RSS - Guvernul Românieihttp://www.gov.roRSS Guvernul Românieiro-RODeclarații de presă susținute de șeful Departamentului pentru Situații de Urgență, Raed Arafat, la finalul ședinței Comitetului Național pentru Situații de UrgențăȘtiri din 07.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-12-07 21:19:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_2648.jpgMăsuri aplicate în perioada sărbătorilor de iarnă persoanelor care sosesc în RomâniaȘtiri din 07.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-12-07 14:59:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-12-07-03-01-05big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la prezentarea proiectului și recepția Stației de Uscare Gaze Naturale – Grup 145, Bilciurești, proiect ce contribuie la creșterea capacității de extracție în cadrul depozitului Bilciurești, județul DâmbovițaȘtiri din 07.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-12-07 12:34:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_2428.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Ședința solemnă comună a Camerei Deputaților și Senatului dedicată aniversării a 30 de ani de la adoptarea Constituției României de către Adunarea ConstituantăȘtiri din 06.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-12-06 13:57:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_2211.jpgMăsuri pentru combaterea răspândirii tulpinii Omicron a virusului COVID-19 și pentru protejarea sănătății oamenilor, stabilite la întâlnirea de lucru a premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu responsabilii gestionării pandemieiȘtiri din 05.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/mesures-pour-controler-la-propagation-de-la-souche-omicron-du-virus-covid-19-et-pour-proteger-la-sante-des-gensSuite a la confirmation de la presence de la souche Omicron en Roumanie, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a convoque, aujourdhui, a 11h00, au siege du Gouvernement, une reunion avec les principaux responsables de la gestion de la pandemie : le ministre de la Sante, Alexandru Rafila , le ministre des Affaires Interieures, Lucian Bode, le ministre de la Defense Nationale, Vasile Dincu, le chef du Departement des situations durgence, Raed Arafat, et la directrice du Centre national de surveillance et de controle des maladies transmissibles, au sein de lInstitut national de la sante publique, Adriana Pistol. Le premier point a lordre du jour a ete letat des citoyens roumains diagnostiques avec Omicron, qui ont ete vaccines et ont eu une bonne evolution de leur sante. Alors que les experts anticipent une eventuelle augmentation de lincidence dans les semaines a venir, la vaccination des personnes reste la forme de protection la plus efficace et la plus importante, en particulier pour les personnes appartenant a des categories vulnerables. A cet egard, le Gouvernement lance un appel aux autorites locales, a travers les services dassistance communautaire, pour se coordonner avec les structures medicales du territoire et pour reevaluer la situation des personnes non vaccinees. La priorite sera donnee aux personnes issues des categories vulnerables, qui beneficieront de centres mobiles de vaccination, mis a disposition par le Ministere de la Defense Nationale et le Ministere des Affaires Interieures. On a discute que, afin de limiter la propagation dOmicron, les Roumains et autres citoyens de lUE en provenance de pays tiers presenteront un test RT PCR, obtenu pas plus de 48 heures avant le voyage. Ceux qui ne sont pas vaccines seront mis en quarantaine pendant dix jours. Ceux venant dautres pays de lUE continueront de presenter le certificat vert attestant de la vaccination, le passage de la maladie dans les 180 derniers jours ou le resultat negatif dun test RT PCR, obtenu au plus tard 72 heures avant le voyage. Les personnes qui nont pas ete vaccinees et nont pas ete malades au cours des six derniers mois, en provenance dautres États membres de lUE dans la zone rouge, seront mises en quarantaine pendant dix jours. Les personnes qui nont pas ete vaccinees et nont pas eu la maladie au cours des six derniers mois et qui nont pas fait de test RT PCR effectue 72 heures avant le voyage seront mises en quarantaine pendant 14 jours. La liste des États africains, dont les citoyens ne peuvent temporairement entrer en Roumanie, sera mise a jour. Ces propositions doivent etre approuvees par decision du CNSU. Compte tenu du grand nombre de Roumains attendus au pays pendant les vacances dhiver, pour proteger la population et faciliter la libre circulation, dans le contexte de lemergence et de lexpansion de la nouvelle souche Omicron, on a analysee lutilisation a partir du 20 decembre, a l`entree en Roumanie, du formulaire de localisation du passager. Au niveau gouvernemental, on elaborera a cet effet une strategie de communication pour lutilisation de tous les vecteurs dinformation et une nouvelle facon de liaison entre le pays et les Roumains de la diaspora. 2021-12-05 15:38:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_-omicron8219.jpgÎntâlnire de lucru a premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu principalii responsabili ai gestionării pandemieiȘtiri din 04.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/reunion-de-travail-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-principaux-responsables-de-la-gestion-de-la-pandemieSuite a la confirmation de la presence en Roumanie de la souche Omicron, le Premier Ministre Nicolae-Ionel Ciucă a convoque, demain, a 11h00, au siege du Gouvernement, une reunion de travail avec les principaux responsables de la gestion de la pandemie : le Ministre de la Sante, Alexandru Rafila, le chef du Departement des situations durgence, Raed Arafat, le directeur du Centre national de surveillance et de controle des maladies transmissibles, au sein de lInstitut national de sante publique, Adriana Pistol. Apres avoir consulte les specialistes de la sante et des urgences, je prendrai les mesures necessaires. Aucun moment ne doit etre perdu, aucun effort gaspille pour proteger notre pays dune evolution indesirable , a declare le Premier ministre. 2021-12-04 21:55:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-12-04-09-56-47big_stema.pngGuvernul va sprijini autoritățile locale pentru a asigura cetățenilor apă caldă și căldurăȘtiri din 03.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-gouvernement-soutiendra-les-autorites-locales-a-assurer-aux-citoyens-de-l-eau-chaude-et-de-la-chaleurÀ la demande du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă, les representants du gouvernement ont analyse avec le maire general de la capitale, Nicuşor Dan et le maire de Constanta, Vergil Chiţac, letat de la fourniture de l`energie thermique aux deux municipalites et l`impact du prix de l`energie thermique sur la population. Au debut de la reunion, tenue au Palais a Victoria, le Premier ministre a demande aux representants du gouvernement - ministres des Finances, Adrian Caciu, Travaux Publics et Administration, Cseke Attila, Energie, Virgil-Daniel Popescu - de trouver des solutions urgentes pour que les citoyens beneficient de l`eau chaude et de la chaleur et de reduire limpact de laugmentation du prix de l`energie thermique sur les factures payees par la population. Les maires des deux municipalites ont presente les problemes rencontres par les systemes centralises de production et de distribution de l1energie thermique. En tant que solution immediate pour soutenir les autorites locales, Le Gouvernement elaborera un projet d`arrete, portant allocation pendant cette annee budgetaire de fonds gouvernementaux au cours de cette annee budgetaire pour le paiement des arrieres a l`energie thermique. Cette forme de soutien beneficiera aux habitants de Bucarest, Constanta, ainsi que dautres localites faisant face a des dysfonctionnements dans la livraison de lenergie thermique. Les discussions sur loctroi de subventions a lenergie thermique se poursuivront compte tenu aussi de la perspective de finalisation par le gouvernement du budget de lÉtat pour 2022. Afin de rendre efficaces les systemes de chauffage, lors de la reunion du Palais Victoria on a discute de la maniere dont la production et la distribution de lenergie thermique dans le systeme centralise peuvent etre reprises dans une coordination unitaire, subordonnee aux maires. Dans le meme temps, on a evoque des solutions viables pour la modernisation et lefficacite des systemes de chauffage grace a la possibilite des mairies d`acceder plus facilement aux fonds europeens alloues par le Fonds de modernisation. Les discussions entre les representants du Gouvernement et les autorites publiques locales se poursuivront dans la periode a venir. 2021-12-03 15:14:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-12-03-03-37-18big_prima.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la deschiderea evenimentului ”Învingători pe frontul de acasă”, dedicat Zilei Internaționale a Persoanelor cu DizabilitățiȘtiri din 03.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-participe-a-l-ouverture-de-l-evenement-quot-les-gagnants-sur-le-front-interieur-quot-dedie-a-la-journee-internationale-des-personnes-handicapees3 decembre - Journee internationale des personnes handicapees Le Premier ministre de la Roumanie Nicolae-Ionel Ciucă a participe aujourdhui, 3 decembre 2021, a loccasion de la Journee internationale des personnes handicapees, a levenement Les gagnants sur le front interieur, organise par INVICTUS Roumanie et lAssociation CONIL, avec le soutien de Club Steaua de l`Armee , un evenement au cours duquel deux types de gagnants se sont reunis pour demontrer que la solidarite et linclusion peuvent fonctionner en Roumanie. Lequipe INVICTUS Roumanie, composee de soldats roumains blesses sur les theatres doperations, a organise un camp militaire pour enfants handicapes dans lequel les plus petits ont decouvert les secrets du tir a larc, ont realise des parcours dapplication, des demonstrations avec des velos speciaux et dautres activites sportives adaptees aux handicaps physiques. La Roumanie a parcouru une lente evolution dans le domaine du handicap, bien quelle ait ratifie la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapees depuis 2010, mais la dynamique de cette voie est en train de changer. À compter de cette annee, les personnes handicapees beneficieront dun mecanisme articule daide a la decision. La Roumanie procedera a la reforme juridique la plus importante dans le domaine du handicap : les droits des personnes handicapees ne seront plus annules ni restreints, mais grace aux modifications du Code civil, qui seront approuvees prochainement par le gouvernement, les personnes handicapees intellectuellement auront la possibilite de travailler, de se marier et dexprimer leur volonte et leurs preferences avec le soutien necessaire. An outre, toute une serie de services sociaux integres dans la communaute, si necessaires pour les enfants et les adultes handicapes, ont ete prevus et seront mis en place a travers le Programme National de Recuperation et de Resilience. Dans le meme temps, dans le cadre du programme Romanie Éduquee, on surveille soigneusement la composante deducation inclusive et de soutien aux enfants handicapes, qui ont droit a une education de qualite, avec tous les autres enfants. De meme, dans le contexte de la pandemie de COVID-19, qui a considerablement marque le bien-etre psycho-emotionnel des enfants, ils beneficieront, des le debut de 2022, de services gratuits de conseil et de psychotherapie a travers le Programme National - Des soins pour les enfants. Les enfants handicapes et leurs familles sont des heros dun autre genre, qui menent malheureusement une lutte inegale contre un systeme qui ne met toujours pas pleinement en valeur leur potentiel dans leducation et dans la societe en general. Je tiens a les saluer, leurs familles, les adultes handicapes et nos heros militaires blesses sur les theatres doperations, nos camarades de lEquipe INVICTUS Roumanie, avec gratitude et respect. Je vous assure que vous avez en moi un partenaire fiable dans la promotion et la mise en œuvre effective des droits des personnes handicapees et je massurerai, avec les specialistes du Gouvernement, la societe civile et tous les partenaires sociaux, que nous prendrons les mesures grace auxquelles enfants et adultes handicapes puissent vivre dans la dignite en Roumanie. Parce que nous ne laissons personne de cote ! , a declare le Premier ministre roumain, M. Nicolae-Ionel Ciucă. A cet evenement ont egalement participe le ministre de la Defense Nationale, Vasile Dincu, le ministre des Sports, Carol-Eduard Novak, et le conseiller dÉtat a la Chancellerie du Premier ministre Mădălina Turza. *** Discours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a louverture de levenement Les gagnants sur le front interieur, organise par lAssociation CONIL et dedie a la Journee internationale des personnes handicapees Nicolae-Ionel Ciucă : Bonjour. Chers enfants, chers camarades dINVICTUS, mesdames et messieurs, MM les ministres, je suis certainement venu avec la meme emotion que Mme Adela a exprimee lors de cet evenement et je suis persuade quil ne faut pas beaucoup de paroles pour exprimer lemotion lorsque nous sommes devant. ces enfants. Aujourdhui, 3 decembre, nous marquons la Journee internationale des personnes handicapees, consacree par les Nations Unies en 1992, precisement pour attirer lattention sur les droits de ces personnes et le besoin dinclusion et dequite. Je suis heureux detre ici aujourdhui, a un evenement special organise par lAssociation CONIL et INVICTUS Roumanie, avec le soutien du Club Sportif Steaua de l`Armee, un evenement au cours duquel deux types de gagnants se sont reunis pour demontrer que la solidarite et linclusion peuvent fonctionner en Roumanie. Je sais que nous avons encore beaucoup de travail a faire pour que les adultes et les enfants handicapes puissent reellement beneficier de linclusion a tous les niveaux de la vie sociale, mais je vous assure de toute mon ouverture et mon soutien pour faire bouger les choses dans ce domaine egalement. Je pense quil est tres important de savoir qua partir de cette annee, les personnes handicapees beneficieront dun mecanisme articule daide a la decision. La Roumanie fait un pas vers la reforme juridique la plus importante dans le domaine du handicap, les personnes handicapees ne verront plus leurs droits annules ou restreints, mais, grace a des amendements au Code civil, que nous allons bientot approuver au gouvernement, les personnes handicapees mentales auront la possibilite de travailler, de se marier, dexprimer leur volonte et leurs preferences avec le soutien necessaire ; aussi, toute une serie de services sociaux integres dans la communaute, si necessaires pour les enfants et les adultes handicapes, ont ete prevus et seront mis en place a travers le PNRR. Parallelement, a travers le programme Romanie Eduquee , un programme strategique pour la Roumanie, que je soutiens au niveau gouvernemental, nous suivons attentivement le volet deducation inclusive et de soutien aux enfants handicapes qui ont droit a une education de qualite, aux cotes des autres enfants. Enfin, je tiens a vous assurer de mon plein soutien a la promotion et a la mise en œuvre effective des droits des personnes handicapees, et je veillerai, avec les experts gouvernementaux, la societe civile et tous les partenaires sociaux, a ce que les dispositions de la Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapees deviennent graduellement partie de notre realite. Je ne terminerai pas avant de madresser aux militaires INVICTUS, que je respecte pour tout ce quils font, pour le combat quils menent constamment aussi sur le front interieur. Vous etes des gagnants, vous etes des exemples pour toute la Roumanie, vous etes des specialistes par les projets dans lesquels vous etes impliques et par lamour du pays, lamour de vos semblables, ainsi que par la determination avec laquelle vous poursuivez vos nobles objectifs. Je felicite les organisateurs de cet evenement special pour linitiative et je suis convaincu que le domaine militaire egalement peut facilement devenir un espace dinclusion, et levenement daujourdhui en est la preuve. Je voudrais egalement mentionner quhier jai eu une entrevue avec Mme Turza, qui travaille au niveau du Gouvernement pour tout ce qui signifie les droits et la mise en œuvre de programmes pour les personnes handicapees. Elle nous a fait savoir quil y a un processus legislatif en cours. Ce matin, avant le debut de la reunion du gouvernement, jai discute avec les membres du cabinet et surtout avec le ministre de la Justice, pour connaitre letat davancement de ce projet de loi et, enfin, jai recu la garantie que le projet de loi sur certaines mesures de protection pour les personnes handicapees mentales et psychosociales doit etre approuve lors de la prochaine reunion du Gouvernement et, a ce titre, il entrera alors en procedure durgence, pour debat et approbation, au niveau du Parlement. Distinguee Madame, (...) je tiens a vous remercier ainsi que tous ceux qui ont ete impliques dans la preparation, lorganisation et le deroulement de cet evenement, membres dINVICTUS, Club Sportif Militaires de lArmee, Steaua, tous ceux qui ont apporte leur soutien y compris les medias, a cet evenement et surtout pour lame que vous y mettez pour que ces enfants puissent beneficier de ce que nous tous devons tous leur donner. Je vous remercie. *** Journee internationale des personnes handicapees, celebree au Palais Victoria 2021-12-03 13:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_original_-templul-coral-culte6940.jpgBriefing de presă susținut de ministrul Muncii, Marius Budăi, la finalul ședinței de guvernȘtiri din 03.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-ministre-du-travail-marius-budai-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernementMarius Budai : Bonjour a tous et merci beaucoup pour votre presence. Aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, le Ministere du Travail a promu un Arrete sur loctroi dune aide durgence. Nous savons tous qua Valcea, un malheureux accident a eu lieu et nous voulons soutenir les familles des victimes la-bas. Par l`Arrete du gouvernement daujourdhui, un montant de 10.000 lei est accorde pour chaque personne decedee, 8.000 lei pour chaque personne blessee et 5.000 lei pour chaque personne en etat de choc traumatique. Cest ce que jai eu a annoncer du point de vue du Ministere du Travail. Je suis pret a repondre a vos questions, Journaliste : Bonjour. Je voulais vous interroger sur lentree en vigueur des retraites speciales pour les maires. Sera-t-elle prorogee, etant donne quaujourdhui vous avez eu une premiere discussion en reunion du gouvernement sur la fixation dun calendrier dapprobation du budget de lÉtat pour lannee prochaine. Marius Budai : Je veux qu`entre nous tout soit bien clair et etablissons une chose : le Ministere du Travail ne soccupe pas de cela. Le Ministere du Travail soccupe des retraites dans le systeme public de retraite, et chaque ministere fait sa propre politique salariale sur les retraites, je veux dire ceux avec des lois speciales, et aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, aucune decision na ete prise a cet egard. Journaliste : Savez-vous quand vous proposerez une nouvelle formule de recalcul des retraites ? Mariu Budai : Nous navons pas de nouvelle formule pour recalculer les retraites. Nous avons une loi que nous mettrons en place et nous avons un paquet social que nous mettrons en place, comme vous le savez bien, a partir de janvier 2022. Journaliste : Ainsi, la nouvelle loi sur les salaires annoncee par les anciens ministres du Travail est egalement abandonnee. Marius Budai : Dans le programme de gouvernance, la coalition a accepte de moderniser la loi en vigueur. Journaliste : Les primes pour les budgetaires pourraient-elles rester gelees en 2022 egalement ? Marius Budai : Ces choses seront decidees juste avant le budget, dans cette ordonnance que vous savez que le gouvernement donne chaque annee, a la fin de lannee. Journaliste : Je soupconne que pour lallocation alimentaire aussi ? Marius Budai : On peut tout imaginer. Je peux honnetement dire quil ny a rien detabli pour le moment concernant ces primes et allocations. Journaliste : Concernant le report du paiement des factures, vous savez quil ny a pas encore de regles dapplication. Y a-t-il eu des discussions au sein du gouvernement pour accelerer les choses? Marius Budai : Il y a eu des discussions au gouvernement. Je prefererais que les ministres de tutelle repondent a vos questions aux ministres de tutelle. Nous navons pas de decision aujourdhui. Certes, ceux des ministeres de tutelle vous repondront. Journaliste : Et les cheques vacances sont immobilises, car ils ont deja ete mis en debat public... Marius Budai : Cetait la discussion au gouvernement aujourdhui. Nous, les ministeres initiateurs, les PME et le Ministere du Travail, avons egalement propose la prolongation des cheques vacances, qui sont toujours la et qui, en raison de la pandemie, nont pu etre utilises, ainsi que loctroi de cheques vacances pour la prochaine annee. Journaliste : Combien de temps leur validite sera-t-elle prolongee ? Marius Budai : La validite de ceux qui n`ont pas ete utilises ? Journaliste : Oui. Marius Budai : Jusqua la fin de lannee prochaine. Cest la proposition, on voit ce qui ressort des agrements interministeriels. Journaliste : Et une derniere question, si vous me le permettez. Certains États accordent une aide a la population a faible revenu pour faire face a la hausse des prix. Nous savons que votre gouvernement veut donner la 13e pension a ceux qui ont des revenus jusqua 1 600 lei, est-ce que vous envisagez daccorder une aide dÉtat a ceux qui ont un salaire minimum, par exemple, parce quils touchent 1 386 lei par mois pendant un an ? Marius Budai : Je ne sais pas où avez vu quelque chose sur la 13e pension, il n`est nulle part ecrit cela. Il est ecrit a propos de la 13e allocation pour les personnes handicapees, et quune aide de 1 200 lei est accordee en janvier a ceux dont les revenus ne depassent pas 1 600 lei, car nous avons tous convenu lors des debats publics de ces derniers mois , que nous devons soutenir les personnes a faible revenu. Journaliste : Alors pour ceux qui ont un salaire minimum, une telle aide pourrait-elle etre accordee ? Marius Budai : Cest une idee, ca na pas encore ete discute. Journaliste : Il y a un danger qua partir de janvier, avec ces retraites speciales pour les maires, conseillers et chefs de conseil, on puisse atteindre ce niveau de 9,4% du PIB. Comment pouvez-vous resoudre cette situation? Marius Budai : Parce que je suis ministre du Travail, je vais apporter une precision et nous debattrons du sujet, bien sûr. La loi ne dit pas : les retraites speciales. Le terme pensions speciales est connu dans la communication publique, nous parlons dindemnisations speciales. Concernant le pourcentage de 9,4 %, devrait nous dire lancien ministre, qui a egalement fait inscrire cela dans le PNRR, dans un contexte où la moyenne de lUnion europeenne avec le versement des retraites du regime public nest que de 13 %. Pourquoi USR et M. Ghinea voulaient que nos parents et grands-parents soient pauvres, demandez-le lui. Journaliste : Il y a donc ce danger. Marius Budai : Non, je nai pas dit que cela existe ou nexiste pas. Je critique ce 9.4 pris dans le PNRR, car je ne le comprends pas. Pourquoi lUnion europeenne va et tend maintenant a 13%, a maintenant 13%, nous, par la loi 127, nous avons propose 11,7% et M. Ghinea a dit 9,4%. Personnellement je ne comprends pas. Journaliste : Et parce que nous sommes toujours sur ce sujet, Florin Cițu menace de briser la coalition si le Parti Social-Democrate tente de renegocier le PNRR. Comment repondez-vous ? Marius Budai : Les leaders de la coalition repondront ici, pas moi, merci beaucoup ! Journaliste : Vous faites partie du Parti Social-Democrate... Marius Budai : Je fais partie du Parti Social-Democrate. La coalition a une discipline. Tout parti comme toute organisation a une discipline. Les chefs de coalition repondront a cette question. Journaliste : Il y a des experts qui pretendent que cette augmentation de 800 a 1.000 lei de la pension minimale sera plus elevee que pour ceux qui recoivent 10 %, pour lesquels laugmentation de 10 % est appliquee. Voyez-vous des inegalites ici et comment allez-vous essayer de les resoudre ? Marius Budai : Nous traversons une periode tres difficile dun point de vue economique et sanitaire ; et pas seulement nous, la Roumanie, mais le monde entier. Le Parti Social-Democrate fait partie de cette coalition, il est venu avec un certain paquet social et je voudrais egalement remercier les partenaires de la coalition davoir accepte ce paquet social. Notre vision est de ne laisser personne en dehors de la societe - cest ce que nous voulons faire avec cette augmentation ; cest ce que ce gouvernement propose et cest ce quil fera. Journaliste : En meme temps - une derniere question. Jai parle a des membres de la Federation des retraites qui mont dit que meme si la coalition avait assume cette augmentation, ce ne serait pas suffisant pour cet hiver et quils vous feraient certaines propositions, comme leur donner cette difference lorsquil ny aura plus 41 %, seulement 14 %. Comment voyez-vous leurs propositions ? Marius Budai : Les propositions relevent du bon sens et jai dit a partir du point zero de negocier le programme de gouvernance. Que personne ne simagine quavec ces augmentations nous enrichirons les retraites. Non pas. Nous essayons simplement de creer un bouclier autour des retraites face a cette vague galopante de hausses de prix. Certes, a lavenir, nous devons penser a des augmentations car le niveau des retraites en Roumanie est bien inferieur a la moyenne de lUnion europeenne. Journaliste : Merci. Marius Budai : Merci ! Journaliste : Bonjour, Monsieur le ministre ! Je voulais vous demander sil y aura une nouvelle loi sur les retraites a mettre en œuvre peut-etre avant 2023, si cela est en cours de discussion au gouvernement maintenant ? Marius Budai : Comme vous le savez, dans le PNRR on a prevu une consultation pour une nouvelle loi sur les retraites ou pour la loi sur les retraites et la loi sur les salaires. Dans le programme de gouvernance, nous ne parlons pas dune nouvelle loi sur les retraites, nous parlons de moderniser la loi actuelle sur les retraites et, certainement, si nous trouvons des choses qui doivent etre abordees dans la loi, cest une chose, cest un tres bon aspect et nous le mettrons en application. Journaliste : Cela pourrait-il signifier un nouveau calendrier pour l`augmentation des retraites, des montants differents ? Marius Budai : Jai aussi dit dans le programme de gouvernance que nous avons 120 jours pour etablir un nouveau calendrier de mise en œuvre. Pour linstant, la priorite zero pour ce gouvernement, pour le Ministere du Travail et pour cette coalition, cest la mise en œuvre du paquet social qui doit et il est obligatoire d`etre mis en œuvre des janvier pour venir en aide a la population pour traverser cette periode difficile. Journaliste : Au fait, parce que je voulais vous interroger sur les recalcules. Y a-t-il une possibilite quils soient retardes, etant donne le nombre relativement faible de cas qui ont ete evalues jusqua present ? Marius Budai : Etre en retard a quelle echeance ? Journaliste : Par rapport a lecheance annoncee par lancien ministre du Travail. Marius Budai : Non. Nous sommes deja en retard par rapport au terme initialement assume dans la loi. Comme je lai dit, nous etablirons un echeancier et vous le decouvrirez certainement publiquement. Journaliste : Alors vous allez le mettre en place... Marius Budai : Nous continuons lactivite au sein des caisses de retraite du pays. Jai deja deux jours au ministere et jai deux jours de collegues deja faits directeurs. Jaurai une reunion avec toutes les structures du territoire, je veux dire les caisses de retraite, les agences pour lemploi, les inspections du travail et les agences dallocations et de remuneration et nous etablirons sur chaque agence, car jai un message a passer pour chaque agence d`accelerer le travail. Journaliste : Mais ce delai de recalcule sera probablement avance, nest-ce pas ? Marius Budai : Quand on parle de revenus des gens, on ne parle pas de probabilites, on parle de choses exactes et je vous les communiquerai quand je les aurai clairement definies, assumees par la coalition et presentees au gouvernement. Journaliste : En parlant de salaires, parce que mon collegue vous a aussi demande tout a lheure et je me souviens de ce que Florin Ciţu a dit, le fait quil ny a pas assez dargent en ce moment pour couvrir les eventuelles augmentations a partir du 1er janvier. Existe-t-il une possibilite de geler ces augmentations de salaire ? Pour les enseignants, pour les infirmieres, pour les autres categories du systeme medical, qui aurait dû avoir ces augmentations ? Marius Budai : Jai vu la reponse du president Marcel Ciolacu et moi, en tant que ministre du Travail, japprecie vraiment cette reponse. Pas dargent... quelles sont vos priorites ? Donc nous sommes a la gouvernance, nous faisons partie de cette coalition, nous devons nous occuper des investissements, nous devons nous occuper de la croissance economique, mais une croissance economique qui nest pas dans la poche des citoyens, nest pas une vraie croissance economique. Journaliste : Et une derniere question, si vous me le permettez. Faites-vous faire un audit au ministere, comme le ministre des Finances? Marius Budai : Je nai pas forcement lintention de faire un audit, mais certainement quand on reprend le ministere - jai remis le ministere une fois, maintenant je reprends - vous avez un rapport de reception, s`il y a certains actes normatifs en cours, on a des indicateurs ; ils peuvent etre verifies et discutes a tout moment. Journaliste : Veuillez clarifier, Monsieur le ministre. Pour les cheques vacances, vous nous avez indique quils sont prolonges dun an. Mais lequel? Ceux de 2019, 2020, 2021 ou tous ? Marius Budai : Dans une premiere discussion, jai compris du ministre des PME que 2020. Je sais que sur le marche il en a encore meme du 2019. Nous en discuterons au sein du Gouvernement, et certainement lorsqu`il y aura l`ordonnance d`urgence - maintenant elle seulement fait connaitre par M. le ministre, on la discutera on decidera de la forme finale. On attend certainement des commentaires des des autres ministeres de tutelle. Journaliste : Et parce que vous parliez de la loi actuelle sur les retraites, que vous la respectez mais la modernisez, plus precisement laquelle dentre elles : celle qui a ete promulguee par le president Klaus Iohannis et prorogee par le Parti National Liberal ou... Marius Budai : Évidemment. Merci beaucoup a tous. Magnifique journee. 2021-12-03 11:34:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_2008.jpgDeclaraţii susținute de premierul Nicolae–Ionel Ciucă la începutul şedinţei de guvern Știri din 03.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-au-debut-de-la-reunion-du-gouvernement1638777513Nicolae - Ionel Ciucă : Bonjour. Il sagit dune reunion de gouvernement avec un ordre du jour restreint. Nous avons quatre points a lordre du jour. J`ai tenu a avoir cette reunion de gouvernement parce que nous avons juge necessaire quapres avoir parcouru lordre du jour daujourdhui, nous puissions discuter de trois autres sujets que je considere comme tres importants pour la prochaine periode. Lun des sujets est lie a la signification daujourdhui. Cest aujourdhui la Journee internationale des personnes handicapees, une journee consacree depuis 1992 par les Nations Unies pour attirer lattention sur les droits de ces personnes et le besoin dinclusion et dequite. Je sais quau niveau gouvernemental, il existe un projet de loi qui est actuellement examine par le Ministere de la Justice - le projet de loi sur les mesures de protection des personnes handicapees mentales et psychosociales. Je voudrais, Monsieur le ministre, si possible, qu`il nous soit presente pour approbation lors de la prochaine seance du gouvernement et faire approuver la loi le plus tot possible, car je suis convaincu quil y a une volonte de chacun de nous et une attente dune societe - afin que nous puissions legiferer tout ce qui signifie linclusion et lequite des personnes handicapees. La deuxieme raison pour laquelle j`ai voulu que nous ayons cette reunion est celle liee au projet de budget pour 2022. Jai parle avec M. le ministre Caciu. Nous etablirons les lignes deffort pour la prochaine periode, afin que nous ayons toutes les demarches prises afin que, dici le 24 decembre, nous puissions avoir le budget finalise et approuve, comme nous en avons discute. Et le troisieme sujet est lie au Plan National de Relance et de Resilience. Hier, lUnion europeenne a verse 1,8 milliard deuros de prefinancement, soit lequivalent de 13 % de lallocation de subventions pour notre pays. Je veux juste souligner quen revoyant ce que signifie la part de responsabilite gouvernementale, nous avons 15 volets dans le PNRR, qui couvrent six piliers prevus au niveau europeen. Ce que je pense quil est egalement tres important de mentionner, cest que nous avons 507 jalons, je ne me trompe pas, et des objectifs que chacun des ministeres responsables doit extraire et poursuivre leur realisation. Et nous avons egalement 171 mesures ; parmi ces mesures, 64 sont des reformes et 107 des investissements. En tant que tel, nous sommes en retard au moins avec lelaboration de lOrdonnance dUrgence fixant le cadre de mise en œuvre du PNRR. Jaimerais que nous ayons un debat, voir quand nous aurons au plus vite possible cette ordonnance sur la table, pouvoir la debattre et lapprouver. Merci. 2021-12-03 09:38:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_original_luk_1903.jpgRomânia primește prima tranșă din PNRRȘtiri din 02.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/la-roumanie-recoit-la-premiere-tranche-du-pnrrLa Roumanie recoit, aujourdhui, la premiere tranche du PNRR, dun montant de 1,851 milliard deuros sur le prefinancement total de 3,793 milliards deuros de la valeur de la contribution financiere pour lannee 2021. Dici la fin de lannee, notre pays recevra egalement un prefinancement du volet pret, dun montant de 1,942 milliard deuros. En outre, lannee prochaine, notre pays recevra un financement denviron 6,171 milliards deuros. Pour 2021 et le premier trimestre 2022, 45 objectifs ou jalons sont prevus, dont 5 sont deja atteints, et le reste est en cours. Les cinq objectifs atteints sont : Lentree en vigueur de la loi no. 50/2021 pour lapprobation de lOrdonnance dUrgence du Gouvernement no. 55/2016 sur la reorganisation de la Societe nationale des autoroutes et routes nationales de Roumanie - S.A. (CNAIR) et la creation de la Societe Nationale dInvestissement routier - S.A. (CNIR) ; Entree en vigueur de la loi sur la securite des reseaux 5G ; Augmenter le nombre de caisses enregistreuses connectees au Systeme informatique de lAgence Nationale de lAdministration Fiscale (466.288 caissees deja connectees) ; Entree en vigueur du cadre legal pour lenregistrement des contribuables personnes morales SPV (Espace Prive Virtuel) ; Entree en vigueur de la modification de la legislation nationale sur les recours (loi no. 101/2016). Au cours de la prochaine periode, le Ministere des Investissements et des Projets Europeens signera des accords de financement avec les ministeres qui ont la capacite de coordinateur de reformes et d`investissements, sur la base des objectifs et des jalons prevus pour etre atteints par ces institutions. ------------------ Le Plan national de Relance et de Resilience est structure sur les 6 piliers prevus par le reglement du Mecanisme de relance et de resilience et divise en 15 composantes, afin de couvrir les besoins de la Roumanie et de poursuivre simultanement les priorites de la Commission europeenne. Les six piliers sont : la transition verte, la transformation numerique, la croissance intelligente, la cohesion sociale et territoriale, la sante et la resilience economique, sociale et institutionnelle, les politiques pour la prochaine generation, enfants et jeunes. Largent arrivera en plusieurs versements, en fonction de la realisation de certains objectifs, appeles jalons et cibles. Au total, il y a 507 jalons et cibles a atteindre dici le 31 août 2026. Au total, la Roumanie beneficiera dun financement de 29,2 milliards deuros du Mecanisme de relance et de resilience pour financer les reformes et les investissements inclus dans le Plan national de relance et de resilience. Concretement, il sagit dune subvention de 14,24 milliards deuros et dun financement de 14,942 milliards deuros, qui est accorde sur une base avantageuse a hauteur des coûts de la Commission europeenne. La version etendue du PNRR, soit plus de 70 documents, est consultable sur la page officielle dediee au PNRR : https://mfe.gov.ro/pnrr/ 2021-12-02 15:31:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-12-02-03-26-59big_sigla_guvern.pngÎntrevederea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu reprezentanții cultelor religioase din România și cu cei ai Secretariatului de Stat pentru CulteȘtiri din 02.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-avec-les-representants-des-cultes-religieux-en-roumanie-et-avec-ceux-du-secretariat-d-etat-aux-cultesCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Gouvernement aura un dialogue constant et ouvert avec les representants des cultes religieux en Roumanie afin de proteger la sante et la vie des citoyens Aujourdhui, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciuca a consulte des representants des confessions religieuses en Roumanie, la premiere rencontre entre les representants de lÉtat et des cultes, qui se tient dans un lieu de culte, a savoir le Temple du Corail. Le chef de lExecutif a souligne que le dialogue des autorites avec les chefs religieux jette des ponts pour trouver des moyens communs dagir au service du peuple, de proteger la sante et la vie des citoyens, surtout en cette periode difficile causee par la crise pandemique. Les autorites gouvernementales et la societe civile, dans lesquelles les cultes religieux sont un pilier de la stabilite, poursuivent le bien du peuple. Le Gouvernement soutient et promeut la liberte religieuse par la participation des citoyens a des activites religieuses dans des conditions de securite sanitaire et de respect mutuel. La mise en application des mesures de protection sanitaire et la vaccination sont des solutions sûres et efficaces pour proteger la sante des citoyens et lutter contre la crise COVID-19. Jappelle a lunite et a la cohesion et vous demande de vous joindre aux efforts du gouvernement focalisees sur la protection de la sante et de la vie de ses citoyens. Les gens ont besoin de confiance et d`espoir et la contribution des cultes religieux est essentielle pendant cette periode , a declare le Premier ministre Ciucă. Le chef de lExecutif a indique que le respect des droits et libertes fondamentaux, parmi lesquels la liberte religieuse est particulierement important, representant le fondement de la societe democratique en Roumanie. Aussi, le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă a declare quau niveau du Gouvernement seront repris les messages et propositions des representants des cultes religieux, y compris ceux concernant le soutien financier lie a la construction et la reparation des lieux de culte et le salaire du personnel de culte. Nous prenons et apprenons du message que les cultes religieux apportent au sein des communautes dont ils sont les pasteurs car ils representent pres de 99% des citoyens roumains, a declare le Premier ministre. Les representants des cultes religieux ont remercie le Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă et les representants du Gouvernement pour louverture au dialogue et a la collaboration et ont propose la mise en place dun mecanisme permanent de cooperation, qui devrait fonctionner au niveau technique, a travers le Secretariat dÉtat a Cultes. A la reunion avec les representants des confessions religieuses en Roumanie ont participe aussi de la part du gouvernement, le vice-Premier ministre Kelemen Hunor, le ministre de la Sante Alexandru Rafila, le secretaire dÉtat au Ministere des Affaires Interieures, le chef du DSU Raed Arafat, le president du CNCAV Valeriu Gheorghiță et le secretaire dÉtat aux cultes religieux, Victor Opaschi. *** Declarations a la presse du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciuca, apres avoir rencontre des representants des confessions religieuses en Roumanie et ceux du Secretariat dÉtat aux cultes Nicolae-Ionel Ciucă: Bonjour ! Nous avons eu une activite, organisee par le Secretariat des Cultes, hebergee ici au Temple Choral, une reunion a laquelle ont participe 17 des 18 cultes de Roumanie. Ce fut une tres bonne activite, au cours de laquelle nous avons reussi a ecouter chaque representant avec son message et ses propositions. Nous avons egalement eu loccasion de discuter et de transmettre le message tant au niveau du ministre de la Sante, Alexandru Rafila, quau niveau du Gouvernement roumain. Je pourrais dire que lactivite a commence avec un message que nous avons tous beaucoup aime : nous sommes ici parce que nous aimons notre pays et nous aimons nos communautes, et notre message a ete aussi clair que possible que, a travers de telles activites, nous ne faisons pas rien dautre que de redonner confiance et espoir aux gens. Je ne le dis pas gratuitement, je le dis parce que cest base sur un dialogue que nous avons avec la societe civile. Les 18 sectes paissent ensemble plus de 99% de la population roumaine, et cette partie du dialogue nous aide dans tout ce qui signifie trouver des solutions et les harmoniser avec les besoins et les specificites de chaque communaute. Cest une voie de dialogue, que nous poursuivrons avec les autres representants de la societe civile, afin que nous puissions recevoir et accumuler tout ce qui vient des citoyens roumains afin de pouvoir prendre des decisions pour eux (citoyens roumains ndrl.). Journaliste : Avez-vous evoque lintroduction du certificat vert dans les lieux de culte ? Nicolae-Ionel Ciucă: Il y a eu une discussion et une demande des representants des sectes pour que les citoyens puissent beneficier de cette liberte de participer aux services, sans imposer lobligation de detenir le certificat vert. Comme je lai dit a chaque fois - et nous avons egalement le ministre Rafila ici - c`est un projet en debat, en discussion avec chacun des specialistes et nous esperons que, dans le delai le plus raisonnable possible, nous pourrons aboutir a une conclusion, aller au Parlement et, dici la fin de lannee, pouvoir avoir cette loi sur les certificats COVID, qui, encore une fois, sinscrira dans les vrais parametres de ce que signifie lincidence de la maladie et aussi ce que cela signifie les personnes qui ont traverse la maladie, les personnes qui beneficient de tests. Cest donc une question qui doit etre debattue et finalisee avec ceux qui en ont le droit et qui ont les connaissances necessaires pour le faire. Journaliste : A-t-on discute aussi de limplication des cultes dans la campagne de vaccination? Nicolae-Ionel Ciucă: Ici, le ministre Rafila a eu un tres bon message et au niveau du Gouvernement nous soutenons ce message. Nous avons demande le soutien des cultes afin de sauver le plus de vies possible, et la discussion a ete de savoir si la vaccination est la seule solution. La reponse a ete aussi le plus ferme et claire possible : la vaccination est une solution, et la seconde, complementaire a la vaccination, est le comportement, et par le comportement on entend le respect de soi, le respect de la communaute, le respect de tout ce qui signifie le desir de sauver des vies. Merci beaucoup! 2021-12-02 13:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-12-02_at_13.34.23.jpegÎntâlnirea premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu președintele fondator al The Heritage Foundation, Edwin J. FeulnerȘtiri din 02.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-12-02 11:00:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_-gov-ro-rbrf-parada!dec5533.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la Parada Militară Națională organizată cu prilejul Zilei Naţionale a RomânieiȘtiri din 01.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-assiste-au-defile-militaire-national-organise-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-roumanie2021-12-01 13:47:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-12-01-03-50-28big_1.jpgParticiparea premierului Nicolae Ionel Ciucă la ceremonia militară și religioasă de depunere de coroane şi jerbe de flori la Mormântul Ostașului NecunoscutȘtiri din 01.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-12-01 11:30:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_1507.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul Zilei Naționale a României, 1 DecembrieȘtiri din 01.12.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-de-la-fete-nationale-de-la-roumanie-le-1er-decembre Le 1er decembre 1918 restera a jamais, dans lhistoire du peuple roumain, comme le jour du triomphe de lideal national : lunite. Prononcee d`abord lors de la Revolution de 1848 et accomplie seulement partiellement en 1859, la Grande Union sest deroulee apres une longue serie de batailles, apres dinnombrables sacrifices humains et materiels. La Grande Union a resulte de lexercice du droit a lautodetermination exprime a Chisinau, Cernăuți et Alba Iulia. Democratiquement, on a decide l`union de la Bessarabie, la Bucovine et la Transylvanie a la Roumanie. La Grande Union est le couronnement victorieux de la volonte des Roumains et reste la plus belle page de lhistoire de la Roumanie. Une lecon de perseverance et de cohesion, qui maintenant nous est particulierement utile et necessaire. Ce nest que grace a un effort commun que nous pourrons surmonter la periode difficile que nous traversons. Je suis convaincu que nous saurons surmonter ces difficultes ensemble et jai confiance dans le courage et la foi des Roumains que lunite reste lune des valeurs inestimables de notre nation, qui nous inspire et nous motive a aller de lavant. Pour moi, les heros de cette annee sont les Roumains, qui, malgre la crise generee par la pandemie de COVID-19 et les souffrances, ont travaille, on ete solidaires, ont fait des sacrifices et des efforts quotidiens dans ce dur combat contre le virus. Je leur remercie particuliers egalement a tous ceux qui font partie du staff medical et se sont battus en premiere ligne pour sauver des vies et limiter les effets de la pandemie. Mais noublions jamais les sacrifices de nos predecesseurs, que nous honorons avec respect y compris par l`interet que nous portons absolument a tous les Roumains et a toutes les regions historiques de Roumanie. Nous honorons notre passe, en esperant que les lecons de lhistoire soient un exemple pour chacun de nous afin de lutter pour un avenir meilleur et plus prospere. Chers Roumains, Lors de notre Fete Nationale, le 1er decembre, au debut des ceremonies, jexhorte tous ceux qui se sentent et vivent roumain a penser, ensemble, un instant, aux heros du peuple roumain, qui se sont sacrifies pour la Grande Union. Une minute où nous soyons tous reunis peu importe où nous sommes, peu importe les options economiques conjonctuelles, peu importe les options politiques. Je suis convaincu que nous surmonterons ces epreuves difficiles, en regardant, aujourdhui, plus dun siecle apres lUnion de tous les Roumains, lextraordinaire succes de nos predecesseurs. Par leur determination, leur unite et leur sacrifice, ils ont donne un sens a leur vie dalors et a notre avenir daujourdhui. Joyeux anniversaire, chers Roumains ! Vive la Roumanie ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2021-12-01 07:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_a45e5500-97c6-4ae6-a878-a2f204c0d0ab.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă după vizita pe șantierul drumului care face legătura cu Podul Prieteniei, în zona GiurgiuȘtiri din 30.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-faites-par-le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-apres-la-visite-sur-le-chantier-de-construction-de-la-route-qui-va-au-pont-de-l-amitie-dans-la-region-de-giurgiuNicolae-Ionel Ciucă : Bonjour ! Je suis venu, avec le ministre des Transports, avec le ministre des Affaires Interieures, pour voir letat davancement des travaux sur cette partie de la route qui relie la douane de Giurgiu au Pont de l`Amitie et contourne pratiquement la municipalite de Giurgiu, afin de liberer la circulation a Giurgiu. Nous avons pu avoir une discussion technique au siege de la societe qui a contracte ce projet. Je comprends quils ont tres bien fonctionne jusqua present et quil est possible que dici la fin de lannee n puisse mettre en service ce troncon de route et je pense quil est important de mentionner que le plan prevoyait sa finalisation au cours du quatrieme mois, en avril, de lannee prochaine. A ce titre, nous avons voulu voir de nos propres yeux, voir ce qui s`y passe, que cest vrai. Nous avons recu des garanties que la circulation sera ouverte sur cette partie de la route a quatre voies, ce qui est tres bien pour entrer en Roumanie par ce point de passage frontalier, où, a chaque fois, nous nous souvenons tous qu`il y a eu un probleme et il y a eu des moments où l`on attendait beaucoup, que ce soit pour aller de lautre cote du Danube, ou lorsquil sagissait dentrer dans le pays. Journaliste : Nous avons une autre inauguration aujourdhui, a Sebeș-Turda, mais mil y a eu la-bas un retard tres grand, de cinq ans. Je veux vous demander si vous etes satisfait de la facon dont les projets sont menes, les grandes infrastructures fonctionnent en ce moment. Nicolae-Ionel Ciucă : Nous sommes ici aujourdhui, car cest lune des raisons pour lesquelles nous voulons voir et nous convaincre que ces grands projets dinfrastructure ont un rythme et peuvent se derouler et sinscrire dans le plan, comme ils ont ete assumes lors de la signature des contrats. En tant que tel, nous ne pouvons pas dire que nous sommes satisfaits, au contraire, nous pouvons dire que nous sommes determines qua travers les mesures que nous prendrons une fois que nous parviendrons a analyser et a voir le stade atteint au niveau de chaque projet, a prendre les decisions qui sont necessaires pour quelles soient executees conformement aux engagements pris. Car je trouve normal quune fois quon fournit tout le necessaire - et je dis bien la ressource financiere - le constructeur tienne ses engagements pris. Cest une decision que - et pratiquement, ce nest pas une decision formelle, mais cest une decision que nous voulons mettre en pratique pour ne plus accepter tous ces retards qui nous ont amenes a la situation de ne pas pouvoir assurer linfrastructure si necessaire tant a leconomie qu`a la population. Journaliste : Je voudrais vous demander a nouveau, si vous me le permettez. Il y a eu une reunion au CNSU sur la situation des Roumains bloques au Maroc. Je comprends quune decision a ete prise pour que lÉtat intervienne pour leur rapatriement. Si vous pouvez nous dire, a lheure actuelle, combien ont demande de laide, combien seront amenes, ce qui a ete decide, concretement, lors de cette reunion et, deuxiemement, sil y aura, je ne sais pas, un groupe durgence, pour ainsi dire, pour reagir si dautres États vont prendre a l`improviste la decision de fermer les frontieres, dautant plus que cest maintenant lheure des voyages, les vacances dhiver approchent, et de nombreux Roumains auraient deja pu faire des projets de vacances. Nicolae-Ionel Ciucă : Je comprends. Je commencerai par la derniere partie de la deuxieme question. Chaque État prend des decisions en fonction de levolution de la situation pandemique. En tant que tel, je pense quavec mes autres collegues du gouvernement, nous sommes en mesure et nous avons active tous les mecanismes pour garder sous surveillance tout ce qui se passe. Cest pourquoi nous avons eu cette reunion du CNSU en urgence. Des ce matin, avec le ministere des Affaires Étrangeres, nous avons appris la situation de la fermeture de lespace aerien du Maroc et a ce moment-la jai parle avec Raed Arafat, avec tous les responsables, avec le ministre de lInterieur, avec Ministre Grindeanu, pour voir quelles sont nos possibilites afin de pouvoir intervenir. I y a eu une situation que nous avons resolue tres rapidement, car nous avions deja lexperience de la derniere fois de la situation en Afrique du Sud et de cette facon nous avons decide, aujourdhui, que les 72 citoyens roumains, cest le chiffre que nous avons au Ministere des Affaires Étrangeres, puissent se preparer et etre rapatries avec un avion TAROM. Nous avons decide de laisser passer cet apres-midi, afin que demain soient remplies toutes les formalites et voir sil y a dautres Roumains dans la region et apres-demain matin, lavion partira pour le Maroc et ramenera les citoyens roumains, mettant egalement a disposition, via le Mecanisme durgence de lUnion europeenne, la disponibilite damener dautres citoyens europeens a Bucarest et de la qu`ils puissent etre transportes vers leurs pays dorigine. Journaliste : Le vol est prevu pour le 2 decembre en principe. Nicolae-Ionel Ciucă : Oui. Journaliste : Dans le cas des Roumains du Cap Town, les sept Roumains en avez-vous dautres informations ? Nicolae-Ionel Ciucă : Jai egalement discute de ce sujet avec M. le ministre Aurescu. Malheureusement, ils nont pas pu se rendre au moment où lavion a decolle. Ils sont pris en charge et sont en contact avec le consulat et lambassade en Afrique du Sud, a Johannesburg, et des solutions sont recherchees pour qu`ils puissent prendre d`autres avions des compagnies etrangeres qui sont arrives la-bas, et si nous n`en trouvons pas, nous verrons bien ce que nous pouvons faire. Journaliste : Y a-t-il des discussions en ce moment, je ne sais pas, sur la fermeture des frontieres terrestres et aeriennes a cause de cette nouvelle souche ? Nicolae-Ionel Ciucă : Non, non, non. Journaliste : Jaimerais aussi que vous nous parliez de la date a laquelle vous allouerez les fonds aux administrations locales pour subventionner le chauffage. Nicolae-Ionel Ciucă : Pour ? Journaliste : Pour la subvention pour le chauffage. Nicolae-Ionel Ciucă : Nous aurons une analyse sur les montants du fonds de reserve budgetaire et, en fonction des besoins de chaque localite, nous distribuerons les sommes dues dans un delai tres court. Journaliste : Attendons-nous une reunion du gouvernement jusqua la fin de lannee pour redistribuer largent aux mairies ? Nicolae-Ionel Ciucă : Nous aurons une reunion du gouvernement au cours de laquelle nous deciderons de la repartition de largent du fonds de reserve budgetaire. Journaliste : Je voudrais vous demander si les parties, les fetes de Noël seront autorisees et jusqua quelle heure ? Pouvons-nous rendre visite a nos proches, familles, imposerez-vous des restrictions dans la prochaine periode ? Nicolae-Ionel Ciucă : Les decisions dependront de levolution de la situation pandemique. Journaliste : Quand pourra-t-on avoir le certificat vert au travail, quand sera-t-il impose ? Nicolae-Ionel Ciucă : Cest un sujet dont j`ai discute avec M. le ministre Rafila, samedi, et nous avons convenu de trouver les solutions par lesquelles le certificat vert soit reintroduit dans le debat au Parlement, et quand il sera approuve par les deputes de la Chambre il sera promulgue et pourra etre utilise. Journaliste : Donc lannee prochaine, tres probablement, en tant que procedure parlementaire. Nicolae-Ionel Ciucă : Permettez-moi de ne pas estimer maintenant. Journaliste : Et considerez-vous qu`aux personnes qui ont des anticorps et peuvent le prouver, mais qui nont pas ete enregistrees, nont pas ete enregistrees par la DSP on peut delivrer le certificat vert ? Nicolae-Ionel Ciucă : Dapres les discussions que jai eues avec le ministre, les personnes qui ont traverse la maladie beneficieront egalement du certificat vert. Journaliste : Une question, si vous me le permettez, a propos du certificat, car il y a eu d`autresavis, il y a eu une proposition de M. Rafila que le certificat COVID soit delivre dix jours apres la premiere dose, a-t-il dit, est-ce que cette modification legislative sera-t-elle pris en compte par le gouvernement, en ce moment? Cest une declaration quil a faite juste avant les auditions au Parlement. Nicolae-Ionel Ciucă : Je nai pas discute de ce detail avec lui samedi, mais il de concer avec les autres specialistes pourront faire une proposition concrete dans le contenu du projet de loi qui sera debattu par la Chambre des deputes et ensuite nous verrons de quelles solution il s`agira. Journaliste: Merci beaucoup ! Journaliste : Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous donner plus de details sur lavion TAROM qui partirait, si une heure est fixee ou non, pour le Maroc ? Sorin Grindeanu : Tout dabord, je pense quil faut dire que lavion qui a quitte Johannesburg, avec une escale a Mombasa pour se ravitailler, arrivera cet apres-midi, environ apres 16h00. M. le Premier ministre vous a informes quapres-demain nous avons... Journaliste : Je pensais que nous avions peut-etre un temps fixe. Sorin Grindeanu : Cela depend aussi de la facon dont les gens du Ministere des Affaires Etrangeres nous communiqueront quelle est la date ou lheure la plus appropriee pour que nous n`ayons plus de cas comme nous en avons eu a Johannesburg, où tout le monde n`a pas pu venir. Cest encore plus simple ici. Cest une distance plus proche et les choses samelioreront, je pense, cette fois. Quoi quil en soit, les choses ont ete tres bien organisees et je pense que cela vaut la peine de feliciter tous ceux qui se sont occupes de lorganisation. Journaliste : Et si vous me permettez, la discussion avec le constructeur sur ce projet dinfrastructure, que reste-t-il encore a faire pour avoir, pourtant, une inauguration cette annee et si vous en avez discute une fois pour la mise en circulation ? Sorin Grindeanu : Tout dabord, permettez-moi de mexcuser pour le retard, je sais que vous etes ici depuis plusieurs heures. Repondant directement a votre question, je veux tout dabord les feliciter, si le 20 decembre ils peuvent rendre cette route en circulation, comme ils nous lont dit. Comme tenu de la maniere dont ils se sont mobilises, je pense et nous sommes optimistes quils pourront la rendre au trafic le 20 decembre. Je le repete, ils meritent qu`ils soient felicites pour la facon dont ils se sont mobilises, comme je voudrais egalement feliciter ceux qui, ces derniers jours, ont effectue les dernieres reparations sur la section 2, lot 2, de Sebeș a Turda. Je pense que dans quelques instants, dapres ce que mes collegues mont informe, il y aura du trafic. Il faut savoir que cet investissement est extremement important, car ce quil y avait jusqua present etait une honte. Nous savons tous comment on partait et comment on revenait dans le pays et avec cette realisation, je pense que limage et le confort des citoyens seront completement differents, car, en fin de compte, ce ont les choses les plus importantes. Journaliste : Les parkings restent a faire, non ? Ici, jai vu qu`ici ils etaient a un stade initial. Sorin Grindeanu : Oui, mais ces choses-la peuvent se faire meme si la route rendue dans le trafic, car, au final, cest ce qui nous interesse. Journaliste : A Sebeş-Turda, si vous me le permettez, le constructeur a-t-il assume un delai avant lequel il levera pratiquement les restrictions ? Sorin Grindeanu : Au printemps. Vous savez, les experiences avec ce groupe - et M. le ministre Bode le sait tres bien - ne sont pas des plus agreables, mais au printemps, compte tenu de ces glissements de terrain, c`est le mois d`avril. Jespere que le temps le permettra, et j`espere qu`il y ait une mobilisation, tout comme les gens dici lont fait. Journaliste : Et les clotures de protection sont terminees ? Sorin Grindeanu : Oui, si cette section est mise en circulation dotee de tous les elements de securite. Journaliste : Et combien de nouveaux kilometres dautoroute finirons-nous en 2021, Monsieur le Ministre ? Sorin Grindeanu : Dapres ce que jai vu et dapres ce que mes collegues mont dit, ce sont les seuls kilometres mis en circulation cette annee. Il y aura presque cinq km dans les prochains jours - Targu Mures - Ungheni, mais trop peu, donc lannee prochaine jespere que ce soit bien mieux. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, parce que demain cest la Fete nationale, je voudrais vous demander comment vous commentez cette situation, qu`apres tant dannees, la Roumanie na toujours pas dautoroutes pour relier les provinces historiques. Nicolae-Ionel Ciucă : Je ne pense pas que nous puissions commenter ce fait, cette realite. Au lieu de cela, comme nous lavons assume dans le programme de gouvernance, lun de nos principaux objectifs prioritaires est de relier les provinces historiques par des infrastructures routieres et ferroviaires. Nous sommes tres concentres sur cet objectif et je ne pense pas quil soit temps de prendre des engagements en ce moment, je pense quil serait bon de laisser parler les faits. Mais parce que vous avez mentionne la Fete nationale, cest aujourdhui la Saint-Andre et je pense quil convient de souhaiter Joyeux anniversaire a tous ceux qui sappellent Andrei, Andreea et pour demain de souhaiter a tous les Roumains un sincere Joyeux anniversaire et Vive la Roumanie . Lucian Bode : Je tiens a remercier M. le Premier ministre et M. le ministre Grindeanu de mavoir invite a cette visite, sur lobjectif dinfrastructure ici. Nous avons profite de leur visite et avons fait une visite ici, au poste frontiere, sans nous annoncer. Nous sommes venus voir quelles sont les valeurs du trafic ici, quels sont les problemes auxquels la Police des frontieres est confrontee. Comme vous le savez, pendant cette periode les indicateurs de trafic sont augmentes, nous parlons de ces mini-vacances dans lesquelles de nombreux Roumains ont choisi de passer ces mini-vacances a letranger. Au cours des dernieres 24 heures, plus de 96.000 personnes ont traverse la frontiere, avec environ 33.000 vehicules. Journaliste : Seulement ici ? Lucian Bode : Non, je parle au niveau national, dans les 88 points de passage frontaliers qui fonctionnent en Roumanie. Ici, les temps dattente sont dans les parametres normaux. Comme vous pouvez le voir, il ny a pas de temps dattente pour les marchandises ou les personnes. Malheureusement, nous avons des situations dans lesquelles les delais dattente sont tres longs. A Calafat par exemple, nous avons en moyenne plus de 150 minutes sur le fret, et sur la frontiere ouest a Nădlac, a Nădlac 2 notamment, mais aussi a Petea et aux autres points de passage frontaliers, le temps dattente est de plus de 200 minutes. Ici, nous parlons aux autorites hongroises, car il est necessaire que soient completes les effectifs du cote hongrois, afin que ces temps dattente diminuent. Je precise le fait quen ce moment, nous agissons quotidiennement avec environ 4.500 a 4.600 membres de la Police des frontieres. Nous avons aussi vu les conditions dans lesquelles travaillent nos collegues. Ici, sur le quart de travail, 25 a 27 collegues sur les 180 qui travaillent a ce poste frontiere. Bien entendu, les penuries de personnel sont egalement le probleme le plus important auquel ils sont confrontes ici. Une quarantaine de postes sont manquent ici. Limmeuble, aussi cest un immeuble dans lequel ils fonctionnent comme locataires, limmeuble appartient a la mairie. Il y a beaucoup de choses qui doivent etre corrigees, mais ce qui est tres important, nous voulions voir a quoi ressemble la carte de visite de la Roumanie lorsquun citoyen entre en Roumanie par le point de passage frontalier Giurgiu-Ruse et du point de vue des infrastructures c`est bien. Du point de vue des conditions que nous offrons, il y a beaucoup de choses a faire. Cest pourquoi nous sommes venus aujourdhui voir concretement sur place comment se deroule le trafic un jour où, comme je lai dit au niveau national, le trafic frontalier a augmente. Journaliste : Pour les vacances, allez-vous prendre des mesures speciales aux postes frontieres juste pour reduire le temps, afin de ne pas creer de blocages ? Lucian Bode : Bien sûr, ce que signifie fret, ici les choses dependent de plusieurs institutions, pas seulement du Ministere des Affaires Interieures. Nous avons complete les effectifs. Vous savez tres bien que nous agissons avec plus de 26.000 agents quotidiens du Ministere des Affaires Interieures, dont pres de 5.000 gardes-frontieres. Mais, ici, nous travaillons avec le Ministere des Transports parce que nous avons ces points de mesure du poids. Certains, comme ceux de Calafat, ne fonctionnent pas tous et puis nous avons des temps tres, tres longs de ce point de vue, mais avec le Ministere des Transports, avec les partenaires bulgares, avec les partenaires hongrois, nous travaillons a minimiser les temps de trajet. Quest-ce quon fait? Nous completons le nombre d`effectifs et augmentons le nombre de voitures et dappareils dont nous disposons non seulement aux points de passage frontaliers, mais aussi a la frontiere. Noublions pas quen cette periode, on assiste a ce qui se passe partout en Europe en liaison avec le phenomene migratoire. Journaliste : Vous avez egalement parle dun manque de personnel ici a la police des frontieres. Que comprendre ? Y aura-t-il des embauches au cours de la prochaine periode ou lannee prochaine preparez-vous quelque chose de specifique, un personnel supplementaire ? Lucian Bode : Oui, au niveau du MAI, comme vous le savez, le deficit est denviron 20 %, nous avons un deficit denviron 30.000 postes sur les 160.000 que nous aurions dû occuper. Cette annee, nous avons pris des mesures importantes, je pense, pour reduire ce deficit, nous avons eu, en 11 mois environ, 7.500 collegues qui ont pris leur retraite et en plus des plus de 1.000 qui etaient inscrits a lecole, nous avons decide dorganiser ces concours a partir dune source externe. Plus de 5.000 postes ont ete mis en concours, des recrutements externes, precisement pour reduire le deficit, un deficit qui, par exemple, en 2016, si je ne me trompe, etait enorme, 12.000 collegues ont pris leur retraite et sont entres dans le systeme environ 5-6.000. Lan dernier, il y avait aussi un deficit de plus de 5.000. Dans ces conditions, en mettant au concours de sources externes 5.000 places, cette annee, en proposant de faire de meme lannee prochaine, au moins 5.000 postes de sources externes, en plus des ecoles postsecondaires, en plus de lAcademie, je crois que ce deficit sera reduit. Cest en effet le plus gros probleme auquel est confronte le systeme dordre public en Roumanie, le manque de ressources humaines, etant donne le grand nombre de collegues qui ont pris leur retraite ces dernieres annees. Nous vous remercions! 2021-11-30 18:24:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_0huivqdxy.jpgLotul 2 din Autostrada 10 Sebeș – Turda va fi deschis circulației de mâineȘtiri din 29.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-lot-2-de-l-autoroute-10-sebe-turda-sera-ouvert-a-la-circulation-demainLe Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă se felicite de louverture de la circulation sur le lot 2 de lautoroute 10 Sebeș - Turda, a partir de demain, et felicite tous ceux qui ont participe a la realisation de ce projet. Le developpement des infrastructures de transport en Roumanie est un point important de notre programme de gouvernance, pour les benefices a long terme quil apportera a notre pays, a la fois en facilitant les connexions entre les regions et par la croissance economique naturelle generee par la vitesse et la qualite de ces connexions. Par consequent, je felicite tous ceux qui ont participe a la realisation de ce projet et je souhaite du succes a ceux qui sont employes dans des projets similaires , a declare le chef de l`Execuif. Dans ce contexte, le Premier ministre a apprecie limportant soutien financier au niveau gouvernemental au cours des deux dernieres annees, qui a stimule les travaux du lot 2 de lautoroute Sebeș - Turda et a donne des assurances quant a la determination du gouvernement a soutenir lachevement de lautre autoroute lots en construction. Les projets dinfrastructure en Roumanie ont traverse de nombreuses situations compliquees au cours des dernieres decennies. Le Gouvernement de la Roumanie soutiendra et suivra de pres la mise en œuvre de chaque projet dinfrastructure au niveau national , a egalement souligne le Premier ministre. Lautoroute 10 Sebeș - Turda relie lautoroute A1 (Bucarest-Nădlac, partie du corridor paneuropeen IV) et A3 (appelee Autoroute Transylvanie sur la section Brașov-Borș), et le contrat pour le lot 2 a ete signe a lautomne 2014, avec lAssociation Aktor SA-SC Euroconstruct Trading SRL, ayant comme terme initial dachevement du projet la seconde moitie 2016. Le lot 2, entre Alba Iulia Nord et Aiud, sera ouvert a la circulation demain 30 novembre 2021, avec certaines limitations de vitesse. Sur lensemble du lot, la vitesse sera limitee a 100 km/h, et dans la zone de la Colline dOiejdea, où on circulera sur une voie unique, sur une seule bande par sens , la vitesse sera limitee a 60 km/h, jusquen avril 2022 - date limite assumee par le constructeur pour lachevement de tous les travaux. 2021-11-29 19:05:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-29-07-16-44big_stema.pngVizita premierului Nicolae-Ionel Ciucă la două unități de producție din localitățile Frâncești și Băbeni, județul VâlceaȘtiri din 29.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/la-visite-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-deux-unites-de-production-modernes-dans-le-departement-de-valceaLe Premier ministre Nicolae Ionel Ciucă et le ministre de lAgriculture et du Developpement Rural, Adrian-Ionuț Chesnoiu, ont visite un elevage de poulets a Francești et une usine daliments composes a Băbeni, dans le departement de Valcea. Le groupe au capital 100% roumain, qui comprend les deux unites de production modernes et technologiques, a investi plus de 100 millions deuros apres lentree de la Roumanie dans lUnion europeenne. Nous avons discute des principaux defis et problemes auxquels les agriculteurs sont confrontes, ainsi que des moyens concrets dy remedier. J`ai voulu voir une entreprise qui gere toute la chaine de production de viande de volaille, en commencant par la culture des cereales, la production daliments pour assurer une alimentation saine et controlee des volailles, lelevage, lelevage de poulets, labattage, la decoupe, le conditionnement et la distribution nationale et internationale. Les agriculteurs roumains ont besoin daide pour que la legislation et les mecanismes de financement leur permettent de developper leur activite, au profit du consommateur roumain, ainsi que douvrir les opportunites offertes par le marche unique europeen. Pour y parvenir, nous avons besoin de previsions et de projets a moyen et long terme, dune coherence dans le processus de planification et dune definition des priorites. J`ai convenu avec le ministre de lAgriculture detablir un mecanisme de consultation permanent avec les structures associatives representatives des fermiers et des agriculteurs roumains, dont la voix doit etre entendue lorsque nous prenons des decisions les concernant , a precise le Premier ministre Nicolae Ionel Ciucă. 2021-11-29 15:49:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-11-29_at_15.37.56.jpegAlocuțiunea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia de aprindere a primei lumânări de HanucaȘtiri din 28.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-discours-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-lors-de-la-ceremonie-d-allumage-de-la-premiere-bougie-de-hanoukaMonsieur le President de la Chambre des Deputes, Excellence, Monsieur lAmbassadeur, Distingues membres du Parlement et du Gouvernement, Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Honorables Invites, A loccasion de la fete de Hanouka, je souhaite transmettre mes vœux sinceres de paix et de prosperite a tous les membres de la communaute juive de Roumanie. La fete de Hanouka represente la lumiere et la victoire pour les communautes juives, Hanouka nous rappelle que lespoir et la foi nous rendent plus forts. Je felicite la direction de la Federation des communautes juives de Roumanie pour cette fete organisee a lOpera national de Bucarest, une institution symbolique de la culture roumaine, qui a reuni au fil du temps des artistes et des publics de differentes nationalites, croyances et religions. Ce soir, lOpera National de Bucarest nous accueille sous la meme coupole, a linvitation de Son Excellence Monsieur lAmbassadeur David Saranga, pour celebrer les valeurs spirituelles du peuple juif, que japprecie et soutiens : solidarite, rencontre entre religions et cultures, dialogue et respect. Allumer les bougies de la Menorah nous rassemble pour honorer la memoire de ceux qui se sont sacrifies pour la liberte et lunite et a travers lesquels nous partageons lespoir en lavenir que nous construisons ensemble, sous le signe de lunite dans la diversite, pour nous et les generations futures. Hag Hanouka Sameah ! 2021-11-28 19:45:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-11-28_at_20.55.04.jpegDeclaraţii de presă susținute de secretarul de stat în Ministerul Afacerilor Interne, Raed Arafat, la finalul sedintei de guvernȘtiri din 28.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-28 13:50:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2021-11-282021-11-28sedinta-guvern-2.jpgDeclarații susținute de premierul Nicolae-Ionel Ciucă, la începutul ședinței de guvernȘtiri din 28.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-nicolae-ciuca-au-debut-de-la-reunion-du-gouvernement1638429386Nicolae Ciucă : Bonjour ! Nous commencons la reunion du gouvernement. Nous avons trois points importants a lordre du jour. Au premier point, nous avons le projet dordonnance durgence concernant la rectification du budget de lÉtat pour 2021 et letablissement du cadre juridique pour loctroi dun pret subordonne par lÉtat roumain, par lintermediaire du Ministere des Finances, en tant quactionnaire de CEC Bank SA. Le deuxieme est le projet dordonnance durgence pour la rectification du budget des assurances sociales de lÉtat pour 2021. En outre, nous avons deux projets d`Arretes de gouvernement. Le premier vise a modifier et a completer les annexes 2 et 3 de l`Arrete du gouvernement no. 1183 de 2021 relatif a lextension de l`etat dalerte sur le territoire de la Roumanie, a compter du 2 novembre 2021, ainsi qua etablir les mesures a appliquer pendant celle-ci pour prevenir et lutter contre les effets de la pandemie de COVID-19. Le deuxieme projet d`Arrete concerne linstauration du 29 novembre 2021 comme jour ferie. Compte tenu de ces activites, nous entrerons immediatement dans le debat sur chaque sujet de lordre du jour. Il y a deux mentions que jaimerais aborder concernant le projet du deuxieme arrete de gouvernement, a savoir que le 29 novembre sera un jour ferie. Dans le contenu de l`arrete, il y a une serie de dispositions concernant les entreprises et unites de production a feu continu et on y observera les dispositions au niveau de chaque ministere, au niveau de chaque structure, afin dassurer la continuite du travail. Mais, etant donne que cette rectification budgetaire doit avoir lieu, je pense quil est necessaire que le Ministre des Finances et les autres ministres qui pensent quils auront des implications sur limpact des modifications du budget sur chaque ministere maintiennent la continuite de leur travail. Afin de ne retarder en aucun cas la continuite de l`allocation des fonds pour les structures beneficiaires. Le deuxieme theme est lie a la maniere dont chacun dentre vous va preparer et simpliquer dans les activites preparatoires et celles qui seront organisees a l`occasion du jour de la Fete Nationale, tant au niveau de la Capitale quau niveau de chaque departement, au niveau de chaque prefecture. Je remercie les medias ! 2021-11-28 12:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2021-11-282021-11-28sedinta-guvern-17.jpgMesajul premierului Nicolae-Ionel Ciucă cu prilejul Zilei BucovineiȘtiri din 28.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-l-occasion-du-jour-de-la-bucovine Aujourdhui, nous celebrons 103 ans depuis la reunification de la terre de Bucovine a la Roumanie-Mere, un acte historique qui a precede, en 1918, avec seulement quelques jours, un autre moment dame pour la nation roumaine et le plus important de notre histoire, la Grande Union. Apres pres dun siecle et demi doccupation etrangere, la Bucovine devient, le 28 novembre 1918, partie integrante du territoire roumain. Quel que fût le contexte politique, les Bucoviniens ont continue a ressentir et a penser en roumain dans tout le pays de Bucovine. Arrache contre sa volonte du corps de la Moldavie par les puissances etrangeres de lepoque, le peuple de Bucovine a continue a croire en son destin, a retourner a l`interieur des anciennes frontieres, meme si lhistoire les a eloignes de leurs freres roumains. La perseverance des gens de culture et des politiciens de cette epoque-la, soutenus par la volonte populaire, est un exemple dont j`estime que nous devons apprendre aujourdhui aussi, sur les racines qui nous unissent nous tous et nous donnent la force de surmonter tout obstacle, si insurmontable puisse-t-il paraitre a certains. La beaute particuliere de la Bucovine, les traditions toujours vivantes, les valeurs culturelles et toute la charge historique de ces lieux ravissent notre ame, font partie de notre identite en tant que Roumains et nous representent devant le monde entier. Nous avons le devoir sacre de garder toutes ces valeurs intactes, par respect pour nos ancetres et de garder lhistoire de ce berceau de la Moldavie historique. Lors du Jour de la Bucovine, le message doit etre un message dunite. Le contexte de crise sanitaire nous oblige a prendre les meilleures mesures pour traverser cette periode. Ensemble, nous pouvons reussir ! Nicolae-Ionel Ciucă, Premier ministre de Roumanie 2021-11-28 09:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-28-09-19-48big_sigla_guvern.pngDeclarații susţinute de ministrul Sănătății, Alexandru Rafila, secretarul de stat în Ministerul Afacerilor Interne, Raed Arafat, și directorul Centrului Național de Supraveghere și Control al Bolilor Transmisibile, Adriana PistolȘtiri din 27.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-ministre-de-la-sante-alexandru-rafila-du-secretaire-d-etat-au-ministere-desaffaires-interieures-raed-arafat-et-de-la-directrice-du-centre-national-de-surveillance-et-de-controle-des-maladies-transmissibles-adriana-pistolAlexandru Rafila : Bonjour. Merci de participer a la conference de presse organisee au siege du Gouvernement de la Roumanie. Comme vous le savez, lOrganisation mondiale de la sante et le Centre europeen des maladies ont lance une alerte en Afrique australe. Dans sept pays, des souches preoccupantes ont ete isolees, dites : variante preoccupante , du virus corona, qui semble avoir des mutations majeures et qui, en termes de consequences, pose probleme car il y a une transmission (. ..). Reste a savoir si, a lavenir, lefficacite de la vaccination sera maintenue vis-a-vis de ce virus et si levolution de la maladie sera modifiee par rapport a la version standard ou a la version Delta. Compte tenu de ces alertes de lOMS et du Centre europeen de controle des maladies, la Roumanie aussi sest normalement adaptee aux mesures recommandees par ces institutions et, a lheure actuelle, une decision a ete prise par le Comite des situations durgence et le Dr Arafat va vous presenter immediatement les details, qui alignent egalement la Roumanie sur les mesures deja prises dans plusieurs pays europeens, qui limitent voire interdisent les deplacements dans cette zone touchee ou a partir de cette zone touchee. De toute facon, les voyageurs roumains en provenance des zones respectives seront mis en quarantaine pendant 14 jours, et en presence dun test negatif, ils peuvent quitter la quarantaine, dans les 10 jours. Nous devons dire tres clairement - et nous en avons discute avec le Premier ministre, qui est particulierement preoccupe par cette question, qui est bien sûr egalement liee au danger que representent les institutions medicales internationales - que les mesures de vaccination et les mesures de sante publique sont fortement recommande par tous les organismes internationaux. La vaccination reste la solution qui est consideree comme appropriee en ce moment et la population devrait en tenir compte, car on ne sait pas comment cette nouvelle souche va evoluer, et dautres mesures de sante publique recommandees, a comencer par le port du masque, lespacement ou levitement des agglomerations, bien sûr, restent en vigueur. De plus, la discussion a egalement porte sur le certificat COVID ; Je fais une precision: le Certificat vert nest plus mentionne, car le Certificat vert original - pour que tout le monde le comprenne - concerne le document adopte par le Parlement europeen et fait reference aux deplacements entre les États membres. Pour le certificat COVID, qui a ete un sujet dinteret et de debat, et tres souvent de controverse dans la sphere publique, nous essaierons de trouver une solution legislative qui instaure un cadre tres clair pour tout le monde et l`introduction de ce certificat vert puisse etre faite lorsquil y a une augmentation soutenue, un certain intervalle de temps, par exemple trois semaines. La renoncement a lutilisation de ce Certificat Vert complet, qui implique la vaccination, le test ou le passage de la maladie, sera faite lorsquil y a une diminution pendant plusieurs semaines consecutives et quun certain niveau dincidence cumulee est atteint. Toutes ces choses, les details techniques, si vous voulez, les chiffres seront etablis par les confreres de specialite de lInstitut national de la sante publique. Cest la situation en ce moment. Nous nous preparons a voir ce qui se passera dans la prochaine periode. Nous ne pouvons en aucun cas exclure et, en fait, aucun pays nexclut la survenue de cas et la Roumanie non plus nest pas a labri de la possibilite de lemergence de ces souches. Pour cela, lInstitut national de la sante publique, ainsi que le reseau de laboratoires qui effectuent le sequencage, ont deja commence lactivite, en ce sens que surtout les cas graves qui sont hospitalises en ce moment, hopitaux faisant le sujet de ces ces sequentages pour voir si , surtout s`il y a des correaltions epidemiologiques, des lies epidemi0ologiques, ces souces pourraient etre presentes aussi en Roumanie et si les developpements cliniques des patients infectes pourraient differer de la variante dorigine ou de la variante Delta. Quand on parle des variantes dinteret, il y a trois elements qui sont toujours debattus. Il sagit de transmissibilite, et a ce propos je vous ai dit que nous avons des donnees que cette souche est plus facile a transmettre. Le deuxieme element est lie a la manifestation de la maladie, moins severe ou plus severe ou identique a dautres souches. Nous nexcluons aucune des trois variantes. Et la troisieme chose qui est importante est liee a lefficacite des anticorps obtenus apres la vaccination ou par la maladie. Dans trois semaines, les premieres etudes devraient voir le jour qui montreront si la vaccination ou la maladie est affectee par cette nouvelle variante. Merci! Nous attendrons vos questions. Je prie M. le secretaire dÉtat de venir parler. Raed Arafat : Bonjour ! Comme vient de dire M. le ministre, le Comite national pour les situations durgence sest reuni en ligne aujourdhui pour prendre des mesures supplementaires par rapport a celles annoncees par la decision du CNSU publiee hier, concernant la liste des pays. Comme vous pouvez le voir sur la liste qui a ete publiee, ces pays etaient pour la plupart dans la zone verte. Compte ten des avertissements recus de lOMS et de la Commission europeenne, la modification a ete apportee ce jour comme suit : la classification des pays et territoires approuves par la decision du Comite national no 106 du 26 novembre 2021 pour lintroduction des États est modifiee : Afrique du Sud, Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie et Zimbabwe en zone rouge, a la date de publication du present arret, c`est-a-dire aujourdhui. Il doit etre publie au Journal Officiel cet apres-midi. La decision numero 43 du 1er juillet 2021 du Comite national pour les situations durgence sera modifiee et completee comme suit : par exception aux dispositions de l`article 5, pour toutes les personnes citoyens roumains , citoyens de l`Union eurpopeenne, de l`Espace economique europeen ou de la Confederation helvetique qui arrivent en Roumanie des pays que jau mentionnes plus haut, est instituee la mesure de quarantaine pour une duree de 14 jours. Ainsi, soit a domicile, soit a lendroit declare sil existe une possibilite de delimitation avec les autres membres de la famille ou avec ceux avec qui ils vivent. La possibilite suivante est dans des espaces specialement amenages fournis par les autorites de ladministration publique locale selon les dispositions legales en vigueur. En dautres termes, si toute une famille revient dun voyage de la zone touchee, elle peut rentrer chez elle pour rester chez elle. Si une seule personne revient et doit etre mise en quarantaine, nous devons nous assurer que la personne, pendant la quarantaine, ne transmette pas linfection a dautres personnes. Et puis il y a deux possibilites : soit elle est mise en quarantaine dans un endroit quelle declare et que lon sait eloigne du reste des membres de la famille, cest-a-dire etre isole deux et pouvoir rester pendant cette periode, soit dans un lieu mis a disposition par les autorites locales. Laspect suivant, pour toutes les personnes visees au paragraphe 1, que jai mentionne precedemment, etablit lobligation du teste la RT-PCR pour le SARS-CoV-2 a larrivee en Roumanie, ainsi que le 8eme jour apres larrivee, et en cas dun resultat negatif, elles peuvent sortir de la quarantaine a partir du dixieme jour. Si elles ne sont pas testees le 8e jour, elles restent alors en quarantaine pendant 14 jours. En meme temps, egalement sur recommandation du niveau europeen, on interdit lacces au territoire roumain par les points de passage frontaliers de lÉtat des citoyens etrangers et des apatrides definis conformement a lOrdonnance durgence du gouvernement no. 194/2002 sur le regime des etrangers en Roumanie, republiee avec des mendements ulterieurs, en provenance du Botswana, dEswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie, dAfrique du Sud et du Zimbabwe. Ainsi, les citoyens qui ne sont pas citoyens de lUnion europeenne ou des pays que jai mentionnes au debut, la Confederation suisse ou, bien sûr, les citoyens de Roumanie qui sont toujours consideres comme des citoyens de lUE, ne pourront pas entrer en Roumanie dans la prochaine periode sils viennent de ces pays. Ce sont les mesures qui ont ete approuvees aujourdhui par le Comite national pour les situations durgence, la decision a ete signee par le Premier ministre et doit etre publiee au Journal officiel. En meme temps, nous conseillons en ce moment, de limiter les visites dans cette zone a des visites extremement essentielles et deviter de sy rendre car il y a un risque, a mesure que la situation evoluera, car personne ne sait comment elle evoluera pour le moment, il y a un risque quil y ait des decisions qui rendront difficile le retour des gens au pays ou qui creeront certains problemes pour le mecanisme de transport et de retour au pays sils partent avec des charters ou sils partent, disons, avec des moyens de transport. Cest donc une zone, où, a ce stade, notre conseil a tout le monde est deviter le deplacement, a moins que ce ne soit quelque chose dextremement essentiel. Cest donc ce que nous pouvons dire pour le moment. Il faut suivre toutes les donnees qui sortiront au niveau de lINSP, du Ministere de la Sante, au niveau du Ministere des Affaires Etrangeres, du Ministere de lInterieur, afin de suivre levolution et, bien sûr, si dautres decisions apparaissent, nous vous informerons. Merci. Sil y a des questions. Journaliste : Étant donne que lon sait tres peu de choses sur la nouvelle souche, mais nous voyons quun premier cas est deja apparu en Belgique, et des tests sont actuellement en cours pour 61 autres personnes venues dAfrique du Sud et qui ont ete testees positives pour voir si c`est la meme souche dAfrique du Sud ... Alexandru Rafila : Aux Pays-Bas, oui. Journaliste : La question est de savoir si dans notre pays, certaines mesures restrictives pourraient etre imposees dans la prochaine periode de maniere preventive dans le contexte où lon voit que certains assouplissements ont ete accordes a loccasion de la Fete nationale ? Alexandru Rafila : En ce moment, du moins a court terme, je ne pense pas quil faille prendre dautres mesures, a lexception de celles precisees par M. le Secretaire dEtat Arafat qui fait reference a lentree de personnes en provenance de zones a risques. De plus, la surveillance que nous realisons actuellement, realisee par lInstitut National de Sante Publique et les laboratoires qui sequencent les souches au niveau de divers hopitaux ou instituts specialises, est fonctionnelle. De toute facon, ces mesures que la Roumanie ou tout autre État de lUnion europeenne prend, nempechera pas la transmission de cette souche, mais elle sera en retard pendant deux semaines ou trois semaines - cest-a-dire que nous savons et nous pouvons nous preparer pour le moment où il sagit dune emergence de cas causes par cette souche pouvant etre plus transmissible, elle peut etre plus pathogene ou peut etre moins sensible aux anticorps obtenus apres la vaccination ou lors de la passation de la maladie, alors les mesures seront sûrement adaptees. De toute evidence, maintenant, pendant une semaine, je ne sais pas si des restrictions supplementaires seront introduites car, a la fin, en Roumanie, nous navons eu aucun cas. Nous avons des cas sporadiques, comme on vous la dit, un en Belgique, il est possible qu`il y en ait aux Pays-Bas. Il est important que le monde comprenne et renonce, si possible, de voyager dans des zones a risque, car ces voyageurs posent des problemes graves aoncernnant la quarantaine au retour dans le pays, mais y compris des questions liees aux voyages internationaux, car il y a de nombreux pays qui reduisent grandement le transport aux regions touchees, dune part, et, dautre part, plus la circulation est intense, plus il y des risques que cette souche apparisse en Roumanie ou quelque part dans un pays dEurope. Journaliste: Dans le meme contexte de voyage, vous envisagez d`etendre ces mesures restrictives aussi a dautres pays dAfrique? Jai vu quil y a beaucoup de Roumains, partis, par exemple, en Égypte. Rafat Arafat: Pour ce que j`ai dit comme recommandation, je prendrai en compte lensemble de la region, non seulement ces 6 pays, cest-a-dire de faire attention car, dans la maniere dont cette situation evolue, la premiere region touchee sera la region africaine et apres quoi, bien sûr, par le biais des voyages elle commencera a se propager dans dautres regions. À partir de la, jai dit qu`il faut suivre les donnees, car de nouvelles mesures peuvent a tout moment etre annoncees. On travaille, bien sûr, en commun avec le reste des pays membres de lUnion europeenne, avec la Commission, avec le Centre europeen de controle des maladies, avec lOrganisation mondiale de la sante, et si de nouvelles recommandations apparaissent, ces recommandations seront mises en œuvre comme ont ete mises en œuvre les recommandations actuelles. Ces informations doivent donc etre suivies sur tous les sites que jai mentionnes precedemment. Journaliste: Jai vu qu`il y a eu une rencontre avec vous et Mme Adriana Pistol. Alexandru Rafila: Il y a ici dans la salle, Mme le docteur Adriana Pistol. Le Premier ministre nous a invites a discuter de cette question qui impose une urgence et il est normal dassister a la presente reunion aussi le directeur du Centre national de controle des maladies transmissibles. Journaliste: Jaurais une question pour elle. Avons-nous la capacite necessaire pour que nous ayons suffisamment de sequencage pour decouvrir des que possible si cette souche existe en Roumanie? Adriana Pistol: Il y a actuellement sept laboratoires de sequencage en Roumanie. La capacite de ces laboratoires est differente. Il y a des laboratoires pouvant analyser jusqua 800 -1 000 echantillons par jour, il y a des laboratoires qui peuvent effectuer un nombre plus reduit dechantillons, environ 200-300, il est important davoir des cultures, des echantillons recoltes, cest pourquoi nous avons essaye, par le biais des Directions de la sante, d`alerter tous les hopitaux de Covid qui ont ete tres clairement invites et avec une recommandation tres ferme de recolter des echantillons de PCR de tous les cas graves, tout dabord, car nous aimerions savoir si cette souche est oui ou non plus grave et bien sûr avoir l`habitude de demander a la personne respective si elle avait voyage dans un pays africain ou est entre en contact avec une personne qui sest recemment revenue de cette region, ceux-ci etant les premiers indices epidemiologiques en liaison avec la region. Donc, si nous avons des echantillons des unites sanitaires, je pense, que, a l`heure actuelle, la capacite est suffisante. Journaliste: On parle toujours dadapter les vaccins. Quand ou sil y a eu des discussions concernant la l`eventualite que la Roumanie puisse des vaccins, adaptes aux nouvelles souches? Alexandru Rafila: Cest une discussion internationale et non pas depuis maintenant, cest une discussion qui sest intensifiee apres que la souche Delta apparaisse. Bien sûr, cela depend du fabricant. Vous savez quil ny a pas tant de producteurs du monde qui produisent de tels vaccins qui sont egalement autorises par lOrganisation mondiale de la sante. Il y a certainement cette preoccupation et evidemment, l`aprobation sera necessaire a la fois pour un vaccin adapte a la souche circulante, mais cest un probleme. Je vous donne un exemple: la souche Delta commence a se propager, on travaille pour la souche Delta et, lorsqu`on a termine le vaccin et on commence a ladministrer pour la souche Delta, la nouvelle souche en Afrique australe apparait. Eh bien, cest un exemple theorique si vous voulez, mais evidemment, cette adaptation du vaccin est tres importante. Mais il y a encore une direction de recherche qui ne fait pas seulement a lajustement en fonction de la souche en circulation, et cela se produit aussi dans le cas de linfection a la grippe - on travaille pour des vaccins qui soient efficaces contre toutes les souches, y compris des souches mutantes. Je pense que ce sont les deux orientations de la recherche, il y a des discussions - je sais que Pfizer est assez avance de ce point de vue, mais voyons quand ces vaccins passent des essais cliniques, car tout nouveau vaccin doit suivre certains etape, dans ce cas, plus courtes, qui certifient la securite d`une part et defficacite de lautre, Journaliste: Et la Roumanie serait parmi les premiers pays? Alexandru Rafila: Je ne pense pas, cest-a-dire quelle serait la raison pour que la Roumanie soit parmi les premiers pays? Nous discutons dun mecanisme europeen qui a gere la voie le mode d`achat de distribution des vaccins aux États membres et il etet tres bien que cela se produise ainsi parce que nous avons eu un vaccin depuis les premiers jours de lautorisation de ce vaccin par lAgence europeenne des medicaments. Selon le mecanisme europeen certainement la Roumanie aussi profitera de la meme maniere que les autres États membres de la priorite dappartenance a lUnion europeenne. Journaliste: Et une question pour vous, monsieur le docteur. En ce moment, jai vu ce qui sest passe dans la vague 4 avec le systeme medical. Étant donne que cette nouvelle souche est ou on dit qu`elle esat plus contagieuse et pourrait etre plus grave, comment notre systeme medical pourrait-il resister a une situation où cette souche setendrait en Roumanie? /.../ Raed Arafat: La preparation de la prochaine vague est donc egalement effectuee tant au niveau du Ministere de la Sante qu`a notre niveau du secteur des urgences. Nous ne sommes pas tranquilles meme si nous voyons la diminution du nombre de cas. Bien entendu, il existe certainement dautres solutions pouvant etre mises en œuvre, je suis convaincu quon y travaille au niveau du Ministere de la Sante. Nous avons eu egalement des visites qui sont venues avec certaines idees, elles seront toutes discutees la-bas. De notre point de vue, la capacite, la facon dont nous reagissons - nous essayons de garder ce qu`on a eu dans le sens où, lorsquil y a augmentation, on commence a reactiver certains mecanismes qui sont maintenant lentes, ne sons pas actifs ou vont lentement car nous avons un plus petit nombre de cas, et nous revenons a lactivation dun plus grand nombre de lits de soins intensifs, nous retournons a lactivation des mecanismes dans des unites daccueil durgence, completant les equipages dintervention. Par exemple, a Bucarest, il y a deux jours, jai accepte de retirer les derniers vehicules Smurd et de multiples victimes qui ont ete apportees a Bucarest pour soutenir le service Ambulance et Smurd Bucarest. Comme vous le savez, nous avons apporte 28 equipages, et certains dentre eux se sont retires il y a environ 10 jours, et les derniers sont partis il y a deux jours. Nous pouvons a tout moment revenir et commencer a reactiver tous ces mecanismes. Journaliste: Vous avez dit, M. le ministre, pourquoi la Roumanie serait-elle parmi les priorites. Eh bien, jai vu que dans une pandemie, la Roumanie etait lun des pays les plus touches - compte tenu de toutes les questions que nous avons posees precedemment. Pour cette raison, jai demande si nous pouvions etre une priorite, car il y a un risque. Alexandru Rafila: Vous mavez pose une question, mais toutefois je ne change pas la reponse, car la priorite doit etre correlee, comme vous le dites, nous avons souffert, mais nous devons penser pourquoi nous avons souffert. Parce que nous netions pas des priorites? Nous etions des priorites, car nous avons discute que la Roumanie a eu acces au vaccin depuis le 27 decembre 2020. Nous avons eu des problemes parce que nous navions pas vaccine que dans une petite proportion et que personne ne peut pas se faire vacciner a notre place, et malheureusement, nous navons pas pris de mesures pendant lete quand, a compter du 5 juillet, la croissance a commence et nous avons pense prendre les mesures plus tard, et il y a eu egalement des evenements - nous ne parlons pas maintenant, t des choses passees, inutile d`en pparler, mais il y a eu cependant des moments où la transmission de linfection s`est acceleree et nous ne devons pas revenir a une telle situation, dautant plus quil existe maintenant ce danger, une nouvelle souche emergente qui pourrait poser des problemes au systeme de sante et, bien sûr, a la securite de la population. Journaliste: M. le ministre, sil vous plait expliquez nous comment fonctionnera certificat Covid - vous avez dit quil pourrait etre introduit lorsque le taux dinfection augmente et quand il diminue il est retire. Ma question est ce qui se passe avec les employes qui sont vires du travail quand nous avons un taux dinfection eleve et ce certificat est obligatoire? Alexander Rafila: Je ne pense pas que vous m`avez entendu dire de licenciement au travail. Nous allons essayer de trouver une solution. Je vous ai dit un principe maintenant, vous me demandez deja quelques details techniques. Je nai rien a repondre parce que ce n`est le but s`empecher le droit au travail, mais dans le but dintroduire ce certificat Covid est de freiner plus rapidement l`augmentation du nombre d`infections, c`est donc un objectif de sante publique dans un certaine periode de temps et c`est pour cela quil existe des motifs dintroduction de ces certificats et des criteres d`en renoncer. Nous esperons que dans les circonstances actuelles, où il y a cette nouvelle souche et, comme je l ai dit, il y a la recommandation claire du Centre europeen pour le controle des maladies, lque es gens se protegent et de proteger si nous voulons avoir autant la paix dans un avenir proche, les personnes agees, les personnes qui ont diverses maladies chroniques, donc, les vulnerables. Nous avons cependant un mois a disposition, pour le faire et je pense que c`est un moment où nous devons metre fin un peu a ces debats de type polemique ou de suggerer quon tente de limiter le droit au travail de quelque facon et d`essayer detre unis et de faire en sorte que la Roumanie ait le moins possible de problemes concernant la nouvelle infection par le coronavirus. Journaliste: Une clarification, sil vous plait. Cela signifie que les personnes qui ne sont pas vaccines ne pourraient pas etre suspendues de leurs fonctions, conformement a la loi ...? Alexander Rafila: Jai dit que ... Donc, on ne parle pas du projet de loi qui a ete au Parlement. Le projet de loi qui a ete au Parlement, si vous l`avez lu, ne couvre que le personnel medical. Journaliste: Quest-ce qui arrive a ces gens-la? Alexander Rafila: Au moins pour le personnel medical, vous vous rendez compte que personne ne posera le probleme qu`ils soient suspendus d`une quelconque maniere. Ici, nous nous sommes au Gouvernement de la Roumanie, je ne veux pas vous dire le point de vue du Parti Social-Democrate que je represente maintenant. Je vous dis mon point de vue en tant que professionnel de la sante. Il ne convient pas, surtout quand on parle dune urgence de sante publique, mettre en cause la suspension du personnel medical. Merci! Journaliste: Une question sur un autre sujet, sil vous plait. Que savons-nous sur les formes de maladies causees par cette nouvelle souche? Alexander Rafila: Je lai dit aussi que nous ne savons pas. Allons nous rappeler. La premiere souche a ete identifiee le 24 Novembre, une personne dont lechantillon a ete pris le 9 Novembre. Nous parlons donc de quelques jours. Vous puvez vous imginer que dans quelques jours, personne ne peut faire une etude dimpact lorsque nous avons un total de 200 cas et une etude qui puisset repondre a la question que vous avez posee peut durer quelques mois pour que nous ayons des informations. Nous pouvons dire autre chose, ou ceux de l`OMS ou du Centre europeen de controle des maladies ou desÉtats-Unis peuvent voir si la capacite neutralisante, par exemple, des anticorps produits par une infection commune ou par la vaccination est similaire ou modifiee par rapport a cette souche. Mais il faut encore quelques semaines afin que nous puissions obtenir une reponse. En trois jours, cela n`a pas ete possible. Cest donc la reponse. Journaliste: certainement ces cas sont suivis. Vous, en tant que ministre de la Sante et dautres institutions, recevez des informations sur les progres des personnes qui sont infectees par la nouvelle souche? Nous voyons que nous avons un cas en Belgique, trois en Israël. Comment sont ces gens? Etes-vous au courant? Alexandru Rafila: Je nai pas recu de telles informations mais quand un État fait des rapports dans les systemes internationaux, que nous parlions du Centre europeen pour le controle des maladies ou lOMS, nous sommes sûrs, nous avons acces a l information. Je ne pense pas que quelqu`un fasse des rapports tous les jours sur les quelques cas dinfection qu`il traite. De plus, pensez aussi que la grande majorite des cas qui ont ete enregistres, les 200 cas, sont enregistres dans le sud du continent africain qui, eh bien, je pense, a quelques exceptions pres, je ne pense pas quils fassent partie des plus performants systemes de sante. Journaliste : M. Arafat, vous avez dit que les restrictions les introduiriez egalement pour dautres pays du sud de dAfrique pour cette zone et, si nous avons des touristes voyageant dans des États comme lÉgypte, la Tunisie, le Maroc, sont des zones assez frequentees. Ces touristes sont en danger, car nous avons egalement la situation suivante: un touriste belge etait celui qui a ete infecte, est revenu dÉgypte, et il a transmis cette nouvelle souche et est-ce que vous ne pensez pas maintenant aux restrictions a la quarantaine, a dautres mesures visant les touristes venant de ces États? Raed Arafat: Ainsi, a ce stade, la recommandation recue de lUnion europeenne, des organes qui ont formule ces recommandations et nous parlons ici particulierement du Centre europeen de controle des maladies, ont fait une liste de pays pour lesquels ont recommande ce que nous avons fait aujourdhui. Comme je lai deja dit, la situation reste sous surveillance minutieuse. À tout moment, lorsque nous voyons qu`il y des cas qui apparaissent la decision sera prise pour etendre la zone ou elargir le nombre de pays qui seront soumis aux mesures que nous avons maintenant. Cest pourquoi jai conseille que tout deplacement dans cette region, où il y a le risque de problemes dans les prochains jours on prend des mesures similaires, tout deplacement la-bas doit etre tres bien calcule et seulement s`il est est necessairement essentiel. Ceux qui peuvent eviter d`y aller, ne font que simplifier la situation pour eux, et peut-etre pour nous, si de telles regles sappliquent et, comme M. le ministre vient de dire, on diminuent les transports, certains avions ne volent plus, on doit faire des rapatriements, donc cela devient un probleme plus complexe. La meilleure solution est donc compte tenu de la situation dans les 7 pays que nous avons mentionnee, de penser que c`est la premiere zone, où il est possible delargir ces mesures dans la periode suivante, jusqua ce que nous ayons une reponse particuliere sur leffet des vaccins contre cette souche, la premiere zone sera la zone voisine de ces pays et se developpera la-bas. On devra donc faire attention, ceux qui a`y deplacent car les les regles peuvent etre a tout moment changees, dautres pays peuvent etre iintroduites, et ici dans ce que vous avez remarque, nous navons pas de temps dattente. Des que la decision est prise, elle doit etre appliquee. Par exemple, aujourdhui, la decision a ete votee, elle est appliquee, il nya donc pas de temps pour la grace que tout le monde ait le temps de revenir auparavant, car lobjectif est de limiter lentree de la souche en Roumanie, de retarder son effet. Cest ce que cest Journaliste : Et une question pour M. Rafila, si vous me le permettez. Vous avez dit que la solution reste toujours la vaccination. Vous avez pense a la facon dont nous pourrions accelerer ce processus, car, malheureusement, il y a des gens qui disent non a cette solution? Alexandru Rafila: Lacceleration de la campagne de vaccination ne peut etre effectuee qu`en augmentant la confiance de la population et en modifiant la voie de la communication. Nous avons discute avec le Premier ministre cet aspect et, dans un proche avenir, nous allons donc tenter de trouver de nouveaux elements de la communication et, en particulier, des informations qui ont souvent manquees. Ce sentiment dimposition de la vaccination doit disparaitre et doit toutefois etre remplace par le sens de la responsabilite pour les members de la famille. Cest pourquoi je vous ai dit un peu plus tot que la meilleure solution pour passer tranquillement les vacances est de se proteger et, si possible, et peut-etre que cest une priorite, de proteger les personnes agees et les personnes atteintes de maladies chroniques avec lesquelles nous entrons en contact . Noublions pas quen hiver, il y a une grande mobilite, beaucoup de gens vont chez des parents, vont au pays, vont voir leurs parents, il y a toutes sortes de choses traditionnelles qui se produisent, si elles sont c`est tres bien que cela arrive, mais nous devons le faire en securite. La securite est donnee par lexistence danticorps, qui, meme si nous disons, qu`ils ne sont pas parfaits, car vous avez vu et il y a beaucoup de discussions dans lespace public lorsque nous discutons des personnes vaccinees qui tombent malades, mais nous pouvons egalement discuter des personnes vaccinees qui tombent malades et ne font pas de serieuses formes de maladie, elles ne vont pas a lhopital, ne se mettent pas dans la situation de contribuer a augmenter le nombre des deces. Bien entendu, ces choses ne se produisent pas du jour au lendemain, y compris la strategie de changement de communication, mais elles sont certainement a lordre du jour et au premier plan de linteret du Governementde la Rumanie dans ce domaine. Journaliste : Avez-vous quelque chose de concret, est-ce que vous pouvez nous donner un exemple concret de la maniere dont vous pourriez modifier cette strategie de communication et ...? Alexandru Rasila: Oui, probablement nous appellerons aussi a ces solutions, aux agences professionnelles qui peuvent aider cet effort et je suis sûr quil y a suffisamment de personnes pour aider cet effort national qui, a la fin, a deux significations: cest signifiation concernant la sante, une sante publique, Et la deuxieme signification qui devient plus evidente, est la continuite de la vie economique dans un contexte difficile. Je pense que tout le monde, y compris ceux qui ont des agences de publicite, les employeurs ont cet interet, protegent leurs employes pour assurer la durabilite economique de la Roumanie. Il a ete discute assez mal en la matiere, et ce sera une partie qui devrait etre mise en question, y compris, sachez, les agences de notation etablissent des scenarios plus favorables et des parametres plus favorables pour les pays ayant un pourcentage eleve de vaccination, car elles font une correlation avec la durabilite des economies de ces pays. Journaliste : veuillez nous dire comment encourager la vaccination si nous avons un systeme dactivation, respectivement, de desactivation du certificat Covid, si cela se produirait dans peu de temps, supposons que dans trois semaines, un mois, le taux dincidence diminuerait, alors, on desactiverait lutilisation du certificat Covid dans les magasins non essentiels, disons? Alexandru Rasila: La desactivation du certificat Covid a une double cle de controle. Il ne sagit pas seulement de la diminution du nombre de cas pendant trois semaines, c`estsimplement un exemple, mais egalement en obtenant une tres petite incidence, une incidence cumulative qui nest plus un probleme pour la sante publique. Je vous donne un chiffre, toujours un simple exemple si vous voulez, comme exemple, pas comme une figure definitive. Il y a des collegues a lInstitut national de la sante publique qui reflechissent a la meilleure situation, alors disons quune incidence inferieure a 0,5 pourrait etre convenable. Le gros probleme en Roumanie, au moins ce que jai remarque, tout comme beaucoupde monde, a ete lie au sentiment dobligation, de coercition, qui a ete couple a cet instrument, vous voyez, nest plus appele un certificat vert, car lUnion europeenne 1`a designe pour la libre circulation entre les États membres. Ensuite, nous essayons de ladapter, disons que cest un certificat Covid, mais je pense que tout le monde se rend compte quil est beaucoup moins fastidieux, beaucoup moins dangereux, de se faire vacciner que de ne pas le faire, etant oblige de se faire tester plus souvent. Et il y a aussi une chose que je voudrais dire tres clairement, car il y a un debat permanent dans l`espace public. Je ne veux pas me vacciner parce que je veux avoir acces au traitement antiviral. Nous assurerons lacces au traitement antiviral et ambulatoire, que ce soit bien clair, en sommes preoccupes, et nous le ferons, mais le traitement ne remplace pas la vaccination. La vaccination est beaucoup moins dangereuse, si lon veut, en termes deffets secondaires quun traitement antiviral, que ce soit avec des pilules ou des anticorps monoclonaux. Ils doivent, antiviraux et anticorps monoclonaux, etre administres avec une grande prudence, car ce sont des substances qui ont des effets secondaires, evidemment bien superieurs aux effets secondaires produits par le vaccin. Jai meme un document envoye par lInstitut national de la sante publique et, apres ladministration des 10 premiers millions de doses de vaccin, jusquau 3 octobre, il y a eu, vous lavez compris, enregistre six cas de myocardite, environ 10 cas de choc anaphylactique , quelques autres afections, toutes reversibles apres traitement, donc personne nest mort, pour ainsi dire, ce qui signifie tres peu. Cest-a-dire que 30 cas de manifestations, disons, graves a 10 millions de doses, cest extremement peu. Si on fait une telle statistique pour lutilisation de laspirine, par exemple, vous verrez quil y en a beaucoup, beaucoup plus. Alors, les arguments en faveur de la vaccination sont tres solides, personne ne cache rien, avouons-le. Tout le monde peut signaler un effet indesirable, il existe un systeme de signalement ouvert. Si vous le souhaitez, le Dr Pistol vous donnera plus de details. Mais nous encourageons vraiment tout le monde a signaler ces effets secondaires apres la vaccination. Malheureusement, elles nont pas ete confirmees ou heureusement ne lont ete que dans tres peu de situations, comme je vous lai dit un peu plus tot. Journaliste : Je voudrais que vous nous donniez une autre explication. On sait ce qui sest passe au Parlement avec les debats sur le certificat COVID, le certificat vert. Vous parliez dune solution legislative. Quand viendrait-elle et sous quelle forme ? Alexandru Rafila : Nous deciderons ensemble de la forme, si cest une solution qui vient du Gouvernement ou ira directement au Parlement. Cependant, une solution du gouvernement se retrouvera egalement au Parlement, a la fin. Nous devons creer le cadre, ne pas lier la solution legislative dintroduction. Introduction basee sur un algorithme, comme je lai dit, mais la solution legislative devrait etre prise dici la fin de cette session parlementaire. Journaliste : Cela veut-il dire dici la fin de cette annee ? Alexandru Rafila : Jusqua la fin de cette annee. Journaliste cette nouvelle vague, au-dela de lactivation de la capacite que nous avions en plus de la vague que nous traversons encore, au-dela de lactivation de cette capacite, ce que nous faisons en plus car, nous lavons vu, la realite a il depassait la capacite de gestion que javais ? Raed Arafat : Donc, comme solutions et, au moins jai vu que le ministere de la Sante a annonce limplication de la medecine primaire, augmentant la capacite des cliniques ambulatoires, il y a encore une chose que nous devons tres bien examiner, de plus en plus de cas sont commencent a apparaitre des post-COVID, longs COVID, comme on dit, qui necessitent une attention et des soins attentifs et auxquels il faut trouver des solutions pour cela. Cetait lune des conclusions de mes collegues dIsraël, qui nous ont dit quils voyaient deja ce phenomene, que lapres-COVID commence deja a apparaitre dans les unites durgence, il commence a apparaitre dans differentes zones, et ici la recommandation est faire certaines cliniques de pneumologie, infectieuse... Alexandru Rafila : Recuperation. Raed Arafat : Exactement, pour traiter ces cas. Ce sont donc des mesures supplementaires que le ministere de la Sante a annoncees. De notre point de vue, et nous nous en occupons surtout au centre de coordination, et ce que nous avons fait jusqua present, cest la tentative daugmenter la capacite et de resoudre les problemes de combat lorsque la vague commence a grandir et commence a impacter le systeme de sante. les services durgence, et pas seulement, sur les services ATI et sur le reste des services, infectieux, pneumologie, etc. Donc, les mesures seront combinees, les mesures de capacite plus les mesures pour engager dautres secteurs du systeme de sante a venir en soutien et a soulager les secteurs durgence, où, en effet, vous devez voir les patients qui ont besoin de soins avances, donc cest important de le dire. JOURNALISTE : Dun autre cote, dites-vous, les cas sont encore sporadiques et il faudrait environ trois semaines pour faire ces etudes de sequencage... Alexandru Rafila : Non, non, pas les etudes de sequencage. Concernant la capacite neutralisante des anticorps qui surviennent apres la vaccination. Journaliste : Avons-nous le temps ? Nest-il pas long dattendre et de voir ce qui se passe? Alexandru Rafila : Eh bien, nous nattendons pas. Qui attendons-nous ? Nous nattendons pas du tout. Je ne pense pas quil resulte de ce que nous vous avons dit que nous attendions quoi que ce soit. Nous nattendons pas. Nous nous preparons, en fonction des conclusions de ces etudes ou de ces etudes, bien sûr nous nous adaptons a ce moment-la sur la strategie de vaccination, la maniere de mener les activites publiques, etc. Cela ne veut pas dire que nous attendons que cela se produise, mais nous devons disposer dinformations scientifiquement validees. Journaliste : Monsieur le Ministre, je voudrais dabord une precision, cette loi, dites-vous, relative au certificat COVID, pourrait-elle prendre la forme dune ordonnance durgence a emettre plus tot ? Alexandru Rafila : Il reste a discuter avec toutes les institutions concernees. Cela devra egalement etre discute au sein de la coalition, cela doit etre assume dun point de vue politique, afin de repondre a cette urgence de sante publique et de creer un mecanisme transparent et previsible et connu pour lutilisation de ce certificat COVID, qui ne doit en aucun cas etre discrimination, ni considere comme un element de coercition, mais plutot un element de protection de la sante et de lutte contre la pandemie, afin que nous ne repetions pas lexperience de la vague 4. Pour le moment, il est certain que personne ne sait ce qui va se passer, probablement cette vague 5 que nous associons a une intensification des activites pendant les vacances et nous ne pouvons pas lexclure, elle ne sera pas liee a la nouvelle souche, il est trop tot, mais nous ne devons en aucun cas eviter ou exclure quune telle souche peut potentialiser lagressivite dune telle vague. Journaliste : Je voulais aussi vous demander si vous aviez discute avec le Premier ministre aujourdhui du transfert de certaines responsabilites du DSU au Ministere de la Sante ? Alexandru Rafila : Nous nen avons pas discute, il ne sagit pas de deplacer des responsabilites, il sagit dharmoniser les procedures au sein des institutions qui collaborent actuellement pour gerer la pandemie. Journaliste : Et une question pour M. Arafat. Une polemique est nee dans lespace public liee aux tests pour les eleves, que ces kits seraient arrives non montes dans les ecoles et .. Raed Arafat : Non. Avouons-le, je sais de quoi il sagit. Ces tests, et quand jai apporte les tests antigeniques rapides, ils viennent dans des boites... Alexandru Rafila : Oui, mais les 25 sont les baguettes, sont le conteneur de solution, cest lendroit où vous prenez et faites le melange et tout et ensuite la boite où cela est mis pour voir le resultat. Ils ne viennent pas en tant que test assemble. Tout vient separement et lorsque nous faisons les tests, nous prenons un morceau de chacun, les mettons et les testons. Si on fait une demande en approvisionnement, si dans le cahier des charges il etait ecrit dans /.../ en approvisionnement quon veut que les tests soient assembles individuellement, un : il y avait le risque de ne pas trouver d`offre, notamment aux quantites souhaitees ; deux : cela signifiait que la livraison devait peut-etre etre beaucoup plus tardive, car on aurait dû changer de mode de livraison et faire attendre quelquun pour les assembler et les livrer. Cest pourquoi ils ont ete pris, je ne vois pas de probleme a prendre un composant de chacun des quatre ou trois composants qui sont et a les mettre au meme endroit. Alors cest tout. Mais cest ainsi quils sont livres et cest ainsi que les tests antigeniques rapides ont ete livres, et cest ainsi que les tests en general qui etaient des tests rapides ont ete livres, cest ainsi quils sont livres, soit dans de petites boites soit dans des boites plus grandes sur le quatre composants qui ne sont pas combines dans un conteneur separe. Journaliste : Si le resultat est affecte de quelque maniere que ce soit par le fait que le kit complet ne vient pas et ... Raed Arafat : Cela ne devrait pas avoir deffet, car cest ainsi que tous nos tests dantigenes ont ete utilises. Journaliste : Si vous me permettez une precision ici. Dans cette reclamation concernant les tests de salive, il est montre que ces tests sont arrives dans les ecoles sans instructions et sans ... Raed Arafat : Non. Chacun a un jeu dinstructions, qui sy multiplie. Ainsi, il suffit au niveau de lecole de multiplier linstruction qui est donnee, afin qu`elle soit distribuee a chaque personne qui administrera le test. Mais linstruction de test est arrivee, donc il ny a eu aucun probleme. Et notre priere a tous est de travailler ensemble. Il faut faire ainsi pour que vraiment les utiliser pour le depistage et pour voir si quelquun peut vraiment etre positif, pour confirmer apres ca, que on sait quapres ca vient la confirmation, que ce nest pas le test final, cest le test de depistage seulement. Cest pourquoi notre demande a tous est de comprendre que nous avons tous besoin de collaborer, de travailler ensemble. Donc, ce nest pas un gros probleme de prendre ces composants et de les mettre separement pour chaque personne qui sera testee. Journaliste : Monsieur le ministre, la Commission europeenne discute de la validite du certificat pour une duree de neuf mois pour les personnes vaccinees avec le regime complet, de la possibilite de prolongation apres la dose de rappel. Envisageriez-vous egalement cette option dans notre pays? Et une precision, si vous preniez en compte cette option, discuterions-nous du certificat vert, celui pour les deplacements ou du certificat COVID pour les autres activites ? Alexandru Rafila : Il y a deux choses distinctes. Le certificat vert est reglemente au niveau de lUnion europeenne. Et si au niveau de lUnion europeenne il est decide que ce certificat vert a une certaine validite, en fonction dun certain schema de vaccination, nous ferons de meme que les autres membres du club. Nous sommes dans un club, nous devons suivre les regles. Au niveau national, cela reste a voir. Et pourtant jevoquerais un autre element, et en parlant de la troisieme dose de rappel, il faut voir ce quil advient de ces etudes qui font reference a lefficacite du vaccin, par rapport a dautres souches, pas forcement celle-ci, avec dautres souches emergentes qui peuvent ou non etre neutralisees par les anticorps resultant de la vaccination. Je pense que ce sujet est une discussion prematuree en Roumanie. Je pense quil est plus important de vacciner la moitie ou plus des Roumains qui nont pas encore reussi a se faire vacciner, et pour la troisieme dose on doit expliquer que, pour les personnes, par exemple, de plus de 60 ans ou pour celles qui souffrent de maladies chroniques , cest utile justement pour eviter de tomber malade dans une situation où la reactivite du corps est de toute facon differente, elle est diminuee et alors la troisieme dose peut avoir cet effet booster, si on veut, mais pour certaines personnes elle complete le schema de vaccination, cest a dire chez les personnes immunodeprimees, le schema complet, si vous voulez, la vaccination se fait en trois doses. Cest la reponse. Jurnaliste: Et encore une question, si vous me le permettez. Nous sommes entres dans la saison froide, une saison au cours de laquelle le virus de la grippe apparait egalement qui pourrait faire pression sur lesysteme de sante. Nous avons maintenant cette nouvelle menace avec une souche beaucoup plus contagieuse, nous ne savons pas si elle est encore plus forte et nous entrons egalement dans la vague 5. Alexandru Rafila : Le systeme de sante en Roumanie, toujours en hiver, est soumis, au moins aux hopitaux des maladies infectieuses, a moi a lHopital, a Matei Balș, il y a un grand afflux. Maintenant, nous nous trouvons dans une situation un peu paradoxale car lannee derniere le virus de la grippe na pas du tout circule et cela a demobilise de nombreuses personnes, peut-etre, pour se faire vacciner. Generalement, apres une saison où il ne circule pas, suit une saison où la circulation sintensifie. Cest le meilleur moment pour tout le monde de se faire vacciner. Il y a deux millions de doses de vaccin, je pense, qui ont ete achetees par le Ministere de la Sante, il y a le vaccin disponible en pharmacie pour dautres categories de personnes qui veulent le faire. Bien sûr, nous avons un avantage, si lon veut, si lon peut le considerer ainsi, ces mesures de distanciation, le port du masque, la prevention, et lhygiene par exemple, empechent aussi la transmission de linfection grippale. Donc, voici la partie favorable qui ne menera peut-etre pas a une situation telle que vous la decrivez, mais il faudra se preparer pour pouvoir faire le diagnostic differentiel entre la grippe et linfection au nouveau coronavirus, car, du point de vue vue de la symptomatologie, ils sont assez proches. Journaliste : Merci ! Raed Arafat : Merci ! 2021-11-27 16:21:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2021-11-272021-11-27guvernul-ciuca-26nov-2.jpgÎntâlnire de lucru cu ministrul Sănătății, Alexandru Rafila, și directorul Centrului Național de Supraveghere și Control al Bolilor Transmisibile, Adriana PistolȘtiri din 27.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/reunion-de-travail-avec-le-ministre-de-la-sante-alexandru-rafila-et-la-directrice-du-centre-national-de-surveillance-et-de-controle-des-maladies-transmissibles-adriana-pistol2021-11-27 15:08:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2021-11-272021-11-27guvernul-ciuca-26nov-7.jpgÎntâlnire cu primarul general al Capitalei, Nicușor DanȘtiri din 27.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-avec-le-maire-general-de-la-capitale-nicu-or-dan2021-11-27 15:04:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2021-11-272021-11-27guvernul-ciuca-26nov-5.jpgBriefing de presă susținut de ministrul Afacerilor Interne, Lucian Bode și de ministrul Finanțelor, Adrian Câciu, la finalul ședinței de guvernȘtiri din 26.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-26 17:23:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-26-06-03-34big_2021-11-262021-11-26sedinta-de-guvern-3.jpgDeclaraţiile premierului Nicolae-Ionel Ciucă la începutul şedinței de guvernȘtiri din 26.