie, cest un probleme au niveau europeen et mondial. Journaliste: Une question, sil vous plait: pendant longtemps, ces tests rapides nont pas ete trouves dans les pharmacies, ils ne pouvaient etre commandes quen ligne. Allez-vous reconsiderer la decision et la rendre accessible au public? Vlad Voiculescu: Cest une discussion et cest un groupe de travail au sein de lAgence nationale des medicaments, qui envisage cela, oui. Journaliste: Jaurais encore une question, sil vous plait: sil y a un seuil maximum lie aux montants qui vont aux maires pour lorganisation des centres de vaccination. Vlad Voiculescu: Il y aura des normes de coût. Jai vu un devis, il est vraiment plus ancien, qui contenait des montants qui me font croire que certains maires ont imagine quils pourraient construire, a la place dun centre de vaccination, un stade ou un cinema, quils pourraient utiliser pour la vaccination et ensuite pour le garder. Ce ne sera pas le cas, nous aurons des normes de coûts et je suis sûr que tout le monde sera, quand il sagit de la vie des gens, tout le monde sera raisonnable. Il y aura donc des normes de coût, donc un montant limite qui pourra etre rembourse par le Ministere de la Sante sur le budget de lEtat pour les mairies et autres services publics. Journaliste: Que pensez-vous que cela devrait etre? lad Voiculescu: Mais cest calcule. On essaie de trouver une formule qui soit satisfaisante pour tout le monde et qui passe des normes minimales aux normes, donc, belle ville, pour ainsi dire. Journaliste: Et en ce qui concerne le salaire minimum, pouvez-vous nous dire pourquoi cette decision sur le salaire minimum a ete reexaminee aujourdhui? Pourquoi etait-ce necessaire ... Vlad Voiculescu: Le Ministere de la Sante a relativement peu a voir avec le salaire minimum. Ce fut une breve discussion au sein du gouvernement, la discussion sur le salaire minimum sera probablement reprise a la prochaine reunion. Journaliste: Une clarification, sil vous plait, si possible. Vlad Voiculescu: Sil vous plait. Journaliste: Le coordinateur de la campagne de vaccination a declare quil y aurait 16.000 vaccinations par jour. Sera-t-il possible de conserver ce chiffre si la production de vaccins diminue? Vlad Voiculescu: Avec la quantite de vaccin dont nous parlons maintenant, dont nous avons pris connaissance si tot, nous navons pas a faire 16.000 vaccinations par jour. Il faudra probablement en reduire, enfin, adapte au nombre de vaccins dont nous disposons. Mais nous parlons dune diminution temporaire du nombre de vaccins disponibles. Journaliste: Merci! Vlad Voiculescu: Merci beaucoup! 2021-01-15 20:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-15-08-19-47big_1_(1).jpgConferință de presă susținută de președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu GheorghițăȘtiri din 12.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-le-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-valeriu-gheorghitaConference de presse donnee par le president du Comite national de coordination des activites de vaccination contre le SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu Gheorghiță, le secretaire dÉtat au ministere de la Sante et vice-president de la CNCAV, Andrei Baciu, le directeur du Centre national de surveillance et de controle des maladies transmissibles de lINSP, Adriana Pistol et du Dr Călin Alexandru, Departement des situations durgence Valeriu Gheorghiță: Bonjour! Je suis content de vous revoir aujourdhui. Comme nous hebdomadaires precisement pour presenter et porter a votre attention les informations les plus lavons annonce la semaine derniere, nous avons lintention davoir ces briefings importantes dont nous disposons, a la fois concernant les activite des sept derniers jours, que se l`activite qui aura lieu. Je vous rappelle que jusqu`a la fin dhier, il y avait environ 125.190 personnes vaccinees. Aujourdhui, a 12h00, plus de 9 000 personnes ont ete vaccinees. Au total, il y a eu 468 des reactions adverses signalees, dont 191 locales et environ 277 generales. Concernant le nombre de pertes, il y a eu 272 doses, ce qui represente 0,16% du nombre de doses distribuees. En ce qui concerne le nombre de doses recues jusqua present, comme vous le savez, le 11 janvier on a recu le quatrieme versement, soit un total de 450.450 doses. Environ 160.980 doses ont ete distribuees, pratiquement elles ont quitte les centres de stockage pour les centres de vaccination et plus de 134.000 doses ont ete faites, pour linstant etant pratiquement vaccinees 134.000 personnes. Les donnees sont pour le jour en cours a 12h00. La prochaine etape consiste a preparer la deuxieme etape de la strategie de vaccination. Actuellement, sur le nombre de centres de vaccination pour les unites medicales, pour les travailleurs du systeme medical et social, par exemple, sont aujourdhui vaccines dans environ 235 centres. Pour la deuxieme etape, 750 centres sont identifies et seront operationnels, dont, comme je lai dit, il reste deja une centaine de centres des centres des unites medicales. Ces 750 centres disposeront denviron 1 766 points de vaccination, ce qui assurera une capacite maximale de plus de 100.000 personnes pouvant etre vaccinees chaque jour. De ce point de vue, nous avons identifie les categories de maladies chroniques pour la deuxieme etape. En plus des personnes de plus de 65 ans, nous parlons des personnes atteintes de diabete, des personnes atteintes dobesite, des personnes atteintes dune maladie cardiovasculaire chronique, dune maladie renale chronique, dune maladie pulmonaire chronique, des personnes atteintes de cancer, des personnes atteintes de maladies auto-immunes, tout comme les personnes immunodeprimees, que ce soit par la maladie ou le traitement, y compris les personnes atteintes du HVI / SIDA. Quant a la planification, la plateforme sera prete le 15 janvier. A partir de 15h00, il sera possible de commencer la programmation des personnes pour la deuxieme etape dans les centres de vaccination qui seront prepares. Pour les personnes de plus de 65 ans, le rendez-vous peut se faire individuellement, cela peut etre fait par le medecin de famille, par les services du centre dappels - ici, comme nouveaute, nous aurons un numero unique au niveau national, que je peux et vous le dire 021.414.44.25. Pratiquement, en appelant ce numero, les appels seront pris en charge dans les 42 centres dappels repartis au niveau de chaque departement. Une autre facon de programmer, via le service dassistance sociale dans les mairies ou via les proches, qui peuvent se faire un compte et faire inscrire jusqua 10 personnes maximum parmi les membres de la famille. Pour les personnes inscrites atteintes de maladies chroniques, agees de moins de 65 ans, le rendez-vous se fait correctement par lintermediaire du medecin de famille. Si la personne na pas acces a un medecin de famille ou na pas de medecin de famille, les rendez-vous peuvent etre pris par le service du centre dappels, individuellement, sur le site Web, par le service dassistance sociale ou, de meme, par les proches. En outre, pour les personnes exercant des activites essentielles, la programmation se fait par lintermediaire de lemployeur et aussi, lorsque lemployeur inscrit les personnes quil emploie ou dans un contrat de service pour ces activites essentielles, le beneficiaire peut etablir, apres validation de lemployeur, du jour et du centre où il souhaite se faire vacciner. Ce qui, de notre point de vue, offre la liberte de choisir le centre et le jour où l`on souhaite se faire vacciner. Autre chose importante, que jai recue vers midi, lAgence europeenne des medicaments a autorise la variation a six doses. Pratiquement, au cours de la journee, nous avons recu une notification de la societe BioNTech Pfizer, a partir de demain les stocks seront mis a jour et au lieu de cinq doses, comme prevu par bouteille, il y aura six doses. C`est ce que je voulais vous dire. Ce que je voudrais mentionner pour la deuxieme etape, comme je lai dit, la programmation debutera le 15, apres 15h00, et entrera en meme temps, tant les personnes qui sont dans le groupe a risque avec des formes severes, les personnes de plus de 65 ans atteintes de maladies chroniques, mais aussi les personnes qui exercent des activites essentielles. Du point de vue des activites de communication, je peux vous dire tres brievement que sur la plate-forme nationale dinformation, il y avait plus dun million dutilisateurs uniques qui y ont accede, ainsi que sur la page Facebook RO Vaccinare sur deux millions de visites. Ce que je puis vous dire encore, les donnees concernant lintention de vacciner. Jai recu cette information de lOrganisation mondiale de la sante, le Bureau roumain montre actuellement une augmentation des intentions de vaccination denviron 50%, par rapport a ce qui avait ete initialement estime, et environ 11% des personnes souhaitent actuellement reporter ou hesitent sur la decision de vaccination. Ce sont les donnees que je voulais vous faire connaitre sur la situation dans laquelle nous nous trouvons en ce moment. Je voudrais inviter mes collegues, M. le secretaire d'État Andrei Baciu, le Dr Călin Alexandru et le Dr Adriana Pistol, s'ils souhaitent ajouter des elements supplementaires et nous repondrons plus tard a vos questions. Andrei Baciu: Si vous avez des questions specifiques, je vous invite les poser. Valeriu Gheorghiță: Organiquement, je prefererais repondre a une question de chacun dentre vous et, par la suite, en fonction du temps qui reste disponible, nous completons avec d`autres questions. Journaliste: Je voudrais faire clarifier un peu ce que vous avez dit plus tot, au sujet du nombre de doses perdues et gaspillees. Je suppose qua partir de demain, nous commencerons a extraire six doses, car nous voulons utiliser autant de serum que possible. Vous disiez: 272 doses est le nombre total perdues jusqua present. Cela signifie que depuis la semaine derniere et jusqua aujourdhui, pres de 200 doses ont ete perdues. Valeriu Gheorghiță: Environ une dose par centre de vaccination. Journaliste: Avez-vous une explication, cest-a-dire que signifient ces deux doses perdues? Valeriu Gheorghiță: Depassement des conditions de stabilite, de temperature, casse des flacons et, pratiquement, il y a eu dautres situations dans lesquelles a la fin du programme il ny avait personne a vacciner. Pratiqquement, en moyenne, une dose par centre a ete gaspillee depuis le debut de la vaccination. Journaliste: Et puis, si je me presente a la date programmee, est-ce qu`il ny a pas de possibilite qu`il y ait quelquun dautre sur la liste, car le Ministere de la Sante a parle des listes de sauvegarde. Valeriu Gheorghiță: Oui, il y a cette procedure. Linstruction est deja envoyee aux centres de vaccination, afin de mieux gerer le nombre de doses et de minimiser les pertes de doses. Cependant, nous devons accepter que ce minimum ne peut etre reduit a zero, peu importe ce que nous souhaitons. Nous essayons de tirer le meilleur parti de toutes les doses, car il est important que tout le monde ait acces a la vaccination. Il existe une procedure a cet egard, connue de tous les coordinateurs de centres, avec lidee de minimiser, je le repete, les pertes inutiles de doses. Journaliste: Avez-vous une idee de la facon dont le pourcentage de 10% de la dose totale perdue a ete calcule, ce qui est inclus dans lordonnance durgence adoptee par vos collegues du Ministere de la Sante? Valeriu Gheorghiță: Cest une ordonnance de ... Cest un arrete du ministre de la Sante de 2017. Je ne peux pas vous le dire, car je nai pas vu ... Journaliste: Non, non. On parle du projet dordonnance signe par le ministre Vlad Voiculescu la semaine derniere, a la fin, qui etablit plus exactement comment les medecins sont payes et où l`on parle aussi de ces pertes, qui sont calculees a 10%. Valeriu Gheorghiță: Ce sont des vaccins multi doses, comme le vaccin BCG, pour lesquels jusqua 50% sont acceptes. Ces donnees sont internationales et ces quotas ne sont pas etablis en Roumanie et il est tres probable que ces donnees proviennent des recommandations internationales. Journaliste: Peut-etre que M. le secretaire d`Etat Baciu nous clarifie, etant le document du Ministere de la Sante. Andrei Baciu: Cest une question unanimement acceptee au niveau international, ce nest pas une question specifique pour la Roumanie et nous sommes alles dans un alignement sur les recommandations europeennes, pour ainsi dire, mais de toute facon, nous parlons dune question qui est toujours en debat. Journaliste: Je veux dire, nous pourrions penser que nous utilisons encore mieux ces doses et que nous descendons de 10% ... Andrei Baciu: Il y a deux problemes distincts: dabord, cest une question de principe, qui est assumee au niveau international, le fait quil y ait plusieurs doses qui seront perdues, des doses non imputables - cest un principe suppose. Deux: le pourcentage exact, le nombre absolu depend en fait de la capacite administrative et de gestion de chaque centre a planifier et a trouver des solutions pour chaque situation qui se presente. Journaliste: Cetait le sens de ma question: si nous calculions combien nous pouvons prendre et combien nous perdons. Andrei Baciu: Exactement. On parle donc dabord dun principe et, dautre part, de la capacite manageriale de chaque centre a gerer ces imperfections qui apparaissent inevitablement. Journaliste: Nous allons globalement a 10%. Valeriu Gheorghiţă: Non. Nous visons jusqua 0,5% de pertes, cest-a-dire ne pas depasser ... Journaliste: Mais il y a une grande difference entre 10% et 0,5, comme vous le dites. Valeriu Gheorghiţă: Cest ce que nous proposons en gerant, je le repete, dans chaque centre de vaccination. Journaliste: Je vous pose cette question sur les chiffres, car vous savez mieux que moi, lorsque nous parlons de nouveaux chiffres, nous nen tirons pas grand-chose. Vous nous avez parle de 20.000 vaccinations la premiere semaine de janvier...; Valeriu Gheorghiţă: Cest vrai. On parle de capacite de vaccination ... Journaliste: ... et on ny est pas arrive. Valeriu Gheorghiţă: ... et de ce point de vue, il faut differencier la capacite reelle a vacciner et le nombre de personnes vaccinees. Cest la meme chose, si vous voulez, que pour les tests: la capacite reelle de tester et le nombre de personnes testees. Journaliste: Vous refaiters votre declaration: selon vous, combien de personnes peuvent etre vaccinees dans chacune de la Roumanie? Vous avez clarifie la capacite ... sur les donnees maintenant. Valeriu Gheorghiţă: Vous avez vu la moyenne pendant la semaine: nous parlons de 15 a 16.000 personnes; le week-end, cest probablement la tendance, on parle dun plus petit nombre de personnes vaccinees par rapport aux jours de la semaine. Journaliste : Et dans la deuxieme etape, on reste ainsi? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons maintenu la capacite de vaccination pendant le week-end, afin que quiconque souhaite programmer un samedi ou un dimanche puisse etre vaccine. Journaliste: Dans la deuxieme etape, nous avons demande si nous resterions les toujours ainsi ? Valeriu Gheorghiţă: Nous restons toujours ainsi. Journaliste: Bonjour! Lecole a recommence, elle a recommence en ligne, nous approchons de la date du 8 fevrier, date a laquelle les eleves devraient normalement retourner en classe. Considerez-vous que les enseignants doivent etre vaccines en priorite dans cette deuxieme etape, afin de retourner en classe en toute securite? Valeriu Gheorghiţă: Le personnel educatif, comme nous le savons, est inclus dans la deuxieme etape de la vaccination, avec dautres types dactivites essentielles. Chaque fois que l`enseignant voudra se programmer, il pourra le faire. Journaliste: Il ny a donc pas de campagne necessairement dediee aux enseignants. Valeriu Gheorghiţă: Non. Journaliste: Celui qui veut se faire vacciner sinscrit sur la plateforme et se fait vacciner. Quant aux eleves de 12e, par exemple, etant donne quils ont plus de 16 ans, ils pourraient aussi etre vaccines en priorite, sils le souhaitent. Valeriu Gheorghiţă: Non. La strategie de vaccination est suivie. Si, Dieu nous en preserve, certains dentre eux sont exposes a des maladies chroniques qui les rendent vulnerables, ils ont certainement la priorite et doivent encore etre vaccines. Journaliste: Et ils devraient etre enregistres par les membres, je pense ... Valeriu Gheorghiţă: Appartenant a ... Journaliste: ... puisquils nont pas 18 ans. Valeriu Gheorghiţă: Oui. Ou le medecin de famille ou ... Journaliste: Et comme pour les autres secteurs dactivite, je pense ici a HoReCa, aux transports, y a-t-il des secteurs qui veulent vacciner leurs employes, doivent-ils suivre la procedure dinscription sur la plateforme? Valeriu Gheorghiţă: Les services de transport sont prioritaires pour la deuxieme etape, comme je suis a nouveau convaincu que vous le savez, et chacun sera programme par lemployeur, et, apres avoir ete valide par lemployeur, choisit, je le repete, le centre et le jour veut se faire vacciner. Journaliste: Savons-nous combien de personnes devraient etre vaccinees dans cette deuxieme etape? Valeriu Gheorghiţă: Le nombre estime de personnes, par exemple, plus de 65 ans est denviron 3,8 millions. Si nous associons les gens aux maladies chroniques, nous depassons probablement environ cinq millions de personnes. Si on applique un pourcentage dacceptation denviron 50 p. 100, on parle de 2,5 millions de personnes et si on regarde le type dactivites essentielles, je pense quon ne depasse pas un million de personnes. Journaliste: Donc, un total dun peu plus de 6 millions de personnes. Valeriu Gheorghiţă: Éligibles, mais nous ne parlons pas du pourcentage dacceptation ... Journaliste: Pourrions-nous realiser la vaccination a ce chiffre? Valeriu Gheorghiţă: Strictement pour cette etape, oui. Si on applique un pourcentage de 50-60% et quon peut vraiment sassocier, pour assurer la vaccination de ce nombre de personnes, certainement pour la deuxieme etape. Journaliste: Merci beaucoup. Valeriu Gheorghiţă: Avec plaisir. Journaliste: /.../ quelque chose ici? Andrei Baciu: La demande serait de faire un tour de table a la fin pour toute question supplementaire. Journaliste: Je comprends. Jai pense que cetait plus facile si nous les prenions par theme et clarifiions ce qui devait etre clarifie. Andrei Baciu: À la fin, nous pouvons allouer du temps pour toute question supplementaire. Merci beaucoup. Journaliste: Bonjour! Pour etre tres clair, a partir de vendredi, a 15h00, toutes les sous-categories de la phase II peuvent etre programmees, mais la vaccination proprement dite pour ces sous-categories commencera a la meme heure pour tout le monde ou sera programmee pour la vaccination en selon la sous-categorie dans laquelle il se trouve? Valeriu Gheorghiţă: Non. Cela commencera a la meme heure pour tout le monde, selon la facon dont ils veulent planifier. Journaliste: Pratiquement, vous avez dit que lemployeur planifie les employes sur la plateforme...; Valeriu Gheorghiţă: Il peut completer ce processus jusqua ce quil soit affecte au centre de vaccination et le jour où il se presente pour la vaccination ou il peut simplement lenregistrer sur la plate-forme et le beneficiaire, lemploye, entre, cherche son CNP et choisit son centre vaccination et le jour quil veut se programmer. Journaliste : Pour ceux qui ne connaissent pas la plateforme: si lemployeur entre dans la plateforme le nom de lemploye qui donne son consentement, alors lemployeur donne un mot de passe et un nom dutilisateur a lemploye, avec lesquels il entre ensuite dans la plateforme et choisit ... Valeriu Gheorghiţă: Ce nest pas possible. Journaliste: Ou comment? Valeriu Gheorghiţă: Ce nest pas possible, car cest la question de la protection des donnees personnelles et en utilisant nom d`utilisateur de lemployeur il aura acces a toutes les donnees des personnes qui sont inscrites par lemployeur. Journaliste: Alors, comment lemploye choisit-il le centre et la date de vaccination? Valeriu Gheorghiţă: En gros, il se retrouve dans la liste des personnes qui sont sur la plateforme et selectionne le centre quil veut et le jour où il veut se faire vacciner, en fonction des places libres. Journaliste: Eh bien, oui, mais si quelquun sait, il presentera le CNP ... Valeriu Gheorghiţă: Oui, il peut etre trouve sur la plate-forme, il regarde les centres de vaccination quil veut, dans le departement respectif ou a Bucarest ou le plus proche de son lieu de travail ou de son domicile, il selectionne lintervalle de temps auquel il veut se rendre au centre vaccination et postuler a la programmation, acheve pratiquement le processus de programmation. Journaliste: Donc, si quelquun decouvre votre CNP de quelque maniere que ce soit, il peut venir a votre place pour choisir votre date et votre centre de vaccination. Valeriu Gheorghiţă: Il ne peut pas vraiment choisir, nous avons des collegues du Service Special des Telecommunications ... Journaliste: Cest pourquoi je vous demande, techniquement, comment cela se fait? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons decide de laisser cette liberte, parce que, vraiment, certains employes veulent etablir leur centre et le jour où planifier et non lemployeur. Journaliste : Cest pourquoi je vous ai demande tres clairement, si lintroduction est faite par lemployeur et que le processus est termine par lemploye, comment ces deux etapes se deroulent-elles, techniquement, etape par etape? Valeriu Gheorghiţă: Sil vous plait! Călin Alexandru: Si vous me le permettez, cette situation ne peut pas se produire, car cette personne, apres avoir ete enregistree par lemployeur, devra entrer dans lapplication et sera validee par le numero de telephone avec lequel elle a ete initialement introduite par employeur. De cette facon, il pourra prouver quil est bien la personne qui a ete inscrite par lemployeur, apres quoi il fera loperation de programmation. Journaliste: Et une derniere question, pour linstant: vendredi, a 15h00, tous les centres de vaccination que vous avez annonces, ce total, seront operationnels? Valeriu Gheorghiță: Environ 50% dentre eux sont fonctionnels, a partir du 15, exactement comme nous lavons fait avec la premiere etape, celle adressee aux travailleurs du systeme medical et social. Au fur et a mesure que ces centres deviendront operationnels, ils ouvriront des creneaux pour la programmation. Mais, nous avons environ 100 centres, par exemple, ceux des unites medicales, qui sont repartis dans tout le pays, où l`on peut se programmer a tout moment et a ceux-ci sajoutent environ 50% des centres du pays, en plus, en dehors des unites medicales, qui sont prets a partir du 15. Journaliste: Et quand vous estimez que tous les centres seront fonctionnels ? Valeriu Gheorghiţă: Probablement, tout sera pret le 20 janvier. Journaliste: Merci! Journaliste: Bonjour! Tout dabord, dites-moi sil reste valable que la phase II commencera par la vaccination des personnes dans les centres sociaux? Valeriu Gheorghiță: Oui, cela reste valable. Meme le 15, les equipes mobiles se rendent dans les centres medico-sociaux et procedent a la vaccination. Journaliste: Dans ce cas, dites-nous comment se deroulera la vaccination ici, car pour le moment il y a beaucoup dinconnues venant des directeurs de ces centres, je ne sais pas vraiment comment cela va se passer, qui sera vaccine pour la premiere fois, où sont vaccines les beneficiaires, où le personnel est-il vaccine et comment, par exemple, le consentement pour la vaccination sera-t-il obtenu de personnes qui nont pas de jugement clinique? Valeriu Gheorghiță: Concernant la maniere de mener a bien le processus de vaccination, il y a des instructions deja elaborees et envoyees aux directions de la sante publique des la fin de la semaine derniere. Au niveau de chaque departement, la direction de la sante publique, qui met en evidence tous les centres medicaux et sociaux, ainsi que le noyau de coordination au niveau departemental, etablit la programmation de ces centres de vaccination. Au moins 24 heures avant le depart de lequipe mobile, ladministrateur du centre est averti afin dobtenir le consentement des personnes hospitalisees dans le centre medical et social, puis lequipe mobile de vaccination se rendra sur les lieux avec les vaccins necessaires, selon combien de personnes seront vaccinees. Tant les employes que les beneficiaires, ainsi que les personnes hospitalisees peuvent etre vaccines au siege du centre, et ils seront ensuite inscrits au Registre national electronique des vaccinations. Et le moyen dobtenir le consentement eclaire dans ce cas, est pratiquement suivi des procedures legales en vigueur, du beneficiaire, parent au premier degre et en descendant aux autres voies legales. Journaliste: Jaimerais que vous nous dite encore une chose. Étant donne quil y a environ 17.000 personnes dans ces centres interdits, et que lEtat roumain ne sait pas où se trouvent toutes ces personnes, y a-t-il un risque quelles restent non vaccinees, certaines? Valeriu Gheorghiță: Veuillez repeter la question. Je nai pas compris, que voulez-vous dire quils sont interdits? Journaliste: Je veux dire, legalement, ils sont sous interdiction. Valeriu Gheorghiță: Il est obtenu des parents. Comme dans tout autre acte medical dans lequel il est necessaire dintervenir, pratiquement, sil ny a pas de parents pour exprimer leur consentement, alors une equipe medicale peut etre constituee de deux ou trois personnes qui setablissent pour le bien du patient, a partir de cette premisse. de primum non nocere. Journaliste: Ma question est: etant donne que le vaccin de Moderna entrera dans notre pays demain, est-il possible pour la personne qui veut se faire vacciner de choisir entre les deux vaccins? Et je vous pose la question parce que nous voyons quil y a des caracteristiques differentes en termes de capacite de vaccination. Les developpeurs de vaccins Moderna promettent une immunite denviron un an et les gens voudront peut-etre se faire vacciner avec Moderna plutot que Pfizer. Valeriu Gheorghiță: Je pense que vous mavez entendu a plusieurs reprises dire que pour le moment, nous nous appuyons sur la medecine factuelle. Je pense quil est important de prendre en compte les donnees actuelles, les donnees existantes en ce moment. Nous ne pouvons pas avancer des conditions pour lesquelles nous navons pas encore de couverture scientifique. Cela est probablement estime, il est possible de le prouver, mais pour le moment les donnees ne predisent pas une duree de protection, quel que soit le type de vaccin dont nous parlons. Ce que je peux vous dire, cest quen termes de profil dinnocuite et defficacite, ils sont absolument similaires, il ny a pas de differences substantielles. Donc, de notre point de vue, le choix na pas a etre complique. Au fond, lelement qui importera sera la disponibilite de ces doses au niveau des centres de vaccination, car reellement la quantite et le nombre de doses de Moderna sont incomparablement inferieurs aux doses delivrees par Pfizer, selon le contrat conclu par la Commission europeenne. Journaliste: Je voulais aussi vous interroger sur ces caravanes de vaccination. Sont-ils actuellement prets pour la deuxieme etape? Vous parliez de caravanes qui arriveront dans des zones où il ny a pas de points medicaux, où il ny a pas de dispensaires, etc. Valeriu Gheorghiță: Il y a des departements où elles sont identifiees et preparees, il y a des departements où elles se preparent encore, ces caravanes mobiles sont en train detre equipees. Journaliste: Et avez-vous un rapport sur ces caravanes? Je pense que nous en aurons besoin a partir de la semaine prochaine. Valeriu Gheorghiță: Une estimation, au niveau national, est denviron 42 a 43 caravanes mobiles necessaires. Journaliste: Le Ministere de la Sante ou les administrations locales, qui est responsable de lorganisation de ces caravanes et de la mise en œuvre de lensemble du systeme? Valeriu Gheorghiță: Il sagit dun effort interministeriel, dune part de la logistique du Ministere de la Defense nationale, du Ministere des Affaires Interieures, du Ministere de la Sante, pratiquement, et y compris les autorites locales. Journaliste: Et encore une question: combien de ces caravanes faudrait-il? Valeriu Gheorghiță: Je viens de dire, environ 43 caravanes mobiles, suite aux consultations que jai eues avec chaque departement et en fonction des specificites geographiques de chaque departement. Journaliste: Merci! Journaliste: Si vous me le permettez, un supplement car mon collegue a deja pose une question que jaurais aime poser, mais ce nest pas tres clair pour moi. Y a-t-il actuellement une possibilite de choisir avec quel vaccin nous allons etre vaccines, entre les deux ...? Valeriu Gheorghiță: Non. Journaliste: Actuellement disponible? Ou comment cette division se fera-t-elle? Nous navons que 14.000 doses demain. Valeriu Gheorghiță: Non. Lattribution de ces doses se fera aux centres qui ont le plus grand flux de personnes vaccinees, car nous ne voulons pas gaspiller de doses, etant donne que les flacons de Moderna sont emballes avec 10 doses et quil est ensuite important dutiliser, pour etre sûr que ces doses seront utilisees. Pratiquement, le personnel de vaccination de chaque centre de vaccination, en fonction du nombre de doses dont il disposera, decidera dattribuer les flacons de Moderna et Pfizer, respectivement, en tenant compte, a plusieurs reprises, du nombre de doses disponibles et du nombre de personnes programmees ce jour-la. . Journaliste: Je voudrais vous demander si vous envisagez de changer la definition du cas apres la vaccination? Et je vais vous expliquer pourquoi je demande cela. Parce que, par exemple, une personne qui a ete vaccinee avec les deux doses du vaccin, parce que nous approchons de ce moment, entre en contact direct prolonge avec une personne confirmee avec le SARS-CoV-2. Cette personne doit-elle etre mise en quarantaine? Valeriu Gheorghiță: La reponse est que oui, nous envisageons de changer la definition du cas, mais je laisserais le Dr Adriana Pistol de detailler. Adriana Pistol: Oui. Bref, la definition du cas ne change pas. La definition de cas signifie les signes et symptomes qui me font suspecter une infection COVID. En fait, votre question porte sur la definition du contact direct et les mesures qui sont appliquees. Nous prenons evidemment en compte le moment où cela se produira, car un pourcentage important de la population se fait vacciner, cela va evidemment se produire. Il est plus que logique quune personne vaccinee et immunologiquement saine nait pas besoin detre mise en quarantaine. Bien entendu, de cette maniere, certains types de mesures seront assouplies. Journaliste: Merci! Journaliste: Je voulais vous demander comment vous allez gerer le probleme des personnes agees, plus precisement comment elles pourront se faire programmer en temps voulu et si elles font appel a des medecins de famille, avez-vous parle aux medecins de famille, ont-ils deja dresse des listes? Valeriu Gheorghiță: La plupart des collegues a qui jai parle, du reseau de medecine familiale, ont des demandes a cet egard et ont fait, si vous le souhaitez, une evaluation des personnes dont ils soccupent. La methode de rendez-vous est recommandee par lintermediaire du medecin de famille, etant donne quil est capable de connaitre les antecedents medicaux de chaque personne et de fournir les informations necessaires sur la vaccination et les avantages de la vaccination et, pratiquement, avec chaque personne est fixe le jour et le centre de vaccination où elle souhaite se faire vacciner ou cela peut etre fait individuellement, separement, par lintermediaire du beneficiaire, via le centre dappels ou le service dassistance sociale. Journaliste: Est-ce que les medecins de famille vous ont envoye un pourcentage de ceux qui veulent se faire vacciner, quils soient atteints de maladies chroniques ou quils aient plus de 65 ans? Valeriu Gheorghiță: Nous navons pas ces donnees transmises depuis le niveau primaire, mais, je le repete, les donnees que nous avons decouvertes aujourdhui, transmises par le bureau de lOMS en Roumanie, montrent une estimation actuelle denviron 50%. Joournaliste: Et en ce qui concerne le vaccin Moderna, si quelquun, par exemple, refuse le vaccin Moderna, sera-t-il reporte, ou que va-t-il se passer ou il ne sera pas du tout vaccine? Ou celui de Pfizer? Sil refuse lun des deux. Valeriu Gheorghiţă: Oui, cest une situation qui pourrait se produire dans la pratique. Ce que je peux vous dire, cest que dans les autres pays, pratiquement le meme scenario se produira. Quand on a deux types de produits qui ont la meme efficacite, le meme profil de securite, ce qui compte au final cest de proteger notre sante, de se faire vacciner et de pouvoir se voir dans nos activites. Bien sûr, cela peut arriver. Dans ces situations, il est probable que la personne sera vaccinee avec lalternative quelle souhaite, que nous ne pourrons pas imposer ces choses. Mais je pense quil est important detre flexible et dynamique et, au final, le choix du patient est egalement important, mais nous ne pouvons pas laisser le libre choix, car il ny aura pas assez de doses. Meme si nous voulons que chacun choisisse le type de vaccin a faire, il faut comprendre que la premiere tranche est en petit nombre, soit 14.000 doses, contre 150.000 doses, par exemple, qui proviennent de Pfizer. Journaliste: Et je voulais vous demander si le probleme lie aux fonds alloues aux dotations des centres de vaccination a ete resolu, nous savons quil y avait des problemes, et si les autorites ... Valeriu Gheorghiţă: Cest une ordonnance durgence en preparation; demain, pour autant que je sache, cest une reunion du gouvernement et elle sera probablement adoptee, mais je ne pourrais pas vous donner des details sur cette ordonnance durgence, car je nai pas cette information. Journaliste: Et dans le cas des certificats de vaccination pour ceux de la deuxieme etape, y aura-t-il un element de securite? - ceci dans le cas où il pourrait y avoir des tentatives de falsification des certificats. Valeriu Gheorghiţă: Chaque certificat, chaque certificat a une signature numerique qui est automatiquement imprimee a partir du Registre national electronique de vaccination. Bien sûr, si quelquun veut faire semblant, il peut le faire, changer le nom et cest tres simple, mais nous reflechissons a cet aspect, en effet, de securiser ces certificats, eventuellement en imprimant un tampon, ou en faisant signer le personnel medical du centre de vaccination. Journaliste: Desole, une clarification concernant les differents types de vaccins, en tenant compte du fait que le 29 janvier, le vaccin AstraZeneca pourrait egalement etre approuve. Quand une personne decouvre-t-elle quel vaccin elle recoit? Et avez-vous dit que si je refuse le vaccin qui ma ete assigne sur place, je recevrai un autre vaccin dun autre fabricant? Valeriu Gheorghiţă: Sil est disponible sur le site de vaccination, cest sûr. Je ne pense pas quil y aura de tels refus et nous ne voulons en aucun cas cela. Autrement dit, si une personne insiste vraiment pour recevoir un certain type de vaccin qui est disponible au centre de vaccination, je suis convaincu que cela sera fait. Nous attendrons de voir exactement les indications et les tranches dage pour lesquelles Oxford-AstraZeneca recevra lautorisation de mise sur le marche et, en fonction de ces recommandations et du mecanisme qui sappliquera au niveau europeen, le meme type de mecanisme sappliquera. en Roumanie aussi. Journaliste: À quel moment, en fait, une personne decouvre-t-elle quel vaccin elle va recevoir? Valeriu Gheorghiţă: Quand elle se rend au centre de vaccination. En gros, meme en ce moment, si vous vous programmez sur la plateforme informatique, la plateforme vous offre la possibilite de choisir la dose de rappel a partir du 21e jour ou la dose de rappel a partir du jour 28, precisement parce que nous ne savons pas quel type de vaccin elle recevra. la personne dans le centre de vaccination. Journaliste: Jaurais une autre question, si possible: envisagez-vous, par exemple, de mettre en œuvre une strategie dinformation sur les differentes vaccinations dans les zones rurales? Valeriu Gheorghiţă: Je prie de repondre M. le secretaire dÉtat Baciu, qui est implique dans la partie communication. Andrei Baciu: Ici, evidemment, cest une question extremement importante, qui necessite des mesures particulieres. Le pilier le plus important est evidemment celui qui passe par le corps medical, la vaccination est un acte medical, cest pourquoi des le debut nous avons eu cette approche. Mais, en plus, nous avons des mesures specifiques. Une question importante que nous avons finalisee aujourdhui: nous avons entame des discussions avec les representants des associations de patients, en particulier les patients atteints de maladies chroniques, histoire de faire en sorte que cette information atteigne le plus de patients possible, le plus rapidement possible. De plus, dans un proche avenir, nous aurons du materiel sous forme daffiches et de brochures, qui sera distribue a toutes les personnes de plus de 65 ans, a la fois directement a toutes ces personnes et avec laide de pharmaciens et de medecins de famille. Donc, nous avons plusieurs canaux par lesquels nous essayons datteindre ... Évidemment, nous allons egalement mener des actions specifiques sur les chaines classiques: television, radio, medias centraux, mais il est important de prendre en compte le fait que toute cette vaccination ne se fait pas en un jour, mais cest un vaste processus qui se deroulera au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Nous sommes egalement conditionnes par le nombre de doses arrivant en Roumanie. Par consequent, toutes nos actions sont proportionnelles a la conduite de la campagne de vaccination, alignees sur le volume de doses arrivant en Roumanie, afin que nous puissions definir les attentes raisonnables, que nous pouvons remplir. Journaliste: Veuillez nous indiquer le pourcentage du personnel medical qui a refuse de se faire vacciner et, si vous avez des statistiques, quelles sont les principales raisons invoquees par eux? Merci. Valeriu Gheorghiţă: Je ne vous dirai pas un pourcentage de refus, car lorsque nous parlons du nombre de personnes vaccinees - environ 125.190 personnes, dapres les donnees de la veille - nous parlons, en fait, de personnes eligibles a la vaccination, cest-a-dire les personnes qui nont pas ete infectees recemment, qui nont pas eu de contre-indications, qui nont pas ete isolees a la maison etant en cours de maladie. De ce point de vue, je ne peux pas vous donner de pourcentage. Je peux vous dire que nous avons 125.000 personnes vaccinees sur 160.000 employes du systeme medical. Donc, je pense que le pourcentage sera denviron 70 a 80 %. comme nous lavions initialement estime. Je pense que les raisons pour lesquelles nous natteignons pas cent pour cent sont et sexpliquent par des decisions personnelles, influencees par plusieurs facteurs et pas necessairement par le manque de confiance dans ce type de vaccin. Journaliste: A-t-on decide jusqua present quand le president Klaus Iohannis et le gouvernement seront vaccines? Plus precisement, si vous connaissez une date? Valeriu Gheorghiţă: Je nai pas de date a presenter. Ce sont des decisions qu`ils prennent et je suis convaincu que le public connaitra cette information lorsquelle sera decidee. Journaliste: Aujourdhui, la Commission europeenne a mis fin aux discussions avec une societe pharmaceutique, Valneva, pour un vaccin qui a une structure completement differente, il est base sur un virus inactif, lUnion europeenne doit recevoir 30 millions de doses. Une autre approche pour differencier les vaccins actuels, bases sur lARN, sera-t-elle envisagee lorsque nous recevrons ces vaccins, qui ont une structure differente dans la maniere dont ils ont ete crees? Valeriu Gheorghiţă: Ce qui est important en fin de compte, quel que soit le type de vaccin dont nous parlons, ce sont les conditions de stabilite, ce sont les donnees defficacite et les donnees de securite. Ce sont les memes criteres, si vous voulez, que pour les vaccins contre la grippe - il existe trois types de vaccins contre la grippe et ils different les uns des autres par certaines recommandations liees a la tranche dage, a lindication a lenfant ou non. Je pense donc que ces donnees seront clarifiees a ce moment-la. Mais ce qui importera a la fin, cest le taux defficacite, le pourcentage et le profil de securite. Apres tout, ce sont des donnees medicales fiables qui feront la difference. Journaliste: Et en termes de centres de vaccination, lidee du volontariat a circule dans lespace public il y a quelque temps, pour recompenser ceux qui participent a la campagne de vaccination. Quelles sont les donnees en ce moment? Y a-t-il suffisamment de personnel medical implique? Parce que vous parliez de doses cassees, jimagine que cest une responsabilite que tout le monde nassume pas. Quelle est la situation? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons eu des reunions et des discussions avec les recteurs des universites de medecine et de pharmacie, avec lidee detablir un accord avec les directions de la sante publique, precisement pour permettre aux etudiants en medecine de mener des activites de benevolat dans les equipes de vaccination. De ce point de vue, nous attendons ces listes dans un proche avenir. Et en termes de capacites et de ressources humaines pour desservir ces centres de vaccination, au niveau de chaque departement nous avons recu un besoin de ressources humaines qui couvrent les besoins a lheure actuelle. Mais, en realite, on attend une clarification des modalites de remuneration de chaque personne de lequipe de vaccination. Journaliste: Un complement a la question du collegue - qui fera partie du personnel medical, des benevoles, des medecins de famille, des medecins des hopitaux de comte et municipaux? Valeriu Gheorghiţă: Medecins en medecine scolaire, infirmieres communautaires et autres types de specialites medicales, qui s`offrent de faire partie des equipes de vaccination. Je peux vous dire un modele, en Suede, ils se sont tournes vers des dermatologues et des dentistes, qui ont de lexperience dans ladministration dinjections, pour faire partie des equipes de vaccination. Sachez que le probleme des ressources humaines affecte tous les pays et nest pas une caracteristique de la Roumanie, en particulier dans ce contexte de pandemie, dans lequel une grande partie des ressources humaines medicales se concentre sur la fourniture de soins medicaux a ces categories de patients, mais aussi a dautres. categories de patients sans infection par le SARS-CoV-2. Journaliste: Et jai une autre question, qui repondra sil y a des cas graves deffets secondaires de ces vaccins? Valeriu Gheorghiţă: Du point de vue du profil des effets indesirables, il est important de documenter et detablir la relation causale. Sil y a des problemes lies au non-respect des criteres de qualite, au depassement de la chaine du froid, des choses liees a la logistique elle-meme, ou pour ce type de vaccin, les conditions de production au niveau de lusine nont pas ete respectees, la responsabilite, dune part, est au fabricant, qui na pas respecte les conditions dusine; sil y a des raisons imputables au non-respect des conditions de temperature, cest a ceux qui en sont responsables: et sil y a des effets secondaires independants de ces types de facteurs, ce qui est egalement attendu dans les pays europeens et ce que nous voulons, cest que nous creons un mecanisme de compensation directe - pratiquement tous les États membres de lUnion europeenne fournissent cette compensation a ces personnes, dans le cas peu probable où des effets indesirables majeurs se produiraient et laisseraient des sequelles a long terme. Journaliste: Merci pour la reponse. Journaliste: Bonjour. Jai une question sur les voyages pour ceux qui ont deja ete vaccines. Envisagez-vous un passeport dit COVID? Parce quil y aura suffisamment de personnes a la fin de la deuxieme etape, leur statut pour quitter le pays, pour revenir, changera-t-il de quelque facon que ce soit? Car, pour le moment, nous avons une liste de pays dans la zone jaune, où elles doivent etre mises en quarantaine. Les personnes vaccinees devront-elles encore etre mises en quarantaine? Valeriu Gheorghiţă: De ce point de vue, les conditions dentree dans chaque pays appartiennent a ce pays. Je ne pourrais pas vous dire quelles conditions les autres pays vont imposer. En ce qui concerne la recommandation de rester en quarantaine apres son retour de ce pays, etant une personne vaccinee, ici je pense que la reponse a ete presentee par le Dr Pistol, auparavant, precisement parce que nous avons lintention de changer ces criteres, y compris la recommandation de quarantaine. Ces personnes nont probablement plus dindications de mise en quarantaine, mais si le medecin veut ajouter quelque chose ... Adriana Pistol: Non, cest tout ce que je voulais dire, que chaque État etablit sa liste jaune. Les chances sont assez faibles pour tout le monde de se faire vacciner dans un autre État de la liste jaune et de venir en Roumanie ... Journaliste: Je parlais surtout des Roumains qui veulent partir, ils ont recu le vaccin ... Adriana Pistol: Sils veulent partir et ont recu le vaccin, cest le probleme de lEtat où ils se rendent pour lire cette vaccination, et ce certificat de vaccination fait office de passeport de vaccination, jusqua ce quau niveau de lUnion europeenne, où il y a deja des discussions, un format specifique sera etabli, le cas echeant, dedie a tous les États de lUnion; mais ce ne sera que pour les États de lUnion. Journaliste: Je comprends. Encore une question: je comprends que le vaccin Moderna peut etre administre aux personnes de plus de 16 ans ... Valeriu Gheorghiţă: a partir de 18 ans. Journaliste: ... et celle de Pfizer ... Valeriu Gheorghiţă: plus de 16 ans. Journaliste: ... plus de 16 ans. OK. Concernant les personnes mineures atteintes de maladies chroniques, comment ce vaccin les atteindra-t-il? Avez-vous un telle sitution Valeriu Gheorghiţă: Pour les personnes de moins de 16 ans, qui ont une certaine maladie chronique, malheureusement pas. Pour le moment, nous ne pouvons pas aller au-dela des recommandations de securite, si vous voulez, de chaque produit. Lorsque les donnees seront disponibles pour le groupe dage des moins de 18 ans et des moins de 16 ans, respectivement, cela sera certainement fait, pendant lequel ces personnes devront se conformer a des mesures preventives precisement pour proteger leur sante. Journaliste: Merci. Journaliste: La premiere question: quelle etait lexplication du fabricant pour six doses au lieu de cinq dans une bouteille et la seconde - comment et si les cultes religieux seront impliquees dans la promotion de la vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Pour la premiere question, on savait depuis le debut que dans chaque flacon reste une quantite de solution reconstituee, ce qui peut permettre meme la sixieme voire la septieme dose dans certains cas, mais etant donne que le type de seringues utilise et ceux-ci varient dun centre de vaccination a un autre ou dun pays a lautre, ils voulaient sassurer, dans un premier temps, quil y ait cinq doses certaines et qui puissent etre retirees en toute securite de chaque flacon. Lorsquil a ete observe que 6 doses pouvaient etre extraites, alors ce changement sest produit, a travers lequel il y a une variation de 6 doses par flacon. Si 6 doses ne peuvent pas etre retirees dans un centre de vaccination particulier et que 5 seulement sont retirees, la sixieme dose sera declaree dose oubliee. Journaliste: Pour la deuxieme question? Valeriu Gheorghiţă: Et pour la deuxieme question, la decision de lancer une campagne ou une activite dinformation, si vous le souhaitez, appartient aux cultes religieux en Roumanie et je pense que limplication dans linformation et non dans lactivite de vaccination elle-meme est une chose tres importante. Mais cest important parce que cest lune des institutions les plus credibles et je pense que fournir des informations fiables et scientifiquement validees a tous ceux qui en font la demande est une chose bienvenue et que nous apprecions grandement. Journaliste: Mais y a-t-il eu des discussions? Comment ces personnes sont-elles reellement encouragees a informer les autres? Je ne sais pas tres bien quel est le mecanisme. Valeriu Gheorghiţă: Une seule reunion etait officielle dans la seconde quinzaine de decembre de lannee derniere sur le theme de la vaccination, dans laquelle nous avons presente les informations a lepoque concernant le type de vaccins, les moyens dapprobation, la maniere - un delai aussi court au moment de lautorisation dun certain type de vaccin, les indications, contre-indications et principales preoccupations qui existaient chez leurs seigneurs, ainsi que parmi le public. Suite a cette rencontre, nous avons developpe un materiel informatif, que nous avons mis a leur disposition et, par la suite, chaque culte religieux, sil le souhaite, peut fournir des informations lorsque, bien entendu, ces informations sont demandees par chacun. Journaliste: Pensez-vous, jusqua present, que cette campagne dinformation est un succes ou peut etre un succes dans un proche avenir? Valeriu Gheorghiţă: Je pense quil est trop tot pour parler de succes ou dechec dans tout ce qui concerne la campagne de vaccination, pas seulement dinformation. Comme je lai dit a dautres occasions, il y a certainement des choses qui peuvent etre beaucoup mieux faites. Nous devons comprendre que nous sommes dans une pandemie. Cette campagne de vaccination est organisee dans des conditions de pandemie, a un rythme extremement rapide, dans laquelle nous avons essaye de faire progresser les activites precisement pour augmenter lacces des personnes a la vaccination. Journaliste: Et une derniere question, pardonnez-moi. En ce qui concerne les personnes qui ont ete infectees par le nouveau coronavirus, qui ont encore des anticorps, que recommandez-vous ou quelle est la voie quune personne diagnostiquee il y a deux mois devrait suivre, disons, a des anticorps et pourrait tomber dans, disons, la deuxieme etape de la vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Le temps dattente recommande est de trois mois maximum. Au moins un mois doit secouler a partir du moment de la declaration de guerison, mais la personne peut attendre jusqua 3 mois. Journaliste: Bonjour. Vous avez dit un peu plus tot qua partir de vendredi, a 15 h 00, ceux qui font partie de la deuxieme etape pourront commencer a planifier. Il ny aura pas de priorisation. Dans le meme temps, la vaccination commencera par ceux des centres medicaux et sociaux. Ma question est: combien de centres y a-t-il, combien de personnes se trouvent dans ces centres et si vous attendez pour vacciner ces personnes et ensuite le reste de la deuxieme etape sera vaccine ou ceux, je ne sais pas, les malades chroniques, les plus de 65 ans. ans, les travailleurs des zones cles pourront-ils etre vaccines a partir de 15 heures, a partir de 16 heures, a partir du 16 janvier ou depuis quand? Que va generer la plateforme? Valeriu Gheorghiţă: Du point de vue du nombre de centres, il existe environ 1 884 centres medico-sociaux. Au niveau national, il y a pres de 40.000 personnes hospitalisees, mais ce nombre peut changer dune semaine a lautre, on parle de personnes qui sont hospitalisees. Certains dentre elles peuvent etre externalisees, certains peuvent etre hospitalisees, cest donc un nombre qui varie. De ce point de vue, lactivite de vaccination dans ces centres se fera en parallele avec lactivite de vaccination des autres categories de personnes de la deuxieme etape, et dune personne qui le 15 veut programmer, on le sait meme maintenant, une personne ne peut se faire programmer du jour au lendemain, car on va creer des difficultes dans lestimation des doses necessaires et il y aura des gens qui arriveront dans un centre de vaccination et il ny aura pas assez de doses. Et puis, le premier jour de programmation sera pratiquement 18 ans, mais la personne peut se faire programmer du 15, a partir de 15h00. Reporter: Et reste encore lestimation avec la troisieme etape pour avril? Valeriu Gheorghiţă: Ceci est notre estimation, avec le mois davril, mais comme nous lavons fait avec la deuxieme etape que nous estimons quelque part debut fevrier, en plein milieu de fevrier, il est possible de modifier ce delai en fonction du calendrier de livraison. doses, si nous recevons plus ou des doses supplementaires apparaitront des autres societes, dont nous esperons quelles recevront une autorisation, ce terme peut egalement etre facilite et avance, en tenant compte, selon les donnees dont nous disposons. Je le repete, la capacite de vaccination dans plus de 1 760 points de vaccination est de plus de 100.000 personnes chaque jour. Journaliste: Jai encore une question, sil vous plait. Si vous savez quel impact budgetaire vous avez calcule sur lordonnance qui sera approuvee? Combien nous coûte la campagne de vaccination? Quelle part de cet argent proviendra du budget? Combien viendront des autorites locales? Valeriu Gheorghiţă: Malheureusement, je nai pas ces donnees. Je nai pas acces a ces donnees. Je voudrais vous rappeler que le travail du Comite consiste a organiser et coordonner les activites de vaccination. Ces donnees, qui portent sur limpact financier, je pense quil faut les demander ailleurs. Journaliste: Ou peut-etre M. Baciu, sil peut vous aider? Andrei Baciu: Il y a des donnees qui sont certes prises en compte, mais certainement les coûts de la campagne de vaccination sont inferieurs aux coûts que la pandemie a sur notre societe, sur la vie quotidienne, sur leconomie en general, lindustrie et plus loin. Journaliste: Avez-vous calcule combien? Quelle est la difference? Andrei Baciu: Certes, il y a des calculs non seulement en Roumanie, faits et y compris au niveau international. Journaliste: Et dans notre pays? Dans notre pays, quels seraient ces calculs? Andrei Baciu: Que voulez-vous dire exactement? Journaliste: Combien nous coûte la campagne de vaccination /.../? Andrei Baciu: Il y a des problemes en cours, la reunion du gouvernement est prevue pour demain, comme il la dit, et probablement alors toutes ces analyses seront pretes. Journaliste: Jai vu que la note de justification est des montants passes, mais je ne comprends pas si ces montants sont sur toute la campagne de vaccination ou, je ne sais pas, par jour, par mois? Valeriu Gheorghiţă: Vraiment, nous navons pas acces a ces donnees et ce nest pas la responsabilite du Comite national. Journaliste: Merci! Journaliste: Aujourdhui, Son Eminence Theodose de Constanța a dit quil ne s fera pas vaccine parce quil est allergique, de plus, il a dit quil nencourage ni ne decourage la vaccination et quil ne croit pas en lefficacite du vaccin, car, je cite, les medecins se contredisent. Jai termine la citation. Maintenant, je vous demande comment vous commentez ces declarations, etant donne que vous avez dit plus tot, a la fin de lannee derniere, vous avez vu les representants de la BOR ? Merci! Valeriu Gheorghiţă: Je voudrais dire que nous militons pour le droit a la libre expression et au choix de chaque personne, quelle veuille ou non se faire vacciner. Comme nous le savons, la vaccination est volontaire, elle nest pas obligatoire, elle est gratuite afin que quiconque souhaite se faire vacciner a tout moment puisse le faire. Journaliste: Comme vous lavez dit plus tot, il est considere comme une puissance assez credible et puis, dune maniere ou dune autre, peut-etre voyez-vous un coup dur a sa declaration? Valeriu Gheorghiţă: Non, en aucun cas. Il y a beaucoup dautres personnes au sein de lÉglise orthodoxe roumaine qui encouragent ou qui, nencouragent ni ne decouragent, a la fin nous devons fournir les informations necessaires a chaque personne, afin quelle puisse enfin decider ce quelle veut faire. Journaliste: Jaimerais que vous nous aidiez a clarifier les chiffres. Javoue que je suis un peu confus en ce moment car, a la question de mon collegue, combien de personnes sont estimees a la deuxieme etape de la vaccination, vous avez dit 2,5 millions, que vous estimez ... Valeriu Gheorghiţă: En appliquantr un pourcentage denviron 50% des environ 5 millions que nous estimons avec des maladies chroniques et plus de 65 ans. Journaliste: Donc 2.5, auquel on pourrait ajouter des autres categories. Il ne reste que 2,5 millions et vous mavez dit plus tot quil reste en moyenne 16 a 17.000 vaccinations quotidiennes. Valeriu Gheorghiţă: Pour letape 1. Journaliste: Non, je vous ai demande si dans la deuxieme etape et vous avez dit oui. Valeriu Gheorghiţă: Non, non, non. Nous parlons de letape 1, etant donne que nous parlons de 235 centres qui ont une activite de vaccination quotidienne. Journaliste: Je vous demande concretement, dans la deuxieme etape, sur combien de vaccinations quotidiennes comptez-vous? Valeriu Gheorghiţă: Selon les modeles que nous avions avec des collegues de lInstitut de sante publique, la modelisation epidemiologique, nous pouvons atteindre 40 a 45.000 doses administrees chaque jour, ce qui nest pas de nouveaux cas, pas de nouvelles personnes, car il faut prendre en compte a partir du 20 janvier les personnes qui feront le rappel le jour meme auquel sajouteront les nouvelles personnes qui seront a la premiere dose. Donc, pratiquement, le nombre de doses consommees chaque jour a partir du 20 janvier sera beaucoup plus eleve. Les personnes, par exemple, aujourdhui qui sont vaccinees, prenons un exemple, 10.000 personnes, dans 21 jours seront ces 10.000 personnes auxquelles sajouteront toutes les nouvelles personnes qui seront programmees ce jour-la. Donc, de ce point de vue, le nombre de doses qui est apparemment maintenant en exces sera ... Journaliste: Insuffisant. Valeriu Gheorghiţă: ... rapidement consomme. Pas forcement insuffisant, car nous voulons avoir une activite la plus continue possible dans lactivite de vaccination, pour que nous ayons chaque jour, en plus du rappel, de nouveaux cas et des personnes a vacciner. Journaliste: Avez-vous un calendrier de livraison precis? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons un calendrier fixe jusqua la fin mars. À partir du deuxieme trimestre, nous ne disposons pas de donnees sur le nombre de doses livrees avec chaque tranche, mais elles seront certainement disponibles dans la prochaine periode, apres la renegociation des contrats. Comme vous le savez, la Commission europeenne a complete le nombre de doses contractees avec Pfizer, en plus des 300 millions, 300 millions supplementaires ont ete contractes et nous prevoyons que nous voulons que ces doses soient livrees le plus rapidement possible. Journaliste: Quest-ce que cela signifie, que dici la fin du mois de mars, nous attendons 150-140.000 doses par semaine ou plus? Valeriu Gheorghiţă: Non, il y en aura davantage ... Journaliste: Combien? Valeriu Gheorghiţă: Que puis-je vous dire, pour fevrier, nous aurons environ 780.000 doses disponibles, pour mars environ 1,2 million de doses disponibles. Journaliste: Savez-vous exactement de quel serum, combien de doses? Valeriu Gheorghiţă: Nous ne parlons que de Pfizer. Journaliste: Uniquement de Pfizer. Moderne? Valeriu Gheorghiţă: De Moderna, pour le premier trimestre, la quantite de doses est estimee a environ 400.000 doses, mais nous ne specifions pas le taux de livraison, il peut etre hebdomadaire ou meme toutes les deux semaines. Journaliste: Vous avez en quelque sorte tempere vos declarations en ce sens que la semaine derniere, vous parliez de la capacite de 150.000 vaccinations quotidiennes. Valeriu Gheorghiţă: Oui, car il y avait 900 vaccinations, mais apres avoir passe en revue tous les centres de vaccination, nous avons opte pour un plus petit nombre de centres avec un plus grand nombre de personnes, juste pour eviter de gaspiller des doses. Journaliste: Quest-ce qui na pas fonctionne pour nous? De 1.000 centres, nous sommes passes a 750. Valeriu Gheorghiţă: Nous parlons de 750 centres, faisant partie des centres ... Journaliste: Vous parliez egalement dun millier. Valeriu Gheorghiţă: Oui, il y avait environ 900 centres communautaires auxquels sajoutent les 100 centres qui restaient de ceux crees dans les unites medicales. Certains de ces centres devaient etre installes dans les gymnases des unites scolaires et nous avons prefere ne pas installer de centres de vaccination dans ces endroits, etant donne que lecole va tres probablement commencer et que les enfants ont besoin de ces espaces libres et du point de vue de epidemiologiquement, le flux de personnes venant vers ce centre de vaccination na pas pu etre observe. Andrei Baciu: Veuillez laisser vos collegues poser des questions /.../ Journaliste: Nous pensions que le but de notre reunion etait de clarifier les questions dinteret public. Je veux dire, je pense que cest un peu plus important. Si des collegues ont des questions, je pense que nous pouvons nous entendre. Sil vous plait. Călin Alexandru: Je voudrais ajouter a ce que le president a dit. Meme si pour le moment il peut sembler que nous ayons une capacite superieure au nombre de doses que nous avons fournies dans les contrats actuels, pratiquement 80 a 90% de celle-ci est representee par Pfizer, comme vous le savez, aujourdhui, la societe dOxford AstraZeneca a fait une demande aupres de lAgence europeenne des medicaments et on estime que quelque part fin janvier, une reponse pourrait etre donnee. Donc, nous pensons quil peut y avoir une telle approbation dun nouveau vaccin, ce qui nous permettra daugmenter le nombre de doses que nous vaccinons et ensuite nous avons besoin dune capacite de vaccination suffisante. Journaliste: Je voudrais egalement demander si cest possible. Pouvez-vous nous dire où aboutiront les doses de vaccins de Moderna, dans quels hopitaux? Nous savons quils seront la demain. Et si lannee prochaine nous recevions plus de vaccins anti-COVID, car il y en a beaucoup qui cette annee conservent ou evitent de se faire vacciner et veulent savoir si, par exemple, lannee prochaine, nous aurons plus de vaccins? Valeriu Gheorghiţă: Je ne pourrais pas vous le dire. Le calendrier de livraison est estime dici la fin de cette annee, mais en fonction du moment où lautorisation de mise sur le marche est obtenue pour les autres societes, il est evident qua partir de ce moment, le calendrier de distribution des doses fonctionnera. Ce que je peux vous dire, cest que lactivite de la campagne de vaccination est prevue pour assurer ce pourcentage denviron 60-70% de vaccination collective, apres quoi lactivite de vaccination se poursuivra probablement par le reseau de medecine familiale primaire, comme dans le cas de le programme national de vaccination, dans lequel chaque personne peut etre vaccinee a tout moment avec les vaccins qui seront disponibles a ce moment-la, a condition, bien entendu, que tous les criteres de securite et de qualite soient respectes. Journaliste: Et si vous pouviez nous dire exactement où les vaccins de Moderna finiront demain dans le pays? Valeriu Gheorghiţă: Il y a des endroits que nous analysons encore en fonction, je le repete, du taux de vaccination de chaque jour. Je peux vous citer, par exemple, lHopital municipal, où pres de 500 personnes sont vaccinees quotidiennement; recevra certainement un certain nombre de doses de ce type de vaccin, mais nous essayons de le distribuer au niveau national et pas seulement a Bucarest. Journaliste: Vous ne parliez pas de 900 centres de vaccination, mais denviron 753, si je me souviens bien. Pensez-vous que cela suffira a tous ceux qui veulent se faire vacciner? Valeriu Gheorghiţă: /...; / Si ces centres disposent denviron 1.766 bureaux de vaccination, points de vaccination, plus de 100.000 personnes peuvent etre vaccinees chaque jour, ce qui signifie en 10 jours un million, ce qui signifie qu`en 20 jours 2 millions de personnes et ainsi de suite. Journaliste: Et je nai pas bien compris quelque chose. Environ combien de personnes a la deuxieme etape seront vaccinees a la fin? Valeriu Gheorghiţă: Nous ne savons pas combien seront vaccines a la fin. Nous estimons un pourcentage denviron 50%, qui variera certainement dune categorie a lautre. Nous estimons egalement quun pourcentage plus eleve de la population vulnerable et certains types dactivites essentielles seront certainement beaucoup plus eleves. Journaliste: Merci. Reporter: Une precision: pour linscription sur la plateforme: 3 heures ou 15h00? Valeriu Gheorghiţă: 15h00. Journaliste: Ok. Et y a-t-il une limite maximale que cette plateforme peut transporter en termes de nombre de personnes enregistrees dans une journee? Valeriu Gheorghiţă: En fonction du nombre de places libres dans chaque centre de vaccination. Afin devaluer, un centre de vaccination qui a quatre bureaux de vaccination, le nombre de creneaux pour chaque bureau est denviron 60 postes vacants par bureau. Cela signifie quun centre de vaccination avec quatre bureaux pourra vacciner 240 personnes. Ce sera le nombre doses disponibles dans ce centre. Journaliste: Alors, estimez-vous combien de personnes peuvent sinscrire le premier jour? Valeriu Gheorghiţă: Autant quils veulent. Je ne sais pas combien seront programmes. Journaliste: Ok. Concernant les gens ... Valeriu Gheorghiţă: Mais nous estimons un nombre de meme 40.000 personnes en une journee. Lidee est que ce tres grand nombre doit avoir une couverture en termes de nombre de doses. Il faut comprendre quen fevrier, a la fin du mois de fevrier, les personnes qui ont maintenant pris leur premiere dose suivent et le rappel suit. Journaliste: Donc, si toutes les places sont occupees, je peux entrer sur la plateforme pour essayer de me programmer, mais je ne pourrai pas. Valeriu Gheorghiţă: Vous trouverez bien sûr les doses disponibles. Les personnes deja programmees ou certaines deja vaccinees, ont la place de rappel deja occupee. Journaliste: Je comprends. Donc, si nous entrons vers la fin de la journee et que toutes les places disponibles seront occupees a ce moment-la, la plateforme me dira que je ne peux pas minscrire et essayer le lendemain de me mettre a jour. Y a-t-il une communication electronique entre tous les centres de vaccination, le nombre de doses utilisees qui sont mises a jour en temps reel, de sorte qua chaque fois quon se rafraichit, on voit si un autre endroit a ete libere? Ou une fois tous les sieges disponibles occupes, devrai-je essayer le lendemain, dans la premiere heure? Valeriu Gheorghiţă: Non. Je pense que cette mise a jour, dont vous parlez, est en temps reel. Pratiquement, lorsquune personne se presente au centre de vaccination et est vaccinee, le creneau pour ce jour est pratiquement libere, mais vous ne pouvez pas le programmer le matin, le meme jour. En gros, vous pourrez le planifier au moins 48 heures a partir du moment où vous entrez sur la plateforme et que vous souhaitez vous programmer. Je nai probablement pas ete assez clair. En gros, lorsque nous accedons a la plate-forme informatique, nous avons les centres de vaccination et le nombre demplacements gratuits. Vous voyez le nombre de creneaux horaires gratuits par mois et vous pouvez vous programmer, choisir un jour que vous souhaitez vous programmer ou trouver un poste vacant pour ce centre de vaccination. Vous ne verrez pas seulement les lieux de ce jour-la, mais vous verrez pendant un moment, comme maintenant, on agit de la meme maniere. Journaliste: Ok. Concernant les personnes sans papiers didentite, au fil des ans, il y a eu diverses estimations, de 100.000 a 500.000 personnes en Roumanie. Comment ces personnes peuvent-elles sinscrire a la plateforme? Valeriu Gheorghiţă: Elles ne peuvent pas sinscrire sur la plateforme car elles ne disposent pas des donnees. Elles peuvent se presenter au service dassistance sociale des mairies, peuvent egalement sinscrire via le centre dappels et seront vaccines, elles se rendront directement au centre de vaccination. Journaliste: Meme si elles nont pas de CNP, peuvent-ils etre vaccinees? Valeriu Gheorghiţă: Meme si elles nont pas de CNP, elles peuvent etre vaccinees. Cest le cas des personnes exterieures a la Roumanie et qui nont pas de CNP. Elles peuvent etre vaccines et enregistrees dans le Registre electronique national des vaccinations. Journaliste: Ok. Merci! Journaliste: Je voulais une clarification, vous avez dit plus tot que vous envisagez de changer la definition du contact direct. Si une personne qui a recu le vaccin complet, y compris le rappel, et entre en contact avec une personne positive, est-elle toujours isolee? Valeriu Gheorghiţă: Elle nest plus isolee. Călin Alexandru: Je voudrais donc commencer plus loin. Nous sommes dans lUnion europeenne et il y aura probablement des regles qui seront fixees au niveau europeen. Deja, comme mentionne et mentionne un peu plus tot, cette question est en cours de discussion, ce qui se passe et comment les personnes recevant le vaccin seront traitees, qui ont egalement eu le rappel et sont pratiquement considerees comme vaccinees, apres un periode dune semaine apres la deuxieme dose. Adriana Pistol: environ 10 jours. Căin Alexandru: Donc, pratiquement, a partir du moment où la premiere dose est vaccinee, selon le type de vaccin, un autre mois doit secouler avant detre considere comme immunise et cette immunite nest pas a 100% pour tout le monde. Donc, cest un pourcentage quelque part dans 94-97% des personnes qui ont une telle immunite. Ainsi, de ce point de vue, lorsquune personne est vaccinee et entre en contact avec une personne positive, comme mentionne precedemment par la directrice, Mme Pistol, une analyse sera faite et la definition de contact sera reecrite. Journaliste: Et si moins dun mois passe? Adriana Pistol: Eh bien, on nest pas encore immunise. Cest ce que nous essayons de dire. Ainsi, limmunite vraiment consistante pour defendre cette personne, avec des chances de plus de 95%, 96-97%, de ne pas tomber malade de quelquun, se produit apres avoir recu la deuxieme dose pendant 10 jours supplementaires, au moins. 7 a 10 jours. Et puis, bien sûr, nous regardons differemment. Si jai une dose unique, je commence a avoir une certaine immunite, mais en aucun cas je nai atteint ce seuil de plus de 95%. Je ferais mieux de me mettre en quarantaine et de faire attention, daccord? Cest donc ce que le medecin essayait de dire. Une personne completement immunisee est une personne qui a subi toute sa serie de vaccinations et qui a passe au moins 10 jours apres la deuxieme dose, afin que nous puissions etre sûrs quelle ne peut pas contracter la maladie. À ce moment-la, bien sûr, vous navez pas ... Journaliste: Je voudrais ajouter quelque chose, si possible. Nous savons que meme ceux qui se font vacciner peuvent etre infectes et transmettre le virus. Valeriu Gheorghiţă: Le risque est plus theorique, si vous voulez, etant donne que les personnes vaccinees avec les deux doses, environ 7 a 10 jours apres le rappel, ont une reponse immunitaire protectrice. De ce point de vue, il peut y avoir un faible niveau de replication virale uniquement au niveau du nasopharynx, a la porte dentree. Nous estimons que le risque de transmission est substantiellement faible. On ne sattend donc pas a ce que ces situations existent, mais les donnees, comme nous lavons annonce a dautres occasions, seront disponibles lors de lanalyse de la reponse a cette question a partir des etudes en cours. Journaliste: Merci! Valeriu Gheorghiţă: Je voudrais apporter une autre clarification qui soit tres bien comprise - apres le 15 la deuxieme etape souvre, a la fois pour les categories vulnerables et pour les activites essentielles, oui? Journaliste: Pouvez-vous les detailler un peu? Valeriu Gheorghiţă: Quoi exactement? Journaliste: Les activites essentielles. Qui entre dans la deuxieme etape? Valeriu Gheorghiţă: On les retrouve dans la strategie de vaccination. Nous parlons de services qui, pour le moment, servent, par exemple, les transports, l'education, la defense, l'ordre public, l'autorite judiciaire, l'energie, les communications, l'institution du president, l'institution du Gouvernement, le Parlement, la restauration publique, les medias, de maniere pratique. .. Journaliste: Et vous. Valeriu Gheorghiţă: Toutes ces activites sont incluses, telles quelles sont presentees dans la strategie. Journaliste: Et si possible, pour clore lhistoire des chiffres. Vous avez dit plus tot que 125.190 personnes de la premiere etape avaient ete vaccinees, sur un total de 160.000 employes du secteur de la sante. Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Ai-je bien compris? Valeriu Gheorghiţă: Oui. Journaliste: Avant le debut de la premiere etape, le chiffre que nous avons tous recu etait dun demi-million, 500.000. Mardi dernier, a une question ... Valeriu Gheorghiţă: 250.000. Journaliste: Vous avez dit 250.000. Valeriu Gheorghiţă: Nous parlons demployes. Jai dit que 160.000 sont des employes, mais aux 160.000 sajoutent les etudiants des universites de medecine et de pharmacie, le personnel sur le terrain /.../ Journaliste: 250 000 vous avez dit la semaine derniere, des contractuels, avec un permis de travail dans le systeme de sante. Valeriu Gheorghiţă: Non, jai dit les travailleurs du systeme medical et social. Journaliste: Selon lINS, en 2019, il faut savoir quil y avait 343.630 agents de sante, medecins, infirmieres et personnels medicaux avec une formation sanitaire moyenne et du personnel auxiliaire. Alors, au final, de quel chiffre parlons-nous? Valeriu Gheorghiţă: environ 250.000. Journaliste: Donc, il y a 125.000 vaccines sur 250.000. Valeriu Gheorghiţă: Oui. Cest lestimation, mais nous parlons destimations, je le repete, oui? Il est important que le plus grand nombre possible de personnes de chaque categorie professionnelle se fasse vacciner. Andrei Baciu: Et une autre clarification, nous laisserons la premiere etape et, plus tard, lorsque nous entrerons dans la troisieme etape, et la deuxieme etape ouverte, afin que quiconque souhaite se faire vacciner, a tout moment de lannee, puisse le faire. Nous parlons donc destimations. Ce sont les chiffres que nous avons. Limportant est davoir lacces le plus facile, et le plus favorable a la vaccination. Journaliste: Les 2.000 medecins et 6.000 infirmieres dont vous parliez pour la deuxieme etape sont-ils prepares, formes? Valeriu Gheorghiţă: Ils sont identifies au niveau de chaque departement. La periode de formation se fera ces journees, avec les responsables des centres de vaccination et les responsables du Registre national electronique de vaccination, en tenant compte du fait que la plupart des personnels medicaux de ces equipes sont issus du reseau medical de medecine de famille. Ils effectuent des activites de vaccination sur une base reguliere au sein du Programme national de vaccination, donc de ce point de vue cest, si vous voulez, la categorie medicale avec la plus grande expertise dans le domaine de la vaccination. Il y a des procedures disponibles, tout le monde y a acces, la procedure de vaccination, le circuit dans chaque centre de vaccination - elles sont disponibles et peuvent etre connues. Journaliste: Mais la formation ne concerne-t-elle que la formation a la manœuvre medicale ou parle-t-on egalement de la serie dinformations que la personne qui fait la vaccination peut donner a la personne vaccinee afin dobtenir un consentement eclaire? Valeriu Gheorghiţă: Nous parlons de medecins. Les medecins on doit supposer, et cest le cas, avoir linformation pour repondre aux questions sur un vaccin, en ce moment meme la vaccination contre le COVID-19. De ce que nous voulons lie a la formation avec les equipes de vaccination, nous parlons notamment de lorganisation de lactivite dans un centre de vaccination et de son fonctionnement dans le Registre national electronique des vaccinations. Mais la aussi, je veux vous dire que pour le moment, le Registre est disponible depuis 10 ans, et les medecins de famille le font dans le cadre du Programme national de vaccination. Ainsi, ils connaissent la partie de la saisie des donnees dans le Registre national electronique des vaccinations, mais il sagit dune specificite differente a ce moment liee a lorganisation de chaque centre de vaccination. Les activites et procedures sont connues, elles sont disponibles et nous nous sommes entretenus avec les services de sante publique pour les envoyer a tous les centres de vaccination et responsables. Mais aujourdhui, nous attendons la centralisation de tous les centres et des responsables de chaque centre afin de savoir avec qui entrer en relation. Journaliste: Je veux vous demander quelque chose, sil vous plait. Si une personne est immobilisee, elle nest pas institutionnalisee dans un centre mais est a la maison chez elle. Comment cette personne sera-t-elle vaccinee? Quelles sont les etapes a suivre et si une equipe mobile viendra ou non? Valeriu Gheorghiţă: Par une equipe mobile. Le medecin de famille en collaboration avec le service dassistance sociale de la mairie, selon le cas, etablit les personnes dans cette situation et une equipe mobile est organisee qui assurera lacces des personnes respectives a la vaccination. Journaliste: Et je veux vous demander autre chose. Si une personne a les deux doses de vaccin, les 7, 10 jours passent aussi et ce principe sera applique, dont vous avez parle un peu plus tot, un Roumain, disons, qui ira dans un pays sur la liste jaune, il obeit aux regles la-bas, puis retourne dans notre pays. Serait-il toujours mis en quarantaine a son retour ou non? Valeriu Gheorghiţă: Cest ce que jai dit plus tot que, dapres ce que nous savons pour le moment, mais il y a des choses qui nont pas ete finalisees, pratiquement aucune decision na ete prise, non. Journaliste: Donc a la fois pour le contact avec quelquun et pour la mise en quarantaine au retour. Valeriu Gheorghiţă: La personne, theoriquement protegee de la maladie, a un risque tres faible de transmettre cette infection. Journaliste: Et encore une breve clarification, sil vous plait, pour voir si jai bien compris ce qui va se passer vendredi, a 15 heures. Si le vendredi, a 15h00, je vais sur la plateforme et je me programme, je peux pratiquement me programmer au plus tot dimanche a 15h00, donc 48 heures. Valeriu Gheorghiţă: Les places seront disponibles a partir du 18. Journaliste: Du 18 lundi. La vaccination proprement dite de la deuxieme etape commencera donc lundi, pas vendredi. Valeriu Gheorghiţă: Cela commencera le 15, avec les centres medico-sociaux, comme je lai deja dit, et il y aura des activites dans les unites medicales où la vaccination peut etre faite le dimanche, par exemple, mais tous les centres nauront pas cette ouverture. Journaliste: Veuillez nous dire si la Roumanie reconnaitra les certificats de vaccination delivres dans dautres États, comme ceux de Grande-Bretagne, dIsraël, de Russie, de Chine? Valeriu Gheorghiţă: Je ne sais pas comment repondre a cette question. Cest une decision du Gouvernement, je ne pourrais pas vous donner dinformations. Journaliste: Aussi, a propos des certificats de vaccination, pour le moment, ces certificats disent valable quatre mois . Que se passe-t-il apres ces quatre mois, si une personne souhaite voyager et a besoin dun certificat valide? Valeriu Gheorghiţă: Mme le Docteur? Adriana Pistol: Je ne sais pas qu`il est ecrit quelque part valable 4 mois . Journaliste: Hier soir encore, un medecin de Constanța a poste sur sa page Facebook le certificat de vaccination dans lequel il est dit quil est valable jusquen avril, soit quatre mois. Adriana Pistol: Est-ce le certificat de vaccination? Journaliste: Oui. Adriana Pistol: Est-ce que ca dit quil est valable 4 mois? Journaliste: Et il ny a pas un seul cas. Dautres certificats ont ete affiches ... Adriana Pistol: Peut-etre, je ne vous contredis pas. Je peux seulement dire que nous analyserons et vous repondrons la prochaine fois. Bien que je ne vois pas où cela est dit. Journaliste: Si vous me le permettez, a la fin de la conference, je peux vous montrer. Adriana Pistol: Oui, ce serait tres utile pour moi. Merci beaucoup. Journaliste: Jai une autre question, si possible. De nombreux Roumains travaillent, par exemple, dans le transport maritime et ont un employeur etranger. Lemployeur peut-il programmer sur la plateforme ou comment est-il vaccine? Valeriu Gheorghiţă: Oui, bien sûr. Si nous parlons dune entreprise etrangere. Reporter: Une entreprise etrangere qui a des employes roumains et veut se faire vacciner en Roumanie. Valeriu Gheorghiţă: Oui, ils peuvent etre vaccines. Lemployeur les programme de la meme maniere et regle que les autres employeurs. Călin Alexandru: Peut-etre quil ne reconnait pas son CUI et dans ce cas, les autres options sont disponibles ... Valeriu Gheorghiţă: Les services du centre dappel qui valident ce type dunite economique ou dependent du domaine dactivite et, par la suite, les employes peuvent sinscrire. Adriana Pistol: Donc, si vous me le permettez, j`ai compris.. Il sagit de la date dexpiration du produit, pas du certificat. Donc, il est ecrit: produit Pfizer BioNTech, lot, numero, date dexpiration, ca ... Journaliste: Le certificat na donc pas de date dexpiration? Adriana Pistol: .. pas le certificat. Tout medicament a une date dexpiration. Journaliste: Je comprends. Je veux dire le certificat. Adriana Pistol: Bien sûr, il ny a pas de date dexpiration jusqua ce que lentreprise et toutes les etudes nous diront combien de temps cela nous donne limmunite. Journaliste: Jaurais aussi une autre question, quel serait le taux de vaccination chez les ambulanciers en ce moment? Valeriu Gheorghiţă: Je nai pas fait danalyse sur cette categorie. Si le Dr Călin Alexandru ... Călin Alexandru: Donc, en ce moment, la vaccination du personnel des services dinspectorats durgence, y compris les ambulanciers, est en cours. Je ne sais pas comment vous donner une reponse, mais dapres les informations dont nous disposons, le taux dacceptation parmi eux est superieur a 70%. Mais je nai pas de chiffre exact pour le moment. Journaliste: Merci. Journaliste: Et jaurais une autre petite question. A partir du 15, les malades chroniques peuvent egalement sinscrire depuis chez eux sur la plateforme. Comment prouvent-ils le diagnostic quils ont? Valeriu Gheorghiţă: Comme je lai dit, les patients atteints de maladies chroniques, idealement, devraient etre programmes par lintermediaire des medecins de famille. Sils nont pas de medecin de famille, ils seront programmes individuellement, en supposant que ceux declares correspondent a la realite. Journaliste: Par consequent, nous pouvons egalement trouver dans la pratique la situation dans laquelle une personne qui nest pas, en fait, un malade chronique peut etre vaccinee au cours de cette deuxieme periode, meme si ce nest pas ethique, legal. Il ny a aucun controle. Valeriu Gheorghiţă: Nous ne pouvons pas assurer ce controle a cent pour cent. Apres tout, il est important que ces personnes aient acces a la vaccination, en respectant la methode de programmation et les criteres de cette etape. Merci beaucoup. Journaliste: Si possible, si tous les employes sont vaccines dans une ecole, cette ecole a-t-elle une chance de rouvrir plus tot? Valeriu Gheorghiţă: Je ne sais pas comment vous repondre. Je pense que cest une decision qui est prise au niveau gouvernemental. Je ne sais pas sil y a une influence et ce nest pas a moi de vous le dire. Journaliste: Mais qui peut prendre une telle decision suite aux resultats de la deuxieme etape de vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Je pense que cest une decision interministerielle qui est prise ... Adriana Pistol: Le Comite national des situations durgence. Valeriu Gheorghiţă: Cest la derniere question. Journaliste: Vous ne pouvez pas me dire combien nous coûte la campagne de vaccination, mais je veux vous demander si en raison de malentendus entre les autorites locales et centrales la deuxieme etape de la vaccination pourrait etre en danger? Valeriu Gheorghiţă: Je pense que ces aspects seront clarifies demain. Merci beaucoup! 2021-01-12 16:28:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1_(26).jpgAjutor umanitar pentru persoanele afectate de incendiul din Miercurea CiucȘtiri din 12.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-gouvernement-est-pret-a-soutenir-les-personnes-touchees-par-l-incendie-de-miercurea-ciucSuite au violent incendie qui a eclate a Miercurea Ciuc, le jeudi 7 janvier 2021, où plus de 250 personnes se sont retrouvees sans abri, le Gouvernement de la Roumanie est pret a soutenir les autorites locales de Harghita, afin de relocaliser les sans-abri, la mise en place de logements mobiles et implicitement une assurance soins de sante, approvisionnement alimentaire et autres biens de subsistance. Au niveau local, dans la soiree du 7 janvier et le 8 janvier, ont ete convoquees deux reunions du Comite departemental pour les situations d'urgence au cours desquelles les discussions ont vise a identifier les places disponibles pour loger les personnes touchees, fournir de la nourriture et d and #39;autres biens necessaires a la subsistance, tester pour le SRAS-CoV-2 les personnes hebergees temporairement dans un gymnase a Miercurea Ciuc et l and #39;identification d'urgence du terrain disponible pour la localisation de maisons modulaires. Ainsi, sur la base de tous ces besoins imminents de protection et d'assistance qui doivent etre accordes de toute urgence a la communaute affectee, le Gouvernement de la Roumanie est directement implique, en collaboration avec les autorites locales et departementales, a fournir un appui a travers les institutions directement impliquees, respectivement, l'Institution du Prefet, les effectifs du Ministere des Affaires Interieures, police, gendarmerie, pompiers, du Ministere de la Sante et de l'Administration nationale des reserves d`État et des affaires speciales. 2021-01-12 14:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-12-02-53-52big_sigla_guvern.pngANUNȚ DE PRESĂȘtiri din 12.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/annonce-de-presse1610641146Le Premier ministre Florin Cițu aura lundi, 18 janvier, a 10h00, une entrevue avec les representants de l`Union nationale des conseils departementaux, au siege du Gouvernement. 2021-01-12 13:28:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-12-01-29-35big_sigla_guvern.pngGuvernul este pregătit să sprijine persoanele afectate de incendiul din Miercurea CiucȘtiri din 09.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-01-09 12:33:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-01-09-12-35-27big_stema.pngBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu și ministrul educației, Sorin Cîmpeanu, la finalul ședinței de guvernȘtiri din 06.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-premier-ministre-florin-citu-et-le-ministre-de-l-education-sorin-cimpeanu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement Florin Ciţu: Bonjour. Lors de la reunion du gouvernement daujourdhui, nous avons commence a preparer le budget de cette annee, 2021. À cet egard, j`ai fait une demande a chaque ministere, une note demandant plusieurs choses.. Tout dabord, j`ai demande une analyse des actes normatifs qui sont en vigueur et qui ont un impact budgetaire, mais qui ne peuvent pas etre pleinement soutenus dans le budget 2021, et dautres actes normatifs, bien sûr, qui sont en vigueur, mais qui ne peuvent letre mis en œuvre cette annee en raison dincoherences legislatives. Donc, tous les actes normatifs pour chaque ministere, avec un impact budgetaire, pour voir où nous les mettons. Jai demande, bien sûr, que chaque ministre propose une note de presentation et des solutions pour ces actes normatifs. La deuxieme chose que jai formulee et demandee aux ministres, cest que dans les ministeres où il y a des operateurs economiques subordonnes, l`on fasse une analyse basee sur les rapports comptables et la situation financiere, que jai egalement presentes. Et, le 4 fevrier, chaque ministre devra soumettre a l`approbation au gouvernement un memorandum contenant: la situation actuelle de ces entreprises, de ces operateurs economiques, les causes qui ont conduit a lenregistrement des pertes, des retards des paiements, des arrieres, etc. et bien sûr un ensemble de mesures concretes, quantifiables et avec des delais clairs de mise en œuvre et vue d`accroitre lefficacite de ces entreprises, de ces operateurs economiques. Comme je lai dit, loctroi de sommes du budget a ces operateurs economiques sera fortement conditionne par le respect de la mise en œuvre des mesures mentionnees dans ce memorandum. Pour chaque ministere, il y aura un memorandum, on y verra les conditions, et le budget ou largent qui sera alloue a ces entreprises sera conditionne par ces conditions. La troisieme chose demandee aux ministeres est la situation des projets dinvestissements, ce que nous avons analyse aussi lannee derniere et je vous dis que jai vu une pratique, jai regarde les situations des ces dernieres annees ... en 2016-2020, une pratique etrange: des projets qui etaient inclus dans le budget, certains etaient budgetises, dautres non budgetises, mais aussi certains qui etaient budgetises et lexecution etait tres mauvaise. J`ai donc demande une liste de tous les projets dinvestissements qui ont ete inclus lannee derniere, lexecution en 2020, lexecution sur chaque budget pour voir où nous en sommes. /...; / Et une autre liste avec des projets dinvestissement qui ont ete inclus dans le budget 2020 mais qui nnt pas eu de credits dengagement, ils y etaient seulement inclus. Ces listes seront transmises au cabinet du Premier ministre et au ministere des Finances publiques. Sur la base de ces listes, nousles hierarchiserons et budgetiserons ces projets dinvestissement pour 2020. Le Ministere des Ffinances a presente une note dinformation qui servira de base a un memorandum de lancien Ministere des Fonds europeens et du Ministere des Finances avec les projets qui peuvent etre finances par des fonds europeens et non par le budget de l'État. Cest ce que jai annonce lannee derniere lorsque jetais en charge du Ministere des Finances. Nous voulons que les projets d'investissements qui peuvent etre finances par des fonds europeens soient finances par des fonds europeens, sans exercer une pression sur le budget de l'État. Et ici, nous aurons cette liste. La semaine prochaine, nous entamons la procedure du budget 2021, avec la preparation des limites pour chaque ministere. Nous proposons que le budget soit presente au Parlement le 4 fevrier, qu`il soit debattu et approuve. Dici la, nous ferons toutes ces analyses. Ce sont les choses que je voulais dire lors de la reunion du gouvernement daujourdhui. M. le ministre Cimpeanu vous presentera un projet dordonnance durgence. Sil y a des questions ... Journaliste: Bonjour! En ce qui concerne le projet de budget, pour en finir avec le projet de budget, pourquoi cela prend tellement de temps a realiser ce budget etant donne que, pour le moment, nous travaillons, nous le savons tres bien, avec 1/12 des depenses de lannee derniere. , dautant plus que vous avez dit que vous aviez prepare une forme de projet de budget pour 2021, meme sil sagit dun plus grand nombre de ministeres, pratiquement, on parle du meme impact budgetaire, en general, que vous auriez pu avoir a lesprit? Florin Ciţu: Dune part, nous donnons a nos collegues les ministres la chance de connaitre leurs ministeres. Et cette demande que jai faite aujourdhui est dans ce sens. Ils auront la chance de savoir exactement quels projets dinvestissement ils ont, quelles entreprises leur sont subordonnees, si elles sont rentables ou non, pour faire face aux restructurations et bien sûr a la legislation en vigueur. Cest une analyse que je nai jamais vu personne faire avant l`adoption d`un budget. Jai dit tres clairement et je suis ferme: je veux qu`ily ait une reformer! Largent public ne sera plus depense en vain. Cest pourquoi cette analyse transparente est necessaire. En meme temps, tout comme la hierarchisation des projets dinvestissements: je veux que l`on budgetise les projets dinvestissements qui peuvent etre realises cette annee, pas seulement budgeter les projets dinvestissements en general, pour montrer un chiffre eleve. Je vous dis que pour 2020, dapres mes estimations, mais M. le ministre des Finances vous confirmera ou vous infirmera dans les prochains jours, nous avons reussi un record avec les investissements hier, il y en a environ de 53 milliards, je nai pas le chiffre exact - vous verrez, apres 12 mois. Mais ces investissements doivent egalement etre analyses. Je veux voir que cet argent a ete depense efficacement et quil a conduit a la croissance economique. Cest pourquoi cette budgetisation cette annee est tres rigoureuse. Cela prend un peu plus de temps, mais vous verrez que limpact sera positif pour leconomie. Journaliste: Precisement parce que je pense a leconomie, la communaute des affaires devrait savoir sur quoi elle devrait se baser pour lannee en cours. Lannee a deja commence et en meme temps, vous avez dit dans une declaration que vous aviez faite au tout debut de 2019, quun retard du projet de budget dans un an est inacceptable car il ne survient quen temps de crise. Pour le moment, vous ne pensez pas quune bonne previsibilite aiderait lenvironnement des affaires, etant donne quil ny a actuellement meme pas la strategie fiscale-budgetaire a rendre publique ni meme le PIB estime sur lequel vous travaillez ? Florin Ciţu: Prenons-les un par un: la previsibilite - lenvironnement des affaires a la plus grande previsibilite de ma part. Jai dit quil n`y aura pas de modifications au Code fiscal, il n`y aura pas de changements en matiere de taxes, tout va de lavant. Deuxiemement, en ce qui concerne la strategie fiscale-budgetaire, le programme de gouvernance de cette coalition dit tres clairement: nous voulons ramener le deficit budgetaire en dessous de 3% en 2024. Nous avons donc deja un objectif clair et ferme auquel nous allons nous en tenir. Jai dit quelle est lestimation du deficit budgetaire pour cette annee, a laquelle nous allons, 7%. Ce sont les details de lenvironnement des affaires, et vous verrez que le milieu des affaires n`en plaus besoin davantage. Le reste concerne la maniere dont nous allons distribuer largent cette annee. Dans le meme temps, nous avons voulu voir lexecution de lannee derniere, savoir exactement comment les mesures que nous avions prises ont fonctionne - vous avez vu que, sur la base de lexecution de lannee derniere, nous avons etendu une serie de mesures qui etaient dans le passe benefiques au milieu des affaires, donc je pense que les choses vont dans la bonne direction. Nous verrons; si quelque chose dautre apparait, nous vous en informerons. Journaliste: Et une precision sur le salaire minimum: pourquoi ne lavez-vous pas approuve? Vous avez meme dit a ce bureau que cette semaine vous approuveriez le projet sur le salaire minimum. Mais voila que ce n`est pas fait. Florin Ciţu: Je comprends quil est en cour de recevoir les avis. Il etait besoin du teste PMM, du teste CES - il y a plusieurs choses. Quand lavis sera pret ... Journaliste: Le test PME aurait dû etre obtenu avant le debut de toute la procedure dapprobation. Vous avez dit quil ne restait que quelques avis, pas le test reel. Florin Ciţu: Il est en cours dapprobation. Ce sera ... Tout le monde sait deja quel est le salaire minimum en 2021. Journaliste: Monsieur le Premier ministre, je voudrais vous demander quand vous approuverez cette ordonnance durgence par laquelle le personnel medical qui vaccinera les Roumains sera paye et combien vous allez les payer? Florin Ciţu: Elle a ete en premiere lecture aujourdhui et sera approuvee la semaine prochaine. Journaliste: Pouvez-vous nous dire ce que cette ordonnance durgence prevoit essentiellement? Florin Ciţu: De plus, on a introduit, mais ce n`est pas une forme definitive - une maniere de motiver les medecins de famille participants a cette campagne de vaccination. Les montants ... nous verrons, nous discuterons de ces montants. Je ne sais pas si les montants prevus dans ce projet dordonnance restent definitifs. Mais par rapport au projet initial, on a introduit un schema de motivation des medecins de famille pour aider a la campagne de vaccination. Journaliste: Mis a part les medecins de famille, qui va vacciner? Autrement dit, recevez-vous aussi des residents, des benevoles ...? Florin Ciţu: Oui. Il y a a la fois residents et des benevoles ... residents. Des volontaires je ne sais pas s`il y en a. Mais, je le repete, cest en premiere lecture. Il y aura le processus dapprobation et, selon la facon dont les ministeres introduiront ou ajouteront des choses, nous verrons a quoi cela ressemblera. Je dis que le changement majeur est lintroduction de ce schema une motivation pour les medecins de famille. Nous savons tres bien, ils peuvent beaucoup aider maintenant. Journaliste: Pouvons-nous voir cette ordonnance approuvee la semaine prochaine? Florin Ciţu: Oui. Ce doit etre la semaine prochaine. Jai demande au ministre de la Sante davoir les approbations pour la semaine prochaine. Journaliste: Sommes-nous prets pour la deuxieme etape de la vaccination, Monsieur le Premier ministre? Florin Ciţu: Oui, nous sommes prets. Et je dis quen Roumanie la campagne de vaccination se deroule bien, et les estimations dont nous disposons pour passer a 150.000 vaccins par jour montrent clairement que la direction est bonne. Jai dit, maintenant il y en a 230, ils letaient hier quand jai communique avec les prefets, 230, je ne sais pas combien il y a aujourd`hui de centres de vaccination, mais lobjectif davoir 1.000 centres de vaccination est ambitieux. Je suis sûr que cela sera realise. Nous devons apporter plus de vaccins, augmenter le rythme des vaccins en Roumanie, cest en fait un defi, mais ici, nous sommes limites et dependons de ce qui se produit dans lUE, comment les vaccins sont approuves puis livres. Mais nous sommes prets a vacciner, dis-je, 100.000 personnes aussi vite que possible par jour. Journaliste: Le vice-Premier ministre Kelemen Hunor a declare quil avait insiste pour que les ecoles soient rouvertes le 8 fevrier. Je voudrais vous demander si vous avez eu une discussion avec lui et si vous acceptez egalement que les ecoles devraient rouvrir le 8 fevrier? Florin Ciţu: Oui, bien sûr, jai eu une discussion avec M. Hunor et M. Barna. Oui, je veux que les ecoles soient rouvertes, je veux que les restaurants rouvrent. Je lai dit aussi lannee derniere, de