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/reunion-du-gouvernement-du-26-novembreDeclarations du Premier ministre Nicolae Ciuca au debut de la reunion du gouvernement Nicolae Ciucă : Bonjour ! Nous commencons la reunion du gouvernement. Nous avons trois points importants a lordre du jour. Au premier point, nous avons le projet dordonnance durgence concernant la rectification du budget de lÉtat pour 2021 et letablissement du cadre juridique pour loctroi dun pret subordonne par lÉtat roumain, par lintermediaire du Ministere des Finances, en tant quactionnaire de CEC Bank SA. Le deuxieme est le projet dordonnance durgence pour la rectification du budget des assurances sociales de lÉtat pour 2021. En outre, nous avons deux projets d`Arretes de gouvernement. Le premier vise a modifier et a completer les annexes 2 et 3 de l`Arrete du gouvernement no. 1183 de 2021 relatif a lextension de l`etat dalerte sur le territoire de la Roumanie, a compter du 2 novembre 2021, ainsi qua etablir les mesures a appliquer pendant celle-ci pour prevenir et lutter contre les effets de la pandemie de COVID-19. Le deuxieme projet d`Arrete concerne linstauration du 29 novembre 2021 comme jour ferie. Compte tenu de ces activites, nous entrerons immediatement dans le debat sur chaque sujet de lordre du jour. Il y a deux mentions que jaimerais aborder concernant le projet du deuxieme arrete de gouvernement, a savoir que le 29 novembre sera un jour ferie. Dans le contenu de l`arrete, il y a une serie de dispositions concernant les entreprises et unites de production a feu continu et on y observera les dispositions au niveau de chaque ministere, au niveau de chaque structure, afin dassurer la continuite du travail. Mais, etant donne que cette rectification budgetaire doit avoir lieu, je pense quil est necessaire que le Ministre des Finances et les autres ministres qui pensent quils auront des implications sur limpact des modifications du budget sur chaque ministere maintiennent la continuite de leur travail. Afin de ne retarder en aucun cas la continuite de l`allocation des fonds pour les structures beneficiaires. Le deuxieme theme est lie a la maniere dont chacun dentre vous va preparer et simpliquer dans les activites preparatoires et celles qui seront organisees a l`occasion du jour de la Fete Nationale, tant au niveau de la Capitale quau niveau de chaque departement, au niveau de chaque prefecture. Je remercie les medias ! 2021-11-26 13:29:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_sedinta_lucasedinta_lucasedinta-de-guvern-36.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă la ceremonia de învestire în funcție a ministrului Apărării Naţionale, Vasile DîncuȘtiri din 26.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca-a-particip-e-a-la-ceremonie-d-investiture-du-ministre-de-la-defense-nationale-vasile-dincuLe discours du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciucă lors de la ceremonie dinvestiture du ministre de la Defense Nationale, Vasile Dincu Nicolae-Ionel Ciucă : M. le ministre de la Defense, Lieutenant General Chef de la Defense, MM les secretaires dÉtat, Generaux, Officiers, Contremaitres militaires, Sous-officiers, Personnel civil, Soldats de grade, Il arrive un moment où il faut se separer de quelque chose. Aujourdhui, je me separe de linstitution qui etait la deuxieme famille pour moi et pour tous ceux qui sont ici dans la salle aujourdhui. Dailleurs, je pense quil ny a pas que moi, chacun de vous peut dire que nous avons passe plus de temps au sein de cette famille quavec les familles a la maison. Je ne parlerai pas de ce que jai fait, je parlerai des gens avec qui jai fait, des gens que, Monsieur le ministre, jai apprecies et apprecierai toute ma vie, car avec eux jai realise tout ce que cela a represente objectivement la mission assumee au niveau du Ministere de la Defense Nationale. Je peux vous dire que j`ai toujours pense aux gens, car la technique peut sacquerir, se preparer, se maintenir en etat de fonctionnement, mais cela ne se fait pas tout seul, mais cela se fait par leffort, le professionnalisme et le devouement des gens, par leur enthousiasme. Quand on parle des gens en uniforme, il faut partir de ceux qui choisissent des le plus jeune age, a partir de 14 ans, a porter luniforme du lyceen militaire, jusqu`a ceux qui, a un moment donne, mettent luniforme de cote, partent en reserve, mais restent toujours militaires. Ils seront militaires toute leur vie et noublient pas quen cas de besoin, ils repondront lorsque le pays les appellera. Pour en revenir aux gens, nous avons ete tres preoccupes par le systeme deducation militaire, depuis le pre-universitaire, luniversite et le developpement de carriere. Cest vous qui, en 2016, nous avez approuve - avec Monsieur le ministre Courage, si je me souviens bien alors, dans votre bureau, nous avons discute - vous avez approuve le retablissement du College militaire de Craiova. Voila quapres quelques annees, dans un court laps de temps, nous pourrons inaugurer la nouvelle construction du lycee, du College militaire de Craiova, qui est pratiquement un objectif qui est parti de zero et qui sera un modele de ce que signifie un etablissement denseignement pre-universitaire. On a aussi investi dans tous les autres colleges et, en particulier, on a investi dans la qualite de lacte educatif, du processus educatif. Lenseignement universitaire a egalement sa place dans lagenda des priorites du Ministere de la Defense Nationale et nous pouvons vous dire que nous avons des institutions qui aujourdhui peuvent egalement etre considerees comme un modele, reussissant a moderniser et a transformer ce qui, a un moment donne, ne tenait plus le pas avec le besoin de developpement et de dotation en capacites militaires et c`est egalement une education fonctionnelle, disons-nous, conformement aux normes que nous avons assumees. Pour les personnes egalement, nous avons cherche a realiser tout ce quexigent les equipements et la dotation, afin quelles puissent remplir leurs missions. Nous avons eu des discussions au niveau de lÉtat-major de la Defense, au niveau du ministere, pour pouvoir appliquer les lecons apprises au cours des annees que nous avons passees sur les theatres doperations afin que les militaires puissent avoir tout ce dont ils ont besoin, pour etre capable daccomplir leurs missions. Nous avons egalement cherche a trouver tout ce qui pouvait signifier le niveau le plus approprie pour lArmee roumaine en termes dequipements et de technique militaires, car nous avions besoin et devons encore moderniser lequipement et et la technique pour atteindre des capacites, conformement au niveau dambition de notre pays pour augmenter sa capacite de defense. Nous avons egalement dresse une liste de normes que nous avons dû respecter en tant que pays membre de lOTAN et de maniere a accroitre la pertinence de notre pays au sein de lAlliance et egalement au sein de lUnion europeenne. Pratiquement, a travers tout ce qui a ete realise grace a cet accord de tous les partis politiques, d`allouer 2% du PIB a la defense ce nest pas seulement une reponse a une decision de lAlliance, mais pratiquement une decision qui vient et soutient la necessite de renforcer la capacite de defense du pays. Parce que je viens de parler des deux organismes europeens, lUnion europeenne et lAlliance de lAtlantique Nord, il y a ici des personnes qui sont directement impliquees dans le processus delaboration de la boussole strategique au sein de lUnion europeenne et du nouveau concept strategique de lOTAN qui sera approuve lannee prochaine lors du Sommet de a lAlliance. Il y a eu aussi, et il y a encore, des activites liees a tout ce que cette partie de la modernisation des capacites implique, de la creation et du renforcement du commandement de la cyber defense au commandement des forces speciales - je ne donne que quelques exemples, car larmee a commence a modifier les capacites et a les mettre a niveau pour repondre aux defis et aux besoins de reponse aux nouvelles menaces. Il nous reste un volet particulierement important, celui de la logistique. Nous savons tres bien que derriere toute action militaire il faut une logistique tres forte. Tous ces enjeux sont tres bien etablis par des procedures internes et vous verrez que vous avez des professionnels, des gens qui savent, qui ont travaille dans des commandements allies, travaille dans des commandements internationaux, effectue des missions sur des theatres doperations et tout ce quils ont acquis, de lexperience et de la sagesse. chacun deux sera utilise pour vous aider a prendre les bonnes decisions. Cest pour moi, bien sûr, un moment demotion que je narrive pas a surmonter de toute facon. Nous sommes tous humains, et dans de tels moments, lemotion est naturelle. Je crois, Monsieur le ministre, que vous prendrez en charge un ministere dont les gens sattendent a ce que vous leur disiez simplement quoi faire, quelle mission ils ont, quelle est votre intention et ils vous soutiendront, car, comme je vous lai dit, ils peuvent le faire. Jai parle un peu plus tot denthousiasme. Tout ce que j`ai pu voir dans ma carriere chez les gens ce fut lenthousiasme et le desir de performer. En fait, je pense quon ne pourra pas atteindre les objectifs si on ne sait pas mettre en avant lenthousiasme des gens. Ce sont eux qui, a chaque fois que cetait plus difficile, ont trouve des solutions et non seulement ils ont trouve des solutions - vous serez surpris par leur imagination et leur creativite - et ainsi nous avons reussi a surmonter toutes les difficultes que nous avons eues. A ce titre, Monsieur le ministre, afin de ne pas parler plus quil nest necessaire, permettez-moi de madresser a mes collegues, mes camarades, pour les remercier et leur dire a quel point jai ete honore detre votre commandant. Vasile Dincu : Permettez-moi, etant une distance sociale assez grande, qui ne se retrouvera pas dans la distance entre nous plus tard, de parler sans masque. Monsieur le Premier ministre, General Petrescu, commandant de lArmee roumaine, Monsieur le secretaire dÉtat, Generaux, officiers, sous-officiers, a lepoque où jai suivi le stage militaire on sappelait ouvrier civil, aujourdhui je pense quil nest plus appele ca, mais je me souviens il y a 40 ans /.../. Cest un type de remise et de reprise de mandat que, bien que j`aie ete ministre, je nai jamais rencontre, a plusieurs egards. Dabord parce que cest une situation emotionnelle particuliere. Jai regarde vos visages pendant que le general Ciucă parlait et jai vu de lemotion, jai vu des yeux humides, jai aussi ressenti dans la voix dun vrai militaire un tremblement qui signifie une dimension humaine et emotionnelle extraordinaire. Cest pourquoi je ne peux mempecher detre emu et comme lemotion est transmise, je suis tres heureux de vivre un tel moment dans lequel lun des generaux les plus importants de lArmee roumaine prend la direction de notre societe, la direction du Gouvernement de la Roumanie. Cest un moment important pour moi et je me sens particulierement honore detre ici avec vous et dassumer une mission tres importante, probablement la mission la plus importante de ma vie et jespere pouvoir atteindre le niveau que cela exige de moi ce mon nouveau statut. Mais je suis content que mon chef de gouvernement soit un homme qui vit la defense et du pont de vue de linteret national, il y a consacre toute sa vie et, de ce point de vue, je compte beaucoup sur son soutien que jaurai certainement Jespere que le Premier ministre saura former une equipe composite au sein de lequipe gouvernementale, pour apporter lesprit de collegialite, de fraternite qui existe dans lArmee roumaine, lemotion qui signifie etre ensemble pour le meilleur et pour le pire. Cest ce dont la politique roumaine a besoin. Par contre, mon mandat sera, je vous le dis depuis le debut, sous le signe de la continuite, car il va falloir... et je sais que ce nest pas chose facile de mener les grands projets que l`Armee roumaine a pour le moment. Et un projet tres important, au-dela des missions strategiques, celles liees au partenariat avec lOTAN, lUnion europeenne, la preparation du Sommet de Madrid, qui fondera un nouveau concept strategique dans ce monde devenu de plus en plus imprevisible, donc au-dela de tout cela je pense que nous devrons participer au maximum a un projet qui signifie la resilience de la Roumanie. La resilience de la Roumanie signifie la capacite de la Roumanie a sadapter a des situations imprevues, davoir une capacite naturelle a sadapter, comme le dit un grand statisticien, celui qui a aussi ecrit Le cygne noir, Nassim Taleb, pour construire une societe anti-fragile. Pour le moment, la societe roumaine nest pas preparee a cela. LArmee roumaine est actuellement la composante de modernite la plus avancee dans notre societe. Probablement dans une large mesure, le fait que nous soyons membres de lOTAN a aide lArmee roumaine a passer devant la societe et nous esperons que nous reussirons, etant donne que nous serons dans le nouveau gouvernement deux personnes qui se consacreront a la defense nationale pour faire cette jonction avec la societe, pour preparer la societe a un avenir qui, on le voit, est imprevisible et mouvemente. Je veux prendre en charge a lavenir tous les projets et je prendrai en charge tous les projets de ce ministere et ce sont des projets tres grands et audacieux. En tant que sociologue, pour la realisation des grands projets je mappuie naturellement sur votre experience de militaires, sur le devouement que vous avez certainement, lamour de la patrie, qui ne fait aucun doute, et le sens des responsabilites que vous avez. En revanche, mon experience de sociologue me permettra dimaginer quelques projets qui sont en grande partie vos projets, mais je pourrai les suivre de mon point de vue en priorite. Je minteresse beaucoup aux gens. Comme la dit et jetais tres heureux que M. le, Premier ministre, le general, l`ait dit, les gens sont le capital le plus important. La technologie est importante, mais les gens dabord. Je minteresserai a la qualite de vie et au niveau de vie des gens. Je devrai etre, et c`est ce que je le comprends, le lien entre les civils et les militaires dans une societe - le partenariat. Je veux dire, qu`il faut faire un partenariat loyal, dans lequel jessaierai detre la meilleure interface avec la societe politique, avec la societe civile en general, avec le Parlement et, en meme temps, pour pouvoir defendre lArmee comme lArmee nous defend tous. Parfois, malheureusement, dans nos democraties, cela est necessaire, car les societes contemporaines sont fragmentees, il y a une rupture entre la politique, souvent, et les objectifs nationaux, et jespere que nous allons reussir dans le cadre du gouvernement que nous avons cree en ce moment a unir tous les objectifs de la societe avec un programme gouvernemental qui soutient egalement lArmee. Je soutiendrai les programmes de dotation. Parce que les gens sont importants, cest vrai, larme la plus importante est lesprit humain, mais au-dela, pour une situation comme celle que nous avons actuellement, nous avons besoin dequipements au plus haut niveau. Je pense que, la aussi, jespere que nous allons faire une grande, plus grande ouverture, en termes de relation avec les universites civiles, avec les instituts de recherche. Jai visite, un ami ma invite a voir lUniversite technique militaire, jai ete tres impressionne il y a quelques annees. Jai vu des gens speciaux. Jai egalement eu quelques doctorants dans le domaine militaire ces dernieres annees, qui ont etudie la guerre psychologique avec moi, ont etudie le soft power et dautres sujets importants, lies a la contemporaneite, lies a la derniere periode. Jespere faire venir le plus de civils possible, reussir a faire venir le nombre plus grand de civils possible aux cours du College National, afin de creer, a partir de ceux de ladministration, meme au niveau local, un esprit commun concernant notre politique de defense nationale. Car il va falloir beaucoup travailler sur ce qui est aussi une de mes preoccupations - un journaliste ma critique, car il m`a dit que ce nest pas tres important - la culture de securite. Je me souviens et jai raconte hier soir a un partenaire ce quun ancien president de la Serbie avait dit. Il a dit : si javais compris a temps que le pays ne se defend plus quaux frontieres, que le pays se defend meme a des milliers de kilometres, alors mon pays aurait ete dans un autre endroit maintenant, il aurait ete beaucoup plus moderne et beaucoup plus developpe. Il va falloir convaincre, montrer a la societe que les partenariats, la solidarite au sein de lOTAN sont des choses tres importantes, cest un niveau de civilisation, cest une famille moderne, qui se fonde sur des valeurs, pas seulement sur des engagements et des traites, tout cela se fonde sur des valeurs communes et sur lechange de valeurs communes. Jaime a croire que notre presence consistante au sein de lOTAN et dans toutes les composantes de defense regionale, lespace europeen, signifie non seulement un badge sur notre poitrine, pas seulement un element dans le CV, mais cela signifie que nous partageons ensemble une culture de la modernite, sans que nous perdions notre identite, sans oublier que nous avons des interets nationaux et nos interets nationaux sont la premiere chose, mais dans notre interet national entre, dans ma vision, ce partenariat avec les autres, pour soutenir les autres, pour travailler ensemble. M. le Premier ministre ma offert une surprise dans la premiere heure de mon mandat apres ma prestation du serment, il ma jete directement dans la piscine, pour apprendre a nager, cest-a-dire quil a annonce que nous devions aller au sommet B9 a Bucarest. Cela a ete un choc pour moi, mais au-dela de cela, jai realise, en parlant a mes collegues, pour ainsi dire, que si je suis... l`encre de mon serment na pas encore seche, jai realise a quel point cest important le soutien emotionnel et politique, le soutien de la societe a un pays lorsquil est en danger ou lorsquil est menace. Lune des conclusions que nous avons rendues publiques hier soir lors de notre sommet fut notre solidarite envers la Pologne, la Lettonie, la Lituanie, les pays qui subissent actuellement une agression. La discussion privee ma montre une fois de plus a quel point il est important de comprendre que lon peut vivre ahssi pour les autres, pouvoir participer au drame des autres en cas de besoin. Il y a quelques autres choses que jaimerais poursuivre. Au-dela des programmes de dotation, je pense que, etant aussi, je souhaite aussi nouer un partenariat plus serieux avec les commissions de defense du Parlement roumain, car parfois il ny a pas un esprit bien orchestre entre les politiciens et leurs projets et projets qui sont normalement ceux de notre systeme de defense. Par consequent, je vais essayer detre un tres bon mediateur. Je pense quil est important de redemarrer, si possible, dintensifier notre industrie militaire. Je pense quon a des gens qui, grace a notre systeme deducation a la defense peuvent produire de tres bons specialistes, on peut aussi faire venir des specialistes de la societe civile. Je suis tres interesse par un sujet que certains pourraient considerer pas dans la premiere ligne. Au-dela de la qualite de vie des familles de ceux qui ont servi la patrie toute leur vie, qui se sont sacrifies pour elle, je minteresse au culte des heros. Et je suis heureux quil y ait cette preoccupation dans lArmee roumaine. Comme la dit le general, M. le Premier ministre, larmee est une vraie famille. Je veux vous dire quelque chose dont je suis convaincu. La resilience dont nous parlons repose en grande partie sur lidentite et la memoire. Nous devons avoir et garder les moments importants et les personnes importantes, pour les mettre la où nous navons pas dautres valeurs, ils prennent la place dune certaine composante identitaire de la societe, ils sont les piliers de notre identite. LArmee roumaine nous a fourni au fil des ans, car meme maintenant, dans une periode mettons, de paix, comme nous, les civils, le considerons, car cest une periode de paix dans le monde en ce moment, si nous regardons de tres pres ce qui se passe dans notre pays, meme maintenant notre armee a eu assez de sacrifices sur les theatres doperations. Et au-dela de ca je veux travailler dans ce sens pour garder vivante cette memoire, et pas seulement dans les familles des militaires, je veux que dans nos programmes educatifs, jai traite de la strategie de la Roumanie eduquee, jai travaille avec des specialistes, je veux qu`on introduise, comme le monde veut introduire dautres composantes de la modernite pour ainsi dire, je voudrais revenir a certaines des valeurs fondamentales, parce que lArmee roumaine preserve lhistoire et preserve la conscience nationale. Je suis heureux de faire partie de ce projet et je demande votre soutien afin que nous puissions travailler ensemble sur ce projet. Nous devons restaurer la dignite de certaines professions en Roumanie. Cest vrai, lArmee roumaine jouit d`une tres bonne confiance. Il faut maintenir cette confiance et la developper, si possible, car il reste peu de reperes fiables dans notre societe, et je mappuie sur votre exemple, votre apport en temps de paix ou en temps de crise, comme cest le cas aujourdhui, lexemple que lArmee roumaine a donne dans cette pandemie, je pense quil est tres bon et devra etre enregistree comme tel, y compris dans nos programmes culturels, les programmes d`enseignement et tous les autres. Je ne voudrais pas beaucoup parler, car je sais que le temps est precieux, je suis au debut de ma mission a vos cotes, et a lecole philosophique de Pythagore il y avait une coutume : quand on entrait a lecole philosophique on n`avait pas le droit de dire un mot pendant deux ans, jusqua ce que l`on apprenne tres bien toutes les choses de cette ecole. Pour nous, pour les politiques, le temps est plus fragmente, les gouvernements ont des durees de vie plus courtes, mais je tiens a vous dire quen entrant dans votre famille et apres la fin de mon mandat je resterai un proche fidele a cettte famille, en tant que institution moderne de la Roumanie, en tant quinstitution de notre identite. Au terme de ces considerations, je tiens a feliciter a nouveau M. le Premier ministre, le general Nicolae Ciucă, pour lui souhaiter plein succes dans la difficile mission de Premier ministre de Roumanie et lassurer de tout notre soutien. Évidemment, nous ne le faisons pas de maniere desinteressee. Je pense que nous attendons de lui aussi quil nous soutienne, mais je nen doute nullement. Merci beaucoup, je vous souhaite du succes, je vous assure de toute ouverture a tout ce que vous pensez etre nouveau, bon, bien a faire et je suis sûr que le Gouvernement roumain manifestera desormais, au moins pendant notre gouvernement, une attention envers les personnes et lArmee roumaine quil na peut-etre pas manifestee jusqua present. Cest la promesse et jespere que jaurai votre plein soutien pour travailler ensemble afin davoir la capacite operationnelle et la capacite defensive pour la Roumanie et de levolution de la societe comme je vous e disais. Je vous remercie beaucoup ! 2021-11-26 09:41:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_predare_primire_mapnpredare_primire_mapninvestire-ciuca-16.jpgPrima reuniune a Guvernului condus de premierul Nicolae-Ionel CiucăȘtiri din 25.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/la-premiere-reunion-du-gouvernement-presidee-par-le-premier-ministre-nicolae-ionel-ciuca1637942850Declaration du Premier ministre Nicolae-Ionel Ciuca au debut de la reunion du gouvernement Bonne soiree! Ce fut une longue journee, au cours de laquelle toutes les activites procedurales concernant linvestiture du Gouvernement de la Roumanie ont eu lieu et, ce soir, a lieu la premiere reunion du Gouvernement de la Roumanie, apres une periode de crise politique. Je voudrais remercier, une fois encore, le Parlement de la Roumanie de nous avoir accorde son vote de confiance. Je tiens a remercier les partis politiques qui ont compris que, avant tout il y a citoyen roumain et linteret du pays. Nous sommes dans ce format pour parcourir lordre du jour, qui a un seul point. Il sagit dun projet dordonnance durgence concernant la mise en place de mesures au niveau de ladministration publique centrale et pour modifier et completer certains actes normatifs. Avant dentrer dans le debat sur ce point de lordre du jour, je voudrais mentionner quaujourdhui c`est la Journee internationale pour lelimination de la violence a legard des femmes et je pense que le Gouvernement de la Roumanie peut envoyer un message condamnant toute forme de violence a legard des femmes. Merci! 2021-11-25 19:23:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_prima_reuniune_a_guvernului_condus_de_premierul_nicolae-ionel_ciucă.jpgParticiparea premierului Nicolae-Ionel Ciucă, alături de ministrul Apărării Naţionale, Vasile Dîncu, la Reuniunea „Iniţiativa Bucharest 9 (B9)”, în formatul miniștrilor apărăriiȘtiri din 25.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-25 18:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-25-06-13-59big_image_3_resize.jpgCeremonia depunerii jurământului de către noul guvern condus de Nicolae-Ionel CiucăȘtiri din 25.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/la-ceremonie-de-prestation-de-serment-du-nouveau-gouvernement-dirige-par-nicolae-ionel-ciuca2021-11-25 16:45:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_downloadsdownloadsinvestire-ciuca.jpgDiscursul premierului desemnat, Nicolae-Ionel Ciucă, în plenul ParlamentuluiȘtiri din 25.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-25 16:19:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_2021-11-252021-11-25investire-ciuca.jpgBilanțul activității Guvernului Florin Cîțu, la încheierea mandatuluiȘtiri din 25.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-25 12:01:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-25-05-43-23big_sigla_guvern.pngGuvernul se alătură campaniei internaționale pentru eliminarea violenței împotriva femeilorȘtiri din 25.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-25 11:06:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-11-26_at_07.25.15.jpegÎntrevederea oficială a premierului Florin Cîțu cu președintele Republicii Moldova, doamna Maia SanduȘtiri din 23.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/entrevue-officielle-du-premier-ministre-florin-citu-avec-la-presidente-de-la-republique-de-moldavie-mme-maia-sanduCOMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Premier ministre Florin Cițu a accueilli, mardi 23 novembre 2021, au Palais Victoria, la Presidente de la Republique de Moldavie, Maia Sandu, a loccasion de sa visite officielle dans notre pays, a linvitation du President de la Roumanie. Les discussions avec la presidente Maia Sandu ont porte sur les mesures de soutien approfondi par la Roumanie aux processus de modernisation et de mise en œuvre des reformes democratiques promues par la Presidente et le Gouvernement de la Republique de Moldavie, ainsi que les efforts dintegration europeenne de la Republique de Moldavie. Lors de la rencontre officielle avec le Premier ministre Florin Cițu, la Presidente Maia Sandu la remercie pour le soutien constant apporte par le Gouvernement de la Roumanie au profit des citoyens de la Republique de Moldavie, notamment dans le contexte de la pandemie de COVID-19. Lors de la visite au Palais Victoria, le ministre de lÉducation Sorin Cimpeanu et son homologue de la Republique de Moldavie ont signe lAccord entre le Gouvernement de la Republique de Moldavie et le Gouvernement de Roumanie sur la reconnaissance mutuelle des diplomes, certificats et titres scientifiques. LAccord introduit des regles qui simplifient le processus de reconnaissance des diplomes, avec un impact positif sur la mobilite academique et professionnelle entre les deux États. La visite de la Presidente de la Republique de Moldavie est la premiere visite officielle en Roumanie quelle effectue apres les elections anticipees du 11 juillet 2021 et sinscrit dans le cadre de la celebration cette annee du 30e anniversaire de letablissement des relations diplomatiques bilaterales. La visite est une tres bonne occasion de reconfirmer la relation speciale et privilegiee du Partenariat strategique pour lintegration europeenne de la Republique de Moldavie, fondee sur la communaute de langue, de culture et dhistoire. Participation du Premier ministre Florin Cițu a la signature de lAccord entre le Gouvernement de la Roumanie et le Gouvernement de la Republique de Moldavie sur la reconnaissance mutuelle des diplomes, certificats et titres scientifiques 2021-11-23 14:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_0546.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele CNCAV, și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul SănătățiiȘtiri din 23.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante1637767949Valeriu Gheorghiţă : Bonjour. Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Je commencerai par mentionner que nous aurons 45 minutes, le temps sera limite. Nous avons la confirmation que le 25 novembre, lAgence europeenne des medicaments fera la recommandation dautorisation. Il est probable que le 26 novembre la Commission europeenne autorisera ladministration du vaccin de BioNTech Pfizer a la tranche dage 5-11 ans et, comme nous lavons annonce, je pense qua la mi-decembre le vaccin de Moderna recevra lautorisation de recommandation pour le groupe dage 6-11 ans. Je rappelle que la posologie pour cette tranche dage, 5-11 ans, est de 10 microgrammes dans un schema en deux doses a 21 jours d`intervalle.. Il existe des flacons multidoses, des flacons a dix doses, qui ont une stabilite a la temperature de 2-8 degres pendant dix semaines. Je vous disais la semaine derniere que nous avons commence les preparatifs de lorganisation logistique de la campagne de vaccination, dans le sens dorganiser des cabinets de vaccination aussi bien dans les formations sanitaires que dans les centres de vaccination hors formations sanitaires et aussi d`optimiser la programmation et le Registre National Électronique de Vaccination. . A ce moment-ci, la situation preliminaire concernait le nombre de cabinets de vaccination adresses aux enfants du groupe dage 5-11 ans : environ 45 cabinets sont identifies dans les formations sanitaires et 135 autres cabinets de vaccination dans les centres où le vaccin de la societe BioNTech / Pfizer est actuellement utilise. Ces situations seront en dynamiques et, au fur et a mesure que nous aurons un achevement du nombre de cabinets, nous le communiquerons. En outre, dans la Plateforme de programmation nationale, dans chaque centre de vaccination, il sera mentionne que des vaccins peuvent etre administres pour cette tranche dage 5-11 ans. On associera probablement a chaque centre, sur la carte, une icone qui identifie cette possibilite dadministration aux enfants et aussi au centre lui-meme on lui donnera un autre nom afin que pour la population il soit facile de sidentifier et de faire la programmation. Je vous rappelle qua la fin de chaque semaine, a lieu un marathon de vaccination a Bucarest, action qui se poursuit jusqua la fin de cette annee. Au cours du week-end du 19 au 21 novembre, plus de 15.500 personnes ont ete vaccinees lors du marathon de vaccination dans les huit centres destines. Également, au niveau national, ce week-end, dautres evenements marathon de vaccination ont eu lieu dans cinq departements, où plus de 4.178 personnes ont ete vaccinees. Concernant les actions de vaccination en zone rurale, avec lappui des equipes mobiles, la semaine precedente des actions de vaccination ont ete lancees dans 29 departements et plus de 11.600 personnes ont ete vaccinees en zone rurale. Si lon regarde levolution des vaccinations a la dose un, dans la semaine du 15 au 21 novembre, un total de 149.893 personnes ont ete vaccinees, soit environ 15 % de moins que la semaine precedente, où environ 175.647 personnes avaient ete vaccinees. En outre domine la categorie des moins de 60 ans, dans une proportion de 77 %. Parmi les personnes nouvellement vaccinees 77% avaient moins de 60 ans et 23% avaient plus de 60 ans. Concernant la vaccination en dose de rappel, avec cette dose, a ce jour, jusqua hier 22 novembre, plus de 1.370.000 ont ete vaccines avec cette dose de rappel. Quest-ce que ca veut dire? Cela represente environ 44 % du nombre total de personnes eligibles actuellement qui peuvent maintenant se faire vacciner avec la dose de rappel, cest-a-dire qui ont au moins six mois apres le calendrier vaccinal complet. Jusqu`au 22 mai, il y avait environ 3,1 millions de personnes entierement vaccinees en Roumanie. Concernant les categories de population qui ont beneficie jusqu`a maintenant de la dose de rappel, la plupart, 57%, sont les personnes vulnerables, des personnes de plus de 65 ans et des personnes atteintes de maladies chroniques. Environ 13% sont des personnes appartenant au systeme medical et social, le reste sont des personnes qui font des activites critiques et des personnes de la population generale qui, je le repete, repondent aux criteres dadministration de la dose de rappel. Aussi, au niveau des etablissements d`enseignement, 6.454 personnes sont vaccinees parmi les eleves par des equipes mobiles et dans les centres de vaccination des etablissements d`enseignement. Pratiquement, cest une augmentation de 26% par rapport a la semaine derniere où il y a eu 5.116 eleves vaccines. Nous avons egalement une augmentation de 31 % des enseignants et du personnel de soutien. Pratiquement, a ce moment-ci, dans les centres de vaccination des etablissements d`enseignement et avec laide des equipes mobiles, plus de 4.450 personnes ont ete vaccinees. Je le repete, une augmentation de 31% par rapport a la semaine derniere, où il y a eu 3..391 personnes. Le nombre de centres de vaccination actifs le 22 novembre pour la population est de 762 centres actifs, totalisant environ 1.120 cabinets de vaccination, avec des fluxes sur les quatre types de vaccins. La plupart sont des cabinets de vaccination qui utilisent le vaccin de Pfizer - 816, suivis des centres qui utilisent le vaccin de Johnson and Johnson - 153, le vaccin de Moderna - 118 et AstraZeneca - 32 flux. Je le repete, pour le moment il ny a pas de doses disponibles pour le vaccin de la societe AstraZeneca. Nous allons recevoir la prochaine tranche juste pour assurer lachevement du calendrier de vaccination pour les personnes qui ont fait la dose un et qui doivent completer leur calendrier de vaccination. Comme nous vous lavions annonce la semaine derniere, lors de la reunion du CNCAV que nous avons eue la semaine precedente, il a ete decide a lunanimite de proposer au Ministere de la Sante de renoncer au vaccin de la societe AstraZeneca a partir de janvier 2022, compte tenu du fait quil y a un tres petit nombre de personnes qui sont vaccinees avec ce type de vaccin au niveau national, etant donne que les flacons sont multi doses, avec dix doses, et le pourcentage de doses sacrifiees est deja tres eleve en termes de rentabilite et de gestion des stocks, proposition que nous avons adressee au Ministere de la Sante. De plus, si lon regarde la vaccination dans les cabinets de medecine familiale, a lheure actuelle, il y a 3.142 medecins de famille qui vaccinent dans leurs propres cabinets, avec une repartition rurale-urbaine similaire, environ 50 %, et jusquau 22 novembre, plus de 868.000 personnes ont ete vaccinees en cabinets de medecine familiale, soit une augmentation denviron 5% par rapport a la semaine precedente. Aussi, au niveau des etablissements sanitaires avec lits, il y a 155 hopitaux publics qui enregistrent les activites de vaccination pour leurs propres patients et il y a plus de 36.337 patients vaccines, soit une augmentation denviron 37% par rapport a la semaine precedente où il y a eu 26..300 patients vaccines. Aussi, dans les hopitaux prives- il y a 26 hopitaux qui ont des activites de vaccination, il y a plus de 5.433 patients vaccines, et ici une augmentation denviron 30% par rapport a la semaine precedente, quand nous avions annonce environ 4.171 patients vaccines. La vaccination avec des equipes mobiles a domicile pour les personnes difficiles a se deplacer ou non se poursuit egalement. 172 equipes mobiles ont ete organisees la semaine precedente et plus de 9.718 personnes ont ete vaccinees avec ces equipes mobiles. En termes de couverture vaccinale nationale, il y a actuellement plus de 7,63 millions de personnes qui ont recu au moins une dose de vaccin et plus de 7,2 millions de personnes vaccinees integralement. En tant que tel, le taux de vaccination avec au moins une dose de la population totale de la Roumanie de 19,3 millions dhabitants, selon les donnees de lInstitut national de la statistique, est denviron 39,5% de la population de plus de 12 ans, le taux de vaccination est actuellement de 45%, et de la population adulte de plus de 18 ans, le taux de vaccination est de 47,5%. Au niveau europeen, le taux de vaccination de la population adulte dans les États membres de lUnion europeenne est denviron 81 % avec au moins une dose et de pres de 70 % avec le schema complet. Aussi, si lon regarde la couverture vaccinale a Bucarest et dans les departements, actuellement a Bucarest le taux de couverture vaccinale avec au moins une dose est de 65,2% ; il y a egalement trois departements qui ont plus de 50% de taux de vaccination Cluj, Constanța et Sibiu. Il y a 23 autres departements qui ont un taux de vaccination entre 40 et 50%, 13 departements qui ont entre 30 et 40% et nous avons encore deux departements avec un taux de vaccination inferieur a 30%, le departement de Covasna, qui a 29,15%, et de Suceava, 28,2%. . En termes de tranche dage, tranches dage et taux de couverture vaccinale, le taux de couverture vaccinale le plus eleve se situe dans la tranche dage 50-60 ans, où il est denviron 54% suivi par la tranche dage 60-70 ans, où il est de 51,2%. Le reste, entre 20 et 50 ans, approche les 50 % ; a 80 ans nous avons 25% et pour les 12-15 ans 15%, les 16-19 ans - environ 36%. Je voudrais egalement mentionner en termes de profil de securite et deffets adverses signales, a ce jour, qu`il y a plus de 19.260 cas signales deffets adverses post-vaccination, avec un taux de notification de 1,3 pour 1.000 doses administrees. . Ce sont les donnees que nous voulions transmettre. Je vais donner la parole a M le secretaire dÉtat Andrei Baciu pour les details suivants. Merci beaucoup. Andrei Baciu : Merci beaucoup, Monsieur le President. Tout dabord, quelques problemes lies au certificat numerique europeen. À ce jour, 9.031.038 certificats ont ete delivres. La proportion est maintenue, la plupart dentre eux, la majorite, respectivement 91,8% sont certifies COVID attestant la vaccination. Par ailleurs, en rapport avec lactivite de vaccination chez les operateurs economiques prives, elle continue, il existe 658 entreprises qui ont effectue de telles activites, dont 96 dans le domaine de lHoReCa, et, a lheure actuelle, cette activite est effectuee au sein de 45 entreprises. . La partie vaccination se poursuit dans differents lieux, dans des lieux atypiques : foires, marches, parkings. Actuellement, il y a un nombre de 197.388 personnes qui sont vaccinees par de telles approches dans de tels endroits. En outre, en ce qui concerne les missions de transport, jusqua present, plus de 16 missions de transport ont ete organisees, auxquelles ont participe plus de 50.550 personnes du Ministere des Affaires Interieures et plus de 14. 525 personnes du Ministere de la Defense Nationale. Concernant les stocks de vaccins dont nous disposons actuellement : la Roumanie a recu 27.644.899 doses de vaccins, dont 17.672..999 vaccins produits par BionTech / Pfizer. 3.182.400 sont des vaccins produits par Moderna. 3.374.000 sont des vaccins produits par AstraZeneca, et enfin 3.415.000 sont des vaccins produits par Johnson and Johnson. Concernant les dons et les ventes, aucune autre etape supplementaire na ete franchie par rapport a la semaine derniere, et concernant les tranches de vaccins a arriver dans le pays, pour Pfizer/BionTech une premiere tranche est deja arrivee, le reste arrivera, jusqua 1.350.000 doses durant cette semaine, et au cours de la derniere semaine de novembre, autres 1.350.000, cumulant un total de 4.001.400 doses pour le mois de novembre. Pour Moderna et AstraZeneca, les livraisons sont suspendues, pour AstraZeneca, comme la dit M. le President, nous attendons les confirmations du fabricant pour la date du prochain versement, tres probablement debut decembre, et pour le vaccin produit par Johnson and Johnson, il sont deux livraisons supplementaires de 369.600 et 144.000 autres doses cette semaine, pour un total de 1.113.600 doses de vaccin pour novembre. Cest a peu pres tout ce que javais a dire.. Merci beaucoup! Monsieur le President, sil vous plait. Valeriu Gheorghiţă : Merci moi aussi ! Je suggere que nous commencions par les questions. Journaliste : Bonjour ! M. le secretaire dÉtat, plus de 700 deces ont ete signales plus tard depuis octobre. Que s`est-il passe, ce probleme avait ete resolu. Pourquoi nont-ils pas ete annonces a temps ? Deces dus au COVID qui ont ete signales. Jai calcule quil y en a plus de 700 ! Andrei Baciu : Malheureusement, il y a encore des problemes lies au processus de rapport. Nous ne parlons donc pas de problemes dintention, mais nous parlons en fait de la facon dont tous ces deces sont signales. Il est important davoir des donnees aussi claires que possible et il est tout aussi important de mentionner que la Roumanie nest en aucun cas le pays le plus sûr pour effectuer de tels ajustements. Au contraire, nous avons maintenant un mecanisme par lequel nous ajustons ces donnees dans un temps tres court. Cependant, sachez quil y a des pays qui ont fait de tels ajustements a un pourcentage significatif des mois apres les premiers rapports. La Roumanie nest donc pas le seul pays où le processus de transfert de donnees subit des modifications ulterieures. Lidee est que les donnees finales soient correctes et de toute facon, je tiens a mentionner encore une fois quil ne sagit pas dune action qui implique des intentions inappropriees, mais plutot des problemes bureaucratiques, des problemes techniques de transmission de ces donnees. Journaliste : Plus de 7.000 antiviraux ont ete detectes a la frontiere. Voici, il y a ce marche noir des antiviraux. Lorsquon les trouve en pharmacie, on peut les prendre sur ordonnance, sous le controle dun medecin, car on sait que les gens ne vont pas a lhopital. Andrei Baciu : Ici, nous devons parler de deux idees. Premierement, toutes les therapies, toutes les molecules que la Commission des maladies infectieuses recommande pour le traitement des patients atteints de COVID-19, sont mentionnees dans ce protocole therapeutique. Vous faites probablement reference a un antiviral qui ne fait pas partie des recommandations de la Commission des maladies infectieuses qui est certes utilise, mais qui nexiste pas en Roumanie, recommande par des experts, par des medecins, par ceux qui definissent le traitement des patients COVID-19, il n`y a pas de recommandation ferme dutilisation. Sil y avait eu des preuves scientifiques a cet egard, elles auraient ete prises en compte, nous aurions trouve une formule par laquelle ce medicament serait introduit legalement en Roumanie et utilise correctement, professionnellement, suite a une consultation, comme suite a une prescription medicale. Mais ce nest pas fonctionnel pour le moment, car il ny a aucune preuve scientifique pour recommander scientifiquement lutilisation de cet antiviral et ensuite la deuxieme idee est dadresser une demande a tous ceux qui contractent malheureusement le SARS-COV-2 de faire faire une consultation, soit avec le medecin de famille, soit une consultation a lhopital. Lie egalement aux antiviraux, il existe la possibilite de liberer le Favipiravir, pour lequel il existe des stocks suffisants, plus de 25.000 boites dans les hopitaux, et ce medicament est libere pour lensemble du schema therapeutique, a domicile, apres une premiere consultation avec un medecin infectieux, consultation a lhopital. Nous avons donc le traitement pour les formes legeres et moyennes. Lidee est daller a lhopital où lon beneficie egalement dun ensemble de tests initiaux, pour connaitre l`etatde la sante et où on prescrit un traitement correct pour letat de sante et pour les comorbidites de chacun. Journaliste : Quen est-il des tests de salive pour les ecoles ? Ny a-t-il pas de largent pour lachat, quand arriveront-ils pratiquement dans les ecoles ? Andrei Baciu : Concernant ce sujet, je ne peux que vous dire la partie liee au Ministere de la Sante, la partie achats est realisee par lOffice national des achats centralises. Les donnees de livraison les plus precises - je suppose que cela interesse en fait tout le monde - peuvent etre communiquees par ceux qui effectuent le processus dachat, car ils sont en contact direct avec ceux qui fournissent ces tests et ce sont eux qui savent quand ils les fourniront. La partie des instructions, la maniere dont le test est reellement effectue, a ete definie par une instruction initiale, il y a deux semaines, qui a ete publiee par le Ministere de la Sante et plus tard un arrete conjoint a ete defini par le Ministere de la Sante - Ministere de lÉducation, qui definit, pratiquement, les devoirs et le role de chacun dans tout ce processus de test. Lorsque les tests arriveront, la partie formation sera terminee et alors chacun pourra utiliser tous ces tests, justement pour prevenir et identifier, en fait, tout cas positif dans les meilleurs delais, arreter une transmission ulterieure et avoir des conditions denseignement definies par la securite la plus elevee possible. Merci! Journaliste : Bonjour ! Pouvez-vous nous dire, sil vous plait, encore une fois où et quand commencera la vaccination des enfants, se fera-t-elle dans les hopitaux pediatriques ou chez le medecin de famille ? Valeriu Gheorghiţă : Il y aura trois possibilites de vaccination : a la fois dans les bureaux de vaccination organises dans les centres actuels, les centres qui sadressent a la population generale ; aussi dans les centres des etablissements sanitaires et il y a evidemment la possibilite de vaccination, y compris dans les cabinets de medecine familiale, lorsque de telles doses seront demandees. Le moment où la vaccination commencera reellement est lie a la livraison des doses, puisque la Roumanie, comme les autres pays europeens, recevra les doses specialement concues pour le groupe dage 5-11 ans. Je vous disais quil existe des flacons differents de ceux qui sont utilises aujourdhui. Journaliste : Les vacances arrivent, les gens vont probablement commencer a se detendre encore plus. A quoi doit-on sattendre, je ne sais pas, peut-etre a partir de la deuxieme quinzaine de janvier ? Valeriu Gheorghiţă : Dapres ce que nous observons en ce moment, dans le reste des pays europeens, dans au moins 20 pays europeens, il y a actuellement une augmentation du nombre de cas signales. En effet, cette augmentation du nombre de cas est egalement suivie dune augmentation du nombre dhospitalisations et de deces où le taux de vaccination est faible et dun decouplage du nombre de cas graves dhospitalisations et de deces dans les pays où le taux de vaccination est faible. est augmente. Cela signifie environ plus de 80-85%, etant considere comme un seuil suffisant pour limiter limpact de la variante Delta sur la population. De ce point de vue, on sattend aussi a ce quune augmentation du nombre de cas se produise probablement dans la seconde quinzaine de janvier, cette vague 5, si on peut lappeler ainsi, et cest pourquoi je pense que notre vigilance doit rester accrue, ne baissons pas la garde, essayons de respecter au maximum les mesures pour eviter la propagation de la maladie, car ce nest quainsi, en limitant la circulation, quon peut reduire la pression en ce moment sur les hopitaux et on voit que, heureusement, levolution est favorable. Nous voulons que cette tendance evolutive se poursuive. Le fait quaujourdhui le taux de test positif soit de 5%, soit le plus bas des deux derniers mois, est une tres bonne chose et montre, en effet, une diminution significative du nombre de cas. En tant que tel, je pense que cette fois, nous devons tirer les lecons de lexperience jusqua present et ici, je pense que tout le monde doit apprendre, tant la population, aue les autorites, et nous devons etre conscients que ce nest que par des mesures visant a empecher la propagation de la maladie que nous pouvons avoir un confort et une stabilite epidemiologique dans la periode suivante. Ces mesures sont, sans aucun doute, la vaccination, en tant que mesure qui limite le risque de devenir grave, de se rendre a lhopital et de reduire le nombre de deces, de prevenir ces deces evitables, et aussi une autre mesure importante est le respect des mesures dhygiene et enfin notamment j`attire lattention sur limportance de la mise en œuvre du certificat vert numerique. Journaliste : Jaurais aussi une question pour le secretaire dÉtat : quadviendra-t-il de la livraison du vaccin pendant les vacances ? sera-t-il interrompu ? Et si la campagne de vaccination se poursuivait alors ? Andrei Baciu : La campagne de vaccination va se poursuivre, evidemment, et nous voulons au contraire laugmenter autant que possible. Maintenant, bien sûr, cest un contexte de vacances dhiver, de fetes chretiennes, mais la campagne va continuer, si lon sen souvient lannee derniere aussi le premier jour de vaccination etait le 27, le troisieme jour de Noël, et les doses sont arrivees le 26, les livraisons ont donc ete effectuees meme pendant les vacances dhiver. Ceux-ci continueront. Maintenant, bien sûr, il faut regarder un peu la partie de programme, car meme pour cette mini-vacance du 1er decembre, on parle du staff medical qui vient apres une periode si chargee, avec un emploi du temps si charge et nous voulons adapter, bien entendu, le programme doperation en fonction des demandes de la population, afin que toute lenergie et tous les efforts fournis par tous les acteurs puissent etre utilises le plus efficacement possible, mais la campagne de vaccination se poursuivra et nous aurons, si le programme est ajuste, aussi bien pour debut decembre que pour les vacances dhiver, nous lannoncerons a lavance, le programme sera mis a jour de toute facon sur notre plateforme et tous ceux qui souhaitent se faire vacciner pourront le faire avec la meme accessibilite quil y a eu jusqua present. Valeriu Gheorghiță : De plus, nous avons deja envoye aux Directions de la sante publique une adresse a travers laquelle nous avons fait les recommandations liees a la vaccination les jours feries, histoire dajuster, exactement comme a dit M. le secretaire d`Etat, le programme de travail, pour le reduire a un programme qui permet la vaccination de ceux qui sont sur la plateforme, ceux qui sont programmes et aussi, si cest un centre qui a plus de flux a reduire au plus petit nombre ces jours-ci, pour assurer la continuite, mais en meme temps que les gens puissent profiter des vacances tant que tout le monde en profite. Journaliste : Bonjour ! Il y a encore une grande peur chez les parents que le vaccin puisse nuire a leurs enfants et ils se demandent sils devraient faire quelques tests au prealable. En fait, ils ont peur davoir une myocardite. Pouvez-vous nous dire s`ils doivent faire certains tests sur vos enfants et ce que signifie la myocardite ? Et sils le font, a quel point est-ce grave ? Valeriu Gheorghiță : Je voudrais dire pour le debut que je comprends a tous points de vue, je comprends parfaitement linquietude, linquietude et lhesitation des parents. Ce que nous ferons dans la prochaine periode, cest de communiquer plus intensement sur ce sujet, principalement sur la population jeune, y compris les enfants, histoire de fournir suffisamment dinformations aux parents sur le profil de securite des vaccins, lefficacite, lefficience, les benefices directs et indirects, mais aussi a ce probleme particulier vraiment lie au risque de myocardite. Quest-ce que la myocardite ? En bref, il sagit dune inflammation du muscle cardiaque, qui nest pas specifique a la vaccination contre le COVID-19, elle se retrouve comme une reaction adverse potentielle a dautres types de vaccins et elle est generalement causee par plusieurs agents infectieux a la fois viraux, bacteriens, parasites. , champignons, etc. Elle a donc une cause multiple, il y a de multiples causes qui peuvent provoquer cette inflammation du muscle cardiaque, il y a des causes infectieuses ou non infectieuses. En particulier, pour les vaccins contre le COVID-19, dans les vaccins a base dARN messager, il a ete observe que chez les personnes de moins de 30 ans, donc generalement les jeunes et surtout les hommes, il y a une frequence legerement plus elevee que celle retrouvee dans le population generale, que la frequence rencontree dans la population generale, apres ladministration de la dose 2 du calendrier vaccinal, en general le delai dapparition est denviron deux a trois jours apres ladministration de la dose 2, mais il existe une surveillance generale allant jusqua 28 de jours. Mais la plupart des cas ont ete signales dans les sept premiers jours apres la deuxieme dose. Levolution a ete facile dans tous les cas, dans le sens où la duree dhospitalisation etait de deux a trois a quatre jours, en comparaison il y a de plus en plus de donnees scientifiques deja disponibles et publiees et qui ont servi de base a un rapport benefice/risque lorsque l`1Agence americaine pour les aliments et les medicaments a autorise le vaccin de BioNTech/Pfizer, dans le sens où levolution de la myocardite apres vaccination a ete comparee a levolution de la myocardite dans le COVID et a levolution de la myocardite classique. Et, de ce point de vue, levolution de la myocardite apres vaccination etait tres bonne, dans tous les cas dans les cinq premiers jours la fraction dejection a ete completement recuperee, cest-a-dire les changements survenus dans lactivite cardiaque. En revanche, par exemple, la myocardite classique, où apres trois semaines seulement 70-75% des personnes avaient recupere cette fonction cardiaque. Je veux mentionner une chose, a savoir quen general la myocardite survient dans cette tranche dage, je ne parle pas forcement de myocardite post-vaccinale apres le vaccin, mais de myocardite qui est causee par dautres pathologies infectieuses, dautres causes infectieuses ou non infectieuses. Cest donc une inflammation du cœur qui est specifique a ce groupe dage jeune. De plus, la frequence est rare, elle est actuellement rapportee dans un a cinq cas rapportes pour 100.000 doses administrees. Il est tres important de bien surveiller la personne qui peut presenter des signes pouvant eveiller cette suspicion. Il existe une triade, il existe un ensemble de trois signes qui peuvent eveiller les soupcons : il sagit generalement de douleurs thoraciques, douleurs depoitrine, palpitations, sensation de fatigue. Toutes ces choses, evidemment, font suspecter une myocardite, mais, je le repete, il sagit dune legere evolution auto-limitative, dans la plupart des cas le traitement consistant en alitement et surveillance et certains traitements selon la recommandation du cardiologue. Il faut comprendre au contraire que la myocardite apres la maladie apres infection par le SARS-CoV-2 est beaucoup plus frequente que la myocardite qui a ete signalee apres la vaccination contre le COVID-19 et levolution a ete un peu plus..., si vous voulez, plus longue dans le cas de myocardite dans le contexte de la maladie. Et cela se produit surtout chez les enfants lorsquils developpent ce syndrome inflammatoire multisystemique, qui peut entrainer des lesions cardiaques dans au moins la moitie des cas, et la frequence de ce syndrome multi-inflammatoire et multisystemique chez les enfants est comprise entre un et six cas signales pour 10.000 infections, quil sagisse dinfections asymptomatiques ou dinfections connues auparavant, dinfections diagnostiquees. Elle sinstalle environ entre la semaine 2 et la semaine 6 apres avoir traverse la maladie. A ce titre, nous avons discute en Commission avec des experts dans le domaine de la zone medicale, de la medecine familiale, y compris de la pediatrie, une evaluation particuliere pour cette tranche dage nest pas recommandee par rapport a ce que lon sait deja, cest-a-dire un examen clinique pour sassurer quau moment de la presentation, lenfant na pas de fievre, identifier dautres situations possibles qui necessitent des precautions, comme des antecedents de reactions allergiques. Donc, comme ce sont des choses routinieres, il ny a rien danormal, il ny a rien de particulier et il ny aura pas dattitude differente de ce qui sest passe maintenant. La seule chose est le dosage. Nous utiliserons dautres types de bouteilles qui sont destinees a cette tranche dage, la surveillance se fait de la meme maniere, dune duree egalement de 15 minutes, pratiquement le processus lui-meme reste inchange. Journaliste : Il y a des gens qui se font tester pour les anticorps pour voir sils ont besoin de la dose trois. Ils voient quils ont des anticorps, vont chez le medecin, le medecin leur conseille de ne pas prendre la dose trois car trop danticorps les blesseraient, ils provoqueraient meme des maladies auto-immunes. Il y a des medecins qui disent ca. Doit-on tenir compte des trois doses danticorps qui ressortent de ces tests ? Valeriu Gheorghiţă : On ne pourrait prendre en compte que les conditions où l`on connaitrait le seuil a partir duquel la personne est protegee. A ce jour, aucune valeur, seuil danticorps, na ete definie a partir de laquelle on sait que la personne est protegee. En tant que tel, nous ne pouvons pas prendre la decision de vacciner ou faire le Booster en fonction de la valeur des anticorps. Quil sagisse dune valeur superieure ou inferieure c`est une evaluation tres subjective. Cependant, de ce point de vue, de telles recommandations ne peuvent pas vraiment etre faites en fonction du taux danticorps. En aucun cas, il nexiste actuellement de donnees scientifiques permettant de correler un taux danticorps trop eleve avec la possibilite dune maladie, eventuellement avec un mecanisme auto-immun. Les choses ne sont pas du tout telles quelles sont, malheureusement, presentees dans certaines situations. Jai eu aussi des gens qui, eh bien, sinquietaient dun niveau tres eleve danticorps. Je le repete, ce nest pas le cas, car nous determinons principalement grace aux tests de laboratoire de routine actuels, ce sont des tests semi-quantitatifs et ce niveau danticorps est en fait le total des anticorps qui se lient a la proteine Spike et ne represente pas necessairement la valeur des anticorps neutralisants. Certains de ces anticorps sont en fait des anticorps neutralisants vraiment protecteurs qui empechent le virus de penetrer dans les cellules. Journaliste : Jai une autre question. Apres la troisieme dose, combien de temps sommes-nous proteges ? Valeriu Gheorghiţă : Cest une tres bonne question. Compte tenu du mecanisme que lon connait des autres types de vaccins, la dose de rappel utilisee, cette dose de rappel, assure pratiquement dune part une revitalisation de la reponse immunitaire, pratiquement un renforcement de la reponse immunitaire et assure une protection a long terme. Il est possible, selon le variant viral en circulation, que cette protection soit maintenue a plus long terme, mais on constate que la reponse immunitaire aux coronavirus est differente de la reponse immunitaire que lon rencontre dans dautres types dinfections virales, comme le virus de la varicelle-zosterine qui provoque la rougeole, dans lequel limmunite reste durable a vie. Dans cette situation, comme dans la grippe, on voit que limmunite est limitee au bout dun certain temps, mais il reste a definir exactement combien de temps on l`obtiendra apres la dose de rappel. En fait, vous devez savoir que - du moins nous lavons vu aux États-Unis - il est question qu`a un moment donne on redefinisse le calendrier de vaccination complet, qui comprendrait en fait un schema a deux doses plus un rappel et quil sagirait de la vaccination complete. En fait, si vous voulez, dans lhepatite B, le vaccin contre lhepatite B, la encore trois doses sont utilisees, deux doses tous les mois et la troisieme dose apres six mois et cela est considere comme un calendrier de vaccination complet, car sinon le premier schema ne peut fournir une protection a long terme. Donc toutes ces donnees seront definitivement accumulees. Ce que nous savons en echange, cest quapres la dose de rappel, le niveau de protection augmente beaucoup, chez la plupart des patients recevant la dose de rappel et donc je pense que, comme nous lavons vu les donnees rapportees en Israël, le risque de forme severe diminue dau moins 20 fois et le risque de contracter linfection diminue dau moins 10 fois par rapport aux personnes vaccinees avec le premier schema. Journaliste : Bonjour ! Je voulais aussi vous demander quelle est la situation de ces tickets de vaccination, dune valeur de 100 lei, car nous nen savons plus rien, dans le sens où il y a beaucoup de gens qui se plaignent de ne pas avoir ete contactes apres avoir ete vaccines, pour venir et recuperer leurs tickets. Andrei Baciu : Cest un sujet tres important, dun grand interet. Meme aujourdhui, nous avons essaye daccelerer autant que possible lachevement de toutes les etapes, donc largent a ete alloue, nous parlons denviron 30 millions de lei, enfin, cest une procedure entre le Ministere des Finances, qui transfere de largent au Ministere de la Sante et plus tard le Ministere de la Sante, aux DSP qui procedent a lachat puis transferent les cheques-repas a chaque centre de vaccination. Mais le plus important : je veux assurer tous ceux qui ont ete vaccines quils recevront ces rickets sans aucun probleme, dune valeur de 100 lei. Nous avons prolonge la duree dont peuvent beneficier toutes les personnes vaccinees, de 60 jours a 6 mois. Alors encore une fois : tous ceux qui ont ete vaccines pourront beneficier de ces tickets, evidemment tous ceux qui le souhaitent. Journaliste : Les 30 millions de lei sont parvenus au Ministere de la Sante aujourdhui, nous dites-vous ? Andrei Baciu : Oui, nous essayons de terminer la procedure par laquelle largent parvient effectivement aux DSP des que possible, car les DSP sont celles qui achetent, elles connaissent en fait les besoins locaux de chaque centre et effectuent la procedure dachat pour les tickets respectifs, physiquement, Journaliste : Savons-nous combien de tickets ont ete emis jusqua present ? Andrei Baciu : Je peux vous donner le nombre exact, pour chaque departement, sans aucun probleme. Valeriu Gheorghiță : Merci. Sil ny a plus de questions, nous vous souhaitons une bonne journee ! Andrei Baciu : Merci beaucoup ! 2021-11-23 12:19:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-23-01-28-45big_image_6_resize.jpgDepartamentul pentru Dezvoltare Durabilă, distins cu premiul Departamentului de Afaceri Economice și Sociale al Națiunilor Unite (UN DESA) pentru inovație și excelență în serviciu publicȘtiri din 18.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-departement-du-pour-le-developpement-durable-laureat-du-prix-du-departement-des-affaires-economiques-et-sociales-des-nations-unies-desa-pour-l-innovation-et-l-excellence-dans-le-service-publiqueLe Departement du developpement durable, au sein du gouvernement roumain, recevra le prix UN DESA pour linnovation et lexcellence dans le service public lors du gala organise au Forum de la fonction publique unie 2021. Chaque annee, lors dune ceremonie de remise de prix, UN DESA reconnait lexcellence dans le service public en recompensant les realisations creatives et les contributions des institutions publiques a une administration publique plus efficace et receptive dans les pays du monde entier. Sur 193 États membres de lONU et 63 pays inscrits dans la categorie Accroitre lefficacite des institutions publiques pour atteindre les objectifs de developpement durable, le Departement du developpement durable a ete designe laureat, etant ainsi reconnues son innovation et son excellence au service de linteret public et de sa contribution significative a lamelioration de ladministration publique de Roumanie. Nous avons ose croire en une Roumanie durable et cest ainsi que tous nos efforts au cours des 4 dernieres annees dans le domaine du developpement durable sont officiellement reconnus par la plus importante organisation internationale au monde. Notre chemin vers un avenir durable ne sarrete pas la. Nous sommes encore plus motives pour promouvoir les 17 objectifs de developpement durable de lAgenda 2030 en Roumanie. La concretisation de toutes les realisations du Departement est aussi liee aux efforts de chacun de nous, dans la vie quotidienne. Ce nest que par des efforts combines, des choix conscients et durables que nous pourrons atteindre la prosperite que nous souhaitons pour les generations futures , a declare Laszlo Borbely, conseiller dÉtat, coordinateur du Departement pour le developpement durable. Le United Public Service Forum 2021 aura lieu cette annee a Dubaï, aux Émirats arabes unis, du 13 au 15 decembre 2021, sous le theme Linnovation du futur service public : de nouveaux modeles de gouvernance pour une nouvelle ere pour atteindre les objectifs de developpement durable . La Direction du Developpement durable a ete invitee a participer a la ceremonie de remise des prix mais egalement a 5 ateliers visant a presenter les bonnes pratiques et a developper les competences necessaires pour concevoir des actions concretes pour accelerer les progres vers la realisation des Objectifs de Developpement Durable dans la prochaine decennie. En outre, le conseiller dÉtat Laszlo Borbely representera notre pays a la table ronde ministerielle au cours de laquelle seront discutes les problemes et tendances emergents, les strategies, les actions et les approches innovantes pour la fourniture de services efficaces et la transformation des institutions. Le Departement du developpement durable fera la promotion de linitiative primee et des actions de la Roumanie pour impliquer chaque segment de la societe dans la mise en œuvre de lAgenda 2030 en Roumanie de maniere holistique dans un stand de presentation, pendant les 3 jours du forum. 2021-11-18 12:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-18-12-46-22big_sigla_guvern.pngȘedința de guvern din 17 noiembrieȘtiri din 17.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-11-17 14:44:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_govr6630.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele CNCAV, și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul SănătățiiȘtiri din 16.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-santeValeriu Gheorghiță : Bonjour ! Merci davoir participe a la conference organisee par le CNCAV. Je commence par apporter quelques details sur la vaccination des enfants de 5 a 11 ans dans cette tranche dage. Jai dit la semaine derniere que lautorisation de lAgence europeenne des medicaments est attendue pour la mi-decembre, mais le dernier calendrier est pratiquement en avance sur cette echeance et nous prevoyons que dans la deuxieme partie de novembre, fin novembre, nous aurons cette autorisation, plus exactement, il est tres probable que quelque part le 25 novembre nous aurons lavis de lAgence europeenne des medicaments. Et pour le vaccin de la societe Moderna, qui a egalement soumis la documentation pour evaluation a lAgence europeenne des medicaments, lautorisation devrait etre accordee mi-decembre. Des campagnes de vaccination pour cette tranche dage sont deja en cours aux États-Unis, en Israël. Comme on le sait, par exemple, aux États-Unis, plus de 900.000 enfants ages de 5 a 11 ans ont ete vaccines la premiere semaine. Toujours en Europe, lAutriche a decide de lancer la campagne de vaccination pour les 5 a 11 ans off-label, avant dobtenir lautorisation de lAgence europeenne des medicaments, en raison de la situation epidemiologique. Je peux vous dire que nous avons commence lactivite dorganisation de la campagne de vaccination, en ce sens quen ce moment nous centralisons les demandes de chaque departement pour mettre en place des cabinets de vaccination dans les unites sanitaires avec des lits ou des consultations externes qui ont des services ou compartiments pediatriques. Aussi, dans les centres de vaccination où il existe actuellement un vaccin de la societe BioNtech / Pfizer pour vacciner les personnes de plus de 12 ans, nous organiserons un cabinet de vaccination dans ce centre qui sera destine a cette tranche dage, pour les 5 a 11 ans, precisement parce que nous voulons vraiment encourager la vaccination au niveau de toute la famille, afin de creer cette barriere de protection immunitaire de la famille. Nous attendons a la fin de cette semaine pour collecter les informations de chaque departement et nous esperons que dici la fin du mois nous serons prets avec les preparatifs logistiques. De plus, au cabinet du medecin de famille, il y aura la possibilite de se faire vacciner pour les personnes agees de 5 a 11 ans. Des procedures et des instructions connexes sont en cours delaboration. Nous travaillons egalement a loptimisation de la plateforme de programmation et a loptimisation du Registre National Électronique de Vaccination, qui permettra aux 5-11 ans de se faire programmer, via un compte adulte, comme cela se fait pour la tranche dage 12 - 17 y compris. Et ensuite nous annoncerons quand sera le debut concret de la campagne de vaccination. Évidemment, en plus de lorganisation logistique et de lorganisation des cabinets et des centres de vaccination, il est tres important davoir des doses specifiques pour la population jeune, pour les enfants, compte tenu du fait quon parle de flacons differents, flacons 10 doses , je parlais de stabilite a deux degres pendant 10 semaines, au lieu de quatre semaines, comme cest le cas actuellement, et la dose est denviron 10 microgrammes, pratiquement, cela represente un tiers de la dose qui est utilisee en ce moment. Je rappelle que les donnees des essais cliniques effectuees montrent un tres bon profil de securite et une efficacite de plus de 90 % dans la prevention des maladies symptomatiques. Un autre element que je voudrais mentionner est lie a limplication dans la campagne de vaccination, notamment dans le volet promotion, communication et information, de lenvironnement prive, de lenvironnement des affaires en Roumanie. Comme vous le savez, le concept de Des gens comme moi a ete lance, la Caravane nationale de linformation et de la communication, qui sest deplacee la semaine derniere dans le departement de Dolj, a la fin de la semaine derniere, et suivra, plus tard, dans les departements dArgeș dans le prochain periode, Olt et ainsi de suite, et il y aura dautres departements dans le pays. Jai egalement propose, avec le president de lAgence nationale pour les Roms, que nous organisions une reunion en ligne avec les representants des communautes rom au niveau national, de chaque departement. Nous annoncerons quand cette reunion aura lieu et nous esperons etre en mesure de fournir toutes les informations dont la communaute a besoin afin que nous puissions prendre une decision eclairee quant a la vaccination. Nous souhaitons presenter de maniere la plus accessible possible, la plus comprehensible possible, toutes les informations liees a la pandemie, ainsi qua la vaccination. On sait aussi quil y a des communautes roms qui ont un taux de vaccination tres eleve, justement grace a la tres bonne implication de la communaute, des leaders communautaires et des representants des autorites locales. Donc, je pense que les efforts seront couronnes de succes de ce point de vue, dans le sens où il faut eliminer la crainte des gens concernant l vaccination. De cette facon, il est tres probable que, en comprenant ce quest la vaccination, quels en sont les avantages, pourquoi il est important de se faire vacciner, la decision peut etre differente. Concernant levolution du nombre de personnes vaccinees avec la dose un au cours des quatre dernieres semaines, au total, du 18 octobre au 14 novembre, 1.485.000 personnes ont ete vaccinees. Au cours de la derniere semaine, la semaine du 8 au 14 novembre, un total de 175.647 personnes ont ete vaccinees, soit environ 38 % de moins que la semaine precedente, où il y avait 283.967 personnes. Parmi les personnes vaccinees la semaine derniere, environ 77,5% sont des personnes de moins de 60 ans. Seulement 22,5% sont des personnes de plus de 60 ans. Aussi, a Bucarest, le marathon de vaccination se poursuit a la fin de chaque semaine. Ce week-end, du 12 au 14 novembre, 22.104 personnes ont ete vaccinees, soit un total denviron 55% du nombre total de personnes vaccinees a Bucarest au cours de la meme periode. Dautres evenements marathon de vaccination ont egalement ete organises a lechelle nationale dans sept departements du pays. Plusieurs actions de vaccination ont ete organisees avec lappui dequipes mobiles dans les communautes rurales au cours de la semaine du 8 au 14 novembre et des actions ont ete pratiquement menees dans 29 departements, etant vaccinees plus de 8.114 personnes des zones rurales. Concernant la vaccination en dose de rappel, avec la dose de rappel, on sait quelle a debute le 28 septembre pour toutes les personnes ayant au moins six mois du calendrier de primo vaccination. À lheure actuelle, il y a plus de 1.198.000 personnes vaccinees avec une dose de rappel, avec une dose booster, de rappel ce qui represente environ 17,5% du nombre total de personnes vaccinees avec le calendrier complet, mais represente pres de 44% du nombre de personnes eligibles qui le 15 mai inclus avaient le calendrier vaccinal complet et qui peuvent faire cette dose de rappel. Le 15 mai, il y avait encore environ 2,75 millions de personnes vaccinees avec le programme complet. Parmi ceux qui sont actuellement vaccines avec la dose de rappel, avec la dose booster, de rappel, plus de 15,5 % sont des travailleurs du domaine social et de sante, pres de 60 % - 58,5 % - sont des personnes vulnerables, des personnes de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques, le reste etant les personnes qui ont des activites critiques, mais aussi les personnes de la population generale qui repondent aux criteres dadmissibilite. Au niveau des ecoles où il y a des centres de vaccination - il y a 50 centres actuellement actifs dans les unites denseignement pre-universitaire - a ce jour 5.116 personnes sont vaccines parmi les eleves, y compris avec lappui dequipes mobiles, soit une augmentation de 63,18% par rapport a la semaine precedente, alors quil y avait 3.135 eleves vaccines, mais une augmentation beaucoup plus faible est observee chez les enseignants et le personnel auxiliaire : a ce jour, 3.391 personnes ont ete vaccinees dans ces centres de vaccination. En gros, cest une augmentation denviron 5% par rapport a la semaine precedente, où il y avait 3.255 personnes vaccinees, je le repete, vaccination dans leurs propres centres ou avec lappui dequipes mobiles. Il y a 760 centres de vaccination actifs ouverts a la population generale, avec 1.124 flux, sur les quatre types de vaccins. La plupart contiennent le vaccin de BioNtech / Pfizer - 819, suivi du vaccin de Johnson and Johnson - 155 cabinets, le vaccin de Moderna - 118 cbinets et 32 ​​cabinets qui utilisent le vaccin dAstraZeneca. Comme on le sait - ici je voudrais faire une mention - le 31 octobre, le dernier lot de vaccin disponible de la societe AstraZeneca est sorti de la periode de validite, cest pourquoi il a ete retire des centres de vaccination. Les personnes qui etaient programmees ont ete prevenues de ne pas se presenter au rendez-vous et seront rappelees lorsque nous recevrons un nouveau lot de vaccin dAstraZeneca. Des demandes ont deja ete faites a ce sujet et nous attendons les livraisons dans les plus brefs delais, afin que les personnes ayant recu la premiere dose du vaccin AstraZeneca puissent completer leur calendrier vaccinal. Je vous rappelle que le rappel, cette dose II, est recommande a huit semaines, mais il existe un intervalle accepte pouvant aller jusqua 12 semaines dans lequel la dose II peut etre prise sans compromettre lefficacite et lefficacite. Aussi, a lheure actuelle, plus de 518.257 personnes sont programmees dans la plateforme de programmation sur les quatre types de vaccins. En ce qui concerne la vaccination dans les cabinets de medecine familiale, il y a 3.134 medecins de famille qui enregistrent des activites de vaccination dans leurs propres bureaux, la repartition urbaine-rurale est similaire, elle est similaire, pratiquement, environ 50% -50%, et jusqua present, plus de 822.000 personnes ont ete vaccinees, soit une augmentation denviron 6% par rapport a la semaine precedente, pres de 55% sont des personnes vaccinees dans les zones rurales. Au niveau des unites sanitaires avec lits, il y a 154 hopitaux publics et 26.376 patients ont ete vaccines a ce jour, soit une augmentation de plus de 9% par rapport a la semaine precedente, et dans les 26 hopitaux prives 4.171 patients ont ete vaccines, en nature. dune augmentation de pres de 10 % par rapport a la semaine precedente. En outre, la vaccination avec des equipes mobiles a domicile, 168 equipes mobiles ont ete organisees, avec un nombre de plus de 600 medecins, infirmieres et greffiers qui ont constitue ces equipes mobiles, ont effectue 372 missions dactivites de vaccination et au total, il y a eu plus de 8 160 personnes vaccinees. En ce qui concerne le bilan de la campagne de vaccination, depuis le debut de la campagne du 27 decembre 2020 jusquau 15 novembre, en Roumanie ont ete vaccinees avec au moins une dose 7,48 millions de personnes et a dose complete, pratiquement, entierement vaccinees, 6,89 millions de personnes. Quest-ce que cela veut dire? Cela represente environ 46,6% du taux de couverture vaccinale avec au moins une dose de la population de plus de 18 ans, cela represente 44,3% de la population eligible de plus de 12 ans et represente environ 39% de la population totale de la Roumanie residante, denviron 19,3 millions habitants. De plus, comme nous lavons annonce, il y a environ 1,2 million de personnes qui ont deja recu la dose de rappel, la dose de rappel. Je mentionne quau niveau europeen le taux de vaccination est denviron 61% avec au moins une dose et denviron 57-58% avec un calendrier complet, pratiquement, nous sommes a une difference denviron 15% par rapport a ce qui se passe au niveau europeen. Je ne parle pas seulement des États membres de lUE, je parle de tous les pays europeens, cest la moyenne rapportee dans les bases de donnees internationales. Bien sûr, nous avons beaucoup a recuperer, mais il faut noter quau cours des deux derniers mois, il y a eu des progres significatifs et jespere maintenir ce taux et ce rythme de vaccination, laugmenter dans la prochaine periode et ainsi pouvoir y parvenir a l`immunite collective. , immunite de groupe, pour nous proteger des prochaines consequences des prochaines vagues. Aussi, si lon regarde le taux de couverture vaccinale a Bucarest et au niveau de chaque departement, Bucarest est actuellement a environ 65% de taux de couverture vaccinale dans la population eligible de plus de 12 ans, tres probablement la semaine prochaine la municipalite de Bucarest sera la premiere a depasser le taux de couverture vaccinale de 70 % avec au moins une dose. Nous avons trois autres departements qui ont un taux de couverture vaccinale de plus de 50%, a savoir : Cluj, avec 57%, Constanța, 54%, et Sibiu, 51%. Nous avons 19 departements qui ont un taux de vaccination entre 40 et 50 %, 17 departements entre 30 et 40 % et nous avons deux autres departements qui ont un taux de vaccination entre 27 et 29 %. Concernant le taux de couverture vaccinale par tranches dage, il existe deja deux tranches dage, 50-59 ans, 60-69 ans, qui depassent les 50%. Pratiquement a 50-59 ans, 53% des personnes sont vaccinees avec au moins une dose. Ici il y a le taux de vaccination le plus eleve, suivi des 60-69 ans, où nous avons 50,5%. A 70-79 ans, on a depasse 45 %. Et dans les autres tranches dage nous avons en moyenne 45%, sauf pour les extremes, plus de 80 ans, où il y a encore a environ 25%, et 12-15 ans, où nous sommes a 13,7%. Concernant le profil des effets adverses au niveau national, le 15 novembre, environ 19. 044 cas deffets adverses post-vaccinaux ont ete signales, avec un taux de notification de 1,4 effet adverses pour 1 000 doses administrees. Ce sont les donnees que nous voulions vous envoyer. Je vais donner la parole a M. le secretaire dÉtat Andrei Baciu. Andrei Baciu : Merci beaucoup, monsieur le president. Tout dabord, quelques problematiques liees au Certificat numerique europeen COVID-19. Jusqu`au 16 novembre a 10h00, 8.493.540 certificats ont ete emis. La proportion reste dans la tendance des semaines precedentes, respectivement, 92% des certificats delivres sont des certificats attestant de la vaccination. En ce qui concerne la vaccination parmi les operateurs economiques prives, cette activite se poursuit actuellement au sein de 41 entreprises, jusqua present etant vaccine le personnel de 656 entreprises. Ayant le desir de se rapprocher des personnes a vacciner, on a mis en place ces lieux atypiques. Ces activites se sont poursuivies la semaine derniere, mais, en plus, on constate une augmentation de 7,3% par rapport a la semaine derniere des personnes vaccinees dans ces lieux atypiques, quil sagisse de marathons de foires, marches, parkings de supermarches, respectivement nous avons actuellement 197.388 personnes vaccinees. Concernant les missions de transport - a ce jour, environ 15 900 missions de transport ont ete effectuees, impliquant 50350 personnes du Ministere des Affaires Interieures et 12 510 personnes du Ministere de la Defense Nationale. En ce qui concerne les doses totales de vaccin recues par la Roumanie - jusquau 15.11, nous avons recu 26.585.599 doses de vaccin, dont Pfizer-BioNtech - 16.865. 699, Moderna - 3.182.400 doses de vaccin, AstraZeneca - 3.374. 000 doses, Johnson and Johnson - 3 163 500 doses de vaccin. Pour la prochaine periode, en novembre, le calendrier de livraison de BioNtech-Pfizer a deja partiellement livre les doses pour novembre, 2.000.000 de doses supplementaires seront livrees, 1.000.000 de doses chaque semaine, totalisant 4.001.400 doses de vaccin. Pour Moderna et AstraZeneca, les livraisons sont suspendues pour novembre, precisement afin davoir une gestion efficace des stocks ; pour Moderna, comme je lai dit, nous avons des stocks en ce moment. Et pour Johnson and Johnson egalement, les livraisons se poursuivront ce mois-ci, accumulant un total de 969 600 doses de vaccin qui seront livrees courant novembre. Cest a peu pres tout, merci beaucoup, monsieur le president. Valeriu Gheorghiță : Merci moi aussi. Commencons par les questions. Sil vous plait. Journaliste : Bonjour ! Si le 25 novembre lEMA fait la recommandation de vaccination pour les enfants entre 5 et 12 ans, quand la vaccination pourrait-elle reellement commencer en Roumanie et quelles sont les discussions sur le moment où le vaccin pour les enfants viendra ? Valeriu Gheorghiță : Il y a en fait deux questions. Dun point de vue organisationnel, nous voulons etre prets a la fin de ce mois. Quest-ce que cela signifie? Avec lorganisation de cabinets de vaccination aussi bien dans les unites sanitaires avec lits que dans les centres de vaccination deja fonctionnels, où se trouve un vaccin de la societe Pfizer, et qui recevront en plus un vaccin destine a la tranche dage 5-11 ans. La plateforme de programmation sera prete ; aussi, le Registre electronique national sera adapte pour pouvoir enregistrer les personnes vaccinees. Les procedures, les instructions seront elaborees en temps utile et envoyees dans chaque departement, afin detre connues. Cependant, precisement quand il sera possible de demarrer lactivite de vaccination, nous dependons evidemment de lheure des livraisons, qui pour le moment nest confirmee pour aucun pays europeen. Nous attendons ces confirmations et des que nous avons plus dinformations, nous les enverrons certainement. Journaliste : Est-ce que ce sera cette annee ? Valeriu Gheorghiță : il est possible que ce soit, en effet, courant decembre ; dans un scenario moins probable, en janvier, en janvier 2022. Mais nous esperons, car cest un interet croissant de tous les pays europeens, a la fois acceder et de demarrer la campagne de vaccination pour ce groupe dage plus rapidement, nous esperons avoir acces courant decembre. Journaliste : Vous avez dit que le dernier lot dAstraZeneca etait perime, le vaccin a ete retire et les personnes ont ete reprogrammees. Combien de personnes etaient inscrites ? Valeriu Gheorghiță : Tres peu. On parle de lordre de quelques dizaines de personnes qui etaient programmees dans la plateforme, on ne parle pas de celles qui se presentent directement. Cest la raison pour laquelle sur depuis le il n`y a plus de personnes vaccinees avec le vaccin de la societe AstraZeneca. D`ailleurs, pour une gestion correcte des stocks nous reflechissons serieusement a proposer, peut-etre des le debut de lannee prochaine, larret de la vaccination avec le vaccin de la societe AstraZeneca car le nombre de ceux qui sont actuellement vaccines est tres faible et alors le risque de sortie de la periode de dose est tres elevee et on ne peut pas commander quelques dizaines ou milliers de doses a venir, car alors tres probablement nous nous resterons avec au moins ces trois vaccins, de Pfizer, Moderna et le vaccin Johnson and Johnson , avec lesuels quelle nous continuerons. Journaliste : Si vous permettez une autre question, il y a de plus en plus de patients dans les hopitaux qui disent quils nont pas ete vaccines, des patients qui ont un cancer, qui ont du diabete, qui disent quils nont pas ete vaccines parce que les medecins le leurs ont recommandes. Cest quelque chose sur quoi attirent lattention, y compris ceux des morgues des hopitaux qui entrent en contact avec les familles des defunts. Que pouvez-vous faire pour convaincre les medecins que le vaccin ne nuit pas aux personnes atteintes de ces maladies ? Valeriu Gheorghiță : Je pense que mon message a ete et reste tres clair et ferme a la fois : il ne faut pas trouver de fausses contre-indications, il faut comprendre...; Nous connaissons ce phenomene de fausses contre-indications depuis longtemps, pour tous les autres vaccins, lorsquil est recommande deviter la vaccination, on se demande pour quelles autres raisons medicales, qui ne sont pas des contre-indications absolues a la vaccination. Je pense que de ce point de vue la population doit dabord comprendre que surtout les personnes vulnerables, celles qui ont des maladies chroniques, celles qui sont en evidence avec plusieurs maladies sont exposees a un risque de developper une forme de maladie grave en cas de maladie et plus encore, on doit envisager la vaccination et je pense que la question nest pas de savoir si je dois etre vaccine, mais quel est le bon moment pour faire la vaccination et la discussion avec le medecin ici devrait etre, car la regle generale est de se faire vacciner le plus tot possible, etant donne quon a encore un nombre suffisamment important de nouveaux cas et un risque accru de maladie, avec un impact important au niveau individuel, selon le profil de chacun, mais il y a cette particularite de ceux qui sont, par exemple, des maladies oncologiques, qui sont au programme de la chimiotherapie, des traitements immunosuppresseurs, où il est recommande deviter la vaccination justement pendant la periode chimio therapeutique non pas parce que cest une contre-indication, mais parce que la chance du corps de developper des anticorps a ce moment-la a un niveau protecteur est tres reduite et il est alors bon de laisser une periode denviron 14 jours apres la fin de la chimiotherapie juste pour donner au corps une chance en plus de developper des anticorps a un niveau protecteur. Tout le monde, et il y a ces discussions dans lespace public liees a lexistence de contre-indications a la vaccination, quil y a une liste de contre-indications. La seule contre-indication absolue connue a lheure actuelle est la reaction allergique anaphylactique a lun des composants du vaccin. Dans les autres cas, il ny a pas de contre-indications. Il peut y avoir des precautions momentanees ou des situations temporaires qui necessitent de reporter la vaccination, comme une fievre, un patient atteint dune maladie aiguë, une maladie desequilibree, qui necessite une hospitalisation pour des raisons medicales completement differentes, mais - je le repete - pas de contre-indications preexistantes au COVID -19 et il y a deja plus de 7 milliards de doses administrees dans le monde, pres de 50% de la population mondiale a recu au moins une dose de vaccin. Toutes ces donnees renforcent les recommandations des experts car ce sont des donnees recueillies en vie reelle, ce qui, je le repete, confirme le profil de securite favorable et lefficacite de ces vaccins pour toutes les variantes virales circulantes. Je pense donc quil est preferable de demander un deuxieme avis et je le recommande meme aux medecins hesitants, peut-etre quils ont un patient avec une accumulation de maladies chroniques ; je pense que dans cette situation il est bon de consulter un epidemiologiste, un infectiologue, peut-etre meme un medecin de famille qui a de lexperience en vaccinologie et qui pourra apporter les reponses necessaires. Je le repete, la vaccination aussi est une autre specialite medicale, cest une specialite où les gens se preparent pendant des annees et des annees et puis il est naturel de demander cet avis, meme si on est medecin, infirmier, etc., dune autre specialite. Avant de sempresser de donner un avis qui peut ne pas etre tres inspire et qui peut completement changer la vie dune personne. Journaliste : Vous avez rencontre une delegation israelienne la semaine derniere. Valeriu Gheorghiță : Oui. Journaliste : Je voulais vous demander de quoi vous avez discute et quels elements concrets en sont ressortis. Je veux dire, en gros, quy a-t-il de nouveau dans la campagne de promotion de la vaccination ? Valeriu Gheorghiță : Ce fut une reunion extremement utile de mon point de vue, dans le sens où mes collegues dIsraël nous ont presente la maniere dont la campagne de vaccination a ete organisee, a commencer par les defis logistiques - parce que tous les pays ont connu les memes defis lies a capacite de stockage, chaine de distribution, etc.; ici, de ce point de vue, la Roumanie se distingue par le fait que nous ne vaccinons pas uniquement avec le vaccin de la societe Pfizer, nous vaccinons avec quatre vaccins differents, ce qui augmente en quelque sorte le defi du point de vue logistique et du respect de la chaine du froid -, apres quoi ont etepresentes les moyens de communication et dinformation que les collegues dIsraël ont utilises et ils ont presente comme conclusions, que, dune certaine maniere, cela ne differe pas beaucoup de la maniere dont la campagne de communication et dinformation a ete organisee en Roumanie. Peut-etre y a-t-il certaines particularites liees a ladaptation de certains messages selon la communaute respective, qui devait mieux comprendre le message. Et en Israël il y a evidemment, comme partout, des gens hesitants, mais qui, a travers limplication des leaders dopinion, limplication des influenceurs, limplication des personnes credibles de toutes les categories professionnelles, a commencer par les representants des collectivites locales, par les medecins, continuant avec les pretres, les pasteurs, etc. Donc, ont ete impliques pratiquement tous ceux qui ont un role important dans la societe et qui sont credibles. Et il y a eu beaucoup dencouragements a capitaliser publiquement sur le moment de la vaccination, cest-a- dire les medecins a poster des photos au moment de leur vaccination, il y a ces discussions en cours avec le public sur comment vacciner, la vaccination avec des equipes mobiles est fortement encouragee a domicile, ou dans des centres sociaux, dans des maisons de retraite, dans des maisons de retraite. Pratiquement, lorganisation actuelle ne differe pas de maniere significative de ce qui a ete fait en Roumanie jusqua present, et les resultats de la campagne de vaccination ont ete presentes, le fait quIsraël, nous le savons tres bien, etait un pionnier et tout le monde regardait Israël. Ils ont ete les premiers a demarrer la campagne de vaccination avec le vaccin de la societe Pfizer, ils ont ete les premiers a commencer a administrer la dose de rappel et ils sont parmi les premiers a commencer a vacciner les enfants entre 5 et 11 ans. A ce titre, il est evident que lexperience de nos collegues israeliens est tres importante a la fois pour nous et pour les autres pays. Concretement, il y a des actions qui vont etre lancees et qui vont sintensifier, car la plupart dentre elles sont lancees. Cest une raison, par exemple, pour laquelle, en particulier, nous allons avoir cette reunion avec les representants de la communaute rom, precisement parce que nous avons eu des reunions avec la communaute juive, nous avons eu plusieurs fois des reunions avec des confessions religieuses et nous voulons renforcer le message pour toutes les communautes en Roumanie, meme dans une langue specifique adaptee afin que le message arrive de la maniere la plus efficace possible. Journaliste : Et je voulais mieux comprendre, dans un flacon jai compris quil y a 10 doses qui... Valeriu Gheorghiță : Chez les enfants, il y a des flacons avec 10 doses ; ceux que nous utilisons actuellement sont des flacons a six doses. Journaliste : Mais ils ne peuvent pas etre utilises... ? Pourquoi avez-vous besoin de flacons differents ? Valeriu Gheorghiță : Parce que nous parlons de 10 microgrammes par dose, cest un autre dosage qui est utilise pour les enfants ages de 5 a 11 ans. Journaliste : Et la difference pourquoi est-elle necessaire, cest-a-dire pourquoi les enfants doivent-ils recevoir moins ? Est-ce un danger ? Valeriu Gheorghiță : Cest un dosage qui a ete atteint apres les donnees de reactogenicite, de securite et dimmunogenicite. En general, dans ce groupe dage, le poids de lenfant est beaucoup plus faible et, ensuite, la dose a ete ajustee pour maintenir un rapport dimmunogenicite et de securite favorable. Journaliste : Merci. Journaliste : Bonjour. Je voudrais vous demander, aujourdhui une information est parue dans la presse locale a Cluj-Napoca selon laquelle un etudiant de moins de 18 ans a ete vaccine par erreur avec Johnson. Je veux vous demander si linformation est correcte et nous dire ce qui sest passe la-bas. Valeriu Gheorghiță : Jai parle avec le directeur de DSP Cluj, il ma confirme que cela setait vraiment passe. Cetait, dapres ce quon ma dit, une erreur au moment du triage, dans le sens où on n`a pas pu..., car au moment où une personne vient au triage, la carte didentite est scannee et la on peut voir l`age et selon le type de vaccin on decide sil est eligible ou non, sil peut ou non etre vaccine. La personne a passe du triage et a ete vaccinee. Par la suite, lorsquune tentative a ete faite pour introduire le vaccin dans le RENV, il na evidemment pas ete possible de le faire car une erreur dintroduction sest produite, etant donne que le vaccin Johnson est actuellement autorise au-dela de lage de 18 ans. De ce point de vue cest certainement quelque chose qui ne devrait pas arriver, de ce point de vue il y a des procedures, il y a des consignes et chaque personne qui arrive au centre de vaccination doit faire ce triage, ce triage a ete fait, mais, je le repete, lage de la personne na pas ete correctement identifie. La question du point de vue medical est maintenant de savoir sil y a un risque ou un impact sur la sante. Il nen existe pas, aucun risque nest anticipe. Pourquoi? Car du point de vue du profil biologique, immunologique, a plus de 17 ans, respectivement, 18 ans, lorganisme nest pas different en termes de reactogenicite et dimmunogenicite. En fait, ils le sont, du moins il y avait deja des etudes en evaluation pour le groupe dage des moins de 18 ans, cest pourquoi nous nanticipons pas quil y ait de problemes dun point de vue medical, mais certainement de telles situations ne devraient pas se produire. Je pense que la principale recommandation est de sassurer que le personnel de vaccination connait tres bien les instructions et quils suivent. Journaliste : Aujourdhui, il y a eu a nouveau des perquisitions, il y a eu des perquisitions dans les douanes de Petea, où les procureurs ont decouvert qu` avaient ete remis 3 000 faux certificats de vaccination. Pratiquement, environ une fois par semaine, une fois toutes les deux semaines, nous voyons de telles fouilles et, pratiquement, des situations de vaccination a levier, comme on lappelle dans lespace public. Je voudrais vous demander a quel point cette situation vous preoccupe, dautant plus que, selon les declarations de la police aujourdhui, les perquisitions daujourdhui ont egalement inclus des medecins de la DSP qui sont vises par lenquete. Dans quelle mesure etes-vous inquiet de cette situation ? Pratiquement, nous voyons de telles recherches presque chaque semaine. Valeriu Gheorghiță : Nous sommes tres inquiets, et pas seulement que nous sommes inquiets, nous sommes egalement attristes par cette situation car elle est absolument honteuse, de mon point de vue, pour le corps medical qui participe a de telles actions frauduleuses et qui encourage de telles actions. Aujourdhui encore, jai eu une discussion avec M. le ministre Lucian Bode a ce sujet et je peux garantir qua lheure actuelle toutes les structures competentes sont impliquees a la fois dans lidentification de ceux qui font pratiquement de telles actions, mais aussi dans la conduite denquetes complementaires. , afin que ces qui ont participe a de telles activites recoivent la sanction qui leur est due. De mon point de vue, la tolerance envers de telles activites est nulle et je pense que si ceux qui ne comprennent pas pour le moment la gravite de la situation, car ce nest pas seulement que la vie de la personne respective est mise en danger, il s`agit aussi qu`elle ne fait que discrediter la Roumanie en general, dans le monde et en Europe, discredite grandement le personnel medical et tous les efforts deployes par nos confreres dans cette pandemie de pres de deux ans. Et, plus que cela, il faut comprendre que la strategie de vaccination a ete adoptee non seulement par arrete du gouvernement, mais aussi au sein du Conseil supreme de la Defense nationale. Ainsi, la vaccination en Roumanie est une question de securite nationale. Et si quelquun na pas compris cela jusqua aujourdhui, il a un gros probleme. Nous devons comprendre que nous ne pouvons pas jouer avec des choses qui affectent serieusement la sante des gens et affectent serieusement la credibilite de la Roumanie au niveau international. Cest inacceptable, surtout lorsquil sagit dun professionnel de la sante. Journaliste : Merci. Jai une autre question, si vous me le permettez : le Ministere de lÉducation dit que linstruction presentee par le Ministere de la Sante concernant les tests dans les ecoles ne peut pas etre appliquee. Qui fera ce test, qui, je ne sais pas, pourrait bloquer le processus educatif de quelque facon que ce soit, et jaimerais savoir si vous envisagez la possibilite pour les parents de tester leurs enfants, etant donne que cela prend 15 minutes, pour etre teste a la maison. . Andrei Baciu : En ce qui concerne cette question, comme nous le savons, une analyse a ete lancee des le moment où la decision a ete prise et plus tard lorsque la procedure de passation de marche test a commence. Cest maintenant une decision en cours entre le Ministere de la Sante et le Ministere de lÉducation. Une premiere instruction sur la partie test a ete publiee la semaine derniere, et une analyse plus approfondie est en cours pour voir la meilleure formule de mise en œuvre. Car, apres tout, cest une methode de test, de depistage, l`on veut quelle soit mise en œuvre au mieux, afin qu`on puisse lutiliser au mieux au profit de la sante publique, au profit de lidentification de tous les cas le plus tot possible. Il y aura des communications au fur et a mesure que les choses seront terminees, il y aura des communications du Ministere de la Sante et du Ministere de lÉducation. Je sais quils travaillent, meme aujourdhui, avant que je vienne ici, ils travaillaient sur ce sujet. Au fur et a mesure que les choses se finalisent, il y aura des communications a ce sujet. Journaliste : Mais envisagez-vous cette option? Serait-ce un scenario de travail a tester a la maison par les parents ? Est-ce une option possible ? Andrei Baciu : Personnellement, je ne peux pas repondre a cette question, car je ne suis pas implique dans ce sujet danalyse. Mais le Ministere de la Sante, au fur et a mesure quil finalise, conjointement avec le Ministere de lÉducation, communiquera en temps utile, comme il la fait la semaine derniere, toutes les informations a ce sujet. Merci. Journaliste : Jaurais une autre question, sil vous plait, sur le certificat vert, si vous avez vu la derniere proposition, et jaimerais que vous me disiez ce que vous pensez, pour que les salaries qui nont pas de certificat vert puissent beneficier de 10 tests gratuits pendant 30 jours. Valeriu Gheorghiță : Je pense que, tout dabord, nous devons arriver a la conclusion que nous avons besoin de ce certificat vert et je pense que, comme nous lavons remarque dernierement, apparait cette opinion quil est necessaire de mettre en œuvre le certificat vert au niveau national. Comment cela sera mis en œuvre - bien sûr, il y a encore des discussions ici. Mais il est evident que, pratiquement, si des demain, theoriquement, ce certificat etait mis en œuvre, la population eligible naurait pas le temps demain de se faire vacciner, detre toute vaccinee. Et puis il doit y avoir cette periode de grace, au cours de laquelle, jusqua ce que nous commencions a nous vacciner, et que nous choisissions de toute evidence de nous faire vacciner, sils choisissent de le faire, il doit y avoir une periode pendant laquelle maintenir la securite epidemiologique. Comment? Parce que nous savons que dans les 14 premiers jours apres la premiere dose, la personne nest pas protegee. Et puis, au moins pour un temps, il faut avoir cette certitude que la situation epidemiologique ne se degrade pas. Et je pense que cest une mesure qui est certainement utile, je le repete, pour une periode de temps limitee, pour que les gens puissent prendre une decision eclairee sur ce quils vont choisir : se faire vacciner, commencer le processus de vaccination ou opter pour le depistage. . Journaliste : Donc, dans un mois, chaque personne devrait se demander si elle doit se faire vacciner, pensez-vous que cest une bonne mesure ? Valeriu Gheorghiţă : Oui, je le repete, hypothetiquement, sil ny avait pas cette option, cela voudrait dire que lorsque la mise en place du certificat numerique entrera en vigueur, il y aura peut-etre beaucoup de personnes qui voudront se faire vacciner. Et puis, si ceux qui veulent se faire vacciner commencent a se faire vacciner aujourdhui, evidemment dans les 10-14 premiers jours dun point de vue medical ils ne seront pas proteges contre la maladie, car la reponse immunitaire protectrice ne se developpe pas. Et on sait aussi que la reponse immunitaire se developpe generalement environ 7 a 10 jours apres la deuxieme dose ou 14 jours si on parle dun vaccin a dose unique, comme celui de Johnson. Donc, au moins deux semaines, il est important davoir acces aux tests, afin que la participation des personnes a diverses activites puisse se faire en toute securite, jusqua ce que les benefices obtenus grace a la vaccination atteignent des valeurs maximales et puis, bien sûr, ce delai de grace. Mais cela a du sens, je le repete, pendant au moins deux semaines, et ici, cela ne couvre que ceux qui se font vacciner avec le vaccin Johnson, et pour ceux qui utilisent un vaccin a ARN messager, cette periode de 30 jours est en quelque sorte logique justement pour avoir la protection necessaire grace a la reponse immunitaire apres les deux doses de vaccin. Andrei Baciu : Merci beaucoup. Valeriu Gheorghiţă : Merci beaucoup. 2021-11-16 15:49:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_luk_0363.jpgGuvernul a aprobat primele documente pentru demararea PNRRȘtiri din 10.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-gouvernement-a-approuve-les-premiers-documents-pour-le-demarrage-du-pnrrLes deux premiers documents pour le lancement du Programme National de Relevement et de Resilience de la Roumanie ont ete approuves lors de la reunion daujourdhui du Gouvernement. Il sagit de deux memorandums par lesquels le Gouvernement a mandate le Ministere des Investissements et Projets Europeens et le Ministere des Finances pour signer lAccord sur la contribution financiere non remboursable et lAccord de pret entre la Commission europeenne et la Roumanie. En paraphant ces prets, la Roumanie beneficiera dun financement de 29,2 milliards deuros du Mecanisme de Relance et de Resilience pour financer les reformes et les investissements inclus dans le Plan National de Relance et de Resilience. Concretement, en signant lAccord de contribution financiere non remboursable, la Roumanie beneficiera dune subvention de 14,24 milliards deuros, et en signant lAccord de pret entre la Commission europeenne et la Roumanie, dun financement de 14,942 milliards deuros, accorde a des conditions favorables, au niveau des coûts de la Commission europeenne. Dici la fin de lannee, la Roumanie beneficiera dun prefinancement de 3,793 milliards deuros, et en 2022 dun financement denviron 6,117 milliards deuros, dans les deux tranches, via le Mecanisme de Relance et de Resilience. Largent sera verse en plusieurs versements, en fonction de la realisation de certains objectifs, appeles jalons et cibles. Au total, il y a 507 jalons et cibles a atteindre dici le 31 août 2026. Le Plan National de Relevement et de Resilience est structure sur les 6 piliers prevus par le Reglement du Mecanisme de Relevement et de Resilience et divise en 15 composantes, afin de couvrir les besoins de la Roumanie et de poursuivre simultanement les priorites de la Commission europeenne. Les six piliers sont : la transition verte, la transformation numerique, la croissance intelligente, la cohesion sociale et territoriale, la sante et la resilience economique, sociale et institutionnelle, les politiques pour la prochaine generation, les enfants et les jeunes. La version etendue du PNRR, soit plus de 70 documents, est consultable sur la page officielle dediee au PNRR : https://mfe.gov.ro/pnrr/ 2021-11-10 16:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-10-04-11-42big_sigla_guvern.pngBriefing de presă susținut de ministrul dezvoltării, lucrărilor publice și administrației, ministru interimar al sănătății, Attila-Zoltán Cseke, la finalul ședinței de guvern din data de 10 noiembrie 2021Știri din 10.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-ministre-du-developpement-des-travaux-publics-et-de-l-administration-ministre-par-interim-de-la-sante-attila-zoltan-cseke-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-10-novembre-20211636622423Cseke Attila : Bonjour a tout le monde! Aujourdhui, lors de la reunion du gouvernement, sur proposition du Ministere de la Sante, le Gouvernement a approuve un projet d`Arrete de gouvernement sur laffectation dun montant du Fonds de reserve budgetaire a la disposition du gouvernement pour completer le budget du Ministere de la Sante. Il sagit dun montant de 332,5 millions de lei, dont le Ministere de la Sante doit prendre les mesures suivantes : dabord, 120 millions de ce montant seront alloues a la poursuite de lachat de medicaments necessaires dans le contexte de la pandemie, il s`agit denviron 70.000 nouveaux flacons de Remdesivir. Je tiens a preciser quaujourdhui nous avons en stock suffisamment de doses de ce medicament pour les semaines a venir, mais nous voulons a lavance assurer la continuite du traitement dans les hopitaux roumains, afin quapres publication au Journal officiel, nous commencions immediatement les marches publics pour ce medicament. De plus, 30 millions de lei sont alloues pour financer les frais de fonctionnement des centres de vaccination - ici, avec la precision que les montants que nous avons payes ont couvert les frais de fonctionnement et les salaires pour septembre. La centralisation des donnees se fait tous les mois, aux alentours du 15, ce qui signifie que les 17 et 18 novembre nous enverrons les allocations necessaires au paiement des salaires aux centres de vaccination pour le mois doctobre. Aussi, 30 millions de lei pour completer lachat de cheques-repas accordes aux personnes ayant un calendrier vaccinal complet - ce montant de 30 millions de lei - et 152,5 millions de lei pour la poursuite des programmes nationaux de sante, dont 26 millions de lei pour lachat de la prochaine tranche de 700.000 doses de vaccin antigrippal afin de poursuivre la campagne de vaccination gratuite contre la grippe, 20 millions de lei pour lachat de 36.000 doses de vaccin anti-HPV, 26,5 millions de lei pour lachat de 135.000 doses de vaccin hexavalent pour l`immunisation des enfants la premiere annee de vie, 50 millions de lei pour la fourniture de medicaments antiretroviraux et anti-infectieux pour le traitement des patients atteints du HIV / SIDA, respectivement pour le programme de lutte contre la tuberculose. Et, non pas en dernier lieu, 30 millions de lei pour assurer les fonds pour le reglement des tests RT-PCR effectues dans les unites sanitaires selon la methodologie en vigueur aujourdhui. Il existe 193 laboratoires de ce type, qui sont inclus dans le plan de financement et sont finances par le budget du Ministere de la Sante. Ce supplement sajoute aux deux precedents supplements du budget du Ministere de la Sante de fin septembre, de 457 millions de lei, dont ont ete achetes des medicaments pour les patients infectes par le virus SARS-CoV-2 et pour assurer le financement du programme de therapie developpe grace au budget du Ministere de la Sante. De plus, en octobre, 10 millions de lei supplementaires ont ete alloues sur le Fonds de reserve pour lachat du vaccin diphterie-tetanos-coqueluche, necessaire dans le programme national de vaccination. Si vous avez des questions, sil vous plait. Journaliste : Bonjour ! On sait quune reunion sur la crise doxygene a eu lieu ici, au Gouvernement, il y a une semaine, si je ne me trompe. Qu`en est-il maintenant, y a-t-il encore de tels problemes dans les unites medicales et avez-vous trouve ces installations pour les producteurs doxygene, car on sait quils ont demande certaines facilites, par exemple, qu`ils soient assistes par les organes du Ministere des Affaires Interieures pour le transport de loxygene ? Cseke Attila : Ce nest pas un domaine qui releve du Ministere de la Sante. Ici, le Departement pour les situations d urgence peut vous en donner plus d`informations. Journaliste : D`autre part, je me souviens quil y avait aussi une etude a faire entre le Ministere de la Recherche et le Ministere de la Sante sur le theme du taux de vaccination, differences, milieu urbain versus milieu rural. Où en sommes-nous avec cette etude ? Cseke Attila : Je ne sais pas, je dois verifier cette information, cette etude. Je ne peux que vous dire ce qui existe au niveau du Ministere de la Sante et, bien sûr, dans ce mandat interimaire, qui a ete largement touche, a presque cent pour cent, par la lutte contre la pandemie. Nous avons beaucoup de projets qui reposent sur des etudes et des expertises, mais ils devront etre realises beaucoup plus rapidement, car jai limpression quil y a beaucoup de projets avec beaucoup dexperts et le probleme nest pas quon les paie de fonds publics, le probleme est quon ne produit pas grand-chose ou du moins je nai pas vu de produit fini sur les strategies qui sont financees a partir de ces programmes de financement. Donc, ici, le Ministere de la Sante devra faire une analyse apres la pandemie, une analyse tres claire, de ce quil est necessaire, et quil faut maintenir et etre finance, mais a condition, effectivement, que soit produit, que soit livre, ce que le ministere de la Sante finance. Journaliste : Savons-nous combien de bons ont ete accordes pour les personnes vaccinees jusqua present, combien ont ete imprimes, delivres ? Cseke Attila : Jusqua present, 38 millions de lei ont ete alloues pour les cheques-repas, auxquels sajoutent ces 30 millions qui entreront dans le systeme, probablement a partir de la semaine prochaine. Journaliste : Et ma derniere question, si vous me le permettez. Allez-vous envoyer, faire des verifications, envoyer le Corps de controle a cette clinique où le celebre artiste Petrică Mițu Stoian est mort ? Car on comprend quil y a plusieurs personnes qui sont plaignees quil y a la-bas des irregularites, des patients... Cseke Attila : Il y a cette possibilite. Bien sûr, le Corps de controle, aujourdhui, est ancre dans de nombreux controles, y compris les controles lies a la delivrance de ces certificats qui, de notre point de vue, doivent etre verifies, pour ne pas dire qu`ils sont douteux, par lesquels une petite partie, mais quand meme, une partie du personnel medical a trouve une exemption du traitement des patients sous SARS-CoV-2, ce que je trouve totalement inacceptable. Jattends ce rapport de controle et des qu`il est termine, bien sûr, nous pouvons commencer dautres controles. Journaliste : Bonjour ! Monsieur le Ministre, etes-vous daccord avec la proposition de lUSR dintroduire un certificat vert obligatoire pour tous les salaries du secteur prive et de lEtat ? Cseke Attila : Dans ce domaine, je pense quil faudrait revenir beaucoup sur le cote specialise. Je ne pense pas que les commentaires et declarations politiques soient utiles. Ce projet legislatif, dont je suis linitiateur, a ete en grande partie prepare et a existe au Ministere de la Sante. Il na pas ete promu par la direction precedente du Ministere de la Sante, alors je pense que venir maintenant et dire : nous voulons, nous voulons, nous voulons , mais quand nous avons pu, nous n`avons pas promu ce projet de loi, je pense que cest un petit injuste. Cependant, au sein de la Commission specialisee de la Chambre des deputes, nous devrons trouver des formules a travers lesquelles ce certificat vert atteindra son objectif que nous voulons tous ou du moins ceux que nous l`avons initie et je pense que les forces politiques responsables en Roumanie, l`objectif de faciliter la libre circulation de la personne, cest la destination ou lobjet principal du certificat, tel que prevu au niveau europeen. Et, dautre part, bien sûr, pour faciliter la, lutte contre la pandemie, la aussi il faudra trouver des solutions dun point de vue professionnel. Je ne voudrais pas commenter, il y aura beaucoup damendements, jen ai deja vu certains, je prepare moi aussi des amendements, en tant que depute. Journaliste : Pouvez-vous nous donner des details ? Cseke Attila : Je pense que demain vous aurez des details sur lamendement que je prepare avec quelques collegues. Journaliste : Au moins un, dites-nous un amendement, que voudriez-vous changer ? Cseke Attila : Demain, sil vous plait ! Journaliste : Bien. Et parce quil y a encore des discussions sur lalliance, avez-vous quelque chose daccord dans le domaine de la sante pour le futur gouvernement ? Cseke Attila : Ce nest quaujourdhui que les discussions du cote specialise ont commence. Journaliste : Je sais, cest pourquoi je vous le demande. Cseke Attila : Une fois que ces discussions du cote de la sante aboutiront a un accord, evidemment, vous le saurez. Ce serait trop tot de vous... Journaliste : Une proposition de lUDMR en ce sens ? Cseke Attila : Les collegues qui sont delegues du cote de la sante auront ces discussions. Journaliste : Merci ! Cseke Attila : Sil vous plait ! Journaliste : Bonjour, Monsieur le Ministre ! Largent dont vous parliez vient du Fonds de reserve, oui, cest-a-dire, le Fonds de reserve a-t-il ete finance avec certains montants entre-temps? Nous savons-nous quune partie vient des Finances, une partie vient aussi du Developpement, de votre ministere? Cseke Attila : Il a donc ete demande a tous les ministeres didentifier les montants disponibles, compte tenu du contexte pandemique dans lequel nous nous trouvons. Bien entendu, le Ministere du Developpement trouvera et a trouve des solutions pour aider les autres ministeres dans ce combat. Journaliste : Quel est le montant se la part du Ministere du Developpement ? Cseke Attila : Donc, le montant qui a ete mis a disposition, je pense que cest le meilleur mot financier pour le Fonds de reserve budgetaire est de 120 millions du Ministere du Developpement. Journaliste : Merci ! Cseke Attila : Bien, merci ! Je vous souhaite une bonne journee! 2021-11-10 15:15:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_govr4447.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul Sănătății, vicepreședinte al CNCAVȘtiri din 09.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-vice-president-du-cncav1636622124Valeriu Gheorghiţă : Bonjour ! Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Je commence la conference en presentant le bilan des marathons de vaccination a la fin du week-end, tant a Bucarest quau niveau national. Le week-end du 5 au 7 novembre, a Bucarest, a ete organise le marathon de vaccination pour la vie et au total, plus de 14.600 personnes ont ete vaccinees, pratiquement, plus de 50% du nombre total de personnes vaccinees a Bucarest , au cours de cet intervalle etant vaccinees 29 000 personnes dans tous les centres de vaccination. En outre, au niveau national, il y a eu 14 deprtements où de tels evenements de vaccination ont eu lieu au cours du week-end et un total de plus de 23.140 personnes ont ete vaccinees. De telles actions se poursuivront chaque week-end, jusqua la fin de cette annee, au moins a Bucarest, mais il existe deja des departements qui optent pour lorganisation de tels evenements. De plus, dans la prochaine periode, comme je lai dit, de tels evenements seront organises. Je mentionne egalement que, egalement a la fin de cette semaine, samedi, il y a eu un marathon dinformation organise a la Bibliotheque nationale, auquel ont participe plus de 29 medecins et enseignants du systeme medical, du personnel medical, un marathon qui a eu lieu sous la coordination du College des medecins de Bucarest, en partenariat avec le Comite national de coordination des activites de vaccination. Il y a eu environ 12 heures de seances dinformation au cours desquelles nos collegues, dans diverses specialites medicales, ont tente de repondre aux questions les plus frequemment posees par les gens sur la vaccination et les mesures de controle de la propagation de la maladie en general. Je rappelle egalement qua partir du 8 novembre, cest-a-dire hier, la phase de rappel a debute pour les personnes vaccinees avec le vaccin Johnson and Johnson et qui ont plus de six mois au moment de recevoir la dose de rappel. La recommandation est de realiser un vaccin a ARN messager de premiere intention, soit de Pfizer, soit de Moderna, mais, en option, le meme type de vaccin est autorise de Johnson and Johnson, a la demande de cette personne, compte tenu des donnees scientifiques qui nous montrent une reponse immunitaire suffisamment elevee apres le rappel du vaccin Johnson and Johnson. À cet egard, la plateforme de programmation a ete optimisee pour que les personnes qui ont ete vaccinees avec le vaccin Johnson and Johnson puissent programmer leur dose de rappel et pouvoir selectionner lun des trois types de vaccins, comme mentionne : Pfizer, Moderna ou Johnson and Johnson , a condition que nous ayons au moins six mois de la dose de vaccin. Les collegues du STS ont egalement optimise la plateforme en termes de possibilite de programmer pour la dose supplementaire, cette dose supplementaire, la dose trois, recommandee pour les personnes immunodeprimees qui ont besoin, des le premier calendrier vaccinal, de trois doses et non de deux, comme dhabitude, avec la possibilite deffectuer une dose de rappel, dose de rappel, au moins six mois apres ladministration des trois doses. Aussi, pour la vaccination des personnes des zones rurales, des equipes mobiles ont ete organisees, 60 activites de vaccination ont ete menees dans huit departements, plus de 4.775 personnes ont ete vaccinees et, dans la periode suivante, 156 autres actions sont prevues, en 24 jours. Cest un processus dynamique. Pratiquement , les autorites locales demandent, au comite departemental pour la gestion et la coordination de lintervention, un appui avec des equipes mobiles, afin dassurer lacces de la population a la vaccination. Concernant la vaccination en dose de rappel, avec la dose de rappel, jusqua hier, 8 novembre, un total de plus de 1.037.000 personnes avec la dose de rappel ont ete vaccinees, et de ce point de vue, en regardant les categories de personnes qui ont ete vaccinees avec la dose de rappel , plus de 15,5 % sont des personnes appartenant au systeme medico-social ; pratiquement, des le stade 1 de la campagne de vaccination, plus de 60,1% sont des personnes vulnerables, des personnes de plus de 65 ans ou des personnes atteintes de maladies chroniques, environ 5,4% sont des personnes du systeme educatif, et le reste provient dautres activites considerees comme essentielles ou population generale, qui est eligible, pratiquement a plus de six mois de la deuxieme dose. Concernant la vaccination dans les ecoles, il existe actuellement 52 centres actifs dans les etablissements pre-universitaires ; 3.135 eleves ont ete vaccines la semaine derniere, soit 17 % de plus que la semaine precedente, où il y avait environ 2 .677 personnes. Ces personnes ont ete vaccinees soit dans leurs propres centres, soit avec lappui des equipes mobiles envoyees, qui ont assure la vaccination a lecole. Toujours au cours de la semaine derniere, un total de 3.255 enseignants ont ete vaccines, pratiquement, avec plus de 200 % de plus que la semaine precedente, alors quil y avait 1.020 enseignants ou auxiliaires vaccines parmi le personnel employe. À lheure actuelle, il existe plus de 756 centres de vaccination actifs sur les quatre types de vaccins, avec un total de plus de 1.117 cabinets ou filieres de vaccination, comme on les appelle. Pratiquement, nous parlons de 812 flux qui utilisent le vaccin de Pfizer, 117 flux utilisent le vaccin de Moderna, 33 dAstraZeneca et 155 flux utilisent le vaccin de Johnson et Johnson. Il y a actuellement plus de 698.000 personnes sur la plateforme de programmation prevue pour les trois types de doses - dose 1, dose 2, dose de rappel - totalisant quatre types de vaccins pour lesquels la programmation est en cours. La plupart, plus de 670 000, sont des personnes qui sont programmees dans les centres de vaccination Pfizer. Au cours de la semaine precedente, du 1er au 7 novembre, plus de 283.967 personnes ont ete vaccinees avec la dose 1, pour la plupart des personnes de moins de 60 ans, environ 71.850 sont des personnes de plus de 60 ans, mais ce qui est important de noter, cest que nous avons un diminution de plus de 50 % du nombre total de personnes vaccinees avec la dose 1 la semaine precedente par rapport a la semaine precedente, où il y avait eu plus de 575 000 nouvelles personnes vaccinees. Évidemment, si nous maintenons ce taux de vaccination denviron 25.000 nouvelles personnes par jour, le nombre total de personnes que nous pourrons atteindre a la fin de cette annee serait denviron 8,5 millions, soit bien moins que ce que nous attendions initialement denviron 50% des eligibles. population de plus de 12 ans et, comme vous le savez, au taux de vaccination de fin octobre, nous avions annonce que nous pourrions depasser le taux de vaccination de 70 % au niveau de la population eligible si nous maintenions ce taux de vaccination. Cela signifie quun taux de vaccination de 50% de la population eligible est totalement insuffisant pour eviter un impact significatif des prochaines vagues pandemiques. Meme pour la vague 4, qui nest pas encore terminee, qui evolue, ce taux de vaccination nest pas assez eleve pour limiter substantiellement les consequences negatives de la pandemie et je parle ici de formes graves : hospitalisations en ATI et deces. En ce qui concerne la vaccination dans les cabinets de medecine familiale, je rappelle que le 4 mai dernier, la vaccination a debute dans les cabinets de medecine familiale. À lheure actuelle, 3.446 contrats sont conclus avec la Caisse nationale dassurance maladie, ce qui nous montre que nous sommes a environ 30 % du nombre total de medecins de famille qui ont un contrat avec la Caisse dassurance maladie et qui ont egalement conclu des contrats de service. activite de vaccination contre le COVID-19. Sur les 3.446 contrats conclus, environ 3.127 sont actifs, donc, pratiquement, dans 3.127 cabinets, les activites de vaccination sont enregistrees dans le registre electronique national, sur les quelque 10.500 medecins de famille. Parce quil y a eu plusieurs demandes, y compris de la part des medias, concernant le nombre total de medecins de famille qui participent a lactivite de vaccination, en plus des 3.127 medecins de famille qui vaccinent dans leur propre cabinet, il y a aussi 1.415 medecins de famille. travaillant dans des centres de vaccination fixes, centres de vaccination organises aussi bien en unites medicales quen dehors des unites medicales, soit un total de 4.542 medecins de famille engages dans le processus de vaccination proprement dit, soit 43 % du nombre total de medecins de famille qui, a ce moment, ont un contrat conclu avec la Caisse dAssurance Maladie. Le 8 novembre, plus de 776.000 patients avaient ete vaccines, une augmentation de plus de 11% par rapport a la semaine precedente, alors quenviron 699.000 personnes avaient ete vaccinees dans les cabinets de medecine familiale; on ne parle ici que des pratiques de medecine familiale. Plus encore, au niveau des formations sanitaires avec lits, au niveau des hopitaux publics, dans les 154 hopitaux publics, 26.376 patients ont ete vaccines a ce jour. Pratiquement, nous avons une augmentation denviron 9% par rapport a la semaine precedente et dans les 26 hopitaux prives, 4. 