mon point de vue, si ce netait pas pour le probleme de sante, jaimerais quils soient rouverts. Nous avons ce conditionnement pandemique. M. le ministre presentera lamendement a lordonnance durgence, mais je pense personnellement que nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour rouvrir lecole le plus rapidement possible. Cest pourquoi il est important quen plus de la campagne de vaccination, nous ayons egalement cette campagne pour reduire les effets de la pandemie, pour maintenir le rythme. Jusqua present, nous avons vu que le nombre a diminue et nous avons atteint un niveau confortable. Il y a des villes, des municipalites qui sont sorties de la quarantaine, il faut continuer cette tendance. Si on maintient cette tendance, on peut rouvrir les ecoles le 8 fevrier, mais cest important, je le repete, la campagne de vaccination est importante, on a les ressources et cest zero priorite. En meme temps, nous devons maintenir cette campagne pour reduire les effets de la pandemie. Noublions pas quil faut garder ses distances, porter un masque, un desinfectant, etc. Merci. Cătălina Mănoiu, Realitatea Plus. Si les enseignants ne sont pas vaccines a un rythme plus eleve, envisagez-vous la possibilite dappliquer les memes criteres, une incitation financiere, comme dans le cas des medecins? Florin Ciţu: Chez les medecins, ce nest pas une incitation financiere pour les medecins a se faire vacciner, cest pour les medecins de famille afin daider a la campagne de vaccination, dinscrire les gens a se faire Cătălina Mănoiu: Cependant, nous avons vu qu`au sein de lUnion europeenne et aux États-Unis il y a cette incitation a la vaccination. Pensez a mettre en œuvre ... Florin Ciţu: Non, je vois quen Roumanie il y a un interet pour la vaccination. Non, nous nenvisageons pas cela pour le moment. Cătălina Mănoiu: Seuls 50% des enseignants ont declare quils se feront vacciner. . Florin Ciţu: Il y a des estimations. Je dis qu`il faut voir quand il y aura la vaccination, quil y en aura davantage et il y aura la majorite. Je nirais pas sur des estimations et des enquetes, nous allons sur ce qui se passe dans la realite et vous verrez que ce sera une campagne de vaccination reussie. Cătălina Mănoiu: Vous avez parle de projets qui ne peuvent pas etre soutenus financierement cette annee. Dapres les donnees dont vous disposez, de quoi parlons-nous exactement? Florin Ciţu: Cest pourquoi jai demande cette situation. Jai dit qu`il faut voir. Journaliste: Vous navez pas encore devaluation partielle? Florin Ciţu: Jai demande a chaque ministre aujourdhui de presenter la situation avec les projets qui ont ete finances lannee derniere, qui doivent etre finances, les entreprises, tout. Et puis nous verrons les informations. Jai mes informations, mais jaimerais que chaque ministre trouve des solutions et etablisse egalement ces listes. Journaliste: Quels sont les risques pour les ministres qui ne performeront pas au rythme trimestriel que vous annoncez sur la base de ces plans de reorganisation des entreprises en difficulte? Florin Ciţu: Il ny aura pas de tels ministres. Je suis sûr que tous auront des performances. Merci! Journaliste: Une clarification! Le statut dalerte expire la semaine prochaine; allez-vous la prolonger ? Y aur-t-t-il une reunion du Gouvernement ? Lundi expire ... Florin Ciţu: Nous prendrons une decision en fonction de la situation nationale. Merci! Journaliste: Je veux aussi vous demander quelque chose, car je nai pas eu loccasion de vous le demander. Concernant la campagne de vaccination: est-il possible detendre le schema de vaccination pour que les familles des medecins soient egalement vaccinees dans un premier temps? En a-t-on discute? Florin Ciţu: Nous n`avons pas eu cette discussion jusqua present. Merci! M. le ministre! Sorin Cimpeanu: Merci, monsieur le Premier ministre! Lors de la reunion daujourdhui, une ordonnance durgence modifiant la loi 55/2020 a ete adoptee avec un seul article, que je vous presente: Entre le 11 janvier 2021 et le 8 fevrier 2021, a lexception des dispositions du paragraphe 1, sur l base et sous reserve de l`analyse de la situation epidemiologique au niveau national realisee par le Ministere de la Sante en collaboration avec le Centre National de Coordination et de Gestion des Interventions et sur decision du Comite National des Situations dUrgence, par arrete du ministre de lÉducation, on peut decider de suspendre les activites imposant la presence physique des pres prescolaires, et des eleves dans les etablissements d`enseignement et la poursuite des activites didactiques en ligne. Nous rappelons que les dispositions de larticle 38, paragraphe 1 de la loi 55/2020 etaient applicables jusquau 31 decembre 2020. Étant donne que la pandemie de COVID-19 affecte toujours, comme on le sait, la sante de la population, il est necessaire dadopter durgence le cadre juridique pour faire en sorte que les enseignants et les eleves jouissent des droits constitutionnels a leducation et a la sante, dans des conditions de securite epidemiologique, tout en demontrant la volonte du gouvernement de faire passer lecole au format classique a partir du deuxieme semestre de lannee scolaire 2020-2021, sous reserve des evolutions epidemiologiques. En ce qui concerne la question que vous avez posee au Premier ministre, nous navons pas de resultat sur la disponibilite de la vaccination du personnel de leducation. Il y a 340.000 employes dans le systeme national de l`education. Nous avons lance une une demande d`information, nous attendons les rapports chiffres sur la disponibilite de la vaccination jusquau 15 janvier, a 16h00. Ce sera bien ce resultat-la, non pas les enquetes menees sur de petits echantillons. Donc, jusquau 15 janvier, a 16h00, nous aurons la disponibilite de la vaccination des 340.000 employes du systeme d`enseignement. Jai declare que la reponse sur la disponibilite de la vaccination nest pas une obligation de vacciner, mais sur la base de ce resultat, il est certain que oui, en collaboration avec le coordinateur de la campagne de vaccination, il sera possible de preparer le nombre de doses et la priorite de leducation a la vaccination, une priorite qui, jen suis convaincu, sera parfaitement correlee avec limportance de leducation en Roumanie et dans nimporte quel pays, avec limportance douvrir lecole dans le regime classique. Lanalyse sera effectuee apres la mi-janvier, apres que nous aurons des donnees sur levolution epidemiologique, le taux dinfection apres les vacances dhiver, quand nous aurons une image plus claire de levolution de la campagne de vaccination, apres nous analyserons les mesures adoptees par dautres Etats se trouvant dans une situation similaire et, et nons pas en dernier lieu, apres avoir pris connaissance des realites du systeme educatif pour lequel le Ministere de lÉducation a demande le rapport estime de ceux qui etaient en difficulte concernant le suivi du processus dapprentissage en ligne, dont le delai est de 11 janvier. Dans la seconde quinzaine de janvier, nous ferons cette analyse et la decision de reouverture des ecoles au format classique sera prise au cours de la derniere decennie de janvier. Nous nexcluons aucun scenario qui resulterait dune analyse responsable et professionnelle, toutes ces donnees disponibles. Si vous avez des questions. Journaliste: Monsieur le ministre, je voudrais vous demander si vous tenez compte du fait que, au moins dans les localites où le taux d'incidence est tres faible, inferieur a 1,5, par exemple, vous devriez rouvrir les ecoles meme avant le 8 fevrier? Sorin Cimpeanu: Merci pour la question. Quand j`ai declare que nous nexcluons aucun scenario qui resulterait de cette analyse responsable et professionnelle, j`ai implicitement dit que nous allons considerer egalement le scenario sur la base duquel nous donnons la priorite aux plus petits dans les jardins denfants et a lenseignement primaire, et le scenario sur la base duquel nous donnons la priorite aux domaines avec un taux dinfection plus faible, et le scenario dans lequel nous donnons la priorite aux etudiants qui passeront les examens nationaux, et le scenario dans lequel - Dieu aide-nous! - nous pouvons ouvrir toutes les ecoles en Roumanie. Tous ces scenarios seront consideres uniquement et uniquement en fonction de lanalyse qui depend de levolution du taux dinfection et de levolution de la campagne de vaccination. Journaliste: Mais pas avant le 8 fevrier? Sorin Cimpeanu: Pas plus tot du 8 fevrier. Journaliste: Donc, nimporte quel scenario /.../. Sorin Cimpeanu: Nous pourrons avoir les donnees apres mi-janvier, nous ferons lanalyse jusqua fin janvier, donc avant le semestre ... Le 29 janvier, les eleves entrent en vacances. Physiquement, logiquement, on ne peut pas faire autrement. Sil y a dautres questions. Journaliste: Concernant la partie du salaire qui concerne les enseignants. On sait toujours quil y a beaucoup de mecontentement dans ce domaine. Il y a deja eu dans lespace public des avertissements de la part des representants syndicaux quils veulent descendre dans la rue, ils se considerent insatisfaits, voire dupes, si vous me permettez de dire, par lexecutif, etant donne quon leur avait promis une prolongation dun an seulement et maintenant nous voyons, par cette ordonnance de la fin de lannee derniere, que jusqua la fin de lannee en cours, ils ne recevront aucune augmentation. Aurez-vous encore dautres discussions? Essaierez-vous de convaincre le Premier ministre de ce desir des enseignants? Comment allez-vous faire? Sorin Cimpeanu: Les enseignants roumains meritent certainement un systeme salarial motivant. Dautre part, il y a, comme vous lavez souligne a juste titre, une loi sur la remuneration. En meme temps, je voudrais vous dire que, dans le coût standard par eleve, qui a une composante pour les salaires, cette composante, au cours des 4 dernieres annees, de 2016 a 2020, a double: de 3024 lei - la composante des salaires en 2016, a 6111 lei - la composante destinee aux salaires en 2020. Dans le meme temps, la composante destinee a toutes les depenses de fonctionnement de lecole, les depenses materielles, de lelectricite, lapprovisionnement en eau courante, la où il y a, le chauffage, tres important, a lheure d`hiver, depenses avec des produits dhygiene, depenses, plus recemment, avec des substances de protection anti-COVID, depenses de formation professionnelle, beaucoup dautres depenses, en 2016 etaient de 321 lei par eleve, maintenant il y a 387 lei par eleve. Donc, de mon point de vue, j`assume cette declaration, lurgence est une augmentation significative du coût standard par eleve pour que les ecoles roumaines fonctionnent, sans negliger la composante des augmentations de salaire. Il y a une possibilite, nous discuterons avec les ministres concernes et le Premier ministre, dintroduire peut-etre une composante salariale de motivation basee sur la performance, a travers le programme national de relance et de resilience, par exemple. Il existe de multiples variantes, nous les analysons attentivement, sachant que les enseignants roumains se sont debrouilles au mieux, etant donne que les systemes educatifs plus avances, reconnus comme plus avances quen Roumanie, ont eu du mal a convaincre les enseignants de simpliquer dans lenseignement en ligne sans equipement, sans formation specifique. En Roumanie, les enseignants ont fait de leur mieuxpour continuer le processus d`enseignement. Il y a donc des merites particuliers qui doivent etre reconnus et il faut quil y ait de la motivation. Je ne vous cache pas le fait, je n`aurais pas voulu reveler ici, que demain il y aura des consultations avec tous les syndicats de leducation, des consultations avec toutes les associations des etudiants en Roumanie, des consultations avec le Conseil national des eleves de Roumanie, des consultations avec le Conseil national des recteurs de Roumanie, des consultations avec la Federation des associations des parents de Roumanie. Toutes ces consultations prendront en compte, entre autres aspects importants dans le domaine de leducation, le sujet de votre question. Je vous remercie! 2021-01-06 18:02:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_6_resize.jpgROVaccinare-Conferință de presă susținută de președintele Comitetului Național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), Valeriu GheorghițăȘtiri din 05.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/rovaccination-conference-de-presse-tenue-par-le-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sras-cov-2-cncav-valeriu-gheorghitaValeriu Gheorghiță: Merci a tous davoir accepte notre invitation. Je suis accompagne aujourdhui de M. le secretaire dÉtat Andrei Baciu, vice-president du Comite national de coordination des activites de vaccination contre le COVID-19, du Dr Adriana Pistol, directrice du Centre national de controle des maladies transmissibles de lInstitut national de la sante publique et, le dernier mais non le moindre, le Dr Călin Alexandru, du niveau du Departement des situations durgence. Je peux vous dire des le depart, dun point de vue organisationnel, que nous voulons que ce type de point de presse ait lieu chaque semaine, dans lequel nous presenterons les activites que nous avons menees la semaine derniere et nous presenterons ce qui suit a faire dans la prochaine periode. Avec votre permission, je voudrais passer en revue les activites que nous avons menees ces derniers jours. Nous avons egalement prepare un materiel avec les questions les plus importantes que nous avons recues, sur differents canaux, de collegues des medias, ainsi que dautres categories de personnes interessees par le sujet de la vaccination et nous avons essaye a traduire dans ce materiel, qui sera a votre avantage. Je voudrais commencer par dire et vous rappeler que le 26 decembre en Roumanie, les pres de 10.000 doses sont arrivees a l'Institut Cantacuzino, ce qui representait la tranche symbolique distribuee simultanement dans les 27 États membres de l'Union europeenne. Le 29 decembre, la prochaine tranche de vaccins est arrivee, denviron 140.000 doses, et demain, le 6 janvier, viendra, pratiquement, la deuxieme tranche importante de vaccins, denviron 150.000 doses. De ce point de vue, selon le calendrier de livraison, pour tout le mois de janvier, nous recevrions environ 600 mille doses, par tranches hebdomadaires, auxquelles sajoutent les 150.000 doses livrees dici fin decembre 2020. En ce qui concerne lactivite reelle de la campagne de vaccination, comme vous le savez, le 27 decembre, lactivite de vaccination a commence dans les dix unites medicales destinees a la premiere ligne contre le COVID-19, selon larrete ministeriel no. 555 davril 2020; il y avait les 10 unites medicales des maladies infectieuses dans le pays. Dans ces centres medicaux, dans ces unites medicales, pratiquement, un total de 3.317 personnes ont ete vaccinees, ce qui represente environ 75% du personnel total des hopitaux respectifs. Nous devons tenir compte du fait que lorsque nous recommandons la vaccination dune personne, cette personne doit etre eligible a la vaccination, cest-a-dire tout dabord quelle ne doit pas avoir de contre-indications medicales, dautre part, elle doit vouloir etre vaccinee et aussi il est important que la personne ne soit pas en cours dinfection ou dans le premier mois suivant une infection par le SRAS-CoV-2. La premiere etape de la campagne de vaccination, qui a debute apres cette etape zero adressee aux 10 unites medicales, a demarre pratiquement le 30 decembre. Le nombre estime de personnes eligibles a cette etape - adressee au personnel du systeme medical et social - est denviron 250.000 personnes. De ce point de vue, je peux vous dire quhier a 20 heures, environ 13.000 personnes ont ete vaccinees pour la journee du 4 janvier, au total il y avait plus de 26 000 personnes vaccinees. Aujourdhui, a 14h00, pres de 13.000 personnes etaient deja vaccinees, 12..996 personnes deja inscrites au Registre electronique national des vaccinations. Je vous rappelle que le programme de vaccination dans un centre est de 8h00 du matin a 8h00 du soir et peut se poursuivre apres 8h00 pour son propre personnel, qui entre dans les services de garde ou de nuit. Il fonctionne actuellement et est vaccine dans environ 251 centres de vaccination. Il y a plusieurs centres qui ont ete actives a partir de ces 376 centres destines a la premiere etape, mais je mentionne que les centres qui ont initialement commence la vaccination nont pas actuellement dactivite de vaccination, etant donne quils ne vaccinent que leur propre personnel et ont et fait cela jusqua la date où nous parlons, mais ils continueront a assurer le rappel des personnes deja vaccinees et, en fonction de levaluation ulterieure, nous deciderons lesquels dentre eux peuvent rester en activite, a condition que tous les circuits soient correctement respectes pour les autres categories de personnes. En ce qui concerne le mode de programmation, comme on le sait, la plateforme de programmation informatique, la plateforme nationale est actuellement disponible pour programmer tous les travailleurs du systeme medical et social, par lintermediaire de lemployeur, personne morale. En outre, pour les personnes ou unites medicales, les cabinets medicaux individuels qui ne disposent pas de cette signature electronique, le rendez-vous peut etre pris par le biais du service du centre dappels, disponible et fonctionnel dans tous les departements et dote du personnel du reseau du Ministere de la Defense Nationale et, respectivement, le Service Special de Telecommunications, au moins pour la premiere etape, precisement pour resoudre tous les problemes qui peuvent survenir au cours du processus de programmation. Nous estimons que la deuxieme etape de la campagne de vaccination peut debuter dans la seconde quinzaine de janvier, donc pratiquement apres le 15 janvier. À ce moment-la, nous commencerons par des personnes hospitalisees dans des centres medicaux et sociaux. On parle actuellement de 1.884 centres medico-sociaux où sont hospitalises, où il y a pres de 40.000 personnes dans ces centres medico-sociaux, et la vaccination du personnel se fera par des equipes mobiles de vaccination. La mise en place de ces equipes mobiles a deja commence au niveau de chaque departement, afin de realiser toutes les formations necessaires et aussi la diffusion des actes medicaux, qui doivent etre respectes en termes de vaccination du personnel, et nous avons egalement ordonne de commencer des maintenant l`obtention du consentement informe des personnes internees dans ces centres, compte tenu du fait que certaines dentre elles ne sont pas en mesure dexprimer leur consentement informe. De ce point de vue, il faut respecter la procedure legale, le cadre juridique en vigueur, cest-a-dire lobtention aupres des proches ou, en leur absence, par dautres moyens tres bien precises dans le cadre juridique precedent. En ce qui concerne le nombre des personnes en deuxieme phase de vaccination, on parle d`environ 4 millions de personnes de plus de 65 ans et, respectivement, de personnes atteintes de maladies chroniques, cette estimation etant basee sur la catagraphie des personnes realisee dans le reseau medical de soins primaires. Tant que, pratiquement, les groupes a risque sont superposables a ceux de la grippe saisonniere et, pratiquement, nous avons ces donnees, un nombre estime denviron 1 a 1,5 million de personnes sont ajoutes qui exercent des activites essentielles, la catagraphie des personnes est reevaluee. qui servent des activites essentielles precisement pour pouvoir faire un plan detaille du calendrier des activites liees au deroulement de la campagne de vaccination pour la deuxieme etape. Concernant la troisieme etape de la vaccination, nous estimons quen avril, le debut du mois davril est un terme realiste, que nous pouvons prendre en compte, mais il faut comprendre, pratiquement, nous utilisons ce terme destimation car lheure de debut de la vaccination pour cette categorie est pratiquement influencee par le taux dadministration des doses de vaccin et non par la capacite de vaccination. Je peux vous assurer qua lheure actuelle, pour la premiere etape, 376 centres de vaccination sont prevus, pour les travailleurs du systeme medical et social, comme nous lavons deja mentionne, 251 aujourdhui, 251 centres sont vaccines. De ce point de vue, un pourcentage de ces centres, nous estimons, au moins 100 dentre eux, restera actif pour la deuxieme etape, car il est important de prendre en compte un aspect: de nombreuses personnes atteintes de maladies chroniques sont en soins de ces unites medicales et souhaitent s'adresser a ces unites medicales, a condition que le circuit epidemiologique fonctionnel soit respecte. En plus de ces quelque 100 centres, deja operationnels et qui ont deja et auront suffisamment dexperience pour poursuivre lactivite de vaccination, il existe environ 930 autres centres de vaccination en dehors des unites medicales. En dautres termes, pour la deuxieme etape et, plus tard, la troisieme etape, on parle denviron 1.000 centres de vaccination, avec une capacite de vaccination quotidienne moyenne denviron 150 personnes par jour. Donc, cela signifie, du point de vue, mais je le repete, du point de vue de notre capacite de vaccination, environ 150.000 personnes chaque jour. De toute evidence, cela doit etre coherent avec le taux dadministration des doses de vaccin. Pratiquement, il est presque impossible de vacciner 150.000 personnes par jour, non pas parce que nous ne pourrions pas, mais parce que nous naurons pas ces vaccins disponibles dans cette unite de temps. De ce point de vue, ce qui est actuellement tente, cest une acceleration du calendrier de distribution des doses de vaccin par le biais de negociations au niveau de la Commission europeenne. Je vous rappelle que la Roumanie fait partie dune initiative europeenne, dun contrat conclu par la Commission europeenne avec les six societes pharmaceutiques differentes qui developpent ces vaccins, et, une par une, chaque compagnie recevra une autorisation, La Roumanie recevra un pourcentage au prorata de 4,3% du nombre de doses contractees au niveau de la Commission europeenne, doses pouvant etre completees en fonction des contrats conclus par la Commission europeenne. Voila ce que je voulais vous dire maintenant. Telle est la situation dans laquelle nous nous trouvons. Le taux de vaccination pour la phase 1 est susceptible daugmenter, il y a encore beaucoup de personnes qui ne se sont pas fait programmer et seront programmees sur la plateforme informatique. Nous avons envoye a chaque direction de la sante publique pour informer tous les prestataires de services medicaux et sociaux de commencer a enregistrer le personnel qui souhaite se faire vacciner dans la plateforme de programmation. Un avantage important de cette plateforme est quen plus de bloquer la dose initiale, elle bloque egalement la dose de rappel, cest-a-dire le jour où l`on y va, justement pour detre sûr que lorsque le jour de rappel suivra, il y aura une place libre pour se faire vacciner.. Je vous remercie. Je voudrais vous presenter une breve modalite d`organisation, jaimerais que chacun de vous, si vous avez des questions, pose au maximum deux questions, car il y a je pense 15 personnes. Si le temps le permet, nous pouvons repondre a dautres questions, mais pour commencer, je suggererais de poser deux questions. Je vous remercie. Journaliste: Vous dites que la Roumanie pourrait avoir une capacite de vaccination de 150.000 vaccinations par jour. Cela signifierait que nous devrions recevoir environ un million de vaccins par semaine. Quand cela pourrait-il arriver, car, pour le moment, la capacite de vaccination na pas encore atteint 20.000, combien faudrait-il? Valeriu Gheorghiță: La capacite de vaccination ne signifie pas la vaccination; la capacite de vaccination signifie: si javais prevu toutes les personnes, je pourrais les vacciner. Cest ce que je voulais dire. Le fait que nous ayons dimensionne le nombre de centres de vaccination pour pouvoir assurer la vaccination des personnes dans un temps relativement court, precisement pour atteindre ce seuil de vaccination collective denviron 60 a 70% dans un intervalle denviron 6 mois, nest pas equivalent a le fait que nous allons vacciner environ 150 000 personnes chaque jour, car je ne pense vraiment pas que nous aurons ces doses dans les deux ou trois prochains mois. Cela depend beaucoup du moment où les autres fabricants et developpeurs de vaccins recevront lautorisation de mise sur le marche. Journaliste: La campagne de vaccination se chevauchera, cest-a-dire le premier vaccin et le rappel. Cela necessitera probablement une capacite supplementaire. Comment cela se fera-t-il, car ce jour-la, les personnes avec le premier vaccin et les personnes avec le deuxieme vaccin seront probablement vaccinees. Comment cela se passera-t-il ici? Comment tout se deroulera-t-il? Valeriu Gheorghiță: Lorsquune personne est programmee pour la vaccination, pratiquement, elle occupera le jour a partir de la dose 0 et on lui reserve automatiquement sa place le jour 21 ou 28, selon le type de vaccin pratique. Pratiquement toute nouvelle personne qui sera programmee le 21e jour de ce patient sera programmee sil y a ces places vacantes. Journaliste: Tout dabord, jaimerais que vous nous disiez si vous avez eu le temps de verifier la situation au Centre de vaccination de Gaesti, où nous avons vu que les regles de la premiere etape ne sont pas respectees et que le responsable de lhopital a annonce que celui qui le souhaite peut aller a vacciner? Valeriu Gheorghiță: Nous avons egalement pris note de la situation a lHopital de Găești; Je peux vous dire ceci: le fait que des personnes nappartenant pas au stade 1 aient ete vaccinees aujourdhui nest pas une tragedie, apres tout, limportant est quelles aient ete vaccinees. Le fait que les procedures naient pas ete suivies, a savoir que les beneficiaires des vaccins soient ceux du stade 1, comme prevu par la strategie, car ce nest pas un hasard si ce phasage a ete fait, precisement pour equilibrer la disponibilite reelle des vaccins avec les personnes qui en ont le plus grand besoin de se faire vacciner pendant cette periode, cest un autre aspect a verifier. De ce point de vue, on parle, localement, dune mauvaise gestion, je pourrais dire. Journaliste: Et dans ce cas, des sanctions peuvent-elles etre prononcees? Valeriu Gheorghiță: Comme nous le savons, la strategie de vaccination ne fournit que les moyens et les lignes directrices selon lesquels nous developpons et mettons en œuvre la campagne de vaccination. Je pourrais dire que cet aspect releve de la responsabilite du Ministere de la Sante. Des evaluations seront probablement effectuees et ulterieurement decidees en consequence. Je ne pourrais pas vous le dire, car cela ne releve pas de la competence du Comite national de coordination des activites de vaccination. Journaliste: Y a-t-il une situation de vaccin perdu? Nous avons vu que cela est egalement prevu dans la strategie. Existe-t-il une telle situation en ce moment? Valeriu Gheorghiță: Il y en a. Je demanderai au Dr Adriana Pistol de vous repondre. Je voudrais simplement mentionner quil existe un risque suppose de perte de vaccins, etant donne quil sagit de vaccins multidoses, etant donne quils ont une stabilite limitee et que ce risque est pratiquement suppose, pour des raisons absolument non imputables, certains flacons peuvent se briser. Lors de leur reconstitution, des evenements peuvent survenir qui ne sont pas necessairement lies a la gestion des activites dans un centre de vaccination. Je peux vous dire que jai aussi regarde les donnees relatives aux pertes de vaccins, car chaque jour, au niveau dun centre de vaccination, nous avons pratiquement un stock existant a 8h00 du matin, au fur et a mesure que les personnes sont vaccinees et sont inscrits au Registre National Electronique des Vaccinations, pratiquement, ce stock diminue en fonction du nombre de personnes vaccinees, et a 20h00, lorsque le bilan est fait, nous voyons combien de doses nous avons eu en stock, combien de personnes nous avons vaccinees et si l`on a perdu ou casse des doses, ou que l`on n`a pas utilisees. Ces evaluations existent et sont centralisees dans le Registre electronique national. Je peux vous dire que le nombre est tres petit, precisement parce que ... Adriana Pistol: Moins de 100, environ moins de 100 hier soir, maintenant je ne peux pas vous le dire exactement, mais je peux m`interesser et je vais peut-etre vous donner le nombre exact. Valeriu Gheorghiță: Plus de 64.000 doses sont deja distribuees, donc, en pratique, il y a un petit nombre de doses repetees suppose quil peut y avoir des pertes non imputables. Journaliste: Jai encore une question, si vous me le permettez, sur les medecins qui nont pas de certificat numerique. Vous avez dit qu`ils pourraient appeler le centre dappels pour un rendez-vous, mais il y en a beaucoup qui disent avoir appele, mais le robot leur repond et cest tout. Valeriu Gheorghiță: Ce que je puis vous dire, et nous avons des collegues du Service Special des Telecommunications avec nous, ces centres sont 100% operationnels, des formations speciales ont ete dispensees et il y a du personnel special dedie strictement a la gestion du systeme de programmation , mais nous devons comprendre que la presence de cette signature electronique nest pas limitative. Toute personne qui ne possede pas de signature electronique peut egalement sinscrire a une vaccination dans un centre de vaccination, soit par telephone, soit en appelant le centre de vaccination où elle doit etre programmee. Donc, de ce point de vue, il existe des moyens par lesquels nous pouvons nous programmer. Journaliste: Ils disent qu`ils ne connaissent meme pas le centre quils doivent appeler, cest-a-dire que nous connaissons tous toutes les options que vous dites, seulement quils ne parviennent pas a se faire planifier. Valeriu Gheorghiță: Pour le moment, pratiquement la plate-forme informatique permet de programmer dautres categories de personnel medical et social dans les centres de vaccination, en dehors de ceux dans lesquels ils travaillent. Donc, pratiquement, vous pouvez choisir le centre dans lequel vous souhaitez vous faire vacciner. En general, la territorialisation est respectee. Autrement dit, si on parle dun cabinet medical du secteur 1, la personne ne sera pas programmee dans un centre du secteur 6. Ainsi, les directions de la sante publique ont oriente ces prestataires medicaux vers les centres de vaccination, en respectant quelque peu la territorialisation geographique, sans etre, je le repete, meme dans ce cas a 100%. Jai indique aussi clairement que possible a toutes les directions de la sante publique et aux centres de vaccination de recevoir toute personne qui se presente au centre de vaccination, car ce qui nous interesse en fin de compte, cest que les gens se font vacciner. Si des collegues du Service Special des Telecommunications veulent faire quelques remarques sur cette question liee aux centres dappels, je sais quils sont fonctionnels. Remi Manda: Bonjour, je mappelle Remi Manda, je suis du Service Special des Telecommunications. Nous fournissons une assistance technique et tous les services de communication du centre dappels. Le personnel est fourni par le Ministere de la Defense Nationale. Dans chaque centre dappels, comme la dit le president, le Dr Gheorghiță, il y a actuellement deux consoles fonctionnelles, avec le personnel du Ministere de la Defense nationale et nous avons un collegue du Service Special des telecommunications a lappui. Ce matin, je sais tres bien que pas mal de medecins doivent se faire vacciner dans les centres dappels. Les coordonnees du Centre dappels sont transmises sur la plateforme nationale, lorsque vous accedez l`indicateur Programmez-vous. Il y a un bouton dassistance et il y a les coordonnees. Vous pouvez verifier ou vous planifier, les medecins peuvent se faire programmer a lun des numeros la-bas, en fonction des departements où ils vivent ou où ils resident reellement. Je vous remercie! Valeriu Gheorghiță: Je voudrais completer la question precedente avec les pertes, la reponse nous est venue: il y a 87 doses declarees pratiquement gaspillees ou perdues, comme vous le voulez. Journaliste: La raison est que lorsque le personnel medical est programme, ils ne viennent pas et sont donc perdus, ou quelles en sont les raisons? Valeriu Gheorghiță: Non, je vais vous donner un exemple dhier. Il y avait environ 10.800 personnes sur la plate-forme de programmation et environ 13.000 personnes du systeme medical ont ete vaccinees. Donc, de ce point de vue, il y a ... Je le repete, tout le personnel medical, toutes les unites nont pas encore reussi a prendre rendez-vous et jai dit aussi clairement que possible que toutes les personnes du systeme medical qui veulent se faire vacciner et nont pas pu fare cela, surtout s1ils travaillent dans lunite où il y a un centre de vaccination, pour faire une demande de vaccination, mais que ne se voit pas refuser de celles qui sont programmees, cela va sans dire. Chaque jour, chaque responsable du centre reevalue ses besoins en doses afin quil y ait suffisamment de doses pour assurer la vaccination de toutes les personnes qui se rendent dans un centre de vaccination. Donc, pratiquement, la raison de perdre ces doses ou les raisons sont multiples, je le repete: ca peut se casser, se diluer mal, il y a de nombreuses raisons qui peuvent survenir. Il est important que ce nombre soit de plus en plus petit. Journaliste: Jai une demande, si vous pouvez clarifier ici, elle est liee a la question de Carla, jai vu que ni vous ni le Dr Pistol naviez pas le nombre exact de doses gaspillees. Quelquun les surveille? Valeriu Gheorghiță: Bien sûr que oui. Je ne les avais pas parce que cest un processus dynamique. Journaliste: Je comprends. Cest pourquoi je vous demande, que je voudrais clarifier la question de Carla, si elles sont surveillees, où se termine cette histoire? Valeriu Gheorghiță: Le Registre electronique national des vaccinations comprend toutes ces donnees: stocks existants, consommation, cest-a-dire personnes vaccinees et, respectivement, doses perdues, gaspillees; et le quatrieme aspect est lie aux effets indesirables post-vaccination indesirables qui surviennent dans les centres de vaccination. Donc, il y a quatre elements importants que nous suivons chaque jour et dans la dynamique et cest un monitoring pratiquement en temps reel. Journaliste: Bonjour! Veuillez me dire a quel stade en est la preparation des centres de vaccination extra-hospitaliers? Y a-t-il une date limite a laquelle ils peuvent obtenir leurs licences DSP? Valeriu Gheorghiță: Ce que nous avons decide de faire, cest davoir la plupart dentre eux prets pour le 15 janvier, afin que, un par un, comme ils sont equipes et autorises a pouvoir entrer dans lactivite. Journaliste: Et qui y effectuera le processus de vaccination? Je veux dire, nous comprenons que le personnel forme, les medecins, les infirmieres, doù vient? Y aura-t-il des medecins de famille, des medecins residents, des medecins seront-ils detaches des hopitaux? Valeriu Gheorghiță: Le personnel medical de vaccination qui composera ces equipes de vaccination est issu du reseau primaire de la medecine familiale, de la medecine scolaire, des epidemiologistes, des medecins des directions de la sante publique et de lInstitut de sante publique, ils sont egalement des medecins dautres specialites, du personnel les volontaires, les residents, respectivement, les etudiants en medecine, sont deja des demandes dautres categories de personnel medical qui souhaitent participer volontairement aux equipes de vaccination et nous avons envoye aux directions de la sante publique pour ouvrir ces listes de volontaires. La Direction de la sante publique conclut un contrat de benevolat avec cette personne et linclut ensuite dans une certaine equipe ou plusieurs equipes de vaccination, la formation necessaire est effectuee, les procedures sont traitees, afin que chacun sache ce quil doit faire. Et aussi, pour ce qui est des infirmieres, elles sont issues du reseau de medecine familiale, du reseau de medecine scolaire, respectivement, des infirmieres communautaires. Journaliste: Je comprends que la formation se fera jusquau 15 janvier? Valeriu Gheorghiță: Pour les equipes qui entrent dans lactivite, certes, mais cest une etape continue, pratiquement, cest un processus dynamique, meme cela peut etre repete, les procedures, je le repete, sont pretes et tout le monde peut les evaluer et aussi, processus a ce moment. Journaliste: Jai une question. Alors que les dirigeants politiques du monde entier se font vacciner et donnent lexemple, je voudrais vous demander si vous vous demandez si les dirigeants politiques roumains ne nommant pas de noms contribueraient positivement a votre campagne de vaccination. Et, deuxiemement, si vous avez une situation du personnel medical dans le pays qui refuse la vaccination et si vous avez pense a des mesures? Valeriu Gheorghiță: Concernant la premiere question, je peux vous rappeler que nous avons une strategie de vaccination, qui fournit aussi clairement que possible les etapes, les trois etapes et les categories de personnel desservies par chaque etape. Tant que nous aurons ces choses etablies et adoptees par un Arrete du gouvernement, respectivement, par le CSAT, je crois que ces etapes doivent etre respectees. En ce qui concerne laugmentation de la confiance du public dans le processus de vaccination, je pense que le role le plus important est joue par la communication et linformation, communication qui doit etre poursuivie et renforcee non seulement au niveau du Comite national de coordination des activites de vaccination, mais tous les professionnels de la sante qui font partie du corps medical dans sa definition la plus large sont une partie proactive du processus de communication et dinformation. Nous devons garder a lesprit que les gens, les patients en general, se tournent vers le medecin de famille ou le medecin en qui ils ont le plus confiance. Donc, de ce point de vue, nous avons termine les etapes, si vous voulez, des webinaires scientifiques avec les Universites de Medecine et de Pharmacie; de ce point de vue, il y avait un grand nombre de participants; ces types de webinaires scientifiques et de conferences medicales seront repetes et continueront detre organises; et quant au taux de vaccination parmi le personnel medical, il va de soi et nous ne nous attendions pas a ce quil soit a cent pour cent; chacun a ses raisons de vouloir se faire vacciner et ceux qui ne le veulent pas, respectivement, ont certainement des raisons pour lesquelles ils ne le font pas. Comme nous le savons, les etudes montrent actuellement un pourcentage denviron 30 a 35% de personnes qui hesitent actuellement ou souhaitent reporter la decision concernant la vaccination. Je pense que dans ce cas, il est important de poursuivre les efforts de communication et dinformation, car la decision de reporter ou dhesiter ne represente pas, si vous le souhaitez, un refus, mais represente un reel besoin de plus dinformations sur ce sujet. Journaliste: Vous avez dit que la deuxieme etape commencera quelque part apres le 15 janvier, le Premier ministre la dit aujourdhui a partir de la semaine prochaine. Les centres sont-ils prets, pas prets, pour la deuxieme etape? Il y a des autorites locales pres de Bucarest qui disent ne pas etre pretes avec larrangement, ni avec les permis. Valeriu Gheorghiță: La deuxieme etape de la campagne de vaccination, comme je lai dit, commence par la vaccination des personnes actuellement hospitalisees dans les centres medicaux et sociaux. De ce point de vue, la vaccination se fait avec des equipes mobiles, donc, lie a cet aspect, les choses sont claires dans le temps et seront respectees. En ce qui concerne lequipement proprement dit des autres centres de vaccination et lobtention des approbations necessaires, cela sera complete dans les prochains jours et, un par un, comme nous lavons deja mentionne, lorsquun centre sera pret, entrez en fonction. Journaliste: Un article est paru dans la presse locale selon lequel a Slobozia le vaccin serait arrive dans des boites a pizza. Connaissez-vous cette situation? Valeriu Gheorghiță: Je ne connais pas cette situation. Les cartons livres par le fabricant sont certes similaires a une boite a pizza, mais contiennent les 195 bouteilles. Cest juste une coïncidence que cela ressemble vraiment beaucoup a une boite de pizza; cest ainsi quils sont livres. Pratiquement, un paquet contient cinq de ces boites, ce qui signifie environ 5000 doses. Journaliste: Bien, et a propos de limplication des medecins ... Journaliste: Une seconde. Jouvre larticle dont parle mon collegue, ce sont des boites a pizza, on peut vous montrer les photos. Journaliste: Excusez-moi dintervenir, mais je regarde aussi la photo et il y est ecrit Pizza sur la boite. Journaliste : /.../ quelques boites a pizza, on vous envoie le lien, regardez, si vous me permettez de mapprocher, je vous montrerai la photo ... Valeriu Gheorghiță: Je comprends, je vous crois. Laissez-moi vous dire que je vous crois, je ne connaissais pas cet aspect, mais je crois que cela na pas dimportance, cest-a-dire que cela na rien a voir avec la securite dans laquelle ils sont transportes; cest juste un moyen de separer ces doses de lemballage dorigine. Il est important de respecter la chaine du froid, car ils ne sont pas reellement transportes dans des cartons, mais dans des caisses refrigerees, avec enregistrement des donnees, qui surveille en permanence la temperature. Et cela peut etre prouve a tout moment, car il est de notre devoir de garantir les conditions de la chaine du froid. Journaliste: Et a propos de limplication des medecins ... Valeriu Gheorghiță: Bien sûr, ils seront verifies. Journaliste: Je peux intervenir, car des collegues dAntena 3 ont deja appele le directeur de lHopital de Slobozia, qui confirme linformation, dit que dans plusieurs hopitaux de Slobozia les doses sont arrivees de cette maniere, car elles ont ete reparties par la Direction de Sante publique a partir de la. Valeriu Gheorghiță: Oui, je le repete: il est important de respecter les conditions de la chaine du froid et il est moins important que lemballage provienne dune autre source. Je pense que ce nest pas pertinent de mon point de vue. Journaliste: Cest bon de retourner voir les medecins de famille impliques dans le processus de vaccination. Je vous ai egalement dit ce matin quil y a des refus de la part des medecins de famille. Ne faites pas deja des listes avec qui veut simpliquer dans le processus de vaccination, afin que nous sachions des le depart sur qui nous comptons et sur qui nous ne comptons pas? Valeriu Gheorghiță: Cela se produit deja, au niveau des directions de la sante publique, bien sûr, le nombre de personnes faisant partie des equipes de vaccination est dimensionne, en fonction du nombre de centres de vaccination qui seront mis en place dans chaque departement. Nous avons eu des discussions sur ce sujet, la grande majorite des pays nont aucun probleme en termes de ressources humaines. Journaliste: Et puis nous avons des donnees, connaissons-nous leur nombre? Valeriu Gheorghiță: Je lai mentionne a dautres occasions, mais, je le repete, nous parlons denviron 2.000 medecins, environ 6.000 infirmieres et environ 2.000 registrateurs dans tout le pays. Journaliste: Monsieur le President, pourriez-vous nous expliquer quelles solutions vous avez pour les doses qui restent inutilisees au niveau central, afin quelles ne soient pas gaspillees et utilisees en toute securite, ne se deteriorent pas? Valeriu Gheorghiță: Lorsque, pendant la journee, nous constatons que nous avons plus de doses que celles qui etaient destinees a etre administrees ce jour-la, nous devons regarder, dune part, la plage de stabilite que celles-ci ont en tenant compte du fait que nous parlons de 120 heures, donc pratiquement cinq jours, si nous reconstituions un flacon et que nous parvenions a administrer une seule dose a une seule personne et que nous voyons quil ne reste plus personne et que nous en avons quatre doses, alors nous prenons en compte le fait que le flacon reconstitue a une stabilite a temperature ambiante de six heures et nous pouvons appeler des personnes du lendemain, qui sont deja programmees et qui peuvent venir au centre de vaccination, en tenant compte du fait que nous parlons de quatre personnes , pratiquement. Journaliste: Jaimerais que vous nous disiez, si possible, quel est lordre de priorite de la vaccination parmi les 4 millions de personnes a risque de tomber malades, celles dont vous avez parle plus tot. Valeriu Gheorghiță: Il y a des personnes de plus de 65 ans et des personnes atteintes de maladies chroniques, de plusieurs categories: obesite, diabete, maladies cardiovasculaires, maladies pulmonaires chroniques, insuffisance renale chronique, personnes souffrant de troubles dimmunodepression, par maladie ou traitement, les patients post-transplantes, les patients atteints de neoplasmes, de tumeurs cancereuses evolutives, sont les principales categories reconnues par lOrganisation mondiale de la sante. Je peux vous dire que jai envoye cette adresse aux commissions specialisees du Ministere de la Sante, respectivement, le College roumain des medecins, precisement pour valider ces categories de risque et, par la suite, pour les inclure dans la liste de priorite des personnes a vacciner. Journaliste: Un complement a la question. Vous mentionnez les patients atteints de maladies oncologiques, parmi lesquels il y a toutes sortes de discussions, quils peuvent etre vaccines, ils ne peuvent pas etre vaccines, il y a des discussions au niveau des personnes atteintes de maladies avec des troubles de la coagulation sanguine, qui nont toujours pas cette information tres claire, sil est securitaire pour eux de se faire vacciner ou non, que leur transmettez-vous? Valeriu Gheorghiță: Il y a deux aspects dont je voudrais debattre, celui lie aux personnes atteintes de maladies immunodeprimees, ce type de condition ne concerne pas la contre-indication de ladministration du vaccin, mais le fait que nous ne savons pas a quel moment la reponse immunitaire sera apres le vaccin, mais cest un probleme qui sapplique a tous les vaccins et pas particulierement au vaccin contre COVID-19, avec seulement la mention des vaccins qui nincluent pas les virus vivants attenues, cest-a-dire les virus ou autres types dagents pathogenes attenues, qui peuvent etre reveiller, si vous le souhaitez, les personnes gravement immunodeprimees. Mais dans le cas du vaccin contre COVID-19 il ny a pas de specification liee aux contre-indications pour cette categorie de personnes, au contraire, ce que nous ne pouvons pas savoir et ce qui est precise notamment dans les recommandations du resume des caracteristiques du produit, nous ne pouvons pas anticiper quel est le niveau de protection que le patient obtiendra apres le vaccin, etant donne que la propre reponse immunitaire de lorganisme est deficiente. Concernant les troubles de la coagulation, soit par une maladie soit induits therapeutiquement chez les personnes sous traitement anticoagulant, la taille de laiguille utilisee pour administrer le vaccin est tres petite, on parle daiguilles denviron 23G, cest-a-dire que le traumatisme quelle provoque est insignifiant, mais par precaution chez les patients qui ont des troubles severes de la coagulation, nous devons ici reporter ladministration du vaccin et en collaboration avec le cardiologue ou lhematologue nous prendrons la bonne decision pour ce patient. Journaliste: Concernant la situation de Gaesti, je voulais vous demander, vous parliez dune mauvaise gestion, mais plus precisement de ce que nous entendons, du fait quil fallait plus de doses que des medecins enregistres pour recevoir le serum ou quelle etait la situation de plus juste la? Valeriu Gheorghiță: Non, je pense que si nous prevoyons que nous allons avoir plus de doses et qu`elles peuvent expirer, nous pouvons appeler des personnes qui sont prevues pour le lendemain et qui appartiennent aux travailleurs du systeme medical et social. Jy ai fait reference, cest-a-dire que je crois que nous pouvons gerer ces aspects au niveau dun centre de vaccination, afin de minimiser le risque que nos doses expirent reellement ou qui sont deja reconstituees. Ce nest pas une raison pour dire que nous pouvons vacciner nimporte qui. Je le repete, ce nest pas le probleme. En fin de compte, cetait tres bien que ces personnes aient ete vaccinees. Limportant est de savoir comment corriger ces choses afin que ceux qui ont le plus besoin de ce type de vaccin en ce moment y aient acces. Journaliste: Et une autre question, liee aux enseignants, je voulais vous demander si dans la deuxieme etape les enseignants seront une categorie prioritaire dans la vaccination? Valeriu Gheorghiță: Oui, cest prevu dans la strategie de vaccination, le personnel educatif est inclus dans le personnel qui sert les activites essentielles. Journaliste: De nombreuses personnes de plus de 50 ans prennent des anticoagulants en raison de maladies cardiovasculaires. Ces personnes peuvent-elles etre vaccinees? Valeriu Gheorghiță: La reponse est similaire a ce que jai deja repondu, il existe deux types ou deux grandes classes de medicaments qui produisent, si vous voulez, ou sont associes a un risque de saignement, nous parlons de medicaments antiplaquettaires, de plaquettes, daspirine ou dautres derives. De ce point de vue, il ny a pas de contre-indication, mais chez les patients prenant de vrais traitements anticoagulants a la dicumarine ou dautres types danticoagulants, je le repete, en collaboration avec le cardiologue, le medecin du patient, la meilleure decision peut etre prise pour administrer ce vaccin. Ce nest pas la seule situation, nous devons comprendre que nous avons un programme national de vaccination pour de nombreux autres types de vaccins et que dans chaque cas des solutions peuvent etre trouvees pour garantir que la personne ait acces a la vaccination, bien sûr, en preservant dabord la securite des patients. Journaliste: Lorsque vous avez presente la strategie, vous parliez de 500.000 personnes au stade 1, des personnes cartographiees dans le systeme medical. Vous parlez maintenant de 250.000 personnes. Cela signifie-t-il quun medecin sur deux, un travailleur de la sante sur deux, refuse de se faire vacciner? Valeriu Gheorghiță: Les personnes qui sont actuellement estimees a environ 250.000 ne representent pas les personnes qui souhaitent se faire vacciner, mais representent le veritable echantillon estime de personnes de la premiere etape, pour laquelle nous disposons actuellement de donnees. Quant au nombre estime initial, il sest avere, mais lorsque nous avons reevalue toutes ces donnees, respectivement les employes du systeme medical et social, cest le nombre estime dont nous disposons. Meme si ce sera plus ou moins, nous sommes interesses a creer lacces de chaque personne a partir de ce stade a la vaccination, quil sagisse dun nombre plus ou moins important de personnes. Journaliste: Avons-nous un chiffre concret maintenant? Valeriu Gheorghiță: Nous ne pouvons pas parler dun chiffre concret, cest une estimation denviron 250.000 personnes. Journaliste: Bien. La deuxieme question est la suivante: vous avez parle de 366 centres de vaccination, hier le Premier ministre Ciţu a parle de 230 centres ouverts hier. Doù vient cette difference? Valeriu Gheorghiță: Aujourdhui, par exemple, il existe 251 centres de vaccination. Demain, il peut y avoir plus ou moins, je le repete, il y a des centres qui vaccinent leur propre personnel et quand ils ont fini de vacciner leur propre personnel avec la premiere dose, ils nenregistrent plus les activites de vaccination, donc de la vient le chiffre que varie dun jour a lautre, car nous parlons des centres qui vaccinent reellement et qui enregistrent les personnes vaccinees le jour meme, dans lesquels nous faisons le rapport. Journaliste: Tout dabord, jaimerais que vous nous expliquiez un peu ce que le collegue dANTENA 3 a demande sur les enseignants. Avez-vous une strategie prevue, avez-vous fait des calculs, quand exactement les enseignants roumains seront-ils vaccines et combien dentre eux? Valeriu Gheorghiţă: Combien dentre eux, je ne peux pas vous donner une reponse ferme. Nous parlons des donnees que vous connaissez certainement, dun pourcentage dintention de vaccination denviron 50%, nous verrons enfin quelle sera lintention reelle de la vaccination et, en effet, les personnes qui seront vaccinees dans ce domaine de leducation. Ce qui nous preoccupe et lorganisation de la campagne de vaccination, cest de creer un environnement favorable a travers lequel ces personnes, si elles veulent se faire vacciner, ont acces a la vaccination. Le moment exact où cela se produira et lacces du personnel educatif sera determine dans la prochaine periode, mais ici aussi les choses ne doivent pas etre examinees mathematiquement, car nous parlons dun processus dynamique qui depend du rythme de prestation, je le repete, des doses vaccination et capacite d'adressage des personnes aux centres de vaccination. Journaliste: Jinsiste sur une question, car cest un vrai probleme de societe. Il y a beaucoup de parents, denseignants, qui veulent retourner a lecole et qui mettent leurs espoirs dans le vaccin. À ce stade, vous ou vos collegues pouvez avancer, au moins de maniere estimative, une fois que nous savons, si vous continuez a dire que vous avez priorise les enseignants, depuis quand commencons-nous meme a les compter et quand pouvons-nous les immuniser? Valeriu Gheorghiţă: En ce qui concerne la catagraphie du personnel qui souhaite se faire vacciner dans le systeme educatif, dapres ce que je sais des discussions avec le Ministere de lÉducation, ce type de questionnaire doit etre envoye afin devaluer lintention de vaccination juste au plus pres possible en realite, le nombre de personnes qui veulent enfin se faire vacciner, et comme un terme realiste je pourrais dire, probablement debut fevrier, fin janvier. Journaliste: Ma prochaine question sadresse a vous, et a M. le secretire d`Etat Baciu, car cest lui qui s`occupait, au Ministere de la Sante, de cette question liee au COVID. Quand nous avons discute des tests rapides, les testes antigenes qui n`etaient pas bons il y a 10 mois, a partir d`aujourd`hui on les rapporte dans le bulletin. Cela a pris du temps depuis que le secteur prive fur inclus dans cette equation. Cette fois, avec lexperience des tests, en matiere de vaccination, savez-vous exactement où nous en sommes avec le secteur prive? Quand pourrait-il entrer dans cette histoire, et sous quelles conditions? Valeriu Gheorghiţă: Quentendez-vous par secteur prive? Journaliste: Il existe des cliniques privees qui ont deja montre la disponibilite de la vaccination, certaines dentre elles vaccinent leurs employes depuis plusieurs jours. Valeriu Gheorghiţă: Cest tres bien qu`elles fassent cela. Le personnel du s ysteme medical prive peut se rendre dans les centres de vaccination où il a ete affecte a la vaccination et il y a aussi des unites medicales privees où des centres de vaccination ont ete organises, en fait, je ne sais pas si cest ... Journaliste: Non, donnez-nous les donnees pour que nous sachions de quoi nous parlons, combien il y en a. Valeriu Gheorghiţă: Le Reseau Regina Maria et egalement seront mis en place, dautres unites medicales en cours devaluation, qui peuvent assurer les circuits fonctionnels. Il ne s'agit pas d'une reticence de la DSP a l'organisation d'un centre de vaccination dans ces unites medicales privees, mais de la realisation de conditions dans lesquelles un circuit fonctionnel est observe, en ce sens qu'il ne doit pas y avoir de personnes venant dans cet espace, par exemple, avec des symptomes pour une consultation medicale et des personnes assises a cote dun autre bureau, qui veulent se faire vacciner. Donc, de ce point de vue, des circuits completement separes sont necessaires. En ce moment, ce bilan est en cours, precisement pour pouvoir mettre en place, dans les meilleurs delais, ces centres de vaccination. Journaliste: Je pose cette question dans lidee quil y a de plus en plus de gens qui ne sont pas pris dans la premiere et la deuxieme categorie, cest-a-dire des gens, tout comme moi et vous, qui avez moins de 65 ans, en parfaite sante , mais qui veulent vraiment cette vaccination. Nous parlons, au-dela des enseignants, des gens daffaires, des artistes, des athletes. Pour eux, pour moi, personnellement, quel est lhorizon dattente et où pourrais-je me faire vacciner, si vous disiez que le secteur prive pourrait aussi s`en charger d`une certaine partie? Valeriu Gheorghiţă: Nous avons deja, sur plus de 930 centres dont nous parlions pour la deuxieme etape, certaines des unites medicales privees qui ont exprime leur volonte dorganiser des centres de vaccination. Certains dentre eux sont deja inclus, evalues par les directions departementales de la sante publique. Je le repete, la disponibilite dun prestataire de soins prive pour organiser un centre de vaccination sera...; pratique, cette disponibilite sera abordee si les conditions de securite pour la realisation des activites de vaccination peuvent etre remplies. Ils sont fournis. .. Journaliste: Cest ce que jai compris, mais me donnez-vous un horizon dattente, personnellement, quand je pourrais me faire vacciner, ne faisant pas partie des categories prioritaires? Valeriu Gheorghiță: Nous parlons davril, probablement debut avril. Journaliste: Et on y va selon dautres regles? Je veux dire, comment procedons-nous? On en a tous une merde? Valeriu Gheorghiță: Il existe une zone geographique, cest-a-dire que vous vous installerez dans le centre le plus proche de votre domicile, soit le domicile, où vous vivez reellement, soit a partir de la carte didentite. Mais, si pour la premiere dose, je vous donne un exemple, vous etes dans une localite et que vous connaissez lhoraire selon lequel dans 28 jours vous serez dans une autre localite, a cause du travail, alors vous pouvez selectionner votre rappel dans cette localite-la. Journaliste: En parlant de cela, vous savez quil y a deja des problemes avec les medecins residents, qui ont ete inscrits en partie, parce que, selon la strategie, ils sont repertories dans lhopital payant, mais en fait ils travaillent a distance. Valeriu Gheorghiță: Les choses ici ont ete clarifiees et une instruction a ete emise a cet egard. Les medecins residents et les etudiants seront vaccines dans les hopitaux où ils travaillent et nappartiennent pas a lhopital qui est le payeur ou le mentor. Meme si aujourdhui jai un stage dun mois et que je prends ma premiere dose, je ferai le rappel a lhopital où je me trouve au moment deffectuer les activites pratiques. Journaliste: Je promets que je vais marreter ici, mais cette histoire avec les boites a pizza me semble, comme ca, dun autre film et je vois quil y a beaucoup de commentaires en ligne et cest peut-etre pour ca quon pourrait clarifier jusquau bout. Qui verifie que je porte le vaccin dans une boite a pizza, que la chaine du froid est respectee ou non? Cest ce que tu as dit: si longtemps ... Valeriu Gheorghiță: Un moment. Ces boites sont placees dans une boite refrigeree qualifiee qui a un enregistreur de donnees qui surveille en permanence la temperature. Ces informations relatives au respect des conditions de temperature sont telechargees sur lordinateur et peuvent etre visualisees pratiquement tout au long du temps que le vaccin passe du moment où il quitte le refrigerateur jusqua ce quil atteigne le centre regional. Évidemment, lors de la prise des doses vaccinales dans le centre regional, il y a un rapport de livraison et une notice accompagnant ces doses, où il est obligatoire de preciser et de verifier le respect des conditions de temperature. Journaliste: J`ai compris. Journaliste: Je voulais vous interroger sur une approche qui est actuellement en discussion au Royaume-Uni, en Allemagne, au Danemark concernant le report du rappel, afin que davantage de personnes puissent etre vaccinees dans un premier temps. Je voulais vous demander si cela est au moins en discussion en ce moment en Roumanie. Valeriu Gheorghiță: Nous sommes egalement au courant de cette decision ou discussion de la Grande-Bretagne. Je peux vous dire qua ce stade, la decision est de suivre exactement les recommandations enoncees dans lautorisation de mise sur le marche delivree par lAgence europeenne des medicaments. Si lAgence europeenne des medicaments fait dautres recommandations, les memes choses seront suivies en Roumanie; cependant, je pense quil est important pour le moment de respecter au mieux la medecine factuelle. Journaliste: Et encore une precision, si vous me le permettez, les personnes qui ne sont pas actuellement assurees dans le systeme de sante peuvent-elles beneficier du vaccin? Valeriu Gheorghiță: Elles peuvent beneficier de la vaccination. Journaliste: Et y a-t-il un risque plus eleve deffets secondaires chez les personnes de plus de 65 ans et aussi chez les personnes allergiques? Valeriu Gheorghiță: Non, au contraire, les donnees des etudes ont montre que les personnes de la categorie des plus de 60 a 65 ans enregistraient un nombre plus faible deffets secondaires par rapport au groupe dage plus jeune, car nous parlons dun autre type de reponse immunitaire , pratiquement dune reactogenicite et dun declencheur beaucoup plus accentue de la reponse immunitaire chez les jeunes. Ainsi, au contraire, les jeunes sont plus susceptibles de ressentir une gene locale, plus souvent des douleurs au site dadministration, que les personnes de plus de 60 ans ou de plus de 65 ans. Reporter: Merci! Journaliste: Je voudrais revenir sur le cas de Găești, qui a ete rapporte aujourdhui par Realitatea Plus, et je tiens a vous dire que le directeur de lhopital la egalement envoye au journaliste avec lequel il a discute du fait quil pouvait venir a lhopital pour se faire vacciner. Ce que je veux vous demander est: quarrivera-t-il aux personnes qui ont ete vaccinees hier et aujourdhui la-bas, qui netaient pas du personnel medical, en ce qui concerne le rappel quelles devraient recevoir dans 20 jours? Est-ce quon leur rappelle dans ces 20 jours ou parle-t-on, en dautres termes, dun vaccin gaspille aujourdhui? Valeriu Gheorghiță: Cest une tres bonne question et je suis heureux que vous posiez cette question. Il est naturel et normal de fournir a la personne la dose de rappel. Fondamentalement, il est important - je le repete - de respecter la securite du patient et de garantir le maximum davantages pour cette personne si elle a ete vaccinee. Ce nest pas, si vous voulez, ce nest pas un probleme, mais le fait que certaines activites sont vraiment liees a notre capacite de nous organiser au niveau dun centre de vaccination et je pense que ces choses doivent etre ameliorees. Journaliste: Pensez-vous a changer le protocole au niveau du Comite de vaccination, car vous parliez deventuels vaccins qui ne devraient pas etre gaspilles, afin que sil reste plus de doses a la fin dune journee, ils puissent etre utilises pour dautres personnes qui ne le sont pas. le personnel medical? Valeriu Gheorghiță: Je devrais mentionner une fois de plus le fait que par dose gaspillee ne signifie pas necessairement les doses qui restent, pratiquement, reconstituees et inutilisees. De ce point de vue, cela devrait arriver extremement rarement, cest-a-dire a partir du moment où l`on a reconstitue un flacon avec cinq doses et qu`il y a six heures pour administrer ces doses, je pense que grace a une bonne organisation, je le repete, je peux appeler les personnes qui sont programmees le lendemain ou les personnes de mon unite qui veulent se faire vacciner, evidemment, et qui beneficient de la vaccination. Journaliste: Et si on parle de personnes qui sont programmees, mais qui pour diverses raisons ne peuvent plus venir se faire vacciner, quadviendra-t-il de ces doses? Valeriu Gheorghiță: Je pense que sur une liste de 50 a 100 personnes, il y aura sûrement des gens qui voudront venir se faire vacciner. Journaliste: Jaurais une autre question sur la vaccination dans les zones rurales, car je sais que, par exemple, lorsque nous parlons de localites isolees, il ny a pas assez de medecins de famille. Quarrivera-t-il aux habitants de ces localites isolees? Vous aurez suffisamment dequipes mobiles pour toucher, par exemple, les personnes agees ou on pourra desormais parler dun deficit vaccinal en milieu rural, dautant plus que les gens en milieu rural, dapres ce que nous avons vu, sont assez reticents sur la vaccination? Valeriu Gheorghiță: Il est important, en particulier dans ces localites dont vous parlez, dimpliquer les conseils locaux et, en particulier, les directions de laide sociale, precisement pour informer et continuer a informer les personnes potentielles qui beneficient de la vaccination. En outre, en ce qui concerne la programmation des personnes des localites respectives, par lintermediaire des directions de laide sociale, le cas echeant, le rendez-vous peut etre pris ou avec laide de parents, ceux de la famille, qui peuvent prendre ce rendez-vous, et seront disponibles une possibilite de mentionner que la personne en question ne peut pas se rendre dans un centre de vaccination et lorsquil y a suffisamment de personnes a vacciner dans cette region, en collaboration avec les conseils locaux, un centre demenagera pratiquement mobile, ce qui nest pas la meme chose que lequipe mobile, pratiquement un centre mobile, un ensemble sur roues qui se deplace dans la localite respective et assure lacces des beneficiaires a la vaccination. Journaliste: Comme nous le savons, dans les zones rurales, le pretre est considere comme un leader dopinion. Je voudrais vous demander si, au niveau du Comite ou du gouvernement, vous envisagez de discuter avec la Patriarchie, par exemple, afin que les pretres soient egalement informes que le vaccin est sûr, afin que le plus grand nombre possible de ruraux puissent etre vaccine, parce quil y a cette reticence? Valeriu Gheorghiță: Cest vrai. Je lai fait il y a quelques semaines; nous avons eu une reunion avec les representants des 18 confessions religieuses en Roumanie, nous avons discute et debattu sur le theme de la vaccination et nous avons repondu aux questions les plus importantes. Jai egalement envoye un materiel a cet egard pour soutenir les serviteurs de ces confessions religieuses, precisement a cause du besoin quils ont souleve de pouvoir repondre de maniere informative aux questions qui viennent des paroissiens. Journaliste: Merci. Journaliste: Je voudrais proposer une nouvelle question, qui complete la premiere question: comment allons-nous nous assurer que parmi les quatre millions de personnes qui seront programmees dans la deuxieme etape, il ny aura pas de personnes qui nentrent pas dans cette categorie-la? Valeriu Gheorghiță: En respectant les criteres de priorisation, qui seront fournis dans la plateforme de programmation. Je voudrais vous rappeler une fois de plus que ce que nous voulons, en fin de compte, cest que les gens se fassernt vacciner. Ce nest pas une tragedie si une, deux ou plusieurs personnes de la troisieme etape seront vaccinees dans la deuxieme etape. Nous navons pas a regarder les choses de maniere tres stricte et rigide. De toute evidence, nous ne pouvons pas avoir un mecanisme de controle efficace a cent pour cent. Mais nous essayons et nous voulons que ceux qui ont le plus besoin de ces types de vaccins, pendant cette periode, selon les etapes prevues dans la strategie de vaccination, beneficient de ce type de vaccin. Journaliste: Bonjour! Vous avez parle plus tot dun echantillon estime par vous, les autorites, a 250.000 personnes dans cette premiere phase de la campagne. Je voudrais vous demander si nous avons actuellement centralise, en plus du nombre de personnes qui ont ete vaccinees, et le nombre de personnes qui se sont enregistrees jusqua present? Meme si je sais que le processus est en cours. Valeriu Gheorghiță: Oui, en cours. Hier, nous avons examine la plate-forme de planification et il y avait 50.000, plus de 50.000 personnes deja programmees. Journaliste: Et une deuxieme question. Je sais que nous avons un probleme en tant que pays avec confiance dans le vaccin, il y a des statistiques qui disent que nous avons lun des courants anti-vaccinaux les plus forts dEurope, malheureusement. Je voulais vous demander si vous pensez que, dans letat actuel des choses, la campagne dinformation est suffisante dans ce contexte? Valeriu Gheorghiță: Il y a certainement de nombreux aspects qui doivent etre intensifies et ameliores, que nous continuerons dans la prochaine periode, a travers tous les canaux, y compris, si vous me le permettez, avec votre soutien, je pense quil est important que les medias participent activement dans le processus de communication et dinformation correctes et transparentes de toutes les personnes qui ont besoin dinformations provenant de sources fiables, de sources verifiees et scientifiquement validees. Oui, cet aspect de la communication et de linformation doit certainement etre amplifie et intensifie au cours de la prochaine periode. Toutes ces choses ont ete faites progressivement et jen ai discute avec les representants de lOrganisation mondiale de la sante, dune information, si vous voulez, mise en scene, car sinon nous creons un niveau dattente tres eleve, etant donne que vraiment, comme nous avons discute plus tot, les personnes a la troisieme etape seront vaccinees en avril. Ainsi, de ce point de vue, la campagne de communication et dinformation doit egalement etre correctement dosee avec la strategie proprement dite de la campagne de vaccination. Mais il y a certainement beaucoup dactivites qui doivent etre intensifiees, amplifiees, ameliorees en termes dinformation des beneficiaires. Journaliste: Je comprends. Et avez-vous pense, concretement, que pourriez-vous faire de plus? Autrement dit, au-dela de lintensification, que signifie exactement cette intensification? Valeriu Gheorghiță: Je voudrais laisser M. Andrei Baciu, secretaire dÉtat, qui est implique dans la campagne de communication et dinformation. Andrei Baciu: Tout dabord, je voudrais vous dire quelques choses sur ce qui a ete fait jusqua present. Une equipe dexperts en communication, experts en lutte contre les fake news, a dessine, dabord analyse un tableau momentane de la situation et de la vaccination, la perception de la vaccination en Roumanie, puis a elabore une strategie de communication a cet egard. Comme la dit le Dr Valeriu Gheorghiță, cette strategie a ete concue en proportion du developpement de la campagne de vaccination. Évidemment, il existe des activites segmentees pour chaque categorie, pour chaque canal de communication. Comme vous lavez probablement vu dans lespace public, aussi bien a la television qua la radio, ainsi que dans la presse ecrite, il y a aussi cette plateforme, il y a aussi une presence dans lespace en ligne, sur les reseaux de communication, mais je mentionnerais un aspect important, la strategie de vaccination a commence avec cette premiere etape du personnel medical, et ici nous avons eu des activites specifiques qui ont ete menees en decembre avant de commencer le processus de vaccination. Jai eu plusieurs webinaires, avec toutes les universites de medecine et de pharmacie. Nous avons organise des webinaires avec les 10 principaux hopitaux de maladies infectieuses avant de commencer le processus de vaccination. Nous avons organise des webinaires avec pratiquement tous les professionnels, representants, organisations qui representent la plupart des professionnels de la sante. Nous voulons continuer ces webinaires. Differents types de sujets ont ete abordes dans ces discussions, qui etaient interactives, dune part, les questions scientifiques, dautre part, les questions liees a la communication avec les patients, la communication avec la population generale. Des mises a jour sur la campagne de vaccination proprement dite ont ete presentees. Et, bien sûr, comme je vous lai dit, il y a eu une discussion interactive, car pour nous le retour des professionnels de sante etait tres important et nous voulions et voulons toujours pouvoir offrir toutes les reponses a toutes les questions qui ils apparaissent. Nous avons donc mis un accent particulier sur cette premiere categorie, la premiere etape de la vaccination et, evidemment, nous adapterons toutes nos activites de communication en fonction de la campagne de vaccination. Valeriu Gheorghiță: Je voudrais faire une autre breve declaration. On me dit maintenant que plus de 150.000 personnes sont deja prevues dans les 20 prochains jours. Journaliste: En parlant de communication, jusqua la communication avec le public dont vous parlez, celle avec les medias, peut-etre allons-nous clarifier un peu. Qui est, apres tout, le communicateur officiel? Nous avons ou navons pas une voix unique, parce que nous tous, je ne pense pas que je me trompe si je dis, nous regardons quatre groupes WhatsApp differents, nous parlons a des personnes de plusieurs institutions. Il nous est assez difficile de transmettre au public des informations parfois correctes, completes et opportunes. Cela reste ainsi, nous allons communiquer tout au long de la campagne de cette maniere, ou est-ce que vous changez quelque chose ici aussi? Andrei Baciu: Et ici, nous voulons intensifier et ameliorer les choses. Ce sont les deux groupes qui ont ete crees specialement pour lactivite de vaccination et toutes ces activites seront calibrees, afin que nous devenions de plus en plus efficaces, mais nous communiquerons dans les prochains jours a ce sujet, ponctuellement. Journaliste: Et je reviendrais un peu sur la question de mon collegue de Mediafax, on estimait a un demi-million de medecins, infirmieres, brancards, infirmieres et nous avons atteint 250.000. Quel etait le nombre correct apres tout? Parce que vous, les officiels, vous lavez egalement jete sur la place publique. Je veux dire, que sest-il passe? Ou bien est-il exact, comme le dit mon collegue, que seulement la moitie du personnel medical veut se faire vacciner et fait quelque chose a ce sujet ...? Valeriu Gheorghiță: Le nombre estime de personnes dans la premiere etape nest pas lie a lintention de vaccination, je lai dit et je le repete encore une fois ... Journaliste: Cest pourquoi jinsiste sur la question, pour clarifier comment nous regardons ces chiffres, que nous disent-ils? Valeriu Gheorghiță: Donc, nous parlons actuellement denviron 250.000 personnes qui ont un contrat de travail effectivement conclu avec differentes unites medicales - publiques, etatiques et privees - et aussi pour le moment, si nous echantillonnons le nombre total par exemple, parmi les etudiants en medecine et en pharmacie qui sont inclus dans la premiere etape, il y a environ 70.000 etudiants a travers le pays, dans toutes les universites medicales et pharmaceutiques. Lorsque nous parlons denviron 250.000 personnes, nous parlons strictement des travailleurs employes dans les systemes public, prive et social. Journaliste: Combien dentre eux sont eligibles a la vaccination? Valeriu Gheorghiță: Éligibles, redefinissons, signifie les personnes qui nont pas de contre-indications, qui ne sont pas en cours de maladie ou qui nont pas subi ce type dinfection le mois dernier. On peut dire que le pourcentage de personnes dans le systeme medical qui ont deja ete infectees par le SRAS-CoV-2 est estime a environ 15%, en general, il differe dune unite medicale a lautre. Pratiquement, nous atteignons probablement un pourcentage realiste denviron 70 a 80%. Journaliste: Jaurais une autre question: y a-t-il des personnes qui veulent savoir comment les personnes de plus de 65 ans seront vaccinees, et pas seulement, qui sont immobilisees au lit en raison de certaines maladies? Valeriu Gheorghiță: Par le biais dequipes mobiles de vaccination, qui se rendront au domicile de cette personne, en collaboration avec le medecin de famille, qui tient les registres de chaque personne, ou la Direction de lassistance sociale, si cette personne na pas de medecin de famille, et il est etabli le jour où une equipe mobile se deplacera et effectuera lactivite de vaccination. Journaliste: Est-ce que linscription pour ces personnes est telle que nous la connaissons? Valeriu Gheorghiță: Par lintermediaire de la Direction dassistance sociale ou du medecin de famille ou, si le nombre de personnes dans cette condition est etabli, la vaccination proprement dite peut etre effectuee et, par la suite, les personnes respectives sont enregistrees dans le Registre electronique national de vaccination. Journaliste: Si vous me permettez une autre precision concernant les personnes allergiques, y a-t-il un risque pour elles, puis-je me faire vacciner sans probleme? Valeriu Gheorghiță: Le risque de reaction allergique concerne tout type de medicament ou vaccin que nous utilisons. Lhistorique dune reaction allergique dun patient compte pour la vaccination contre le COVID-19, si lon parle vraiment dune reaction allergique connue a lun des composants fournis dans ce type de vaccin. Je peux vous dire, dapres les discussions que jai eues avec les representants du Ministere israelien de la Sante, quils ont plus dun million de personnes vaccinees, y compris des personnes ayant des antecedents de reactions allergiques, et aucune reaction allergique majeure na ete enregistree dans aucun de ces cas. Ainsi, le risque global de reaction allergique est tres faible. Mais nous devons savoir quoi faire quand, Dieu nous en preserve, ce type de reaction allergique se produit. Journaliste: Je peux poser une derniere question, je promets de marreter ici. En parlant du rapport que nous recevons tous les jours a 13h00, est-ce que le nombre de tests rapides etait a introduire? Je pensais que si le Dr Adriana Pistol est ici, peut-etre que nous en profiterions pour clarifier cela, puisque les resultats de ces tests seraient rapportes, parce que M. le Premier ministre Cițu nous parlait du 5, je pense il y avait aussi des declarations de vous, du Ministere de la Sante, M. Baciu, dans lesquelles cette date etait avancee. Andrei Baciu: En effet, je prefererais communiquer sur ce sujet dans un proche avenir. Aujourdhui, nous parlons du processus de vaccination, de la campagne de vaccination et nous pourrons peut-etre discuter a la fin de cette conference de presse. Valeriu Gheorghiță: Merci beaucoup pour votre presence. À la semaine prochaine. 2021-01-05 16:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_129956570_1281662188885222_811892353138219361_n.jpgParticiparea premierului Florin Cîțu la videoconferința cu prefecțiiȘtiri din 05.01.2021https://gov.ro/fr/stiri/participation-du-premier-ministre-florin-citu-a-la-visioconference-avec-les-prefets Lintervention du Premier ministre Florin Ciţu lors de la visioconference avec les prefets Florin Ciţu: Merci, Monsieur le Ministre. Je serai bref, car nous avons beaucoup de travail a faire. Tout dabord, je voulais dire Heureuse Annee ! et cest bien quon se soit vu en bonne sante en 2021. Mais nous avons devant nous un defi - comme si cela ne suffisait pas, nous avions deja un defi de lannee derniere, celui de la pandemie - de mener au mieux ce programme de vaccination. Il a commence plus lentement, mais jai vu quhier nous avions deja 230 centres en activite et je pense que ce rythme est le bon. Nous sommes dans la premiere phase, dans laquelle seul le personnel medical est vaccine, et je pense que nous avons commence a avoir un rythme - nous atteignons 20.000 vaccins par jour - ce qui est tres bon pendant cette periode. Mais, je le repete, nous devons accelerer ce rythme, car, vous le savez tres bien, notre intention est de passer a la deuxieme etape de la vaccination au milieu de la semaine prochaine, ce qui signifie que nous devrons avoir ces centres en dehors des hopitaux - il y a 932 centres. Ici aussi, nous avons besoin de votre soutien, de votre implication, directement, dans chaque communaute, en tant que representants du gouvernement, et nous devons faire preuve de professionnalisme, mais aussi le faire rapidement. Nous devons avoir ces centres fonctionnels le plus tot possible afin de pouvoir distribuer ces vaccins, pour atteindre tous les citoyens. Il y a deja des departements où les progres sont significatifs et je mentionnerais Bucarest - la Capitale, Dolj, Iasi, Cluj, Suceava, Mures, Sibiu, Timis. Toutes nos felicitations! Les choses se sont tres bien deroulees. En meme temps, il y a plusieurs departements où les choses nont pas encore atteint un rythme qui nous satisfera: Giurgiu, Damboviţa, Ialomiţa, Teleorman. Je vous prie tous de traiter cette campagne de vaccination avec une grande importance et comme une priorite zero de ce gouvernement. Il est tres important que les centres de vaccination soient prets. Les vaccins arrivent. Vous savez tres bien, nous avons 140.000 vaccins par semaine, pas de probleme. /.../ Notre desir est daugmenter le nombre de vaccins que nous recevons chaque semaine. Cest complique. Vous savez tres bien que la Roumanie recoit au pro rata, mais nous essaierons. Cela ne veut pas dire que nous nessaierons pas daugmenter le nombre de doses que nous recevons chaque semaine. Ils augmentent progressivement jusquen mars, mais nous voulons en avoir plus. Parce que je pense que si nous gardons ce rythme, nous atteindrons une capacite de 100.000 vaccins par jour, ce qui serait tres bien. Et restons a ce rythme. En meme temps, aussi pour vous, n'oublions pas que nous sommes toujours dans une pandemie et que nous devons maintenir, la où des restrictions sont necessaires, le meme message aux citoyens. Le fait que nous ayons commence cette campagne de vaccination ne signifie pas que le danger est passe et cest ce que nous avons a dire chaque jour. Cette campagne de vaccination est complementaire, elle permet deliminer la pandemie plus rapidement - cest tout ce que je voulais dire.. Mais nous sommes toujours en pandemie, nous devons toujours suivre ces regles et vous, en tant que representants du gouvernement du territoire, devez vous assurer que ces regles sont respectees. Enfin, je vous demande a chaque fois de soutenir a la fois M. Valeriu Gheorghiţă et le secretaire d'État Andrei Baciu. Ils sont designes pour coordonner cette activite au niveau national. Ils ont besoin de votre soutien, mais ils sont a votre disposition avec toutes les informations, chaque fois. Encore une fois, merci pour vos efforts. Nous devons tous poursuivre et accelerer cette campagne de vaccination. Je veux que ces 932 centres soient prets au debut de la deuxieme etape, ce qui signifie, dans nos previsions, - et le ministre de la Sante est la, le ministre des Affaires Interieures, le ministre de la Defense - car la semaine prochaine, nous devrions commencer la deuxieme etape. Donc , cela signifie que ces centres, qui ne sont dans les hopitaux, devraient etre prets la semaine prochaine, et je ne pense pas que nous ayons dexcuse pour ne pas etre prets la semaine prochaine. Je marrete ici. Merci encore et Heureuse Annee! Merci aux medias 2021-01-05 12:59:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_3_resize.jpgParticiparea premierului Florin Cîțu, în sistem online, la Consiliul Național Tripartit pentru Dialog SocialȘtiri din 28.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-en-ligne-au-conseil-national-tripartite-pour-le-dialogue-socialLe Premier ministre Florin Cițu et la ministre du Travail, Raluca Turcan, ont eu aujourdhui des consultations avec les representants du Conseil national tripartite pour le Dialogue social, sur le theme de laugmentation du salaire minimum brut dans le pays garanti en paiement, pour 2021. 2020-12-28 12:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro-6735.jpgVaccinarea împotriva COVID-19 a început astăzi în România, în toate cele 10 spitale de boli infecțioase aflate în prima linie în lupta împotriva noului coronavirusȘtiri din 27.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/la-vaccination-contre-le-covid-19-a-commence-aujourd-hui-en-roumanie-dans-les-10-hopitaux-de-maladies-infectieuses-en-premiere-ligne-dans-la-lutte-contre-le-nouveau-coronavirusLa premiere personne vaccinee a lInstitut national des maladies infectieuses - Prof. Dr Matei Balș a ete Mihaela Anghel, assistante medicale generale, membre de lequipe medicale qui, le 27 fevrier 2020, a repris le premier patient de Roumanie confirme avec le virus SRAS-CoV-2. Jai eu le privilege detre la premiere personne vaccinee en Roumanie, a declare Mihaela Anghel, qui a ajoute quelle ne setait pas arretee reflechir lorsquelle a decouvert la possibilite de se faire vacciner. La campagne de vaccination se poursuivra, la Roumanie beneficiera de 10 millions de doses de vaccin, soit environ 140.000 a 150.000 doses par semaine. Le Dr Valeriu Gheorghiță, le coordinateur de la campagne de vaccination, estime que la vaccination de toute la population roumaine sera possible dans environ six mois. Les mesures sanitaires doivent continuer a etre observees pour proteger la sante et la vie des gens. 2020-12-27 11:40:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro--7.jpgDeclarații de presă susținute de premierului Florin Cîțu, alături de coordonatorul campaniei de vaccinare anti-COVID, dr. Valeriu Gheorghiță, la sosirea primului lot de doze de vaccin împotriva COVID-19 la Institutul Cantacuzino, Centrul Național de StocareȘtiri din 26.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/declarations-a-la-presse-faites-par-le-premier-ministre-florin-citu-en-collaboration-avec-le-coordinateur-de-la-campagne-de-vaccination-anti-covid-le-dr-valeriu-gheorghita-a-l-arrivee-du-premier-lot-de-doses-de-vaccin-contre-le-covid-19-a-l-institut-cantaDeclarations a la presse faites par le Premier ministre Florin Cițu, en collaboration avec le coordinateur de la campagne de vaccination anti-COVID, le Dr Valeriu Gheorghiță a larrivee du premier lot de doses de vaccin contre le COVID-19 a lInstitut Cantacuzino, Centre national de stockage Florin Ciţu: Bonjour! Tout dabord, je voudrais remercier tout le monde de lInstitut. Ils ont travaille hier, meme si cetait Noël, ils etaient la, ils se sont prepares et aujourdhui, vous voyez, nous avons recu les premieres doses du vaccin. Ensemble, et je voudrais le souligner, la campagne de vaccination commence au meme moment en Europe. Donc, beaucoup de travail a ete fait et nous avons reussi a etre, a travailler, a avoir tout pret pour demarrer la campagne de vaccination en Roumanie le meme jour que dans toute lEurope. Cest un moment important, nous lattendons depuis un an, a partir du moment où nous avons decouvert cette pandemie, et lapparition du vaccin, sa livraison et sa distribution en un temps record permettront de limiter et deradiquer la pandemie dans les plus brefs delais. , Jespere. Bien sûr, en plus des mesures que nous avons deja, le vaccin ne vient que pour y contribuer. Vous le savez tres bien, la campagne officielle de vaccination commence demain, la premiere vaccination se fera demain. Nous avons maintenant recu les 10.000 premieres doses et nous recevrons environ 140.000 doses par semaine. La Roumanie en aura environ 10 millions, nous avons passe un contrat pour 10 millions de doses de vaccin et, comme nous avons vu que les choses sont allees jusqua present, je suis sûr que nous aurons une campagne tres bien developpee. La vaccination en Roumanie est gratuite, elle nest pas obligatoire, et concernant les informations qui doivent atteindre la population, lordonnance 63 sera completee pour continuer cette campagne dans les medias pour la campagne de vaccination. Merci beaucoup, merci a tous ceux qui ont travaille, ce fut un effort enorme, beaucoup de travail a ete fait, mais les resultats sont tres bons. Toutes nos felicitations! Je vais laisser les specialistes parler davantage de la suite. Merci beaucoup! Valeriu Gheorghiță: Bonjour. Merci davoir participe! Je voudrais commencer par dire que je suis extremement heureux quaujourdhui les vaccins soient arrives en toute securite a lInstitut Cantacuzino pour la recherche et le developpement medico-militaire, qui sappelle le Centre national de stockage. Je vous rappelle que l'Institut Cantacuzino, par l'intermediaire du Centre national de stockage, a recu toutes les autorisations et approbations necessaires de l'Agence nationale des medicaments et des dispositifs medicaux de Roumanie. Cest le seul centre qui ait une capacite de stockage a moins 80 degres, pour le moment, auquel sajoutent les six autres centres de stockage regionaux. De ce point de vue, leffort logistique et organisationnel a ete sans precedent, et moi, en tant que coordinateur de la campagne nationale de vaccination contre le COVID-19, je suis preoccupe par lorganisation et la poursuite des activites logistiques. Aussi, aujourdhui, au deuxieme jour de Noël, nous sommes un pas de plus vers le debut de la campagne de vaccination, qui debutera, comme je lai dit, le 27 decembre, dans les dix premieres unites medicales en premiere ligne contre le COVID -19. De ce point de vue, nous assistons tous a dintenses preoccupations publiques. Il y a de lespoir, il y a de la confiance, en meme temps il y a des hesitations sur ce sujet lie a la vaccination, mais en meme temps je suis heureux que nous puissions offrir de plus en plus de reponses aux questions que chacun se pose sur limportance de la vaccination en a lheure actuelle, en tant que mesure sûre et efficace liee a la campagne de vaccination et a la limitation des consequences negatives de la pandemie. Ces derniers jours, jai recu un certain nombre de questions legitimes sur la premiere personne a etre vaccinee. Vous allez voir la premiere personne a se faire vacciner demain, a l'Institut National des Maladies Infectieuses Prof. Dr. Matei Balş, mais je peux vous dire des le debut, en tant que coordinateur de la campagne de vaccination, je suis egalement interesse par la seconde personne a se faire vacciner, la troisieme personne a se faire vacciner et la millieme personne a se faire vacciner, tant parmi le personnel medical que parmi les autres categories de population selon les etapes de la strategie de vaccination. Je serais heureux dentendre chaque histoire de chaque personne qui decide de se faire vacciner contre le COVID-19, mais en meme temps, je peux vous dire que je suis egalement interesse par la derniere personne a etre vaccinee et lhistoire de cette personne, car ce sera le moment. qui, ensemble, nous pouvons dire que nous avons mis fin a cette campagne de vaccination et que nous avons mis fin a la pandemie de COVID-19, qui a affecte sans aucun dout enos vies cette annee. Ce fut une annee avec beaucoup de difficultes, une annee avec des restrictions, une annee au cours de laquelle la vie a ete perturbee, mais je pense que ce nest quensemble que nous pouvons surmonter ce moment difficile auquel le monde est confronte en ce moment. Je vous remercie. Journaliste: Des questions, est-ce possible? Bonjour! Deux questions, si vous me le permettez. Tout dabord, vous nous dites que ces 10.000 doses vont a partir daujourdhui aux dix hopitaux et seront stockees dans ces centres regionaux ou quelle est la procedure? Et, deuxieme question, la Roumanie a negocie un contrat de 10 millions de doses. Supposons quil y ait plus de 10 millions, plus de 10 millions de Roumains qui veulent se faire vacciner, eh bien, comment faire avec le reste? Allons-nous les acheter? et quand allons-nous en decider? Valeriu Gheorghiță: Concernant la premiere question, ces 10.000 doses seront livrees ce soir aux centres de vaccination installes dans les dix unites medicales. La livraison et la distribution se feront sur une chaine du froid ordinaire, plus deux ou plus huit degres, de sorte qua partir du moment où ils arrivent dans les centres de vaccination, il sera possible de commencer reellement lactivite de vaccination. Concernant votre deuxieme question, environ 10 millions de doses sont contractees aupres de la societe BioNTech-Pfizer mais elles sont contractees, il y a au niveau du contrat unique conclu avec la Commission europeenne, des contrats qui sont actuellement conclus avec les autres companies produisant des vaccins, afin que nous puissions enfin avoir la capacite de vacciner au moins 10,7 a 11 millions de personnes, soit environ 60 a 70% de la population, en tant que niveau de vaccination collective, or, de ce point de vue, si nous parlons de lindication pour ladministration de vaccins dans la categorie dage de plus de 16 ans et plus tard pour les autres, ulterieurement pour es autres, de plus de 18 ans, avec cette quantite de vaccins nous pouvons assurer ce niveau de vaccination collective denviron 60-70% dont nous parlions. Journaliste: Bonjour! Veuillez nous dire si les specialistes savent combien de temps ce vaccin durera apres son administration. Valeriu Gheorghiță: En ce qui concerne la duree du niveau de protection de la reponse immunitaire post-vaccination, il ne sagit pas actuellement dune reponse ferme dun point de vue medical et scientifique. Au lieu de cela, on estime, sur la base de donnees medicales, que ce type de reponse immunitaire sera durable, sera certainement plus long que la reponse immunitaire apres la maladie naturelle. Journaliste: Et une autre question continuant la premiere, serait, quel est le plan de vaccination de masse dans le contexte où la duree est inferieure au temps requis pour la vaccination de tous les Roumains? Valeriu Gheorghiță: En ce moment, les donnees, comme je lai dit a dautres occasions, et la strategie de vaccination sont dynamiques, elles sont flexibles, afin que nous puissions nous adapter a toutes les preuves scientifiques qui apparaissent. Pour le moment, les donnees de securite sont tres bonnes. Deja en Angleterre, nous avoon a atteint pres dun million de personnes vaccinees sans effets secondaires majeurs. Cela confirme donc, si vous voulez, le profil de securite tel quil ressort des essais cliniques, et en termes de strategie de vaccination en fonction de la duree de la reponse immunitaire, les choses sont dynamiques et seront adaptees en fonction de levolution des donnees medicales. Journaliste: Pour que ce vaccin donne des resultats, lobjectif des autorites, comme vous lavez dit a plusieurs reprises, serait que 60% des Roumains soient vaccines. Il est important, cependant, nous lavons vu, qu`il existe plusieurs enquetes qui montrent que 29% des Roumains, par exemple, ne voudraient pas se faire vacciner, et 29% nont pas decide. Quel est le plan des autorites pour convaincre les Roumains que ce serait la meilleure solution pour se debarrasser de lepidemie de COVID-19? Valeriu Gheorghiță: Je voudrais ici repondre de deux points de vue. Premierement, chaque etape de la strategie de vaccination a ses objectifs. La premiere etape vise a proteger la sante des travailleurs du systeme medical et social simplement pour avoir, si vous voulez, une main-dœuvre qui fournira des soins medicaux pour le moment. Dans la deuxieme etape, qui cible la population a risque, la population vulnerable, si nous avons un niveau de couverture vaccinale tres eleve, cela signifie que nous naurons plus de cas de formes severes, nous naurons plus de maladies parmi la population a risque et En tant que tel, nous naurons plus la pression sur le systeme medical et nous naurons egalement plus de deces ou leur impact sera grandement diminue. Du point de vue du reste en tant que niveau de couverture vaccinale et de lintention de vacciner dans la population generale, je crois que ce nest que grace a une communication et une information correctes et une presentation claire, transparente et honnete des avantages, des risques et de limportance de la vaccination, que les gens peuvent enfin decider en connaissance de cause de ce qu'ils veulent faire. Journaliste: Tout dabord, quels sont les effets secondaires connus jusqua present, car il y a beaucoup de questions dans ce sens? Valeriu Gheorghiță: Les effets secondaires sont dintensite legere a moyenne. Dapres ce qui a ete enregistre jusqua present, il existe des effets secondaires locaux, les plus courants, a savoir: douleur, inconfort au site dadministration, gonflement, gonflement, dans certains cas rougeurs et effets secondaires generaux tels que fievre, douleur maux de tete, douleurs musculaires, douleurs articulaires. Il y a eu plusieurs cas, comme vous le savez, de reactions indesirables majeures chez des personnes qui avaient des antecedents dallergies majeures, des antecedents de choc anaphylactique. Donc, de ce point de vue, nous connaissons a lheure actuelle le profil de securite de ce type de vaccin. Cest une chose extraordinaire et une excellente nouvelle que ce vaccin ait ete autorise par lAgence europeenne des medicaments, repondant a tous les criteres de securite, de qualite et defficacite, ce qui nous permet de demarrer la campagne de vaccination dans des conditions absolument normales. Reporter: Combien de temps estimez-vous que la premiere etape de vaccination durera jusqua ce que le serum atteigne les personnes dans les categories a risque et quadviendra-t-il des doses refusees par le personnel medical car, on le sait tres bien, ce nest pas obligatoire? Valeriu Gheorghiță: Nous estimons que dici fin janvier, debut fevrier, nous aurons termine la premiere etape de la vaccination, celle adressee aux travailleurs du systeme medical. Nous avons actuellement une capacite de stockage dans des conditions optimales a moins 80 degres pour ces vaccins. Oui, la vaccination est gratuite, elle nest pas obligatoire, elle est volontaire et elle nest pas conditionnee. Ce sont les elements les plus importants que chacun de nous doit connaitre. Ces vaccins seront distribues a la deuxieme etape, en fonction du moment où nous pouvons commencer la deuxieme etape de la vaccination. Journaliste: Merci! Journaliste: Bonjour! Je voulais vous poser une question sur l`immunise zero, vous nous avez dit que nous le connaitrions demain. Je veux que vous nous disiez, si vous le pouvez, de confirmer sil sagit dun personnel medical? Et, deuxieme question, quand les personnes officielles seront-elles vaccines, et je me refere ici tout d'abord au president roumain et au premier ministre roumain? Valeriu Gheorghiță: Oui, il sagit dun personnel medical, car nous avons une strategie de vaccination qui prevoit dans un premier temps la vaccination du personnel medical et