171 patients ont ete vaccines, ce qui represente une augmentation denviron 9,7% par rapport a la semaine precedente. Des equipes mobiles sont organisees pour assurer la vaccination a domicile des personnes non deplacables ou des personnes presentant des maladies entrainant un handicap ou dans des centres de dialyse ou des centres dhebergement, respectivement des personnes sans domicile. Dans la semaine du 1er au 8 novembre, plus de 10.056 personnes ont ete vaccinees, avec le soutien de 183 equipes mobiles. Si lon considere le bilan de la campagne de vaccination, le nombre total de personnes vaccinees le 8 novembre etait de 7.321.195, ce qui correspond a au moins une dose, soit environ 43 % du taux de couverture vaccinale de la population residente eligible a cette epoque, cest-a-dire plus de 12 ans; nous avons un taux de couverture vaccinale de plus de 45% de la population adulte residente de plus de 18 ans, et, si lon regarde la population residente totale de la Roumanie de plus de 19,3 millions dhabitants, le taux de vaccination avec au moins une dose pour le moment est de 38 %. En regardant la couverture vaccinale par departements : Bucarest, a lheure actuelle, a un taux de couverture vaccinale de 63,5% de la population eligible au-dessus de 12 ans, nous avons trois autres departements qui ont un taux de couverture vaccinale de plus de 50%, il s`agit de Cluj, avec 56%, Constanța, 52,3%, et Sibiu, avec 50% ; nous avons environ 18 departements qui ont un taux de couverture vaccinale entre 40 et 50 %, et la nous parlons a nouveau de la population residente, eligible ; 18 autres departements ont un taux de vaccination compris entre 30 et 40 %, et nous navons que deux departements, Covasna et Suceava, qui ont un taux de couverture vaccinale denviron 27 a 28 %. Concernant le taux de vaccination par tranches dage, dans la tranche dage de 50 a 70 ans y compris, nous avons un taux de couverture vaccinale de plus de 50 %, ce qui signifie quune personne sur deux est vaccinee dans la tranche dage de 50 a 70 ans ; entre 20 et 50 ans, nous avons un taux de couverture vaccinale denviron 45 % en moyenne ; la tranche dage des plus de 80 ans est encore autour de 25 %, voila donc encore une petite valeur que lon retrouvera evidemment dans le nombre de personnes qui se retrouvent en reanimation et qui finissent par perdre le combat contre ce virus. Dans la tranche dage 12-15 ans et 16-19 ans, nous avons une augmentation par rapport a la semaine precedente : nous sommes plus de 107.000 personnes vaccinees avec au moins une dose dans la tranche dage 12-15 ans, soit environ 15%, et les 16-19 ans sont plus de 275.000 personnes qui ont recu au moins une dose jusqua present, ce qui represente un pourcentage denviron 35%. Pratiquement, a 12-19 ans, il y a une augmentation de plus de 30.000 personnes en une semaine, des personnes vaccinees et selon nos donnees, il y a cette tendance selon laquelle, en general, les personnes de moins de 40 ans ont la plus grande presence en ce moment, dans les centres de vaccination. Le profil des effets adverses a ce jour : un total de 18.796 cas deffets adverses post-vaccinaux ont ete signales, ce qui signifie un taux de notification de 1,5 cas pour 1.000 doses administrees. Ce sont les donnees que nous voulions vous presenter. Je vais donner la parole a M. le secretaire dÉtat, Andrei Baciu. Merci! Andrei Baciu : Merci beaucoup, Monsieur le president ! Pour commencer, je voudrais presenter un projet d`arrete du gouvernement, qui a egalement ete publie sur le site, qui fixe les objectifs de couverture vaccinale pour 2022 et 2023. Quelques mots lies au contexte, tout dabord. La vaccination contre le COVID-19 en 2021 a ete realisee sur la base dune strategie de vaccination qui a ete definie par un groupe dexperts en 2020 et ensuite approuvee par arrete du gouvernement. Afin de continuer exactement de la meme maniere, des objectifs de vaccination ont ete fixes pour completer la strategie de vaccination actuelle, des objectifs de couverture vaccinale pour 2022 et 2023. Si la strategie de vaccination pour 2021 a ete fixee par un groupe dexperts qui ont travaille plus de quelques mois a la finalisation de cette strategie, non pas tous ont fait partie par la suite du Comite national de vaccination contre le COVID-19, qui realise en fait toutes les activites liees a la vaccination. Ainsi, afin de reunir ce groupe dexperts, un comite a ete reconstitue, comme sappelle le Comite National de Vaccinologie, au niveau du Ministere de la Sante, qui est un comite a vocation scientifique. Ca a fonctionne, il est mis en place depuis 2009, mais a cette epoque il a ete re-operationnalise et en plus, evidemment, les objectifs lies a la vaccination contre le COVID-19, dun point de vue scientifique, il a un role dans la finalisation des politiques de vaccination pour toutes les activites de vaccination, il nest donc pas seulement lie a la vaccination contre le COVID-19, mais aussi a toutes les activites de vaccination. Maintenant, concernant la fixation dobjectifs pour 2022 et 2023, ce comite sest reuni et a analyse toutes les donnees dont nous disposons jusqua present. Pour commencer, je voudrais dire qui fait partie de ce groupe, justement par volonte davoir une activite la plus transparente possible. Ainsi, ce Comite National de Vaccinologie est coordonne par un president, en la personne du Professeur Mihai Craiu, un vice-president et comprend des representants designes des autorites publiques centrales et institutions suivantes ayant des responsabilites dans le domaine de la sante, a savoir : Ministere de Sante, Institut national de la sante publique, Ordre des infirmieres generales, des sages-femmes et infirmieres en Roumanie, College roumain des medecins, Ministere du Travail et de la Protection Sociale, par lintermediaire de lAutorite nationale pour les droits des personnes handicapees, des enfants et des adoptions, Ministere de lÉducation , bien sûr, le Comite National de Coordination des activites de vaccination contre le SARS-CoV-2 et, tres important, des representants des commissions specialisees du Ministere de la Sante, plus precisement des medecins dans les specialites depidemiologie, microbiologie, pediatrie, maladies infectieuses, medecine interne, neonatologie, immunologie, sante publique, medecine de laborateur, avec une experience professionnelle effective et ininterrompue dau moins 7 ans. Cest lequipe qui forme effectivement ce Comite National de Vaccinologie et qui a analyse et propose les objectifs de vaccination pour 2022 et 2023, qui se retrouvent, en fait, dans cette proposition d`arrete de gouvernement. Je vais detailler un peu ces objectifs. Pourquoi se fait-il sous la forme dun arrete de gouvernement? Car la strategie de vaccination contre le COVID-19 a ete adoptee par arrete de gouvernement et il faut garder la meme facon de faire. Ainsi, cet arrete de gouvernement, qui, comme je lai dit, prevoit lachevement de la strategie de vaccination contre le COVID-19 en Roumanie prevoit ce qui suit : deux objectifs specifiques sont ajoutes - un objectif general et deux objectifs specifiques. Lobjectif general est dassurer la continuite de lactivite de vaccination contre le COVID-19 dans des conditions de securite, defficacite, dequite pour la prevention de linfection par le SARS-CoV-2 et la limitation de la pandemie de COVID-19 en Roumanie. Les objectifs specifiques sont les suivants : dune part, pour lannee 2022 - par tranches dage - lobjectif de couverture vaccinale est de 20 % pour les enfants de moins de 12 ans, compte tenu des etudes existantes revelant une forte reticence parentale, a etre periodiquement reevalues ; lobjectif de couverture vaccinale de 70% pour la population generale de 12 ans et plus, et pour 2023, ceci etant la deuxieme cible specifique, on parle de 90% de couverture vaccinale dans la population generale eligible agee de plus de 12 ans, certes, ponderee par divers categories dage. Et la derniere disposition, la fourniture du vaccin necessaire contre le COVID-19 par lÉtat roumain a travers le Ministere de la Sante pour atteindre les objectifs de vaccination mentionnes ci-dessus. En general, ce sont les choses qui ont ete analysees et proposees par le Comite National de Vaccinologie pour la vaccination contre le COVID-19 pour 2022 et 2023. Encore une fois, cest un groupe dexperts, un groupe qui fait des analyses scientifiques et fait des recommandations. celui de couvrir les objectifs de vaccination du point de vue de la sante publique. Pour aller plus loin, en ce qui concerne le certificat numerique, jusqua present 7.940.274 certificats ont ete generes. En general, la meme tendance se maintient, a savoir que 92,45% des certificats sont des certificats attestant de la vaccination. La vaccination chez les operateurs economiques prives se poursuit egalement. Il y a une augmentation par rapport a la semaine derniere, il y a actuellement 44 entreprises operant pour le personnel et leurs familles, et en ce qui concerne les stocks de vaccins existants et les previsions pour la prochaine periode, nous avons actuellement livre en Roumanie 24.104 .989 : BioNTech / Pfizer - 14.733.089 doses , Moderne - 3.182.400 doses de vaccins ; AstraZeneca - 3.374.000 doses de vaccin, et enfin Johnson and Johnson - 2.815.500. Pour la prochaine periode, comme nous le savons, les livraisons de vaccin Moderna et AstraZeneca sont suspendues, pour BioNtech/Pfizer nous avons une prevision pour novembre de 4 000 663 doses de vaccin, et pour Johnson and Johnson, pour la semaine 8-14, 348 000 seraient livres, et pour la semaine du 15 au 21 novembre, nous avons prevu la livraison de 252. 000 doses de vaccin. Cest a peu pres ca. Merci beaucoup. Monsieur le president. Valeriu Gheorghiţă : Merci moi aussi ! Je suggere que nous passions aux questions. Journaliste : D`apres ce que vous avez presente les chiffres plus tot, il y a eu un effondrement pratique du nombre de vaccinations en une seule semaine. Dans quelle mesure les annonces de certificats verts ont-elles influence cette evolution et quelles solutions voyez-vous pour que ces objectifs de vaccination soient atteints ? Valeriu Gheorghiţă : Je pense que cette baisse de 50 %, en une semaine, du taux de vaccination, du nombre de nouvelles personnes vaccinees, a au moins deux raisons. Lun est encore, malheureusement, le fait que dans la perception du public il y a cette amelioration de la situation epidemiologique qui est reelle, mais cela ne doit pas etre corrobore avec la diminution du desir de se vacciner, car la vaccination elle-meme est un geste preventif. Nous navons pas besoin dattendre detre malade pour nous convaincre que nous devons nous faire vacciner. Ce serait donc une erreur en termes dapproche et de rapport de la population aux evolutions epidemiologiques favorables. Cest tres bien que les choses evoluent dans le bon sens, mais cela ne doit pas etre associe a une diminution du desir de vaccination car on voit ce que cela signifie davoir un faible taux de couverture vaccinale, cela signifie de nombreux cas graves qui finissent en reanimation et malheureusement de nombreux deces. Et la deuxieme raison est certainement liee au fait que lelaboration du cadre legislatif qui prevoit les normes de mise en œuvre du certificat numerique au niveau national, en interne, tel quil est reglemente dans la plupart des pays europeens, a pris beaucoup de retard. Ce quil est important de noter, cest que les pays qui ont un taux de couverture vaccinale tres eleve de plus de 90 %, par exemple, nont pas besoin de ce certificat numerique, car il devient inutile lorsque la quasi-totalite de la population est vaccinee. Ce sont precisement les pays qui ont un faible taux de couverture vaccinale qui doivent mettre en place ce certificat numerique, precisement afin de maintenir un equilibre entre la situation epidemiologique et le risque de maladie et la participation, la possibilite de participation des personnes a certaines activites considerees comme activites avec un risque dinfection supplementaire, par rapport a son estimation dans la population generale. Il est important et je pense quil est strategique pour nous dadopter ce certificat vert numerique des que possible, car cest ainsi une mesure qui, je le repete, maintient cet equilibre entre les mesures de sante publique et la possibilite pour les personnes de realiser leurs conditions au plus pres de lactivite quotidienne et en meme temps est une mesure qui stimule le taux de vaccination, car notre objectif ultime est evidemment daugmenter le taux de couverture vaccinale, car de cette facon nous atteignons ce seuil de vaccination collective et nous limitons dans le futur, dans un futur proche, on limite limpact que la pandemie a sur la population. Évidemment, le certificat numerique ne resoudra pas tous les problemes. Le certificat numerique, par exemple, ne sera pas un facteur de motivation pour les personnes de plus de 80 ans. Ici, il faut trouver dautres mesures pour sensibiliser et augmenter lenvie de vacciner les personnes de la tranche dage des plus de 80 ans, qui, on sait actuellement quelles ont un faible taux de vaccination, denviron 25 %. Et ici, je pense que les mesures, la communication pratiquement interhumaine, a travers les medecins de famille, les infirmieres communautaires, les autorites locales, les specialistes, les medecins qui soccupent du traitement des maladies chroniques que la plupart de ces personnes ont, je pense que de cette facon on peut generer ce sentiment de confiance - car il sagit finalement de confiance - precisement parce que le besoin de vaccination pour cette tranche dage est tres eleve en termes de risque individuel de tomber gravement malade necessitant une hospitalisation et une hospitalisation en unite de soins intensifs. Je pense que cest la facon de comprendre les choses. Pour les personnes de plus de 80 ans, le certificat numerique ne sera certainement pas assez motivant, car la participation aux activites est generalement plus faible dans cette tranche dage. Journaliste : Au rythme actuel des vaccinations, quand les objectifs de la strategie seront-ils atteints ? Valeriu Gheorghiță : Vous avez vu que ces dernieres semaines nous avons tout le temps transmis : si le taux de vaccination de plus de 80.000 personnes par jour se maintient, nous pourrions a la fin de cette annee depasser le taux de vaccination de la population eligible de plus de 12 ans. Évidemment, je pense qua lheure actuelle, il est impossible datteindre cet objectif dici la fin de lannee, car nous avons actuellement un taux de vaccination compris entre 26.000 et 28.000 nouvelles personnes par jour, ce qui signifie quau moins a ce taux de vaccination que nous avons dici la a la fin de lannee, nous aurions pu toucher environ 8,5 millions de personnes vaccinees. Pratiquement, nous sommes actuellement a environ 7,3 millions de personnes et nous parlons ici de vaccination avec au moins une dose. Que signifie 8,5 millions de personnes ? Cela signifie environ 50% de taux de vaccination dans la population eligible de plus de 12 ans, il est donc pratiquement insuffisant de dire que nous avons effectivement atteint un taux de vaccination suffisamment eleve pour que limpact des autres vagues pandemiques soit limite. Malheureusement, ce ne sera pas le cas si le taux de vaccination, je le repete, ne sameliore pas significativement dans la prochaine periode, car lidee de limmunite de groupe nest pas de latteindre au final, cest-a-dire de latteindre en 2 ans, dans 3 ans, car, jusqua present, le nombre de cas graves et de victimes de personnes qui perdent la vie sera si eleve en sorte que, pratiquement, grace a la vaccination, on ne peut plus dire quon a evite de nombreux deces. Nous nous interessons a obtenir ce taux dimmunite de groupe dans un court laps de temps, car il produira alors les effets benefiques, la prevention, fera eviter des deces a cause du COVID-19. Journaliste : Bonjour ! Pour M. Baciu. Je voulais vous demander ce quil advient de ces bons pour les personnes vaccinees, je sais quon devait y completer. Où en sommes-nous ? Andrei Baciu : Cela a ete analyse, donc tous les besoins supplementaires des services de sante publique pour les centres de vaccination lies a chaque departement ont ete analyses, une proposition financiere a ete faite, cest une proposition a adopter par unarrete de gouvernement. Journaliste : Et ca vaut combien ? Andrei Baciu : Je pourrais vous donner le nombre exact. Je vais m`interesser et je vous donnerai le montant exact immediatement. Journaliste : Merci ! Pour M. Gheorghiţă. Je voulais vous demander une precision, si possible, car je nai pas bien comprise ici. Vous nous avez dit a un moment donne quil y avait 38% de nouvelles personnes vaccinees la semaine derniere ou pas, le taux de couverture vaccinale, mais on na pas compris exactement, car je sais quil y a deux semaines cetait 45%. Valeriu Gheorghiţă : Il existe trois taux de couverture vaccinale : par rapport a la population totale, a la population de plus de 12 ans et a la population de plus de 18 ans. Actuellement nous sommes a 38% de taux de vaccination de la population totale, 43% de la population de plus de 12 ans et un peu plus de 45% de la population de plus de 18 ans. Journaliste : Je voulais aussi demander a M. Baciu, le projet d`arrete sur les objectifs de lannee prochaine et 2023 quand ils entreront dans la reunion du gouvernement ? Andrei Baciu: Je ne pourrais pas repondre a cette question maintenant, mais au niveau du Ministere de la Sante, toutes les procedures dapprobation et, tout au long de ce document ont ete achevees et maintenant il est entre dans la phase suivante, ce qui signifie lapprobation dautres ministeres dont lavis est requis. Il est donc en cours dapprobation aux autres ministeres dans la prochaine periode. Journaliste : Cette semaine, non, la semaine prochaine Andrei Baciu : Nous essayons des que possible. Journaliste : Je voulais vous demander, M. Gheorghiţă, pensez-vous que dans deux semaines, nous aurons a nouveau une augmentation du taux dinfection en raison des ecoles qui ont commence ? Valeriu Gheorghiţă : Oui, cest exactement ce a quoi nous pensons et cela sest produit a chaque fois. Il ne faut pas croire que cette fois les choses seront differentes. Ceci est evident car linteraction physique entre les personnes et la mobilite des personnes augmente, augmente lexposition et la probabilite detre expose quotidiennement a cette infection, et pas necessairement strictement liee au temps où les enfants sont a lecole, mais a toutes les activites connexes : quitter de la maison, aller a lecole, activites parascolaires et ainsi de suite. Toutes ces choses, le transport en commun, la surpopulation, le non-respect des mesures, tout cela entrainera un risque accru dinfection. Et, comme je lai deja dit et je le repeterai pendant cette periode, noublions pas que nous ne sommes pas en saison chaude, ce nest pas lete, au contraire, lhiver nous attend et le risque dinfection va augmenter, car la tendance est evidente a rester de plus en plus a linterieur qua lexterieur, a ne pas trop aerer les pieces, il y aura surpopulation et pour cette raison le risque dinfection est evidemment beaucoup plus eleve. Alors, oui, on sy attend et il y a bien evidemment cette surveillance epidemiologique, periodique du nombre de nouveaux cas declares. Cest pourquoi le message que la vague 4 est en cours de resolution ne doit pas rester au niveau de la population. Je pense que la situation epidemiologique a tendance a se stabiliser, mais ce nest en aucun cas la fin de la vague 4. On aurait aime que ce soit le cas, mais on regarde aussi ce qui se passe en Europe et on voit quil y a deja dans de nombreux autres pays, une augmentation du nombre des cas, une augmentation significative. Le probleme est que dans les pays a forte couverture vaccinale la pandemie na plus dimpact significatif, cest a dire quelle naugmente pas en meme temps et le nombre de cas graves, de reanimation et de decesil y a une valeur stable, une valeur faible et sont touchees en general des personnes qui nont pas ete vaccinees ou des personnes qui appartiennent a ces groupes de personnes plus agees, qui ont de nombreuses autres maladies chroniques associees et pour lesquelles la vaccination elle-meme na pas conduit a une reponse immunitaire suffisamment protectrice. Doù la necessite dun rappel, et attention car les donnees de Roumanie aussi nous montrent que dans un pourcentage eleve de plus de 35-40% des cas, les infections chez les personnes vaccinees avec un schema complet apparaissent apres le cinquieme mois, donc pratiquement apres le cinquieme, le sixieme mois depuis la fin du calendrier vaccinal et pour cette raison nous avons ce seuil de six mois a partir duquel nous recommandons fortement deffectuer la dose de rappel. Journaliste : Bonjour ! Vous avez dit un peu plus tot que le Comite National de Vaccination a ete mis en place au sein du Ministere de la Sante et je voudrais que vous nous disiez comment la vaccination va se poursuivre en 2022, 2023, egalement sous cette forme organisee comme a ce moment ou a un moment donne le CNCAV va-t-il finir son activite ? Andrei Baciu : Cest une tres, tres bonne question. Les choses ne se chevauchent pas, dans le sens où le Comite National de Coordination des Activites de Vaccination, ce que nous faisons aujourdhui et ce que nous avons fait est en fait, la gestion de la campagne de vaccination contre le COVID-19. Cest le role de ce comite. Le groupe dexperts qui a ete mis en place a en fait ete re operationnalise, cest un comite qui a ete mis en place en 2009 et qui a en fait pour role de fournir une base scientifique a toutes les politiques de sante du Ministere de la Sante dans tous les domaines de la vaccination, donc non seulement pour la vaccination contre le COVID-19, mais pour tous les vaccins, et pour toutes les campagnes de vaccination menees par le Ministere de la Sante. Le role de ce groupe est dapporter une expertise scientifique, y compris car le CNCAV peut fournir a la demande a toute personne et a en fait le role de finaliser a plus long terme, dassurer la continuite dans la generation des politiques de sante publique sur la vaccination contre le COVID-19, mais generalement contre toutes les maladies pour lesquelles nous avons le vaccin. Journaliste : Et jaimerais que vous envoyiez aux gens un message un peu plus clair sur les bons de vaccination car jentends a la tele que certains centres ont, vous avez annonce a un moment donne que sont venus un certain... un certain nombre de bons de vaccination. Certaines personnes optent pour le vaccin COVID juste pour cela, mais quand elles arrivent dans les centres, elles ne peuvent pas les trouver. Et puis ils finissent par se disputer avec les medecins, les accusant meme de les avoir pris et il y a de telles situations. Dites-leur quelque chose de plus clair, quand ils les trouvent, quand ils ne les trouvent pas ? Andrei Baciu : Notre message est tres clair : si initialement ces certificats pouvaient etre pris par tous ceux qui ont ete vaccines a pleine dose, deux mois apres la dose attestant la vaccination a plein calendrier, nous avons prolonge ce delai et je lavons prolonge a six mois. Ainsi, toute personne actuellement vaccinee avec une dose complete peut obtenir ces bons, dune valeur de 100 lei, aupres du centre de vaccination où elle a ete vaccinee. Si, au moment de la vaccination, ils nont effectivement pas assez de bons pour tous ceux qui ont ete vaccines, cest certainement un probleme desagreable pour lequel nous nous excusons et nous sommes vraiment desoles, mais nous allons y remedier, et comme je lai dit, on va completer, y compris lors de la prochaine reunion du gouvernement, les fonds pour lachat de ces bons seront completes et seront envoyes a toutes les directions de sante publique ces fonds pour poursuivre lachat, apres quoi, apres les avoir ete achetes, ces bons sont envoyes aux centres de vaccination où , dans les six mois, tous ceux qui ont ete vaccines peuvent venir retirer leur bon pour chaque personne apres la vaccination. Journaliste : Et comment le sauront-ils ? Comment vont-ils savoir que les tickets de vaccination sont arrives et quils peuvent aller les chercher ? Andrei Baciu: Pour ceux qui, pour de telles situations où il manque actuellement des bons dune valeur de 100 lei, lorsque nous enverrons largent aux directions de la sante publique, nous communiquerons tout dabord, puis nous demanderons a tous les responsables des directions de la sante publique, lorsquelles terminent lachat chacune et envoient les bons a tous les centres de vaccination, de communiquer de la meme maniere, a leur tour, en utilisant les medias locaux, parce que les personnes qui ont ete vaccinees dans les centres respectifs, habitent probablement dans le region respective, et alors nous utiliserons egalement les moyens de communication locaux avec laide des Directions de la sante publique. Journaliste : Jai encore une question pour vous : hier, cet arrete ministeriel a ete publie quil sera possible de faire plus danalyses dans les pharmacies. Certains pharmaciens sont mecontents de cela, car ells disent etre obligees d`embaucher du personnel, ont besoin dun certain espace. Que leur transmettriez-vous ? Andrei Baciu : Pour rediger ces arretes, nous avons travaille avec le College des pharmaciens de Roumanie, qui est le forum professionnel qui represente toutes les pharmaciens. Maintenant il fallait realiser ces demarches... En fait, quel est le role et quel est le but de ces reglementations ? Ils definissent en effet les soins pharmaceutiques et cest une necessite dameliorer les services de sante publique generale dont beneficie la population. Ceux-ci sont de deux types : essentiels et avances. Nous pouvons entrer dans les details, mais lidee est quen elaborant ces regles, nous avons travaille avec le College des pharmaciens, comme cest normal, pour les questions liees a la pratique medicale clinique, nous travaillons avec le College des medecins, donc le forum dans le domaine pharmaceutique, dans le domaine des pharmacies, le forum qui represente tous ceux qui pratiquent c`est le College des pharmaciens de Roumanie avec lequel nous avons travaille et, si je ne me trompe pas, je pense que le College des pharmaciens a meme fait une declaration qui a apprecie, en fait, la finalisation et la publication de ces reglements . Journaliste : Et jai encore quelques questions pour le Dr Gheorghiţă, si vous me le permettez. On a beaucoup parle ces derniers temps de faux certificats verts. Puisquil y a des patients qui sont morts avec eux dans leurs poches, maintenant certaines personnes qui ont ces faux certificats veulent se faire vacciner, mais elles ne savent pas comment parce quelles ont le certificat. Que peuvent-ils faire sans se faire sanctionner? Valeriu Gheorghiţă : Oui, cest une tres bonne question. Tout dabord, elles doivent evidemment declarer avoir un faux certificat. Il sagit de reveler le fait qua un moment donne on a participe ou demande un tel geste et que quelquun la fait. Du point de vue de la maniere juridique dont cela devrait etre fait, je ne pense pas quil existe, en ce moment, un cadre legislatif a exonerer de toute culpabilite. Mais, oui, je pense quil nest jamais trop tard. Ces personnes ont le droit de se faire vacciner, non seulement dobtenir un faux certificat de vaccination, la où elles navaient pas ce droit, mais, neanmoins, elles lont obtenu dune maniere ou dune autre grace a la complicite de ceux qui ont accede a de telles demandes. Je pense quici et, en effet, nous devons reflechir tres, tres bien a cette possibilite, car, apres tout, dun point de vue epidemiologique, nous nous interessons a la vaccination des personnes, mais, je le repete, maintenant il ny a pas de cadre legal dans lequel la personne, si elle dit : Monsieur, jai ete vaccine, mais en fait, c`est faux, je ne suis pas vaccine, mais jai obtenu ce certificat, je suis inscrit au Registre Electronique ...; Il est tres difficile de dire comment cela peut etre resolu concretement, car cela signifie entrer dans la base de donnees, sur la base dune decision dune autorite, supprimer cette personne puis la reintroduire comme reellement vaccinee. Ici, il est un peu difficile de dire a ce stade a quel point comme il est bon de proceder, car tres bien une personne qui est effectivement vaccinee pourrait venir dire que je ne suis pas, en fait, reellement vaccine, et je veux me faire vacciner une fois. Parce que vous le savez tres bien, il y a eu des situations où les gens voulaient se faire vacciner pour la troisieme et la quatrieme fois. Cest pourquoi il faut penser a un systeme tres clair, tres transparent et qui prevoit certaines choses des le depart, mais je ne pense pas que tout le monde puisse etre exonere de toute culpabilite, alors que cest encore une situation extremement grave qui sest produite et ce qui a grandement discredite tout le travail du systeme medical pendant cette periode et non seulement au niveau national mais aussi international. Nous voyons quil y a deja des pays qui regardent la Roumanie dune maniere pas tres admirative, etant donne que nous voyons que ce phenomene sest malheureusement produit dans notre pays, cest pourquoi je ne pense pas que nous devrions suivre certains gestes disqualifiants. Journaliste : Vous avez dit un peu plus tot que la vague 4 est en quelque sorte sous controle ou il y a un declin que nous voyons tous. En Europe, cependant, la vague 5 a deja commence et nous voyons ce qui se passe en France. En Roumanie, a quoi sattend - on a ce quil se passe, etant donne que la vaccination nest pas restee aussi elevee quautrefois ? Valeriu Gheorghiţă : Je ne dirais pas forcement quon parle dune vague 5, on parle en fait dune resurgence, cest pratiquement a nouveau une augmentation de la transmission car je repete dans tous les pays les activites educatives ont repris. Dune maniere ou dune autre, on sattendait a ce quil y ait au moins une vague 4 prolongee et en raison de linteraction accrue entre les personnes et de la levee de la grande majorite des restrictions dans les pays a taux de vaccination eleve, ce virus etant evidemment adapte, la variante Delta hautement contagieuse reussira a trouver ces hotes, ces personnes qui ne sont absolument pas protegees et qui conduiront a terme a un maintien du nombre de cas quotidiens a une valeur critique. En Roumanie, evidemment, dans ce contexte de faible taux de couverture vaccinale et dun taux de vaccination collective dans la population qui atteindrait probablement 60 %, pour la variante Delta, il ne suffit pas de prevenir une augmentation significative du nombre de cas ou une evolution prolongee de cette vague 4, qui a plusieurs milliers de nouveaux cas par jour, maintiendra evidemment un certain nombre de cas graves qui arriveront et necessiteront une hospitalisation en reanimation. Cest donc tres clair, je pense que jusqua present, nous avons traverse tellement de situations tristes et dramatiques que je ne comprends pas pourquoi nous devons repeter encore et encore et encore la meme chose, etant donne que les donnees sont aussi evidentes que possible, montrant que la vaccination reduit la possibilite dhospitalisation en raison dune infection par le SARS-CoV-2. Journaliste : Jai encore une question : les Roumains qui ont ete vaccines avec deux doses a letranger et viennent en Roumanie, leur certificat est reconnu ici ? Peuvent-ils faire la troisieme dose en Roumanie et que le certificat soit mis a jour ? Valeriu Gheorghiţă : Il y a deux situations : les Roumains, les citoyens roumains qui sont vaccines dans les pays de lUnion europeenne vont demander un certificat numerique au pays respectif. En Roumanie, ils peuvent faire la dose trois. Les citoyens roumains qui sont vaccines dans des pays tiers en dehors de lUnion europeenne pourront demander un certificat numerique a la Roumanie, les doses de vaccin produites sont pratiquement inscrites dans le registre national de vaccination et le certificat numerique est genere. Cest le cadre europeen, le cadre legislatif europeen, ce nest pas particulier a la Roumanie, car au niveau de lespace europeen, au niveau de lUnion europeenne, cest la meme methodologie, le meme certificat numerique qui est reconnu dans tous ces pays. Pratiquement, les personnes vaccinees dans dautres pays avec un calendrier complet peuvent vraiment faire la dose de rappel a 3, la dose de rappel en Roumanie. Mais ceux qui sont vaccines dans lUnion europeenne, dans les pays de lUnion europeenne auront en Roumanie un certificat numerique uniquement pour la dose 3, un certificat vert uniquement pour la dose 3 et le certificat pour le premier regime ils l`uront dans le pays où ils ont ete vaccines, et ceux des pays tiers pourront rendre evidente la dose de rappel et auront le certificat qui contiendra les trois doses. Il est possible qua lavenir la reglementation change et quil soit possible de generer le certificat avec les trois doses depuis la Roumanie, jespere ne pas me tromper. Dapres ce que je sais, ce sont les dispositions actuelles. Sil ny a plus de questions, nous vous remercions beaucoup ! 2021-11-09 15:36:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-09-03-37-33big_image_10_resize.jpgBriefing de presă susținut de ministrul Educației, Sorin Cîmpeanu, la finalul ședinței de guvern din data de 8 noiembrie 2021Știri din 08.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-ministre-de-l-education-nationale-sorin-cimpeanu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-8-novembre-2021Point de presse donne par le ministre de lÉducation, Sorin Cimpeanu, a lissue de la reunion du gouvernement Sorin Cimpeanu : Bonjour ! Je voudrais que vous me permettiez dapporter une serie de precisions sur les reglements adoptes jusqua present, sur les reglements adoptes maintenant, dans cette reunion du gouvernement, reunion CNSU en fait, et sur les reglements qui feront lobjet de la future decision CNSU. Tout dabord, jai soutenu, soutiens et continuerai de soutenir limportance douvrir des ecoles et des jardins denfants avec une presence physique. Nous avons dû choisir entre deux options : loption 1 - garder tous les jardins denfants et ecoles fermes et loption 2 - toutes les ecoles et jardins denfants ouverts. Évidemment, nous navons pas considere loption 1 acceptable, avec des ecoles et des jardins denfants fermes. Dans le meme temps, loption 2, louverture de toutes les ecoles et jardins denfants sans mesures supplementaires de protection sanitaire netait pas une option acceptable, car elle aurait nie la situation epidemiologique actuelle, la situation grave, du point de vue epidemiologique. Nous avons eu besoin dun critere pour faire la distinction entre les ecoles et les jardins denfants pour lesquels nous pouvons autoriser la presence physique et les ecoles et les jardins denfants pour lesquels nous ne pouvons pas autoriser la presence physique. Ce critere a ete identifie comme le taux de vaccination parmi le personnel des ecoles et des jardins denfants. Cest un critere qui nest pas ideal, qui presente un certain nombre de lacunes, mais cest un critere qui contribue a creer un environnement sûr et plus sûr dans les ecoles et les jardins denfants pour les enfants et les eleves et aussi pour la protection des enseignants, sachant que les personnes vaccinees sont infectees et et transmettent plus durement difficilement. Ona propose la valeur de 70% du taux de vaccination, selon les reglements de lOrganisation mondiale de la sante, avec linclusion des personnes ayant eu la maladie. Compte tenu de la difficulte du suivi des personnes passees par la maladie, la periode etant dans une dynamique soutenue, la question de la certification ou de la non-certification des personnes passees par la maladie, il a ete conclu que la difference de 10 % peut etre compensee, de 70 % a 60 %, par ladoption de ce seuil de 60 % sans tenir compte des personnes ayanr eu la maladie. Lapplication de ce principe a deja donne des resultats. En seulement une semaine, exactement 1.000 ecoles et jardins denfants, publics et prives, et je ne parle que des ecoles dotees de la personnalite juridique, ont fait passer le taux de vaccination au-dessus du seuil de 60 % et pourraient ouvrir aujourdhui. Aujourdhui,Ce jour 4 847 etablissement d`enseignement, ecoles et jardins denfants publics et prives ont ete ouverts, avec une presence physique. Aujourdhui, plus de deux millions deleves et denfants dage prescolaire ont eu la chance detre physiquement presents. Cela etait attendu des eleves, des enfants dage prescolaire, des enseignants et des parents. Ils representent 68 % du nombre total decoles et de jardins denfants dotes de la personnalite juridique. Nous avons deja annonce, a la fin de cette semaine, que nous avons demande un rapport detaille de la structure arrondie, afin que nous puissions pallier a cette lacune par laquelle une ecole dotee de la personnalite juridique dans une commune, avec trois structures arrondies dans trois villages differents, parfois a distance lune de lautre, si elle a un taux de vaccination inferieur a 60%, cependant, mais l`une ou deux structures dans lesquelles le taux de vaccination est superieur a 60%, nous pouvons autoriser la presence physique. Autre lacune : il y a des localites, où le taux dinfection est de 0 ou tend a etre autour de 0, où lon a tres peu de cas dinfection, mais on a aussi tres peu de cas de personnes vaccinees. Dans ces localites isolees, il y a aussi les plus grandes difficultes du point de vue de leducation en general, et du point de vue specifique de lenseignement en ligne. Il y a des difficultes en termes dacces a internet, en termes de disponibilite dequipements electroniques, en termes de contenus numeriques et des enseignants a former pour lenseignement en ligne ; il ne sert a rien de discuter du cote de levaluation en ligne. Dans ces conditions, en tant que ministre de lÉducation, je me suis engage a soumettre au Gouvernement et au Comite National des Situations dUrgence une proposition qui pourrait completer lArrete conjoint ministre de lÉducation - ministre de la Sante, a titre exceptionnel : pour les localites dans lesquelles le taux dinfection est inferieur a 3 pour mille pour faire tomber le seuil de 60% de personnes vaccinees dans lecole ou la maternelle operant dans cette localite. Cela fera lobjet de la prochaine decision du CNSU, a la fin de cette semaine, et on tiendra compte levolution epidemiologique. Jusqua maintenant, nous le savons, heureusement, nous avons une tendance a la baisse. Ce train de descente devrait etre confirme en fin de semaine et je suis convaincu que cette decision CNSU sera adoptee en fin de semaine, ce qui permettra aux ministres de lÉducation et de la Sante de supprimer le seuil de vaccination de 60% pour toutes les localites où le taux dinfection est inferieur a 3 pour mille, plus exactement, qui sera inferieur a 3 pour mille au niveau du vendredi, qui est considere comme le jour de reference pour la semaine suivante. Dans le meme temps, les points 55, 56, 57 et 58 de la decision CNSU, adoptee ce jour, reglementent a la fois le fonctionnement des unites educatives du point de vue de larrete conjoint ministre de la Sante - ministre du Travail - ministre de lÉducation, et le reglement dunites genre ecole apres l`ecole qui, selon cette decision daujourdhui, releveront des dispositions de lordre commun sante - travail-education. Jespere avoir reussi a saisir tous les aspects. Journaliste : Bonjour ! Faut-il comprendre qua partir de la semaine prochaine, les eleves de ces localites avec un taux dincidence inferieur a 3 pour mille pourront aussi aller a lecole physiquement ? Cest-a-dire, sappliquera-t-on a partir de la semaine prochaine, sil est approuve en fin de semaine au CNSU ? Sorin Cimpeanu : Je suis convaincu quil sera possible dadopter cette decision, sous reserve de la non aggravation accentuee de la situation epidemiologique. La reponse est oui , sous cette reserve les eleves et enfants dage prescolaire, des ecoles et jardins denfants des localites où le taux dinfection est inferieur a 3 pour mille pourront commencer par une presence physique. Journaliste : Avez-vous des informations sur combien de localites sont actuellement dans cette situation sous les 3 pour mille et lesquelles ouvriraient ou combien decoles, combien deleves seraient concernes ? Sorin Cimpeanu : Les donnees sont disponibles sur le site officiel au niveau de chaque departement, avec le taux dinfection sur chaque localite et peuvent ainsi etre centralisees. Journaliste : Pourquoi cette solution na-t-elle pas ete trouvee avant le retour des eleves a lecole, en vacances de deux semaines ? Sorin Cimpeanu : Je lai deja mentionne : un critere essentiel est celui de la vaccination. Pendant cette periode, nous avons eu une augmentation massive de la vaccination dans les ecoles en seulement une semaine. Je suis convaincu que tous ces enseignants, educateurs et instituteurs dont je sais quils sinteressent, qui aiment leurs eleves et sinteressent a leur education, ont compris pendant ce temps combien un geste simple de leur part est important, et dont puissent beneficier tous leurs eleves. Je donne un exemple : dans une ecole maternelle rurale avec seulement 10 employes, si une seule personne est vaccinee, le taux de vaccination augmente de 10 %. Il sagit dun pas en avant important, donc cette mesure a prouve son efficacite, ainsi que les autres lacunes que jai reconnues et que je suis venu devant vous pour affirmer quil y a une volonte de corriger, y compris de la part des autorites sanitaires, et je dois souligner que ces propositions ont fait lobjet dassociations de parents, deleves et denseignants, voir syndicats. Journaliste : La question etait de savoir si vous etiez au courant de ces situations et esperiez-vous que les enseignants seraient vaccines jusqua aujourdhui ou vendredi ? Sorin Cimpeanu: Encore une fois, le nombre decoles - vendredi 29 octobre, il y avait 54% des ecoles dans une situation d`une vaccination superieure a 60%. Une semaine plus tard, vendredi 5 octobre, nous avons ce taux a grandi de 54% a 68%. La mesure a donc prouve son effet. De plus, peu importe combien j`ai ete toutefois interessee par louverture de toutes les ecoles, en tant que ministre de lÉducation, nous nai pas eu le droit et je nai pas le droit d`ignorer le point de vue des autorites sanitaires, compte tenu de la grave situation epidemiologique, etant donne linteret commun pour la securite des eleves. Aujourdhui, plus de deux millions deleves et denfants dage prescolaire n`on pas pu aller a l`ecole ou a la maternelle. Journaliste: Si vous me le permettez, je comprends quil y a des ecoles qui ont un taux de vaccination de plus de 60%, mais il a ete decide qu`elles de continuent en ligne. Si vous pouvez nous dire quelles etaient les raisons pour lesquelles les administrateurs decole ont pris ces decisions? Sorin Cimpeanu: Il y a une possibilite legale: article 32 du ministre de lÉducation, Sante, no. 5.338, qui permet au Conseil dadministration dans chaque ecole et ou maternelle de formuler une demande a lInspection departementale des ecoles, respectivement, lInspection des ecoles de la municipalite de Bucarest ren ligne, meme si le taux de vaccination est superieur a 60%. Les raisons devraient etre justifiees par une deficience dans les carences des ressources humaines, les carences dinfrastructure, concernant la protection sanitaire appreciee par le Conseil dadministration a un niveau inapproprie. À Bucarest, 27 unites ont fait une demande dinscription aujourdhui dans le regime en ligne, bien quelles aient un taux de vaccination superieur a 60%; toutes les 27 demandes ont ete approuvees par lInspection des ecoles de la Municipalite de Bucarest. Les 481 autres etablissements d`enseignement de Bucarest ont commence aujourdhui avec une presence physique, 27 ont fait lobjet de ces demandes et 137 supplementaires etaient avec un taux de vaccination inferieur a 60%. Journaliste: Et une derniere question relative aux tests des eleves. Je comprends que ces tests avec salives devraient venir dans la prochaine periode pour que ces tests de salive et qu`ils soient applicables. Cest-a-dire que les enseignants vont tester les leves. Sil y a des enseignants qui ne voudront pas faire cela, quelles variantes resteront? Sorin Cimpeanu: Jai ete assure par le Bureau national dachats centralises qu`aujourd`hui seront signes les contrats ulterieurs pour le lot 1. Demain seront signes les contrats sous-sequents des lots 2 et 3. En outre, il necessaire d`une periode comprise entre 1 et 5 jours pour deposer des lettres de garantie bancaire, une etape sans laquelle les achats ne pourraient pas etre effectues dans la legalite. Apres avoir depose des lettres de garantie bancaire, les gagnants designes au niveau 1 ont une periode comprise entre 1 et 5 jours pour delivrer ces tests dans les ecoles. Le service durgence nous a assure que, dans un maximum de 24 heures apres reception de ces tests, avec laide de services de sante publique dans chaque depqrtements et avec le soutien des inspections departementales de lecole, on fera en sorte que les tests arrivent dans les ecoles. Cela se produira la semaine prochaine, probablement dans la deuxieme partie de la semaine prochaine. Mais la semaine prochaine. Jusque-la, le Ministere de lÉducation a appele le Ministere de la Sante a lelaboration dune procedure de gestion de ces tests. Meme sil y a des procedures simples pour ladministration de ces tests, nous avons vu dans les pays occidentaux - et, dailleurs, des tests dans le lot 1 sont des tests utilises en Allemagne en France et au Portugal - on a vu quils peuvent meme etre auto-administres par les eleves et meme par les eleves moins ages. Mais cela doit etre fait sous la supervision dun adulte. Cet adulte-la doit beneficier dune instruction minimale et il sagit dadultes qui sont dans des ecoles. Jappelle une fois de plus aux collegues pour avoir la disponibilite de voir ces instructions lorsquelles sont disponibles envoyees par le Ministere de la Sante, le Ministere de lÉducation de telle maniere que la semaine prochaine, comme jai dit, lorsque les tests viendront, nous sachions exactement combien de fois par semaine, deux fois par semaine tres probablement, et comment ils devront etre administres. Journaliste: Et si les enseignants dans une ecole ne voudront pas faire cela? Sorin Campeanu: Bien sûr, ils nont pas cela dans la description de poste, bien sûr quils ne peuvent pas etre forces, mais que vous voyez, que ni la vaccination nest pas obligatoire et, toutefois, les enseignants sont ceux qui ont un double taux de vaccination sur le taux national, ils ont compris se mobiliser pour la vaccination lorsquils ont vu que leur vaccination est etroitement liee au fonctionnement des ecoles presentant une presence physique. Jexprime ma confiance dans tous les colleges du systeme educatif. Jai donne lexemple de la maternelle no. 111. Nous avons discute et j`ai felicite Mme la directrice de la maternelle no. 111 pour la capacite, dont elle a ete capable de mobiliser des collegues pour avoir un taux de vaccination a 100%. Il y a beaucoup de telles personnes dans leducation et j`exprime ma confiance qu`il ny aura pas de situations comme celles que vous mentionnez. Journaliste: Merci! Journalistye: Monsieur le ministre, nous parlons des 27 ecoles qui ont choisi de poursuivre les cours au format en ligne. La question est la suivante: Est-ce que quelquun verifie les raisons quils exposent dans ces applications? Sorin Cimpeanu: Oui. Aujourdhui, j`ai signe, pour la premiere fois, et jai une certaine experience, je nai jamais signe 42 ordres de ministre par lesquelles nous avons envoye des equipes de controle dans toute la Roumanie. Aujourdhui, je l`ai fait, le theme du controle etant principalement le respect des conditions de protection sanitaire dans les ecoles et les jardins denfants, car les efforts que nous faisons pour maintenir les ecoles et les jardins denfants ouverts doivent etre doubles par la comprehension et la cooperation de chaque eleve, chaque professeur, chaque employe, nous allons verifier cela. Deuxiemement, afin de verifier la maniere dont le taux de vaccination a ete signale et non en dernier lieu, afin de verifier la solidite des arguments en se referant a larticle 32 de lordre du ministre 5.338, qui fournit des raisons pour des eventuelles deficiences dinfrastructure ou de deficit de ressources humaines. Cet aspect sera verifie. Journaliste: Les examens nationaux pourraient-ils etre reportes? Sorin Cimpeanu: Toutes ces choses que nous avons faites jusqua present, y compris les vacances supplementaires pouvant aller jusqua deux semaines, ce qui, en tant que ministre de lÉducation, j`ai accepte avec un grand peine, toutes les mesures impopulaires dabandonner la semaine l`ecole autrement et a travers laquelle pour les eleves on renonce a une semaine des vacances dhiver, des mesures impopulaires, nous comprenons tres bien quaucun eleve ne veut reduire les vacances, a ete prise dans lidee dans laquelle reste inchangee la date prevue du baccalaureat et evaluation nationale. Journaliste: A Bucarest et dans plusieurs villes, le taux de vaccination est eleve. Alors, quelle pertinence a le taux de vaccination tant que, y compris les personnes vaccinees peuvent transmettre le virus? Sorin Cimpeanu: Je pense avoir deja repondu a cette question, mais je repete: un enseignant vaccine, toute personne vaccinee contractera plus difficilement un virus, ce sera donc plus sûr pour elle et elle transmettra un virus plus difficilement, et il y aura donc plus de securite pour ceux avec qui elle interagira. Ceux avec qui elle interagit sont des eleves. Les eleves ont depasse 30% le taux de vaccination. Les eleves ont un rythme de vaccination plus soutenu que la moyenne nationale, voici donc, les jeunes generations sont plus susceptibles de comprendre les avantages de la science, les avantages de la vaccination. Journaliste: Merci. Sorin Cimpeanu: Merci. Journaliste: Bonjour! Dites-nous quand allez-vous finir les controles, eventuellement quand vous annoncerez les resultats. Sorin Cimpeanu: Les controles vont durer. Meme si nous avons elargi le nombre dequipes a un nombre sans precedent pour le Ministere de lÉducation, le nombre dequipes de controle, pensez quil sagit de 42 departements. Les controles auront un caractere de permanence. Tant que ce risque epidemiologique est la, nous allons verifier, du Ministere de lÉducation, aux cotes dautres organismes competents, au respect des mesures de protection sanitaire. Journaliste: Eh bien, combien de temps et combien de personnes ? Et quand verrons-nous des resultats? Allez-vous annoncer publiquement? Sorin Cimpeanu: Avec les excuses de rigueur, jai dit quil aura un caractere permanent, cela signifie que je ne peux pas repondre combien de temps. Tant que lepidemie dure, nous verifierons le respect des conditions sanitaires. Lorsquil y aura des resultats ponctuels, qui seront pertinents pour linformation du public, je vous assure que nous les rendrons publics. Si vous vous referez ponctuellement aux mesures prises dans le cas de rapport de vaccination errones et non conformes ou dans le cas dapprobations injustifiees pour rester en ligne, les equipes de controle seront disposees par le ministre de lÉducation, en tout accord avec le cadre juridique disponible. Nous avons de bons, tres bons juristes afin de proposer ces mesures dans le cadre legal. Journaliste : Avez-vous approuve l`Arrete du gouvernement avec le prolongement du statut dalerte? Sorin Cimpeanu: Oui, lextension de letat dalerte a ete approuvee. Journaliste: Merci. Journaliste: Je voulais juste demander si vous avez des indices que dans certaines ecoles, par exemple, vous avez ... Pratiquement, les donnees que vous recevez sur le taux de vaccination ne sont pas correctes, pour lesquelles vous avez commence ces controles. Sorin Cimpeanu: Jaime croire quil ny a pas de telles situations, mais nous sommes obliges de verifier de telles situations dans lesquelles des changements etaient spectaculaires sur une semaine. Je fais notamment reference aux modifications en moins du nombre de personnes vaccinees, car, evidemment, il est difficile de trouver une explication pourquoi au cours d`une semaine, il y a moins de vaccines qu`il n`y avait il y a une semaine. Loperation de devaccination na pas encore ete inventee. Journaliste: Mais pouvez-vous nous dire et où se passe ce miracle? Sorin Cimpeanu: Les taux de vaccination sont publics tant celle du 29 octobre, que celle du 5 novembre, je vous demanderai de me permettre de ne pas personnaliser, mais croyez-moi que cela aussi fait l`objet de ces actions de controle ponctuel. je suis soumis a ces actions de controle ponctuelles. Journaliste: Merci. Sorin Cimpeanu: Merci moi aussi. Seulement ca? Bon. Merci. 2021-11-08 17:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-11-08-05-58-34big_image_1_resize.jpgPrima școala circulară din România și Uniunea Europeană, model de bună practică pentru educație în spiritul dezvoltării durabile. László Borbély: 76% dintre români trăiesc în orașe sau zone periurbaneȘtiri din 08.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/la-premiere-ecole-circulaire-en-roumanie-et-dans-l-union-europeenne-un-modele-de-bonne-pratique-pour-l-education-dans-l-esprit-du-developpement-durable-laszlo-borbely-76-des-roumains-vivent-dans-des-villes-ou-des-zones-periurbainesLe Departement du Developpement durable du Gouvernement de la Roumanie a organise le lundi 8 novembre a.c., en partenariat avec la Mairie de Buzau, la videoconference Leducation du futur pour le developpement durable. Lecole circulaire, un modele de bonne pratique en education de qualite . Par cette approche, les organisateurs ont voulu soumettre au debat la necessite de promouvoir leducation au developpement durable dans leconomie circulaire, de promouvoir le developpement urbain integre et la premiere ecole circulaire de Roumanie comme modele de bonne pratique. Nous sommes constamment a la recherche de bonnes pratiques en matiere de developpement durable pour les promouvoir et stimuler un maximum dactivites pour nous rapprocher dune societe durable. La population de la Roumanie est divisee presque egalement entre les zones de residence urbaines et rurales, mais pres de 76% vivent a proximite des villes. Nous devons donc avoir un concept bien defini qui permette aux citoyens davoir acces a des services de qualite, peu importe où ils choisissent de vivre. Pour cela, nous avons besoin des principes de leconomie circulaire, connus jusqua present par moins dune personne sur dix, mais qui peuvent devenir populaires en promouvant des exemples concrets comme lecole circulaire de Buzau , a declare Laszlo Borbely, coordinateur du Departement du Developpement durable. Cet evenement est un moment historique pour Buzau, car ici nous sommes reconnus au niveau national par le Departement du Developpement durable du Gouvernement de la Roumanie, pour les projets que nous mettons en œuvre, afin de devenir une ville de developpement durable. Je remercie Monsieur le Conseiller dEtat Laszlo Borbely pour linitiative de cette conference, qui nous motive certainement a aller plus loin pour realiser la vision de developpement de notre ville : Buzau, ville aimante jusquen 2030 , a declare Constantin Toma, maire de Buzau. La conference as eu trois volets au cours desquels Radu Szekely, conseiller du ministre de lÉducation, a egalement pris la parole ; Prof. Dr. Jozsef BENEDEK, Universite Babeș-Bolyai; Forentina Nanu, directrice executive du Centre dexcellence pour les ressources educatives agroalimentaires et le developpement durable, Elena-Simina Lakatos, presidente de lInstitut de recherche en economie circulaire et environnement Ernest Lupan, professeurs, representants dentreprises et experts en administration publique et la societe civile. Que signifie ecole circulaire ? Le concept d École circulaire est relativement nouveau et decrit un circuit economique dans lequel, des la phase de conception, tout est concu de telle sorte que ce qui entre dans un produit ou un procede, fait partie d`une des deux categories : soit il sagit dun composant biodegradable , soit un composant avec un potentiel de recyclage de 100 %. Facilites: * amenager un systeme de stockage des eaux pluviales a usage domestique et la reserve intangible deau incendie par le reseau de captage deau dans lensemble des locaux, comprenant les batiments, les plates-formes en beton, le reseau deau domestique et le reseau dextinction dincendie. Concretement, leau utilisee dans les toilettes des eleves proviendra de la reserve etanche deau de pluie. De ce reservoir sera egalement fournie leau necessaire que lunite doit avoir et utiliser en cas dincendie. Aussi, avec leau meteorique collectee, la serre didactique, construite au cours des derniers mois, dans le cadre de ce projet, dans la cour de lecole, sera irriguee. Les eleves pourront apprendre le cheminement des plantes, de la plantation a la recolte, et etudier les varietes choisies de legumes et dherbes produites a la Station de recherche maraichere de Buzău, notamment les tomates Siriana, les concombres, les aubergines, les poivrons, mais aussi le basilic et le thym. . * la totalite de la consommation energetique de lunite educative sera assuree par la quantite denergie produite a laide de panneaux photovoltaïques montes sur le batiment. Le nombre total de panneaux photovoltaïques qui seront installes sur le toit du batiment est de 83 pieces avec une puissance installee de 325 Wp/panneau, soit une puissance de 27 kWp. Linstallation photovoltaïque dune puissance installee de 27 kWp generera une energie totale denv. 32 MWh * un systeme de gestion selective des dechets sur multi fractions a egalement ete mis en place, ce qui contribuera a la fois a la scolarisation des enfants et aux economies sur le budget scolaire, leconomie circulaire ne produit aucun dechet. 2021-11-08 16:28:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_capture_4.pngParticiparea premierului Florin Cîțu la evenimentul "Topul Național al firmelor private din România"Știri din 05.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-a-l-evenement-quot-top-national-des-entreprises-privees-en-roumanie-quotFlorin Cițu : Merci pour linvitation ! Je repondrai a ces questions a la fin, je pense quelles sadressent davantage au president du parti, car elles sont au Parlement, au gouvernement... cest plus complique avec le Parlement... Oui, cest un honneur et un plaisir detre ici aujourdhui. Entrepreneurs et PME, et les grands, ensemble, nous avons traverse une periode difficile et nous avons encore des defis a relever. Nous avons essaye pendant cette periode, a partir du moment où jai repris le ministere des Finances, il y a deux ans, il y a exactement deux ans je pense, et jusqua present, de mettre en œuvre mesures et de nous y tenir. Parce que nous avons vu que seulement comme ca, nous ne savions pas ce qui arriverait, cette periode difficile, mais cest la seule facon dont nous pouvions ou pensions pouvoir surmonter nimporte quoi. Tout dabord, nous voulions faire de lÉtat roumain un partenaire honnete et fiable pour lenvironnement des affaires. Et cela signifiait certaines choses simples : payer les factures a temps et ne pas changer, par surprise, notamment le Code Fiscal. Jai dit des le premier instant que nous naugmenterions pas les impots et jusqua present, jai tenu parole. Bien sûr, il y a eu beaucoup de voix qui disaient que ni lun ni lautre netait possible. Ensemble, nous avons reussi. Et je tiens a vous feliciter pour votre resilience, car ce ne fut pas facile. Je sais que ce netait pas facile et je vous dis que lorsque la Roumanie a dû fermer leconomie en 2020, en mars, cetait alors un moment où je me suis assis et jai reflechi et je ne voyais pas vu de solutions. Cs fut complique, mais ensemble on a reussi a sen remettre. Ce choc, je vous le dis, ma clairement montre que leconomie roumaine peut y faire face, mais jai quand meme realise que si nous repetions cette experience, cela nous coûterait trop cher nous tous. Cest pourquoi jai dit que nous ferions nimporte quoi pour ne plus fermer leconomie. Et, au final, vous avez tres bien reagi aux mesures que nous avons prises, et aujourdhui la Roumanie est le pays qui connait la reprise economique la plus rapide ou parmi les plus rapides apres un tel choc, dans lUnion europeenne, avec des estimations de croissance economique qui ont ete ameliores au cours de cette annee. Nous avons commence avec 4% et avons atteint une estimation de plus de 7% ; nous verrons où nous nous retrouvons, mais autour de 7%. Avec un deficit en baisse, des recettes budgetaires plus elevees et un chomage en baisse, un taux de chomage en baisse. Nous avons fait tout cela parce quensemble, nous avons communique, nous nous sommes tenus a nos cotes, comme je lai dit, nous navons pas augmente les impots, nous ne vous avons pas pris par surprise, nous avons paye les factures a temps, et vous, vous pouviez y aller ou lavoir, que vous continuiez lactivite dans ce contexte difficile. De plus, nous avons reussi quelque chose que personne nesperait : nous avons reussi a convaincre les agences de notation, que vous savez scrupuleuses et attentives a tout, de changer le point de vue sur la Roumanie, dont deux deja grosses - Moodys et Standard and Poors - de negative a stable. Vous vous rendez compte que nous avons tous reussi ensemble, durant cette periode, a les convaincre que ce que nous faisons nest pas seulement bon pour le moment, mais bon pour lavenir. Et, encore une fois, je vous en felicite, car vous avez fait confiance aux mesures que nous avons prises pendant cette periode. Mais il est vrai quen plus du choc de la pandemie et de cette crise sanitaire, il y a eu dautres chocs negatifs, notamment le prix des materiaux de construction, probleme que nous avons resolu pour de nombreuses entreprises par une ordonnance cet ete, et, bien sûr, le prix de lelectricite et du gaz, un choc auquel toute lUnion europeenne est confrontee. Vous avez vu les solutions que nous mettons en œuvre, elles sont differentes, un peu, partout en Europe, les solutions que nous mettons en œuvre, toutes ces solutions ont un denominateur commun, elles signifient toutes plus de ressources du budget. Et le defi pour nous etait de faire face a ces coûts, de ne pas faire souffrir les Roumains cet hiver et, en meme temps, de ne pas creer de plus grands desequilibres macroeconomiques, de ne pas augmenter le deficit. Nous pouvons le faire, nous avons ces ressources parce que nous avons bien gere leconomie ensemble cette annee et nous avons des ressources budgetaires plus importantes. Avec ces ressources plus importantes dans le budget, nous pouvons egalement payer les factures des Roumains, une partie des factures des Roumains cet hiver, nous pouvons egalement proposer des mesures de soutien aux PME afin quelles ne soient pas affectees par laugmentation de lenergie et du gaz des prix. Je le repete : nous pouvons faire tout cela precisement parce que nous avons eu une economie prospere cette annee. Si nous navions pas eu de bons resulta ts et je sais qua cause de la crise politique, nous ne voyons pas ce que nous avons bien fait ensemble cette annee, mais nous devons voir, car sinon le deficit budgetaire aurait explose et avec une augmentation du deficit budgetaire, nous aurions, a nouveau, une reduction de la cote du pays, des taux dinteret plus eleves et ainsi de suite. Tous cela aurait ete les consequences d`une economie mal geree en 2021. De plus, je vous garantis que, quelle que soit la formule choisie, le PNL nabdiquera pas des memes principes. En payant les factures a temps, lÉtat est un partenaire honnete et transparent de lenvironnement des affaires et nous nous battrons pour ne pas augmenter les impots. Mais jai montre que lorsqu`on investit dans leconomie, on peut avoir des revenus budgetaires plus eleves sans augmenter les impots. Je pense que cest une formule que nous avons brevetee et que la Roumanie peut continuer a le faire. Felicitations a vous tous encore, pour votre resilience. Nous avons encore quelques defis a relever, mais je suis convaincu que, comme nous avons surmonte ces defis en 2020 et 2021, nous surmonterons egalement les defis auxquels nous sommes confrontes. Merci beaucoup et felicitations pour tout. Concernant ce qui se passe au Parlement de la Roumanie, le president du PSD est egalement ici, nous devons soutenir les entrepreneurs et nous adopterons certainement ces amendements des que possible, je suis sûr que lors des prochaines sessions du Parlement, ils seront adoptes. Nous en avons encore quelques-uns, et celui avec le certificat vert est tres important a passer et, encore une fois, ici, pour ne pas en finir, concernant le certificat vert, nous avons essaye et vous avez vu, des mesures par lesquelles nous ne fermons pas leconomie. Cette mesure est la plus non invasive, pour ainsi dire, dans le contexte de cette vague quatre. Une augmentation du taux de vaccination ramenera le flux des clients dans ces entreprises et nous pourrons depasser cette periode ; sinon, il sera difficile d`aller de l`avant. Merci et encore felicitations ! Declarations du Premier ministre Florin Cițu apres sa participation a levenement Top national des entreprises privees en Roumanie Florin Cițu : Parlons un peu de levenement, un evenement tres important, car, en Roumanie, les entreprises, comme partout en Europe, et aussi en Roumanie, ont traverse une periode difficile ces deux dernieres annees. Cependant, les entreprises roumaines ont fait preuve de resilience. Aujourdhui nous naurions pas pu parler de cette croissance economique, dont lestimation, en 2021, a ete revue a la hausse, de 4% a plus de 7%, nous naurions pas pu parler de cette croissance economique si nous navions pas eu des entreprises roumaines qui font face a cette difficile periode. Je les ai remerciees pour leur resilience, je les ai remerciees davoir trouve ensemble des solutions pour traverser cette periode et, bien sûr, je leur ai dit que les defis ne sarreteraient pas la, il faut etre realiste, il y aura toujours des defis, mais, comme nous avons commence il y a deux ans, et je pense quaujourdhui, au Ministere des Finances, j`ai dit que lÉtat roumain sera un partenaire honnete et transparent pour lenvironnement des affaires, et nous changeons le paradigme en augmentant les investissements et nous pourrons alors disposer de ressources pour tout le reste, nous optons pour la meme solution a lavenir, car elle sest averee gagnante. En temps de crise nous navions pas dautre chance de tester cette solution que maintenant, il etait clair que lorsque lEtat fait son travail, paie les factures a temps et ne harcele plus les entrepreneurs et ne change pas le Code fiscal et naugmente pas les impots, on peut aussi avoir des revenus budgetaires plus eleves, on peut avoir des entreprises qui ont un chiffre daffaires en augmentation, on peut aussi avoir un taux de chomage en baisse et on peut parler dune performance de leconomie pendant cette periode. Plus encore, je les ai remerciees davoir collabore pour convaincre deux agences de notation - Standard and Poors et Moodys - de faire passer la perspective de negative a stable pour cette economie qui a traverse la meme crise que dautres economies, et pourtant nous avons reussi a lews convaincre que ce que nous faisons maintenant, stabilise leconomie aujourdhui et a lavenir. Ce nest quensemble que nous et le monde des affaires avons reussi a faire ces choses et, bien sûr, nous avons constate ensemble que, bien que ces performances existent dans le domaine economique, la crise politique les a en quelque sorte eclipsees et nous devons les remettre sur le devant de la scene. Journaliste : Dapres ce que dit M. Marcel Ciolacu, aujourdhui, dans le discours ici, on comprend que le gouvernement se fera a travers lalliance PNL-PSD-UDMR, oui ? Florin Cițu : PNL, car je vois que vous etes alle directement a la politique, meme si cest un evenement economique... Journaliste : Eh bien, il sagit du discours d`ici. Cest pour cela que je vous demande. Florin Cițu : Au PNL, comme vous le savez tres bien aussi comment jai commence avec le mandat, je suis alle discuter avec les deux partis. Nous irons au Parti National Liberal avec les conclusions des deux discussions, et la decision sera prise par le Parti National Liberal, non pas le president du PNL. Cest un autre changement que nous avons fait apres le Congres du 25 septembre : les decisions seront prises au sein du parti, non pas un seul homme. Journaliste : Avez-vous parle au President de la Roumanie de cette situation ? Florin Cițu : On va a la fau siege du parti, Journaliste : /.../ revenons un peu aux questions gouvernementales, jaimerais savoir si vous avez trouve une formule pour donner cet argent aux mairies, cette aide pour la subvention chauffage. Je sais quon y travaille au Ministere des Finances; Je voudrais vous demander si vous avez reussi et quand cet argent sera donne. Florin Cițu : Tout dabord, les modifications apportees a la loi qui plafonne le prix et ainsi de suite, la... une grande partie du probleme est resolue la. Parce que la subvention est plafonnee pour ceux qui sont raccordes au systeme de chauffage urbain. Donc, maintenant, nous examinons ces mesures, toutes ces mesures, ensemble, nous voyons si nous avons besoin de quelque chose de plus que ces mesures et ensuite nous prendrons une decision Journaliste : Eh bien, dans la discussion avec ceux des municipalites, vous avez dit que vous donneriez un GDArrete de gouvernement ... Je sais quon travaille au Ministere du Developpement et au Ministere des Finances... Florin Cițu : Nous travaillons, bien sûr. Comme je vous lai dit, il y a une demande des municipalites, mais nous devons les mettre en conformite avec ce qui est passe par le Parlement de la Roumanie, pour voir lequel de ce montant devrait etre pris en charge par le budget, si tout ou seulement une partie, parce qu`une partie sera soutenue par cette loi. Journaliste : Ce sera une formule basee sur les familles ou les menages, vous avez dit vous-meme. Avez-vous decide quelle sera la formule de calcul ? Florin Cițu : Oui, il faudra quil sagisse dune formule unitaire, qui plafonnera ou maintiendra pour chaque famille liee au chauffage urbain le meme prix au niveau national. Cest a peu pres tout, cest a peu pres la solution. Journaliste : Ce sera donc la famille. Florin Cițu : Oui. Journaliste : Le maire de Bucarest a declare hier que le gouvernement devrait intervenir aupres de lANRE pour renoncer a cette augmentation du prix de production, car la decision daugmentation avait deja ete prise lors de ladoption de la loi. Est-il possible? Florin Cițu : Cest la proposition du maire de Bucarest, nous verrons quelle sera la solution finale. Je repete, nous devons examiner exactement ce que nous avons au Parlement de la Roumanie, afin de decouvrir plus de mesures et certaines dentre elles sont les memes, et alors cela na pas de sens de prendre les memes mesures deux fois. Journaliste : /.../ une decision sera-t-elle prise ? Parce quil est deja tard... cest novembre. Florin Cițu : La reunion du gouvernement sera lundi. La loi vient d`etre adoptee par le Parlement de la Roumanie, nous sommes en novembre, mais les factures de novembre arrivent en decembre, nous avons donc le temps. Journaliste : Concernant le debat politique, Marcel Ciolacu a declare lors de cette conference que la seule solution sera de mettre fin a cette guerre entre les deux grands partis et quil se chargera de ce projet. Que signifie cette chose ? Etiez-vous daccord ou pas avec Marcel Ciolacu, parce que cest un signal, a ce qu`on voit.. Florin Cițu : Comme je lai dit apres la discussion dhier soir : ce fut une bonne discussion et cest une discussion qui, pour nous, maintenant... on ne peut pas dire du jour au lendemain que tout est rose entre PNL et PSD, mais ce que je puis dire c`est que nous sommes responsables. Nous nous sommes engages dans cette voie pour former un gouvernement, nous cherchons la meilleure solution pour le Parti National Liberal et pour la Roumanie et nous devons trouver une formule pour gouverner la Roumanie dans la prochaine periode. Mais, je repete, la decision, la decision pour le Parti National Liberal sera prise au sein du Parti National Liberal. Journaliste : Quand exactement ? Lundi, BPN ? Florin Cițu : Oui. Journaliste : Ferez-vous partie du futur gouvernement ? Journaliste : Est-il possible une rotation pour les premiers ministres PSD et PNL a la gouvernance ? Si vous parvenez a cet accord avec le PSD. Florin Ciţu : Monsieur Ciolacu, jai vu quil fait connaitre certaines choses de la discussion dhier, et je repete, hier soir, il ny a pratiquement pas eu de discussion sur les portefeuilles ou sur le poste de Premier ministre. Oui, cette variante est sur la table, mais, bien sûr, cest une variante mise sur la table, je le repete, nous devons aller chacun dans son parti pour voir si cette variante est acceptee par le parti. Journaliste : Quelle recommandation le president vous a-t-il fait ? Journaliste : Une variante de gouvernement PSD-PNL pour les sept prochaines annees est-elle possible ? Florin Ciţu : Faisons un premier pas, ayons un gouvernement maintenant. Pendant sept ans, nous pouvons parler plus tard. Journaliste : Mais le PNL pourrait-il accepter de ceder le poste de Premier ministre au PSD, meme pour deux ans ? Florin Ciţu : Voyons quelle sera la formule. À ce moment-ci, le mandat que moi et lequipe de negociation avions etait de discuter a la fois avec lUSR et le PSD. Nous tirons tous les deux des conclusions et allons au parti. Journaliste : Parlez-vous toujours a M. Cioloş ? Florin Ciţu : Oui, je parle. Je nai pas compris, et la je suis un peu decu, jai eu une bonne discussion avec ceux de lUSR, mais hier jai vu une declaration dans lespace public de M. Cioloş qui eclipse encore une fois lautorite du president du Parti National Liberal. Cest complique de negocier avec quelquun qui dit que lorsqu`on parle du president du Parti National Liberal, ce serait une blague qu`il soit premier ministre. Mais, nous maintenons le dialogue et leur parlons egalement. Journaliste : Les discussions ont ete bonnes avec lUSR et le PSD, vous avez dit, lesquelles etaient les meilleures au final ? Jounaliste : Un pourcentage si vous pouvez nous dire... Florin Cițu : Examinons les discussions au Parti National Liberal, pas ici. Journaliste : Dans les messages provenant des informations sur les sources... Florin Cițu : Non, ne parlons pas des sources. Cela na pas de sens de parler de sources. Journaliste : ... le president a demande une majorite stable, M. le Premier ministre. Quest-ce quune majorite stable, sinon avec le PSD ? Florin Ciţu : Jai vu les messages officiels de M. le president, je ne peux pas commenter les sources, car je ne sais pas ce que vous voulez dire. Le president a declare quil entamerait les consultations une fois quune majorite serait constituee et que nous aurons une majorite. Ayons cette majorite, une majorite assumee. Assumons cette majorite et ensuite nous verrons qui est... Journaliste : Ferez-vous partie du futur Executif? Florin Ciţu : On verra alors. Journaliste : Je ne sais pas, proposition du premier ministre, du ministre, du vice-premier ministre, de quelque facon que ce soit. Florin Cițu : On verra alors. Merci beaucoup. Journaliste : LUDMR fera-t-elle partie de n`importe quelle formule ? Florin Cițu : LUDMR le fera, ce sont nos partenaires, et nous irons avec lUDMR dans nimporte quelle formule. Merci beaucoup! 2021-11-05 11:42:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_brfl3699.jpgÎntâlnirea de lucru a premierului Florin Cîțu cu reprezentanții producătorilor de oxigen medicalȘtiri din 04.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/reunion-de-travail-du-premier-ministre-florin-citu-avec-les-representants-des-producteurs-d-oxygene-medical2021-11-04 11:03:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_whatsapp_image_2021-11-04_at_10.55.10.jpegConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul Sănătății, vicepreședinte al CNCAVȘtiri din 02.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-vice-president-du-cncav1636387677Valeriu Gheorghiţă : Bonjour. Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Pour commencer, je voudrais dire quelques mots sur la vaccination des enfants ages de 5 a 11 ans. Comme nous le savons, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuve le vaccin de BioNTech / Pfizer pour les enfants ages de 5 a 11 ans. Le schema vaccinal consiste en deux doses administrees tous les 21 jours, mais la posologie est differente, representant un tiers de la dose actuellement utilisee chez les plus de 12 ans et chez les adultes. De ce point de vue, les donnees de securite et les donnees defficacite sont tres bonnes, dans le sens où la vaccination a grande echelle dans la tranche dage 5-11 ans a ete associee a une efficacite de plus de 91% en termes de prevention des cas de COVID-19. La Compagnie BioNTech / Pfizer a soumis a lAgence europeenne des medicaments les donnees dessais cliniques et nous prevoyons que dici la mi-decembre, mais il est possible que cette date soit avancee, lAgence europeenne des medicaments puisse faire la recommandation dautorisation pour la tranche dage 5-11 ans pour le vaccin de BioNTech / Pfizer. Je veux juste mentionner que les flacons de vaccins sont differents, ils fournissent 10 doses par flacon, et le dosage par dose est un tiers de la dose actuellement utilisee, soit 10 microgrammes. Nous avons deja eu une premiere reunion sur lorganisation de la campagne de vaccination, adressee a cette tranche dage. Il est tres probable que nous resterons sur la meme infrastructure logistique dans le sens où dans les centres de vaccination existants nous organiserons un cabinet dedie a la vaccination des enfants de la tranche dage 5-11 ans. Parallelement a cette possibilite de vaccination, il y aura la possibilite de vaccination chez le medecin de famille et, en plus, nous envisageons lorganisation de cabinets de vaccination dans les hopitaux pediatriques, precisement pour creer une plus grande accessibilite pour cette tranche dage. En particulier, la vaccination des enfants du groupe dage 5-11 ans sera fortement recommandee a ceux qui sont enregistres avec des maladies chroniques, et nous parlons ici dobesite, de diabete, dinsuffisance renale chronique, de maladies neurologiques, du syndrome de Down, que nous connaissons que malheureusement, augmentent le risque de deces 10 fois dans le cas de la maladie COVID-19, mais aussi dautres maladies neoplasiques, telles que les maladies onco-hematologiques, les leucemies, les lymphomes et ainsi de suite, les enfants qui sont mis en evidence avec des traitements qui abaissent la reponse immunitaire. Le vaccin de BioNTech/Pfizer sera recommande pour les autres tranches dage, en fonction du rapport risque/benefice. Ici, nous verrons toutes ces donnees, car le Centre europeen de controle des maladies fera cette evaluation risque/benefice, precisement pour voir le plus clairement possible quel sera limpact de la vaccination sur le risque dinfection et sur la transmission, car nous en sommes tres interesses. Nous apporterons des precisions supplementaires au fur et a mesure que nous savons exactement quelle sera la date dautorisation dune part et le calendrier de delivrance des doses des vaccins destines a ladministration de cette tranche dage, dautre part. Le deuxieme sujet est lie aux evenements de vaccination marathon, car ils se poursuivent actuellement dans tout le pays. Concernant le Marathon de la vaccination pour la vie a Bucarest, le week-end du 29 au 31 octobre, pres de 18.000 personnes ont ete vaccinees. De plus, ce week-end, dautres evenements marathon de vaccination ont eu lieu dans 14 departements, où plus de 34.000 personnes ont ete vaccinees. On sait aussi que la vaccination des personnes en milieu rural et des personnes vulnerables se fait principalement avec lappui dequipes mobiles. Jusqua present, 42 actions de vaccination ont ete menees dans huit departements et plus de 2.900 personnes ont ete vaccinees et 89 autres actions de vaccination sont prevues avec le soutien dequipes mobiles dans 22 autres comtedepartements. Je peux vous dire que nous avons de plus en plus de demandes de la part des collectivites locales pour deployer et operationnaliser des equipes mobiles, justement pour assurer la vaccination de ceux qui le souhaitent. La vaccination de la population avec la dose de rappel / booster - jusqua present, plus de 884.000 personnes ont ete vaccinees qui avaient un calendrier de vaccination complet et qui etaient plus de six mois apres avoir termine le calendrier de vaccination. Parmi celles-ci, plus de 60 % sont des personnes considerees comme vulnerables par lage, plus de 65 ans, ou des personnes inscrites avec des maladies chroniques et environ 17 % sont des personnes issues des domaines sanitaire et social ; environ 5,5% sont des personnes de leducation. Les centres de vaccination actifs dans tout le pays - il y a actuellement 746 centres de vaccination, 40 de plus que la semaine precedente et environ 1.098 flux, soit environ 80 de plus que la semaine precedente. Il existe 795 flux de vaccins par vaccin Pfizer, environ 115 flux de vaccins de Moderna, 39 flux de vaccins dAstraZeneca et 149 flux de vaccins de Johnson and Johnson. Dans la plate-forme de programmation, il y a plus de 682 000 personnes prevues pour les quatre types de vaccins disponibles, a la fois pour la dose 1, la dose 2 et la dose 3. La plupart sont pour le vaccin de la societe Pfizer, plus de 650.000 personnes, le reste est pour le vaccin de Moderna, AstraZeneca et Johnson and Johnson. Mais permettez-moi de vous rappeler qua lheure actuelle, nous savons que la vaccination, dans une proportion de plus de 90 % se fait sur la base de la presentation directe des personnes aux centres de vaccination et moins par programmation sur la plateforme. Je peux vous dire quau cours des 4 dernieres semaines, nous avons eu une augmentation progressive des personnes a venir dans les centres de vaccination. Du 4 au 31 octobre, plus de 1,4 million de personnes ont ete vaccinees de novo - de nouvelles personnes se sont presentees pour la vaccination. La semaine derniere, il y a eu plus de 575. 000 personnes vaccinees, de nouvelles personnes, par rapport a la semaine precedente, où il y avait environ 450. 000 personnes. Mais nous avons examine le groupe dage des personnes qui ont ete vaccinees au cours du dernier mois et environ 40% des personnes vaccinees au cours du dernier mois sont des personnes de moins de 40 ans. Environ 38% sont des personnes dans le groupe dage 40-59 ans et les 22% restants sont des personnes de plus de 60 ans. Pres de 70 % des personnes vaccinees au cours du dernier mois sont des personnes actives de moins de 60 ans, ce qui est tres bien en termes de risque de transmission et de propagation de linfection. Cependant, en regardant la tranche dage des plus de 60 ans, ce pourcentage est relativement faible, etant donne que, comme je lai dit, la vieillesse est un facteur de risque important pour levolution defavorable de linfection par le SARS-CoV-2. La vaccination chez les medecins de famille cette semaine, cumulativement - il y a plus de 3.033 medecins de famille qui enregistrent des activites de vaccination dans le Registre electronique national des vaccinations. La repartition rurale-urbaine est similaire. Mais le 1er novembre, il y avait plus de 699.000, donc pres de 700.000 personnes vaccinees dans les cabinets de medecine familiale. La plupart, pres de 54%, sont provenus des zones rurales, ce qui est important car lacces de la population rurale a la vaccination etait difficile et ll`appel a la vaccination etait faible. Au niveau des lits avec unites sanitaires, sur les 153 hopitaux publics qui enregistrent des activites de vaccination, je peux vous dire que la semaine derniere nous avons enregistre une augmentation denviron 20% du nombre de personnes vaccinees dans les unites medicales avec lits, a ce jour, plus de 24.000 patients vaccines a lhopital. Et dans les 26 hopitaux prives, jusqua present, il y a eu plus de 3.800 patients vaccines - et ici une augmentation de pres de 30% par rapport a la semaine precedente. En outre, la vaccination avec des equipes mobiles a domicile pour les personnes immobilisees ou difficiles a deplacer - la semaine derniere, il y a eu plus de 181 equipes mobiles operationnelles et ont vaccine la semaine derniere environ 12.500 personnes, soit une augmentation de plus de 21% par rapport a la semaine precedente. La couverture vaccinale et bilan vaccinal. Le 1er novembre, plus de 7. 053. 000 personnes ont ete vaccinees a lechelle nationale avec au moins une dose. Parmi eux, plus de 6,3 millions de personnes sont actuellement vaccinees avec un schema complet. Pratiquement, le taux de couverture vaccinale dans la population totale de la Roumanie de plus de 19,3 millions dhabitants est de 36,5%. Cependant, en regardant la population eligible de plus de 12 ans, ce taux de couverture vaccinale est de 42%, et pour la population adulte de plus de 18 ans, le taux de couverture vaccinale est de 45%. En ce qui concerne la couverture vaccinale au niveau des departements et de la municipalite de Bucarest, a lheure actuelle, la municipalite de Bucarest, la Capitale, a une couverture vaccinale de plus de 62% de la population eligible, au-dessus de 12 ans, suivie du departement de Cluj, avec 55% et le departement de Constanţa, de 50%. Nous avons encore 13 departements qui ont un taux de couverture vaccinale compris entre 40 % et 50 %, 21 departements qui ont une couverture vaccinale comprise entre 30 % et 40 % et il y a cinq departements qui ont une couverture vaccinale comprise entre 25 % et 30 %. Les taux de couverture vaccinale ont egalement change dans les tranches dage. Actuellement, la couverture vaccinale la plus elevee se situe dans la tranche dage 50-59 ans, où elle depasse actuellement les 50 %, suivie par la tranche dage 60-69 ans, où elle avoisine les 49 % ; la tranche dage 40-49 ans est de lordre de 45%, a lexception de la tranche dage superieure a 80 ans qui reste avec un faible taux de couverture vaccinale, a environ un quart, donc pres de 25%, actuellement, les plus de 80 ans ont recu au moins une dose de vaccin. Et nous avons le groupe dage 12-15 ans où la couverture vaccinale est actuellement denviron 12%, sinon tous les groupes dage approchent le taux de couverture vaccinale de pres de 50% ce qui est un progres important. Mais cest encore insuffisant pour reduire limpact de la pandemie sur la population et je fais ici reference au nombre de cas graves qui parviennent a lhopital et au nombre de deces. En ce qui concerne le profil des effets adverses jusqua present, au niveau national, plus de 18.582 effets adverses ont ete signales dans le systeme de notification. En regardant les doses totales administrees, on voit qu`il y a un taux de declaration de 1,46 cas deffets secondaires pour 1. 000 doses administrees. Ce sont les donnees que je voulais presenter aujourdhui. Je vais donner la parole au secretaire dÉtat Andrei Baciu. Merci! Andrei Baciu : Merci beaucoup, Monsieur le president ! Tout dabord, quelques problematiques liees au certificat numerique europeen COVID-19. Jusquau 2 novembre, a 11h00, 7. 336.530 certificats ont ete generes, dont 93 % etaient des certificats attestant de la vaccination. Donc, dune maniere ou dune autre, la tendance est maintenue jusqua present. Par ailleurs, en ce qui concerne la vaccination effectuee aupres des operateurs economiques prives, ces demarches se poursuivent. A ce jour, 644 entreprises ont initie ces demarches. L`activite se poursuit encore dans 33 entreprises. La vaccination se poursuit aussi dans des lieux atypiques. Comme le president la mentionne, le nombre dactivites et de lieux augmente. À lheure actuelle, nous avons 172. 797 personnes vaccinees grace a une telle approche, avec une augmentation de 27,38 % par rapport a la semaine derniere. En ce qui concerne les missions de transport, jusqua present 15 800 missions de transport ont ete effectuees, auxquelles ont participe plus de 50.000 personnes du Ministere des Affaires Interieures et plus de 11. 700 personnes du Ministere de la Defense Nationale. En ce qui concerne les doses de vaccin que la Roumanie a recues jusqua present, nous avons recu 24.105.089 doses de vaccin. Parmi celles-ci, 14.733. 089 doses sont produites par BioNTech/Pfizer, 3. 182 .400 sont produites par Moderna, 3.374.000 sont produites par AstraZeneca, et enfin 2.815 600 sont produites par Johnson and Johnson. Concernant le calendrier de livraison pour la prochaine periode, en novembre nous recevons 4 663 000 doses produites par BioNTech/Pfizer. Comme nous le savons, le transport et la livraison de doses de Moderna sont temporairement suspendus, car nous avons actuellement des stocks suffisants dans le pays. Il en va de meme pour les doses de Johnson and Johnson, et programmations pour AstraZeneca, selon le calendrier initial, il y a 1,5 million de doses estimees pour novembre. Cest a peu pres tout, Monsieur le President. Merci beaucoup! Gheorghiţă : Merci beaucoup. Je suggere que nous commencions par les questions. Sil vous plait. Journaliste : Bonjour. En lien avec les donnees du bilan daujourdhui, nous voyons que nous enregistrons un record en termes de deces et je voudrais que vous nous donniez votre avis, etant donne le grand nombre de patients en reanimation, pres de 1.800, le grand nombre de patients intubes dans les services durgence et le grand nombre de patients qui arrivent encore dans les hopitaux dans un etat grave, est-ce quon sattend a ce que le nombre de deces augmente encore plus ? Valeriu Gheorghiță : Si lon regarde ces derniers jours, on constate que le nombre de patients en reanimation reste relativement constant, mais cela ne veut pas dire quil ny a pas de patients qui finissent en reanimation, car aujourdhui, par exemple, il y avait plus de 590 patients qui sont malheureusement decedes. Leur place a ete prise par dautres patients qui avaient besoin de soins intensifs. Ainsi, pratiquement tous les jours, meme si apparemment le nombre de personnes en reanimation reste relativement constant, la place des personnes decedees est prise immediatement, elle est prise par dautres patients qui attendent, effectivement, aux urgences. Il y a aussi des patients, et la je peux vous le dire par experience personnelle, car je fais des services de garde a lHopital militaire, il y a des patients qui viennent avec une insuffisance respiratoire de chez eux et qui ont besoin, des le moment de la presentation, dune hospitalisation en reanimation. Ce sont des patients, pour la plupart, des patients non vaccines, des patients atteints de maladies chroniques, notamment du diabete, des patients en surpoids ou des patients ages qui se retrouvent dans un etat general tres, tres degrade. Il est bien evident que cette tendance, malheureusement, se maintiendra au moins en termes de nombre de deces, car on sait tres clairement que levolution des cas graves en reanimation et des deces est en partie decouplee de levolution du nombre de nouveaux cas, dans le sens où il y a un delai de deux semaines entre levolution des deux criteres que nous evaluons quotidiennement. De plus, je peux vous dire quil y a une enorme difference entre le nombre de deces que nous enregistrons, respectivement les pays où les deces enregistres ont un taux de couverture vaccinale eleve. Et je peux vous dire que le taux moyen de mortalite au cours des sept derniers jours par million dhabitants en Roumanie est plus de 50 fois plus eleve quau Danemark, qui a un taux de couverture vaccinale de plus de 80 %, et est presque 68 fois plus eleve en Roumanie quau Portugal, pays avec un taux de couverture vaccinale de plus de 90 %. Ce sont les differences entre les pays avec des taux de vaccination eleves et les pays avec des taux de vaccination faibles et de ce point de vue il est evident que dans la situation actuelle nous ne pouvons pas avoir de previsibilite epidemiologique, car la vaccination collective nest pas assez large pour que lon puisse, dune part, maitriser levolution de cette vague epidemique, de cette vague 4, car nous sommes en saison froide et les choses vont saccentuer de ce point de vue, dans le sens où lexposition et linteraction etroite entre les personnes vont augmenter, le moment viendra où plus de personnes resteront a linterieur, elles seront moins aerees en raison des basses temperatures exterieures et, evidemment, de ce point de vue, le risque dinfection est maintenu, creant meme un environnement favorable, qui favorise et maintient pratiquement la transmission du virus . De ce point de vue, je pense quil est tres important de comprendre que par la vaccination, nous pouvons reduire cet impact de linfection individuelle SARS-COV-2 au niveau individuel, mais egalement collectivement en ce sens que nous empechons des cas graves qui ont besoin dhospitalisation et de prevenir les deces, car le probleme le plus triste est que la plupart de ces deces ont ete des deces qui pouvaient etre prevenus. En ces jours, comme on a egalement dit et jaccentue, car cest un drame incroyable, presque une generation de grands-parents disparaissent, une generation de personnes agees, une generation de personnes agees du fait que le taux de vaccination est trop bas a ce groupe d`age. En tant que tel, je pense que nous devons tous etre impliques dans la promotion de la responsabilite et de la solidarite en ce qui concerne le respect des mesures hygieniques-sanitaires et egalement en termes daugmentation du taux de couverture vaccinale. Nous devons comprendre qu`il ne faut pas jouer avec la propagation dinformations inexactes et inutiles qui ne font que decourager, paniquer et creer une confusion au sein de la population, car toutes ces informations, nous devons accepter cela, viennent sur le fond d`une confiance extremement grande de la population et egalement dans le contexte dune pauvrete en termes deducation medicale, car le systeme de prevention pendant des annees a ete neglige et de ce point de vue, si nous ne nous impliquons pas tous autour de cet objectif, a savoir maitriser cette pandemie, car, malheureusement au cours des quelques prochains mois ce sera aussi difficile, et il ne sera pas exclu, comme nous lavons dit, qu`il y ait une meilleure variante virale adaptee, plus transmissible et peut-etre meme plus resistante a la neutralisation de lactivite des anticorps, qui se produisent apres la maladie ou se produisant apres la vaccination . Je pense que le but en ce moment est de reduire tant que nous pouvons le nombre de nouveaux cas et le nombre dhospitalisations en ATI et deces, mais egalement, de reflechir a la prochaine periode, a savoir prevenr limpact des nouvelles vagues de maladie. Journaliste: La raison pour laquelle vous avez repris les gardes est le grand nombre de patients atteignant lhopital? Valeriu Gheorghiţă: Oui, la surcharge du systeme medical, le grand nombre de patients. Journaliste: Votre soutien a-t-il ete demande ou bien ce fut votre decision? Valeriu Gheorghiţă: Cetait ma decision. Journaliste: Jai une question sur les enfants qui attrapent Covid et qui se font vacciner, en liaison avec la myocardite. Sil y a des cas chez nous de myocardite apres Covid et sil existe des recommandations ou des investigations qu`ils devraient faire parce que, par exemple, il y a des medecins qui recommandent aux enfants qui attrapent Covid de ne pas bouger? Je parle des enfants qui pratiquent le sport de performance, qu`ils prennent une pause, un mois, deux mois. Valeriu Gheorghiţă: En Roumanie, jusqu`a maintenant, six cas de myocardite sont rapportes. Ils sont rapportes a cinq garcons et une fille. Le groupe dage est entre 17 ans et 29 ans. Les six cas ont eu lieu apres le vaccin Biontech / Pfizer, trois cas apres ladministration de la premiere dose, trois cas apres ladministration de la deuxieme dose. Dans les six cas, levolution a ete favorable, a savoir, les adolescents, des jeunes, ont ete internes et sont partis avec un tres bon etat general. La moyenne du temps entre ladministration de la dose et le diagnostic a ete maximale, pratiquement au cours des sept premiers jours, ces diagnostics ont ete etablis, mais je repete, les formes cliniques etaient legeres, levolution etait tres bonne dans tous les cas. Et si nous examinons le nombre de doses administrees au groupe dage entre 12 et jusqua 29 ans, y compris, le taux de rapport est similaire a ce qui a ete rapporte dans les autres pays: en Israël, aux États-Unis, a savoir, environs un cas sur 100.000 doses administrees. Journaliste: Y a-t- il certaines recommandations, cest-a-dire, les parents doivent faire attention a quelque chose ou a faire des investigations apres le vaccin ou apres Covid, depend de ce qu`on fait? Valeriu Gheorghita: Non, parce que dans ces situations pratiquement les signes cliniques qui soulevent la suspicion de myocardite le plus souvent sont reliees a la douleur thoracique, douleur thoracique, des palpitations et la fatigue. Ceux-ci ont ete les plus courantes, et certainement la fievre a ete signale dans certains cas. Mais en labsence de ces symptomes, qui sont evocateurs, et qui, je repete apparaissent tres rarement, il ny a pas besoin dautres investigations. Et la, je fais reference apres la vaccination. Apres l'infection avec le SARS- CoV-2, apres Covid, nous savons quil ya ce risque de syndrome inflammatoire multi systemique chez l`enfant qui se produit frequemment, au moins conformement aux donnees accumulees aux États - Unis,d`un cas a environ 1 000 enfants qui sont passes par SARS-COV2 et ici na pas dimportance la forme de la maladie, la gravite de la maladie par laquelle lenfant a passe. Cela survient environ dans une periode allant jusqua 6-7 semaines de la maladie et qui est evidemment caracterisee par la fievre, a parce c`est un syndrome inflammatoire, et qui touche au moins deux organes, tres souvent etant touche aussi le cœur ce qui, naturellement, dans de nombreux cas il a ete besoin dhospitalisation des enfants dans le service de soins intensifs. Donc, la maladie elle-meme, linfection naturelle, a un impact accru sur lenfant, meme si la forme elle-meme, la forme de la maladie n`est pas grave au premier abord. Mais il y a ces complications inflammatoires, immunologiques qui apparaissent, je repete, apres la guerison apparente de la maladie. Mais aussi concernant ces situations, il y a des etudes qui montrent en effet une affectation silencieuse, une affectation ans apparence du cœur, mais ces donnees sont difficiles a evaluer limpact sur la sante effective de lenfant et limpact cardiaque. À lheure actuelle, il ny a aucune recommandation dune surveillance particuliere des enfants qui sont passes par la maladie. Je le repete, s`il y a des changements dans letat general, dans letat clinique de lenfant, de toute evidence, il est important de se presenter chez le medecin pour l`evaluation, mais autrement il ny a aucun besoin d`investigation de ce point de vue pour evaluer une affectation possible du myocarde infra clinique. Journaliste: Vous avez sans doute vu ce qui est arrive au Parlement il y a peu de temps. On a rejete l`urgence du vote de la loi sur le certificat numerique. Je voulais vous demander comment vous vous trouvez, en tant que coordinateur de la campagne de vaccination, si a la fin du mois, quand elle devrait etre adoptee, sera-t-elle utile? Valeriu Gheorghiţă: Si lurgence a ete rejetee, je comprends que nous navons pas durgence epidemiologique et je pense que ce que nous semons maintenant, c`est ce qu`on va recolter plus tard. Voici ce que je comprends en tant quhomme et en tant que coordinateur de la campagne de vaccination. Journaliste: Et en tant que medecin, parce que vous venez de rentrer des visites aux hopitaux, et vs voyez quotidiennement ce qui est la-bas? Valeriu Gheorghita: Et en tant que medecin, je pense que nous devons prendre les mesures qui sont coherentes et logiques afin que , dune part, associer une reduction du risque dinfection a la population, mais aussi pour stimuler le taux de vaccination. Dans le cas contraire, si nos mesures sont juste pour reduire le nombre de cas, comment imposer des mesures restrictives, mais en aucun cas nous ne parvenons pas a augmenter le taux de couverture vaccinale, nous avons la meme population receptive et susceptible a la maladie au cours des prochains mois. Donc, la situation ne changera pas. Nous devons avoir une vision actuellement non pas pour un mois, pas pour deux mois, mais pour les prochains mois et meme lannee prochaine. Journaliste: Et si elle est adoptee a la fin de novembre serait-il trop tard? Valeriu Gheorghita: Je ne peux pas dire parce quil n`est jamais trop tard. Mais je pense quil est simple a comprendre au moment où plus nous accelerons le taux de vaccination, plus nous protegeons les personnes vulnerables, ceux qui sont infectes et arriveront a lhopital avec des formes graves en therapie intensive et qui perdent leur vie. Journaliste: Je voudrais poser une question, Monsieur le Secretaire dÉtat. Quelle est la situation des bons, des bons de repas qui devrait atteindre les centres de vaccination? Je comprends qu`ils n`existent pas. Andrei Baciu: Il y a eu en effet des syncopes autres et une meilleure organisation n`aurait pas nui. En fin de compte ils sont presents depuis un certain temps dans les centres de vaccination. Tous ceux qui se font vaccine peuvent aller les prendre. De plus, les allocations financieres sont completees pour faire en sorte que tous ceux qui veulent beneficier de ces bons de repas puissent etre en mesure den beneficier. Journaliste: Et jaurais une question, sil vous plait. Quadvient-il de ceux qui n`ont pas recu le certificat pour cause d`erreur? Que faire, peuvent-ils les obtenir? Valeriu Gheorghita: Certainement, oui. Nous avons a chaque base de donnees centre de vaccination avec le consentement eclaire de la personne qui s`est presentee au centre et le questionnaire de triage medical. Ces documents sont recuperes, ces personnes ont l`attestation de vaccination, on les reintroduit dans la base de donnees et elles seront en mesure d`obtenir leur certificat numerique. Journaliste: Bonjour. Je vous demande quel est le pourcentage des personnes non vaccinees chez les personnes qui sont maintenant hospitalises avec Covid et ceux qui sont sur les sections ATI? Valeriu Gheorghiţă: Je nai pas de pourcentage exact, mais je peux vous dire que de ceux qui, malheureusement, plus de 91% a 92% dentre ceux non vaccines meurent et, en termes de patients dans ATI, le pourcentage est superposable, la plupart , plus de 90%, sont des personnes non vaccinees. Les malades gravement qui arrivent dans une insuffisance respiratoire avec dysfonction dorganes sont generalement des personnes agees ou , meme si elles sont plus jeunes, qui ont des troubles associes chroniques et ne sont pas vaccines. Il sagit dun profil clair et, en general, les sur ponderales, les diabetiques, ou ont dautres troubles sont ceux qui risquent de faire de formes graves. Journaliste: Je voulais demander si le representant de lOMS est en Roumanie et si vous lui avez parle, vous l`avez rencontre? Valeriu Gheorghita: Autant que je sache, oui, il est toujours en Roumanie. Jai eu une reunion la semaine precedente avec Mme le docteur. Quad elle aura fait l`evaluation complete de la situation epidemiologique en Roumanie, nous allons avoir une reunion dediee a la campagne de vaccination, a la recherche delements de communication strategiques possibles. Parce que, comme nous lavons dit, dun point de vue logistique et organisationnel, du point de vue de laccessibilite, la distribution de la dose aux centres de vaccination, les choses sont aussi claires que possible, mais sur la zone de communication, nous essayons de voir si plus nous pouvons Identifier les soi-disant nouveaux elements a mettre en pratique. Journaliste: Et cette semaine de reunion la semaine prochaine a la fin du mois? Valeriu Gheorghiţă: Quand elle aura termine tout ce quelle doit evaluer, nous allons reprendre le contact a nouveau. Journaliste: Je tiens a vous demander sil existe une menace dapparaitre une nouvelle souche ici en Roumanie? Valeriu Gheorghiţă :On a beaucoup discute a ce sujet. Bien sûr, dun point de vue theorique, jai dit, tant qu`il y a un tres grand nombre dinfections, generalement parmi les personnes non vaccinees qui donnent cette chance au virus de se multiplier de maniere incontrolable, ces erreurs de copie peuvent se produire, ces mutations peuvent saccumuler, ce qui finit par la possibiite de generer une nouvelle version virale plus adaptee, car tout ce processus daccumulation de mutation est en realite levolution naturelle du virus de la population. Lorsque le virus se multiplie sans entrave, rien ne sarrete, il se propage dune personne a lautre, car la plupart des variantes virales ont ete generees dans des pays avec une couverture de vaccin tres faible. Je crois que cette hypothese est plutot theorique que pratique, mais il nest pas exclu qu`au niveau global cela arrive, car, malheureusement, meme s`il y a environ 50% de la population mondiale qui a recu au moins une dose de vaccin, des pays en developpement, tels que les pays du continent africain, ont toujours un taux de couverture vaccinale d`environ 5 a 6%,donc tres peu. Journaliste: Bonjour. Je vous demanderais de nous detailler un peu ce que ma collegue vous a demande sur la situation des gens pour lesquels il y a eu erreur de gerer le certificat. Il s`agit de personnes vaccinees a la place desquelles d`autres personnes ont ete inscrites dans le registre. Expliquons un peu aux gens ce qu`ils doivent faire concretement. Il y a des gens qui sont alles a la mairie, ils nont pas recu de reponses, il y a des gens qui ont ecrit au Ministere de la Sante, et nont pas recu de reponse, elles sont partis, ont fait des plaintes a la police et attendent maintenant. Elles continuent de ne pas pouvoir generer leurs certificats verts. Valeriu Gheorghiţă: Pour cette situation, il existe un numero de centre dappels disponible au niveau national: 021.414.4425. C`est la qu`on peut obtenir toutes les informations. Mais, dun point de vue pratique, on envoie une copie de la vaccination et de la carte didentite , on verifie si la personne est dans le registre national de vaccination electronique, on identifie le centre , car le Centre de vaccination est mentionne sur le certificat où cette personne a ete vaccinee. Si elle nest pas inscrite dans le registre national de la vaccination electronique, on verifie les documents que jai mentionnes, a savoir, le fait que la personne a signe le consentement eclaire, a rempli le questionnaire en triage, ces documents qui ne font autre chose que dattester que la personne etait au centre. Et ensuite, ces donnees sont reintroduites dans le registre et le certificat numerique peut etre genere. Et, de cette maniere, on peut se vaccine avec la dose trios, la dose de rapel / booster, car ce nest pas simplement la questiond`un certificat. Il y a beaucoup de personnes qui ont appris que d`autres donnees ont einscrites sur les leurs car elles n`etaient pas eligibles pour ladministration de la dose de rappel. Reporter: Merci. Valeriu Gheorghiță: Merci. Je vous souhaite une bonne journee! 2021-11-02 15:10:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_8o1a0090.jpgÎntâlnirea premierului Florin Cîțu în format videoconferință cu reprezentanții Asociației Municipiilor din România, pentru identificarea unei soluții pentru subvenția la gigacalorieȘtiri din 01.11.2021https://gov.ro/fr/stiri/reunion-du-premier-ministre-florin-citu-en-videoconference-avec-les-representants-de-l-association-des-municipalites-de-roumanie-afin-d-identifier-une-solution-pour-la-subvention-du-chauffageLintervention du Premier ministre Florin Cițu lors de la visioconference avec les representants de lAssociation des municipalites de Roumanie Florin Cițu : Merci, Monsieur le President. Oui, nous avons voulu avoir cette discussion parce que cest une situation particuliere et, quelle que soit la situation politique, nous devons trouver des solutions a ce moment-ci. Jaimerais avoir une discussion tres honnete et transparente sur des besoins clairs. Jai vu les discussions que vous avez eues avec le ministere des Finances et jaimerais diviser ces besoins dici la fin de lannee puis en premiere partie de lannee prochaine jusquen avril. Parce que nous allons faire ces allocations avec certaines allocations pour le Ministere de la Sante et je veux avoir une situation reelle. Je sais que cest une situation exceptionnelle, mais je voudrais profiter de cette situation et parler un peu dun plan a moyen terme et peut-etre a plus long terme - comment nous pouvons utiliser cette situation. Parce que, ok, maintenant on va regler cette situation ponctuelle, on va subventionner une partie du coût de la chaleur avec largent du budget - on voit les montants exacts, on va en discuter - mais ce nest pas une solution a long terme, car cela naidera pas si lannee a venir nous sommes au meme endroit. Alors, avec vous et les maires des communes ou villes respectives, je voudrais reflechir, en parallele, a un plan a long terme pour que nous nayons plus cette situation lannee prochaine. Peut-etre que nous laurons lannee prochaine, mais jespere que ce ne sera pas le cas dans deux, trois ans. Voyons comment nous pouvons utiliser les ressources pour les investissements ou quels actes normatifs doivent passer pour que nous puissions vous permettre dinvestir ou de ne pas arriver dans cette situation. Concernant les montants, jai vu la situation. J`ai demande mais je n`ai pas encore recu le bilan de chaque UAT qui a demande - pour etre plus pragmatique - mais donc, comme horizon temporel, sachez que nous allons avancer tres vite. Je pense que cette semaine nous allons allouer une partie des montants et, par consequent, je voulais discuter exactement de quoi il sagit. En particulier, il y a des zones où jai vu que les montants sont un peu eleves, a Timișoara, a Iași, semble-t-il, et il y en a quelques-uns, deux ou trois, où les montants semblent un peu plus eleves. Et ici, je voudrais que nous soyons daccord sur certains principes, sur lesquels nous faisons cette allocation de montant a partir du fonds de reserve, du budget de lÉtat. Nous faisons cela pour soutenir cette subvention du chauffage, pas pour payer les amendes, d`autres paiements en retard, etc. Nous ne ferons pas ca ! Nous ferons cela pour soutenir une partie de la subvention du chauffage pour passer cet hiver et vous aider a traverser cette periode. Mais je veux etre clair - si nous sommes daccord sur les principes, apres cela, les choses seront beaucoup plus simples. On peut discuter du montant a donner pour chaque foyer, on a un montant, je ne sais pas, x, quon alloue du fonds de reserve, il y a je ne sais combien, y familles qui vont en beneficier, on divisera le montant par le nombre de familles et cela peut etre juste. Il y a plusieurs options, mais je veux que nous soyons daccord sur les principes que nous utiliserons pour allouer ces montants, afin que nous nayons pas de discussions par la suite que plus dargent va a une UAT qua une autre et que nous profitions de la situation que nous avons. Jai avec moi le ministre des Finances ici; mais cest justement cela ce dont je voulais parler aujourdhui, des principes - comment nous allouons ces montants. Je veux quils soient clairement cibles, quils aillent exactement la où estil y a le probleme. Et ils feront partie du paquet plus large dont on discute maintenant au Parlement de la Roumanie avec le plafonnement des prix, la surimposition des benefices, etc. Cest tout ce que javais a dire Monsieur le president. Je vous ecoute et parlons de principles. 2021-11-01 17:22:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_3068.jpgPlanul Național de Redresare și Reziliență al României, evaluat pozitiv de Consiliul Uniunii EuropeneȘtiri din 28.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-plan-national-de-relance-et-de-resilience-de-la-roumanie-evalue-positivement-par-le-conseil-de-l-union-europeenneLe Plan national de relance et de resilience de la Roumanie, evalue positivement par le Conseil de lUnion europeenne Le Plan national de relance et de resilience (PNRR) de la Roumanie a ete evalue positivement par le Conseil de lUnion europeenne aujourdhui 28 octobre, derniere etape au niveau des institutions europeennes. Ainsi, la Roumanie dispose de 29,2 milliards deuros, jusquen 2026, de lUnion europeenne, pour la modernisation par des reformes et des investissements essentiels. Letape finale de lapprobation sera materialisee par la decision du Conseil dexecution, qui sera adoptee par procedure ecrite, peu apres la visioconference daujourdhui des ministres des Finances des États membres (ECOFIN). La Roumanie beneficiera dune forte infusion de fonds europeens a travers ce Plan et a une reelle chance de se developper dans les annees a venir. La mise en œuvre comprend 64 reformes et plus de 100 investissements dans tous les domaines. Les transports, la Sante et lEducation auront des financements massifs, et cela signifiera la modernisation de la Roumanie , a declare le Premier ministre Florin Cițu. Je suis heureux dannoncer une bonne nouvelle pour trois autres États membres. Nous venons de confirmer les evaluations positives des plans de relance et de resilience de lEstonie, de la Finlande et de la Roumanie. Ces pays pourront bientot recevoir leur prefinancement du mecanisme de relance et de resilience. Les reformes et les investissements presentes dans leurs plans soutiennent fortement lagenda vert et lagenda numerique de lUE. En relevant les principaux defis, la reprise europeenne globale sera plus durable et resiliente , a declare Andrej Šircelj, ministre des Finances, de Slovenie, pays qui detient la Presidence de lUE, dans un communique publie par le Conseil. Dans la prochaine periode, les premiers fonds, respectivement 13% du montant non remboursable alloue a la Roumanie, arriveront dans le pays sous la forme dun prefinancement accorde par la Commission europeenne. Le Plan National de Relance et de Resilience est structure sur les 6 piliers prevus par le Reglement du mecanisme de relance et de resilience et divise en 15 composantes, afin de couvrir les besoins de la Roumanie et de poursuivre simultanement les priorites de la Commission europeenne. Au total, a travers le PNRR, la Roumanie beneficiera de 29,2 milliards deuros, dont 14,2 milliards de dons et 14,9 milliards de prets. Largent sera verse en plusieurs versements, en fonction de la realisation de certains objectifs, appeles jalons et cibles. Au total, il y a 507 jalons et objectifs a atteindre dici le 31 decembre 2026. Parallelement, dans un esprit de transparence, le Ministere des Investissements et des Projets Europeens a publie aujourdhui, 28 octobre, la version etendue du Plan, soit plus de 70 documents. Ceux-ci sont consultables sur la page officielle dediee au PNRR : https://mfe.gov.ro/pnrr/ 2021-10-28 16:43:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_21-10-18-11-56-19d_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Florin Cîțu în sistem online, la întâlnirea Consiliului ECOFINȘtiri din 28.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-au-systeme-en-ligne-a-la-reunion-du-conseil-ecofin2021-10-28 13:30:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_2407.jpgPremierul Florin Cîțu a vizitat două centre de vaccinare din BucureștiȘtiri din 27.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-visite-deux-centres-de-vaccination-a-bucarestDeclarations du Premier ministre Florin Ciţu apres la visite du centre de vaccination organise au Palais des Enfants Florin Ciţu: /.../ vous savez tres bien que la forme qui a quitte le gouvernement a ete amendee, jai eu moi aussi quelques amendements, mes collegues en ont eu dautres aussi, et je dis quon est en bonne forme maintenant avec ce projet, et nous voyons deja les resultats en termes de vaccination. Journaliste: Le PSD insiste pour que des tests aussi soient effectues, afin que le certificat vert puisse etre obtenu aussi sur la base de tests, pourrait-on les faire sur largent europeen, comme le proposent les sociaux-democrates ? Florin Ciţu : Sil y a des sources de financement, bien sûr, mais la proposition en est une, trouver la source cest autre chose. Il y a eu aussi des propositions de notre collegue Cristian Bușoi et je sais quil a essaye de trouver des solutions a la Commission europeenne mais nous nen avons pas encore trouve, mais sil y a des fonds europeens pour ces tests, bien sûr, nous les utiliserons. Journaliste: Dans le contexte de cette crise pandemique, est-ce que le PNL est parvenu a un accord, pourra-t-il investir un nouveau gouvernement ? Avez-vous trouve un accord avec les Sociaux-Democrates pour les votes au Parlement ? Florin Ciţu: Les negociations sont toujours en cours avec lUSR et le PSD. Il y a des negociations en cours pour un soutien au Parlement roumain. Jespere avoir une autre discussion aujourdhui avec USR, si possible. Je sais que M. Nicolae Ciucă a eu des conversations telephoniques avec les dirigeants de lUSR et du PSD, selon ce quils ont convenu, le PNL est a cent pour cent derriere M. Ciucă, nous verrons quelles sont les conclusions. Journaliste : /.../ ministeres pour ceux du PSD, y a-t-il cette option ? Florin Ciţu: Non. Non, le PSD, a dit je ne sais meme pas combien de fois cette annee quils ne voulaient pas gouverner. Alors je ne sais pas doù viennent... Journaliste: Maintenant, ils disent quils veulent participer a la gouvernance. Journaliste: Mais sils veulent gouverner, seriez-vous d`accord avec cette variante ? Florin Ciţu: Une restauration de lUSL nest pas possible, ce nest pas un projet pour le moment. Journaliste: Mais comment voyez-vous ces affirmations venant du PSD ? Florin Ciţu: Je ne les comprends pas. Dans le contexte où il y a une semaine ils disaient quils ne voulaient pas gouverner, quils sopposeraient, maintenant ces idees apparaissent. Il me semble quils ne veulent pas vraiment negocier quoi que ce soit et essaient de forcer la note avec de telles solutions. Journaliste: Mais lors dentretiens officiels, le leader Dacian Cioloș et lUSR ont montre leur volonte de se remettre a table avec le Premier ministre nomme uniquement sil se presente avec un autre mandat du parti. Quand aurez-vous cette reunion pour assouplir le mandat? Florin Ciţu: Ici je pense quon met les choses a lenvers. Le premier ministre, bien sûr, a le mandat de negocier avec les forces politiques. Il peut revenir au sein du parti et demander de la flexibilite quand on a quelque chose a rendre flexible, on ne peut parler de rien. Donc, il faut quil y ait une discussion avec ceux de lUSR, on verra dans quel sens pourrait aller la reconstruction de cette coalition et, ensuite, bien sûr, on pourra aller vers le parti pour demander une flexibilite sur cette option. Mais, a ce stade, les choses sont presentees dans un sens inverse. Ainsi, M. le premier ministre nomme, Nicolae Ciucă, a non seulement la disponibilite, mais a egalement lattribut de parler a ceux de lUSR. Bien sûr, que si necessaire et si lUSR est daccord, il sera accompagne dune delegation du PNL, dirigee par moi, donc ce nest pas un probleme ici. Mais il faut voir si lUSR accepterait cette option et, apres cela, apres cette discussion, nous pourrons voir sous quelle forme nous reconstruirons la coalition. Mais nous avons besoin de ce face-a-face, viril, courageux, honnete, pour nous dire ce que nous avons a dire, puis pour voir comment nous reconstruirons la coalition. Journaliste: LUSR peut-il revenir au pouvoir? Florin Cițu: Bien sûr quil peut entrer au gouvernement. Journaliste: En tant que leader du PNL, ceux de lUSR parlaient de six mandats, peut-etre avec les memes ministres. Dans quelle mesure etes-vous disponible pour recevoir... Florin Cițu: Je ne veux pas parler a travers la presse. Il faut discuter, nous avec lUSR, a la meme table. Nous mettons sur la table quels sont leurs problemes a resoudre, quelles solutions nous avons, de notre cote, bien sûr nous avons aussi nos souhaits, et ensuite nous pouvons aller, chacun dans son propre parti, avec une solution que nous accepterons. Nous ne pouvons pas aller au sein du parti pour demander quelque chose que nous navons pas. Journaliste: Mais vous avez change votre discours... Journaliste: Hier, vous avez dit que lUSR nentrera pas au gouvernement, que vous netes pas daccord, que le parti a une decision. Aujourdhui, vous dites quil pourrait entrer au gouvernement... Florin Cițu: Le parti a pris cette decision, il pourrait entrer au gouvernement apres quon ait eu cette discussion. Nous pouvons avoir une discussion avec USR ; si nous allons dans la meme direction, il peut entrer au gouvernement, sinon, bien sûr que non. Pour linstant, cest le mandat. Mais ce que je dis: il est temps davoir cette discussion face a face. Et puis, M. Nicolae Ciucă a les attributs, par le mandat quil a recu de M. le President, de discuter, voire de negocier avec ceux de lUSR. Si les ceux dUSR sont daccord, et jespere quils sont daccord, davoir une discussion dans un cercle plus large et de nous dire ce que nous avons a dire, il est possible quapres cette discussion on se dise non, on nira pas plus loin . et cest tout, mais je dis que le moment que traverse la Roumanie aujourdhui est trop important pour ne pas avoir cette discussion face a face. Journaliste: Quel calendrier voulez-vous pour linvestissement ? Quand pourrait-il aller au Parlement... Florin Cițu: Le plus vite possible. Journaliste: Et encore une question, sil vous plait, sur le certificat COVID... lorin Cițu: Oui. Journaliste: Il y a des gens qui accusent la discrimination, parce quils ne peuvent pas aller travailler en raison de labsence de ce certificat. Que pouvez-vous leur repondre ? Florin Cițu: Non, je sais tres bien quil y a eu une discussion sur la variante qui est partie de chez nous laissait. Elle ne prevoyait les employes daucune entreprise; il sagissait de visiteurs ou de ceux qui viennent de lexterieur de l`institution publique, ou de lentreprise, il ne sagissait pas des employes. Je ne pense pas quon puisse parler demployes discrimines pour le moment. Journaliste: Monsieur le Premier ministre, aujourdhui, beaucoup de personnes a qui nous avons parle ont dit quelles avaient ete vaccinees precisement parce quon leur avait dit quelles seraient licenciees si elles ne presentaient pas de preuve de vaccination. Florin Cițu: Je ne sais pas, mais cest tres bien quils aient ete vaccines, vous savez tres bien que cest la seule solution pour eliminer la pandemie ou ralentir la propagation du virus. Encore une fois, nous avons maintenant parle de ces bons que nous avons introduits pour ceux qui sont vaccines. Je veux vous dire que je pense que le budget est finalise, il va falloir prendre encore une decision, un arrete du gouvernement pour completer le budget de ces bons ; nous aurons une reunion de gouvernement aujourdhui ou demain, nous navons pas le temps aujourdhui, mais demain, une reunion du gouvernement pour completer ce budget, il y a encore quelques budgets que nous devons completer. Journaliste: Monsieur le Premier ministre, en ce qui concerne les ministres technocratiques du futur gouvernement, cest-a-dire que tous les portefeuilles ne devraient pas etre pris par des politiciens... Florin Cițu: Qu`ils soient tous des technocrates. Si tous les partis nomment des ministres technocrates, cest acceptable, il n`est pas possible que seul le PNL nomme des technocrates. Journaliste: Et si le gouvernement Ciuca n`obtient pas le vote au Parlement, on devrait aller vers les anticipees, quen pensez-vous ? Florin Cițu: Cest une variante, mais, bien sûr, vous savez tres bien que celui qui decide si nous allons vers les anticipees est le President de la Roumanie, mais cest une variante sur la table, que, dapres ce que jai vu, tous les partis prennent en compte et se preparer a cette variante. Merci beaucoup, jai encore un autre centre de vaccination... Journaliste: Beaucoup de ceux qui ont ete vaccines nont pas recu les bons lorsquils se sont rendus dans les centres de vaccination. Florin Cițu: Monsieur Gheorghiță, beaucoup de personnes vaccinees nont pas recu les bons. Journaliste: Lors du marathon de vaccination a Bucarest, plusieurs personnes nont pas recu de bons et la situation sest repetee dans dautres centres de vaccination. Les gens etaient mecontents detre venus et pourtant ce quon leur avait promis netait pas vrai. Valeriu Gheorghiță : Ces bons sont a discuter, on a complete le budget budgetaire du Ministere de la Sante, les DSP ont les fonds necessaires, ils seront alloues dans la prochaine periode. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, nest-ce pas un mauvais signal pour cette campagne de vaccination de decevoir les gens aux centres de vaccination, alors quon essaie pourtant de les inciter a se faire vacciner ? Florin Cițu: Toute augmentation de cette vaccination ou du nombre de personnes vaccinees est une bonne chose ; on resout les autres problemes, les autres syncopes, mais le fait que les gens se fassent vacciner, cest bien. Il ne suffit pas de se faire vacciner un plus grand nombre, il faut voir cette tendance a laugmentation du nombre de personnes vaccinees qui sera une tres bonne chose. Nous ferons les autres ! Declarations du Premier ministre Florin lors de la visite du Centre de vaccination organise au Cirque Metropolitain de Bucarest Florin Cițu: Bonjour! Jai visite deux centres de vaccination aujourdhui a Bucarest - ici, j`ai ete egalement au debut de lannee. Je suis content que les gens aient commence a prendre conscience de limportance de la vaccination. Nous avons les doses du vaccin et vous verrez que dans la periode a venir, les doses que nous devons utiliser presque toutes celles de Pfizer, donc tout ce que nous avons en stock et ce que nous recevons. Nous completerons les ressources pour les bons, car davantage de ressources sont necessaires. Le taux de vaccination va de l`avant, depasse nos attentes, et alors nous completerons ces ressources. Ce nest pas encore suffisant, les gens doivent continuer a ce rythme de se faire vacciner, si nous voulons surmonter la pandemie. Mais il est bon qu`on en a pris conscience a ce moment. Entre la visite des deux centres, jai appris que meme si nous avons vote pour introduire le certificat vert sous la forme qui est maintenant au Senat, le projet na pas ete vote. Nous continuerons a la Chambre des deputes. Cest un projet important, qui doit etre approuve, qui aide la Roumanie a surmonter ce moment et je veillerai a ce que les parlementaires PNL de la Chambre des deputes soient presents et votent tous. Journaliste: M. le Premier ministre, pour le fait que deux liberaux n`ont pas vote, quelles mesures allez-vous prendre? Florin Cițu: Attendez, je dois d`abord voir ce qui sest passe. 2021-10-27 16:20:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_2129.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul Sănătății, vicepreședinte al CNCAVȘtiri din 26.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-la-sars-cov-2-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-vice-president-du-cncavValeriu Gheorghiță : Bonjour ! Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Tout dabord, je voudrais rappeler quhier, lAgence europeenne des medicaments a recommande lutilisation de la dose de rappel, la dose Moderna, pour les personnes ayant recu le premier calendrier de vaccination avec le vaccin Moderna, au moins six a huit mois apres dose 2. Une precision est liee au fait que pour la dose de rappel, la dose booster, est recommandee une moitie de dose par rapport a la dose utilisee dans le calendrier initial, raison pour laquelle nous aurons une reunion en Comite National de Pilotage cette semaine da lactivite de vaccination et tres probablement nous adopterons la meme recommandation, ce qui signifie que probablement, a partir de la semaine prochaine au plus tot, nous recommanderons dadministrer une demi-dose de vaccin de la societe Moderna pour dose de rappel, dose de rappel, apres au moins six mois, ce qui equivaut a une dose de 50 microgrammes, contre 100 microgrammes, qui est la dose precedente. De plus, hier, il y a eu une reunion en ligne, avec M. le ministre de la Sante, Cseke Attila, avec le secretaire dÉtat Andrei Baciu et avec les representants des associations de maires en Roumanie, au cours de laquelle nous avons essaye devaluer quel est la situation de la campagne de vaccination, notamment en milieu rural et quelles sont les solutions pour intensifier la campagne de vaccination en milieu rural. Suite aux discussions, il est evident que nous avons plusieurs options de travail. Dune part, la où il y a des cabinets de medecine familiale, la où il y a un medecin de famille, il est ideal dactiver ce cabinet de medecine familiale pour lacces des gens a la vaccination. Aussi, une autre option est denvoyer des equipes mobiles pour vacciner dans des espaces mis a disposition par la communaute locale, par la mairie, mais cette demande doit etre faite suite a des actions dinformation, qui doivent preceder laction de vaccination proprement dite. Aussi, au cours des deux prochaines semaines nous avons la possibilite denroler dans les equipes mobiles le personnel des unites d`enseignement qui sont actuellement en vacances, le personnel medical des ecoles qui sont en vacances et ensuite nous pourrions proposer une ressource supplementaire. ressources humaines de la part des equipes mobiles et aussi une autre option où, bien sûr, nous pouvons assurer le transport de ceux qui le souhaitent vers les centres de vaccination situes a proximite de la communaute respective. Ce sont des methodes qui sont egalement utilisees dans dautres pays europeens. Pour le milieu rural, il existe ces trois variantes, equipes mobiles, vaccination en cabinet de medecine familiale ou transport de ceux qui le souhaitent vers les centres de vaccination avoisinants. Nous esperons que lintention de vacciner en milieu rural augmentera dans la prochaine periode, precisement pour avoir un meilleur taux de couverture vaccinale en milieu rural, où lon sait quil y a generalement des personnes vulnerables, des personnes agees vivant seules et qui ont un acces difficile aux services medicaux. Cette semaine egalement, nous deciderons quelle sera lattitude des personnes qui ont ete vaccinees avec le vaccin Johnson and Johnson en une seule dose, car a partir de la premiere partie de novembre sont deja les premieres personnes eligibles qui pourraient recevoir une dose de rappel, une dose booster, etant donne que la vaccination Johnson en Roumanie a commence environ le 4 mai, au debut du mois. Probablement, en premiere intention, nous recommanderons egalement un vaccin a base dARN messager, soit de BioNTech-Pfizer, soit de Moderna, mais il nest pas exclu de sen tenir a la recommandation de fabriquer un vaccin avec la meme technologie, cest-a-dire avec Johnson and Johnson, etant donne que les donnees dimmunogenicite et de securite sont tres bonnes. Au plus tard vendredi, nous annoncerons la recommandation a cet egard. Je veux aussi passer en revue le marathon de vaccination en cette fin de semaine dans la Capitale. On sait que six centres de vaccination ont ete mis en place. Le personnel supplementaire, le personnel benevole qui a servi, en premier lieu, le Centre de la Bibliotheque nationale et le personnel supplementaire pour les autres centres qui ont ete actives au cours de cette periode proviennent du milieu universitaire, de lUniversite de medecine et de pharmacie Carol Davila de Bucarest, Le College des Medecins de Bucarest, a qui je remercie particulierement pour leur implication et pour le fait que nous ayons pu organiser un tel evenement ensemble. Je tiens egalement a remercier la Direction de la sante publique de Bucarest, le personnel medical des centres de vaccination, lAdministration des hopitaux et des services medicaux de Bucarest, ainsi que les autres structures qui ont contribue aux ressources organisationnelles, logistiques et humaines, dont le Service special des telecommunications, le Ministere des Affaires Interieures, le Ministere de la Defense Nationale. Au cours des trois jours, du 22 octobre au 25 octobre, un total de 33.790 personnes ont ete vaccinees dans ces six centres de vaccination, dont 70 % sont des personnes vaccinees avec la premiere dose. Je voudrais aussi dire que, compte tenu de cet afflux croissant des personnes pour la vaccination, nous avons decide que pour la Municipalite Bucarest, chaque week-end jusqua la fin de lannee, on organisera un tel marathon de vaccination dans un centre de vaccination dans chaque secteur, pratiquement, pour assurer laccessibilite apres un programme etendu des personnes a la vaccination. Dans les prochains jours, nous annoncerons dans quels centres nous aurons un programme etendu. Ce que nous avons propose, cest davoir un programme de 8h00 du matin jusqua 12h00 du soir, et pendant la nuit ce sera la periode pendant laquelle on assureraassurer lassainissement des chambres et le nombre de personnes, dapres ce que nous avons observe , qui viennent dans lintervalle 12h00 - 8h00 du matin est nettement inferieur et il est alors probable que ces centres fonctionneront avec des horaires etendus et seront pas 24 heures sur 24. Je lancerais la meme approche pour dautres departements notamment vers les grandes agglomerations urbaines, vers les grandes villes, dorganiser a la fin de chaque semaine au moins un centre de vaccination qui a un programme etendu et qui permet la vaccination avec un programme, comme je lai dit, flexible et aussi large que possible , en particulier dans les centres universitaires, où il y a du personnel benevole, des etudiants residant dans ces programmes et projets. Aussi, au cours de ces deux jours, du 25 au 26 octobre, comme deja annonce, le Ministere de la Defense nationale organise le marathon de vaccination Ensemble pour la vie, ensemble pour lavenir dans les six hopitaux militaires du pays : a Iasi, Cluj-Napoca , Constanța, Craiova, Brașov et Timișoara. Ce marathon se termine ce soir a 20h00. Jusqua present, pres de 4.700 personnes ont ete vaccinees dans les six centres, comme je lai mentionne. À la fin de la semaine derniere, la CNCAV a publie des donnees reelles sur lefficacite de la vaccination COVID-19 pour les personnes vaccinees, par rapport a levolution des personnes non vaccinees. Je veux expliquer en quelques mots en quoi consistait cette etude et comment les donnees recueillies ont ete analysees. Lensemble de donnees a analyse plus de 2,7 millions de tests, des tests avec des resultats positifs et negatifs de lapplication Corona Forms. Ces tests proviennent de plus de 1,7 million de celibataires de plus de 16 ans qui ont eu et ont des antecedents connus de vaccination contre le COVID-19, ainsi que, bien sûr, des personnes dont nous avons un bilan de levolution finale, cest-a-dire lhospitalisation, lhospitalisation en unite de soins intensifs et, respectivement, le deces. Nous avons inclus des personnes de plus de 16 ans, car a ce moment-la, les personnes de plus de 16 ans avaient une indication vaccinale et nous avons alors pu mieux comparer les deux groupes de personnes, les personnes vaccinees, respectivement les personnes non vaccinees, et la periode analysee etait 1er fevrier 2021 - fin mai 2021. Pratiquement, il y a quatre mois quiont ete analyses, qui correspondent a la vague precedente, dans laquelle la version Alpha du virus etait dominante en Roumanie. Les conclusions finales sont aussi evidentes que possible, nous avons analyse a la fois la protection contre linfection et la protection contre le risque dhospitalisation, le risque dhospitalisation en therapie et le risque de deces. La protection contre linfection nous montre une efficacite de plus de 80% de la protection pa rapport a la possibilite detre teste positif, ce qui signifie une reduction du risque de contracter la maladie au moins cinq fois, si une personne est vaccinee avec un schema complet. En termes defficacite contre lhospitalisation, elle est superieure a 91,8 %, ce qui signifie une reduction du risque dhospitalisation dau moins dix fois chez les personnes totalement vaccinees. Lefficacite contre lhospitalisation en unite de soins intensifs est de 92,8%, ce qui signifie, la encore, une reduction du risque de pres de 14 fois dhospitalisation en reanimation apres vaccination a plein regime, et lefficacite contre la mort est superieure a 95,1%, ce qui signifie une reduction denviron 20 fois le risque de deces chez les personnes completement vaccinees par rapport aux personnes non vaccinees. Une conclusion que nous avons observee etait quau moins la protection contre lhospitalisation, les soins intensifs et le deces se produit des la premiere dose, apres les 14 premiers jours, lorsque cette protection est superieure a 50 %, ce qui signifie, pratiquement, une reduction de moitie du risque dhospitalisation ou datteinte soins intensifs ou mourant, donc il est tres important de continuer la presentation a la vaccination, car de cette facon nous serons mieux proteges et au cours des semaines suivantes, les benefices seront maximaux, quelque part au moins 10-14 jours apres le schema complete. Je voudrais envoyer un message tres fort, a savoir quil est important de respecter les autres mesures hygieno-sanitaires, precisement afin de ne pas compromettre lefficacite du vaccin des la premiere dose et jusqua ce que nous ayons le maximum de benefices obtenus, cest-a-dire de disposer dau moins deux semaines pour terminer le programme complet. Aussi, parce que ce week-end jai ete dans les six centres de vaccination et que jai parle a la fois au personnel medical et aux personnes qui se sont presentees pour la vaccination, jai remarque quune des questions encore les plus courantes est liee a la duree de conservation du vaccin de Pfizer. / BioNTech et cest pour ca que je veux expliquer encore une fois, a savoir, le fait qua lepoque où les vaccins etaient autorises, la duree de conservation du vaccin de Pfizer / BioNTech etait de six mois et puis, cette periode de validite avait evidemment derriere elle une etude de stabilite qui a montre que pendant six mois, a moins 80 degres, le vaccin de la societe Pfizer/BioNTech conserve toutes ses donnees de qualite et dimmunogenicite. LAutorite de regulation, lAgence europeenne des medicaments, a ensuite analyse les donnees de stabilite fournies par Pfizer / BioNTech et a decide de prolonger cette periode de trois mois supplementaires. Pratiquement, pour le moment, la periode de validite de tous les vaccins de la societe Pfizer est etendue a neuf mois et sapplique a tous les pays, pas seulement a la Roumanie et pas seulement a certains lots et ce nest pas une decision temporaire, cest une decision finale. Et il est tres probable quau fur et a mesure de laccumulation de nouvelles donnees de stabilite, la duree de conservation sera prolongee a lavenir pour les produits stockes a une temperature ultra basse, a moins 20 degres ou a moins 80 degres. En outre, la meme periode de stabilite prolongee a ete appliquee meme pour le vaccin Johnson and Johnson, lorsque cette periode de stabilite a recemment ete prolongee de 3 mois a 4,5 mois pour le regime de temperature compris entre 2 et 8 degres. On sait aussi quen mai, le vaccin de Pfizer/BioNTech a egalement eu une extension de la periode de stabilite a 2-8 degres de 5 jours a 30 jours et, de ce point de vue, lorganisation de la campagne de vaccination sur le regime de temperature. de 2 a 8 degres a ete grandement facilitee. En tant que tel, il est normal que, comme nous avons une periode de temps plus longue pendant laquelle ces tests de qualite sont effectues sur les lots qui sont produits, il est tres probable qua lavenir nous ayons de telles prolongations de duree de conservation, qui ne sont pas imposees par le fait que certaines doses sont a risque dexpiration. Je le repete, cest une decision prise sur la base detudes de stabilite que les entreprises qui les produisent soumettent regulierement aux agences de regulation. Concernant le bilan de la campagne de vaccination, a ce jour, avec la dose booster, avec la dose de rappel, plus de 731.586 personnes ont ete vaccinees, dont plus de 61 % sont des personnes vulnerables, des personnes atteintes de maladies chroniques et des personnes de plus de 65 ans. Aussi, un pourcentage de 18,7 % sont des personnes du secteur medical et du secteur social, soit environ 136.757 personnes du domaine medical et social qui ont egalement recu la dose de rappel, cette dose de rappel. En dautres termes, plus de 40 % des personnes vaccinees au stade 1 ont actuellement recu la dose de rappel, la dose de rappel, apres au moins 6 mois. En ce qui concerne les centres de vaccination actifs, au cours des dernieres semaines, nous avons progressivement ouvert de nouveaux centres de vaccination, nous avons reactive de nouveaux centres de vaccination qui etaient temporairement suspendus et nous avons prolonge, nous sommes revenus a lhoraire de travail precedent, donc en ce moment il en a 706 centres actifs de vaccination, avec 1.018 fluxes, dont 725 ont le vaccin de Pfizer, 113 - le vaccin de Moderna, 36 - le vaccin dAstraZeneca et 144 les filieres - le vaccin de Johnson and Johnson. Il y a actuellement plus de 508.000 personnes sur la plate-forme de programmation qui sont programmees pour les quatre types de vaccins. La plupart sont des personnes prevues pour le vaccin Pfizer - 477.000. De plus, dans les centres avec Moderna, il y a plus de 21.000 personnes programmees, dans les centres avec AstraZeneca, il y a plus de 1.700 personnes programmees et dans les centres Johnson, il y a plus de 8.160 personnes programmees. Ls vaccination dans les cabinets de medecine familiale - il y a 2.993 cabinets qui enregistrent les activites de vaccination, 1.500 dentre eux sont en milieu rural, le reste en milieu urbain. En date du 25 octobre, jusqua hier, plus de 588.000 personnes avaient ete vaccinees dans les cabinets de medecine familiale. Par rapport a la semaine precedente, nous avons constate une augmentation denviron 11% du nombre de personnes vaccinees. La semaine precedente, il y avait 530 000 personnes, la plupart vaccinees dans les zones rurales, soit environ 53 %. La accination avec des equipes mobiles a domicile dans la semaine du 18 au 25 octobre : il y avait 163 equipes mobiles sur le terrain, composees de 570 medecins, infirmieres et greffiers et plus de 10.360 personnes ont ete vaccinees, soit une augmentation de 35% par rapport a la semaine precedente, lorsque 7 650 personnes ont ete vaccinees. Nous avons egalement remarque une augmentation significative du nombre de personnes vaccinees dans les hopitaux publics, les 153 hopitaux. Jusqua present, 20.152 patients ont ete vaccines, par rapport a la semaine precedente, où nous avions un nombre de 15.950 patients vaccines. Aussi, dans les 27 hopitaux prives, 2.943 patients ont ete vaccines, soit une augmentation de 9 % par rapport a la semaine precedente. Au niveau de la couverture vaccinale, la Municipalite de Bucarest, a lheure actuelle, est a pres de 60% de taux de couverture vaccinale, plus precisement 59,4%. De plus, le departement de Cluj a un taux de couverture vaccinale de 52,3%. Il y a 11% des departements qui ont un taux de couverture vaccinale entre 40% et 50%, il y a 65% des departements qui ont un taux de couverture vaccinale entre 30 et 40% et 19% des departements qui ont un taux de couverture vaccinale entre 20 et 30%. La couverture vaccinale la plus faible est denviron 24% dans le deparement de Suceava. En termes de nombre de personnes vaccinees depuis le debut de la campagne de vaccination, a ce jour, il y a plus de 6,5 millions de personnes vaccinees avec au moins une dose, il y a plus de 5,97 millions de personnes vaccinees avec un calendrier complet et ainsi de suite, plus de 731.000 personnes ont egalement effectue la dose de rappel, la dose booster. Au niveau national, le taux de couverture vaccinale dans la population adulte, de plus de 18 ans, est de pres de 41 % ; population residente eligible de plus de 12 ans, la couverture vaccinale est denviron 39%, et de la population totale, la couverture vaccinale est de 33%. Je le repete, je veux dire les personnes vaccinees avec au moins une dose. En ce qui concerne les tranches dage, le taux de couverture vaccinale le plus eleve se situe dans la tranche dage entre 50-59 ans et est proche de 47%, actuellement il est de 46,4%, suivi par la tranche dage 60-69 ans est de 45,4%, tranche dage 40 -49 ans, plus de 42%, 70-79 ans, plus de 41%, 30-39 ans, pres de 40%, la tranche dage des plus de 80 ans est encore faible, environ 22% et nous avons pou les 12-15 ans, pres de 10% couverture vaccinale et pour les 16-19 ans, pres de 28%. Je voudrais faire un bref commentaire sur les progres de la campagne de vaccination au cours des cinq dernieres semaines. Du 20 septembre au 24 octobre, un total de 1.059.538 nouvelles personnes ont ete vaccinees. Parmi celles-ci, environ 80% sont des personnes de moins de 60 ans, le reste, 20%, sont des personnes de plus de 60 ans. Ce que jaimerais plus, cest que, dans la prochaine periode, les personnes vulnerables, les personnes de plus de 60 ans se presentent pour la vaccination, car nos donnees nous montrent que lage est un facteur de risque associe a la mortalite. Plus lage est eleve, plus le risque de deces en cas de maladie est eleve. Lage median a cette epoque se situe entre 70 et 71 ans. Mais au cours de la seule derniere semaine, entre le 18 et le 24 octobre, plus de 450 676 nouvelles personnes ont ete vaccinees. Il sagit dune augmentation de 110 % par rapport a la semaine precedente, du 10 au 18 octobre. Ce sont les donnees actuelles. Nous avons egalement indique ce week-end que si le taux de vaccination actuel se maintenait selon cette tendance, dici la fin de cette annee, nous pourrions depasser un taux de couverture vaccinale de plus de 70% de la population residente au-dessus de 12 ans. Cela signifie quau total, dici la fin de cette annee, nous pourrions avoir plus de 11,8 millions de personnes vaccinees avec au moins une dose. À lheure actuelle, nous avons environ 6,5 millions de personnes, ce qui signifie que nous pourrions vacciner dici la fin de cette annee, 5,3 millions de personnes supplementaires, a une condition : avoir une moyenne quotidienne de personnes vaccinees pour la premiere fois par environ 80 000 personnes. . La vaccination de ces derniers jours nous montre que nous avons la capacite de vacciner, que nous pouvons assurer ce taux de vaccination. Cest pourquoi jexhorte tous les Roumains qui ne se sont pas encore presentes a la vaccination a continuer a se presenter en plus grand nombre, car ce nest quainsi, a la fin de lannee, que lon pourra dire que la Roumanie a rempli les objectifs pour limiter cette pandemie, a savoir - que signifie limiter la pandemie ? Cela signifie un nombre dhospitalisations considerablement moindre, un nombre considerablement plus faible de personnes arrivant en soins intensifs et un nombre de deces qui, comme je lai dit precedemment, devrait etre au moins 20 fois inferieur a ce que lon attend des rapports quotidiens au niveau national. Malheureusement, vous avez vu aujourdhui que nous avons plus de 500 morts. Cest un nombre inacceptable, etant donne que nous, en tant que societe, pouvons modifier ces donnees dans un avenir proche, si nous sommes unis et si nous nous mobilisons ensemble dans le meme but - limiter cette pandemie. Cest a ce sujet que je voulais vous transmettre les donnees. Je vais donner la parole a M. le secretaire dÉtat Andrei Baciu. Merci! Andrei Baciu: Merci beaucoup, Monsieur le president. Pour commencer, quelques problemes lies au certificat numerique europeen pour COVID-19. Au 25 octobre a 11 h 30, 6 329 788 certificats avaient ete generes. Il reste a peu pres le meme que le rapport quavant, a savoir que 93,64 % sont certifies COVID attestant de la vaccination. Concernant la vaccination chez les operateurs economiques prives, il existe deja 636 entreprises qui ont exerce cette activite, dont 95 dans le domaine de lHoReCa. Cette activite continue. Il y a actuellement 27 entreprises qui organisent la vaccination des employes et de leurs familles. Concernant la vaccination dans des lieux atypiques, comme ce fut le marathon ce week-end, comme cest le marathon dans les six hopitaux militaires en cours et comme nous continuerons dans la prochaine periode les week-ends, histoire daugmenter laccessibilite des personnes vaccinees, on peut noter que pour tous ces lieux qui existent deja, nous avons une augmentation de 12% du nombre de personnes vaccinees par rapport a la semaine derniere. Nous avons maintenant 135.649 personnes vaccinees par rapport a la semaine derniere où nous avions 121.145 personnes vaccinees. On voit donc que de tels evenements sont tres attractifs. Les gens vont facilement et, au final, cest le role de telles demarches, de creer les conditions les plus favorables a une vaccination legere. Quelques mots sur les missions de transport. Jusqua present, environ 15.600 missions nationales de transport ont ete organisees, avec des forces du Ministere des Affaires Interieures - environ 40.000 personnes et du Ministere de la Defense Nationale - environ 14.000 personnes, qui ont utilise 500 moyens techniques. Maintenant, en ce qui concerne les doses de vaccin que la Roumanie a recues, nous avons jusqua present recu 22.282.049 doses de vaccin, dont 13.981.949 sont des vaccins produits par BioNTech-Pfizer, 2.827.200 sont des vaccins produits par Modern, 3.374.000 sont des vaccins produits par AstraZeneca, et enfin 2.098.900 vaccins produits par Johnson and Johnson. Nous travaillons toujours, il y a quelques etapes en cours pour la revente des vaccins, mais elles ne sont pas terminees et nous esperons quelles le seront dans la prochaine periode et nous les annoncerons. Et enfin, je voudrais dire quelques mots sur le calendrier de livraison pour la prochaine periode. Cette semaine, comme nous le savons, nous avons suspendu - ou livre - les vaccins de BioNTech-Pfizer, mais pour la prochaine periode, pour novembre, ils arriveront au complet, chaque semaine, accumulant un total de 4.000.663 doses de vaccin. Ce seront donc les vaccins de novembre de BioNTech-Pfizer. Pour la societe Moderna, pour novembre, nous avons suspendu les livraisons, precisement parce que nous avons suffisamment de doses pour les demandes et les besoins actuels. Pour le vaccin produit par AstraZeneca, on livrera 1.500.000 doses de vaccin. Cest le vaccin dont je vous parlais quil y a des demarches pour la revente, notamment le mecanisme europeen par lequel un don de 100 millions de doses de Team Europe a ete annonce. Et pour le vaccin Johnson and Johnson, comme je lai dit, etant donne que nous avons suffisamment de doses en stock pour le moment, les livraisons ont ete suspendues pendant un certain temps, y compris en novembre. Cest a peu pres tout, Monsieur le President. Merci beaucoup! Valeriu Gheorghiţă: Merci! Merci beaucoup aussi! Je viens de recevoir de la Direction de la sante publique de Bucarest la situation des centres qui auront un programme etendu a la fin de chaque semaine. Pour le secteur 1 reste le centre de vaccination a Romexpo, avec un programme de 8h00 a 24h00, pour le secteur 2 il y a deux centres: le centre du Cirque Metropolitain qui aura le meme programme de 8h00 a 24h00 : 00 et le centre de vaccination Cora Pantelimon, qui sera ouvert de 8h00 a 24h00. Les centres de vaccination de ParkLake et Mall Vitan restent pour le secteur 3, mais pour le moment nous recherchons des solutions pour etendre le programme, dans ces endroits, nous viendrons avec plus de details. Pour le secteur 4 reste le centre de vaccination au Palais national des enfants, pour le secteur 5, le centre de vaccination multifonctionnel Sfantul Andrei du centre Liberty Mall et pour le secteur 6, le centre de vaccination de Drumul Taberei, situe a Aleea Lunca Cernei, numero 6A, toujours, programme de 8h00 a 24h00. Vendredi, samedi et dimanche sera un programme prolonge, afin que les gens puissent venir a la vaccination apres un horaire flexible. Commencons par les questions, sil vous plait. Journaliste: Jaimerais que vous nous expliquiez pourquoi la dose 3 de Moderna est faite avec une demi-dose, car il y a des gens qui ont deja fait la dose 3 avec une dose complete et, dune maniere ou dune autre, ils le sont... Valeriu Gheorghiță: Oui, cest une question absolument naturelle. Tout dabord, ceux qui ont pris la dose complete ne posent absolument aucun probleme, ce nest pas une contre-indication de ce point de vue, mais Moderna a soumis des donnees montrant qua cette dose reduite de moitie, limmunogenicite est similaire a une dose complete, mais la reactogenicite est inferieure. Pratiquement, la frequence et lintensite des effets secondaires sont plus faibles avec la moitie de la dose de rappel quavec la dose complete. Et puis la recommandation est daller avec une dose reduite de moitie, etant donne que la reponse immunitaire, en pratique, leffet sur la protection sera similaire. Journaliste: Et dites-moi comment vous allez faire pour atteindre toutes les personnes dans les villages qui ne sont toujours pas vaccinees. Certains veulent se faire vacciner, mais echouent car il ny a pas de centres la-bas. Vous dites cela - et vous avez collabore jusqua present avec les maires - mais nous avons vu quil y a beaucoup de maires et de pretres et de personnes en qui ces habitants ont confiance, mais qui sont contre le vaccin. Valeriu Gheorghiță: Oui, nous connaissons tous de telles situations. Malheureusement, je ne pense pas que nous atteindrons un point où nous pourrons dire que nous parvenons a convaincre a cent pour cent de la population des bienfaits et de limportance de la vaccination, mais, concretement, nous nous rapprocherons de ceux qui le souhaitent, a travers equipes mobiles. Cest loption la meilleure et la plus pratique que nous acons utilisee pendant lete. De plus, de ce point de vue, nous avons deja une experience accumulee et la seule chose que je souhaite changer, cest que cette demande dequipes mobiles soit faite par le conseil local, par la mairie, histoire de ne pas etre mis dans le situation dans laquelle partir avec une equipe mobile, navoir personne a vacciner et rentrer, car, en ce moment, la pression sur la ressource humaine est tres importante. Heureusement, il y a de plus en plus de personnes qui se rendent dans des centres de vaccination fixes, où il faudrait augmenter le nombre de cabinets de vaccination, où il faudrait augmenter le nombre de personnes dans les equipes de vaccination, precisement pour assurer cette augmentation du taux de vaccination. Et jattire votre attention sur le fait quau cours de la prochaine periode, au moins la moitie de ceux qui sont vaccines pendant cette periode avec la dose 1 se presenteront pour la dose 2 pour completer le calendrier de vaccination, donc definitivement la capacite de vaccination doit depasser au moins 150.000 doses par jour, peut-etre meme atteindre environ 200.000 doses, afin de pouvoir realiser les objectifs que nous pourrions autrement atteindre, respectivement atteindre plus de 70% de taux de vaccination parmi la population et, esperons-le, a partir de lannee prochaine, limpact des autres vagues sera beaucoup, beaucoup reduit en sante publique. Journaliste: Mais pensez-vous quavant que ces listes soient faites, ces personnes devraient parler - et si possible - parler a un medecin? Car si on les laisse au niveau dinformation actuel, la reponse ne sera probablement pas tres bonne. Valeriu Gheorghiţă: Je peux vous dire quil y a deux elements qui ont change le comportement des gens dans cette periode, comme je pense que tout le monde peut le remarquer. Le premier et le plus important est de changer la perception du risque de maladie et la situation de la realite epidemiologique dans laquelle nous nous trouvons. La deuxieme raison qui a change le comportement des gens vis-a-vis de la vaccination est evidemment liee a lanticipation des restrictions. Cest pourquoi je pense que - et, dans ce cas, la mise en œuvre du certificat vert - cest pourquoi je pense que, y compris dans les zones rurales, la perception du risque de maladie evolue. Malheureusement, il y a encore assez de cas de maladie et meme de deces dans les zones rurales et puis les gens ont decouvert et ont ete convaincus que nous sommes effectivement face a une situation epidemiologique extremement grave, quil ny a pas de quoi plaisanter dans toute cette situation, car, en dans ce cas, nous parlons de pertes de vies humaines et, oui, nous voulons que ces equipes soient envoyees apres une periode dinformation prealable. Comment fournir des informations ? Avec laide des assitants medicaux communautaires, qui sont pratiquement affectees aux mairies, aux conseils locaux et qui ont deja du travail sur le terrain et qui parlent aux gens avec le soutien et laide de collegues du reseau de medecine familiale primaire, ainsi que limplication dautres personnes qui ont une credibilite accrue dans cette communaute. Bien sûr, il y aura des communautes où il sera tres difficile de les engager dans ce mecanisme dinformation et dencouragement a la vaccination, mais il y aura certainement des communautes où les choses iront certainement beaucoup mieux et finalement pour le benefice des personnes qui vont etre vaccine. Journaliste: Pouvez-vous nous dire maintenant quel pourcentage de medecins de famille sont impliques dans le processus de vaccination ? Il a grandi? Valeriu Gheorghiţă: Il y a environ 32 % des medecins de famille qui ont conclu un contrat avec la Caisse nationale dassurance maladie pour la vaccination, dont 2.993, comme je lai dit, des cabinets de medecine familiale qui ont des activites de vaccination. Mais, il faut comprendre que la plupart des collegues du reseau de medecine familiale ont travaille et travaillent dans les bureaux de vaccination ou dans les centres fixes de vaccination, organises autant en ville quen milieu rural. Pratiqument, la plupart des personnes figurant sur leurs propres listes sont vaccinees dans ces centres de vaccination fixes. Cependant, les plus de 6,5 millions de personnes sont des personnes qui figurent sur les listes de medecins de famille de ce pays, la plupart, et puis en plus de lactivation dans les centres de vaccination fixes, il y a pres de 3.000 medecins de famille, cabinets medicaux de famille qui vaccinent egalement dans leur propres cabinets. Donc, dune maniere ou dune autre, si a lavenir il y a une transition graduelle vers la vaccination uniquement dans les cabinets de medecine familiale - et ici nous parlons dans un an ou deux, quand, sil y a le probleme de faire un rappel regulier, alors probablement ce sera different, mais pour le moment, où il est extremement important davoir une acceleration de la campagne de vaccination et une capacite de vaccination accrue, cest la structure qui est la plus efficace et que tous les autres pays utilisent. Journaliste: Que pouvez-vous nous dire sur le vaccin Valneva? Arrivera-t-il aussi la Roumanie? Je sais quil est en phase trios d`etudes. Valeriu Gheorghiţă: Oui, les donnees font actuellement lobjet dune evaluation continue. Je nai pas les donnees contractuelles exactes de la Commission europeenne, mais si M. le secretaire dÉtat Baciu a plus dinformations sur le contrat, sil vous plait. Andrei Baciu: À la fois a propos de ce vaccin que de celui produit par Novavax et il existe dautres types de vaccins qui ont ete envisages et qui ont du potentiel. Au fur et a mesure que les donnees saccumulent, le mecanisme de la Commission europeenne reste le meme. Celui davoir des accords, et au moment où les vaccins recoivent, sils recoivent, une recommandation et plus tard une autorisation de mise sur le marche, la Roumanie est partie prenante a ces demarches europeennes, mais il faut avoir fait exactement les memes demarches que tous les autres vaccins. Initialement, il y avait six contrats, six accords, dont seulement cinq vaccins ont abouti, une entreprise nayant pas obtrnu l`autorisation de vaccin pour recevoir une recommandation. Donc, si toutes les etapes ne sont pas accomplies, il ne sera evidemment pas utilise, mais il y a plusieurs etapes qui doivent etre franchies. Journaliste: Et jaurais une autre question, il y a des situations dans lesquelles dans certains departements, les gens de la DSP disent aux medecins de famille de ne faire que 10 vaccins, en vous en savez quelque chose? Valeriu Gheorghiță: Non. Jai encourage et j`encourage toutes les personnes qui demandent la vaccination et qui en font la demande a se conformer a ces demandes. Pour le moment, nous avons suffisamment de doses, nous avons la capacite et la logistique necessaires pour leur distribution aux centres de vaccination et aux cabinets de medecine familiale. De ce point de vue, jencourage tous les centres de vaccination a demander un nombre de doses approprie, meme superieur a la capacite de vaccination, car la stabilite actuelle pour Pfizer et Moderna est de 30 jours a deux degres, et pour le vaccin Johnson and Johnson cest quatre mois et demi a 2 degres, donc en aucun cas nous ne serons mis en situation dexpiration de doses dans les centres de vaccination, compte tenu des demandes recentes. Journaliste: Existe-t-il un cadre legal a travers lequel la DSP pourrait en limiter le nombre? Valeriu Gheorghiță: Non. Journaliste: Merci! Journaliste: Bonjour! Jai dabord quelques questions pour M. Baciu. Avez-vous des donnees scientifiques qui montrent que lenvoi en vacances des enfants des ecoles publiques reduit le taux dinfections et plus precisement, avez-vous des donnees qui montrent que les vacances reduisent reellement la mobilite des enfants? Andrei Baciu: Toutes ces decisions sont prises comme suit: il y a le Comite national pour les situations durgence, qui a un groupe technico-scientifique qui recoit des propositions de lINSP et dautres institutions, les recommandations sont faites sur la base de preuves et danalyses scientifiques, et suite a une decision au niveau du Comite, la decision sera egalement prise sur celles que vous avez mentionnees. Par la suite, elles sont egalement adoptees par le gouvernement par un arrete de gouvernement. Cest le mecanisme par lequel une telle decision est prise, ells ne font pas partie du Comite national pour les situations durgence, ni du Groupe technico-scientifique, mais une conference de presse sur ce sujet où nous pouvons avoir une reponse assez claire et detaillee est celle d`habitude de vendredi, qui se tient a Ciolpani, pour la gestion de la pandemie, où de telles questions peuvent avoir une reponse beaucoup plus detaillee, fixee par ceux qui ont genere et concu toutes ces solutions. Journaliste: Une deuxieme question, quels sont les scenarios que vous envisagez pour la reouverture des ecoles dans deux semaines, où devrions-nous etre? Pour la reouverture des ecoles avec presence physique. Valeriu Gheorghiță: Je voudrais me limiter aux questions liees a la campagne de vaccination, car les mesures liees a la pandemie sont discutees, comme la annonce le secretaire dÉtat, vendredi, chaque semaine, lors de la conference de presse. Parce que nous ne faisons pas partie des decideurs sur ces mesures et qualors il nest pas juste de donner de telles reponses. Journaliste: Daccord, alors, a propos de la vaccination. Quelles observations faites-vous pour la tranche dage des 12-19 ans, donc, les eleves, concernant la vaccination, sil y a une augmentation ou une stagnation? Valeriu Gheorghiță: Oui, cest une augmentation tres importante. En ce moment, comme je lai dit, dans la tranche dage des 12-15 ans, la couverture vaccinale est proche de 10 %, et pour 16-19 ans elle est proche de 28 %, etant donne que la semaine precedente on etait environ, en fait, il y a deux semaines,on etait envoron a 6% pour les 12-15 ans et 22% pour les 16-19 ans. Donc, pratiquement y compris de lexperience de ce week-end, je peux vous dire que de plus en plus de jeunes sont presents dans les centres de vaccination, ils veulent se faire vacciner, visant evidemment la protection contre la maladie et la possibilite de participer a des cours, a luniversite, a lecole, avec une presence physique, etant donne quils ont dans leur famille des personnes vulnerables, des personnes a risque de developper des formes graves de maladie. La tendance est que, en effet, que cette fois-ci, et nous avons mentionne, que sur les plus dun million de nouvelles personnes vaccinees au cours des cinq dernieres semaines, pres de 80% sont des personnes de moins de 60 ans, il y a donc une tendance plus elevee a la vaccination parmi les actifs, parmi les Jeune. Journaliste: Prevoyez-vous de mener a lavenir des campagnes dinformation ou damitie des enfants avec la science? Valeriu Gheorghiță: Je peux vous dire quen ce qui concerne strictement la campagne de vaccination, il y a plus de 800 actions menees ou qui sont en cours - en ce moment, les eleves etant en vacances, evidemment elles se sont arretees - liees a linformation sur le theme de la vaccination. Il y a 51 centres de vaccination installes dans les ecoles ; il y a aussi des centres de vaccination qui sont installes sur les campus d`etudiants et toute cette activite va se poursuivre dans la prochaine periode. Journaliste: Quel est le taux de vaccination que vous esperez avec realisme atteindre dans les ecoles ? Valeriu Gheorghiță: Cest difficile a dire, vous faites reference aux enfants ou au personnel educatif ? Journaliste: Chez les enfants, surtout. Groupe dage 12-19 ans. Valeriu Gheorghiță: Je peux vous dire ce qui se passe dans les autres pays europeens, où le taux de couverture vaccinale a depasse 50 % dans la tranche dage 12-15 ans et plus de 65-70 %, pour les 6-19 ans. Dans une pandemie, dans laquelle la variante virale dominante est si hautement contagieuse, pratiquement similaire aux maladies virales infantiles, a la varicelle, aux vomissements et a dautres maladies, il sera tres difficile de limiter la propagation du virus sans une couverture vaccinale accrue chez le groupe du jeune age, car on sait tres bien que ce nest quen vaccinant un nombre suffisamment important de personnes et avec une couverture vaccinale accrue, quon aura ces benefices lies a la limitation de la transmission et au nombre de nouveaux cas. Journaliste: Et toujours en lien avec ca, je voulais vous demander si vous avez des donnees sur le nombre de tests rapides et de tests PCR effectues dans les ecoles? Valeriu Gheorghiță: Nous navons pas ces donnees. Journaliste: Daccord, merci. Journaliste: Bonjour! Compte tenu des nouveaux chiffres de vaccination, comment estimez-vous que lepidemie va evoluer dans la prochaine periode ? Le nombre de ceux qui arrivent a lhopital, le nombre de ceux dATI. Comment voyez-vous ca se passer? Valeriu Gheorghiță: Nous avons vu beaucoup de discussions dans lespace public sur le moment où nous atteindrons la phase de plateau, a quelle valeur, a quel nombre de cas nous serons dans la phase de plateau, quand elle commencera a diminuer et ainsi de suite. Nous regardons les autres pays qui traversent deja la vague 4, qui ont un taux de couverture vaccinale eleve. Ce qui est observe, cest que cette vague 4 ne ressemble pas aux vagues precedentes et cela sexplique, car la variante Delta est au moins deux fois plus contagieuse que la variante initiale, par rapport aux variantes virales precedentes. Ce qui veut dire quil a cette capacite a generer continuellement de nouveaux cas, des centaines et des milliers de cas qui viennent evidemment, en general, de personnes qui ne sont aucunement protegees, parce quelles nont pas ete vaccinees, parce quelles nont pas passe la maladie et de De ce point de vue, on le voit, le Royaume-Uni a toujours un nombre accru de nouveaux cas. Le benefice de la vaccination se trouvera dans le fait que, meme si nous avons un grand nombre de nouveaux cas, le nombre dhospitalisations, le nombre de cas en reanimation et le nombre de deces seront tres, tres faibles, ce sera tres , tres lent. Et, de ce point de vue, on peut dire que, effectivement, on transforme une maladie, qui fait aujourdhui plusieurs centaines de morts chaque jour, en un banal rhume, en un banal virus respiratoire, qui naura plus dimpact sur la mortalite et le systeme de sante. La vaccination va beaucoup nous aider en cela et cest pourquoi je dis quil est difficile de prevoir levolution de cette vague, car la version Delta, on le voit, se transmet, se propage beaucoup, beaucoup plus facilement. Et chaque fois que nous parlons dune densite de population accrue, dinteractions, dune exposition frequente a linfection, nous aurons evidemment un risque accru de nouveaux cas. Journaliste: Comment expliquez-vous le fait que les experts ont ete contredits, que meme les scenarios les plus sombres ont ete depasses ? Ils ont dit qu`il y aurait 4 000 cas en septembre et que ce serait le pic de la quatrieme vague, mais en fait... Valeriu Gheorghiţă: Si nous regardons les estimations et les previsions faites, lune est qu`on fait maintenant une estimation pour les deux prochaines semaines et une autre est si l`on fait aujourdhui une estimation pour les trois prochains mois. Évidemment, plus lestimation est courte, plus le niveau de confiance est eleve. En fait, on a meme ete dit que pour une periode superieure a deux semaines ou a un mois, le niveau de confiance dans cette estimation est moyen voire faible. Cest pourquoi, toutes les deux semaines, ces estimations sont refaites, ces modeles, qui sont ajustes avec ce qui est enregistre dans la vie reelle, avec le nombre de cas, avec lincidence, sont corriges, car ce nest quainsi quon peut avoir evidemment une image beaucoup plus proche de ce qui est a venir. Mais les estimations des collegues de lInstitut de sante publique, du moins la derniere, etaient aussi concretes que possible et les estimations faites a des intervalles de deux semaines correspondaient a presque 100% a la realite. Reporter: /.../ Pour la prochaine periode, pour les deux prochaines semaines... Valeriu Gheorghiţă: La derniere estimation est celle que nous connaissons depuis fin septembre, qui nous montre queffectivement, a la mi-octobre, la où nous sommes, nous atteignons plus de 15.000-17.000 cas en moyenne signales chaque jour, donc, pratiquement, le nombre moyen de cas en sept jours. On atteint une capacite dhospitalisation tres elevee en reanimation et aussi quelques centaines de deces enregistres chaque jour. Il est evident qua ce niveau de nombre de cas, la pression sur le systeme de sante est encore tres, tres elevee et cela se traduit malheureusement par des deces. Journaliste: Une precision, si vous le pouvez. Combien de personnes ont deja fait le rappel avec la dose trois et combien ont au total, jusqua present, combien sont vaccinees ? Valeriu Gheorghiţă: Il y a plus de 730.000 personnes qui ont pris la dose de rappel, comme je lai dit, plus de 40 % des personnes vaccinees au stade 1 ont deja recu la dose de rappel, et de tout ce qui a ete vaccine avec la dose de rappel a ce moment-la, plus 61 % sont des personnes vulnerables, des personnes de plus de 65 ans ou atteintes de maladies chroniques. Journaliste : Combien de personnes avec booster avec Moderna ? Valeriu Gheorghiţă: Nous ne les avons pas stratifies selon le type de vaccin, mais nous pouvons le faire dans la prochaine periode. Oui, nous les avons. 37.000 personnes avec Moderna et le reste avec Pfizer. Journaliste : Bonjour ! Monsieur Gheorghiţă, il y a aujourdhui un specialiste de lOrganisation mondiale de la sante dans notre pays. Si vous pouvez nous dire concretement, sil a fait des recommandations pour notre pays et quelles recommandations ? Valeriu Gheorghiță : Jai eu une entrevue avec le medecin vendredi, au debut, lors de louverture du marathon de vaccination a Bucarest. Elle, en ce moment, est au pays, se deplace pratiquement dans plusieurs hopitaux, egalement des cabinets de medecine familiale, pour evaluer la situation sur place. Strictement sur la campagne de vaccination, nous aurons une reunion dans les prochains jours, en fonction de sa disponibilite, mais dapres les discussions preliminaires, je peux vous dire que ce qui a ete fait jusqua present est compatible avec lapproche que dautres pays ont eue. Il y a probablement dautres choses qui peuvent etre optimisees, peuvent etre ameliorees, sur la strategie de communication et dinformation, qui devraient etre adaptees aux groupes de population, sur les personnes vulnerables, pratiquement, le message devrait etre adapte et de ce point de vue nous aurons plusieurs reunions a cet egard. Journaliste : Jetais curieuse de savoir sil avait des recommandations exceptionnelles pour les zones rurales. Valeriu Gheorghiță : Non, car cest, je le repete, une approche que tous les autres pays ont eue, a savoir la vaccination avec lappui dequipes mobiles ou dans des cabinets medicaux preexistants ou le transport de personnes qui voulaient se faire vacciner dans des centres proches. En gros, dailleurs, nous navons pas dautres possibilites de vaccination. La seule chose, vraiment, est dinformer, avant davoir laction de vaccination proprement dite, pour mieux informer les gens, pour quils sachent quune equipe arrive, pourquoi ils doivent se faire vacciner, quels sont les benefices, ce qui est important et bientot. Et, ici, les messages existaient aussi en periode precedente, en lete. Nous avons tres bien collabore avec des collegues de la Croix-Rouge et dautres organisations professionnelles medicales, qui simpliquaient volontairement du cote de linformation, mais evidemment la perception du risque de maladie, au moins dans les zones rurales, etait tres, tres diminuee, les gens ne remarquent pas le danger associe au risque de maladie et dinfection. Journaliste: Et vous avez dit que vous reflechissez a un moyen pour les personnes qui veulent se faire vacciner, de la campagne, detre transportees vers un centre proche. Comment ce transport pourrait-il se faire et quel en serait le coût ? Valeriu Gheorghiță: Concernant les coûts, je ne pourrais pas vous dire exactement quel sera limpact budgetaire, mais je peux vous dire quau moins maintenant, quand les enfants sont en vacances - et nous savons quil y a certaines communautes qui ont des moyens de transport pour que les eleves soient transportes a lecole, grace a limplication de la communaute locale, ces moyens de transport peuvent etre utilises, au moins pendant cette periode de deux semaines, pour transporter toute personne vers les centres de vaccination a proximite. Il ny a pas de solution unique qui resoudra cette situation, donc lapproche doit etre integree en fonction de la situation sur place, qui, je le repete, est mieux connue par ceux qui coordonnent lactivite dans cette communaute, en loccurrence les maires, en la communaute locale. Journaliste: Je voudrais aussi attirer votre attention sur une situation : il y a pas mal de Roumains qui sur les reseaux sociaux precisent que leurs medecins de famille leur deconseillent de se faire vacciner. Si vous avez un message pour ces Roumains qui vont meme souvent chez les medecins de famille pour demander lacceptation de la vaccination ? Valeriu Gheorghiţă : Il y a de telles situations, je les connais aussi, nous les connaissons tous. Au lieu de cela, nous devons comprendre que ces situations sont tres, tres rares. Ils ne sont pas la regle en termes de recommandations medicales et de comportement du personnel medical vis-a-vis de la vaccination. Ces personnes, cependant, doivent comprendre que tant quau niveau central et la plupart des medecins, oui, la grande majorite, recommandent fortement la vaccination, car ce nest quainsi, on le voit, reduire le risque daller a lhopital et de perdre le lutter contre cette maladie, je pense que nous devons demander un autre avis, qui nest pas de nous limiter a un seul avis lorsque nous doutons davoir effectivement recu une recommandation correcte. Il y a des gens qui, etant donne quils ont beaucoup de maladies, evidemment ils sont un peu plus prudents, plus reticents a se faire vacciner, mais le message est que ces gens ont le plus grand besoin de vaccination, car ils sont, a cause de leur sante, ils risquent de developper une forme grave de la maladie et drriver a lhopital. Journaliste: Et une derniere question de ma part : comment exactement pouvons-nous entrer dans les institutions publiques avec un test rapide dantigene negatif, etant donne que beaucoup de ces tests ont des erreurs dans le resultat ? Valeriu Gheorghiţă: Je peux faire reference aux erreurs de resultats et de ce point de vue, je peux vous dire que dapres les donnees analysees sur les 1,7 million de personnes qui ont ete evaluees entre fevrier et mai 2021, le taux d`evaluation des tests PCR et des tests rapides dantigenes a ete similaire. Il ny avait pas de differences statistiquement significatives entre les deux methodes. En effet, dernierement, nous navons pas fait cette evaluation defficacite et de taux de positivite, mais nous completerons ces donnees pour la vague 4, pour la variante Delta, mais a partir detudes preliminaires, en effet, le taux de fausse-negativite, cest-a-dire les resultats faux-negatifs pour les tests antigel semblent etre legerement plus eleves par rapport a ce qui se passe pour les tests PCR. La seule explication que nous ayons est, tres probablement, que des tests antigeniques rapides ont ete utilises sans etre suffisamment valides en termes de sensibilite et de specificite de la methode utilisee. Donc ici, il faut faire attention au type de test qui est utilise. Parce que, je le repete, cest la seule explication logique que nous ayons pour le moment où nous avons plusieurs tests dantigenes qui donnent plus frequemment des resultats faussement negatifs. Une autre explication est liee a la technique de recolte. Sil nest pas recolte correctement, il est evident que la probabilite davoir un resultat errone est plus elevee. Et cest a peu pres tout. Ou si la personne est asymptomatique, si elle ne presente aucun symptome, la encore, les tests rapides dantigene ont une sensibilite un peu plus faible, car la periode où ils sont frequemment positifs, sont en phase maximale de multiplication du virus, quand, en general, la personne a des symptomes. Journaliste: Je voulais vous demander : comment est inscrite la troisieme dose dans le certificat vert ? Par exemple, si un travailleur roumain fait les deux doses en Italie, vient en Roumanie et fait la troisieme, doit-il retourner en Italie pour passer cette dose sur le certificat vert ? Ou a linverse, si en Roumanie il fait les deux doses et la troisieme dans un etat europeen, comment se passe-t-il ? Valeriu Gheorghiță: Laissons M. le secretaire dÉtat repondre, merci. Andrei Baciu: Les choses sont ainsi. Pour les Roumains, il y a lobligation doffrir la possibilite de delivrer des certificats numeriques europeens pour COVID, a tout citoyen roumain. C`est de meme pour les autres citoyens europeens. Donc pour la premiere hypothese, celle dans laquelle un citoyen roumain a fait les deux premieres doses de vaccin a letranger et fait la dose de rappel en Roumanie, lorsquil fait la dose de rappel en Roumanie, pour lui etre reconnues les deux autres doses, il doit nous envoyer un e-mail presentant la preuve des deux doses deja faites, elles seront inscrites dans le Registre National Electronique de Vaccination comme etant faites pour cette personne, et immediatement cette personne pourra obtenir son certificat qui prouvera les trois doses. Sinon, le mecanisme pour lItalie je ne sais pas sil prevoit ca ou pas, de faire inscrire ou comment ca pourrait se faire, et la aussi, car il y a plusieurs variantes, si cette personne est oui ou non un citoyen europeen, un citoyen italien ou a le droit de sejour ou non. Cest donc la premiere option. Pour les autres variantes dans lesquelles la liberation a letranger est requise, cest-a-dire que quelquun est vaccine en Roumanie et voyage et fait sa troisieme dose a letranger, il dispose des documents et du certificat delivre pour ce quil a fait en Roumanie. De meme, sil souhaite etre inscrit sur la base du meme certificat et etre inscrit au Registre National Electronique de Vaccination avec une autre dose, le meme mecanisme. Il y a un groupe dexperts du Ministere de la Sante, lINSP, depuis le tout debut, qui resout en fait des situations et des travaux aussi atypiques et jai limpression quils le sont deja - peut-etre que mes collegues maident - mais je pense quil y a pas mal de peu de demandes, je pense que nous parlons de dizaines de milliers de demandes deja resolues de ce type, de telles situations. Journaliste: Et où doit-il envoyer une preuve de vaccination? Andrei Baciu: Vous pouvez appeler le meme numero de centre dappels car il y a la la plupart des problemes, et ils trouvent la solution, mais si cest un autre cas et pour cela on indique, une autre solution, il y a le numero de telephone classique sur qui nous savons, 021.414.4425. Journaliste: Merci ! Andrei Baciu: Les collegues du STS sils veulent completer autre chose. Cătălin Chirca: Et ladresse e-mail, toutes les coordonnees se trouvent sur la plateforme de generation de certificats numeriques, et ladresse e-mail est certificat-covid@ms.ro. On y transmet les deux attesat de vaccins effectues dans lautre pays, les pieces didentite, puis on fait les modifications au registre de vaccination. Journaliste: Si vous pouvez clarifier : vous avez dit quil faut etre prudent dans les tests rapides utilises. Comment les gens savent-ils sils sont bons ou pas ? Vous allez a la pharmacie et achetez un test rapide. Valeriu Gheorghiţă: Il existe une liste de ces tests rapides publiee sur le site Web du Ministere de la Sante, mais, en general, les tests qui sont dans la pharmacie ont cette certification de la Commission europeenne, donc ils sont ok. Ce qui est important, je le repete, cest la technique de recolte et le moment où lon recolte. Journaliste: Avez-vous de nouvelles donnees sur les personnes dans le systeme educatif qui ont ete vaccinees jusqua present? Valeriu Gheorghiţă: La derniere evaluation a ete faite par le Ministere de lÉducation et a montre un taux de vaccination d`environ 61 %. Journaliste: Merci! Valeriu Gheorghiţă: Merci beaucoup! 2021-10-26 15:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_1786.jpgBriefing de presă susținut de șeful DSU, secretar de stat în cadrul Ministerului Afacerilor Interne, Raed Arafat, la finalul ședinței de guvernȘtiri din 25.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-chef-du-dsu-secretaire-d-etat-au-ministere-des-affaires-interieures-raed-arafat-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement1635261013Raed Arafat : Bonjour ! Je voudrais apporter quelques eclaircissements sur l`Arretee du gouvernement qui a ete rendue la semaine derniere et qui est aujourdhui clarifie et complete par une nouvel arrete de gouvernement. Avant cela, etant 13h00, heure a laquelle, en regle generale, nous annoncons la situation au cours des dernieres 24 heures, je vais clarifier, cest-a-dire que je vais presenter quels sont les chiffres a ce moment-ci. Donc, nouveaux cas au cours des dernieres 24 heures : 9 187. Par rapport au meme jour de la semaine derniere, il y a une legere baisse, ce qui veut dire quon va probablement maintenir un plateau en ce moment a ce niveau, mais comme je lai dit il est encore trop tot pour le dire et on verra par la suite dans le courant de cette semaine quels chiffres nous aurons. Personnes gueries : 7 518. Deces : 301 dont deux precedents, et tests RT PCR ont ete realises 11.604 et tests antigeniques 19 694. Personnes hospitalisees a ce jour : 20.962 dont 1.855 en reanimation, dont enfants - 515, dont 41 en reanimation. Soit 20.962 adultes, 515 enfants, 1.855 adultes en reanimation et 41 enfants en reanimation. À lheure actuelle, nous avons 149.696 isoles a domicile et 19.634 isoles en institution. 57.972 ont ete mis en quarantaine a domicile et institutionnalises en quarantaine - 91 et il y a eu 6.325 appels au 112. Sur les 301 personnes decedees, 272 netaient pas vaccinees et 29 ont ete declarees vaccinees. Les 29 patients vaccines decedes avaient entre 50 et 59 ans et plus de 80 ans. 28 des patients vaccines decedes presentaient des comorbidites et aucune comorbidite na ete signalee pour un patient. Cest la situation a lheure actuelle. Je reviens maintenant a l`Arrete du gouvernement. Il y a eu quelques differences entre la decision du CNSU de la semaine derniere et l`arrete du gouvernement qui a ete rendue, qui, je peux le dire, etaient basees sur des malentendus juridiques, et la facon dont certaines mesures ont ete traduites n`ont pas ete tres claires, et jai remarque certaines choses qui doivent etre etre clarifiees. Ainsi, si vous me le permettez, je vais expliquer l`Arrete rendu aujourdhui et qui entrera en vigueur des sa publication, les mesures qui vont changer. Tout dabord, dans les centres commerciaux, vous ne trouverez le mot centre commercial nulle part, car il ny a pas de definition legale, il ny a pas de mot centre commercial (mall), dans la legislation, mais il existe des centres commerciaux et des parcs commerciaux, donc si nous nous referons aux centres commerciaux, on va les retrouver sous ce titre. Ils existaient aussi dans le dernier arrete a larticle 6, paragraphe 3, si je ne me trompe, mais la encore comme je lai dit a cause de ces problemes juridiques, ils etaient inclus dans une categorie qui doit etre avec 50 % de personnes, mais on ne peut pas voir au centre commercial entrer 50% ou cent pour cent, nous avons une regle claire dentree dans le centre commercial, controlee par le certificat vert, la vaccination ou la traversee de la maladie. Ainsi, cette situation a ete corrigee, clarifiee. Dans les centres commerciaux, a lentree, dans les centres commerciaux, il est obligatoire de verifier le certificat vert, de vaccination ou de maladie. Des exceptions seront autorisees, a titre exceptionnel, dans les centres commerciaux et parcs, pour les personnes se rendant dans les centres de vaccination, afin de se faire vaqcciner et uniquement si des voies dediees et controlees dentree, de circulation et de sortie du centre commercial sont etablies. Cest-a-dire quil sera possible dentrer dans un centre de vaccination, mais cela doit etre organise comme suit : on entre, on est vaccine, on quitte le centre commercial. Il existe une autre exception pour les centres, les centres commerciaux, où existent des services publics et administratifs, comme, par exemple, le service public des passeports. Vous pouvez y entrer avec un test valide et une preuve de rendez-vous au centre des passeports ou au centre de services communautaires, qui existe a linterieur du centre commercial. Concernant lacces aux autres magasins, a lexception des magasins alimentaires : attention, dans le centre commercial, aux magasins aliemntaires on ne peut entrer que sur la base du certificat vert, cest-a-dire vaccine ou ayant ete malade ! Mais, a lexterieur du centre commercial, on peut entrer dans les magasins alimentaires, aux centres qui vendent de la nourriture uniquement avec un masque, respectant ainsi les regles sanitaires. Dans tout autre magasin ou operateur economique, qui vend dautres produits, hors pharmacies, la on ne peut entrer quavec le certificat vert. Donc les magasins qui sont sur les routes, sur Calea Victoriei, a part ceuxqui vendent de la nourriture, on n`y aentre quavec le certificat vert, vaccine ou passe par la maladie. Sil existe des centres commerciaux avec des magasin avec acces direct depuis la rue, a lexception de ceux qui vendent de la nourriture, ces magasins ont lobligation de verifier le certificat vert a lentree. Ce sont les regles sur la ligne legislative, vous lirez aussi la decision du gouvernement, jespere que ce sera clair pour tout le monde. De plus, lhebergement dans les structures daccueil touristique ne sera autorise quaux personnes vaccinees ou ayant ete malades, cest-a-dire certificat vert, vaccinees ou anciens malades pour lhebergement en hotels, pensions de famille, etc. Au niveau des ecoles privees, cetait un des sujets tres importants a eclaircir, cetait prevu dans la decision du CNSU que vous avez recue la derniere fois, ca ne sest pas traduite dans l`arrete du gouvernement. L`Arrete du gouvernement stipule desormais que lactivite avec presence physique est suspendue pour les enfants dage prescolaire et les eleves, entre le 25 octobre et le 5 novembre, dans les ecoles privees, y compris celles inscrites au registre special des prestataires deducation qui organisent et realisent en Roumanie des activites educatives correspondant a un systeme educatif dans un autre pays. Autrement dit, la presence physique est interdite, personne ne les empeche de le faire en ligne, les ecoles privees, mais pas avec une presence physique a lecole pendant cette periode ; applicable immediatement apres le prononce de la decision gouvernementale. Du point de vue de lacces aux institutions publiques et privees, quelques exceptions ont ete prevues, qui ont ete soulevees par plusieurs personnes. Les retraites qui doivent prelever leur pension, par exemple, ne seront pas contraints de le faire, ceux qui optent pour des prestations sociales, des allocations familiales, etc. peuvent venir pour prelever ces prestations. Du cote de la justice, il y a les exceptions necessaires, pour que lacte de justice et dordre public puisse se poursuivre normalement, sans etre affecte par ces mesures. Sinon, lentree dans les batiments publics pour les employes, dici a ladoption de la loi, nest pas controlee par le certificat vert, mais pour les autres personnes 1`entree dans ces batiments est controlee sur le certificat vert complet, cest-a-dire y compris les tests, ou ayant ete malades, vaccine ou teste. De meme, dans les entites privees, où il y a plus de 50 personnes. Le reste des dispositions avec la reduction a 50 %, et avec le teletravail ou larrivee par etapes au travail, et le travail en equipe, cela reste valable. Ce sont les changements qui ont ete apportes aujourdhui. Si vous avez des questions, je peux y repondre maintenant. Sil te plait! Journaliste : Vous avez dit que vous aviez apporte des eclaircissements, des eclaircissements lies aux centres commerciaux. Dans l`arrete du gouvernement que nous avons recu maintenant, ce nest toujours pas clair avec les centres commerciaux et lobligation de presenter le certificat numerique a lentree du centre commercial. Il ny a que des exceptions a ceux qui /.../ Raed Arafat : S`il y une exception, qui peut entrer sans, cela signifie que tout le reste entre avec. Et je vais lire... Attendez une minute... Journaliste : Attendez une minute pour comprendre la question... Raed Arafat : Attendez une minute, sil vous plait, attendez une minute... Journaliste : Je reste, mais... Raed Arafat : Lactivite avec le public dans les centres et les parcs commerciaux est autorisee uniquement pour les personnes vaccinees contre le virus SARS-CoV-2 et pour celles qui ont depasse les 10 jours suivant lachevement du calendrier vaccinal complet, respectivement les personnes en la periode entre le 15e et le 180e jour apres la confirmation de linfection par le virus SARS-CoV-2. La mesure ne sapplique pas aux personnes se rendant dans les centres de vaccination pour ladministration dune dose de vaccin si des couloirs dentree, de circulation et de sortie dediees et controlees sont etablis aux centres et des parcs commerciaux. Quest-ce qui nest pas clair dans cet article, sil vous plait? Journaliste : Je ne sais pas, je pense que vous lisez autre chose. JE... Raed Arafat : Non, je ne sais pas quelle decision du gouvernement vous avez. Journaliste: /.../ Raed Arafat : Vous avez lu quelque chose dautre je pense. L`arrete du gouvernement est tresclair. Il est donc clairs que lactivite ne se fait que si vous entrez avec le certificat de vaccination ou si vous etes passe par la maladie. Ce que je vous ai lu est un article de l`arrete du gouvernement qui vient detre publie. Journaliste : Le probleme est que ce chaos est apparu du fait quun texte est dans la decision du CNSU, un autre est adopte par le gouvernement et un autre est publie au Journal officiel. Comment est-ce possible? Raed Arafat : Non, je vous ai dit des le debut quil y avait eu des malentendus juridiques, donc je peux leur dire maintenant. La decision du CNSU est tres simple et directe et saccompagne des mesures proposees. L`arrete du gouvernement, les avocats doivent le traduire dans le langage juridique et la, parfois, il arrive une situation dans laquelle : entre ce que lon veut dire dans la decision CNSU et ce qui y apparait nest pas 100% compatible. A ce stade ils ont ete corriges, je ne peux pas vous dire où cest arrive, comment cest arrive, qui, je ny peux rien ; que de vous dire quelles ont ete corrigees, clarifiees et qua ce moment ils seront publies pour application, comme je lai annonce il y a quelques jours. Journaliste : Oui. Je ne sais pas si vous mavez compris. Ce que vous avez adopte au gouvernement, les nouvelles restrictions applicables aujourdhui, les arretes du gouvernement, et non les decisions du CNSU, different de ce qui a ete publie au Journal officiel. En dautres termes, ce que vous nous dites maintenant quil a ete approuve par le gouvernement, nous devrons verifier dans la Journal officiel si cest le cas. Raed Arafat : Je ne sais pas sil y avait une difference entre larrete du gouvernement et le Journal officiel. La difference entre l`arrete du gouvernement et le CNSU oui, elle etait nous navons rien a cacher ici, mais entre l`arrete du gouvernement et le Journal Officiel je ne sais pas sil y a eu des changements. Je nai pas vu de tels changements, mais jai maintenant lu l`arrete qui la complete et vous voyez quil contient toutes les dispositions, je ne vais pas le lire completement, car cela signifie lire l`arrete. Vous le verrez publie et vous verrez ces mesures. Journaliste : A lANAF, a la mairie, les personnes qui voudront payer leurs impots pourront-elles entrer sans carnet de vaccination ? Raed Arafat : Je ne pense pas pour payer des impots. Ils devront toujours soit payer en ligne, soit attendre. Donc, a ce stade, nous navons parle que des prestations sociales, cest-a-dire prelever une pension, ou quoi que ce soit, mais pas de venir payer dautres choses et ici, nous pouvons trouver 100 exceptions necessaires, nous nappliquerons pas ces exceptions maintenant, cest-a-dire que nous n`avons pas vulu faire un verrouillage total dun cote et tout le monde - certains ont bien sûr dit qu`on va faire un verrouillage total, maintenant que des mesures sont prises qui restreignent encore un certain mouvement et essaient de proteger on nous demande pourquoi nous ne donnons 100 exceptions. Nous avons pas le choix. Des exceptions sont accordees pour que les choses fonctionnent normalement pendant les 30 prochains jours. Le reste peut etre reporte ou paye en ligne, donc tous ces dons, toutes ces taxes sont abordables. Je pense que cest ghiseul.ro et la vous pouvez trouver comment les payer. Jounaliste : Et dans les zones où ces services ne sont pas numerises ? Cest-a-dire que nous vous demandons differemment : lorsquune personne ne paie pas ses impots et rentre a la maison, elle est avisee quelle na pas paye ses impots et peut ... Raed Arafat : À ce stade. Mais toutes les institutions qui doivent encaisser vont connaitre, quelle est la situation. Journaliste : Peut-on parler dun report ? Raed Arafat : Cela doit etre discute au niveau de lANAF et sera discute avec eux. Je vous le repete : en ce moment ce sont ces mesures qui sont prises. Aucune autre exception ne sera accordee pour entrer dans les batiments publics. Et dans notre Ministere et partout, celui qui entre presente le certificat vert. Je vais vous donner un exemple et je vous lai donne : jetais secretaire dEtat a la Commission europeenne, un passeport diplomatique comme les secretaires dEtat, prevu pour une reunion tres importante, je navais pas de certificat vert, ils ne me laissaient pas entrer. La premiere chose quils mont demandee etait le certificat vert. Je pourrais dire aussi : sauf pour ceux qui viennent dun autre pays et qui ont un passeport diplomatique et qui sont secretaires dÉtat ou ministres. ca nexiste pas ! Alors ils ont demande le certificat vert avant meme de me demander mon nom. Je navais pas de certificat vert, ils ne voulaient pas me laisser entrer dans le batiment. Journaliste : La meme chose, sur les marches ? Raed Arafat : Aux marches seulement avec des masques, il ny a pas de certificat vert pour les marches. Raed Arafat : Je comprends. A laeroport, pour ceux qui doivent partir ? Raed Arafat : Ceux qui doivent partir, normalement aujourdhui en tout cas, vous navez pas de certificat vert, vous navez pas ca, on ne vous laisse aller nulle part. Journaliste : Donc en ce moment et pour /.../ Raed Arafat : Donc, vous ne pouvez pas quitter laeroport a laeroport si vous navez pas quelque chose comme ca, aucun pays ne vous accueille. Presque tout il y a un blocage total pour le certificat vert et... cela est conditionne par le certificat vert et les tests en ce moment. Journaliste : Vous avez... nous ne pouvons pas entrer dans un aeroport en ce moment ? Raed Arafat : A laeroport, en ce moment vous ne pouvez pas embarquer dans lavion si vous navez pas le certificat vert. Tout avion qu`on veut prendre exige au moins un test, qui fait partie du certificat vert. Reporter : Pourquoi les ecoles privees ont-elles actuellement le droit de fonctionner en ligne ? Raed Arafat : Parce que le probleme epidemique est la presence physique. Nous ne pouvons pas leur interdire de travailler en ligne. Il ny a la aucun risque epidemiologique. Il ne sinfecte pas par la tablette. Nous navons aucun moyen... Cest la decision au niveau de lÉducation et cest toujours des vacances, il a ete decide detre vacances deux semaines. La presence physique est interdite dans les ecoles privees, mais pour la protection contre les pandemies je ne peux pas leur dire, dire aux ecoles privees de ne pas organiser de cours en ligne si elles le souhaitent, car cela na rien a voir avec la protection contre la protection epidemique, je ne... les enfants ne sinfectent pas a travers lordinateur. Merci! Journaliste : Concernant les ecoles privees, nous aimerions savoir qui a change l`arrete du gouvernement et a sorti larticle sur les ecoles privees ? Raed Arafat : On na pas ete modifie, on na tout simplement pas ete repris, car il y a eu des discussions juridiques. Differentes opinions sont venues et il na pas ete inclus. Larticle figurait dans la decision du CNSU. De ce fait, la nouvelle decision du CNSU ne fait pas reference aux ecoles privees, car celle qui etait en vigueur reste valable. Dans la decision CNSU, des ecoles privees ont egalement ete prevues ainsi que des ecoles publiques, au moins pour arreter lactivite physique. À ce stade, le fait quil nait pas ete repris, il y a eu des discussions juridiques, cela a maintenant ete clarifie et repris dans l`arrete du gouvernement. Journaliste : Et je voulais vous demander encore ceci : larticle etait-il dans l`arrete du gouvernement qui est sorti lors de la reunion de vendredi ou non ? Raed Arafat : Il etait seulement dans la decision du CNSU et cela na pas ete traduit dans la reunion, dans l`arrete du gouvernement. Journaliste : Et y a-t-il une enquete sur cette situation ? Raed Arafat : Ce n`est pas a moi de dire si des enquetes sont menees ou... Je vous dis quelle etait la situation et maintenant cest corrige, donc aujourdhui a partir de la publication de l`arrete elles seront corrigees. Journaliste : Mais encore, pour quelles raisons ceux du prive peuvent-ils faire une ecole en ligne et ceux de lÉtat ne le peuvent pas ? Raed Arafat : Parce que nous faisons de la protection. Il ny a pas de discrimination, cest une approche differente et le particulier peut approcher, prendre des vacances ou se connecter. Sil decide vacances, il devra decider quand recuperer, sil va en ligne, il ne recuperera pas - la meme chose du cote public. Alors, où est la decision du Ministere de lÉducation a cet egard, ici. Journaliste : Mais il naurait pas ete plus logique de continuer la scolarisation en ligne que de changer toute la structure ? Raed Arafat : Je nentrerai pas dans ce detail ici, cest en cours de discussion, sil vous plait, avec le ministere de lÉducation. Merci. Journaliste : Bonjour ! Veuillez nous dire si les employes des centres commerciaux doivent se faire vacciner, etant donne le parallele avec les institutions publiques. Raed Arafat : La meme question que javais sur tous les fronts. Malheureusement, nous pouvons pas les obliger, car nous touchons aux relations de travail qui doivent etre reglementees par une loi. Donc, cela doit etre etre regle au niveau du Parlement, nous ne pouvons pas reglementer au niveau de l`arrete du Gouvernement. Journaliste : Dans le meme temps, lobligation pour les salaries de soumettre, disons, un test negatif, a-t-elle ete prise en compte au moment de la presentation au travail ? Raed Arafat : Ici y compris lemployeur peut faire ca, sil paie les tests, si on veut que les employes paient de leur argent, il faudra que ce soit encore au niveau de la loi et non au niveau de l`arrete du Gouvernement. Journaliste : Toujours en gardant le parallele avec lacces exclusif pour les personnes vaccinees ou anciens malades, si cest le cas dune ecole privee, pour ainsi dire, dans laquelle tous les participants sont vaccines, peuvent-ils suivre de tels cours ? Raed Arafat : Non. Seulement en ce moment, en ligne ou en vacances. Donc, a ce stade, l`arrete du gouvernement interdit la presence physique. Merci. Journaliste : Je reviens avec deux questions. Pourquoi lapprentissage en ligne est-il autorise dans les ecoles privees et non dans les ecoles publiques ? Raed Arafat : Jai repondu maintenant. Journaliste : Et pourquoi le centre commercial est-il ouvert et pas les ecoles ? Vous avez dit que les ecoles fermeraient en dernier. Raed Arafat : Donc, c`est ce qu`on a dit, la decision a ete prise de donner une vacance aux ecoles publiques et a ce moment arreter la presence physique, y compris aux ecoles privees. Vous voyez, on a dit les ecoles en dernier, mais on a aussi pris des mesures tres dures de lautre cote, avec le certificat vert, avec un acces limite cependant, uniquement pour les personnes actuellement vaccinees ou anciens malades et dans certaines zones y compris pour les personnes testees. La presence a lecole, la presence physique a ete consideree comme bonne pourd`etre limitee pendant une periode de temps, pour controler cette vague, entre autres mesures. On ne prend pas une seule mesure, mais un groupe de mesures est pris ensemble, donc a ce stade jai donne les explications en ce sens. Nous attendons voir si nous restons sur un plateau, le tauxl continue de croitre ; si ca commence a decroitre, a quelle vitesse ca decroit, a voir comment on arrive a sen sortir, en parallele, bien sûr. Je lai dit dans une autre situation, la seule chose positive dans tout ce qui se passe cest que plus de gens aillent se faire vacciner et je pense que ce sera, en fait, letape qui nous protegera dune autre vague et qui pourra meme conduire a limiter, a un moment donne, cette vague, si cest le cas, mais cest tout ce que je peux dire maintenant. Journaliste : Veuillez clarifier, comment le monde va-t-il au burau matrimonial, au registre de la population, la où on obtient le certificat de deces ? Raed Arafat : Donc, le certificat de deces fait partie des prestations sociales et on peut y entrer. Journaliste : Et au bureau matrimonial et... Raed Arafat : A l`etat civil, vous savez, le mieux c`est que les testes iront la-bas et je ne pense pas...; Cest un probleme. On est oblige de se faire tester quand on sort du pays, on est oblige de tout faire... si on va a letat civil, on peut se tester, car dans le certificat vert on prevoit aussi le test. Donc on ne linterdit pas, on conditionne a ce moment que si vous navez pas certaines activites, il y en a d`autres vous vous faites tester et on vous laisse entrer dans les espaces respectifs sans aucun probleme. Journaliste : Alors, pour le mariage : bulletin... Raed Arafat : Le bulletin et le passeport... Je vous ai dit pour le passeport, par exemple, dans certains espaces lacces est autorise, mais pour dautres services, lacces est autorise si l`on est teste dans les batiments... si vous voulez entrer dans des batiments qui ne sont pas des centres commerciaux et on doit etre teste - y compris pour le le passeport, on doit entrer dans le centre commercial où se trouve le bureau des passeports, vous montrez le test pour vous y rendre. Journaliste : Sans test, sans vaccin ou sans passer par la maladie, on ne peut pas aller...; ces services ? Raed Arafat : Non, uniquement les sociaux : retraite, garde denfants, etc. Journaliste : Et je voudrais que vous nous disiez si apres ce mois de restrictions plus dures, nous constatons toujours que le rythme de la maladie ne ralentit pas autant que nous laurions souhaite, nous pourrions aller plus loin avec limposition du certificat vert et on pourrait meme le voir obligatoire dans tous les moyens de transport /.../? Raed Arafat : Non, je ne voudrais pas speculer la-dessus. On attend de voir comment on evolue. Nous esperons pouvoir controler la situation, mais tout probleme dans le futur depend de lanalyse faite par plusieurs personnes, par des specialistes, pour voir comment nous evoluons. En ce moment ces mesures sont celles qui sont prises pour les 30 prochains jours et on voit comment on evolue dans ces 30 jours. Journaliste : Je vous pose cette question car comme ce fut le cas dans les autres vagues pandemiques, lun des facteurs qui a conduit a laugmentation des cas etait que les transports en commun en minibus, pas forcement en bus, des personnes qui allaient travailler ensemble, qui ne portaient pas de masques de protection. Peut-etre que les choses ont change entre-temps, mais je vous demande si nous pourrions encore aboutir a des mesures obligatoires etendues? Raed Arafat : Je ne veux pas speculer sur les mesures, pour le moment ce sont les mesures que nous avons. Dans environ 10-15 jours, nous commencerons a faire des tests. Dans 21 jours encore, on verra quelle est la tendance et quel est le bon moment pour commencer a reduire de ces mesures, mais cela doit aller de pair avec les actions de vaccination qui, heureusement, commencent a sintensifier. Journaliste : Et avec le controle en termes de sanctions... Raed Arafat : ... ici, les forces de lordre public, oui, peuvent appliquer les sanctions prevues par la loi et les arretes de gouvernement. Merci! Journaiste : Sil vous plait, dans le contexte où il ny a pas encore de loi concernant le certificat vert et dans le contexte où la Cour dappel de Cluj a decide quil netait pas legal dadopter le certificat vert, est-il legal de parler du certificat vert en ce moment ? Raed Arafat : La decision de la Cour dappel de Cluj nest pas definitive. La cour dappel de Cluj a egalement precise que les vaccins ne sont pas ... du moins je ne comprends pas ... je ne me souviens pas exactement de ce quils disent sur les vaccins, mais de toute facon ils ne sont pas ou leur effet nest pas prouve. Nous sommes maintenant contre cette decision a la Haute Cour. Nous attendons de voir ce que dit la Haute Cour. Dici la, on essaie de controler la situation ou de le faire medicalement. Alors, si on nous dit quelque part que ce nest pas bon... Pourtant, toute lEurope les utilise. Il existe deja des precedents, y compris a la Cour europeenne des droits de lhomme. Alors on attend de voir ce que dit la Haute Cour et ensuite on discute. La decision nest pas definitive et nest pas applicable pour le moment. Journaliste : Bien, mais pour le moment il ny a pas de loi adoptee... Raed Arafat : Il y a un arrete du gouvernement, vous lavez maintenant, et la loi a des dispositions qui nous permettent de prendre des mesures pour limiter lacces, pour limiter le trafic. Ceux-ci sont prevus par la loi. Nous, les decisions du gouvernement, les prenons sur la base de la loi et la loi 55 prevoit ces choses. Journaliste : Vous avez dit plus tot que les tablettes ninfectent pas les enfants en prive. Je comprends que vous dites que nous devons parler au Ministere de lÉducation de la decision de prendre deux semaines de vacances, mais la question est : du moment que que lannee derniere, toutes les ecoles on a ou fermer toutes les ecoles, l`enseignement a continue en ligne, maintenant pourquoi on a laisse seulement les privees ? Raed Arafat : Parce quau Ministere de lÉducation il y avait deja des vacances prevues pour une partie des enfants et alors la decision a ete prise de partir en vacances pendant un certain temps, apres quoi on verra, apres lanalyse, ce qui se passe. Dans certaines ecoles privees, les vacances ont deja ete prises et, pour ne pas les prolonger, elles ont le droit de decider : elles veulent laisser les eleves a la maison, prolonger les vacances ou se connecter en ligne. Mais plusieurs ecoles privees ont deja pris les vacances dans lesquelles les enfants du secteur public y sont desormais entres. Journaliste : Je comprends. A qui la faute de la mauvaise transposition de la decision du CNSU ? Raed Arafat : Nous ne cherchons pas qui etait a blamer, parce que je ne decide pas cela. Je vous ai dit quil y avait certains aspects dincomprehension entre la partie CNSU de la decision et son application dans l`arrete du gouvernement. Si on veut montrer qui est a blamer ou ce qui sest passe, je ne dis pas cela, cela doit etre dit par quelquun qui fait une enquete administrative dans ce sens. Journaliste : Mais est-ce que quelquun devrait etre tenu responsable ? Raed Arafat : Je ne decide pas ca, vous savez. Journaliste : Je comprends. Et une derniere precision : en ce moment, a letat civil, on ne peut entrer quavec un certificat vert, un test, un vaccin ou....? Raed Arafat : Ou teste. Mais croyez-moi, ce nest pas un crime de passer un test si vous y allez. Je ne vois pas un crime a demander un test si vous entrez dans un espace et que vous serez peut-etre sans masque. Cest un test. On peut donc etre autorise a entrer. Nous avons exempte des tests dentree dans les batiments uniquement pour les choses qui ont reellement un impact direct sur la personne : la pension, laide quelle recoit et les aspects qui obligent lhomme a pouvoir entrer sans etre restreint. Journaliste : Concernant egalement les ecoles privees, avez-vous eu des discussions avec les representants des ecoles privees ? Raed Arafat : Je ne lai pas fait. Journaliste : Au niveau du gouvernement, je veux dire, et ce qu`ils vous ont demande ? Raed Arafat : Je ne lai pas fait. Je ne sais pas si cela a ete discute sur une autre ligne. Journaliste : Tant pour les parents que pour les ecoles, nous aimerions savoir, dans 14 jours, sur quels scenarios vous travaillez, dans quelles conditions les enfants peuvent physiquement retourner a lecole. Raed Arafat : Comme je vous lai dit, je ne propose pas ca maintenant. Nous verrons ce que feront lINSP et toutes les analyses et nous reviendrons avec tout cela. Je nai pas de supplement a ce sujet maintenant. Je nai rien a ajouter a cela. Journaliste : Je veux juste une precision. Je comprends qua lheure actuelle, le certificat vert ne serait pas necessaire pour les vols interieurs. Cest vrai? Est-il en train detre debattu pour savoir sil devrait egalement etre introduit pour les vols interieurs? Raed Arafat : Je nen ai pas tenu compte, mais je vais verifier la situation. Alors effectivement, un certificat vert nest pas prevu pour les vols interieurs, mais nous les traitons comme pour les transports en commun, la où un certificat vert nest pas prevu pour le bus, on n`est pas obligatoire, seulement porter un masque et detre protege. Et il en est de meme pour le transport aerien interieur. Cest la meme regle utilisee. Journaliste : Bien. Et comme precision pour les employes des centres commerciaux, pratiquement, ils doivent toujours venir avec du papier quils sont... Raed Arafat : Pas les employes. Cela ne sapplique pas aux salaries. Journaliste : Non ! Quils soient salaries, cest ce que je dis. Pour ne pas avoir de certificat vert, ils doivent justifier dun emploi. Raed Arafat : Normal ! Il doit avoir une carte de service la-bas ou quelque chose, un papier prouvant quil est employe dans le centre commercial. Journaliste : Cest le seul moyen dentrer. Et si vous pouviez nous eclairer un peu concernant les hopitaux. Quelle est exactement la situation la-bas? Raed Arafat : Il ny a pas de restrictions sur les hopitaux, les services medicaux sont exoneres. Alors comme en Justice, où nous avons des actions qui sont exonerees, il ny a pas de limites en Sante. Journaliste : Alors pareil ? Raed Arafat : Oui. Journaliste : Une derniere precision, car je vous ai interroge sur les sanctions et jai cru comprendre quelles sont restees les memes : merci de nous dire, avec quelques exemples, si, par exemple, a la mairie, a un guichet dÉtat, la regle nest pas respectee, quarrive-t-il a lhomme? Raed Arafat : Nous vous le ferons savoir, car je ne le connais pas. Ce sont vraiment les organes de lordre public et les organes de controle qui en disposent. Je ne sais vraiment pas vous les reciter maintenant. Nous pouvons donc vous les communiquer, si vous nous le demandez, au ministere, nous pouvons vous les communiquer exactement telles quelles sont prevues par la loi. Journaliste : Autant que vous le sachiez, des controles ont deja commence sur les institutions de lEtat...; ? Raed Arafat : Il y a eu des controles et ils seront effectues. Des controles certainement seront donc effectues, car nous voici, comme je lai deja dit, a la 12eme heure. Les mesures doivent etre mises en œuvre dans les plus brefs delais et doivent etre respectees par tous. Journaliste : Disons que lhomme qui veut se rendre a un guichet, veut forcer lentree dans linstitution etatique, sans respecter les regles, mais, dautre part, le fonctionnaire de lEtat qui lui permettrait, disons par hypothese, lacces, quel est risque ? Raed Arafat : Ce sont des choses hypotheques et, dabord, celui qui veut les forcer, enfreint deja la loi et, si la police est appelee, on est immediatement sanctionne ou meme a un casier judiciaire, cela depend de ce que cest, et pour le salarie qui enfreint la regle des mesures sont prises a linterieur de letablissement contre lui, doffice, parce quil a enfreint la regle. Ce sont donc des lois, elles sappliquent et cest tout. Journaliste : Une derniere question, je vous l`ai posee la derniere fois : des solutions pour les parents qui doivent rester a la maison. Vous avez dit que cela existe, mais 75% du salaire nest donne que s`il y a enseignement en ligne. Cest les vacances maintenant. Quelles sont les solutions pour les parents qui vivent avec leurs enfants ? Raed Arafat : La, sachez, je nai pas de reponse il faut en reparler. Je nai pas la reponse, il faut discuter a un autre niveau, avec le Ministere du Travail, voir avec le Ministere de lÉducation si des solutions sont apportees sauf quand cest en ligne. Mais pour le moment, je ne peux pas repondre. Journaliste : Aurons-nous besoin dun certificat vert lors des funerailles ? Raed Arafat : Aux funerailles !? Mais où sont les enterrements ? Les enterrements ont lieu en plein air dans le cimetiere. Donc je ne pense pas que la... Journaliste : Et dans leglise... Raed Arafat : Pour acceder a leglise, vous avez des regles : vous entrez avec un masque et une distance pour les croyants de deux metres carres. Ceci est prevu dans l`Arrete du gouvernement. Merci. Journaliste : Peut-on parler dun confinement de Noël si la situation... ? Raed Arafat : A ce stade je vous lai dit : nous ne speculons sur rien, nous attendons de voir levolution. Merci beaucoup. 2021-10-25 14:59:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_1754.jpgȘedința de guvern din 25 octombrieȘtiri din 25.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-10-25 13:19:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_1658.jpgMesajul premierului Florin Cîțu cu ocazia Zilei Armatei RomâneȘtiri din 25.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-message-du-premier-ministre-florin-citu-a-l-occasion-de-la-journee-de-l-armee-roumaineLa Journee de lArmee roumaine est un hommage aux heros qui ont lutte jusquau dernier souffle pour le pays, mais aussi une occasion de remercier tous ceux qui aujourdhui se consacrent a la defense du pays. Toujours en service, les militaires et tous les personnels des structures du Ministere de la Defense Nationale nous honorent par la maniere irreprochable dont ils remplissent leur serment dallegeance au pays et nous representent dans les differentes missions menees avec nos partenaires internationaux. Courage, professionnalisme, responsabilite et devouement sont les qualites qui distinguent ces gens dans chacune des missions auxquelles ils participent, quil sagisse dassurer la capacite de defense du pays, de representer la Roumanie sur les theatres doperations ou de missions dappui a la population lorsque la situation il demande. Depuis presque deux ans que notre pays est confronte a la pandemie, lArmee roumaine a ete constamment impliquee dans leffort national pour prevenir et combattre la propagation du nouveau coronavirus et la vaccination anti-COVID-19. Je salue linitiative du Ministere de la Defense Nationale dorganiser ces jours-ci un marathon de vaccination sous le slogan Ensemble pour la vie, Ensemble pour lavenir ! . Je remercie les militaires et le personnel des structures de la defense detre aux cotes des medecins dans ce combat pour la vie et je souhaite que leurs efforts soient compris et soutenus par les citoyens . Florin Cițu, Premier ministre de Roumanie 2021-10-25 13:12:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_1137.jpgBriefing de presă susținut de șeful DSU, secretar de stat în Ministerul Afacerilor Interne, Raed Arafat, la finalul ședinței de guvernȘtiri din 22.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-chef-du-dsu-secretaire-d-etat-au-ministere-des-affaires-interieures-raed-arafat-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernementRaed Arafat : Bonjour ! Aujourdhui, je vais vous presenter un resume sur la situation de la semaine derniere, etant donne que nous ne tiendrons plus la conference de presse que nous avons lhabitude de tenir tous les vendredis apres-midi, et apres cela je presenterai egalement les decisions qui ont ete prises au sein du gouvernement suite a la propositions faites par le Comite national pour les situations durgence. Ainsi, entre le 21 octobre a 10h00 et le 22 octobre a 10h00, 15.410 cas de personnes nouvellement positives ont ete enregistres, resultant de 66.076 tests effectues, dont 25.032 RT-PCR et 41.044 tests antigeniques. Sur les 357 patients decedes, 324 netaient pas vaccines et 33 etaient enregistres comme vaccines. Les 33 patients vaccines decedes avaient entre 40 et 49 ans et plus de 80 ans. Parmi les patients vaccines decedes, 27 presentaient des comorbidites et 6 navaient aucune comorbidite. Un deces est signale avant lintervalle de reference, produit en septembre 2021, dun patient de Maramureș. Dans lintervalle de reference des dernieres 24 heures, un total de 356 deces a ete enregistre. Ainsi, 356 deces ont ete signales par les directions de la sante publique des departements dAlba, Arad, Argeș, Bacău, Bihor, Bistrița Năsăud, Botoșani, Brăila, Brașov, Buzău, Caraș Severin, Călărași, Cluj, Constanța, Dambovița, Dolj, Galați, Giurgiu, Harghita, Iași, Maramureș, Mehedinți, Mureș, Neamț, Olt, Prahova, Satu Mare, Sălaj, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiș, Tulcea, Vaslui, Valcea, Vrancea, Ilfov et Bucarest. Quatre des deces ont ete enregistres dans la categorie dage 30-39 ans, 14 dans la categorie 40-49 ans, 39 dans la categorie 50-59 ans, 78 dans la categorie 60-69 ans, 128 dans la categorie 70-79 ans ans et 93 dans la categorie des plus de 80 ans. Les quatre personnes decedees dans la categorie 0-39 ans sont un patient de sexe masculin du departement de Maramureș, age de 38 ans, non vaccine, qui navait pas de comorbidites, un patient de sexe masculin du depqrtement de Galați, age de 35 ans, non vaccine, dont les comorbidites nont pas ont encore ete signales, une patiente de 38 ans du departement de Bacău, des nausees, des comorbidites nont pas encore ete signalees et un patient de 33 ans du departement de Sibiu, non vaccine, qui presentait des comorbidites. Sur le total des deces au cours des dernieres 24 heures, 261 avaient des comorbidites, 18 sans comorbidites et pour 77 comorbidites nont pas encore ete signales. À lheure actuelle, nous avons 18.223 personnes hospitalisees dans les services, dont 437 enfants, et les personnes hospitalisees dans les services danesthesie-reanimation sont 1.848, dont 44 enfants. À lheure actuelle, au niveau national, selon les donnees fournies par le Ministere de la Sante, nous avons alloue un nombre de 1.689 lits ; bien sûr, le nombre dhospitalises est un peu plus eleve, mais parfois les hospitalises sont a lUPU, mais ils sont hospitalises dans le service ATI, afin de recevoir les medicaments et detre suivis par les medecins de lATI. Au niveau national, il existe encore une reserve operationnelle de 154 lits, dont 70 a Bucarest, mais ici il est normal que nous devions fournir du personnel et deplacer du personnel pour les activer davantage. Au moment où nous parlons, les lits libres dans le pays sont nuls et les lits gratuits dATI, nous parlons ici a Bucarest, sont zero. La chose la plus importante qui se passe aujourdhui en termes dactivation des lits ATI : une equipe de deux experts du Danemark est arrivee, ils sont deja en Roumanie, a Bucarest. Ils analyseront la situation a Matei Balș concernant laugmentation du nombre de lits ATI, et la premiere equipe medicale du Danemark viendra au debut de la semaine prochaine et travaillera a lhopital Matei Balș, sils considerent que toute la situation est ok. Nous savons que nous avons egalement une equipe medicale de la Republique de Moldavie, qui travaille a Iasi. Et nous sommes en pourparlers avec dautres pays pour des equipes medicales, nous attendons des confirmations. En fait, hier, nous avons eu une videoconference avec le Centre de coordination durgence au sein de la Commission europeenne, avec tous les pays membres, où ils ont discute des besoins de la Roumanie et dautres pays qui sont actuellement en difficulte et où il a ete etabli quel type daide apporter en Roumanie dans les plus brefs delais. Parmi les aides deja arrivees en Roumanie. Il s`agit de lItalie : 5 206 ampoules danticorps monoclonaux, qui ont ete distribuees par le Ministere de la Sante. Les medicaments sont arrives dans 134 unites sanitaires dotes de lits pour traiter un certain nombre de 2.603 patients. Le soutien apport par lAmbassade de Suisse, en plus de lentreprise qui fabrique le Tocilizumab, et il s`agit ici dun certain nombre de doses a venir - est malheureusement limite mais, comme vous le savez, le Tocilizumab est un des problemes majeurs dans le monde, pas seulement en Roumanie, en raison du manque de livraison de la part de l`entreprse. Il y a des alternatives, maintenant on discute dalternatives qui peuvent les remplacer. LAutriche a envoye plusieurs medicaments de soins intensifs et en ce moment un avion militaire avec un equipage SMURD atterrit en Autriche, avec deux patients qui ont ete transferes en Autriche aujourdhui. Nous sommes toujours en pourparlers avec lambassade dAutriche pour dautres categories de soutien, qui seront annoncees en temps voulu. Allemagne - la partie officielle pour les doses danticorps monoclonaux est deja terminee et arrivera en Roumanie dans les prochains jours, nous annoncerons quand elles arriveront. LOrganisation mondiale de la sante - un certain nombre de tests dantigenes arriveront en premier, mais des demarches sont egalement en cours pour apporter les concentrateurs doxygene, qui sont sur le point darriver et nous vous informerons de leur arrivee. En meme temps, je peux dire que la Pologne, outre laide quelle a apportee, nous a encore fourni certains equipements et materiels, nous en analysons le besoin, et cest aujourdhui le deuxieme transfert de patients en Pologne, qui sont, pour autant que je sache, sur la route deja, de Iași cette fois, vers la localite/Lodz. Le soutien de la Hongrie se poursuit, avec la prise en charge des patients. Il y a deja plus de 30 patients la-bas et ce soutien se poursuit, nous sommes en discussion avec nos confreres du Centre de Coordination et des departements frontaliers pour envoyer des patients, si necessaire. Donc, cest a peu pres tout pour le moment. Notre appel pour diverses categories de materiels, y compris des equipes medicales, outre le fait quil a ete poste a lUnion europeenne, nous lavons egalement poste il y a plusieurs jours sur le site de soutien en cas de catastrophe de lOTAN. Et a partir de la, en effet, certains pays lont decouvert et sont revenus pour sinteresser a apporter un soutien. Si vous me le permettez, jentrerai dans les details de la semaine derniere et de levolution la semaine derniere. Donc, nous savons que le 10 septembre nous navions que 2.520 cas, aujourdhui, le 22 octobre, nous avons 15.410 cas. Mais la semaine derniere, nous avons meme atteint 18.000, et cest un nombre extremement eleve. Maintenant, nous voyons que nous sommes quelque part autour de 15.000-16 000, 14.000. Meme s`il y a stabilite a ce chiffre pour le moment, le chiffre est tres eleve, ce qui signifie un impact majeur sur le secteur de la sante. Patients en ATI. Le 16 octobre, nous avions 1.739 patients, maintenant nous avons 1.848 patients dans les services ATI. Et je vous rappelle que le 10 septembre, on en avait 543. Les patients decedes, vous avez vu les chiffres, ont meme atteint des chiffres records, malheureusement, ils sont aujourdhui de 353. Mais nous avons aussi depasse le record de 500 cas, recemment. Selon le rapport de lINSP du 11 au 17 octobre, 92,1 % des deces enregistres etaient des personnes non vaccinees ; Au cours de la semaine du 11 au 17 octobre, 72,3 % des cas confirmes ont ete signales chez des personnes non vaccinees et, depuis le debut de la pandemie jusqua maintenant, 85,7 % de tous les deces concernaient des personnes de plus de 60 ans. Au fur et a mesure de levolution, les localites qui se situent entre 1 et 3 pour mille continuent de diminuer, mais le nombre de localites qui sont au-dessus de 3 pour mille augmente. Ainsi, entre 1 et 3 pour mille, le nombre diminue, mais le nombre de plus de 3 pour mille augmente. Et je donne des exemples : 37 a Alba etaient la semaine derniere, maintenant il y en a 63 ; 46 - Arad, maintenant il y en a 65 ; 42 - Argeș, maintenant il y en a 86 ; Bacău - 24, maintenant il y en a 44 ; Il y en avait trois a Covasna, il y en a maintenant 17 ; Dambovița avait 33 ans, il y en a maintenant 77. Ces chiffres montrent quil y a toujours une augmentation de lincidence depuis 14 jours, dans toutes les localites, dans tous les departements du pays. Les localites surveillees avec plus de 3 pour mille habitants : le 9 septembre nous avons surveille seulement 49 localites, et le 21 octobre, aujourdhui, nous surveillons 2. 021 localites qui ont une incidence de plus de 3 pour mille. Nous avons mis en quarantaine des localites en ce moment dans les departements de Bihor, Maramureș, Botoșani, Iași, Ialomița, Dambovița et Mehedinți. Sur la ligne medicale, les demandes de transfert entre le 24 septembre et le 1er octobre ont ete de 1.012 cas ; il y a eu 714 cas de demandes de transfert entre le 2 et le 7 octobre - le nombre de demandes de transfert a donc augmente de maniere significative ; les demandes de transfert entre le 8 octobre et le 14 octobre representent 1 086 cas et les demandes de transfert entre le 15 et le 21 octobre - 953 cas. Le personnel medical detache entre le 9 septembre et le 21 octobre a atteint 1.861 personnes de differentes categories, qui ont ete detachees entre les hopitaux pour apporter un soutien a leurs collegues travaillant dans des services ou des hopitaux avec peu de personnel. A cela sajoutent les etudiants en medecine, où nous avons mobilise un nombre important detudiants en medecine ces dernieres annees, qui savent que, par la loi, ils sont consideres comme ayant, pendant letat dalerte, le droit a la libre pratique, en tant quinfirmieres, et travaillant dans diverses unites medicales. Situation comparee dans les Unites dAccueil dUrgences. Entre le 8 et le 14 octobre, nous avons eu 11.000 cas, dont 7.802 ont ete confirmes ; entre le 15 et le 21 octobre, nous avons atteint 14. 563 cas, dont 9.991 cas confirmes positifs au COVID-19. Et voici le probleme : quune partie importante de ces cas reste a lUPU jusqua ce que des places soient trouvees pour leur hospitalisation, certains rentrent chez eux, etant dans un etat benin, et certains, meme pris en charge en reanimation, decedent malheureusement encore, arrivant en retard et dans un etat critique. A la lumiere des donnees dont nous disposons ici, on a adopte l'arrete du gouvernement qui modifie l`Arrete de prolongation de letat dalerte, qui est en vigueur, et saccompagne de certaines mesures supplementaires, dont je citerai les plus importantes, l`arrete vous ayant mete communique. Sont interdits les evenements prives - mariages, baptemes, conferences, ateliers - pendant 30 jours. Je voudrais souligner ici que l`Arrete du gouvernement est valable jusqua la date a laquelle il a ete rendu a lorigine, donc la decision de la CNSU est de 30 jours, mais maintenant elle a ete prolongee jusqua la fin de la decision actuelle et est prolongee a nouveau lorsque nous prolongeons letat dalerte de la decision dans la periode suivante. Deux. Restrictions aux magasin, heures douverture entre 5h00 et 21h00. Et a partir de 22h00, la circulation sera interdite dans tout le pays, a lexception de celles que vous connaissez, auxquelles sajoutent les personnes vaccinees ou ayant subi la maladie et qui doivent presenter le certificat respectif aux organismes de controle. Et nous avertissons que lutilisation dun certificat qui est faux, qui est emprunte ou qui nappartient pas a cette personne conduit a louverture dune affaire penale, est consideree comme un crime. Ainsi, nous avertissons les personnes qui sortiront de nutiliser que leurs propres certificats lors de leur presentation aux organismes de controle. En parallele, lacces a tous les espaces non indispensables - exceptees pharmacies, magasins alimentaires - se fait uniquement a laide du certificat vert pour les personnes vaccinees ou ayant ete malades. Aux magasins essentiels, il est a respecter les mesures de sante publique, mais sans certificat vert, en reste il faut le certificat vert, personnes vaccinees ou ayant ete malades. Les enfants nayant pas lage de la vaccination ne peuvent penetrer dans les locaux que sils sont accompagnes dun adulte valablement certifie ou vaccine contre la maladie. Pour les magasins alimentaires a linterieur des centres commerciaux, , on peut entrer seulement avec le certificat vert, car au centre commercial on ne pourra entrer quavec le certificat vert, comme je lai dit, vaccine ou passe par la maladie. Le Ministere de lÉducation a ete habilite a ordonner lintroduction des vacances de 14 jours dans lensemble du systeme scolaire. Ici on parle aussi des ecoles apres l`ecole, qui sont mentionnees dans l`arrete de gouvernement, et ne restent que les creches qui resteront ouvertes. Oui, la regle sapplique a tout le monde et cela sera communique a tout le monde. La livraison a domicile reste valable, valable aussi apres 21h00 et pendant la nuit, donc cela ne sarrete pas. Et a lentree des batiments publics, dans les batiments officiels, le certificat vert est obligatoire pour le vaccine ou passepar la maladie ou testes pour tous ceux qui sont en dehors du systeme de travail dans ce batiment, a savoir les visiteurs, les gens qui viennent avec un emploi devront presenter ce certificat, ce au niveau des batiments publics. Et au niveau des batiments prives, pour les organisations qui ont plus de 50 personnes, le certificat vert pour les vaccines, s par la maladie ou le test. Pour lintroduction des memes regles aux employes dans les batiments respectifs, il faudra une modification legislative, la proposition legislative, a ce que je sache, etant deja envoye au Parlement. Ce sont les mesures pour la prochaine periode. Les activites de competitions sportives, je ne dois pas oublier, seront deployees sans public dans la prochaine periode. Bien sûr, des concerts, des spectacles en plein air, et des cinemas, des theatres, a la capacite de 30%, mais avec un certificat vert, teste ou ayant ete malade. De meme, les restaurants continueront de travailler dans les conditions dans lesquelles il ne fonctionne que pour les personnes ayant un certificat vert ou ayant eate malades, mais avec la limitation du programme jusqua 21h00. Voila donc les mesures. Je reponds a vos questions. Sil te plait! Journaliste: Bonjour! Monsieur le Docteur, pouvez-vous expliquer comment les Roumains iront a payer leurs frais a la mairie, entrer dans une institution publique s1il faut un certificat vert? Raed Arafat: La mairie mettra en place un guichet ou autre chose. Donc, a ce moment, pour les prochains jours, cest la regle. Sil s`agit des impots, on peut encore attendre, ou la mairie peut organiser un comptoir ou une autre solution s`il y a quelque chose durgent afin que la personne puisse obtenir ce dont elle a besoin. Mais la regle dentree dans les batiments est etablie, et la meilleure solution, bien sûr, il reste que les gens respectifs arrivent a obtenir le certificat vert de vaccination sans passer par la maladie, je lespere, et puis, bien sûr, ils n`auront pas de problemes - au moins dans cette periode, où nous voyons ce que nous traversons et qui resulte en fait du tres faible pourcentage de personnes vaccinees en Roumanie. Journaliste : Et, au sujet des centres commerciaux: dans les centres commerciaux il y a egalement des pharmacies et de la nourriture ... Raed Arafat: Tout ce qui est dans le centre commercial uniquement avec certificat vert. Si vous n`avez pas de certificat vert, vous allez a une pharmacie qui n`est pas dans le centre commercial. Si l`on n`a pas de certificat vert, on va dans les magasins qui ne sont pas dans le centre commercial, a savoir les magasins dalimentation. Soyons serieux! Je veux dire, on entrer par la porte dentree du centre commercial et on dit quon va au supermarche, apres quoi on a au cinema! Donc, cela ne va pas. Journaliste: De votre point de vue, les hypermarches sont des centres commerciaux ou des magasins essentiels? Raed Arafat: Essentials sont des magasins dalimentation et tout ce qui vend la nourriture, ce qui est essentiel. Dans le cas contraire, aux centres commerciaux, etc., on entre avec un certificat vert. Merci! Journaliste: M. Arafat, il y aura une periode où les Roumains ont des jours libres - nous parlons de Saint-Andre, 1er Decembre. Il y a une mini vacance la et beaucoup de personnes ont probablement planifie de partir en vacances. Raed Arafat: Si elles sont recues dans dautres pays! Journaliste: Peut-on aller en vacances en Roumanie? Raed Arafat: Mon opinion est que le mieux est maintenant de rester la où l`on est - parce que, attention, ce que je n`ai pas dit, les certificats verts devront etre presentes y compris aux hotels. Journaliste: Mais non pas test? Raed Arafat: Pas de test, oui. Journaliste: Donc, seul le certificat...;. Raed Arafat: Oui, exactement. Je veux dire, il est clair: on n`a pas de certificat de vaccine, on n`a pas ete malade, on ne peut pas rester a lhotel. Et cest ce que je pense etre deja applique dans de nombreux pays dEurope. Jai vu cela allant a une reunion a Ljubljana, a la presidence slovene et la premiere chose qui a ete requise a lhotel, pour lhebergement etait le certificat vert. Je veux dire, nous ne sommes pas les seuls a appliquer de telles regles a ce moment-ci. Journaliste : Ceux qui veulent quitter la localite pourront le faire pendant linterdiction? Raed Arafat: Dans les heures dinterdiction seulement si elles ont une raison etablie par une declaration sur leur propre responsabilite ou sils sont vaccines ou passes par la maladie. Journaliste : Et jaimerais vous poser un peu: au sujet du teletravail specifie la-bas ... Raed Arafat: Cest un aspect que je nai pas mentionne, et en effet, je precise: donc, toutes les institutions publiques, privees, doivent instituer, si possible, le teletravail pour 50% du personnel. S`il est impossible, alors l`activite en equipes avec periodes differentes de travail. Cest-a-dire que cela devrait etre analyse, mais de preference dans les 30 prochains jours. Et maintenant nous commencons avec la periode de l`Arrete de gouvernement pour les 14 prochains jours. Il est important de reduire la mobilite et linteraction entre nous le plus possible. Et peut-etre, la question la plus importante que je nai pas mentionnee et que je dirais maintenant, si vous me le permettez: le masque devient obligatoire partout; toutes les exceptions pour masque sont annulees, comme : bureau avec 5 personnes vaccinees, avec 10 personnes vaccinees. Et les seules activites qui restent sans masque sont des activites sportives individuelles ou si le sport est pratique dans les conditions que le l`arrete precise.Sinon, le masque devient obligatoire dans la periode suivante. Journaliste : Et quand nous sommes seuls dans la rue, il y a cette exception? Raed Arafat: Elle n`est plus, maintenant le masque est obligatoire, comme on l`avait une fois, nous sommes retournes a la situation d`avant. Et si vous etes, bien sûr, dans une activite sportive, jogging, ou autre, vous pouvez sans masque, mais cest lexception qui existe. Journaliste : Vous avez donne certains chiffres: 16 octobre a 2 500 nouveaux cas, aujourdhui, nous avons plus de 15 000. Je vous dirai egalement que le 16 mars 2020, quand on a institue l`etat d`urgence en Roumanie, nous avons eu dix nouveaux cas, 168 au total. Maintenant, dans cette situation, ne pensez-vous pas que ce serait le besoin de l`etat durgence? Raed Arafat: Les choses ont evolue, et nous avons toujours explique que les mesures que nous prenons maintenant ne sont pas necessairement identiques aux mesures qui etaient au debut, car on a appris davantage sur le virus, nous savons quel est le probleme, nous savons ce que nous pouvons prevenir, Nous savons comment prevenir et, en meme temps, lors de lanalyse du CNSU, il est egalement analyse, y compris limpact sur dautres secteurs, non seulement simplement sur le secteur de la sante, cest-a-dire y compris le secteur economique et tout. Les mesures qui sont maintenant prises sont concues pour limiter lacces a ceux qui ne sont pas vaccines. Pourquoi? Parce quils tombent malades, surtout sils sont ceux qui tombent malades, ils arrivent a lhopital et aux soins intensifs, comme on le voit, et cest enfin une des solutions pour alerter les personnes quil existe une solution qui existe a ce moment-la, bien sûr cest leur droit de le refuser, mais respectons alors les regles qui sont ici. Journaliste : et une seule question,: ne pensez pas que nous ayons surmonte ce point, nous sommes dans la situation où il ny a pas doxygene dans les hopitaux, il ny a pas de medicaments, il ny a pas de medecins, il ny a pas de lits, nous sommes le pays avec la plus grande mortalite du monde en ce moment, nous parlons dune catastrophe? Raed Arafat: Je suis heureux que cela soit sensibilise. Nous avons dit beaucoup de choses sur cette possibilite lorsque lon parlait partout que les mesures sont exagerees et que ce que nous faisons est exagere et que les gens ne doivent pas respecter les mesures de sante. Je suis donc heureux que ce moment nous voyons dans quelle situation nous sommes, que les mesures qui sont prises sont des mesures qui sont destinees a reduire, comment nous lavons dit, le contact et reduire la mobilite et voir l`evolution ulterieure. En meme temps, pour le systeme de soins de sante, nous faisons absolument de notre mieux pour resoudre tous les problemes. Mais comme vous lavez dit, nous sommes dans une situation de catastrophe. La definition dune situation de catastrophe est que la demande est beaucoup plus eleve que les possibilites qui existent a portee de main a cette epoque. Malheureusement, jai vu dans dautres pays qui sont passes par cette situation quand ils ne disposaient pas dune arme de combat, a savoir, le vaccin. Nous sommes entres dans cette situation, en presence du vaccin, parce que notre majorite a refuse de se vacciner. Nous aurions pu eviter cette situation. Maintenant, notre role est de faire de notre mieux pour passer avec le moindre impact possible de cette situation, que personne ne voulait. Journalister: J`aurais besoin dune precision pour le debut. Les personnes testees, ne peuvent pas sortir donc dans la rue apres 22h00, ceux qui ne sont pas vaccines. Raed Arafat: Non, non. Journaliste: Et nous savons quelle en est lexplication? Raed Arafat: Oui. Doncl`explication est que seules les personnes vaccinees ou qui sont passes par la maladie ont l'immunite et non pas les personnes testees qui peuvent etre infectes si elles vont quelque part et ensuite arriver a lhopital beaucoup plus facilement que celles qui sont vaccinees ou passees par la maladie. Journaliste: Eh bien et les gens vaccines aussi peuvent arriver a lhopital, elles aussi peuvent etrre infectees. Raed Arafat: beaucoup moins. Lisez sil vous plait les chiffres et voez que les pourcentages sont eloquents et prouvent tres clairement quel est le pourcentage de ceux qui arrivent a lhopital, a lATI et qui meurent etant vaccines. Et je lai dit a un moment, enregistres de maniere douteuse comme vaccines comme nous savons tres bien avec certains certificats obtenus frauduleusement, on ameme eu eu la reconnaissance dun avantJournaliste malheureusement d`un jeune homme decede a Sibiu qui a dit tres clairement que son certificat vert n`etait pas vrai. Mais il est tres difficile de detecter ces choses en ce moment. On ne chasser pas les patients qui viennent nous essayons de resoudre leur probleme. Mais les testes sont vulnerables s`ils sont infectes font des formes graves, arrivent a ATI. Ils ne sont pas identiques aux vaccines ou anciens malades qui ont un systeme immunitaire qui a memoire, qui est active et peut reagir au virus autrement quune personne non vaccinee ou passee par la maladie. Journaliste : Les cours de formation sont egalement interdits tout comme les ateliers? Raed Arafat: Oui. A cette epoque toutes ces activites peuvent passer au teletravail y compris sur les programmes europeens on a accepte des cours qui sont finances par des programmes europeens a etre faits en ligne afin que dans de telles situations comme nous sommes maintenant puissent etre transmis en ligne. Pour ne pas se rencontrer a des conferences, des cours etc. qui sont organisees dans les hotels et dans des endroits differents et en aglomeration et apres avoir passe 5-6 heures dans une salle certains quittent le masque, dautres ne srespectent plius les regles. DoncJ toutes ces activites vont en ligne si on le souhaite ou sont reportees si on le souhaite. Journaliste : Je voulais vous demander si nous pouvions nous confronter a une crise de seringue, car nous comprenons que cela sest passe dans un centre de vaccination dans un centre commercial ... Raed Arafat: Actuellement, je ne sais pas s`il y a une crise de seringues, je sais que nous avons des stocks et nous avons distribue tout ce qui a demande. Les stocks sont generalement verifies, en regle generale, le Comite national de vaccination, s`il y a un aucun probleme, cela nous oblige a passer aux achats, a completer. Journaliste : Parce que lhiver arrive, aux installations sur cable doivent avoir acces seuls ceux avec un certificat vert? Raed Arafat: Vous voulez dire? Journaliste : A la montagne ... Raed Arafat: Allons-y, il y a encore du temps jusque la, mais il est possible que oui, je ne peux pas dire maintenant. Il nest pas encore decide cela, voyons comment nous evoluons, voyons si nous pouvons controler la situation le plus rapidement possible et autant que possible, car la seule chose que je puisse dire, que nous voyons - au moins positive, de la derniere periode - est laugmentation significative du nombre de personnes vaccinees avec la premiere dose. Nous avons deja passe 60.000 un jour. Jespere que cela continuera et grandira, et nous pouvons reussir a prevenir une autre vague plus tard et a limiter la situation actuelle des vagues dans les prochaines semaines. Journaliste : Et je voulais demander si vous avez une opinion sur la situation suivante, de votre point de vue, car vous etes un specialiste: les parlementaires canadiens sont obliges de se vacciner. Devrait-on adopter la meme mesure pour les parlementaires roumains? Raed Arafat: Je nai pas compris. Journaliste : Les legislateurs canadiens sont obliges de se vacciner. À votre avis, vous devriez ... Raed Arafat: La loi est au Parlement. Croyez-moi que la vaccination obligatoire a ete beaucoup discutee. Chez nous, notre loi ne parle pas de vaccination obligatoire, mais de vaccination ou de test obligatoire. Lorsqu`on en debattra au Parlement, on decidera la-bas. Comme je lai dit, il y a une loi qui, a ce stade, doit etre debattue au Parlement. Journaliste : Et jaimerais encore une precision, la derniere: si toutes ces restrictions sappliqueront a partir de lundi. Raed Arafat: Oui, exactement cest cela. Donc, lundi entre en vigueur. Journaliste : Bonjour! Concernant les centres commerciaux, je voulais vous demander des questions sur les personnes non vaccinees qui souhaitent se vacciner dans les centres commerciaux, comment peuvent-elles venir la-bas? Raed Arafat: Donc, si on entre dans le centre de vaccination a linterieur du centre commercial une personne non vaccinee, elle ira peut-etre au centre de vaccination accompagnee, nous verrons quelle sera la solution. Mais ce ne sera pas une excuse parce qu`elle dit aller se vacciner, n`etant pas vaccinnee, donc sans immunite, ni quoi que ce soit, il est donc preferable deviter les centres commerciaux pour les centres de vaccination et on va aux centres classiques qui ne sont pas dans les centres commerciaux. Journaliste : Et si accompagne, disons. Raed Arafat: Cela y sera regle donc cette situation par le CNCAV, si nous avons des centres de vaccination dans les centres commerciaux. Mais, je repete, l`entree aux centres commerciaux, a ce moment-ci sera permise avec le certificat vert a lentree. Et, je me repete, les enfants de moins de l`age de vaccination ne peuvent entre qu`accompagnes par un adulte, des parents, un grand-pere, une personne qui possede un certificat de vaccination ou de maladie. Par consequent, certificat vert avec ces caracteristiques. Journaliste : Une indication concernant les bureaux avec moins de 50 personnes, avec certificat? Rafat Arafat: Non, au prive ... Attention, aux institutions publiques, peu importe, il sera necessaire; Chez le prive , des entites privees, a partir de 50, il sera necessaire. Journaliste : Pour les activites religieuses, parce que jai vu quil ny a pas de nouvelle mention, pensez ... Raed Arafat: Il est mentionne que deux metres carres doivent etre fournis. Journaliste : Mais attestation de vaccination, pas necessairement certificat vert ... Rafat Arafat: Non, a ce moment-ci, non, la-bas, non. Il a ete decide de ne pas poser des conditions mais il faudra masque, bien sûr et deux metres carres par personne. Journaliste : Mais comme expliquer, parce qu`a lexterieur ... Journaliste : Exactement, il y a beaucoup de problemes la-bas, les gens ne respectent pas les mesures, jai egalement vu les images. Cest pourquoi je me demandais si vous prenez en compte ... Raed Arafat: Cest donc une decision prise au niveau du CNSU. Il y a eu des discussions a cet egard, cest une decision prise au niveau du CNSU de ce point de vue. Journaliste : Pouvez-vous nous dire les arguments scientifiques qui ont ete invoques? Raed Arafat: Comme je vous lai dit, il y a des mesures prises, ce nest pas necessairement davoir un argument scientifique pour cette mesure. Cest une mesure decidee. Nous ne fermons pas les activites religieuses, mais nous mettons letat de deux metres, masque, distance. Cest une decision prise au niveau du CNSU et est une decision votee au niveau du CNSU. Il existe plusieurs aspects pris en compte, outre la base scientifique prise en compte par par les medecins. Cest la decision prise a ce moment-ci. Journalistes: Et a ce propos, une opinion, si vous me permettez entre les deux domaines: jai vu le cas de leveque de Deva et de Hunedoara, qui a decede a la suite d`un arret cardiorespiratoire apres la troisieme dose. Cest une situation qui inquiete les gens et les arretent en quelque sorte de se vacciner. Cest pourquoi je vous demande quelle est votre opinion? Raed Arafat: Mais comment est-il entre arret cardiorespiratoire? Vous me demandez quelque chose que je ne sais pas, je ne sais pas comment il est arrive. Peut-etre que ce n`est pas en lien avec la de troisieme dose ce qui est arrive la-bas. Le fait quil a pris la troisieme dose, apres quoi il lui est arrive quelque chose, peut etre totalement dissociees. Il est inutile de les associer, de les relier les uns aux autres. Comme je lai dit une fois, il y a plus de quatre milliards de personnes vaccinees dans le monde et le monde va beaucoup mieux dans de nombreuses zones que nous allons maintenant, où 70% ont choisi de ne pas se vacciner. Mais, comme je lai dit, je suis heureux que ce nombre grandit et voyons combien il continuera d`augmenter / le nombre de personnes vaccinees. Journaliste: Bonsoir! Je voudrais clarifier une question: Il y a quelques centres commerciaux qui sont des hypermakets, il y a un grand magasin où l`on peut acheter la nourriture, et dans la salle, il y a un couloir dans lequel il y a beaucoup de magasins - vetements, diverses choses, hypermarche. Est-ce dans la categorie Centres commerciaux? Raed Arafat: Si c`est sans controle a lentree, alors chaque magasin est controle lui-meme. Cela signifie que quand on entre dans le magasin, le certificat vert doit etre presente. Journaliste: Donc, c`est la meme chose. Raed Arafat: Normal. Ainsi, le certificat vert doit etre controle partout. Exception - Seulement quand on entre dans le magasin dalimentation, les magasins essentiels, les pharmacies et ainsi de suite. Journalistes: Et je voudrais aussi clarifier une question dacces aux institutions publiques. Une personne qui ne travaille pas dans linstitution, mais veut payer une taxe, peut entrer avec test? Raed Arafat: Linstitution peut organiser la facon dont il va faire, mais on ne peut pas entrer sans un certificat vert, si plus de 50 personnes travaillent dans linstitution, si elle est une institution privee. Si elle est une institution publique, le certificat vert est applicable et linstitution trouve une solution pour resoudre le probleme de ceux qui doivent payer une certaine urgence. Dans le cas contraire, les institutions, les municipalites savent que cette regle est pour les 30 jours prochains et reportent le paiement pour les gens respectifs jusqua ce que nous allons evoluer. Journaliste: Mais dans une institution de lÉtat, lhomme peut entrer ... Quand vous dites le certificat vert, vous faites reference a au par le vaccin, et tests, et ayant ete malades? Raed Arafat Dans les batiments respectifs, oui. Journalistes: Donc, le test est accepte dans les institutions ... Raed Arafat: A ces batiments, oui. Pas dans les magasins. Journaliste: Sur largent pour Raed Arafat: Sur largent de la personne. Parce que la personne choisit de ne pas se vacciner gratuitement, le test, au moins, est paye par la personne. Et il peut etre un test dantigene de 48 heures ou 72 heures test de RT-PCR. Journaliste: Et au centre commercial, il est interdit avec un test, au centre commercial on doit prouver la vaccination ou le passage a travers la maladie ? Raed Arafat: Exactement, oui. Journalistes: Vous avez dit qu`on peut prolonger / reporter le paiement des impots. Y a-t-il eu deja eu des pourparlers avec le Ministere des Finances? Raed Arafat: Non, cela est decide par chaque autorite. Ainsi, dans la 12e heure, nous devons comprendre quil y a des regles pendant 30 jours, que nous respecterons et les appliquerons. Journalistes: Je vous remercie. Raed Arafat : Sinon, chacun trouvera des solutions pour respecter ces regles et faciliter ce qui doit etre resolu pour chaque personne, si c`est urgent. Et, comme je lai dit, a lentree de batiments, et le test va. Je veux dire, si la personne, est testee avec un test dantigene, elle peut y aller si elle a quelque chose a faire. Journaliste: Bonjour! M. Arafat, on a quelques calculs, certains scenarios combien pensez-vous que le taux dinfection baisse apres ces 30 jours de mesures? Raed Arafat : Cest tres difficile a dire. On verra, peut-etre dans les 14 premiers jours, si les mesures sont respectees. Apres quoi lINSP fera normalement une analyse a cet egard. Mais pour obtenir des mesures, nous nattendons pas avant 14 jours. Et pour les maintenir et continuer a baisser, il faudra probablement encore 7 a 14 jours. Pour cette raison, les mesures de la decision du CNSU sont de 30 jours. Journaliste : Vos scenarios, les chiffres que vous analysez, que vous disent-ils, nous attendons-nous apres ces 30 jours encore 30 jours de restrictions ou esperez-vous...; ? Raed Arafat : Je ne sais pas, cest tres difficile a prevoir maintenant. Esperons que nous voyons un impact dans ces 30 jours, apres quoi nous verrons ce qui va suivre et nous esperons que pendant cette periode, de 30 jours, les gens, comme je lai dit precedemment, penseront tres serieusement a se rendre dans les centres de vaccination. , se faire vacciner. Journaliste : Vous avez evoque lexpression catastrophe sanitaire, vous avez dit zero lits a ATI dans tout le pays, zero lit a ATI a Bucarest, une equipe de specialistes du Danemark, qui vient analyser la situation, voir ce qui peut se faire, des equipes de specialistes dautres pays, qui sont attendues. Monsieur Arafat, je voudrais vous redemander : cet ete tout le monde criait quon sattendait a une vague qui nous etourdirait- on regardait Untold, on regardait les plages, on regardait tout ce qui se passait, on na pas mis de restrictions sur ces moments. Pourquoi, selon vos informations, ces equipes de specialistes nont-elles pas ete appelees du Danemark ou doù viennent-elles plus tot, pourquoi aucune mesure na-t-elle ete prise plus tot ? Raed Arafat : Ce sont des equipes qui viennent en aide lors dune surcharge du systeme, elles ne sont pas appelees en preventif avant. Journaliste: Cette surcharge du systeme netait-elle pas previsible ? Raed Arafat : Pour la prevention on n`appelle pas. Quand on active de tels mecanismes... La protection civile europeenne sactive lors dune catastrophe, pas avant. Preventivement, nous navons aucun moyen. Cela ne se fait pas. Journaliste : Non, je veux dire des specialistes qui pourraient etre invites... Raed Arafat : Les specialistes aussi. Le materiel existe maintenant, vous savez que nous avons repris a Unifarm, par decision du CNSU, plus de 300 ventilateurs supplementaires, nous avons deja commence a les distribuer, donc augmenter le nombre de lits est possible. Mais bien sûr le persopnnel ne suffit pas et cest pourquoi nous avons fait appel a des equipes supplementaires de lexterieur. Journaliste : Selon vous, cette catastrophe aurait-elle pu etre evitee si des mesures avaient ete prises ? Raed Arafat : Oui, si les gens allaient se faire vacciner, a cent pour cent. Merci! Sil vousplait! Journaliste : Bonjour ! Étant donne que seules les creches privees et publiques resteront ouvertes, quelle solution ont les parents qui doivent rester a la maison avec leurs enfants ? Raed Arafat : On peut egalement aller travailler en ligne. Ce sont des aspects qui seront expliques et il y a des solutions, donc nous navons pas dautre solution. Je sais quil y a beaucoup de questions, jai vecu ces situations et il y a toujours eu des solutions. Naturellement, celui qui reste a la maison, pour autant que je sache, a une compensation. Et, plus que cela, il peut passer au travail en ligne, en ayant des enfants a la maison, puisque 50% du personnel dune nouvelle entite demande a etre transfere au travail en ligne, si possible. Nous avons deja vecu ces situations, ce nest pas une premiere que nous faisons. Comme nous lavons fait auparavant, nous continuerons de le faire. Journaliste : Dites-vous il y a des reglementations en vigueur ? Raed Arafat : Oui. Il y a des reglements. Ici, le Ministere du Travail, si elles ne le sont pas, les reglementera. Mais pour autant que je sache, il existe des reglementations pour les personnes qui restent a la maison dans ces situations. Journaiste: Et quand ces regles seront-elles adoptees aujourdhui exactement ? Raed Arafat : Lundi. Journaliste : Lundi. Raed Arafat : Oui. Journaliste : Merci ! Raed Arafat : Merci ! Journaliste : Une premiere demande, liee au teletravail, une precision, si possible. Vous avez dit quau moins 50 % des employes, dans la mesure du possible, travailleraient a domicile - est-ce une recommandation ou est-ce obligatoire? Raed Arafat : Non, cest obligatoire. Ce nest que lorsque cela nest pas possible, pour des raisons explicables, que les autres regles sont appliquees. Journaliste : Daccord, et je suppose quil y aura des controles de / ... / ... Raed Arafat : Obligatoire, donc il y a... Journaliste : Quelles sont les sanctions que ceux qui risquent... ? Raed Arafat : Je ne connais pas les sanctions. Mais, normalement, le non-respect de ces regles entraine des sanctions et ces choses sont prevues, il y a des organismes qui peuvent controler - dont ITM, ou surtout ITM, en ce sens, peut faire des controles. Journaliste : Des sanctions ont ete circulees a hauteur de 50.000 lei par personne. Raed Arafat : Je ne sais pas, je ne peux pas vous le dire maintenant. Journaliste : Éventuellement, des sanctions pour ne pas porter de masque au bureau ? Raed Arafat : Il y a des sanctions pour tout ca et cest applique par ceux qui controlent, mais je ne connais pas les sanctions pour vous dire par cœur, combien elles sont, quelle est leur valeur. Je vais devoir finir, sil vous plait, ceux dentre vous qui mont deja demande... Journaliste: Juste une precision, si vous me le permettez. Pour les entreprises privees mais aussi pour les institutions publiques, mais pour les entreprises de plus de 50 salaries, faut-il vacciner le personnel ? Je veux dire, ils ne peuvent pas venir travailler sils ne sont pas vaccines ? Cest une confusion. Raed Arafat : Donc les salaries, on ne peut pas, pour le moment, leur etablir de regles, sauf par la loi. Journaliste : Et les hopitaux, parce quils sont aussi des etablissements publics, les differenciez-vous en quelque sorte dans cette decision ? Raed Arafat : Donc, les hopitaux, tout dabord, vous ne pouvez pas aller y faire des visites. Il ny a pas de visites pour le moment. Les hopitaux sont fermes aux visiteurs et les patients y auront acces et, en regle generale, les patients sont testes a lhopital. Journaliste : Et concernant les universites... Raed Arafat : Lautonomie est une recommandation pour eux, cest lautonomie des universites et il y a une recommandation pour les universites. Cependant, on doit prendre une vacance ou fonctionner en ligne, pour autant que je sache, mais ce nest quune recommandation, les universites decident. Journaliste : Je navais quune seule question. Vous recommandez fortement la vaccination, mais un quart des employes du Ministere de la Sante ne sont pas vaccines. Raed Arafat : Oui, je suis au MAI et, malheureusement, il y a aussi beaucoup de non vaccines la-bas. Donc, cela reflete ce qui est parmi la population. Cest vrai, je peux parler du Ministere de linterieur que le taux de vaccination est plus eleve que le taux general de la population, mais il est encore bas et cest assez bas et nous avons egalement recommande au personnel du Ministere des Affaires Interieures de se faire vacciner, soit dit en passant, par la loi proposee au Parlement. Au moins ceux qui ont des contacts avec les malades, a savoir les pompiers et le personnel aeronautique du Ministere de lInterieur seront traites de la meme maniere que le personnel medical, cest-a-dire soit vaccines, soit testes. Journaliste: Une seule precision, sil vous plait. Pour les salaries du systeme public ou prive, qui doivent avoir ce certificat, je comprends que vous navez pas reglemente maintenant, mais... Raed Arafat : Nous avons recommande dans la decision du CNSU, mais cest reglemente au niveau de la loi, pas au niveau de l`arrete du gouvernement. Journaliste : Daccord. Et qui fera cela au Parlement ? Raed Arafat : Un projet de loi a ete depose, a ma connaissance. On doit demander soit au niveau de M. le ministre Cseke, soit au niveau de M. le ministre Bode. Je sais que quelque chose a ete depose, mais je ne peux pas vous dire quand ni quels sont les details. Journaliste : Merci ! Raed Arafat : Merci ! 