du domaine social. En ce qui concerne la deuxieme question, cela se produira au bon moment, a savoir lorsque debute la phase de vaccination qui prevoit la vaccination des dignitaires. Journaliste: Bonjour! Quelques questions techniques. Quelle validite a le flacon du vaccin une fois sortie de lentrepot, dici, de Cantacuzino et apres son ouverture - la premiere question. Valeriu Gheorghiță: Le vaccin est conserve pendant une periode de six mois, entre une temperature de moins 60 et moins 90 degres. Apres avoir ete retire de cette temperature et atteint la temperature de plus 2, plus 8 degres, il a une stabilite de 120 heures, ce qui signifie environ cinq jours. La duree du transport jusquau centre de vaccination ne doit pas exceder 12 heures. Il arrive au centre de vaccination, est place au refrigerateur avec un controle permanent de la temperature pour prouver a tout moment que les conditions de transport et surtout la temperature ont ete respectees, et apres quun flacon est retire de deux degres a temperature ambiante il a une stabilite apres reconstitution de six heures. Journaliste: Et il y a plusieurs doses dun vaccin dans une bouteille ou un seul? Valeriu Gheorghiță: Il y a cinq doses dans une bouteille. Journaliste: Et, dapres les donnees dont nous disposons jusqua present, dans combien de jours ou combien de temps apres ladministration de la deuxieme dose limmunite est-elle obtenue? Valeriu Gheorghiță: Dapres les etudes realisees, pratiquement la reponse immunitaire commence a devenir protectrice environ 14 jours apres la premiere dose, mais les benefices maximaux sont obtenus environ sept jours apres ladministration de la deuxieme dose. Journaliste: Et quand pensez-vous que nous atteindrons la troisieme etape des vaccinations? Valeriu Gheorghiță: Comme je lai dit a dautres occasions, le debut du mois davril est probablement le moment au moins dun point de vue theorique auquel nous estimons le debut de la troisieme etape de la vaccination. Journaliste: Et la derniere question. Les patients de la premiere etape seront-ils surveilles de quelque maniere que ce soit dans les jours suivant la vaccination pour voir les effets secondaires ou le comportement du vaccin ou sils ont obtenu ou non une immunite? Valeriu Gheorghiță: Certes, laspect lie a la pharmacovigilance de la surveillance et de la notification des effets indesirables est une priorite que nous avons au niveau de la strategie de vaccination et non seulement au niveau de la strategie, mais aussi dans la pratique. Il existe, en ce sens, des procedures claires qui denotent la maniere dont ces effets secondaires sont signales, soit dans le centre de vaccination sil y a des reactions immediates, soit dans la plateforme de lAgence nationale du medicament et des dispositifs medicaux où, si vous recherchez, il existe une plateforme dedie a la vaccination contre le COVD-19 avec des formulations, dans lesquelles chaque receveur vaccine ou tout professionnel de sante peut et doit signaler cet effet indesirable lorsquil survient. Journaliste: Pour le grand public, quels conseils avez-vous avant la vaccination? Je ne sais pas, doivent-ils faire un certain nombre de tests, voir sils ont une maladie aiguë ou sils souffrent dune maladie chronique, avoir une discussion avec le medecin de famille? Comment proceder avant de se faire vacciner? Je vous remercie! Valeriu Gheorghiță: Tout dabord, les antecedents medicaux de chaque personne sont importants, cest pourquoi le role du medecin de famille est important et du point de vue des investigations avant vaccination, nous navons pas besoin denquetes avant la vaccination, en tenant compte du fait que au centre de vaccination, un triage medical est effectue sur chaque personne afin didentifier les reactions aiguës, les etats febriles qui contre-indiquent temporairement la vaccination. Journaliste: Bonjour. Jaimerais que vous me disiez pourquoi nous avons opte pour un transport terrestre et non aerien? Les doses ne pourraient-elles pas venir avec un avion militaire? Valeriu Gheorghiţă: De ce point de vue, la logistique de distribution du producteur a chaque pays qui recoit ces tranches de vaccins est assuree par la societe BioNTech-Pfizer. Nous avons le representant de Pfizer et jaimerais quil reponde a cette question a votre place, car cela ne releve pas de la responsabilite des autorites roumaines. Gabriel Dină, directeur du programme Pfizer Roumanie: Bonjour a tous! Je suis convaincu que je suis daccord avec vous lorsque je dis que cest lun des meilleurs matins de cette annee. Pour repondre a votre question, apres une analyse laborieuse et approfondie, cela a ete considere comme le moyen le plus sûr dassurer la continuite du stockage en temperature. Journaliste: Jaurais une autre question, Dr Gheorghiţă. Que conseillez-vous aux Roumains qui refusent de se faire vacciner contre le nouveau coronavirus? Valeriu Gheorghiță: Je voudrais commencer par dire que chaque hesitation, chaque question, chaque reticence est absolument legitime. Limportant est detre suffisamment capable, dapporter les reponses necessaires a chacun. Je dirais quil faut faire confiance au personnel medical, parler aux medecins de famille, parler aux medecins qui connaissent nos antecedents medicaux, afin de pouvoir prendre la meilleure decision concernant lindication vaccinale. De notre point de vue, pour le moment, il y a tres peu de contre-indications liees a la vaccination, ou de ce point de vue je pense que seules la communication et linformation sont les bonnes, ce sont les bons moyens par lesquels chaque personne peut prendre la meilleure decision. il assure la protection de sa sante, de sa famille, de ses proches et de la communaute en general. Journaliste: Merci. Journaliste: Bonjour! Le vaccin a pris 17 heures de la douane a Bucarest. Combien de temps faut-il pour se rendre a Baia Mare? Cela rentre-t-il dune maniere ou dune autre dans les 12 heures? Valeriu Gheorghiță: Oui, ca va. Chaque transport sera assure par des equipes de police du Ministere des Affaires Interieures. Cest jusqua 12 heures, cest sûr. Journaliste: Encore une question si vous me le permettez, sil vous plait. Le 28 decembre, nous devrions recevoir la deuxieme tranche de vaccins. Dapres ce que je comprends, il y aura 140.000 doses. La meme procedure est-elle suivie? Viennent-ils par voie terrestre a Bucarest, apres quoi ils seront distribues aux centres de stockage regionaux puis distribues aux hopitaux? Valeriu Gheorghiță: Encore une fois la deuxieme tranche, a partir du 28 decembre, le producteur distribue depuis le debut dans les sept points de stockage, dans les sept centres regionaux, donc, pratiquement, les doses de vaccin arriveront a Cantacuzino mais aussi dans les six centres regionaux et de la, ils seront distribues aux centres de vaccination. La premiere tranche est venue uniquement a lInstitut Cantacuzino, la suivante sera distribuee au niveau regional, en fonction du nombre de centres de vaccination et des personnes qui sont actuellement prevues pour la vaccination. Journaliste: Et ce mode de transport terrestre est-il preserve? Valeriu Gheorghiță: Je pense que oui. Ici, jaimerais que l`on nous repond, que l`on nous confirme par BioNTech. Gabriel Dină: Oui, le transport sera assure par Pfizer, par voie terrestre vers les points regionaux, vers les centres regionaux de stockage et de distribution, où les quantites seront conformes aux commandes envoyees par le Ministere de la Sante. Je vous remercie. Valeriu Gheorghiță: Y a-t-il dautres questions? Merci beaucoup! Bonne sante! 2020-12-26 10:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro--2.jpgDeclarații susținute de Șeful Departamentului pentru Situații de Urgență, secretar de stat în Ministerul Afacerilor Interne, Raed Arafat și coordonatorul campaniei de vaccinare anti-COVID, dr. Valeriu Gheorghiță la sosirea în România a primelor 10.000 de doze de vaccin împotriva COVID-19 - Vama Nădlac 2Știri din 25.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/declarations-faites-par-le-chef-du-departement-des-situations-d-urgence-le-secretaire-d-etat-au-ministere-des-affaires-interieures-raed-arafat-et-le-coordinateur-de-la-campagne-de-vaccination-anti-covid-le-dr-valeriu-gheorghita-a-l-arrivee-en-roumanie-des2020-12-25 15:37:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-25-03-39-00big_0[1].jpgMesajul prim-ministrului Florin Cîțu cu ocazia CrăciunuluiȘtiri din 24.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-florin-citu-a-l-occasion-de-noel Chers Roumains, Nous accueillons la Fete de Noël avec lespoir et la confiance que nous surmonterons cette periode difficile. Je vous demande a tous, ces jours-ci, de respecter les mesures de protection. Cest le seul moyen de nous proteger et de proteger nos proches. La decouverte, lautorisation et la delivrance dun vaccin contre le COVID-19 en un temps record offrent des perspectives de surmonter la pandemie pendant une periode de temps relativement courte. Je comprends la responsabilite que jai du poste de Premier ministre et les attentes des Roumains pour surmonter la crise sanitaire et pour une vie meilleure. Ce nest quensemble que nous passerons bien cette periode. Chers Roumains, Je vous souhaite de joyeuses fetes, a la fois a ceux du pays, qu`a ceux qui sont loin, une bonne sante, de la joie et l1espoir jespere que nous retrouverons une vie normale le plus rapidement possible! Florin Cițu, Premier ministre du Gouvernement de la Roumanie 2020-12-24 18:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-24-06-55-05big_0[1].jpgDeclaraţii susținute de premierul Florin Cîţu la preluarea mandatului de ministru al Finanțelor de către Alexandru NazareȘtiri din 24.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-florin-citu-lors-de-la-prise-de-fonction-paralexandru-nazare-au-poste-de-ministre-des-financesFlorin Cițu: Aujourdhui jai remis le mandat a un professionnel, je lai laisse entre de tres bonnes mains. Je suis sûr que ce que nous avons commence cette annee se poursuivra, en particulier le projet de numerisation de lANAF et du Ministere des Finances. Il y a beaucoup a faire, jespere que cette annee, nous allons introduire la facturation electronique et, comme je lai dit, cela signifie des recettes budgetaires de pres de deux points de pourcentage, environ 20 milliards de lei de plus pour lannee prochaine. Jespere terminer cette annee avec la facturation electronique et le fichier electronique. Sinon, nous avons tous les deux parle du budget et nous avons regarde un peu lexecution que nous avons et surtout les projets dinvestissement qui etaient budgetises cette annee et qui, certains etaient budgetises juste pour etre la-bas, d`autres ont ete execute. Pour lannee prochaine, comme je lai dit, chaque ministere, chaque ministre aura des objectifs clairs, qui feront lobjet dun suivi trimestriel et nous verrons lexecution du budget mensuel. Ce furent a peu pres des discussions avec Alex aujourdhui. Alexandru Nazare: Monsieur le Premier ministre, merci pour votre confiance! Je suis a la fois honore et responsable de la reprise du portefeuille financier. Aujourdhui, nous avons eu des discussions avec tous les directeurs du Ministere, nous avons discute du budget, nous avons discute de lexecution, nous sommes particulierement interesses par lexecution des grands projets dinvestissement, des projets issus de grands fonds europeens, qui doivent etre realises de la meilleure facon. Et pour cela nous comptons en faire un suivi tres strict, a la fois mensuel et trimestriel, afin que nous ayons les projets en tres bon etat. Et nous envoyons un signal, de cette maniere, aux ministeres qui gerent de grands projets a partir de fonds europeens, afin quils puissent faire une analyse a lavance, quels sont ces projets, comment ils fonctionnent, quelle est letape, quelle est lexecution de ces projets et se derouler au mieux. Nous poursuivrons ces discussions lors de la reunion du gouvernement de la semaine prochaine. Journaliste: Avez-vous egalement analyse letat des recettes budgetaires? Et les solutions pour les augmenter ... Florin Cițu: Oui, vous verrez, la semaine prochaine, le ministre presentera lexecution du budget pour 11 mois. Vous savez tres bien, jai presente, les investissements, les depenses dinvestissement sont toujours tres bons, les revenus, bons. Le deficit a augmente dans les parametres estimes. Ce que jai oublie de vous dire, cest que nous avons egalement discute de certaines mesures qui seront prolongees, mais vous les verrez la semaine prochaine, lors de la reunion du gouvernement. Nous parlons de cette ordonnance. Nous annoncerons tout lundi. Il entrera en transparence /.../ et vous verrez toutes les mesures. Journaliste: Concernant le report des taux dans les banques, car il sagissait dune discussion jusqua la fin de cette annee pour donner des nouvelles tant aux personnes physiques quaux personnes morales. Florin Ciţu: Nous parlons, nous rencontrons le systeme financier bancaire et nous prendrons une decision a cet egard. Journaliste: Monsieur le Premier ministre, comment voyez-vous la situation en France, où des centaines de chauffeurs routiers roumains sont coinces a la frontiere entre la Grande-Bretagne et la France? Ils ne peuvent pas passer a cause de la nouvelle souche COVID-19. Florin Ciţu: Jattends, jaurai une discussion sur ce sujet et quand jaurai toutes les informations je vous le dirai, alors. Journaliste: Mais quelles mesures pensez-vous quil faudrait prendre pour quils ne restent pas coinces la-bas? Florin Ciţu: Tant que je nai pas la situation dans son ensemble et que je nai pas toutes les informations, je ne peux pas me faire une opinion. Alexandru Nazare: Si vous me le permettez, la ccmmissaire europeenne aux transports, Adina Vălean, a deja donne un message tres important, sonnant lalarme sur la situation a la frontiere entre la Grande-Bretagne et la France, car les lignes directrices des voies vertes donnees par la direction de la mobilite stipulent tres clairement que les services de transport essentiels doivent rester operationnels et les services essentiels pour les conducteurs, les navigateurs et les pilotes egalement, et jespere que ce signal dalarme sera entendu. Journaliste: LUnion europeenne et lAngleterre parviendront aujourdhui a un accord post-Brexit. Quel sera leffet sur notre economie? Florin Ciţu: Je savais deja quun accord post-Brexit allait arriver. Nous nous sommes prepares pour le Brexit, donc limpact nest pas une surprise, ce ne sera pas un impact surprise. Nous verrons quelle sera la derniere partie de laccord, mais nous sommes prets pour le Brexit, donc a ce stade, il ne devrait plus y avoir de surprises pour nous et aucun impact que nous navons pas pris en compte. Je vous remercie! Journaliste: Une question: que se passe-t-il si un ministre natteint pas ses objectifs trimestriels? Florin Ciţu: Vous verrez alors, mais ce ne sera plus comme avant. Journaliste: Une question: vous faites-vous vacciner quand cest votre tour? Florin Ciţu: Oui, quand ce sera mon tour, je vais certainement me faire vacciner. Journaliste: Monsieur le ministre, serez-vous egalement vaccine? Alexandru Nazare: Je vais certainement me faire vacciner. Florin Ciţu: je vous remercie beaucoup ! 2020-12-24 13:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro-5172.jpgPrima reuniune a Guvernului condus de premierul Florin CîțuȘtiri din 23.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/la-premiere-reunion-du-gouvernement-presidee-par-le-premier-ministre-florin-citu Declarations faites par le Premier ministre Florin Cițu et les membres du Cabinet au debut de la reunion du gouvernement Florin Ciţu: Bonsoir! Je suis arrive ici aussi. Ce fut deux semaines difficiles, mais vous verrez la semaine prochaine pourquoi nous avons dû travailler pendant cette periode pour avoir un gouvernement avant les vacances, car il y a des choses qui doivent deja etre reglees dans les jours a venir. Merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait pendant cette periode! La plupart dentre vous faisaient partie des equipes de negociation, nous y etions ensemble. Je crois qu'un beau et bon projet est sorti pour la Roumanie, cette coalition de centre-droit, et je suis sûr que ce sera un gouvernement stable et durable, car nous partons tous vers les memes objectifs. Nous ne tenons pas de reunion de gouvernement ce soir, il ny a que peu de choses que nous avons preparees, nous nous preparons pour la prochaine reunion, qui aura lieu la semaine prochaine, et il y a des priorites qui sont surtout pour lutter contre les effets negatifs generes par la pandemie et quelques unes necessaire pour soutenir lenvironnement des affaires et achever la construction du budget pour 2021. Nous devons avoir tout cela pret la semaine prochaine. Tout dabord, nous avons la promotion du projet dordonnance durgence pour la prolongation des mesures actives jusquau 30 juin 2021. Voici le Ministere du Travail, Madame la ministre, il faut etre pret la semaine prochaine. Promouvoir le projet dordonnance durgence sur la prolongation du delai de mise en œuvre du programme gouvernemental SME INVEST jusquau 30 juin 2021 et lapprobation du nouveau sous-programme AGRO IMM INVEST, avec application jusqua la meme date limite, immediatement apres reception de la decision dautorisation de la Commission europeenne. La decision dautorisation sera emise par la Commission europeenne dici le 24 decembre. Nous avons cette decision, nous devons donc avancer. En ce qui concerne egalement les regimes daides dÉtat, la Commission europeenne a rendu la decision de prolonger de six mois la periode de fonctionnement du regime daides dÉtat aux grandes entreprises. Le degre de financement et de garantie lie aux postes offerts dans le cadre du programme a deja ete approuve et est soumis pour publication au Journal officiel. Nous avons egalement la promotion du projet dordonnance durgence, qui etablit le regime daides dÉtat sur certaines mesures de soutien financier aux entreprises dans le domaine de la HoReCa, du tourisme, des structures dhebergement, des structures alimentaires et des agents de voyages, dont lactivite etait touchee dans le contexte de la pandemie COVID-19. Il sagit la de M .le ministre Claudiu Năsui. La semaine prochaine, nous devrions etre prets avec tous les avis. Et je suis heureux que ce programme ait deja ete pre-notifie a la Commission europeenne. Une fois que toutes les clarifications necessaires auront ete fournies afin de verifier la compatibilite du regime daides dÉtat, la notification officielle sera effectuee, apres quoi la decision dautorisation sera rendue dans le cadre dune procedure acceleree. Nous avons egalement la promotion du projet dordonnance durgence pour lextension de certaines facilites fiscales dans le contexte de la pandemie COVID-19 et ici, Monsieur le Ministre Nazare, les choses sont en marche. Promouvoir des mesures fiscales et budgetaires, telles que le maintien des allocations de dignite publique au niveau accorde pour decembre 2020 et autres. Vous les verrez dans lordonnance de demain. Telles sont les priorites que nous avons pour la semaine prochaine. Je propose, demain, quand le transfert aux ministeres sera effectue, il y a deja du materiel prepare la-bas et nous devrions commencer les procedures dapprobation afin que nous ayons tous les avis, y compris du Conseil legislatif, lors de la reunion du gouvernement de la semaine prochaine, jattends une reunion mercredi du gouvernement, a 13h00. Cest a peu pres tout ce que je veux dire ce soir. Oui, Monsieur le Ministre? Virgil Popescu: Monsieur le Premier ministre, nous en avons encore au Ministere de lÉconomie et a ete lue en premiere lecture une ordonnance durgence, si je me souviens bien, pour prolonger la validite des cheques vacances. Florin Ciţu: Si elle fut en premiere lecture et a tous les avis, elle sera a l`ordre du jour a la prochaine reunion. Virgil Popescu: Il faut reprendre le circuit dapprobation avec les nouveaux ministeres, comme pour tout. Et nous avons un autre probleme concernant une loi amendee au parlement, une loi sur leau utilisee par les centrales de production d`electricite hidro, qui a impose une aberration du parlement, un prix de leau traitee par les centrales hydroelectriques environ trois fois plus eleve dans le cas où l`on ne ne monte pas de compteurs deau. Or, il ny a rien de tel en Roumanie. On a introduit par la porte derobee du Parlement, et nous devons egalement resoudre ce probleme, car le prix de leau augmentera beaucoup et nous paierons pour leau qui ne produit pas delectricite. Florin Ciţu: Je comprends, preparez lordonnance. Nicolae Ciucă: Cest une multiplication par trois par rapport a ce que ditM. le ministre de lÉconomie, dapres ce que je`ai recu cette semaine. Il faut donc adopter une decision en la matiere. Florin Ciţu: Preparez egalement cette ordonnance. Je sais que deux ordonnances sont en preparation au Ministere de la Justice. Stelian Ion: Oui, oui. Cette ordonnance prorogeant lentree en vigueur de la loi regissant le nombre de juges dans les chambres dappel et et de contestation Florin Ciţu: Il devrait alors adopter demain lapprobation afin que toutes les approbations de la semaine prochaine puissent etre prises. Toutes les autres ordonnances devraient commencer lapprobation de demain afin que nous soyons prets. M. le Ministre Cseke. Cseke Attila: Merci, M le Premier ministre. Il y aura egalement un projet dordonnance durgence qui est egalement attendue par les autorites de ladministration publique locale concernant la possibilite detendre lobjectif dinvestissement sur le programme national de developpement local, la premiere etape, qui expirerait a la fin de cette annee. Demain, nous commencons lapprobation et nous esperons etre en mesure delaborer le document. Florin Ciţu: Nous avons le temps davoir toutes les approbations la semaine prochaine. Oui, Monsieur le Ministre. Cătălin Drulă: La loi habilitant le gouvernement a edicter des ordonnances pendant les vacances parlementaires? Florin Ciţu: La semaine prochaine. Nous reessayerons la semaine prochaine. Merci beaucoup. Nous navons rien dautre ce soir. Je voulais juste que vous vous habituiez au nouveau poste. M. lemnistre? Lucian Bode: Jai une question, M. le Premier ministre. Bonsoir et bonne chance, chers collegues. Parce que demain certains dentre nous se preparent a quitter le poste, nous devrions faire un calendrier ce soir pour que nous ne nous chevauchions pas a chaque fois et si vous qui avez deja decide de nous le faire savoir, decidez ce soir dans quel ordre effectuons-nous cette activite de remise-reception, en precisant qua 10h00 certains dentre nous seront presents a Cotroceni, a une activite avec le president. Donc, nous devrions nous ajuster ce soir, pas necessairement au micro, nous nous asseyons et parlons, pour correler cette activite, car la presse sera interessee et vous ne pouvez pas avoir quatre, cinq activites en meme temps. Florin Ciţu: Daccord. Vous ferez apres. Merci. Succes! Je suis sûr que nous aurons un mandat reussi. M. le ministre. Bogdan Aurescu: Je tiens simplement a remercier le ministre Ciucă pour son travail en tant que Premier ministre par interim, pendant la periode qui vient de sachever. Nicolae Ciuca: Merci, Monsieur le ministre. Merci, parce que cetait une activite dans laquelle nous devions couvrir tout ce qui etait une priorite pour le gouvernement roumain, je veux dire ce que le Premier ministre a dit, surveiller et controler la situation pandemique et aussi preparer la campagne de vaccination . Merci beaucoup a tous les membres du gouvernement. /.../ Jespere que ce sera un transfert aussi benefique que possible pour le nouveau gouvernement, pour le nouveau Premier ministre. Bonne chance, M. le Premier ministre! Florin Ciţu: Merci, Monsieur le ministre, ancien Premier Ministre par interim. 2020-12-23 22:25:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-24-01-49-51big_foto_3.jpgCeremonia depunerii jurământului de către noul guvern condus de Florin CîțuȘtiri din 23.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/la-ceremonie-de-prestation-de-serment-du-nouveau-gouvernement-dirige-par-florin-citu2020-12-23 21:28:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro-153.jpgDeclarații susținute de premierul Florin Cîțu, după votul în Parlament pentru învestirea noului GuvernȘtiri din 23.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/declarations-faites-par-le-premier-ministre-florin-citu-apres-le-vote-au-parlement-pour-l-investissement-du-nouveau-gouvernementFlorin Cițu: Bonsoir! Le Parlement a vote, la Roumanie a un Premier ministre, elle a un gouvernement avec des professionnels, un gouvernement soutenu par une coalition de droite. Je suis conscient des responsabilites qui mont investi aujourdhui par les Roumains, a travers ce Parlement roumain, et je ne tromperai pas ces attentes. La Roumanie traverse une periode difficile. Jetais au gouvernement lannee derniere, je connais les defis, je sais comment aller de lavant. Il assure a tous les Roumains que nous continuerons les projets entames en 2020 et, bien sûr, nous deposerons des candidatures que nous avons convenues avec nos collegues de lalliance, lalliance de centre-droit. Apres une longue periode, la Roumanie a une equipe de professionnels dans le gouvernement, une equipe soutenue par une coalition qui veut vraiment le bien-etre de tous les citoyens roumains. Je vous remercie! Et nous allons travailler demain. Quelques questions. Journaliste: Malgre le vote massif donne aujourdhui en pleniere reunie du Parlement, il y a encore des critiques de la part de vos collegues du gouvernement, de M. Dacian Cioloș, concernant, par exemple, la nomination de M. Campeanu au Ministere de l`Education. Il affirme que sa carriere professionnelle ne lui permet pas doccuper un tel poste. Comment voyez-vous cette critique? Florin Cițu: Je sais que, dans la coalition, nous avons un accord pour ne pas commenter - et je nai pas vu les declarations - ne peut pas commenter les candidats dautres formes politiques. Voila ce que je peux dire maintenant. Journaliste: Et quest-ce que M. Cioloș a cependant commente /.../? Florin Cițu: Je ne lai pas vu! Laissez-moi voir et ensuite nous discuterons sil y a de telles declarations. Je vous dis simplement que nous, au sein de la coalition, avons voulu ne pas commenter ... Journaliste: Existe-t-il un mecanisme de coordination pour lensemble de la coalition? Si vous ne pouvez pas expliquer comment cette coalition fonctionnera, des reunions hebdomadaires, mensuelles? Comment allez-vous essayer de /.../ toutes les decisions? Florin Cițu: Bien sûr, ce mecanisme est facilite par le fait que, au gouvernement, les deux presidents des deux autres formes sont des vice-premiers ministres et il est vrai que nous aurons des reunions hebdomadaires dhiver. Nouveau. En meme temps, comme je lai dit, nous changeons de petites choses. Les ministres auront des objectifs, a partir de ce soir, que vous suivrez chaque trimestre; il est tres simple, par lexecution budgetaire, de financer chaque projet. Vous verrez que les choses peuvent etre faites de maniere transparente et nous pouvons mettre fin aux projets, car ils ne sont pas engages au depart. La Roumanie, au cours des 30 dernieres annees, a souffert de ce desordre avec toutes sortes de projets lances qui nont pas encore ete acheves. Nous evoluons vers une nouvelle facon de travailler, mais de maniere transparente, par laquelle nous assumons tous la responsabilite de gouverner. Reporter: /.../ Le projet de budget? Florin Cițu: Le projet de budget sera pret dans la premiere partie de lannee prochaine. La plupart des details sont affines. Ce que nous savons tres bien, c'est que nous visons un deficit budgetaire d'environ 7%, sauf mieux, selon la maniere dont les discussions se derouleront, mais pour le moment, ce sont les details que nous examinons. Nous attendons toutes les autres estimations de la Commission nationale de la strategie et des previsions. Vous savez tres bien que le budget est base sur les estimations de la Commission nationale de la strategie et des previsions, apres quoi nous pourrons parler des autres indicateurs macroeconomiques. Journaliste: Quand aurons-nous une legislation pour la campagne de vaccination anti-COVID? Florin Cițu: Vous le savez tres bien, la campagne demarre ce week-end. Cest lune des premieres choses que je ferai au gouvernement, je vais decouvrir toutes ces campagnes où nous en sommes. Lors de la derniere reunion du gouvernement, des sommes supplementaires ont ete allouees pour cette campagne, mais vous verrez où elle en est actuellement. Journaliste: Les sociaux-democrates ont avance en pleniere lidee dauditions en juin, automatiquement et une motion de censure si les auditions ont lieu. Pour le moment, etes-vous sûr de la majorite au Parlement, pour quensemble, le gouvernement reste au Palais Victoria? Florin Cițu: Je suis sûr de cette coalition de centre-droit. Comme je lai dit hier, lorsque cela ma ete donne par le president, ils sont prets pour un gouvernement stable et durable. Cest ce que nous avons tous dit dans cette coalition. Donc je ne vois pas les choses changer dans quelques mois. Journaliste: M. le Premier ministre, nous avons toujours une pandemie en ce moment. Il y avait des problemes avec les lits ATI, les sieges dhopital. Vous attendez-vous cependant a ce que le nombre de cas augmente apres les vacances, etant donne quaucune nouvelle restriction na ete imposee apres les vacances? Ou de nouvelles restrictions de vacances sont-elles imposees? lorin Cițu: Dapres ce que jai vu, ces derniers jours, le nombre de maladies ou dinfections a diminue ou s`est plafonne. Nous verrons ce qui se passera ensuite, mais nous avons un gouvernement qui peut prendre des decisions tout de suite et cetait, en fait, notre objectif, davoir un gouvernement investi le plus tot possible afin que nous puissions prendre des decisions, si les choses empirent, pour donner des ordonnances durgence. Reporter: /.../ restrictions possibles? Florin Ciţu: Nous ne prenons pas en compte une telle chose. Au contraire, je pense que nous pouvons nous detendre, dautant plus que nous commencons cette campagne de vaccination. Ce que nous voyons en Roumanie avec le nombre dinfections, plus la campagne de vaccination, me fait penser que nous pourrons parler dun assouplissement des conditions et non de restrictions. Journaliste: En ce qui concerne le nombre de lits pour ATI, avez-vous discute avec le ministre de la Sante, avec le futur ministre de la Sante si ce nombre devrait etre augmente, si cela peut encore etre fait? Florin Ciţu: Le ministre de la Sante est sûr quil aura une situation dont nous discuterons des que possible demain, apres avoir repris le mandat. Journaliste: Vous avez deux vice-premiers ministres dont nous aimerions connaitre officiellement les responsabilites de coordination ... Florin Ciţu: Nous les presenterons officiellement ... Journaliste: M. Barna dit quil coordonnera la partie europeenne /.../, M. Kelemen Hunor? Florin Ciţu: Il gerera principalement la partie developpement - cest un ministere qui fait partie de cette coalition, de ce parti, et je comprends aussi le domaine de la culture, mais ces attributions ne sont pas encore definies. Nous aurons une discussion avec les deux vice-premiers ministres afin de tres bien finaliser ces attributions. Journaliste: Parlez-vous dune serie dexonerations fiscales pour les informaticiens? Florin Ciţu: Comme je lai dit, dans le programme de governance, et cest le seul programme gouvernemental en Roumanie où il est ecrit noir sur blanc: aucune nouvelle taxe ne sera introduite et les taxes naugmenteront pas. Donc cest clair. Journaliste: Mais en meme temps, le programme de gouvernance mentionne cette rectification de certains desequilibres et a partir de la il est entendu que certaines deductions pourraient etre eliminees? Florin Ciţu: Une telle chose n`y est pas comprise. Journaliste: Mais que devons-nous comprendre exactement de cela ... Florin Ciţu: Mais il y a plus de desequilibres. Par exemple, la relation entre lEtat et le citoyen - est un desequilibre dans le Code Fiscal en Roumanie et doit etre equilibree. Alors jai dit encore aujourdhui au Parlement roumain: lEtat et le citoyen doivent etre sur un pied degalite. Voila donc de quoi il sagit. Jai deja vu cette discussion. Il ne sagissait pas deliminer une facilite fiscale. Au contraire. Journaliste: En termes de contexte epidemiologique, serons-nous toujours en alerte a partir du 1er janvier? Allez-vous etendre letat de lalerte? Florin Ciţu: Voyons comment les choses evoluent et ensuite nous prendrons une decision. Je ne peux pas vous le dire ce soir. Journaliste: Si vous me le permettez, je reviendrais un peu sur le sujet, car je regarde exactement ce qui est ecrit dans le programme de gouvernance il est mentionne lelimination des distorsions et des ecarts qui permettent de minimiser la charge fiscale. De cette minimisation de la charge fiscale, quil faut eliminer, pour ne pas eliminer les desequilibres, jai pense que cette facilite pour les informaticiens pouvait disparaitre. Florin Ciţu: Non, les deux ne sont pas lies. Journaliste: Et comme il y a eu des mecontentements au sein de votre parti, lies au fait que lUSR a pris les fonds europeens, pouvez-vous nous expliquer le mecanisme qui sera utilise lie a ce PNDR? Florin Ciţu: Je ne sais donc pas de quel mecontentement vous parlez. Hier soir, au Bureau politique national du PNL, la liste des ministres a ete votee a la majorite, il ny a eu que deux voix contre, cinq abstentions, mais on ne peut pas parler de malentendus. Journaliste: Le territoire ne sinquiete guere de la maniere dont les fonds europeens seront alloues. Florin Ciţu: Il faut savoir que nous sommes un parti vivant, un parti liberal, dans lequel le debat est encourage, il nest pas etouffe, donc je ne verrais pas de probleme ici. Jai eu des discussions avec tous les dirigeants regionaux et je crois comprendre que tout le monde appuie ce gouvernement et sera toujours avec ce gouvernement. Merci beaucoup. Nous devons aller a Cotroceni 2020-12-23 20:16:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_88_(2).jpgAlocuțiunea premierului desemnat, Florin Cîțu, la ședința comună a Camerei Deputaților și Senatului pentru învestirea noului GuvernȘtiri din 23.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/allocution-du-premier-ministre-designe-florin-citu-lors-de-la-reunion-conjointe-de-la-chambre-des-deputes-et-du-senat-pour-l-investissement-du-nouveau-gouvernementFlorin Ciţu: Merci, Monsieur le President de la Chambre des Deputes, Madame la Presidente du Senat, Chers collegues senateurs et deputes, Chers collegues du gouvernement, Chers Roumains, A partir daujourdhui, la Roumanie aura un Premier ministre et un gouvernement avec tous les pouvoirs. Je tiens a vous assurer des le debut, vous tous, que je ne tromperai pas la confiance avec laquelle je serai investi par vous par l'intermediaire du Parlement, ici present. En tant que futur Premier ministre et tout le Gouvernement de la Roumanie, nousferons notre devoir envers tous les citoyens roumains, qu'ils aient vote pour nous ou non. Mon equipe et moi ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour atteindre les deux objectifs que nous avons deja enonces et avec lesquels je suis sûr que tous les partis politiques sont d'accord: agir le plus rapidement et le mieux possible. au cours de la crise sanitaire, remettre leconomie sur pied. La crise COVID-19 a mis en evidence la necessite dappliquer un nouveau modele de gouvernance publique et de developpement economique et social. Dans ce contexte, la coalition de centre-droit propose un programme de gouvernance qui combine des mesures pour sortir de la crise et des politiques de developpement a long terme afin de construire une Roumanie normale, a laquelle tous les Roumains aspirent. Le nouveau modele de developpement economique et social se concentre sur les investissements en tant que moteur du developpement economique qui generera la croissance economique la plus elevee de lUnion europeenne au cours de la periode 2021-2024. Dans notre programme de gouvernance, le soutien du processus dinvestissement est double par un vaste processus de reforme structurelle qui assure la consolidation dune croissance economique durable, necessitant un calibrage de la combinaison de politiques macroeconomiques durables. Pour atteindre ces deux objectifs, je declare fermement que deux choses sont importantes: le temps et lefficacite et que je me fasse comprendre. Quand je parle de temps, je veux dire que tous les objectifs que mon equipe et moi-meme nous sommes fixes auront des delais clairs a respecter. Par exemple, je veux que nous surmontions la periode de vaccination le plus rapidement possible et en sortir en bonne sante. Je crois fermement que la chose la plus importante, en ce moment, est la sante des Roumains. Des aujourdhui, je vous annonce a tous, y compris aux membres de mon equipe, que je suivrai personnellement la realisation des objectifs que nous nous sommes fixes. En termes defficacite, le gouvernement dans lequel vous investirez aujourdhui sera un gouvernement de professionnels, qui surveillera lefficacite de chaque projet propose. Nous ne proposerons jamais dobjectifs qui ne peuvent etre atteints a temps et qui ne sont pas dans linteret des Roumains. Vous savez tres bien que je viens du Ministere des Finances, et cest ainsi que jai fait les choses. Adieu les projets proposes qui nont pas de financement et qui ne sont presentes que comme des declarations politiques. Plus de travail et moins de declarations. Pour moi et mon gouvernement de centre-droit, la propriete privee est sacree. Oui, et je vous regarde ici, pour qui c`est une facon. Et lentrepreneur est un heros. Nous prendrons encore plus de mesures pour simplifier les regles et debureaucratiser, pour faciliter lobservation volontaire et ladministration fiscale. Je mettrai en place un systeme fiscal plus juste, plus efficace, plus simple et plus transparent qui soutiendra les activites economiques. Nous savons tres bien quaujourdhui la Roumanie est le pays avec lune des charges fiscales les plus faibles, avec des recettes fiscales faibles dans le PIB de lUE. Pas une tres mauvaise chose. Dans le meme temps, la coalition naugmentera ni nintroduira de nouvelles taxes et redevances. Au stade actuel, le principal effort sera fait pour ameliorer la perception des recettes, en eliminant les distorsions et les ecarts qui minimisent la charge fiscale et garantissent lequite du systeme, comme nous lavons fait cette annee, en temps de crise, lorsque nous gagne plus que ce que vous gagnez en annees de croissance economique. Tel que mentionne dans le programme de gouvernance, le systeme fiscal budgetaire sera adapte a levolution de leconomie, afin de faciliter la croissance economique. Dans le meme temps, je propose que le citoyen soit legal de lÉtat - encore une fois je vous regarde, a votre epoque ce netait jamais comme ca - tant dans les relations financieres quadministratives. Dans mon mandat, je veux que lÉtat cesse dabuser des citoyens roumains, cest lune de mes principales preoccupations. Et cela ne peut etre realise que par la transformation numerique et linformatisation des institutions publiques. Un autre de mes objectifs importants, en fait, la pandemie et ses consequences sur la vie des citoyens et de la societe dans son ensemble ont mis en evidence l'importance de la numerisation dans tous les domaines de l'economie. Afin dameliorer les processus administratifs et de faciliter linteraction avec les citoyens et lenvironnement des entreprises, il est necessaire de transformer ladministration publique, en utilisant les nouvelles generations doutils numeriques. Je voudrais assurer aujourdhui aux retraites et a tous ceux qui ont besoin daide, que nous ne les laissons pas pour compte. En ce qui concerne nos relations exterieures, je declare fermement qu'il n'ya qu'une seule voie pour la Roumanie, avec l'UE, en tant que membre a part entiere. De meme, sagissant de la relation privilegiee avec les États-Unis dAmerique, nous resterons fermement attaches a tous les projets que nous avons ensemble, militaires ou economiques. Enfin, chers Roumains, pour recapituler ce que jai dit jusqua present, le temps et lefficacite seront les principaux outils de mise en œuvre du programme de gouvernance. Et avant de conclure, permettez-moi de vous presenter les membres du cabinet, un cabinet de professionnels: Ilie Dan Barna, vice-Premier ministre; Kelemen Hunor, vice-premier ministre; Nicolae Ciucă, ministre de la Defense nationale; Bogdan Aurescu, ministre des Affaires Etrangeres; Alexandru Nazare, ministre des Finances Publiques; Lucian Bode, ministre des Affaires Interieures; Sorin Cimpeanu, ministre de lÉducation Nationale; Virgil Popescu, ministre de lÉnergie; Adrian Oros, ministre de lAgriculture; Bogdan Gheorghiu, ministre de la Culture; Raluca Turcan, ministre du Travail et de la Protection Sociale; Cătălin Drulă, ministre des Transports; Claudiu Năsui, ministre de lÉconomie, de lEntrepreneuriat et du tourisme; Stelian Ion, ministre de la Justice; Cristian Ghinea, ministre des Investissements et Projets Europeens; Vlad Voiculescu, ministre de la Sante; Ciprian Teleman, ministre de la Recherche, de lInnovation et de la Numerisation; Cseke Attila, ministre du Developpement, des Travaux publics et de lAdministration; Tanczos Barna, ministre de l'Environnement, des Eaux et Forets; Eduard Novak, ministre de la Jeunesse et des Sports. Je termine en souhaitant a tous d`heureuses fetes! Que nous nous revoyons en bonne sante dans la nouvelle annee. Je vous remercie! 2020-12-23 16:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro-.jpgParticiparea premierului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, alături de ministrul Afacerilor Interne, Marcel Vela, la evenimentul de inaugurare a Punctului Mobil de colectare de plasmă convalescentă, la nivelul Spitalului de Urgenţă „Prof. Dr. Dimitrie Gerota” al MAIȘtiri din 21.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-par-interim-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-presentation-du-centre-national-de-stockage-des-vaccins-anti-covid-19-de-l-institut-quot-cantacuzino-quotDeclarations a la presse du Premier ministre par interim, Nicolae-Ionel Ciucă, ainsi que du ministre des Affaires Interieures, Marcel Vela, lors de linauguration du Point Mobile pour la collecte de plasma de convalescence, au niveau de lHopital durgence - Prof. Dr. Dimitrie Gerota du MAI Marcel Vela: Excellence, Monsieur le Premier Ministre par interim, Mesdames et Messieurs, La pandemie nous a determines a rechercher et a trouver des solutions pour moderniser et ameliorer les conditions du systeme medical du Ministere des Affaires Interieures. Jai reflechi avec la Direction du service medical et de lHopital durgence prof.dr. Dimitrie Gerota un plan de developpement des services medicaux en plusieurs etapes. Nous avons maintenant franchi une premiere etape en operationnalisant ce point mobile de collecte de plasma de convalescence a lHopital durgence Dimitrie Gerota du Ministere des Affaires Interieures, en collaboration avec le Centre de transfusion sanguine de Bucarest et lInstitut national dhematologie transfusionnelle. Nous pourrons venir en aide a ceux qui sont gravement malades suite a linfection par le virus SRAS-VOC 2. Cest une initiative pour la vie, car beaucoup de nos camarades dependent dun traitement au plasma de convalescence qui peut vraiment faire la difference. Voici quapres la campagne MAI Donez plasma, des messages dinteret public que vous, la presse, avez publies, et merci a cette occasion, maintenant cette campagne Donez plasma a une solution technique pour la rendre possible. À ce stade, tous les employes du MAI qui ont eu COVID-19 pourront faire un don, et je tiens a vous dire quil ny en a pas peu qui repondent evidemment aux criteres medicaux, et les beneficiaires seront tous les patients qui ont besoin de plasma. Loperationnalisation de ce point est un acte de normalite, une approche naturelle dans le contexte de la pandemie, et notre objectif a long terme est la mise en place de la banque de plasma. Toujours dans le contexte de la pandemie, afin daugmenter la capacite de lhopital a prendre en charge et a traiter les cas dinfection par le SRAS-COV 2, en particulier dans le domaine des soins intensifs, le projet Renforcement de la capacite de reponse du systeme medical a la crise du COVID-19 est en cours dexecution. Nous sommes prets . Ce projet a une valeur totale de 28 millions de lei, soit 100% de fonds non remboursables, avec une periode de mise en œuvre jusquen avril 2021. Il sagit dun projet a long terme car les dispositifs et equipements medicaux permettront une reaction rapide et efficace du systeme medical pour les situations de crise pandemique, comme celle provoquee par le COVID-19, mais aussi la resolution de toute future situation critique. Le plan de developpement du systeme medical du Ministere des Affaires Interieures, dont je vous ai parle au debut, a pour objectif final la construction dun nouvel hopital et nous avons fait un premier pas, posant la premiere pierre, du fait quun terrain de lAcademie de police a ete passe propriete de lhopital, et jannonce pour la premiere fois que le mois prochain, les procedures de realisation de letude de faisabilite commenceront. Ce nouvel hopital abritera egalement le centre de transfusion, qui disposera egalement a lavenir dune banque de plasma. Je tiens a remercier les medecins de cette unite medicale pour la maniere exemplaire avec laquelle ils ont fait leur devoir, pour le devouement dont ils font preuve, pour le fait quils forment une equipe et quils se battent ensemble. Bien que cela puisse sembler ennuyeux ou repetitif pour certains, je tiens a rappeler a tout le monde a quel point ce virus est dangereux et impitoyable. Le virus ne choisit pas. Le commissaire en chef de la police, le docteur Alida Moise, le directeur de cet hopital, est un vrai combattant, et pour ceux qui ne le savent pas, elle faisait partie de ceux qui se sont battus pour sa propre vie apres avoir ete infectee par ce virus dans les premiers mois du debut de la pandemie. Je suis heureux quau-dela de ces etapes, cette lueur despoir dil y a quelques mois, lexistence dun vaccin contre le COVID-19 devienne une realite. Cest une autre etape de la lutte contre la pandemie, la derniere, par laquelle elle sera vaincue. Dici la, veuillez rester les memes professionnels dedies a la lutte pour la sante et la vie de vos patients. En fait, jaimerais que les citoyens comprennent quils doivent continuer a etre responsables et suivre les recommandations des autorites pour leur propre sante et celle de leur entourage. Les vacances dhiver arrivent et jaimerais que les gens comprennent que cest une raison supplementaire detre responsable, deviter les voyages et surtout les rencontres, meme avec des proches. Cette annee, nous devons etre solidaires et solitaires, afin que nous puissions etre ensemble pour les prochaines vacances. Merci a tous ceux qui ont participe a ce projet: le Dr Dragomir du departement medical, le Dr Alida Moise et les autres collegues de cette institution delite du Ministere des Affaires Interieures. Merci, en meme temps, a un ami, analyste, journaliste, Radu Tudor, qui ma demande un jour pourquoi la Roumanie ne peut pas avoir de banque de plasma . Merci a lancien Premier ministre Ludovic Orban pour son soutien. Merci a lactuel Premier ministre par interim detre avec nous et de nous soutenir! Merci a tous pour votre soutien et votre promotion de notre campagne Donez Plasma Bonne sante a tous! Nicolae-Ionel Ciucă: Bonjour! Je veux commencer par feliciter tout dabord les medecins de cet hopital, le commissaire en chef, le directeur de lhopital Gerota, tout le personnel du MAI et, bien sûr, le ministre present ici aujourdhui, car je viens avec cette initiative qui est tres benefique pour tout ce quisignifie l`ensemble des mesures mises en place tant au niveau gouvernemental que non gouvernemental afin de pouvoir agreger tous les outils necessaires pour lutter le plus efficacement possible contre le SRAS-COV-2. Cest loccasion pour moi de souligner quau plus tard vendredi, jai participe avec le president du pays a linauguration du Centre de stockage des vaccins contre ce virus. Nous avons tout ce dont nous avons besoin pour que nous puissions commencer la campagne de vaccination a partir du 27 decembre et jen profite pour exhorter tous les citoyens du pays a faire confiance a cette campagne, a faire confiance aux institutions de lÉtat et a toutes les mesures qui ont ete entrepris pour que nous puissions avoir une campagne coherente et efficace. Cest aussi une opportunite que je souhaite utiliser en envoyant un message le plus simple possible. Il reste tres peu de choses avant de celebrer la Naissance du Seigneur et je sais combien il est difficile pour chacun de nous de ne pas pouvoir passer cette fete chretienne avec ses proches. Il existe une serie de restrictions et de limitations que nous devons respecter et jexhorte tous les Roumains a les respecter, car il ne sagit que dun simple geste de responsabilite envers nous-memes, envers nos semblables et chacun de nous peut contribuer au sens de cet ensemble de mesures prises pour que nous puissions completer tout ce que nous pourrions identifier comme mesures pour etre le plus efficace possible dans la campagne de lutte contre cette pandemie. Je vous remercie! 