2021-10-22 17:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_0606.jpgȘedința de guvern din 22 octombrieȘtiri din 22.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-10-22 17:48:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-22-06-34-04big_1.jpgIntervenția premierului Florin Cîțu la videoconferință cu prefecții, pe tema pregătirii sezonului receȘtiri din 21.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/intervention-du-premier-ministre-florin-citu-lors-de-la-visioconference-avec-les-prefets-sur-la-preparation-de-la-saison-froideFlorin Ciţu : Bonjour, MM les ministres, bonjour a tous ! Merci de participer a cette visioconference. Il sagit en fait dune conference qui a lieu apres que nous ayons eu dautres videoconferences dans le passe, au cours desquelles nous avons commence les preparatifs pour les mois dhiver. Je pense que cest la premiere annee que cela est fait si tot. Aujourdhui jaimerais, en effet - cest le but de la reunion - avoir un bilan, voir comment on se prepare pour cette saison. Tout dabord, je voudrais que vous ayez des discussions avec les maires, dans vos departements, avec les responsables des entreprises qui livrent lagent thermique. Il est clair que cet hiver je veux massurer qu`il n`y aura pas de problemes. Jai souvent entendu des discussions, jai parle aux maires, jai parle aux dirigeants de ces entreprises et jusqua present, nous avons resolu tous les problemes quils ont souleves. Je veux massurer quil ny a pas de syncope cet hiver concernant la livraison de l`agent thermique. En meme temps, jai a lesprit toutes les autres questions - et je vois egalement le ministre des Transports par interim - lies aux preparatifs de la saison hivernale en termes de transport routier et de transport en general. Jaimerais que cette annee soit peut-etre la premiere annee où lhiver ne nous surprend pas, nous savons que lhiver arrive, nous sommes en octobre et chaque annee lhiver arrive et il est bon detre prepare. Vous devez vous assurer que vous avez les contrats conclus et tout ce dont vous avez besoin pour que personne ne souffre cette annee. Et en meme temps, je voudrais que vous accomplissiez serieusement vos attributions et ignoriez la situation politique. Peu importe qui sera au gouvernement, je vous assure que vous aurez les ressources necessaires pour gerer au mieux la situation cet hiver. Ce sont les messages que je voulais vous envoyer. Je suis sûr que nous allons voir comment vous vous etes prepares pour la reunion daujourdhui. Je suis sûr que vous avez pris en compte ce que je vous ai dit dans les mois precedents et que nous devons etre prets pour la saison froide. Je cous remercie ! 2021-10-21 17:06:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_0266.jpgMesajul premierului Florin Cîțu cu ocazia Zilei Europene a Luptei împotriva Traficului de PersoaneȘtiri din 18.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-florin-citu-a-l-occasion-de-la-journee-europeenne-de-lutte-contre-la-traite-des-etres-humains Aujourdhui c`est Journee europeenne pour la Lutte contre la traite des etres humains et de lengagement que les États de lUnion europeenne ont pris a partir de 2007 pour prevenir et combattre ce phenomene de crime organise extremement grave. Bien que la situation pandemique en Roumanie occupe actuellement le premier plan de lagenda public, nous ne devons pas oublier que le phenomene de la traite des etres humains existe et, dans le nouveau contexte, revet des formes dexploitation de plus en plus sophistiquees, y compris a travers lenvironnement virtuel. Des centaines de Roumains, denfants et dadultes sont victimes chaque annee des reseaux de traite, souvent exploites sexuellement, par le travail ou la mendicite. Malheureusement, les femmes et les enfants occupent une place preponderante dans les statistiques nationales. Ce nest pas la premiere fois que je dis que la lutte contre la traite des personnes est une priorite pour ce gouvernement, et cet engagement sest accompagne dactions concretes, comme nous lavons fait a chaque fois. Tout dabord, `ai voulu massurer que nous ayons une solide coordination au niveau du Gouvernement afin que les mesures intersectorielles impliquees dans la lutte contre ce phenomene complexe soient efficacement mises en œuvre. Il ne faut pas oublier quil faut de la prevention sur le terrain, il faut avoir le temps dintervenir rapidement pour detecter, attraper et enqueter les trafiquants, mais aussi une capacite accrue a identifier de maniere proactive les victimes, des services sociaux et medicaux adaptes a leurs besoins. À la lumiere de ces priorites, la Roumanie dispose aujourdhui dune section de procureurs dediee aux enquetes sur les affaires de traite et dune base de donnees unitaire au niveau national sur les victimes de la traite. Nous avons alloue plus de 13 millions de lei pour equiper la Police roumaine dun systeme informatique ciminalistique de pointe pour detecter les delinquants sexuels en ligne et creer des salles decoute pour les enfants victimes dans tout le pays dans le cadre du programme national - Prendre soin des enfants. En outre, nous avons constamment encourage la cooperation avec des partenaires du secteur non-gouvernemental pour la formation de specialistes et des services de qualite fournis aux victimes. Je suis heureux que nous ayons un reseau dorganisations non gouvernementales actives, qui soutiennent egalement la derniere initiative gouvernementale visant a creer un plan daction pour les services medicaux adaptes aux besoins des victimes et a les identifier de maniere proactive par le biais des services medicaux. Jencourage toutes les personnes impliquees a porter une attention maximale a ce phenomene, a etre responsables et serieux dans tous leurs efforts car notre objectif est la tolerance zero envers lesclavage moderne . Florin Cițu, Premier ministre de Roumanie 2021-10-18 11:53:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-18-11-55-16big_sigla_guvern.pngAgențiile de rating Moody’s și Standard & Poor’s, semnale importante pentru economia româneascăȘtiri din 16.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/les-agences-de-notation-moody-s-et-standard-amp-poor-s-des-signaux-importants-pour-l-economie-roumaine COMMUNIQUÉ DE PRESSE Lagence internationale de notation financiere Standard and Poors a reconfirme la notation de la Roumanie pour la dette a long terme et a court terme en devises etrangeres et en monnaie nationale a BBB moins / A-3. Dans le meme temps, lagence de notation Moodys a reconfirme la note souveraine de la dette publique roumaine a Baa3 / P-3 pour la dette a long terme et a court terme en monnaie locale et en devises et a ameliore la perspective de negative a stable. Je tiens a feliciter lequipe gouvernementale et les professionnels qui mont soutenu dans la mise en œuvre des mesures de reponse a la crise, je tiens a remercier le milieu prive, qui a repondu a ces mesures et les a mises en œuvre tres rapidement, un milieu prive qui a montre le potentiel et les ressources dinnovation en des temps extremement difficiles. Jai toujours dit que lentrepreneur roumain est un heros et ces resultats montrent tres clairement quen Roumanie, le secteur prive a reagi et a reussi a faire face mieux que presque tous les analystes ne lestimaient. Nous avons livre ce que tous les Roumains attendaient de nous, mais aussi des partenaires internationaux: une croissance economique forte et une reduction progressive des deficits. , a declare le Premier ministre Florin Cițu lors dune conference de presse, organisee au Palais Victoria. Les facteurs cles sur lesquels sont fondees les decisions prises par les deux agences de notation sont les solides perspectives de croissance economique et de mise en œuvre des reformes engagees par le PNRR. Dans le meme temps, les attentes damelioration de la situation budgetaire de la Roumanie dans les annees a venir sont tres importantes. 2021-10-16 14:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_21-10-09-09-52-07d_sigla_guvern.pngConferință de presă susținută de premierul Florin Cîțu pe teme economiceȘtiri din 16.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-le-premier-ministre-florin-citu-sur-des-themes-economiquesFlorin Cițu : Bonjour ! Aujourdhui, nous avons deux tres bonnes nouvelles pour la Roumanie, dans ce contexte de crise economique mondiale. Tout dabord, Standard and Poors, lagence de notation americaine, a reconfirme la notation pays de la Roumanie et a maintenu la perspective stable. Mais la tres bonne nouvelle vient de lautre agence de notation, egalement americaine, Moodys, qui ameliore la perspective de la Roumanie de negative a stable - et, bien sûr, reconfirme la notation du pays. Ainsi, dans ce contexte difficile, dans ce contexte où nous avons une crise economique mondiale, la Roumanie et lequipe gouvernementale ont reussi cette performance, pour convaincre les agences de notation americaines dafficher une perspective pour une economie stable. La decision de lagence de notation Moodys repose sur deux elements : de solides perspectives de croissance economique basees sur le dynamisme du secteur prive - et je pense que cest la premiere fois que nous entendions une telle chose de la part dune agence de notation au sujet de la Roumanie - et, bien sûr, lutilisation des fonds de NextGenerationEU . Dans le meme temps, dautre part, lagence de notation Standard and Poors fonde son evaluation sur la mise en œuvre du programme de reformes ancre dans le Recovery and Resilience Plan. Le fait que nous ayons inclus des reformes dans le PNRR - et jai dit depuis que cest une garantie que ces reformes seront faites - est apprecie par les agences de notation. Les deux agences de notation apprecient encore une chose et fondent leur appreciation sur le fait que cette strategie de consolidation budgetaire, cest-a-dire une reduction progressive du deficit budgetaire, est credible, sur la base des mesures que nous avons prises jusqua present, et elle est soutenue dans les trois prochaines annees. Je tiens a feliciter lequipe gouvernementale et les professionnels qui mont accompagne dans la mise en place des mesures de reponse a la crise, je tiens a remercier le milieu prive, qui a repondu a ces mesures et les a mises en place tres rapidement, un milieu prive qui a montre son potentiel et les ressources d`innovation dans des moments extremement difficiles. Jai toujours dit que lentrepreneur roumain est un heros et ces resultats montrent tres clairement quen Roumanie, le secteur prive a reagi et a reussi a mieux faire face que presque tous les analystes ne lestimaient. Nous avons livre ce que tous les Roumains attendaient de nous, mais aussi des partenaires internationaux : une forte croissance economique et une reduction progressive des deficits. Ce sont les promesses avec lesquelles nous avons commence ce mandat, les promesses que nous avons faites aux Roumains : une croissance economique durable, a maintenir dans les annees a venir - et si vous lisez les analyses, les rapports des deux agences de notation americaines, vous verrez quil y a une croissance economique qui se poursuit dans les annees a venir, accompagnee dune reduction des deficits. Nous avons reussi a le faire au cours des deux dernieres annees, meme si, avec le reste des economies mondiales, nous avons traverse la periode la plus difficile des cent dernieres annees. Ces deux agences voient la bonne direction sur laquelle leconomie roumaine sest engagee durant cette periode, mais surtout - et cest tres important - elles voient des perspectives stables. Nous sommes entoures de tant de nouvelles et de desinformation, et de nouvelles alarmistes, lanalyse de ces agences de notation independantes montre clairement que les mesures que nous avons prises et ce que nous montrons que nous voulons faire dans la prochaine periode sont bonnes et conduisent a la stabilisation de la economie. Cette augmentation dune perspective negative a une perspective stable est une confirmation que les choses vont dans la bonne direction. Bien sûr, cela nous oblige - cela nous oblige a continuer dans cette direction et nous oblige a faire quelque chose, a ne pas laisser la Roumanie et la gouvernance de la Roumanie a tomber entre les mains de populistes, de demagogues, qui, au cours des 30 dernieres annees, nont fait quimiter les reformes et n`ont pas eu le courage de faire ces reformes. En meme temps, cest vrai, la crise sanitaire na pas ete surmontee, vous savez tres bien que nous concentrons et utilisons toutes les ressources pour avoir les meilleures solutions en ce moment et nous vous avons montre ces jours combien de choses ont ete faites le mois dernier pour reduire cet impact de la pandemie. Mais aujourdhui, le plus important, cest quon parle de confiance. Nous avons gagne la confiance des investisseurs etrangers, des agences de notation. Cela signifie que le message que ces agences envoient a tous ceux qui regardent la Roumanie aujourdhui est celui quen Roumanie on peut investir, en Roumanie cela vaut la peine dinvestir, en Roumanie des solutions ont ete trouvees pour avoir un gouvernement stable. Comme je lai dit, malgre toutes les nouvelles alarmistes que nous continuons a voir, ces agences de notation de livres sont independantes, elles nous disent que la Roumanie va dans la bonne direction et non dans la mauvaise direction. Cest le message que transmettent ces agences. En outre, il se confirme que le changement de paradigme que nous avons opere lannee derniere, dabord investir et avoir de la croissance economique, ensuite avoir quelque chose a partager, avoir du bien-etre, cette perspective stable montre que nous sommes tres proches du moment où tous les Roumains ressentiront les benefices de la croissance economique. Car on passe a la periode stable, suivie de la partie positive. Cette perspective de stabilite signifie aussi quelque chose, cela signifie des taux dinteret plus bas, qui restent bas, des prets moins chers, cela signifie que les agences de notation ne sattendent pas a des derapages dinflation en Roumanie dans la prochaine periode ou a dautres problemes et dautres crises, quand on parle d'une economie stable. Il est donc clair que les agences de notation disent que cette equipe gouvernementale a trouve les solutions pour stabiliser leconomie, cest de cela quil sagissait. En temps de crise, nous avons trouve les meilleures mesures pour stabiliser leconomie. Et nous avons des ressources et, parce que nous avons des revenus budgetaires plus eleves, dans une economie stable, une economie en croissance, nous avons des ressources pour depenser plus et surtout dans le domaine de la sante. Je vous ai dit que la sante est une priorite cette annee et nous avons tenu parole, record des ressources allouees a ce domaine. En meme temps, nous n`aurions pas pu le faire si nous n`avions pas trouve lequilibre pour maintenir leconomie ouverte. Cetait la chose que je disais depuis le debut, /.../ pour que leconomie soit ouverte, mais aussi pour avoir des mesures pour empecher la propagation du virus. Jusqua present, pour la Roumanie, cette mesure a fonctionne. Nous avons trouve des solutions a chaque probleme et nous avons aujourdhui cette confirmation. Comme je lai dit, ces agences de notation attestent quen Roumanie leconomie est bien geree, cela vaut la peine dinvestir de largent. Jusqua present, moi et mon equipe gouvernementale, que je remercie, avons bien fait notre travail et tenu ce que nous avons promis aux Roumains et nous continuons de la meme maniere, avec professionnalisme et responsabilite. Je suis entre en politique pour les Roumains, et les resultats se voient et aujourdhui ils le confirment. Aujourdhui, les questions, sil vous plait, sur leconomie. Vous savez tres bien que je dis que cest une chose tres importante et que nous devrions discuter davantage, expliquer ces resultats aux Roumains. Sil vous plait. Journaliste : Bonjour ! Monsieur le Premier ministre, malgre la croissance economique, annoncee a la fois par les agences de notation et par le FMI, cette croissance ne se voit pas dans le niveau de vie des Roumains, car cest la premiere fois que la croissance est presque entierement couverte par linflation, du moins au cours des dix dernieres annees. Quelles mesures le gouvernement pourrait-il prendre dans ce contexte et si vous pensez peut-etre a une augmentation des salaires, afin que les Roumains puissent mettre de cote si peu que ce soit. Florin Ciţu : Vous voyez, cette annee, cetait lannee où nous disions que nous stabilisions leconomie. Nous avons deja commence a montrer certaines des mesures que nous voulons prendre pour la prochaine periode. Il y a unde decision que le salaire minimum augmente de 11% pour lannee prochaine. Nous avons mis au point ces mesures pour compenser, reporter les versements, les paiements, les factures et nous prendrons quelques mesures supplementaires pour reduire le coût ou le fardeau des citoyens en hiver. Dautres mesures suivent. Bien entendu, nous discuterons egalement de levolution des salaires, des retraites et des dotations budgetaires. Mais les choses se presentent bien, elles montrent que lorsqu`on gere bien leconomie, on dispose de ressources supplementaires. Cette annee, grace a des ressources supplementaires et a la croissance economique, une grande partie de largent est allee a linvestissement et a la sante, les deux priorites que nous avons affichees cette annee. La poursuite de la croissance economique permet dentrevoir une dynamique de croissance des retraites, des salaires, etc. differente, peut-etre, de ce que nous avons eu jusqua present. Journaliste : Vous avez dit que les choses vont bien, que nous avons des recettes budgetaires plus elevees, mais aussi le deficit des retraites, par exemple, nous savons quil a diminue cette annee... Florin Cițu : Exact. Journaliste: ..dans ce contexte, je vous demande si vous avez decide du pourcentage daugmentation de ces retraites a partir du 1er janvier 2022. Mme la ministre a dit quelles augmenteront d`au moins avec le taux dinflation, mais on voit que le taux est assez eleve. Florin Cițu : Le pourcentage na pas encore ete fixe, mais je dis que, vu les resultats economiques que nous avons jusqua present, nous discuterons pour voir et, bien sûr, le contexte economique que nous avons actuellement, cela pourrait etre une dynamique differente de ce que nous avions prevu a lepoque. Journaliste : Et aussi dans ce contexte, je veux vous interroger sur ces retraites speciales des maires, car jai vu lautre jour au Parlement que les parlementaires du PNL ont vote cote a cote avec le PSD un rapport rejetant cette loi abrogeant les retraites speciales des maires. Si vous pouvez nous dire ce que nous faisons, est-ce quon les reporte dun an, on les abroge et si on peut se permettre de payer ces retraites, parce quon a vu quelles representeraient plusieurs centaines de millions de lei ? Florin Cițu : Ici, je voudrais etre tres pragmatique. Dans lancienne coalition, nous avions un groupe de travail qui cherchait ou devait trouver des solutions precises pour le systeme de retraite. Nous voulons passer toutes les retraites sur contributif. Cela na pas de sens de lavoir au Parlement de la Roumanie et jai demande aux parlementaires du PNL de ne pas avancer toutes sortes de projets au Parlement roumain qui vont a lencontre de ce que faisons nous ou de ce que nous avons accepte de faire dans le programme de gouvernance. Il y a une reforme du systeme des retraites, la on va prendre des mesures pour tous les types de retraites et ces retraites y seront incluses. Cela na pas de sens de prendre des decisions au Parlement roumain qui vont a lencontre de ce que nous ferons a lavenir. Merci. Journaliste : Bonjour ! Monsieur le Premier ministre, lune des agences de notation, qui fait dailleurs de cette appreciation pour notre pays, precise toutefois quelle pourrait baisser la note si les efforts de la Roumanie pour reequilibrer son budget deraillent en raison de limpasse politique persistante. Dans ce contexte, je vous demande quand pensez-vous quon pourrait sortir de cette impasse politique? Florin Cițu : Jespere bientot, mais en meme temps je comprends linquietude de lagence de notation, on en a discute. Tres peu de chance de voir un derapage dû a cette crise politique, car les budgets sont faits, les depenses sont faites, non, ce nest pas possible, elles sont deja dans le budget, elles nexisteraient pas ; a mois qu`un nouveau gouvernement et si dune maniere ou dune autre la Roumanie tombait entre les mains des populistes, des demagogues, qui pendant 30 ans ont promis des reformes, mais n`en ont pas fait, alors nous aurions un probleme, car cela pourrait changer les politiques que nous avons adoptees. Donc en ce moment, il ny a pas un tel risque, cela depend de quel gouvernement nous avons. Ce gouvernement a montre, autour du PNL, il a montre quil peut stabiliser leconomie en temps de crise, avoir de meilleurs revenus. Le risque est quun gouvernement populiste emerge, qui uniquement sur la base de promesses, se mettra a depenser sans aucun fondement, rien de fonde. Journaliste : Vous avez dit plus tot que nous avons une forte croissance economique, malgre toutes les nouvelles alarmistes, la Roumanie va dans la bonne direction. Par contre, cest une comparaison avec lannee derniere, quand on sait que le pays etait dans une impasse a cause de la crise economique, c`est d`un, et de deux, quand pensez-vous que cette tres bonne et forte croissance economique puisse se faire sentir dans les poches des Roumains ? Florin Cițu : Tout dabord, nous avons deux comparaisons : lune avec lannee derniere, lautre avec les autres pays de lUnion europeenne. Nous avons tous traverse la meme crise lannee derniere, sauf que la Roumanie est lun des pays qui connaitra la plus forte croissance economique de lUnion europeenne. Ainsi, la Roumanie est le pays qui recupere le plus. Je ne pense pas quil y ait beaucoup de pays dans lUnion europeenne aujourdhui dont la perspective est passee de negative a stable, vous trouverez tres peu devaluations des agences de notation. Quant au bien-etre que nous ressentirons, nous commencons deja a le ressentir. Nous avons des ressources supplementaires que nous avons utilisees en investissements, nous avons des ressources supplementaires que nous avons utilisees en sante, sans augmenter le deficit. Nous avons les moyens de reduire le coût des factures dhiver sans augmenter le deficit, tout cela se voit. Nous nous permettons de grandir dans leconomie et le secteur prive a accepte daugmenter le salaire minimum de 11%, sans creer de desequilibres majeurs. Tout cela montre que leconomie commence a se remettre de la croissance economique. Si nous navions pas eu ces revenus supplementaires, les ressources supplementaires pour la sante que nous avons allouees, 4 milliards de lei, cela aurat signifie laugmentation du deficit budgetaire. Tous ces coûts de report de factures ou de compensation de factures auraient signifie des ressources supplementaires, ce qui aurait signifie un deficit plus important et une charge plus lourde. Cest pourquoi nous commencons a voir, et les gens le sentiront, par le fait quils auront des factures moins elevees en hiver, que nous avons une croissance economique plus forte. Journaliste : Et parce que vous parlez de factures, je vous poserais une question sur le plafonnement du prix du gaz, ce quimplique exactement ce plafonnnement, a quel prix ce serait et quand... Florin Ciţu : La forme exacte des amendements sera presentee lundi, en commissions ; Jai aussi parle au ministre de lEnergie ce matin, nous avons aussi discute de choses supplementaires, vous savez, parce quon a propose des idees avec lesquelles je suis daccord, notamment pour les PME (Petites et Moyennes Entreprises). Si le Ministere des Finances est daccord, nous pouvons, seulement temporairement, pour une periode de six mois ou jusqua fin mars, reduire la TVA pour les PME - il y a 500 000 entreprises - donc temporairement, si le Ministere des Finances dit quil est daccord avec cela, nous pourrions reduire la TVA de 19%a 5% pour les PME durant cette periode. Cest une mesure qui nous a ete presentee, on sest dit que cest bien, voyons maintenant si on peut faire ca temporairement, seulement jusqua fin mars, et, si on peut, si le Ministere des Finances est daccord. Donc, a la fin, nous cherchons et voyons ces solutions. Si nous navions pas cette croissance economique, si nous navions pas plus de ressources dans le budget, nous ne pourrions rien mettre en œuvre. Car, par exemple, la baisse de la TVA signifie un trou dans le deficit budgetaire, meme pendant cinq mois. Cela signifierait une augmentation du deficit. Nous prenons ces mesures, cest-a-dire des augmentations de depenses, sans affecter le deficit. De plus, les agences de notation nous disent quelles connaissent deja ces mesures, quelles sont confiantes que nous pourrons reduire le deficit budgetaire dans la prochaine periode. Cela ne peut se faire que parce que nous avons des recettes budgetaires plus elevees. Merci. Journaliste : Bonjour ! Vous avez dit quil y aura des amendements au Parlement a cette ordonnance qui prevoit la compensation des factures, il y aura des amendements lies au plafonnement, mais aussi au report du paiement des factures... Florin Ciţu : Et celles que je vous ai deja presentees. Journaliste : Sil vous plait, donnez-nous quelques details sur ce report du paiement des factures jusqua quelle date les Roumains pourraient payer les factures qui viendront cet hiver ? Florin Ciţu : Nous devons tenir compte de periode hivernale, où les factures sont plus elevees. Nous verrons quelle est la formule optimale et ici nous avons demande au ministre Virgil Popescu de proposer la formule optimale, apres avoir eu quelques discussions, pour voir si elle est reportee au milieu de lete, si elle est reportee a la fin de lannee prochaine, si elle est repartie sur plusieurs periodes, il y a donc plusieurs scenarios avec lesquels nous travaillons. Allons voir quel est le meilleur scenario. Lannee derniere, quand nous avons commence a reporter les taux des prets, nous avons commence toujours ainsi, on n`avait pas pas la meilleure formule initiale, on a opte pour une formule maximum et puis on est revenu. Personne ne la fait jusqua present, mais cest parmis les solutions que propose aussi la Commission europeenne et nous en tenons compte. Nous verrons la formule finale lundi. Journaliste : Et le plafonnement du prix de lelectricite et du gaz se fera au producteur, se fera au consommateur et quel pourrait etre le plafond ? Jinsiste sur la question de ma collegue. Florin Ciţu : Je vous dis quil y a encore des discussions ici, car cetait une consommation, me semble-t-il, de mille... il y a plus doptions. Ce qui etait difficile, ce fut daccepter que nous allions dans cette direction, car cela signifie des coûts pour le budget roumain, cela signifie des coûts de pres dun milliard, pour cette annee, pour lannee prochaine quelques milliards; nous nous permettons, nous ne nous permettons pas, cest donc la que toute la discussion a commence. Maintenant, nous verrons exactement la forme finale car elle devra etre discutee avec les partenaires de la coalition qui seront daccord avec ce fonds et voteront au Parlement de la Roumanie. Journaliste : Une question, si vous me le permettez, sur le gouvernement. Les mandats des ministres interimaires expirent au cours de la prochaine periode. Nous parlons ici des ministeres qui ont ete occupes jusqua present par lUSR. Dites-nous ce qui se passera, qui dirigera ces ministeres jusqua ce que nous ayons un gouvernement complet ? Florin Ciţu : Jai aussi demande. Apres le renversement du gouvernement, cest un nouveau calendrier, donc ce qui etait avant nest plus valable. Merci. Journaliste : Les secretaires dÉtat prendront-ils la releve des ministres par interim ? Florin Ciţu : Apres la destitution du gouvernement, il y a un autre calendrier. Ce nest donc plus le calendrier dorigine. Journaliste : Bonjour ! Vous avez parle de stabilite et de taux dinteret bas, de prets bon marche et dune faible inflation, ce qui est en quelque sorte en contradiction avec ce qui se passe actuellement. On se souvient, ce mois-ci la BNR a augmente le taux directeur et tres probablement dautres augmentations suivront, ROBOR a depasse le seuil des 2%, IRCC va certainement augmenter le prochain trimestre, dans le meme temps et linflation a deja atteint 6,3%, loin au-dessus des previsions de la BNR et le leu non plus ne se porte pas tres bien, il perd du terrain face a leuro. Comment voyez-vous la situation dans les prochains mois ? Florin Ciţu : Cest une question de perspectives. Vous nous montrez une photo a jour. Jaimerais que vous regardiez, par exemple, les taux dinteret sur les prets, qui sont a des minimum historiques, ils ont continue a baisser toute cette annee, ce qui signifie que celui qui contracte un emprunt en lei, avec une inflation plus elevee, a un taux negatif, on gagne de largent en quelque sorte, on ne perd pas dargent. Donc, cote interets, les choses sont claires, cest vrai que sur le marche interbancaire ils sont volatiles, ils bougent tous les jours, mais si on regarde la tendance, ils ont ete a la baisse et cette hausse de la Banque Centrale, de 0,25 , se verra dans un an dans leconomie. Journaliste : Au prochain trimestre, nest-ce pas ? Florin Ciţu : Non. Impact maximal. Les etudes de la Banque centrale nous disent que limpact maximal dune augmentation des taux dinteret peut etre observe jusqua un an. Donc, progressivement, il faudra un an pour augmenter cette augmentation de 0,25%, qui est tres faible. De tout facon, nous avons des interest aux minimums historiques. Concernant la dynamique des prix et linflation, ici, bien sûr, quil y a cette bosse, cette hausse temporaire, mais toutes les analyses que lon voit de la Banque centrale montrent quil ne sagit que dune hausse passagere. Linflation entrera dans une trajectoire decroissante, a partir de decembre, je comprends, et la Banque centrale estime quelle reviendra en dessous de 3%, qui est lobjectif en Roumanie, un objectif dinflation est de 2,5%, mais entre 3% et 1,5% dans la prochaine periode, dans un an. Donc cest juste un moment maintenant et ensuite il recuperera. Nous ne prenons pas de decisions dinvestissement avant un mois ou deux, elles sont prises sur le long terme. Lagence de notation dit quelle regarde ce qui se passe aujourdhui et affirme que les mesures que nous avons prises, meme dans ces conditions, nentraineront pas une hausse des prix plus elevee, nentraineront pas une hausse des taux dinteret plus elevee, et leconomie va se stabiliser. Cest un moment temporaire maintenant quand nous avons ce probleme. Par consequent, nous avons besoin de ressources supplementaires du budget pour aider les Roumains a traverser cette periode que nous avons maintenant et, parce que nous avons eu une forte croissance economique, nous pouvons nous permettre ces ressources supplementaires pour etre distribuees aux Roumains. Journaliste : Bonjour ! Parce que vous parliez dautres mesures que le gouvernement pourrait prendre, envisagez-vous que les Roumains puissent reporter aussi le paiement dacomptes, comme ce fut l`annee derniere ? Florin Ciţu : Lannee derniere nous sommes intervenus avec cette mesure, car on avait ferme leconomie. Pendant cette periode, bien que jaie vu dans lespace public des discussions sur le confinement, je me suis toujours battu pour ne pas fermer leconomie. Cest la seule facon dont nous pouvons nous permettre davoir des ressources supplementaires. Lorsque nous fermons leconomie, nous devons prendre dautres mesures. Concernant les mesures supplementaires, nous en avons deja inclus certaines, que nous avons prises lannee derniere. Le chomage technique sest prolonge, car sil y a des secteurs où lactivite va fermer, il y a ce chomage technique. Quant a la mesure dans laquelle on a paye les parents pour quils restent a la maison et ainsi de suite. Ces mesures sont donc prises depuis lannee derniere. La mesure de differer le paiement des acomptes pour les emprunts bancaires na de sens que lorsque nous fermons leconomie et que tout le monde doit rester chez soi. Pour le moment, cela na pas de sens, car leconomie fonctionne. Mais si l`on y parvient, bien que je ne le veuille pas et que je ne pense pas quon y arrive, bien sûr cette mesure en fait partie. Journaliste : Parce quon voit aussi les prix des carburants tres eleves, plus de sept lei le litre pour lessence Premium, par exemple, dans la Capitale, allez-vous faire quelque chose dans ce secteur ? Florin Ciţu : Concernant les prix des carburants, tout dabord peut-etre que le Conseil de la concurrence devrait faire une enquete, pour nous dire de temps en temps si ca va la-bas et si cest determine par le marche lui-meme. Parce que, d`ailleurs, il y a un marche libre, mais moi comme vous, je vois que quand le prix du petrole monte, le prix a la pompe augmente tout de suite, mais quand le prix du petrole baisse, le prix a la pompe ne diminue pas. Donc, cest en quelque sorte une asymetrie et jespere que cette asymetrie nest pas donnee par un cartel ou quelque chose du genre, mais cest en quelque sorte une chose sur le marche determinee par la demande qui ne diminue pas. Si les prix ne baissent pas parce quil y a une forte demande, je peux comprendre ; mais sils ne diminuent pas parce quil y a un cartel, alors le Conseil de la concurrence devrait nous le dire. Nous avons besoin dune enquete, nous avons besoin que les gens sachent. Le Conseil de la concurrence a le devoir de presenter un rapport et de dire aux Roumains : cela se produit parce que nous avons trop de demande dans leconomie - ce qui signifie que leconomie fonctionne - ou cela se produit parce que nous avons un cartel et qu`il faut appliquer des sanctions. Ce sont eux qui doivent nous dire exactement ce qui se passe. Je vous dis simplement du point de vue dun economiste. Quand je regarde ces choses, je constate, comme vous, que lorsque le prix du petrole monte, le prix du diesel monte subitement, mais lorsquil baisse, il est plus difficile de baisser le prix a la pompe. Journaliste : Et je voudrais vous demander ce quil advient de la subvention pour les partis politiques, parce que vous aviez promis lannee derniere que cette subvention diminuerait ; cependant, elle na pas diminue, mais a augmente, y compris lors de la derniere rectification budgetaire, vous avez donne 100 millions de lei de plus que vous nauriez dû, comme vous laviez promis. Pourquoi? Florin Cițu : Cest au meme niveau que lan dernier. La subvention nest pas plus elevee que les annees precedentes, elle est exactement au meme niveau. Journaliste : Mais pourquoi na-t-elle pas ete reduite, si vous laviez promis ? Florin Cițu : Il y a eu une demande de rectification budgetaire de lAgence Electorale. Ils ont presente une demande justifiee, qui a complete les ressources. La, vous devez demander exactement quelle etait la raison pour laquelle le supplement a ete demande. Journaliste : Eh bien, oui, mais vous lavez approuvee. Florin Cițu : Apres avoir recu toutes les approbations de tous les ministeres, on me demande a mopi d`approuver. Mais les discussions sur : quoi, pourquoi cela - doivent avoir les reponses Ministere des Finances et ce sont eux qui approuvent avant moi. Si le Ministere des Finances a dit que cetait ok et on a accepte au gouvernement, on peut y aller. Mais regardons, je demanderais une rectification, voyons ce qui sest passe la-bas. Journaliste : Et une precision, car vous parliez dune TVA reduite pour les PME : pour toutes les PME ou seulement pour celles de lenergie ? Florin Cițu : Pour toutes, nous pensons, il y a les 500.000 PME, cest le scenario que nous regardons. Mais, je le repete, si cela arrive, cest temporaire, jusquau 31 mars et il y aura une baisse de 19 a 5. Vous avez vu que la Commission europeenne recommande egalement cette mesure. Ils lacceptent parce que cela peut etre mis en œuvre. Si elle peut etre mise en œuvre, je le soutiens a 100 %. Journaliste : Et ce combien sera sur le budget ? Combien dargent celasignifierait pratiquement? Florin Cițu : Limpact est grand, mais la bonne partie est que nous pouvons nous le permettre parce que nous avons une croissance economique cette annee et parce que nous avons investi. Nous avons connu une croissance economique et nous pouvons nous le permettre. Merci! Journaliste : Monsieur le Premier ministre, vous nous parlez depuis pres de 30 minutes de la croissance economique et de la reussite de la Roumanie. Cependant, la dette publique approche les 50 %. Je voudrais vous demander : si nous parvenons a cloturer lannee cette annee sans atteindre ce seuil de 50 %. Florin Cițu : On verra lequel sera, mais, en meme temps, je veux regarder lendettement dans le contexte europeen. La Roumanie, il est vrai, sest endettee cette annee, mais elle a lun des taux dendettement les plus bas de lUnion europeenne. Nous avons donc de la place, et cest pourquoi nous avons une croissance economique. Et, en meme temps, la dynamique, combien la Roumanie a emprunte par rapport a d`autres pays, c`est lune des plus faibles de lUnion europeenne. Tous les pays de lUnion europeenne ont traverse une crise economique. Lorsq`on a un deficit de 9 % lan dernier, on doit trouver cet argent quelque part; et on ne peut que l`emprunter. Cest ce qui sest passe dans toute lUnion europeenne. Nous sommes lun des pays qui reduit le deficit et a une trajectoire claire, assumee et acceptee par la Commission europeenne pour reduire le deficit. Cela signifie que dans la prochaine periode nous emprunterons de moins en moins, et si la dynamique economique, la croissance economique se maintient, et la dette publique diminuera en pourcentage du PIB. Journaliste : Jaimerais que vous nous disiez ou plutot aux Roumains, ce qui se passe lorsque nous franchissons le seuil des 50 % de dette publique. Florin Cițu : Cest une recommandation. Ce n`est pas obligatoire que cela arrive, nous devons etre plus prudents avec les depenses budgetaires, avec la dynamique des depenses budgetaires, en particulier les depenses de personnel, etc. Journaliste : Je veux dire, cela signifie un gel des salaires. Florin Cițu : Attendez une minute, il y a toujours des choses exceptionnelles, et si cest un moment exceptionnel on peut faire une derogation, comme une derogation est faite a plusieurs articles de la loi sur la responsabilite fiscale, pour une periode, pour cette annee, sil est une annee exceptionnelle. Donc, je nirais pas directement a ce scenario, je pense que nous devons attendre et voir comment leconomie va evoluer et peut-etre cette annee les discussions sur la dynamique des salaires, et la dynamique des retraites, et la dynamique des allocations nous devrions les avoir un peu plus tard, lorsque nous aurons des donnees sur les recettes de toute lannee et des perspectives pour lannee prochaine. Mais je nirais pas dans ce scenario, car une derogation peut etre faite. Journaliste : Parce que vous avez parle en termes tres techniques, je voudrais que vous disiez aux Roumains ordinaires quand ils sentiront dans leurs poches cette croissance economique dont vous parlez. Florin Cițu : Je repete ce que jai dit encore plus tot. Les Roumains ressentiront les benefices de la croissance economique grace a une facture moins elevee cet hiver. Nous pouvons nous permettre de reduire la TVA sur ces PME, ainsi que de payer une partie des factures energetiques des Roumains cet hiver car nous avons une croissance economique. Si nous navions pas de croissance economique, nous nen aurons pas les moyens. Nous avons dû augmenter le deficit budgetaire et nous avons dû emprunter. Mais parce que nous avons ces ressources, nous avons eu une bonne croissance economique, nous avons bien gere leconomie, nous pouvons prendre ces mesures. Merci! Reporter : Concernant les prix des denrees alimentaires ? Florin Ciţu : La dynamique des prix est la politique monetaire. Je lis et essaie de traduire ce que je vois dire la banque centrale. Ellel nous dit que nous traversons actuellement une periode de hausse des prix, mais la banque centrale nous montre toujours quil ne sagit que dune periode a court terme et que linflation reviendra sous les 3% a lhorizon de politique monetaire, qui est jusqau`a deux ans. Ce sont les donnees que la banque centrale nous dit et jirais exactement sur ce que dit la banque centrale. Journaliste : Voulez-vous dire que les prix vont baisser dans les deux prochaines annees ? Florin Ciţu : Ils bsaisseront sous les 3 % ; mais ils soulignent que cette augmentation commencera a sintensifier apres decembre. La dynamique des prix commencera a baisser apres decembre. Merci! Journaliste : Bonjour ! Vous citez la BNR, la banque centrale. La perspective de labsorption des fonds europeens alloues a la Roumanie a travers le PNRR, ainsi que ceux lies au nouveau cadre financier 2021-2027, represente un degre eleve dincertitude . Florin Ciţu : Vous citez la minute de la banque centrale. Journaliste : Exactement, a partir de la minute publiee hier. Florin Ciţu : Bien sûr, si je regarde lhistoire de la Roumanie jusqua aujourdhui, concernant labsorption des fonds europeens, je serais et je suis a 100 % daccord avec cette conclusion. Mais cette annee, nous avons montre que nous avons modifie nombre de lois, dactes normatifs qui empechaient une absorption plus rapide des fonds europeens. En termes de PNRR, cest un autre type de programme qui a des objectifs de reforme clairs. Il faut donc savoir que cette appreciation des agences de notation vient du fait quon a des objectifs de reforme dans le PNRR et, si on veut cet argent, il faut latteindre. Du cote des fonds europeens, vous savez tres bien que nous avons modifie la loi sur les marches publics pour faciliter beaucoup plus les appels doffres, pour ne pas retarder ces procedures, nous travaillons donc deja a la simplification des lignes directrices pour accelerer cette absorption. Mais je suis a 100 % daccord avec la banque centrale : si on regarde le passe, je dirais la meme chose. Mais si on regarde ce qui sest passe cette annee et ce que veut faire ce gouvernement, il est clair que cette conclusion peut etre amelioree dans le prochain rapport de la banque centrale. Journaliste : En parlant de PNRR, qui ira a ECOFIN pour soutenir le PNRR ? Florin Ciţu : Le Ministre des Finances est nomme. Journaliste : Vous voulez dire en novembre, maintenant ? Florin Ciţu : En novembre ira le ministre des Finances, il est membre dECOFIN. Journaliste : Je comprends. Plusieurs maires du pays poursuivent en justice, en fait ils attaquent l`arrete du gouvernement dallouer des fonds du Fonds de reserve du Gouvernement. Florin Ciţu : Jai explique et demande au ministre Cseke de venir avec des explications. Les demandes pour les besoins des maires dans une annee difficile selevent a pres de 11 milliards de lei ; le Fonds de reserve navait quun milliard. Je comprends quune compensation a ete faite en fonction de ce qui sest passe. De trois sources, on a remis de largent aux mairies cette annee. Et maintenant je sais que les mairies demandent toutes de largent, mais au final il faut aussi regarder de lautre cote, de combien elles ont reduit leurs depenses cette annee et comment elles ont gere leurs propres depenses administratives et administratives pour gagner de largent. Mais, pour en revenir a la partie dont vous parlez : dans la rectification budgetaire, des ressources ont ete allouees aux mairies par une formule. Ces ressources allaient davantage aux mairies qui avaient une mauvaise collecte; apres cela, les ressources du Fonds de reserve ont ete allouees pour les demandes de catastrophes. Elles sont alles la où il y avait des demandes de calamites - alors ils sont alles dans toutes les localites où il y a eu des demandes, les autres nont rien recu. A la derniere on a alloue selon des criteres transmis par les prefets aux mairies et puis largent est revenu. Ce sont les criteres, ils sont transparents, ils sont pour tout le monde. Concernant la termie, jai dit et dis : oui, et la on va traiter cette situation, mais ca doit etre une solution unitaire, pour toutes les UAT qui ont une termie, pas seulement pour une UAT dans la ville X ou la ville Y ; il doit y avoir une solution unitaire pour toutes les UAT, ce qui, bien entendu, se traduira par des ressources du budget de lEtat. Bien que, si nous sommes honnetes, nous devrions regarder ces mairies comment elles ont gere leur budget jusqua present et quelles economies elles ont realisees cette annee, car il est facile de venir demander de largent au budget maintenant - et nous aurons la des ressources a donner, car nous avons cette croissance economique - mais jaimerais voir ce que jai demande depuis le debut : y compris une reforme de ces institutions, pour voir où sont payes les salaires, mais la mairie na meme pas de revenus pour payer ses les salaires. Comment cette mairie peut-elle justifier son activite si de ses revenus elle ne peut meme pas payer ses salaires ? Reduisez au moins les salaires, voyons un effort la-bas et, bien sûr, le reste du budget viendra completer. Journaliste : Mais ils pretendent que la plupart sont du PSD. Florin Cițu : Non. Sachez, les criteres politiques nont rien a voir. Je vous le dis, ca ne compte pas. Journaliste : Une derniere question, sil vous plait. Vous annoncez un controle du Corps de controle au Ministere des Finances concernant lattribution, en fait, l`arrete par laquel la Roumanie sengagerait a investir, disiez-vous, a investir des millions deuros dans une banque russe. Florin Cițu : Oui. Journaliste : Avez-vous un resultat ? Florin Cițu : Ce netait pas necessaire, vous savez tres bien que le ministre respectif est parti et notre politique est restee la meme que nous avions, nous navons pas mis dargent dans cette banque-la. Journaliste : Daccord, merci. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, les deux agences tiennent compte de largent qui vient par le PNRR, mais, pour le moment, le gouvernement ne peut pas emettre cette ordonnance qui fixe les flux financiers pour que largent parvienne au pays. Cest un risque majeur. Quelle solution avez-vous a ce sujet ? Cițu : La solution est de surmonter la crise politique. Il valait mieux ne pas avoir de crise politique et avoir ces discussions avant davoir une crise politique, mais cest la seule solution. Je suis convaincu que nous allons la surmonter et etre en mesure de prendre cet argent a temps. Journaliste : Vous voulez prendre largent a temps ? Est-ce que vous parlez au Parlement, faites-vous un projet de loi... Comment ? Florin Cițu : Il y a aussi ces variantes. Vous avez vu que lorsque nous voyons que, pendant cette periode, beaucoup de choses que nous pourrions faire par ordonnance durgence, nous le faisons au Parlement de al Roumanie. Nous examinons donc egalement des projets de loi au Parlement. Journaliste : Les personnes qui choisissent de differer le paiement des factures auront-elles des coûts supplementaires ? Florin Cițu : Non, non, non. Pas ici, parce que ce nest pas comme un credit bancaire, etc. Il sagit de reporter ces projets de loi pendant un certain temps. Bien sûr, il pourrait y avoir un coût pour ces entreprises. Ce nest pas possible, cest certainement un coût. Et puis, on pense en quelque sorte a une compensation et aux entreprises respectives, pour ne pas avoir a payer dimpots pendant une periode et ainsi de suite. Il y a donc un effet de chaine que nous essayons didentifier puis dattenuer. Journaliste : On parle de reforme des retraites depuis lannee derniere, mais nous navons pas vu de projets concrets pour le moment. Avez-vous un horizon temporel dans lequel vous pourrez presenter une nouvelle loi sur les retraites ? Florin Ciţu : Au PNRR nous avons, justement, un jalon ; nous devons, lannee prochaine, proposer le projet de loi, tous ces jalons sont dans le PNRR tant pour la loi sur les salaires, pour la reforme des retraites, pour la reforme de ladministration, que pour la Roumanie eduquee, tous sont dans le PNRR. Journaliste : Et jusqua present, avez-vous au moins reussi a acceder a la consultance internationale qui aurat dû venir pour la loi sur les retraites ? Où en est le projet ? Florin Ciţu : Je sais que le Ministere du Travail a fait des efforts en ce sens, il a aussi recu des ressources du budget pour une telle chose. Nous devrons obtenir une mise a jour de leur part. Journaliste : Et avez-vous verifie aupres de Mme Turcan ? Avez-vous eu une discussion sur ce sujet? Florin Ciţu : Non, pas sur ce sujet. Cest pourquoi je dis, on va verifier avec eux. Je me suis assure quils avaient les ressources du budget pour faire toutes les demarches. Merci. Journaliste : Bonjour ! Je voudrais commencer par une precision, tout dabord, sur la reduction de la TVA pour les PME, Vous voulez dire la TVA quelles paient sur la facture energetique ou la TVA que paient les PME en general ? Florin Ciţu : Non, la facture energetique, la facture energetique. Journaliste : Donc, la TVA sur la facture energetique. Florin Ciţu : Oui. Pour etre une mesure pour aider les PME, oui. Journaliste : Daccord. Concernant le PNRR, vous avez dit lors de la venue du president de la Commission europeenne que les premiers fonds pourraient arriver en Roumanie fin novembre, debut decembre, pour le moment, nayant pas cet acte normatif... Florin Ciţu : On est au calendrier, on est toujoursencore au calendrier. Journaliste : Pouvons-nous encore voir cet argent ? Florin Ciţu : Nous sommes toujours au calendrier, oui. Journaliste : Mais quand faut-il prendre les mesures necessaires pour attirer efficacement cet argent ? Florin Ciţu : Il faut dabord qu`il y ait lECOFIN, où sera presente le PNRR, et ensuite, apres lECOFIN ; donc, nous sommes toujours sur le calendrier, ECOFIN sera fin octobre, donc nous avons le temps. Journaliste : Concretement, quand ce projet doit-il etre adopte ? Florin Ciţu : En novembre. Journaliste : En novembre, jusqua la fin du mois... Florin Ciţu : Jusqua mi-novembre, comme ca. Journaliste : Vous avez egalement parle du budget. Florin Ciţu : Oui. Journaliste : Je veux vous demander quand pensez-vous que le projet de budget pourra etre redige ? Florin Ciţu : Vous vous rendez compte que cest au debut, nous avons deja commence a regarder le budget et a construire un squelette du budget pour lannee prochaine. Mon intention etait davoir un budget cette annee le plus tot possible, de ne pas le attendre jusquen decembre. Cest pourquoi nous nous preparons a avoir un budget le plus tot possible. Journaliste : Un gouvernement interimaire dici la fin de lannee, il nest pas exclu que nous soyons dans cette situation avec un gouvernement interimaire dici la fin de lannee. Comment cela fonctionnera-t-il lannee prochaine sans budget, sur cette regle de 1 a 12, combien peut-on reporter ? Florin Ciţu : En regle generale de 1 a 12. Et lannee derniere nous avons eu le budget approuve, vous le savez tres bien, en mars, en fevrier. Journaliste : Mais vous allez faire adopter dautres mesures, celles dont vous parlez, qui seront introduites par le Parlement, comment seront couvertes les depenses pour ces mesures ? Florin Ciţu : Il existe un moyen de couvrir ces depenses, nous pouvons le faire en allouant des ressources du fonds de reserve et, ensuite, du fonds de reserve aux ministeres respectifs. Journaliste : Pensez-vous que nous ayons un gouvernement interimaire jusqu`a la fin de lannee ? Florin Ciţu : Jespere que non. Journaliste : Quelle serait la solution a cela ? Florin Ciţu : Il valait mieux ne pas etre dans cette situation aujourdhui, car on navait pas de probleme a resoudre. Maintenant, vous le savez tres bien, mais nous avons des discussions politiques ailleurs tous les jours. Merci beaucoup. 2021-10-16 12:18:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_9.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu, la finalul ședinței de guvern din 14 octombrieȘtiri din 14.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-premier-ministre-florin-citu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-14-octobre1634455019Florin Ciţu : Bonjour ! Lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, nous avons complete le budget du Ministere de la Sante avec 10 millions de lei, argent qui sera utilise pour acheter le vaccin DTPa pour les enfants de 14 ans et les femmes enceintes, prevu dans le calendrier national de vaccination, pour mettre en œuvre le Programme national de vaccination. Ces fonds sont necessaires pour debloquer et mener a bien le contrat de vaccin de 71.000 doses pour lequel le Ministere de la Sante a un accord-cadre. Également lors de la reunion de gouvernement daujourdhui, concernant les hopitaux, parce que nous savons tres bien que nous avons besoin dhopitaux et quils doivent etre construits, nous avons approuve un Memorandum sur la negociation du contrat de financement entre la Roumanie et la BEI, sa signature et loctroi du pouvoir au ministre des Finances de le signer. Le contrat de financement seleve a 305 millions deuros et vise a soutenir lobjectif dinvestissement de lhopital regional des urgences de Cluj. Toujours en matiere de la sante, jai demande un etat des lieux de ce qui sest passe entre le 8 septembre et le 12 octobre au Ministere de la Sante, quelles mesures on a prises pour lutter contre la pandemie. Tout dabord, pendant cette periode, les lits de lATI ont ete completes par 1000 ; nous avons donc complete le nombre de lits avec 1000. Par l`arret de gouvernement no. 1017 du 29 septembre 2021, le budget du Ministere de la Sante a ete complete de 386 millions de lei pour lachat de Remdesivir et, afin doptimiser le developpement des actions prioritaires necessaires a la prise en charge et au traitement des patients critiques en ATI, le montant de 70 millions de lei. Par ailleurs, des activites desormais en cours : distribution des 5.206 ampoules danticorps monoclonaux neutralises, recues par la Roumanie grace a un don de lEtat italien ; On a demarre les procedures de conclusion du contrat pour la fourniture de 10.000 traitements par anticorps monoclonaux sur la base de lAccord-cadre conclu par la Commission europeenne et la conclusion dun nouveau contrat pour la fourniture de 139.200 flacons de Remdesivir. Debut septembre, toutes les dettes impayees ont ete versees aux medecins vaccinateurs des centres de vaccination pour la periode mai-août. Ainsi, en septembre, nous avons paye pour trois mois toutes les parties restantes pour un montant de 91,4 millions de lei, pour mai-août - 91,4 millions de lei et pour septembre - 24,5 millions de lei. Pour assurer le processus de depistage, le Ministere de la Sante a distribue a la DSP un nombre de 509.000 tests antigeniques rapides, testes, pour 280. 000 ecoles, 144 900 centres residentiels et 85.000 pharmacies. On a debloque la campagne de vaccination gratuite contre la grippe - vous le savez tres bien, et bien sûr nous avons mis en œuvre les deux mesures pour modifier la campagne de vaccination contre le COVID-19 larrete du Ministre de la Sante sur loctroi dallocations alimentaires sous forme de cheque-restaurant aux les personnes vaccinees et, bien sûr, la Loterie des Vaccinations. Ce sont quelques-unes des mesures que nous avons prises pendant cette periode pour nous assurer que dans le systeme de sante nous luttons avec toutes les ressources, nous mettons toutes les ressources contre la pandemie; pour aider le personnel medical a surmonter les difficultes creees par la pandemie et identifier des solutions pour assurer lacces des patients chroniques aux services de sante. LANMCS a repris les visites daccompagnement et les conseils methodologiques dans les hopitaux, nous avons donc repris ces visites dans les hopitaux. Une chose moins agreable, mais il faut le savoir. En juillet, la Commission europeenne a lance une ligne de financement pour les États membres afin de garantir lacces aux certificats verts COVID dans le cadre de linstrument de financement ESI. Des demandes de financement ont ete sollicitees aupres des États membres concernes. Le Ministere de la Sante a depose le 2 juillet une demande dobtenir des fonds, qui a ete analysee par la Commission europeenne et approuvee pour un montant de 4,7 millions deuros pour assurer le reglement dun grand nombre, de 88. 350 tests PCR et 89 760 tests dantigene rapide. Le reglement, le remboursement des tests ne peut se faire quen conjonction avec la delivrance des certificats verts pour les candidats pour la periode juin-octobre 2021. Concernant la signature du contrat de financement nous mentionnons ce qui suit : il a ete envoye pour approbation interne la premiere moitie du mois daoût, la Direction juridique a discute a plusieurs reprises avec le ministre de lepoque de la necessite de le signer durgence, mais le contrat a ete renvoye a la Direction juridique sans preavis le 7 septembre. Donc, cet argent a ete perdu parce que le ministre de lepoque na pas signe cela. Aujourdhui egalement, avec quatre membres du gouvernement, M. Kelemen Hunor, M. Cseke Attila et M. Lucian Bode, jai signe un projet de loi que nous soumettrons au Parlement de la Roumanie. Bref, les personnes, les salaries qui ne sont pas vaccines ou qui nont pas traverse la maladie, du systeme de sante public et prive, devront se faire tester sur leur propre argent. Cest un projet de loi que nous soumettons aujourdhui au Parlement de la Roumanie, ainsi que ceux de lIGSU et de lAviation. Cette proposition est venue du ministre Bode. Ce projet de loi est depose aujourdhui. Si nous navions pas eu la motion de censure la semaine derniere, nous aurions fait approuver ce projet de loi en reunion du gouvernement puis lenvoyer au Parlement en procedure durgence. Et, non pas en dernier lieu, je pense que vous avez tous vu, hier, des informations sur levolution des prix, des informations inquietantes, la dynamique des prix a depasse les estimations de la Banque nationale et, ici, bien sûr, la politique monetaire en Roumanie est independante, les decisions, bien sûr, sont a la Banque nationale, mais je voudrais mentionner une chose : je pense quun comite de macro stabilite est necessaire, et la, c`est le gouverneur qui decide quand le faire. Si cette inflation nest que temporaire, donc si nous la voyons comme un evenement temporaire, transitoire, les choses iront bien et nous ferons ce que ce qu` estime la Banque centrale. Jespere seulement que nous navons manque aucune mesure dans le passe et que nous sommes maintenant presses de reduire les prix par des mesures de politique monetaire restrictives, qui pourraient compromettre la croissance economique, mais je suis sûr que la Banque nationale prendra les meilleures mesures et prendre pour sassurer que linflation va baisser au cours de la prochaine periode et revenir a la tendance a la baisse, comme le montrent les estimations de la Banque centrale. Ce sont les informations de la reunion du gouvernement et les dernieres informations dont nous disposons. Sil y a des questions. Journaliste : Bonjour ! Monsieur le Premier ministre, nous avons vu que ces derniers temps le nombre de cas de COVID-19 augmente, le nombre de patients admis dans les unites de soins intensifs est beaucoup plus eleve, et aujourdhui lincidence dans la Capitale a depasse les 15,42 cas pour mille habitants. Dans ce contexte, jai vu qu`un epidemiologiste vient avec la recommandation que la Capitale et le departement dIlfov soit mis en quarantaine pour les 14 prochains jours. Envisagez-vous une telle mesure? Florin Ciţu : Pas en ce moment, on ne prend pas cette mesure, vous avez vu que lannee derniere il y avait aussi cette discussion sur la quarantaine de Bucarest et Ilfov et ca na pas marche. Mais nous envisageons dautres mesures pour empecher la propagation du virus. Une chose dont jai discute avec le ministre de la Sante serait dimposer ou de demander le certificat vert pour toutes les activites que nous avons en Roumanie, pour toute activite où nous entrons en contact avec des personnes, avoir ce certificat vert dans les activites economiques. Si nous voulons toujours avoir une economie ouverte, je pense qu`il y a une autre mesure qui aiderait beaucoup. Nous navons pas encore discute de la reduction du nombre dheures de fonctionnement le week-end pour les activites economiques, par exemple, cela na pas ete discute, mais nous envisageons toutes les mesures. Je dis quavoir le certificat vert pour toute activite economique est une etape importante et nous y reflechissons. Journaliste : Concernant les discussions que vous avez avec le Premier ministre designe, Dacian Cioloş, jai vu que cetait une premiere rencontre sans conclusion, et aujourdhui ceux de lUSR disent que la priorite serait de reconstruire la coalition gouvernementale, mais si la coalition est pas reconstruite dici dimanche, ils viendront avec une liste de ministres de lUSR, y compris les ministres qui faisaient partie de votre gouvernement. Ma question est : dans ce contexte, demain vous avez une nouvelle reunion, pensez-vous quil y a cette option pour le Parti National Liberal de soutenir, si vous narrivez pas a un point de vue commun, de soutenir ce cabinet de Dacian Cioloş ? Florin Ciţu : Les decisions, bien sûr, nous les prenons dans les instances dirigeantes du Parti National Liberal. Nous avons deja une decision BEx qui dit tres clairement que nous ne pouvons pas etre au pouvoir avec le parti qui a vote la motion contre nous. Et la jaimerais... car on aborde tres superficiellement la maniere par laquelle on en est arrive la aujourdhui et jentends beaucoup dans lespace public le mot responsabilite, lance tres facilement dans lespace public de la part de ceux qui ont vote ou depose une motion avec AUR , par ceux qui ont vote une motion avec AUR et PSD, la motion PSD avec AUR et PSD, par ceux qui, il y a un mois, ont enleve le ministre de la Sante, lont destitue du gouvernement et ont laisse la Roumanie sans ministre dans une periode difficile. Il est difficile de prendre au serieux cette parole de responsabilite qui vient de ces personnes, mais la où nous sommes tous daccord - que pour la Roumanie cest important la stabilite et reconstruire la coalition est une chose importante, mais bien sûr, reconstruire la coalition autour du Parti National Liberal cest la solution que nous avancons. De notre point de vue, cest la solution viable - reconstruire la coalition autour du Parti National Liberal. Mais, je le repete, je ne passerais pas tres facilement sur la facon dont on est arrive ici aujourdhui. On ne peut pas dire aujourdhui qu`on est responsable alors qu`on etait irresponsable il y a une semaine, quand on etait irresponsable il y a un mois. Depuis un mois environ, il y a une attaque contre les actions du gouvernement, il y a une motion signe avec ceux de lAUR, une majorite avec lAUR et le PSD et maintenant ils soutiennent qu`ils sont responsables. Si l`on veut surmonter ce moment, on doit admettre une erreur et pour qu`ensuite on puisse aller de l`vant. Journaliste : Reconstruire la coalition autour du Parti National Liberal signifie, dans le cadre des declarations des dirigeants de lUSR, que le Parti National Liberal pourrait renoncer eventuellement a votre nomination au poste de Premier ministre ? Florin Cițu : Je vois beaucoup que les gens regardent PNL et qu`on ne veut pas vraiment nous prendre au serieux. Le PNL est le plus grand parti de droite en Roumanie, il a eu un congres où 5.000 personnes et a la suite de leur volonte, on a pris les decisions dans un cadre statutaire, on peut discuter mais on verra quelles sont les conditions. Pour PNL, il est important de surmonter cette periode et, lorsque nous parlons de responsabilite, on doit assumer certaines decisions qu`on a prises, assumer publiquement qu`on a eu tort et ensuite aller de l`avant. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, je voudrais revenir un peu sur les mesures que vous avez annoncees. Le Gouvernement peut-il prendre de nouvelles mesures dans le contexte où vous etes un Gouvernement revoque par le Parlement ? Florin Cițu : Il ny a pas de nouvelles mesures, il y a des mesures que nous prenons dans le contexte daujourdhui qui sont sur le budget actuel, il ny a pas de nouvelles politiques, il ny a pas de mesures qui impliquent le budget de la prochaine periode. Journalisyte : Le gouvernement peut-il changer l`Arrete du gouvernement de prolonger lalerte, car vous promouvez une nouvelle politique publique a lavenir ? Florin Cițu : Ici les experts du Ministere de la Justice ont dit que cest legal et que toutes les demarches legales ont ete faites. Si quelquun le conteste, on verra. À ce stade, le Ministere de la Justice a declare que tout allait bien. Journaliste : Aussi, hier, la demission de M. Adrian Oros de la direction du Ministere de lAgriculture est devenue definitive et irrevocable. Qui nommerez-vous a ce poste ou qui assurera la direction du ministere ? Florin Cițu : On verra qui, comment on va assurer la direction du ministere, on communiquera quand on aura une decision. Journaliste : Pour le moment, nous navons pas de leadership dans le ministere. Adrian Oros nest plus ministre. Florin Cițu : M. Oros a delegue ses attributions au secretaire dÉtat depuis longtemps, donc les attributions sont deja deleguees. Merci! Journaliste : Bonjour ! Vous parliez dun gouvernement autour du Parti National Liberal. Cătălin Drulă, qui est maintenant vice-president de lUSR PLUS, a avance un scenario au cas où le Parti National Liberal presenterait une nouvelle proposition de Premier ministre, autre que vous, alors Dacian Cioloş est pret a soumettre son mandat et a negocier avec le PNL . Vous etes le president du Parti National Liberal, comment voyez-vous ce scenario ? Florin Cițu: Vous savez, on parle de scenarios. Jusqua present, ces scenarios nont pas ete discutes. Nous disons que nous sommes daccord de surmonter ce moment et restaurer la coalition autour du PNL, mais discuter. Ce que je dis est tres clairement - et je voudrais qu`on se rappelle que nous sommes ici aujourdhui et revenons a la responsabilite, nous sommes ici parce que ceux qui parlent de la responsabilite ont ete irresponsables, ont disparu et ont signe une motion avec AUR, a vote une motion avec le PSD , ainsi qu`avec l`AUR, ont demis un gouvernement aux pleins pouvoirs nous sommes ici aujourdhui et parler de la responsabilite. Je ne voudrais qu`on passe tres facilement sur cela, parce que s`il n`y avait pas eu cette motion, la semaine derniere, les votes ne seraient pas alles avec le PSD et en meme temps avec lAUR, mais seulement au PSD, nous naurions pas eu ce probleme aujourdhui et nous aurions pu discuter plusieurs choses dans ce contexte. Aujourdhui, maintenant, nous pouvons en discuter, mais quqnd ils auront compris publiquement a assumer cette erreur pour qu`on aille de l`avant. Nous continuons a comprendre, en fait, je veux vous dire encore une fois comment nous comprenons cette nomination: nous pensons que M. Dacian Cioloş a eu le soutien des votes de l`AUR et du PSD quand il a ete propose a Cotroceni pour la position de premier ministre. Nous pensons donc que cela a ete le raisonnement. S`il ya un autre, il serait donc bon qu`il nous soit communiqu1, afin que nous aussi le sachions. Jopurnaliste: Et une clarification, M. Dacian Cioloş - pour le moment des informations seulement, aurait discute hier soir avec le President Klaus Iohannis. Avez-vous parle entre temps avec le President? Florin Cițu: Je ne vous parle jamais de mes entretiens avec Monsieur le President. Merci. Journaliste: Et jaurais une question sur les prix, parce que la Commission europeenne est venue avec quelques recommandations pour les États membres, y compris la Roumanie ... Florin Ciţu: A lenergie, dites-vous? Journaliste: Oui, y comprisque le paiement des factures soit reporte, mais aussi une diminution temporelle des impots et taxes. Comment voyez-vous ces mesures, en plus des mesures deja prises par le gouvernement? Florin Ciţu : Sachez quil existe des mesures que nous pouvons prendre en compte. Lannee derniere, nous lavons fait cela avec les taxes. Lan dernier, nous avons reporte le paiement des droits pour une periode pour les societes; Je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas le faire et cette annee, pour les particuliers ou les entreprises ensemble. Donc, il y a des mesures que je considere bonnes, nous prendrons en compte et nous pouvons les utiliser. Je n`y vois donc pas un probleme. Nous avons deja avance avec cette compensation, nous avons parle dun plafonnement, cd`un report des factures e qui retarde les projets de lo ... c`est ce que nous avons deja fait lannee derniere, donc je ne vois pas une difference a la situation exceptionnelle de lannee derniere. Journaliste: Bonjour! Il y a eu hier soir des discussions lors de ces reunions, avez-vous demande a lUSR de retirer le mandat et de soutenir un gouvernement du Parti National Liberal national? Florin Ciţu: Non. Je nai pas demande ca. Nous avons seulement dit que la refaction de la coalition ne peut etre effectuee qu`autour du PNL. Journalister: Hier, Ludovic Orban a parle dun leadership du Parti National Liberal installe avec force. Il a dit quil avait demissionne, dune part, comme president de la Chambre, parce que ce netait plus une position legitimee par citoyens et quil ne peut plus continuer de cette maniere dans la direction du PNL. On parle cependant d`une rupture de Ludovic Orban du PNL et jaimerais demander comment vous voyez a la fois les declarations et ce pretendu parti? Florin Ciţu: Premierement, la nouvelle direction du PNL est arrivee apres le vote au Congres, un congres avec 5.000 personnes frequente par la plupart des personnes participantes, le plus grand nombre de membres de l`histoire des congres du PNL. Cest donc le plus legitime congres du PNL, nous pourrions dire. Dire que le vote de ces personnes, les membres du PNL, a ete frauduleux est une offense faite aux membres du PNL. Il y a des gens qui sont venus la-bas, ont exprime leur vote independant. 40% ont vote avec M. Ludovic Orban, 60% ont vote pour moi et mon equipe. Florin Ciţu : Il y a eu donc une competition transparente que tout le monde a vue pendant quatre mois, qui a la fin a eu un resultat. Ensuite, je comprends lennui de lancien president, qui est membre du PNL et je continue a croire quil vaincra, parce qu`il surmontera ce moment car son experience politique peut aider le Parti National Liberal dans la prochaine periode. Je suis sûr quil peut avoir des interventions constructives concernant la direction du Parti National Liberal dans la periode a venir. Journaliste Bonjour! M. le Premier ministre, je voudrais que vous nous disiez ce qui se passe avec les 50 patients qui seraient transferes a letranger. Quand seront-ils transferes et dans quelles conditions, quand vont-ils y arriver? Florin Ciţu : Toutes les communications sur les 50 patients sera prise par le Ministere de la Sante. J`ai parle a M. Cseke, il fera la communication, des qu`il y aura de nouvelles informations il les rendra publiques. Journaliste :Nous comprenons que les hopitaux du pays sont pleins, ceux d`État. Avez-vous pense a un partenariat quelconque avec les hopitaux prives pour avoir encore des places? Et quelles mesures avez-vous prises jusqua present? Florin Ciţu: Il y a une discussion dans ce sens aussi, de partenariat avec les hopitaux du secteur prive. Il y a aussi les hopitaux publics qui peuvent encore en offrir dans la periode a venir. Nous avons dit et nous approchons de vers ... Jai dit que 2.000 lits sont la cible où nous voulons aller. Nous avons deja alloue plus de 1.000 lits au debut de cette vague 4 en septembre. Il y avait environ 600, il y en a maintenant 1.700. Vous avez vu que chaque fois nous en ajoutons . Nous examinons toutes les variantes pour nous assurer que nous avons tout. L`Hopital Pipera a deja 30 personnes la-bas. Nous verrons quelles sont les meilleures variantes et nous allons toutes les utiliser. Mais, je le repete, la solution ... Alors maintenant, nous essayons de /../ au milieu de la vague 4 et le systeme de sante est sous pression, mais pour reduire la pression sur le systeme de sante, nous avons besoin de nous vacciner. C`est la seule solution que nous avons, la vaccination est la seule solution qui permettra de reduire la pression sur le systeme de sante. Journaliste Il y a des voix de la societe civile qui disent que dans ces hopitaux modulaires, comme le Letcani, par exemple, ou de Pipera, on ne respecte pas les regles sanitaires. Il y a meme un message de Oana Gheorghiu sur Facebook. Florin Ciţu : Jai vu lhopital, sachez j`ai parle a des gens qui etaient la-bas et au printemps et ils ont declare que, souvent, les conditions y sont meilleures que dans dautres hopitaux. Sachez que ces gens-la ont travaille, ont beaucoup travaille, les conditions sont bonnes. Il y a 100 lits maintenant, chacun avec de loxygene, des salles où il y a des personnes individuelles, un lit, une personne, loxygene. Ils sont ok pour le moment. Merci! Journaliste Bonjour! Monsieur le Premier ministre, je voulais demander ce qui se passe aux administrations locales où il ny a pas suffisamment dargent pour les systemes de chauffage centralise. Je comprends que beaucoup de maires, y compris les liberaux, y compris que celui de Mangalia, par exemple, Radu Cristian, annoncent quils couperont tous les investissements pour l annee prochaine, parce que les budgets sont construits en fonction des prix qui en fait ne peuvent pas couvrir les coûts des systemes de chauffage centralise. Que peut-on faire dans ce cas? Florin Cițu: Ce sera une solution - du budget de lÉtat - pour completer la subvention pour ces maires. Une autre solution nexiste pas a ce moment. Journaliste Donc, juste a la rectification du budget? Florin Cițu : A la rectification ... on peut le faire meme avant, nous examinons plusieurs variantes, mais il est vrai, ils sont partout dans le pays, ce probleme a emerge dans tout le pays. Je repete, la solution de prix de lenergie devra etre une pour toutes les entites, il s`agit du consommateur menager, le consommateur non-domestique, nous avons ces autorites locales qui ont une subvention sur Gigacalorie, etc. Pour tout nous trouverons une solution. On peut penser deja report des factures, etc. Nous avons ces solutions si nous regardons. Journaliste Et largent necessaire où le prendra le gouvernement, car nous comprenons quil ny en a pas tant, meme pas dans le fonds de reserve. Florin Cițu: Le fonds de reserve peut etre alimente, il y a des revenus supplementaires ... Journaliste Oui, mais seulement a la rectification du budget. Florin Cițu : Il est possible meme avant. Art.54 de la loi 500 dit tres clairement, mais vous verrez, les recettes budgetaires sont plus grandes que nous avons estime et nous pouvons completer. De plus, nous avons les dividendes des societes appartenant a lÉtat qui cette annee seront utilisees pour soutenir cet effort. Journaliste Oui. Et je voulais vous vous demander: combien de medicaments a achete le Ministere de la Sante jusquen Octobre, depuis le debut de lannee, aux patients de traites avec coronavirus? Florin Cițu : Je vais demander a quelquun maintenant de vous donner toutes les informations depuis le debut de lannee. Jai celles, je vous ai donne celles de septembre, combien il y en a eu en Septembre. Journaliste Oui. Je voulais que vous nous disiez depuis quand, clarifier ici, parce que vous avez parle un peu plus tot de la reduction du programme de week-end pour les activites economiques, a partir de quelle date elle pourrait appliquer, cette mesure? Florin Titu: Nous ne la prenons pas en compte. Je vous ai dit que ce sont des propositions, mais a ce moment je pense que letape suivante consiste a demander a lutilisation du certificat vert pour le deplacement. Journaliste: Depuis quand pourrait-elle sappliquer? Florin Cițu : Elle devrait etre prise aussi tot que possible. Jai parle au ministre de la Sante et je dois aussi parler a M. Arafat, avec le CNSU, mais je proposerais aussi rapidement que possible. Journaliste: Je comprends. Et vous parliez de prix, vous avez dit, je cite, jespere juste que nous navons pas manque une mesure dans le passe, pour reduire maintenant les prix. De quoi parliez-vous? Florin Cițu : Oui. Je pense, parce que j`ai vu les estimations de la Banque centrale, je vous le dis maintenant, je regarde levolution de linflation. Il est clair que cest une surprise et je veux savoir, si la Banque centrale nous dira si c`une surprise temporaire ou si elle est permanente. Si elle est permanente, il aurait ete beaucoup mieux dattaquer dans le passe quaujourdhui, car cest leffort serait beaucoup plus eleve maintenant de reduire linflation, mais la Banque centrale a les meilleures mesures et les prendra dans la periode a venir. Merci. Journaliste: Bonjour. Si la coalition nest pas restauree et que PNL perd la gouvernance, vous craignez de payer avec la position de president pour cela? Florin Cițu : Vous avez beaucoup de scenarios la-bas. Allons-y premierement, nous avons maintenant une situation, nous essayons de la resoudre a ce moment-la et nous verrons quelles sont les prochaines etapes. Journaliste: Et si le president fait une deuxieme nomination en votre personne, ne pensez-vous pas que ce soit la porte ouverte vers les anticipees? Florin Cițu : Vous savez tres bien que nous, quand lUSR a decide daller a cote du PSD et de l`AUR, je lai dit tres clairement que toutes les variantes sont sur la table, et nous avons dit que nous ferions ce quil mieux vaut pour les Roumains et PNL. À l`heure actuelle, nous continuons a gouverner la Roumanie et nous venons avec des mesures pour les Roumains, parce que nous sommes responsables, nous navons pas quitte la gouvernance et nous continuons de le faire. Nous verrons quelles sont les decisions de la periode a venir et nous prendrons les meilleures mesures pour le PNL et pour les Roumains, mais cest vrai, tous les scenarios sont sur la table. Journaliste: Et je vous demande une clarification concernant le certificat vert et pourquoi vous dites, qu`il soit utilise dans toutes les activites economiques, ici, je pense magasins. Cela signifierait une restriction de lacces des acheteurs basee sur ce certificat vert? Florin Cițu : Ce nest pas une restriction, c`est juste un tri. Si l`on est vaccine, si l`on on a passe par la maladie, si l`on est teste, donc il y a trois variantes simples. Ainsi, lorsque vous allez chez le medecin, on doit se faire tester sur votre propre argent si vous voulez aller a lhopital. Journaliste Vous allez donc aller sur lidee d`imposition ... Florin Ciţu: Jirais sur lidee dutiliser le certificat vert y compris dans les magasins, oui. Journaliste Supermarches, Hypermarches? Florin Ciţu : Oui. Jirais sur cette idee, oui. Journaliste Et je voudrais toujours expliquer la situation au Ministere de la Sante de juillet a septembre, vous avez dit quaucune opinion navait ete donnee, alors ... Florin Ciţu : Oui, je vais demander a mes collegues de venir ... Ttoute la procedure est plus longue, ce qui est arrive, je demande a mes collegues de communiquer, du Ministere de la Sante, exactement ce qui est arrive a cette procedure, elle est est plus longue et na pas de sens a la lire ici, mais je vais demander a mes collegues de vous montrer exactement toutes les etapes qui ont ete faites a ce moment-la. Daccord, il y a de la bureaucratie, mais le role dun ministre est de resoudre des problemes. Journaliste Mais si la mesure du certificat vert utilise dans les supermarches est prise, elle sera pris seulement par un gouvernement avec pleins pouvoirs, donc apres ... Florin Ciţu Nous pouvons la prendre au Parlement roumain et nous pouvons apporter des modifications, il y a plusieurs choses. Journaliste : Bonjour ! Je reviens pour des precisions. En parlant de ce que vous avez dit, cette mesure avec le certificat, je me souviens que M. Bode expliquant quun gouvernement interimaire ne peut pas donner de nouvelles restrictions selon les decisions du CNSU qui passent par le gouvernement, donc pratiquement tous ces changements vont au Parlement, a cette loi approuvant lordonnance. .. Florin Ciţu : Nous avons fait une proposition aujourdhui... Justement, il y a des changements que nous apportons a lapprobation de lordonnance, mais je dis quen regardant les mesures, ce serait lune des meilleures mesures, je pense, de mon point de vue , l`utilisation du certificat vert. Journaliste : Cela signifie que la semaine prochaine, a notre connaissance, ce projet devrait passer a la Chambre la semaine prochaine, le certificat vert est requis la semaine prochaine. Le test est-il reintroduit, car je sais que cest une decision que vous avez prise au sein du parti, et cela signifie-t-il que ceux qui vont travailler doivent aussi avoir un certificat vert ? En gros, une sorte de test obligatoire ? Florin Cițu : Non. Nous avons fait ce projet de loi uniquement pour le systeme de sante, public et prive et IGSU et aviation, les autres ne sont pas inclus, les autres institutions. Mais pour les prives, non... le certificat vert nest pas pour les salaries, vous savez tres bien que cela a ete le cas aussi jusqua present. Journaliste : Je sais. Je me demandais si ca allait etre ? Florin Cițu : Si les specialistes... Il y a des commissions de la sante au Parlement roumain et nous devrions leur parler, sils le jugent approprie, nous verrons et analyserons. Mais pour le moment ce nest pas une proposition. Journaliste : Et encore une precision, vous avez dit que vous pouvez financer le fonds de reserve, meme si nous parlons dun gouvernement interimaire, pratiquement jusqua present, nous avons vu que cela ne sest produit que par le biais de rectifications budgetaires. Si oui, quand et quel montant sera verse au fonds, quel sera le montant je comprends quil y en a maintenant 38 millions ? Florin Cițu : En fonction des besoins, sil y a des besoins nous completerons le fonds de reserve. Il y a une difference ... Journaliste : Est-ce que cela peut etre fait par Arrete de Gouvernement ? Florin Cițu : Cela peut se faire de plusieurs manieres, cest dans larticle 54 de la loi 500/2002. Journaliste : Alors on va attendre... ? Florin Cițu : Si necessaire. Pour linstant, aujourdhui nous avons eu, nous avons de largent dans le budget, dans le fonds de reserve, nous avons complete au Ministere de la Sante. Journaliste: Maintenant, il y a 28 a ce que nous comprenions ... Florin Cițu : Oui. Et si nous avons besoin de completer, nous completons. Il ny a pas besoin en ce moment. Merci! Journaliste : Un clarification si possible, en lien avec les certificats verts. Tout dabord, si vous avez eu une discussion sur le sujet avec les deputes liberaux et quels seraient les amendements a loption la variante retenue au Senat? Florin Cițu : Je nai pas entendu la question... Journaliste : Au sujet des certificats verts. Florin Cițu : Non. Cest une proposition que nous avons discutee avec le ministre de la Sante, Cseke Attila, nous la prendrons discuter dans les groupes parlementaires, cest juste une proposition que jai faite, jen ai discute avec le ministre et nous irons avec elle aux groupes parlementaire. Journaliste : Et en avez-vous discute avec les deputes liberaux ? Florin Cițu : Non. Jai dit que nous la discuterons dans des groupes parlementaires. Merci beaucoup! Merci. 2021-10-14 13:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_1634218608big_image_1_resize.jpgȘedința de guvern din 14 octombrieȘtiri din 14.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-10-14 13:11:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-14-02-07-54big_image_13_resize.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul Sănătății, vicepreședinte al CNCAVȘtiri din 12.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-vice-president-de-la-cncav1634129343Valeriu Gheorghiţă: Bonjour! Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Je voudrais commencer par apporter quelques precisions concernant ladministration de la dose 3 du vaccin COVID-19. Tout dabord, nous savons que le 28 septembre, en Roumanie, a debute ladministration dune dose de rappel, qui se fait au moins 6 mois apres le premier calendrier de vaccination, que ce calendrier de vaccination ait ete effectue ou non avec le vaccin de Pfizer , le vaccin de Moderna ou le vaccin dAstraZeneca. Il etait important davoir au moins 6 mois entre la dose 2 et cette dose de rappel. Tout dabord, il est fortement recommande pour les personnes qui sont dans des categories vulnerables et ici il y a les plus de 65 ans, les personnes atteintes de maladies chroniques et celles qui ont un risque accru de maladie en raison de la nature de la profession quelles exercent : personnel medical, le personnel des centres dhebergement, le personnel de leducation etc. aussi les autres categories de personnes, peuvent se vacciner y compris les personnes de la population generale apres six mois au moins de la dose 2, sans une recommandation speciale a cet egard. On sait que le 4 octobre, lAgence europeenne des medicaments a termine lanalyse des donnees scientifiques et a recommande la possibilite de ladministration de cette dose de rappel, ou dose de rappel, comme on lappelle aussi, au moins 6 mois apres la dose 2 du premier calendrier de vaccination. Donc, dans cette situation, nous parlons dun schema deux plus un, deux doses a la premiere vaccination et un rappel apres au moins 6 mois. Il y a une autre recommandation de lAgence europeenne des medicaments, de la meme date, le 4 octobre, qui cible les personnes gravement immunodeprimees, gravement immunodeprimees, il s`agit ici des personnes post-greffe, soit une greffe dorgane solide, soit une greffe de cellules souches hematopoïetiques, des patients atteints des neoplasmes, les patients oncologiques, soit en traitement actif, soit les patients oncologiques qui sont a des stades avances de la maladie, et dautres categories de personnes qui ont un statut immunitaire precaire, qui ont une immunite tres affaiblie, du fait de traitements, ou de la cause de certaines maladies , ou alors ils sont nes, sont ces immunodeficiences primaires. Dans ces situations, les donnees scientifiques montrent quapres les deux premieres doses de vaccin, le pourcentage de ceux qui developpent des anticorps a valeur protectrice est quelque part estime a environ 40%, ce qui est bien en dessous de la valeur que nous trouvons, en dessous du pourcentage que nous trouvons au reste de la population vaccinee avec deux doses. Et alors les donnees ont montre que lajout dune dose supplementaire, une dose trois, a ces deux doses initiales, entraine une augmentation de la reponse immunitaire de 35 a 50 % de ceux qui nont pas repondu apres les deux premieres doses. Donc chez ces personnes avec une immunosuppression severe le calendrier vaccinal initial aura trois doses, donc dans cette situation la dose 3 doses depuis le debut, dose espacee de trois a au moins 28 jours, donc un mois apres la dose 2, et toujours ces personnes il est tres probables quapres au moins six mois, elles peuvent avoir egalement besoin dun rappel. Donc, dans cette situation particuliere, nous parlons dun schema 3 + 1. Pour ces categories de personnes, gravement immunodeprimees, il est necessaire davoir la recommandation du medecin specialiste, du medecin traitant qui supervise et soigne la maladie respective - quil sagisse, je le repete, de greffe, de cancer ou dautres types de traitements. . Le patient se presente avec cette recommandation au centre de vaccination, la recommandation est conservee dans le dossier de triage medical et le patient recevra trois doses de vaccin. Pour le vaccin BioNTech / Pfizer, le calendrier a trois doses comprend la premiere administration, la deuxieme dose, qui est donnee toutes les trois semaines, et la troisieme dose, qui est donnee apres quatre semaines supplementaires. La premiere dose est administree pour le vaccin Moderna, la deuxieme apres quatre semaines et la troisieme apres quatre semaines supplementaires. Il sagit en fait dun calendrier vaccinal qui comprend trois doses des le debut, et cest ce quon appelle la dose 3 ou dose supplementaire, dose supplementaire, telle que votee dans les recommandations officielles. Car cette confusion sest creee au niveau de la population : dose 3 - la meme chose avec une dose de rappel, la meme chose avec une dose /.../ cest celle qui est administree au bout de six mois au reste des categories de personnes, au reste de la population. Pour la dose 3 qui est incluse dans le premier regime, dans les categories gravement immunodeprimees, je le repete, une recommandation speciale du medecin specialiste qui traite les maladies respectives est necessaire. Pour la dose de rappel, qui est prise apres au moins six mois, aucune recommandation particuliere nest necessaire. Aujourdhui nous avons poste sur la page RO-Vaccination quelques images a ce sujet pour simplifier la comprehension de ces deux recommandations. A ce titre, la population doit poursuivre le processus de vaccination pour ladministration de la dose de rappel qui - on le voit dapres toutes les donnees scientifiques - retablit apres au moins six mois lefficacite des vaccins aux niveaux precedemment connus, a savoir plus de 95 % de protection contre linfection et plus 97% de protection contre les formes severes. Un autre sujet que je voudrais porter a votre attention est lie aux personnes qui ont ete vaccinees a letranger avec des vaccins non autorises par lAgence europeenne des medicaments - par exemple Sinovac, Sinopharm, Spoutnik et autres. Ainsi, pratiquement, les vaccins qui nont pas ete autorises par lAgence europeenne des medicaments et, en tant que tels, ne sont pas reconnus et utilises en Roumanie. Dans ces situations, sur demande, ces personnes peuvent etre revaccinees, de sorte quelles reprennent pratiquement leur calendrier de vaccination, au moins 30 jours apres avoir termine le calendrier quelles ont effectue avec ces types de vaccins. Fondamentalement, cela part du principe dune personne qui a des antecedents de maladie et qui peut etre vaccinee avec un schema complet. Pourquoi ai-je pris cette decision ? Parce que nous avons recu plusieurs demandes a cet egard de personnes vaccinees dans dautres pays, avec des vaccins, je le repete, non autorises et non reconnus en Roumanie, netant pas soumis a lautorisation de lAgence europeenne des medicaments, et contre lesquels nous navons toujours pas assez de donnees sur lefficacite et lefficience. Et puis, il est tout a fait naturel que ces personnes puissent beneficier de la vaccination, avec des vaccins autorises et reconnus en Roumanie. Je voudrais aussi rappeler et peut-etre mieux expliquer une question qui a ete discutee dans le domaine public ces derniers temps, liee a la duree de validite du vaccin de la societe BioNTech/Pfizer, a savoir : le 10 septembre, lAgence europeenne du medicament a autorise lextension de la periode de stabilite du vaccin de BioNTech / Pfizer, qui est stocke a des temperatures comprises entre -90 degres et jusqua -60 degres. Pourquoi? Car toutes les etudes de stabilite ont montre que, pendant neuf mois, le vaccin conserve toutes ses qualites et genere les memes donnees dimmunogenicite. Ainsi, le 10 septembre, la decision de lAgence europeenne du medicament a ete de prolonger la duree de validite des lots de vaccins de BioNTech/Pfizer qui sont produits et stockes a cette ultra-basse temperature, decision qui sapplique retroactivement et les lots recus et conserves a ce regime de temperature. Évidemment, elle ne sapplique pas aux lots de vaccins issus de cette chaine du froid. Il sagit dune decision commune a tous les pays de lUnion europeenne et ne sapplique pas particulierement aux lots recus par la Roumanie. Ainsi, a lheure actuelle, le 27 septembre, en Roumanie, lAgence nationale des medicaments et dispositifs medicaux, a la demande du Ministere de la Sante, a autorise, sur la base, je le repete, la decision de lAgence europeenne des medicaments, de prolonger la periode de validite de trois mois supplementaires pour tous les lots de vaccins qui sont deja recus en Roumanie et qui sont dans le regime de stockage de -80 degres. Elle ne sappliquera en aucun cas aux vaccins sortis de cette chaine du froid ou pour lesquels la chaine du froid a ete interrompue dune maniere ou dune autre. Il y a eu six lots de vaccin, et nous parlons ici de la situation du 24 septembre, qui avait un total de 371. 000 doses qui ont expire le 30 septembre, selon la validite initiale, deux lots de vaccin avec un nombre denviron 999.000 doses qui expire le 31 octobre et un lot denviron 436.000 doses expirant le 31 decembre. Parmi celles-ci, sur les six premiers lots arrives a expiration le 30 septembre, environ 137.000 doses, au moment de la decision de lAMN, le 27 septembre, netaient plus dans la chaine du froid -80 degres puis elles ont ete retirees, etant donne que le 30septembre, la periode de validite a expire. Et les autres, environ 200.000 doses, 230.000 doses qui etaient a -80 degres, ont une duree de validite prolongee de trois mois, de sorte qua lheure actuelle, en Roumanie, toutes les doses recues de la societe BioNTech / Pfizer qui ont ete en permanence stockees a -80 degres ont la date dexpiration la plus proche fin decembre. De plus, nous reimprimerons sur le certificat de vaccination, sur le certificat, la date de peremption. Lorsque la troisieme dose a ete introduite sur le certificat de vaccination, etant donne quil y avait eu beaucoup de confusion dans la premiere etape, la population a compris que la date de peremption signifiait la date d`expiration de la protection vaccinale ou la date de peremption de l`attestation, on a considere que peut-etre il peut ne plus etre utile dimprimer cette date de peremption du lot de vaccins. Nous avons reconsidere cette decision et elle sera reimprimee sur le certificat dans les prochains jours, afin que pour chaque lot il y ait cette date de peremption, afin que les gens sachent le plus clairement possible quil ne sagit pas de vaccination avec des vaccins perimes. Je le repete, cette decision de lAgence europeenne des medicaments sapplique a tous les pays de lUE et concerne a la fois les vaccins produits depuis le 10 septembre et ceux qui ont deja ete recus. On sait dailleurs quil y a eu des decisions similaires, basees sur des etudes de stabilite, lorsque, par exemple, initialement le vaccin de BioNTech/Pfizer a ete conserve a temperature ambiante, deux degres, pendant cinq jours. Par la suite, des etudes de stabilite ont permis dallonger cette periode a 30 jours, precisement parce que les donnees scientifiques montraient que les proprietes du vaccin etaient maintenues. Ce sont, pour le moment, les donnees liees a cette variation de lextension de la periode de validite. De plus, jusqua present, avec une dose de rappel - et je parle ici dune dose de rappel apres au moins six mois - un total denviron 386.632 personnes ont ete vaccinees. Parmi celles-ci, les personnes vulnerables, cest-a-dire les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes de plus de 65 ans ou les patients hospitalises dans les centres sociaux representent 63,5%, en valeur absolue 245.487 personnes du groupe a risque vulnerable - ont ete vaccinees et avec cette dose de rappel. Le personnel medical, qui a egalement recu une dose de rappel, est de 92.956 personnes, soit un pourcentage denviron 24 % du nombre de personnes vaccinees avec la dose de rappel. Aussi, les personnes en education, les employes en education, environ 20 439 personnes, qui ont egalement recu cette dose de rappel, ce qui signifie un pourcentage denviron 5,2 % - le reste des categories seleve a un pourcentage de 7,2 % de personnes qui servent des activites essentielles et qui a egalement recu cette dose de rappel. En ce qui concerne la vaccination au niveau des ecoles, jusqua present, environ 800 actions ont ete menees ou sont en cours visant a informer sur les avantages et limportance de la vaccination au niveau scolaire, qui se deroulent toutes dans environ 34 comtes. Il existe egalement 48 centres de vaccination installes dans les unites denseignement pre-universitaire, dans les ecoles ; environ 1. 012 eleves et environ 348 enseignants ou personnels de soutien ou proches ont ete vaccines dans ces structures mais aussi avec des equipes mobiles. Nous voudrions dire que lactivite de vaccination dans les unites educatives sera realisee pendant une periode denviron deux mois, tant pour lenseignement pre-universitaire que pour lenseignement universitaire, pour la dose un, se poursuivant plus tard pour la dose deux, pour la dose qui remplir le calendrier de vaccination. Concernant lactivite des centres de vaccination en ce moment, je peux vous dire quenviron 70 % des centres de vaccination actifs qui avaient des horaires de travail reduits sont revenus a la normale, du fait de laugmentation de ladressabilite des personnes a la vaccination. Aussi, environ 36 % des centres qui avaient temporairement suspendu leur activite ont repris leur activite, soit environ 88 centres sur 246 qui avaient temporairement suspendu leur activite ; et environ 48,5% des flux qui ont ete arretes pour le moment ont repris leur activite. En gros, on parle actuellement dun nombre de 668 centres de vaccination actifs au total, avec un nombre de 895 cabinets de vaccination sur les 4 types de vaccins. Pour le vaccin Johnson and Johnson, pour lequel on constate une augmentation de ladressabilite, il existe actuellement 97 centres actifs, avec 120 cabinets de vaccination. Depuis cette semaine, le Ministere de la Defense nationale a rendu operationnels 11 centres de vaccination avec le vaccin Johnson and Johnson dans 10 hopitaux militaires, où il existe egalement des centres de vaccination avec le vaccin BioNTech-Pfizer, et a Bucarest a Policlinica Cobălcescu, au Centre medical de diagnostique. Aussi, la vaccination au niveau des cabinets de medecine familiale, il y a 2.939 cabinets de medecine familiale qui enregistrent des activites de vaccination, il y a un nombre en augmentation par rapport a la periode precedente, et environ 488.895 patients ont ete vaccines a ce jour, des personnes, la majorite, 53%, des zones rurales. Concernant la vaccination dans les unites hospitalieres, dans les hopitaux publics, il existe 153 hopitaux publics, dans lesquels 13 472 personnes ont ete vaccinees a ce jour. Je peux vous dire quici cette semaine, nous avons constate une augmentation de 41,4 % du nombre de patients vaccines, par rapport a la semaine derniere, où le nombre total etait de 9 525 patients. En outre, il existe 27 hopitaux prives dans lesquels 2.429 patients ont ete vaccines jusqua present et ici, il y a une augmentation par rapport a la semaine precedente, denviron 5%. Concernant le nombre de personnes vaccinees avec la dose 1, la semaine precedente, dans la semaine du 4 au 10 octobre, le nombre total de personnes vaccinees avec la dose 1 est denviron 169 865 personnes, soit environ 20 % de plus que la semaine precedente, où 137 118 personnes ont ete vaccinees. Couverture vaccinale au niveau national, de la population totale, soit 19,3 millions dhabitants population residente, selon lInstitut National de la Statistique, le taux de couverture vaccinale est denviron 30%, et de la population eligible sur 12 ans le taux de couverture vaccinale est denviron 34%. Concernant la couverture vaccinale au niveau de Bucarest et au niveau des departements, a Bucarest aujourdhui le taux de couverture vaccinale est denviron 54,03 %. Il y a trois departements qui ont un taux de couverture vaccinale superieur a 40%, Cluj 48,75%, Sibiu 41,87% et Constanța 41,3%. Il y a 20 departements qui ont un taux de couverture vaccinale compris entre 30 et 40 % et les 18 autres comtes qui ont une couverture vaccinale comprise entre 20 et 30 %. Jusqua present, au moins 5,79 millions de personnes ont ete vaccinees avec une dose, avec un calendrier vaccinal complet de 5,54 millions de personnes ; et la couverture vaccinale par tranches dage, dans la tranche dage 50-59 ans, la couverture vaccinale est de 41,14%, dans la tranche dage 60-69 ans, 41,3%, nous avons une legere augmentation dans la tranche dage de plus de 80 ans, est 20,3%, et dans le groupe dage 12-15 ans nous avons presque 7% comme niveau de couverture vaccinale, et a 16-19 ans le pourcentage de couverture vaccinale est denviron 23,5%. Pratiquement, nous avons une augmentation par rapport a la semaine precedente de quelques pour cent. Il y a 190.343 adolescents et jeunes ages de 16 a 19 ans qui ont recu au moins une dose de vaccin et environ 58 000 enfants ages de 12 a 15 ans qui ont recu au moins une dose de vaccin. Concernant le profil de securite au niveau national, le 11 octobre, environ 17 566 cas deffets adverses ont ete signales, avec un taux de notification de 1,6 pour 1.000 doses administrees. Sur ce, je conclus et donne la parole a M. le secretaire dÉtat Andrei Baciu. Andrei Baciu : Merci beaucoup, Monsieur le President ! Pour commencer, quelques problemes lies au certificat numerique europeen pour COVID. Il y a 4.930589 certificats emis au 12 octobre ; de meme, environ 95 % sont des certificats delivres attestant la vaccination. En ce qui concerne la vaccination chez les operateurs economiques prives, cette activite se poursuit. Il a ete complete par 627 entreprises, dont 95 dans le domaine HoReCa, et actuellement il y a 30 autres entreprises exercant cette activite. De meme, les vaccinations dans des lieux atypiques, souhaitant se rapprocher des gens - quil sagisse de foires, ou de marches, de parkings et de supermarches. Il y a 117.651 personnes vaccinees par de telles approches, dans plusieurs departements : a Galați, le service au volant de Galați a vaccine jusqua present 26.541 personnes. Concernant les missions de transport : depuis le debut de la campagne de vaccination jusqua present, environ 15.300 missions de transport ont ete realisees, avec laide denviron 40 000 personnes du ministere de lInterieur et environ 13 000 personnes du ministere de la Defense Nationale. Concernant les doses de vaccins que la Roumanie a recues : nous avons un total de 20.716. 589 doses de vaccins reparties comme suit : BioNTech / Pfizer - 13 071 689 doses, Moderna - 2.472.000 doses, AstraZeneca - 3.374. 000 doses et enfin Johnson and Johnson - 1.798900 doses. Concernant les actions et activites de don et revente : certaines actions dans ce secteur sont en cours, mais rien de plus na ete realise depuis notre derniere conference de la semaine derniere, et concernant le calendrier de livraison pour la prochaine periode : ce mois-ci nous recevrons 303.030 doses BioNTech / Pfizer ce semaine et le meme nombre la semaine prochaine - 303. 030 doses de Pfizer. Pour Moderna, les doses pour cette semaine sont de 355. 200 doses, et les livraisons pour la fin du mois sont incertaines. Il en va de meme pour le vaccin Johnson and Johnson : en plus des livraisons de la semaine derniere, les livraisons de cette semaine sont de 300 000 doses, et dici la fin du mois les livraisons sont incertaines. Pour le vaccin produit par AstraZeneca, nous savons que ces livraisons sont pour le moment suspendues. Cest a peu pres ca. Merci beaucoup, Monsieur le President ! Valeriu Gheorghiţă : Merci beaucoup moi aussi ! Je suggere que nous commencions par les questions. Journaliste : Bonjour ! Vous avez apporte des eclaircissements sur ces doses de vaccin expirees ; il y a encore beaucoup de gens qui refusent la vaccination lorsquils demandent a voir la date sur le flacon. Que leur conseillez-vous de faire et combien de temps ces etiquettes seront-elles reimprimees? Valeriu Gheorghiţă : Tout dabord, il ne sagit pas de doses expirees. Il y a des doses qui etaient valables et dont le delai a ete prolonge de trois mois supplementaires, qui se trouvaient, je le repete, a une temperature de -80 degres, conservees, sans quil y ait rupture de cette chaine du froid. Cela a ete et est applique dans tous les autres pays et cest quelque chose qui est attendu a lavenir - pour prolonger les periodes de stabilite pour la plupart des vaccins. On sait par exemple que Johnson and Johnson a une stabilite de deux ans a -20 degres. Il est tres probable qua lavenir nous aurons de telles prolongations de la periode de stabilite, et implicitement, de validite, car elle doit etre suffisamment longue pour que les vaccins restent stables. Nous ne parlons donc en aucun cas de doses perimees. Bien sûr, les lots deja recus portaient un terme inscrit, dont la periode de stabilite etait connue, et implicitement, de validite, mais il est extremement difficile de retirer ces lots, car cela signifie une interruption de la chaine de froid. Cest pourquoi cette periode de validite a ete corrigee conformement a la decision de lAgence europeenne des medicaments, dans le Registre electronique national des vaccinations, où se fait cette gestion des stocks, a partir de laquelle on peut savoir quelles sont les doses, a partir de quel lot viennent de la validite et ainsi de suite. Et cette date de validite sera imprimee dans la prochaine periode, je pense que dans les prochains jours cette situation sera resolue, dun point de vue technique, sur le certificat que chaque personne possede, quil recoit au moment de la vaccination. Nous ne parlons donc en aucun cas de doses perimees. Ceux qui ont ete retires de ce regime de temperature de -80 degres au moment de la decision de lAgence europeenne des medicaments puis de la NMA, ont perdu leur validite et sont deja obsoletes. Il y a 137.000 doses qui ont ete retirees. Donc, de toute facon, on ne parle pas de doses qui ont ete administrees dans les centres de vaccination et qui sont en dehors de la periode de validite. Journaliste : Pensez-vous quil y ait des centres de vaccination en continu dans la Capitale ? Car il y a aussi beaucoup de gens qui demandent sils peuvent se faire vacciner a tout moment. Valeriu Gheorghiţă : Je peux vous dire que nous prevoyons, dans la prochaine periode, dorganiser un marathon de vaccination dans plusieurs centres de vaccination de la Capitale, mais nous devons finaliser, en ce moment, tous les details logistiques, lies au personnel medical qui doit servir une telle activite. Nous identifierons davoir un centre de vaccination qui ait une plus grande capacite dans chaque secteur et, en meme temps, davoir ce type dactivite. Je ne peux pas vous donner, pour le moment, la periode durant laquelle cet evenement aura lieu, mais, des que possible, dans les deux prochaines semaines, nous ferons probablement cet evenement. On est en train de le prepare. Nous etablissons tous les details et nous vous enverrons, a temps, les informations necessaires pour etre connues. Chaque centre de vaccination et chaque departement, en collaboration avec la Direction de la sante publique, peuvent prolonger la periode de travail, le programme dactivite du centre, en fonction de ladressabilite que les personnes, la population ont dans les centres respectifs. Il y a donc, de ce point de vue, suffisamment de liberte pour adapter lhoraire de travail aux exigences des gens. De plus, les gens peuvent se faire vacciner dans les cabinets de medecine familiale, dans les hopitaux, lorsquils sont hospitalises et lorsquils arrivent a lhopital, et cest une chose importante, et aussi dans les centres de vaccination, qui ont actuellement un programme etendu, la plupart d`entre eux, et où on peut se presenter directement, avec le bulletin ou avec la programmation dans la plate-forme. Journaliste : Combien de temps durera le marathon ? Valeriu Gheorghiţă : Ce sera probablement le week-end, le meme, vendredi, samedi, dimanche. Journaliste : Le week-end. Journaliste : Bonjour ! Nous savons quil y a beaucoup de gens qui restent chez eux, en etant positifs, jusquau dernier moment. Nous avons un record absolu de deces aujourdhui. Que se passe-t-il, pourquoi les gens restent a la maison, je ne sais pas, peut-etre avez-vous parle a vos collegues medecins, et les horaires de traitement sont restes les memes ; Dans la derniere vague, avec les formes legeres ou moyennes sont restees a la maison. Maintenant, nous avons des personnes atteintes de formes graves qui ne peuvent pas se rendre a lhopital. Valeriu Gheorghiţă : Ici, je pense que le message aux gens doit etre tres clair, a savoir, lorsque lon nous diagnostique une infection au SARS-CoV-2, que nous fassions ce test seul a la maison, ou que nous le fassions en laboratoire, nous devons aviser le medecin de famille, qui doit evaluer les facteurs de risque, cest-a-dire notre age, quelles autres maladies chroniques nous avons en evidence, quels traitements nous prenons pour ces maladies et, selon la situation dans laquelle nous nous trouvons, nous sommes une personne agee , nous avons dautres maladies associees, cest tres bien daller a lhopital pour une evaluation, afin de savoir exactement comment on va, davoir une consultation specialisee, de faire une radiographie et des analyses de sang et, si ce nest pas une hospitalisation, rentrer a la maison avec une recommandation de traitement, puis un suivi par le medecin de famille. De plus, le medecin de famille, dans la surveillance quil effectue pour chaque patient, peut identifier, a lavance, les signes avant-coureurs vers lesquels le patient doit se tourner a nouveau vers un service medical de lhopital, afin de reevaluer et, eventuellement, reconsiderer lindication dadmission ou non. Mais si on reste a se soigner a la maison, sans garder le contact avec le medecin de famille, alors il est tres possible dignorer certains signes dalarme, de ne pas les reconnaitre et, effectivement, de se rendre a lhopital alors que la maladie est deja aggravee. et lorsque les dysfonctionnements respiratoires et dautres organes sont deja gravement touches. Donc, le message est tres simple : apres le diagnostic, nous devons contacter le medecin de famille et, de cette facon, nous pouvons prendre les decisions les plus sages, si nous allons a lhopital ou si nous restons a la maison, seulement avec le traitement qu`on nous recommande et la surveillance. Journaliste: Il existe aussi des traitements qui ne sont pas reconnus en Europe, y compris en Roumanie, mais que les medecins recommandent aux patients de prendre de letranger, notamment de la Republique de Moldavie. Les patients recevant de tels traitements sont-ils en securite ? Valeriu Gheorghiţă : Ce sont des medicaments qui sont autorises et mis sur le marche, ce sont donc des medicaments qui ont montre un profil dinnocuite et un profil defficacite pour dautres infections, generalement pour les virus de la grippe saisonniere ou dautres coronavirus, dans la mesure où lefficacite a ete prouvee pour le SARS -Infection au CoV-2, ici, en effet, il existe un certain nombre de donnees, issues detudes, qui montrent generalement une efficacite superieure lorsque ces traitements sont pris tot apres le debut de la maladie, et pas trop tard. Car quand on les prend tardivement, lefficacite des antiviraux est reduite. De plus, les benefices sont plus eleves pour les personnes a risque, pour les personnes vulnerables qui ont un risque plus eleve de developper une forme severe de la maladie. Mais je voudrais dire un autre element important, pour le moment, quel que soit le type de traitement dont nous parlons pour COVID-19, il ny a pas de composante de therapie qui soit associee dans une tres large mesure a la reduction du risque de deces. Cest pourquoi la prevention est tres importante et la reduction du risque de contracter une forme grave et nous ne pouvons le faire que par la vaccination, et aussi une evaluation rapide dun patient a risque, patient age ou malade chronique, histoire de commencer un traitement tot, afin de reduire le risque dune forme severe et plus tard a lhopital. Cest lapproche, quand on vient chez le medecin tres tard, quand la maladie est tres avancee, quels que soient les moyens de traitement dont on dispose, les benefices sont reduits. Journaliste : Et une question pour le secretaire dÉtat, pouvez-vous nous dire quelque chose sur les tickets, les vouchers qui devraient arriver aux centres de vaccination, quand cela arrivera-t-il ? Merci. Andrei Baciu : Concernant les vouchers pour ceux qui sont vaccines avec le schema complet pendant cette periode, la bonne nouvelle est quils ont deja commence a etre livres, je pense quil y a environ huit departements qui ont deja livre aux centres de vaccination et, aujourdhui, Je pense quil est egalement livre au niveau de Bucarest, autour de 15.000 vouchers. Environ 20 autres departements livrent ces vouchers aux centres de vaccination et 10 a 12 autres departements livreront dans un proche avenir. Il sagit dun processus en cours, mais il est certain que lacquisition par la DSP de ces titres est terminee. De cette facon, je lance un nouvel appel a tous ceux qui veulent beneficier de ces vouchers, pour tous ceux qui sont vaccines avec le regime complet pendant cette periode, cinq vouchers de 20 lei, au total 100 lei. Merci. Journaliste : Il y a eu une analyse recente de lintention de vaccination actuelle parmi la population et quelles sont les principales raisons pour lesquelles la vaccination est toujours refusee, compte tenu des informations qui ont ete faites ces derniers mois, je pense donc a adapter dune certaine maniere ou dune autre les messages sur le besoin que les gens ont? Valeriu Gheorghiţă : Les principales raisons actuellement invoquees a hesiter ou refuser de se faire vacciner sont la peur des effets secondaires, le manque dinformations - les gens repondent a ces questionnaires quils nont toujours pas assez dinformations pour decider de se faire vacciner ou non ; dautres veulent attendre, donc elles ne sont toujours pas convaincues de lefficacite, de lutilite et des avantages du vaccin et, bien sûr, il y a des gens qui, vraisemblablement, ne veulent pas etre vaccinees, sont pratiquement contre lidee de la vaccination en general le concept de vaccination et pas particulierement par rapport a COVID-19, et de ce point de vue, ce que nous avons remarque dernierement a ete une augmentation du desir de vaccination - nous parlons probablement de ce segment de population qui, au cours de la periode où le le nombre de cas a fortement baisse, a reporte la decision de vaccination. Il y a aussi une autre partie des hesitants, qui, pour le moment, ont une perception differente du risque de maladie et de la peur de la maladie et de tout ce qui est associe a la maladie et a ses complications a long terme. Ce sont les raisons pour lesquelles les gens choisissent generalement de se faire vacciner. Notre recommandation est tres claire, en particulier, je le repete, les vulnerables, les personnes a risque, daller se faire vacciner le plus tot possible, meme si, pour les vaccins qui impliquent ladministration de deux doses, il faut au moins un mois pour atteindre protection maximale; meme ainsi, meme apres la premiere dose, apres les deux premieres semaines de la dose un, nous avons deja des avantages, meme sils ne sont pas si grands, et, de plus, nous avons egalement un calendrier vaccinal a dose unique, de Johnson and Johnson, qui nous offre une protection dans un temps plus court. Ainsi, de ce point de vue, la vaccination reste lune des mesures tres importantes par lesquelles nous reduisons le nombre de cas graves, qui necessitent une hospitalisation et, de plus, reduit egalement le nombre dinfections, le nombre de personnes diagnostiquees quotidiennement avec le l`infection au SARS- CoV-2. Permettez-moi de vous donner un exemple tres clair : nous savons, a lheure actuelle, quune vaccination complete, un calendrier de vaccination complet, reduit le risque dinfection denviron cinq fois chez les personnes qui ont un calendrier de vaccination complet pour Delta. Si on regarde combien il y a de cas chaque jour, si on divise par cinq, on voit combien de cas nous aurions reellement eu, etant donne que nous aurions eu un taux de vaccination de plus de 80 %. De meme, le risque de deces est dix fois plus eleve, ce qui signifie quaujourdhui, au lieu davoir plus de 440 cas, nous aurions pu avoir un maximum de 44 deces. Ce sont les benefices que la vaccination, dans un pourcentage plus eleve, nous aurait apporte au niveau de la sante publique et au niveau de la population. Ce nest quainsi que nous pourrons, je le repete, reduire la pression sur le systeme de sante, sur les hopitaux, pour donner la possibilite a tous ceux qui ont besoin dune assistance medicale a la fois COVID et non-COVID, de beneficier de services medicaux specialises. Plus tot nous comprendrons cela et son importance, les avantages de la vaccination et lefficacite des vaccins, mieux nous sera, a la fois individuellement qu`au niveau de la communaute a laquelle nous appartenons. Journaliste : Bonjour. Je voudrais vous demander de combien dargent vous avez eu besoin, par exemple, pour promouvoir la campagne de vaccination, car jai vu que cetait un sujet que vous aviez lance dans lespace public, quil ny avait pas assez dargent ou quil ny en avait pas pas dargent du tout pour promouvoir cette campagne. Valeriu Gheorghiţă : Merci pour la question. Je voulais vraiment clarifier cela. Ce que je veux dire, cest que le travail du Comite est un travail de coordination. Il sagit de coordonner la mise en œuvre de la strategie de vaccination. Et nous savons que dans la mise en œuvre de la strategie de vaccination sont impliques plusieurs ministeres et institutions qui sont subordonnes ou coordonnes par ces ministeres, a commencer par le Ministere de la Sante, le Ministere de la Defense, le Ministere des Affaires Interieures, le Ministere du Developpement et en continuant avec toutes les structures, directions de la sante, publication, etc. Pratiquement, tout ce qui signifie actions logistiques, actions organisationnelles, reseau de stockage, reseau de distribution, y compris la partie communication, les fonds afferents proviennent des fonds des institutions respectives. Ce que je voulais dire, cest quil ne sagissait pas dun fonds special alloue a la campagne de vaccination, mais tout ce qui a ete fait la ete a partir des fonds et des ressources, tant humaines que materielles, des institutions etatiques. Et je vous donne un exemple tres eloquent : la plateforme de programmation - elle a ete operationnalisee a 100 % avec lappui des collegues du Service Special Telecommunications. La plateforme de telechargement du certificat vert numerique, egalement le Registre Électronique National de Vaccination, qui etait deja mis en place au niveau de lInstitut National de Sante Publique. Toutes ces installations qui nous ont permis de mener la campagne de vaccination ont ete realisees entierement avec le soutien dinstitutions de l`État, donc ce que jai dit que ce netait pas des fonds directs, c`etait des fonds indirects qui venaient de ces institutions. Merci. Journaliste : Oui, et jaurais aime vous demander combien de doses de vaccins ont expire au total depuis que la Roumanie a commence a acheter des vaccins. Valeriu Gheorghiţă : Je pense que nous avons une situation, nous vous la presenterons immediatement. Nous avons constate quil y a environ 245.381 doses manquees, ce qui represente 2,28 % du nombre total de doses recues. Rappelons que pour les vaccins qui sont en flacons multi doses le risque de gaspillage ou de sacrifice de doses est beaucoup plus eleve, cest pourquoi on sait que lOrganisation Mondiale de la Sante prevoit un pourcentage entre 10 et 25 % de doses qui peuvent etre perdues pour les vaccins qui sont en multi doses flacons. En fait, une statistique internationale montre que jusqua 40 a 50 % des doses totales de vaccin qui sont generalement distribuees sous forme de flacons multi doses peuvent etre perdues. Donc, le risque de gaspillage est tres eleve, et si on a des gens qui vont se faire vacciner et que vous avez un flacon 6 doses ou 10 doses, il est bien evident que le benefice de la personne qui veut se faire vacciner lemporte sur le au detriment de certaines doses qui sont sacrifiees car le rapport coût/efficacite est en faveur de ceux qui sont vaccines. Journaliste : Je veux clarifier un peu la troisieme dose, qui se fait apres six mois. On parle encore dans lespace public que les personnes qui ont la dose complete et qui ont traverse la maladie nont pas a prendre la troisieme dose. Alors je veux vous demander clairement : une personne qui a le vaccin avec les deux doses, a traverse la maladie et six mois se sont ecoules depuis les deux, ne fait-elle pas la troisieme dose ? Valeriu Gheorghiţă: Je peux vous dire que ces personnes nont aucune contre-indication a la vaccination. Elles peuvent etre vaccinees. La question que lon se pose evidemment : combien de benefices aurons-nous si on fait ou non cette dose de rappel apres au moins six mois ? Et ici, les donnees nous montrent quen effet, les personnes qui ont des antecedents de maladie et qui ont egalement un calendrier de vaccination complet a deux doses ont une reponse immunitaire beaucoup plus elevee et elle dure plus longtemps. Donc, dans le cas de ces personnes, la decision de faire cette dose de rappel peut etre reportee, mais cela ne veut pas dire quelles nen auront pas besoin a un moment donne. Pour linstant on ne sait pas quelle est la valeur seuil des anticorps a partir de laquelle on est convaincu que lhomme nest plus protege ou, au contraire, on est convaincu quil est protege, en tant que tel, ces personnes n`ont pas de restriction si elles veulent faire cette dose de rappel. Mais, en effet, la reponse immunitaire chez une personne qui a ete completement vaccinee et qui a traverse la maladie est beaucoup plus robuste et plus durable. Journaliste : Jai deux questions. Premierement : si des marathons de vaccination sont organises dans les departements, en dehors de Bucarest, notamment dans les comtes departements avec un taux inferieur a 30%. Valeriu Gheorghiţă : Le probleme nest pas lorganisation des activites de vaccination. Pour le moment, nous avons un suivi permanent et periodique de ladressabilite des personnes aux centres de vaccination et ainsi, en collaboration avec les Directions de la sante publique, soit nous rouvrons lactivite des centres qui ont ete suspendus - et, je le repete, environ 37% de ceux-ci qui ont vu leur activite suspendue, ont repris leur activite pour le moment - et pour lorganisation dactions marathon de vaccination elles peuvent etre realisees - bien entendu, sur proposition des Directions de Sante Publique - dans certains lieux, meme dans des centres de vaccination deja actifs. Mais pour cela, nous devons disposer des ressources humaines necessaires et ne pas entraver le developpement dautres activites medicales - tests et, bien sûr, dautres activites liees a la prise en charge des patients atteints de COVID-19. En ce moment, je peux vous dire que, par exemple, environ 57.000 de personnes sont vaccinees, comme il y en avait hier - 51.000 personnes vaccinees- nous avons une capacite de vaccination denviron 100.000 personnes par jour, donc en aucun cas nous navons depasse la capacite que nous avons et elle sera progressivement dimensionne au fur a a mesure d` une adressabilite croissante. Journaliste: La deuxieme question concerne les medecins de famille, dautant plus que vous avez dit que les personnes immunodeprimees ont besoin dune recommandation : comment arriverez-vous a les impliquer, plus qua lheure actuelle, dans lactivite de vaccination, sachant que beaucoup de ces personnes ne sont pas vaccinees ? Vous avez meme dit un pourcentage du personnel medical, 24 %, nest-ce pas ? Valeriu Gheorghiţă : Ici, strictement lie a lactivite des collegues du reseau de medecine familiale, en ce moment il y a vraiment environ 3.000 cabinets de medecine familiale, pres de 3.000, qui enregistrent des activites de vaccination, mais je peux dire quune autre partie importante des collegues de la medecine familiale sont impliques dans les centres de vaccination, donc ils travaillent dans les centres de vaccination actifs et la, les patients de leur propre liste sont egalement vaccines. Par ailleurs, en lien strict avec cette recommandation, ladministration dune dose 3 aux personnes gravement immunodeprimees, par lintermediaire de lAgence nationale du medicament et des dispositifs medicaux, une information a ete transmise aux professionnels de sante dans la plupart des specialites prenant en charge ces patients, y compris en medecine familiale, pour etre informes de cette recommandation et de la necessite delaborer et demettre une recommandation aux patients de ces categories. Ainsi, dans la premiere etape, nous parlons dinformer les professionnels de la sante, cette instruction a ete developpee qui reglemente lactivite de vaccination pour la dose 3 chez les immunodeprimes, et en plus, avec des collegues du reseau de medecine familiale - et nous avons egalement envoye une adresse la semaine precedente -, nous souhaitons une intensification de lactivite liee a la sensibilisation a limportance de la vaccination, dans le sens où jai voulu et propose que chaque medecin de famille appelle tous les patients qui sont sur sa propre liste et leur recommande, apres evaluation des antecedents medicaux, la vaccination de ceux qui sont medicalement eligibles. Pour ces raisons, je crois et jespere que dans la prochaine periode nous aurons une plus grande implication des medecins de famille, y compris dans ce processus de l`augmentation du nombre des personnes qui se feront vacciner. Par ailleurs, nous nous sommes mis daccord avec la Caisse nationale dassurance maladie sur un modele dinformation pour les assures qui sera envoye a tous, precisement pour beneficier des informations dont ils ont besoin pour decider de se vacciner ou non. Mais le plus important est de sinformer aupres de sources officielles, de sources scientifiquement validees et de parler aux medecins qui traitent nos maladies, soit avec les medecins specialistes, soit avec le medecin de famille, lies a la vaccination. Il faut comprendre quil y a tres peu de contre-indications a la vaccination. Journaliste : Jai deux autres questions, si vous le permettez, pour vous dabord. Dites-moi si nous pourrions atteindre le sommet de la vague 4 en octobre ou cette periode sera-t-elle prolongee en novembre ? Et comment voyez-vous les vacances dhiver cette annee? Valeriu Gheorghiţă : La dynamique du nombre de cas est difficile a estimer pendant cette periode, car elle depend beaucoup de la mesure dans laquelle nous parvenons a respecter les mesures visant a limiter la propagation de linfection et de la mesure dans laquelle où nous pourrons nous vacciner en plus grand nombre. Dapres ce que nous avons observe dans les donnees rapportees quotidiennement, la possibilite dapprocher un plateau nest pas exclue, mais meme de cette maniere un plateau a plus de 15.000 cas est beaucoup trop important, car, evidemment, le nombre de cas graves sera si eleve qu`il depassera evidemment la capacite du systeme medical. Donc, pour le moment, nous devons reduire le nombre de nouveaux cas, grace a des mesures deja connues et a la vaccination, pour reduire le nombre de cas graves et cela peut se faire, dune part, par la vaccination, dautre part, par un bon suivi des patients qui sont a la maison pour ne pas retarder la presentation chez le medecin et rester en contact avec les medecins de famille, precisement parce quon peut ainsi identifier a lavance les signes dalarme, les signes de gravite, qui doivent nous conduire a lhopital, et aussi de cette facon je pense que nous pouvons mieux controler la pression sur les hopitaux. Bien sûr, dapres ce quon a vu, des efforts sont faits pour augmenter la capacite daccueil des patients, mais, je le repete, le combat, tres important, va avant lhopital, quand on peut controler le nombre de nouveaux cas. Journaliste : Alors les vacances seront calmes ou pas ? Valeriu Gheorghiţă : Cela depend de limplication de chacun dentre nous. Il est evident, dune part, que nous parlons du role des autorites, mais, dautre part, il est important que les gens sinforment aupres de sources officielles et comprennent que ce nest quen respectant les mesures dhygiene et de vaccination, en suivant les exemples dautres pays, qu`on peut controler les effets negatifs de cette pandemie, et je fais ici reference au nombre de cas graves et aux hospitalisations et, evidemment, aux deces. Journaliste : Merci. Et je voudrais une precision de M. Baciu, a la question avec les vouchers de vaccination : qui en prendra possession, ceux qui ont deja ete vaccines, ceux qui vont se faire vacciner ? Andrei Baciu: Les beneficiaires de ces vouchers sont tous ceux qui sont vaccines avec un schema complet, a partir du moment où lordonnance durgence reglementant cela est parue au Journal Officiel, je ne connais pas la date exacte, mais je peux verifier, cest la fin daoût, debut septembre, la derniere semaine daoût ou la premiere semaine de septembre. Pratiquement tous ceux qui ont ete vaccines avec la deuxieme dose immediatement apres son entree en vigueur, ainsi que ceux qui font le regime complet maintenant beneficient de ces bons. Ceux qui ont ete vaccines jusqu``a maintenant ou jusqu`au moment où les vouchers parviennent aux medecins de famille ou aux centres de vaccination retournent au point où ils ont ete vaccines pour recuperer ces bons, ils nont donc pas a aller ailleurs, ils se rendent dans les centres de vaccination respectifs. Merci. Journaliste : Pour M. Gheorghiță, si possible, une clarification. Vous nous avez dit quil y a 245.000 doses qui ont ete perdues, mais je regardais hotnews.ro maintenant, ils citent des donnees du Ministere de la Sante qui montrent quil y a, en fait, 750.000 doses de vaccin qui ont expire et sont des donnees depuis le mois dernier. Valeriu Gheorghiță : Ce sont les doses qui sont en quarantaine. Comme vous le savez, les doses des lots de la societe AstraZeneca, qui sont actuellement en quarantaine, sont maintenues au bon regime de temperature et pour lesquels on attend aussi des recommandations de stabilite, nous navons pas correctement retire les doses respectives de la temperature, juste pour etre sûrs que nous nintroduirons pas dans une procedure de destruction des doses qui sont par ailleurs tout a fait acceptables en termes de qualite. Journaliste : Oui. Et je voulais vous demander ce que signifient en argent les 245.000 doses manquees, cest 25 euros la dose ou comment on la calcule ? Valeriu Gheorghiţă : Je ne peux pas vous donner cette estimation pour le moment, car il existe plusieurs types de vaccins, il y a les quatre types de vaccins qui sont gaspilles et les prix que je connais sont variables, a partir dune dose dAstraZeneca autour de 2 euros jusqua a une dose de Moderna autour de 20-25 euros. Donc, ici, je ne pourrai pas faire cette estimation, mais, je le repete, ce sont des pertes tout a fait normales, elles sont pour des raisons non imputables, liees a toutes les choses qui ont ete mentionnees, a savoir : elles peuvent sortir de la periode de validite car elles nont pas ete utilisees, ont ete retirees de la chaine du froid de moins 80 degres et on sait quelles nont que 30 jours de stabilite a deux degres ou ce sont des flacons qui se sont deteriores, ou des doses sacrifiees car il ny avait pas assez de monde a vacciner a partir dun flacon et ainsi de suite. Il y a des choses qui se passent dans tous les autres pays et cest un mecanisme qui est, je le repete, accepte. Notre objectif evident est de faire la meilleure gestion des stocks. Cest pourquoi jai demande a un moment donne, alors que le nombre de personnes vaccinees diminuait, darreter les livraisons ou de reporter certaines livraisons, precisement pour ne pas recevoir des doses qui expireraient plus tard pour non-utilisation. Journaliste : Merci. Valeriu Gheorghiţă : Merci moi aussi. Andrei Baciu : Il s`agit du 31 août, la date a partir de laquelle cpommence la possibilite de d`obtenir des bons par tous ceux qui ont ete vaccinees. 