2020-12-21 10:34:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_016.jpgParticiparea premierului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, la evenimentul de prezentare a Centrului național de stocare a vaccinurilor anti-COVID-19 de la Institutul „Cantacuzino”Știri din 18.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-par-interim-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-la-presentation-du-centre-national-de-stockage-des-vaccins-anti-covid-19-de-l-institut-quot-cantacuzino-quot1608652009Le Premier ministre par interim, Nicolae-Ionel Ciucă, a participe avec le president Klaus Iohannis, a la presentation du Centre national de stockage des vaccins anti-COVID-19 de lInstitut Cantacuzino *** Conference de presse donnee par le Dr Valeriu Gheorghiță, coordinateur de la campagne nationale de vaccination contre le COVID-19 et Andrei Baciu, secretaire dÉtat au Ministere de la Sante, au Centre national de stockage des vaccins contre le COVID-19 au sein de lInstitut Cantacuzino Valeriu Gheorghiţă: Bonjour. Je suis le colonel Dr. Valeriu Gheorghiţă, medecin principal des maladies infectieuses. Je suis president du Comite national de coordination des activites de vaccination contre le COVID-19. Aujourdhui, nous avons visite le Centre national de stockage des vaccins, destine a etre utilise dans les trois etapes de la vaccination: dans la premiere etape - pour le personnel medical, dans la deuxieme etape - pour la population a risque, pour le personnel essentiel et dans la derniere etape - pour la population generale . Il sagit dune installation prete a recevoir des vaccins apres que lAgence europeenne des medicaments aura delivre une autorisation conditionnelle de mise sur le marche. Dapres ce que lon sait pour le moment, le 26 decembre la premiere tranche symbolique denviron 10.000 doses sera delivree, doses qui seront ensuite distribuees aux hopitaux de premiere ligne, les hopitaux qui sont entres en premiere ligne contre le COVID-19 dans cette pandemie . De ce point de vue, le lendemain de la livraison de cette premiere tranche, les vaccins seront distribues a ces dix formations sanitaires, par la suite, au fur et a mesure de lentree en vigueur du calendrier de livraison, ils seront distribues aux autres formations sanitaires, où ils se trouvent. des centres de vaccination sont mis en place, demarrant effectivement lactivite de vaccination conformement a la strategie. Tous les travaux de vaccination, comme nous le savons, seront bases sur un systeme de planification. Le personnel medical sera programme par les unites employeuses. Le personnel a risque, cest-a-dire les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes de plus de 65 ans, sera programme par lintermediaire du medecin de famille et des services sociaux au sein des conseils locaux. Le personnel essentiel sera programme par les etablissements qui les emploient, et la population generale disposera de trois modes de programmation differents sur cette plateforme unique, par telephone, individuellement, via le systeme en ligne ou egalement via le medecin de famille. Ce sont les choses que je voulais transmettre. Si M. le secretaire dÉtat Baciu a quelque chose a dire, je lui demanderai de vous le dire. Andrei Baciu: De plus, je voudrais faire juste une simple mention. Outre les aspects logistiques lies a lactivite de vaccination, nous tenons a vous informer que nous avons egalement commence la formation concernant le personnel medical. Cet apres-midi, nous aurons un webinaire interactif, de quatre heures, avec tous les professionnels travaillant dans les dix hopitaux des maladies infectieuses, les premiers a entrer dans la lutte contre le SRAS-CoV-2 juste pour terminer cette partie, le plus important, tout aussi important des ressources humaines. Si vous avez des questions, nous sommes a votre disposition. Journaliste: Bonjour. Maria Moiş, Digi 24. Monsieur Gheorghiţă, de nombreux Roumains sont sceptiques quant a ladministration du vaccin. Les dernieres etudes montrent que quatre Roumains sur dix ne voudraient pas se faire vacciner. Quel message avez-vous pour ces personnes? Valeriu Gheorghiţă: Je pense que sur cette question, je peux vous dire que seule une bonne campagne de communication et dinformation peut en fin de compte fournir des informations scientifiques, des informations validees, des informations provenant de sources fiables et uniquement a travers une bonne information de chaque personne il peut enfin decider sil veut ou non se faire vacciner. Je tiens a souligner une fois de plus que la vaccination est gratuite, quelle est volontaire, quelle nest pas obligatoire, quelle nest pas conditionnelle. Seuls les vaccins qui recevront une autorisation de lAgence europeenne des medicaments seront utilises et un autre desideratum important: la securite des activites de vaccination est une priorite zero pour nous. De ce point de vue, nous preparons minutieusement et avec un maximum de rigueur toute lactivite au sein de la campagne de vaccination. Nous comprenons tres bien la necessite du court laps de temps pendant lequel les evenements se deroulent, mais, avant tout, il est important detre prepare pour pouvoir faire face a ce defi sans precedent. Journaliste: Bonjour, M. Gheorghiţă, Valentin Stan, Observatoire Antena 1. Je vous demanderai de nous donner quelques details sur les centres de vaccination. Nous comprenons que de tels conteneurs seront egalement utilises. Comment vont-ils travailler, quelle capacite auront-ils, comment cela se deroulera-t-il? Valeriu Gheorghiţă: Pour le moment, nous parlons de trois types de centres de vaccination. Il existe des centres de vaccination installes dans des unites medicales, destines a la premiere etape de la strategie de vaccination. Il existe des centres de vaccination fixes, etablis en dehors des unites medicales, qui desserviront les deux grandes categories de population, selon la strategie, et pour les categories de population pour lesquelles lacces a un centre de vaccination fixe est limite, telles que certaines localites ou centres ruraux. des etablissements dhebergement pour personnes handicapees ou agees, ces unites mobiles de vaccination seront utilisees, ces centres mobiles, qui voyageront pratiquement avec les equipes de vaccination dans ces zones et assureront la vaccination de ceux qui veulent manifestement se faire vacciner. Journaliste: En ce qui concerne le transport des doses de vaccin, ces machines seront-elles utilisees tout au long de la campagne de vaccination, ou y aura-t-il dautres vehicules speciaux ou ...? Valeriu Gheorghiţă: Cest lun des modeles qui sera utilise, il existe dautres types de moyens de transport. Comme je lai dit au debut, il est tres probable que meme les avions du Ministere de la Defense Nationale, les avions Spartan, seront utilises lorsque nous aurons une grande quantite de vaccins, ce qui peut, en peu de temps, assurer la distribution des vaccins dans les 6 centres regionaux. Ce nest pas un hasard si des centres regionaux avec un aeroport ont ete choisis, precisement pour avoir cette possibilite a portee de main. Journaliste: Et une derniere question, a propos des refrigerateurs qui peuvent maintenir les doses de vaccin a moins 80 degres Celsius. Où ont-ils ete achetes ceux de Cantacuzino et combien de temps estimez-vous que les autres centres regionaux, les six autres, disposeront de telles installations? Valeriu Gheorghiţă: Pour ces congelateurs, a moins 80 degres, je ne peux pas vous donner la source doù ils ont ete achetes. Mon role, comme vous le savez, est de coordonner les activites et dorganiser toute la campagne de vaccination. Je peux vous dire qua partir de lundi, le meme equipement frigorifique sera distribue aux six centres regionaux, cest pourquoi, si ici nous avons une capacite denviron 1.500.000 doses de vaccin pour moins 80 degres, dans les autres centres regionaux nous allons avait une capacite de stockage comprise entre 150.000 et 200.000 doses de vaccin par centre de stockage regional. Journaliste: La vaccination a deja commence aux États-Unis et il y a eu un certain nombre de problemes, isolement, avec des doses transportees a des temperatures inappropriees. Comment la Roumanie va-t-elle gerer de telles situations? Valeriu Gheorghiţă: Sur le meme modele, comme tout pays qui respecte les procedures et les normes en vigueur. En ce sens que chaque transport de vaccins, lorsquil arrive au Centre de Stockage National ou Regional, il existe une commission daccueil, representee par le distributeur de ce vaccin, par un responsable du Ministere de la Sante et, respectivement, un responsable au Centre de stockage, qui verifieront les conditions de transport, toute la temperature lors de la distribution est enregistree et sera pratiquement transmise des la prise en charge du colis. Les conditions de transport seront verifiees et si elles sont remplies, bien sûr, le vaccin sera pris et stocke. Si les conditions ne sont pas remplies, ce transport sera evidemment refuse. Journaliste: Je voudrais vous demander si ce batiment, le Centre national de stockage, tombe dans une classe de risque sismique? Valeriu Gheorghiţă: Pour autant que je sache, non. Toutes les approbations sont obtenues afin quil ny ait pas de problemes de ce point de vue, y compris le risque dincendie et tous les autres risques associes. Journaliste: Cetait la deuxieme question. Nous avons recemment vu que dans les sections ATI, par exemple, il nest pas recommande dutiliser des climatiseurs externes muraux. Je vois que la batiment a de tels appareils. At-il toutes les approbations de securite incendie necessaires? Valeriu Gheorghiță: Certainement, oui! Et y compris pour deventuels dysfonctionnements du reseau public delectricite, il y a un generateur a sauvegarder en cas de dysfonctionnements, je le repete, dans le circuit public delectricite. Journaliste Merci! Journaliste: Bonjour! Pour linstant, les doses de vaccin produites par Pfizer et BioNTech viendront apres lautorisation de lAgence europeenne des medicaments. Une evaluation du vaccin MODERNA suit. Quels autres vaccins sont en cours devaluation? Valeriu Gheorghiță: Pour le moment, pendant la periode de rollover, cest-a-dire en evaluation continue, il y a deux autres societes pharmaceutiques, nous parlons respectivement de Johnson et Johnson et dOxford-AstraZeneca, qui soumettront tres probablement leur documentation apres avoir termine leurs etudes. necessaire pour etre evalue afin dobtenir une autorisation conditionnelle de mise sur lee marche. Journaliste: Bonjour! Jai aussi deux questions pour vous. Un: comment le vaccin de population est-il reellement administre? Est-il injectable ou pelucheux? Et deuxiemement, si les enfants seront egalement vaccines? Valeriu Gheorghiță: À la premiere question: le vaccin est actuellement administre a partir des types de vaccins qui vont suivre et recevront une autorisation, strictement intramusculaire, selon un schema a deux doses, et il ny a pas dindication pour les personnes de moins de 16 ans il n`y a pas d`indication d`utilisation.. Il ny a pas suffisamment de donnees pour fournir cette recommandation pour le moment. Journaliste: Bonjour! Y a-t-il un moment dans la campagne de vaccination en ce moment où vous craignez que cela ne fonctionne pas selon le plan que vous avez? Valeriu Gheorghiță: Du point de vue du calendrier des activites, nous sommes dans les delais, mais comme nous savons que toute lactivite naura pas lieu au centre, a Bucarest, lactivite est diffusee et a une couverture nationale. Bien sûr, comme je lai dit a dautres occasions, nous avons toutes les procedures, pour le moment, au stade final pour tous les types dactivites, tant logistiques que strictement medicales. Bien entendu, la phase de formation du personnel qui menera des activites dans ces centres de vaccination suit. Pour nous, cest une tres bonne chose que nous commencions a vacciner dans les centres de vaccination des etablissements de sante, car nous aurons progressivement le temps de former dautres categories de personnel qui effectueront des activites dans les centres de vaccination en dehors des unites medicales. Nous ne pouvons garantir quil ny aura pas de dysfonctionnements, nous essayons de minimiser ce risque, mais certainement, tant que nous travaillons avec les gens, il y a ce risque derreurs. Je pense que le principal probleme sera lie a lactivite humaine. Ici, je vois une vulnerabilite sur laquelle, bien sûr, si nous faisons tres bien chaque activite, le risque est considerablement reduit. Journaliste: Une deuxieme question. Lorsque vous avez presente la strategie de vaccination, vous avez dit quil ny avait pas de sous-groupes sous-prioritaires. Quelque chose a-t-il change depuis? Par exemple, une personne diabetique de 70 ans sera-t-elle vaccinee avant une personne de 70 ans qui ne souffre pas de diabete ou dune autre maladie a haut risque? Valeriu Gheorghiță: Dans la strategie de vaccination, il ecrit aussi clairement que possible: en fonction de la disponibilite des vaccins, des sous-priorites peuvent etre effectuees a chaque etape de la vaccination. Tout comme il se trouve que maintenant, quand les hopitaux ont ete choisis selon les criteres les plus objectifs, les dix unites de sante de premiere ligne, precisement parce que nous ne pouvions pas envoyer un flacon a chaque unite medicale juste pour faire une distribution au niveau de toutes les unites sanitaires, il est donc tres possible que dans la deuxieme etape il y ait une sous-priorisation. Ce que je peux vous dire, ces priorisations se feront strictement sur des criteres medicaux, epidemiologiques, des criteres objectifs qui permettront, comme le font dautres pays, de tirer le maximum de benefices de cette vaccination. Journaliste: M. le president a dit que nous recevrions des versements hebdomadaires de vaccins. Recevrons-nous le vaccin en fonction de notre capacite de vaccination ou les tranches viendront-elles selon lallocation de la Commission europeenne? Valeriu Gheorghiță: Les tranches viendront selon lallocation de la Commission europeenne. Il sagit dun calendrier de livraison qui sera mis en œuvre des que la Commission et, bien entendu, lAgence europeenne des medicaments auront donne le feu vert a lutilisation de ce type de vaccin. Journaliste: Et encore une question. Le vaccin Moderna devrait recevoir une autorisation debut janvier. Sommes-nous prets a lancer une campagne de vaccination avec ce vaccin en janvier egalement et quelle capacite de stockage avons-nous pour ce vaccin? Valeriu Gheorghiţă: Pour ce vaccin, la capacite de stockage est tres bonne, etant donne quil est stocke a - 20 degres et que ce type de vaccin a une stabilite pendant 30 jours a une temperature normale, entre + 2 - +8 degres. Ainsi, pour les autres types de vaccins, la chaine de stockage et de distribution est beaucoup plus facile a realiser. Le plus grand defi, non seulement pour la Roumanie, mais aussi pour les autres pays etait lie a cette chaine a - 80 degres. Journaliste: Bonjour! Les premieres doses de vaccin seront-elles suffisantes pour tout le personnel medical des hopitaux de phase 1? Valeriu Gheorghiţă: Les premieres doses, oui. Actuellement, environ 4.500 personnes sont estimees dans les dix formations sanitaires. Au moment où nous recevons pres de 10.000 doses, nous sommes pratiquement assures de la dose initiale et de la dose de rappel. Journaliste: Bonjour! Vous avez dit qu`environ 4.500 personnes sont estimees. Est-ce tout le personnel medical des dix hopitaux? Je suppose que vous avez deja dresse des listes de ceux qui acceptent la vaccination. Parlons-nous de cent pour cent ou y a-t-il du personnel medical qui nest pas daccord? Valeriu Gheorghiţă: Rien nest a cent pour cent, nous parlons de tout le personnel de cette unite medicale, a la fois le personnel medical et le personnel non medical. Bien sûr, il y a des pourcentages, ce que jai dit a une autre occasion, le taux dacceptation est superieur a 80%. Il faut egalement tenir compte du fait quune partie du personnel medical a recemment subi une infection par le SRAS-CoV-2 et meme sils ne sont pas vaccines immediatement, car ils sont dans le premier mois suivant cette infection, ils seront vaccines en la periode suivante. Pour certaines categories, pour des raisons purement medicales, ils ne seront pas vaccines car ils ont recemment subi cette infection. Mais le taux dacceptation est tres eleve dans ces unites medicales destinees a la prise en charge des patients atteints de COVID. Reporter: Merci! 2020-12-18 15:29:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1_(21).jpgParticiparea premierului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, la primirea de către autoritățile române a echipamentelor de terapie intensivă destinate unităților medicale din România pentru tratamentul pacienților infectați cu virusul SARS-CoV-2Știri din 17.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-par-interim-nicolae-ionel-ciuca-a-partcipe-a-la-reception-par-les-autorites-roumaines-du-materiel-de-soins-intensifs-destine-aux-unites-medicales-de-roumanie-pour-le-traitement-des-patients-infectes-par-le-virus-sras-cov-2Declaration du Premier ministre par interim, Nicolae-Ionel Ciucă, lors de la reception par les autorites roumaines de lequipement de soins intensifs destine aux unites medicales en Roumanie pour le traitement des patients infectes par le virus SRAS-CoV-2 Nicolae-Ionel Ciucă: Excellence, Monsieur lAmbassadeur, Monsieur le Secretaire dÉtat, Generaux, Chers invites, Permettez-moi de preciser que jai participe a cette activite pour deux raisons. La premiere est lie au rapatriement des militaires blesses le 21 octobre de cette annee sur le theatre doperations en Afghanistan ainsi que de deux autres militaires qui ont ete soignes a lHopital militaire de Landsthul, en Allemagne. À ce titre, un total de six soldats ont ete rapatries et sont rentres chez eux. Nous leur souhaitons un prompt retablissement et nous sommes tres heureux qu'avant les vacances nous ayons reussi a les rendre a leurs familles, a revoir leurs compagnons d'armes. Je voulais vraiment participer a leur retour car je voulais serrer la main du commandant de groupe qui, quand il etait sur le lit dhopital apres lincident de Bagram, quand je lui ai parle via WhatsApp, sur un canal de communication que javais a la portee a ce moment-la, quand je lui ai demande sils avaient pris toutes les mesures de securite, il ma dit: General, personne ne monte dans mon vehicule de combat sans protection et sans mettre sa ceinture de securite. Et jai tellement aime cela, parce que cetait un exemple et un modele pour tout ce qui signifie la preparation et le developpement dactions et pratiquement qui leur a sauve la vie. Un leader fort, un leader qui savait ce quil attendait de ses subordonnes et les voila aujourdhui, meme sils sont blesses, ils sont rentres chez eux. La deuxieme raison, egalement, pour laquelle je voulais participer, est liee au don que le Gouvernement de la Republique Federale d`Allemagne a fait par lintermediaire du Ministere allemand de la Sante au Ministere roumain de la Sante. Il sagit des 40 ventilateurs, de leur pertinence, a parle le secretaire dÉtat. Je voudrais juste remercier par le biais de Son Excellence la chanceliere allemande, Angela Merkel, pour avoir prouve que dans le cas où lAllemagne aussi traverse un etat de controle assez difficile de la pandemie, elle na pas hesite a prouver quil y a la solidarite, il y a inquietude pour tout ce qui arrive a un pays membre de lUE, un pays ami, un allie strategique, et pour tout cela, Monsieur lAmbassadeur, je vous prie de transmettre nos remerciements, du Gouvernement de la Roumanie pour le Gouvernement de la Republique Federale d`Allemagne. Je vous remercie! 2020-12-17 16:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_11_(29).jpgVizita viceprim-ministrului, Raluca Turcan și a ministrului Culturii, Bogdan Gheorghiu, la expoziţia Laborator II - 1989Știri din 16.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/visite-de-la-vice-premiere-ministre-raluca-turcan-et-du-ministre-de-la-culture-bogdan-gheorghiu-a-l-exposition-laboratoire-ii-19892020-12-16 18:32:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1_(2).jpgÎntrevederea prim-ministrului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, cu Bujar Osmani, ministrul afacerilor externe al Republicii Macedonia de NordȘtiri din 16.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-par-interim-nicolae-ionel-ciuca-avec-bujar-osmani-ministre-des-affaires-etrangeres-de-la-republique-de-macedoine-du-nordLe Premier ministre par interim, Nicolae-Ionel Ciucă, sest entretenu aujourdhui avec le ministre des Affaires etrangeres de la Republique de Macedoine du Nord, Bujar Osmani, a loccasion de sa visite a Bucarest. A cette occasion ont ete abordees des questions liees aux relations bilaterales, a ladhesion de la Republique de Macedoine du Nord a lUE et a la cooperation au sein de lOTAN. L`entretien a reaffirme le tres bon etat des relations bilaterales, ainsi que les perspectives de leur renforcement, soulignant le fort potentiel de cooperation economique. En ce qui concerne lagenda europeen, le Premier ministre par interim Nicolae-Ionel Ciucă a reaffirme la position de la Roumanie en faveur de la politique delargissement, une politique cle de lUE, avec un reel pouvoir de transformation et des avantages en termes de stabilite et de securite dans le voisinage direct. La Roumanie continuera a etre un partisan actif et vocal de la Republique de Macedoine du Nord dans son parcours europeen, a declare le Premier ministre par interim. À cet egard, la Roumanie soutiendra lopportunite dorganiser, des que possible, une conference intergouvernementale UE-Republique du Nord de Macedoine sur le debut des negociations dadhesion a lUnion europeenne de ce pays. Par ailleurs, le Premier ministre par interim, Nicolae-Ionel Ciucă, sest felicite de ladhesion formelle de la Republique de Macedoine du Nord a lOTAN et a evoque les perspectives dune cooperation plus etroite au sein de lAlliance. Dans le meme temps, le Premier ministre par interim a exprime son espoir quune fois surmontees les difficultes liees a la pandemie, les echanges economiques et commerciaux entre les deux États se consolideront et se developperont. 2020-12-16 10:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_radubadoiu@gov.ro-0559.jpgPrim-ministrul interimar Nicolae-Ionel Ciucă a primit Legiunea de Merit (în grad de ofițer) a SUA pentru recunoașterea meritelor din timpul desfășurării activității de șef al Statului Major al Apărării, în perioada 2015-2019Știri din 15.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-15 14:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-15-04-28-57big_1-1.jpgDeclarații susținute de prim-ministrul interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, ministrul economiei, energiei şi mediului de afaceri, Virgil Popescu, și primarul general al Capitalei, Nicușor DanȘtiri din 11.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-11 13:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_128880427_833664560767914_7313996203384463152_n.jpgDeclarații susținute de premierul interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, și de membri ai Cabinetului la începutul ședinței de guvern din 11 decembrieȘtiri din 11.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-11 00:00:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-15-02-05-19big_img-1174.jpgDeclarații de presă susținute de Raed Arafat, secretar de stat în cadrul MAI, în urma ședinței CNSUȘtiri din 10.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-10 19:58:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_004_2.jpgParticiparea prim-ministrului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, la ceremonia de aprindere a primei lumânări de HanucaȘtiri din 10.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-10 19:36:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_rsz_1607623983original_prima.jpgDeclaraţiile prim-ministrului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, după participarea la evenimentul de semnare a acordurilor de cooperare dintre ANTIP și BOR, respectiv, PMB, pentru combaterea și prevenirea traficului de persoane și protecția victimelorȘtiri din 10.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-10 15:57:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-10-03-58-31big_sigla_guvern.pngParticiparea prim-ministrului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, la evenimentul de semnare a acordurilor de cooperare dintre Agenția Națională Împotriva Traficului de Persoane (ANTIP) și Biserica Ortodoxă Română, respectiv, Primăria Municipiului București, pentru combaterea și prevenirea traficului de persoane și protecția victimelorȘtiri din 10.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-10 13:32:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img-1177.jpgParticiparea prim-ministrului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, la ședința Comandamentului de iarnă Știri din 09.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-09 17:49:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_010_2.jpgÎntrevederea prim-ministrului interimar, Nicolae-Ionel Ciucă, cu Adrian Zuckerman, ambasadorul Statelor Unite ale Americii în România, Kimberly Reed, președintele Băncii de Import-Export a SUA, și Aleshia Duncan, Departamentul Energiei din SUAȘtiri din 09.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-09 13:55:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_013_2.jpgINFORMARE PENTRU PRESĂȘtiri din 08.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-08 17:47:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-08-05-48-52big_sigla_guvern.pngDeclarații de presă susținute de prim-ministrul interimar Nicolae-Ionel CiucăȘtiri din 08.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-08 12:35:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_005_2.jpgDeclarații susținute de premierul Ludovic Orban la Palatul VictoriaȘtiri din 07.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-07 19:27:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_121853368_504979720406915_6409174575399750921_n.jpgDeclarații susținute de premierul Ludovic Orban după vizita la Ministerul Afacerilor InterneȘtiri din 05.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-05 21:17:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1607195316original_1.jpgDeclarații susținute de premierul Ludovic Orban după vizita la Ministerul Afacerilor ExterneȘtiri din 05.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-05 19:17:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gov-7367.jpgDeclarații de presă susținute de ministrul Finanțelor Publice, Florin Cîțu, la Palatul VictoriaȘtiri din 05.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-05 11:36:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-05-11-37-42big_1.jpgMesajul premierului Ludovic Orban cu prilejul Zilei Internaţionale a VoluntaruluiȘtiri din 05.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-ludovic-orban-a-l-occasion-de-la-journee-internationale-du-volontariatRespect et gratitude pour le travail des benevoles, ceux qui, quelles que soient les circonstances, se consacrent a leur prochain. Dans les moments difficiles, ce sont eux qui pretent main-forte a leur entourage, faisant preuve dinquietude, dempathie, de gentillesse et dhumanite. Ensemble, cest le mot qui definit la qualite du volontariat - quil sagisse detre avec ceux qui en ont besoin ou de lutter et de promouvoir des ideaux et des principes communs. Cette annee, le theme de la Journee internationale du volontariat - Ensemble, nous pouvons grace au volontariat - souligne une fois de plus une certitude ressentie par les gens du monde entier: nous ne reussissons quensemble et le volontariat est essentiel dans cette entreprise. Le pouvoir du bien est ce qui nous surprend agreablement chaque fois quun volontaire pose une nouvelle brique, par le pouvoir de lexemple, pour construire une societe moderne. Le volontariat est la manifestation du besoin de communaute et dunite de letre humain. La periode difficile de la pandemie a montre comment le volontariat cree des ponts, nous eduque et nous eduque dans un esprit de solidarite. Les gens ordinaires, le personnel medical, le personnel de plusieurs domaines de competence ont ete impliques de maniere altruiste et ont prouve un incroyable pouvoir de mobilisation. Les dernieres preuves sont limplication impressionnante detudiants en medecine, qui offrent leur temps, leur expertise et leur energie pour unir leurs efforts pour traiter les patients infectes et lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Le fait que nous ayons modifie la legislation au niveau gouvernemental, dans le sens dencourager les etudiants en medecine dans leurs dernieres annees a faire du benevolat, etait une etape naturelle, etant donne que, surtout en periode de carrefour, comme celui que nous traversons, les benevoles ils restent une ressource indispensable de la communaute. La reponse recue de la societe est encourageante et permet aux institutions etatiques detre plus ouvertes au volontariat. Jexprime ma gratitude a tous les volontaires de Roumanie, de tous les domaines et qui se battent pour de nobles causes. Je remercie ceux qui noublient pas detre humains, de la maniere la plus naturelle, qui sont un exemple pour tous les autres et qui inspirent les jeunes et les enfants a grandir dans un esprit de solidarite et dhumanite. Bonne sante et Joyeux anniversaire a tous ceux qui montrent quils se soucient de leurs pairs, de leur pays et du monde entier! Ludovic Orban, Premier ministre de la Roumanie 2020-12-05 09:12:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-05-09-13-13big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Ludovic Orban la demararea procesului de recepție a proiectului de investiții ”Stadionul Arcul de Triumf”, realizat de Ministerul Lucrărilor Publice, Dezvoltării și Administrației, prin Compania Națională de InvestițiiȘtiri din 04.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/la-participation-du-premier-ministre-ludovic-orban-au-demarrage-du-processus-de-reception-du-projet-d-investissement-quot-stade-de-l-arc-de-triomphe-quot-realise-par-le-ministere-des-travaux-publics-du-developpement-et-de-l-administration-par-l-intermediaDeclarations du Premier ministre Ludovic Orban apres avoir participe au demarrage du processus de reception du projet dinvestissement Triumphal Arch Stadium, faites par le Ministere des travaux publics, du developpement et de ladministration, par lintermediaire de la Societe nationale dinvestissements Ludovic Orban: Bonsoir! Je suis heureux detre present ce soir a linauguration dun nouveau stade pour Bucarest. Bien sûr, ce nest pas pour ceux qui se preparent, mais pour ceux qui se qualifient. Ce stade, bien quil soit construit pour etre un stade dentrainement pour le championnat dEurope de football, sera, en fait, le temple du rugby roumain et sera dedie a la pratique du rugby et nous esperons accueillir le championnat du monde de rugby jeunesse en 2022, comme jen ai discute avec le president de la Federation de rugby et le president du COSR. Le stade a la specificite quil ne sagit pas seulement dun stade, mais quil est le premier centre de recuperation complexe. Nous avons parle avec le medecin qui nous a presente un centre de recuperation qui utilise des therapies de toutes sortes, de la cryotherapie - therapie par le froid, magnetotherapie, ozonotherapie, toutes les techniques de therapie pour recuperer les sportifs. Il dispose egalement dun dispositif devaluation de la sante des sportifs, dernier cri, comme on dit. Je souhaite a lequipe nationale de rugby beaucoup de succes sur ce stade et de voir ce stade avec des spectateurs au plus vite, pour soutenir les performances du sport roumain. Je felicite egalement le constructeur. Il faut savoir que ce stade a ete acheve avant les delais stipules dans le contrat. La finalization aurait dû etre terminee en avril 2021. Cependant, le stade est maintenant termine. Je vpous remercie! 2020-12-04 19:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_129200819_437145763985441_4535506180827088183_n.jpgConferință de presă pentru prezentarea Strategiei de vaccinare împotriva SARS-CoV-2Știri din 04.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presence-pour-la-presentation-de-la-strategie-de-vaccination-contre-le-sras-cov-2Conference de presence pour la presentation de la strategie de vaccination contre le SRAS-CoV-2 Valeriu Gheorghiță: Bonjour! Merci davoir accepte nos invitations, notamment a la Conference de presence consacree a la presentation publique des strategies de vaccination contre le COVID-19 en Roumanie. Comme nous le savons, la Roumanie, ainsi que dautres pays du monde, traverse lune des periodes les plus longues des 100 dernieres annees en termes de sante de la population generale. Et nous parlons, dans ce sens, de la pandemie COVID-19. Nous savons que le 11 mars, lOrganisation mondiale de la sante a declare que cette infection par le SRAS-CoV-2 etait une pandemie et quil y avait eu plus de 65 millions de deces dans le monde aujourdhui. De plus, la Roumanie enregistre aujourdhui 500 000 cas confirmes et 12 000 deces. Nous avons encore un grand nombre de cas confirmes quotidiennement, nous avons encore un nombre eleve de patients dans les unites de soins intensifs, 1 200 patients sont aujourdhui dans lunite de soins intensifs. De ce point de vue, la perspective dun vaccin repondant a tous les criteres de securite, de qualite et defficacite presente aujourdhui la meilleure perspective de sortie pandemique de cette periode. Car, lorsque nous parvenons a assurer un niveau de vaccination collective par la vaccination denviron 60-70%, comme actuellement estime par les experts, nous pouvons deja assurer le debut de la pandemie. De ce point de vue, il est important de souligner que, si jusqua present nous avons assiste presque impuissants a levolution de la pandemie et que nous nous sommes particulierement preoccupes de la sante de nos soins et de ceux de nos vaccins, je pense que cest approuve par toutes les agences. la reglementation mondiale, tant par la FDA que par lAgence europeenne des medicaments, ce qui nous interesse particulierement, etant un État membre de lUnion europeenne, elle pourra nous donner le controle de notre sante. Et, de ce point de vue, nous pouvons revenir a la normale, nous pouvons revenir a la normalite que nous avons, nous pouvons reprendre notre activite et notre vie sociale, nous pouvons reprendre lactivite economique et, enfin, nous pouvons relancer. Comme recommande au niveau de lUnion europeenne et de lOrganisation mondiale de la sante, un cadre strategique pour lorganisation des activites de vaccination contre le COVID-19 a ete developpe, un cadre strategique qui a servi de base a lelaboration de strategies nationales de vaccination. Cest pourquoi je veux vous dire que la strategie de vaccination en Roumanie est parfaitement compatible avec toutes les recommandations de lUnion europeenne, de lOrganisation mondiale de la sante et du Centre europeen de controle des maladies. Chaque pays, a partir dun cadre strategique general, a developpe ses propres strategies qui sadaptent parfaitement aux conditions demographiques et epidemiologiques et aussi, au-dessus des installations de stockage et de distribution, pour maintenir toute la suffisance de ces vaccins suffisante. Ce que je voudrais continuer a dire concerne la campagne de vaccination et la campagne de communication, suite aux activites de vaccination, s`inscrivant pleinement a toutes les recommandations de lUnion europeenne. Nous avons le devoir de mener une activite de communication et dinformation aussi transparente et honnete que possible, afin que chaque personne puisse avoir suffisamment dinformations lorsquelle choisit de se faire vacciner ou de ne pas se faire vacciner. À lheure actuelle, la confiance du public dans la vaccination est lelement cle qui servira de base au succes des activites de vaccination. Et, comme nous le savons, la confiance est gagnee, pas imposee. De ce point de vue, je pense qua travers des actions coherentes, a travers des actions qui seront portees a lopinion publique, qui seront communiquees periodiquement au fur et a mesure que nous menerons diverses activites tout au long de cette activite de vaccination, tout cela sera la base dune croissance generale. population, donnez certaines categories socioprofessionnelles dans la vaccination contre le COVID-19. Quelques principes generaux lies a lactivite de vaccination. En ce qui concerne le vaccin, lautorisation de mise sur le marche conditionnelle est en cours de preparation au niveau de lAgence europeenne des medicaments. Dans letat actuel des choses, deux societes ont soumis leur documentation afin dobtenir lautorisation de mise sur le marche conditionnelle. Et nous parlons de BioNTech Pfizer et Moderna. Nous devons egalement savoir une chose aussi clairement que possible, a savoir: la vaccination est volontaire et non obligatoire. La vaccination est un droit de toute personne et non une obligation. Et nous devons egalement comprendre quen Roumanie, seuls les vaccins qui seront autorises par lAgence europeenne des medicaments seront utilises. Chaque vaccin qui beneficiera de cette autorisation repondra rigoureusement a toutes les normes de securite, de qualite et defficacite, telles quetablies dans les protocoles dessais cliniques, avant leur realisation. Nous sommes heureux aujourdhui davoir la perspective dun vaccin dans un proche avenir, je pense que cela denote un enorme effort combine du monde medical, de chercheurs, qui, avec le developpement technologique, lintelligence artificielle et la concentration de tous les efforts dans le monde, ont conduit , dans un delai plus court que prevu initialement, pour pouvoir avoir un acces immediat a un vaccin repondant a toutes les exigences. Il faut se rappeler que les vaccins sont soumis aux reglementations les plus strictes, car ils sadressent a la population en bonne sante, ils ont pour role de prevenir certaines maladies contagieuses /.../. Ces vaccins, en plus du profil dinnocuite, doivent prouver leur efficacite, cest-a-dire la prevention des maladies, car cest le role ultime dun vaccin. Concernant la strategie de vaccination contre le COVID-19 en Roumanie, certains principes generaux sont presentes qui sous-tendent lorganisation de lactivite de vaccination. En outre, les etapes de la vaccination, les etapes de la campagne de vaccination et la priorisation des groupes de population a vacciner sont presentees. Comme nous le savons, il existe trois etapes principales de la vaccination. La premiere etape est destinee a tous les travailleurs du systeme medical, tant public, etatique que prive, tous les travailleurs du domaine de la sante. La deuxieme etape est destinee aux personnes a risque de developper des formes severes, les personnes vulnerables, a savoir les personnes de plus de 65 ans, respectivement les personnes connues pour avoir des maladies chroniques, quel que soit leur age, comme cela sera precise dans le resume des caracteristiques des produits de chaque type. du vaccin qui sera finalement approuve. La derniere etape de la vaccination sera celle qui sadresse a la population generale. Aussi, dans la deuxieme etape, celle qui accompagne la population a risque, sont incluses les personnes qui effectuent des activites essentielles dans linfrastructure critique de lÉtat. De plus, les criteres sous-tendant letablissement de ces stades de vaccination sont unanimement acceptes dans le monde entier, tous les organismes internationaux utilisent les memes criteres, a savoir les criteres epidemiologiques lies au taux devolution des cas dans certaines regions geographiques. Ce sont les criteres medicaux qui sous-tendent ces priorites, a savoir que nous nous interessons a la protection des categories de personnes les plus vulnerables qui peuvent developper des formes severes et qui, au final, sont malheureusement associees a un risque accru de deces et conduisant a un surcharge des systemes medicaux, quel que soit le pays dont nous parlons. Je pense egalement qu'en plus de ces criteres epidemiologiques et medicaux, un autre element important a ete la base pour assurer le fonctionnement des infrastructures critiques dans n'importe quel État, quoi qu'il en soit. Ces criteres servent de base a la determination des groupes de population prioritaires pour la vaccination. Une autre chose importante est liee a la chaine de distribution et de stockage. Pour le moment, lorganisation de la campagne de vaccination est differente des programmes nationaux de vaccination, car nous voulons une activite la plus intense possible, une activite continue, avec un rythme qui nous permet une couverture vaccinale denviron 60-70% en les six prochains mois, lorsque, par exemple, lheure T0, lheure initiale du debut des activites de vaccination, sera la date a laquelle un vaccin arrive en Roumanie, cest-a-dire apres avoir recu une approbation de lAgence europeenne des medicaments . Pour cela, un hub central a ete cree, un centre de stockage central, a savoir lInstitut national de Cantacuzino pour le developpement medico-militaire, a partir duquel la plupart des vaccins seront distribues aux centres regionaux du pays, a savoir lhopital militaire de Timisoara, Hopital militaire de Brasov, hopital militaire de Cluj, Iasi, Constanta et Craiova. Et, au niveau de ces centres regionaux de stockage, les vaccins seront distribues de maniere decentralisee dans chaque comte, dans les centres de vaccination. De plus, une partie des vaccins sera distribuee des le depart au niveau de ces centres de stockage regionaux, notamment pour les vaccins qui ont des conditions de stockage particulieres a des temperatures ultra basses, et on parle de temperatures de moins 70, moins 80 de diplomes. Lorganisation proprement dite des activites de vaccination se fera par lintermediaire des centres de vaccination, qui seront mis en place au niveau de certaines unites medicales - par exemple, les hopitaux de departement, les hopitaux municipaux ou dautres unites medicales - selon le nombre de travailleurs dans le systeme de sante du departement. Et ces centres de vaccination hospitaliers sont ceux qui assurent la vaccination des travailleurs du systeme de sante et du systeme medico-social, apres quoi on parle de centres de vaccination en dehors des unites medicales. Ils sont actuellement estimes a environ 850-900 centres dans tout le pays, ce qui fournira, pour chaque centre, un nombre estime a environ 5.000 personnes par mois, cest pourquoi nous pouvons reussir dans les six premiers mois du demarrage des activites. vaccination, pour assurer la vaccination en vaccinant plus de 13 millions de personnes. Ce fait cree pour nous la perspective la plus claire possible datteindre la vaccination collective dont nous parlions, denviron 60 a 70% de la population generale. En plus de ces centres de vaccination ambulatoire, en plus des unites medicales, des centres de vaccination fixes, des centres de vaccination mobiles ou des caravanes mobiles seront mis en place, dotes de plusieurs equipes de vaccination et qui assureront la vaccination des personnes ayant un acces limite aux un centre de vaccination, comme dans les foyers de soins de longue duree, les centres de soins ou le personnel essentiel de certaines institutions, pour lesquels les deplacements vers un centre de vaccination sont difficiles, ainsi que pour dautres sections de la population ayant un acces limite dans les centres de vaccination, comme cela se produit dans certaines localites des zones rurales, où le deplacement vers un centre de vaccination est difficile. Pour la derniere etape de la campagne de vaccination, des centres de vaccination au volant seront egalement prevus, organises notamment dans les grandes agglomerations urbaines et qui serviront la population jeune, la population en bonne sante. Bien entendu, il existe des conditions essentielles a la mise en place dun tel centre. La premiere condition serait davoir un acces facile avec ses propres moyens de transport, afin que les espaces où ces centres de vaccination peuvent etre agrees soient identifies. Lidee derriere cette activite de vaccination est dassurer un flux de personnes aussi important que possible dans les centres de vaccination, afin que, dans un temps relativement court, nous puissions assurer la vaccination dun grand nombre de personnes, afin que pour pouvoir atteindre la fin de la propagation ou la limitation substantielle de la propagation du virus sur le territoire roumain. Ce systeme de vaccination par centres est utilise dans de nombreux autres pays europeens. Je peux vous donner lexemple de lAllemagne et de la Suede, qui utilisent ce type de modeles de centres de vaccination. Toute lactivite de vaccination est realisee sur la base dun rendez-vous, qui se fera sur une seule plateforme. Cette plate-forme est en cours de developpement et sera achevee une fois que nous aurons etabli exactement les centres de vaccination dans chaque departement. Dans cette plateforme de planification, les donnees peuvent etre saisies electroniquement, chaque personne peut planifier electroniquement, par telephone ou par lintermediaire du medecin de famille. Une fois la date de vaccination initiale fixee, le programme sera en mesure dattribuer la date de rappel, juste pour bloquer cette date de rappel, sinon lensemble du programme de dose de rappel pourrait etre occupe. De plus, toutes les activites de surveillance seront effectuees en enregistrant les vaccinations au niveau du registre national de vaccination electronique. A savoir que chaque personne, tout en preservant la confidentialite des donnees personnelles, sera inscrite dans ce Registre Electronique National des Vaccinations, detaillera plus en detail mes confreres, ce qui permet devaluer en quasi temps reel, je pourrais dire, le nombre de personnes vaccinees et la periode pendant laquelle une personne est presente, que ce soit a la dose initiale ou en dose de rappel. En outre, la derniere etape, qui est liee a la securite du processus de vaccination, est la surveillance et la declaration des effets indesirables post-vaccination. Il est important dencourager lidentification et la declaration des effets indesirables, car ils seront enregistres. Nous partirons de ce que nous avons actuellement, a savoir la plate-forme de rapport au niveau de lAgence nationale des medicaments et des dispositifs medicaux en Roumanie et egalement la plate-forme au niveau du registre national de vaccination electronique. Il est important de poursuivre lactivite de pharmacovigilance, car cest celle qui garantira a terme le profil de securite, tel quil ressort des donnees dhomologation par les agences de regulation. La partie distribution est assuree a partir du reseau du ministere de la Defense nationale et avec le soutien du Ministere de la Sante, du Ministere des Affaires Interieures, et toute lactivite de la campagne de vaccination est soutenue par limplication directe de toutes les institutions responsables, a lheure actuelle, avec lactivite de vaccination. Sante, Ministere de la Defense, le Ministere des Affaires Interieures, le Ministere du Developpement, mais aussi les autres unites administratives-territoriales de chaque departement, qui soutiendront toutes les activites de vaccination. Ensuite, vous me permettrez de donner la parole a mes collegues, M. le secretaire d'État Andrei Baciu, qui presentera les details relatifs a l'activite de communication et d'information et, par la suite, au Dr Florentina Furtunescu, de l'Institut national de la sante publique, qui vous presentera des donnees relatives a lactivite medicale qui reside dans la campagne de vaccination. Andrei Baciu: Merci beaucoup, docteur. Bonjour a tous! Jessaierai de passer en revue certains aspects importants du processus dinformation sur lensemble de lactivite et sur lensemble de la campagne de vaccination. Tout dabord, je pense quil est important de comprendre que la Roumanie fait partie dun mecanisme europeen, la Commission europeenne, lUnion europeenne etant celle qui a engage, des les premiers instants de declenchement de cette pandemie dans les etapes, toutes les etapes avec les fabricants de vaccins. La Roumanie a participe a toutes ces etapes au sein du mecanisme europeen, de sorte que toutes les informations qui sont arrivees jusquici et continueront a venir proviendront des autorites bruxelloises, qui sont directement responsables de toute cette interaction avec les entreprises manufacturieres. Notre role est dassurer un canal, un flux dinformation rapide et efficace, base sur les principes suivants: dabord, sur un principe de transparence totale; deuxiemement, nous devons nous assurer quun principe dhonnetete est respecte, que linformation est complete et correcte. Poursuivant ce paradigme europeen, nous nous sommes associes a la fois a lOrganisation mondiale de la sante et a lUNICEF, dimportantes organisations mondiales qui ont une vaste experience dans les processus de vaccination et une experience significative dans liees aux campagnes de communication et d'information sur la vaccination. Nous avons noue ces partenariats et nous travaillerons en etroite collaboration avec ces organisations, precisement parce que nous voulons avoir une campagne de vaccination et une campagne dinformation aussi efficaces que possible. De plus, nous pensons que tous les professionnels de la sante doivent participer a ce processus, a la fois la vaccination et linformation. Par consequent, nous avons egalement initie un partenariat avec toutes les organisations representant les professionnels de sante, les universites medicales et pharmaceutiques, la faculte de medecine, les associations de patients, toutes les associations et entites representatives et nous poursuivrons ces efforts, qui font tous partie approche integree de nos activites. Precisement parce quil sagit dune crise de sante publique et que le personnel medical est lelement cle de toutes nos activites, comme dans lactivite de vaccination et dans lactivite de communication, le personnel medical represente la priorite 0 et sera, egalement, le partenaire. tout au long du processus de communication. Pour les informations scientifiques, medicales, adressees principalement aux experts, medecins, professionnels de la sante, nous aurons une activite de communication speciale, nous ferons des webinaires avec tout le personnel medical, juste pour fournir toutes les informations scientifiques, medicales, dune maniere officiel, de maniere institutionnelle, dans les plus brefs delais, afin que tous ceux qui travaillent dans le domaine medical puissent disposer de toutes ces informations et les transmettre. Par ailleurs, en ce qui concerne le processus de communication dans lespace public, aupres du grand public, nous travaillerons evidemment avec des experts medicaux, medecins et autres experts, qui representeront en fait nos vecteurs de communication et qui vous expliqueront tous ces details. tous ces details scientifiques dans tout ce processus de communication et dinformation. Jusqua present, nous avons fait une analyse des determinants de la vaccination, nous avons une plate-forme nationale dinformation publique, en ce moment, vaccinare-covid.gov.ro et nous continuerons toutes les activites de communication basees sur les recommandations dun groupe dexperts dans la communication et dans la lutte contre les fake news, qui fonctionne et qui a travaille a definir une strategie sur la base de laquelle nous mettrons en œuvre des actions de communication, afin que, comme nous lavons mentionne, nous presentions toutes les informations de maniere la plus transparente possible, des informations aussi honnetes que possible, completes et correctes. Nous aurons egalement des profils sur tous les reseaux sociaux qui genereront pratiquement une approche de communication integree, en plus de cette plateforme nationale dinformation et toutes ces activites, comme je lai dit, se feront en partenariat avec le personnel medical. Pour tout autre probleme lie a ces processus de communication, nous sommes a votre disposition a lissue de cette conference. Valeriu Gheorghiţă: Merci, M. le secretaire dÉtat. Docteur, sil vous plait. Florentina Furtunescu: Merci, bonjour. Du point de vue de lInstitut national de la sante publique, je voudrais vous informer que lInstitut est tres preoccupe par la bonne organisation de cette campagne de vaccination et nous sommes principalement impliques dans les types dactivites suivants: dabord, nous traitons de la procedure-cadre pour aider lorganisation et le fonctionnement des centres de vaccination dans tout le pays; nous travaillons egalement sur la procedure pour les professionnels, destinee a une vaccination efficace, afin quelle reponde aux meilleurs criteres defficacite et de securite, et enfin et surtout, nous travaillons a lelargissement du registre de vaccination electronique actuel, afin que tous les personnes vaccinees contre le COVID peuvent etre enregistrees dans les conditions evoquees precedemment par mes collegues. Lobjectif de cette approche est davoir une image globale et permanente du nombre de personnes vaccinees, par categorie de risque, de calculer la couverture vaccinale et de determiner où davantage de mesures sont necessaires pour gerer la situation de sante publique au niveau regional, departement et localites. Du point de vue de lInstitut national de la sante publique et en tant que specialiste de la sante publique, avec de nombreuses annees de pratique medicale, je considere que cette campagne de vaccination est un objectif extremement important pour la sante publique, pour la sante de la population roumaine, quelle est pratiquement la seule mesure a un reel potentiel pour reduire les consequences de la pandemie COVID dans tous les plans auxquels nous sommes confrontes, personnellement, pour reduire la souffrance humaine, le nombre de nouveaux cas et le nombre de deces, qui nous marquent tous chaque jour, pour reduire la crise dans le sante, profondement surchargee en ce moment, pour reduire les consequences socio-economiques qui marquent chacun de nous. Nous voulons egalement que cette campagne soit un objectif reussi, en impliquant tout le monde, dans la mesure du possible et de la maniere la plus positive possible, afin datteindre au plus vite cette immunite de groupe qui nous permet de proteger la population. general et atteignant une forme de normalite des que possible. En conclusion, jaurais deux messages, un message pour les professionnels de la sante: chers collegues, vous etes informes, aidez vos patients a faire le bon choix; le deuxieme message sadresse a la population generale, a tous les habitants de Roumanie. Chers concitoyens, faites-vous vacciner! Cest dans linteret de votre propre sante. Merci. Valeriu Gheorghiţă: Merci egalement, Madame le Docteur, merci beaucoup, Monsieur le Secretaire dÉtat. À la fin de la conference, je suggere que pour la seance de questions, nous partions de la droite et que chacun de vous puisse poser deux questions, si vous pensez quil est approprie que vous ayez des questions et nous continuerons jusqua la fin. Merci. Journaliste: Bonsoir, Andreea Gurban, de Kanal D. News Vous avez dit au debut des declarations que vous allez surveiller et signaler les effets indesirables des patients, tels quils seront enregistres. Quels signaux avez-vous de cette direction, quil peut y avoir des effets secondaires dans lordre des categories de vaccination, stade I, stade II, stade III? Valeriu Gheorghiţă: Les etudes cliniques realisees a lheure actuelle generent un tres bon profil de securite, dans le sens où il y a eu des effets secondaires courants, des effets secondaires qui ne necessitent pas de soins medicaux particuliers et sont ceux qui sont enregistres dans tout type dactivite. vaccination et processus de vaccination. Je parle en particulier des effets secondaires locaux, avec des douleurs locales, des rougeurs, des gonflements et des effets secondaires generaux tels que douleurs musculaires, douleurs articulaires, maux de tete, fievre. Ce sont les effets secondaires qui ont ete rapportes par des personnes qui ont ete vaccinees dans le cadre dessais cliniques. Mais je voudrais souligner un aspect important, a savoir que les personnes du groupe placebo, parmi les personnes qui nont pas recu le vaccin, ont rapporte pour la plupart, ce type de reaction indesirable, qui est en fait lie au traumatisme local de lepoque. piquer, une grande partie dentre eux. Le profil de securite, tel quil apparait actuellement a court terme, est donc tres bon et cree les premisses dun vaccin qui peut etre utilise en toute securite dans la population generale. Journaliste: Il y a une vague de medias sociaux dans le domaine de ceux qui sont reticents a lefficacite de ce vaccin. Il y a quelques etudes, et ici je peux vous donner lexemple de lUniversite du Texas, qui a la fin du mois daoût, cette annee, a conclu que le vaccin est en fait une synthese, et maintenant la question naturelle est de savoir pourquoi un virus actif na pas ete utilise. Et cest a cause des changements et des mutations quelle a subis ces derniers mois. Et evidemment la question a la fin de cet article etait la suivante: peut-il changer lADN humain? Comment combattez-vous cet article et comment expliquez-vous la conclusion de ceux du Texas? Valeriu Gheorghiţă: Je commencerais par la conclusion, a savoir que les vaccins a base dARN Messager ne changent pas la structure de lADN humain, nous devons comprendre le paradigme de la vie biologique et des informations transmises, qui partent de lADN, de lARN et plus tard de la synthese des proteines. Cette structure dARN messager qui code, en fait, est la recette par laquelle chaque cellule humaine produit cette proteine virale, cette proteine Spike, contre laquelle se developpent des anticorps protecteurs, lira cette information transmise lors du vaccin et decryptera le message, va synthetiser, donnera naissance a la proteine contre laquelle se developpent les anticorps protecteurs. Ce qui fait ce type dARN messager, ce type de vaccin est en fait un entrainement de la reponse immunitaire, du corps humain, pour le moment où il rencontrera le virus dans linfection naturelle. Et puis ayant deja une reponse immunitaire, a la fois humorale et cellulaire, le corps sera protege de cette infection. Ces sequences, ces quantites dARN messager sont eliminees par les propres cellules de lorganisme, par ses propres enzymes dans une plage allant de quelques heures a 5 a 7 jours en moyenne. LARN est une structure extremement instable et se deteriore tres facilement. En fait, dans nos propres cellules, nous avons lARN Messager, qui est la base de la production de proteines, nos propres proteines. Et puis ce type dARN messager a une demi-vie, je vous disais, cela depend de la quantite de proteines a produire, de quelques heures a quelques jours. Dans le cas de ce type de vaccin, les donnees montrent que cet ARN messager est elimine dans les 5 jours suivant la vaccination. Donc, cela ninteragit certainement pas avec lADN. Lensemble du processus de production de ces proteines virales, proteines specifiques du virus, se deroule en dehors du noyau cellulaire, donc pratiquement en dehors de lendroit où reside lADN de la cellule humaine et il ny a pas dinteraction avec lADN cellulaire, il ny a donc pas, cette hypothese ne tient pas. Cest une desinformation totale. Journaliste: Diana Bone, Realitatea Plus. Je voulais vous demander si une estimation a ete faite combien de personnes seront vaccinees dans la premiere etape? Et si une premiere importation de vaccin pouvait couvrir tout ce besoin? Valeriu Gheorghiţă: Bien sûr, nous avons une estimation, nous parlons denviron 500.000 travailleurs du systeme medical, a la fois medicaux et non medicaux et environ 3500 employes dans le domaine des soins medicaux et sociaux, ce qui signifie que si nous avons un vaccin disponible pendant la prochaine fois, sur la base dun calendrier de livraison, comme prevu, mais je le repete, selon le type de vaccin qui finira par recevoir lapprobation, nous aurons probablement au moins un million de doses disponibles dans la premiere tranche, doses qui nous permettront assurer limmunisation, la vaccination de lensemble du systeme medical et medico-social, des la premiere etape. Journaliste: Les employes des maisons de retraite, des jardins denfants et dautres centres du meme genre sont-ils egalement impliques dans cette categorie? Valeriu Gheorghiţă: Les jardins denfants sont impliques dans la deuxieme etape, font partie du processus educatif, dans leducation, et sont prevus dans la deuxieme etape des activites de vaccination. Mais le personnel des centres de soins est fourni dans un premier temps. Journaliste: De la maniere dont les appels de ceux qui veulent se faire vacciner seront pris. Qui prendra ces appels, y aura-t-il un personnel de la DSP ou du Ministere de la Sante, qui les prendra plus precisement et sil y a suffisamment de personnes pour le faire? Valeriu Gheorghiţă: Il y aura un centre dappels pour prendre en charge ces appels, ces demandes telephoniques, qui dirigera et planifiera les personnes. Cest la premiere option. Et la deuxieme option - au niveau de chaque centre de vaccination sera disponible une personne qui inscrira effectivement la personne sur la liste de vaccination. Parce que la planification ne se fera pas au hasard, chaque personne planifiera au centre le plus proche de la ville natale, juste pour avoir une distribution uniforme, car de cette facon il a ete propose de mettre en place des centres de vaccination, pour respecter la densite de population dun certain niveau. Journaliste: En outre, en ce qui concerne la deuxieme etape de la vaccination, où entrent les personnes vulnerables, celles de ladministration publique et des dignitaires entreront-elles egalement ici? Valeriu Gheorghiţă: Dans la deuxieme etape de la vaccination, jai dit, il y a deux grandes categories de population: la premiere sadresse a la population a risque, les personnes agees et les maladies chroniques, et la deuxieme etape sadresse a la population essentielle, les personnes essentielles. Oui, cela comprend tout ce qui signifie des personnes au service dactivites essentielles dans ces structures. Journaliste: Pouvez-vous detailler un peu? Parce quil existe de nombreuses structures de ce type. Cest, qui exactement, de lappareil administratif, parmi les dignitaires, lequel plus exactement? Valeriu Gheorghiţă: Je vous donne lexemple de la presidence, je vous donne lexemple de lappareil gouvernemental, de certains dignitaires du Parlement et, bien sûr, de certaines personnes qui exercent des activites cles dans lappareil administratif territorial. Journaliste: Bonsoir! Pouvez-vous nous dire, tout dabord, quelle serait la duree de leffet de cette vaccination, combien de temps une personne peut-elle etre, par exemple, immunisee devant ce vaccin? Nous savons ce que cest, par exemple, dans le cas du vaccin contre la grippe saisonniere. Valeriu Gheorghiţă: Cest une tres bonne question et merci davoir souleve cette question. Nous devons comprendre quen ce moment, quelle que soit la facon dont nous voulons presenter les choses, elles ne sont pas entierement connues. De ce point de vue, on estime, sur la base des donnees precedentes, que limmunite post-vaccinale durera plus longtemps quapres la maladie naturelle. Pourquoi? Parce que nous avons dune part un stimulus antigenique, cest-a-dire une stimulation beaucoup plus forte de la reponse immunitaire que dans la maladie naturelle. Fondamentalement, dans une maladie naturelle, chaque personne est exposee a une dose differente de virus, a une quantite differente de virus, ou dans le cas de la vaccination, chaque personne recoit une dose predeterminee de proteine ou une dose de vaccin qui produira une quantite suffisante de proteine qui est sous-tendant lactivation de la reponse immunitaire. Donc, de ce point de vue, nous considerons que la reponse immunitaire sera tres probablement plus longue quapres celle acquise apres la maladie naturelle. Il y a des donnees qui sont en cours devaluation, la duree de suivi dans ces essais cliniques de chaque personne qui a ete recrutee est jusqua 24 mois, pratiquement pour une periode denviron deux ans. Il y a des donnees qui seront certainement disponibles dans la prochaine periode et de ce point de vue, il faut comprendre que toutes les reponses ne sont pas connues pour le moment. Nous aurions aime, mais nous ne les avons pas tous. Journaliste: Et vous avez mentionne plus tot dans votre presentation que lobjectif, lhorizon de cet objectif est de vacciner 60 a 70%, de vacciner 60 a 70% de la population. Tout dabord, je veux comprendre ce qui arrive aux 30% restants de notre population et si dans la troisieme etape, pour comprendre ce qui arrive aux enfants, ils seront egalement vaccines, je fais partie de ce pourcentage de 60- 70% de vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Un niveau de vaccination collective est etabli pour chaque maladie, pour chaque maladie contagieuse. Permettez-moi de vous donner un exemple de rougeole: la rougeole necessite un taux de vaccination collective de plus de 95% pour prevenir les flambees ou flambees de rougeole. Pour cette infection par le SRAS-CoV-2, pour le COVID-19, sur la base de ce nombre de cas reproductifs de base, 2,53, on estime que nous avons besoin dun niveau de vaccination collective denviron 60 a 70% pour interrompre la chaine de transmission. . Et puis, meme si 30% des personnes restent non vaccinees, dun point de vue epidemiologique les consequences ne seront pas tres grandes, au plus des cas sporadiques peuvent etre enregistres, mais qui ne creent plus de problemes du point de vue de la sante publique, socialement et nous permet de reprendre les activites sociales et economiques et la vie telle que nous la connaissions jusquau debut de cette pandemie. En ce qui concerne les enfants, il est actuellement important dattendre les details exacts de chaque type de vaccin, apres approbation par lAgence europeenne des medicaments. Nous savons que, par exemple, au Royaume-Uni, le vaccin Pfizer approuve, qui a recu le feu vert, est recommande pour les personnes de plus de 16 ans. Nous allons attendre les clarifications de lAgence europeenne des medicaments, il est possible de rester sur les memes types de recommandations ou daller sur la tranche dage a partir de 18 ans. Certaines donnees sont egalement en cours devaluation, attendues et seront disponibles lorsque lEMA developpera cette autorisation de mise sur le marche. Journaliste: En fonction de cette evolution et de la maniere dont les conclusions seront atteintes, peut-on sattendre a ce quune quatrieme etape cible les enfants? Valeriu Gheorghiţă: Comme nous le savons, les enfants ont des formes legeres ou asymptomatiques dans la plupart des cas et si nous parvenons a vacciner dautres membres de la famille, des adultes, le probleme des enfants est tres facile a resoudre par la suite. Bien entendu, cela peut etre pris en compte, pour etre discute en groupes de travail avec des experts medicaux pour une analyse detaillee. Mais ce que je peux vous dire, cest que nous serons extremement attentifs a tout ce qui se passera au niveau europeen et a toutes les recommandations europeennes, afin que nous suivions exactement leurs recommandations. Journaliste: Bonsoir! Vous avez dit que lobjectif serait de vacciner environ 13 millions de Roumains. La question est de savoir combien de doses avez-vous commandees jusqua present et quand pourraient-elles arriver? Car dans le cas de 13 millions de Roumains, il faudrait au moins 26 millions de doses. Valeriu Gheorghiţă: Au moment de la passation des marches et de lexecution du contrat au niveau de la Commission europeenne, la Roumanie a propose un nombre initial denviron 10,7 millions de personnes pour la vaccination, ce qui signifie le double du nombre de doses, mais ce nombre peut etre augmente selon le besoin que nous aurons a un moment donne. Il y a donc la possibilite daugmenter le nombre de personnes vaccinees en fonction du besoin que nous allons enregistrer en temps reel. Il est parti dune intention momentanee, dune estimation momentanee, a partir de levaluation dun besoin dassurer cette vaccination collective. Tous les pays ont suivi cette premiere estimation, mais en fonction de la capacite de production, ce nombre de doses peut augmenter, je le repete, au cas par cas. Si nous avons un grand nombre de personnes qui souhaitent se faire vacciner, nous trouverons certainement tous les moyens de rendre ces vaccins disponibles. Journaliste: Quels seraient les coûts de ces doses de vaccins? Valeriu Gheorghiţă: Les coûts sont negocies au niveau de la Commission europeenne, pour cette raison, un contrat unique conclu par la Commission europeenne etait souhaite, precisement pour eviter des negociations directes de chaque État membre avec les entreprises productrices, facilitant ainsi en fait lacces des États membres. vaccination, immediatement apres avoir obtenu l'approbation de l'Agence europeenne des medicaments. Dans le cas contraire, il y a un risque de decalage entre les États membres de lUE si des negociations directes et separees etaient engagees et que ce type de contrat centralise etait utilise. Journaliste: Jaurais une autre question sur la vaccination: vous avez dit que vous ne saviez pas combien de temps cela durait. Valeriu Gheorghiţă: Personne ne le sait. Journaliste: Bien sûr. Et la question serait: a partir du moment où les premieres vaccinations sont faites, dans la premiere etape, du personnel medical, combien de temps cela durerait-il jusquau moment où les gens, les masses seraient vaccines, de sorte que, je ne sais pas, il y a un risque de immunite pour ceux qui ont ete vaccines pour la premiere fois jusqua ce que les dernieres personnes aient ete vaccinees? Valeriu Gheorghiţă: Je comprends votre question. Il est important de preciser un aspect, comme le montrent les donnees presentees par exemple dans le resume des caracteristiques du produit pour le vaccin approuve au Royaume-Uni. La protection apres la vaccination est assuree environ sept jours apres la deuxieme dose, a partir de la dose de rappel, et limmunite sera tres probablement, je le repete, plus longue quapres la maladie naturelle. Ou de ce point de vue, on sait meme dans le cas de limmunite apres une maladie naturelle, les cas de reinfection sont rares. Je pense donc que dans ce cas, nous aurons la securite dune reponse immunitaire protectrice qui assurera une protection de la sante de la population pendant une periode de temps relativement longue qui sera definie dans la periode de surveillance ulterieure. Journaliste: Bonjour! Liliana Curea, ProTV. Vous avez dit que le nombre de centres etait determine par le nombre dhabitants. Que faisons-nous, par exemple, avec ceux qui vivent ailleurs que davoir une adresse de celle de la carte d`identite (CI)? Est-il prevu au centre le plus proche de chez moi ou est-ce que ladresse de la CI est prise en compte? Valeriu Gheorghiţă: Non, ils seront programmes a lendroit le plus proche du domicile où ils resident reellement, en aucun cas ladresse sur la carte didentite ne sera prise en compte. Journaliste: Et dans le cas des personnes a haut risque, par exemple, comment la differenciation sera-t-elle faite, pourquoi sera-t-elle prise en compte? En matiere de vaccination contre la grippe, les personnes atteintes de maladies chroniques sont a risque. Mais la aussi, la priorite sera-t-elle donnee, comme on le sait, selon lage, les personnes de plus de 65 ans et atteintes dune maladie auront acces au vaccin par rapport a celles qui nont que 65 ans et nont pas dautre maladie? Valeriu Gheorghiţă: Ce type de sous-priorisation nest pas prevu, du moins dans la strategie roumaine, si vous voulez. Il y a des pays europeens qui ont prevu dans la strategie, commencent a vacciner les personnes de plus de 80 ans, puis celles de plus de 70 ans et la tranche dage, et celles souffrant de maladies chroniques, sont egalement en baisse. Étant donne que nous avons lintention de mettre en place un nombre suffisant de centres de vaccination, cela prend en compte lacces de pratiquement toutes les categories de personnes a ce stade, a savoir les personnes a risque, a la vaccination. Cest un processus tres complique de commencer a diviser chaque etape de la vaccination en groupes et en petits groupes, ce que je considere ne pas pratique et compliquera grandement lactivite de vaccination. Pratiquement au moment où debutera la deuxieme etape de la vaccination, chaque personne appartenant a cette categorie sinscrira a la vaccination. Journaliste: Et sil ny a pas assez de doses? Valeriu Gheorghiţă: Sil ny a pas assez de doses, pratiquement, dans lordre dans lequel ces personnes sinscrivent pour la vaccination, elles seront vaccinees. Journaliste: Bonsoir! Pouvez-vous nous donner plus de details sur la conservation des doses de vaccin? Des preparatifs sont deja en cours a cet egard, quelle est la prochaine etape? Valeriu Gheorghiţă: Les preparatifs sont en cours, avec lamenagement des centres de stockage, et respectivement tous les documents sous-jacents a la certification du respect des criteres de qualite pour lobtention de lagrement de ces centres de stockage sont en cours danalyse. Nous avons le devoir dassurer la tracabilite de chaque type de vaccin, tant en termes de respect de la chaine du froid que dautres conditions de maintien de la qualite des vaccins, car la strategie est en fait dassurer un environnement favorable a la vaccination et dassurer un processus peut-etre sûr des activites de vaccination, juste pour que chaque personne ait un acces sûr a lactivite et a un centre de vaccination. Journaliste: Vous avez parle un peu plus tot de la categorie des moins de 16 ou 18 ans. Y a-t-il un moyen pour les enfants davoir une autre forme de vaccin, un autre vaccin? Valeriu Gheorghiţă: Ces categories dage etaient des priorites lors du recrutement dans les essais cliniques. Il faut aussi comprendre de ce point de vue que je voudrais remercier publiquement tous les volontaires qui se sont inscrits a ces essais cliniques. Nous devons comprendre que sans leur volonte de participer a ces essais cliniques volontaires, nous ne pourrions pas parler aujourdhui de la perspective dun vaccin. Cest un effort que ces personnes ont compris et ont accepte de participer en grand nombre a ces etudes volontaires. Cest une autre raison pour laquelle il a ete possible de mener de tels essais cliniques si rapidement, car un tres grand nombre de personnes se sont inscrites en si peu de temps. Pour des raisons ethiques, pour le moment, par exemple, les personnes, les femmes enceintes ne peuvent pas etre enrolees dans des essais cliniques et aussi, de ce point de vue, les enfants ne sont pas la principale categorie qui est enrolee dans un essai clinique. Dans un premier temps, des categories dadultes sont enrolees, pour levaluation du profil de securite et des doses therapeutiques, les doses qui prouvent leur efficacite au final, et plus tard, lorsque ces donnees existent, chaque entreprise de fabrication elargit les groupes de population et peut introduire dautres categories d`age. Il existe actuellement des etudes recrutant des personnes de plus de 12 ans, mais toutes ces donnees restent a collecter puis a analyser par les agences de regulation afin detablir des indications les plus claires et efficaces possible. Journaliste: Bonsoir! Y aura-t-il des restrictions pour les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner? Et je parle ici specifiquement du personnel medical. Et si vous avez une estimation de lintention de vaccination des agents de sante? Valeriu Gheorghiţă: Certainement la vaccination contre le COVID-19 ne sera pas conditionnee et personne ne sera soumis a certaines conditions imposees par le refus de la vaccination. Cest donc une option pour tout le monde, mais nous voulons, bien sûr, avoir le plus haut niveau dacceptation possible car ce nest quensemble, par la solidarite et une comprehension claire des avantages de la vaccination que nous pouvons atteindre ce niveau. vaccination collective pour controler avec succes la pandemie. Sinon, nous continuerons davoir de nombreux cas graves, beaucoup de pression sur le systeme medical, malheureusement des vies perdues, des tragedies au niveau individuel. Ou cela depend de notre niveau de comprehension, mais aussi de notre capacite a transmettre correctement les informations pour chaque categorie de population, afin quelles comprennent et aient suffisamment dinformations au moment de choisir de se faire vacciner ou non. Par rapport a lintention actuelle du personnel medical pour la vaccination, je peux vous dire quelle est tres bonne, elle est denviron 80% pour le moment, comme intention temporaire, et en termes de personnel medical dans les unites de soins aux patients. avec COVID, il depasse 95%, presque 100% dans certaines unites medicales. Je pense quil est base sur les informations disponibles pour le moment, cest une tres bonne intention et je suis convaincu quil augmentera car nous avons des donnees officielles de lAgence europeenne des medicaments, sur tout ce qui signifie la securite et lefficacite de un vaccin approuve. Journaliste: Les vaccins dau moins deux entreprises arriveront probablement en Roumanie. Sera-t-il possible dopter pour un certain type de vaccin a un moment donne, les gens pourront-ils opter? Valeriu Gheorghiţă: Ce sont des donnees que nous attendons toujours, ces recommandations de la Commission europeenne et du niveau central, les autres États membres de lUnion europeenne seront certainement confrontes a la meme situation. Ce que je peux vous dire, cest que la vaccination elle-meme est un acte medical. Et de ce point de vue, a partir des indications et contre-indications que lon trouvera pour chaque type de vaccin, les groupes de personnes auxquels certains types de vaccins peuvent etre attribues seront egalement individualises. Ce que nous savons pour le moment, cest que si une personne est vaccinee avec un certain produit, il est fortement recommande de continuer le rappel avec le meme type de vaccin. Il nest donc pas actuellement recommande de relancer la vaccination avec un autre type de vaccin, donc une fois que vous commencez avec un certain vaccin pour completer le calendrier de vaccination avec le meme type de vaccin. Journaliste: Daniel Florea, Agerpres. Ce que je veux vous demander: qui transportera les doses de vaccin, les avions de larmee, TAROM, qui? Valeriu Gheorghiţă: Si nous parlons du transport interne du centre national aux centres regionaux et plus tard aux centres de vaccination, il sera assure par transport aerien du ministere de la Defense nationale et par voie terrestre depuis les structures du ministere de la Defense nationale, du ministere de la Sante et du ministere de lInterieur. . Reporter: Oui. Et combien de personnel medical sera necessaire pour mettre en œuvre cette campagne de vaccination et combien coûtera cette campagne de vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Lestimation relative au personnel qui sera enrole dans les equipes de vaccination est denviron 1500 medecins, environ 4500 infirmieres et environ 1500 greffiers, auxquels sajoutent les autres categories de personnel qui considereront lorganisation des personnes a proximite centre de vaccination, leurs conseils, application de la loi et autres categories de personnel, services de nettoyage. En ce qui concerne les coûts reels de la campagne de vaccination, je peux vous dire: ils seront certainement beaucoup moins importants que les consequences que cette pandemie a actuellement - cest un fait absolu que lactivite de vaccination et la vaccination a titre preventif dune maladie transmissible se revele rentable quel que soit le type de vaccin dont nous parlons. Les consequences des cas graves, des hospitalisations, des deces, de larret de leconomie, de larret des activites sociales depassent de loin la valeur estimee dune campagne de vaccination. Journaliste: Merci. Journaliste: Bonsoir. Qui et quand etablira un cadre juridique pour la vaccination des personnes a risque en cas deffets secondaires post-vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Si nous nous referons aux effets secondaires indesirables post-vaccination, ceux qui sont deja connus pour le moment ou qui sont previsibles, ce sont des effets secondaires, je le repete, legers qui ne necessitent pas dattention medicale particuliere, peuvent etre facilement controles meme a la maison. Pour dautres types deffets secondaires possibles, au moins dans la strategie de vaccination, nous avons prevu le developpement dun mecanisme de protection des personnes qui, dans certains cas, pourraient inevitablement developper des effets secondaires majeurs. Il existe des donnees que nous analysons actuellement avec des groupes dexperts, mais cest certainement une question importante, a savoir assurer la securite de chaque personne vaccinee. Journaliste: Il y a des syndicats de leducation qui exigent la vaccination des la premiere phase. Pourquoi les enseignants et les educateurs sont-ils laisses a la fin de la deuxieme phase de vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Pour le moment, nous devons comprendre que le besoin de vaccination est bien au-dela de la capacite de production de ce vaccin. Certes, dans la periode suivant lapprobation dun vaccin, la capacite de production sera augmentee pour repondre a cette demande sans precedent. Nous sommes partis de quelque chose daussi evident que possible, a savoir avoir une assurance des travailleurs du systeme medical, cest-a-dire que nous voulons avoir un environnement tres sûr dans les unites medicales, car les medecins, les infirmieres et tout le personnel medical est a linterface avec les patients et puis il est important davoir cette categorie assuree en matiere de sante, de poursuivre lactivite medicale et dajouter ensuite les autres categories professionnelles qui, bien entendu, servent des activites essentielles au bon fonctionnement de la societe. Mais il est important dassurer la sante de ceux qui sont en contact direct avec des personnes infectees. Journaliste: Bonjour. Nous navons pas compris exactement combien de temps les anticorps se forment reellement, pratiquement ce qui nous protege des le premier vaccin. Valeriu Gheorghiţă: Sept jours apres la deuxieme dose. Cest le temps, cest lintervalle de temps pendant lequel une personne est consideree comme protegee contre cette infection. Journaliste: Donc, jusqua sept jours ou meme le septieme jour. Valeriu Gheorghiţă: Environ une semaine apres le dernier rappel. Journaliste: La vaccination ne sera possible sous aucune forme dans les cabinets medicaux, si vous constatez quil y a une surcharge dans les centres de vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Non, je nai pas dit cela. La strategie comprend egalement, le cas echeant, lexpansion des activites de vaccination au niveau des pratiques de medecine familiale, notamment dans la situation où nous pourrons avoir acces a un vaccin qui sera administre en une seule dose. Mais il faut comprendre - le rythme des vaccinations sera tres eleve, et au niveau dune pratique de medecine familiale où il ny a quune seule equipe de vaccination, composee dun medecin et dune infirmiere, il sera tres difficile dassurer la vaccination dun grand nombre de personnes etant donne que, comme nous le savons tres bien, le reseau primaire de medecine familiale sert de nombreuses autres activites. Et puis nous sommes partis de cette premisse, pour centraliser les activites de vaccination dans des centres specifiquement concus pour ces activites. Journaliste: Et si vous autorisez une autre question, si vous avez fait une estimation dun delai dans lequel vous constaterez une diminution du nombre de cas depuis la premiere campagne de vaccination? Merci. Valeriu Gheorghiţă: Tres probablement, apres avoir assure la vaccination en vaccinant les categories a risque, par exemple les personnes agees et les personnes atteintes de maladies chroniques, nous verrons une diminution significative du nombre de cas graves. Cela arrivera certainement. Et si nous partons du principe que dans les sept premiers jours ou environ sept jours apres la deuxieme dose, cela signifie un intervalle denviron 5 semaines a partir du premier vaccin administre, alors les effets seront immediatement visibles dans la vie quotidienne. de jour. Et cet effet se traduit par lefficacite de la vaccination. Dans les essais cliniques, nous parlons de lefficacite de ce que nous allons enregistrer, a savoir la protection des personnes vaccinees contre cette infection, nous parlons de lefficacite de la vaccination. Cependant, de ce point de vue, les donnees et les benefices de la vaccination seront vus etape par etape jusqua ce que nous atteignions la vaccination collective, lorsque nous esperons obtenir une limitation substantielle de la propagation de cette infection et parler reellement de mettre fin a la pandemie. Journaliste: Bonjour. Emma Schwenninger, observatrice. Vous avez dit que personne ne serait oblige de se faire vacciner. Que se passera-t-il si ce seuil de 70% de la population nest pas atteint, concretement, que ferez-vous pour accroitre la confiance du public dans cette vaccination? Valeriu Gheorghiţă: Cette question est importante. Je veux comprendre - pour le moment, la reticence dune certaine categorie de personnes a legard de la vaccination est un phenomene rencontre non seulement en Roumanie, mais aussi dans les autres pays membres de lUnion europeenne et y compris aux États-Unis. De ce point de vue, je pense quil est important de se presenter, comme la tres bien mentionne le secretaire dÉtat, a travers une campagne de communication et dinformation. Il est important daccroitre la confiance du public dans les activites de vaccination. Bien entendu, dans le cas où le taux de vaccination et le niveau dacceptation ne seraient pas suffisants pour assurer cette vaccination collective, cela signifie que nous continuerons toutes les mesures preventives, telles quelles ont ete specifiees et transmises jusqua present, a savoir distance physique, masque de protection, hygiene corporelle, toutes ces mesures etant fortement recommandees, y compris pendant la periode de vaccination, jusqua atteindre ce niveau de vaccination collective. Il est tres important pour chacun de nous de comprendre le reel benefice de la vaccination. Journaliste: Apporterons-nous le vaccin avant que le serum ne soit approuve par lAgence europeenne des medicaments, attendrons-nous cette approbation et commencerons-nous immediatement a vacciner la population pour ne pas perdre de temps ou allons-nous attendre lapprobation et lapporter ensuite en Roumanie? Valeriu Gheorghiţă: Certainement pas. Lapprobation de lAgence europeenne des medicaments sera attendue et, par la suite, la livraison des vaccins commencera simultanement dans tous les États membres de lUnion europeenne. Journaliste: Bonsoir. Cristina Ştefan, Antena 3. Je voulais vous demander si la vaccination pouvait se faire meme dans les cabinets de medecins de famille et si oui, dans quelles conditions? Valeriu Gheorghiţă: Jai repondu a cette question. Il y a cette possibilite, dans la derniere etape du processus de vaccination, celle adressee a la population generale, etant donne que nous pourrons assurer une activite continue au niveau du cabinet de medecine de famille, il est possible quapres lactivite de vaccination dans les centres de vaccination. il y ait encore des gens qui veulent se faire vacciner, enfin, peut-etre que dans la premiere etape, elle netait pas assez convaincue des avantages de la vaccination et plus tard, elle veut se faire vacciner, la possibilite de vaccination est realisee dans la derniere etape meme par le bureau du medecin famille, mais celle-ci nest pas destinee a la vaccination collective, a la vaccination de masse de la population, mais pour des cas specifiques, apres la fin de la campagne de vaccination. Journaliste: Cela signifie-t-il que ce sera un vaccin qui peut etre administre, comme il est administre, par exemple, le vaccin contre la grippe? Valeriu Gheorghiţă: La plupart des vaccins ont une periode de stabilite de six mois, meme ceux qui sont conserves dans des conditions extremement rigoureuses, a -80 degres, peuvent etre stockes dans ces conditions. Et ceux qui sont stockes aux temperatures habituelles de la chaine du froid, entre +2 et +8 degres, peuvent etre stockes pendant de longues periodes. Mais nimaginez pas que nous conserverons ces vaccins au refrigerateur pendant si longtemps, car ils seront utilises a coup sûr. Pour cette raison, il existe un calendrier pour la livraison des vaccins, la demande actuelle est sans precedent et depasse de loin la capacite de production. Il est important de comprendre qua lheure actuelle, le besoin de vaccination mondiale est tres eleve. De ce point de vue, nous devons tirer le meilleur parti de tout ce qui nous sera livre dans le calendrier de livraison et de distribution des vaccins au niveau de chaque pays. Journaliste: Et je voulais vous demander: a quel stade ceux qui ont deja ete infectes seront-ils vaccines, si le probleme se pose pour ceux qui ont deja ete infectes? Valeriu Gheorghiţă: Ils peuvent etre vaccines au stade auquel ils correspondent en termes de profil de risque et de profil medical et epidemiologique, cest-a-dire que je vous donne un exemple: un travailleur du systeme medical, meme sil a subi une infection, peut etre vaccine dans la premiere etape, comme prevu par la strategie de vaccination. Journaliste: Merci. Valeriu Gheorghiţă: Merci aussi. Nous vous souhaitons a tous du succes en meme temps. 2020-12-04 16:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gov-6333.jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la semnarea contractului pentru modernizarea liniei de cale ferată „București Nord - Jilava - Giurgiu Nord - Giurgiu Nord Frontieră, Lot 1: Redeschiderea circulației feroviare pe pod peste râul Argeș, între Vidra și Comana, Pod Grădiștea”Știri din 04.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-04 13:58:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gov-5732.jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la semnarea unor contracte pentru proiecte finanțate din fonduri europeneȘtiri din 03.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-ludovic-orban-a-participe-a-la-signature-de-contrats-pour-des-projets-finances-sur-fonds-europeensMarcel Boloş, ministre des Fonds Europeens: Bonjour a tous. Levenement daujourdhui est tres important pour linfrastructure des eaux usees. Nous nous rejouissons de la presence du Premier ministre Ludovic Orban et du ministre de lEnvironnement, Mircea Fechet. Levenement est dedie a la signature de deux contrats dinfrastructures deau et dassainissement. Lun est pour le department de Bacău et lautre pour le departement de Brăila. Pour commencer, je vais donner la parole au Premier ministre Ludovic Orban. Ludovic Orban: Bonjour. Ameliorer la qualite de vie des citoyens roumains est un objectif fondamental du gouvernement que je dirige. Lutilisation des fonds europeens pour lextension des reseaux deau et dassainissement represente pour nous une opportunite dassurer le niveau de vie dans toutes les localites roumaines, au niveau de lUnion europeenne. Au moment de la prise de la gouvernance, le 4 novembre 2019, il y avait des contrats de financement qi avaient ete signes, a partir de 2014 jusqu`a novembre 2019, dans seulement dix departements. Au moment de la prise de fonction egalement, presque tous les autres contrats etaient au point mort. Nous avons dû faire une analyse serieuse de la situation et trouver des solutions pour surmonter les goulots detranglement qui se sont produits, les goulots detranglement etant determines par au moins deux elements de base: premierement, la necessite dassurer le cofinancement par les compagnies des eaux pour les projets dinfrastructure d` eau et egout; egalement la necessite de reconnaitre comme depenses eligibles les depenses resultant de lordonnance 114, qui a augmente le coût de la main-dœuvre pour les entreprises de construction. Nous avons publie des reglements pour resoudre ces deux problemes, pour fournir une source de financement aux entreprises qui leur permettra de fournir un cofinancement, par le biais de prets BEI-BERD, et pour reconnaitre les coûts supplementaires causes par la hausse des coûts suite a lordonnance 114, les negociations que nous avons menees ont conduit l`acceptation par la Commission europeenne de ces coûts supplementaires. Aujourdhui, deux nouveaux contrats sont signes, pour le departement de Bacău et pour le departement de Brăila. Avec ces deux nouveaux contrats, depuis la prise de controle du gouvernement, on peut dire quen plus de dix contrats de financement signes au moment de la prise de controle de la gouvernance, dix autres contrats de financement sont signes et ont ete signes dans le mandat du gouvernement que je dirige. Nous sommes egalement dans la phase finale, pour 12 autres contrats de financement, pour 12 autres departements et nous proposons que, dans la premiere partie de 2021, nous completions toutes les procedures, afin de pouvoir signer les contrats de financement pour les 12 departements, parmi lesquels jenumere: Brașov, Sibiu, Iași, Argeș, Călărași, Gorj. Les dix contrats de financement des fonds europeens pour des investissements dans lextension des reseaux deau et dassainissement signes dans notre mandat ont une valeur de 2,2 milliards deuros. 212 unites administratives-territoriales et 717 mille habitants beneficient de ces contrats. Je fais reference, je le repete, aux dix contrats de financement qui ont ete signes pendant le mandat du gouvernement que je dirige, cest-a-dire en moins dun an. Cest facile a comparer: en six ans, les anciens gouvernements ont signe dix contrats, et nous, en un an, avons signe dix contrats. De plus, nous sommes prets a signer 12 autres contrats. Les 12 autres contrats a signer ont une valeur de 2,9 milliards deuros; plus de 300 unites administratives territoriales et 1,5 million de citoyens roumains en beneficieront. Concernant le financement des investissements dans les infrastructures deau et dassainissement, pour lexercice pluriannuel 2021-2027, au titre de la cohesion, nous avons alloue un montant de 3,4 milliards deuros. Nous avons egalement finance des projets dans ce type dinfrastructures daqueduc et degout et le Plan National de Resilience et de Relance, pour un montant de 1,5 milliard deuros. Aussi, pour la premiere fois, nous avons pense a un programme pour les localites où il nest pas efficace de construire des reseaux dassainissement. Nous avons pense a un programme pour lequel nous avons prevu lallocation dun montant de 500 millions deuros pour permettre la construction de fosses septiques dans ces villages où la construction de reseaux dassainissement nest pas efficace. Pour nous, acces a leau, a lassainissement, acces au gaz naturel, car ici aussi nous avons prevu des fonds de plus dun milliard deuros pour permettre le raccordement au reseau de gaz naturel de centaines dunites administratives territoriales, ces types dinvestissements sont des investissements fondamentaux pour ameliorer la qualite de vie et aussi pour le developpement, pour creer un potentiel de developpement supplementaire pour chaque communaute locale. Jinvite le M. le ministre Boloş a presenter brievement les deux contrats de financement et egalement a proceder avec, les representants des entreprises lors de la signature des contrats de financement. Marcel Boloş: Merci Monsieur le Premier ministre. Donc, aujourdhui, nous signons les deux contrats de financement. Le contrat de financement des infrastructures deau et dassainissement au niveau du departement de Bacău a une valeur de 437 millions deuros, 41 unites administratives territoriales sont beneficiaires et un certain nombre de populations beneficiaires du reseau deau de 78 764 habitants. Cest donc un contrat tres important pour le niveau de logement et de vie des habitants du departement de Bacău. Je signerai dabord et ensuite je vous invite a signer chacun de vous. Le prochain contrat que nous signons concerne le reseau deau et dassainissement dans le comte departement de Brăila, la valeur du contrat est de 269 millions deuros, il y a 33 unites administratives territoriales beneficiaires et un nombre de 57 535 habitants beneficiaires. Ainsi, les deux contrats de financement ont une valeur de 700 millions deuros, un budget impressionnant pour le niveau de vie dans les deux departements, 74 unites administratives territoriales et 136 000 habitants sont beneficiaires de ces services. Ainsi, les deux contrats ont ete signes. 2020-12-03 11:40:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2020-12-03_at_11.45.32.jpegDeclarațiile premierului Ludovic Orban după vizita de lucru la Spitalul Metropolitan MonzaȘtiri din 03.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-03 10:36:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-03-10-39-30big_sigla_guvern.pngMesajul adresat de premierul Ludovic Orban cu ocazia Zilei Internaționale a Persoanelor cu DizabilitățiȘtiri din 03.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-03 10:05:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-03-10-07-15big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Ludovic Orban, împreună cu președintele României, Klaus Iohannis, la deschiderea Tronsonului de Autostradă A7 - varianta ocolitoare BacăuȘtiri din 02.