31 août donc, apres le 31 août. Valeriu Gheorghiţă: Merci beaucoup. Andreï Baciu: Merci beaucoup. 2021-10-12 15:56:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_dscf6509.jpgParticiparea miniștrilor Muncii, Raluca Turcan, și Educaţiei, Sorin Cîmpeanu, la evenimentul de lansare a studiului “Costul educației: Investiție, randament, impact”, realizat la solicitarea Fundației World Vision România, de către Deloitte RomâniaȘtiri din 12.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/participation-des-ministres-du-travail-raluca-turcan-et-de-l-education-sorin-cimpeanu-au-lancement-de-l-etude-le-cout-de-l-education-investissement-rendement-impact-realisee-a-la-demande-de-la-fondation-world-vision-roumanie-par-deloitte-roumanieSorin Cimpeanu: Bonjour ! Merci pour linvitation. Cest un evenement extremement important car il vehicule le message que moi-meme et le Ministere de lÉducation transmettons constamment : une education de qualite sans ressources est impossible a imaginer. Dun autre cote, pas nous, mais lOCDE a dit que la Roumanie natteindra ses objectifs de developpement socio-economique que lorsquelle parviendra a elever le niveau deducation de tous. Cest une reconnaissance du fait que le probleme principal du systeme educatif en Roumanie, au-dela de nombreux autres problemes connus, est lequite, cest lacces a une education de qualite pour tous. Bien sûr, on ne neglige pas la question de la performance, on ne neglige pas le niveau dadaptation aux exigences de lenvironnement socio-economique, aux attentes de la societe, on ne neglige pas les ecarts qui se creusent en termes de vitesse de developpement et dadaptation des systemes educatifs aux evolutions technologiques et aux evolutions de la societe. Le defi est venu des deux cotes. Jaimerais vous dire que je ne sais pas quil est transmis. Je ne sais peut-etre pas beaucoup de choses, mais les chiffres, je m`y connais. Je le dis aussi clairement que possible et lorsque je chercherai un moyen de soutenir le systeme educatif, autre que ceux que jai actuellement, je pense que je proposerai mes services a World Vision pour ces etudes, afin de presenter avec clarte et preuves les chiffres : 2,5 % du PIB, comme avance dans letude, nest pas suffisant. Meme pas 3,64 % du PIB, ce qui est la valeur reelle des investissements dans leducation, en 2021. Il serait possible que meme pas 4,6 % du PIB pourrait ne pas suffire, qui est lobjectif dinvestissement a court terme par le programme Roumanie eduquee. Il sagit de lallocation scolaire moyenne dans lUE, 4,7 % du PIB. Je vais expliquer pourquoi. En Roumanie, le financement de leducation se fait de plusieurs manieres. Nous nous concentrons sur le budget du Ministere de lÉducation. Le budget du Ministere de lÉducation represente en effet 2,55% du PIB. Cest un faux rapport. Savez-vous a combien selevait le budget du Ministere de lÉducation du PIB, il y a 3 ans ? 0,56%. 0,56%, pas 2,55% pour la simple raison que le financement des salaires des enseignants pre-universitaires, employes de lenseignement pre-universitaire ne passait pas par le budget du Ministere de lÉducation, mais etait paye directement par les collectivites locales a travers des quotas rompus en baisse de TVA. Donc, tout dabord, nous navons pas la plus faible allocation pour leducation au cours des 30 dernieres annees, mais nous sommes exactement comme a la radio Erevan, nous avons la plus haute allocation au cours des 30 dernieres annees a la fois en valeur absolue et en pourcentage. Cela ne veut pas dire que cest suffisant. Jai commence par dire quil en faut beaucoup plus et dans le temps dont je dispose, je vais essayer de detailler de maniere synthetique. Pourquoi est-ce que je dis que cest la plus grande allocation au cours des 30 dernieres annees ? Je vais vous fournir le budget de leducation, a partir de 2005, quand nous avions, je vais vous donner les valeurs en euros, 2,75 milliards deuros, on avait un pourcentage de 3,5% du PIB. Le pourcentage maximum a ete enregistre en 2008, 4,24 % du PIB, cependant en valeur absolue ce 4,24 signifiait 6 milliards deuros. En 2021, le budget de leducation depasse les 8 milliards deuros. Il est passe de 2005 a 2021 de 2,75 milliards deuros a plus de 8 milliards deuros. Aucun budget des annees precedentes na depasse 8 milliards deuros, cest donc le plus important des 30 dernieres annees, en valeur absolue. Cest egalement le pourcentage le plus eleve des 12 dernieres annees, 3,64 % du PIB. Nous avons commence avec 3,55% du PIB, cette annee 2021 et, apres corrections et allocations supplementaires, plus ou moins observees, nous avons atteint 3,64% du PIB. En 2020, on a eu 3,6, en 2019- 3,44, en 2018 - 3,06, en 2017 - 2,86-2,85, 3,24 nous avons eu en 2015, 3,09 en 2014, donc vous pouvez regarder les chiffres, je les mets a votre disposition. Le pourcentage est donc le plus gros budget de leducation au cours des 12 dernieres annees, en termes absolus, cest le plus gros budget de leducation au cours des 30 dernieres annees. Telle est la situation et les chiffres que je vous presente sont les chiffres officiels, garantis par le Ministere des Finances, garantis par les sources les plus autorisees, dont lInstitut National de la Statistique et aussi par celui qui est interimaire en tant que ministre de l`Education. Une fois que jai clarifie cela, permettez-moi dexpliquer la difference. En plus du budget du Ministere de lÉducation, par exemple, nous avons le budget des bourses detudes pour les eleves qui ne rentre pas dans le budget du Ministere de lÉducation, mais vous etes daccord avec moi pour dire que cest un investissement dans leducation, un investissement serieux dans education. En 2020, le budget des bourses pour les eleves de toute la Roumanie etait de 270 millions de lei. Cette annee cest 540 millions de lei, double. Nous avons recemment lance un Arrete de gouvernement par lequel, en 2022, le budget des bourses detudes sera superieur a 1 milliard de lei, 1,31 milliard de lei. Cest une composante importante qui ne passe pas par le budget du Ministere de lÉducation, qui nentre pas dans les 2,5% du PIB. Depenses pour les biens et services et pour la formation professionnelle de chaque eleve en Roumanie qui sont ajoutees au coût standard par eleve, selevant a 6.111 lei pour les depenses salariales, nous avons une composante dediee aux depenses en biens et services. Cette composante, la encore ne transitant pas par le budget du Ministere de lÉducation, revient aux collectivites locales sur les quotes-parts deduites de la TVA. Cette annee nous avons eu une augmentation significative pour le debut de ce coût qui tient compte des differences entre urbain et rural, car cette augmentation sest dirigee principalement vers les zones rurales, où la situation nous montre quil y a des ecoles où il y a cinq, six, sept, huit, neuf eleves dans la classe parce quil ny en a pas plus. Et tant quon financera lenseignement pre-universitaire exclusivement par le financement par eleve, dans cette classe on aura un financement de quatre, cinq, peut-etre meme six fois moins que le financement dune classe en milieu urbain, les depenses etant les memes. Quelle en est la solution ? Changer le systeme de financement dans lenseignement pre-universitaire grace a une combinaison de coût par eleve et de coût par education. Il est de notre devoir de clarifier de maniere a ne pas donner naissance a des abus, mais de faire quelque chose de concret pour financer le milieu rural dans lequel etudient pres de la moitie des eleves roumains. Cest un exemple de solution. Dans lenseignement universitaire, le systeme de financement doit etre modifie, car il y a une penurie de ressources humaines du point de vue des enseignants. Afin dattirer les jeunes vers une carriere educative, un salaire attractif est necessaire. Jusquau salaire attractif, un financement plus attractif des universites est necessaire pour former les enseignants, donc un financement privilegie pour la carriere didactique, ainsi quun financement privilegie de lÉtat roumain pour le domaine informatique, par exemple, dautres domaines qui contribuent vraiment .au developpement de la Roumanie. Ces choses arriveront. Ces choses sont incluses dans le projet Roumanie eduquee, elles sont incluses dans le memorandum que le gouvernement a adopte concernant la mise en œuvre de la Roumanie eduquee et elles se realiseront. Ils ne peuvent pas etre resolus du jour au lendemain. Tous les problemes chroniques du systeme educatif sur lesquels se superposaient les problemes generes par la crise.Mais je vous assure que nous avons en tete toutes ces choses, a commencer peut-etre par le financement, par linvestissement dans leducation, car jose vous rappeler, il ny a pas si longtemps, dans le Plan National de Relance et de Resilience nous avions un milliard deuros destine a education. Avec lachevement du projet Roumanie eduquee et lemergence dun segment dedie au financement de la Roumanie eduquee a travers le PNRR, les investissements dans leducation, et font deja lobjet dun engagement entre la Roumanie et la Commission europeenne, ont passe de 1 a 3,6 milliards deuros. Cela devient une opportunite sans precedent de financer leducation car ces 3,6 milliards deuros, dans la mesure où nous aurons la sagesse et le pouvoir de le gerer comme nous le voulons tous, seront ajoutes au budget national, qui est deja en croissance, et sajoutera aux fonds europeens classiques pour dire, le Fonds social europeen. Il est important de pouvoir faire cet investissement dans leducation de maniere coherente, car je le repete, au-dela du budget national et des fonds europeens classiques, nous avons aussi cette opportunite. Et jaime a dire que, du point de vue des investissements en education, celui qui occupe le poste de ministre de lÉducation durant cette periode, sil ne fait pas le necessaire pour les investissements en education, naura meme pas lexcuse que les 30 derniers ministres de lÉducation, ont eue jusqua present. Ils navaient pas de ressources financieres. Cest quelque chose qui vous oblige. Je voudrais vous donner un autre exemple. J`ai parle de bourses pour les eleves. Lenseignement en ligne a fausse - je sais que cette affirmation souleve des mecontentements, mais c`est toujours une realite basee sur des chiffres - cela a grandement fausse les resultats des eleves. 53% des etleves ont obtenu des notes moyennes tellement elevees que, compte tenu du systeme des annees precedentes, nous aurions dû les inclure dans les meilleurs eleves, qui recevraient une bourse dexcellence. Si quelquun peut me convaincre, il peut nous convaincre que leducation en Roumanie est si efficace, que 53% des eleves sont des eleves de top, cela signifie que nous navons plus de problemes dans le systeme educatif. Cest sans doute une fausse realite, quil faut avoir le courage de reconnaitre. En consequence, nous avons decide au niveau gouvernemental que les bourses augmenteront considerablement. Donc, tout dabord, il sagit dun budget quatre fois plus important en 2022 par rapport a 2020, mais aussi au niveau individuel le montant minimum passant de 100 a 500 lei, cinq fois pour la bourse de performance, cette bourse pour les eleves avec des resultats en competitions nationales augmentant de 100 a 200 lei bourse dexcellence. Je voudrais vous dire quapres les notes moyennes de lannee scolaire 2020 - 2021, 753.000 eleves avaient la note moyenne plus de 8,50, dont 346. 000 plus de 9,50. Ainsi, dans cette situation, sur 9,50 bourse de merite, 346 000 eleves devraient beneficier dune bourse. Je pense que cest un pourcentage qui justifie le titre de bourse de merite a la limite ; il y en a beaucoup, si on ne veut pas renverser lechelle des valeurs et renverser les valeurs, je pense que ce nest bien pour personne. Nous avons mis laccent sur la bourse sociale, plus importante dans cette periode plus que dans d`autres periodes, elle est toujours importante et alors nous avons propose de doubler le montant minimum de la bourse sociale, de 100 a 200 lei et pour ce qui est de la bourse d`etude, elle peut etre obtenue a partir de la note moyenne de 7 ou 7,50, nous le verrons. Nous sommes en discussions a cet egard et elle augmentera aussi de 50%. Toutes ces bourses qui enregistrent des augmentations significatives pour le debut, car elles devront croitre encore plus, seront accordees avec une condition de base : maximum 10 absences non motivees par semestre. Cest une facon dont nous entendons avoir une politique aussi claire et efficace que possible pour reduire le decrochage scolaire. Pour pouvoir acquerir des competences, nous avons une premiere condition : aller a lecole. Et laugmentation massive et significative de ces montants minimaux de bourses, nous voulons etre un outil serieux pour soutenir la frequentation scolaire et la frequentation scolaire, pratiquement, pour soutenir la reduction du decrochage. Faisons un petit exercice : une famille avec plusieurs enfants qui sont au courant - et la bourse sociale peut etre combinee avec nimporte quelle autre categorie de bourse - qui se rendent compte que pour chaque enfant peut obtenir 5, 6, 7, 800 lei par mois de bourse et se multiplie par le nombre denfants quellel envoie a lecole, cela peut commencer a devenir si attrayant en sorte que les parents insisteront pour que les enfants aillent a lecole. Cest un petit exemple dune serie doutils que nous voulons mettre en place non seulement au niveau du Ministere de lÉducation, mais aussi au niveau du Ministere du Travail, et japprecie beaucoup la rencontre que jai eue avec Mme la ministre du Travail la semaine derniere, et avec les syndicats de leducation, par lesquels nous avons convenu de soutenir un salaire attractif dans leducation, nous soutenons egalement limportance de reprendre les creches dans le systeme educatif, ce qui sest encore produit et devrait etre ajoute a votre etude, car utre le coût standard par eleve, 6.111 lei par an et eleve pour les salaires, le coût standard par enfant dage prescolaire, enfant a la maternelle, qui est de 7.431 lei par enfant a la maternelle avec programme etendu et varie entre 4.000 et 4.500 lei par enfant a la maternelle, pour les jardins denfants a horaire normal, je vous ai donne ces valeurs pas par hasard, est apparu pour la premiere fois le coût standard par enfant en creche, qui est de 15.000 lei. Comparez 4.000, 4.500, avec 7 431 programme de maternelle etendu et 6.111 lei, cela fait donc 15.000 lei. Limportance dune telle approche est tres claire: il est plus facile de construire correctement des le debut, que dintervenir plus tard avec toutes sortes de mesures correctives plus ou moins efficaces. Je voudrais terminer- je mexcuse de ne pouvoir mieux resumer - avec les priorites qua la Roumanie eduquee et qui seront financees dans le PNRR. Je marrete a une priorite, celle de soutenir lenseignement professionnel dans sa meilleure forme dorganisation, lenseignement en alternance qui se fait en partenariat entre lecole et les agents economiques. Il y a 338 millions deuros pour financer au moins dix campus en alternance. La où lagent economique existe et souhaite sassocier a lecole, la formation en alternance est la solution gagnante. La où lagent economique et malheureusement nous avons des zones de developpement en Roumanie où il ny a pas dagents economiques assez forts pour conclure un partenariat avec lecole, lenseignement professionnel doit rester une responsabilite de lÉtat, la où il nexiste pas ou ne veut pas entrer dans un partenariat avec lecole. Pour vouloir nouer un partenariat avec lecole, au PNRR nous avons ce financement, qui est attractif, je dis, 33 millions deuros, en moyenne, pour un campus en alternance, où nous aurons lecole, nous aurons lagent/les agents economiques et nous aurons pour la premiere fois une universite, qui devra etre au moins une dans ce partenariat. Pourquoi? Afin de pouvoir poursuivre lenseignement professionnel dual ou non aussi au niveau universitaire, pour qu`il y ait un parcours complet, qui ne soit pas un portail ferme devant les eleves, de pouvoir leur permettre dacceder a lenseignement universitaire organise en systeme dual lorsqu`ils decident de choisir cette voie professionnelle. Et je conclus en disant que lenseignement professionnel sera, au-dela de tous nos efforts pour reguler et soutenir lenseignement professionnel, dans sa meilleure forme dorganisation, lenseignement en alternance, ne pourra reussir que lorsquil sera une solution aussi pour votre enfant, pas seulement les enfants des autres. Je ne veux pas dire que nous avons parmi les problemes chroniques un probleme dhypocrisie dans le systeme educatif. Merci de cette occasion de me concentrer sur linvestissement dans leducation, mais les investissements doivent etre faits pour atteindre des objectifs. Nous travaillons sur le programme de mise en œuvre du projet Roumanie eduquee, avec un retard que, en tant que ministre de lÉducation, je l`ai assume, un retard qui a ete decide apres avoir choisi entre deux options : avoir un programme rapidement, ne pas repondre aux attentes de la societe, bien que nous ayons ces possibilites de financement, mais de lavoir a temps, et davoir un programme de mise en œuvre, qui soit le resultat de la consultation de tous ceux qui ont le droit de decider, y compris les partis politiques, et qui doit etre soutenu par nous tous afin dinvestir dans leducation. Nous avons choisi la deuxieme option, avec les frais personnels que jencoure pour le retard. Le programme de mise en œuvre comprend les objectifs strategiques de la Roumanie eduquee et les mesures necessaires pour atteindre ces objectifs. Dans le projet de Arrete de gouvernement il y a une porte ouverte pour les debats et toue mesure estimee necessaire rn vue d`atteindre les objectifs pourra etre ajoutee. Au-dela des mesures, nous aurons les actions concretes, nous aurons les echeances, les budgets, les budgets necessaires et, bien sûr, les echeances de realisation. Ce processus doit etre aborde avec la plus grande responsabilite - je conclus maintenant - parce que le temps et la societe ne sont plus patients avec nous, a juste titre, les attentes sont tres elevees, parce que nous avons ces opportunites et ce financement, parce que nous avons atteint un niveau minimum et si nous ne parvenons pas maintenant a recuperer le systeme educatif, je crains que cet objectif socio-economique du developpement de la Roumanie ne soit fortement menace, car sans education, nous ne pourrons rien faire, ni prosperite, ni securite et vous voyez, nous ne pouvons pas avoir ni la securite sanitaire sans education. Merci encore! Raluca Turcan: Bonjour a tous! Chers hotes, chers participants, Jai accepte des la premiere discussion que jai eue avec Mme Mihaela Nabar de me joindre a votre demarche pour discuter des resultats de cette etude. Parce que chaque chiffre que vous y presentez a un destin derriere lui, un destin qui minterpelle, en tant que ministre du Travail, chaque jour et minterpelle maintenant /.../. Par consequent, ce nest peut-etre pas tout a fait une coïncidence, quapres de nombreuses annees dans la fonction publique et dans le domaine de leducation, avec la priorite sur ce qui se passe - et je veux dire le financement par eleve, je fais reference a lenseignement et a levaluation transdisciplinaires, au renforcement de lenseignement professionnel, a une alimentation scolaire saine et diversifiee - Jai maintenant lopportunite de travailler pour completer le systeme educatif, mais en meme temps de gerer les problemes afin que le plus grand nombre d`enfants entrent dans le systeme educatif. Vous voyez, le Ministere du Travail est quelque part a l`avant du systeme educatif, a travers le systeme educatif et le soutien a tous ceux qui ont besoin de soccuper des enfants et de les accompagner dans le systeme educatif. Et puis, avec ces defis complexes, si on n`a pas une vision de ce qui doit arriver, on risque de se perdre dans beaucoup de details. Et si tout le sujet principal a ete le financement de leducation, je vous le dis de mon point de vue : le financement de leducation ne peut pas etre vu separement de la qualite et de lequite dans leducation, car sinon nous ne regardons que les chiffres, qui sameliorent. Le probleme est le suivant : ces chiffres sont-ils repartis equitablement dans la societe ? Soutient-il vraiment ceux qui participent a lensemble du systeme educatif ? Si je regarde la partie aide sociale et a ces niveaux que je vous ai dit avant le systeme educatif - soutien au systeme educatif et au systeme post-educationnel - je peux confirmer et renforcer lidee quil y a un ecart enorme entre ce qui est en train detre prepares dans le systeme educatif et ce qui sort du systeme educatif. Cest une fracture entre ce qui est enseigne et ce qu`attend le marche du travail. Cest pourquoi, en partenariat avec le ministre de lÉducation, l`un des projets prioritaires que nous avions aussi auparavant, et que nous avons encore, est le renforcement de lenseignement professionnel, qui ne soit plus percu comme un debouche a lechec, mais simplement comme un couloir qu`on peut traverser et avoir en perspective lattente dun metier bien remunere, sans aller sur le chemin academique. Aussi, pour ceux qui suivent le parcours academique, le partenariat entre le milieu des affaires et le systeme universitaire est vital. Car on rique que, parfois, comte tenu de cette preoccupation de maintenir les chaires de matieres detudes et ainsi de suite, de systemes devaluation, on se rend compte que le milieu des affaires ne recoit pas ce dont il a besoin reellement pour developper ses investissements. Et je dis ces choses non seulement parce que jetais concernee par leducation, que jai gere aussi en tant que vice-premier ministre le lien entre leducation et le marche du travail, mais aussi parce que pendant ce mandat jai parle a des milliers demployeurs et demployes, juste pour voir comment nimporte quel les investissements dans leducation, plus ou moins importants, finissent par aboutir au marche du travail et le marche du travail devient, a son tour, de mieux en mieux remunere, plus attrayant et plus competitif. Nous avons eu une periode où la Roumanie beneficiait dun avantage concurrentiel grace a la remuneration de la main-dœuvre. Cest-a-dire la main-dœuvre bon marche, les investisseurs venaient, creaient plus demplois et, de cette maniere, tout le monde gagnait, et les gens qui netaient pas adaptes, disons, pour la concurrence internationale ont trouve un emploi dans le pays, il y avait des investissements et la Roumanie a survecu economiquement. Eh bien, desormais, cette concurrence mondiale et le coût toujours croissant du travail, a juste titre necessaire, font que la Roumanie ne peut plus se contenter demplois mal payes et ne plus etre un pole dinvestissement dans lequel le travail mal paye devient un avantage. Cest pourquoi, au cours de cette legislature, nous avons egalement soutenu des emplois de meilleure qualite et mieux remuneres. Outre laugmentation de lemploi, les emplois doivent etre mieux payes, car sinon il y a une migration de la main-dœuvre, on a des performances mediocres, car les gens ne sont pas motives, et on a une fluctuation de la main-dœuvre qui met en danger les employeurs. Jaimerais dire encore une chose. Qui entre dans le systeme educatif ? Ce sont les enfants qui ont des chances differentes et un acces different au systeme educatif. Un enfant devient, a son tour, un soutien familial dans la vie active ou en dehors du marche du travail et, par la suite, une personne agee /.../. Donc, si on ne dose pas bien nos efforts maintenant, comme le montre votre etude, on se retrouve avec des depenses sociales de plus en plus lourdes. Dans le mandat de ministre du Travail, la partie emploi est le pilier principal, car sinon je ne peux pas supporter a long terme, de maniere coherente et consistante, toutes les autres depenses avec laide sociale, le chomage et la partie retraite, plus le salaire dans le systeme public. Ce sont toutes des depenses et des pressions que, qui si on n`est pas focalise sur lemploi, on ne peut pas les soutenir de maniere credible. On peut seulement bluffer pendant les periodes electorales, on peut bluffer dans les debats publics, mais dune maniere credible et durable, on ne le peut pas, si on n`est pas focalise sur les emplois et les investissements. En tant que tel, quavons-nous fait pour ce volet extremement important? Votre etude montre tres clairement quune personne ayant fait des etudes primaires, secondaires, finit par gagner beaucoup moins et, evidemment, lavantage tant pour lÉtat que pour la famille est faible par rapport a une personne diplomee de lenseignement superieur. Et puis, en partenariat avec le ministere de lÉducation, une des premieres mesures que nous avons recherchees etait pour ceux qui sont assistes sociaux, qui peuvent travailler, mais nont pas le niveau deducation necessaire pour entrer au marche du travail, leur offrir la possibilite de suivre des cours, une seconde chance, de payer leur transport, de prolonger laide sociale de six mois supplementaires pour ceux qui trouvent un emploi, afin quils soient constamment encourages a entrer au marche du travail. Laide sociale nest malheureusement vue depuis des annees qua travers une loupe politique, comme un reservoir de manipulation, et en aucun cas comme une situation quil faut bien gerer, au sens de soutenir ceux qui, en effet, ne peuvent pas se developper deux-memes et d`encourager ceux qui peuvent etre maitres de leur vie a sortir de l`assistance sociale. Cest ainsi que jai commence le mandat de ministre du Travail avec une radiographie sur lassistance sociale en Roumanie. Et que voir? Et nous atteignons le premier probleme: les plus vulnerables sont ceux ages de 65 ans et plus, ages, eventuellement handicapes et enfants dans des familles monoparentales ou des familles avec de nombreux enfants. Ces enfants entrent dans le systeme educatif. La question est la suivante: les ressources que nous voyons pour les enfants ou pour le systeme educatif en general atteignent tous ces enfants? Ma reponse, en tant que ministre du Travail, est que non! Par consequent, sur les fonds europeens, de la part de linclusion et du developpement social, sur le partenariat dans les services sociaux avec la societe civile, nous essayons de developper des programmes de soutien aux enfants dans les communautes defavorisees dans les noyaux de pauvrete aiguë. Et la Roumanie a des noyaux de pauvrete aiguë. En allant plus loin, ceux de lassistance sociale ont recu ce guide de notre part. La question est evidemment pour tout le monde, pour quoi se preparent- ils? Tant qu`on n`a pas un certain niveau deducation, la formation ne peut etre quun niveau de competence faible ou moyen. Ici, nous preparons deja le developpement dune plate-forme dans laquelle tout ce qui signifie une qualification faible ou moyenne soit quantifiee a lechelle nationale et les cours dune agence subordonnee, mais jusqua present n`a pas prouve confirme son but, ANOFM, de se concentrer sur ces cours de formation avec un faible niveau de qualification. Ensuite, ces cours de qualification que nous proposons via ANOFM doivent etre adaptes aux nouvelles exigences du marche du travail. Exactement, ce que vous avez dit et ce que jai dit au debut, la Roumanie se developpe, entre dans une competition internationale, on ne peut pas aller seulement avec des menuisiers et des charpentiers, bien que ce soient des metiers tres bien remuneres a letranger. Mais il y a des metiers de lavenir que si nous nacceptons pas et que nous ne nous preparons pas, nous serons attrapes par le futur non prepares. Je tiens a vous donner quelques chiffres ici: En ce qui concerne les competences numeriques des jeunes entre 16 et 24 ans, la Roumanie est de 56% par rapport a la moyenne europeenne, de 80% et a lensemble de la population, les competences numeriques sont de 10% tandis qu`au niveau europeen elles sont de 33%. Eh bien, cela signifie de nouveaux metiers, de nouvelles qualifications, que nous commencons a preparer en mettant a jour le Code de professions en Roumanie, où nous avons deja identifie environ 100 nouveaux metiers, dont 50 professions viennent a satisfaire levolution de la situation et de la numerisation. Par exemple: analyste des tests logiciels, verificateurs de cyber-securite, enquetes numeriques, expert en cyber-securite, sont de nouveaux metiers, et dautres qui ne sont plus utilisees depuis au moins neuf ans, nous les sortons du Code doccupation, car il est inutile de focaliser les ressources sur des choses qui ne sont plus liees au marche du travail. Jaimerais conclure en vous disant que nous avons un defi enorme, a savoir: si leducation est faible, les personnes qui echouent, en depit du soutien des entreprises, des organisations non gouvernementales, des familles, vont aller au chomage, a lassistance sociale, ou si elles sont sur le marche du travail auront une faible remuneration, un mauvais comportement par rapport aux employeurs, car ils ne peuvent pas negocier leur contrat de travail, ils acceptent le gris ou le paiement meme au noir, car ils nont pas cette force face a lemployeur, a cause de la mauvaise education ou su manque deducation et de faibles qualifications. Ce qui est pire est la migration de la main-dœuvre, la Roumanie etant confrontee au fleau dont nous sommes tous conscients, la migration de la main-dœuvre. A ces vulnerabilites chroniques, que nous sommes parvenus a avoir dans ces deux domaines cles, le systeme deducation et le marche du travail, seule une veritable connexion entre le marche du travail et le systeme educatif peut nous aider. Jai parle du renforcement de l`enseignement professionnel dual, j`ai parle de la part des qualifications, qui doit toujours etre au niveau des exigences des employeurs, mais pas moins important est où ces attentes sont rencontrees - ceux qui veulent entrer sur le marche du travail et ceux qui ont besoin de main - dœuvre. Je veux que vous sachiez qu`actuellement en Roumanie, nous avons une demande denviron 480.000 emplois, nous avons enregistre au chomage, indemnises ou non, environ 263.000 personnes, ce qui signifie que quelque part, au-dela du fait que les chomeurs n`ont pas toutes les formations necessaires pour entrer sur le marche du travail, il y a un vide de 200.000 personnes dont le milieu des affaires, les entreprises, ont besoin, mais ne les trouve pas. Ici, nous avons fait une proposition visant a augmenter le quota, parce que tout comme la Roumanie a ete une ressource de main - dœuvre pour les autres pays, nous arrivons a beneficier d`une main d`oeuvre des pays non europeens, y compris par la simplification des procedures pour faire venir des travailleurs de lespace non-europeen. Je termine, disant que chaque jour compte et comme nous l avons vu de votre etude, et comme je discute avec des partenaires commerciaux, avec les employes de la societe civile, a moins que nous puissions faire ce couplage entre le systeme educatif, mais le systeme educatif dans lequel la ressource se concentre sur la qualite et l equite, a long terme sur le marche du travail et ce qui se passe sur le marche du travail et ce que les employeurs attendent pour nous, parviendrons dans quelques annees a tracer une ligne et a constater que le temps a passe pour nous. Ce couplage peut aussi etre fait dans lespace numerique, et sur PNRR, et je vous offre un coup d oeil de perspective, nous avons un investissement solide, consistent sur le volet de la numerisation ce que signifie le fonctionnement entre les institutions subordonnees du Ministere du Travail, entre le Ministere du Travail et les autres institutions et beneficiaires, precisement pour que la rencontre entre la demande et loffre soit faite, pour que tout ce qui signifie reponse au marche du travail se produise en temps reel, et non apres la centralisation de donnees, de dossiers, et de cette facon la Roumanie puisse devenir un pays competitif, de toutes les perspectives quelle peut avoir: l education, le travail, la main - dœuvre bien remunere, l environnement d entreprise, le developpement de l investissement. Merci! 2021-10-12 14:13:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_dscf6408.jpgParticiparea premierului Florin Cîțu la videoconferința cu prefecții, reprezentanții Direcțiilor de Sănătate Publică, ministrul Afacerilor Interne, Lucian Bode, și cu șeful Departamentului pentru Situații de Urgență, Raed Arafat Știri din 09.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-a-la-visioconference-avec-les-prefets-les-representants-des-directions-de-la-sante-publique-le-ministre-des-affaires-interieures-lucian-bode-et-avec-le-chef-du-departement-des-situations-d-urgence-raed-arafatFlorin Ciţu : Bonjour, mesdames et messieurs ! Il etait temps davoir encore une reunion de ce type pour voir exactement comment nous en sommes avec les objectifs que nous nous sommes fixes il y a quelques semaines, au debut de cette vague, et si nous avons dautres choses que nous pouvons utiliser dans ce combat. Tout dabord, je voudrais vous annoncer, car il est tres important de savoir quaujourdhui, au CNSU a ete approuve lachat de tests non invasifs pour les eleves. Il s`agit d`environ 70 millions de tests. Ils constitueront des stocks medicaux durgence. Il faut savoir - nous avons commence cette acquisition - aujourdhui il y a eu la decision du CNSU. Il est clair que nous sommes toujours dans cette vague, le nombre de cas augmente, le nombre de patients augmente et le nombre de deces continue daugmenter. Cest pourquoi il y a deux choses sur lesquelles je veux que nous nous focalisions aujourdhui : dabord, les lits ATI. Des le premier j`ai parle des lits ATI. Toutes nos felicitations! Jusqua present, les choses se sont bien passees, dans la bonne direction. Cependant, nous n`avons pas encore atteint cet objectif de 2 000 lits que nous nous sommes fixes, au moins de les avoir, de savoir quon peut avoir les 2 000 lits le plus rapidement possible, ici il est tres important de voir quelles sont les ressources. puis, bien sûr, parlons un peu du mecanisme europeen de protection civile. Mais avant tout, felicitations pour votre comportement durant cette periode a lensemble tous les employes du CNCCI, de la DSP, du personnel medical etc. En meme temps, je dois dire que je suis toujours decu quil y ait un pourcentage aussi eleve de personnes non vaccinees parmi les medecins et nous devrions voir ce que nous faisons avec cette situation. Ici, le pouvoir del exemple, durant cette periode, est tres important. Il y a encore certains aspects que je veux mentionner. Plusieurs lits de reanimation ont ete homologues ces deux dernieres semaines, force est de constater que ce nest toujours pas suffisant. Nous disposons desormais de 1 537 lits agrees par la DSP, 335 a Bucarest et 135 lits supplementaires dans tout le pays, dont 70 dans la Capitale. Cetait une partie - approuver les lits ou avoir des lits, vous savez tres bien que cetait une composante. Lautre etait le personnel. Et la, je lance un appel a tout le personnel medical. Je sais que cest inconfortable et cest un probleme detre detache pendant cette periode, de travailler dans dautres domaines, je comprends que cest un sacrifice, mais vous ne le faites ni pour moi, ni pour le ministre Cseke, ni pour M. Arafat. Cest la situation en ce moment et nous avons besoin que tout le monde se mobilise. Nous traversons une situation difficile et il est clair que nous avons tous besoin de comprendre ce moment et nous devons faire un sacrifice, mais je vous comprends et apprecie tous les efforts que vous faites durant cette periode. Je suis sûr que le ministre Cseke et M. Arafat nous diront aujourdhui la situation des deux hopitaux modulaires, celui de Pipera et celui de Leţcani. Nous voulons savoir exactement combien de lits seront disponibles, quand les patients pourront y etre envoyes ; tout le monde a besoin de cette information pour que nous en soyons tous conscients. En ce qui concerne le mecanisme europeen de protection civile, hier, nous avons vu qu`on nous a transmis qu`on nous enverra 200 concentrateurs doxygene qui des stocks rescEU des Pays-Bas et 50 equipements de Pologne. Ce que nous devons savoir, cest exactement quand cet equipement arrivera et je pense que le Ministere de la Sante ou M. Arafat devraient nous le dire aujourdhui. Et enfin, mesdames et messieurs, je tiens a vous dire de demander toutes les ressources dont vous avez besoin pendant cette periode, dites simplement ce qui est necessaire ! Nous allons nous mobiliser et chercher a pouvoir faire face a tous ces problemes, mais vous devez nous dire exactement ce dont vous avez besoin. Ce fut mon intervention au debut. Maintenant, je veux voir exactement quels sont les problemes. Encore une fois, nous apprecions ce que vous faites pendant cette periode et il est besoin de tous, il est besoin de l`effort de tous pour surmonter cette vague 4. Je vous remercie ! 2021-10-09 14:22:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-09-02-57-35big_1.jpgMesajul premierului Florin Cîțu cu ocazia Zilei Naționale de Comemorare a Victimelor Holocaustului Știri din 09.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/message-du-premier-ministre-florin-citu-a-l-occasion-de-la-journee-nationale-de-commemoration-des-victimes-de-l-holocausteAujourdhui, le 9 octobre 2021, huit decennies se sont ecoulees depuis le debut des deportations des Juifs roumains du sud de la Bucovine vers la Transnistrie, un episode qui fait partie des sombres evenements de lHolocauste au cours desquels les autorites roumaines des annees 1940 sous le regime dAntonescu ont ete pleinement impliquees. La Roumanie a le devoir moral fondamental de garder vivante, pour leternite, la memoire des victimes, doffrir un soutien aux descendants des victimes, mais aussi aux survivants, ces derniers temoins de lHolocauste en Roumanie. De plus, les autorites et la societe dans son ensemble ont le devoir de lever lignorance, loubli et le desinteret pour les evenements tragiques de lhistoire nationale. LHolocauste a ete rendu possible par lutilisation des institutions de lÉtat contre ses propres citoyens, en cultivant lantisemitisme et le discours de haine, qui ont ete promus et transmis y compris par des intellectuels et des politiciens roumains avant la Seconde Guerre mondiale. Mais en meme temps, lignorance du mal ou la passivite face aux abus et a linjustice ont contribue a la plus grande tragedie que lhumanite ait traversee. En outre, il y a eu dans ces moments terribles, où la mort etait partout, des compatriotes qui ont compris, en risquant tout, que la vie de tout homme na pas de prix, quelle que soit son appartenance ethnique ou sa religion. Eux aussi, les Justes entre les Peuples de la Roumanie, reconnus par lÉtat dIsraël, doivent etre honores aujourdhui ! Aujourdhui, je suis dautant plus indigne quand je vois des partis extremistes au Parlement de la Roumanie, quand je vois comment les symboles des victimes de lHolocauste sont banalises dans les manifestations publiques et quand lhistoire de lHolocauste est relativisee voire niee. Toutes ces glissades inadmissibles sont un signal que leffort des institutions etatiques pour proteger la memoire des victimes de lHolocauste et la lutte contre lextremisme doit se poursuivre resolument. Je suis determine a tout faire a cet egard ! Aujourdhui, nous avons besoin de plus de coordination et de renforcement institutionnel, mais aussi de nouveaux outils pour stimuler leducation a lHolocauste. Ainsi, afin de proteger la memoire des victimes de lHolocauste et de lutter contre les phenomenes fondes sur la haine, nous avons nomme lannee derniere un representant special du Gouvernement pour la lutte contre lantisemitisme et, en mai, lExecutif a adopte la premiere strategie nationale de prevention et de lutte contre lantisemitisme, la xenophobie, la radicalisation et le discours instiguant a la haine pour la periode 2021-2023. À partir de ces jours, un nouveau comite interministeriel compose de representants dinstitutions et dorganisations de la societe civile commencera a travailler pour mettre en œuvre la strategie en vue de l`education de la jeune generation sur le danger de lantisemitisme et la xenophobie, pour promouvoir la tolerance dautrui et prevenir ou sanctionner les actes dantisemitisme, de xenophobie ou ceux associes a la radicalisation et au discours instiguant a la haine. 80 ans apres les deportations de Bucovine, il faut comprendre quassumer son propre passe et preserver la memoire des victimes reste un devoir profond. Nous devons toujours nous souvenir deux, de leurs reves et de leurs espoirs et de la contribution de la communaute juive au developpement de la Roumanie. Souvenons-nous donc de tous ceux qui ont peri dans lHolocauste et prions chaque jour pour que leur memoire reste indelebile ! Le souvenir des victimes ne disparaitra jamais ! Ils vivront a travers nous ! Florin Cițu, Premier ministre de la Roumanie 2021-10-09 09:51:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-09-09-52-07big_sigla_guvern.pngParticiparea premierului Florin Cîțu la videoconferința cu reprezentanții Centrului Național de Conducere și Coordonare a Intervenției (CNCCI) Ciolpani (șeful DSU, Raed Arafat, reprezentanții Ministerului Sănătății, directorul CNSCBT, dr. Adriana Pistol)Știri din 08.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-la-visioconference-avec-les-representants-du-centre-national-de-gestion-et-de-coordination-d-intervention-cncci-ciolpani-le-chef-du-dsu-raed-arafat-representants-du-ministere-de-la-sante-directeur-de-cnscbt-dr-aFlorin Ciţu : Bonjour. Commencons cette visioconference. Je veux juste avoir une intervention au debut et ensuite nous ferons votre presentation. Je voulais intervenir aujourdhui parce que je voulais voir comment les mesures que nous avons prises recemment ont ete mises en œuvre et si nous en voyons deja des effets. Tout dabord, je voudrais parler du mecanisme durgence europeen, et ici je voudrais juste que M. Arafat nous dise a la fin, si possible, ce qui se passe exactement avec les medicaments demandes - combien de temps devons-nous attendre, comment attendre ? pour que tout cela soit mis a jour. La encore, je voudrais que le Ministere de la Sante nous dise, car nous sommes dans lenquete pour la quatrieme vague, comment celle-ci a ete preparee. En ce qui concerne egalement les medicaments, les informations que jai maintenant, et jaimerais que vous presentiez la situation publiquement, il semble que cetait une vente aux encheres qui a commence en avril pour le Tocilizumab. Davril jusqu`il y a une semaine, cette vente aux encheres a ete toujours retardee. Soudain, nous avons realise que nous navions pas ce medicament. Jaimerais savoir qui, du Ministere de la Sante, et retarde cet achat pour ce medicament pendant tant de mois, davril jusqu` il y a une semaine, date a laquelle il sest termine. Et il est tres important que cette information soit presentee publiquement, pour savoir exactement qui est responsable. En meme temps, pour DSU, vous le savez tres bien, il faut au quotidien rester en contact avec les directeurs dhopitaux. Cest un moment important il faut voir clairement le stock de medicaments, qui de quoi a besoin pour pouvoir nous mobiliser. Je ne veux plus qu`il y ait de telles situations, perdre tant de temps, d`avril a septembre avec les encheres, et maintenant chercher partout ce medicament. Le deuxieme sujet est le processus dacquisition de concentrateurs doxygene pour lesquels des fonds ont deja ete alloues cette semaine. Encore une fois, M. Arafat, a la fin, apres cette presentation, devra nous parler un peu decette situation. Par ailleurs, parlons un peu de loperationnalisation des hopitaux de Pipera et Lețcani, où nous en sommes, en quelle phase ils sont.. De meme, a la fin de la reunion. Toujours de lenquete pour la preparation de la quatrieme vague, jai encore une information qui doit etre a nouveau presentee au public et les responsables doivent payer pour cela. Il y a eu des hopitaux qui ont fait des demandes pour leur etre distribues ou donnes des ventilateurs depuis le mois d`août. Le Ministere de la Sante disposait dun stock de 40 pieces, recues par donation, fin decembre 2020, en provenance dAllemagne. Cependant, le Ministere de la Sante na pas pris note de ces demandes de lHopital des maladies infectieuses, qui traite les patients positif de COVID-19 depuis 18 mois. Il y a donc eu des demandes, nous avons eu des ventilateurs et quelquun du Ministere de la Sante na pas repondu. Jaimerais savoir exactement ce qui sest passe et qui na pas repondu. Et celui qui na pas repondu devrait repondre, meme avec sa fonction. Parallelement, pour les representants du Ministere de la Sante, nous devons communiquer la situation des hopitaux - avec larret des hospitalisations et des interventions qui ne sont pas urgentes. Et ici, nous devons mieux expliquer publiquement ce qui se passe, car nous ne parlons pas darreter les hospitalisations ou les procedures où la vie du patient est en danger. Il sagit darreter les hospitalisations pour les patients dont le traitement peut etre assure en ambulatoire ou a domicile. Donc, plus de communication, nous devons expliquer aux gens ce qui se passe avec cette decision. En meme temps, parce que nous sommes au CNCCI, et avec vous, du Centre national et des departements, je veux vous dire que je suis conscient de lenorme effort que vous faites, non seulement les medecins des hopitaux et des Circuit COVID. Je sais ce que vous sentez que jour pour trouver de nouveaux endroits et lits pour les patients, et je veux que vous sachiez que vous, les medecins et toutes les personnes impliquees dans cette lutte avez mon appreciation. Vous devez continuez votre travail et trouver des ressources pour vous assurer que tous les patients sont bien traites. Toujours concernant cette enquete, pour la fin, nous avons ici une situation qu`il faut remedier. Il y a la situation en septembre que, dans certains departements le temps de reponse pour les urgences majeures est de cinq ou huit heures a lambulance, respectivement, et pour les demandes de test COVID, il existe des departements où lambulance avec leurs equipages s`est presentee aux patients avec cinq jours de retard. Une telle chose est impossible, une telle chose est inadmissible. Merci de remedier tres rapidement a cette situation. Cela montre que la quatrieme vague netait pas preparee, alors quen juin, le temps de reponse etait beaucoup plus court, meme pour les tests on arrivait immediatement. Cest a ce propos que furent mes interventions. Nous aurons votre presentation, apres quoi M. Arafat, sil revient, repondra a nos quelques questions. Merci beaucoup ! 2021-10-08 14:23:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_9530.jpgBriefing de presă susținut de ministrul Educației, Sorin Cîmpeanu, și șeful DSU, secretar de stat în Ministerul Afacerilor Interne, Raed Arafat, la finalul ședinței de guvernȘtiri din 06.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-donne-par-le-ministre-de-l-education-sorin-cimpeanu-et-le-chef-du-dsu-secretaire-d-etat-au-ministere-des-affaires-interieures-raed-arafat-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernementSorin Cimpeanu : Bonjour. Lors de cette reunion du gouvernement ont ete adoptees quatre arretes de gouvernement dans le domaine de leducation. Tout dabord, le plus important est l`Arrete de gouvernement sur la fixation du montant minimum des bourses, differenciees par categories. Ainsi, le montant des bourses de performance est multiplie par cinq, passant de 100 lei a 500 lei par eleve. Les bourses de merite doublent, de 100 a 200 lei. En parallele, augmente le plafond a partir duquel elles peuvent etre octroyees, de 8,50 la moyenne des notes, a 9,50 la moyenne. Je voudrais vous rappeler qua la suite de lenseignement en ligne, suite a labandon des theses, les resultats ont ete tres fausses, de sorte que 50% des eleves roumains auraient postule pour des bourses de merite, suite aux resultats enregistres a niveau de lannee scolaire 2020-2021. Les bourses d`etude ont enregistre une augmentation de 50%, passant de 100 lei a 150 lei par eleve, et les bourses daide sociale, comprenant la necessite de soutenir les eleves issus de milieux defavorises, ont ete doublees au niveau du montant minimum de 100 lei a 200 lei. Pour information, pour lannee scolaire 2020-2021, un nombre de 533.000 eleves ont enregistre des notes moyennes superieures a 8,50, et un nombre de 347.000 des moyennes enregistrees superieures a 9,50. Cet arrete de gouvernement est initie sur la base de larticle 82 de la loi sur lÉducation nationale, qui prevoit lobligation dinitier cet arrete de gouvernement. Cest un acte administratif qui met en œuvre une regle deja existante, celle prevue a larticle 82, la loi sur lÉducation nationale, il ne sagit donc pas dune nouvelle politique. De plus, ces montants seront valables a partir du 2eme semestre de lannee scolaire 2021-2022, qui debutera le 10 janvier, donc le premier semestre a les bourses prevues dans la Loi de finances pour 2021. Cest une combinaison de ces deux reglements - lannee scolaire qui setend sur deux annees civiles et la Loi de finances, qui est adoptee la meme annee. Je voudrais egalement vous dire que cet arrete du gouvernement releve de larticle 110 de la Constitution roumaine, le Ministere de lÉducation la presente et le Ministere de la Justice a donne le meme avis. Le deuxieme arrete de gouvernement initie prevoit la mise a jour de la nomenclature des etudes de licence et de master, conformement aux decisions prises par le Conseil general dARACIS, le 31 août. Le troisieme arrete de gouvernement prevoit ladoption du coût standard pour l`enfants en creche, pour les unites denseignement prive et confessionnel, selevant a 15. 000 lei par enfant en creche, auquel sajoute le coût des depenses materielles et de formation professionnelle, dun montant de 585 lei par enfant. Le quatrieme arrete de gouvernement met en œuvre un Accord signe entre la Roumanie et la Republique Populaire de Chine, un Accord visant a reconnaitre les diplomes et a reconnaitre les periodes detudes. Ce sont les quatre arretes de gouvernement dans le domaine de leducation adoptee lors de la reunion daujourdhui 6 octobre. Sil y a des questions. Journaliste : Bonsoir. Monsieur le ministre, il y a un mois, vous disiez que ces bourses seront liees a la presence des eleves a lecole. Ils ne doivent pas depasser 10 absences par semestre. Il reste cette caracteristique, que nous avons vu que dans l`arrete de gouvernement cette condition nest pas precisee pour recevoir les bourses dexcellence et les bourses scolaires. Sorin Cimpeanu : Oui, cest tres vrai. Ce que jai dit alors, je le maintiens maintenant. Cette augmentation significative des bourses jusqua 5 fois signifie, dune part, un encouragement a la performance, mais dautre part, tres important, cela signifie une mesure visant a reduire le decrochage scolaire. Lorsque plusieurs enfants dune meme famille ont la chance de beneficier de ces bourses, les revenus des bourses deviennent deja si attractifs que les parents peuvent soutenir lactivite de leurs enfants a lecole. Oui, cest une mesure qui cible les deux plans, car a 10 absences injustifiees par semestre, donc si l`eleve ne va pas a lecole, ces bourses sont perdues. Journaliste : Mais où est-ce que cela est dit, car ce nest pas prevu dans l`arrete du gouvernement. Vous l`avez amendee, dans la prise de decision, la transparence nest pas apparue ... Sorin Cimpeanu : Larticle 82 de la loi sur lÉducation nationale oblige linitiation de cet arrete de gouvernement a en fixer le montant. Les conditions sont fixees par arrete du ministre charge de leducation. Elles vont etre etablies. Journaliste : De plus, vous avez annonce aujourdhui que seulement 7 % des parents sont daccord pour faire vacciner leurs enfants. Ils ont ete interroges par le Ministere de lÉducation en collaboration avec le Ministere de la Sante. Pouvez-vous nous dire quelles mesures concretes vous envisagez pour amener les parents a faire vacciner leurs enfants ? Sorin Cimpeanu : Oui, cest vrai, aujourdhui 290. 000 questionnaires ont ete centralises. Sur les 290.000 questionnaires, 22.000 etaient des reponses affirmatives pour vacciner leurs propres enfants, 44.000 etaient des reponses indecises, et 234.000 etaient des reponses negatives, soit 7,5% etaient oui, 15% etaient indecis et 77,5%, malheureusement, ils ont repondu non. Dautre part, toujours aujourdhui, nous avons egalement rendu publics les resultats de la vaccination des eleves de la semaine derniere. Si dans la premiere semaine decole nous avions en moyenne 1. 000 eleves vaccines par jour, la deuxieme semaine, cette moyenne est passee a 1.700 eleves vaccines par jour, et la troisieme semaine nous avons eu pres de 2. 500 eleves vaccines quotidiennement. Cela montre que, malgre ces reponses inquietantes faites par les parents dans ces questionnaires, il existe cependant une volonte de vacciner chez les eleves. Journaliste : La question etait de savoir quelles mesures concretes envisagez-vous pour amener les parents a faire vacciner leurs enfants, etant donne que vous avez distribue un peu plus de 250. 000 formulaires. Sorin Cimpeanu : 290 000 formulaires. Journaliste : Nous savons tres bien quil y a plus de 3 millions deleves en Roumanie. Quand ces formulaires seront-ils egalement envoyes aux autres parents? Sorin Cimpeanu : Nous savons tres bien quil y a 2.930. 000 enfants dage prescolaire et eleves en Roumanie. Parmi les eleves et les enfants dage prescolaire en Roumanie, seuls 1.230.000 ont plus de 12 ans, ils peuvent donc etre vaccines. Sur les 1. 230.000, en effet, seulement 290.000 ont repondu dans la structure de reponse que je vous ai donnee. Le Ministere de lÉducation et le Ministere de la Sante, ainsi que le coordinateur de la campagne nationale de vaccination, continueront de deployer des efforts pour sensibiliser a limportance et a la necessite de la vaccination. Nous le soutenons cela chaque jour sur le territoire, dans chaque ecole. Aussi, afin de soutenir les 22.000 eleves qui souhaitent se faire vacciner, jai contacte aujourdhui le colonel Valeriu Ghiorghiță et il est disponible pour envoyer des equipes mobiles de vaccination dans les ecoles où etudient ces 22.000 eleves. La fenetre dopportunite durera egalement jusqua fin novembre. Ce ne sera pas une opportunite ouverte.... Journaliste : Quand la vaccination effective des enfants pourrait-elle commencer ? Sorin Cimpeanu : Le CNCAV est charge, avec la DSP, de lorganiser. Le Ministere de lÉducation a le devoir de communiquer au CNCAV combien deleves souhaitent se faire vacciner dans chacune des ecoles roumaines, ce quil fait aujourdhui. Journaliste : En ce qui concerne egalement les tests des eleves, quand les tests bases sur la salive arriveront-ils dans les ecoles ? Nous comprenons que vous avez lance la procedure dappel doffres ou que ces tests bases sur la salive ont ete autorises par lAgence nationale du medicament. Quand verrons-nous les tests dans les ecoles? Sorin Cimpeanu : Permettez-moi de me presenter encore une fois. Je suis le ministre de lÉducation, ici il y a aussi le chef du Departement des situations durgence. Le Ministere de lÉducation a communique, a la demande de la Direction des situations durgence, le nombre de beneficiaires, ainsi que le nombre de semaines scolaires restantes de ce semestre, au nombre de 11, et restantes de cette annee scolaire, au nombre de 30. Il sagit du nombre total de beneficiaires, enfants dage prescolaire, eleves, personnel enseignant, enseignant-auxiliaire et non enseignant. Je suis egalement convaincu que le Dr Arafat vous informera, lAgence Nationale du Medicament et des Dispositifs Medicaux a deja elabore les exigences minimales de performance et les exigences reglementaires minimales, de sorte que, en liaison avec le nombre estime de beneficiaires, ce processus aura lieu rapidement. Dici la, il existe des tests antigeniques rapides dans les ecoles, qui peuvent et doivent etre utilises. Aujourdhui, nous avons eu un supplement a larrete ministeriel conjoint, par lequel nous avons clarifie ces questions. Les eleves qui souhaitent revenir le huitieme jour apres un cas confirme en classe a lecole pourront etre testes soit au cabinet medical de lecole, sil y en a dans l`ecole, sinon, la deuxieme categorie - sera teste sur largent du DSP - par les equipes mobiles de la DSP et la troisieme categorie, ceux qui ont deja passe des tests ailleurs - seront pris en consideration afin de pouvoir retourner a lecole des le huitieme jour. Le nombre de tests disponibles dans les ecoles a ete complete, je souligne complete, par 280.000 tests. Il sagit dun ajout a ceux existants par le Departement des situations durgence. Y a-t-il dautres questions ? Journaliste : Je regarde le fait quil vient detre publie au Journal Officiel, je crois que larrete concernant le masque de protection obligatoire et je voulais vous demander ce quil advient des eleves qui suivent des cours de sport en plein air, en sont-ils exoneres ou non ? Sorin Cimpeanu : Larrete conjoint du ministre prevoit en outre la possibilite dorganiser des cours deducation physique dans des espaces interieurs si le taux dincidence dans la localite est inferieur a 2 pour mille ; plus de 2 pour mille, uniquement dans les espaces exterieurs sans masque de protection. Compte tenu des conditions climatiques de plus en plus evidentes, il est clair que les cours deducation physique en plein air ne seront pas possibles en raison de conditions climatiques defavorables. À cet egard, chaque directeur decole peut completer ces heures deducation physique par des heures dans la discipline de lÉducation pour la vie, par exemple. Journaliste: Oui. Et encore une precision que jaimerais. Que se passe-t-il dans le cas où un enseignant qui entre en contact avec plusieurs collegues ou eleves de plusieurs classes est confirme positif, est-ce que l`ecole entre en regime en ligne ? Sorin Cimpeanu : Je pense que les regles sont tres claires, je peux les rappeler, si vous le souhaitez : lorsquun cas confirme survient, toute la classe se met automatiquement en ligne, donc la presence physique cesse pendant 14 jours, sans quil soit besoin de la decision du Comite departemental des situations durgence, a la demande de la Commission scolaire, avec lapprobation de linspectorat scolaire. Dans le cas où plus de la moitie des classes dune ecole apparaissent dans le scenario en ligne, la decision est prise par le Comite departemental pour les situations durgence de suspendre lactivite dans toute lecole. Les donnees daujourdhui montrent quil y a 125 ecoles en Roumanie avec une activite completement suspendue dans toute lecole en raison de cas de maladie. En outre, 11. 090 classes voient leur activite suspendue a cause de cela. Si, en dehors de ces deux regles aussi claires que possible, lenquete epidemiologique met en evidence dautres situations, la DSP prend la decision qui simpose en consequence. Larrete interministeriel prevoit egalement cette possibilite. Les cas clairs et automatiques sont lapparition dun cas dans une classe, lapparition de la suspension dun nombre dau moins la moitie de la classe, ceux-ci sont clairs, de plus, lenquete epidemiologique se fait au cas par cas en fonction des contacts directs. Journaliste : Donc meme dans le cas des enseignants, car ce netait pas clair, si cela ne sappliquait quaux eleves. Sorin Cimpeanu : Évidemment, il peut y avoir du personnel enseignant auxiliaire et du personnel non enseignant, car il y a eu beaucoup de situations parmi ce personnel. Journaliste : Concernant les revenus des enseignants, que se passe-t-il dautre ? Car il y a une promesse de votre part, lorsque vous etiez ministre aux pleins pouvoirs, pour ainsi dire, que les enseignants devraient avoir des revenus accrus a partir du 1er janvier. On comprend que la ministre du Travail a egalement eu une reunion aujourdhui avec les syndicats de leducation... Sorin Cimpeanu : La reunion etait commune, le Ministere du Travail, le Ministere de lÉducation, les syndicats, et ma position est la meme avant que je sois ministre et combien de temps jai ete ministre aux pleins pouvoirs et combien de temps je suis interimaire ministre et quand je ne serai plus ministre par interim. Il y a un besoin de remuneration attractive dans leducation, il y a un besoin de reconnaitre le travail des enseignants. Journaliste : Et comment augmenter les revenus des enseignants, dans le contexte où nous avons un gouvernement interimaire? Cela peut-il encore arriver ? Sorin Cimpeanu : Je crois que meme quand on a un gouvernement interimaire, les salaires sont payes et les bourses sont aussi versees comme preuve que nous avons eu cetarrete de gouvernement pour les bourses. Et laugmentation des salaires, discutee aujourdhui avec le Ministere du Travail et les syndicats, vise des augmentations de 8 %, a compter du 1er janvier. Une nouvelle loi sur leducation, accompagnee dune nouvelle loi sur les salaires, mettra en place un systeme de remuneration unique et peut-etre plus attractif et differencie selon les performances des enseignants, differencie selon lenvironnement dans lequel ils travaillent, le milieu rural ayant besoin dun systeme de salaire plus attractif pour avoir des enseignants. Merci. Journaliste : Pouvez-vous nous dire où en est la nouvelle loi sur leducation, etant donne que vous deviez la presenter il y a six jours. Vous vous etes assume par un memorandum au gouvernement quand vous aviez les pleins pouvoirs. Sorin Cimpeanu : Je massume ce retard et toujours, lorsquon me demande de choisir entre deux options, entre un retard - et j`assume en tant que ministre de l`education, et avoir la patience de resoudre des problemes qui trainent depuis 30 ans dans le systeme educatif roumain , je vais choisir la deuxieme option, dans laquelle il faut du temps, une consultation est necessaire, afin davoir un projet stable de la loi sur leducation, qui ne peut plus etre modifie, ne devrait pas etre encore change a tout changement de gouvernement . Journaliste : Cette loi sera-t-elle adoptee dici la rentree prochaine ? Cimpeanu : Cest notre souhait, oui. Merci. Raed Arafat : Bonsoir ! Comme annonce par le Premier ministre, aujourd`hui a ete adopte l`Arrete du gouvernement, qui prolonge l`etat dalerte a compter du 10 octobre. L`Arrete prevoit le maintien des mesures, je tiens a le preciser, car, en fait, l`Arrete ne prevoit rien de nouveau, il ne fait que prolonger les mesures actuelles. Lorsque l`Arrete en cours prend fin, l`Arrete dextension entre automatiquement en vigueur. Je tiens a souligner que les mesures de facto sont enoncees dans la Loi 55 de 2020, qui enonce les mesures prises pendant la periode dalerte qui limitent lexercice des droits et libertes fondamentaux afin dassurer une protection adequate du droit a la vie, a lintegrite physique et mentale aux soins de sante. Par l`Arrete, nous prolongeons uniquement les mesures et adoptons ce qui a ete prevu par la loi. Nous ne legiferons pas, mais etablissons seulement quelles sont les mesures qui sont mises en œuvre a partir de ce qui est prevu dans la loi 55. Comme je viens de dire, le projet d`Arrete napporte rien de nouveau, cest juste une extension de la situation qui est jusqua present pour 30 jours supplementaires. Ainsi, les experts juridiques que nous avons et le Ministere de la Justice ont considere que le projet entre dans les situations prevues a larticle 110 alinea 4 de la Constitution roumaine, republiee, et constitue un acte daffaires publiques necessaire a la bonne administration du gouvernement. Cest donc sur cela que porte l`Arrete du gouvernement. Les mesures ne changent pas, les memes incidences demeurent, les memes mesures restent connues et restent mises en œuvre pendant encore 30 jours. Je veux insister encore une fois pour clarifier une situation, pour souligner certains aspects concernant lordre de limiter lactivite medicale dans les hopitaux concernant les cas chroniques ou les cas electifs, comme on dit. Encore une fois, je tiens a souligner et je lai dit la derniere fois lors du briefing et je lai dit dans plusieurs declarations. Larrete ne ferme pas les hopitaux, larrete ne ferme pas les services ambulatoires qui restent ouverts et ne sont pas mentionnes dans larrete. Les personnes qui ont besoin dinvestigations, qui ont des problemes et qui souhaitent etre consultees, suivent le meme chemin : medecin de famille, ambulatoire specialise, peuvent etre investiguees. Lordre est de prioriser entre les cas qui peuvent etre reportes et la situation dans laquelle nous nous trouvons et où nous avons des cas qui necessitent des ressources humaines, suffisantes, dediees a eux, specialisees en soins intensifs, anesthesie, urgence, tous les aspects qui sont lies a ce type des cas qui sont les cas COVID-19 et la decision quel cas peut etre reporte et quel cas ne peut pas etre reporte appartient au medecin. Elle nest faite ni par arrete, ni par celui qui a emis l`ordre, ni par le chef detablissement, mais cest le medecin qui decide quun patient peut etre reporte. Jai donne des exemples et je les redonne. Au lieu davoir des ressources, un anesthesiste, en plus du chirurgien operatoire, un anesthesiste, un assistant d` anesthesie, des ressources en oxygene, pour une operation de hernie discale, qui peut tres facilement se faire dans deux, trois semaines, je prefere que lanesthesiste soit aux soins intensifs pour soigner un patient qui pourrait etre en arret cardiaque dans une heure ou deux. C`est la priorite des ressources que nous avons creee. Cest un principe bien connu dans le domaine de la medecine de catastrophe et il est applique lorsque nous avons des ressources limitees et que nous avons besoin de ressources a cet egard. Nous ne sommes ni le premier ni le dernier pays a prendre de telles mesures. Elles sont pris temporairement, la mesure est temporaire maintenant elle est prevue pour 30 jours - et c`est une mesure en reponse a la situation que nous avons et qui reclame certaines mesures particulieres a un moment particulier, qui signifie les chiffres que nous voyons en therapie intensive, les chiffres que nous les avons aux unites d`accueil urgences et, bien sûr, toutes les mesures prises pour augmenter le nombre de lits qui reclament la ressource humaine, et l`une des mesures de la rendre disponible es de limiter les activites qui peuvent etre reportees sans affecter la sante du patient. S`il y a des questions. Journaliste : Bonsoir. M. Alexandru Rafila, depute du PSD, a tenu aujourdhui une conference de presse au sujet de lordre dont vous avez parle et a declare quil vous invite, en debut de semaine prochaine, au Parlement, a donner des explications sur cet ordre. Si vous pouvez nous le dire, allez-vous repondre a cette invitation ? Raed Arafat : Madame, quand je suis invite, et surtout si on na pas de problemes qui necessitent des interventions durgence, jy vais. Et je suis sûr que je prendrai le manuel de medecine de catastrophe avec moi. Journaliste : Vous nallez donc pas retirer l`ordre, comme demande. Raed Arafat : Donc a ce stade, le retrait de lordonnance et le retour a la situation où lhopital est plein de cas qui peuvent etre reportes - et le monde medical sait tres bien de quoi je parle, je sais tres bien ce que je dis - et en meme temps on a la pression sur lhopital, sur les cas qui ne peuvent pas attendre, la mesure quon a prise cest la mesure que tout manager la prend face a une situation de catastrophe, une situation de catastrophe medicale, que lon ne peut manquer de reconnaitre, elle existe. Les manuels decrivent cela, la priorisation existe, on ne dit pas quun patient qui doit etre opere pour une raison, par exemple en oncologie, qui ne supporte pas la report ne doit pas etre opere. Le medecin peut loperer, mais un patient qui a un probleme qui necessite une enquete et peut etre reporte ou peut etre fait en ambulatoire, donc cela est fait pour faire place a ce qui signifie desormais sauver des vies. Donc, sauver des vies a toujours la priorite, et cest un principe en medecine de catastrophe, tous ceux qui ont ete formes dans ce domaine le savent tres bien. Journaliste : Et jaurais une autre question, apres la destitution du gouvernement par cette motion de censure, avez-vous deja envisage de demissionner ou voulez-vous continuer avec le futur gouvernement ? Raed Arafat : Madame, je suis secretaire dÉtat, je suis nomme par le Premier Ministre. Le Premier ministre, quand il estime, peut me revoquer ; sil pense quil peut me retenir, je ferai mon travail pendant que je suis dans cette position. Journaliste : Merci. Raed Arafat : Merci moi aussi. Journaliste : Monsieur Raed Arafat, je voudrais vous demander sil est normal que les Roumains qui vont au restaurant se voient demander un certificat vert pour entrer dans le restaurant et y consommer, alors que les employes de ce restaurant ne sont pas vaccines et personne ne leur demande /... Raed Arafat : Non, ce nest pas normal, vous avez raison, il ny a que deux choses qui reglementent. Lune est la question que nous reglementons sur lacces, sur la question de la sante publique, lautre est sur la relation de travail; le probleme avec les employes a deux solutions : la solution de bon sens, qui veut dire que le restaurateur doit sassurer que ses employes sont au moins testes ; et, la deuxieme solution, est la solution par la loi, qui impose ces regles, mais seulement par la loi, et par adoption par le Parlement, et non par des arretes de gouvernement ou dautres moyens qui mettent en œuvre des mesures generales de sante publique. Donc, nous ne pouvons pas affecter la question de la relation de travail, a moins quune loi ne lapprouve. Journaliste : Mais pour permettre aux Roumains daller au restaurant sans utiliser le certificat vert, existe-t-il encore cette option au-dela de six mille ? Raed Arafat : Nutiliser pas le certificat vert dans les restaurants et partout. Si on a des gens qui y vont, si on a un taux de vaccination assez eleve dans le sens où on sait que ceux qui sont infectes, beaucoup moins dentre eux recoivent des soins intensifs, peut-etre quon finirait par faire ce que le Danemark a fait, ce que les autres pays ont fait. Mais pour le moment, on ne peut pas et nous voyons quel est limpact, en fait. On voit limpact sur le secteur de la sante, qui est tres grave en ce moment. La raison de cet impact, en particulier, est que nous avons un terrain favorable pour la propagation et limpact du variant Delta. Il se propage rapidement, tres facilement, a un impact surtout sur les personnes qui nont pas ete vaccinees. Cest la raison pour laquelle on arrive au soins intensifs, on a des besoins eleves en oxygene, on occupe des lits dhopitaux. Sinon, la grande majorite des personnes vaccinees presentent des symptomes tres legers. En effet, certaines personnes vaccinees on eu besoin de soins avances, mais elles etaient tres agees et presentaient de nombreux problemes medicaux lies, comme on dit, a des comorbidites. Journaliste : De votre point de vue, en tant que specialiste, quel pourcentage de personnes, citoyens roumains vaccines, devrions-nous atteindre pour abandonner les restrictions, le certificat vert ? Raed Arafat : Les pays etrangers nont pas renonce au certificat vert, ils lutilisent encore - la plupart dentre eux, disons, les pays europeens - mais pour avoir la paix, disons, et savoir que nous navons pas un impact serieux sur le systeme de la sante, le pourcentage reste a 70 %. Plus le variant facile a transmettre, plus le pourcentage est eleve. Nous sommes cependant toujours a environ 30%. Avec la Bulgarie, nous sommes tout en bas du classement pour le nombre de vaccines et je pense que nous en payons le prix pour le moment. Journaliste : Je voudrais vous demander si lordre de prioriser les patients COVID-19 dans les hopitaux a ete envoye aux hopitaux ? Raed Arafat : Normal. Il a ete transmis des sa signature. Aujourdhui, je lai retravaille pour quil ny ait pas de malentendus. Parce que jai recu des informations sur un sanatorium que le directeur veut fermer. Personne na dit de fermer les sanatoriums. Lordre est tres clair. Habituons-nous a une seule chose. Cest une chose tres simple. Avant de commenter quoi que ce soit, lisons lordre du debut a la fin. Lisons-le une fois, deux fois. Si on ne comprend pas, posons la question, puis commentons. Le probleme avec nous, cest que nous lisons le titre, finalement nous lisons qui la signe et ensuite nous commencons a commenter, mais nous ne lisons pas le contenu. Celui qui lit larrete, je vous lassure, comprendra tres clairement quil nen est pas ainsi comme on dit et quil sagit dun arrete qui permet une priorisation sans impact majeur sur la sante des patients necessitant des soins ; surtout ceux qui ont besoin de soins immediats ne souffriront pas. Ceux qui ne peuvent pas etre reportes ne souffriront pas. Oui, ceux qui ont prevu : Je me fais operer d`une hernie discale aujourdhui et se font dire que c`est possible dans trois semaines, cest peut-etre un malaise, mais cela ne veut pas dire un impact sur sa sante. Journaliste : LAvocat du Peuple a reagi aujourdhui et dit que cet arrete est inconstitutionnel et que vous ne lavez pas publie au Journal Officiel et quil nest pas transparent et nest pas visible au public. Raed Arafat : Cest un arrete qui est deja publie sur tous les sites mediatiques et partout. Cela ne fait pas partie des ordonnances dont on ma dit quelles devraient etre publiees au Journal officiel. De plus, il sagit dun ordre de gestion et de triage en cas de catastrophe et je suis vraiment desole si la medecine de catastrophe nest pas conforme a la Constitution. En tant que medecin, jusqua ce quon me dise darreter a cause de la Constitution, je dois respecter le sauvetage de la vie et les principes quon ma enseignes dans ce domaine. Journaliste : LAvocat du Peuple ne peut pas attaquer un ordre du Departement des Situations dUrgence, mais lAvocat du Peuple dit que les patients peuvent saisir le tribunal et peuvent attaquer en contentieux-administratif cet ordre donne par vous. Raed Arafat : Je comprends. Naturellement, tout le monde a le droit daller en justice. Nous expliquerons au tribunal ce que nous avons fait. Nous esperons que le monde comprendra. La medecine a des regles et des principes. Quiconque voudra voir ce que nous avons applique, sil respecte les principes internationaux de la medecine et, surtout, des situations de catastrophe medicale, comprendra que nous ne sommes pas du tout sortis de la normalite et de ce qui se ferait dans nimporte quel pays. Cest ce que nous avons fait. Journaliste : Aussi, il y a quelques minutes, un arrete a ete publie au Journal Officiel sur le port du masque obligatoire dans les espaces publics. Pouvez-vous nous donner quelques exemples où le masque est obligatoire ? Raed Arafat : Les gares routieres, les lieux surpeuples, toute zone où il y a plusieurs personnes qui ne vivent pas ensemble, donc qui risquent de sapprocher plus que, disons, la distance de securite. Donc, dans nimporte quelle zone si l`on fait la queue, quand on veut acheter quelque chose et que 10 personnes font la queue, on doit etre avec un masque, si vous allez seul dans le parc, si vous allez seul dans la rue ou si vous faire une activite sportive individuelle, il ny a pas de masque obligatoire. Journaliste : Alors le masque est-il obligatoire dans la rue, en journee quand il y a de gros flux de personnes ? Raed Arafat : Bien sûr, cest lidee. Oui. Merci! Journaliste : Bonjour. Nous avons vu quil y a eu 330 deces dus au COVID aujourdhui. Raed Arafat : Malheureusement, oui. Journaliste : Pourquoi cette augmentation, y a-t-il a cela une liaison avec le fait que les hopitaux sont tres encombres et y a-t-il encore de solutions que vous voyez ? Raed Arafat : Comme vous le savez, plus la pression sur le systeme de sante augmente, plus il y a un risque que certains cas qui sont a la limite de souffrir a cause la pression sur le systeme de sante, cela sest vu dans dautres pays. Oui, nous prenons des solutions, lactivation de plusieurs lits de soins intensifs, le detachement de personnel qui ne traite plus les cas electifs, aux cas necessitant des soins, lintention concernant COVID, louverture de nouveaux etablissements. Il y a dautres solutions qui sont en discussion. Parallelement, cote medicaments, nous avons lance un appel a la Protection Civile Europeenne pour le Tocilizumab. Hier, egalement aupres de la Protection Civile Europeenne, une demande a ete faite pour un nombre de 400 concentrateurs doxygene individuels de 5 et 10 litres ; nous attendons de voir doù viendra la reponse et dans quelle mesure cela nous permettra daugmenter le nombre de lits, de pouvoir donner de loxygene aux malades dans ces lits. Lidee du transferer des patients est tres sensible et nous la prenons au serieux, mais nous, et dans le pays, lorsque nous transferons des patients, nous savons a quoi nous sommes confrontes. Par exemple, hier, pour emmener les six patients a Targu Mureș, avec un vol qui ne dure pas plus de 50 minutes. Laction a dure, son organisation et sa realisation, plus de cinq heures et nous avons eu les patients qui ont ete designes pour le transfert ; par la suite, les medecins sont revenus et nous ont demande de ne plus les transferer, car ils ne consideraient pas que leur etat permettait le transfert et que nous risquions de les perdre dans lavion. Ensuite, dautres patients plus stables ont ete pris, egalement en soins intensifs, qui ont ete transferes. Donc, ce probleme de transfert est tres sophistique et je veux que les gens comprennent que nous regardons aussi ces aspects, nous les prenons en compte, mais il y a aussi des considerations medicales tres importantes a cet egard ; que personne ne pense que nous pouvons aller dire 1,2,3,4 pret, les mettre dans des avions, aller avec eux. Il ny a pas une telle chose. De plus, bien sûr, il y a dautres considerations pour faire un transfert de masse, ce qui est difficile quand on a de tres longues distances. Nous considerons, comme je lai dit, que toutes les solutions sont sur la table, nous nannulons aucune solution. Nous essayons de les resoudre en augmentant les ressources, en augmentant les places, en achetant, si necessaire, des equipements supplementaires ou en les obtenant des stocks de lUnion europeenne qui se trouvent en Roumanie, de ventilateurs ou de stocks qui se trouvent dans dautres pays et qui peuvent nous les mettre a disposition , en tres peu de temps. 2021-10-06 21:52:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-06-10-24-22big_image_7_resize.jpgDeclarații susținute de premierul Florin Cîțu la finalul ședinței de guvern din 6 octombrieȘtiri din 06.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-du-premier-ministre-florin-citu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-6-octobreFlorin Cițu : Bonsoir ! Lors de la reunion du gouvernement daujourdhui, plusieurs decisions ont ete prises, plusieurs arretes de gouvernement ont ete approuvees, dont la prolongation de letat dalerte - M. Arafat en expliquera les details - et certains du Ministere de lÉducation. Je veux juste faire une annonce. Nous avons eu plusieurs discussions ces derniers temps concernant le prix de lenergie, nous avons egalement vu levolution des prix ces derniers temps et nous avons pris la decision que le PNL et le gouvernement soutiennent le plafonnement des prix de lenergie en Roumanie. Ce sera une decision prise lors de la premiere reunion du gouvernement apres la resolution de la crise. Nous soutiendrons donc le plafonnement des prix de lenergie aux prix que nous voyons dans cette periode. Par consequent, je previens toutes les compagnies qui souhaitent profiter de cette annonce dans la prochaine periode de ne pas sembeter, car nous utiliserons le plafonnement aux prix actuels. Merci! 2021-10-06 21:07:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_01_2_resize.jpgȘedința de guvern din 6 octombrieȘtiri din 06.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-10-06 21:00:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_image_18_resize.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul Sănătății, vicepreședinte al CNCAVȘtiri din 06.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sars-cov-2-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-vice-president-du-cncav1633961742Valeriu Gheorghiță : Bonjour ! Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Dans la suite, je rappellerai quhier lAgence europeenne des medicaments a autorise les deux recommandations pour ladministration soit dune dose supplementaire de vaccin dans le cadre du premier schema pour les personnes immunodeprimees, qui comprendra a la fois le vaccin de BioNTech/Pfizer, ainsi que le vaccin de la societe Moderna, ce qui signifie que nous aurons initialement un calendrier de trois doses, plus, a un moment donne, un rappel au moins six mois apres le calendrier initial, et les personnes qui ont une reponse immunitaire normale, les personnes immunocompetentes, auront un calendrier de deux doses lors de la premiere vaccination et un rappel apres au moins six mois, comme cela est actuellement recommande, cette dose de rappel, qui, on le sait, a deja commence en Roumanie depuis le 28 septembre. Cette dose supplementaire dans le regime initial est recommandee pour les personnes a faible reponse immunitaire est administree a 28 jours, a la fois pour le vaccin BioNTech/Pfizer et pour le vaccin Moderna. Pour le moment, nous avons consulte les commissions specialisees du Ministere de la Sante et nous avons deja une centralisation des categories de patients pouvant beneficier de trois doses de vaccin du premier regime. Demain nous aurons une reunion au sein des groupes de travail du CNCAV, où nous finaliserons ces categories de patients pouvant beneficier de trois doses de vaccin, a la fois de BioNTech/Pfizer et de Moderna. Par la suite, une information sera fournie a lAgence nationale du medicament et des dispositifs medicaux de Roumanie et par la suite les professionnels de la sante seront informes, justement pour savoir quelles seront les indications pour trois doses de vaccin du premier schema. Ainsi, les personnes qui seront eligibles a trois doses dans le premier calendrier vaccinal recevront une recommandation du specialiste, soit le medecin surveillant l`etat post transplant d`un patient, soit le medecin surveillant une certaine affection oncologique et ainsi de suite. Les patients devront se presenter aux centres de vaccination avec cette recommandation et recevront recommandation et recevront pratiquement un calendrier de vaccination en trois doses. Au cours de la prochaine periode, nous finaliserons les instructions sur la base desquelles cette recommandation sera appliquee et, bien entendu, sera mis a jour a la fois le registre electronique national de vaccination permettant lintroduction dun schema de vaccination a trois doses, ainsi que la plateforme de programmation, mais nous reviendrons avec des details, lorsque nous aurons fixe les dates a partir desquelles les patients peuvent deja se presenter en vue de la vaccination. Nous savons egalement que nous avons actuellement des patients, des personnes qui ont ete vaccinees avec le vaccin Johnson and Johnson, pour lesquelles nous avons annonce que la dose de rappel nest pas encore recommandee. A notre connaissance, Johnson and Johnson a deja soumis a la FDA les donnees des etudes realisees afin dobtenir lautorisation dune dose de rappel egalement avec le vaccin Johnson and Johnson. On attend une recommandation du comite dexperts sur cette dose de rappel pour la mi-octobre. En Roumanie, je me souviens, il y a plus de 840.000 personnes qui ont recu un programme de vaccination avec Johnson and Johnson, cest pourquoi, certainement, dans la prochaine periode y compris lAgence europeenne des medicaments recevra ces donnees scientifiques et nous aurons certainement des recommandations a cet egard, qui ciblent les personnes vaccinees avec le vaccin Johnson and Johnson. Concernant ladministration de la dose de rappel, de la dose de rappel qui a debute en Roumanie le 28 septembre, on sait qua ce jour 228.865 personnes ont ete vaccinees, et par types de categories de personnes vaccinees environ 52,3% de celles qui ont deja recu le rappel dose sont dans la categorie des personnes vulnerables, cest-a-dire les personnes de plus de 65 ans ou les personnes atteintes de maladies chroniques ou les personnes hospitalisees dans des centres dhebergement. Environ 21,7 %, ce qui signifie que 49.632 personnes appartiennent a la categorie du personnel medical, ayant recu cette dose de rappel ; 4,1% sont des personnes employees dans leducation, dans le systeme educatif, ce qui signifie 9 569 personnes, et les 21,9% restants sont des personnes au service dactivites critiques, telles que celles employees dans le secteur economique, les centrales electriques, les communications, HoReCa, lindustrie extractive, le transport personnel navigant, maritime, fluvial, agroalimentaire-distribution, services de messagerie, services postaux, religieux, assainissement et dechets, etc. On sait que cette dose de rappel est fortement recommandee pour les personnes vulnerables, les plus de 65 ans, celles qui sont inscrites avec des maladies chroniques, ainsi que celles qui sont exposees a un risque accru de maladie, comme le personnel medical, le personnel educatif, mais aussi dautres categories de personnes, qui de par la nature de la profession ont ce risque supplementaire. Par ailleurs, en ce qui concerne lactivite des centres de vaccination, comme on le sait, durant la saison estivale, certains centres de vaccination ont eu une activite temporairement suspendue, et dautres centres de vaccination restes actifs, ont eu un horaire de travail reduit. Actuellement, en raison de la demande croissante de vaccination, 88 des 246 centres de vaccination qui avaient leur activite temporairement suspendue ont repris leur activite, ce qui signifie que 35,7% des centres qui avaient lactivite suspendue ont repris leur horaire de travail. Aussi, les centres qui avaient reduit les horaires de travail, 70% dentre eux sont revenus a lhoraire normal de 12 heures et aussi les centres de vaccination qui avaient des flux reduits, cest a dire le nombre de petits bureaux, pres de 48% dentre eux etaient revenus a leur etat dorigine , ont pratiquement augmente leur capacite de vaccination. Ce qui signifie quen ce moment nous avons dans la semaine du 27 septembre - octobre 3 personnes vaccinees au total avec la dose 1 environ 137.118, ce qui signifie une augmentation denviron 47% par rapport a la semaine du 20 septembre - 26 septembre, quand elles ont ete vaccinees avec dose 1, 93 068 personnes. Par ailleurs, au niveau de la vaccination dans les cabinets de medecine familiale, a ce jour, environ 2.893 bureaux de medecine familiale ont ete vaccines et des doses ont ete administrees qui representent la vaccination de 449 915 personnes, la plupart en milieu rural, 53,34 %. Il y a 6 departements, dont la ville de Bucarest, où plus de 20.000 personnes ont ete vaccinees dans des cabinets de medecine familiale. En outre, au niveau des formations sanitaires disposant de lits dans les hopitaux publics et prives, il existe 153 hopitaux publics dans lesquels 9. 525 patients ont ete vaccines et 27 hopitaux prives dans lesquels 2 326 patients ont ete vaccines. La couverture vaccinale a departements qui ont un taux de couverture vaccinale de plus de 40 %, dont Bucarest. Il y a 17 autres departements qui ont un taux de couverture vaccinale entre 30 et 39,9% et 22 departements qui ont un taux de couverture vaccinale entre 20 et 30%. Nous navons plus de departement avec un taux de couverture vaccinale inferieur a 20%. Centres de vaccination actuellement actifs : il y a 655 centres actifs avec 895 flux, pratiquement a la capacite de chaque flux en ce moment peut etre recevoir environ 90. 000 personnes qui peuvent etre vaccinees chaque jour dans les centres de vaccination fixes, auxquels sajoute la possibilite de vaccination dans les cabinets de medecine de famille, dans les etablissements de sante ou les equipes mobiles dans les ecoles ou ailleurs. Concernant le bilan de la campagne de vaccination, le 5 octobre a 17h00 plus de 5,64 millions de personnes ont ete vaccinees avec au moins une dose, 5,45 millions de personnes ont un calendrier complet comme deja evoque, 228. 865 personnes ont egalement effectue la dose de rappel. Concernant la couverture vaccinale par tranches dage, nous avons deja deux tranches dage avec un taux de couverture vaccinale de plus de 40%, 60-69 ans, où nous avons 40,6% et 50-59 ans, 40,1%. Concernant lage entre 12-15 ans, il y a 51.726 enfants, eleves qui ont recu au moins une dose de vaccin, ce qui signifie un taux de couverture vaccinale denviron 6,2% et la tranche dage 16-19 ans, le taux de couverture vaccinale est de 22,07 %. , soit plus de 180, 942 adolescents et jeunes ayant recu au moins une dose de vaccin. En echange, nous restons avec un taux de couverture vaccinale encore faible, insuffisant pour la tranche dage des plus de 80 ans, où il est de 20 %. Ici, je crois que notre message est tres clair, tres ferme, que les personnes vulnerables, les personnes agees et celles souffrant de maladies chroniques doivent etre vaccinees le plus tot possible car le risque dinfection dans les conditions de croissance acceleree du nombre de cas est tres eleve et ce nest quainsi que nous pourrons nous proteger du risque d`attraper une forme grave et daller a lhopital. Concernant le profil des effets adverses, a ce jour, 17.307 cas deffets adverses post-vaccination ete rapportes, avec un taux de notification de 1,7 pour 1.000 doses administrees. Il y a quelques autres elements lies a la communication. Je peux vous dire quau sein du CNCAV, nous avons convenu denvoyer un message hebdomadaire via le systeme RO-Alert, dans lequel on transmet limportance du respect des mesures visant a prevenir la propagation de linfection par le SARS-CoV-2 et des informations provenant de sources officielles, ainsi que la ferme recommandation de vaccination. De plus, des messages seront envoyes par lintermediaire de la Caisse nationale dassurance maladie aux patients atteints de maladies chroniques, aux patients figurant dans les dossiers de la Caisse nationale dassurance maladie atteints de maladies chroniques. Je fais appel et jaurai des reunions dans la prochaine periode avec les representants des associations de malades chroniques, pour soutenir cette demarche et pour adresser un message tres clair et tres ferme de recommandation a la vaccination des personnes vulnerables. De plus, par lintermediaire des assistants communautaires et des collegues du reseau de medecine familiale primaire, nous avons eu une rencontre avec les representants des medecins de famille du CNCAV et avons convenu que lune des facons de sensibiliser a limportance et aux bienfaits de la vaccination serait le contact individuel des personnes, des patients de leurs propres listes, en particulier des plus vulnerables, a faire dans la prochaine periode par lintermediaire des medecins de famille, a travers tous les canaux de communication dont ils disposent et avec lesquels ils restent generalement en contact avec les patients. Cest une periode extremement difficile, extremement compliquee. Je pense que nous comprenons les avantages, limportance de la vaccination et il est temps de se vacciner, je le repete, en particulier les personnes vulnerables, celles qui souffrent de maladies chroniques, car de cette facon, nous pouvons reduire la mortalite. Aujourdhui, nous avons plus de 330 cas de deces dus au COVID-19. Cest inacceptable en ce moment, alors quon a des vaccins partout, on peut se proteger et on peut ainsi reduire la mortalite. Cest tout ce que je voulais vous dire. Je vais donner la parole au secretaire dÉtat, Andrei Baciu. Sil vous plait! Andrei Baciu : Merci beaucoup, Monsieur le President. Pour commencer, quelques mots sur le certificat numerique europeen pour COVID. Jusqua present, 4. 541.456 certificats ont ete generes, la distribution en general est maintenue, la plupart dentre eux etant delivres pour certifier la vaccination, respectivement 94,82 %. Concernant la vaccination chez les operateurs economiques prives, cette activite se poursuit, nous avons 627 entreprises qui lont achevee, il reste encore 30 entreprises qui pratiquent encore la vaccination pour leurs propres salaries. Les activites de vaccination se poursuivent dans des lieux atypiques, a ce jour nous avons plus de 105 856 personnes qui ont ete vaccinees dans les drive-in, a laeroport, sur les marches, etc. En ce qui concerne les missions de transport, jusqua present, environ 15.300 missions de transport ont ete effectuees, auxquelles ont participe plus de 40.000 personnes du Ministere de lInterieur et plus de 13.000 personnes du Ministere de la Defense Nationale. En ce qui concerne les doses de vaccin recues jusquau 5.10.2021, la Roumanie a recu 20 502 989 doses de vaccin, 13 071 000 doses de vaccin produites par BionTech / Pfizer, produites par Moderna - 2 472 000, AstraZeneca - 3 374 000 et Johnson and Johnson - 1 585 300. Concernant les vaccins donnes ou revendus, une vente a la Coree du Sud denviron 436.000 doses de vaccin Pfizer/BionTech a ete finalisee vendredi. Et un dernier ajout, la semaine derniere il y a eu une premiere reunion a laquelle ont participe tous les grands acteurs et toutes les institutions pour lelaboration des objectifs strategiques de vaccination pour 2022 et 2023. Cela va continuer dans un avenir proche, et au fur et a mesure que les choses avancent et que nous aurons defini objectifs strategiques, nous les rendrons egalement publics. Cest a peu pres tout, merci beaucoup, Monsieur le President Valeriu Gheorghiţă Merci beaucoup, je propose de commencer les questions, sil vous plait. Reporter Journaliste : Bonjour! Jaimerais que vous me disiez quelles attentes vous avez apres ces discussions avec les medecins de famille apres avoir envoye ces messages a RO-Alert, etant donne quil y a des medecins, meme des medecins de famille, qui conseillent les patients de ne pas se vacciner. Valeriu Gheorghiţă : Je pense que la situation actuelle est suffisamment pertinente pour que chacun puisse comprendre que nous avons besoin de la prochaine periode de confiance dans le corps medical. Il est tres important. Je comprends vraiment que la population a un faible niveau de confiance dans les autorites et ainsi de suite, mais a lheure actuelle, lorganisme medical mene une lutte incroyablement lourde difficile dans les hopitaux, jour apres jour, des milliers et des milliers de patients presents dans des unites d`accueil durgence. Il est impossible de gagner ce combat uniquement a lhopital. Nous avons besoin de la participation de tous ceux du l`avan-hopital, et je me refere ici aux personnes, aux autorites locales, aux collegues du reseau de medecine familiale et a toute autre personne capable dapporter une credibilite supplementaire et un message, car une seule entreprise sest revelee efficace pour prevenir la mortalite et les formes serieuses, et cest la vaccination. Seulement de cette facon, par la vaccination, nous pouvons reduire les deces et les cas graves dans le besoin dhospitalisation. Je pense que les attentes sont soulevees a la fois en termes de population, car nous avons des experts nationaux dans le domaine de la sante publique internationale - et je nexagere pas quand je dis cela. Nous devons donner de la credibilite a ces personnes qui ont mis leur vie au service de la sante publique et au salut de la vie humaine. Ce n`est plus le cas de croire toutes les informations provenant de toutes sortes de sources invalidees, toutes sortes de theories qui ne font rien dautre que delargir ce manque de confiance entre les personnes et le corps medical. Bien sûr, javoue quil y a des situations ponctuelles - et jen ai ete informe - cas, de personnel medical, medecins ou assistants qui n`ont pas compris. Je pense quils n`ont pas compris les principes de la vaccination et quel role a un vaccin en general. Il ne sagit pas seulement de vaccin contre Covid-19. Bien sûr, cela est tres important du point de vue de la reticence a la vaccination, mais nous devons finalement ecouter des voix credibles et ce que le corps medical dit dans son integralite, pas les situations individuelles particulieres, individuelles. La verite est une seule: seulement par la vaccination, nous pouvons reduire le risque de faire une forme serieuse, le risque d`arriver a lhopital aux soins intensifs et le risque de perdre nos vies. Je pense que ce sont les messages clairs de cette periode et la periode suivante. Nous ne pouvons pas surmonter cette vague avec de petites pertes, a moins que nous nous vaccinions. Nous prenons trop de risques pour perdre du des personnes cheres, des gens que nous connaissons, a cause dune maladie qui, autrement, nous pouvons et aurions pu la controler beaucoup mieux si l`on avait compris a temps combien il etait important de nous vacciner. Journaliste: Aujourdhui a ete signe l`ordre par le masque est obligatoire dans des espaces ouverts au-dessus de lincidence de 6 a mille. Jaimerais que vous me disiez, tant vous, M. le docteur, que Mme le docteur Pistol. Cette mesure, combien deffet a-t-elle, pourrait-elle reduire lamplitude de la vague 4 et, sinon, est prise tard, etant donne que Bucarest est a 6 a mille depuis une semaine? Adriana Pistol: Comme nous le savons deja, dans grace a cette experience d`une annee et demi, le masque a prouve son utilite. Bien sûr, ce nest pas un moyen parfait, bien sur, nous n`aurieons pas voulu arriver a cette situation en comptant sur une population protegee par le vaccin et non par une chose comme ce masque, mais le masque aura certainement une influence, meme si pas tres elevee, sur levolution de la maladie. Bien sûr, ce nest pas la seule chose qui puisse influencer cette evolution, ce nest que l`une des choses qui peuvent apporter une contribution a la reduction du nombre de cas. Le premier, evidemment, c`est la vaccination, le second, cest la distance physique, en evitant les agglomerations, troisieme, naturellement, l`hygiene personnelle. Cest un cumul des mesures necessaires si nous voulons voir des effets tres graves sur levolution de la pandemie, mais le masque en fait partie. Valeriu Gheorghiţă: Je voudrais souligner exactement ce que Mme, dr Adriana Pistol a dit tres bien, que nous parlons en fait dun ensemble de mesures qui permettent de reduire, dune part, le risque dinfection et, dautre part, le risque de transmettre linfection aux autres. Et ce paquet de mesures est compose de vaccination qui reduit individuellement le risque dune forme grave de la maladie, mais, implicitement, le risque de transmettre la maladie.. Meme si ce risque ne se reduit pas beaucoup, il reduit et reduit davantage le risque de nous infecter. Par la vaccination, nous avons des avantages individuels importants, mais aussi pour les autres et, en respectant les autres mesures de prevention, - masque, hygiene, distance physique - nous assurons les meilleures conditions pour limiter la propagation de la maladie. Je voudrais ajouter un autre aspect, a savoir la responsabilite individuelle. Si nous sommes symptomatiques au cours de cette periode, nous devons rester a la maison et les tests, si nous avons l`enfant symptomatique nous ne lenvoyer pas a lecole, nous ne penserons pas d`abord, qu`il a fait un rhume ordinaire, non, nous penserons que, dans ce contexte de transmission communautaire exponentielle, acceleree, la premiere possibilite est detre en fait Covid et facilitant ainsi la propagation de la maladie. Nous devons encourager les gens, ceux qui nous entourent et ceux de la famille, ceux qui sont proches a se conformer aux mesures de prevention. Nous navons pas une autre facon pour le moment. Journaliste : Allons-nous depasser 20000 cas? Adriana Pistol: Jai dit aussi et je repete - cela depend de nous. Cela depend de ce que nous voulons. Cela depend de ce que nous faisons tous les jours, de notre serieux dans lautoprotection et la protection des autres. Cela depend si nous allons maintenant nous vacciner, cela depend de tout cela. Journaliste : Mais les donnees actuelles nous montrent que nous allons y arriver, puisque nous avons deja depasse 15.000 cas et nous sommes au debut d`octobre. Adriana Pistol: Si nous gardons la meme tendance a ne rien faire, oui, nous ne sommes pas loin de 20 000. Journaliste : Bonjour! Vous avez dit que qu`il y a beaucoup de ceux qui ne sont pas vaccines, des gens de plus de 80 ans et les personnes agees en general. Nous savons que nous parlons de gens qui vont souvent ou vont a leglise. Pensez-vous que les representants de leglise devraient etre plus impliques dans la promotion de la campagne de vaccination? Valeriu Gheorghita: Oui, je crois. Je pense quun message que je voudrais attendre dans la prochaine periode serait la suivante: que la population fasse confiance aux medecins et de deux, que les gens aimer mieux leur proche, donc, rien de plus. Merci. Journaliste : Mais le College des medecins, vous avez discute avec eux, pourraient faire, je ne sais pas, peut-etre plus de messages a transmettre, parce quil ya beaucoup de medecins qui ne favorisent pas la campagne de vaccination. Valeriu Gheorghiţă : Je ne dirais pas quil ya beaucoup de medecins qui ne favorisent pas, il y a aussi des situations de medecins qui eux-memes n`ont pas compris, je repete, le role du vaccin en general. Lorsque vous ne comprenez pas un phenomene, vous feriez mieux de vous abstenir de faire des recommandations ou appeler un collegue qui peut en savoir plus. La medecine aussi est une science qui est apprise et oubliee. De cette facon, je pense que tant que nous voyons toutes les donnees scientifiques, parce quici nous parlons de donnees scientifiques qui appuient ces recommandations, nous avons besoin d`en tenir compte. Nous avons lobligation en tant que medecins, parce que toute la profession de medecin est basee sur des donnees scientifiques et des resultats scientifiques, rien dautre, et non pas sur la croyance personnelle, mais sur des donnees scientifiques. De cette facon, nous devons comprendre que nous avons un role tres important dans la societe - d`education a la sante primaire. La vaccination est la seule mesure que nous avons a portee de la main pour nous proteger contre les maladies transmissibles, les maladies contagieuses et, plus recemment, contre les affections oncologiques, tels que le vaccin contre le HPV ou dautres types de vaccins. Je ne comprends pas pourquoi cerains de mes collegues, mais, je le repete, il y a des cas isoles, ne comprennent pas comment un vaccin fonctionne et quel est le role dun vaccin en general pour la prevention des maladies. Journaliste : Il y a beaucoup de gens qui disent qu`on peut tomber malade meme si on est vaccine. Expliquons, sil vous plait, une fois de plus, ce qui arrive a une personne vaccinee qui tombe malade et ce qui arrive a une personne non vaccinee. Valeriu Gheorghiţă: Je pense que nous pouvons resumer nos donnees actuelles pour la version Delta, a savoir, une personne vaccinee avec un systeme complet, qui est au moins dix jours apres la dose 2 ou de terminer le schema de vaccination, a un risque cinq fois plus petit a s`infecter, au moins dix fois plus reduit d`arriver a lhopital et au moins 14 fois moins de mourir en raison de Covid-19. Ce sont les donnees actuelles. Les gens qui sont generalement vulnerables, les personnes agees, les personnes souffrant de maladies chroniques, plus de six mois a partir du schema de vaccination initiale regagnent leur protection a la fois contre l infection et les formes graves apres la dose de rappel, qui ce qui signifie que nous avons une protection de plus de 95% a ceux qui recoivent la dose de rappel et une protection de plus de 97% contre les formes graves, lhospitalisation et deces, ceux recoivent la dose de rappel. Ce sont les donnees actuelles, les donnees scientifiques, validees par des experts, un tres grand nombre de personnes. C`est a ells que nous devons nous rapporter a rien de plus. Journaliste: Jaurais une question si vous me le permettez. Nous allons au restaurant sur la base du le certificat vert, mais il peut arriver que ceux qui controlent notre certificat ne sont pas vaccines. Horeca ou lindustrie alimentaire doivent vacciner leurs employes? Valeriu Gheorghita: On ne parle pas necessairement obligation, mais de responsabilite, encore une fois. Apres tout, nous devons tous etre responsables et, si nous avons un respect pour ceux qui nous entourent, nous devons commencer par nous, d abord c`est a nous de faire le premiere pas, faire confiance, par la suite, je le repete, parce que tout est signifie confiance. A qui dois-je faire confiance? Je fais confiance a ce que notre medecin recommande ou ecrit sur une page de socialisation. Ces choses sont en fait essentielles de mon point de vue. Tant que je ne fais pas confiance a mon medecin, je ne ferai jamais ce que mon medecin recommande et je vais choisir de faire ce que quelquun dautre me dit, qui na aucune expertise dans ce domaine. Je le repete, linformation de sources non officielles au moment, conduit a des vies perdues chaque jour. Il y a des gens qui meurent dans les hopitaux parce quils n`ont pas fait confiance a se vacciner et regrettent quand ils atteignent des soins intensifs. Cest trop tard. Journaliste: Je n`ai pas bien compris ce que vous finaliserez demain. A trois categories de personnes vulnerables vous faites deja la troisieme dose, j``ai compris ou quoi exactement? Valeriu Gheorghiţă : Ici, pour reprendre un peu de recommandations, c`est la dose trois. En fait, c`est divise en deux recommandations, a savoir un schema a trois doses des le depart pour les personnes qui seront vaccinees aujourdhui pour la premiere fois et cela generalement pour les immunodeprimes, a savoir les personnes qui ont un systeme tres affaibli immunitaire en raison de maladies, ainsi que de traitements, tels que les patients avec transplant, les patients oncologiques dans les traitements, les patients atteints de immunodeficiences primaires, les patients du HIV, les patients qui sont tres ages et qui ont une reponse immunitaire affaiblie et et ainsi de suite. Ces patients et ces categories de patients recevront, ils auront une recommandation de trois doses des le debut au lieu de deux, et ils seront en mesure de recevoir une dose de rappel, apres au moins six mois. Et cette categorie sera definie dans la periode a venir. Nous avons une centralisation des recommandations des commissions specialisees sur chaque type daffection. Nous allons centraliser ces donnees, nous conviendrons aux recommandations internationales tant de CDC, que du controle europeen des maladies et du Centre de prevention et nous mettrons a jour toutes les procedures en sorte quune personne qui est, par exemple, post-transplant et veut demain ou la semaine prochaine se faire vacciner, qu`elle sache qu`elle aura la recommandation de trois doses des le debut, et non deux doses plus rappel, trois doses a partirde zero, pour lun, plus de trois semaines, si l on parle du vaccin de Pfizer et plus encore quatre semaines . Tel est le schema initial de trois doses. La meme personne au bout de six mois, au moins, recevra une dose de rappel, recevra une dose de rappel ... Journaliste: La quatrieme? Valeriu Gheorghita: La quatrieme, exactement. Nous devons mettre a jour a la fois la plate - forme de programmation ainsi que la vaccination national, parce que les gens qui ont ces diagnostics ne savent pas si elles ont besoin ou non trois doses et aussi le personnel dans les centres de vaccination nont pas ni lexpertise, ni le temps de discerner, a partir danalyses ou diagnostics, si elles sont eligibles pour cette recommandation. Ensuite, ont ces maladies recevront une recommandation des medecins, des specialistes. Voila pourquoi nous allons informer par lAgence nationale des medicaments tous les professionnels de la sante, avec les recommandations pour le regime de trois doses et, ensuite, le patient recevra une recommandation du specialiste qui est presentee soit dans un centre de vaccination ou le medecin de famille, où vous pouvez vous vacciner. Journaliste: Mais au moins theoriquement ces gens n`auraient deja dû ete vaccinees avec un schema a deux doses? Valeriu Gheorghiţă : Hier etait autorise. Ce regime. Journaliste: Non, mais depuis quand a commence la vaccination, elles le devaient deja etr theoriquement, je veux dire. Valeriu Gheorghiţă : Si l`on avait su, bien sûr. En theorie, oui. En France, par exemple, il y a depuis plusieurs mois cette recommandation pour administrer trois doses en post-greffe. Journaliste: Non, je dis avec deux doses, car elles auraient dû deja etre vaccinees ces personnes. Valeriu Gheorghiţă : Certains dentre elles, oui. Journaliste: Depuis le debut elles appartiennent a des groupes vulnerables, de sorte qu`elles auraient du debut a la ... Valeriu Gheorghiţă : Elles sont vaccinees, mais ont recu deux doses et, cette fois-ci, recevront une dose de rappel. Nous parlons de ceux qui devraient etre vaccines a partir de maintenant, parce quelles ne sont pas cent pour cent e. Il y a des gens qui hesitent, elles ne sont pas vaccinees . Journaliste: Merci! Valeriu Gheorghiţă : Il est important dharmoniser les recommandations du cadre national et des recommandations nationales avec lAgence europeenne des medicaments. Journaliste: Bonjour! Jai vu 330 deces Covid aujourdhui, hier 252. Ces chiffres ont une liaison avec le fait que les hopitaux n`ont pas assez de place pour traiter les personnes agees? Valeriu Gheorghiţă : Il est difficile de dire a ce stade, jai ces informations, mais qui se rapportent au fait que beaucoup trop de personnes vulnerables sont infectees, non vaccines et arrivent a lhopital. Et la maladie, malheureusement, est beaucoup plus agressive pour ces categories. Les donnees scientifiques, encore une fois, je le dis, le variant Delta dans le contexte de linfection, le risque dhospitalisation est au moins deux fois plus eleve. De la, nous comprenons que la maladie est potentiellement plus virulente, plus agressive sur les personnes vulnerable. Voila pourquoi nous avons besoin de nous vacciner, nous n`avons pas d`autre facon de reduire le risque de faire une forme grave. Journaliste: Et, jusqua quel point sommes-nous loin dun pic de cette vague 4? Quand pouvons-nous attendre a une diminution du nombre de cas de jour en jour? Valeriu Gheorghiţă Ici, je repete ce que dit le docteur Adriana Pistol - cela tient de nous beaucoup. Et ici, nous parlons du meme concept que nous avons i appris au debut de la pandemie, a savoir, aplatir la courbe. Cela depend du comportement individuel, de la mise en œuvre de mesures visant a prevenir la propagation de la maladie et de vaccination - des que nous le faisons rapidement toutes ces choses, et le pourcentage de personnes qui adherent a ces recommandations de maniere a aplanir la courbe, nous ne sommes pas sur une courbe ascendante. Cela depend beaucoup si les gens se mobiliseront afin de se conformer a ces conseils medicaux. Journaliste: Mais sur les donnees actuelles, car il est peu probable, qu`il y ait des modifications. Valeriu Gheorghiţă : Il est peu probable dans les 10-14 prochains jours pour des changements de la tendance du developpement du nombre de cas. Au bout de deux semaines, il se peut, en effet, si nous sommes plus engages et responsables, de voir un aplanissement. Journaliste: Le fait que nous avons aujourdhui un gouvernement interimaire avec des pouvoirs limites, qui ne peut pas introduire de nouvelles restrictions, vous preoccupe, il y aura des effets sur ce qui se passe? Valeriu Gheorghiţă: Je ne suis pas inquiet, il faut comprendre une chose. Cette situation je la percevais et je lai traitee comme telle des le depart. La pandemie est un probleme medical. Les professionnels de la sante est celui qui, a lheure actuelle, envoie des messages fermes et des mesures de conformite pour prevenir la propagation de la maladie et la vaccination. Il faut faire confiance aux medecins maintenant parce que nous arrivons a lhopital entre leurs mains. Adriana Pistol: Si je peux me permettre, je voudrais souligner quelque chose. Nous sommes tellement habitues a ce que quelquun nous dise tourne a gauche, tourne a droite, fais ceci, ne fais pas cela. Nous sommes un peuple assez intelligent pour comprendre quil doit faire une, deux ou trois choses pour se proteger. Faisons-le nous, sans attendre que quelquun vienne nous imposer la decision. Je crois quil est temps de comprendre que les autres, personne sur Terre ne nous fera echapper a cette pandemie. C`est a nous de nous echapper. Ceci est en fait mon message a tous les citoyens. C`est notre maladie, elle est parmi nous, nous devons nous en debarrasser ensemble. Journaliste: Oui, mais il semble que ce message ne parvient pas a beaucoup de Roumains, ce .. Que pouvons-nous faire a ce sujet de toute facon? Adriana Pistol: A vous de le communiquer aussi souvent que possible, non? Que puis-je dire de plus? On doit faire quelque chose. Nous n`aimons pas les restrictions, nous n`aimons pas les ordres, moi non plus je ne les aime pas. Allons decider nous-memes. Journaliste: Bonjour! À votre avis, M. Gheorghita, il est besoin d'un projet de loi pour que les employes du Ministere de la Sante, du Ministere des Affaires Interieures, par exemple, presentent ce certificat numerique coronavirus au travail et si oui, qui pourrait le faire alors que le gouvernement n`a plus d`attributions en la matiere? Valeriu Gheorghiţă : Oui, le contexte actuel est tres complique. La encore, je reviendrai enfin sur certains principes que nous, au moins en tant que medecins, en tant que personnel medical, avons appris depuis que nous sommes entres dans cette noble profession, a savoir que, avant tout, nous ne devons pas faire de mal a ceux que nous voulons diagnostiquer ou traiter, a savoir les patients. Pour cela, nous devons les proteger de cette maladie, de linfection Sars-Cov-2. Comment fait-on cela? Nous respectons les mesures de prevention meme apres notre sortie de lhopital, dautant plus quand nous sommes a lhopital, où le risque dexposition a la maladie est tres eleve, car en ce moment tous les hopitaux sont agresses par des cas de maladie. Nous devons nous faire vacciner, car nous reduisons ainsi notre risque de developper une forme grave de la maladie ou meme le risque dinfection, ce qui conduit a une invalidation au moins pour une periode de temps. Nous ne pouvons donc plus etre a lhopital pour soutenir nos collegues qui sont actuellement impliques. Et, de plus, la où, nous ne voulons pas de vaccination ou dautres mesures de quelque maniere que ce soit - nous devons nous tester periodiquement. Je ne sais pas si cela doit etre transpose sous forme de certificat numerique. Ceci, comme je lai dit a maintes reprises, nest quun moyen dauthentifier le fait que lune des trois conditions est bien remplie, que ce soit lhistoire de la maladie, la vaccination ou le test. Mais nous revenons, je le repete, a un element essentiel de lactivite medicale, a savoir, tout dabord, ne pas nuire a ceux que lon veut soigner, et pour cela nous, en tant que corps medical, devons etre tres bien proteges. La vaccination est lun des moyens les plus importants de prevenir la propagation des maladies contagieuses. Je le repete, cela signifie le resultat dun progres scientifique, dune approche globale sans precedent. Cest une chose extraordinaire que les gens aient actuellement acces a des vaccins sûrs et efficaces, mais les vaccins nont aucun effet si on ne parle pas de vaccination. Journaliste : Je voudrais savoir quelles solutions restent pour les autorites dans le contexte où nous avons un gouvernement interimaire, dans le contexte où vous dites que les hopitaux sont agresses par les patients et nous pensons aussi au fait que nous avons plus de 15.000 cas, je crois que le landemain encore. Vous dites que vous ne voyez pas daplatissement et alors qui dautre pourrait introduire des restrictions ou quelles mesures les autorites pourraient-elles prendre ? Quenvisagez-vous pour arreter cette croissance dont vous parliez ? Valeriu Gheorghiţă : Nous, personnellement, nenvisageons pas la mise en œuvre de certaines mesures, nous ne pouvons pas non plus, ce nest pas notre objet dactivite, mais nous avons une seule mission, a savoir envoyer un message aussi clair que possible que nous avons des solutions de limitation de cette pandemie. Nous avons les solutions disponibles : se faire vacciner, respecter les autres mesures hygieno-sanitaires, porter un masque, essayer deviter les zones surpeuplees, etre plus responsable et plus solidaire avec ceux qui respectent les mesures preventives, essayer de transmettre a ceux qui nous entourent de suivre les mesures car cest une question de bon sens et de responsabilite, dessayer de reduire lignorance, toutes ces choses sont ce qui sauvera la vie des etres chers autour de nous. On ne fait pas ca, on en assume les consequences, car il ny a pas dautre issue a cette pandemie. Journaliste : Vous ne mavez pas explique quelles solutions restent a la disposition des autorites pour arreter laugmentation du nombre de cas. Vous nous dites simplement que vous ne pouvez pas accepter les solutions. Valeriu Gheorghiță : Eh bien, je ne peux pas. J Journaliste : Je comprends cela, mais quelles solutions reste-t-il aux autorites ? Je suis convaincu que M. Arafat et dautres... Adriana Pistol : Je vous repondrais, mais pourquoi devrait-il y avoir des solutions aux autorites ? Je viens de tavoir... Journaliste : Mais qui doit venir avec ces mesures, madame ? Adriana Pistol : Mais vous, chacun de nous. Journalistes : devons-nous, nous journalistes, trouver des solutions ? Adriana Pistol : Non, vous en tant que citoyenne, tous les citoyens de ce pays qui sont confrontes a une situation dans laquelle leur vie a completement change. Personne nest oblige de venir leur donner des solutions, les solutions sont a la portee de chacun de nous, oui, et le masque, se laver les mains et pas aller dans la foule et aller me faire vacciner. Ce sont les solutions. Appliquons-les. Valeriu Gheorghiță : De plus, nous savons que la pandemie nous affecte tous, elle naffecte pas seulement les autorites. Cest pourquoi nous avons besoin, au final, dune part, dune entente, de ne pas etre divises entre les gens pour et contre, car tous nous sommes touches. Que lon croie ou non aux bienfaits de la vaccination, a limportance de respecter les mesures hygieno-sanitaires, si lon croit au role du masque. Il est bien evident que, pour le moment, nous navons pas dautres solutions. Nous navons pas de solution miraculeuse. La seule chose que nous puissions faire est de respecter ce que nous avons appris jusqua present et ce qui nous a ete transmis par les medecins. Cest une guerre que nous perdrons en ne nous impliquant pas et en ne comprenant pas limportance de la vaccination et du respect des mesures pour empecher la propagation de la maladie. Journaliste: Jaimerais avoir plus de precisions sur le schema de vaccination des personnes a faible immunite. Alors, qui sera desormais vaccine pour la premiere fois, devra faire 3 doses et cela fera un calendrier complet, plus, au bout de 6 mois, la 4eme ? Valeriu Gheorghiță : Oui, ce sera la recommandation. Mais etant donne que lAgence europeenne des medicaments a indique dans le cas de la recommandation a 3 doses, que 3 doses peuvent etre recommandees des le debut, car toutes les etudes ont montre que leffet immunogene - augmentation du niveau danticorps - est bien meilleur dans le cas de 3 doses par rapport a deux doses. Je pense que le calendrier complet, du moins pour le moment, restera le calendrier a deux doses et sera modifie plus tard. Adriana Pistol : Definissons ce que signifie un schema complet. Du point de vue du certificat vert, vous demandez sans doute ou de quel point de vue - schema complet ? Journaliste : Oui. Et de ce point de vue. Adriana Pistol : Parce qu du point de vue du certificat vert c`est different des autres. Pour linstant, le reglement de lUnion europeenne prevoit deux doses, oui. Rien na encore change. Il est possible de changer. On sattend a quelque chose comme ca. Dun point de vue medical et dans linteret de cette personne, un schema therapeutique complet pour aider une personne immunodeprimee doit etre compris dans cet emballage a trois doses, oui, un schema therapeutique complet en termes defficacite du vaccin sur un organisme avec certaines maladies. Valeriu Gheorghiţă : Ce que je veux ajouter, cest quentre 35 % et jusqua 50 % de ceux qui ne developpent pas danticorps apres les deux premieres doses developperont des anticorps a un niveau protecteur apres la troisieme dose, apres la dose de rappel. Apres cette dose supplementaire, les immunodeprimes ne developpent pas danticorps a un niveau protecteur, dans un pourcentage de 40 a 50 %. Parmi ceux qui ne developperont pas danticorps protecteurs, ceux qui realiseront cette dose supplementaire, dose trois, 35 a 50% dentre eux developperont des anticorps a un niveau protecteur. Cest pourquoi il est important daugmenter, des le premier regime, la probabilite de developper une reponse immunitaire protectrice, car, ainsi, ces categories de patients seront mieux protegees apres le premier schema vaccinal. Journalistes : Mais demain au CNCAV, vous prendrez cette decision, de proposer a ces categories ce schema, avec trois plus quatre ? Valeriu Gheorghiţă : Certainement, oui. Cest le droit de ces personnes-la sur la base de la recommandation de lAgence europeenne des medicaments, mais nous centralisons les donnees qui nous sont parvenues des commissions specialisees. Nous les definirons, nous les placerons dans des categories prioritaires et nous annoncerons, probablement la semaine prochaine, quand nous commencerons la maniere dont ce type dactivite se deroulera. Journaliste : Quelles sont ces maladies ? Vous avez dit quil y avait une liste. Quelques exemples... Valeriu Gheorghiţă : Nous les avons. Je vous dis les categories de maladies. Ce sont generalement des patients cancereux avec a la fois des tumeurs malignes solides et des tumeurs hematologiques, des neoplasmes hematologiques. Il existe des patients apres transplantation dorganes solides ou de cellules souches hematopoïetiques, il existe certaines categories de patients atteints de maladies chroniques, comme par exemple les maladies rhumatismales, qui sont en therapie biologique ou dautres maladies qui recoivent un traitement immunosuppresseur. Il y a des patients qui ont une immunodeficience primaire, moderee ou severe ou des patients, par exemple, infectes par le HIV et il existe dautres categories de patients qui souffrent de diverses affections ou sont, par exemple, des personnes agees qui, en raison de leur age, ont ce degre dimmunosuppression, d`affaiblissement la reponse immunitaire, et nous allons ici definir la tranche dage et quelles seront exactement les categories diagnostiques pour lesquelles les specialistes envisageront la recommandation des trois doses de vaccin du premier schema. Merci beaucoup! Andreï Baciu : Merci beaucoup ! 2021-10-06 15:14:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-06-04-14-04big_image_11_resize.jpgParticiparea premierului Florin Cîțu la şedinţa comună a Camerei Deputaţilor și Senatului privind dezbaterea și votul asupra moțiunii de cenzurăȘtiri din 05.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/participation-du-premier-ministre-florin-citu-a-la-seance-commune-de-la-chambre-des-deputes-et-du-senat-sur-le-debat-et-le-vote-sur-la-motion-de-censureDeclarations a la presse du Premier ministre Florin Ciţu au Palais du Parlement Florin Ciţu : Sil y a des questions, car des declarations j`en fais de toute facon. Journaliste : Pouvez-vous nous dire ce que vous ferez au cours de la prochaine periode ? Ferez-vous des propositions pour un Premier ministre de sacrificel ? Et apres ca, vous en tant que deuxieme nom ? Florin Ciţu : Il y a des discussions que nous aurons au sein du PNL. Vous savez tres bien, apres ca on viendra presenter publiquement notre decision, mais maintenant on y va, on a encore certaines choses a faire au gouvernement, il y a une reunion du gouvernement, je pense demain ou vendredi. Il y a donc des choses a faire. Reporter : /.../ pour debloquer la crise politique ? Florin Ciţu : Quelle fonction ? Journaliste : De Premier ministre. Ferez-vous une nomination a la en tant que president du PNL ? Florin Ciţu : On est a une motion ici ! Journaliste : Oui, oui. Allez-vous faire une nomination en tant que president du PNL pour debloquer cette crise politique et continuer avec une proposition pour un gouvernement complet a venir ? Florin Ciţu : PNL prendra une decision et lorsque nous prendrons cette decision, nous la presenterons publiquement. Journaliste : Mais allez-vous prendre du recul ou insister pour etre a nouveau nomine ? Florin Ciţu : Le PNL a deja pris des decisions sur les personnes avec qui nous allons habituellement, mais nous aurons une discussion au PNL et verrons quelle decision nous prendrons. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, il y a cette option quavant, lors des premieres consultations, vous laissiez ceux qui ont depose la motion et qui l`ont votee pour faire des propositions dans le contexte dans lequel ils pourraient avoir des propositions... Florin Ciţu : Vous pouvez leur demander ca, ce sont eux qui ont fait cette coalition, pas nous ! Journaliste : Dans le sens de ne pas aller aux premieres consultations avec une proposition concrete ? Florin Ciţu : Non. Le PNL ira avec sa propre strategie aux consultations, quand les consultations auront lieu. On ne sait pas ce que veut faire la coalition USR-PSD-AUR. Cest leur affaire ! Journaliste : Avez-vous parle au president Klaus Iohannis ces dernieres heures ? Journaliste : Avec USR PLUS, voyez-vous encore la possibilite de recreer la coalition gouvernementale ? Florin Ciţu : Cest une decision du Bureau Executif du PNL de ne plus avoir de discussions concernant le gouvernement avec le parti qui vote aujourdhui avec le PSD et lAUR. Journaliste : Vous avez dit vouloir faire une majorite autour des valeurs liberales. Avec qui ferez-vous cette majorite? Florin Ciţu : Avec ceux qui ne sont pas plus socialistes que socialistes et plus extremistes que les extremistes. Journaliste : /.../ mathematiques au parlement pour soutenir ces valeurs liberales. Alors avec qui faites-vous cette majorite ? Plus clair. Florin Ciţu : Je le repete, lorsque nous aurons une decision duPNL, nous la presenterons publiquement. Journaliste : Voyez-vous le PSD capable de soutenir ces valeurs liberales dans lombre ou meme au gouvernement ? Florin Ciţu : Toutes les options, apres le vote daujourdhui, sont sur la table. Tous les scripts sont sur la table. Nous parlons quand nous avons une decision PNL. Journaliste : Quand vous parlez de toutes les options, pensez-vous que vous pourriez encore avoir des negociations avec lUSR ou avec certaines dentre eux ? Florin Cițu : On va negocier, bien sûr, sur des projets, je le repete, sur des projets avec tout le monde. Il y a des projets PNRR, PNI etc. Journaliste : /.../ Florin Cițu : Ou avant... Journaliste : Allez-vous respecter la decision de la Cour constitutionnelle qui dit que vous ne pouvez pas etre reconduit dans vos fonctions de Premier ministre ? Florin Cițu : Nous respectons toutes les decisions de la Cour constitutionnelle. Journaliste : Vous avez accuse les accords entre lUSR et ceux de lAUR et du PSD. Dautre part, dans lespace public est sorti un enregistrement avec un parlementaire du PNL promettant des positions ? Florin Cițu : Maintenant, soyons serieux ! Pas. Un enregistrement est sorti où les... extremistes disent quil etait un de nos parlementaires. Un enregistrement est sorti. Je veux dabord voir quil y a des preuves et ainsi de suite. Les enregistrements apparaissent partout. Vous voyez, des videos de Superman sont apparues, alors... Journaliste : Sera-ce une decision responsable du PNL de vous nommer a nouveau comme Premier ministre ? Florin Cițu : Le PNL prendra la meilleure decision dans linteret des Roumains et dans linteret du PNL. Journaliste : Est-ce une decision responsable de vous nommer a nouveau Premier ministre ? Florin Cițu : Le PNL prendra la meilleure decision, dans linteret des Roumains et du PNL. Journaliste : Cest le jour avec le plus grand nombre de cas enregistres et signales - un record negatif... Florin Cițu : Il faut dire ca aux parlementaires. Journaliste : /.../ nous avons une motion de censure, une crise economique, une crise pandemique. Quel est votre message pour les Roumains, ceux qui sassoient et voient ce qui se passe sur la scene politique ? Florin Cițu : Le message pour les Roumains etait aussi celui que jai donne a la motion : on ne part pas, on ne se rend pas. Ensuite, et maintenant, pendant que jetais ici, jai vote en ligne pour la decision du CNSU pour avoir acces aux medicaments de letranger et a quelques autres choses. Nous ne laissons donc pas la Roumanie entre les mains de ces predateurs qui veulent detruire la stabilite en Roumanie. Journaliste : Avez-vous parle au president Klaus Iohannis aujourdhui ? Florin Cițu : Vous savez tres bien que je ne vous le dis pas quand je parle au president Klaus Iohannis. Journaliste : M. le Premier ministre, pourquoi ne debloquez-vous pas cette crise et ne proposez-vous pas un gouvernement complet en ce moment pour prendre le vote du Parlement ? Pourquoi attendre et ne pas trouver de solution, en tant que president du PNL ? Florin Cițu : Je le repete, nous trouvons une solution dans linteret des Roumains et dans linteret du PNL. La crise... naurait peut-etre pas pris fin ici si lUSR avait nomme une personne pour remplacer le ministre incompetent. Vous avez vu aussi aujourdhui quils se considerent tous comme incompetents. Alors cetait tres simple, cetait tres facile de ne pas venir ici aujourdhui, si lUSR nous donnait une seule personne, un nom au Ministere de la Justice et on continuait. Journaliste : LUSR dirait que nous ne serions pas arrives ici si vous aviez demissionne. Florin Cițu : Je veux dire, le gouvernement serait tombe et nous aurions ete juste la... Reporter : /.../ la possibilite pour le PNL de nommer un autre Premier ministre ? Florin Cițu : Le PNL prendra la meilleure decision dans linteret du PNL et des Roumains. Reporter : /.../ un eventuel premier ministre, pourrait-il etre soutenu par le PNL ? Florin Cițu : Le PNL prendra la meilleure decision dans linteret du PNL et des Roumains, apres ces discussions. Nous navons pas encore eu de discussions, mais cest pourquoi nous sommes ici. Journaliste : Il y a une grande partie de la societe et ils ont poste des messages sur les reseaux sociaux... Florin Cițu : Soyons serieux, la partie sociale nest pas sur Facebook. Les Roumains sont bien plus nombraux que ceux sur Facebook. Journaliste : Il y a une grande partie des Roumains et des parlementaires qui pretendent que vous ou le president, en ce moment, vous vous accrochez a ce poste de Premier ministre. Alors, comment combattez-vous cet argument, lapparence que le PNL saccroche a ce poste de Premier ministre a travers vous ? Florin Ciţu : Le PNL est le plus grand parti de droite. Le PNL veut former un gouvernement liberal de droite. Il est normal que le Parti National Liberal donne le Premier ministre dans cette coalition et... Journaliste : Avez-vous un autre nom, de Premier ministre ? Florin Ciţu : Le Parti National Liberal... Reporter : /.../ le fait que personne ne veuille sallier avec le PNL en ce moment. Florin Ciţu : Voyons voir, que nous soyons la. Allons-y et voyons. Apres tout, si - et ici nous devons etre tres fermes - en hiver, USR est venu et a dit : Nous ne voulons pas de X, nous voulons Y, maintenant USR vient et dit : Nous ne voulons pas de Y, nous voulons Y X. Cela ne fonctionne pas de cette facon. Le Parti National Liberal va plus loin et trouvera la meilleure solution pour les Roumains et pour la Roumanie, mais, en fin de compte, nous avons aujourdhui une decision de ceux de lUSR, du PSD et de lAUR. Nous voulons aussi voir leur plan, car aujourdhui, ils ont renverse le gouvernement ensemble et nous voulons voir leur plan, meme si nous avons vu quils se disputaient dans la salle. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, avez-vous le moindre espoir que la motion ne soit pas adoptee aujourdhui ? Florin Ciţu : Jai vu que tout le monde vote. Reporter : Exclure la variante dun gouvernement technocratique ? Florin Ciţu : Jai vu que cetait le gouvernement technocratique en 2016, le gouvernement 0. La Roumanie na plus besoin dune telle experience. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, pensez-vous quil y aura eventuellement des elections anticipees, dans le contexte où... ? Florin Ciţu : Tous les scenarios sont sur la table, tous les scenarios sont sur la table. Journaliste : Et un gouvernement dunion nationale ? Florin Ciţu : Pas avec PNL. Nous ne gouvernerons jamais avec les extremistes. Journaliste : Et comment voyez-vous lorganisation de telles elections dans ce contexte de crise ? On voit quil y a 15. 000 cas... Florin Ciţu : Vous devriez poser ces questions a ceux qui ont renverse le gouvernement, aujourdhui, pour voir quel plan ils ont et comment ils veulent faire des elections anticipees, ils veulent venir en negociations, dans le contexte où nous avons 15.000...;, dans le contexte où le prix de lenergie augmente et je pense que si nous navions pas rendu lordonnance dhier dans laquelle nous veillons a ce que ces prix, une partie des prix soient compenses, nous aurions eu de gros problemes en un mois. On ne sait pas comment la situation va se regler, on verra. Le Parti National Liberal est un parti responsable. Dici la, le PNL continue de diriger la Roumanie avec un gouvernement interimaire et nous veillerons a ce que toutes les ressources soient allouees, afin que personne ne souffre en Roumanie. Journaliste : Pensez-vous quen ce moment vous avez encore le soutien du President de la Roumanie, Klaus Iohannis ? Florin Ciţu : Je ne sais pas, il faut lui demander. Journaliste : Vous avez dit que vous entretenez de tres bonnes relations institutionnelles. Florin Ciţu : Le Parti National Liberal a un partenariat solide avec le President Klaus Iohannis, le Parti National Liberal prendra la meilleure decision pour les Roumains et pour le Parti National Liberal. Journaliste : Le president pourrait-il nommer un Premier ministre dun autre parti que le PNL ? Florin Ciţu : Le Parti National Liberal est le plus grand parti de droite, il ne peut pas se permettre detre dans une coalition dans laquelle il ne donne pas de premier ministre. Journaliste : /..../ Florin Ciţu : Vous voyez, ce sont des questions pour ceux qui ont vote pour la motion daujourdhui et ont plonge la Roumanie dans le chaos, vous devriez les leur poser. Nous, le Parti National Liberal, sommes au pouvoir, nous navons pas fui la gouvernance, nous avons alloue des ressources pour tout, et pour la sante encore /.../ en ce moment. Pour ce qui suit, la responsabilite de la situation qui suit, il faut aller a USR, AUR et PSD. Journaliste : Pensez-vous que lUDMR reste avec vous ? Florin Ciţu : LUDMR est avec nous et continuera de le faire. Journaliste : Si la motion est adoptee, pensez-vous quils restent avec vous ? Florin Ciţu : Oui. Journaliste : Serez-vous capable de financer le deficit budgetaire, aurez-vous des problemes...;, voyez-vous des problemes ? Florin Ciţu : Non, le tampon est ok, jai vu quon est ok sur les marches aussi, au final je sais que la decision de la Banque Centrale arrive, je ne sais toujours pas si la decision de la Banque Centrale a ete donnee, nous verrons aussi quelle est leur decision. Oui, cest un contexte economique difficile, dans lequel certains ont choisi de jouer avec la stabilite economique de la Roumanie. Journaliste : Que ferez-vous avec les ministeres où nous avons des interimaires et avec le ministre de lAgriculture, Oros ? Florin Ciţu : Le ministre de lAgriculture, Oros, on na pas encore accepte sa demission, mais aux autres ministeres il y a des interims, cest tout. Journaliste : Ferez-vous des propositions ? Florin Ciţu : Je le repete, le PNL prendra la meilleure decision pour les Roumains et pour le PNL. Journaliste : Étant donne que vous savez ou du moins tenez compte du fait que la motion passe aujourdhui, il est tres difficile de croire que vous navez pratiquement de pas de marche apres aujourdhui. Florin Ciţu : Oui, mais les demarches quon va faire, on les presentera apres quon aura eu des discussions dans le parti, pas avant. Journaliste : Vous voulez dire que vous navez eu aucune discussion jusqua present avec aucun collegue, avec aucun membre, ou avec M. Vilceanu, avec absolument personne sur la prochaine etape ? Florin Ciţu : Nous presenterons ensuite les decisions, une fois que toutes les questions seront sur la table. Journaliste : Navez-vous pas un nom pret au cas où vous ne seriez pas nomme... ? Florin Ciţu : Merci beaucoup. *** Lintervention du Premier ministre Florin Cițu a la seance commune de la Chambre des deputes et du Senat sur le debat et le vote sur la motion de censure Florin Ciţu : Merci, Monsieur le President de seance. Je dis que ce fut un debat qui a clairement montre où en est la Roumanie. LUSR se dispute avec PSD pendant la motion, ce qui montre clairement quils nont pas de plan de gouvernance apres, on ne sait pas ce qui se passe. La question demeure pour lUSR : votez-vous finalement pour la motion qui dit que vous etes incompetents ou allez-vous avec loption imaginaire quil y a une autre motion qui dit que vous etes competents ? Le vote daujourdhui montre clairement que vous etes daccord avec PSD et cela restera dans lhistoire. Madame Gabriela Firea, vous pourriez trouver un autre auteur, non pas celui qui a ete implique dans la faillite dune banque, a la suite de laquelle de nombreux Roumains ont souffert. Chers collegues, comme je lai dit, la gouvernance sera faite toujours autour des valeurs liberales et nous allons de l`avant. Merci. *** Discours du Premier ministre Florin Ciţu a la seance commune de la Chambre des deputes et du Senat sur le debat et le vote sur la motion de censure Florin Ciţu : Merci, monsieur le president. Jai vu le geste de M. Romascanu au debut : populiste et hypocrite. Il aurait ete beaucoup plus important pour les Roumains de retirer la motion daujourdhui, alors que nous avons 15.000 cas et 250 deces. Vous voulez aller plus loin, detruire la Roumanie. Alors ce geste que vous avez fait au debut de la reunion daujourdhui signifiait quelque chose. Curieux que vos collegues dUSR ne vous applaudissent pas pour cette motion. Je ne sais pas ce qui se passe, mais on vote pour vous aujourdhui. Monsieur le President du Senat, Monsieur le President de la Chambre des deputes, Mesdames et Messieurs les deputes, chers Roumains, La morale est morte aujourdhui. La motion PSD, votre plus grand ennemi et le notre, est soutenue et votee par lUSR. Les soi-disant reformistes se sont allies au PSD et aux extremistes. Chers Roumains, vous avez ete trahis. LUSR, le parti pour lequel vous avez vote, veut renverser le gouvernement auquel il appartient, le gouvernement auquel ils sont venus grace a votre confiance. Les dirigeants de ce parti peuvent-ils etre encore plus ignobles que cela ? Ils sont devenus freres avec le PSD et les extremistes neo-fascistes afin deliminer le seul homme qui les a mis au travail et qui les a empeches de jouer avec la vie des Roumains. Je leur ai montre tres clairement, qu`avec moi, Premier ministre, gouverner nest pas un jeu denfant. Si l`on a de la maturite politique et on est pret a faire du bien aux Roumains, on reste dans lequipe. Si on nagit pas dans linteret des Roumains, mais dans linteret personnel ou de parti, on rentre chez soi. Grace aux Roumains, nous sommes au pouvoir et nous devons faire notre travail car on nous a fait confiance. Je suis decu. LUSR joue noir et blanc avec la gouvernance, apres avoir complote pour renverser le gouvernement, veut revenir au gouvernement, mais avec un leader plus clement, quelquun impose par eux, qui ferme les yeux quand ils se placent sur la voie de gauche au lieu de la voie de droite. En 30 ans de politique, il ny a pas eu dalliance plus toxique et irresponsable que celle que lon voit aujourdhui : lalliance USR-PSD et les extremistes. Que gagne lUSR a plonger la Roumanie dans le chaos ? Il veut probablement reconfirmer quil est plus socialiste que PSD et plus extremiste que les extremistes. Chers Roumains, je mexcuse d`avoir cru a lUSR, de croire que cest un parti qui veut des reformes, qui croit aux valeurs pro-europeennes, qui ne soutient pas le discours extremiste, neo-fasciste, antisemite. Le vrai visage de lUSR est celui que nous voyons aujourdhui et nous lavons vu depuis 2016, mais nous navons pas accorde lattention meritee a la fusion imminente PSD-USR. Le socialisme est fort cette fois. Le camarade avec spiral et Vasile Dancu - quelle image - nest-ce pas ? En parlant de vieilles amities, je ressens chez les parlementaires USR une nostalgie de la gouvernance zero. Cela narrivera pas - cela narrivera pas pour M. Ciolacu. Cependant, peut-etre quils nous expliqueront quel est leur plan apres la motion, parce que PSD dit quil ne veut pas gouverner. Il a rejete le scenario delections anticipees, meme sil y a un an, il faisait rapport a la CCR sur les elections anticipees. Chers Roumains, jai le regret de vous dire que vous avez vote pour un parti bipolaire. LUSR dit quil continuerait a gouverner, mais vote contre le gouvernement dans leque il a les portefeuilles maintenus. La cle de la resolution de la crise politique se trouve a lUSR. Il pourrait venir avec des nominations pour les portefeuilles du gouvernement et le spectacle est termine, mais il prefere voter avec le PSD, renverser le gouvernement, laisser la Roumanie sans gouvernement au milieu dune crise sanitaire meme maintenant, alors quun hiver rigoureux sannonce pour tous les Roumains. Il est clair tres, la responsabilite de tous ce qui va suivre : interet, taux de change, prix, pandemie, est celle de l`USR. Pour le PSD c`est comprehensible, c` est un parti dopposition irresponsable, mais l`USR vote une motion de censure qui dit au sujet de leurs propres ministres quils sont incompetents, donc ils sont d`accord avec les critiques faites par le PSD au sujet des ministres USR. Le PSD montre dans la motion que les domaines du transport, les fonds europeens, la sante et lÉconomie ont ete un desastre. Ils ont eu des ministres incompetents et ont ete coordonnes par un vice-premier ministre, a ce temps-la president du parti. Je cite de la proposition PSD. En meme temps, la Roumanie a encore plus de 16 milliards deuros a atirer de lexercice financier 2014-2020, et plus de 3 millions deuros des projets visant a linfrastructure, leau, le canal ne sont contractes, au risque detre perdu a cause du deengagement des fonds. Incompetence au Ministere des Investissements et des projets europeens? USR dit oui, puisqu`il vote la motion. Ls position envers le ministre Ghinea est claire: un incompetent qui doit rentrer a la maison. Les entreprises roumaines ont ete agenouillees. Le blocage des programmes de soutien en cas de pandemie a ete mis en faillite des milliers de PME. Les entrepreneurs ont ete effectivement bernes, ayant depense l`argent en appliquant pour la mesure trois, qui a ensuite ete annulee. HORECA n`a recu aucun soutien, le soutien promis . J`ai cite de la motion PSD. Incompetence a lÉconomie? Dit oui USR dit oui et Nasui dit oui. Il vote e aujourdhui pour la motion qui le montre incompetent. L`USR envoie Nasui a la maison pour incompetence. Vous navez inaugure meme pas un km d`autoroute et vous navez pas lance de projet a partir de zero qui commence les travaux, mais juste avez repris les grandes autoroutes et les ponts laisses en heritage par le PSD. C`est ce que dit PSD dans la motion. Personne noubliera comment des dizaines denfants sont restes dans la chaleur, comme le monsieur de la CFR CALATORI, Ovidiu Vizanti, defier tout un pays sur le telephone. De nouveau, une citation de la motion PSD: Incompetence du transport, USR dit oui, je vois que le Drula aussi dit oui. Comme cest celle-la, des zombies politiques, je vote aujourdhui avec le PSD pour un test qui indique que vous etes incompetent et vous voulez faire partie du prochain gouvernement ! Une fois qu`on a soi-meme reconnu qu`on ne s`est pas debrouille et que l`on a ete incompetent, cela ne va plus arriver . Les hopitaux sont aussi mal prepares comme au debut de la pandemie, et apres un an, les Roumains nont pas acces aux consultations, operations et traitements. Meme aux maladies chroniques on a interdit l`acces aux services de traitement et de prevention au nom dune illusoire protection. Incompetence dans la sante, USR dit que oui, eh bien, je dis oui, les Roumains disent oui. Le ministre de la Sante un incompetent, na pas prepare La vaque 4, cela dit PSD, cela dit USR. Par le vote daujourdhui, USR admet quil avait des ministres incompetents dans les domaines quils ont eus. C`est bien de reconnaitre les erreurs, mais pas de les repeter. Ces personnes qui ont reconnu eux-memes etre incompetents n`on plus rien a chercher a gouverner. C`est bien USR, chers Roumains, un parti irresponsable et immature, qui na pas fait aucune des reformes promises. La conclusion est simple. Jetais trop indulgent, pas intransigeant avec lincompetence et lamateurisme de ces ministres. J`aurais dû demettre tous plus tot et peut-etre, aujourdhui, nous aurions eu un systeme de sante prepare pour la vague 4, nous aurions eu une meilleure absorption des fonds de lUE, nous aurions eu quelques kilometres dautoroute faits. J`ai tolere une equipe dincompetents au sein du gouvernement plus que c`etait le cas par respect pour vous, chers Roumains, parce que vous avez vote pour faire des reformes. Apres tout, ils ont realise quils ne pouvaient pas et sont partis d`eux-memes. Je ne permettrai plus cela. Au moins aujourdhui, USR est transparente envers les Roumains. Il se tient a cote du PSD où c` est sa place, mais surtout reconnait publiquement quil avait des ministres incompetents et na rien fait dans le gouvernement. Mais ce quil me met davantage en colere, est quils se sont moques du systeme de sante. Ils avaient de largent, ils avaient tout ce quils voulaient, et ils n`ont pas prepare la vague de 4. Ils devraient presenter des excuses aux Roumains. Ils ont quitte le Ministere de la Sante en pleine crise de la sante, huit moïs apres avoir gere ce domaine. Ceci est un attentat a l`adresse de la sante des Roumains, un geste criminel. Anciens collegues de gouvernance de lUSR, par votre fuite, avez montre la lachete et de lirresponsabilite, et vous repondrez devant les Roumains. Alors que les hopitaux ne sont pas prepares pour la vague de quatre, lUSR reflechissait encore a creer une agence avec des salaires de 75.000 euros par mois. Restez cote a cote avec des extremistes qui soutiennent la campagne anti-vaccination. Sachez que tous les Roumains vous avez vus lors de la manifestation pres des extremistes, neo-fascistes et antisemites. Vous as menti et trahi a la fois dans la coalition et les Roumains. Vous voulez passer pour des victimes et vous avez fini par vous allier avec les partis extremistes lorsque tot ce dont la Roumanie avait besoin de vous etait votre responsabilite. Vous sabote le droit de chance davoir un gouvernement stable. Vous avez montre clairement aux Roumains que vous placez contre la modernisation de la Roumanie contre la stabilite politique, contre le serieux dans la politique. Tres bizarre, ce que USR a appele hier penaux sont devenus des partenaires aujourdhui pour USR. Vous disiez une fois sans corruption nous irons loin. Aujourdhui, je vous dis qua cote des corrompus vous n`arriverez nulle part. Vous avez eu peur dassumer la gouvernance, si bien que vous avez trouve un ennemi commun: moi. Rien n`ont compte les promesses de la campagne faites aux Roumains, les mesures du programme de gouvernance, la crise en cas de pandemie, le besoin urgent de reformes et dinvestissements. Vous decu les Roumains. Sachez que la politique n`est pas sur Florin Cițu et comment demolir Florin Cițu. La politique de la Roumanie est pour les Roumains et les Roumains ne vous oublieront jamais quen pleine pandemie vous avez agi dans votre propre interet, a leur detriment. Je suis honnete avec les Roumains, quels que soient les risques politiques, meme si j`ai ete critique et la controverse a ete cree. Et la, je veux faire une precision pour les collegues de lUSR qui ne connaissent pas le sens de ce mot. Je vous ai lu cite du Dex: Sincerite - qualite detre honnete, manque de faire semblant ou la ruse, franchise, loyaute Aujourdhui, vous avez montre votre vrai visage plein de paroles creuses et dhypocrisie vide. Il ne se termine pas tout ici Les Roumains ont besoin de savoir encore quel genre de politiciens ils sont et je ne cesserai pas ette lutte difficile. Maintenant, je vais vous parler au sujet de la performance du gouvernement que je dirige et dont je suis fier. Felicitations, collegues du PNL et de l`UDMR, et je vous remercie pour votre travail dur pour obtenir les resultats pour les Roumains. Ce gouvernement a mis la Roumanie sur la trajectoire dune croissance economique de plus de 10%, en depit de la pandemie. Le retablissement de leconomie, la sortie de la recession est aujourdhui une mission remplie. Nous avons diminue le gaspillage dans l`administration publique, nous avons arretes l`utilisation illegale de largent public, nous avons fortement accru les investissements et la croissance economique a lieu grace aux investissements, et non a la consommation. Nous avons pris des mesures pour proteger les Roumains vulnerables dans le contexte de la hausse des prix de l'energie. Meme hier, nous avons approuve cette ordonnance. Nous avons montre quun gouvernement liberal sait comment intervenir pour les categories defavorisees. La protection sociale n`est pas le monopole de la gauche. Nous avons approuve le programme Anghel Saligny, 50 milliards de lei, avec les risques politiques graves pour le gouvernement. Nous avons ete en mesure dadopter le PNRR dans le delai propose et de preparer les conditions de sa mise en œuvre en rythme alerte. Nous avons fait tous les efforts pour garder les ecoles et jardins denfants ouvertes autant que possible. Leducation est tres importante, nous n`abandonnons pas les eleves. Nous avons cree les conditions pour laugmentation du salaire minimum de 250 lei, en trois mois. Nous lavons fait dans les conditions dun consensus social. Nous savons creer la paix sociale, meme dans les conditions où certains provoquent un scandale politique. Nous avons cree les conditions pour augmenter rapidement les pensions et allocations. La Roumanie aura un bon budget pour 2022, un budget de developpement. Je crois au travail permanent au profit des citoyens et ne recule pas devant les decisions difficiles. Construire un budget realiste en tenant aussi de la consolidation fiscal e- Je sais, ce sont maintenant des termes plus compliques, mais ayez de la patience - l'ajustement du deficit budgetaire de 9,4% du PIB a 7,1% du PIB, ainsi que des allocations de montants record pour des projets d`investissements, 69,7 milliards de lei, 15 milliards de plus quen 2020, cela signifie etre un gouvernement responsable. La moitie des montants alloues pour les investissements vont dans les projets finances par des fonds europeens. Vous voyez, il y a de quoi faire eloge de ce gouvernement, chers collegues de lUSR. Dans le secteur de l'education, on a alloue des montants de 40,7 milliards de lei, avec 4,2 milliards de lei de plus quen 2019 et 11,5 milliards de lei de plus quen 2018 ont ete attribues. Et ce dans une periode de crise , nous avons reussi cela. Des allocations de sommes sans precedent ont ete faites dans le secteur de la sante: 63,1 milliards de lei, avec 6,1 milliards de lei de plus quen 2020, avec 11 milliards de lei de plus quen 2019 avec 21 milliards de lei de plus qu`en 2018. Le Ministere des Transports a recu les plus grandes allocations en 2021, ce qui equivaut a 14,9 milliards de lei, avec quatre milliards de lei de plus quen 2019 et le double par rapport a 2018. Dommage aussi que le ministre des Transports reconnait aujourdhui quil etait incompetent. En outre, limpact des mesures temporaires contenues dans le budget pour 2021, determine par les effets de la pandemie Covid-19, sont a hauteur de 7,4 milliards de lei. Ce sont des choses nous avons faites cette annee. De plus, apres neuf mois, les estimations montrent que les recettes fiscales de leconomie ont augmente de 33,8 milliards de lei, sans augmenter nullement aucune taxe au dessus de celles de la meme periode de 2019, en hausse de 0,9 point de pourcentage du PIB. En pleine crise economique mondiale, en pleine pandemie, sans augmenter les impots, nous parvenons a encaisser plus que faisaient ceux du PSD en temps de paix. Les remboursements de la TVA ont augmente de 36% par rapport a 2019, etant reintroduits dans le circuit economique pres de cinq milliards de lei en plus. Ces resultats sont dus a lapplication dun ensemble integre de mesures adoptees au niveau gouvernemental, qui ont tenu compte de la necessite d`assurer des liquidites necessaires a la poursuite des affaires et de soutenir l`emploi pour les Roumains. Je vais vous donner quelques exemples. Le remboursement de la TVA a ete generalise avec un controle ulterieur. De nombreux ont dit que ce n`est pas possible. Nous l`avons fait, les recettes ont augmente. L`extension de l`echelonnement simplifiee des obligations simplifiee des obligations fiscales en suspens, introduction de nouveaux services electroniques dans ladministration publique - 30 ans vous avez ete sans le faire, nous avons reussi a le faire. Toutes les decisions prises par le gouvernement roumain ont ete adoptees pour aider les citoyens, afin de reduire la fraude fiscale et renforcer un cadre concurrentiel approprie, soit une economie liberale. La numerisation du systeme public est devenu realite, la facturation electronique est prete, des centaines de milliers de caisses enregistreuses electroniques fiscales y sont connectees. SAF-T est pret. Vous ne savez pas trop ce que cela signifie, M. Simion, mais je vous explique. Nous avons realise en en quelques mois ce que les autres n`ont pas fait dans 30 ans. Du cote des depenses, les investissements a neuf mois sont a 33,7 milliards de lei, avec 3,9 milliards de lei plus que dans la periode similaire a 2020 et doubles par rapport a la meme periode en 2018. Un gouvernement fonde sur investissements apporte des revenus au budget sans augmenter les impots. Cela signifie la gouvernance liberale. Chers Roumains, la realite est que la Roumanie est affectee par une tendance regionale, la tendance europeenne et mondiale en termes de deux problemes majeurs: retour du COVID- 19 et les prix de lenergie. Nous ne pouvons pas echapper a ces tendances autant que nous voulons, mais nous faisons des efforts de jour en jour pour les combattre. Vous avez vu les decisions prises par le gouvernement hier. Meme aujourdhui, il y a des decisions prises par le CNSU pour nous assurer que nous avons tous les medicaments et les ressources necessaires pour nous battre contre la pandemie. Meme si certains ont fui du gouvernement et ont laisse le ministere non prepare. Mais malheureusement, nous n`avons pas ete seuls dans la lutte contre la campagne antivaccin. Le parti extremiste a ete un vecteur direct de desinformation et de manipulation. Le PSD etait complice, tacitement encourageant les antivaccinistes et a refuse de combattre les mensonges. USR etait ete inerte. Il na rien fait a la gouvernance contre la campagne antivacciniste. Nous etions ceux qui sont venus avec des solutions concretes pour proteger les consommateurs vulnerables. Seulement apres que nous avons parle de la prise en charge de la responsabilite du gouvernement, la loi du consommateur vulnerable a passe au Parlement. Bien sûr, au Parlement, il y a dautres lois qui ne passent pas; les directions de la TVR et de la radio sont encore provisoires, nous avons encore lICR et ainsi de suite. Le Parlement est occupe, il a un concours de motions quand les gens ont des problemes reels. Malgre ce contexte difficile, l`alliance toxique PSD-USR plus extremistes veut briser sans construire. On a lance une motion de la frustration, frustration de certains que ca na pas marche avec le chantage, la frustration des autres que la droite etait ete plus forte que la gauche a lelection, la frustration des autres que personne ne les prend au serieux. Une motion de l`absurde, les pro-vaccinists sont aux cotes des antivaccinists, les pro-europeens aux cotes des anti-Europeens. Je dois vous dire, Kafka serait fier de vous. Je vois des collegues du PSD regarder a travers les telephones; vous cherchez des informations sur Kafka, n`est-ce pas? Succes! Il est triste comme le PSD, USR et les extremistes proposent une aventure dont seuls les Roumains sont perdants. La crise politique aura des effets sur la capacite de lutte contre la pandemie, mais aussi sur leconomie, où le besoin de previsibilite est essentiel. Ils savaient bien les Roumains pourquoi ils ont envoye la gauche dans lopposition et n`a pas le droit moral de demander la gouvernance parce que les gouvernements PSD ont etouffe la justice et mis la Roumanie dans une collision violente avec les valeurs europeennes. Un gouvernement PSD est toujours un danger pour la democratie et pour la route europeenne de la Roumanie. Vous vous rendez compte comment cette combinaison avec un parti des extremistes, parti qui signifie la violence, le scandale, le desordre, et dont le seul projet est leffondrement de la Roumanie. Chers Roumains, le PNL n`est pas un parti parfait, mais il est une partie responsable. (...) Et pour nous il serait facile daller en opposition dans cette periode difficile, pleine dincertitudes mondiales et de crises, des prix mondiaux. Nous ne le faisons cependant pas, nous restons debout, combattre tout jusqu`au bout, nous ne desertons pas, nous ne sommes pas des laches. Nous avons ete elus pour developper la Roumanie et nous le ferons, peu importe l`opposition de M. Ciolacu, le camarade avec la spirale et le capitaine des extremistes. Si ce gouvernement tombe aujourdhui au Parlement, nous ferons un autre, toujours autour des valeurs liberales. Je ne vais pas permettre a la Roumanie de venir sous le controle de l gauche corrompue ou sous le controle des reformistes de facade ou de reformistes extremistes antivaccinistes et anti-europeens. Chers Roumains, faites confiance. Nous allons tous regarder ce jour comme un moment important dans lhistoire de la Roumanie. Aujourdhui se separent les eaux de la politique roumaine. Extremistes, socialistes, antiuropeen, reformistes de facade, reformistes antivaccinistes ont legalise leur concubinage et restent dans lopposition. Il y a lieu dimmaturite et dirresponsabilite politique au sein du gouvernement. Je sais que vous voulez repeter le gouvernement de 2016 avec le PSD, que lecette gouvernance-la zero. Vous etes nostalgiques pour un cafe et un croissant avec Dancu le matin et recevez des commandes le soir de Ciolacu, comme vous receviez de Dragnea. Avez-vous entendu parler du syndrome de Stockholm? La gouvernance zero reste en 2016. Chers roumains, nous allons construire une majorite parlementaire autour des valeurs liberales, une gouvernance dans linteret des Roumains. Merci! 2021-10-05 15:04:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_9122.jpgBriefing de presă la finalul ședinței de guvern din 4 octombrieȘtiri din 04.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/point-de-presse-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-4-octobre1633421460Virgil Popescu : Bonsoir ! Content de vous voir ce soir ! Lors de la reunion du gouvernement daujourdhui, nous avons approuve lordonnance du gouvernement relative a la compensation des prix de lelectricite et du gaz naturel. Il sagit dune compensation pour 5,2 millions de foyers pour lelectricite, environ 13 millions de Roumains, ce qui signifie plus de 65% de la population roumaine et 2,2 millions de foyers raccordes au reseau de gaz sur un total de 3,6 millions, soit environ plus de 65% de la population totale raccordee au reseau de gaz. Le mecanisme sera tres simple, ce sera un mecanisme par lequel les gens nauront absolument rien a faire, ils devront juste viser a sintegrer dans les tranches de consommation. Pour lelectricite il s`agit dune consommation moyenne mensuelle comprise entre 30 kW et 200 kW par mois. Pratiquement, dans la periode de 5 mois, il s`agit dune consommation comprise entre 150 kW pour une periode de 5 mois et 1 000 kW pour une periode maximale de cinq mois. Il s`agit dun ecart a la fois mensuel et hivernal de 10%, donc si quelquun consomme plus de 200 kW, consomme 210-220 kW, ce sera accepte, nous ne sommes pas absurdes, nous comprenons que tout est estime et alors nous avons un 10 % decart a la fois dans la periode mensuelle et dans la periode de cinq mois. Il s`agit dune compensation de 21 bani par kW, pratiquement 210 lei par MW, ce qui represente la moyenne arithmetique des tarifs reglementes de transport et de distribution et du systeme electrique sur lensemble des 8 regions de Roumanie. Pratiquement, a partir du budget de lÉtat, du dividende supplementaire dHidroelectrica, nous compensons le tarif pour la transmission, la distribution et le systeme delectricite. La compensation tant pour lelectricite que le gaz naturel se fera sur la base dun prix de reference de 68 bani par kW, de sorte que tout prix superieur a 68 bani par kW beneficiera dune compensation. Permettez-moi de vous donner un exemple : pour un consommateur de 100 kW, que jai deja donne, un consommateur - pour faciliter la comprehension - sil a un tarif de 90 euros par kW, alors 100 kW signifie 90 lei, 21 bani par kW signifie une compensation de 21 lei, il paiera un total de 90 moins 21, paiera 69 argent bani par kW, cela signifie que cest un centime au-dessus de ce prix de reference. Si le prix est inferieur a 90 et il est de 80 euros par kW, alors moins 21 signifiera 59 euros, mais il est inferieur a 68 et paiera 68 centimes. Pratiquement en dessous du prix de reference, qui est le prix le plus bas du marche, inferieur a celui de lannee derniere, c`est le prix le plus bas du marche, aucune compensation ne sera faite. Ceux qui ont un prix autour du prix de reference pourront passer dun fournisseur qui a un prix plus eleve car la compensation sera dun montant fixe. Pour le gaz naturel on parle de la meme chose, le prix de reference est de 150 lei pour le gaz, qui est le prix le plus bas, cest le meme prix que lannee derniere pour certains fournisseurs. Nous compenserons 25 % de la valeur du gaz. Si cette compensation depasse 125 lei, alors elle prendra la totalite de la compensation, si elle est inferieure a 125 lei, alors evidemment nous la limiterons a 125 lei. De plus, pour le consommateur vulnerable, si du regime dindemnisation du consommateur vulnerable il est plus defavorise que ce regime dexploitation, la difference que le client vulnerable perdrait, que perdrait le Roumain sera completee par ce regime. Personne ne sera desavantage cet hiver. Si, dune maniere ou dune autre, un regime de consommateurs vulnerables apporte moins davantages que ce regime. Par cette loi, nous reparons egalement une erreur qui sest glissee et a ete votee au Parlement, ces 50 % de compensations pour lelectricite, le gaz naturel et le chauffage pour les habitants des villages isoles de la Biosphere du Delta du Danube et des Monts Apuseni, nous lavons reintroduite par cette ordonnance, et les personnes qui vivent dans ces zones beneficieront de ce dont elles ont beneficie les annees precedentes, separement, en dehors de cette ordonnance. De plus, si nous assistons a des changements importants du prix sur le marche, nous pourrons intervenir non pas par la loi, mais par un arrete du gouvernement de telle maniere que nous puissions changer ces tranches, ces aides de 21 centimes et 25 % si la situation sur le site le permet. Ce seraient les choses principales en un mot. Vous avez remarque, nous parlons dun autre chiffre, nous parlons de 21 centimes, pas de 18 centimes, parce que nous avons pense que ce serait un systeme encore plus simple que ce que nous avons propose au depart, pratiquement le tarif de distribution et le tarif de transport et dautres systemes additionnes ils donner un montant superieur a 18 centimes et jai dit que cela soit au profit des citoyens. Journaliste : Bonsoir ! Monsieur le Ministre, je vous demande aussi, jai aussi demande au Premier ministre aujourdhui, pourquoi une compensation et pas un plafonnement ? On a vu quil y a plusieurs pays de lUnion europeenne qui ont decide de plafonner les prix : on a vu lEspagne, maintenant la France se prepare aussi. Pourquoi pas nous ne pouvons pas appliquer une telle mesure? Virgil Popescu : Le plafonnement du prix a la production est exclu. Aucun pays ne la fait et absolument aucun pays ne le fera. Plafonner le prix au producteur signifie exclure les investissements ou les retarder. LEspagne, qui nest pas un producteur de gaz naturel, a plafonne le prix du gaz naturel sur le marche espagnol, la difference de prix entre le prix plafonne et le prix du marche sera supportee par le budget de lÉtat. La Roumanie est un producteur. Je pense que nous devons voir les specificites de chaque État. Nous pouvons dire que meme le systeme que nous avons et que nous appliquons actuellement est une sorte de plafonnement indirect, fait baisser le prix et permet un mecanisme encore plus raide, si les prix montent, tirant vers le bas ce prix, de mettre un couvercle, ainsi dire, sur le prix. Voyons comment les choses evoluent. Jai lu le mecanisme en Espagne, je sais aussi quelles mesures la France et lItalie ont prises jusqua present. Hormis le mecanisme espagnol, il ny a pas de mecanisme de plafonnement. La France dispose dun mecanisme doctroi de cheques energie, en ce moment, pratiquement aussi, une compensation. Voyons comment cela evolue. Je tiens a vous dire que le mecanisme que jai propose et approuve aujourdhui lors de la reunion du gouvernement sinscrit exactement dans les orientations que la Commission europeenne va developper. Elles devaient comparaitre demain. On a prolonge dune semaine. Cest moi qui lai ouvert et mis sur la table de la Commission europeenne au Conseil des ministres de Ljubljana. Jai ete le premier des ministres de lenergie a soulever cette question au sein de ce Conseil et vous devez savoir que meme la methode que jai presentee a ete appreciee par mes collegues dautres États. Voyons comment les choses evoluent et, bien sûr, si necessaire, nous prendrons dautres mesures. Ce avec quoi je ne serai jamais daccord : je ne serai pas daccord pour prendre des mesures pour bloquer les investissements car, au final, le systeme energetique et le systeme dextraction de gaz naturel necessitent de nouveaux investissements. Journaliste : Et pourtant, il y a un projet du Parti social-democrate au Parlement sur ce plafonnement ? Quels seraient les effets pour la Roumanie, benefiques ou non, si le projet passait ? Quels en sont les effets ? Virgil Popescu : Jai evite de parler du projet du Parti Social-Democrate, que jai vraiment lu et croyez-moi, je lai tres bien compris.. Le projet du Parti Social-Democrate envisage un plafonnement des prix moyens au cours des 6 derniers mois, de mars a septembre, une moyenne qui atteint quelque part plus de 85 bani par kilowatt pour lelectricite. Je vous ai donne un exemple de prix pour voir exactement de quoi nous parlons, par rapport a notre systeme. Tout ce qui depasse cette moyenne de 85 centimes nest plus vendu, les fournisseurs seront indemnises par les producteurs. on preleve sur les benefices des producteurs, etva au fournisseur pour etre indemnise, et le Roumain paiera 85 bani. Dans le systeme que je vous ai propose, il y a peu de Roumains qui paieront 85 bani. Payer 85 dollars signifie que le prix est 21 bani plus eleve, cest-a-dire depasser un peu plus d`un leu et, pour linstant, nous navons pas de prix de ceux-ci sur le marche. Il est egalement dit que les Roumains recevront une compensation unique pour la consommation delectricite au cours des 6 derniers mois, si le prix etait superieur au prix moyen. Absolument aucun prix sur le marche roumain au cours des 6 derniers mois na ete plus eleve, ils ne recevront donc absolument aucune compensation. Jaimerais regarder. Je ne voulais pas non plus discuter de cela dans la commission denquete, evidemment nous discuterons au Parlement et a la table des commissions et a la commission des industries, quand ce projet sera discute. Je vais aller comprendre, peut-etre que je nai pas bien compris, mais dapres ce que jai vu et en faisant des calculs avec les donnees dont je disposais, ce projet eleve un prix de 85 bani autour du chiffre d`un peu p[lus de 80 bani au-dessus duquel les fournisseurs sont compenses par le profit des producteurs, et les Roumains ne paieront pas moins que ce montant. Journaliste : je vous remercie. Journaliste : Bonjour ! Pouvez-vous nous dire quel sera limpact budgetaire de ce dispositif, puisque maintenant vous avez integre aussi le consommateur vulnerable ? Virgil Popescu : À propos du consommateur vulnerable et de limpact du consommateur vulnerable, je vous demanderai de poser la question au a Mme la ministre Turcan. Limpact du projet que je vous ai presente est denviron un milliard trois cents - un milliard quatre cents millions de lei, si je ne me trompe pas. Il est inscrit dans la note de justification pour tous les 5 mois. Journaliste : Bonjour ! Monsieur le Ministre, quadviendra-t-il du prix de lenergie apres avril ? Que pensez-vous apres lexpiration de ces regimes daides? Virgil Popescu : En fonction de levolution du certificat CO2 et de levolution du marche de lelectricite, nous verrons quelles mesures seront prises a lavenir. Je ne voudrais plus voir sur le marche europeen une speculation sur le marche des certificats CO2, afin que le prix augmente aussi brutalement quil a augmente de lannee derniere a cette annee, de 22,30 a 60 euros. Donc au final le marche europeen de lelectricite est influence par deux facteurs majeurs : lun est le prix du certificat CO2 et lautre est le prix du gaz naturel, car de nombreux pays, dont la Roumanie, produisent de lelectricite a partir du gaz naturel. Jestime que le prix du gaz naturel en avril, si on parle davril, va commencer a baisser. Je lai explique a maintes reprises, le prix etant influence par la politique de la Federation de Russie, laugmentation du marche asiatique de la demande de LNG, la reduction du transit par lUkraine, pratiquement tout pour commencer le plus tot possible dans la vision du gazoduc Gazprom Nord Stream 2, donc je mattends a une baisse du prix du gaz naturel. Cela signifie que, evidemment, lenergie produite a partir du gaz naturel ne sera plus aussi chere, mais quelque chose commencera a se redresser, en fonction de levolution du prix de lenergie. Ce qui est certain, cest que je ne pense pas que lelectricite atteigne le niveau de lannee derniere, c`est certaine, aussi bon marche que lannee derniere, alors quelle etait probablement lenergie la moins chere, nous nen aurons plus. Journaliste : Monsieur le Ministre, il est tres probable que le gouvernement sera renverse demain par une motion de censure au parlement. A quel stade en est le regime dindemnisation pour les PME, pour les utilisateurs non domestiques ? Allez-vous presenter un projet de loi au parlement pour promouvoir et aider les entreprises cet hiver egalement ? Virgil Popescu : Voyons comment les choses evoluent au parlement. Nous avons prepare, presque termine le dispositif pour les PME et comme nous voulons que tout soit applicable a partir du 1er mars, je suis de nature optimiste et je pense que nous lapprouverons egalement par ordonnance durgence. Journaliste : Mais vous etes pret a parler a tous les facteurs politiques du parlement... Virgil Popescu : Tout le temps. Journaliste : ... pour promouvoir ce projet de loi ? Virgil Popescu : Bien sûr que oui, je suis pret a discuter avec absolument toutes les forces politiques au parlement, pour discuter de ce qui est le mieux pour les Roumains, y compris la loi offshore, jai dit que je veux une plus grande majorite que la majorite gouvernementale. Noaturellement je ne souhaite pas, mais je vous lai dit, je suis optimiste et je pense que nous lapprouverons egalement par ordonnance durgence. Journaliste : Vous etes donc sûr que la motion de censure tombera demain, si vous dites quelle sera approuvee par ordonnance durgence. Virgil Popescu : Je vous ai dit que jetais optimiste et je pense que ce sera approuve par ordonnance durgence. Journaliste : Bonsoir, Monsieur le Ministre. Je veux vous interroger sur ce signal dalarme, les 27 municipalites sur un systeme centralise qui disent quelles nauront pas dargent a payer au cours de cet hiver. Y a-t-il une mesure ? Virgil Popescu : Donc concernant la gigacalorie centralisee, fournie a la population dans un systeme centralise, jai dit que le systeme de subventions des budgets locaux en partie du budget de lÉtat devra rester, car la nous ne parlons pas seulement de subventionner un prix gigacalorie, mais en fin de compte subventionnant lincapacite pour ainsi dire de ladministration, des collectivites locales a reparer, rehabiliter leurs reseaux thermiques. Il y a des pertes tres importantes dans le systeme centralise de transfert et de distribution de chaleur, et il nest pas normal que ces pertes soient payees par les gens. Donc, je crois toujours en un systeme pour cet hiver de subventionner la gigacalorie avec de largent provenant en partie a la fois des budgets locaux et du budget de lÉtat, comme cela arrivait chaque annee. Pour information, chaque annee, le budget local a ete alimente de diverses sources locales et centralise. Virgil Popescu : Merci ! Raluca Turcan : Bonjour ! Le gouvernement a adopte aujourdhui un ensemble de mesures qui, dune part aident les personnes a faire face plus facilement aux problemes economiques et aux hausses de prix et, dautre part, a corriger les problemes de systeme qui se sont accumules au fil du temps, comme le systeme daide sociale ou encore le systeme de sante. Donc, aujourdhui, le gouvernement a adopte laugmentation du salaire minimum en 2022. Laugmentation resultait des consultations que nous avons eues avec le Conseil tripartite, ce qui signifie que les employeurs et les syndicats ont ete a la meme table. Cette augmentation sera de 10% en valeur nette, et en valeur brute le salaire minimum en paiement au niveau de 2022 atteindra 2 550 lei par mois. Il y a des resultats positifs car cette augmentation du salaire brut est une augmentation denviron 250 lei par rapport au niveau actuel, avec 138 lei au niveau net, et limpact sera sur environ 1.970.000 personnes. Je mentionne quactuellement, il y a environ 1,2 million demployes dans le pays payes avec le salaire minimum, ce qui signifie 22,9% des 5.600 employes actifs. Cette augmentation du salaire brut et du salaire de base en paiement a 2.550 lei affectera 1.970.000 salaries. La mesure daugmentation du salaire brut est etroitement liee a une autre mesure que nous avons adoptee aujourdhui, a savoir modification du Code du travail par lequel nous definissons le travail sous-declare et introduisons comme contraventions le recours au travail sous-declare. En Roumanie, il y a un phenomene inquietant concernant le travail gris qui, dune part, dissimule des contrats a long terme avec des contrats a court terme et ces contrats qui contiennent dautres types de paiements, dans lenveloppe, comme on dit, et comment est actuellement utilise, nuit toutes les parties impliquees dans le contrat de travail : employeur, employe et aussi le budget de lEtat. Ainsi, nous avons defini la notion de travail sous-declare. La sanction applicable pour la detection du travail non declare est comprise entre 8.000 et 10.000 lei pour chaque employe. Dans le meme temps, nous avons prolonge la periode de compensation des heures supplementaires par des conges payes de 60 a 90 jours afin de bloquer, en fait, deviter de bloquer lemploi des agents economiques et dassouplir les relations de travail. Si lemployeur depasse de plus dun mois le terme etabli dans le contrat pour le paiement du salaire, la sanction prevue est comprise entre 5. 000 et 10 .000 lei pour chaque personne a qui le salaire na pas ete paye et nous sanctionnons egalement le retard dans le paiement du salaire dune partie des employeurs. Une autre mesure que le gouvernement a approuvee aujourdhui est ladoption de regles methodologiques pour la mise en œuvre de la loi sur le consommateur vulnerable. Nous avons ainsi defini les attributions de toutes les parties impliquees dans la mise en œuvre de la loi du consommateur vulnerable. Je voudrais mentionner que la loi pour la protection du consommateur vulnerable est completee par lordonnance dindemnisation des factures des consommateurs domestiques, que nous avons initiee avec le Ministere de lÉnergie. Nous avons augmente le niveau de revenu jusquauquel les personnes en risque de precarite energetique ont acces a la loi du consommateur vulnerable. Ainsi, jusqua 1.386 lei par personne au sein dune famille ou 2.053 pour une personne seule peuvent acceder a la loi du consommateur vulnerable, ce qui signifie, dune part, la subvention des factures et, dautre part, un supplement a lenergie consommee qui est egalement soustrait de la facture. Aujourdhui, nous avons egalement adopte un arrete du gouvernement qui prevoit lapplication de la loi no. 56/2000, a savoir, le soutien aux descendants de medecins ou de personnes ayant exerce des activites medicales dans la lutte contre la propagation de lepidemie de COVID. Cette decision gouvernementale couvre , dune part, la source de financement en vertu de la loi 56/2000 et reglemente egalement les prestations de deces, laide parentale ou laide familiale. Enfin, nous avons adopte un arrete de gouvernement en faveur des victimes de lincendie de Constanța, de lHopital des maladies infectieuses de Constanța. Si vous avez des questions. Journaliste : /.../? Raluca Turcan : Cinq mille lei, cest le plafond que nous avons donne a chaque fois. Journaliste : Mme la ministre, je voulais vous interroger sur le salaire minimum, car vous venez dapprouver cette augmentation au gouvernement. Tout dabord, que pensez-vous du fait que lemploye ne recoive que 138 lei et lEtat 112 lei ? Raluca Turcan : Cest le systeme de cotisations actuellement en Roumanie. Avec le Ministere des Finances, nous avons deja des discussions sur un calendrier de reduction des cotisations, contributions mais tant que nous maintenons le niveau actuel dimposition et de contribution, cest le resultat de laugmentation du salaire brut. Mais, je veux que vous vous souveniez dune chose : nous avons augmente le salaire net de 10% et cest la plus grosse augmentation qui a ete faite ces dernieres annees du salaire net, quatre fois plus grande quye celle de l`annee derniere. Journaliste : Je comprends, mais le fait que ce soit le systeme nest pas une excuse, Mme la ministre ! Vous pouvez changer les choses de votre poste et cest exactement ce que vous avez promis, n`est-ce pas ? que les salaries payes au SMIC auront des revenus plus eleves, que vous reduisez ces impots sur le travail. Cela ne se produit pas. Raluca Turcan : Le changement de regime fiscal et contributif ne se fait pas daujourdhui a demain, surtout quand on parle dune economie en difficulte. Leconomie de la Roumanie est en difficulte, nous sortons de la plus grave crise economique generee par la crise sanitaire. Le fait quau PNRR nous ayons deja utilise des mesures pour ajuster le systeme fiscal en Roumanie est une chose positive, mais je ne soutiendrai jamais des mesures a brusques. En revanche, nous venons dannoncer une augmentation du salaire minimum net de 10 %, quatre fois plus que lan dernier. Cest une chose positive que fait ce gouvernement et qui aurait pu etre faite dans un autre contexte. Dun autre cote, il faut comprendre que les gens ont besoin : dune confiance que ce gouvernement fonctionne. Le gouvernement a travaille et adopte un certain nombre de mesures extremement importantes. Laugmentation du salaire net de 10 % est aujourdhui une mesure importante. Journaliste : Est-ce quon sattend a ce que le nombre de contrats de travail diminue a partir du 1er janvier, car cela sest produit a chaque fois que le salaire minimum a ete augmente ? Ceux payes avec le revenu minimum se sont reveilles sans contrat de travail et cela se voit dans les statistiques, le nombre de contrats a diminue. Raluca Turcan : Nous sommes preoccupes par laugmentation du nombre de contrats de travail. En effet, depuis le debut de lannee, nous avons 120. 000 nouveaux contrats de travail a duree indeterminee. Cest une realite. En parallele, je tiens a signaler que sur les 120.000 nouveaux contrats de travail enregistres depuis le debut de lannee, 40 % dentre eux sont remuneres au SMIC. Laugmentation du salaire minimum soutient non seulement les personnes dans une periode economique difficile, mais represente egalement un outil grace auquel nous pouvons empecher la migration de travail, un phenomene qui secoue profondement la Roumanie. Journaliste : La derniere question, si vous me le permettez, a quand zero impot sur le SMIC ? Cest dans le programme de gouvernance. Raluca Turcan : Nous navons pas discute de cette mesure. Journaliste : Mais quand pourrait-il encore etre mis en œuvre ? Raluca Turcan : Il ny a pas de decision politique pour adopter cette mesure. Journaliste : Je veux dire, il ny a pas de decision dans la coalition, cest ce que vous nous dites, entre vous et lUDMR. Raluca Turcan : Pour le moment, nous avons un partenariat uniquement avec lUDMR au sein du gouvernement et cest une mesure qui vient de lUSR. Donc, elle na personne pour la soutenir dans le gouvernement, et nous nen avons pas discute jusqua present. Journaliste : Vous netes donc pas non plus daccord avec cette mesure. Raluca Turcan : Je vous ai repondu. Merci Journaliste : Mme la ministre, si vous avez augmente le salaire minimum depuis le 1er janvier, on sait quaujourdhui au gouvernement il y a eu une rencontre extremement importante avec ceux du Conseil tripartite. Nous aimerions savoir si vous avez egalement discute dun pourcentage daugmentation des pensions a partir du 1er janvier, car nous voyons de combien les prix ont augmente, par exemple ? Raluca Turcan : Nous discutons de levolution des retraites a partir de lannee prochaine, mais en tant que ministre du Travail, jai la responsabilite dannoncer toute augmentation des retraites alors quelle est deja decidee. Je ne speculerai jamais sur un pourcentage ou un autre lie a laugmentation des retraites. Le systeme de retraite est beaucoup trop affecte et la situation des retraites en Roumanie au niveau denviron cinq millions de retraites est largement dramatique. Si nous regardons la pension moyenne de 1. 500 lei dans le systeme public des pensions la realite est dramatique. Nous annoncerons donc le montant de lindexation des retraites au debut de lannee prochaine. Journaliste : Mais avez-vous discute ou peut-etre meme etabli une formule selon laquelle les retraites augmenteraient a partir du 1er janvier de chaque annee, parce que les gens veulent de la previsibilite ? Raluca Turcan : Pour lannee prochaine, nous appliquons la loi actuelle. Ainsi, les pensions peuvent etre indexees sur le taux dinflation et une partie de laugmentation du salaire brut moyen. Cest donc la formule pour augmenter les retraites. Nous deciderons du pourcentage avec lequel nous indexerons les pensions. Journaliste : Peut-etre 50 % de laugmentation du salaire moyenne, pensez-vous a ce pourcentage ? Turcan : Nous allons annoncer. Je vous lai dit, je nencouragerai jamais vraiment la speculation sur laugmentation des retraites. Journaliste : Bonsoir ! Jai vu la loi du consommateur vulnerable, je voulais vous demander si des changements ont ete apportes quant a la maniere dont cette loi sera appliquee, car avec laide au chauffage, comme tout le monde le sait, jai vu quil faut remplir un formulaire de 14 pages avec des details comme si vous avez des parents proches a letranger qui ont vecu a letranger au cours de ces deux dernieres annees ou lage de la voiture que votre famille possede, il peut y avoir beaucoup de gens qui nauraient pas le temps ou ne sauraient pas remplir ce fomulaire et le Premier ministre disait aujourd`hui que toutes les pesonnes dans cette situation benefieiront d`aide sabns avoir a remplir ce formulaire. En fin de compte qu`est-0ce qu`on a decideecomment va-t-on appliquer ? Raluca Turcan : On parle maintenant dune mesure de soutien pour les personnes beneficiant dun soutien social. Toutes les personnes qui ont beneficie jusqua present de laide au chauffage ou dautres formes daide sociale ont jusqua present rempli des formulaires qui qualifieraient les beneficiaires conformement a la loi. Peu de gens lisent vraiment ce formulaire. Certains se sont probablement precipites pour recevoir des informations des autres car il est touffu. Je veux que vous sachiez quune grande partie de ce formulaire fait reference a la situation des membres de la famille, car il sagit dune mesure daide sociale. Parallelement, a travers la loi du consommateur vulnerable, nous avons propose une mesure supplementaire, a savoir l`aide a la facture d`energie hors saison froide, auquel doivent egalement acceder les personnes eligibles. Il s`agit dargent que donne lEtat et il doit y avoir une garantie surtout parceque notre capacite a faire des controles nest pas extremement elevee, il doit y avoir une garantie queffectivement ces mesures soient accessibles par les personnes qui ont besoin de cette mesure daccompagnement. Je voudrais vous dire encore une chose : en ce moment, nous sommes dans le Plan national de relance et de resilience avec deux grands projets de numerisation a travers lesquels nous numeriserons tout ce qui signifie relation, beneficiaires, institutions subordonnees au Ministere du Travail, y compris les relations entre les autorites. Cette procedure sera donc simplifiee au fil du temps. Jusqua present, nous sommes au formulaire quils ont rempli jusqua present pour laide au chauffage, avec un nouveau composant supplementaire, car cest un soutien supplementaire que les gens recoivent. Journaliste : Merci. Journaliste : Madame la ministre, vous avez annonce en debut de conference que le salaire minimum augmentera de 10 % a partir du 1er janvier 2022. C`est sûr de 10 % et non de 10,9 % ? Pouvez-vous nous donner le chiffre exact ? Raluca Turcan : Vous savez, laugmentation est de 10,9% avec 250 lei en montant brut, en montant brut. Sur le net, la hausse est de 10 %. Journaliste : Merci ! Journaliste : Bonjour ! Mme la ministre, je voudrais vous demander si le concours pour l`embauche des 1.000 postes necessaires pour le recalcul des retraites est termine, compte tenu du fait que la loi en vigueur ne permet plus lorganisation de concours pour lembauche de personnel dans les etablissements publics. Raluca Turcan : Non seulement la procedure est terminee, mais ces personnes travaillent deja. Jouarnaliste : Est-ce que tous les mille sont employes, ils travaillent deja ? Raluca Turcan : Nous avons termine les concours pour les 1.000 personnes, elles ont ete embauchees, elles travaillent deja. Nous avons egalement mis a disposition de nouveaux equipements et le processus de numerisation des dossiers de retraite sest considerablement intensifie. Journaliste: Combien de fichiers avons-nous numerises en ce moment ? Raluca Turcan : Environ 700. 000. Merci. Dan Vilceanu : Bonsoir, mesdames et messieurs ! Aujourdhui, on a adopte le projet dordonnance portant mise en œuvre, administration et fonctionnement du Systeme national de facturation electronique. Cest un projet dont, comme vous le savez, nous nous soucions beaucoup, un projet strategique pour la Roumanie, cest un projet qui poursuit trois directions principales, dune part il offre un service public pour les marches publics, le deroulement des marches publics, les contrats des marches publics , dautre part, la coherence dans la mise en œuvre des politiques fiscales et budgetaires nous permettra de controler et de verifier beaucoup plus facilement la maniere dont seffectue lexecution du budget dans les differentes institutions et entreprises et, dautre part, l` augmentation de lefficacite dans la reduction de levasion fiscale ainsi quune consolidation du degre de recouvrement de la TVA. En pratique, l`Ordonnance d`urgence reglemente la structure de la facture electronique en stricte conformite avec la norme europeenne de facturation electronique et cree egalement les specifications techniques de base de la facture electronique en Roumanie. Il nest initialement fonctionnel que dans la relation B-to-G, cest-a-dire entreprise-État, mais il constitue une base pour des developpements ulterieurs vers la relation B-to-B, cest-a-dire d`entreprise a entreprise. Je voudrais egalement preciser un aspect. En outre, par la presente ordonnance, nous avons modifie lordonnance no. 78/2000, je vais vous citer exactement, lhomologation , la liberation e la Carte d`identite du vehcule et la certification de lauthenticite des vehicules routiers. Quest-ce que cela signifie? Cela signifie que lorsque quelquun apporte une voiture roulee en Roumanie, celui qui apporte, celui qui acquiert la voiture de letranger est aussi celui qui la presente au Registre Auto roumain. Il est necessaire de le faire pour eviter toute fraude a la TVA, parce que, vous savez tres bien, celui qui apporte un roule beneficie de cette exoneration pour les marchandises intracommunautaires et des controles que nous avons fait jusqua present, limpact budgetaire aurait ete 1,4 milliard de lei au cours des cinq dernieres annees. Et puis, pratiquement, par cette disposition, celui celui qui acquiert le vehicule est aussi celui qui le presente au RAR et fait un echange de documents avec le Registre Auto Roumain, et ainsi nous allons ferons une prevention afi que ces phenomenes ne se produisent plus. Si vous avez des questions, je suis a votre disposition. Journaliste: Bonsoir! M. le ministre, je voudrais demander, en revenant au salaire minimum. Il augementera du 1er Janvier, 2022, mais nous aimerions que vous noius disiez si, au moins de maniere estimative, quel et l`impact budgetaire car nous savons que depuis lannee prochaine nous devons reduire le deficit budgetaire que nous lavons dans cette annee, de 7,1? Dan Vilceanu: Limpact budgetaire a laugmentation du salaire minimum est positif pour le budget de lEtat. Comme vous le savez, il y a quelques salaires minimum que lÉtat paie. Journaliste: Mais un chiffre exact si vous avez? Dan Vilceanu: Un peu plus d`un milliard est limpact budgetaire positif a la suite de l`augmentation du salaire minimum. Je ne sais pas vous dire exactement combien il est, mais il est plus dun milliard. JOurnaliste: Bonsoir! Parce que vous etes le ministre des Finances, je voulais demander quelles mesures le gouvernement pourrait prendre dans la prochaine periode pour arreter la hausse des prix? Je regarde ici a linflation. La BNR est sur le point dannoncer demain un nouveau taux , selon nos informations, il depassera 6%. Nous sommes toujours les champions dEurope de linflation. Dan Vilceanu: Oui, vous mavez demande aussi une fois et vous `avez dit que nous etions les champions de linflation en Europe et nous avons genere une nouvelles. Nous examinons nous aussi ce phenomene. Ceci est un phenomene que nous voyons dans le monde entier, generalement cause par ces augmentations de prix de lelectricite et du gaz, mais, bien sûr, comme vous le dites, la Banque nationale a des outils et, comme vous le dites, il est possible de voir une augmentation de l` interet, mais je suis convaincu que lorsque la situation l`exige , la la Banque nationale interviendra et prendra des mesures Journaliste: Donc, nous allons rester encore avec ce niveau eleve de linflation et le gouvernement na pas doutil disponible? Dan Vilceanu: Nous regardons de pres de ne pas avoir des politiques pro cycliques qui generent encore plus de pression inflationniste, mais, comme vous le savez, le gestionnaire principal du probleme est la Banque nationale. Journaliste : Et je voulais vous poser une question en tant que ministre interimaire des Transports. Nous comprenons que les trains de metro pourraient venir a un intervalle de 15 minutes, maintenant en pleine vague 4 de la pandemie, cet intervalle est double, de 4 minutes a 7-15 minutes pour toutes les heures, et pas seulement les heures de pointe ou en dehors de celles-ci. Comment voyez-vous cette chose? Nous comprenons quil ny a pas dargent pour le fonds de salaire. Dan Vilceanu: Non, non. Nous avons alloue 118 millions au metro a la rectification du budget. Ce fut un blocage genere par le fait que, par exemple, quand je suis arrive au ministere des Transports, nous ne disposions pas dun budget Metrorex, il na meme pas ete propose dans le debat public on l`a mis dans le debat public, on a essaye une rectification budgetaire . Malheureusement, ceux du Conseil dadministrations sont opposes aux mesures que la direction a proposees au sein du Conseil dadministration, et aujourdhui ils doivent etre revoques. Journaliste : Aujourdhui, ils ont dû ...? Dan Vilceanu: .. etre revoques. Je ne sais pas si cela s`est produit mais ... Journaliste: Ils ont ete revoques entre temps, mais qu`est-ce qui se passe au fonds de salaires? Y at-il dargent a la fin ou non? Dan Vilceanu: Il y aura toujours de largent pour le fonds de salaire. Le probleme est autre a Metrorex. Vous savez tres bien que lannee derniere, ils ont augmente leurs salaires de 18%, en pleine pandemie, qui na pas ete une bonne chose. Dautre part, il y a une loi qui ne permet pas de developper le fonds de salaire ou le salaire moyen de lemploye lorsqu`on a des pertes. Toutes ces choses doivent etre considerees et on doit trouver une solution. Il est facile de regarder le gouvernement et le Ministere et demander des solutions. Eh bien, lannee derniere, quand vous avez augmente les salaires en pleine pandemie, sachant que vous avez des pertes, c`est une chose absolument impensable, et pourtant ils lont fait. Nous essayons de trouver des solutions, mais je vous garantis qu`on n`arrive pas a ne pas pouvoir payer les salaires. Journaliste : On a egalement change aujourdhui et la direction de la Compagnie nationale Aeroports Bucarest, le Conseil dadministration aussi. Que pensez-vous du retour de Georgette Bumbavc, connue comme parent proche d`un leader de syndicat ? Dan Vilceanu: Sachez quil ya toujours des discussions lorsque differentes personnes sont remplacees ou cooptees dans un tel organisme. Il y a des gens qui ont manifeste leur intention de faire partie de ces corps de direction a diverses entreprises. Elles y ont ete selectionnees. Je veux vous dire que jai deja discute avec les collegues du Ministere des Transports dans le sens qu`a ces entreprises on lance la procedure de selection selon l`Ordonnance 109 le plus rapidement possible. Nous parlons de nominations de 30 jours. Journaliste: Cest-a-dire, a votre avis, il ny a pas de probleme quune personne qui a ete au Conseil dadministration de presque toutes les compagnies subordonnees au MT et qui sont sur les pertes, comme vous le dites un peu plus tot de Metrorex, a ete nommee au CNAB? Dan Vilceanu: Honnetement, je ne sconnais pas Mme Bumbac, et je ne suis cherche pas connaitre ce qu`a fait toute personne qui entre la. Je vous ai dit, il y a des gens qui ont ete selectionnes par AGA, pas par moi, et, bien sûr, chacun assume la responsabilite de ce quil fait. Jjournaliste: M. le ministre, dans une lettre transmise par le directeur Metrorex, Stefan Paraschiv, au syndicat du metro, dit quil va reduire le programme de travail des employes d`un jour et d`une heure par jour. Dans le contexte actuel, lorsque le budget Metrorex sera approuve par le gouvernement et le Ministere des Transports, que vous conduisez par interim, comme on dit? Dan Vilceanu: Quand il sera adopte? Il est mis dans le debat public. Ils ont discute une variante, pour rectifier le budget initial et, le plus tot possible, quand ils viennent avec cette rectification, il va sûrement entrer dans le circuit dapprobation, il doit aussi venir au Ministere des Finances, donc ils vont aussi m`y trouver. Mais je veux vous dire la chose suivante: tout bienveillant que je sois, je ne peux jamais faire abstraction du fait que nous avons des lois dans ce pays et ces lois ne vous ermettent pas de faire croitre les salaires lorsqu`on a des pertes et meme pas le salaire moyen par employe. Journalis: Monsieur le ministre, il vous semble normal `en octobre soit approuve le budget pour l`annee en cours ? Dan Vilceanu: je ne le sais pas, demandez cela a M. Drulă. Journalistes: Le premier ministre a dirige ce gouvernement, c`est-a-dire, il na pas ete conduit par une personne, c`est une entreprise tres importante pour la Roumanie, elle na pas de budget en octobre 2021. Dan Vilceanu: Le Premier ministre nest pas un ministre a tous les ministeres. Sil vous plait demandez a M. Drula pourquoi il na pas adopte le budget Metrorex et vous dira, je suis convaincu. Journaliste: De tres nombreuses entreprises ont le budget non approuve en octobre 2021. Il y a plusieurs mois jusqu`a la fin de lannee. Vous parlez d`investissements et vous et le chef du gouvernement. Comment ces investissements, lorsque ces entreprises n`ont pas de budget? On a a peine approuve le budget a CFR passagers il y a trois semaines a CFR Marfă. Dan Vilceanu: Nous parlons dinvestissements dexecution du budget et c`est une annee dinvestissements record. Journalis: Donc on n` augmenterapas le temps d`attente dans les stations. Dan Vilceanu: Je ne pense pas que cela arrive. De plus, toute discussion que nous avons, il faut le faire dans le respect de la norme se securite du voyage. Merci. Cseke Attila: Bonjour. Je voudrais vous presenter deux mesures, par deux projets d`actes normatifs adoptes par le gouvernement. Les deux sont promus a linitiative du Ministere de la Sante. Un arete du gouvernement pour lextension a duree determinee des 2000 postes, qui ont ete prevus au cours de la pandemie, dont 1000 pour DSP des departements, et 1000 postes pour les services dambulance du departement. Ces postes sont en vigueur le depuis le 1er avril 2020 et il y a eu plusieurs extensions successives. En ce qui concerne le deuxieme acte normatif, il c`esune Ordonnance d`urgence completant la Loi 136/2020 sur la mise en place de mesures de sante publique duen situation de risque epidemiologique et biologique. Il s`agit pratiquement que, le protocole de traitement des maladies infecto- contagieuses peut etre delivrer en regime ambulatoire, par la pharmacie en circuit ferme des hopitaux a la recommandation du medecin specialiste de l`hopital. Il s`agit surtout de la possibilite de delivrer le medicament phaviyiravirin Covid pour les patients avec des formes legeres. C` est un medicament qui a une autorisation temporaire en Inde, qui ne figure pas sur la liste des compensations en Roumanie, en consequence, il ne peut etre accordee gratuitement dans le systeme de pharmacies. Ce medicament est egalement mis en place en Roumanie sur une autorisation speciale, il ne dispose pas dune autorisation de commercialisation demandee par le fabricant. Je vous le dis pour deviter la question, mais sûrement je vous repondrai, pourquoi on ne trouve pas ce medicament dans les pharmacies. Donc, il n`a pas dautorisation de commercialisation, qui doit etre demandee par le fabricant, il ne figure pas sur la liste des compenss, il ne peut pas etre compense. En pratique, lors de la presentation dans lunite de soins de sante, a lhopital, le medecin specialiste, le medecin des maladies infectieuses, a deux possibilites: determiner si le patient doit rester a lhopital et recevoir des medicaments fournis dans le traitement hospitalier sous diverses formes, selon la situation du patient, ou, s`il estime que ce patient a des formes legeres, parce que ce medicament, Favipiravir, ne peut etre utilise que pour les patients Covid avec des formes legeres et considerent que le traitement peut se poursuivre en dehors de lhopital dans le sens que le patient peut quitter lhopital, alors il peut prescrire et delivrer, de la pharmacie du circuit hospitalier, ce medicament et pratiquement, le patient dans ce cas peut rentrer chezlui et suit le traitement a domicile, ce qui signifie, de ce point de vue, un soulagement du systeme lhopital systehospitalier. Donc, nous parlons de ce medicament, Favipiravir. Je voudrais preciser que la commission specialisee du Ministere de la Sante, a savoir la Commission des maladies infectieuses, a expressement recommande que ce medicament peut etre utilise dans les hopitaux, au maximum en ambulatoire, exactement ce que nous avons fait jusqua present. Cette possibilite existe pour le traitement dans les hopitaux, a partir de maintenant il y aura aussi ce traitement ambulatoire, je repete, lorsque le medecin specialiste considere que le patient peut obtenir ce medicament et peut rentrer a la maison. Si vous avez des questions. Journaliste : Bonsoir, M. le ministre. Jai vu les images a lInstitut Marius Nasta hier, vous aussi les avez probablement vues, avec les patients dans les halles car il ny a pas de place a une therapie intensive. Hier, par exemple, a Bucarest, il ny avait que deux places libres, dans la capitale, la situation est tout aussi grave au niveau du pays. Que fait le gouvernement a cet egard, avez-vous identifie des lits? Cseke Attila: Le gouvernement travaille aussi le ministere de la Sante avec le ministere des Cseke Attila : Le gouvernement travaille et le Ministere de la Sante avec le Departement des situations durgence travaille chaque jour pour augmenter le nombre de lits ATI pour les patients COVID. Vous avez vu cette dynamique daugmentation du nombre de lits. Je peux vous dire quau bout de trois semaines, ce Plan de Resilience dont nous avons parle, de 1 522 lits est quasiment realise, nous avons presque 1 500 lits fonctionnels, malheureusement pleins de patients critiques sous ATI. Ce que je peux vous dire, cest ce que nous avons fait aujourdhui, car chaque jour, comme je vous lai dit, cest du travail et chaque jour nous essayons de generer et de trouver des solutions pour augmenter ce nombre de lits. Tout dabord, jai envoye des inspecteurs de la DSP a Bucarest. Jai eu une discussion avec deux directeurs dhopitaux et je vous le dis tres ouvertement et directement, comme je leur ai dit a tous les deux, il me semble illegal davoir un nombre de lits, sur une autorisation sanitaire non-COVID, de 631 lits et de demander approbation pour le traitement COVID pour 224, dans les conditions où lhopital soit completement converti au COVID. Donc, les inspecteurs de la DSP de Bucarest y sont alles, apres cette conference de presse jaurai le resultat, jespere, et on va augmenter le nombre de lits. Il sagit de lhopital St. John. Aussi, pour lhopital Malaxa, jai parle au directeur de la structure qui gere cet hopital depuis la mairie de Bucarest et jai demande une augmentation du nombre de lits, car il y a 91 lits approuves pour COVID, alors que la structure normalement est de plus de 200. Encore une fois, precisement, il y a deux hopitaux, qui se sont completement transformes en COVID, donc nous navons rien dautre la-bas. Il est illogique de ne pas avoir, de ne pas pouvoir utiliser ces lits et nous aurons ces lits. De plus, en parallele, avec DSU et la mairie de Bucarest, nous travaillons a loperationnalisation de la plate-forme Pipera, ce qui nous donnera la chance davoir 300 lits supplementaires avec de loxygene et cela se produira cette semaine. Alors chaque jour nous travaillons a cette operationnalisation, vous avez vu que chaque jour le nombre de lits a augmente. Malheureusement, cest necessaire. Journaliste : Mais concretement, aujourdhui, au niveau national, combien de lits libres avons-nous ? Cseke Attila : Donc aujourdhui, a 11h00, quand vous avez recu les donnees, nous avions trois lits libres et nous verrons demain combien de lits libres il y aura. Jusqua present, si je me souviens bien, dans ces 3 semaines, chaque jour il y avait un nombre de lits libres, inferieur ou superieur a ce nombre, mais jai commence de 630, quand jai repris le mandat interimaire de la sante, et nous avons a pres de 1. 500. Journaliste : Trois, au niveau du pays ? Cseke Attila : Oui, et demain nous aurons une augmentation du nombre de lits, vous verrez evidemment aussi les lits occupes. Journaliste : Merci ! Journaliste : Bonsoir ! Monsieur le Ministre, quel est le statut du projet de loi que vous avez soumis au debat public la semaine derniere, relatif a cette obligation par laquelle les medecins, le personnel du Ministere de la Sante devrait presenter le passeport numerique pour coronavirus a leur travail ? Cseke Attila : Il sagit dun projet de loi qui prevoit trois possibilites pour le personnel medical : ce certificat numerique vert europeen attestant la vaccination dune personne ; une autre possibilite, celle davoir ete malade et de ne pas avoir depasse les 180 jours et, la troisieme option, si ces deux premieres nexistent pas, alors le staff medical devra presenter un test afin de pouvoir poursuivre ses rapports au travail. Ce projet de loi a ete debattu il y a une semaine, si je ne me trompe pas. Selon la loi, sur la procedure judiciaire, au moins 10 jours doivent etre en transparence decisionnelle et nous respecterons ce delai. Il y a eu, a ma connaissance, plusieurs demandes de debat public et nous organiserons egalement le debat public, apres quoi nous en tirerons les consequences. Sil y a des modifications a apporter, nous les ferons, sinon, nous lancerons la procedure dapprobation interministerielle. Journaliste : Alors, est-ce que ca prend jusqua ce quil soit approuve ? Cseke Attila : La procedure legale doit etre suivie. Journaliste: sait-on quelles autres categories pourraient etre incluses dans ce projet de loi ou est-ce que des projets de loi separes seront elabores pour les categories qui seraient soumises a cette mesure ? Cseke Attila : Pour autant que je sache, le Ministere du Travail souhaite pour le personnel des centres dhebergement, de protection sociale, si vous voulez. Aussi, sil y a dautres domaines dactivite qui le souhaitent, le Ministere de la Sante est un soutien specialise et nous pouvons inclure, mais evidemment la proposition doit venir des ministeres. Journaliste : Avez-vous deja recu des propositions a cet egard dautres ministeres ? Cseke Attila : Je nai pas encore recu de propositions. Journaliste : Merci. Journalistes : Monsieur le ministre, samedi, le Gouvernement a pris une decision par laquelle le certificat vert concernant les tests des citoyens a ete supprime pour lacces aux restaurants, clubs, si le taux dinfection est tres eleve. Nous constatons, jusqu`a aujourdhui, une diminution de plus de 25. 000 tests rapides. La mesure de samedi a-t-elle decourage les citoyens de passer le test ? Cseke Attila : Je ne pense pas quil y ait de lien entre eux. Tout dabord, a la fin de la semaine, il y a toujours moins de tests, vous pouvez... Journalistes : Il y avait beaucoup de samedis, il y avait... Cseke Attila : Chaque week-end, il y a moins de tests quen semaine, vous pouvez verifier cette affirmation. Et je ne pense pas quil y ait un lien entre cette decision et le nombre de tests. Journalistes : Est-ce que la Roumanie se permet egalement dadopter ce projet de loi, compte tenu du fait que nous avons un tres grand manque de personnel dans le domaine de lATI, de la cardiologie, de la neurologie, de nombreuses specialites, nous avons un tres gros deficit, selon le site du ministere de tres nombreux postes de sante mis au concours ? Cseke Attila : De mon point de vue - et je soutiendrai ce point de vue meme lorsque ce poste interimaire de ministre de la Sante ne sera pas exerce - la medecine ne se fait pas en posant la main. La medecine est basee sur la science medicale, la croyance en la technologie medicale, la croyance dans les medicaments, y compris les vaccins. Ceci est enseigne dans les facultes de medecine et de pharmacie, a la fois par ceux qui seront medecins et par le personnel medical, dans les ecoles superieures de medecine. Si cest le cas, alors, pour moi, au moins, cela semble absolument normal et logique, comme lont fait dautres pays europeens, il faut regarder, voyez, dans dautres pays europeens ces systemes fonctionnent, il me semble parfaitement logique que le personnel soit un promoteur de la vaccination, de la science medicale. Et je ne vois aucun probleme ici. Vous avez vu des exemples dans dautres États, vous avez vu que dans dautres États le nombre de personnes vaccinees dans ce domaine est plus eleve que dans notre pays et vous avez egalement vu des exemples dans lesquels certains États, a un moment donne, ont mis fin a des contrats de travail. Journalistes : La Roumanie nest pas dans la position de ces Etats. Nous avons un deficit tres important en ce moment de personnel medical, les medecins sont transferes dune unite a lautre. Cseke Attila : Pensez-vous que lItalie, qui a vecu ce quelle a vecu lannee derniere, ne manque pas de personnel ? Je pense que lItalie a eu de gros problemes de penurie de personnel lannee derniere lorsquelle etait en crise. Et pourtant, cette annee, il ny a pas si longtemps, ils ont pris la decision de mettre fin aux contrats de travail de 3. 000 employes medicaux. Nous ne voulons pas de cela. Donc, pour etre clair, ce nest pas ce que nous recherchons, nous ne le voulons pas, mais nous pensons que le personnel medical doit etre le premier promoteur de la vaccination. Cest pratiquement leur travail, cest leur conviction, cest ce quils doivent transmettre a tous les membres de la societe. Journalistes : Le gouvernement pourrait-il soutenir le le teste des medecins et du personnel dans les centres residentiels ? Pour le moment, le projet de loi stipule que les tests sont effectues avec votre propre argent. Cseke Attila : A ce stade je peux vous dire, je vous ai dit quil y a des demandes de debat public et evidemment nous respecterons la loi et nous rendrons ce debat public. La solution, au niveau des specialistes et du Ministere de la Sante, est celle que je soutiens aujourdhui. Journalistes : Vous parliez de science, de restrictions prises sur lexemple dautres pays. Les nouvelles restrictions qui sont entrees en vigueur samedi posent quelques problemes, dis-je. Par exemple, autorisez les activites recreatives et sportives en plein air jusqua 10 personnes de familles differentes qui sont soit vaccinees soit malades, mais en revanche dans les eglises, par exemple, vous navez mis aucune restriction sur le certificat numerique la-bas et au pelerinage aussi. Quelle est lexplication, dun point de vue medical, pour laquelle on peut entrer dans les eglises, tandois qu` en plein air, par exemple, on a besoin dun certificat numerique pour se deplacer ? Cseke Attila : Concernant lacces aux unites religieuses, un arrete commun est en vigueur, si je ne me trompe pas, le Ministere de la Sante-Ministere de la Culture ou le Secretariat dEtat aux Cultes, qui enonce clairement les criteres et mesures de protection a respecter dans les eglises. Journaliste : Ce ne sont que des mesures de protection, respectivement masque et distanciation, on n`est pas oblige de presenter un certificat de vaccination ou qu`on a passe par la maladie ou avoir ete teste. Dans toutes les activites, dans tous les lieux fermes vous avez desormais impose le certficat numerique, sauf dans les eglises. Quelle est lexplication ? Cseke Attila : Je ne pense que partoput le certificat soit requis Journaliste : Partout où il y a un espace ferme, il y a des conditions... Cseke Attila : On verra la mise a jour de larrete conjoint avec le Secretariat dEtat aux Cultes. Journaliste : Merci ! Journaliste: Pouvez-vous nous parler de cet ordre commun avec le Ministere de lInterieur ? /.../ pour le masque dehors ? Cseke Attila : Vous laurez demain au Journal Officiel. Merci! Une bonne soiree! Tanczos Barna : Bonsoir ! Nous avons eu une reunion du gouvernement extremement importante du point de vue du Ministere de lEnvironnement. On a eu plusieurs sujets a lordre du jour supplementaire. Le premier sujet et parmi les plus importants se refere a lacte normatif par lequel nous modifions la Loi 171 concernant letablissement et la sanction des contraventions forestieres. Cest une ordonnance durgence par laquelle nous assurons, en approuvant lle fait que nous veillons au respect de la loi par les utilisateurs de SUMAL 2. Elle a un effet dissuasif sur toutes tentatives de fraude et de vol de bois. Il est bien connu que nous avons peut-etre le systeme de tracabilite du bois le plus moderne et le mieux developpe de lUnion europeenne. Cest un modele qui sera probablement recommande a dautres États membres. SUMAL 2 est un systeme sur lequel on a beaucoup travaille avec laide du STS et un systeme qui nest peut-etre pas parfait a 100%, mais cest un systeme moderne, utile pour decourager le transport illegal et lexploitation du bois. En meme temps, en approuvant cet acte normatif, nous assurons des sanctions severes sur le principe de proportionnalite, un principe egalement demande par lUnion europeenne, demande pour cette infraction qui a ete ouverte contre la Roumanie. Nous respectons nos engagements vis-a-vis de la Commission europeenne et effectuons ces changements sur la base de ces engagements. Nous introduisons egalement certaines contraventions forestieres, qui seront sanctionnees dun avertissement ou dune amende de 1. 000 lei a 3. 000 lei pour la prise de photographies non concluantes ou sans lien direct avec le moyen de transport et avec la cargaison transportee. De meme, pour le transport de bois sans photo du moyen de transport charge et lutilisation de types de pates et dencres thermosensibles, qui ont ete utilisees a plusieurs reprises pour frauder, pour contourner la loi. Aussi, le transport de materiaux bois sans connexion Internet permanente et SUMAL2 est sanctionne dune amende de 2 .000 lei et le transport du bois sans le recepteur GPS du dispositif mobile eouvert sur toute la periode du transport jusqu`a la destination est egalement sanctionnee d`amende. Il existe des mesures qui soutiennent les equipes de controle du Ministere de lEnvironnement, des gardes forestiers, des ecoles forestieres, de la police, de la gendarmerie et du Ministere des Finances a travers lANAF. Il y a eu un long debat pendant plusieurs mois, avec le Ministere des Affaires Interieures, le Ministere des Finances et nous sommes parvenus a cet acte normatif, qui a ete approuve aujourdhui. Un autre element important de notre point de vue, du Ministere de lEnvironnement, est cet arrete du gouvernement par lequel, avec le MAI, nous avons modifie la legislation sur limmatriculation des moyens de transport, des voitures et avons introduit les numeros verts pour les moyens de transport non polluants. Cest une mesure qui soutient ceux qui font un effort supplementaire pour proteger lenvironnement, en particulier dans les grandes villes, où la pollution de lair a deja genere une sanction contre la Roumanie. Ces numeros verts serviront en quelque sorte de passeport vert a ces moyens de transport et pourront servir de base a des facilites dans les grandes villes en termes de stationnement, dacces a certains quartiers ou de fiscalite. J`ai laisse a la fin un arrete du gouvernement extremement important, sur equel nous travaillons depuis neuf mois. Il sagit de l`arrete du gouvernement detablir le systeme de garantie-retour sur les emballages primaires inutilisables, unm arrete qui met en œuvre ce systeme de garantie-retour, ce SGR dont on a beaucoup discute ces derniers temps. Cest une obligation en premier lieu des producteurs, qui a travers ce systeme SGR assument la responsabilite de prendre en charge le transport et le recyclage des emballages dans les conditions de cet arrrete. Nous avons reglemente les obligations des producteurs, de tous les producteurs de produits entrant dans le systeme SGR, de produits tels que les boissons la biere, les boissons alcoolisees, les spiritueux, le vin, les eaux minerales, les jus, le nectar et autres produits similaires. Chaque fabricant a lobligation de sinscrire au systeme SGR et en remplissant les obligations legales nous devons atteindre, la premiere annee, a avoir un taux de valorisation de ces emballages de 65% pour le verre, 65% pour le plastique et 65% pour le metal, par la suite, la troisieme annee, nous devons atteindrons un pourcentage de 85% -90% a partir du 1er janvier 2025. La date de demarrage de ce systeme est toujours celle que nous avons supposee durant lete lors des debats entre ministeres, le 1er octobre 2022, est une echeance ambitieuse. Jespere que les producteurs, les commercants et lÉtat roumain parviendront a respecter ce delai. Les obligations des commercants sont avant tout liees a realiser ces points de reprise. Ils doivent organiser les points de retour dans les conditions offertes par le gouvernement, automatiquement ou manuellement, ils doivent sinscrire dans le systeme SGR et assurer, pour les consommateurs, la possibilite de remettre les emballages contre cette garantie de 0,5 lei. Les unites administratives recoivent egalement un role dans le systeme SGR. En partenariat avec des commercants qui ont des structures de vente inferieures a 200 m² ils peuvent faire ces points ensemble ou ils peuvent mettre en place ces points de retour pour que dans les zones rurales, en premier lieu, mais pas seulement, dans les zones où il y a de petites unites de vente avec de petites surfaces, ces points soient faits en concertation avec lautorite publique locale. Depuis le 1er octobre, comme je lai dit, cela devient obligatoire. Tous les produits vendus dans ces categories doivent etre vendus dans des emballages portant cette marque unique, SGR, et qui seront identifies par le code-barres. La garantie sera remboursee en especes ou par virement electronique, respectivement par bon dans le cas des systemes automatiques utilisables dans ces unites de negociation. Les fabricants paieront des frais dadministration, contre lesquels le systeme SGR assurera la recuperation des emballages du marche, et les frais de gestion seront payes par les commercants, de sorte que les services fournis par les commercants soient payes, soient payes par le systeme. Ladministrateur sera une societe par actions. Les actionnaires de cette societe seront les associations de producteurs, lassociation ou les associations de commercants. Nous avons egalement propose que lEtat fasse partie de lactionnariat avec un pourcentage de 20%. Ces derniers mois, nous avons assiste a un differend ou a des discussions sans fin entre producteurs et commercants concernant la creation de cette entreprise, les pourcentages au sein de lentreprise devant appartenir aux deux entites, producteurs et commercants, on a decide que lÉtat doit venir et etre une sorte de mediateur au sein de cette entreprise, afin que le succes soit garanti. Nous sommes sur la route avec cetarrete de gouvernement et avec la conviction que ce systeme va nettoyer la nature, va nettoyer les eaux, ruisseaux, rivieres et lacs de pet, demballage, qui aujourdhui polluent et nous donne cette image absolument embarrassante. Sil vous plait, des questions. Journaliste : Monsieur le Ministre, seulement aujourdhui, deux ours ont ete abattus en vertu de la nouvelle ordonnance, mais les habitants de la region, en particulier dans les zones frequentees par la faune sauvage vous demandent d`etendre cette ordonnance y compris en dehors des localites pour des zones comme les bergeries, par exemple, ils se sentiraient plus proteges. Envisagez-vous de le faire ? Tanczos Barna : Nous avons eu une discussion, y compris aujourdhui, avec les representants des differents partis au sein de la Commission agricole de la Chambre des deputes. Autant que vous le sachiez, lordonnance adoptee par le Senat il y a deux semaines, est debattue au sein de la Commission specialisee de la Chambre. Plusieurs amendements sont en preparation. Certains dentre eux me sont parvenus et le Ministere prendra la parole pour les soutenir ou ne pas les soutenir. Je suis convaincu que des interventions rapides sont egalement necessaires en dehors des localites. Je suis favorable a une forme qui assure dune part une intervention rapide, dautre part une garantie quune intervention rapide ne se transforme pas en chasse deguisee. Jaffirme en outre que lintervention doit etre realisee par du personnel technique specialise des associations de chasse, afin decarter tout soupcon que cette intervention peut etre ou est en train de se transformer en chasse deguisee. Journaliste : Parce que vous etes egalement ministre par interim de la numerisation, je voulais vous demander ce qui se passe a la poste roumaine ? Nous comprenons quil ny a plus dargent pour les salaires non plus, comme cela sest produit chez Metrorex, comme la dit M. le ministre Dan Vilceanu. Que se passe-t-il en ce moment ? Y a-t-il de largent pour payer les salaires des facteurs, ou non ? Tanczos Barna : Il y en a, cest sûr. Le fonds de salaire est assure et sera assure. La poste roumaine discute dune reorganisation, dune reforme institutionnelle qui sera certainement mise en pratique par la direction executive. Le fonds des salaires est assure. Les facteurs recevront leur salaire. Journaliste : Combien demployes ont quitte lentreprise et depuis quand ? Tanczos Barna : Il y a une analyse, aucune decision finale na ete prise. Jattends la decision. Journalistes : Il y a un plan de restructuration, Monsieur le Ministre ? Tanczos Barna : Il y a un plan de restructuration, la decision finale sur les licenciements na pas ete prise. Nous allons recevoir un certain nombre demployes qui seront licencies suite au plan de restructuration. Jattends toujours ces chiffres de lexecutif. Le plus important est, pour la poste roumaine, est d`etre une entreprise qui se reorganise et qui est suffisamment flexible pour repondre aux besoins du marche. Nous lavons vu, il y a eu des changements structurels importants sur ce marche. La poste roumaine doit etre en mesure de repondre a ces defis. Journaliste : Expliquez un peu plus avec le systeme de garantie-retour, si la valeur de 50 bani reste la ? Tanczos Barna : Cest la valeur de 50 bani universelles tant pour plastique, que verre, et aluminium ou metal, quel que soit le volume de lemballage. SGR fait reference a des emballages entre 0,1 et 3 litres. Pour tous, il existe une garantie unitaire de 0,5 lei. Journaliste: Et je veux que vous mexpliquiez un peu plus concretement, cest ma derniere question, que se passe-t-il par exemple, quand on va dans un petit magasin a Bucarest, disons, on y va, on veut acheter une bouteille de jus, que devrions nous faire? Tanczos Barna : Le parcours, en termes de voie demballage ou de voie de garantie ? Journaliste : Du point de vue du commercant ? Cest clair pour nous, nous allons avec le produit .... Tanczos Barna : Le commercant a lobligation dorganiser un point de retour. Sil decide de ne pas organiser lui-meme ce point de retour, il peut le faire conjointement avec lautorite publique locale. Sil sagit dun petit commerce, dans le perimetre de ces petits commerces, lautorite publique locale, avec les commercants, peut assurer lorganisation de ce point de retour. Peu importe où jai achete le produit, vous pouvez retourner lemballage nimporte où, le commercant ou la collectivite, avec le commercant, ont lobligation de restituer la garantie, en especes, paiement par carte ou bon a transformer en produit, quelle que soit la taille du commercant ou du magasin ou point de vente, lobligation est valable et universelle pour tous les commercants. Journaliste : Une precision. Ces chiffres verts seront litteralement verts, parce que je nai pas compris. Tanczos Barna : Les chiffres seront verts dans le sens où ce seront des chiffres et des lettres sur fond blanc. Nous avions propose la solution inverse, lettres et chiffres verts sur fond blanc. Cest la decision du MAI. Je pense que cest une tres bonne mesure. On peut differencier les voitures polluantes des voitures non polluantes, notamment dans les grandes villes, et elles peuvent a nouveau fonctionner comme une sorte de passeport vert pour ces voitures. Journaliste : Nous comprenons que le ministere a ordonne de fusiller plusieurs ours agressifs dans tout le pays. Nous simerions savoir comment ces ours ont ete choisis? Pourquoi a-t-il ete decide de les abattre et de les eliminer ? Dans quelle situation ont-ils ...? Tanczos Barna : Le ministere a emis un arrete de derogation, na pas ordonne que les ours soient abattus, nous avons emis un arrete de derogation permettant dextraire ces specimens, car cela a ete demande par lautorite locale et lAssociation de chasse, sur la base de ces dossiers de derogation , lextraction de specimens dangereux. Ces specimens attaquent des personnes, causent des dommages aux cultures ou aux menages, on fit des constats de degats, on etablit le dossier de derogation, on le soumet a lautorite departementale, cest-a-dire a lAgence pour lenvironnement et a la Garde environnementale, on vient avec un point de vue commun par lequel il est propose dextraire la copl`exemplaire respectif. Nous avons emis et continuerons demettre des derogations dans le cas de specimens dangereux, car, quil sagisse du Ministere de lEnvironnement ou dautres ministeres, la vie humaine est une priorite, meme sil sagit despeces protegees ou strictement protegees comme comme lours brun. . Journalistes : Combien en sont -ils ? De combien dours parlons-nous ? Barna : Il y en a eu cinq la semaine derniere, mais plusieurs dizaines de cas sont en cours danalyse. Malheureusement, ils sont tres en retard sur la procedure actuelle, cela peut prendre cinq, voire 10 semaines entre le moment de la demande et le moment de la delivrance, la plupart du temps en raison du fait qua lAcademie roumaine le personnel specialise, les universitaires qui visent conformement a la presente loi des arretes derogatoires doivent emettre ces avis tardivement. Journaliste : Quels degats ces ours ont-ils cause ? Tanczos Barna : Nous pouvons prendre dossier avec dossier et je peux vous le dire. Degats : ils ont attaque des personnes, par exemple, mis des personnes dans des hopitaux qui ont fini par mutiler a vie, detruit des foyers, penetre dans des maisons, penetre dans la grange, penetre dans le champ de maïs et ont cause des degats et mis en danger la vie humaine. Journaliste : Merci ! Tanczos Barna : Merci aussi ! Journaliste : Bonjour ! Monsieur le ministre, dans quel etat est la nouvelle taxe automobile que vous avez annoncee en juillet, debut juillet, vous avez dit que cette taxe sera mise en place par le Ministere des Transports. A quel stade en est-elle ? Tanczos Barna : Nous navons annonce aucune taxe en juin, nous avons annonce quune solution pour decourager limmatriculation des voitures de plus de 15 ans etait en discussion et demandee a la Roumanie, lors des negociations du PNRR. Le PNRR a ete approuve il y a une semaine ou deux. Le gouvernement devra analyser ces questions, certainement apres avoir traverse cette periode assez compliquee dun point de vue politique. Journalistes : quelle en sera le fondement, il y aura une une analyse, le Plan national de relance et de resilience a ete approuve par la Commission europeenne, doit etre approuve par le Conseil. Pouvez-vous changer quelque chose compte tenu des reformes que vous avez ecrites dans le Plan national de relance et de resilience ? Tanczos Barna : Changer quelque chose ? Journaliste : Je veux dire la reforme, parce que cette nouvelle taxe ou nouvelle vignette est incluse dans le plan. Sur quoi se basera-t-elle parce que cest une reforme assumee par le plan, cest-a-dire que cette reforme est la base de largent qui viendra de la Commission europeenne en Roumanie? Tanczos Barna : Cest une reforme qui est directement liee au Ministere des Transports, cest une reforme qui doit etre elaboree. Netant pas elaboree, je ne peux pas vous donner plus de details maintenant. Lobligation de lEtat membre roumain est de trouver une solution dissuasive, cest lengagement pris par la Roumanie, de decourager lenregistrement de ces moyens de transport. En tant que ministre de lEnvironnement a lepoque, et maintenant jai dit et je dis maintenant que le decouragement doit venir en meme temps ou saccompagner dune mesure de relance, une mesure par laquelle ceux qui abandonnent les voitures de plus de 15 ans recoivent une incitation du fonds environnemental, par exemple ou du /.../ fonds a effet de serre afin que nous ayons non seulement une taxation plus elevee par exemple, nous ayons egalement la mesure de soutien pour ceux qui conduisent ces voitures, parce que nous faisons la difference entre le voiture de 15-20 mille euro se 15 ans et la voiture de 1.500 euro utilisees ordinairement pqr les personnes vulnerables et le principe est soutenu y comprispar la CE oar le fonds social d`environnement qui sera mis en pratique en meme temps qu`on passera a cette mesure annoncae par la Commission. Journaliste : Monsieur le ministre, je voudrais vous demander comment vous avez collabore avec Octavian Berceanu, lancien commissaire en chef de la Garde de lEnvironnement limoge par le Premier ministre Florin Ciţu, comment voyez-vous lactivite de cet homme de direction ? Tanczos Barna : Jai bien travaille avec le commissaire general. Nous avons eu une bonne collaboration personnelle et institutionnelle. La Garde environnementale a fait des progres significatifs au cours de cette periode. Jai echoue a resoudre les problemes systemiques avec M. Berceanu. Ils ont beaucoup travaille sur le controle et analyses, sur la legislation actuelle, sur le nombre damendes, sur le nombre de controles, la garde a augmente, mais na pas resolu les problemes systemiques. Cest aussi la raison pour laquelle, apres son depart, nous avons elabore plusieurs projets dactes normatifs, projets d`arretes de gouvernement par lesquels nous limitons et interdisons limportation de dechets et construisons un systeme de tracabilite pour que lactivite de l`institution soit beaucoup plus efficace, sinon on devra courir apres chaque camion et chaque barge. J`ai egalement propose des augmentations de salaire pour la Garde afin que les commissaires du territoire soient payes au meme niveau que les commissaires du centre et, tres important, il faut comprendre que lexces de zele nest pas bon. Lautre jour, nous avons vu lanalyse de ces barges sur le Danube, sur la soi-disant autoroute des dechets, il faut laisser les barges en transit rester une barge de transit. Nous navons pas a les amener au pays. Si elle a quitte la Hongrie et a une destination la Turquie, conduisons-les gentiment hors des eaux territoriales de la Roumanie, nessayons pas de travailler a la place de la Garde environnementale turque ou de faire le travail que les Hongrois devaient faire. Un zele excessif ne fera jamais bien et jai vu ce qui sest passe. Les barges ont egalement ete dechargees en Roumanie a la demande du commissaire general de lepoque et avec lapprobation du commissaire general actuel et une partie des dechets pourraient rester dans la zone franche en Roumanie. Journaliste : Comment evaluez-vous lactivite de M. Berceanu a la Garde de lEnvironnement en ce mandat de plusieurs mois ? Tanczos Barna : De 1 a 10, sur une echelle ? 8, merci. Pour des problemes systemiques que nous navons pas pu resoudre ensemble. Si le gouvernement revient et est retabli, nous resoudrons ensemble les problemes systemiques. Merci. Raed Arafat : Bonsoir. Je viendrai avec deux informations, qui ne sont pas directement liees a la reunion du gouvernement, mais au probleme auquel nous sommes confrontes, a savoir la pression qui existe actuellement sur le secteur de lurgence et de la sante en raison du SARS-COV-2 ou du COVID-19. Comme vous le savez, comme vous lavez vu, les chiffres continuent daugmenter. Aujourdhui, par rapport a lundi dernier, nous en avons presque le double. Hier, par rapport a dimanche dernier, le chiffre a encore presque double. On ne voit pas encore de tendance au plafonnement ou a la baisse, cest pourquoi, apres des echanges avec des collegues du Ministere de la Sante, les analyses faites au Centre National de Commandement et de Coordination dIntervention, des echanges avec plusieurs directeurs dhopitaux, nous sommes obliges d`emettre un arrete de 30 jours, qui stipule qua compter de la date de son emission, les gestionnaires des formations sanitaires publiques disposant de lits, disposent de mesures pour suspendre les hospitalisations pour chirurgie et autres traitements et investigations medicales, qui ne sont pas urgentes et peuvent etre reprogrammes. Les gestionnaires des bureauxetablissements de sante publique sen chargeront. À larticle 2, les dispositions de larticle 1er ne sappliquent pas aux urgences, aux femmes enceintes qui necessitent des controles obligatoires, aux patients atteints daffections oncologiques chroniques ou qui necessitent des procedures de dialyse, qui doivent etre regulierement surveilles, examines ou traites, ces procedures medicales effectuees dans les unites medicales publiques. Article 3, les dispositions de larticle 1 se referent aux soins hospitaliers fournis dans les unites de sante publique avec lits, definies conformement a larticle 163 de la loi 95/2006 sur la reforme des soins de sante, republiee avec les amendements ulterieurs, les mesures prevues sont applicables sur la base de lanalyse cest-a-dire que chaque cas est examine par le medecin traitant le cas et decide si le cas peut etre reprogramme, reporte, ou sil doit etre traite pendant cette periode, dans lunite, et il precise dans la fiche dobservation quelle est la motivation qui impose la necessite dhospitaliser des patients qui ne representent pas des urgences et qui ne sont pas des patients COVID. Article 4, compte tenu des dispositions de larticle 19 du GEO 20/2021, les gestionnaires des unites publiques de lits repartissent le personnel qui devient disponible apres application des mesures prevues par le present arrete aux structures qui prennent en charge les patients COVID positifs ou sil n`y a pas de telles structures dans leur propre unite , rend compte aux directions de sante publique afin de detacher le personnel respespectif a d`autres unites medicales. Nous savons que notre probleme est double. Lun est pour lespace et les lieux avec de loxygene, les lieux pour les soins intensifs et deux pour les ressources humaines. Et cette mesure de 30 jours est dessayer de resoudre partiellement les deux problemes. Larticle 5, et cest encore un article qui prevoit une evolution importante la où cest necessaire, pour les unites hospitalieres où la permanence ne peut etre assuree que par les lignes de garde, les gestionnaires mettent en œuvre la mesure dassurer la permanence par equipes de 12 heures pour tout le personnel insuffisant, en sorte que le personnel respectif ne se presente plus quotidiennement a lunite, mais uniquement dans les quarts de travail où il est prevu. Maintenant, la plupart des unites fonctionnent de cette facon. On a quatre medecins, ils viennent tous le matin, ils restent jusqua onze heures, une heure, apres quoi il ny a quun seul medecin de garde jusquau lendemain. La pression est tres forte sur un medecin a partir dune heure jusquau lendemain, et les medecins, les trois autres, sont rentres chez eux et bien sûr ils restent a la maison et tous les medecins reviennent le lendemain et cette chose est reprise . La où il y a un deficit, on travailles en equipe, ca veut dire quun medecin vient pendant 12 heures et cest la recommandation, pendant 12 heures, car cest tres difficile de rester 24 heures. Il reste 12 heures, part, se repose pendant 24 heures, vient encore 12 heures, prend une autre pause et ainsi de suite. Cest aux gestionnaires de sorganiser, mais encore une fois, a partir de discussions avec plusieurs gestionnaires, ce serait une bonne solution temporaire pour couvrir les besoins de prise en charge des patients qui sont aux urgences et de creation despaces supplementaires. Larrete est egalement enterine par le Ministere de la Sante, par le ministre Cseke, donc il est discute avec eux et je tiens a dire que je voulais meme expliquer ce soir cette mesure, car elle tentera qu`il y ait de presenter des informations tronquees, de la desinformation, de la manipulation, que nous laissons les malades sans soins, car les malades ne seront pas soignes. Ce nest pas le cas. Nous devons gerer une situation durgence, une situation de catastrophe, où nous avons de ressources plus limitees que necessaire, mais cest bien sûr lune des solutions qui ont ete appliquees dans de nombreux pays lorsquil y avait de graves problemes et lorsquils traversaient de fortes vagues, comme la vague que nous traversons en ce moment. Le deuxieme arrete vient en complement, cest larrete qui etablit que tous les residents danesthesie, de soins intensifs, de medecine durgence doivent etre emmenes au stade de base, cest-a-dire aux services durgence. Il y a beaucoup de stagiaires dans differents departements. Ils sont a prendre en charge a lUPU pour completer les effectifs, et au niveau du Ministere de la Sante, il est en cours de discussion pour les residents de lATI pour certaines mesures, qui sont a appliquer, afin que nous puissions mobiliser un plus grand nombre de residents. Le deuxieme probleme est le probleme de lactivation du mecanisme de protection civile. Je sais quil y a eu beaucoup de discussions a ce sujet. Le mecanisme sera active demain a la demande du Ministere de la Sante. Aujourdhui, nous avons egalement eu des entretiens avec le ministre Cseke, bien sûr, nous avons parle avec le Premier ministre, au sujet du medicament Tocilizumab. Cest un medicament dont le fournisseur ne peut pas fournir toutes les quantites necessaires. Jai compris de mes collegues du Ministere de la Sante quen ce moment nous avons assez de quantites pour encore 2-3 semaines, cest pourquoi nous allons activer le mecanisme, pour voir dans les pays où ils ne sont pas confrontes a une vague serieuse en ce moment, si nous pouvons prendre le medicament et lapporter au pays en certaines quantites. Le Ministere de la Sante, demain, va nous dire le montant necessaire que nous allons annoncer. Un autre aspect connexe est le mecanisme de protection civile, la possibilite, et nous analysons cela, de demander certains equipements, notamment des oxygenateurs individuels, pour completer ce que nous avons et ce que nous achetons, pour faciliter laugmentation du nombre de lits a oxygene dans les hopitaux qui ont des lits libres, mais non relies a loxygene. La troisieme et derniere chose que je veux etablir, dans le sens du mecanisme de protection civile, nous avons entendu beaucoup de questions sur les raisons pour lesquelles nous ne transferons pas de patients a letranger. Ceux qui nous demandent, je pense, que certains dentre eux ne savent peut-etre pas ce que signifie logistique, cet aspect concernant les patients atteints de COVID en particulier. Cela peut eventuellement se faire a la frontiere, a des distances limitees, comme cela sest produit dans dautres pays, les hopitaux voisins prenant en charge un certain nombre de patients a un moment donne. On a beaucoup de patients, qui saccumulent chaque jour, on leur trouve une place, le lendemain, lhistoire se repete et, par exemple, aujourdhui il y avait a un moment 50 patients, qui avaient besoin de soins intensifs et pour lesquels on a travaillaient a trouver des places pour eux dans le pays. Il est impossible de transporter autant de patients par jour en avion. Je vais vous donner quelques exemples. Un patient sous CPAP ou oxygene a tres haut debit, on ne peut pas le trans porter en avion, car cela signifie donner un maximum doxygene et loxygene sort dans latmosphere de lavion a linterieur.Ce qui rend a lavion meme le risque dexplosion ou dincendie dans le avion pour une telle procedure, quand on a 6-7-8 de tels patients. Deux : les patients intubes, certains dentre eux ne supportent pas le transport aerien et ont bien sûr besoin qu`on leur trouve des places dans les zones où ils se trouvent ou sils supportent le transport, ils supportent pendant une heure ou une heure et demie, mais pas quatre, cinq heures de transport. Un avion militaire transporte six patients en soins intensifs, jusqua huit. Cela signifie que si nous utilisons, disons, deux avions et que nous commencons a partir avec les malades, un maximum de six ou huit personnes malades peuvent etre transportees par jour. Et comment choisir les malades a envoyer ailleurs, ce sont toutes des questions logistiques a discuter. Bien entendu, certaines solutions de transfert specifiques dans les zones frontalieres qui peuvent avoir lieu ne sont pas exclues, si bien sûr il y a des places dans les hopitaux des pays voisins qui peuvent les recevoir. Le transfert est une solution qui peut etre discutee, mais cela ne peut pas etre la solution magique qui resout le probleme, car le probleme doit etre resolu en augmentant la capacite et, eventuellement, en augmentant le nombre demployes. Donc il sera peut-etre possible, a un moment donne, de demander a des equipes medicales de letranger, comme nous sommes alles chez dautres, que dautres viennent nous aider, si cela est necessaire. Cest de cela dont nous parlons avec le mecanisme europeen de protection civile. Nous sommes tout le temps en contact avec des collegues a Bruxelles et aujourdhui cela a ete discute, et demain sera une premiere activation pour le medicament Tocilizumab, ce qui est tres important et nous savons que dans deux, trois semaines nous pourrions avoir un probleme de livraison du fournisseur puis nous irons a la demande des membres du mecanisme. Je marrete ici. Si vous avez des questions, sil vous plait. Journaliste : Bonsoir. En complement : vous avez dit quaujourdhui il y avait une cinquantaine de patients qui avaient besoin de soins intensifs et vous avez cherche des places pour eux. En avez-vous trouve ? Raed Arafat : Attention, ca ne veut pas dire que les patients, aux urgences, ne sont pas soignes, cest ce que je veux souligner ! Des places de ventilation ont ete creees dans tous les services durgence, lieux de prise en charge des patients, meme dans certains hopitaux il y a des anesthesistes qui viennent sy rendre. Ainsi, les patients sont soignes et, bien sûr, des qu`il y a des places a la therapie intensive ils y sont deplaces. Le probleme en ce moment cest que dautres viennent a leur place, car la situation ne sest pas stabilisee et les patients continuent de venir. Parmi les patients qui etaient aujourdhui, pou une part, il est normal que des places aient ete trouvees, et dautres sont soignes et en attente. Le probleme avec cette vague nest pas seulement les patients en soins intensifs. Nous avons de nombreux patients qui ont besoin de CPAP, cest-a-dire de ventilation non invasive, comme on dit, ou doxygene a haut debit et les unites durgence peuvent avoir 1 a 2 patients intubes, mais ils en ont dix qui necessitent de loxygene a haut debit ou CPAP. Cest pourquoi, aujourdhui, le Ministere de la Sante sest efforce daugmenter le nombre de lits dans les hopitaux, comme la dit le ministre Cseke, St. John, Malaxa, qui ont ete autorises en tant quhopitaux exclusivement COVID, pour activer tous les lits dans ces hopitaux. Journaliste : Jaurais encore une question sur cette ordonnance conjointe concernant le masque de protection. Si vous pouvez nous dire quelles sont les exceptions au port du masque dans les localites où le taux dinfection est depasse Raed Arafat : Demain, dans lordre, vous verrez, parce quon parle a lINSP et je ne veux rien vous dire maintenant, et demain ca va changer. Demain, quand l`ordre apparaitra, vous verrez. Journaliste: Mais pouvez-vous nous donner au moins quelques exemples ? Raed Arafat : Par exemple, pour une personne se promenant seule dans le parc, il est clair quelle n`aura pas besoir de porter le masque, mais cest un exemple. Mais, sil vous plait, attendons demain quand les collegues auront termine la discussion et avec lINSP, nous verrons ce qui en sortira. Journaliste : Merci ! Raed Arafat : Merci. Journaliste: Bonsoir ! Monsieur Arafat, veuillez nous expliquer quelle serait lexplication medicale ou legale pour laquelle lacces aux eglises ou aux pelerinages nest pas conditionne par la presentation dun certificat de vaccination ? Raed Arafat : M. le ministre Cseke a repondu a cette question, il vient de vous dire quil va voir et analyser, car cest un arrete conjoint du Ministere de la Sante et du Secretariat dÉtat aux Cultes et ils repondront apres analyse de larrete. Alors, aujourdhui, je ne peux rien vous repondre dautre que ce que le M. le ministre a dit, car cest un arrete conjoint du Ministere de la Sante et du Secretariat dEtat aux Cultes, et ils reviendront si quelque chose doit etre ajoute ou non. Merci! Journaliste : Bonsoir ! Une question. Je sais que vous avez repondu en partie a cette question, mais je veux juste vous demander quel est le seuil a partir duquel le masque sera obligatoire dans les espaces ouverts, dans les rues ? Raed Arafat : Six pour mille, si je ne me trompe, cest le seuil de six pour mille, cest fixe. Journaliste: Si on publiee au Journal Officiel demain, sera-t-il possible dappliquer cette mesure au niveau departemental dans pratiquement deux jours ? Raed Arafat : Si on publi au Journal Officiel demain, alors on applique a partir du moment où larrete dit quil entre en vigueur, ce qui veut dire qua partir du moment où il est publie, il sapplique. Journaliste : Merci ! Raed Arafat : Merci ! Journaliste : Bonsoir ! Docteur, pourquoi les tests RT-PCR et les tests antigeniques ont-ils ete exclus pour lacces aux restaurants, cinemas, espaces clos, evenements, dans la rue /.../? Raed Arafat : Simple, je vous explique, car jai entendu beaucoup de gens dire que cest de la discrimination, que le certificat vert veut dire que tout le monde est egal. Non! Et aujourdhui, une etude des États-Unis est parue qui le montre. Ainsi, le risque detre infecte si vous etes vaccine, selon une etude americaine, est cinq fois plus faible. Les personnes vaccinees ou ayant traverse la maladie ont une immunite, ce qui veut dire que la chance de transmettre, detre infectee, meme si elles sont infectees, elles ont 11 fois plus de chance de ne pas se retrouver en reanimation, de ne pas avoir de problemes graves. Alors ils font juste des formes legeres. Le test, au moment du test il est negatif, mais netant pas vaccine, n`ayant pas traverse la maladie, le test est un tres bon vehicule et peut infecter et envoyer en reanimation et charger nos unites de reanimation et services de therapie intermediaire et les unites durgence et tout. Voici donc la gestion des risques. Je lai explique encore et je lexplique. On risque jusqua une limite, on ne risque pas le maximum, on ne risque pas tout. Si nous acceptions apres six a mille, de garder certaines activites ouvertes, que nous avions nous-memes fermees a trois a mille, et non de six a mille, nous acceptions cela en gardant un certain risque et disons le minimum de risque possible. De ce fait, ceux qui sont vaccines, qui ont traverse la maladie, qui sont immunises, y entrent, sont dans une zone a risque, mais le risque sur eux est limite. Une personne testee entre, si plusieurs y participent et sinfectent, peut-etre que le test la eu pendant deux jours et en est au troisieme jour et, deja, cest positif, on na aucun moyen de le savoir, le resultat est different, car il c`est une personne sans immunite. Donc, cest la difference entre les deux categories, vaccines, ayant traverse la maladie, qui ont une immunite et le test, qui seulement au moment du test etait negatif, ne veut pas dire quau troisieme jour il est encore negatif, mais cest un risque. Journaliste: Monsieur le Secretaire dEtat, quelle est la proportion du personnel medical vaccine en ce moment ? Raed Arafat : Je nai pas les chiffres, mais je sais quil y a un pourcentage qui nest pas vaccine et que, jespere, a la fin, en voyant tous les problemes et drames que je vois tous les jours, vont enfin decider daller se vacciner, car au moins le personnel medical pense avoir suffisamment de connaissances medicales et de preuves medicales pour le faire. Journaliste : La Roumanie se permet-elle de perdre ce personnel medical non vaccine s`il ne veut pas se faire tester, compte tenu du fait quil sagit dune proposition du gouvernement, dun projet de loi a envoyer au gouvernement pour approbation en procedure durgence ? /.../ deficit, avez-vous dit au debut de lintervention ? Raed Arafat : Donc, encore une fois, nous avons des solutions beaucoup plus fluides que dautres. Si dautres ont impose la vaccination obligatoire et se sont permis de perdre des milliers de personnes, meme en situation de manque de personnel, nous a donnavons des alternatives, on est teste, vaccine ou teste et pour le personnel essentiel sont doubles, disons que lapproche a un double sens. 1. Pour proteger les autres, mais deuxiemement, on a du personnel essentiel, le personnel essentiel doit etre protege pour pouvoir faire son travail. Si le personnel essentiel est infecte, rentre a la maison, reste a la maison, tombe malade, nest pas vaccine, se rend aux soins intensifs, ce sont des medecins, ce sont des infirmieres, encore une fois des services, on ne peut pas s`assurer prendre soin des patients en continu, donc je pense que la mesure qui est proposee a etre approuvee par la loi, qui sera eventuellement approuvee par la loi, est une mesure plus simple quelle ne lest dans dautres pays europeens ou meme aux États-Unis, mais cest une mesure qui permet toujours a la fois au personnel la protection et la protection des patients ; de ceux qui participent a lacte medical autour deux, surtout les patients encore une fois. Journaliste : Une question sur la mise en quarantaine des localites. La capitale atteint aujourdhui un taux dinfection de 9,64 pour mille habitants. La capitale risque-t-elle detre mise en quarantaine, etant donne quil ny a plus de lits libres en ce moment chez ATI ? Raed Arafat : On n`a pas pose le probleme de la quarantaine de la capitale et vous lavez vu, des mesures sont prises, il y a des mesures 3, 6 pour mille, 7,5 pour mille, mais la mise en quarantaine dune capitale est encore evitee, ce qui aurait un impact majeur. Pour le moment, cela na pas ete discute. Journaliste : Quel serait le seuil auquel la capitale pourrait etre mise en quarantaine ? Nous approchons rapidement des 10 pour mille. Raed Arafat : Je ne donne pas de seuils, car vous savez cest un calcul plus complexe, qui se fait avec lINSP, donc reste a voir quelles seront les donnees et le suivi, mais la quarantaine de la capitale est evitee, seulement nous esperons que les gens suivent toujours les mesures recommandees, afin de pouvoir controler la situation. Merci. Journaliste : M. Arafat, a propos de la tragedie de lhopital des maladies infectieuses de Constanța, jai vu lannee derniere que plusieurs irregularites concernant les installations electriques avaient ete signalees. Ma question est pourquoi ces problemes nont-ils pas ete resolus? Raed Arafat : Vous vous rendez compte que je ne suis pas celui qui peut vous repondre, car nous, notre responsabilite en tant quinstitution, DSU, Pompiers, IGSU, signalons, intervenons, sauvons, essayons de prevenir, mais nous ne pouvons pas aller reparer chaque chose et tout resoudre. Donc, clairement, il y a des responsabilites au niveau de la gestion, au niveau du proprietaire, au niveau de ladministrateur. Les pompiers signalent, controlent, inspectent, agissent conformement a la loi, mais en aucun cas nous nallons le resoudre. Les gens qui essaie de lier la tragedie aux urgences le font de maniere biaisee, car ce nest pas dans nos competences . Il ny a nulle part dans nos competences ecrit que nous allons finalement corriger, car cela ne se produit nulle part dans le monde. Il a ete souligne quil etait de la responsabilite de ceux qui gerent lespace de resoudre les problemes. Merci. Journaliste : Bonsoir ! Monsieur Arafat, je voulais vous demander, jaimerais avoir plus de precisions de votre part. Quarrive-t-il aux personnes non vaccinees, qui par exemple dans les localites a plus de 6 pour mille travaillent dans un magasin, qui ferme a 22h00, mais les personnes non vaccinees ne sont plus autorises a descendre dans la rue le week-end apres 20h Raed Arafat : Ils sont exoneres, parce quils sont au travail, donc ils ne postulent pas, etant au travail. Merci. Une soiree agreable! 