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-ludovic-orban-a-participe-avec-le-president-de-la-roumanie-klaus-iohannis-a-l-ouverture-du-troncon-de-l-autoroute-a7-le-peripherique-de-bacauDeclarations a la presse lors de la ceremonie dinauguration du peripherique de Bacău, representant le premier troncon de la future autoroute de Moldavie Ludovic Orban: Bonjour. Je voulais etre present avec le President Iohannis et le Ministre des Transports et les autres invites a cette realisation exceptionnelle, a savoir la finalisation dune construction dun peripherique qui comprend pres de 17 kilometres de la future autoroute A7, avec plus dun an en avance sur le programme. Cette realisation demontre clairement quil existe des constructeurs en Roumanie, qui ont vraiment la capacite de faire un travail de qualite, de travailler rapidement et detre competitifs dans la valeur du travail effectue en termes de prix. Bien sûr, depuis son arrivee au pouvoir, les travaux de ce peripherique de Bacău ont ete tres souvent visitees par les anciens dirigeants et tres souvent, les anciens representants du gouvernement sont venus avec toutes sortes de fausses nouvelles et astuces liees aux travaux. Je veux que les choses soient tres claires et que les gens sachent la verite, quelques choses simples: lorsque nous avons ete investis en tant que gouvernement par le Parlement, le progres physique etait de 27%. Tout ce que vous voyez ici a ete realise a partir de 27% dans lannee de notre gouvernance. Deux: nous avons resolu tous les problemes lies a lenvironnement, ce qui etait extremement important. Troisiemement: dans le mandat de notre gouvernement, la Commission europeenne a approuve le financement de ce projet par des fonds europeens, precisement parce que nous avons reussi a realiser toute la documentation et toutes les procedures conformement aux exigences au niveau de lUnion europeenne. À cette occasion, je tiens a preciser que les quatre prochaines annees et, pourquoi pas, les huit prochaines annees seront des annees au cours desquelles la Moldavie recevra ce quelle attend depuis 30 ans de ceux quelle a investis avec confiance au cours des 30 dernieres annees , je veux dire le PSD, et le PSD ne leur a pas offert ce que les Moldaves attendaient. La Moldavie beneficiera de grands projets dinvestissement qui auront un impact majeur sur le niveau de developpement de la Moldavie, sur la qualite de vie, sur les revenus des habitants des departements de Moldavie. Vous avez des plans la-bas pour linstant, mais je peux vous dire que pour chaque plan que vous voyez la-bas, que ce soit lautoroute A7, qui relie Bucarest a la sortie du pays a Siret, les quatre sections presentees sont en phrases de documentation technico-economique quasi finale, etudes de faisabilite. Aussi, dans certains cas, les projets techniques seront prets, cest-a-dire que des que la facilite de resilience et de relance sera adoptee et que la Roumanie pourra beneficier des 30 milliards negocies par le president Klaus Iohannis, nous pourrons nous faire signer rapidement les contrats de construction pour les troncons que vous voyez sur lAutoroute 7. Concernant lautoroute Bacău - Brașov, un habitant de Brașov vous parle, et je vous dis ceci pour que vous compreniez que jai plus de credibilite dans ce que je dis, elle sera construite. Cest une autoroute extremement importante, qui fournira un complement a lautoroute Unirii, a savoir lautoroute Targu Mureș - Iași - Ungheni, assurera la connexion de la Moldavie, en particulier de Bacău, les departements au sud de Bacău, assurera la connexion avec linfrastructure europeenne de transport. Je voudrais egalement vous dire quelques choses sur dautres objectifs d`investissements placement. Nous travaillons deja sur la documentation technico-economique pour la modernisation du chemin de fer sur le corridor paneuropeen 9, de Giurgiu a la sortie en Ukraine. Il existe deja des contrats de documentation technique et economique et une partie des troncons ferroviaires a moderniser sera financee a partir du prochain exercice 2021-2027. Nous demandons egalement des financements, au sein du PNRV, pour un objectif dinvestissement extremement important, a savoir le canal Siret - Bărăgan, un projet dinvestissement abandonne depuis 30 ans, qui a un role extremement important a lavenir car il est clair que le changement climatique peut generer des secheresses comme nous avons eu cette terrible secheresse cette annee, et nous devons etre prepares dans les annees a venir avec des solutions pour assurer la restauration des systemes dirrigation ou la construction de nouveaux systemes dirrigation. En ce qui concerne egalement l`infrastructure, je vous dis que demain, le contrat de financement pour leau et lassainissement sera signe dans le departement de Bacău. Aussi, concernant la mise en place de la distribution de gaz, nous avons lance des appels a projets, nous attendons que les mairies ou associations de mairies soumettent des projets car notre objectif fondamental est de financer sur fonds europeens les projets par lesquels le gaz roumain atteindra les maisons des Roumains. Je vous remercie ! 2020-12-02 14:15:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gov-4634.jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la ceremonia oficială organizată cu ocazia Zilei Naționale a RomânieiȘtiri din 01.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-12-01 14:03:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-01-03-31-21big_1.jpgMesajul premierului Ludovic Orban cu prilejul Zilei Naționale a României 1 DecembrieȘtiri din 01.12.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-ludovic-orban-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-roumanie-le-1er-decembre1606898738 La Fete nationale de la Roumanie, meme si nous la celebrons de facon atypique cette annee en raison des restrictions imposees par la pandemie, reste tout aussi importante pour nous, a travers le role que la Grande Union du 1er decembre 1918 a joue pour la consecration de lÉtat national. 102 annees se sont ecoulees depuis lors, au cours desquelles il y a eu aussi des periodes de difficultes, que les Roumains ont surmontes unis pour atteindre certains ideaux ou surmonter certaines situations de crise. Aujourdhui, alors que nous sommes contraints, en raison de la pandemie, de marquer la fete nationale sans defiles, et autres evenements qui sont devenus une tradition, cest une bonne occasion de reflechir, peut-etre davantage que nous avons fait les annees precedentes, sur les exemples dunite en notre histoire. Nous sommes emus par limportance de cette journee, au cours de laquelle tous les sacrifices des Roumains pour laffirmation nationale et la perseverance dun peuple a devenir une nation independante et maitre de son destin sont rassembles, amenant tous les territoires roumains dans les memes frontieres. Mais regardons ce contexte comme un nouveau moment crucial de notre destin, que nous pouvons bien surmonter en faisant preuve de cohesion et de maturite sociale. Ce nest que grace a nos efforts unis que nous pourrons sauver des vies et vaincre le virus, ce nest que grace a la convergence de toutes les energies de la societe que nous pourrons revenir a la normale des que possible, puis ouvrir une nouvelle voie vers la modernisation de la Roumanie. Joyeux anniversaire Roumanie! Joyeux anniversaire, chers Roumains, et que la prochaine Fete nationale de la Roumanie nous retrouve tous bien et que nous la celebrions a nouveau comme il se doit! Ludovic Orban, Premier ministre de la Roumanie 2020-12-01 09:58:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-12-01-03-40-58big_2.jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la conferința de presă organizată la Institutul Cantacuzino cu ocazia lansării pe piață a primului lot de produse imunostimulatoare OROSTIM - HVȘtiri din 30.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-11-30 20:52:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-11-30-08-54-46big_1.jpgVerificarea stadiului lucrărilor șantierului Drumului Expres Craiova Pitești, Tronson 2, de către premierul Ludovic Orban Știri din 28.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/verification-de-l-etat-des-travaux-du-chantier-de-construction-de-la-route-express-craiova-pite-ti-section-2-par-le-premier-ministre-ludovic-orban2020-11-28 20:04:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gov-2521.jpgVizita premierului Ludovic Orban la Stația de Comprimare Jupa, în contextul finalizării lucrărilor la gazoductul BRUA - Faza I, alături de președintele României, Klaus Iohannis, și miniștrii Economiei, Virgil Popescu, și Afacerilor Interne, Marcel VelaȘtiri din 28.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/visite-de-la-station-de-compression-jupa-dans-le-cadre-de-la-finalisation-des-travaux-du-gazoduc-brua-phase-i-en-compagnie-du-president-de-la-roumanie-klaus-iohannis-et-du-ministre-de-l-economie-virgil-popescudiscours-du-premier-ministre-ludovic-orban-aprDiscours du Premier ministre Ludovic Orban, apres la visite de la station de compression de Jupa, dans le cadre de la finalisation des travaux du gazoduc BRUA - Phase I Ludovic Orban: Excellence, Monsieur le President, Monsieur le directeur general, Monsieur le conseiller, Chers collegues ministres, Monsieur le president du Conseil departemental, Monsieur le maire de Resita, Estimes representants des medias et participants a cet evenement, Je suis heureux que nous puissions marquer la finalisation d`un investissement extremement important, non seulement pour la Roumanie, mais un investissement extremement important pour lEurope. On sait que le projet de gazoduc BRUA, qui vient des initiales Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Autriche - a pour role de diversifier les sources dapprovisionnement en gaz naturel de lUnion europeenne, principalement en se connectant au gazoduc TAP qui achemine le gaz dAzerbaïdjan. De plus, il existe plusieurs connexions possibles qui peuvent permettre cette diversification des sources dapprovisionnement en gaz naturel, dont la Roumanie a tant besoin. En outre, le gazoduc BRUA est extremement important, ainsi que dautres investissements a realiser, et pour lutilisation optimale des gisements de gaz naturel dont dispose la Roumanie. Cest un gros investissement. Au depart linvestissement avait ete prevu, evalue a 400, pres de 480 millions deuros, on a vu ce que signifiaient les procedures de passation des marches correctement effectuees et on a vu ce que signifie un controle strict, une tres bonne gestion de ce projet, a partir du coût final, qui est de 423 millions, ce qui est environ 11% inferieur au coût initial. Ce projet a beneficie dun financement europeen non remboursable dun montant de pres de 180 millions deuros de la part du mecanisme pour linterconnexion en Europe, le reste du financement etant assure par Transgaz, au travers de prets dans de tres bonnes conditions qui ont ete negocies avec la Banque europeenne dinvestissement et Banque europeenne pour la reconstruction et le developpement. Bien sûr, cest la premiere phase de BRUA. Bien entendu, nous avons rempli nos obligations envers nos partenaires europeens. Pour completer BRUA, il y a evidemment des choses qui ne dependent pas de nous, mais des partenaires bulgares et hongrois. Et nous sommes convaincus qu'en fin de compte, une politique definie au niveau europeen sera mise en œuvre par tous nos partenaires au niveau europeen. A cette occasion, je voudrais evoquer des projets extremement importants que Transgaz developpe. Vous savez tres bien que nous avons lance un Plan national de developpement qui est pratiquement le plan qui parvient a rassembler tous les programmes qui profitent a la Roumanie, le Plan national pour la reconstruction et la resilience, le Financement sur le budget pluriannuel de lUnion europeenne, les autres types de financement dont beneficie la Roumanie. Aussi, le financement que nous avons de certains partenaires institutionnels, tels que la BERD, la BEI, la Banque mondiale, la Banque de developpement du Conseil de lEurope, etc. Le premier objectif dinvestissement qui sera atteint au cours de la prochaine periode est dassurer la connexion entre BRUA et les champs de gaz naturel de la Mer Noire, via le gazoduc Podișor-Tuzla qui relie pratiquement le champ de gaz naturel de la Mer Noire et le gazoduc BRUA, pour une utilisation superieure de ces champs de gaz. De plus, de nombreuses conduites de gaz naturel sont en cours ou sur le point de demarrer. Ici, par exemple, nous sommes a Jupa, une etude de faisabilite est en cours pour la connexion entre Jupa, Caransebeș, Herculane, Orșova, a Prunișor, qui construira un gazoduc qui permettra le raccordement au gaz naturel de nombreuses localites de Caraş-Severin et de Mehedinți. Nous travaillons sur le gazoduc Onești-Gherăiești, nous travaillons sur le gazoduc Craiova-Segarcea-Calafat. Je pense deja que Craiova-Segarcea est terminee. Nous travaillons sur lautoroute du Nord qui reliera Vatra Dornei-Borșa-Vişeu de Sus. De tels troncons dautoroutes sont construits presque partout, avec pour role de permettre lacces a cette ressource dont dispose la Roumanie, pour autant de Roumains que possible. Le gaz roumain doit atteindre les foyers des Roumains et la qualite de vie doit augmenter pour chacun des Roumains et nous le garantissons, car en plus des investissements de Transgaz, nous avons deja alloue plus dun milliard deuros, 234 millions deuros de lexercice en cours. et 800 millions deuros a partir du prochain exercice pour la mise en place de distributeurs de gaz dans les localites non raccordees au reseau de gaz. Nous soutenons egalement, a la fois des fonds europeens et du fonds de modernisation, des investissements extremement importants pour lutilisation du gaz naturel dans la production, dans un systeme de cogeneration avec des rendements superieurs a 95%, la production delectricite et denergie thermique. On sait que le systeme thermique en Roumanie a enormement souffert au cours des 20 dernieres annees, quil a besoin dinvestissements massifs, que nous devons introduire des rendements tres eleves, nous devons apporter de lefficacite, nous devons reduire les pertes, a la fois les pertes du reseau et les pertes de construction. Nous avons egalement des financements extremement importants, notamment pour lisolation thermique des batiments. Et enfin, je conclus en disant que nous chercherons a soutenir les projets qui capitalisent de maniere superieure sur cette ressource que nous avons, le gaz naturel. Noublions pas que nous avions une industrie petrochimique developpee qui peut etre reconstruite en sappuyant sur cette ressource importante. Felicitations, M. le directeur general! Felicitations a lequipe Transgaz et a toutes les entreprises impliquees dans ce projet et je suis convaincu que dans les annees a venir, ce projet se multipliera et apportera des benefices nouveaux et nouveaux aux Roumains. Je vous remercie ! 2020-11-28 13:39:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-11-28-06-47-10big_12.jpgMesajul premierului Ludovic Orban cu prilejul Zilei BucovineiȘtiri din 28.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-ludovic-orban-a-l-occasion-de-la-journee-de-la-bucovine Aujourdhui, nous celebrons 102 ans depuis l`accomplissement du reve de la Bucovine de retourner aux frontieres historiques de la patrie, apres une longue et douloureuse attente de pres dun siecle et demi sous loccupation etrangere. Terre de conte de fees, où la beaute de la nature est merveilleusement completee par les traditions et les valeurs culturelles du patrimoine national, certains meme du patrimoine international, la Bucovine attire par son authenticite, sa diversite culturelle et le respect avec lequel les habitants maintiennent le lien entre le present et lhistoire. Ceux qui ont visite les terres de Bucovine au moins une fois sont certainement plus riches en ame, et pour nous, Roumains, la Bucovine fait partie de notre ame et nous laimons. Cependant, sa valeur nest pas acquise, la valeur doit etre preservee et respectee, par le soin et la responsabilite envers tout ce que la nature nous a donne, envers les vestiges historiques et les valeurs culturelles, mais aussi a travers une vision orientee vers le developpement. Nous soutenons les investissements, le developpement economique et, implicitement, l'augmentation du niveau de vie, et ces objectifs visent naturellement aussi la Bucovine - et nous avons pris des mesures concretes a cet egard. Nous avons commence notre mandat en signant le contrat du plus grand projet finance par lEurope dans le departement de Suceava, pour lextension des reseaux deau et dassainissement dans 14 localites, un projet que nous avons trouve bloque lors de la prise de de la gouvernance. Et nous travaillons sur de nombreux autres projets en preparation ou en execution visant a moderniser les ecoles, les hopitaux et les reseaux de services publics, ainsi que sur dimportants projets dinfrastructure de transport lies a la construction de lautoroute du Nord et de lautoroute A7, comme le peripherique de la villede Rădăuți, un travail qui a ete acheve dans une proportion de 38% il y a un an et qui est maintenant termine, avant la date limite fixee par le contrat. Unie a jamais avec la Roumanie - cela est consigne dans le decret qui consacre lacte dunion signe par le roi Ferdinand I et Ion I. C. Brătianu, alors president du Conseil des ministres - la Bucovine suit son destin. Notre responsabilite est desormais dassurer un niveau de developpement en phase avec le present. Nous vous aimons, douce Bucovine! Ludovic Orban, Premier ministre de la Roumanie 2020-11-28 11:06:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-11-28-11-07-31big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Ludovic Orban la recepția proiectului de investiții ”Complexul Sportiv Steaua”, realizat de Ministerul Lucrărilor Publice, Dezvoltării și Administrației, prin Compania Națională de InvestițiiȘtiri din 27.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/participation-du-premier-ministre-ludovic-orban-a-la-reception-du-projet-d-investissement-quot-complexe-sportif-steaua-quot-realise-par-le-ministere-des-travaux-publics-du-developpement-et-de-l-administration-a-travers-la-societe-nationale-d-investissemenDeclarations du Premier ministre Ludovic Orban a la reception du projet dinvestissement Complexe sportif Steaua, realise par le Ministere des Travaux publics, du Developpement et de lAdministration, a travers la Societe nationale dinvestissement Ludovic Orban: Bonsoir. Je suis heureux detre present aujourdhui a un evenement important, pratiquement le stade du Steaua renait comme Phoenix de ses cendres et il se presente sous une forme extremement moderne, avec des dotations extremement actuelles, avec une pelouse que jai compris comme une pelouse hybride, qui utilise une technique particuliere et nous esperons que le stade de Steaua, dans sa nouvelle forme, accueillera des equipes qui se produiront au niveau europeen et international. Je tiens a feliciter le consortium de constructeurs roumains, compose de trois entreprises roumaines qui ont litteralement fait performance et, grace a la construction de ce stade, ont pratiquement renforce leur carte de visite, montrant que nous avons des constructeurs roumains qui ont la capacite, a des prix competitifs, je pourrait dire meme inferieurs, de faire des œuvres dune qualite particuliere. Bien sûr, la reception suivra, une reception qui durera, dans laquelle, evidemment, chaque aspect du projet sera evalue, mais je peux vous dire que cest en effet un succes remarquable de ce consortium dirige par trois entreprises roumaines. Je voudrais dire quelques mots sur les autres stades. Vous savez tres bien que le stade Giuleşti sera egalement reconstruit. Le stade de lArc de Triomphe est presque pret, il est pratiquement sur les cent derniers metres et ce sera un stade tres chic, tres beau, qui, jen suis egalement convaincu, accueillera des competitions sportives extremement importantes et plus encore. Je tiens egalement a assurer les supporters de Dinamo que, tout comme on a investis dans la construction du stade Steaua, pour la construction du stade de Craiova, pour le stade Rapid, nous avons clairement lintention de soutenir la construction du stade Dinamo; Bien sûr, un certain nombre de questions juridiques et autres questions de procedure doivent etre resolues pour que la construction du stade Dinamo puisse commencer. Nous prevoyons egalement de ne pas construire de stades uniquement a Bucarest, mais aussi dans dautres capitales- sieges de departements, a Timisoara, Iasi, Constanta, Oradea, où il y a deja une reflexion et des projets. Non pas en dernier lieu, pour quun joueur puisse evoluer dans ce stade, il doit avoir une place pour sentrainer dans lenfance et ladolescence. Nous avons lintention de soutenir un vaste programme de construction de bases sportives, de terrains dentrainement dans tout le pays. Les 150 bases sportives dont parlait Gică Popescu seront certainement financees car cest une epoque où, il faut le dire, beaucoup denfants ne font pas de sport. Le nombre denfants qui veulent faire du sport a diminue et ce nest pas une bonne chose. Le sport fait partie de leducation, des elements de base de leducation; leducation sportive est fondamentale dans la construction non seulement, disons, de lÉtat, dit Mens sana in corpore sano, de la sante, mais elle a une grande influence dans leducation du caractere, /.../ dans la construction de la personnalite. Et il est temps de donner un signal clair quil faut encourager lactivite sportive, limplication des enfants, des adolescents, des jeunes dans le sport, soit a travers les sports de masse, soit en soutenant les clubs, les clubs scolaires, les clubs qui peuvent creer la pepiniere dont les sports de performance ont besoin, non seulement dans le football, mais dans dautres sports. Et je conclus en vous disant que Bucarest, le maire general est la, a besoin dautres bases sportives, la patinoire Flamaropol, par exemple, où lon ne sait pas pourquoi les constructions se sont arretees; on a besoin dune salle polyvalente aux normes internationales pouvant accueillir des sports comme le handball, le basket-ball et qui, en fait, peut etre une rampe, pratiquement, un terrain où se deroulent des matchs, dans lequel des equipes roumaines disputent des competitions internationales. Je ne peux pas oublier que depuis 2008, nous reflechissons, nous avons prepare le plan pour la realisation dune salle polyvalente a Bucarest et que, malheureusement, de 2008 jusqu`a aujourdhui, aucune mesure na ete commencee; Je ne parle pas des piscines olympiques, non seulement a Bucarest, mais aussi dans le pays, qui feront l'objet de notre attention et de l'allocation de ressources financieres afin de pouvoir, bien entendu, avec la mairie generale de la Capitale, construire ces bases sportives extremement necessaires. Je vous remercie. 2020-11-27 20:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1606507619original_1.jpgVizita premierului Ludovic Orban la proiectul de investiții IvecoȘtiri din 27.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/visite-du-premier-ministre-ludovic-orban-au-projet-d-investissement-ivecoDeclarations du Premier ministre Ludovic Orban, apres la visite du projet dinvestissement Iveco Ludovic Orban: On peut dire que nous avons participe au debut des travaux. Linvestissement progresse de facon spectaculaire - cest un investissement de 50 millions deuros qui est realise par Iveco pour honorer le contrat dequiper lArmee de camions Iveco. Il sagit ici essentiellement dun investissement de 50 millions, qui cree 200 emplois, qui integre une partie des operations pour la production du camion - il sagit des operations pour la cabine principalement pour la realisation de la cabine. Il fait partie de la compensation de ce contrat dont le beneficiaire est le Ministere de la Defense et est signe avec IVECO. Pratiquement, notre objectif, dont nous avons discute a plusieurs reprises avec le ministre de lÉconomie, Virgil Popescu, avec le ministre Ciucă, est dessayer dutiliser chaque contrat de dotation comme une opportunite dinvestissements dans laugmentation des capacites de production, en tant quopportunite de transfert de technologie, egalement opportunite pour la realisation de structures de recherche ou dautres types dactivites economiques qui creent des avantages economiques pour le developpement. Meme les travaux avancent extremement vite, presque toutes les operations ont ete avancees et laccord que nous avions avec les investisseurs devait etre pret dici la fin de lannee couvrait le batiment, mais il semble quil sera pret pour les premiers tests plus tot que prevu. Journaliste: Si vous pouvez nous dire combien de pieces qui seront utilisees pour ces camions seront fabriquees ici et combien seront apportees, juste assemblees? Ludovic Orban: Vous ne pouvez pas demander ca, combien de pieces ... Journaliste: Quel pourcentage des materiaux fabriques ...? Ludovic Orban: Je vous ai dit, ici principalement la cabine, les operations qui sont liees a la cabine. Le chassis est normalement fabrique ailleurs. Bien entendu, au fil du temps, comme dautres opportunites peuvent se presenter, la fabrication peut etre reprise pour dautres types de pieces. Dautres capacites industrielles, qui finiront par nous mettre dans la situation de pouvoir a nouveau construire des camions en Roumanie, comme nous les construisions a Roman, au Drapeau rouge Brasov. Virgil Popescu: Je peux vous dire, Monsieur le Premier Ministre, que jai parle a Automecanica Mediaş et a Mediaş les citernes seront entierement fabriques, elles seront construites exactement la. Cela a change dans le projet et ils peuvent les fabriquer la-bas, les produire a partir de zero a Medias. Journaliste: La main-dœuvre sera-t-elle locale, M. le Premier ministre? Ludovic Orban: Elle sera certainement embauchee. Je leur ai demande, ils ont deja embauche une partie du personnel, notamment des chefs dequipe, des specialistes qui assurent la mise en œuvre du projet. Ils ont deja suivi un programme de formation et seront egalement embauches pour dautres activites. Journaliste :Y aura-t-il des employes roumains ...? -: Roumains, en particulier. Ludovic Orban: Dans quel pourcentage? -: Pratiquement tous seront Roumains. Ludovic Orban: Pratiquement, tous seront Roumains. Journaliste: Une conclusion finale, a lissue de votre visite de travail a Damboviţa, M. le Premier ministre? Ici, un benefique pour le developpement du departement. Ludovic Orban: Notre plan de developpement a clairement pour objectif de developper la Roumanie, de moderniser la Roumanie, de reindustrialiser la Roumanie, dutiliser tous les leviers possibles pour soutenir les investissements, creer des emplois, creer veritablement des capacites economiques competitives qui nous permettra en fin de compte delever le niveau de vie des gens. Journaliste: Si vous me permettez une autre question a jour, aujourdhui il y a eu une declaration du president; il a dit quil vous avait parle de la nomination faite pour Apele Mureş - nous savons qu`il y a un scandale sorti concernant le manager ... Ludovic Orban: Oui, bien sûr. Cetait une nomination inapproprie. En fait, jai ordonne le depart de lhomme qui avait ete nomme. La position du president et ma position sont tres claires concernant ladministration: nous voulons une administration dans laquelle le facteur politique a de moins en moins dinfluence, et mon point est que quiconque veut faire carriere dans la fonction publique ne devrait pas etre lie a la politique. Tous les postes doivent etre pourvus par concours - et ici je fais une parenthese: nous navons malheureusement pas pu organiser de concours car dans le passage de l`etat durgence a l`etat d`alerter la majorite du PSD au Parlement a bloque par la loi 55 tous concours pour des fonctions publiques, a la fois des postes de direction publique et des postes de gestion publique. Notre engagement ferme est pour une administration basee sur le principe de competence, la meritocratie, basee sur la selection des fonctionnaires sur la base dun concours organise dans des conditions transparentes. Dans les procedures dorganisation du concours, levaluation des candidatures ne doit pas etre faite uniquement par des representants de la direction de letablissement, mais doit impliquer, selon le domaine dactivite, des representants des universites, des representants des associations professionnelles. Aussi, notre objectif est de depolitiser lAgence nationale des fonctionnaires publics et meme de changer la subordination actuelle, car actuellement lAgence nationale des fonctionnaires publics est subordonnee au Gouvernement et il faut trouver une forme dorganisation qui ne necessite plus de subordination au Gouvernement, mais davoir une autonomie, afin quils puissent mettre en œuvre toute la legislation dans le domaine de la fonction publique. Mieux les employes des institutions sont formes, plus les chances de la performance de linstitution augmente. Reporter: Merci! Ludovic Orban: Avec grand plaisir! 2020-11-27 18:09:00https://gov.ro/fisiere/stiri/20-11-27-06-10-51big_0[1].jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la semnarea contractului prealabil cu Compania de apă Târgoviște-DâmbovițaȘtiri din 27.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-ludovic-orban-a-participe-a-la-signature-du-contrat-preliminaire-avec-la-compagnie-des-eaux-targovi-te-dambovitaDeclarations du Premier ministre Ludovic Orban lors de la signature du contrat avec la Compagnie des eaux Targoviște-Dambovița Ludovic Orban: Bonjour! Contrairement a dautres, nous ne considerons pas lindustrie roumaine comme un tas de ferraille, mais au contraire, lindustrie roumaine doit etre un support de reprise economique, surtout apres la crise generee par la pandemie COVID-19. Je suis ici pour vous envoyer un message tres simple: la reindustrialisassions de la Roumanie est un objectif prioritaire de la politique gouvernementale que je mene, utilisant tous les leviers possibles pour soutenir limplantation dans le departement de Dambovița, en Roumanie, de nouvelles capacites de production qui vont vraiment generer des emplois, generer de la competitivite economique, generer une capacite a generer la prosperite pour les citoyens roumains. Je connais la situation du COS Targoviste. Jai ete approche par des dirigeants syndicaux, qui ont egalement participe a une discussion avec moi. Dans la discussion que nous avons deja eue, nous avons pris quelques mesures, nous avons amende lordonnance 60, afin de creer la possibilite legale de pouvoir reprendre des actifs en raison de dettes envers le budget de lÉtat afin que ces actifs viables puissent faire partie dune nouvelle entreprise possible a produire sur la base de ces actifs viables. Bien entendu, des discussions sensuivent avec le liquidateur, avec ladministrateur special pour effectuer toutes les operations juridiques necessaires a la finalite declaree que nous avons, a savoir, maintenir la production dactifs viables de COS Targoviste. Dans la politique de reindustrialisassions, nous entendons utiliser tous les leviers dont nous disposons, pour soutenir les nouveaux investissements, pour attirer les investissements, pour accompagner les investisseurs etrangers dans le developpement des capacites de production. Il y a deja deux exemples dans le departement de Dambovița, dans lesquels jai egalement eu une influence, un role. Le premier est la construction de la capacite de production arctique a Ulmi, dans laquelle il faut savoir tres clairement que jai soutenu la cause de cet investissement, notamment lobtention daides dÉtat. Et ici, je veux vous dire que nous avons modifie la reglementation sur les aides dÉtat, afin que les aides dÉtat soient aussi attractives que possible pour ceux qui souhaitent investir dans de nouvelles capacites de production. Un deuxieme outil que nous voulons utiliser pour le developpement des capacites industrielles est le programme de dotation militaire. Il est tres clair que la Roumanie est dans un vaste programme de dotation militaire. Sur tous les contrats de dotation, notre objectif est qua travers la compensation, nous realisions quune grande partie des produits que larmee acquiert sont fabriques en Roumanie, des capacites industrielles existantes ou des capacites industrielles nouvellement construites. Et vous avez ici, dans le departement de Dambovița, un exemple de la commune de Petrești, dans lequel, dans le cadre du contrat de dotation de larmee avec les camions IVECO, on a construit une usine dans laquelle une serie de processus technologiques sera effectuee pour la production de camions qui seront a la disposition de larmee, activite qui a egalement genere un investissement dans une capacite industrielle, qui cree des emplois. Notre objectif est egalement de ramener le systeme educatif roumain a la situation qui existait il y a 15-20 ans. Malheureusement, il y a environ 15 ans, lenseignement technique et professionnel a ete suspendu. Nous devons reconstruire cet enseignement technique et professionnel. Le travail est un bracelet en or! Un homme qui frequente un lycee technologique, une ecole professionnelle, acquiert un emploi et peut trouver un emploi bien remunere, peut egalement evoluer plus tard dans sa carriere. La restauration de lenseignement technique et professionnel est un projet majeur du gouvernement que je dirige. Aussi, laugmentation des places dans les facultes techniques represente un autre objectif et le dimensionnement du chiffre de scolarisation en fonction des objectifs economiques et des exigences du marche du travail que nous avons. Je laisserai au ministre Virgil Popescu, qui connait la situation du COS Targoviste, vous montrer les mesures que nous allons prendre a l'avenir, afin de nous assurer que cette entreprise continuera de fonctionner, de produire ce qu'il est necessaire. M. le ministre Popescu. Virgil Popescu: Merci, Monsieur le Premier ministre. Je suis venu aujourdhui avec M. le Premier ministre pour donner un signal tres clair: nous ne laisserons pas lindustrie roumaine etre coupee, nous ne laisserons pas lindustrie roumaine viable, qui peut fonctionner, etre coupee comme de la ferraille, parce que certaines personnes le souhaitent! Et nous vous montrons ce que nous disons et faisons et nous savons ce que nous devons faire. Lidee avec lordonnance 60, une ordonnance qui a ete donnee et approuvee par le Parlement - quand jetais, et je suis toujours depute a la commission de lindustrie et je sais ce que cela signifie de discuter dune ordonnance - c`etait pour le systeme energetique national. Dans les discussions avec vous, avec les syndicats, et dans les discussions avec le liquidateur judiciaire, cette idee mest venue: pourquoi ne pas utiliser le squelette de lordonnance 60 fait pour le systeme energetique? Si cest pour le systeme energetique, utilisons-le egalement pour lindustrie ! Parce que je suis convaincu que non seulement ici, chez vous, chez COS Targoviște, cela peut etre applique, je suis convaincu que partout où nous identifions des actifs fonctionnels industriels viables, cest de cela dont nous parlons, nous pouvons les ramener dans le circuit economique. Il ne sert a rien de simplement reduire a la ferraille et de recouvrer certaines dettes aupres du budget de lÉtat, dans la mesure où cela peut etre recouvert, et cest pourquoi lordonnance 60, publiee hier soir au Journal officiel, vous pouvez la trouver publiee. Alors, cest pourquoi je vous dis que nous tenons parole, elle sera appliquee au COS Targoviște. Lactif industriel fonctionnel dans son ensemble sera repris en raison des dettes quil a envers lANAF. Jattends la semaine prochaine, le 2 decembre. Mercredi 2 decembre, mon collegue le secretaire d'État Nicolescu, ainsi que ceux de la politique industrielle, qui ont travaille ensemble, rencontreront le liquidateur judiciaire, l'administrateur special. Des mesures ont ete prises a Targoviște, des mesures ont deja ete prises a lavance. Le squelette de lordonnance 60, mis en debat public, je lai respecte. On sait ou on savait deja ce quil faut faire, des analyses ont ete faites, nous sommes donc pratiquement tres avances et je vous dis que dans tres peu de temps le plan de reorganisation sera modifie de maniere a ce que le fonctionnaire industriel puisse etre repris. Nous en tiendrons compte pour la dette, une nouvelle societe propre sera creee, sans aucune dette pratiquement, ici, en vous, a Targoviște, avec cet actif industriel fonctionnel. Ce quil est tres important de savoir, cest que la definition de lactif industriel fonctionnel inclut le transfert des affaires, ce qui signifie, vous aussi, les employes, donc nous ne parlons pas de vous que ne serez plus des employes, mais que vous serez des employes dans cette nouvelle entreprise avec cet actif industriel et nous le replacerons dans le circuit economique, dans une nouvelle societe sans dette, propriete du Ministere de lÉconomie, de lÉnergie et de lEnvironnement des Affaires. Oui, nous tenons parole! Nous continuons a faire ce que nous disons et nous viendrons lorsque nous terminerons cette procedure ici, a vous, pour voir quelle est terminee. Je veux que ce soit le plus tot possible. Si possible, je voudrais au moins que toutes les procedures soient resolues en decembre, que tous les actes de procedure soient acheves, et ensuite la l`arrete du gouvernement qui mettre en place lentreprise, evidemment, etc. Cest ce que nous voulons faire. Je suis convaincu que dans la prochaine periode, nous identifierons dautres endroits dans le pays, où nous pouvons intervenir - jen ai encore quelques-uns en tete - et cest necessaire pour le programme de gouvernance que nous avons, pour les investissements que nous faisons dans beaucoup de materiaux de construction ici aussi, chez COS Targoviște, il faut acier du beton et on en a vraiment besoin. C`est pret. On n`en a plus besoin dimporter autant. Je pense que nous pouvons produire dans le pays les materiaux dont nous avons besoin. Jr vous remercie! 2020-11-27 15:37:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_121948549_731062987501424_6435100219097637355_n.jpgConvorbirea premierului Ludovic Orban, în format videoconferință, cu Cancelarul german, Angela MerkelȘtiri din 27.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/conversation-du-premier-ministre-premier-ministre-ludovic-orban-en-format-visioconference-avec-angela-merkel-chanceliere-de-l-allemagneCOMMUNIQUÉ DE PRESSE La conversation du Premier ministre roumain, Ludovic Orban, avec la Chanceliere allemande, Angela Merkel Le 27 novembre 2020, le Premier ministre roumain, Ludovic Orban, a eu une conversation, sous forme de visioconference, avec la Chanceliere federale dAllemagne, Angela Merkel. Au cours de la discussion ont ete passees en revue les questions dactualite a lordre du jour bilateral et europeen, en mettant laccent sur les opportunites dapprofondir la cooperation roumano-allemande au cours de la prochaine periode. Le Premier ministre Ludovic Orban a evoque lexcellent niveau de la relation bilaterale et son caractere strategique et a souligne linteret majeur de la Roumanie pour lapprofondissement de la cooperation roumano-allemande, notamment sur le plan economique. LAllemagne est le partenaire economique le plus important de la Roumanie, et les investissements et lexpertise allemands continueront sans aucun doute a apporter une contribution essentielle au developpement de notre pays. Le haut dignitaire roumain a egalement evoque la qualite particuliere des relations interpersonnelles entre la Roumanie et lAllemagne, facilitees par la presence et la contribution de la minorite allemande en Roumanie a la culture, a leconomie et a la politique roumaines, respectivement par lexistence, sur le territoire de lAllemagne, dune nombreuse communaute roumaine. Le chef du Gouvernement a souligne lappreciation des efforts consentis par la Presidence allemande du Conseil de lUE, y compris pour gerer les defis poses par la pandemie de Covid-19. Il a egalement souligne limportance dune coordination plus etroite au niveau europeen pour assurer une maitrise efficace de la crise sanitaire, mais aussi pour le lancement rapide de programmes de relance economique. Le Premier ministre Ludovic Orban a souligne lurgence de parvenir a un accord sur le cadre financier pluriannuel 2021-2027 et le plan europeen de relance economique, qui permettrait la mobilisation des fonds europeens dans les plus brefs delais. Il a declare le soutien de la Roumanie a une solution equilibree, constructive et acceptable pour tous les États membres, dans linteret des citoyens et des entreprises europeens. Le Premier ministre roumain a egalement reitere l'importance particuliere accordee par notre pays a l'adhesion a l'Espace Schengen. La Roumanie remplit deja les criteres techniques a cet egard, et une decision favorable, des que possible, reconfirmerait le statut de notre pays en tant que membre pleinement engage de l'Union europeenne, ainsi que sa contribution substantielle au succes du projet europeen. Le Premier ministre roumain a egalement souligne la candidature de la Roumanie pour accueillir le siege du futur Centre europeen de competences dans le domaine de la cybersecurite et a souligne les solides arguments de notre pays a lappui. Les deux hauts dignitaires ont egalement eu un echange de vues sur les developpements dans le voisinage oriental et sud de la Roumanie, en mettant laccent sur la situation postelectorale en Moldavie. Les resultats de la recente election presidentielle en Republique de Moldavie confirment la volonte des citoyens pour une voie democratique, liee aux normes et aux valeurs europeennes. Dans ce contexte, le Premier ministre Ludovic Orban et la Chanceliere Angela Merkel ont convenu de limportance de maintenir le soutien, y compris au niveau europeen, au processus de reforme democratique en Republique de Moldavie. 2020-11-27 14:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_gov-1008.jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la a treia reuniune lunară a Comitetului Interministerial pentru DebirocratizareȘtiri din 27.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/2020-11-27 12:33:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_125539541_1821106534704301_490651552206565154_n.jpgParticiparea premierului Ludovic Orban la evenimentul de lansare a proiectului Planului Național de Redresare și Reziliență, alături de membrii GuvernuluiȘtiri din 26.11.2020https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-ludovic-orban-a-participe-au-lancement-du-projet-du-plan-national-de-relevement-et-de-resilience-avec-des-membres-du-gouvernementDiscours du Premier ministre Ludovic Orban a loccasion du lancement du projet dU Plan national de relevement et de resilience Ludovic Orban: Excellence, Monsieur le President de la Roumanie, Klaus Iohannis, Chers invites, Chers collegues, Monsieur le maire general de la Capitale, Nicusor Dan, Je suis heureux detre ensemble aujourdhui a loccasion dun evenement extremement important pour levolution future de la Roumanie. Nous sommes sur le point dentrer dans la periode la plus prolifique depuis notre adhesion a lUnion europeenne. Notre pays, nous, tous les Roumains, beneficierons dans les annees a venir du plus grand ensemble de soutien financier que nous ayons jamais eu et nous nous engageons a lutiliser pleinement pour le developpement de la Roumanie. Le president Klaus Iohannis a realise une performance sans precedent dans des negociations extremement difficiles, parvenant a assurer a la Roumanie dans les annees a venir un soutien financier coherent, qui sera un moteur de modernisation, un moteur de developpement, un moteur qui permettra vraiment a la Roumanie faire le saut dans le developpement dont il a besoin et prendre la place qui lui revient parmi les nations developpees dEurope. Face a une crise sans precedent, les dirigeants europeens ont decide de travailler ensemble, de maniere synchronisee, pour que la reprise soit une reprise commune, car ce nest que si nous bougeons tous ensemble et ne laisserons personne de cote que nous nous retablirons rapidement et deviendrons forts. Bien entendu, la decision de soutenir cet effort de relevement et de relance economique au niveau de chaque pays de lUnion europeenne dependra plutot de la capacite de chaque pays a mettre en œuvre tous les projets eligibles a un financement via le Programme national de resilience et de relance. Je ne presenterai pas en detail ce projet de Plan national de relevement et de resilience, cela sera fait par celui qui a travaille, conduit tout le processus delaboration de ce projet. Je ferai plutot reference au fait que ce Plan national de relance et de resilience nest quun pilier de soutien au developpement de la Roumanie au cours de la prochaine periode. Ce plan national de relance et de resilience doit etre envisage en complementarite avec les financements qui seront fournis dans le cadre du budget de lUnion europeenne 2021-2027. Toutes les mesures, tous les programmes inclus dans ce Plan national de relance et de resilience sont inclus en coordination, en complementarite avec les autres sources de financement dont la Roumanie beneficiera dans la periode a venir. Outre les ressources financieres de plus de 30 milliards deuros dont nous beneficierons dans le cadre du plan national de resilience et de relance, nous disposerons de plus de 46 milliards deuros, pour la cohesion, pour lagriculture, pour des fonds pour une transition equitable. Nous beneficierons egalement dautres financements, meme cette semaine, la Commission europeenne a decide dallouer a la Roumanie une premiere tranche de 3 milliards deuros du programme SURE, qui est destinee a financer des mesures actives, des mesures de soutien aux entreprises et aux salaries en domaines d'activite touches par la pandemie. La Roumanie beneficie egalement dun autre axe de financement, a travers le fonds de modernisation, avec des ressources denviron six milliards deuros qui sont destinees a des investissements dans laugmentation des capacites de production denergie, sur les energies renouvelables, dans la modernisation des capacites de production en systeme de cogeneration, en soutien au financement dans le domaine de lefficacite energetique, ainsi quau soutien a la modernisation des reseaux de transport, que ce soit lenergie thermique ou le gaz naturel. Toutes ces ressources financieres dont beneficie la Roumanie peuvent etre utilisees pour le developpement economique de la Roumanie. Je nhesiterai pas a parler delections. Malheureusement, pendant longtemps, en Roumanie, les seules bonnes choses et les seules informations positives qui sont parvenues a nos partenaires europeens sont venues du president de la Roumanie. Les responsables europeens se sont habitues a navoir que des surprises desagreables de la part danciens gouvernements. Depuis un an, les choses ont change et le gouvernement travaille avec le president pour faire de belles surprises a nos partenaires europeens. Nous sommes dans un partenariat extremement solide et fort, qui na dautre objectif que daccroitre linfluence de la Roumanie dans les decisions prises au niveau europeen, des decisions qui sont dans linteret general des citoyens de lUnion europeenne et aussi de pouvoir profiter de toutes les opportunites offertes a la Roumanie lors du concert europeen. Il n`est pas indiferent qui remporte cette election, car leffort pour acceder a ces ressources financieres est un effort qui ne peut etre fait par n`importe qui. Il suffit de regarder le taux dabsorption jusquau 4 novembre pour voir que ceux qui ont gouverne avant nous ne semblaient presque pas vouloir utiliser les fonds europeens pour ameliorer la vie des Roumains. Le changement nest evident dans lapproche des relations avec les institutions de lUnion europeenne quapres la prise de controle du gouvernement. Il nest pas facile dabsorber largent europeen, il faut avoir des projets solides et serieux, il faut generer une dynamique dans toute la societe, car labsorption des fonds europeens ne depend pas seulement du gouvernement, mais depend dun ensemble institutionnel et depend pratiquement des administrations locales, des universites, depend des organisations non gouvernementales, des organisations demployeurs, des organisations professionnelles, depend des beneficiaires individuels, qui ont la capacite de generer des projets afin quils puissent beneficier de projets finances par lUnion europeenne. Leffort pour transformer la Roumanie pour le mieux, pour se developper, pour moderniser la Roumanie devra etre un effort global de toute la societe, car cela en vaut la peine. Tout cet argent, qui viendra pour la Roumanie, offrira une chance a une vie meilleure pour chacun des citoyens roumains. Il ny a pas dhomme qui ne puisse beneficier de labsorption de ces fonds europeens, quil soit entrepreneur, representant dune profession liberale, quil soit salarie ou homme a la recherche dun emploi. un emploi, quil sagisse dun employe du secteur public dont les revenus dependent du developpement economique du pays, quil sagisse dun parent ou dun grand-parent dont la pension ne peut augmenter que sur la base de laugmentation du nombre demployes et sur la base de l`augmentation du salaire moyen dans l'economie. Nos objectifs a travers ce Plan national de resilience et de relance et a travers tous les autres programmes finances sur fonds europeens est de soutenir tous ceux qui meritent une chance de developpement, de soutenir tous ceux qui ont des projets serieux et, surtout, les effets de ces financement poissent etre constates a travers une amelioration de la qualite de vie de chacun des Roumains. Je conclus en dis