2021-10-04 20:55:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_8521.jpgCele mai importante măsuri aprobate de Guvern în ședințele din 2 și 4 octombrie 2021Știri din 04.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-a-la-reunion-du-conseil-national-tripartite-pour-le-dialogue-social1633421420Les mesures les plus importantes approuvees par le Gouvernement lors des reunions du samedi 2 octobre et du lundi 4 octobre concernent les domaines de leconomie, du travail et de la protection sociale, de la sante, de lagriculture, de lenergie et des transports. ÉNERGIE Ordonnance d`urgence du Gouvernement sur la regulation de certaines mesures fiscales-budgetaires et la mise en place du regime de compensation des consommations delectricite et de gaz naturel pour la saison froide 2021-2022 - Environ 13 millions de citoyens beneficieront de la compensation des factures delectricite, afin quils ne ressentent pas la hausse des prix. - Les clients residentiels, les particuliers dont la consommation totale delectricite est comprise entre 150 kwh et 1 000 kwh inclus, beneficient dune indemnite forfaitaire de 0,21 lei/kwh liee a cette consommation delectricite. Le prix de reference pris en compte pour lenergie active est de 0,68 lei/kwh et inclut les tarifs reglementes et la TVA. - Des solutions similaires sont destinees aux consommateurs de gaz naturel. Pour le gaz, la compensation accordee par lÉtat sera de 25 % de la valeur de la facture de consommation, si la consommation totale qui y est liee est comprise entre 80 et 960 metres cubes. - Les mesures seront appliquees entre e 1er novembre 2021 et le 31 mars 2022. FINANCES L`Ordonnance durgence sur ladministration, le fonctionnement et la mise en œuvre du systeme national de facturation electronique RO e-factura et facturation electronique en Roumanie - Lacte normatif concerne les modalites dutilisation du Systeme National de la facture electronique RO e-Invoice par les operateurs economiques et les autorites et entites publiques, en decrivant les regles generales de transmission, de reception et de traitement de la facture electronique. - Cest la premiere etape du developpement du systeme dinformation de facturation electronique qui doit etre generalise dans les relations entre tous les operateurs economiques. - Les avantages de la facture electronique - reduction de levasion fiscale, augmentation des recettes budgetaires, numerisation etendue des interactions avec ladministration publique et reduction de la charge administrative. TRAVAIL Arrete du Gouvernement etablissant le salaire minimum brut de base par pays garanti en paiement - À la suite de consultations avec les representants des syndicats et des employeurs, le gouvernement a decide daugmenter le salaire minimum. - À compter du 1er janvier 2022, le salaire de base brut minimum par pays garanti en paiement passera de 2.300 lei a 2.550 lei par mois. - Cela represente une augmentation brute de 10,9%, ce qui en valeur absolue signifie 250 lei en montant brut. En valeur nette, le salaire augmentera de 10%, respectivement de 138 lei. - Selon les donnees communiquees par lInspection du travail, il y a actuellement environ 1.970.000 employes avec des contrats de travail actifs et a temps plein avec un salaire inferieur a 2.550 lei. Arrete du Gouvernement approuvant les normes methodologiques pour lapplication des dispositions de la Loi no. 226/2021 sur letablissement de mesures de protection sociale pour le consommateur vulnerables denergie On a etabli les details du mecanisme de mise en œuvre des mesures daide aux personnes a faible revenu pour payer leurs factures de chauffage. Ces subventions seront accordees a compter du 1er novembre 2021 pendant toute la saison froide. Ordonnance d`urgence du Gouvernement sur la reintroduction du chomage technique pour les salaries dont les activites sont affectees par la pandemie COVID-19 Environ 50.000 personnes beneficieront de cette forme de soutien. Limpact budgetaire total calcule pour deux mois est de 238,4 millions de lei Le chomage technique a ete lune des premieres mesures que le Gouvernement a prises lannee derniere, au debut de la pandemie, pour proteger les employes et les employeurs. 1,2 million demplois ont ete sauves, grace a un investissement de 4,85 milliards de lei, pendant letat durgence et dalerte, jusquau 30 juin, date limite jusqua laquelle le chomage technique a ete applique. Ordonnance d`urgence du Gouvernement sur loctroi de jours de conge aux parents en cas de suspension des classes des eleves jusqua 12 ans Cest la meme formule appliquee pendant letat durgence : le versement de 75 % du revenu brut moyen, mais pas moins de 2.500 lei, a condition que les parents ne soient pas en teletravail. Le nombre estime de beneficiaires est de 20. 000. Pour 2021, on estime une depense de 150 millions de lei, et pour 2022 de 300 millions de lei. Depuis le debut de la pandemie, plus de 90 millions de lei ont ete verses pour les allocations accordees aux parents, et plus de 34. 000 parents ont beneficie de ce type de soutien. Ordonnance d`urge du Gouvernement pour modifiant et completant la loi no. 53/2003 - Code du travail Le Gouvernement met en place des mesures pour lutter contre le phenomene dit du travail au noir , qui consiste non seulement a dissimuler un contrat de travail individuel a temps plein dans un contrat de travail a temps partiel, mais aussi au fait que lemployeur accorde effectivement un salaire superieur a celui inscrit dans les documents financiers-comptables, le soi-disant salaire denveloppe . Le travail non declare sera defini, combattu et sanctionne. Le travail non declare aussi sera redefini et sanctionne par lembauche dun salarie au-dela de la duree de travail prevue dans les contrats individuels de travail a temps partiel Sera reglementee la contravention a loctroi de certains droits salariaux net significativement superieurs a ceux etablis et mis en evidence dans les fiches de paie des salaries sera reglementee. On reglementera au sein des chaines de sous-traitance, la responsabilite du contractant dont lentreprise employeur est un sous-traitant direct, solidairement ou a sa place pour les droits salariaux nets impayes dus aux salaries par le sous-traitant L`ordonnance d`urgence du Gouvernement modifiant la loi no. 56/2020 pour la reconnaissance des merites du personnel medical participant aux actions medicales contre le COVID-19 - Il sera possible de mettre en place le versement dune pension de descendant, dune de deces et dun soutien aux familles des professionnels de sante qui ont perdu la vie dans la lutte contre le COVID-19. - La pension de descendant est accordee jusqua lage de 16 ans ou, jusqua la fin des etudes dans une forme denseignement organisee conformement a la loi, mais pas plus de 26 ans, respectivement pour la duree de linvalidite de tout degre, si elle est apparue avant lage de 16 ans, respectivement 26 ans; Le montant de la pension de descendant est de 75 % du salaire de base / solde de poste / salaire de poste possedes / possede par le personnel medical a la date du deces quel que soit le nombre de descendants ayant droit. - Le conjoint survivant beneficie de la pension de survie, pendant toute sa vie, lorsquil atteint lage normal de la retraite, prevu par la legislation propre a chaque regime de retraite, sil ne se remarie pas. - Concernant lallocation mensuelle accordee aux parents, le projet dacte normatif stipule quelle nest versee seulement dans les cas où il ny a pas de descendants, et le defunt etait le seul soutien de ses parents. Dans cette situation, les deux parents percoivent ce type daide dun montant mensuel de 50 % du niveau de la pension de descendant. Arrete du gouvernement sur loctroi daides durgence - Le gouvernement a approuve loctroi dune aide durgence de 5.000 lei pour chacune des familles des personnes qui ont perdu la vie a la suite de lincendie cause a lunite de soins intensifs de lHopital clinique pour les maladies infectieuses de Constanța. SANTÉ Arrete du Gouvernement concernant la prolongation de la periode prevue a lannexe no. 2 de lArrete du Gouvernement no. 144/2010 sur lorganisation et le fonctionnement du Ministere de la Sa - La periode demploi des 2.000 travailleurs medicaux - 1.000 dans les services publics dambulance et 1.000 dans les directions de sante publique -, personnel supplementaire employe pendant la pandemie de COVID-19, sera prolongee de six mois supplementaires, respectivement jusquau 11 avril 2022. - La mesure est determinee par levolution de la situation epidemiologique et la necessite de maintenir des forces sur le terrain pour faire face aux efforts de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. - Nous vous rappelons qua compter du 12 octobre 2020, il a ete decide que, pour une duree de 6 mois, le nombre maximum de postes avec 2.000 postes pour les unites financees integralement sur le budget de lÉtat, dont 1.000 postes directions de la sante publique departementales, respectivement de la municipalite de Bucarest et 1.000 postes pour les services dambulance departementaux et du Service dambulance Bucarest-Ilfov. Ordonnance d`urgence du Gouvernement completant la loi no. 136/2020 relative a la mise en place de mesures dans le domaine de la sante publique en situation de risque epidemiologique et biologique - Lacte normatif facilitera lacces des patients au traitement gratuit prevu dans le protocole des maladies infectieuses. - Concretement, en cas de pandemie de COVID-19, les patients atteints de formes benignes de la maladie pourront beneficier dun traitement gratuit sur recommandation du medecin infectiologue de lhopital, a administrer a domicile. - Les patients recevront les informations necessaires et le calendrier dadministration. Ainsi, les formes benignes dinfection par ce virus pourront etre soignees a domicile, reduisant la pression sur les hopitaux. AGRICULTURE - Le gouvernement a pris plusieurs mesures pour soutenir lagriculture - 1. Il est important de souligner qu`on a etabli le montant par hectare des paiements uniques a la surface pour 2021, le paiement redistributif et les intervalles a la surface pour lesquels il est accorde, le paiement pour les pratiques agricoles benefiques pour le climat et lenvironnement, le paiement pour les jeunes agriculteurs et le plafond du regime de soutien couple pour la mesure dans le secteur de lelevage, des especes ovine et caprine. - Les acomptes pouvant etre accordes a partir du 18 octobre 2021 fournissent le capital financier necessaire aux travaux specifiques dautomne et permettent aux beneficiaires des paiements de developper leur programme de developpement a court terme. - Les beneficiaires de ces formes de soutien sont plus de 800.000 agriculteurs. DÉTAILLÉ : Cet acte normatif approuve : Les montants des paiements directs dans le secteur vegetal, pour lannee dapplication 2021, respectivement : - regime de paiement unique a la surface : 95 4751 euros/ha, -paiement redistributif pour les intervalles : entre 1 ha et 5 ha, dont : 5.0000 euro/ha et, sur 5 ha et jusqua 30 ha, dont : 48.1457 euro/ha, -paiement pour verdissement : 57.8931 euros/ha et, -paiement pour les jeunes agriculteurs : 40,4514 euros/ha. Le plafond de 71,3 millions deuros concernait le paiement direct pour le regime de soutien couple aux especes ovine/caprine pour 2021. 2. Le delai dapplication du regime daides dÉtat dans le secteur de lelevage est prolonge jusquau 31 decembre 2022 - Ainsi, lobjectif est de couvrir les frais administratifs lies a lelaboration et a la tenue du registre genealogique, ainsi que les frais lies aux tests de determination de la qualite genetique ou du rendement genetique du cheptel. - Laide est fournie sous forme de services subventionnes aux entreprises individuelles et familiales, aux personnes physiques agreees, aux personnes physiques titulaires dun certificat de producteur/certificat de producteur, selon le cas, ainsi quaux personnes morales exercant lelevage. - Le montant qui sera alloue a partir du budget de lÉtat, via le budget du Ministere de lAgriculture et du Developpement Rural, pour le paiement des aides dÉtat en 2022, est approuve par Arrete du gouvernement, apres ladoption de la loi de finances de lÉtat pour 2022. 3. Les montants supplementaires necessaires au paiement des aides dÉtat pour le carburant diesel utilise en agriculture pour la periode du 1er avril 2021 au 30 juin 2021 - Cet acte normatif complete les montants destines a assurer les ressources financieres necessaires au versement des aides dÉtat au gazole utilise en agriculture pour la periode du 1er avril 2021 au 30 juin 2021. - Ainsi, les montants initialement alloues dans le cadre du budget MADR pour 2021, denviron 393 millions de lei, sont completes par un montant de 175,95 millions de lei, la valeur totale du regime en 2021 etant portee a 569 millions de lei. TRANSPORTS MÉMORANDUM portant Approbation des mesures proposees pour les options damenagement de la ligne de metro M6 - secteur nord - Le Gouvernement a approuve le memorandum etablissant la poursuite du projet complet de la magistrale M6 en accelerant le processus dappel doffres, la contractualisation des deux secteurs Nord et Sud - Aussi, ce projet sera correle aux plans de developpement de lAeroport Henri Coandă, afin de maximiser lefficacite des investissements. - Ce projet, une extension de la magistrale M4 jusqua laeroport dOtopeni, reliera les trois gares sur la route Gara Progresul - Gara de Nord - Gara Băneasa et lAeroport dOtopeni. - Une autre consideration qui a ete prise en compte est que, a travers cette approbation du memorandum, on vise une extension du busde la magistrale M6 ​​du terminal 1 de laeroport au futur terminal 2 de lAeroport dOtopeni. - Et concernant le train Gara de Nord - Otopeni, nous considerons que cet investissement, metro - train, est complementaire, du fait que le train Bucarest - Otopeni peut egalement cibler les 60% des voyageurs de lAeroport dOtopeni qui ne sont pas de Bucarest. Le marche des services desservi par lAeroport dOtopeni setend bien au-dela de Bucarest. 2021-10-04 20:13:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-04-08-13-29big_sigla_guvern.pngȘedința de guvern din 4 octombrieȘtiri din 04.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-10-04 18:15:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_7649.jpgParticiparea premierului Florin Cîțu la reuniunea Consiliului Național Tripartit pentru Dialog SocialȘtiri din 04.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-a-la-reunion-du-conseil-national-tripartite-pour-le-dialogue-socialDeclaration du Premier ministre Florin Cițu lors de la reunion du Conseil national tripartite pour le dialogue social Florin Cițu : /.../Si la motion de censure est adoptee, nous naurons peut-etre pas de gouvernement pendant un certain temps et on ne peut pas adopter des arretes de gouvernement ayant des implications sur le budget de lannee prochaine avec un gouvernement interimaire. Dans ce cas, on sesj`ai propose cette reunion pour discuter de cet Arrete de gouvernement, du salaire minimum, de voir si on peut sen tenir a notre proposition, sil y a dautres discussions ou si on reporte la discussion a une prochaine reunion. De notre point de vue, nous aimerions aller avec cette option, si tout le monde est daccord, sinon, nous verrons quels sont les arguments. La reunion daujourdhui ne durera quune demi-heure, cest une journee avec un agenda charge et les interventions, sil y en a, soient tres courtes. Je commencerais par le cote syndical, si vous avez une ou deux interventions, passons ensuite du cote patronal et voyons comment nous pouvons arriver a une conclusion. 2021-10-04 13:30:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_dscf6058.jpgPremierul Florin Cîțu a primit astăzi doza de rapel booster (doza a III-a) împotriva Covid-19, la Centrul de vaccinare din cadrul Spitalului Universitar de Urgență Militar Central „Dr. Carol Davila”Știri din 03.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/aujourd-hui-le-premier-ministre-florin-citu-a-recu-la-dose-de-rappel-troisieme-dose-contre-le-covid-19-au-centre-de-vaccination-au-sein-de-l-hopital-universitaire-central-d-urgence-militaire-quot-dr-carol-davila Declarations du Premier ministre Florin Cițu apres la vaccination contre le Covid-19 avec une dose de rappel (troisieme dose) au Centre de vaccination de lhopital universitaire central militaire durgence Dr. Carol Davila Florin Ciţu : Bonjour ! Aujourdhui, jai pris ma troisieme dose de vaccin, recommandee par mon medecin, pour continuer de me proteger davantage du coronavirus. Jencourage tous ceux qui ont deja ete vaccines depuis deja six mois, a venir se faire vacciner leur troisieme dose, en particulier les personnes de plus de 65 ans, les personnes qui ont deja des problemes devraient venir durgence se faire vacciner. Bien sûr, jencourage tous les Roumains ; ceux qui nont pas ete vaccines doivent se faire vacciner. Vous avez vu que la grande majorite, presque absolue, des personnes qui tombent malades aujourdhui et qui se retrouvent a lhopital sont des personnes non vaccinees. Cest tres important, vous avez vu la pression sur les hopitaux en Roumanie, cest tres important de se faire vacciner, cest la solution, la seule solution quon a maintenant cest de se faire vacciner. Sil y a des questions... Journaliste :M. le Premier ministre, en janvier, le 13 janvier, alors que vous etiez egalement ici pour etre vaccine avec la premiere dose, vous avez dit que, je cite, mon objectif est de faire qu`il y ait 10,4 millions de personnes vaccinees en septembre . Nous sommes en septembre et 5.413.000 personnes sont vaccinees. Où pensez-vous quil y a eu de tort, qui est responsable de ne pas atteindre cet objectif, que vous-meme l`avez impose au debut de la campagne de vaccination ? Florin Ciţu : Cet objectif etait lie au nombre de doses quon pouvait avoir pour vacciner les gens. Cetait un objectif que nous assumions, implicitement je disais que nous aurons les doses respectives en Roumanie et que les gens doivent etre vaccines. Mais on regarde maintenant et on a regarde aussi la protestation dhier, une protestation cynique, le jour où nous avons fait vacciner le plus grand nombre de personnes, et nous voyons qu`il y a beaucoup dexplications. Lune delle est que nous avons un parti en Roumanie et nous avons un mouvement soutenu par des partis qui auraient ete un peu pro-europeens qui ont un message anti-vaccination, message qui est malheureusement repris par des chaines television et relaye, c`est un message contre lequel nous devons lutter. Notre campagne televisee a ete presentee, mais je ne pense pas quelle ait ete presentee autant que ces messages ont ete presentes. Je pense que lorsque nous comprendrons tous que nous devons promouvoir plus de messages de vaccination et moins de messages anti-vaccination, nous verrons plus de personnes vaccinees. En meme temps, je dois dire quil est de la responsabilite de chacun dentre nous de se faire vacciner et il faut penser que lorsquon se fait vacciner on se protege et on protege notre entourage, nos familles, nos proches. Journaliste : 8,98, cest lincidence en capitale aujourdhui. On a vu quapparaissent ces restrictions qui sadressent davantage a ceux qui nont pas ete vaccines. Pensez-vous que ce soit une solution pour que plus de personnes se fassent vacciner ? Florin Ciţu : Cest notre avis. Nous avons vu que dans dautres pays aussi ont suivi cette direction, nous utilisons la meme methode, les personnes qui sont vaccinees peuvent beneficier de plus ou elles nont pas ces restrictions, que les personnes non vaccinees devront suivre. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, vous avez parle tout a lheure de la manifestation qui a eu lieu hier soir. Il y avait beaucoup de manifestants, et sans masque, on sattend donc a une explosion du nombre dinfections la semaine prochaine. Quelle strategie avez-vous ou comment allez-vous gerer la situation avec les autorites habilitees, compte tenu du nombre limite de lits a lATI ? Florin Ciţu : Vous voyez, lirresponsabilite de certaines gens apres ca retombe sur les epaules des autres Roumains. Les autres Roumains doivent depenser plus dargent car certains sont irresponsables et finiront a lhopital. Nous fournirons les moyens necessaires pour que tous ceux qui, malheureusement, auront besoin - jespere quils ne seront pas nombreux - mais ceux qui auront besoin de soins medicaux, de beneficier des meilleures conditions possibles pendant cette periode, mais sachez qu'il y a de plus en plus de gens qui regardent et disent que ceux qui sont vaccines, ceux qui suivent les regles regardent les autres et disent : pourquoi devons-nous payer pour toutes ces irresponsabilites ? En fin de compte, je le repete, cest le devoir de chacun de nous, notre responsabilite de nous proteger, de proteger ceux qui nous entourent. Ce qui aiderait pendant cette periode, cest que les politiciens, les dirigeants politiques desavouent completement ceux qui menent ces campagnes anti-vaccination. Je ne les ai pas encore vus, mais on verra si dans la prochaine periode... Journaliste : /.../ des amendes ont ete infligees hier soir ? Quelles mesures ont ete prises et si vous vous attendez a des manifestations aujourdhui ? Florin Ciţu : Je mattends a ce que des amendes aient ete donnees, nous navons toujours pas la situation des amendes. Journaliste : Mais que faites-vous maintenant pour relancer la campagne de vaccination ? Florin Ciţu : La campagne de vaccination a ete redynamisee, vous avez vu que le nombre de personnes a augmente, de plus en plus chaque jour. Nous allons promouvoir comme avant. Je suis ici aujourdhui pour recevoir la troisieme dose. Je dis a tout le monde que cest la seule solution. Vous avez vu, en Roumanie, nous voyons donc de plus en plus de personnes se faire vacciner et nous essayons a travers toutes ces mesures que nous avons prises, dans lesquelles les personnes vaccinees ont acces ou restent ... les entreprises restent ouvertes, les activites economiques restent ouvertes pour les personnes vaccinees ou la malade. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, lÉtat roumain a failli a sa mission fondamentale de proteger ses citoyens, a declare le president roumain, Klaus Iohannis, il y a deux jours dans cette declaration apres lincendie de lHopital de Constanţa. Selon vous, qui a echoue, sil sagit dun echec a un niveau superieur, etant donne le petit nombre de personnes vaccinees ? Florin Ciţu : Au final, vous reviendrez sur le nombre de personnes vaccinees...; Si on regarde la Roumanie, je le repete, cet ete nous avons eu un ete vert, la Roumanie etait une economie ouverte. Oui, la quatrieme vague arrivait, jai demande que le monde soit prepare, que le systeme sanitaire soit pret pour la quatrieme vague. Nous aurons une enquete et selon les resultats de lenquete, nous verrons si la quatrieme vague a ete preparee. La campagne de vaccination etait une campagne a travers laquelle nous avons apporte le vaccin a tous les Roumains. Nous avons eu la campagne de vaccination La ville vaccine le village , nous avons parcouru tout le pays et nous avons presente, nous avons utilise les moyens dont nous disposons. Mais, je le repete, en meme temps, nous avons besoin de tout le monde et nous devons tous etre responsables. Aujourdhui, nous introduisons egalement ces mesures de certificat vert, par exemple les vaccinees peuvent sortir dans les zones de quarantaine, nous verrons si elles fonctionnent egalement. Il existe des mesures qui ont egalement ete utilisees dans lUnion europeenne. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, il reste deux jours avant la motion de censure. Avez-vous trouve ces 50 deputes responsables, comme vous les appelez, qui ne votent la motion? Florin Ciţu : Vous voyez, en ce moment en Roumanie jusqua present, nous avons discute des problemes du systeme de sante, mais une coalition dirresponsables a ete creee, une coalition bizarre, dans laquelle les anti-vaccinistes sont a la meme table avec les vaccinistes, pro-europeens avec les anti-europeens juste pour renverser un gouvernement liberal. Cette coalition na pas de plan B a presenter aux Roumains. Ceux du PSD ne veulent pas arriver au pouvoir, ceux de lUSR disent quils veulent gouverner avec ceux quils ecartent du pouvoir aujourdhui, ce qui est irresponsable, et ceux de lAUR ne veulent rien. Cette coalition doit venir nous dire ce quelle attend de la Roumanie. Ce sont eux qui viennent mardi renverser le gouvernement de la Roumanie. Les pas prochaines on les attend de lAUR, de lUSR et du PSD, cette coalition irresponsable qui, en ce moment, en Roumanie, ne font que ces jeux politiques, na rien dautre a faire que de renverser un gouvernement. Je vous dis que tout ce qui se passe apres mardi est de la responsabilite de lUSR, du PSD et de lAUR. Journaliste : Dacian Cioloş a declare ce matin... Dacian Cioloş, le nouveau patron dUSR PLUS, quil attend detre invite aux discussions par le PNL. Allez-vous initier ces discussions ? Florin Ciţu : Le PNL na rien a discuter avec un parti qui renverse le gouvernement PNL, surtout lorsquil sassocie a lAUR, un parti extremiste et a ceux du PSD, ceux qui sont les ennemis des Roumains. Donc, nous n`avons rien a discuter pour le moment, et apres mardi, nous verrons quelles sont les options, mais je dis que toutes les options sont sur la table apres mardi. Quand on choisit... Et la, encore, il faut voir cette hypocrisie, si lUSR avait dit en campagne electorale ou apres, quils voteraient avec AUR et avec PSD pour renverser le gouvernement PNL, jamais on naurait pas forme une coalition avec lUSR. Ils ont ete malhonnetes, ils nont pas ete honnetes avec les Roumains et aujourdhui on voit quen fait pour lUSR il ny a pas de scrupules, ils rejoignent ces partis avec lesques nous, le PNL, ne voulons pas traiter. Journaliste : Si la motion passe mardi, parce que mathematiquement il y a cette possibilite, quelle legitimite avez-vous ensuite pour diriger le Gouvernement ? Et sil pouvait y avoir un premier ministre du PNL qui nest pas president du Parti national liberal ? Florin Ciţu : Le Parti national liberal a deja exprime son option. Il a dit tres clairement : cest un parti qui ira... il continuera a tout faire pour etre au gouvernement et mettre en œuvre le programme de gouvernance. Jai aussi vu M. Dan Barna, qui disait quelque chose dont nous devrions tous nous souvenir maintenant, nest-ce pas ? Il a dit que lobjectif politique est important, pas linstrument. Nous utiliserons cette declaration plus loin. Journaliste : Pourquoi les gendarmes ne sont-ils pas intervenus hier soir, alors que la manifestation a dure jusquapres minuit et que les nouvelles regles sont entrees en vigueur ? /.../ Ciţu : Il va falloir parler a ceux du Ministere des Affaires linterieures et au prefet, generalement a partir de la on donne... Journaliste: /.../ lincendie de Constanța qui paiera pour les sept vies ? Et si une aide sera apportee et quelle aide aux familles ? Florin Ciţu : Je sais que laide sera egalement donnee par la mairie de Constanța, et laide sera donnee aussi par le Gouvernement, cette decision sera prise lors de la reunion de lundi. Journaliste : Dans ce contexte, jaurais une autre question. Vous rendez-vous dans des hopitaux publics ou prives lorsque vous etes soigne ? Florin Ciţu : Il y a un protocole pour...; Quand etes-vous la derniere fois a un hopital Florin Ciţu : Il y a un protocole pour la fonction. Quand je n`ai pas de fonction, je vais me soigner a n`importe quel hopital. Pour ma fonction il y a un protocole pour me traiter. Journaliste : Partagez-vous lidee du chef de lÉtat quil sagit dun État echoue ? Florin Ciţu : Je dis que ce gouvernement a la responsabilite de corriger les erreurs commises au cours des 30 dernieres annees. On a bien commence, on a commence avec des reformes, a un moment bien sûr un parti a decide de partir, parce qu`il ne voulait pas accepter lincompetence dun ministre de ce parti et a decide de s`en aller. Et ici, je parlerais aussi de la motion de mardi, parce que cest une chose tres bizarre. Jai lu la motion du PSD et la ils disent tres clairement que les ministres des transports, le ministre de la sante, le ministre de la justice, le ministre des investissements etaient incompetents. Le vote de lUSR sur cette motion valide-t-il ce point de vue ? Et si cela se verifie, cela veut-il dire que jai ete trop indulgent et que je les ai gardes trop longtemps au gouvernement ? Je veux dire, plus personne ne comprend ce qui se passe ici. /... Une derniere question. Journaliste : /.../ plus tot, les restrictions, que nous parlions de restrictions pour les personnes non vaccinees, lintroduction de certificats afin quaujourdhui, nous ne parlions peut-etre pas dun si grand nombre dinfections. Florin Ciţu: Restrictions ... En fait, il ny a pas de restrictions, nous devons etre honnetes, ce ne sont pas des restrictions, ce sont des mesures par lesquelles nous introduisons le certificat de vaccination afin que les activites en Roumanie puissent se poursuivre, sans risque pour les personnes qui sont la. Elles sont venues... elles ont ete adoptees selon la les propositions des specialistes. Cest comme ca que nous avons travaille depuis le debut, cest comme ca que je continue a travailler. Des specialistes viennent proposer. Aujourdhui, ils ont propose quelque chose, a la CNSU, ca a ete approuve, apres il y a eu un arrete du gouvernement, en fonction levolution de la situation. Et je vous dis quhier je suis alle discuter avec plusieurs personnes qui ont des activites economiques. Tout le monde etait heureux de pouvoir rester ouvert dans la prochaine periode uniquement pour les personnes vaccinees ou ayant traverse la maladie. En fin de compte, nous devons aller de l`avant, et les gens ont compris et il y a beaucoup de gens de bonne foi en Roumanie qui comprennent cette situation. Journaliste : Mais, dun autre cote, si vous me le permettez, un certain chaos sest cree - si vous me permettez le terme - ces derniers jours, car vendredi soir la Prefecture est arrivee avec un communique par lequel... Florin Ciţu : Exact, cest vrai, car ils avaient... Journaliste : ... plus tard, ils sont revenus et maintenant il y a une confusion concernant le masque de protection a l`exterieur /.../ Florin Ciţu : Il ny a pas de confusion. Le masque de protection a l`exterieur a plus de 6 pour mille est obligatoire, il ny a pas de confusion. Journaliste : Dans le communique rendu hier soir et dans larrete adopte par la Prefecture, il est precise que: le masque de protection est obligatoire dans les espaces ouverts, marches, foires, brocantes, espaces /.../ Florin Ciţu : Donc des espaces ouverts. Journaliste: Ce nest pas cette disposition comme dans le communique du CNSU, avec le taux de plus de 6 pour mille. Florin Ciţu : Les espaces ouverts sont des espaces ouverts, bondes, etc. Merci beaucoup! Bon week-end. 2021-10-03 12:08:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-10-03-12-14-38big_image2.jpegDeclaraţii de presă susținute de șeful DSU, secretar de stat în Ministerul Afacerilor Interne, Raed Arafat, şi de secretarul de stat în Ministerul Transporturilor, Ionel Scrioşteanu, la finalul ședinței de guvern din 2 octombrieȘtiri din 02.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-a-la-presse-du-chef-du-dsu-secretaire-d-etat-au-ministere-des-affaires-interieures-raed-arafat-et-du-secretaire-d-etat-au-ministere-des-transports-ionel-scristeanu-a-l-issue-de-la-reunion-du-gouvernement-du-2-octobreRaed Arafat : Bonjour ! Je commencerai tout dabord par presenter les donnees daujourdhui sur la situation pandemique et levolution qui a eu lieu la semaine derniere, afin de ne pas refaire la conference de presse hebdomadaire sur levolution - donc la presentation des donnees je vais la faire ici. Entre le 1er octobre a 10h00 et le 2 octobre a 10h00 - ce sont les donnees daujourdhui - 12.590 cas de personnes nouvellement positives au virus SARS-CoV-2 ont ete enregistres. 26.553 tests RT-PCR et 52.429 tests antigeniques ont ete realises. Au cours de la meme periode, 184 deces ont ete signales par les directions de la sante publique, dans les departements dArad, Argeș, Bacău, Bihor, Bistrița-Năsăud, Botoșani, Brăila, Brașov, Buzău, Caraș-Severin, Călărași, Cluj, Constanța, Covasna , Dambovița, Dolj, Galați, Giurgiu, Harghita, Maramureș, Mehedinți, Mureș, Neamţ, Olt, Prahova, Satu Mare, Sălaj, Sibiu, Suceava, Teleorman, Timiș, Tulcea, Vaslui, Valcea, Vrancea, Ilfov et Bucarest. Deux des deces ont ete enregistres dans la categorie dage 30-39 ans, 10 dans la categorie dage 40-49 ans, 14 dans la categorie dage 50-59 ans, 45 dans la categorie dage 60-69 ans, 67 dans la categorie 70 -79 ans et 46 dans la categorie plus de 80 ans. Sur le total des deces au cours des dernieres 24 heures, 151 avaient des maladie quatre sans maladie et pour 29 on n`a pas signale de maladie. 11 des patients decedes qui avaient ete vaccines avaient des maladies associees graves, et aucune maladie na ete signalee chez trois patients vaccines a ce jour. La situation des patients hospitalises a lheure actuelle est la suivante : patients hospitalises par sections - 11.328, dont 325 enfants. Personnes hospitalisees dans les unites de soins intensifs danesthesie - 1.412, dont 20 enfants. À lheure actuelle, au niveau national, selon les donnees fournies par le Centre national de gestion et le ministere de la Sante, nous avons alloue un nombre de 1.417 lits ATI operationnels au niveau national, dont 299 a Bucarest. En outre, au niveau national, il existe une reserve operationnelle de 114 autres lits ATI pour les patients COVID, dont 50 a Bucarest. Ces lits sont actives dynamiquement, lorsque le nombre de patients ATI depasse la capacite des sections principales. Avant dentrer, dans la matinee, 11 lits libres ont ete signales dans le pays, zero a Bucarest. Si vous me le permettez, je vais prendre quelques aspects de levolution de la semaine derniere. Nous avons donc commence la semaine du 24 septembre avec 7. 116 cas, aujourdhui nous en sommes a 12. 590 cas, ce qui montre la tendance clairement continue a la hausse. En reanimation, de 1.116 patients au 24 septembre, nous en sommes aujourdhui a 1.412 patients, une nette tendance a la hausse. Selon le rapport de lInstitut national de la sante publique, 92% des deces enregistres etaient des personnes non vaccinees, il sagit du rapport du 20 au 26 septembre. 92% des deces enregistres concernaient des personnes non vaccinees, dans la semaine du 20 au 26 septembre 74,7% des cas confirmes ont ete enregistres chez des personnes non vaccinees. Depuis le debut de la pandemie jusqua maintenant, 85,8 % de tous les deces sont survenus chez des personnes de plus de 60 ans. 94,5 % des personnes decedees avaient au moins une maladie associee. Au fur et a mesure de levolution des incidences, le nombre de localites qui sont passees de 1 pour mille continue daugmenter et se situe entre 1 et 3 pour mille en incidence. Je donne des exemples: dArgeș, par exemple, 33 localites la semaine derniere, maintenant nous en sommes a 53 localites; a Bacău 43 localites la semaine derniere, maintenant nous sommes dans 51 localites; a Brașov 19 localites la semaine derniere, maintenant nous en sommes a 30 localites; et, en fait, tous les departements affichent des augmentations du nombre de localites qui ont atteint ou ont une incidence comprise entre 1 et 3 pour mille. Il en va de meme pour les localites avec une incidence de plus de 3 pour mille. Nous avons donc des augmentations partout au pays. En Argeș, dune localite a 16 localites, en Bihor de quatre localites, a 20 localites, en Harghita dune localite, a quatre localites, en Hunedoara dune localite, a 11 localites et les exemples peuvent continuer dans ce sens. Le suivi des localites, et je veux donner comme evolution, le 9 septembre il y avait 49 localites sur 3 pour mille, le 17 septembre 115, le 23 septembre 350, et le 1er octobre nous en sommes a 869 localites avec une incidence superieure a 3 pour mille. Plusieurs localites plus petites ont ete mises en quarantaine, en ce moment nous avons mis en quarantaine des localites dans les departements de Maramureș, Botoșani, Mehedinți, Olt, Dambovița et Ialomița. Dapres notre analyse, on peut voir que les localites mises en quarantaine, meme si a un moment donne elles montrent un plateau ou continuent daugmenter pendant un jour ou deux, elles commencent finalement toutes a montrer une diminution apres la quarantaine. A titre de mesures medicales, au niveau du Centre National de Gestion dIntervention, entre le 1er septembre et le 8 septembre il n`y a eu que50demandes de transfert. La semaine derniere, entre le 18 et le 23 septembre, il y a eu 535 demandes de transfert. Dans la semaine où nous sommes maintenant, donc du 24 septembre au 1er octobre, 1012 demandes, donc les demandes de transfert ont approximativement doublees. 315 ordres de detachement de personnel sanitaire ont ete emis, entre le 1er juillet et le 1er octobre le nombre a augmente, 825 personnels sanitaires detaches entre le 9 septembre et le 1er octobre. Concernant les lits ATI, comme je lai explique, il y en a maintenant 1.417 , dont 299 a Bucarest. La situation comparative aux Unites d`accueil les urgences, au cours de la semaine du 18 au 23 septembre, il y avait 5.202 patients, dont 2 405 confirmes positifs, alors quentre le 24 septembre et le 1er octobre il y a eu 9 454 patients, dont 5 285 ont ete confirmes positifs. Voila doonc la presentation de la situation et, si vous me le permettez, je passerai a la presentation de lArrete du Gouvernement modifiant lArrete de prorogation du statut dalerte. `L`Arrete approuve aujourdhui permettra deffectuer des activites uniquement pour les personnes vaccinees contre le virus SARS-CoV-2 et pour lesquelles 10 jours se sont ecoules depuis la finalisation du calendrier vaccinal complet, respectivement les personnes qui sont dans la periode comprise entre le 15eme et 180eme jour apres confirmation de linfection par le virus, donc ceux qui sont passes par la maladie. Ces deux categories beneficieront de certaines mesures qui permettront le developpement dactivites dans les localites avec une incidence de plus de 6 pour mille infections. La question pourquoi nautorisons-nous pas les tests ? Je lai expliquee avant. Il y a une gestion des risques ici. Nous considerons les activites qui ont ete reglementees comme des activites a risque et, afin de reduire le nombre de ceux qui peuvent aller a lhopital, aux soins intensifs, des tests, meme sils sont testes, ils peuvent etre infectes, ils peuvent avoir des problemes et ils peuvent acceder aux soins intensifs. Cest pourquoi dans les zones où il y a un risque plus eleve, il y a la prolongation de certaines activites apres 6 pour mille dincidence uniquement pour les personnes testees et les personnes qui ont traverse la maladie. Je vais donner quelques exemples et vous verrez ensuite la communication qui sera donnee au niceau du gouvernement, avec toutes les mesures qui sont prises. Par exemple, lorganisation devenements prives - mariages, baptemes - sera autorisee avec la participation de ces deux categories de personnes, jusqua 50% de la capacite maximale, mais pas plus de 200 personnes, si lincidence est superieure a 6 pour mille . Dans des espaces fermes ou ouverts, des competitions sportives peuvent avoir lieu en Roumanie avec la participation de spectateurs jusqua 50% de la capacite maximale de lespace, des deux categories de personnes, en assurant une distance dau moins 1 metre entre les personnes et portant un masque facial. Lorganisation et le developpement de lactivite dans les cinemas, les institutions de spectacle ou les concerts sont autorises avec la participation du public jusqua 50% de la capacite, egalement pour les deux categories de personnes et, bien sûr, avec port du masque. Lorganisation et la representation en plain air de spectacles, concerts, festivals publics et prives ou autres evenements culturels est autorisee avec participation du public jusqua 50% de la capacite maximale de lespace et port dun masque de protection, pour les deux categories, comme je lai dit precedemment. Lorganisation et la conduite de cine-parcs ne sont autorisees que si les occupants dun vehicule sont membres dune meme famille ou representent des groupes jusqua quatre personnes, mais a condition quils soient vaccines ou transmis par la maladie. Les activites recreatives et sportives de plein air ont lieu dans les departements / localites avec la participation dun maximum de 10 personnes qui ne vivent pas ensemble. Lorganisation de cours de formation et dateliers pour adultes, y compris ceux organises pour la mise en œuvre de projets finances sur fonds europeens doit etre autorise avec la participation de personnes jusqua 50% de la capacite maximale de lespace interieur ou exterieur, avec une superficie minimale de ​​2 metres carres par personne et portant un masque de protection et respectant les regles de sante publique. Lactivite publique des operateurs economiques exercant des activites de preparation, de commercialisation et de consommation daliments et/ou de boissons alcoolisees et non alcoolisees, telles que restaurants et cafes, a linterieur des batiments, ainsi que sur les terrasses, est autorisee a hauteur de 50 % du capacite maximale, entre 5h00 et 24h00. Les magasins, centres commerciaux, etc. jusqua 22h00, laissant, bien entendu, les activites de vente a emporter et de livraison fonctionnelles. Pour sortir, comme exceptions de sortie dans les zones où il y a des restrictions de circulation, donc, les personnes vaccinees ou gueries apres la maladie feront partie des personnes qui ont lexception pour pouvoir sortir pendant la periode dinterdiction. Donc, voici les les changements et je tiens a souligner ici, bien sûr, il y a aussi les changements pour les ecoles, mais la je pense que le sujet a ete explique et epuise par des collegues du Ministere de lÉducation et du Ministere de la Sante. A ce moment, ces donnees ont ete etablies, bien entendu, a la suite dune reunion du Groupe technico-scientifique, a lissue de laquelle elles ont ete transmises au Comite national des situations durgence, et aujourdhui a la procedure de l`arrete de gouvernement. Avant de conclure, cependant, aujourdhui, a ete adopte un autre arrete de gouvernement dimportance majeure pour nous sur le systeme durgence et cest dapprouver linvestissement qui depasse 40 millions de lei, car il est obligatoire demettre pour de tels investissements des arretes de gouvernement, pour lachat de deux avions de transport sanitaire, qui opereront au sein de lInspectorat de laviation du Ministere des Affaires Interieures, respectivement, du SMURD. En fait, cet avis a ete recu aujourdhui, la vente aux encheres est deja en cours de finalisation, nous sommes dans la derniere etape de la vente aux encheres. Il sagit de deux avions de transport moyen courrier, chacun dune capacite de deux a trois patients, de deux unites de soins intensifs, la possibilite de transfert avec ECMO, la possibilite de transfert avec lincubateur et, bien sûr, couvrant une large gamme. Dans le cas où lappel doffres, qui est en phase finale, sera finalise, nous esperons que la signature des contrats aura lieu ce mois-ci. Donc, cest une chose tres positive pour nous, car ils remplaceront les vieux avions que nous avons et qui nous ont ete donnes, ils les seront remplaces et ils passeront en reserve et nous aurons deux nouveaux avions modernes, qui desserviront la population de Roumanie, tant a linterieur qua lexterieur de la Roumanie. Jinsiste, lachat des deux avions se fait sur des fonds europeens, ce nest pas sur des fonds nationaux, il y a bien sûr un quota de participation, mais cest sur des fonds europeens non remboursables, du programme POIM. Alors sil vous plait, maintenant sil y a des questions. Journaliste : Bonjour ! Merci, si possible, clarifiez un peu le port du masque a lexterieur, si cest toujours obligatoire ? Raed Arafat : Au taux dinfection superieur a six pour mille, oui, ce sera obligatoire, mais il y aura des exceptions, certaines activites. Vous le verrez lors de la publication lundi de larrete du ministre de la Sante et du ministre de lInterieur, qui etablira egalement les exceptions où il ne sapplique pas. Par exemple : sil y a des activites sportives dans le parc, quelque part, il ne sera pas porte, mais dans les zones surpeuplees, dans les zones où il y a un risque dinfection sera porte, mais ici un ordre conjoint sera emis par le ministre de la Sante et le ministre des Affaires Interieures qui etabliront ces exceptions. Il apparaitra, esperons-le, lundi. Journaliste : Pourrait-il etre considere comme une exception, par exemple, cette zone où les gens vont, mais qui nest pas tres frequentee ? Raed Arafat : Cela depend maintenant, car tres encombre ou encombre depend de la facon dont chacun interprete. Alors, certainement, les collegues de lINSP y seront egalement consultes afin detablir clairement quelles seront les exceptions claires au port du masque a une incidence superieure a six pour mille. Cest donc ce que je peux vous dire maintenant, on verra lundi quand l`ordre sortira. Merci! Journaliste : Concernant les ecoles, nous avons vu que lincidence nest plus prise en compte, mais la proposition fait reference au fait que ces tests rapides devraient etre approuves... Raed Arafat : La salivation. Journaliste : Test de la salive, oui. Raed Arafat : Tests de depistage non invasifs. Journaliste : Quand ces tests pourraient-ils etre achetes et que se passe-t-il jusque-la ? Raed Arafat: Lorsque nous recevons leurs specifications, et je sais que le Ministere de la Sante a deja pris des mesures dans l`ANMDMR, lAgence nationale des medicaments, on a pris des mesures pour nous donner leurs specifications, et quand nous les avons, ONAC entamera les encheres sur les procedures de lordonnance 11 et jespere que nous recevrons les premieres quantites de ces tests dans un temps tres court. Donc, jusque-la, les tests antigeniques rapides restent, jusqua ce que ces tests viennent pour faciliter ce test de depistage non-invasif pour ne pas perturber l`enfant, car il est pris de la salive. Journaliste: Bonjour! M. Arafat Raed, je voulais vous demander, tout dabord, si les autorites seront preparees dans le scenario a cw que les specialistes disent, nous aurons plus de 20.000 cas dinfections de coronavirus au milieu de ce mois-ci? Raed Arafat: Alors, chez nous le nombre continue daugmenter. Si le nombre continue daller et depasser la limite que nous estimons il existe des solutions complementaires, comme dans toute catastrophe. Par exemple, lactivite elective peut etre limitee pendant deux a trois semaines. Je sais que ce nest pas une chose qui est tres accepte par beaucoup de gens, mais si vous avez vraiment besoin dun grand nombre de lits et que vous ne pouvez plus continuer a en affecter en maintenant une activite commune du secteur non Covid avec le secteur Covid, le secteur non Covid peut se limiter aux situations durgence et les cas qui ne peuvent pas etre reportes, que les medecins decident quils ne peuvent pas ajourner, qui est un cas oncologique, un cas qui ne peut pas etre reporte on le resout, mais il n`entrent pas dans les cas programmables qui peuvent etre reportees deux a trois semaines, pour faire place a la croissance qui se produit sur les cas Covid. Nous navons pas atteint cette phase, cependant, nous sommes arrives a la phase où nous avons restaure avec le Ministere de la Sante que certains hopitaux sont deja les hopitaux Covid. Nous avons lhopital Saint-Jean, nous avons l`Hopital Malaxa et cest une solution. Donc, nous avons des solutions a portee de main, qui, malheureusement, nous forcent de le faire, ce ne sont pas des solutions que nous adoptons, mais des solutions que nous adoptons dans une catastrophe, où nous avons beaucoup plus de demandes que possibilites dassurer dans letat actuel si nous n`adoptons pas des solutions supplementaires. Journaliste : Compte tenu de lincendie qui a eu lieu a Constanta, je voulais vous demander si, par exemple, on considere egalement dutiliser ces TIR ATI, parce que nous savons quil y en avait. Raed Arafat: Mais l`incendie a Constanta a ete dans une section a linterieur de lhopital. Pourquoi devons-nous les melanger avec TIR dATI? Journaliste: Parce quil y a eu, de ce que nous nous souvenons lannee derniere, les problemes avec les TIR dATI. Raed Arafat: Il y a eu un probleme qui na pas ete incendie. D`abord ce fut une fausse alarme : incendie- il est avere que ce netait pas le feu. Quelquun a donne le telephone et a appele tous les pompiers de Bucarest a Marius Nasta , mais il na pas su de feu. Et ensuite ce fut a cause de la mauvaise manipulation de l`installation doxygene, qui na pas ete le feu, et ici, si nous le pensons alors devoir fermer lhopital de campagne Ana Aslan , parce que la aussi il peut y avoir un incendie, nous pouvons fermer plusieurs autres hopitaux qui sont plus ages, où la aussi peut se declancher un incendie, apres quoi nous pouvons nous demander où nous traitons les malades. Comme je lai deja dit, les TIR sont une solution pour une situation exceptionnelle. Ils sont une solution pour une situation exceptionnelle. Comme les conteneurs, qui sont crees de maniere fixe, a proximite des hopitaux. Eux aussi sont des solutions auxquelles personne ne laurait pense; ce sont des solutions pour des situations exceptionnelles. Dans des circonstances exceptionnelles, nous sommes forces et nous devons adopter des solutions qui nous permettent de sauver des vies ou faire ce dont on a besoin pour les gens. On ne peut pas demander des conditions parfaites en situation de desastre, ce n`est pas possible. Journaliste: Je voudrais que vous nous precisiezr un peu et ce qui arrivera dans la capitale, dans le cadre de cet arrete que vous venez approuve, car il y a aussi une decision du CMBSU - le Conseil de situations durgence municipales - de la Capitale, qui en quelque sorte a adopte des mesures plus severes a Bucarest ... Raed Arafat: La decision a ete adoptee sur la base de la decl`arrete du gouvernement qui est maintenant en vigueur. Ils devaient ladopter parce que, selon l`arrete, ils devaient l`adopter en 48 heures. Apres la publication de cette decision, le Comite de Bucarest devra se mettre daccord, se rencontrer et dadapter leur decision au nouvel arrete du gouvernement qui est sorti. Donc, au moment où il est publie, ils peuvent modifier leur decision d`hier pour les changements qui ont ete faites aujourdhui dans l`arrete. Journaliste: Alors les magasins qui devraient fermer aujourdhui a 20h00 fermeront aujourdhui a 20h00, mais demain ils fermeront a 22h00. Raed Arafat : Cela depend quand est adopte la decision par le Comite a Bucarest, depend lorsque l`arrete est publie, mais si elle est publiee et adoptee et dit quil est applicable a partir de maintenant, puis les magasins peuvent continuer. Sinon, ils respecteront ce qui est dans la decision du pays jusqua ce quils changent leur decision. Journaliste : Et, la derniere question, si vous me le permettez, on pourrait envisager des restrictions supplementaires pour un taux dinfection plus de 8 a mille? Raed Arafat: Non, en ce moment nous nen avons pas, seulement nous devons respecter meme les regles, et ici je crois que nous avons suffisamment de mesures si elles sont respectees, je pense que nous pouvons controler la situation et de voir une diminution, mais il est importante. respecter. Cest-a-dire, au restaurant, où le certificat vert est obligatoire, il faut verifier le certificat vert. Aux endroits où doivent entrer seules certaines categories de personnes, seules ces categories doivent entrer. Si nous ne respectons pas ces regles, et si nous croyons qu`il n`est pas necessaire de les respecter certainement si la vague continue, on attteint un plateau, car au moins jusqua present, nous ne pouvons pas dire que nous avons atteint un plateau, ce plateau durera plus longuement duree jusqet a la fine il commence a baisser et diminuer de maniere significative. Et nous ne le voudrions pas. Journaliste: Je vous remercie. Raed Arafat: Je vous remercie. Jouirnaliste: Bonjour! Je voudrais rester un peu a la question concernant la prefecture. Je pense que la confusion a ete creee. On a change, on changera en fait deux jugementsdecisions le meme jour. Les gens qui ont des evenements programmes - mariages, baptemes - les ont annules sans savoir cette situation, ils pensaient quils seraient interdits. Pensez-vous qu`on a trop attendu une decision? Raed Arafat: La prefecture savait que ... Je ne pense pas ... ce n`est pas lidee quon a trop attendu. Maintenant, il y a eu un arrete du gouvernement qui a ete applique et la prefecture a pris une decision sur sa base; c`est la loi. Et maintenant, certaines dispositions ont ete modifiees, et maintenant ces dispositions sont applicables. Alors maintenant, dans cette seance dinformation, certainement tout le monde nous entend, tout le monde nous ecoute, tout le monde apprend cela. Toutefois, la decision du CNSU a deja adoptee comme on s`y attendait. Le fait que la reunion du gouvernement n`ait pas ete maintenue, aujourdhui, elle a eu lieu. Mais deja on savait ce que le CNSU, il savait ce que les decisions doivent etre prises allait adopter. Journaliste: Je vous remercie. Raed Arafat: Je vous remercie. Journaliste: Bonjour, M. Arafat! Quelques precisions, si possible, a ce que dit mon collegue. On parle de lobservation des regles, mais des sanctions pour lesquelles ment ... si ce certificat nest pas verifie? Raed Arafat: Il y a une serie de sanctions qui peuvent etre appliquees, mais il est clair que pour certains gens ces sanctions ne les empechent pas de faire plus ce quils font et ils ne respectent pas les regles. Enfin, nous avons toujours appele a la responsabilite individuelle ete la responsabilite en tant que communaute. Mais les sanctions existent, peuvent etre donnes, ce nest pas un probleme. Notre probleme est de ne pas y arriver et notre probleme est quand nous arrivons a un controle, nous souhaitons sortir sans trouver quoi que ce soit; Cest ce que nous voudrions. Si nous entrons et nous voyons que la situation n`est pas respectee et qu`ele continue de croitre. Alors laissez-moi de montrer autrement. Horeca ma demande beaucoup a garder les restaurants ouverts. Je sais quils ont discute a tous les niveaux, avec le Ministere de lEconomie, avec tout le monde. Nous avons donne une occasion maintenant. Si le secteur HORECA souhaite rester ouvert, des restaurants pour les personnes vaccinees et passees a travers la maladie, doivent respecter les regles, parce que si elle commence a se developper a nouveau, qui est, et de croitre, il est de plus en plus, et nous voyons que les regles ne sont pas respectees, il y aura d`autres mesures plus tard. Donc, pour controler la situation, c`est eux qui doivent etre maintenant responsables du respect des regles, car ils ont des restaurants ouverts avec certaines regles. Ne pas respecter les regles, ils apporteront dautres resultats apres cela. Et nous ne voulons pas y arriver, meme personne ne veut y arriver. Il est donc de leur devoir maintenant, il est maintenant dans la main pour de especter les regles. Avant de passer a un controle, ils sont les premiers a controler la situation a lentree du restaurant, a lentree a un certain endroit et dire: montrez le certificat vert. Vous n`avez pas de certificat vert, je suis desole, vous ne pouvez pas entrer. Voila comment les choses doivent aller. Journaliste: Et a quel taux vous pensez que le probleme est a changer ceux-ci ... Raed Arafat: Il ny a pas une telle choses. Le probleme n`est pas la, nous navons pas discute cela. Nous esperons que tous respecteront les regles et comprennent tres bien que, par rapport aux vagues precedentes, vous avez vu, il y a des zones quune autre fois nous avons ferme, maintenant on ne les ferme pas, mais nous donnons des mesures pour faire en sorte que les risques, sont cependant controles et limites. S`ils ne nous aident pas a cet egard, et si ne respectent pas ces regles, dans les restaurants, dans ces endroits, dans les salles, où il faut verifier ce certificat vert et seuls ceux qui lont peuvent entrer. Je veux dire, jai entendu des choses hilarantes, ils vont avec un code QR que personne ne lit lit pas.Il faut avoir l`application qui est telechargeable gratuitement, il a ete explique comment et où, et verifier le code, voir s`il y a le nom, on peut y voir : on est vaccine, il est passe par la maladie ou on est teste. Pour la categorie superieure a 6 a mille, celui teste n`entre pas; entre le premier et deuxieme, le vaccine ou passe par la maladie. Quelquun doit rester a verifier si en effet on a le desir est de continuer son activite. Journaliste: Claire, jusqua 24h00; Apres 24h00, il ne reste plus ouvert, non? Carjai vu que toutes ces activites ... Raed Arafat: Oui. Apres 24h00, les livraisons et vente a emporter restent, pour lesquels on peut circuler. Journaliste: Oui. Et pourtant, une clarification concernant le masque: vous avez dit quil etait un ordre commun lundi /.../ Raed Arafat: C`est lordre de 2020; il sera modifie seulement. Journaliste: Si la Prefecture publie la decision daujourdhui, pratiquent ... a Bucarest, par exemple: masque la nuit, depuis demain matin, ou on attend lundi pour cet ordre avec des exceptions? Raed Arafat: Non Les conditions de porter des masques sont faits par ordre, de sorte que l`arrete du gouvernement etablira la base, car il doit etre mis a jour; Lordre, quand il sort, sera celui qui etablit lobligation et où. Et les exceptions! Journaliste: Je vous remercie! Journaliste: Bonjour! Je voulais vous demander: Si on remarque que dun jour a un autre taux dincidence croit dans la capitale, il y a des chances a un moment donne que Bucarest entre en quarantaine totale? Raed Arafat: A ce moment, on n`a pas discute et, dautres mesures sont faites pour limiter la propagation. Donc, encore une fois, notre tendance et le desir est de ne pas bloquer une grande ville avec leconomie avec tout, en particulier parce que nous avons maintenant les moyens de resoudre le probleme. Nous revenons et demandons aux gens, cependant, daccepter daller au vaccin le plus tot possible, de sortir de cette situation. Regardez dautres pays comme ils sont. Ce sont des pays meme avec un nombre eleve de cas, mais avec peu sont arrives aux soins intensifs. Ce nest pas comme chez nous, parce que le nombre de sujets vaccines est faible en chez nous. Donc, ici, nous devons obtenir, convaincre les gens, laissez-nous savoir comment chercher, a demander daller se vacciner, avoir un grand nombre de personnes vaccinees. On a vu que le nombre commence a croitre. Peut-etre que cette tendance se poursuivra et j`espere qu`elle continuera, puis, dans un certain inervalle de temps, nous pouvons peut-etre controler la situation de la croissance et en particulier la situation de limpact dans le secteur de la sante. Ce nest pas le cas du nombre de cas en soi; le probleme est de savoir combien de ces cas atteignent la necessite du besoin doxygene, au besoin de soins intensifs. Journaliste: Et encore une clarification par rapport a ces certificats verts. Par exemple, seuls les employes HORECA peuvent verifier ces certificats, et non pas ceux de la police, si /.../? Raed Arafat: Non, tout le monde peut verifier dans les zones où lacces est regi par l`arrete du gouvernement: theatres, cinemas. Et le cinema doit demander le certificat vert, juste avant la vente du billet, on n`a pas billet, on ne peut pas voir le billet et faire du scandale qu`on ne peut pas entrer. Donc, on doit verifier: on veut aller au cinema, alors on a besoin de voir votre le certificat vert, avec les deux conditions, si lincidence est plus de 6 a mille. Journaliste: Ceci, si les donnees sur le certificat coincide avec les donnees sur le bulletin. : Bulletins Raet Arafat : les bulletins ne sont pas verifies dans dautres pays ni dans d`autres pays que dans le cas du controle des organismes de controle officiels - la police, dautres organes de la DSP. Sil arrive de voir que le bulletin ne correspond pas avec les donnees, cela signifie que l`on a presente un acte faux et on risque un dossier penal. Journaliste :Est-ce que ces mesures seront reevaluees dans deux semaines, comme par le passe ? Raed Arafat: Les mesures sont toujours evaluees en permanence par nous et le Centre dintervention, par lInstitut national de la sante publique. Maintenant, ce sont ces mesures. De toute evidence, nous allons maintenant poursuivre quell est leur impact. Leur impact sera dans environ 14 jours, par exemple. Il est clair que nous verrons: nous nous sommes aretes ou nous continuons a croitre, il ya un plateau qui continue sans tomber, commence la baisse - il est normal que ce sera evaluee, mais pas avant 14 jours. Tout mesure a cependant besoin de 14 jours. Journaliste: Les acteurs ont attire lattention, lceux non vaccines, que ces regles pratiquement ne leur permettent plus de se rendre au travail, parce quils ne peuvent pas presenter un test. Quelle solution avez-vous pour ceux qui ...? Raed Arafat: l`arrete n`a pas exclus ceux qui vont au travail. La, etant des relations de travail, tout changement doit se faire par le projet de loi. Cependant, les acteurs peuvent tester, ils peuvent assurer quils sont asymptomatiques; Ils sont sur scene, les gens sont dans la salle. Donc, ce stade ne concerne pas les relations de travail. Voila pourquoi vous voyez que l`arrete du gouvernement ne se referent pas a certaines choses qui doivent etre reglees par la loi. Cependant, les mesures qui ont ete prises ici - meme sil y a dautres opinions, et nous savons que la legislation actuelle et la facon dont nous avons jusqua present etabli ces mesures - nous les estimons des mesures de sante publique et quelles peuvent etre prises sous cette forme. Reporter: Nous aurons un rassemblement a Bucarest; tres probablement, le nombre de 100 participants, tous avec un certificat vert, sera depasse /.../ Raed Arafat: Nous le savons, nous savons que la regle est regle; Cest un rassemblement qui je sais quil na pas dapprobation, mais ici je ne suis pas ..., ici, les collegues de lordre public savent quelles sont les mesures, ce qu`on fait, comment faire, comment gerer la situation. Cependant, nous ne pouvons pas demander a avoir le vaccin a certains qui ne sont pas satisfaits du vaccin ni des mesures geree au niveau de lordre public. Journaliste : Cependant, la loi prevoit cela. Comment allez-vous faire? Aurons-nous une situation qui ne releve pas de la loi, comme cela se produisait dans le passe? Raed Arafat: Alors, sil vous plait, toutes les mesures sont prises dans le domaine de l`ordre public, je ne peux pas repondre. De toute facon, nos collegues tentent toujours de resoudre les problemes d`ordre public sans conflits majeurs et sans problemes majeurs, par exemple. Mais, clairement, ceux qui viennent savent quils violent la regle et peuvent etre condamnes a une amende et peuvent recevoir une amende et la maison. Je suis convaincu de cela. Si dautres mesures ne doivent pas etre prises ... mais ici encore, nous collegues de lordre public, en particulier la gendarmerie, qui traite de ces situations, doit se prononcer. Journaliste: L`arrete entre en vigueur ce soir ... Raed Arafat: Il sera publie aujourdhui. Journaliste: Bonjour! Je tiens a vous demander concernant les enfants de moins de 12 ans qui ne font pas de vaccin, qui ne peuvent pas traverser la maladie, ce quils font, peuvent-ils participer a des evenements ou non? Raed Arafat: Oui, les enfants sont toujours exemptes, jusqua 12 ans sont exemptes. Journaliste: Donc, les vaccines, les gens ayant ete malades et les enfants de moins de 12 ans. Raed Arafat: Oui, alors les enfants nentrent pas sous ces restrictions. Journaliste : Une specification supplementaire, sil vous plait. Cette declaration sur sa propre responsabilite pour les personnes qui vont au travail ou qui se deplacent en cas durgence est toujours valable en termes de quarantaine pendant la nuit? Raed Arafat: Ici, les jugements locaux decident de cela, mais cest normal, a partir du moment où vous avez des exceptions, que vous devez egalement avoir une declaration lorsque vous sortez sur la base de lexception pour la presenter au corps de controle. Merci. Une belle journee! Ionel Scrişteanu : Bonjour ! Permettez-moi de donner de bonnes nouvelles aux habitants de la region de Bucarest-Ilfov, environ 3 millions de citoyens. Le memorandum sur Approbation des mesures proposees sur les options damenagement de la ligne de metro M6, secteur nord a ete approuve aujourdhui lors de la reunion du gouvernement. Et les deux points concluant le memorandum sont : - Continuer le projet integral de la magistrale M6 en accelerant les demarches de demandes d`offres, contracter les deux secteurs, nord et sud et 2, la correlation future du projet avec les plans de developpement de laeroport Henri Coandă, afin de maximiser lefficacite de linvestissement.Et les raisons pour lesquelles le gouvernement a approuve ce memorandum aujourdhui - je vais en exposer certains dentre eux. - Le premier est que ce rojet fait partie de la Strategie de developpement du transport dans la region Bucaret dIlfov, PMUD 2016 - 2030. Ce projet, qui est en fait une extension de la magistrale M4 jusqua laeroport dOtopeni, reliera les trois gares sur la route Gara Progresul - Gara de Nord - Gara Băneasa et Aeroportul Otopeni, Autre consideration qui a ete prise en compte est que, a travers cette approbation du memorandum, on vise une extension du bus M6 ​​du terminal 1 de laeroport au futur terminal 2 de laeroport dOtopeni. Et en ce qui concerne le train Gara de Nord - Otopeni, nous considerons que cet investissement est complementaire, metro - train, du fait que le train Bucarest - Otopeni peut viser 60% des voyageurs de laeroport dOtopeni qui ne sont pas de Bucarest. Le marche des services desservi par laeroport dOtopeni setend bien au-dela de Bucarest. Lensemble du nord de la Bulgarie, par exemple, vient et voyage par le vol international depuis laeroport dOtopeni. Et le nouvel investissement en cours, signe lannee derniere, concernant la liaison ferroviaire entre Bucarest et Giurgiu qui facilitera lacces des citoyens bulgares a laeroport dOtopeni. Des questions. Journaliste : Bonjour ! Je voulais vous interroger sur la situation chez Metrorex, car vous etes, apres tout, secretaire dÉtat au Ministere des Transports et celui qui coordonne lactivite de ce ministere, sous la direction dun ministre par interim. Je voulais vous demander ce qui se passe la-bas, on comprend quil ny a plus dargent pour la caisse des salaires, a partir de ce mois-ci, en octobre. Il y a deja une proposition du directeur general deposee, un document quon a vu aussi, aux syndicats, qui montre tres clairement quon va passer a un autre programme pour les employes et une baisse de 20 % des salaires. Expliquez un peu ce qui se passe la-bas, depuis quand tout cela pourrait-il etre applique. Ionel Scrişteanu : Donc, nous sommes dans une analyse de la situation financiere du metro, avec le ministre par interim et aussi le ministre des finances, M. Valceanu, et la semaine prochaine, comme nous avons les resultats de cette analyse, nous communiquerons les solutions pour regler la situation financiere, vraiment tres difficile, aujourdhui au niveau de Metrorex. Journaliste : Mais que sest-il passe dans cette situation ? Comment peut-il ny avoir plus dargent des salaires en octobre ? Ionel Scrişteanu : Il y a la base le budget qui a ete construit en janvier-fevrier et, en meme temps, la diminution du nombre de passagers cette annee, egalement due a la pandemie. Journaliste : Et, en lien avec la pandemie, comprend-on quil y aurait aussi une epidemie de coronavirus chez Metrorex ? Ionel Scrişteanu : Il y a des cas disparates, ce nest meme pas considere comme une epidemie. Mais nous gerons conformement aux documents legaux en vigueur. Journaliste : Merci. Ionel Scrioteanu : Merci. 2021-10-02 14:41:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_7252.jpgȘedința de guvern din 2 octombrieȘtiri din 02.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-10-02 14:25:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_.jpgDeclarații de presă susținute de premierul Florin Cîțu Știri din 01.10.2021https://gov.ro/fr/stiri/declarations-a-la-presse-du-premier-ministre-florin-citu1633347619Florin Ciţu : Bonjour ! Tout dabord, je tiens a exprimer mes condoleances aux familles en deuil apres la tragedie de lHopital des maladies infectieuses de Constanța. Jai ete en contact permanent avec le Ministere des Affaires Interieures, le Ministere de la Sante, les autorites locales, pour massurer que les patients soient transferes vers les hopitaux de la region. Il est inacceptable que ces choses se produisent, une telle tragedie dans les hopitaux roumains et cest une realite que, a partir de cette annee, nous essayons de changer apres 20-30 ans au cours desquels presque rien na ete fait pour le systeme de sante en Roumanie. Quant au cas de lincendie, je ne commenterai pas pour le moment, nous attendons linformation et nous verrons exactement ce qui sest passe. Comme jai demande au Ministere de la Sante depuis quelques semaines de preparer la vague 4, en fait il y a quelques mois de preparer la vague 4, jai demande cette enquete pour voir comment la vague 4 a ete preparee, en ce moment il est important pour le Ministere de la Sante de regarder exactement quelles sont les solutions a court terme, immediatement, pour que de telles tragedies ne se reproduisent plus. Vous savez tres bien quil y a une pression sur le systeme de sante durant cette periode a court terme et nous attendons des mesures pour reduire cette pression. En meme temps, bien sûr, jai pose la question et jattends la reponse des specialistes si cette tragedie aurait pu etre evitee. Bien entendu, a moyen terme, il est tres important que tout ce que nous avons dans le Plan National de Relance et de Resilience soit mis en œuvre, afin de disposer dun systeme ou dune infrastructure hospitaliere moderne capable de faire face a toutes les situations. Comme je lai dit, jai demande cette enquete au Ministere de la Sante, j`ai voulu voir comment la quatrieme vague a ete preparee, surtout en ce qui concerne les lits ATI. Jaurai les resultats, je comprends, ce week-end ou lundi et je les presenterai. Nous savons deja que nous sommes entres dans cette vague quatre avec un nombre insuffisant de lits ATI. Ce que nous voyons aujourdhui, cest que ni les sections ATI nont pas ete pas preparees pour la vague quatre. Dailleurs, il y a eu ce rapport apres la tragedie de Piatra Neamț. Il y a une evaluation et jaimerais que le Ministere de la Sante presente la situation au public dans ce rapport et montre comment ces mesures ont ete mises en œuvre et quelles solutions ont ete prises pour chaque section de lATI. Concernant les informations dont je dispose aujourdhui, jai pris deux decisions : tout dabord, j`ai appele M. le maire de Constanța, Virgil Chițac, et jai demande le limogeage de Mme la directrice de lHopital des maladies infectieuses. En meme temps, jai signe larrete portant limogeais du president de lANMCS, qui depuis sa prise de fonction na fait aucune evaluation et il lui incombait de faire des evaluations concernant les accreditations des hopitaux en Roumanie, surtout qua cet hopital de Constanța, nous avons plusieurs irregularites que nous avons decouvertes en ce moment - il sagit de lAgence nationale pour la gestion de la qualite en sante. Il y avait plusieurs irregularites, mais en revenant, jai remarque que lui, M. le President, navait fait aucune evaluation depuis quil a ete nomme a la presidence de ces hopitaux, na pas fait devaluation physique, ne sest pas rendu dans les hopitaux avec les evaluateurs et sest fie uniquement sur les declarations sous la propre responsabilite des directeurs dhopitaux. Le dernier arrete montrant un programme devaluation des hopitaux a ete signe en decembre 2020, ce programme a pris fin, mais le nouveau president n`en a pas fait un autre. Je limoge M. le President parce quil est subordonne au Secretariat General du Gouvernement et je peux le faire. Il est clair quil na pas rempli les fonctions que javais demandees en ce qui concerne la preparation de la vague 4. Jattends la meme intransigeance de la part du Ministere de la Sante ou de toute autre institution qui avait des responsabilites dans la preparation de la vague quatre et nen a pas fait. Nous aurons, je le repete, les resultats de lenquete du Ministere de la Sante ces jours-ci, et les responsables de ne pas avoir prepare la vague 4 paieront quel que soit le poste quils occupent actuellement ou ont occupe au Ministere de la Sante. Ce sont les informations que jai pour le moment. Nous attendons toujours plus dinformations, vous savez que lenquete est en cours. Car je sais que dans lespace public il y a toujours une discussion sur le budget, que l`on n`a pas alloue plus dargent, ceux qui invoquent le manque dargent, le budget alloue en debut dannee pour le Ministere de la Sante, pour la sante, etait de 58,3 milliards de lei, et 4,5 milliards de lei ont ete ajoutes a la rectification. Hier ou avant-hier, mercredi, nous avons ajoute 400 millions de lei supplementaires, dont 70 millions pour les sections ATI et le reste pour les medicaments. Cela signifie que 5,7 milliards de lei ont ete alloues cette annee de plus quen 2020 et 10 milliards de lei de plus quen 2019. En ce qui concerne lHopital des maladies infectieuses de Constanța, des fonds europeens dune valeur de 22,6 millions de lei ont ete alloues pour la gestion de la crise sanitaire, dont cinq millions ont ete utilises cette annee. Largent a existe donc, mais il semble quil nait pas ete utilise correctement dans cette situation. Je pense que M. Arafat a deja informe sur ce cas, vous le savez tres bien, je pense que vous avez deja linformation, quen 2017, et jai devant moi le document, ISU Constanţa a notifie lHopital des maladies infectieuses Constanţa, considerant qu`on avait apportes des modifications structurelles au batiment, qu`il est necessaire pour lHopital dobtenir un permis de securite incendie. Vous savez tres bien que jusqu`a aujourdhui lHopital na pas demande dautorisation. Il y a plusieurs de ces irregularites pour lesquelles jai demande le demission du directeur de lHopital des maladies infectieuses de Constanța. Il y a deux decisions que jai prises aujourdhui. Je le repete, des que jaurai plus dinformations, je nhesiterai pas a demander a ceux qui sont responsables de ne pas avoir prepare la vague 4, comme je lai demande il y a quelques mois, de rendre des comptes aux citoyens et, bien sûr, avec leur fonction. Je vous remercie! Des nous aurons plus dinformations, je suis sûr que ceux du Ministere des Affaires Interieures, M. Arafat, le Ministere de la Sante, viendront les presenter. Merci! 2021-10-01 16:09:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_dscf5587.jpg41 de tineri au finalizat astăzi stagiul de internship la GuvernȘtiri din 30.09.2021https://gov.ro/fr/stiri/aujourd-hui-41-jeunes-ont-finalise-leur-stage-au-gouvernementLe Premier ministre Florin Cițu et le secretaire general du gouvernement, Tiberiu-Horațiu Gorun, ont participe aujourd`hui, le 30 septembre 2021, la cloture de la troisieme etape du Programme officiel de stages organise par le Gouvernement de la Roumanie. Dans la troisieme etape de l`edition de cette annee du programme, 41 stagiaires, etudiants et jeunes diplomes ont exerce leur activite au sein de l`Appareil de travail du gouvernement et dans les ministeres. Les stagiaires se sont familiarises avec la dynamique de l`administration publique, ont acquis de nouvelles connaissances et ont acquis des competences et des capacites pratiques. À la fin, tous les stagiaires ont recu le Certificat de stage et la note Tres bien , sur proposition des mentors et des coordinateurs des organisations d`accueil. J`espere que cela vous a plu et que certains d`entre vous decideront de rester ici. Felicitations !, a transmis le Premier ministre. En outre, le secretaire general du Gouvernement a exprime son espoir qu`a l`avenir, les jeunes diplomes du Programme Officiel de Stages du Gouvernement voudront jouer un role important dans les structures de l`administration locale, centrale et du Gouvernement de la Roumanie. La ceremonie de cloture a egalement ete suivie par le professeur univ. Dr Nicolae Brinzea, president de la Commission de gestion du programme, avec l`equipe organisatrice du programme de stages au sein du Service de developpement communautaire. L`edition de cette annee du programme officiel de stages du gouvernement se poursuivra avec la quatrieme etape, qui debutera demain, le 1er octobre 2021. 2021-09-30 17:34:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_img_6242.jpgParticiparea premierului Florin Cîțu la momentul deschiderii traficului pe Pasajul Mogoșoaia, împreună cu ministrul interimar al Transporturilor, Dan VîlceanuȘtiri din 30.09.2021https://gov.ro/fr/stiri/le-premier-ministre-florin-citu-a-participe-a-l-ouverture-du-trafic-sur-le-passage-de-mogo-oaia-en-compagnie-du-ministre-des-transports-par-interim-dan-vilceanu Lintervention du Premier ministre Florin Cițu au moment de louverture du trafic sur le passage de Mogoșoaia Florin Ciţu : Bonjour ! Le plus important, cest que nous avons montre quil est possible de demarrer un projet et de le terminer a lavance, lorsque lon assure le financement du projet. Comme mes collegues lont dit, cela sest termine six mois plus tot que prevu. Maintenant je vais dire que, ok, cest un projet, il a ete termine plus tot, mais jespere que ce nest pas le seul ; avec une fleur ce nest pas le printemps. Jespere qu`on ait plus de projets qui se terminent avant la date limite, car la Roumanie a besoin dinfrastructures et qu`il faut la faire faire le plus tot possible. Quant a moi, jai assure le financement, des le premier instant, de tous les projets, vous le savez tres bien. Ce qui na pas ete dit, cest que ce projet a commence en 2018, en fait, lexecution a commence lannee derniere, mais il a ete garde dans les tiroirs par le PSD pendant plusieurs annees, ce qui montre que le PSD ne s`interessait pas au developpement de Bucarest, meme s'ils avaient la mairie de Bucarest. Oui, nous entendons a quel point les conducteurs sont mecontents. Et cest normal. Nous serions tous bouleverses si nous perdions dans la circulation des heures durant. Ce passage resout un probleme majeur pour le peripherique. Sil pouvait mentendre, il decouvrirait que le probleme concernant la quarantaine des chauffeurs routiers venant de letranger, des zones rouges, est egalement resolu ; un simple test, et ils n`entrent pas en quarantaine ou, sils sont vaccines. Donc, nous avons egalement resolu ce probleme. Tant que nous le serons la, le gouvernement liberal resoudra les problemes des Roumains et mettra linteret des Roumains avant tout. Felicitations au constructeur, felicitations au ministere, mais, je le repete, avec une fleur ce nest pas le printemps. Je veux que plusieurs de ces objectifs soient atteints a lavance, pas un seul. Sil y a des questions... Oui, je reste pour plusieurs questions, oui. Journaliste : Les tests salivaires ne sont pas accredites par lUE. Comment allez-vous les introduire dans les ecoles ? Ciţu : Nous allons les introduire dans les ecoles. Ils seront utilises. Cest un test rapide qui est utilise aussi dans dautres pays, je comprends que la France utilise egalement ce test. Je ne vois pas de probleme ici. Il sera introduiot.... Journaliste : À quelle frequence ? Comment seront-ils...? Florin Ciţu : Ce sera la decision du Ministere de la Sante et du Ministere de lÉducation. Ensemble, par ordre conjoint, ils diront a quelle frequence cela sera fait. Cetait une proposition, je comprends, des specialistes, deux fois par semaine; Je pense que cest trop, mais je le repete, nous attendons ce que disent les specialistes. La decision du CNSU avec ces changements sera rendue ce soir, y compris celle deliminer la quarantaine pour les conducteurs qui viennent dautres pays et qui sont testes ou vaccines. Journaliste : Quarrive-t-il aux enfants a lecole ? Comment seront-ils testes, vaccines, le seuil augmente-t-il ? Florin Ciţu : Tout dabord, jai dit tres clairement que - et cest la decision du CNSU, qui sera approuvee ce soir, vous allez voir les details - pour lecole, ce lien avec le degre dincidence est supprime. Et puis la decision reste pour chaque ecole, en fonction du nombre de personnes, denfants infectes. Les details viennent par arrete, du Ministere de lÉducation et du Ministere de la Sante, ensemble, combien de fois ils doivent etre testes, etc. Allons attendre leur decision. Journaliste : /.../ sur le plan daide europeen ? Florin Ciţu : Tout dabord, vous savez tres bien que, tout comme la Roumanie a envoye des equipes medicales en Slovaquie, en Italie, nous allons toujours, si besoin, activer ce plan, il est la. Nous navons rien a faire de special. Ou la Grece, nous y avons envoye des equipes a chaque fois. Si necessaire, je suis sûr que nous lactiverons. Pas besoin pour linstant. Ce quil faut - la aussi, jappelle tous les directeurs dhopitaux et chefs de service a mettre fin aux tergiversations et, chaque fois que necessaire, de repondre immediatement aux besoins de transformation dun service en service ATI. Jai vu qu`ils le font chaque fois que le president du Conseil departemental ou le maire appelait. Non. Je suis la pour resoudre ce probleme. Ils sont le pour resoudre ce probleme, s`ils ne le font pas, ils s`en vont et d`autres viennent a leur place. Il ne doit pas demander lautorisation au president du Conseil departemental daugmenter le nombre de lits dans une section ATI dans cette situation. Journaliste : Monsieur le Premier ministre, de Domneşti et jusquici nous avons fait cinq heures. Nous sommes entres sur le peripherique de la Capitale a 10h00. Par où etes-vous venu en arrivant a lheure ? Florin Cițu : Je suis arrive a l`heure...; mais le deplacement a pris du temps, je suis venu a travers le centre, par la ville.... Journaliste : À peu pres combien de temps avez-vous fait ? Florin Cițu : Je pense 40 minutes, quelque chose comme ca. Journaliste : Comment avez-vous fait ? Florin Cițu : J`ai suivi le trafic. Sachez que je ne viens pas avec la voiture de devant, je suis venu en circulation normale. Journaliste : Que transmettez-vous aux conducteurs qui klaxonnent ? Florin Cițu : Je leur ai envoye - si vous etiez arrive a lheure, vous pouviez voir -, je leur ai deja transmis que cette solution, ce passage, qui se termine six mois plus tot, resoudra le probleme de ces chauffeurs qui sont ici dans la circulation. Je leur fais comprendre, en meme temps, que le PSD avait ce projet dans les tiroirs, depuis environ deux ans, en fait trois ans et na rien fait, la Mairie de Bucarest l`avait depuis 8 ans et na rien fait. Le government liberal est arrive et en un an, nous avons resolu le probleme - cest ce que je transmets aux conducteurs. Journaliste : Souhaiteriez-vous un accord politique propose par le PSD pour des elections anticipees ? Florin Cițu : Le PNL a une decision tres claire : il ne gouvernera pas avec le PSD. Journaliste : Mais ferez-vous des elections anticipees si vous navez plus la gouvernance ? Florin Cițu : Je pense que nous devons lire la Constitution roumaine. Des elections anticipees sont declenchees lorsque le President dissout le Parlement roumain, il peut dissoudre le Parlement roumainde la Roumanie. La decision nappartient donc pas ni au PSD, ni a Ciolacu ou a dautres. Cest au President de decider, lisons plus attentivement la Constitution roumaine ! Journaliste : Que ferez-vous mardi lorsque le vote sur la motion sera donne ? Les partis qui ont annonce quils voteraient ont deja rassemble 280 voix. Florin Cițu : Je fais ce que je fais tous les jours : je prends des decisions pour les Roumains. Aujourdhui, au Parlement de la Roumanie, nous avons trois partis qui veulent faire sauter le pays. La Roumanie a besoin dinvestissements, la Roumanie a besoin de ressources pour le systeme de sante, elle a besoin deducation, elle a besoin de decisions pour resoudre le probleme des prix dhiver et nous avons trois partis au Parlement de la Roumanie qui se moquent des Roumains, qui veulent jeter le pays en lair. Il sagit de lUSR, du PSD et de lAUR, qui ont une competition entre les motions pour renverser un gouvernement ; ils ont un probleme. Je leur dis que linteret des Roumains, pour moi, est bien plus important que leurs jeux au Parlement de la Roumanie. Ils devraient sexcuser aupres des Roumains car, en ce moment, au lieu de penser a des solutions pour les Roumains, ils viennent renverser le gouvernement. Journaliste : Comment se debrouillent les equipes de negociation, vous en avez a la fois a la Chambre et au Senat. Que vous ont-elles transmis ? Quelles sont les chances pour cette motion? Florin Ciţu : Les equipes de negociation font leur travail et on verra mardi quelles sont les chances. Journaliste : Parlez-vous a dautres parlementaires pour obtenir votre soutien ? Florin Ciţu : Non. Jai pris aujourdhui la decision pour la decision du CNSU, pour massurer quen Roumanie, les entreprises ne seront pas fermees, que les activites economiques resteront ouvertes ; que les ecoles restent physiquement presentes la où elles peuvent rester physiquement presentes. Cest ce que jai fait aujourdhui. Nous nous sommes assures que demain nous adopterons ces arretes du gouvernement, et que demain et lundi, on adoptera aussi des ordonnances durgence, afin de resoudre le probleme des Roumains avec les prix de lenergie en hiver ; jusqua mardi, je ne pense pas que nous ayons de solution pour les petites et moyennes entreprises et la responsabilite pour cela, car nous nayons pas cette solution, elle retombera sur les epaules de lUSR, de lAUR et du PSD, la nouvelle alliance toxique pour le destruction de la Roumanie. Cest bien cela. Journaliste: Nous sommes a la fin dun important projet dinvestissements, dans le contexte maintenant d`un eventuel combat pour plusieurs partis, parce que nous savons que, apres cette motion les choses ne seront pas dans un consensus, en particulier entre PSD et USR PLUS, par exemple. Quelles chances ont dautres projets dinvestissements de devenir realisable, qu`ils soient approuves au Parlement? Florin Ciţu: Ici les choses sont tres simples. Le PNL est un parti liberal qui a un programme liberal qui se concentre sur les investissements et les reformes. Ceux de lopposition sont les socialistes. Maintenant, si USR veut rivaliser avec PSD pour le socialisme et avec AUR pour lextremisme, cest leur affaire. Nous allons regarder, mais nous ferons tout ce que nous pouvons afin de moderniser la Roumanie. Trop de temps ont ete les Roumains sous la main du PSD, pendant des annees - voila, ici aussi, un projet qui devait debuter en 2018 a commence en 2020, quand il aurait pu etre pret en 2019. Donc, nous allons continuer a faire face aux defis de la gouvernance de la Roumanie, nous viendrons avec les solutions, nous les presenterons. Apres tout, c`est bien leur decision, de ceux d`USR, s`ils veulent etre plus socialistes que le que PSD et plus extremistes que lAUR. Cest leur affaaire, parce que sinon ils seront marginalises dans lopposition, parce que je vois que lopposition y est forte. Journaliste: Si certaines localites sont placees en quarantaine, est-ce que les enfants vont encore a lecole? Florin Ciţu: S`il y a la quarantaine, je lai deja, je vous ai dit quil na pas dimportance le seuil 6 a mille, la decision sera prise par chaque ecole. Jurnaliste: On a parle au sujet de la possibilite que vous demissionnez avant la motion de censure ... Florin Ciţu : Beaucoup de betises dans lespace public, vous vous rendez compte. Journaliste : Concernant le trafic, /.../ introduction de la taxe automobile? Florin Ciţu : Non. Le PNRR est une mesure dissuasive pour les importations de voitures plus grandes, mais c`est un moyen de dissuasion, pas une taxe. Vous verrez sa forme, parce quelle vient avec lencouragement dautres formes de ..., donc dacheter des voitures plus recentes et decourager lachat de voitures anciennes. Journaliste: /.../Demisia, vous demissionnerez lundi? Florin Ciţu : Je lui ai repondu plus tot. Jai dit que beaucoup de sornettes sont racontees dans lespace public. Comment puis-je demissionner quand nous avons besoin de prendre des decisions pour les Roumains? Ce serait la derniere chose que nous faisons. Nous ne sommes pas PSD, nous ne nous debarrassons pas de son propre gouvernement, nous sommes le Parti National Liberal et nous avons un mandat clair pour gouverner la Roumanie et faire de bonnes choses pour les Roumains. Merci beaucoup. Une bonne journee! Au revoir! Et felicitations! 2021-09-30 17:06:00https://gov.ro/fisiere/stiri/21-09-30-05-09-45big_image_4_resize.jpgBriefing de presă susținut de premierul Florin Cîțu și de ministrul Muncii și Protecției Sociale, Raluca Turcan, la finalul ședinței de guvern din 29 septembrieȘtiri din 29.09.2021https://gov.ro/fr/stiri/2021-09-29 16:50:00https://gov.ro/fisiere/stiri/big_dscf4964.jpgConferință de presă susținută de Valeriu Gheorghiță, președintele Comitetului național de coordonare a activităților privind vaccinarea împotriva SARS-CoV-2 (CNCAV), și Andrei Baciu, secretar de stat în Ministerul Sănătății, vicepreședinte al CNCAVȘtiri din 28.09.2021https://gov.ro/fr/stiri/conference-de-presse-donnee-par-valeriu-gheorghita-president-du-comite-national-de-coordination-des-activites-de-vaccination-contre-le-sras-cov-2-cncav-et-andrei-baciu-secretaire-d-etat-au-ministere-de-la-sante-vice-president-du-cncav1632986575Conference de presse tenue par le president de la CNCAV, Valeriu Gheorghiță, et Andrei Baciu, secretaire dÉtat au ministere de la Sante Valeriu Gheorghiţă : Bonjour ! Merci de participer a la conference organisee par le CNCAV. Comme on le sait, aujourdhui, 28 septembre, a commence letape dadministration de la troisieme dose, la dose de rappel, a toutes les personnes qui sont a au moins six mois du calendrier vaccinal initial, qui ont ete pratiquement vaccinees avec les deux doses, les personnes qui ont recu les vaccins de BioNTech-Pfizer, Moderna ou AstraZeneca. Comme nous lavons annonce, les personnes ayant recu le vaccin Johnson and Johnson nont toujours pas de recommandation pour effectuer la dose de rappel. Au cours de la prochaine periode, les donnees scientifiques recommanderont soit la necessite dune dose de rappel, soit le type de vaccin quil serait benefique dutiliser chez ces personnes. La presentation dans les centres de vaccination de la troisieme dose se fait soit directement, avec la carte didentite, soit par programmation dans la plateforme nationale de programmation. Grace aux collegues et aux efforts des specialistes STS, lors de la veille au soir, la plateforme a ete mise en production, elle a ete optimisee, de sorte qua ce jour, a 12h00, plus de 25.774 personnes etaient programmees sur la plateforme pour la dose de rappel sur les types de vaccin. Pour le vaccin de Pfizer plus de 24. 082 personnes et pour le vaccin de Moderna 1 692 personnes. Je rappelle que la dose de rappel ne peut etre administree quavec lun de ces deux vaccins a ARN messager de Pfizer ou Moderna, quel que soit le calendrier vaccinal qui a ete initialement utilise. Je tiens egalement a souligner que les personnes ayant recu le vaccin en premier de BioNTech-Pfizer ont une recommandation de premiere intention de continuer la vaccination avec le meme type de vaccin, mais la vaccination avec le vaccin de Moderna est autorisee a la demande de la personne respectivement et , a linverse, ceux qui ont ete vaccines avec Moderna peuvent opter pour le vaccin de la societe Pfizer a la dose de rappel. Les personnes vaccinees avec le vaccin AstraZeneca peuvent opter pour lun des deux types de vaccins de BioNTech-Pfizer ou Moderna. Évidemment on peut se poser la question : faut-il faire cette dose de rappel ? Certainement oui, cette dose de rappel est fortement recommandee pour les personnes qui, de par la nature de la profession, presentent un risque accru de maladie. Et la, nous parlons du personnel medical, des personnes des centres sociaux et du personnel educatif qui, chaque jour, entrent en contact avec un nombre accru de personnes et, evidemment, avec des patients diagnostiques COVID-19 ; et aussi les personnes vulnerables, les personnes de plus de 65 ans, les personnes inscrites pour des maladies chroniques, quelle que soit leur tranche dage, ont une recommandation tres claire pour faire cette dose de rappel. Aussi, les autres categories de personnes qui ont au moins six mois a compter de la deuxieme dose de vaccin peuvent beneficier de la dose de rappel. Les donnees scientifiques publiees a cette epoque montrent que cette dose de rappel restaure lefficacite des vaccins, comme on les appelait pour les variantes precedentes, a savoir le retour defficacite a plus de 95 % contre linfection et a plus de 97 % contre les formes severes de la maladie, par rapport aux formules necessitant une hospitalisation. De plus, une chose que je voudrais mentionner, cest quau cours de la semaine derniere, il y a eu une augmentation du nombre de personnes vaccinees avec la dose un. Au cours de la semaine du 20 au 26 septembre, environ 92.089 personnes ont ete vaccinees avec la dose un, sur les quatre types de vaccins, et au cours de la semaine du 6 au 12 septembre, environ 40.891 personnes. Pratiquement, nous trouvons une augmentation de 125% du nombre de personnes qui se sont presentees pour la vaccination pour la dose un, et sur les types de vaccin, pratiquement, pour le vaccin de la societe BioNTech-Pfizer nous avons une augmentation denviron 150% de celles qui ont choisi detre vaccinees avec ce vaccin, pour le vaccin de Moderna laugmentation est de plus de 160%, pour le vaccin de Johnson and Johnson laugmentation est de 100% et nous avons egalement une augmentation du nombre de personnes qui ont choisi de se faire vacciner avec le vaccin de la societe AstraZeneca denviron 19%. A 12h00, 13 963 personnes avaient ete vaccinees avec la dose de rappel, avec la troisieme dose et le nombre de presentations dans les centres de vaccination etait encore en augmentation. Nous voulons avoir un taux de couverture vaccinale eleve dans un delai relativement court pour ceux qui sont actuellement eligibles, et ici je veux dire, je le repete, le personnel medical, le personnel educatif et les personnes vulnerables, ainsi que les autres categories de personnes qui souhaitent obtenir la troisieme dose de vaccin. Peut-etre devrais-je aussi repeter que ceux qui ont ete vaccines avec les deux doses et qui ont des antecedents de maladie peuvent egalement beneficier de la vaccination avec la dose de rappel, meme si, de ce point de vue, la decision peut etre prise detre reporte. Il est important de comprendre que cette dose de rappel nest pas contre-indiquee. Au contraire, elle portera un effet booster, stimulera la reponse immunitaire et le niveau de protection sera evidemment adapte. Concernant la vaccination dans les ecoles, comme nous le savons, il existe trois facons de se faire vacciner dans les ecoles, soit avec des equipes mobiles, soit dans nos propres centres de vaccination, soit dans des centres proches. Je tiens a vous rappeler que cette possibilite de nous vacciner dans les ecoles en est une qui dure environ deux mois. Leffort logistique est extremement eleve, compte tenu du fait quavec laide dequipes mobiles, nous assurerons egalement lacces a la vaccination pour ceux qui sont actuellement residents dans les centres sociaux, dans les dortoirs, egalement dans les centres de dialyse, les patients immobilises a domicile, toutes ces categories de population beneficient du meme accompagnement dequipes mobiles. Et puis leffort est extremement eleve. Cest pourquoi notre demande est de demander, pour la prochaine periode, la vaccination, alors que, evidemment, nous voulons le faire et je pense que les donnees epidemiologiques et la tendance a laugmentation du nombre de cas, cette augmentation exponentielle, nous montrent a aussi clair que possible la necessite et le besoin est clair que la necessite et le besoin de la vaccination des que possible actuellement. Pratiquement, jusqua present, environ 30 propres centres de vaccination ont ete operationnalises, a partir des donnees que nous avons centralisees dans sept comtes. Departements. A Bucarest aujourdhui, une unite educative a reussi a vacciner d`un nombre de 85 personnes, eleves, parents mais aussi enseignants, une activite qui va se poursuivre et qui a ete realisee avec laide dune equipe mobile. Jusqua present, plus de 400 eleves ont ete vaccines dans les ecoles, avec laide dequipes mobiles ou dans les centres de vaccination a proximite. Concernant la reouverture des centres de vaccination, comme nous vous lavons annonce, pendant la saison chaude, alors que la demande aux centres de vaccination diminuait, certains centres de vaccination ont reduit leur horaire de travail, une autre partie a vu son activite temporairement suspendue. Cependant, en raison de laugmentation de ladressabilite et de la necessite de permettre le plus grand acces possible a la vaccination pour tous ceux qui souhaitent effectuer la dose de rappel, certains centres de vaccination ont ete rouverts, environ 20 % des centres qui etaient temporairement suspendus, ils ont rouvert, nous avons donc aujourdhui 635 centres actifs, avec un total de 914 flux de vaccination, ce qui signifie plus de 100.000 personnes la capacite de vaccination reelle et quotidienne, a laquelle sajoutent les autres possibilites de vaccination, etre dans les unites medicales , si on parle de patients chroniques ou de ce que dautres patients aussi admis dans les cabinets de medecine familiale il y a cette possibilite de vaccination. Je retransmets notre message le plus clairement, scientifiquement, medicalement, humainement possible, a savoir que nous devons etre responsables dans la prochaine periode, nous avons besoin de cette implication de chacun de nous pour respecter les regles et nous faire vacciner, etant donne que la vaccination reduit considerablement le risque de maladie grave, le risque de soins intensifs, le risque de deces et reduit aussi la circulation du virus quand, en plus de la vaccination, on observe les autres mesures preventives, masque de protection et bien sûr hygiene personnelle, distanciation physique, eviter les zones surpeuplees. Au niveau des bureaux de medecine familiale, les activites de vaccination sont actuellement enregistrees dans 2. 875 bureaux. C'est un nombre croissant de collegues du reseau de medecine familiale qui se font actuellement vacciner contre la COVID-19. Le 7 septembre, plus de 422. 500 personnes avaient ete vaccinees dans des cabinets de medecine familiale, la plupart en milieu rural. Ainsi, dans le comte departement de Timiș, il y a plus de 21. 000 personnes vaccinees dans les cabinets de medecine familiale, a Prahova plus de 20.900, a Argeș plus de 20.400. De plus, au niveau des formations sanitaires, dans les formations sanitaires publiques, il existe environ 150 hopitaux où la vaccination des patients chroniques peut etre effectuee, faisant vacciner plus de 8.800 patients, et dans 27 hopitaux prives a ce jour, plus de 1. 900 patients ont ete vaccines, 1983.La couverture vaccinale au niveau national de la population residente eligible agee de plus de 12 ans est denviron 33 %. Pratiquement, un tiers de la population roumaine, a lheure actuelle, est vaccine avec au moins une dose. La plupart sont des personnes vaccinees avec le regime complet. Concernant la couverture vaccinale a Bucarest et dans les departements : Bucarest, a lheure actuelle, est a 51,13% de taux de couverture vaccinale. Tous les departements sauf un ont un taux de couverture vaccinale de plus de 20 %. Il y a pratiquement 16 departements qui ont un taux de couverture vaccinale compris entre 30% -40%. Il y a 24 departements qui ont un taux de couverture vaccinale compris entre 20 % et 30 % et un seul departement, le departement de Sucaeva, qui avoisine le taux de couverture vaccinale de 19,8 %. Il est a noter que, dans la grande majorite des departements, le pourcentage de couverture vaccinale augmente, et au cours des deux dernieres semaines, en effet, nous avons tous remarque une presence beaucoup plus elevee de personnes dans les centres de vaccination. En outre, lactivite dans les services du centre dappels a ete redimensionnee afin que nous puissions prendre les appels telephoniques, etant donne que, par exemple, au cours des dernieres 24 heures, il y a eu plus de 4.700 appels telephoniques, la plupart pour la planification de la vaccination, a la fois pour la dose un ainsi que pour la troisieme dose. Il y a egalement plus de 1. 500 appels telephoniques pour obtenir des informations et de laide pour telecharger des certificats numeriques. Le taux de couverture vaccinale par groupes de population : pour les enfants de 12 a 15 ans, un taux de couverture vaccinale de 5,5%, soit environ 45.558 personnes avec au moins une dose de vaccin deja realisee ; Concernant la tranche dage des 16-19 ans, nous approchons des 21 % de couverture vaccinale. Il y a plus de 170.000 enfants et adolescents qui ont recu au moins une dose de vaccin, et le reste de la population a un taux de couverture de plus de 30 % a 35 %, a lexception de la tranche dage des plus de 80 ans, où nous avons environ 20 %, ce qui nest evidemment pas suffisant, etant donne que lage avance est un facteur de risque independant des formes severes de la maladie. Cest pourquoi cest un message tres clair pour les personnes vulnerables, les personnes agees, de beneficier de la vaccination le plus tot possible, car de cette maniere, nous pouvons pratiquement reduire le risque daller a lhopital et de tomber dans un etat grave. Nous voyons lexperience de ceux qui sont enregistres avec des maladies chroniques ou qui sont ages et qui ont ete vaccines avec un regime complet, ont recu un diagnostic dinfection par le SRAS-COV-2 et ont eu une evolution beaucoup plus douce de la maladie, avec un et avec un faible taux de mortalite et dhospitalisation. Cest pourquoi il est important de comprendre que la variante Delta, dominante aujourdhui, se propage si facilement que presque toutes les personnes qui nont aucun degre dimmunite, aucun degre de protection, ni apres maladie, ni apres vaccination, qui vivent en milieu urbain zones où la densite de population est elevee, le risque dinfection dans la periode suivante est tres eleve. Et de ce point de vue nous avons des centaines de milliers de personnes qui nont aucune protection et il est important pour nous que ces personnes ne soient pas infectees en peu de temps, car cela conduira evidemment au blocage du systeme medical. Mais cest la realite. Le risque de propagation est extremement eleve, la croissance est exponentielle ; dans les conditions où nous negligeons les mesures de protection et nous navons aucun autre type de protection ni apres la maladie, ni apres la vaccination, je le repete, le risque dinfection est tres eleve dans la periode suivante. Concernant le profil des effets adverses environ 17.165 cas deffets adverses post-vaccination ont ete rapportes a ce jour depuis le debut de la campagne de vaccination, avec un taux de declaration RAPI denviron 1,7 pour 1.000 doses administrees. Maintenant je donnerai la parole a M. le secretaire dÉtat Andrei Baciu. Merci! Andrei Baciu : Merci aussi, Monsieur le President ! Tout dabord, quelques questions liees au certificat numerique europeen COVID-19. Le 27 septembre a 10h00, 3.603.264 certificats ont ete generes. En general, le rapport reste le meme, environ 94% des certificats delivres pour la certification de la vaccination. Une chose importante : 650.000 certificats ont ete delivres au cours de la seule semaine derniere, ce qui represente une augmentation significative. Et une autre chose importante est que sur le certificat de vaccination est mentionnee la realisation de la troisieme dose, mais il nest pas necessaire de realiser la troisieme dose pour etre consideree comme un schema vaccinal a dose regime complet. Nous pourrons donc continuer a utiliser le certificat numerique europeen et profiter de tous les avantages actuels, tout en conservant deux doses de vaccin. Ensuite, quelques aspects lies aux operateurs economiques prives. Ils continuent a mener des activites de vaccination au sein de leurs propres entreprises. 28 entreprises qui ont ce type dactivite sont toujours en cours de vaccination. Apres cela, lie au rapprochement des personnes vaccinees, a lutilisation de lieux atypiques, et ces activites se poursuivent. Ainsi, jusqua present, 99.335 personnes ont ete vaccinees grace a ces approches, au drive de Galati, la plupart etant encore des personnes, 26 541, suivies des actions depuis Bucarest de laeroport, du marche Obor et de la gare du Nord. Concernant les missions de transport, environ 15.000 missions de transport ont ete effectuees a ce jour. Ce sont probablement les missions que lon voit tant au niveau national quau niveau des centres regionaux aupres des directions de sante publique. Concernant les moyens de transport engages, on parle de plus de 40.000 personnes du Ministere des Affaires Interieures, qui ont utilise plus de 4.500 moyens techniques et aussi plus de 13.000 personnes du Ministere de la Defense nationale avec environ 5.000 moyens techniques quils ont utilises. Concernant les doses de vaccin que la Roumanie a recues jusquau 27 septembre 2021, nous avons recu 19.784.189 doses de vaccin, dont 12.556.889 produites par BioNTech Pfizer, les vaccins produits par Moderna 2.472.000, les vaccins produits par AstraZeneca 3 .374.000 et les vaccins produits par Johnson and Johnson enfin 1.381.300 doses de vaccin. Par rapport aux semaines precedentes, aucun autre don ou autre vente de vaccins na ete realise, bien que des travaux soient en cours et nous aurons des nouvelles dans un proche avenir, au fur et a mesure que ces accords entre États seront finalises. Et lecheancier pour la prochaine periode : donc, comme on le sait, en septembre nous navons recu que des vaccins produits par BioNTech Pfizer, respectivement 1 173 510 doses de vaccin et des vaccins produits par Johnson and Johnson, 540.000 doses de vaccin. Pour les vaccins produits par Moderna et AstraZeneca, les livraisons sont suspendues. C`est ce jai eu a ce sujet jusqua present. Monsieur le President, merci beaucoup. Valeriu Gheorghiţă. Merci beaucoup moi aussi ! Je suggere que nous commencions par les questions. Sil vous plait! Journaliste : Jaurais une question pour le Dr Pistol. Dites-moi comment vous voyez le fit qu`quaujourdhui il y a eu plus de 11.000 cas, dans le contexte où les estimations de 15 a 20.000 etaient pour octobre, nous sommes toujours en septembre. Quest-ce que cela signifie dans levolution de la pandemie? Adriana Pistol : Nous sommes tres proches doctobre, si nous y reflechissons, nous sommes le 28 septembre. Certes certains de ces 11. 000 cas arrivent un peu plus depuis quelques jours, de ce week-end, mais pour nous cela certifie que ce que nous prevoyons pour octobre est tres proche de se realiser et il y a peut-etre un risque que cela se produise encore plus longtemps que je ne lavais prevu. Journaliste : C`est-a-dire plus de 20.000 ? Adriana Pistol : Oui. Journaliste : Dites-nous quel est le rapport rendu public aujourdhui avec Delta ? Dites-nous les conclusions. Adriana Pistol : Oui, bien sûr. En conclusion, il est certain que le nombre de souches de type Delta identifiees par les procedes de sequencage est en augmentation. Nous savons tous que depuis deux semaines, nous declarons la transmission communautaire de cette souche, ce qui nous porte a croire quil sagit du variant dominant des cas que nous voyons. Pratiquement, au cours des trois dernieres semaines, sur tous les echantillons sequences, nous navons pas vu dautre type de souche, il nest donc pas surprenant que le nombre augmente, certainement en ligne avec laugmentation des maladies. Journaliste : Merci ! Pour le Dr Gheorghiţă, pouvez-vous nous dire sil y a des problemes avec les quantites de vaccins dans les centres ? Y a-t-il des centres qui nont pas de vaccin en ce moment ? Valeriu Gheorghiţă : Jai egalement recu de telles notifications que dans certains centres de vaccination, il ny aurait pas assez de doses. Je dirais que tous les centres de vaccination et les services de sante publique ont eu suffisamment de temps pour fournir des doses, mais je pense que dans certains centres, une demande accrue des personnes a ete sous-estimee et de cette facon le nombre de doses a ete rapidement epuise, mais les choses seront evidemment remediees on va refaire le stock de vaccins necessaire pour que dans la periode, meme a partir daujourdhui ou de demain, il ny ait pas de problemes de ce point de vue. Le fait que, malheureusement, nous ayons une augmentation exponentielle du nombre de cas, cela motive certaines personnes a se faire vacciner avec le premier schema, et cest une chose tres importante, car la priorite pour nous reste daugmenter la couverture vaccinale au niveau de la population avec le premier schema. Cest la mesure qui aura un impact epidemiologique sur la propagation du virus et laugmentation du nombre de cas. Aussi, en parallele, nous avons une demande comme prevu, dans les premiers jours pour parler dun plus grand nombre de personnes qui viennent dans les centres de vaccination pour beneficier de la dose de rappel. Journaliste: Êtes-vous satisfait de lapparence de cette journee jusqua present, le premier jour où les gens peuvent prendre la dose trois ? Et que transmettriez-vous aux gens ? Valeriu Gheorghiţă : Il est tres important, comme je lai dit, que ceux qui font partie des categories a haut risque dinfection, comme le personnel medical et ceux qui sont a haut risque de developper une forme grave de la maladie, comme les personnes agees, tout comme les personnes atteintes de maladies chroniques a demander le plus tot possible pour la vaccination, a la fois pour la premiere dose, donc pour le premier calendrier vaccinal, et la meme population a beneficier de la dose de rappel, car les donnees scientifiques montrent que de cette facon, nous reduisons la risque dinfection et reduisons considerablement le risque de developper une forme grave de la maladie, car nous avons generalement des personnes qui ont ete vaccinees dans la premiere etape de la campagne de vaccination, alors quelles ont actuellement plus de six mois apres avoir termine le schema initial et on parle du variant Delta, qui est hautement transmissible, qui se multiplie beaucoup plus facilement, qui parvient a tromper, a echapper en partie a lactivite neutralisante danticorps. Pour cette raison, les personnes vulnerables risquent detre infectees, malgre le fait quelles aient ete vaccinees. Pour cette raison, il est important de renforcer la reponse immunitaire avec la dose de rappel, qui, on le voit, offre des resultats absolument prometteurs dans le sens où elle restaure lefficacite que lon connaissait auparavant. Journaliste : Pouvez-vous nous dire quand vous et M. Baciu prendrez la dose trois ? Valeriu Gheorghiţă : Comme vous le savez, jetais aujourdhui present a lInstitut national des maladies infectieuses, avec mes collegues. Cetait le premier etablissement de sante où la campagne de vaccination a debute le 27 decembre. Je ferai la troisieme dose la semaine prochaine a lHopital militaire central, où jai egalement beneficie du premier calendrier vaccinal. Andrei Baciu : Et moi dans les prochains jours. Je nai pas vraiment eu le temps. Je laurais fait jusqua maintenant, le premier jour, mais je navais en fait pas une demi-heure jusqua aujourdhui, mais dans la periode suivante. Adriana Pistol : Je suis une ancienne patiente avec deja deux doses de vaccin, donc je pourrais dire de faire la dose trois. Je nai toujours pas six mois apres la vaccination. Journaliste: Mme Pistol a declare que certains des 11.000 cas signales aujourdhui surviennent un peu au cours du week-end. Jaimerais que vous mexpliquiez comment vous voyez lexplosion du nombre de cas dans la capitale ? Les autorites nont pas repondu au cours de laquelle les quelque 1.400 cas de COVID nont pas ete attribues. Vient-elles du week-end, vne vient-elle du week-end, doù vient lexplosion des cas lundi, apres le congres du PNL ? Valeriu Gheorghiţă : Je voudrais ici, si vous me le permettez, docteur, juste un petit commentaire. Il est important de noter que le taux de positivite dimanche, sur les tests effectues, etait denviron 20 %, une journee au cours de laquelle environ 5.600 cas ont ete confirmes. Un nombre presque double de cas devait etre signale le lendemain, lundi, ce qui sest produit. Dailleurs, sachez que nous discutions avec certains de vos confreres de la presse et nous nous attendions a ce quaujourdhui, effectivement, il y ait presque le double de cas signales, car cest tres simple. Si un jour on a un taux de signalement, un taux positif de 20% et le lendemain, pendant une semaine, jours ouvres, le nombre de tests effectues augmente, evidemment on aura un nombre de cas identifies plus important. Ce nest donc pas une surprise pour nous que nous ayons maintenant un nombre de cas plus eleve et aujourdhui, malheureusement, le taux positif est porte a environ 15%, ce qui signifie que cette tendance se poursuivra dans la prochaine periode. Cest tout ce que je voulais dire. Docteur, merci ! Adriana Pistol : Oui, jaurais dit la meme chose. Mais pour resumer, cest quelque chose qui arrive tous les week-ends. Pour nous, en tant quepidemiologistes, cela na rien a voir avec un congres de quelque parti que ce soit. Chaque week-end, le nombre de tests effectues par les laboratoires diminue. Cela se passe la plupart des mois, et nous les voyons automatiquement aujourdhui, que cest mardi, ce qui sest passe lundi. Ce nest pas le premier week-end où quelque chose comme ca se produit et dun point de vue epidemiologique, si vous voulez, on voit les effets dune agglomeration, on les verra dans 14 jours, comme cela se produit a tous les evenements qui ont ete et ont eu lieu et ont ete organises dans tous les departements du pays. Nous attendons toujours de voir apres14 jours, car cest lincubation de la maladie. C`est certain, pas de samedi a lundi, on il peut se produire ce nombre de cas car cest la biologie du virus, non pas que ... Journaliste: Je me demandais pourquoi cetait arrive lundi. Vous avez dit quil y avait moins de tests dimanche. Adriana Pistol: Non. Chaque week-end, la meme chose arrive. Journaliste : Ils augmentent le lundi? Adriana Pistol: Le week-end, les laboratoires ne fonctionnent pas tous, gardent les echantillons et, apres, cela fonctionne tous lundi. Et puis, ces cas sont donc tres susceptibles davoir ete recoltes vendredi soir ou samedi ou dimanche. Il y avait moins de laboratoires et une journee de travail plus courte, ces echantillons ont ete accumules et les resultats ont ete publies au cours de lundi et pratiquement ont ete signales aujourdhui. Journaliste : Plusieurs mois ont ete rapportes. Lexplosion etait lundi. Adriana Pistol: cinq mille etaient. Pl y en avait moins. Hier etaient un peu plus de cinq mille Journaliste : Je voudrais deux clarifications ... pour me comprendre, je suis vaccine et pro vaccination, mais certaines dispositions legales qui semblent quelque peu ne pa s avoir beaucoup de sens. Je vais vous donner comme exemple le cas de la quarantaine de nuit le week-end. Dans les zones dinfection de plus de 6 a mille, vous avez dit que les personnes vaccinees ont ete exemptes de sortir la nuit. Pourquoi elles seulement? Parce que le certificat Covid est egalement destine aux personnes testees, et pour ceux qui ont traverse la maladie. Pourquoi seuls les vaccins peuvent-ils sortir de la maison? Quelle est la logique? Valeriu Gheorghiţă: La priere est de maintenir le theme de la conference car, comme nous le savons, des conferences hebdomadaires sont organisees sur le theme de la pandemie et je voudrais ne pas melanger les sujets. Je comprends parfaitement et que cette question est legitime .... Journaliste : Vous etes des experts et ... Valeriu Gheorghiţă : Exactement! Cette question est legitime, mais je pense qu`on peut trouver la reponse lors d` une autre conference. Journaliste : Pourquoi? Car le monde veut savoir ... Valeriu Gheorghiţă: Si Mme Pistol ... Journaliste : Vous etes tous des experts ici a la table et moi, simple mortel, je ne comprends pas. Valeriu Gheorghiţă: Bien! Allons, je vais vous dire pratiquement. Dun point de vue pratique, si je veux sortir de la maison aujourdhui, cela signifierait que je dois avoir un test fait pour aller, en passant, sur la base dun test negatif. Donc, pas tout le monde a un test effectue dans les dernieres 48 heures au cours des 72 dernieres heures pour sortir de la maison. Bien sûr epidemiologique ment, du point de vue du risque de propagation de la maladie, une personne vaccinee avec un systeme complet et est au moins dix jours apres la dose deux, comme une personne qui est passee par la maladie et est pendant les180 premiers jours du test positif, comme une personne testee negativement au cours des 72 dernieres heures ou 48 heures selon le type de test, il sagit egalement dune faible infection. Mais la je repete, dun point de vue pratique, il est tres difficile dappliquer cette disposition avec un test negatif, parce que pas tout le monde en fait tous les trois le test pour etre en mesure de sortir de la maison et l`applicabilite est beaucoup plus facile pour ceux qui ont une preuve de vaccination ou qui ont eventuellement lhistoire de passer a travers la maladie. Journaliste : Eh bien, ce nest pas le cas. Pour ceux qui ont le passage a travers une maladie, il nest pas prevu dans la loi que je peux circuler la nuit. Valeriu Gheorghiţă: Certes, ces choses sont periodiquement reevaluees par des experts et seront exami